Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale"

Transcription

1 Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale Benoit Daviron (Cirad Moisa) Mathilde Douillet (FARM, Cirad Moisa) Présentation au Séminaire «Sécurité Alimentaire» 18 avril 2013

2 Introduction Une hypothèse «standard» circule dans la littérature «Les principaux pays du commerce alimentaire international influencent la sécurité alimentaire mondiale via l impact de leurs politiques sur les prix internationaux.» Littérature économique FOOD SECURE «Exploring the Future of Global Food and Nutrition Security Deliverable : Key policies in the global food system (D4.1) World production, exchanges and prices of food products are strongly influenced by the agricultural and trade policies of the large countries. These policies are then one of the major drivers of world food security. The deliverable will provide an overview of key agricultural and trade policies of the major players i.e. countries - in the global food system. Sociologie rurale

3 Introduction H1 : Il existe des pays qui sont dominants sur les marchés internationaux. H2 : Il existe un «global food system» intégré qui relie les producteurs et les consommateurs mondiaux via les prix internationaux. Déterminants pour l évolution de la sécurité alimentaire mondiale.

4 Plan 1/ Y-a-t-il des pays qui sont dominants sur les marchés internationaux? (H1) 2/ Les personnes souffrant de la faim sont-elles connectées aux marchés internationaux? (H2) 3/ Conclusions et Perspectives

5 1/ Existe-t-il des pays dominants? Dans quelle mesure l UE et les USA (le Nord) dominent-ils le commerce international de produits alimentaires?

6 Côté importations :

7 Le basculement asiatique 50,00% Food Imports (% of world food import excluding intra EU trade) 45,00% Europa Asia 40,00% 35,00% 30,00% 25,00% 20,00% 15,00% 10,00% 5,00% 0,00%

8 Le Japon oublié

9 Oublier le Japon

10 % La marginalisation du «Nord»? 50,0% Food imports (% of world food imports intra-eu excluded) 45,0% 40,0% 35,0% 30,0% 25,0% 20,0% 15,0% EU+USA+Japan Developing Asia EU USA Japan Africa Developing America 10,0% 5,0% 0,0%

11 % Une multiplicité de pays importateurs asiatiques 16,00% Food imports (% of world imports excluding intra-eu trade) 14,00% 12,00% 10,00% 8,00% 6,00% S/E Asia Western Asia China Japan East Asia excluding China South Asia excluding India India 4,00% 2,00% 0,00%

12 =100 La relève chinoise Food Import Quantity Index, China EU(15)ex.int Japan United States of America

13 Japan, China and India : Composition of food imports by product groups; Japan China India Live animals other than animals of division 0,3% 0,4% 0,1% Meat and meat preparations 18,0% 4,4% 0,1% Dairy products and birds' eggs 2,5% 3,2% 1,1% Fish, crustaceans, molluscs and preparations thereof 22,4% 8,4% 0,4% Cereals and cereal preparations 13,0% 2,8% 0,8% Vegetables and fruits 12,1% 7,0% 24,1% Sugar, sugar preparations and honey 1,9% 2,5% 9,0% Coffee, tea, cocoa, spices, and manufactures thereof 5,4% 1,3% 4,1% Feedstuff for animals (excluding unmilled cereals) 6,2% 4,3% 1,1% Miscellaneous edible products and preparations 2,8% 3,2% 1,0% Beverages and tobacco 7,4% 5,8% 1,9% Oil seeds and oleaginous fruits 5,6% 40,1% 0,7% Animal and vegetable oils, fats and waxes 2,5% 16,5% 55,7%

14 Côté exportations

15 La victoire du groupe de Cairns 40,00% Non tropical food Exports (% of world exports excluding intra EU trade) Cairns Group 35,00% USA EU 30,00% 25,00% 20,00% 15,00% 10,00% 5,00% 0,00%

16 La retraite américaine 1 90,00% US exports of grains (% of world exports) 80,00% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% Wheat Rice Corn Soybean 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% 1960/ / / / / / / / / / /2011

17 La retraite américaine 2 Cereal : Stocks-to-Use Ratios 1 0,9 0,8 0,7 United States European Union 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0, / / / / / / / / / / /2011

18 Corn Rice La dispersion de l offre : principaux pays exportateurs , Three major exporting countries USA, China, Argentina Thailand, USA, Vietnam Market share of the leader Sum of their market share Three major exporting countries 92% 69% USA, Argentina, Brazil 61% 33% Thailand, Vietnam, India Market share of the leader Sum of their market share 61% 36% 62% 23% Wheat USA, UE, Canada 72% 31% USA, EU, Australia 49% 21% Oilseeds USA (soybean), Brazil (soybean), Argentina (soybean) 76% 55% USA (soybean), Brazil (soybean), Canada (rapeseed) 76% 33% Vegetable oil Malaysia (palm), Argentina (soybean), Indonesia (palm) 58% 32% Indonesia (palm), Malaysia (palm), Argentina (soybean) 68% 32% Dairy products EU, New Zeeland, Australia 74% 52% EU, New Zeeland, USA 61% 29%

19 La fin de l aide alimentaire

20 Causes et conséquences Causes : Démographie Croissance et décroissance Libéralisation et protection (y compris biofuel) Conséquences : l OMC dans l impasse

21 2/ Les personnes souffrant de la faim sont-elles connectées au CI?

22 H2 : Il existe un «global food system» intégré qui relie les producteurs et les consommateurs mondiaux via les prix internationaux. => CI déterminant pour la sécurité alimentaire mondiale. Travaux liant pics prix > accroissement de la faim au niveau mondial FAO BM EX. FOOD SECURE Laborde, Tokgoz, Torrero 2013 «Long-Term Drivers of Food and Nutrition Security system of equations describing the food system from the household level to the global market level Contestation (Headey & co) - Méthodologie FAO sous estimant la croissance économique Inde/Chine - Enquête sur la faim perçue Gallup - Modélisation ne prenant pas en compte les réponses politiques (transmission totale des prix sauf barrières tarifaires existantes)

23 Nouvelle méthode d estimation de la faim de la FAO

24 Approche pragmatique «macro» 1. Dans quels pays vivent les malnutris? 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? => Les prix internationaux déterminent-ils les prix domestiques?

25 1. Dans quels pays vivent les malnutris? Part de l'insécurité alimentaire mondiale ( ) 40 pays (90%) Pakistan (4%) (10 %) Inde (25 %) Chine (18 %) 11 pays Asie 20 pays Afrique 5 pays Asie du S et de l'w 3 pays Amérique du Sud Haiti Autres pays RDC (4 %) Ethiopie (4 %)

26 1. Dans quels pays vivent les malnutris? Part de l'insécurité alimentaire mondiale ( ) 40 pays (90%) Prévalence ( ) Pakistan (4%) (10 %) Inde (25 %) Chine (18 %) 11 pays Asie 20 pays Afrique 5 pays Moyen Orient 3 pays Amérique du Sud Haiti 15% 12% 45% 51% Autres pays 0% 20% 40% 60% RDC (4 %) Ethiopie (4 %)

27 1. Dans quels pays vivent les malnutris? Part de l'insécurité alimentaire mondiale ( ) 40 pays (90%) Prévalence ( ) Taux de croissance ( ) Pakistan (4%) (10 %) Inde (25 %) Chine (18 %) 11 pays Asie 20 pays Afrique 5 pays Moyen Orient 3 pays Amérique du Sud Haiti 15% 12% -1% 51% -1% 45% 0% 3% Autres pays 0% 20% 40% 60% -2% 0% 2% 4% RDC (4 %) Ethiopie (4 %)

28 1. Dans quels pays vivent les malnutris? Brésil, Colombie et Guatemala Afghanistan, Iraq, Yemen, Pakistan Iran (4%) Et Tanzania, Sudan, Nigeria, Kenya, Uganda, Mozambique, Madagascar, Zambia, Somalia, Burundi, Angola, Zimbabwe, Malawi, Eritrea, Côte d'ivoire, Chad, Burkina Faso, Cameroon Part de l'insécurité alimentaire mondiale ( ) Haiti (1 %) 40 pays (90%) (10 %) Inde (25 %) Chine (18 %) 11 pays Asie 20 pays Afrique 5 pays Moyen Orient 3 pays Amérique du Sud Haiti Autres pays RDC (4 %) Ethiopie (4 %) Et Bangladesh, Indonesia, Philippines, Myanma, Vietnam, Korea, Thailand, Sri Lanka, Nepal Prévalence ( ) 15% 12% 45% 51% -1% -1% Taux de croissance ( ) 0% 3% 0% 20% 40% 60% -2% 0% 2% 4%

29 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? Les prix internationaux déterminent-ils les prix domestiques? Méthodologie : Revue exhaustive de la littérature sur la transmission des prix à CT et LT et étude des données (FAO) Composante structurelle Composante politique

30 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? Composante structurelle Que consomment-ils? Quelle est la balance commerciale de leur pays? La question des produits «non échangeables»

31 Inde Chine Bangladesh Indonesie Philippines Birmanie RD Korée Vietnam Nepal Sri lanka Thailand RDC Ethiopie Sudan (former) Tanzanie Nigeria Kenya Uganda Mozambique Madagascar Burundi Somalie Zambie Angola Burkina faso Chad Côte d'ivoire Eritrea Malawi Zimbabwe Cameroon Pakistan Afghanistan Iraq Yemen Iran Brazil Colombia Guatemala Haiti Composante structurelle 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Composition de la «disponibilité alimentaire» (calories, FAO) Wheat Rice Maize Sorghum +millet Starchy roots Balance commerciale en céréales (FAO)

32 Inde Chine Bangladesh Indonesie Philippines Birmanie RD Korée Vietnam Nepal Sri lanka Thailand RDC Ethiopie Sudan (former) Tanzanie Nigeria Kenya Uganda Mozambique Madagascar Burundi Somalie Zambie Angola Burkina faso Chad Côte d'ivoire Eritrea Malawi Zimbabwe Cameroon Pakistan Afghanistan Iraq Yemen Iran Brazil Colombia Guatemala Haiti Composante structurelle 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Composition de la «disponibilité alimentaire» (calories, FAO) Wheat Rice Maize Sorghum +millet Starchy roots Balance commerciale en céréales (FAO)

33 Inde Chine Bangladesh Indonesie Philippines Birmanie RD Korée Vietnam Nepal Sri lanka Thailand RDC Ethiopie Sudan (former) Tanzanie Nigeria Kenya Uganda Mozambique Madagascar Burundi Somalie Zambie Angola Burkina faso Chad Côte d'ivoire Eritrea Malawi Zimbabwe Cameroon Pakistan Afghanistan Iraq Yemen Iran Brazil Colombia Guatemala Haiti Composante structurelle 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Composition de la «disponibilité alimentaire» (calories, FAO) Wheat Rice Maize Sorghum +millet Starchy roots Balance commerciale en céréales (FAO)

34 Composante politique : A quelles politiques les gouvernements ont-ils recours? Réactions pour limiter l impact Mitigation Prévention Mitigation - En cas de fluctuations à CT - Mesures commerciales (Tarifs douaniers, interdiction) - Mesures fiscales (Taxes/subvention consommation) - Autres mesures de régulation des marchés domestiques (stocks publics) - Plan d aide (transferts monétaires, alimentaires, emploi) - Pour limiter la transmission à LT - Politique agricole - Politique commerciale - Politique monétaire (taux de change) - Politique de protection sociale

35 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? On distingue plusieurs catégories de pays à CT : + Les pays pauvres/conflits dépendants CI : Bangladesh (blé), Asie S W - Les pays «isolationnistes» : ex. Inde, Chine Exportateurs nets produits alimentaires Fortes politiques agricoles et commerciales - Les pays pauvres peu connectés (Africains enclavés)

36 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? On distingue plusieurs catégories de pays à CT : + Les pays pauvres/conflits dépendants CI : Bangladesh (blé) - Les pays «isolationnistes» : ex. Inde, Chine Exportateurs nets produits alimentaires Fortes politiques agricoles et commerciales

37 Exemple de la Chine

38 Exemple de l Inde

39 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? On distingue plusieurs catégories de pays à CT : + Les pays pauvres/conflits dépendants CI : Bangladesh (blé) - Les pays «isolationnistes» : ex. Inde, Chine Exportateurs nets produits alimentaires Fortes politiques agricoles et commerciales - Les pays pauvres peu connectés (Africains enclavés)

40 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? On distingue plusieurs catégories de pays à LT : + Les pays ouverts au CI : Afrique du Sud + Les pays importateurs nets - Les pays autosuffisants, protégeant leurs marchés (Inde, +/- Chine) - Les principaux pays exportateurs, protégeant leurs marchés internes (Inde, Pakistan pour le riz)

41 Conclusion 1 : Résumé Il n existe plus aujourd hui de pays véritablement dominant dans les échanges internationaux de produits alimentaires + La situation alimentaire des populations en insécurité alimentaire est, dans de très nombreux pays, indépendante des prix internationaux =???

42 Conclusion 2 : Implications Le marché international a un rôle à jouer pour la sécurité alimentaire mais pas forcément celui auquel on s attend: Exemple de l Inde et du Pakistan pour le marché du riz (buffer)

43

44 Perspectives Les limites du travail : Néglige les grandes entreprises et la possibilité d un pouvoir de marché de ces grandes entreprises (corporate food regime) Nécessite un approfondissement de l analyse de la transmission (LT) La notion de système alimentaire mondiale (global food system) a-t-elle un sens pour traiter des questions de sécurité alimentaire?

Marché des céréales. Rapport FAITS SAILLANTS CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES. www.igc.int WORLD ESTIMATES. GMR 462 21 janvier 2016.

Marché des céréales. Rapport FAITS SAILLANTS CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES. www.igc.int WORLD ESTIMATES. GMR 462 21 janvier 2016. Rapport GMR 462 21 janvier 2016 CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES www.igc.int Marché des céréales FAITS SAILLANTS Les prévisions de production mondiale toutes céréales confondues (blé et céréales secondaires)

Plus en détail

Olive Oil Market Trends

Olive Oil Market Trends MULTI-YEAR EXPERT MEETING ON COMMODITIES AND DEVELOPMENT 9-10 April 2014 Olive Oil Market Trends by Mr. Ammar Assabah Deputy Director, International Olive Council The views expressed are those of the author

Plus en détail

Un nouveau cadre de suivi des progrès vers la réalisation de l objectif d «Une énergie durable pour tous»

Un nouveau cadre de suivi des progrès vers la réalisation de l objectif d «Une énergie durable pour tous» Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Résumé E n déclarant 2012 «Année internationale de l énergie durable pour tous», l Assemblée

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

SG/STEEL(2001)2 STATISTIQUES DU MARCHÉ DE L'ACIER STEEL MARKETS STATISTICS

SG/STEEL(2001)2 STATISTIQUES DU MARCHÉ DE L'ACIER STEEL MARKETS STATISTICS STATISTIQUES DU MARCHÉ DE L'ACIER STEEL MARKETS STATISTICS 1 TABLE OF CONTENTS Table 1 Crude steel production (million tonnes)...4 Graph 1 World Crude Steel in 2...5 Graph 2 World Crude Steel by Area...5

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines R2DS Astréa Séminaire Alimentation et Changement Climatique Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines Benoit Daviron (Cirad, UMR-Moisa) Décembre 2014 Introduction : Sociétés organiques/sociétés

Plus en détail

Niveau record des exportations du Brésil pèse lourd sur le marché du café

Niveau record des exportations du Brésil pèse lourd sur le marché du café Niveau record des exportations du Brésil pèse lourd sur le marché du café Les exportations de café en provenance du Brésil ont atteint un niveau record de 36,8 millions de sacs pendant la campagne 2014/15

Plus en détail

La Fondation Internationale pour la Science (IFS) 37 années de soutien aux jeunes chercheurs et au développement des pays du sud

La Fondation Internationale pour la Science (IFS) 37 années de soutien aux jeunes chercheurs et au développement des pays du sud La Fondation Internationale pour la Science (IFS) 37 années de soutien aux jeunes chercheurs et au développement des pays du sud 1 Renforcer les capacités scientifiques des pays en développement 2 Mandat

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours Pour de courts séjours, le gouvernement thaïlandais facilite le voyage des touristes de certaines nationalités en leur offrant une exemption de visa. Voici la liste des ressortissants étrangers (munis

Plus en détail

Stratégies de Développement et Diversification des Exportations pour les Pays les Moins Avancés (PMAs) Stephen Golub Swarthmore College USA

Stratégies de Développement et Diversification des Exportations pour les Pays les Moins Avancés (PMAs) Stephen Golub Swarthmore College USA Stratégies de Développement et Diversification des Exportations pour les Pays les Moins Avancés (PMAs) Stephen Golub Swarthmore College USA Plan 1. Survol sur la stratégie de développement 2. Compétivité

Plus en détail

It s Mostly Fiscal? Luc Moers Représentant Résident du FMI au Bénin. International Monetary Fund

It s Mostly Fiscal? Luc Moers Représentant Résident du FMI au Bénin. International Monetary Fund It s Mostly Fiscal? Présentation a l Ecole Nationale de la Statistique, de la Planification et de la Démographie de l Université de Parakou Tchaourou, Bénin Le 8 janvier 2016 Luc Moers Représentant Résident

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

Croissance et Développement (24h) Philippe Darreau, Université de Limoges

Croissance et Développement (24h) Philippe Darreau, Université de Limoges Introduction Chapitre 1 : La croissance équilibrée 1) Le modèle de Solow (1956) ) Le progrès technique exogène 3) Test empirique du modèle Chapitre : La croissance optimale 1) L épargne exogène et l efficience

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

ICC 110 5. 28 février 2013 Original: français. Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni

ICC 110 5. 28 février 2013 Original: français. Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni ICC 110 5 28 février 2013 Original: français F Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni Les échanges mondiaux du café soluble Contexte Conformément aux objectifs de

Plus en détail

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT UNCTAD/ITE/IIT/2005/3 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Genève COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT Études de la CNUCED sur les

Plus en détail

Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique

Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique Pistes pour améliorer les résultats en matière de santé Résultats Résultats de santé Ménages et communautés Comportements

Plus en détail

Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer

Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer FranceAgriMer Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer Direction Générale de FranceAgriMer Mission des Affaires Européennes et Internationales Taipei / Décembre 2014 FranceAgriMer

Plus en détail

IOTC CIRCULAR 2015-027 / CIRCULAIRE CTOI 2015-027

IOTC CIRCULAR 2015-027 / CIRCULAIRE CTOI 2015-027 12 March 2015 / 12 mars 2015 IOTC CIRCULAR 2015-027 / CIRCULAIRE CTOI 2015-027 Dear Sir/Madam, SUBJECT: REMINDER - STATUS OF IOTC MEMBERSHIP CONTRIBUTIONS: 2014 I have been informed by the IOTC Secretariat

Plus en détail

La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis

La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce Les solutions d une banque panafricaine Etat des lieux, Opportunités et Défis Edward George, Directeur de Recherche des Matières Premières Agricoles 26

Plus en détail

Financial Facility for Remittances

Financial Facility for Remittances Financial Facility for Remittances Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Promoting innovative remittance markets and Paris empowering 5-6 décembre migrant workers 2014 and

Plus en détail

AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS*

AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS* Afrique du Sud AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS* ABSA Bank NedBank Standard Bank of South Africa ABSAZAJJ NEDSZAJJ SBZAZAJJ Algérie Angola Bénin Banque de l Agriculture et du Développement Rural Banque

Plus en détail

Fonds de mobilité de l ULg. Critères de recevabilité et modalités d introduction des candidatures

Fonds de mobilité de l ULg. Critères de recevabilité et modalités d introduction des candidatures CENTRE POUR LE PARTENARIAT ET LA COOPERATION AU DEVELOPPEMENT PACODEL Directeur exécutif : P. DEGEE Fonds de mobilité de l ULg APPEL 2014 "BOURSES DE VOYAGE D ETUDE DANS UN PAYS EN DEVELOPPEMENT" «FIRST

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux

Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux Blé de l ouest Canadien Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux 6ème édition des journées techniques bianuelles de l IFIM, Maroc Mai 2015 Dave Burrows, VP, Relations Clients Canadian

Plus en détail

La stratégie de financement de la santé au Maroc

La stratégie de financement de la santé au Maroc ROYAUME DU MAROC Ministère de la Santé La stratégie de financement de la santé au Maroc Tomas Lievens, Oxford Policy Management 1. Le droit à la santé: droit fundamental au Maroc Le Maroc s est engagé

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

Produits des privatisations (Millions de dollars de 1995) Dépenses de l'administration centrale (% du PIB)

Produits des privatisations (Millions de dollars de 1995) Dépenses de l'administration centrale (% du PIB) Dépenses de l'administration centrale Part du PIB (%) Entreprises d'état Part de intérieur brut (%) Produits des privatisations ( de 1995) Dépenses militaires Commerce (% du PIB à la PPA) Flux nets de

Plus en détail

FÊTES NATIONALES Janvier Février Mars

FÊTES NATIONALES Janvier Février Mars FÊTES NATIONALES Janvier 1 er Andorre Fête de l'indépendance 1 er Cuba Fête de la libération 1 er Haïti Fête de l'indépendance (1804) 1 er Soudan Fête nationale 4 Myanmar Fête de l'indépendance (1948)

Plus en détail

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001 Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 2 Agenda Présentation de la norme ISO/IEC 27001 Eléments clé de la mise en place d un SMSI Situation internationale 2

Plus en détail

Port-au-Prince, Haïti, 23-26 Mars 2009

Port-au-Prince, Haïti, 23-26 Mars 2009 Exercices Pratiques sur Market Access Map adapté par la CEPALC pour être appliqué au 2ème Atelier «Formation de formateurs : instruments de mesure de la compétitivité et d analyse de politiques e négociations

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

Une implantation mondiale

Une implantation mondiale SGS Le groupe SGS 2 Une implantation mondiale Amérique du nord 100 bureaux 100 laboratoires Europe 270 bureaux 150 laboratoires Asie - Pacifique 160 bureaux 200 laboratoires Amérique latine 80 bureaux

Plus en détail

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE ECONOMIQUE? 30 Min INSIDE 6 Avril 2011 Plan de la présentation 1) L évolution des cours: faits stylisés et explications 2) Impact économiques

Plus en détail

Biocarburants: un nouvel Oildorado?

Biocarburants: un nouvel Oildorado? Biocarburants: un nouvel Oildorado? Panorama IFP, 01 Février 2007 Alice de Brauer, Directeur Plan Environnement 1 Biocarburants : Carburants alternatifs ou alternative aux carburants? Tensions durables

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013 L atome pour la paix Conférence générale GC(56)/12 25 juillet 2012 Distribution générale Français Original : Anglais Cinquante-cinquième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(56)/1

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

ICC 102-1. 11 mars 2009 Original : français. Étude. Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre

ICC 102-1. 11 mars 2009 Original : français. Étude. Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre ICC 102-1 11 mars 2009 Original : français F Étude Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre Étude : Consommation du café dans les pays non membres de l Organisation

Plus en détail

Tendances et limites du modèle alimentaire :

Tendances et limites du modèle alimentaire : Tendances et limites du modèle alimentaire : que peut-on attendre de la cuisine note à note? Pierre COMBRIS INRA Alimentation et Sciences Sociales (ALISS) Académie d'agriculture de France Séance du 19

Plus en détail

XVI : DROIT COMPARE ET DROIT ETRANGER

XVI : DROIT COMPARE ET DROIT ETRANGER 1. XVI-0 > XVI-9 : DROIT COMPARE 0. REVUES 1. Revues législatives et de documentation 2. Revues de droit comparé 1. UNIFICATION DU DROIT 2. Droit civil 3. Droit commercial 4. Procédure civile 2. CONGRES

Plus en détail

Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966

Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966 Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966 (voir significations des couleurs et des dates en fin de tableau) CIEDR Afghanistan 6 juillet 1983

Plus en détail

Programme Hub & Spokes II

Programme Hub & Spokes II Programme Hub & Spokes II Renforcer le développement des capacités commerciales des régions d Afrique, des Caraïbes et du Pacifique Africa, Caribbean and Pacific Group Secretariat Commonwealth Secretariat

Plus en détail

La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI

La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI Objectif de la discussion : Quel bilan tirer du résultat

Plus en détail

Choiseul. nergy Index. Synthèse. Classement 2014. Une étude annuelle de l Institut Choiseul, en partenariat avec KPMG

Choiseul. nergy Index. Synthèse. Classement 2014. Une étude annuelle de l Institut Choiseul, en partenariat avec KPMG Choiseul nergy Index Une étude annuelle de l Institut Choiseul, en partenariat avec KPMG Classement 2014 Synthèse Pascal Lorot Président de l Institut Choiseul L énergie est au cœur de la vie des femmes

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

Plan Belgique en bref

Plan Belgique en bref Plan Belgique en bref Plan Belgique 1 Qui sommes-nous? Plan Belgique est une organisation non gouvernementale indépendante, membre de la Coalition internationale Plan, active dans 69 pays dont 50 parmi

Plus en détail

only ORANGE SRR non bloqué (mode libre)

only ORANGE SRR non bloqué (mode libre) Tableau de synthèse Comparatif Roaming Réunion 214 pays pour les forfaits non bloqués et 158 pays (voix et SMS) pour les forfaits bloqués. Offres soumises à conditions au 15/10/2012. Nécessite un mobile

Plus en détail

Soutenabilité de la dette et notation du risque souverain dans les pays africains post-ppte

Soutenabilité de la dette et notation du risque souverain dans les pays africains post-ppte Soutenabilité de la dette et notation du risque souverain dans les pays africains post-ppte Présentation au séminaire AFD/OCDE Perspectives économiques 25-26: une Afrique à deux vitesses Eric Paget-Blanc,

Plus en détail

Le café tombe à son plus bas niveau en un an en dépit de la prévision d un déficit mondial pour 2014/15

Le café tombe à son plus bas niveau en un an en dépit de la prévision d un déficit mondial pour 2014/15 Le café tombe à son plus bas niveau en un an en dépit de la prévision d un déficit mondial pour 2014/15 Février a vu la poursuite de la tendance à la baisse du marché du café de des derniers mois. Le prix

Plus en détail

Grand Hyatt Shanghai. La démesure de Shanghai!

Grand Hyatt Shanghai. La démesure de Shanghai! Grand Hyatt Shanghai À seulement 40 kilomètres de l'aéroport de Pudong, 25 kilomètres de l'aéroport international de Hongqiao et 12 kilomètres de la gare centrale, le Grand Hyatt Shanghai occupe la tour

Plus en détail

BOURSES DE VOYAGE 2016 Appel à candidatures 2016 SECOND CALL Orientations stratégiques et balises

BOURSES DE VOYAGE 2016 Appel à candidatures 2016 SECOND CALL Orientations stratégiques et balises BOURSES DE VOYAGE 2016 Appel à candidatures 2016 SECOND CALL Orientations stratégiques et balises Publication de l appel : 9 février 2016 Date limite pour l introduction des candidatures : 25 mars 2016

Plus en détail

Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne

Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne États Afghanistan Afrique du Sud Albanie (5) Algérie Andorre (4) Angola Antigua-et-Barbuda Arabie saoudite

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Embargo 17 janvier 2013 Rapport des Nations Unies : L économie africaine rebondit en dépit d un ralentissement économique mondial Des liens commerciaux

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone Texte original Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone 0.814.021.3 Conclu à Montréal le 17 septembre 1997 Approuvé par l Assemblée fédérale le 6

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 26 mars 2015 fixant par pays et par groupe les taux de l indemnité d expatriation,

Plus en détail

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 A. Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l enseignement (Paris, le 14 décembre 1960) Groupe I (Parties à la Convention

Plus en détail

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1.

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1. Lists of third countries whose nationals must be in possession of visas when crossing the external borders and of those whose nationals are exempt from that requirement A) Liste des pays tiers dont les

Plus en détail

Evolution générale du développement des télécommunications

Evolution générale du développement des télécommunications Evolution générale du développement des télécommunications Séminaire à Niamey, avril 2001 Le document original a été développé par Dr. Tim Kelly, ITU/SPU, et complété par Saburo Tanaka et Pape-Gorgui Touré.

Plus en détail

Redevabilité, la planification, et la budgétisation

Redevabilité, la planification, et la budgétisation Redevabilité, la planification, et la budgétisation Dr. Dheepa Rajan Dept. for Health Systems Governance and Financing World Health Organization, Geneva Plan de présentation Redevabilité - définitions

Plus en détail

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 PRÉSENTATION CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 TOURS PRÉLIMINAIRES ER TOUR Equipe Match Equipe Aller Retour Liberia Lesotho 0 0 Kenya Comores 0 Madagascar Ouganda

Plus en détail

«Les marchés s des biocarburants» Quels impacts sur les marchés des matières premières agricoles? Quelles perspectives pour demain? VALBIOM : 3 éme Table Ronde Hélène MORIN 1 Plan de l interventionl Production

Plus en détail

Marché des céréales CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES. www.igc.int FAITS SAILLANTS ESTIMATIONS MONDIALES. GMR 458 27 août 2015

Marché des céréales CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES. www.igc.int FAITS SAILLANTS ESTIMATIONS MONDIALES. GMR 458 27 août 2015 Rapport GMR 458 27 août 2015 CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES www.igc.int Marché des céréales FAITS SAILLANTS A 1.988 millions de tonnes, les prévisions de production mondiale toutes céréales confondues

Plus en détail

Nairobi, Kenya February 23-27, 27, 2004

Nairobi, Kenya February 23-27, 27, 2004 Strengthening the Human Development Agenda in the PRSP Process in Africa Nairobi, Kenya February 23-27, 27, 2004 Renforcer le Programme du Secteur Développement Humain en matière de DSRP en Afrique THE

Plus en détail

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni ICC 177 5 août 211 Original : anglais F Étude Organisation internationale du Café 17 e session 26 3 septembre 211 Londres, RoyaumeUni Les effets des tarifs douaniers sur le commerce du café Contexte Dans

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution?

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? ESC Sfax 27 Février 2014 Michel Henry Bouchet SKEMA Business School North Sea GEM Fund www.developingfinance.org Compte courant (% du PIB) TUNISIE

Plus en détail

PRESENTATION. La Fabrique des Cinémas du Monde au Festival de Cannes - 8ème édition

PRESENTATION. La Fabrique des Cinémas du Monde au Festival de Cannes - 8ème édition PRESENTATION La Fabrique des Cinémas du Monde au Festival de Cannes - 8ème édition La Fabrique des Cinémas du Monde est un programme développé par l Institut français pour favoriser l émergence de la jeune

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011)

CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011) CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011) Entrée en vigueur : La Convention est entrée en vigueur le 4 avril 1947. Situation

Plus en détail

Fonds pour l environnement mondial COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL

Fonds pour l environnement mondial COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL Fonds pour l environnement mondial Conseil du FEM 8-10 novembre 2005 GEF/C.27/8 30 septembre 2005 Point 12 a) de l ordre du jour COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL Décision recommandée

Plus en détail

Nouvelles tendances en agriculture et en sécurité alimentaire

Nouvelles tendances en agriculture et en sécurité alimentaire OCP Policy Center Seminar series Nouvelles tendances en agriculture et en sécurité alimentaire Omar Aloui 12 September 2014 Principales questions Sécurité alimentaire et agriculture Réponses passées Scénarios

Plus en détail

Prix mobiles Proximus (cartes prépayées)

Prix mobiles Proximus (cartes prépayées) Prix mobiles Proximus (cartes prépayées) 01/07/2015 Les prix repris dans les tableaux ci-dessous sont exprimés TVA incl. en EUR/min, EUR/SMS, EUR/MB et EUR/MMS. A Appel émis SMS émis MMS Pays de l'union

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Commerce International des Céréales et Production Céréalière au Mali

Commerce International des Céréales et Production Céréalière au Mali Commerce International des Céréales et Production Céréalière au Mali Par Niama Nango DEMBELE Coordinateur Projet PASIDMA, APCAM_MSU_USAID APCAM/MSU Document de Travail no. 5 Bamako, Avril 12, 2003 Introduction

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

COUP D ŒIL SUR LES PRODUITS DE BASE

COUP D ŒIL SUR LES PRODUITS DE BASE CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT COUP D ŒIL SUR LES PRODUITS DE BASE Edition spéciale sur la sécurité alimentaire N 4 - Juillet 212 conférence des nations unies sur le commerce

Plus en détail

Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise

Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise Le contexte mondial des filières oléagineuses- Principales caractéristiques L analyse du secteur mondial

Plus en détail

ICC 115-6. 26 août 2015 Original: anglais. L'impact du prix du pétrole et du taux de change du dollar américain sur les prix du café

ICC 115-6. 26 août 2015 Original: anglais. L'impact du prix du pétrole et du taux de change du dollar américain sur les prix du café ICC 115-6 26 août 2015 Original: anglais F Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 2015 Milan (Italie) L'impact du prix du pétrole et du taux de change du dollar américain sur

Plus en détail

Programme mondial pour l agriculture et la sécurité alimentaire

Programme mondial pour l agriculture et la sécurité alimentaire Programme mondial pour l agriculture et la sécurité alimentaire Le 10 janvier 2012 DIRECTIVES A L INTENTION DES PAYS : PROPOSITIONS DESTINEES AU GUICHET DU SECTEUR PUBLIC TRADUCTION NON OFFICIELLE DU TEXTE

Plus en détail

La norme internationale pour les mesures phytosanitaires

La norme internationale pour les mesures phytosanitaires La norme internationale pour les mesures phytosanitaires 7 La norme internationale des Mesures phytosanitaires (NIMP 15) est relative à la réglementation applicable aux matériaux d emballages en bois qui

Plus en détail

Tendances récentes en matière de finances publiques

Tendances récentes en matière de finances publiques Tendances récentes en matière de finances publiques Sanjeev Gupta Directeur adjoint Département des finances publiques Forum fiscal africain 9 et 1 novembre 211 Le Cap 1 Les volants budgétaires se sont

Plus en détail

Les investissements en exploration-production et raffinage - 2012

Les investissements en exploration-production et raffinage - 2012 Réserves prolongées Raffinage propre Véhicules économes Carburants diversifiés CO maîtrisé Les investissements en exploration-production et raffinage - G US$ Investissements en exploration-production 65

Plus en détail

Être victorieux en Asie

Être victorieux en Asie Être victorieux en Asie Le rôle du CBdC Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef, Le Conference Board du Canada Décembre 2014 conferenceboard.ca Asie émergente : où se situe la croissance

Plus en détail

Cartes du monde. Carte 1 Composition des régions géographiques. Carte 2 Membres et Observateurs de l OMC

Cartes du monde. Carte 1 Composition des régions géographiques. Carte 2 Membres et Observateurs de l OMC VI. Cartes du monde Les cartes de ce chapitre fournissent des renseignements sommaires sur les Membres de l Organisation mondiale du commerce et leur activité commerciale. Carte 1 Composition des régions

Plus en détail

Myamar express. Cet itinéraire est un exemple pouvant être modifié selon vos envies

Myamar express. Cet itinéraire est un exemple pouvant être modifié selon vos envies Myamar express Cet itinéraire est un exemple pouvant être modifié selon vos envies www.ailes.ch Myanmar Express 1 er jour Rangoun Ce «voyage express» à travers les 3 sites les plus importants de la Birmanie

Plus en détail

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA)

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA) Page 1 de 5 Suisse Sous réserve d'erreurs ou d'omissions Witecom à Witecom 0.00 00 Arrondi du prix final au centime supérieur CH Fixe 0.03 CH Swisscom Mobile 0.25 Pas de frais d'établissement de la CH

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012

APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012 APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012 1) LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE 1. PRESENTATION DU PROGRAMME 08/11/2011 La Fabrique des Cinémas du Monde est composée de jeunes talents

Plus en détail

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Université Paris Dauphine Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Sophie MERITET Sophie.meritet@dauphine.fr Colloque Bresil France Energie 1 Organisation

Plus en détail

Le porc nourrit le Monde

Le porc nourrit le Monde Le porc nourrit le Monde Will Sawyer, M. Sc. Vice-président, groupe de recherche et conseil pour l industrie agroalimentaire, Rabobank International-Amériques Rabobank en bref et pourquoi je suis ici Rabobank

Plus en détail

Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines?

Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines? Innover dans un contexte global: Quelles stratégies possibles, quelles conséquences pour les Ressources Humaines? Dominique Jolly, Professeur à SKEMA Business School, Professeur Visitant à CEIBS (Shanghai)

Plus en détail

Perspective sur l économie globale. Tidjane Thiam Directeur général du Groupe Prudential plc

Perspective sur l économie globale. Tidjane Thiam Directeur général du Groupe Prudential plc Perspective sur l économie globale Tidjane Thiam Directeur général du Groupe Prudential plc 2 Tidjane Thiam Directeur général du Groupe Prudential plc. depuis 2008 Dans la première partie de sa carrière,

Plus en détail

Moyens de locomotion Les bébés En vacance Les sports

Moyens de locomotion Les bébés En vacance Les sports Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 L alphabet L alphabet Quelques sons Les chiffres en lettres +, -, x, : Tableau vierge

Plus en détail

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale Nations Unies A/63/473 Assemblée générale Distr. générale 8 octobre 2008 Français Original : anglais Soixante-troisième session Point 62 a) de l ordre du jour Élimination du racisme et de la discrimination

Plus en détail