Le lieu de la mission

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le lieu de la mission"

Transcription

1 Bilan du Projet Puculloccocha Le lieu de la mission Nous sommes arrivés sur place le mercredi 6 juin 2012, après 12h d avion jusque Lima, puis 20h de bus jusqu Andahuaylas. Le district de Pacucha, dont la communauté de Puculloccocha dépend, n était alors plus qu à 30min de taxi. Carte du Pérou <- Sur cette carte, le point A représente Pacucha, la ville où nous logions, et le point B Puculloccocha. Carte de la région d'andahuaylas 1

2 La communauté de Puculloccocha Lorsque nous sommes arrivés, un spectacle avait été préparé par les enfants de l école primaire du village. Ceux-ci dansaient et chantaient, parfois accompagnés par une petite fanfare. Et par la suite nous avons été invités à danser avec eux, dans une très bonne ambiance. La communauté de Puculloccocha était vraiment très heureuse de notre venue et cela était réciproque. Nous avons ensuite partagé un repas, toujours dans une très bonne ambiance. Danses dans la communauté de Puculloccocha Dans ce village, on compte la population en père de famille (70), et pour avoir une estimation de la population totale, on multiplie par 4. Ils sont alimenté en électricité par le réseau national, disposent d un système d irrigation pour leur champ, et devraient bientôt avoir un système d évacuation des eaux usées. Le Pérou nous est apparu comme un grand chantier : partout on construit, on rénove les routes Si la pauvreté subsiste, le pays est sur la bonne voie. L école La communauté disposait déjà d une salle de classe, mais celle-ci menaçait de s effondrer, et il était urgent de reconstruire une autre salle de classe. L ancienne salle de classe servira d entrepôt, et une route sera même construite pour permettre l arrivée de véhicule jusqu à cet entrepôt. Pour construire cette nouvelle école, nous aidions les villageois dans les différentes étapes : élaboration des adobes, aplanissement du terrain Cependant, nous ne travaillions pas tous les jours, car les villageois devaient s occuper de leurs champs aussi qui étaient quand même plus important pour eux. Ainsi le projet pouvait commencer. 2

3 Elaboration des adobes Tout d abord, il fallait réaliser des adobes : des briques de terre et de paille de 40*40*20cm. Pour les réaliser, la ville de Pacucha avait fait amener de la terre pas très loin de la construction. Il fallait ensuite sélectionner celle-ci, c est-à-dire retirer la plupart des cailloux se trouvant dans la terre. Ensuite, faire de la boue, grâce à l eau d un petit Sélection de la terre ruisseau qui alimentait aussi leurs champs. Une fois que la boue était prête, on ajoutait de la paille, que l on mélangeait à la boue à l aide de nos pieds. Enfin, lorsque le mélange était suffisamment compact, on prenait de cette boue pour la mettre dans un moule. Dès lors que la terre était bien tassée dans le moule, on retirait ce dernier, et il Pause Coca avant le mélange de la paille et de la boue fallait attendre 20 jours pour que l adobe soit sèche. Au final, ce sont plus de 1500 adobes qui ont été réalisées. 3 Champ d'adobes en train de sécher

4 Le terrain Pendant que les adobes séchaient, il fallait préparer le terrain qui accueillerait la future salle de classe. Pour cela, la ville de Pacucha a payé la venue d un tractopelle qui a pu aplanir grossièrement le terrain en un après-midi. Ensuite le terrain a été aplani à l aide de pioche, pelle, brouette et sueur! Lors de cette phase il y avait au minimum 10 villageois qui étaient là pour travailler, et heureusement, car un Le terrain aplani pour la nouvelle école coup de pioche d un péruvien équivaut à 2 ou 3 coups de pioches d un français. Une fois ceci fait, des lignes ont été tracées à l aide de poudre blanche pour creuser les fondations. Tracé des lignes construction La construction Pour les fondations il a fallu construire des tranchées de 40 cm de large et 80 cm de profondeur pour supporter les murs. On a ensuite rempli ces tranchées de grosses pierres, récoltés au préalable dans une carrière à quelques kilomètres de la construction et 4 Fondation

5 ramenés par des pick-up de la ville de Pacucha. Enfin ces pierres étaient mélangées avec de la boue pour mieux les agglomérer. Suite à la construction des fondations, il a fallu attendre une semaine avant de pouvoir lever les murs. Lorsque ceci a été possible, les murs ont été construits en deux jours, alors que porter les adobes de là où elles avaient séché, jusqu au chantier (50m au plus) était assez fastidieux : les adobes étaient extrêmement lourdes! Mais Fin du premier jour de levée des murs avons pu avancer très très vite. les villageois étant nombreux, nous Mise en place des linteaux 5

6 Bénédiction de l'arbre avant de le couper Enfin, le toit a pu être monté. Pour la charpente de ce dernier, nous sommes allés abattre des arbres dans la forêt d eucalyptus à quelques centaines de mètres de l école. Les arbres étaient systématiquement bénis avec de la cana (alcool de canne) en honneur à la Pachamama (Terre Mère). Pour le toit, nous utilisions des tôles qui ont été amenées par un camion de la mairie de Pacucha. L'école avec une partie du toit posée Une fois le toit complétement posé, il a fallu commencer les travaux d intérieur : le plafond, puis les murs, et enfin le sol. 6

7 Echafaudage et plafond en bambou constituerait le plafond, et le plâtrer. Pour réaliser le plafond, les villageois ont construit un échafaudage à l intérieur de la salle de classe, à l aide de planches, et de grosses buches. Ainsi ils pouvaient poser le bambou qui Plâtrage du plafond Plâtrage des murs 7

8 Enfin, une chape de béton a été posée sur le sol, à l intérieur de la salle bien sûr, mais aussi à l extérieur pour protéger le bâtiment lorsqu il y a des écoulements d eau. A l intérieur, du parquet a été posé ce qui permet de mieux isoler la salle de classe pour que les enfants n aient pas trop froid. Parquet posé et peinture intérieure Le projet s est ainsi terminé début septembre, et les enfants sont très heureux d avoir une nouvelle salle de classe pour étudier. Ecole terminée avec quelques membres de la communauté et les enfants devant 8

Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA Conclusions de fin de chantier

Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA Conclusions de fin de chantier Projet VN à DEMBELLA 2011 Page 1 sur 5 Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA de fin de chantier Objectifs : Il s agit d introduire sur la zone de Dembella la technique de construction de l association «Voûte

Plus en détail

Chères étudiantes et chers étudiants,

Chères étudiantes et chers étudiants, Chères étudiantes et chers étudiants, Après avoir reçu le prix Pralong en 2008 et avoir aidé à la réalisation d un jardin de plantes médicinales dans la province du Mékong au Vietnam, c est avec grand

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015

RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015 RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015 13 août au 13 septembre 2015 Participants : Lucas BELAHSSEN, Laura ALVAREZ, Léna PREVOT, Djamel RADJA, Maurane LE STRAT Nous sommes finalement partis à 4 car Laura

Plus en détail

Un projet de scolarisation dans le bidonville de Berlin à Aréquipa au Pérou

Un projet de scolarisation dans le bidonville de Berlin à Aréquipa au Pérou BILAN DU PROJET BERLIN 2012 Un projet de scolarisation dans le bidonville de Berlin à Aréquipa au Pérou Projet mené par l'association parisienne Les Enfants du Misti http://lesenfantsdumisti.wordpress.com

Plus en détail

Fitsinjo. Rapport d activités. Avril - Juillet 2014

Fitsinjo. Rapport d activités. Avril - Juillet 2014 1 Fitsinjo Rapport d activités Avril - Juillet 2014 2 ong fitsinjo présentation Créée en 2009, Fitsinjo est une ONG malgache qui a pour objectif la lutte contre la pauvreté. A Madagascar, un pays où plus

Plus en détail

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.»

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» «S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» www.sibomat.be Luc D. (46 ans) a vraiment une brique dans le ventre. Il a la construction dans le sang. Après avoir rénové sa première maison, il a voulu

Plus en détail

L habitat au Pérou. Exemple d une maison à la campagne

L habitat au Pérou. Exemple d une maison à la campagne L habitat au Pérou L habitat au Pérou présente une grande diversité. La ville et ces quartiers du centre qui contrastent avec la périphérie plus pauvre, la campagne et la jungle où nous ne sommes pas encore

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts.

1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. Ecole Du Planet 73130 Saint François Lonchamp Classe cycle 1 et 2 : 1PS-3MS-5GS-2CP-7CE1 73 1 ère étape : nous avons regardé un reportage sur la construction des ponts. 2 ème étape: nous avons cherché

Plus en détail

Bien aménager, bien utiliser son four à pain

Bien aménager, bien utiliser son four à pain Jacques Revel Bien aménager, bien utiliser son four à pain Avec la collaboration technique de M. Baron-Languet Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-11739-6 Chapitre 1 Construire un four à pain Le four

Plus en détail

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier Dans le cadre de mon expériment à l ICAM je suis parti l été dernier au Pérou pour quatre mois. Mon séjour a consisté en trois mois comme volontaire avec JVI, puis d un mois de tourisme. Mon objectif principal

Plus en détail

COMPTE RENDU DE NOTRE PARTICIPATION AU PROJET CHAIN REACTION 2015

COMPTE RENDU DE NOTRE PARTICIPATION AU PROJET CHAIN REACTION 2015 COMPTE RENDU DE NOTRE PARTICIPATION AU PROJET CHAIN REACTION 2015 1 ère étape : présentation du projet à l équipe enseignante Suite à un appel à projet lancé en juin 2014, plusieurs collègues de S.V.T.

Plus en détail

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL

«Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL «Le Grand emprunt, c est nous qui le paierons. Alors faisons-nous entendre!» RESULTATS DE L ENQUETE DE L UNI SUR LE GRAND EMPRUNT NATIONAL Enquête menée auprès des étudiants dans toute la France, en septembre

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

Vesti aide, 30 ans de solidarité et d amitié

Vesti aide, 30 ans de solidarité et d amitié Site Internet - Mémoire de Magny Mai 2016 Vesti aide, 30 ans de solidarité et d amitié Elles collectent, trient et revendent les vêtements de ceux qui vident leurs armoires pour ceux qui en ont besoin.

Plus en détail

Projet Cœur de Compassion ; Volet Social de l association Internationale AIPEG

Projet Cœur de Compassion ; Volet Social de l association Internationale AIPEG 1 Projet Cœur de Compassion : Cœur de Compassion est un projet dans le volet Social de l Association Internationale pour la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ. C est un projet qui œuvre pour le

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Classe éco-construcon CM2. Semaine du 11 au 15 avril 2016

Classe éco-construcon CM2. Semaine du 11 au 15 avril 2016 Classe éco-construcon CM2 Semaine du 11 au 15 avril 2016 Eco-construcon Construire une maison écologique avec des matériaux naturels, renouvelables et non polluants qui se trouvent prés de chez nous. Il

Plus en détail

La situation à Salmé au 15 décembre 2015 Blandine Ripert, CNRS, vice-présidente du RCN

La situation à Salmé au 15 décembre 2015 Blandine Ripert, CNRS, vice-présidente du RCN La situation à Salmé au 15 décembre 2015 Blandine Ripert, CNRS, vice-présidente du RCN Pendant l'été, le Réseau Chercheurs Népal (RCN) a signé un accord avec l'ong népalaise SAPPROS (Support Activities

Plus en détail

Rapport sur la construction du 4 ème bâtiment scolaire

Rapport sur la construction du 4 ème bâtiment scolaire Rapport sur la construction du 4 ème bâtiment scolaire Généralités Pour rappel, la Banque Cantonale Vaudoise a remis, en juin 2015, à la Fondation Les Enfants de l Arc en Ciel le prix BCV Solidarité 2015.

Plus en détail

ASSOCIATION MITSIKY. «Rendons le sourire aux enfants des rues» Les enfants Mitsiky

ASSOCIATION MITSIKY. «Rendons le sourire aux enfants des rues» Les enfants Mitsiky ASSOCIATION MITSIKY «Rendons le sourire aux enfants des rues» Les enfants Mitsiky AVRIL 2014 NOTRE HISTOIRE En mai 2006, Marie Pradier, future fondatrice de l association, et son amie Christie Novel sont

Plus en détail

Journal de bord Mines d Alès

Journal de bord Mines d Alès Journal de bord Mines d Alès Ema Raid Team en Suisse Jour 1 Une première étape assez dantesque Ce matin, après un coup d envoi donné sous la pluie, c était parti pour la première phase de l épreuve, la

Plus en détail

Enfants de Tanzanie Pour qu un rêve devienne réalité. Projet Ecole primaire d Ilkurot

Enfants de Tanzanie Pour qu un rêve devienne réalité. Projet Ecole primaire d Ilkurot Enfants de Tanzanie Pour qu un rêve devienne réalité Projet Ecole primaire d Ilkurot Rapport d activité! Description et étapes du projet! Évolution du projet en images! Récapitulatif des dépenses et origine

Plus en détail

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Introduction : J ai effectué cette mission dans le cadre d un stage de fin d année pour mon école d Ingénieur. J ai choisi de

Plus en détail

Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu. Le mot de la présidente

Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu. Le mot de la présidente Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu n 2 Le mot de la présidente Le 30 juin 2014 Sommaire Le mot de la présidente 1 Classes 2014-2015 1 Dérogation scolaire 1 Événements à venir 1 Nouveaux

Plus en détail

Eco-Village Toubab-Dialaw

Eco-Village Toubab-Dialaw Eco-Village Toubab-Dialaw L éco-village de Toubab Dialaw est situé à environ 1km de la mer sur une colline et à 2,5km du centre village de Toubab Dialaw. Les 2ha de terrain permettront de développer une

Plus en détail

8 et 9 novembre 2014 : les 1 STMG à PARIS

8 et 9 novembre 2014 : les 1 STMG à PARIS 8 et 9 novembre 2014 : les 1 STMG à PARIS C était un super voyage, sans problème et tout le monde était content de son week-end, même s il était fatigant et que la reprise des cours, le lendemain, était

Plus en détail

FICHE HABITAT/HABITANT

FICHE HABITAT/HABITANT architectes sans frontières association loi de 1901 JO 1193-27.08.05 ENSA Toulouse ASF Toulouse 83, rue Aristide Maillol B.P. 10629 31106 TOULOUSE Cedex 1 toulouse@asffrance.org www.asffrance.org FICHE

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

ZONAGE 92-2005 EN CE QUI D ORDRE GÉNÉRAL

ZONAGE 92-2005 EN CE QUI D ORDRE GÉNÉRAL VILLE DE SAINT-CÉSAIRE MRC DE ROUVILLE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 92-2005-21 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE 92-2005 EN CE QUI CONCERNE DIVERSES DISPOSITIONS D ORDRE GÉNÉRAL CONSIDÉRANT QUE le

Plus en détail

PARRAINAGE STRUCTURE

PARRAINAGE STRUCTURE PARRAINAGE STRUCTURE DECEMBRE 2014 / DECEMBRE 2015 BEJAÏA ASSOCIATION DEFI (Défense, Formation, Insertion des enfants Inadaptés) 80 enfants souffrant de lourds handicaps 2 structures: AOKAS et TASKRIOUT

Plus en détail

Numéro 6 11 Janvier 2007

Numéro 6 11 Janvier 2007 Numéro 6 11 Janvier 2007 MOT DE LA PRESIDENTE Chers adhérents, chers amis, Qu il me soit permis avant toute chose, en mon nom ainsi qu au nom de tous les membres du bureau de vous souhaiter à toutes et

Plus en détail

La réussite de nos enfants Concertation Condorcet Diderot. Synthèse des ateliers collégiens

La réussite de nos enfants Concertation Condorcet Diderot. Synthèse des ateliers collégiens La réussite de nos enfants Concertation Condorcet Diderot Synthèse des ateliers collégiens La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte sur la

Plus en détail

Bonjour, Les Amis de Tuili. La feuille du Baobab. 10 Septembre 2014. 10 rue Thibaud de Champagne - 91090 Lisses http://www.amisdetuili.

Bonjour, Les Amis de Tuili. La feuille du Baobab. 10 Septembre 2014. 10 rue Thibaud de Champagne - 91090 Lisses http://www.amisdetuili. La feuille du Baobab Le chef du village de Tuili et chef des chefs des 13 villages Tuili 10 Septembre 2014 Bonjour, Dans le rapport d orientation 2014 vous avez pu voir que l année 2014 est, grâce à la

Plus en détail

COMPTE RENDU VISITE ECOLES ANGLAISES 28-29 -30 janvier 2013 BEDFORD UK

COMPTE RENDU VISITE ECOLES ANGLAISES 28-29 -30 janvier 2013 BEDFORD UK COMPTE RENDU VISITE ECOLES ANGLAISES 28-29 -30 janvier 2013 BEDFORD UK Sommaire INTRODUCTION :... 2 LES VISITES... 2 1. Mardi 29 janvier 2013 : Visite de «Harrowden Middle School»... 2 2. Mercredi 30 janvier

Plus en détail

Samedi 15 Mai 2010, Marc BON souhaitait un JOYEUX ANNIVERSAIRE à Melle Marguerite BUREAU

Samedi 15 Mai 2010, Marc BON souhaitait un JOYEUX ANNIVERSAIRE à Melle Marguerite BUREAU Samedi 15 Mai 2010, Marc BON souhaitait un JOYEUX ANNIVERSAIRE à Melle Marguerite BUREAU Marc BON accompagné de conseillers municipaux, de membres du CCAS, de proches et des auxiliaires de vie, est venu

Plus en détail

Le petit patrimoine. Hors des circuits organisés, il faut prendre le temps de vagabonder dans les chemins, de bavarder avec les habitants,

Le petit patrimoine. Hors des circuits organisés, il faut prendre le temps de vagabonder dans les chemins, de bavarder avec les habitants, Le petit patrimoine Hors des circuits organisés, il faut prendre le temps de vagabonder dans les chemins, de bavarder avec les habitants, Les murs de pierres sèches Ils entourent les propriétés, bordent

Plus en détail

N 8 Janvier Février Mars 2010

N 8 Janvier Février Mars 2010 N 8 Janvier Février Mars 2010 EDITO Voilà bientôt trois ans que notre association Burkina Songré a vu le jour et nous sommes toujours pleins d enthousiasme pour accompagner les habitants de Bougrétenga

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Se retirer en solitude

Se retirer en solitude N 146 Mars Avril 2015 Abonnement + cotisation : 15 (5 numéros / an) Fr. Laurent Bouillet 49, rue Saint Hélier ; 35000 Rennes Port : 06/78/92/52/34 Fax : 02/99/30/59/72 Mail : mouvfoietpriere@yahoo.fr Sœur

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Les nouveaux standards d aménagement de bureau à la loupe.

Les nouveaux standards d aménagement de bureau à la loupe. Les nouveaux standards d aménagement de bureau à la loupe. Table ronde animé par Jean-Paul FOURNIER, Rédacteur en chef OFFICE ET CULTURE Mercredi 28 novembre 2007 Intervenants Delphine BELAICHE, Directrice

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 TROUVER L ERREUR

ACTIVITÉ 1 TROUVER L ERREUR ACTIVITÉ 1 TROUVER L ERREUR GUIDE DE L ENSEIGNANT LES NORMES DU TRAVAIL Mieux les comprendre pour mieux s'entendre PRÉSENTATION DE L ACTIVITÉ Public cible Élèves du 2 e cycle du secondaire Durée estimée

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CEREMONIE DE CLOTURE

COMPTE RENDU DE CEREMONIE DE CLOTURE ASSOCIATION LIAISON DES FEMMES NONGTAABA DU BURKINA (ALFNB) Récépissé n 2006-121 /MATD/ Burkina Faso Unité Progrès Justice SG/DGLPAP/DOASOC Tél :70 47 18 91 ou 75 94 55 94 COMPTE RENDU DE CEREMONIE DE

Plus en détail

L hôtel des abeilles ou l hôtel des insectes

L hôtel des abeilles ou l hôtel des insectes L hôtel des abeilles ou l hôtel des insectes Prendre soin des insectes ne consiste pas seulement à leur offrir à manger durant la belle saison mais également à leur proposer le gîte pendant les périodes

Plus en détail

Projet Makala «Gérer durablement la ressource bois énergie»

Projet Makala «Gérer durablement la ressource bois énergie» Projet Makala «Gérer durablement la ressource bois énergie» Guide pratique Avec les acacias, produire du makala dans son champ Un document du projet Makala Définition et avantages de l agroforesterie

Plus en détail

Mission de Développement économique Juillet 2013

Mission de Développement économique Juillet 2013 Mission de Développement économique Juillet 2013 Notre objectif ce mois ci était le développement de la coopérative agricole qui se compose de la coopérative de café/cacao, du groupement d avocat et du

Plus en détail

N PORTABLE : 06.40.66.19.17

N PORTABLE : 06.40.66.19.17 Communauté de Communes de la Butte de Thil www.cc-buttedethil.fr Communauté de Communes de la Butte de Thil 17 rue de l Hôtel de Ville 21390 PRECY SOUS THIL 03.80.64.43.07 / 03.80.64.43.25 N PORTABLE :

Plus en détail

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE RIHET Natacha LE GUENNAN Eugénie COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE SUJET : L AGRICULTURE URBAINE ET LES POLLUTIONS Site visité : Les murs à pêches de Montreuil I- Méthodes de travail

Plus en détail

Le meilleur des cours Personnalisés. www.idealog.ma. Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81

Le meilleur des cours Personnalisés. www.idealog.ma. Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81 www.idealog.ma Le meilleur des cours Personnalisés En Entreprise Pour l Hôtellerie Pour Étrangers Préparation examens Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81 www.idealog.ma www.idealog.ma COURS en ENTREPRISE

Plus en détail

PLAN D ACTION ACTIONS A COURTS ET MOYENS TERMES VISIBILITE DE SYMBIOSE-TOGO CONTEXTE/BESOIN

PLAN D ACTION ACTIONS A COURTS ET MOYENS TERMES VISIBILITE DE SYMBIOSE-TOGO CONTEXTE/BESOIN PLAN D ACTION Une élaboration claire et précise des prochaines activités de l'association est de première importance. Le temps et les énergies des bénévoles sont des ressources précieuses qu'il importe

Plus en détail

ARRONDISSEMENT DE LISSEZOUN COMMUNE DE BOHICON

ARRONDISSEMENT DE LISSEZOUN COMMUNE DE BOHICON ARRONDISSEMENT DE LISSEZOUN COMMUNE DE BOHICON L arrondissement de Lissezoun existe depuis 1500, les premiers habitants étaient originaires de Tado (rive du Mono, une région du bas Togo). Ce sont eux qui

Plus en détail

PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE

PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE Mission Maternelle 971 PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE - Protocole de mise en place des nouvelles activités périscolaires (NAP) en maternelle - Fiche

Plus en détail

PARC NATIONAL DE XUAN THUY

PARC NATIONAL DE XUAN THUY PARC NATIONAL DE XUAN THUY Un projet de Vietnam and Friends I. A propos du Parc National Xuan Thuy Le Parc National Xuan Thuy est situé à 150km au sud-ouest de Hanoi, entre le Fleuve Rouge et la côte.

Plus en détail

10,74 +5,05 +3,00 6,37 7,59. Télécom EDF

10,74 +5,05 +3,00 6,37 7,59. Télécom EDF Dossier HABITAT - Les contraintes de l objet technique Les contraintes 2010-2011 Le Situation de départ : Nous avons décidé de quitter notre maison en location pour construire un pavillon. Peut-on construire

Plus en détail

Suite aux réunions de travail et visites des infrastructures dans les villages de la communauté rurale de Suelle voici un résumé :

Suite aux réunions de travail et visites des infrastructures dans les villages de la communauté rurale de Suelle voici un résumé : Suite aux réunions de travail et visites des infrastructures dans les villages de la communauté rurale de Suelle voici un résumé : des travaux en cours portés par Kassoumaï, des nouveaux plans d actions

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour

Le rapport de fin de séjour Le rapport de fin de séjour A- Vie pratique 1- Logement : pendant notre séjour en Inde nous avons été logés dans différents hôtels. Nous nous sommes beaucoup aidés de guides de voyage (guide du routard

Plus en détail

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale Thème 2 Les métamorphoses des politiques de Protection sociale 1 Les métamorphoses de l Assurance maladie Entretien avec Frédéric Van Roekeghem Directeur général de la CNAMTS Interview réalisée le 29 novembre

Plus en détail

Le GWAM «Tente amérindienne»

Le GWAM «Tente amérindienne» Le GWAM «Tente amérindienne» Une alternative aux tentes pour les sinistrés du tremblement de terre du 12 janvier 2010 Par Antji Daniel OUACHÉE Expert en Sylvilisation-Environnement et Écodéveloppement

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE 139 139 DÉFINITIONS 139 Le suivi 140 L évaluation 143

Plus en détail

HISTOIRE CHAUFFAGE. Louis COLLARD. 6ème année Année scolaire : 2011-2012

HISTOIRE CHAUFFAGE. Louis COLLARD. 6ème année Année scolaire : 2011-2012 HISTOIRE DU CHAUFFAGE Louis COLLARD 6ème année Année scolaire : 2011-2012 Evolution du chauffage. 1. Au temps des hommes préhistoriques. A cette époque, il y a environ 500 000 ans, nos ancêtres ont simplement

Plus en détail

Ecole et internat - 16.07.11

Ecole et internat - 16.07.11 Ecole et internat - 16.07.11 ECOLE PRIMAIRE ET INTERNAT Présentation Réunion des parents d élève. Réunion des enseignants. Groupe scolaire St Jean, comptabilité d'octobre 2006 à septembre 2007 L'école

Plus en détail

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français Résumé: Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français DA G Thi Thanh Thuy Département de langue et de civilisation françaises École supérieure de langues

Plus en détail

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques)

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) BOUCHENOIRE MENIN Julie TS2 SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) Groupe : MIGNOT Maëlys BOUCHENOIRE MENIN Julie Projet : SURFNET 2014-2015 1. Présentation du projet, origine, but et lancement

Plus en détail

Construire sur un terrain en pente

Construire sur un terrain en pente Construire sur un terrain en pente Dans ce dossier : 1- Comment construire une maison sur un terrain en pente 2- Exemple de réalisation sur un terrain en pente 3- Comment aménager et faire le terrassement

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

TOTAL dépenses = 5 524 000 Fr CFA soit 8421 28

TOTAL dépenses = 5 524 000 Fr CFA soit 8421 28 Bonjour, Tout d abord un grand merci à tous ceux qui ont participé permettant à cette famille Togolaise de pouvoir continuer à vivre. J ai eu une question concernant le nombre important d enfants, avec

Plus en détail

GUINEE SOLIDARITE PARIS RAPPORT SUR LA REALISATION DU PROJET «RENOVATION DE L ECOLE DE TEINSIRA» (GUINEE CONAKRY)

GUINEE SOLIDARITE PARIS RAPPORT SUR LA REALISATION DU PROJET «RENOVATION DE L ECOLE DE TEINSIRA» (GUINEE CONAKRY) GUINEE SOLIDARITE PARIS RAPPORT SUR LA REALISATION DU PROJET «RENOVATION DE L ECOLE DE TEINSIRA» (GUINEE CONAKRY) L ECOLE DE TEINSIRA - CONTEXTE GENERAL Le projet de rénovation de l école de Teinsira a

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

TITRE : La mare pédagogique

TITRE : La mare pédagogique TITRE : La mare pédagogique Académie de Poitiers Coordonnées de l établissement Nom et adresse de l établissement : collège du Marchioux, 35 rue du Marchioux, BP 181 79205 Parthenay cedex RAR : non Téléphone

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / Travaux spéciaux

TECHNI.CH. Rapport technique / Travaux spéciaux Page 1 / 7 Rapport technique / Travaux spéciaux Contenu : Mise en place de palplanches Rédaction : Nicolas Rime / Etudiants ETC 3 ème année Date : 23 novembre 2007 Mise en place de palplanches Introduction

Plus en détail

«Les roues libres» Rudy RAVIX 42 rue des jardins 34110 Vic la Gardiole. Dossier «terrain de hockey» OCTOBRE 2007

«Les roues libres» Rudy RAVIX 42 rue des jardins 34110 Vic la Gardiole. Dossier «terrain de hockey» OCTOBRE 2007 «Les roues libres» Rudy RAVIX 42 rue des jardins 34110 Vic la Gardiole Dossier «terrain de hockey» OCTOBRE 2007 PREAMBULE Ce dossier a été réalisé à la demande de la municipalité de Vic la Gardiole, à

Plus en détail

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques *

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * S. Michael Chapman, Directeur Aide à l emploi Division TEACCH Philosophie générale du programme Lorsque les personnes

Plus en détail

BUREAU DE LA PETITE ENFANCE (BUPE) Crèche et Espaces de Vie Enfantine (EVE)

BUREAU DE LA PETITE ENFANCE (BUPE) Crèche et Espaces de Vie Enfantine (EVE) BUREAU DE LA PETITE ENFANCE (BUPE) Le Bureau de la Petite Enfance (BuPE) continue de rencontrer un vif succès. Les permanences des lundi midi ou mercredi matin et après-midi sont très fréquentées par les

Plus en détail

FONDATION BON BERGER & ORPHELINAT BREBIS DE SAINT MICHEL DE L ATTALAYE

FONDATION BON BERGER & ORPHELINAT BREBIS DE SAINT MICHEL DE L ATTALAYE FONDATION BON BERGER & ORPHELINAT BREBIS DE SAINT MICHEL DE L ATTALAYE L orphelinat dans une acceptation unanime est définit comme une oeuvre de bienfaisances qui accueille les enfants en situation difficile

Plus en détail

Préparation au concours auxiliaire de puériculture

Préparation au concours auxiliaire de puériculture Préparation au concours auxiliaire de puériculture É c o l e p r i v é e d é c l a r é e a u p r è s d u R e c t o r a t Établissement ouvert en 1996 à Clermont-Ferrand 1 - La spécificité du concours.

Plus en détail

Présenté par TryEngineering www.tryengineering.org

Présenté par TryEngineering www.tryengineering.org Présenté par TryEngineering Objet de la leçon Cette leçon s intéresse à la prolifération des structures de grande hauteur dans le monde et à leur construction. Les élèves travaillent en équipes pour concevoir

Plus en détail

Robin des Watts énergie solidaire

Robin des Watts énergie solidaire Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Écoles de Pont-Bochet & Adrien-Jeandin Ouâda Burkina Faso Carte

Plus en détail

Les séances du club ont lieu une fois par mois pendant une heure, soit le mardi avec 18 élèves soit le mercredi avec 7 élèves.

Les séances du club ont lieu une fois par mois pendant une heure, soit le mardi avec 18 élèves soit le mercredi avec 7 élèves. Le club DD du collège Marx Dormoy, Paris 18 ème Introduction : Madame Eichholtzer et Madame Laborie ont proposé en septembre 2015 d ouvrir un club Développement Durable et nous sommes 25 élèves volontaires

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL D ECOLE

REUNION DU CONSEIL D ECOLE DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES ECOLE COMMUNALE DE CANTARON 06340 CANTARON TEL : 04 93 27 64 62 à Madame l Inspectrice de l Education Nationale Monsieur le Maire de Cantaron Mmes et MM les Délégués des

Plus en détail

Projet Humanitaire été 2012 Construction de maisons dans le sud de l Inde

Projet Humanitaire été 2012 Construction de maisons dans le sud de l Inde Projet Humanitaire été 2012 Construction de maisons dans le sud de l Inde L Inde Population 1,241,491,960 habitants Superficie 3 287 000 km² Densité 350.4 habitants / km² Capitale Delhi Monnaie Roupie

Plus en détail

Les découvertes de Papille en INDE. Envole-toi avec moi! Septembre éditeur inc. Pour les 4-8 ans

Les découvertes de Papille en INDE. Envole-toi avec moi! Septembre éditeur inc. Pour les 4-8 ans C O L L E C T I O N A U T O U R D U M O N D E Les découvertes de Papille en INDE Envole-toi avec moi! Septembre éditeur inc. Pour les 4-8 ans Namaste! Je m appelle Papille. Voici le jeune Nimal avec Vidya,

Plus en détail

Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité)

Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité) Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité) Les panneaux solaires photovoltaïques, appelés modules photovoltaïques ou simplement panneaux solaires, convertissent la lumière en électricité.

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 23 OCTOBRE 2014

ASSEMBLEE GENERALE 23 OCTOBRE 2014 ASSEMBLEE GENERALE 23 OCTOBRE 2014 Présents : Bureau : 14 Adhérents : 4 Bonjour à tous et merci d être venus ce soir, L année 2013/2014 a été une année de découverte, de formation, de remise aux normes

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1238-04 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

Plus en détail

L AMM, la musique au c(h)œur

L AMM, la musique au c(h)œur Mémoire de Magny Site internet Juin-Juillet-Août 2016 L AMM, la musique au c(h)œur Depuis 1975, l Association musicale de la Mérantaise enseigne la musique aux Magnycois. Agathe Blondel, professeur de

Plus en détail

La joie de partager. Voyage au Pérou : Deuxième Episode du 20/5/10 au 14/6/10

La joie de partager. Voyage au Pérou : Deuxième Episode du 20/5/10 au 14/6/10 La joie de partager Un titre un peu ronflant, mais je pense que l intuition de Théodore pour mon deuxième épisode est plutôt bonne. Qui est Théodore? C est un suédois d une quarantaine d années présent

Plus en détail

Programme d action mondial en faveur de l Education pour tous (Projet jeunesse) Livret 4. Ciment

Programme d action mondial en faveur de l Education pour tous (Projet jeunesse) Livret 4. Ciment Programme d action mondial en faveur de l Education pour tous (Projet jeunesse) Livret 4 Ciment Apprendre et travailler Développement des compétences : Une campagne de motivation Livret support au film

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

Planification et gestion financière de travaux. Chapitre 1. Ordonnancement des travaux

Planification et gestion financière de travaux. Chapitre 1. Ordonnancement des travaux B.T.S.1 Cours d études et économie de la construction Planification et gestion financière de travaux Chapitre 1 Ordonnancement des travaux Sommaire 1 Respect des délais 2 Planning prévisionnel 3 Différents

Plus en détail

Stratégie 5: Se poser des questions en lisant

Stratégie 5: Se poser des questions en lisant Stratégie 5: Se poser des questions en lisant 4 e Se poser des questions en lisant, c est : demeurer en interaction avec le texte tout au long de ma lecture; anticiper ce qui est important dans ma lecture;

Plus en détail

Site INTERNET Mémoire de Magny de Mars 2015. Sœur Hermine Campion raconte «La solitude du Mérantais»

Site INTERNET Mémoire de Magny de Mars 2015. Sœur Hermine Campion raconte «La solitude du Mérantais» Site INTERNET Mémoire de Magny de Mars 2015 Sœur Hermine Campion raconte «La solitude du Mérantais» Quelle belle histoire que celle de ce magnifique domaine, lieu de repos pour les Petites Sœurs de l Assomption

Plus en détail

e soutien aux familles

e soutien aux familles Le soutien aux familles e soutien aux familles Le soutien aux familles a pour principal objectif de soutenir les familles dans leurs responsabilités en regard de leur enfant présentant une déficience intellectuelle.

Plus en détail

Projet Bénin mission 2014. Mars 2014 Solidarité Normalienne [SoNo] http://www.sono.ens-cachan.fr

Projet Bénin mission 2014. Mars 2014 Solidarité Normalienne [SoNo] http://www.sono.ens-cachan.fr Projet Bénin mission 2014 Mars 2014 Solidarité Normalienne [SoNo] http://www.sono.ens-cachan.fr 1 Présentation de l association 1.1 Présentation et statuts Solidarité Normalienne est une association loi

Plus en détail

- PROJET TECHNOPRIM 2004-2005 - Sujet : «Un objet technologique qui s allume et qui s éteint.»

- PROJET TECHNOPRIM 2004-2005 - Sujet : «Un objet technologique qui s allume et qui s éteint.» - 1 - ECOLE PRIMAIRE DE FERRIERES S/ SICHON (03) CLASSE DE CYCLE III (M. THAVERON) Circonscription de Vichy 1 - PROJET TECHNOPRIM 2004-2005 - Sujet : «Un objet technologique qui s allume et qui s éteint.»

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail