Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale"

Transcription

1 Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale Benoit Daviron (Cirad Moisa) Mathilde Douillet (FARM, Cirad Moisa) Présentation au Séminaire «Sécurité Alimentaire» 18 avril 2013

2 Introduction Une hypothèse «standard» circule dans la littérature «Les principaux pays du commerce alimentaire international influencent la sécurité alimentaire mondiale via l impact de leurs politiques sur les prix internationaux.» Littérature économique FOOD SECURE «Exploring the Future of Global Food and Nutrition Security Deliverable : Key policies in the global food system (D4.1) World production, exchanges and prices of food products are strongly influenced by the agricultural and trade policies of the large countries. These policies are then one of the major drivers of world food security. The deliverable will provide an overview of key agricultural and trade policies of the major players i.e. countries - in the global food system. Sociologie rurale

3 Introduction H1 : Il existe des pays qui sont dominants sur les marchés internationaux. H2 : Il existe un «global food system» intégré qui relie les producteurs et les consommateurs mondiaux via les prix internationaux. Déterminants pour l évolution de la sécurité alimentaire mondiale.

4 Plan 1/ Y-a-t-il des pays qui sont dominants sur les marchés internationaux? (H1) 2/ Les personnes souffrant de la faim sont-elles connectées aux marchés internationaux? (H2) 3/ Conclusions et Perspectives

5 1/ Existe-t-il des pays dominants? Dans quelle mesure l UE et les USA (le Nord) dominent-ils le commerce international de produits alimentaires?

6 Côté importations :

7 Le basculement asiatique 50,00% Food Imports (% of world food import excluding intra EU trade) 45,00% Europa Asia 40,00% 35,00% 30,00% 25,00% 20,00% 15,00% 10,00% 5,00% 0,00%

8 Le Japon oublié

9 Oublier le Japon

10 % La marginalisation du «Nord»? 50,0% Food imports (% of world food imports intra-eu excluded) 45,0% 40,0% 35,0% 30,0% 25,0% 20,0% 15,0% EU+USA+Japan Developing Asia EU USA Japan Africa Developing America 10,0% 5,0% 0,0%

11 % Une multiplicité de pays importateurs asiatiques 16,00% Food imports (% of world imports excluding intra-eu trade) 14,00% 12,00% 10,00% 8,00% 6,00% S/E Asia Western Asia China Japan East Asia excluding China South Asia excluding India India 4,00% 2,00% 0,00%

12 =100 La relève chinoise Food Import Quantity Index, China EU(15)ex.int Japan United States of America

13 Japan, China and India : Composition of food imports by product groups; Japan China India Live animals other than animals of division 0,3% 0,4% 0,1% Meat and meat preparations 18,0% 4,4% 0,1% Dairy products and birds' eggs 2,5% 3,2% 1,1% Fish, crustaceans, molluscs and preparations thereof 22,4% 8,4% 0,4% Cereals and cereal preparations 13,0% 2,8% 0,8% Vegetables and fruits 12,1% 7,0% 24,1% Sugar, sugar preparations and honey 1,9% 2,5% 9,0% Coffee, tea, cocoa, spices, and manufactures thereof 5,4% 1,3% 4,1% Feedstuff for animals (excluding unmilled cereals) 6,2% 4,3% 1,1% Miscellaneous edible products and preparations 2,8% 3,2% 1,0% Beverages and tobacco 7,4% 5,8% 1,9% Oil seeds and oleaginous fruits 5,6% 40,1% 0,7% Animal and vegetable oils, fats and waxes 2,5% 16,5% 55,7%

14 Côté exportations

15 La victoire du groupe de Cairns 40,00% Non tropical food Exports (% of world exports excluding intra EU trade) Cairns Group 35,00% USA EU 30,00% 25,00% 20,00% 15,00% 10,00% 5,00% 0,00%

16 La retraite américaine 1 90,00% US exports of grains (% of world exports) 80,00% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% Wheat Rice Corn Soybean 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% 1960/ / / / / / / / / / /2011

17 La retraite américaine 2 Cereal : Stocks-to-Use Ratios 1 0,9 0,8 0,7 United States European Union 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0, / / / / / / / / / / /2011

18 Corn Rice La dispersion de l offre : principaux pays exportateurs , Three major exporting countries USA, China, Argentina Thailand, USA, Vietnam Market share of the leader Sum of their market share Three major exporting countries 92% 69% USA, Argentina, Brazil 61% 33% Thailand, Vietnam, India Market share of the leader Sum of their market share 61% 36% 62% 23% Wheat USA, UE, Canada 72% 31% USA, EU, Australia 49% 21% Oilseeds USA (soybean), Brazil (soybean), Argentina (soybean) 76% 55% USA (soybean), Brazil (soybean), Canada (rapeseed) 76% 33% Vegetable oil Malaysia (palm), Argentina (soybean), Indonesia (palm) 58% 32% Indonesia (palm), Malaysia (palm), Argentina (soybean) 68% 32% Dairy products EU, New Zeeland, Australia 74% 52% EU, New Zeeland, USA 61% 29%

19 La fin de l aide alimentaire

20 Causes et conséquences Causes : Démographie Croissance et décroissance Libéralisation et protection (y compris biofuel) Conséquences : l OMC dans l impasse

21 2/ Les personnes souffrant de la faim sont-elles connectées au CI?

22 H2 : Il existe un «global food system» intégré qui relie les producteurs et les consommateurs mondiaux via les prix internationaux. => CI déterminant pour la sécurité alimentaire mondiale. Travaux liant pics prix > accroissement de la faim au niveau mondial FAO BM EX. FOOD SECURE Laborde, Tokgoz, Torrero 2013 «Long-Term Drivers of Food and Nutrition Security system of equations describing the food system from the household level to the global market level Contestation (Headey & co) - Méthodologie FAO sous estimant la croissance économique Inde/Chine - Enquête sur la faim perçue Gallup - Modélisation ne prenant pas en compte les réponses politiques (transmission totale des prix sauf barrières tarifaires existantes)

23 Nouvelle méthode d estimation de la faim de la FAO

24 Approche pragmatique «macro» 1. Dans quels pays vivent les malnutris? 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? => Les prix internationaux déterminent-ils les prix domestiques?

25 1. Dans quels pays vivent les malnutris? Part de l'insécurité alimentaire mondiale ( ) 40 pays (90%) Pakistan (4%) (10 %) Inde (25 %) Chine (18 %) 11 pays Asie 20 pays Afrique 5 pays Asie du S et de l'w 3 pays Amérique du Sud Haiti Autres pays RDC (4 %) Ethiopie (4 %)

26 1. Dans quels pays vivent les malnutris? Part de l'insécurité alimentaire mondiale ( ) 40 pays (90%) Prévalence ( ) Pakistan (4%) (10 %) Inde (25 %) Chine (18 %) 11 pays Asie 20 pays Afrique 5 pays Moyen Orient 3 pays Amérique du Sud Haiti 15% 12% 45% 51% Autres pays 0% 20% 40% 60% RDC (4 %) Ethiopie (4 %)

27 1. Dans quels pays vivent les malnutris? Part de l'insécurité alimentaire mondiale ( ) 40 pays (90%) Prévalence ( ) Taux de croissance ( ) Pakistan (4%) (10 %) Inde (25 %) Chine (18 %) 11 pays Asie 20 pays Afrique 5 pays Moyen Orient 3 pays Amérique du Sud Haiti 15% 12% -1% 51% -1% 45% 0% 3% Autres pays 0% 20% 40% 60% -2% 0% 2% 4% RDC (4 %) Ethiopie (4 %)

28 1. Dans quels pays vivent les malnutris? Brésil, Colombie et Guatemala Afghanistan, Iraq, Yemen, Pakistan Iran (4%) Et Tanzania, Sudan, Nigeria, Kenya, Uganda, Mozambique, Madagascar, Zambia, Somalia, Burundi, Angola, Zimbabwe, Malawi, Eritrea, Côte d'ivoire, Chad, Burkina Faso, Cameroon Part de l'insécurité alimentaire mondiale ( ) Haiti (1 %) 40 pays (90%) (10 %) Inde (25 %) Chine (18 %) 11 pays Asie 20 pays Afrique 5 pays Moyen Orient 3 pays Amérique du Sud Haiti Autres pays RDC (4 %) Ethiopie (4 %) Et Bangladesh, Indonesia, Philippines, Myanma, Vietnam, Korea, Thailand, Sri Lanka, Nepal Prévalence ( ) 15% 12% 45% 51% -1% -1% Taux de croissance ( ) 0% 3% 0% 20% 40% 60% -2% 0% 2% 4%

29 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? Les prix internationaux déterminent-ils les prix domestiques? Méthodologie : Revue exhaustive de la littérature sur la transmission des prix à CT et LT et étude des données (FAO) Composante structurelle Composante politique

30 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? Composante structurelle Que consomment-ils? Quelle est la balance commerciale de leur pays? La question des produits «non échangeables»

31 Inde Chine Bangladesh Indonesie Philippines Birmanie RD Korée Vietnam Nepal Sri lanka Thailand RDC Ethiopie Sudan (former) Tanzanie Nigeria Kenya Uganda Mozambique Madagascar Burundi Somalie Zambie Angola Burkina faso Chad Côte d'ivoire Eritrea Malawi Zimbabwe Cameroon Pakistan Afghanistan Iraq Yemen Iran Brazil Colombia Guatemala Haiti Composante structurelle 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Composition de la «disponibilité alimentaire» (calories, FAO) Wheat Rice Maize Sorghum +millet Starchy roots Balance commerciale en céréales (FAO)

32 Inde Chine Bangladesh Indonesie Philippines Birmanie RD Korée Vietnam Nepal Sri lanka Thailand RDC Ethiopie Sudan (former) Tanzanie Nigeria Kenya Uganda Mozambique Madagascar Burundi Somalie Zambie Angola Burkina faso Chad Côte d'ivoire Eritrea Malawi Zimbabwe Cameroon Pakistan Afghanistan Iraq Yemen Iran Brazil Colombia Guatemala Haiti Composante structurelle 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Composition de la «disponibilité alimentaire» (calories, FAO) Wheat Rice Maize Sorghum +millet Starchy roots Balance commerciale en céréales (FAO)

33 Inde Chine Bangladesh Indonesie Philippines Birmanie RD Korée Vietnam Nepal Sri lanka Thailand RDC Ethiopie Sudan (former) Tanzanie Nigeria Kenya Uganda Mozambique Madagascar Burundi Somalie Zambie Angola Burkina faso Chad Côte d'ivoire Eritrea Malawi Zimbabwe Cameroon Pakistan Afghanistan Iraq Yemen Iran Brazil Colombia Guatemala Haiti Composante structurelle 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Composition de la «disponibilité alimentaire» (calories, FAO) Wheat Rice Maize Sorghum +millet Starchy roots Balance commerciale en céréales (FAO)

34 Composante politique : A quelles politiques les gouvernements ont-ils recours? Réactions pour limiter l impact Mitigation Prévention Mitigation - En cas de fluctuations à CT - Mesures commerciales (Tarifs douaniers, interdiction) - Mesures fiscales (Taxes/subvention consommation) - Autres mesures de régulation des marchés domestiques (stocks publics) - Plan d aide (transferts monétaires, alimentaires, emploi) - Pour limiter la transmission à LT - Politique agricole - Politique commerciale - Politique monétaire (taux de change) - Politique de protection sociale

35 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? On distingue plusieurs catégories de pays à CT : + Les pays pauvres/conflits dépendants CI : Bangladesh (blé), Asie S W - Les pays «isolationnistes» : ex. Inde, Chine Exportateurs nets produits alimentaires Fortes politiques agricoles et commerciales - Les pays pauvres peu connectés (Africains enclavés)

36 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? On distingue plusieurs catégories de pays à CT : + Les pays pauvres/conflits dépendants CI : Bangladesh (blé) - Les pays «isolationnistes» : ex. Inde, Chine Exportateurs nets produits alimentaires Fortes politiques agricoles et commerciales

37 Exemple de la Chine

38 Exemple de l Inde

39 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? On distingue plusieurs catégories de pays à CT : + Les pays pauvres/conflits dépendants CI : Bangladesh (blé) - Les pays «isolationnistes» : ex. Inde, Chine Exportateurs nets produits alimentaires Fortes politiques agricoles et commerciales - Les pays pauvres peu connectés (Africains enclavés)

40 2. Leurs marchés domestiques sont-ils connectés aux marchés internationaux? On distingue plusieurs catégories de pays à LT : + Les pays ouverts au CI : Afrique du Sud + Les pays importateurs nets - Les pays autosuffisants, protégeant leurs marchés (Inde, +/- Chine) - Les principaux pays exportateurs, protégeant leurs marchés internes (Inde, Pakistan pour le riz)

41 Conclusion 1 : Résumé Il n existe plus aujourd hui de pays véritablement dominant dans les échanges internationaux de produits alimentaires + La situation alimentaire des populations en insécurité alimentaire est, dans de très nombreux pays, indépendante des prix internationaux =???

42 Conclusion 2 : Implications Le marché international a un rôle à jouer pour la sécurité alimentaire mais pas forcément celui auquel on s attend: Exemple de l Inde et du Pakistan pour le marché du riz (buffer)

43

44 Perspectives Les limites du travail : Néglige les grandes entreprises et la possibilité d un pouvoir de marché de ces grandes entreprises (corporate food regime) Nécessite un approfondissement de l analyse de la transmission (LT) La notion de système alimentaire mondiale (global food system) a-t-elle un sens pour traiter des questions de sécurité alimentaire?

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

Fonds de mobilité de l ULg. Critères de recevabilité et modalités d introduction des candidatures

Fonds de mobilité de l ULg. Critères de recevabilité et modalités d introduction des candidatures CENTRE POUR LE PARTENARIAT ET LA COOPERATION AU DEVELOPPEMENT PACODEL Directeur exécutif : P. DEGEE Fonds de mobilité de l ULg APPEL 2014 "BOURSES DE VOYAGE D ETUDE DANS UN PAYS EN DEVELOPPEMENT" «FIRST

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL

LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL LA BASE DE DONNÉES ŒUVRES D ART D INTERPOL Fabrizio PANONE Sous-direction des Organisations criminelles et des Stupéfiants Unité Œuvres d Art email: f.panone@interpol.int Techniques de Présentation Lyon,

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer

Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer FranceAgriMer Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer Direction Générale de FranceAgriMer Mission des Affaires Européennes et Internationales Taipei / Décembre 2014 FranceAgriMer

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Financial Facility for Remittances

Financial Facility for Remittances Financial Facility for Remittances Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Promoting innovative remittance markets and Paris empowering 5-6 décembre migrant workers 2014 and

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis

La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce Les solutions d une banque panafricaine Etat des lieux, Opportunités et Défis Edward George, Directeur de Recherche des Matières Premières Agricoles 26

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001 Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 2 Agenda Présentation de la norme ISO/IEC 27001 Eléments clé de la mise en place d un SMSI Situation internationale 2

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme

CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme Depuis la fin de l été 2008, le Gouvernement a pris de nombreuses mesures pour soutenir les grands

Plus en détail

Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux

Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux Blé de l ouest Canadien Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux 6ème édition des journées techniques bianuelles de l IFIM, Maroc Mai 2015 Dave Burrows, VP, Relations Clients Canadian

Plus en détail

Redevabilité, la planification, et la budgétisation

Redevabilité, la planification, et la budgétisation Redevabilité, la planification, et la budgétisation Dr. Dheepa Rajan Dept. for Health Systems Governance and Financing World Health Organization, Geneva Plan de présentation Redevabilité - définitions

Plus en détail

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution?

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? ESC Sfax 27 Février 2014 Michel Henry Bouchet SKEMA Business School North Sea GEM Fund www.developingfinance.org Compte courant (% du PIB) TUNISIE

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

Profils tarifaires dans le monde

Profils tarifaires dans le monde Profils tarifaires dans le monde Droits NPF Appliqués 0

Plus en détail

Marché des céréales CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES. www.igc.int FAITS SAILLANTS ESTIMATIONS MONDIALES. GMR 458 27 août 2015

Marché des céréales CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES. www.igc.int FAITS SAILLANTS ESTIMATIONS MONDIALES. GMR 458 27 août 2015 Rapport GMR 458 27 août 2015 CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES www.igc.int Marché des céréales FAITS SAILLANTS A 1.988 millions de tonnes, les prévisions de production mondiale toutes céréales confondues

Plus en détail

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Les Etats doivent absolument avoir accès à des données sur les ressources à la disposition des systèmes de santé pour déterminer

Plus en détail

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Pays programmes Pays membres de l UE Autres pays programmes : Iceland,

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2013

NOTE D ORIENTATION 2013 NOTE D ORIENTATION 2013 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni ICC 177 5 août 211 Original : anglais F Étude Organisation internationale du Café 17 e session 26 3 septembre 211 Londres, RoyaumeUni Les effets des tarifs douaniers sur le commerce du café Contexte Dans

Plus en détail

ETUDES DEPF. 1 Quelles opportunités pour les produits halieutiques marocains sur le marché africain?

ETUDES DEPF. 1 Quelles opportunités pour les produits halieutiques marocains sur le marché africain? ETUDES DEPF 1 Quelles opportunités pour les produits halieutiques marocains sur le marché africain? Avril 2015 2 Quelles opportunités pour les produits halieutiques marocains sur le marché africain? Table

Plus en détail

ICC 110 5. 28 février 2013 Original: français. Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni

ICC 110 5. 28 février 2013 Original: français. Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni ICC 110 5 28 février 2013 Original: français F Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni Les échanges mondiaux du café soluble Contexte Conformément aux objectifs de

Plus en détail

Le porc nourrit le Monde

Le porc nourrit le Monde Le porc nourrit le Monde Will Sawyer, M. Sc. Vice-président, groupe de recherche et conseil pour l industrie agroalimentaire, Rabobank International-Amériques Rabobank en bref et pourquoi je suis ici Rabobank

Plus en détail

Canon Usage personnel

Canon Usage personnel Canon Usage personnel Grand public Appareils photo Imprimantes Caméscopes Autres produits Enregistrez votre produit Apprendre irista Venez, regardez Usage professionnel Pour les entreprises Mon entreprise

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA)

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA) Page 1 de 5 Suisse Sous réserve d'erreurs ou d'omissions Witecom à Witecom 0.00 00 Arrondi du prix final au centime supérieur CH Fixe 0.03 CH Swisscom Mobile 0.25 Pas de frais d'établissement de la CH

Plus en détail

Reconnue comme l un des pays les plus sûrs à visiter, la Zambie abrite un peuple qui vit en paix et en harmonie. Documents de voyage

Reconnue comme l un des pays les plus sûrs à visiter, la Zambie abrite un peuple qui vit en paix et en harmonie. Documents de voyage Zambie Présentation du pays & informations utiles Cartes & localisations des adresses sélectionnées Classement des adresses selon nos yeux perçants et indépendants Statistiques météorologiques et meilleures

Plus en détail

ÉQUIPE DE COMMERCE DES BIENS ET DES PRODUITS DE BASE

ÉQUIPE DE COMMERCE DES BIENS ET DES PRODUITS DE BASE Original: anglais PROGRAMME POUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT ÉQUIPE DE COMMERCE DES BIENS ET DES PRODUITS DE BASE QUELQUES CONSIDÉRATIONS RELIÉES À L ADHÉSION À L ACCORD DU SGPC ET À LA PARTICIPATION

Plus en détail

Groupements géographiques 1

Groupements géographiques 1 ANNEXE 2 Groupements de pays utilisés dans cette évaluation Groupements géographiques 1 Continent Région Sous-région Pays et territoires inclus dans cette évaluation Afrique Afrique du Sud, Algérie, Angola,

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Fonds de Certification pour les Producteurs

Fonds de Certification pour les Producteurs Fonds de Certification pour les Producteurs Directives 1. Votre participation est importante Nous voulons nous assurer que les petits producteurs défavorisés participent au commerce équitable. 2. Nous

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique

Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique Qu est-ce que le programme groupé haut débit FAI de HGC? Le groupement haut débit

Plus en détail

VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS

VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS Numéro d entreprise: Nom de la firme: Forme juridique: ADRESSE POSTALE Rue No Bte: Code postal Commune (Comm. fus.): Tél. Fax: E-mail: ADRESSE INTERNET http:// 2 EME

Plus en détail

Parrainez une fille, investissez dans son avenir.

Parrainez une fille, investissez dans son avenir. photos - Roger Job - Plan Comme Marie Gillain, parrainez une fille avec PLAN! «Grâce à ma filleule, j ai été le témoin privilégié des actions de PLAN sur le terrain. À travers ses yeux, j ai réalisé que

Plus en détail

ICC 115-6. 26 août 2015 Original: anglais. L'impact du prix du pétrole et du taux de change du dollar américain sur les prix du café

ICC 115-6. 26 août 2015 Original: anglais. L'impact du prix du pétrole et du taux de change du dollar américain sur les prix du café ICC 115-6 26 août 2015 Original: anglais F Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 2015 Milan (Italie) L'impact du prix du pétrole et du taux de change du dollar américain sur

Plus en détail

SC 59/15. 17 août 2015 Original: anglais. Concepts et variables utilisés dans les statistiques de l Organisation

SC 59/15. 17 août 2015 Original: anglais. Concepts et variables utilisés dans les statistiques de l Organisation SC 59/15 17 août 2015 Original: anglais F Comité des statistiques 9 e réunion 29 Septembre 2015 Milan (Italie) Concepts et variables utilisés dans les statistiques de l Organisation Contexte 1. Le présent

Plus en détail

Une Oasis omani en bord de mer

Une Oasis omani en bord de mer Situé à 15 minutes de l aéroport et 20 minutes au nord du centre-ville de Muscat, la Capitale de Oman, The Chedi Muscat est un bel hôtel exclusif offrant des services de toute première classe. Dessiné

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Djibou' Plateforme d infrastructures câble sous marin et Terrestre à Fibre Op'que. Djibou' Telecom 5/4/15 1

Djibou' Plateforme d infrastructures câble sous marin et Terrestre à Fibre Op'que. Djibou' Telecom 5/4/15 1 Djibou' Plateforme d infrastructures câble sous marin et Terrestre à Fibre Op'que Djibou' Telecom 5/4/15 1 Agenda Djibou' Telecom : indicateurs économiques Situa'on des câbles à Djibou' Enjeux de la connec'vité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 28 septembre 2015 fixant par pays et par groupe les taux de l indemnité d expatriation,

Plus en détail

APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE

APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Préambule Dans le contexte d un développement rapide

Plus en détail

Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne

Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne RÉSUMÉ DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 9 DIAGNOSTICS DES INFRASTRUCTURES NATIONALES EN AFRIQUE Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne Liang Zhi You Juin 28 Ce rapport a été produit

Plus en détail

Les Jeunes du Monde. Informer Autonomiser Progresser www.prb.org

Les Jeunes du Monde. Informer Autonomiser Progresser www.prb.org Population Reference Bureau Les Jeunes du Monde FICHE DE DONNÉES 20 Informer Autonomiser Progresser www.prb.org Les Jeunes du Monde 20 La grossesse et l accouchement chez les adolescentes Proportion d

Plus en détail

Exportations de grain canadien et de farine de blé

Exportations de grain canadien et de farine de blé Commission canadienne des grains Canadian Grain Commission MARS CAMPAGNE AGRICOLE 2011- Exportations de grain canadien et de farine de blé 2011- À Tonnes (millions) 10.0 7.0 9.0 6.5 6.0 8.0 5.5 7.0 5.0

Plus en détail

Une croisière au cœur d un océan vert

Une croisière au cœur d un océan vert Cette croisière fluviale hors du commun de 3, 4 ou 7 jours vous emmènera à travers l Amazonie en amont de la ville Iquitos, à environ 1h30 de vol de Lima. Le tout nouveau bateau M/V Aqua, le navire amiral

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

Ngorongoro Crater Lodge

Ngorongoro Crater Lodge Ngorongoro Crater Lodge Non loin du Kilimanjaro, tout près d un cratère vieux de 3 millions d années, un lodge incroyable se dresse à 2400 mètres d altitude. Perché en bordure d un site classé au patrimoine

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE PROGRAMME DU CREDIT AUX ACHETEURS DES PAYS DESTINE AU SECTEUR DE FABRICATION DE MACHINES AVEC LA COOPERATION DE L UNION DES EXPORTATEURS DE MACHINES ET

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

Au cœur du Masaï Mara

Au cœur du Masaï Mara Installé à l ombre de grands arbres longeant les rives de la rivière Talek, affluent de la fameuse rivière Mara, Naibor est l exemple parfait d un luxueux camp de safaris avec ses magnifiques tentes de

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

Mortalité par cause spécifique et morbidité

Mortalité par cause spécifique et morbidité par cause spécifique et morbidité Sur 10 décès qui se produisent dans le monde, 6 sont dus à des non, 3 à des pathologies, génésiques ou nutritionnelles et 1 résulte de. De nombreux pays en développement

Plus en détail

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Dispositions financières applicables au Luxembourg dans le cadre de l appel 2015 Le «Guide 2015 du Programme Erasmus +» définit les dispositions financières

Plus en détail

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception Tarifs Téléphonique (26/12/2013) - Page 1/5 Acores 0 /mn 0,22 /mn Afghanistan 0,49 /mn 0,49 /mn Afrique du Sud 0 /mn 0,34 /mn Alaska 0 /mn 0 /mn Albanie 0 /mn 0,34 /mn Algérie 0 /mn 0,64 /mn Au delà de

Plus en détail

DES AGRICULTEURS FAMILIAUX Transfert de Technologie Les Ressources Phytogénétiques pour l Alimentation et pour l Agriculture

DES AGRICULTEURS FAMILIAUX Transfert de Technologie Les Ressources Phytogénétiques pour l Alimentation et pour l Agriculture Contribution pour le Dialogue Brésil-Afrique sur la Sécurité Alimentaire, la Lute Contre la Faim et le Développement Rural Brasília, Brésil, 10 12 de mai 2010 DES AGRICULTEURS FAMILIAUX Transfert de Technologie

Plus en détail

ANNEXE I LISTE DES PAYS DE CATÉGORIE I ET DE CATÉGORIE II 1 : DURÉES DE REMBOURSEMENT MAXIMALES ET DURÉE DE VIE MOYENNE PONDÉRÉE MAXIMALE

ANNEXE I LISTE DES PAYS DE CATÉGORIE I ET DE CATÉGORIE II 1 : DURÉES DE REMBOURSEMENT MAXIMALES ET DURÉE DE VIE MOYENNE PONDÉRÉE MAXIMALE ANNEXE I LISTE DES PAYS DE CATÉGORIE I ET DE CATÉGORIE II 1 : DURÉES DE REMBOURSEMENT MAXIMALES ET DURÉE DE VIE MOYENNE PONDÉRÉE MAXIMALE CATÉGORIE I (A) CATÉGORIE II (B) TOTAL: 31 TOTAL: 184 1 Allemagne

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE AAI Comité Afrique UNE MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE 28 Mai Tallinn, Estonie L Afrique un continent multiforme : Arabe Français anglais portugais Divisé, en trois, zones 1 - Le Maghreb ou l Afrique du Nord

Plus en détail

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1);

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); «ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE 1. Le tableau ci-après contient la désignation: a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); b) des

Plus en détail

La nutrition, élément moteur des ODD

La nutrition, élément moteur des ODD 2015 Vue d ensemble La nutrition, élément moteur des ODD Amélioration de l état nutritionnel Progrès des actions en faveur de la nutrition Financement et capacité Climat Systèmes alimentaires Entreprises

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

GATT - 1948 1947 23 (12 11 PVD)

GATT - 1948 1947 23 (12 11 PVD) Le point sur les négociations commerciales et l OMC - historique sur le GATT et l OMC GATT: General Agreement on Tariffs and Trade Origines: négociations après guerre pour créer l organisation Internationale

Plus en détail

(14-5839) Page: 1/17 ACTIVITÉS DE COOPÉRATION TECHNIQUE: RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS PAR LES MEMBRES JAPON. Addendum

(14-5839) Page: 1/17 ACTIVITÉS DE COOPÉRATION TECHNIQUE: RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS PAR LES MEMBRES JAPON. Addendum 14 octobre 2014 (14-5839) Page: 1/17 Conseil des aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce Original: anglais ACTIVITÉS DE COOPÉRATION TECHNIQUE: RENSEIGNEMENTS COMMUNIQUÉS

Plus en détail

COOPERATION TECHNIQUE BRESILIENNE. Organigramme de l ABC. Coopération Technique Brésilienne

COOPERATION TECHNIQUE BRESILIENNE. Organigramme de l ABC. Coopération Technique Brésilienne COOPERATION TECHNIQUE BRESILIENNE Organigramme de l ABC 1 Le Mandat de l ABC Coordonner, négocier, approuver et évaluer la coopération technique internationale au Brésil. Coordonner et financier des actions

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

w w w. a i l e s. c h

w w w. a i l e s. c h Palace Taj Lake Udaipur Le Taj Lake Palace n est accessible que par bateau, et donne le sentiment de flotter sur les eaux calmes du Lac Pichola, à la façon d un mirage S en approcher est un rêve, et les

Plus en détail

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région

TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies cultivées 2002 Région TABLEAU 1 Distribution régionale des superficies cultivables et cultivées Superficies Superficies cultivées 2002 cultivables Superficie en % des superficies cultivables () () (%) Nord 65 320 000 28 028

Plus en détail

Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet. À la souscription d un abonnement M-Budget Mobile (excepté Mobile One) Frais de location TV-Box (valeur : Fr. 99.

Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet. À la souscription d un abonnement M-Budget Mobile (excepté Mobile One) Frais de location TV-Box (valeur : Fr. 99. M-Budget Internet / TV / téléphonie fixe Offres combinées M-Budget Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet Vitesse max. en download 2 Mbit/s 10 Mbit/s 20 Mbit/s Vitesse max. en upload 0.2 Mbit/s 1 Mbit/s 2 Mbit/s

Plus en détail

Faire une demande de visa

Faire une demande de visa CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Quatorzième session de la Conférence des Parties La Haye (Pays-Bas), 3 15 juin 2007 Faire une demande

Plus en détail

Dr Vét. I. LE ROUX I.S.P. - Dpt Pasteur - Rage Rue Engeland, 642 1180 Bruxelles Tél. : 02/373.31.56 Fax : 02/373.32.86 E-mail : ileroux@pasteur.

Dr Vét. I. LE ROUX I.S.P. - Dpt Pasteur - Rage Rue Engeland, 642 1180 Bruxelles Tél. : 02/373.31.56 Fax : 02/373.32.86 E-mail : ileroux@pasteur. Laboratoire de Référence Coordonnées du Laboratoire de Référence Dr Vét. I. LE ROUX I.S.P. - Dpt Pasteur - Rue Engeland, 642 1180 Bruxelles Tél. : 02/373.31.56 Fax : 02/373.32.86 E-mail : ileroux@pasteur.be

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance

Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Commission 2.7 - Africa Santé et nutrition de l enfant en Afrique: Enjeux et défis dans le contexte du Développement de la Petite Enfance Professor M. Guelaya Sall World Conference on Early Childhood Care

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous

Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Campagne mondiale sur l extension de la sécurité sociale pour tous Luis Frota, Programme STEP Département de la Sécurité Sociale BIT Turin, 26 Novembre 2007 Campagne mondiale sur l extension de la sécurité

Plus en détail

IOTC CIRCULAR 2014 06 / CIRCULAIRE CTOI 2014 06

IOTC CIRCULAR 2014 06 / CIRCULAIRE CTOI 2014 06 29 January 2014 / 29 janvier 2014 IOTC CIRCULAR 2014 06 / CIRCULAIRE CTOI 2014 06 Dear Sir/Madam, SUBJECT: COMMUNICATION FROM JAPAN Please find attached a communication from Japan regarding the intention

Plus en détail

QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION

QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION Original: anglais 15 octobre 2008 QUATRE-VINGT-SEIZIEME SESSION RAPPORT SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Page i TABLE DES MATIERES Page I. INTRODUCTION..... 1 II. PERSONNEL DE L OIM.... 1 II.1 Evolution

Plus en détail

La transformation digitale, un enjeux majeur en Afrique

La transformation digitale, un enjeux majeur en Afrique La transformation digitale, un enjeux majeur en Afrique JEN 2015 Sommaire Transformation digitale, un cap incontournable Le potentiel et l éveil de l Afrique Pourquoi accélérer la mutation digitale? Deloitte,

Plus en détail

Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166 6 novembre 2014

Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166 6 novembre 2014 Le Sous-Directeur général pour les Relations extérieures et l Information du public Aux Commissions nationales pour l UNESCO des Etats membres et membres associés concernés Réf. : ERI/MSP/PPF/LZF/14.166

Plus en détail

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie A N N e x e s t a t i s t i Q u e 99 Notes relatives aux tableaux annexes Signes conventionnels On trouvera, dans les tableaux, les signes conventionnels

Plus en détail

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 )

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) Crédit valable 60 jours Communications depuis la France métropolitaine vers le monde entier (hormis vers la France métropolitaine)

Plus en détail

Ngala. Private Game Reserve

Ngala. Private Game Reserve Ngala Private Game Reserve Signifiant «lion» en langage Shangaan, la réserve privée de Ngala fut la première à officiellement rejoindre le Parc National Kruger, le plus grand sanctuaire sauvage d Afrique

Plus en détail

Des bourses doctorales individuelles de l IMT, avec le soutien de la Direction Générale de la Coopération au Développement Appel 2009

Des bourses doctorales individuelles de l IMT, avec le soutien de la Direction Générale de la Coopération au Développement Appel 2009 Des bourses doctorales individuelles de l IMT, avec le soutien de la Direction Générale de la Coopération au Développement Appel 2009 Concept Chaque année l IMT offre une bourse doctorale à trois jeunes

Plus en détail

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde.

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde. SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde Septembre 2015 SNTL Groupe Positionnement stratégique sur le marché Supply Chain

Plus en détail

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise PRESENTATION D, un partenaire de poids pour EXPERT. A compter du 1 er mai 2014, EXPERT rejoint le Groupe. Présentation du nouvel ensemble. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise entreprise

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PARTICIPANTS

INFORMATIONS AUX PARTICIPANTS CBD CONVENTION SUR DIVERSITE BIOLOGIQUE Distr. GENERALE 30 septembre 2003 FRANCAIS ORIGINAL: ANGLAIS REUNION DU GROUPE D'EXPERTS TECHNIQUES AD HOC SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DE TRAVAIL SUR LA DIVERSITE

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2013. www.travelerintheworld.fr / contact@travelerin.fr

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2013. www.travelerintheworld.fr / contact@travelerin.fr DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2013 Le concept Voyagez avec Elégance Molori Safari Lodge Afrique du Sud «Le voyage est une passion avant d être un métier» Régis Nicolas A l origine de Traveler in The World,

Plus en détail