Conférence CDOS 87 / Association des Maires 87 Données de cadrage sur la dimension économique du sport

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence CDOS 87 / Association des Maires 87 Données de cadrage sur la dimension économique du sport"

Transcription

1 Conférence CDOS 87 / Association des Maires 87 Données de cadrage sur la dimension économique du sport Didier PRIMAULT Le 9 octobre 2015

2 PLAN/SOMMAIRE Le financement du Sport Deux illustrations particulières Sport professionnel sport amateur, qui pèse de plus? Impact d un grand évènement sportif

3 B. Le Variables sport un impactant levier économique les recettes? & dépenses Budget des associations en fonction des niveaux de pratique Montant de la dépense sportive? 36,5 milliards d euros en 2012 Quelle part du PIB? 1,74% en 2012 (1,70% en 2007) Comparable à quel secteur? Tourisme (6%) > Sport > Arts, spectacles et activités récréatives (31Mds) STAT INFO février 2015 Stat info chiffres cles/statistiques/stat INFO

4 L emploi privé dans le sport B. Variables impactant les recettes & dépenses Secteur d'activité 2012 Gestion d'installations sportives Activités de clubs de sport Activités pratique des centres de culture physique Autres activités liées au sport Total activités liées au sport Enseignement de disciplines sportives et d'activités de loisirs Total secteur sport Construction de bateaux de plaisance Fabrication de bicyclettes et de véhicules pour invalides Fabrication d'articles de sport Commerce de détail d'articles de sport en magasin spécialisé Location et location bail d'articles de loisirs et de sport Téléphériques et remontées mécaniques Total filière sport Budget des associations en fonction des niveaux de Combien de personnes public et privé confondus? personnes Salariés et non salariés publics / privés) STAT INFO février 2015 Stat info chiffres cles/statistiques/stat INFO

5 1 ère Partie Le financement du sport : Qui? Comment? SOMMAIRE

6 La dépense sportive en France en 2010 Qui finance le sport? 9% 13% 33% 45% Ménages Collectivités territoriales Etat Entreprises Source : Stat Info SOMMAIRE

7 Le financement par l Etat Répartition de la dépense de l'état (En Mds ) 0,1 0,8 3,8 Ministère de l'education Nationale Ministère chargé des sports + CNDS Autres Ministères Source : Stat Info SOMMAIRE

8 Le financement par les collectivités territoriales 1,3 En Mds 10,8 Secteur communal Département + Régions Source : Stat Info SOMMAIRE

9 La contribution des ménages Comment? Comme pratiquants Comme spectateurs Comme bénévoles Les effets de la crise : une baisse significative en 2009 ( 2,4% en valeur) Un rebond en 2010 (+4,2%) et en 2011 (3,1%) Avant un nouveau fléchissement en 2012 ( 0,8%) SOMMAIRE

10 La contribution des ménages En Mds 5,5 10,3 Biens Services SOMMAIRE

11 Les entreprises Les droits audio visuels Le parrainage Le mécénat Une dépense stable depuis 2007, ce qui signifie que cette part baisse dans la dépense sportive qui augmente par ailleurs. SOMMAIRE

12 Les entreprises en milliards d'euros courant Dépense des entreprises 1,7 2 2,3 2,2 2,5 3,1 3,2 3,2 3,3 3,3 3,3 taux de croissance annuel 18% 15% 4% 14% 24% 3% 0% 3% 0% 0% Dépense sportive française 24,9 25,7 27,2 28,3 29,7 31,3 32,7 34,0 34,9 34,9 35,4 Part des entreprises dans la dépense sportive 6,8% 7,8% 8,5% 7,8% 8,4% 9,9% 9,8% 9,4% 9,5% 9,5% 9,3% source : STAT INFO traitement CDES Chiffres 2011 : 3, : 3,3 SOMMAIRE

13 2 ème PARTIE Deux illustrations particulières A. Pratique ou spectacle sportif qui pèse le plus? B Le sport : un levier économique pour les territoires? SOMMAIRE

14 B. Variables impactant les recettes & dépenses POIDS DE LA PRATIQUE SPORTIVE ~ 7 X POIDS DU SPECTACLE SPORTIF EN 2010 Budget des associations en fonction des niveaux de pratique Stat info Spectacle Pratique Ménages 500 millions 16,6 milliards 17,1 milliards Entreprises 3,3 milliards 3,3 milliards Etat & Clltés 400 millions 14,6 milliards 15 milliards TOTAL : 35,4 milliards 4,2 milliards 31,2

15 B. Variables impactant les recettes & dépenses Budget des associations en fonction des niveaux de pratique Stat info 06 05

16 B. Variables impactant les recettes & dépenses Budget des associations en fonction des niveaux de pratique Stat info 06 05

17 B. Variables impactant les recettes & dépenses Budget des associations en fonction des niveaux de pratique Stat info 06 05

18 Dimension économique du sport Merci pour votre attention

e poids économique du sport en 2012

e poids économique du sport en 2012 e poids économique du sport en 2012 En 2012, la Dépense sportive nationale s est élevée à 36,5 milliards d euros. Sa progression en valeur par rapport à l année précédente a donc nettement ralenti : +1,4

Plus en détail

Un DROM : la Guadeloupe

Un DROM : la Guadeloupe Un DROM : la Guadeloupe A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La Guadeloupe Histoire-Géographie 3 e 1 2 Les chiffres-clés de la Guadeloupe Guadeloupe France Superficie 1 628

Plus en détail

PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU SPORT LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE 1 TAB-1. EVOLUTION DE LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE DE 2005 À 2012

PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU SPORT LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE 1 TAB-1. EVOLUTION DE LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE DE 2005 À 2012 LE POIDS ÉCONOMIQUE DU SECTEUR SPORTIF EN FRANCE Une publication du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Direction des Sports - Bureau de l économie du sport 1 PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU

Plus en détail

e poids économique du sport en 2008

e poids économique du sport en 2008 e poids économique du sport en 2008 En 2008, la dépense sportive en France s est élevée à 33,9 milliards d euros, soit une progression, en valeur, de 2,4 % par rapport à 2007. Les ménages représentent

Plus en détail

Les Plans de Féminisation des Fédérations sportives

Les Plans de Féminisation des Fédérations sportives Les Plans de Féminisation des Fédérations sportives 1 2014 ADOPTION DE LA LOI POUR L EGALITE REELLE - Art. 63 2012 CIRCULAIRE DU MDDF - Renforcer la voie de l égalité F/H à tous les ministères 2011 RAPPORT

Plus en détail

POUR UN FINANCEMENT LOCAL

POUR UN FINANCEMENT LOCAL POUR UN FINANCEMENT LOCAL PLUS EQUITABLE DU SPORT Xavier Sautenuage 1 Le 11 janvier 2010 La publication le 10 décembre 2009 du rapport public de la Cour des comptes intitulé «les collectivités territoriales

Plus en détail

Le poids économique du tourisme en Pays de la Loire. Synthèse 2003-2004

Le poids économique du tourisme en Pays de la Loire. Synthèse 2003-2004 Le poids économique du tourisme en Pays de la Loire Synthèse 2003-2004 L objectif de ce travail est de mesurer le poids économique du tourisme, sur la région des Pays de la Loire, qui est dû au flux de

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015 Document intermédiaire Sciences Po Grenoble L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE Document intermédiaire Version Avril 2015 Rédigé par Amélie Artis et Elise Chagot, Sciences

Plus en détail

Rencontre Itinérances en Massif Central:

Rencontre Itinérances en Massif Central: Rencontre Itinérances en Massif Central: Le chemin de R.L Stevenson: une action de développement touristique d un territoire alliant acteurs publics et privés Créer un réseau de prestataires le long d

Plus en détail

Les chiffres clefs du livre et de l édition

Les chiffres clefs du livre et de l édition Les chiffres clefs du livre et de l édition Livre Paris / Forum Pro Le 17 mars 2016 L écosystème du livre Un secteur majeur au sein des industries culturelles L édition de livres: 1 er producteur de contenus

Plus en détail

2013 : les prémices d une nouvelle donne pour les finances locales

2013 : les prémices d une nouvelle donne pour les finances locales Présentation CERC Ile de France, le 7 novembre 2013 Paris 2013 : les prémices d une nouvelle donne pour les finances locales Thomas Rougier Martine Ly Directeur des Etudes Directrice Territoriale IdF Direction

Plus en détail

Revalorisation des aides aux entreprises qui recrutent et qui forment des apprentis

Revalorisation des aides aux entreprises qui recrutent et qui forment des apprentis Avec le chèque apprentissage, la Région agit concrètement face à la crise Revalorisation des aides aux entreprises qui recrutent et qui forment des apprentis Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01

Plus en détail

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables)

Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Le marché européen des ballons de sports (équitables et durables) Résumé en français INTRODUCTION L étude du Trade for Development Centre décrit le marché des ballons de sport dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Compte satellite du tourisme 2010. La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais

La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Compte satellite du tourisme 2010. La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Compte satellite du tourisme 2010 La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Sommaire Cadre d élaboration des comptes satellites du tourisme

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Le produit intérieur brut réel a augmenté de 0,5 % en janvier. Cette progression

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS CONTACTS PRESSE. Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail : y.mahe@franceclat.fr

CHIFFRES CLÉS CONTACTS PRESSE. Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail : y.mahe@franceclat.fr CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E DOSSIER DE PRESSE F É V R I E R 2 0 1 5 CONTACTS PRESSE Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail :

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING SAISON 2015/2016

DOSSIER DE SPONSORING SAISON 2015/2016 DOSSIER DE SPONSORING SAISON 2015/2016 Sommaire Présentation du club... 2 Pourquoi être partenaire?... 3 Les banderoles publicitaires... 4 Les formules de sponsoring... 5 Contacts... 7 Présentation du

Plus en détail

RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE

RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE VILLE DE TOSSE Projet d aménagement RÉSIDENTIEL TOURISTIQUE GOLFIQUE PARTICIPEZ AU DIALOGUE TERRITORIAL DEMAIN À TOSSE? PROJET D AMÉNAGEMENT TOURISTIQUE RÉSIDENTIEL GOLFIQUE RÉUNION PUBLIQUE TOSSE 9 NOVEMBRE

Plus en détail

je suis l Yonne ascendant tourisme en chiffres 2012/2013

je suis l Yonne ascendant tourisme en chiffres 2012/2013 je suis l Yonne ascendant tourisme en chiffres 2012/2013 Le département de l Yonne > 353 366 hab. > 7 427 km², > 47 habitants au km², > 455 communes, 42 cantons, 3 arrondissements (Sens, Auxerre, Avallon).

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie au Québec

Produit intérieur brut par industrie au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Produit intérieur brut par industrie au Québec Janvier 2015 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser

Plus en détail

Partie I: Des échanges à la dimension du monde. Chapitre III: Les mobilités humaines

Partie I: Des échanges à la dimension du monde. Chapitre III: Les mobilités humaines Partie I: Des échanges à la dimension du monde Chapitre III: Les mobilités humaines Problématique:.? I) Agadir, un espace touristique au Maghreb A) Les aménagements touristiques de la ville d Agadir 1)

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Bureau des Congrès et Evénements Valérie Mathieu-Fichot 02 41 23 50 51 valerie.fichot@angersloiretourisme.

ANGERS LOIRE TOURISME Bureau des Congrès et Evénements Valérie Mathieu-Fichot 02 41 23 50 51 valerie.fichot@angersloiretourisme. DOSSIER DE PRESSE BUREAU DES CONGRES ET EVENEMENTS Mis en place en Mars 2009 à l initiative de la ville d Angers, d Angers Loire Métropole, de la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire, d

Plus en détail

Pourcentages. Propriétés : a Augmenter une quantité de a % revient à multiplier sa valeur initiale par : 1+.

Pourcentages. Propriétés : a Augmenter une quantité de a % revient à multiplier sa valeur initiale par : 1+. Pourcentages A) Part pourcentage Soit E un ensemble à n éléments et A une partie de E ayant p éléments p Le pourcentage de A dans E est le nombre t tel que : t = n Exercice n 1 : Dans un lycée de 25 élèves,

Plus en détail

L accessibilité pour les personnes en situation de handicap aux spectacles

L accessibilité pour les personnes en situation de handicap aux spectacles ENJEUX et OBJECTIFS de la loi 2005-102 du 11 février 2005 «Egalité des droits et des chances, participation et citoyenneté des personnes handicapées L accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Plus en détail

3 ème Baromètre Foot Pro. Impacts économiques et sociaux du football professionnel français. Entre ombre et lumière

3 ème Baromètre Foot Pro. Impacts économiques et sociaux du football professionnel français. Entre ombre et lumière 3 ème Baromètre Foot Pro Impacts économiques et sociaux du football professionnel français Entre ombre et lumière 30 mars 2015 Impacts économiques et sociaux du football professionnel : que mesure-t-on

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Le financement public des associations entre subventions et commandes

Le financement public des associations entre subventions et commandes Le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l Éducation populaire et de la Vie associative www.associations.gouv.fr Le financement public des associations entre subventions et commandes État des lieux

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

Contexte : - Un contexte économique tendu avec un déficit public important Maîtrise des dépenses publiques Ciblage des aides

Contexte : - Un contexte économique tendu avec un déficit public important Maîtrise des dépenses publiques Ciblage des aides Contexte : - Un contexte économique tendu avec un déficit public important Maîtrise des dépenses publiques Ciblage des aides - Réforme territoriale Manque de visibilité sur l évolution des compétences

Plus en détail

SÉCURITÉ BUDGET 2016 POUVOIR D ACHAT EMBELLISSEMENT DE LA VILLE PROXIMITÉ

SÉCURITÉ BUDGET 2016 POUVOIR D ACHAT EMBELLISSEMENT DE LA VILLE PROXIMITÉ SÉCURITÉ BUDGET 2016 POUVOIR D ACHAT PROXIMITÉ EMBELLISSEMENT DE LA VILLE Chères Niçoises, Chers Niçois, ÉDITO Nous adoptons le budget 2016 de la Ville de Nice dans un contexte national difficile marqué

Plus en détail

Département HSE EN FR NCE. Innov Days 03/07/2012 1

Département HSE EN FR NCE. Innov Days 03/07/2012 1 Département HSE LE RECYCL GE DES PL STIQUES EN FR NCE PEP Bellignat, le 3 juillet 2012 Innov Days 03/07/2012 1 > SOMMAIRE La Fédération de la Plasturgie Les chiffres du recyclage des plastiques en France

Plus en détail

FINANCES LOCALES supplément septembre 2015

FINANCES LOCALES supplément septembre 2015 SPÉCIAL FINANCES LOCALES supplément septembre 2015 L État réduit son aide financière aux communes Quelles conséquences pour Meudon et les Meudonnais? La commune reste la collectivité de proximité par excellence

Plus en détail

L ÉTAT Mobilisé L EURO 2016

L ÉTAT Mobilisé L EURO 2016 L ÉTAT Mobilisé POUR RÉUSSIR L EURO 2016 L accueil de grands événements sportifs internationaux constitue une priorité pour le Gouvernement pour 3 raisons : ils sont la vitrine de notre savoir-faire ;

Plus en détail

Panorama des bases de données sur l activité économique

Panorama des bases de données sur l activité économique Panorama des bases de données sur l activité économique Revue (non exhaustive) de l INSEE Lionel Doisneau INSEE, Pôle Etudes économiques régionales Comment observer l activité économique sur les territoires?

Plus en détail

Etude sur les marchés de la location de cycles : Quelles opportunités pour les fabricants?

Etude sur les marchés de la location de cycles : Quelles opportunités pour les fabricants? Etude sur les marchés de la location de cycles : Quelles opportunités pour les fabricants? Objectifs de l étude Une étude à destination des industriels et des loueurs et des pouvoirs publics pour : Ø Connaître

Plus en détail

Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on?

Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on? Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on? Session de sensibilisation réalisée à la demande du CDOS de GIRONDE, dans le cadre du

Plus en détail

POSTE IMMO. "La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation" - mardi 23 avril 2013 1

POSTE IMMO. La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation - mardi 23 avril 2013 1 POSTE IMMO "La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation" - mardi 23 avril 2013 1 Poste Immo, partenaire de la dynamique du Groupe La Poste Une filiale à 100% du Groupe La Poste

Plus en détail

ou même habitation, nous avons expertisé en 2012 près de 4 275 actifs pour une valeur cumulée de 84,6 milliards d euros.

ou même habitation, nous avons expertisé en 2012 près de 4 275 actifs pour une valeur cumulée de 84,6 milliards d euros. Le marché en toute transparence Juillet 2013 Edito Immobilier tertiaire : les Régions en valeur! Tour CMA CGM à Marseille Même si la demande placée des principales métropoles françaises (Lyon, Lille, Aix-Marseille,

Plus en détail

France Vélo Tourisme. Capter de nouvelles clientèles pour un tourisme durable. Conférence plénière

France Vélo Tourisme. Capter de nouvelles clientèles pour un tourisme durable. Conférence plénière France Vélo Tourisme Capter de nouvelles clientèles pour un tourisme durable Conférence plénière 28ème Congrès National des Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative La Rochelle, 7 octobre 2011 Un

Plus en détail

Les hébergements dans les Yvelines

Les hébergements dans les Yvelines BILAN DE FREQUENTATION TOURISTIQUE YVELINES 2013 Les hébergements dans les Yvelines Statistiques liées à l offre d hébergement Etablissements hôteliers = 138 établissements dont : Sans classement : 33

Plus en détail

Soirée de Gala. Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau

Soirée de Gala. Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau Soirée de Gala Vendredi 20 novembre 2015 à 17 h Théâtre Ducourneau Monsieur le Président de Sud Management, Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie, Mesdemoiselles et Messieurs les

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING SAISON 2013/2014

DOSSIER DE SPONSORING SAISON 2013/2014 DOSSIER DE SPONSORING SAISON 2013/2014 Sommaire Présentation du club... 2 Pourquoi être partenaire?... 3 Les banderoles publicitaires... 4 Les formules de sponsoring... 5 Formule Premium... 5 Formule Match...

Plus en détail

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes.

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes. Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne, toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Les tendances de la demande sociale en matière de sport

Les tendances de la demande sociale en matière de sport Les tendances de la demande sociale en matière de sport «Le temps libre des Français dédié au sport» Le 23 novembre 2010 et votre vision devient entreprise 1 Sommaire Présentation de l étude Les tendances

Plus en détail

III. Commerce des services commerciaux

III. Commerce des services commerciaux III. Commerce des services commerciaux Les exportations de services commerciaux ont augmenté de 11 pour cent. Faits saillants de l évolution en 211: vue d ensemble Données commerciales Liste des tableaux

Plus en détail

Analyse socio-économique du tourisme et des activités de loisirs liés à l eau sur l Agence de l eau Adour-Garonne. Les indicateurs de suivi

Analyse socio-économique du tourisme et des activités de loisirs liés à l eau sur l Agence de l eau Adour-Garonne. Les indicateurs de suivi Analyse socio-économique du tourisme et des activités de loisirs liés à l eau sur l Agence de l eau Adour-Garonne Les indicateurs de suivi Dans le cadre de la mise en place d'un observatoire des usages

Plus en détail

LES SUITES DE LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE : LES PROPOSITIONS DES ASSOCIATIONS DE MAIRES ET DE PRESIDENTS D EPCI

LES SUITES DE LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE : LES PROPOSITIONS DES ASSOCIATIONS DE MAIRES ET DE PRESIDENTS D EPCI le 9 avril 2010 LES SUITES DE LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE : LES PROPOSITIONS DES ASSOCIATIONS DE MAIRES ET DE PRESIDENTS D EPCI Le présent document a pour objet de proposer les aménagements nécessaires

Plus en détail

Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs

Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs Rencontre Moyen Terme 2014/2018 Grégori Colin Economiste LA BALANCE COMMERCIALE (incluant les services marchands) Les flux

Plus en détail

RÉUNION ACTIONNAIRES INDIVIDUELS NICE. 7 septembre 2015

RÉUNION ACTIONNAIRES INDIVIDUELS NICE. 7 septembre 2015 RÉUNION ACTIONNAIRES INDIVIDUELS NICE 7 septembre 2015 UN MODÈLE UNIQUE Eurazeo, un investisseur de long terme UN INVESTISSEUR ACTIF PROFESSIONNEL UNE EQUIPE EXPÉRIMENTÉE 130 ans d expérience et de savoir-faire

Plus en détail

Fiches marché du livre

Fiches marché du livre Département économie du SNE - Gabriel Zafrani Fiches marché du livre Février 2014 0 Département économie du SNE - Gabriel Zafrani Sommaire Fiche 1 L'Edition en France en 2012 - SNE Fiche 2 Le marché du

Plus en détail

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier LE PROJET ASSOCIATIF Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier 3 contraintes pour les associations sportives ; 1. S adapter 2. Se structurer 3. Se développer ; prépare l

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA MARNE DEMANDE DE SUBVENTION ÉQUIPEMENTS ET ENCEINTES SPORTIVES POUR LES COMMUNES

DEPARTEMENT DE LA MARNE DEMANDE DE SUBVENTION ÉQUIPEMENTS ET ENCEINTES SPORTIVES POUR LES COMMUNES DEPARTEMENT DE LA MARNE DEMANDE DE SUBVENTION ÉQUIPEMENTS ET ENCEINTES SPORTIVES POUR LES COMMUNES RECOMMANDATIONS IMPORTANTES Le Département subventionne la construction des équipements sportifs aux normes

Plus en détail

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION LA CONJONCTURE DU BÂTIMENT Activité en baisse en 2003, vive reprise fin 2003 et début 2004 Activité prévue Activité passée Enquête INSEE : l opinion des chefs d entreprise

Plus en détail

La Banque Postale, nouvel acteur du financement local. Avril 2012

La Banque Postale, nouvel acteur du financement local. Avril 2012 La Banque Postale, nouvel acteur du financement local Avril 2012 Sommaire 1. La Banque Postale, une banque pas comme les autres 2. au service des territoires 3. Le financement, une nouvelle étape au service

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

Lille 7 octobre. Lille 5 èmes rencontres nationales des conseils de développement

Lille 7 octobre. Lille 5 èmes rencontres nationales des conseils de développement 5 èmes Rencontres nationales des conseils de développement Lille 7 octobre 5 ème rencontre nationale des conseils de développement Plan - Bref historique : D un système simple à un système complexe - Aujourd

Plus en détail

Réunion technique d échanges sur la thématique du vélo en Limousin Limoges - 15 Octobre 2015

Réunion technique d échanges sur la thématique du vélo en Limousin Limoges - 15 Octobre 2015 Réunion technique d échanges sur la thématique du vélo en Limousin Limoges - 15 Octobre 2015 Chiffres clés du marché du vélo en France 3 millions 44% pour le tourisme à vélo 4,5 2 de vélos vendus en 2013

Plus en détail

Congrès APAC. Vendredi 27 mars 2015. Jean Guillaume DUMAS - CIC. Chargé d Affaires Professionnels. Romain MAILLARD - CIC

Congrès APAC. Vendredi 27 mars 2015. Jean Guillaume DUMAS - CIC. Chargé d Affaires Professionnels. Romain MAILLARD - CIC Congrès APAC Vendredi 27 mars 2015 Jean Guillaume DUMAS - CIC Chargé d Affaires Professionnels Romain MAILLARD - CIC Animateur du Marché des Professionnels Sommaire Présentation du Groupe CM-CIC Les métiers

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

Visite de chantier du Vélodrome

Visite de chantier du Vélodrome Dossier de presse Mardi 9 septembre 2014 Visite de chantier du Vélodrome CONTACT LIMOGES METROPOLE Hélène VALLEIX - Service presse 64 avenue Georges Dumas - CS 10 001 87031 Limoges Cedex 1 Tél. 05 55 45

Plus en détail

BUDGET EQUITABLE ET DE RELANCE ECONOMIQUE. Propositions d'un Budget équitable et de relance économique 1

BUDGET EQUITABLE ET DE RELANCE ECONOMIQUE. Propositions d'un Budget équitable et de relance économique 1 BUDGET EQUITABLE ET DE RELANCE ECONOMIQUE CM du 12/02/2009 Propositions d'un Budget équitable et de relance économique 1 POURQUOI? Réussir le contrat d action municipale élaboré avec les habitants Promouvoir

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

Dynamisme des jeunes entreprises en région Centre malgré la crise

Dynamisme des jeunes entreprises en région Centre malgré la crise Dynamisme des jeunes entreprises en région Centre malgré la crise Résultat de l enquête sur la création d entreprises L enquête SINE (système d information sur les nouvelles entreprises) Un suivi longitudinal

Plus en détail

COMMERCE BIO SOMMAIRE

COMMERCE BIO SOMMAIRE COMMERCE BIO SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE BIO... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE BIO... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE BIO... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE BIO... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

FORMATIONS 2011. Quand les associations sportives jouent collectif Ploufragan - Quimper - Rennes - Vannes

FORMATIONS 2011. Quand les associations sportives jouent collectif Ploufragan - Quimper - Rennes - Vannes FORMATIONS 2011 Quand les associations sportives jouent collectif Ploufragan - Quimper - Rennes - Vannes A destination des Dirigeants bénévoles et salariés des associations sportives bretonnes La gestion

Plus en détail

Les banques françaises peuvent-elles encore financer l économie? Faculté des Sciences économiques de Poitiers

Les banques françaises peuvent-elles encore financer l économie? Faculté des Sciences économiques de Poitiers Les banques françaises peuvent-elles encore financer l économie? Faculté des Sciences économiques de Poitiers Intervention de Jacques Fournier Directeur général des Statistiques Banque de France 16 janvier

Plus en détail

MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements. Casablanca. Mercredi 1 er juin 2011

MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements. Casablanca. Mercredi 1 er juin 2011 Le Maroc et l investissement durable MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements durables en Méditerranée? Casablanca Mercredi 1 er juin 2011 L Agence Marocaine de Développement

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

Accompagner la création d entreprises et l activitl. activité économique. Séminaire Emploi Formation. Animation : Frédéric Steinberg

Accompagner la création d entreprises et l activitl. activité économique. Séminaire Emploi Formation. Animation : Frédéric Steinberg 3 ème Séminaire Emploi Formation Accompagner la création s et l activitl activité économique Animation : Frédéric Steinberg Boulouris 11 et 12 oct 2012 M. Frédéric STEINBERG, Chef du bureau de l emploi

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

Couverture du travailleur autonome et un peu plus. Plan de présentation 1. Informations générales 1.1 La CSST, une compagnie d assurance 1.2 Le financement du régime 2. Les personnes couvertes et le type

Plus en détail

JEUDI CITOYEN. Avec François ZOCCHETTO, Maire de Laval Jeudi 10 décembre 2015 // 19H

JEUDI CITOYEN. Avec François ZOCCHETTO, Maire de Laval Jeudi 10 décembre 2015 // 19H JEUDI CITOYEN Avec François ZOCCHETTO, Maire de Laval Jeudi 10 décembre 2015 // 19H SOMMAIRE NOTIONS (qu'est-ce qu'un budget?) CONTEXTE (dans quelles conditions?) ORIENTATIONS POLITIQUES (Quels sont nos

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

GéRER SON BUDGET. Le budget annuel

GéRER SON BUDGET. Le budget annuel GéRER SON BUDGET Tout club est soumis à des obligations comptables : ne pas redistribuer les bénéfices éventuels (but non lucratif) tenir un compte de résultat (dépenses et recettes) justifier de toutes

Plus en détail

Source : l économie du vélo, Atout France / Atlermodal 2009. L économie du vélo en France

Source : l économie du vélo, Atout France / Atlermodal 2009. L économie du vélo en France Source : l économie du vélo, Atout France / Atlermodal 2009 L économie du vélo en France Le contexte En 2009, Atout France a publié le rapport «Économie du vélo», à la demande du coordonnateur interministériel

Plus en détail

Le devenir de la TATP

Le devenir de la TATP Le financement des Chambres de Commerce et d Industrie Le devenir de la TATP en 20 questions-réponses Septembre 2009 01 Qu est-ce que la TATP? La TATP (taxe additionnelle à la taxe professionnelle), comme

Plus en détail

AGGLOMÉRATION LYONNAISE

AGGLOMÉRATION LYONNAISE AGGLOMÉRATION LYONNAISE BILAN 215 MARCHÉ DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SOMMAIRE AGGLOMÉRATION LYONNAISE Chiffres-clés et tendances p. 3 La demande placée de bureaux p. 4 L offre de bureaux p. 5 Les valeurs

Plus en détail

Guide méthodologique du Projet associatif (ou de développement)

Guide méthodologique du Projet associatif (ou de développement) Guide méthodologique du Projet associatif (ou de développement) Le présent guide a pour objet de vous aider à formaliser le «projet associatif (ou de développement)» de votre structure, en répondant aux

Plus en détail

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 1 ACTION MUNICIPALE Bilans & Projets 2 BRUGUIERES, VILLE A VIVRE 3 BRUGUIERES EN QUELQUES CHIFFRES > 5027 habitants > 140 agents municipaux > Un budget de fonctionnement

Plus en détail

Rapport d orientation budgétaire 2015 ROB 2015. Mairie de Cannes. Conseil municipal. Lundi 19 janvier 2015

Rapport d orientation budgétaire 2015 ROB 2015. Mairie de Cannes. Conseil municipal. Lundi 19 janvier 2015 Rapport d orientation budgétaire 2015 Mairie de Cannes ROB 2015 Conseil municipal Lundi 19 janvier 2015 1 Débat d orientation budgétaire 2015 4 grands axes La conjoncture économique internationale et nationale

Plus en détail

Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez

Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez Evolution des tarifs affichés. Eté 2014 Avec le concours du Service Tourisme de la Communauté de Communes du Golfe de Saint-Tropez PREAMBULE Les objectifs

Plus en détail

Etude Sports de nature. en Midi-Pyrénées. Poids socio-économique, emplois et développement des territoires. www.impactsportnature-midipyrenees.

Etude Sports de nature. en Midi-Pyrénées. Poids socio-économique, emplois et développement des territoires. www.impactsportnature-midipyrenees. Les sports d eaux-vives en Vallée des Gaves (Hautes-Pyrénées) - Enquête sur sites auprès des pratiquants eaux-vives en saison estivale 2007 Si l on s intéresse plus particulièrement aux séjours sportifs

Plus en détail

Cartographie des actions de Bpifrance : ciblages et dispositifs conjoncturels

Cartographie des actions de Bpifrance : ciblages et dispositifs conjoncturels Cartographie des actions de Bpifrance : ciblages et dispositifs conjoncturels Annie GEAY, directrice de l évaluation et des études Banque de France 21/11/2014 01. Présentation de Bpifrance Positionnement

Plus en détail

Débat d Orientations Budgétaires 2016 Présentation

Débat d Orientations Budgétaires 2016 Présentation Commune d Angoulins Débat d Orientations Budgétaires 2016 Présentation Introduction La tenue du débat d orientation budgétaire est obligatoire dans les régions, les départements, les communes de plus de

Plus en détail

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE Conférence de presse du 22 juillet 2010 SUR LA SITUATION ECONOMIQUE En vue de faire le point sur la conjoncture de l année 2010 et les tendances de 2011. Avant-propos Comme chacun sait, après plusieurs

Plus en détail

Présenté par SOILIHI Omar, Directeur des Etudes Economiques, Monétaires et Financières

Présenté par SOILIHI Omar, Directeur des Etudes Economiques, Monétaires et Financières Atelier sur les transferts des migrants Moroni, 23 Novembre 2015 LES TRANSFERTS DE FONDS DES MIGRANTS Présenté par SOILIHI Omar, Directeur des Etudes Economiques, Monétaires et Financières Plan de l exposé

Plus en détail

Le marché perd un point de moins au 1 er semestre (par rapport à la même période de l année précédente)

Le marché perd un point de moins au 1 er semestre (par rapport à la même période de l année précédente) 1 ER SEMESTRE 2015 Le marché perd un point de moins au 1 er semestre (par rapport à la même période de l année précédente) LES EVOLUTIONS À RETENIR S1 2014 / S1 2013 S1 2015 / S1 2014 POINT* gagné Total

Plus en détail

L investissement : entre projet politique et impératifs budgétaires

L investissement : entre projet politique et impératifs budgétaires L investissement : entre projet politique et impératifs budgétaires L a réalisation des projets d investissement constitue un des grands temps forts du mandat municipal. Elle atteste du dynamisme de l

Plus en détail

e poids économique du sport en 2010

e poids économique du sport en 2010 e poids économique du sport en 2010 En 2010, la dépense sportive en France s est élevée à 35,4 milliards d euros, soit une progression de 1,4 % en valeur par rapport à 2009. La consommation des ménages

Plus en détail

Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE > INFORMATIONS FINAN SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016

Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE > INFORMATIONS FINAN SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016 Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE CIÉRES > INFORMATIONS FINAN > NOTE 1 SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016 BUDGET 2016 UN BUDGET RESPONSABLE Budget départemental

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Observatoire de la mobilité 2014

Observatoire de la mobilité 2014 Observatoire de la mobilité 2014 Sondage réalisé par l IFOP en septembre 2014. 2000 Français âgés de 18 ans contactés et 1000 utilisateurs interrogés Echantillon représentatif de la population française

Plus en détail

Eco communication : comment limiter les impacts environnementaux de nos actions de communication?

Eco communication : comment limiter les impacts environnementaux de nos actions de communication? Eco communication : comment limiter les impacts environnementaux de nos actions de communication? Réunion Réseau Régional Energie Climat Florence BARBETT Le 27 mars 2012 Le secteur de la communication

Plus en détail

Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur. CCI commission Tourisme le 4 février 2016

Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur. CCI commission Tourisme le 4 février 2016 Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur CCI commission Tourisme le 4 février 2016 Une destination de proximité de plus en plus accessible! La Méditerranée, 1 ière destination touristique au Monde Réseau

Plus en détail

OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU. oseo.fr. soutient l innovation et la croissance des PME

OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU. oseo.fr. soutient l innovation et la croissance des PME OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU soutient l innovation et la croissance des PME Club Finance Innovation Présentation OSEO : le 28 mai 2009 Nathalie DELORME - Direction des Programmes

Plus en détail

Les bureaux. 40% de baisse de la demande. 11% de baisse du stock et 75% du stock est destiné à la location

Les bureaux. 40% de baisse de la demande. 11% de baisse du stock et 75% du stock est destiné à la location Les bureaux 40% de baisse de la demande Avec 31 490 m² commercialisés, le marché de l'année 2014 a été marqué par des entreprises opportunistes qui recherchent les meilleurs compromis au meilleur prix,

Plus en détail

3 e Conférence Départementale Loue & Rivières Comtoises. Chambres d Agriculture Doubs-Territoire de Belfort & Jura FDCL du Doubs & du Jura

3 e Conférence Départementale Loue & Rivières Comtoises. Chambres d Agriculture Doubs-Territoire de Belfort & Jura FDCL du Doubs & du Jura 3 e Conférence Départementale Loue & Rivières Comtoises Chambres d Agriculture Doubs-Territoire de Belfort & Jura FDCL du Doubs & du Jura Opérations pilotes Contribution des Chambres d Agriculture - Gestion

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail