Le Cadastre. aux. Archives départementales de la Marne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Cadastre. aux. Archives départementales de la Marne"

Transcription

1 Le Cadastre aux Archives départementales de la Marne

2 200 ans d histoire et autant de documents

3 La chronologie En 1802, création du plan par masse de culture ou plan géométrique En 1807, création du cadastre parcellaire dit cadastre napoléonien : premier cadastre général en application de la loi du 15 septembre 1807 En 1930, rénovation du cadastre en application de la loi du 16 avril 1930 ayant pour objet de substituer au cadastre napoléonien une nouvelle documentation cadastrale actualisée et mise à jour en permanence En 1974, remaniement du cadastre correspondant à une nouvelle rénovation du cadastre autorisée par la loi du 18 juillet 1974 dont le but est d améliorer la qualité du plan cadastral lorsqu elle est insuffisante

4 Les périodes Le cadastre napoléonien couvre la période de 1807 à la rénovation de 1930 mais toutes les communes ne sont pas cadastrées en 1807 car l opération s est déroulée sur plusieurs décennies. Le cadastre rénové couvre la période de 1930 à 1975, mais toutes les communes ne sont pas rénovées en 1930, l opération s est déroulée, elle aussi, sur plusieurs années.! On peut donc observer que, pour une même date, il existe un cadastre napoléonien en cours pour la commune A alors que la commune B aura déjà son cadastre rénové Le cadastre remanié débute en 1975

5 Présentation des documents cadastraux conservés aux Archives départementales de la Marne

6 Cadastre napoléonien C est le premier cadastre général en application de la loi du 15 septembre 1807 atlas portatif : daté, identique au plan papier mais non communicable (calque fragile) plan parcellaire daté (numérisé) état de section : daté

7 matrice des propriétaires : date évolutive depuis la date de création du cadastre de la commune jusqu en 1911 (ou 1881 pour le bâti)! Il existe pour certaines communes deux jeux de matrices : un premier jeu lors de la création du cadastre de la commune qui s arrête à la création du deuxième jeu matrices des propriétés bâties date évolutive : matrice des propriétés non bâties date évolutive : de 1914 à la rénovation de la commune 1 ère matrice: 1881 à ème matrice: 1911 à la rénovation de la commune

8 Cadastre rénové En application de la loi du 16 avril 1930 le cadastre rénové a pour objet de substituer au cadastre napoléonien une nouvelle documentation cadastrale actualisée et mise à jour en permanence Plan de la rénovation : daté et mis à jour régulièrement par création de nouvelles feuilles de plan Matrice de la rénovation (matrice grise) date évolutive, de la rénovation à 1974! Pas de matrices de la rénovation pour les communes de l arrondissement d Epernay : il faut contacter le Centre des impôts fonciers d Epernay

9 Cadastre remanié Une nouvelle rénovation du cadastre autorisée par la loi du 18 juillet 1974 améliore la qualité du plan cadastral lorsque celle-ci est insuffisante Plan de la rénovation : daté et mis à jour régulièrement par création de nouvelles feuilles de plan Matrice mécanographique Un feuillet par propriétaire et par année de 1974 à 1980! Pas de matrices mécanographiques pour les communes de l arrondissement d Epernay: il faut contacter le Centre des impôts fonciers d Epernay

10 Mais comment exploiter ces documents pour? retrouver la nature d une culture, par exemple une vigne? dater la construction d une maison? trouver la surface d une parcelle? suivre l évolution d une parcelle?...justifier du revenu agricole d une exploitation?

11 Méthode à suivre en 10 étapes... 1 Relever les références de la parcelle sur le cadastre napoléonien : section B n Retrouver la parcelle B 548 dans l état de section et relever le nom du propriétaire : Caillot Isidore veuve

12 3 consulter la table alphabétique des propriétaires (située à la fin ou au début de la matrice des propriétaires) 4 relever le n de folio correspondant au propriétaire : Caillot Isidore veuve = f 43

13 5 Se reporter au folio du propriétaire (ici 43) sur lequel sont recensés tous ses biens fonciers situés sur la commune et retrouver la parcelle Si la parcelle est rayée : elle n appartient plus à ce propriétaire : il faut relever le folio de report Date de sortie de la parcelle du compte : 1828 Folio où est reportée la parcelle : f 297

14 6 puis suivre la parcelle de folio en folio : ici verso du folio 297 Date d entrée de la parcelle sur le compte :1828 Date de sortie de la parcelle du compte : 1856 Folio d où provient la parcelle : f 43 Folio où est reportée la parcelle : 254

15 ! En 1882, création d une nouvelle matrice spécifique pour les propriétés bâties qui court jusqu à la rénovation de la commune. Parallèlement le système en vigueur pour les propriétés non bâties est maintenu jusqu en 1914! En 1914, création d une nouvelle matrice spécifique pour les propriétés non bâties qui court jusqu à la rénovation de la commune

16 7 pour les propriété bâties après 1882, repartir de la table alphabétique en début de volume pour relever le n de case correspondant au propriétaire cases maison n de case

17 8 pour les propriété non bâties après 1914, repartir de la table alphabétique en début de volume pour relever le n de folio correspondant au propriétaire Nature du sol : sol de maison, terre, vigne, etc. Dates de révisions du compte Dates des propriétaires successifs du compte Propriétaires successifs

18 ! Changement de matrices et plans pour la période rénovée et disparition des anciennes numérotations des parcelles : chaque parcelle reçoit de nouvelles références (section, numéro de plan et contenance) : Ici dans l exemple suivi la parcelle A 548 devient AB 54 puis AB 140

19 ! 9 dans les matrices de la rénovation, les propriétés bâties figurent au recto et les propriétés non bâties au verso. Le principe des mutations reste le même, mais les feuillets sont classés par ordre alphabétique des propriétaires (il existe toujours une table alphabétique des propriétaires en début de volume) au recto : Liste des propriétés bâties N de compte Au verso du même compte liste des propriétés non bâties! En fin de volume sont classés, par ordre de compte, les comptes supprimés c est-à-dire les feuillets des anciens propriétaires

20 ! En 1975, création d une nouvelle matrice lors du remaniement cadastral 10 la matrice mécanographique ne présente pas de table alphabétique, et seulement les feuillets des comptes supprimés, classés par ordre alphabétique et par année

21 Mentions abrégées les plus courantes figurant dans les matrices cadastrales CN : construction neuve AC : addition de construction Don : démolition DP : domaine public VP : voie publique EB : évaluation du bâti RB : révision du bâti NI : non imposable EC : rectification d une erreur de cadastre Rt : remembrement p : partie de la parcelle d origine

22 Comment utiliser les instruments de recherche des documents cadastraux (inventaires) aux Archives départementales de la Marne?

23 Les inventaires des matrices cadastrales 1 Inventaires des matrices de la période napoléonienne ( ) 2 Inventaires des matrices de la période rénovée ( )

24 1 Inventaire des matrices napoléoniennes des propriétés bâties et non bâties Cas n 1 : un seul jeu de matrices Cas n 2 : deux jeux de matrices créés à des dates différentes Cas n 3 : une matrice spécifique pour la table alphabétique, puis plusieurs matrices dont les n de folio se suivent

25 Cas n 4 spécifique à Reims La commune de Reims est divisée en deux divisions fiscales, afin de connaître la division dont dépend la parcelle il faut en connaître l adresse pour consulter le «Répertoire des rues de Reims» qui indique la division à cette époque. Il existe par division 5 périodes de matrices (pour chaque période il existe une table alphabétique) : 2 périodes pour le bâti et non-bâti : 1825, périodes pour le bâti uniquement : 1884,1901, ère division ème division

26 1 (suite) Inventaire des matrices napoléoniennes des propriétés non bâties et matrice correspondante

27 2 Inventaires des matrices de la rénovation et mécanographiques et matrices correspondantes! L inventaire relatif à l arrondissement de Reims (1294 W) ne comprend pas les matrices mécanographiques

28 1 Inventaire des plans révisés ( ) La révision du cadastre s est faite par voie de mise à jour ou par renouvellement du plan napoléonien 4 types de plan figurent dans l inventaire du cadastre révisé : -plan remembré issu des opérations de remembrement rural, -plan renouvelé issu d un nouveau levé parcellaire, - plan mis à jour issu de l actualisation du cadastre napoléonien, -plans normalisé : présentation particulière sur feuille 70 x 50 cm au 1/ communes de l arrondissement de Reims, 17 de l arrondissement d Epernay et 3 de l arrondissement de Châlons-en-Champagne ne sont pas représentées pour cette période

29 2 Inventaire des plans édités avant la dématérialisation (2004) Toutes les communes de la Marne sont représentées. Les plans ont été modifiés puis édités dès lors qu un changement a été enregistré ne laissant aucune trace des étapes intermédiaires

30 Retrouvez et exploitez tous ces documents en salle de lecture aux Archives départementales de la Marne

Établir une généalogie immobilière en se rendant aux AD17 à La Rochelle

Établir une généalogie immobilière en se rendant aux AD17 à La Rochelle Établir une généalogie immobilière en se rendant aux AD17 à La Rochelle La généalogie immobilière requiert la consultation de quatre grands types de documents d archives pour la période postérieure à la

Plus en détail

Archives départementales des Hautes-Pyrénées

Archives départementales des Hautes-Pyrénées Cas pratique n 2 L Enregistrement Archives départementales des Hautes-Pyrénées Juin 2015 L ENREGISTREMENT CAS PRATIQUE N 2 : RECHERCHER UNE SUCCESSION AUPRES DE L ENREGISTREMENT Contexte : Un chercheur

Plus en détail

2 Renforcer les infrastructures de mise en valeur du territoire insulaire

2 Renforcer les infrastructures de mise en valeur du territoire insulaire 2 Renforcer les infrastructures de mise en valeur du territoire insulaire 2-4 Maîtrise du foncier : Objectifs o reconstituer et sécuriser le maximum de titres de propriété (par actes notariés opposables

Plus en détail

LA DOCUMENTATION HYPOTHÉCAIRE ANTÉRIEURE À 1956

LA DOCUMENTATION HYPOTHÉCAIRE ANTÉRIEURE À 1956 FICHE PRATIQUE DE RECHERCHE LA DOCUMENTATION HYPOTHÉCAIRE ANTÉRIEURE À 1956 MODE D'EMPLOI 1 - Qu est-ce que l hypothèque? L hypothèque est une garantie financière donnée au vendeur d un bien, garantie

Plus en détail

guide pratique de recherches formalités hypothécaires

guide pratique de recherches formalités hypothécaires guide pratique formalités hypothécaires Rechercher un relevé de formalités dans la documentation hypothécaire (an VIII-1955) Les relevés de formalités sont des cases (parfois appelées comptes ), situées

Plus en détail

LE CADASTRE DES SITES POTENTIELLEMENT POLLUÉS

LE CADASTRE DES SITES POTENTIELLEMENT POLLUÉS LE CADASTRE DES SITES POTENTIELLEMENT POLLUÉS QU EST CE QUE LE CADASTRE DES SITES POTENTIELLEMENT POLLUÉS? Le cadastre des sites potentiellement pollués est un inventaire de tous les sites du pays où une

Plus en détail

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 91 Sommaire Partie II A. Analyse de la consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 93 1. Préambule... 93 2. Evolution de

Plus en détail

Rédaction des arrêtés et modèles d arrêtés

Rédaction des arrêtés et modèles d arrêtés Rédaction des arrêtés et modèles d arrêtés 107 Prescriptions relatives aux arrêtés de classement, aux arrêtés ministériels pris sur la base de l'article 5 dernier alinéa du décret du 18 mars 1924 modifié

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 11 E-1-02 N 7 du 10 JANVIER 2002 DELIVRANCE DES EXTRAITS ET REPRODUCTIONS DE DOCUMENTS CADASTRAUX. TARIFS DE DELIVRANCE NOR : ECO L 02 00007 J

Plus en détail

ferme dite bastide du Pichou, puis maison de villégiature d'entrepreneur dite Villa Miramar, puis cité ouvrière Kuhlmann-Pichou

ferme dite bastide du Pichou, puis maison de villégiature d'entrepreneur dite Villa Miramar, puis cité ouvrière Kuhlmann-Pichou Provence-Alpes-Côte d'azur, Bouches-du-Rhône Marseille 16e arrondissement l' Estaque, quartier du Marinier, l' Estaque, quartier des Piches ferme dite bastide du Pichou, puis maison de villégiature d'entrepreneur

Plus en détail

PINCIPALES REGLES EN MATIERE D EVALUATION FONCIERE CADASTRALE LES PRINCIPES

PINCIPALES REGLES EN MATIERE D EVALUATION FONCIERE CADASTRALE LES PRINCIPES PINCIPALES REGLES EN MATIERE D EVALUATION FONCIERE CADASTRALE LES PRINCIPES Le montant de l impôt résulte de l application d un taux voté par la collectivité à une valeur locative. La valeur locative de

Plus en détail

Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 121 et 122 de la Constitution cantonale 1),

Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 121 et 122 de la Constitution cantonale 1), 641.11 Loi d'impôt du 26 mai 1988 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 121 et 122 de la Constitution cantonale 1), arrête : ( ) TITRE QUATRIEME : Impôt sur les gains immobiliers

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 TABLE DES MATIÈRES Table des matières AVANT-PROPOS...................................... 1 1. INTRODUCTION...................................... 3 1.1. Définition du bornage....................................

Plus en détail

ENQUETE PARCELLAIRE AVIS MOTIVE

ENQUETE PARCELLAIRE AVIS MOTIVE Département du Val-de-Marne Communes de Champigny-sur-Marne, Joinville-le-Pont et Villiers-sur-Marne ENQUETE PARCELLAIRE En vue de déterminer les parcelles ou les droits réels immobiliers à exproprier

Plus en détail

Comment effectuer une recherche dans la documentation hypothécaire?

Comment effectuer une recherche dans la documentation hypothécaire? Comment effectuer une recherche dans la documentation hypothécaire? La publicité foncière : de quoi s'agit-il? Cette procédure vise à sécuriser les transactions foncières par leur publicité. Elle rend

Plus en détail

LE MONUMENT AUX MORTS. I. A la découverte des soldats de ma commune grâce à la liste des noms figurant sur le monument aux morts

LE MONUMENT AUX MORTS. I. A la découverte des soldats de ma commune grâce à la liste des noms figurant sur le monument aux morts LE MONUMENT AUX MORTS Comment effectuer une recherche concernant les monuments aux morts grâce aux ressources des Archives départementales d Indre-et-Loire? I. A la découverte des soldats de ma commune

Plus en détail

n 1 Archives départementales des Hautes-Pyrénées

n 1 Archives départementales des Hautes-Pyrénées Fiche pratique de recherche n 1 Retracer l histoire de sa propriété Précis de généalogie foncière Archives départementales des Hautes-Pyrénées La première source : son acte notarié Pour retracer l histoire

Plus en détail

L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS

L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS L ENJEU URBAIN DU RENOUVELEMENT DES PLANS DE SAUVEGARDE ET DE MISE EN VALEUR A PARIS DROIT PUBLIC IMMOBILIER Construire le futur en préservant le passé est, depuis le 19 ème siècle, un enjeu majeur des

Plus en détail

Guide pour l'éleveur

Guide pour l'éleveur Guide pour l'éleveur IDENTICATION BOVINE ID_0851_EN_01_27 De l'identification des bovins...... à la traçabilité des viandes... Version 2 du 15/05/2011 1 L ELEVEUR : ACTEUR PRINCIPAL DE L IDENTIFICATION

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2007/04/16 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

RÈGLEMENTS DES ÉPREUVES DE CHAMPIONNAT DE PRINTEMPS PAR ÉQUIPES SENIORS

RÈGLEMENTS DES ÉPREUVES DE CHAMPIONNAT DE PRINTEMPS PAR ÉQUIPES SENIORS RÈGLEMENTS DES ÉPREUVES DE CHAMPIONNAT DE PRINTEMPS PAR ÉQUIPES SENIORS I- RÈGLE GÉNÉRALE Article 1 Les règlements de la Fédération Française de Tennis sont de pleins droits applicables aux Epreuves Interclubs

Plus en détail

Ou t i l s d a n a l y s e d e l e v o l u t io n d e s

Ou t i l s d a n a l y s e d e l e v o l u t io n d e s Ou t i l s d a n a l y s e d e l e v o l u t io n d e s c h a r g e s d e p e r s o n n e l Jacques GROLIER Directeur du Master d Économie et de Gestion des Établissements Sanitaires et Sociaux Université

Plus en détail

Compte rendu de la séance du vendredi 10 avril 2015

Compte rendu de la séance du vendredi 10 avril 2015 Compte rendu de la séance du vendredi 10 avril 2015 Secrétaire de la séance : Jean-Luc POUSSIER Ordre du jour: - Compte administratif 2014 - Commune et Assainissement - Délibérations - Compte de gestion

Plus en détail

Exemple de recherche Je recherche les actes concernant mon aïeul (exemple : Taillandier Jean-Baptiste, propriétaire à Saint-Laurent).

Exemple de recherche Je recherche les actes concernant mon aïeul (exemple : Taillandier Jean-Baptiste, propriétaire à Saint-Laurent). COMMENT RECHERCHER DANS LES ARCHIVES DES HYPOTHÈQUES? Définition et éléments historiques La documentation hypothécaire est mise en place par la loi du 1 er novembre 1798 (11 brumaire an VII). Les registres

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain PLU Grenelle : Fiches pratiques 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain Novembre 2014 1 Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain Modération

Plus en détail

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES 1 EXPLOITATION EXISTANTE PROJET DE CONSTRUCTION DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES 2 Madame, Monsieur, Cette fiche de renseignement a pour objet l information des instructeurs de la demande de permis

Plus en détail

Bonnes pratiques à l intention du demandeur du service

Bonnes pratiques à l intention du demandeur du service Page : 1/5 Objectif : Quels sont les pratiques qui permettent un traitement plus rapide et plus efficace des demandes au service et qui minimisent les erreurs. Concernant le soumission de la demande Privilégier

Plus en détail

Maisons Paysanne de l Orne

Maisons Paysanne de l Orne Maisons Paysanne de l Orne Généalogie Foncière A la découverte de l histoire de sa maison Les différentes sources 26 Octobre 2013 Joël Deslandes 1. Introduction 2. Actes notariés 3. Enregistrement & hypothèques

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 6 E-5-05 N 119 du 11 JUILLET 2005 TAXE PROFESSIONNELLE. BASE D IMPOSITION. DETERMINATION DE LA VALEUR LOCATIVE DES IMMOBILISATIONS IMPOSABLES.

Plus en détail

Précis de généalogie foncière... Retracer l histoire d un bien immobilier

Précis de généalogie foncière... Retracer l histoire d un bien immobilier Pour en savoir plus : Archives départementales d Eure-et-Loir Esplanade Martial Taugourdeau Pont de Mainvilliers - 28026 CHARTRES cedex www.archives28.fr Conception : Conseil général d Eure-et-Loir - Archives

Plus en détail

Graphiques à progression semi-logarithmique

Graphiques à progression semi-logarithmique Graphiques à progression semi-logarithmique Nous ne sommes pas en maths, Nous allons utiliser les applications pratiques des logarithmes Le choix d'une échelle logarithmique est nécessaire si une évolution

Plus en détail

TD n 8 Word : Autres fonctionnalités avancées

TD n 8 Word : Autres fonctionnalités avancées TD n 8 Word : Autres fonctionnalités avancées 1. Diviser un document en sections 1.1. Définition Un document Word peut être divisé en section. Une section est une partie de ce document qui possède une

Plus en détail

Ile de France. folio 1/2 F7. MSA Ile de France 75691 PARIS cedex 14. contactidf@msa-idf.fr www.msa-idf.fr. Tél : 01 49 85 50 00 Fax : 01 49 85 55 05

Ile de France. folio 1/2 F7. MSA Ile de France 75691 PARIS cedex 14. contactidf@msa-idf.fr www.msa-idf.fr. Tél : 01 49 85 50 00 Fax : 01 49 85 55 05 . 1 75691 PARIS cedex 14 Tél : 01 49 85 50 00 Fax : 01 49 85 55 05 contactidf@msa-idf.fr www.msa-idf.fr folio 1/2 F7 ()()()() P1 en cours BULLETIN DE MODIFICATION OU DE MUTATION DE TERRES situation cadastrale

Plus en détail

Transmission d entreprise : comment optimiser les dispositifs existants?

Transmission d entreprise : comment optimiser les dispositifs existants? Transmission d entreprise : comment optimiser les dispositifs existants? La transmission d entreprise bénéficie d un cadre fiscal favorable dans la mesure où sous réserve de la conclusion préalable d un

Plus en détail

Amélioration de masse du plan parcellaire cadastral

Amélioration de masse du plan parcellaire cadastral Amélioration de masse du plan parcellaire cadastral Sandrine Lejeune / Alain Bertrand Centre mesurage et photogrammétrie (anc. DGLPG) User Club Urbis 4 décembre 2014 Table des matières - Introduction Plan

Plus en détail

XML et arbre. Représentation d un document XML sous forme d arbre. Commençons par deux exemples... suivis des explications.

XML et arbre. Représentation d un document XML sous forme d arbre. Commençons par deux exemples... suivis des explications. XML et arbre Représentation d un document XML sous forme d arbre. Commençons par deux exemples... suivis des explications. Le texte de A Le texte de B

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME Révision simplifiée n 2

PLAN LOCAL D URBANISME Révision simplifiée n 2 PLAN LOCAL D URBANISME Révision simplifiée n 2 Ville de Département du Tarn 2 Rapport de présentation ZA Mélou-Chartreuse Secteur Maison Neuve Approbation du P.L.U : DCM du 17/01/2012 Mise en révision

Plus en détail

Notice explicative A 844. Commune d ORVAULT DOSSIER D ENQUETE PARCELLAIRE. Aménagement du Périphérique Nord de Nantes

Notice explicative A 844. Commune d ORVAULT DOSSIER D ENQUETE PARCELLAIRE. Aménagement du Périphérique Nord de Nantes Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement des Pays de la Loire Service Intermodalité, Aménagement et Logement (D.R.E.A.L./S.I.A.L./D.M.O.) 5 Rue Françoise Giroud CS 16326

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle page 1/5 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PCMI1. Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

ferme dite bastide du Pichou, puis maison de villégiature d'entrepreneur dite Villa Miramar, puis cité ouvrière Kuhlmann-Pichou

ferme dite bastide du Pichou, puis maison de villégiature d'entrepreneur dite Villa Miramar, puis cité ouvrière Kuhlmann-Pichou ferme dite bastide du Pichou, puis maison de villégiature d'entrepreneur dite Villa Miramar, puis cité ouvrière Kuhlmann-Pichou 116 montée Pichou Marseille 16e arrondissement Dossier IA13001169 réalisé

Plus en détail

B.O.I. N 140 du 2 août 1979 [BOI 10E-1-79]

B.O.I. N 140 du 2 août 1979 [BOI 10E-1-79] B.O.I. N 140 du 2 août 1979 [BOI 10E-1-79] Références du document 10E-1-79 Date du document 02/08/79 Sous-section VI. - Réunion de copropriétés 110. Exemple : Deux bâtiments A et B faisant l'objet de copropriétés

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L URBANISME

GUIDE PRATIQUE DE L URBANISME GUIDE PRATIQUE DE L URBANISME VOTRE PROJET EN QUELQUES QUESTIONS 1. VOTRE PROJET EST-IL REALISABLE 2. QUELS TRAVAUX DECLARER 3. COMMENT DECLARER VOTRE PROJET 4. QUAND COMMENCER LES TRAVAUX 5. QUE FAIRE

Plus en détail

LA RECHERCHE FONCIERE A L AIDE DES ARCHIVES CADASTRALES.

LA RECHERCHE FONCIERE A L AIDE DES ARCHIVES CADASTRALES. LA RECHERCHE FONCIERE A L AIDE DES ARCHIVES CADASTRALES. C est Napoléon qui fit dresser, par la loi du 15 septembre 1807, le premier cadastre pour servir de base à la levée de l impôt foncier. La documentation

Plus en détail

Le Permis de construire valant division en 50 Questions/Réponses

Le Permis de construire valant division en 50 Questions/Réponses Q/R n 23 Le Permis de construire valant division en 50 Questions/Réponses Question/Réponse n 23 : Quelles sont les règles procédurales applicables au dossier et à l instruction de la demande? RESUME :

Plus en détail

AVIS DE VALEUR D UN BIEN IMMOBILIER

AVIS DE VALEUR D UN BIEN IMMOBILIER AVIS DE VALEUR D UN BIEN IMMOBILIER POUR Mr et Mme TEST Jean Fait le 28 Mars 2008 Par XAVIER SEGRE SOCIETE SODESTEL EDITION 39 Rue Nicole 28000 CHARTRES Tel 0123456789 Fax 9876543210 info@sodestel.com

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL PAPIERS DE LA FAMILLE JEANSON-LESSENS

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL PAPIERS DE LA FAMILLE JEANSON-LESSENS ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL PAPIERS DE LA FAMILLE JEANSON-LESSENS 2009 034 INTRODUCTION Activités Textile, patrimoine agricole et immobilier Présentation de l entrée Ce fonds est entré aux

Plus en détail

EVOLUTION SPATIO-TEMPORELLE DE L OCCUPATION DES ESPACES SUR LE TRIANGLE MARNAIS

EVOLUTION SPATIO-TEMPORELLE DE L OCCUPATION DES ESPACES SUR LE TRIANGLE MARNAIS EVOLUTION SPATIO-TEMPORELLE DE L OCCUPATION DES ESPACES SUR LE TRIANGLE MARNAIS MARTIN S. *, DELAHAYE F. ** Bureau d études E3C 2 rue Léon Patoux CS 50001 51664 REIMS CEDEX * Mr Stéphane MARTIN, Directeur

Plus en détail

FONDS DES SERVICES DU CADASTRE

FONDS DES SERVICES DU CADASTRE C O N S E I L G É N É R A L D I N D R E - E T - L O I R E FONDS DES SERVICES DU CADASTRE 1930 2008 RÉPERTOIRE MÉTHODIQUE DES VERSEMENTS RELATIFS AU CADASTRE RÉNOVÉ A R C H I V E S D É P A R T E M E N T

Plus en détail

Qualité et exhaustivité des données DVF

Qualité et exhaustivité des données DVF FICHE 4 Expertise 4 Qualité et exhaustivité des données DVF LA FICHE EN BREF La base de données DVF est une base réputée fiable et exhaustive, notamment en comparaison avec les autres bases disponibles

Plus en détail

la Défense, le 27 juillet 2005 Le ministre à Mesdames et Messieurs les préfets de département Directions départementales de l équipement

la Défense, le 27 juillet 2005 Le ministre à Mesdames et Messieurs les préfets de département Directions départementales de l équipement Ministère des Transports, de l Equipement, du Tourisme, et de la Mer la Défense, le 27 juillet 2005 Le ministre à Mesdames et Messieurs les préfets de département Directions départementales de l équipement

Plus en détail

CORRECTION DU BREVET 2013

CORRECTION DU BREVET 2013 CORRECTION DU BREVET 01 Nouvelle-Calédonie Exercice 1 1) Une fourmi se déplace à 4 cm/s. ) La distance de la Terre à la Lune est,844 10 km. ) Une écriture simplifiée de 1 est 1 (d après la calculatrice).

Plus en détail

RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL CHAMPIONNATS HIVER PAR ÉQUIPES. Seniors & Seniors Plus

RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL CHAMPIONNATS HIVER PAR ÉQUIPES. Seniors & Seniors Plus RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL CHAMPIONNATS HIVER PAR ÉQUIPES Seniors & Seniors Plus Année sportive 2016 CD TENNIS 44 - MAISON DES SPORTS 44 Rue Romain Rolland Bât A - BP 90312-44103 NANTES CEDEX 4 Tél : 02.40.58.61.70

Plus en détail

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 CONSEIL EXÉCUTIF EB133/12 Cent trente-troisième session 14 mai 2013 Point 8.2 de l ordre du jour provisoire Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

Liste positive des documents/dossiers/ données à conserver de manière définitive

Liste positive des documents/dossiers/ données à conserver de manière définitive Liste positive des documents/dossiers/ données à conserver de manière définitive Chapitre2 Finances 2. FINANCES La «liste positive des documents/dossiers/données à conserver de manière définitive» recense

Plus en détail

Règlement 2e édition - novembre 2012

Règlement 2e édition - novembre 2012 Règlement 2e édition - novembre 2012 SOMMaire 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Pages Articles 1 à 8 3-4 2 LOTS INSTANTANés Article 9 5 3 Participation aux émissions télévisées Articles 10 à 20 6-8 4 Les jeux télévisés

Plus en détail

Le contrat de praticien territorial de médecine générale

Le contrat de praticien territorial de médecine générale récemment ou bientôt installés? Le contrat de praticien territorial de médecine générale Comment ça marche? Guide pratique PRATICIEN TERRITORIAL DE MÉDECINE GÉNÉRALE Le dispositif de Praticien Territorial

Plus en détail

1/18 cerfa. n 50934#01

1/18 cerfa. n 50934#01 ministère de l Équipement des Transports du Logement du Tourisme et de la Mer Notice explicative pour les demandes d autorisation individuelle de transport exceptionnel de marchandises ou de circulation

Plus en détail

Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire

Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire ϖϖϖϖϖ ϖ Service : Services éducatifs jeunes Code d identification

Plus en détail

service de facturation

service de facturation Fini la collecte, le tri et l interminable gestion des reçus! Le UTA Avec UTA comme partenaire de facturation unique, vous obtiendrez une seule facture pour toutes vos transactions. En plus de la simplicité

Plus en détail

Impôt à la source Guide d utilisation de la Liste Récapitulative (LR) pré-casée

Impôt à la source Guide d utilisation de la Liste Récapitulative (LR) pré-casée ADMINISTRATION CANTONALE DES IMPÔTS Section impôts à la source Rue de la Caroline 9 bis 1014 Lausanne Lausanne, avril 2014 Impôt à la source Guide d utilisation de la Liste Récapitulative (LR) pré-casée

Plus en détail

Le contribuable est d origine française.

Le contribuable est d origine française. Direction générale de la législation et du registraire des entreprises Direction principale des lois sur les impôts Note DESTINATAIRE : ***** EXPÉDITEUR : DIRECTION DE L INTERPRÉTATION RELATIVE AUX ENTREPRISES

Plus en détail

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal La meilleure méthode pour mettre au point une méthode étant de la tester sur le plus grand nombre possible de cas concrets, voici

Plus en détail

A. Procéder à la description des conditions de conservation (annexe 1).

A. Procéder à la description des conditions de conservation (annexe 1). Introduction Les prochaines élections municipales, en mars 2008, vont s accompagner d une procédure réglementaire, le récolement des archives de la commune. Cette opération revêt un caractère obligatoire,

Plus en détail

Annexe à la demande d établissement d un branchement au réseau d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE

Annexe à la demande d établissement d un branchement au réseau d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE Annexe à la demande d établissement d un d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE Cadre juridique Le règlement d'assainissement, approuvé par le Conseil de Paris, définit les droits

Plus en détail

Le répertoire statistique des logements

Le répertoire statistique des logements Le répertoire statistique des logements Base de données localisée Echantillonnage des enquêtes Apports pour la statistique publique Stéfan Lollivier Contexte international : vers davantage de données administratives

Plus en détail

Détermination de la durée d assurance applicable à la génération 1957. selon les règles de calcul définies par la loi de 2003

Détermination de la durée d assurance applicable à la génération 1957. selon les règles de calcul définies par la loi de 2003 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 septembre 2013 à 14h30 «I - La prévisibilité du montant de la retraite pour les assurés II - Avis technique sur la durée d assurance de la génération

Plus en détail

10) Les outils de pilotage des dépenses de l Etat

10) Les outils de pilotage des dépenses de l Etat 1 FIPECO le 07.04.2016 Les fiches de l encyclopédie III) Programmation et pilotage des finances publiques 10) Les outils de pilotage des dépenses de l Etat Les outils de pilotage des dépenses de l Etat

Plus en détail

VG1 ÉPREUVE CANTONALE DE RÉFÉRENCE DE MATHÉMATIQUES 10VG NIVEAU 1 MAI 2015 1 RE PARTIE SANS CALCULATRICE

VG1 ÉPREUVE CANTONALE DE RÉFÉRENCE DE MATHÉMATIQUES 10VG NIVEAU 1 MAI 2015 1 RE PARTIE SANS CALCULATRICE ÉPREUVE CANTONALE DE RÉFÉRENCE DE MATHÉMATIQUES VG1 10VG NIVEAU 1 MAI 2015 1 RE PARTIE SANS CALCULATRICE Nom Prénom Classe Etablissement Durée de l épreuve : 25 minutes. Matériel à disposition : matériel

Plus en détail

La prospection foncière pour les nuls

La prospection foncière pour les nuls La prospection foncière pour les nuls Cette étape est cruciale et peut prendre beaucoup de temps. Même si parfois, les collectivités mettent à disposition un terrain pour ce genre de projet, cela reste

Plus en détail

Présentation historique du Livre foncier

Présentation historique du Livre foncier Objet : Mise à jour du Règlement des archives spécifiques aux juridictions dépendant des cours d'appel de Colmar et de Metz (A 91-4 du 10 juillet 1991). Textes officiels Code du patrimoine (Livre II consacré

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n 2015-013. portant transfert des terres ayant appartenu aux colons. au profit des citoyens malagasy EXPOSE DES MOTIFS

ASSEMBLEE NATIONALE. Loi n 2015-013. portant transfert des terres ayant appartenu aux colons. au profit des citoyens malagasy EXPOSE DES MOTIFS ASSEMBLEE NATIONALE Loi n 2015-013 portant transfert des terres ayant appartenu aux colons au profit des citoyens malagasy EXPOSE DES MOTIFS D emblée des paysans sans terre, des petits et grands exploiteurs

Plus en détail

PREFECTURE DE LA SEINE, PREFECTURE DE LA SEINE-ET-OISE, PREFECTURE DU VAL-DE-MARNE

PREFECTURE DE LA SEINE, PREFECTURE DE LA SEINE-ET-OISE, PREFECTURE DU VAL-DE-MARNE PREFECTURE DE LA SEINE, PREFECTURE DE LA SEINE-ET-OISE, PREFECTURE DU VAL-DE-MARNE Dossiers des installations classées dangereuses ou insalubres, puis dossiers des installations classées pour la protection

Plus en détail

d utilisation Notice Communauté de Communes de l'arc Mosellan Formation : 2011

d utilisation Notice Communauté de Communes de l'arc Mosellan Formation : 2011 Notice d utilisation Communauté de Communes de l'arc Mosellan Formation : 2011 Guide d utilisation du Système d Information Géographique de la Communauté de Communes de l Arc Mosellan. De l utilisateur

Plus en détail

Archives départementales du Finistère COMMENT SE SERVIR DU CADASTRE NAPOLÉONIEN? Méthodologie générale de recherche

Archives départementales du Finistère COMMENT SE SERVIR DU CADASTRE NAPOLÉONIEN? Méthodologie générale de recherche Archives départementales du Finistère ----- COMMENT SE SERVIR DU CADASTRE NAPOLÉONIEN? ------ Méthodologie générale de recherche Rappel important Si vous souhaitez obtenir qu une reproduction partielle

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MASCOUCHE

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MASCOUCHE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MASCOUCHE Cette modification amendant le règlement sur les permis et certificats numéro 1090 par le règlement numéro 1090-9 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MASCOUCHE RÈGLEMENT NUMÉRO

Plus en détail

Règlement et Règles de procédure du Registre international

Règlement et Règles de procédure du Registre international Doc 9864 Règlement et Règles de procédure du Registre international Sixième édition 2014 Organisation de l aviation civile internationale Doc 9864 Sixième édition ADDITIF N o 1 13/2/15 ORGANISATION DE

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT RÈGLEMENT DE # 2008-272 M UNICIPALITE DE S AINT C LAUDE Amendements intégrés Règlements Entrée en vigueur Date 2011-272 272-01 22 juin 2011 19 juillet 2011 2012-272 272-02 10 mai 2012 17 octobre 2012 RÈGLEMENT

Plus en détail

Guide méthodologique 7

Guide méthodologique 7 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment présenter un travail de recherche Guide méthodologique 7 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Le Chef du Gouvernement,

Le Chef du Gouvernement, Décret exécutif N 05-275 du 26 Joumada Ethania 1426 correspondant au 2 août 2005 fixant les modalités de dépôt et de délivrance des brevets d invention: Le Chef du Gouvernement, Sur le rapport du ministre

Plus en détail

REGLEMENT CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL PAR ÉQUIPES JEUNES 2013

REGLEMENT CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL PAR ÉQUIPES JEUNES 2013 REGLEMENT CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL PAR ÉQUIPES JEUNES 2013 ORGANISATION GÉNÉRALE Les inscriptions seront closes le 26 octobre 2012, aucun retard ne sera accepté Les divisions et poules seront constituées

Plus en détail

SUCCESSIONS ET TESTAMENTS DES PRÊTRES. Obligation morale

SUCCESSIONS ET TESTAMENTS DES PRÊTRES. Obligation morale L1 TESTAMENTS Révisée : mai 2000 De l utilité d un testament - A quoi penser en le rédigeant? Références : guide administratif 1998 chapitre 1 SUCCESSIONS ET TESTAMENTS DES PRÊTRES TITRE I LES SUCCESSIONS

Plus en détail

Application Ferroviaire CONDITIONNEMENT ET EMBALLAGE DES VERRES ET GLACES. 1039 Indice P. Edition de août 2001. Emetteur : Direction des Achats

Application Ferroviaire CONDITIONNEMENT ET EMBALLAGE DES VERRES ET GLACES. 1039 Indice P. Edition de août 2001. Emetteur : Direction des Achats 1039 Indice P Application Ferroviaire NOTICE ACHAT CONDITIONNEMENT ET EMBALLAGE DES VERRES ET GLACES Edition de août 2001 Emetteur : Direction des Achats Distribuée par le Département AG - Section AGEM

Plus en détail

Manuel administratif Assurance groupe. Manuel administratif Assurance groupe

Manuel administratif Assurance groupe. Manuel administratif Assurance groupe Sommaire 1 Quels documents recevez-vous lors de l entrée en vigueur de l assurance groupe?... 3 2 Quelles sont les possibilités offertes par KBC-Online?... 4 2.1 Possibilités dont dispose l employeur...

Plus en détail

REGISTRE UNIQUE DU PERSONNEL

REGISTRE UNIQUE DU PERSONNEL REGISTRE UNIQUE DU PERSONNEL Version globale salariés et stagiaires A) Enregistrement des salariés B) Enregistrement des stagiaires C) Pièces annexes D) Consultation et contrôle du registre E) Objet et

Plus en détail

APREP RENTE UNIVERSELLE

APREP RENTE UNIVERSELLE APREP RENTE UNIVERSELLE Document fourni par TousLesPlacements.com, un site édité par Conseils Patrimoine Services, cabinet indépendant de conseil en gestion de patrimoine. Pour plus d'informations: 0 00

Plus en détail

Les documents judiciaires postérieurs à 1800

Les documents judiciaires postérieurs à 1800 Les documents judiciaires postérieurs à 1800 1. Présentation Les documents judiciaires conservés par les Archives départementales ont deux usages principaux : prouver un droit ou faire une recherche historique

Plus en détail

Accueil. Actualisation de l inventaire des SAR contenu global du site internet

Accueil. Actualisation de l inventaire des SAR contenu global du site internet Accueil L utilisation parcimonieuse du sol et des espaces, ainsi que la qualité visuelle de notre environnement de vie sont des éléments essentiels contribuant à l épanouissement de chacun. La Wallonie

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

La Conduite Lumière :

La Conduite Lumière : La Conduite Lumière : La Conduite Lumière est à la fois le document écrit recensant tous les états lumineux d un spectacle et l acte lui-même de conduire la succession et l enchaînement des états lumineux

Plus en détail

Correction du brevet blanc n 2

Correction du brevet blanc n 2 Correction du brevet blanc n 2 Rédaction et présentation : 4 points Applications numériques : 12 points 1 Exercice 1: On donne: A = 3 5 6 3 2 1.Je calcule Aet donne le résultat sous forme d'une fraction

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/10/44 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

5 - REPOS COMPENSATEUR OBLIGATOIRE (RCO) ET CONTINGENT ANNUEL D HEURES SUPPLEMENTAIRES (voir diagramme en annexe à l'article 5)

5 - REPOS COMPENSATEUR OBLIGATOIRE (RCO) ET CONTINGENT ANNUEL D HEURES SUPPLEMENTAIRES (voir diagramme en annexe à l'article 5) BRH 2001 RH 9 du 29.01.2001 5 - REPOS COMPENSATEUR OBLIGATOIRE (RCO) ET CONTINGENT ANNUEL D HEURES SUPPLEMENTAIRES (voir diagramme en annexe à l'article 5) Les heures supplémentaires déterminées au 42

Plus en détail

La commission communale des impôts directs locaux

La commission communale des impôts directs locaux Sa composition Son rôle Son fonctionnement Sa composition Le nombre de ses représentants Leurs qualités Leur désignation La durée de leur mission 1. La composition de la commission communale Sa composition

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un séminaire à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE. Emploi en 2009 EN REGION CENTRE. Cécile BAZIN Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET

ECONOMIE SOCIALE. Emploi en 2009 EN REGION CENTRE. Cécile BAZIN Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET ECONOMIE SOCIALE EN REGION CENTRE Emploi en 2009 Cécile BAZIN Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET LES CHIFFRES CLEFS EN 2009 : Plus de 8 000 établissements employeurs Près de 87 000 salariés, soit 12,6% du

Plus en détail

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES)

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES) Title: COMMISSION SCOLAIRE GESTION DES DOSSIERS DE L ÉLÈVE EASTERN TOWNSHIPS Source: Archives Secrétaire générale Adopted: ETSB05-02-124 En vigueur à compter de Février 2005 Reference Number: P002-1 VOIR

Plus en détail

Affaire suivie aux Archives de Paris par : Statut du service versant : [indiquer ici l un des types de services proposés par la DAF]

Affaire suivie aux Archives de Paris par : Statut du service versant : [indiquer ici l un des types de services proposés par la DAF] N de versement Intitulé et adresse du service versant : BORDEREAU DE VERSEMENT D ARCHIVES A LA DIRECTION DES SERVICES D ARCHIVES DE PARIS 18 boulevard Sérurier 75019 Paris Tél. : 01 53 72 41 23 Fax : 01

Plus en détail

Côte d'ivoire. Domaine foncier rural

Côte d'ivoire. Domaine foncier rural Domaine foncier rural Loi n 98-750 du 23 décembre 1998 modifiée [NB - Loi n 98-750 du 23 décembre 1998 relative au domaine foncier rural Modifiée par la loi n 2004-412 du 14 août 2004] Chapitre 1 - Définition

Plus en détail

Registre d élevage ovin/caprin

Registre d élevage ovin/caprin Registre d élevage ovin/caprin 1 Une fiche synthétique des caractéristiques de l exploitation 2 Une fiche synthétique des données concernant l encadrement zootechnique, médical et sanitaire 3 Registre

Plus en détail