Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education"

Transcription

1 Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Recherche-accompagnement de projet d innovation pédagogique et organisationnelle au sein du 2 ème degré professionnel de l enseignement secondaire de plein exercice Alizée Tutak Place du Parc 18, B-7000 Mons Tél : +32 (0) Fax : +32 (0) Cluster «Organisation» Rencontre du 11 mars 2014

2 Plan de la journée 9h30 12h30 : RETOUR SUR LES INVARIANTS COMMUNICATIONNELS L EVALUATION AU SEIN DE L ENSEIGNEMENT QUALIFIANT 13h30 16h30 : PAUSE LE RENOUVEAU DU QUALIFIANT Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 2

3 1. RETOUR SUR LES INVARIANTS COMMUNICATIONNELS Université de Mons Stéphanie Malaise Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 3

4 Séance du 28 novembre 2013 (1) - Thématique : mise en évidence d invariants communicationnels pour les catégories d acteurs suivantes : Direction Chef de projet Enseignants ROLES ET OBJECTIFS SPECIFIQUES JOUES PAR CHACUN DES ACTEURS Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 4

5 Séance du 28 novembre 2013 (2) - Propositions d outils expérimentées au sein des écoles seront intégrés au guide d initiatives - Compte-rendu envoyé aux participants La technique du «Fil rouge» «La lettre du lundi» La diffusion d informations via des écrans dans la salle des profs L utilisation d une adresse mail interne destinée à chaque enseignant L affichage d un calendrier Etc. Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 5

6 2. L EVALUATION AU SEIN DE L ENSEIGNEMENT QUALIFIANT Université de Mons Stéphanie Malaise Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 6

7 Le contexte (1) La filière de qualification (formes technique de qualification et professionnelle) particulièrement touchée par orientation en cascade Mouvement des élèves en difficulté dans l enseignement général vers l enseignement technique et professionnel, permettant d éviter un redoublement et réduisant les possibilités de reprendre un cursus dans l enseignement général (Demeuse et al., 2007; Verhoeven, Oriane & Dupriez, 2007) Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 7

8 Le contexte (2) CONSEQUENCES Elève en perte de confiance, faible sentiment de compétence (André, 2006) Projet et représentations professionnelles pauvres (Guichard & Falbierski, 1995) Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 8

9 L enseignement qualifiant (1) L enseignement qualifiant et en particulier le deuxième degré de l enseignement qualifiant vise à aider les élèves à choisir volontairement le métier pour lequel ils vont se former Pourtant, la plupart des élèves inscrits dans les sections les plus fréquentées du qualifiant y ont été relégués suite à des échecs successifs et répétés et non par choix Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 9

10 L enseignement qualifiant (2) En cause, entre autres : - L orientation précoce - La motivation des élèves - L organisation du système éducatif en particulier au niveau de l enseignement qualifiant - La dévalorisation de cette forme d enseignement - Les évaluations pratiquées - Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 10

11 L enseignement qualifiant (2) Etude auprès de jeunes ayant quitté l école de manière précoce (Creten et al., 2004) 40 % : Attraction du marché de l emploi / autres formations 20 % : Contenu de la formation / lassitude, démotivation, problèmes comportementaux 14 % : Lourdeur de la formation 5 % : Circonstances familiales et personnelles Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 11

12 L enseignement qualifiant (3) Origines liées à l enseignement et à l école de ce décrochage précoce Contenu Trop abstraits Peu pertinents Approche pédagogicodidactique n implique pas assez le jeune pas de participation active n offre pas assez de vécu positif manque de concordance entre l offre d enseignement et le profil des jeunes Mauvaise relation avec les enseignants Ambiance au sein de l école Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 12

13 L enseignement qualifiant (4) Ce qu on observe CONSTAT : les élèves ne perçoivent pas et ne comprennent pas le sens des enseignements EN CAUSE : problème de transfert des compétences QUESTION : comment évaluer dans un système par compétences? Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 13

14 La Certification Par Unités (CPU) (1) La Certification Par Unités ou CPU : réforme organisationnelle qui divise la certification des savoirs, aptitudes et compétences professionnels en unités de formation qui peuvent être validées individuellement et dont la réussite totale amène à la qualification. La CPU se révèle-t-elle une évaluation adéquate? Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 14

15 La Certification Par Unités (CPU) (2) - Comme pour l ensemble des réformes, la CPU rencontre des défenseurs et détracteurs. - Certains reconnaissent l intérêt pédagogique du découpage des matières pour favoriser la motivation des élèves. - D autres pensent que le métier est un tout et donc insécable. Certaines activités restent périphériques. Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 15

16 Et pourtant Malgré ce dispositif, l école semble toujours valoriser certaines compétences au détriment d autres. «Il y a des échecs qui comptent (math, français, néerlandais ) et des échecs qui ne comptent pas (religion, gym )». Pourquoi valoriser certaines compétences plutôt que d autres et de ce fait, celles des uns et pas celles des autres? Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 16

17 A vous la parole! - Partage autour de la thématique de l évaluation: Comment évaluez-vous les progrès des élèves? Utilisez-vous des outils d évaluation innovants? - Méthodologie identique à la précédente séance Découvrir des pratiques mises en place dans les autres établissements et transférables Repartir avec des pistes de solutions aux éventuelles difficultés rencontrées Identifier des invariants, c est-à-dire des éléments communs auquel il faut être attentif, quel que soit le contexte où le projet est mis en place. - 2 temps de travail : Présentation individuelle par établissement scolaire Mise en commun par groupe Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 17

18 Présentation individuelle : consignes 1 ) 10 de présentation par établissement scolaire 1. Où en est votre établissement dans la mise en place du projet à ce moment de l année (dynamisme, intérêt )? 2. Comment évaluez-vous les progrès des élèves? Utilisezvous des outils d évaluation innovants? (utilisation d un portfolio, de compétences vocationnelles ou autre)? Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 18

19 Travail de groupe : consignes 2 ) Répartition des participants en 3 groupes. 1. Chaque groupe écrit les points abordés lors des présentations qui leur semblent transférables Suite du listing des «invariants». Les participants notent également les questions et remarques en fonction des invariants de mise en commun en petits groupes. 3. Présentation des notes des groupes à l assemblée. 4. Le chercheur reprend les notes des participants, les synthétisera et les mettra à disposition des participants (site internet). Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 19

20 3. LE RENOUVEAU DU QUALIFIANT Université de Mons Stéphanie Malaise Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 20

21 Le nouveau du qualifiant Oui mais comment? (1) - Réforme du qualifiant - Projet Expairs mesures particulières - Aménagement de la grille-horaire - Absence d examens - Semaine interdisciplinaire - Ateliers - «3P blanche» (sans option) - Etc. Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 21

22 Le nouveau du qualifiant Oui mais comment? (2) Et si on pensait la modification de l enseignement qualifiant? 1. En vue de tendre vers une 3P «idéale», de quelles compétences faut-il pourvoir les élèves? 2. Selon vous, quelles mesures concouraient à une réforme de l enseignement qualifiant? Et pour quelles raisons? Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 22

23 Un exemple : le tronc commun La mise en place d un tronc commun jusqu à 16 ans qui conduirait tous les élèves à la maîtrise des compétences de base ainsi qu à une orientation positive pour les trois dernières années du secondaire. Zoom cette pratique mise en œuvre en Finlande Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 23

24 Le cas de la Finlande - Tronc commun de 7 à 16 ans sans séparation primaire/collège - le primaire de 7 à 13 ans - le collège de 13 à 16 ans Aucune filière n est proposée dans la mesure où chaque élève suit un enseignement global qui propose des matières théoriques et d autres pratiques. L orientation vers l enseignement technique ou professionnel n est envisagée qu après les 9 années de formation de base. 35 % des élèves suivent cette filière et 55 % se dirigent vers l enseignement général. - De 16 à 19 ans : le lycée général ou professionnel avec options. Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 24

25 Travail de groupe : consignes Formation de 4 groupes. Deux groupes travaillent chacun sur une question. Pour chacune des questions, proposer au moins trois compétences ou mesures qui viseraient une réforme de l enseignement qualifiant. Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 25

26 4. PROCHAINE SÉANCE Université de Mons Stéphanie Malaise Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 26

27 Modalités pratiques Date : le lundi 19 mai 2014 Lieu? à définir Thématique? à définir également Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 27

28 Références bibliographiques Andre, G. (2006). Le processus de l orientation scolaire en Communauté française de Belgique : l injustice de la responsabilisation. Communication de conférence «Repenser la justice dans le domaine de l éducation et de la formation», Lyon. Demeuse, M. Derobertmasure, A. Friant, N. Herremans, T. Monseur, C. Uytendael, S. Verdale, N. (2007). Etude exploratoire sur la mise en œuvre de nouvelles mesures visant à lutter contre les phénomènes de ségrégation scolaire et d inéquité au sein du système éducatif de la Communauté française de Belgique. Rapport de recherche. Université de Liège, Université de Mons-Hainaut. Guichard, J. Falbierski, E. (1995).Compétences et projets : mots vides de sens ou concepts pertinents pour l insertion des jeunes en difficultés? Carriérologie, 5, pp Verhoeven, M. Oriane, J.-F., Dupriez, V. (2007). Vers des politiques d éducation«capacitantes»? Formation Emploi, 98, pp Vettenburg, N. & De Rick, K. (2009). Décrochages et sorties précoces du système scolaire : il n est jamais trop tard. In Nicaise, I., Desmedt, E., Demeuse, M. (Eds). Une école réellement juste pour tous! Seize pistes de réforme et d action. (pp ). Waterloo : Plantyn. Université de Mons Alizée Tutak Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 28

29 MERCI POUR VOTRE PARTICIPATION, VOTRE CONTRIBUTION ET VOTRE ATTENTION Université de Mons Stéphanie Malaise Méthodologie et Formation / INAS - Service du Prof. Marc Demeuse 29

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education. L enseignement qualifiant. Focus sur ce niveau d enseignement

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education. L enseignement qualifiant. Focus sur ce niveau d enseignement Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education L enseignement qualifiant Focus sur ce niveau d enseignement Alizée Tutak alizee.tutak@umons.ac.be Place du Parc 18, B-7000 Mons Tél : +32 (0)65 37

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Innovation pédagogique et organisationnelle au sein du 2 ème degré professionnel de l enseignement secondaire de plein exercice Expérimenter au service

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire Vous trouverez ci-dessous la grille d évaluation sur la base de laquelle votre sera évalué (modèle commenté

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

Définition des objectifs pour la rédaction des plans d action du Pacte

Définition des objectifs pour la rédaction des plans d action du Pacte Définition des objectifs pour la rédaction des plans d action du Pacte Septembre 2015 1 Axe thématique I - Adapter les compétences et savoirs aux besoins de l école du 21 e siècle Soutien académique :

Plus en détail

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION

Plus en détail

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française LE GUIDE Définir un projet L appel à initiatives de la Croix-Rouge française 2 Définir un projet Un projet, c est une idée qui se transforme en réalité Monter un projet c est vouloir changer quelque chose

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 3 : La démarche compétence Chapitre 3 : La démarche compétence... 1 3.1. Les attentes des acteurs de la Démarche Compétence... 2 3.1.1 Les attentes de l entreprise... 2

Plus en détail

DEROBERTMASURE Antoine

DEROBERTMASURE Antoine DEROBERTMASURE Antoine Publications (2010-08) ************************** o Articles scientifiques (revues avec comité de lecture) o Articles scientifiques (revues sans comité de lecture) o Chapitres d

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

Référentiel. «Compétences pour l entreprise» pour le doctorat

Référentiel. «Compétences pour l entreprise» pour le doctorat Référentiel du parcours «Compétences pour l entreprise» pour le doctorat Introduction Pourquoi? Plus de 80% des docteurs formés dans les disciplines scientifiques sont aujourd hui employés au sein des

Plus en détail

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph.

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph. AGENT(E) D EDUCATION Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies 071.34.93.10 - http://www.gph.be 3 ème Degré Technique de Qualification Agent/Agente d Education

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Appel à projets. Enseignement et apprentissage des langues dans une perspective de plurilinguisme à l école

Appel à projets. Enseignement et apprentissage des langues dans une perspective de plurilinguisme à l école Appel à projets Enseignement et apprentissage des langues dans une perspective de plurilinguisme à l école Date : Juin 2012-Octobre 2014 Responsabilité : Prof. Dr. Thomas Studer, Amelia Lambelet Contact

Plus en détail

CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS

CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS CATALOGUE DE NOS PRESTATIONS CIBC Artois Ternois 3 rue Abbé Pierre 62000 Arras 03.21.48.17.97 cibcarras@nordnet.fr www.cibcarras.org SOMMAIRE Le Bilan de Compétences La Validation des Acquis de l Expérience

Plus en détail

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité»

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» «Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» Compte-rendu de la formation Les 16 et 17 novembre 2011 Organisme prestataire : la FOCEL Seine et Marne, Ligue de l Enseignement Intervenante : Céline

Plus en détail

Jury CS Award for Best Teaching. Mise au concours pour le

Jury CS Award for Best Teaching. Mise au concours pour le Jury CS Award for Best Teaching Mise au concours pour le Credit Suisse Award for Best Teaching 2010 1 Credit Suisse Award for Best Teaching La Fondation du Jubilé du Groupe Crédit Suisse décerne chaque

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

Pour en connaitre un peu plus sur vous 08/06/2014. Geneviève Messier et Christian Dumais 2014 1

Pour en connaitre un peu plus sur vous 08/06/2014. Geneviève Messier et Christian Dumais 2014 1 Écrire dans une revue professionnelle et communiquer dans un congrès professionnel par Geneviève Messier et Christian Dumais Séminaire de recherche du CRIFPE Jouvence, le 6 juin 2014 1 Pour en connaitre

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique)

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) 1 Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) INTRODUCTION Le développement des compétences nécessité des situations

Plus en détail

Université du Coton. Séminaire N 1 «Faisons nos affaires nous-mêmes» Michel GIFFARD & Daniel GENTON. BOBO semaine de 8 au 12 septembre 2008

Université du Coton. Séminaire N 1 «Faisons nos affaires nous-mêmes» Michel GIFFARD & Daniel GENTON. BOBO semaine de 8 au 12 septembre 2008 Université du Coton Séminaire N 1 «Faisons nos affaires nous-mêmes» Michel GIFFARD & Daniel GENTON BOBO semaine de 8 au 12 septembre 2008 Université du Coton HEC - Exed 1 Un séminaire s en cinq jours -

Plus en détail

Révélateur de compétences, Porteur d avenirs

Révélateur de compétences, Porteur d avenirs académie Nantes académie Nantes NANTES SERVICES NANTES SERVICES Révélateur de compétences, Porteur d avenirs Formations pour adultes 2011-2012 Formation Formation continue continue GRETA Greta Nantes Nantes

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Decembre 2013. Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ!

Decembre 2013. Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ! Decembre 2013 Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ! Le contexte socio-économique actuel peu stable, les aléas de nos vies personnelles, nos déceptions comme nos envies

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Atelier D: Plus-value d une co-construction pluridisciplinaire entre enseignants et PPLS.

Atelier D: Plus-value d une co-construction pluridisciplinaire entre enseignants et PPLS. 17 août 2011 Atelier D: Plus-value d une co-construction pluridisciplinaire entre enseignants et PPLS. Carole HENRY, psychologue PPLS, responsable d équipe Pascal MICHEL, enseignant, praticien formateur

Plus en détail

Mastérisation de la formation initiale des enseignants

Mastérisation de la formation initiale des enseignants 17 mars 2012 Mastérisation de la formation initiale des enseignants J.M. Jolion Président du Comité de suivi Master Université de Lyon Quartier Sergent Blandan 37 rue du repos 69365 Lyon cedex 07 http://www.universite-lyon.fr

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company

LA FORMATION. Moteur d une démarche de prévention. a DEKRA company LA FORMATION Moteur d une démarche de prévention a DEKRA company LE CONTEXTE De nos jours, les actions de formation sont nombreuses et diverses. Les thématiques peuvent varier de sujets réglementaires

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? Contrat n FR/06/B/P/PP-152512 QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? REUNION DU PARTENARIAT FRANÇAIS : CCCA-BTP, MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, CREDIJ Paris, le 22 janvier 2008 de 10 h à

Plus en détail

La stratégie de la relation client

La stratégie de la relation client La stratégie de la relation client Auteur(s) Ingénieur ESIM et MBA, spécialiste du CRM en France et chez Ernst&Young Conseil MBA, spécialiste de l application de nouvelles technologies au marketing. Directeur

Plus en détail

RH 4. Ressources Humaines 4.0. et motivation augmentée. D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e

RH 4. Ressources Humaines 4.0. et motivation augmentée. D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e RH 4 Ressources Humaines 4.0 et motivation augmentée D é v e l o p p e z l i n g é n i o s i t é c o l l e c t i v e e t c r é a c t i v e z v o t r e e n t r e p r i s e Donner de l énergie à vos RH...

Plus en détail

RÔLE DE L UNIVERSITE DANS LA DIFFUSION DE LA CULTURE ENTREPRENARIALE. Prof. Mahmoud ZOUAOUI Université de Tunis

RÔLE DE L UNIVERSITE DANS LA DIFFUSION DE LA CULTURE ENTREPRENARIALE. Prof. Mahmoud ZOUAOUI Université de Tunis RÔLE DE L UNIVERSITE DANS LA DIFFUSION DE LA CULTURE ENTREPRENARIALE Prof. Mahmoud ZOUAOUI Université de Tunis Culture entreprenariale: ensemble de principes qui orientent le comportement des personnes

Plus en détail

Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel. Accompagnement des étudiants, levier à l employabilité?

Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel. Accompagnement des étudiants, levier à l employabilité? Zineb Rachedi-Nasri Maître de conférences en sociologie (Grhapes EA 7287) INSHEA 56 avenue des Landes 92150 Suresnes Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel.

Plus en détail

Direction générale. www.cmaisonneuve.qc.ca/emploi. Les personnes intéressées ont jusqu au. 28 novembre 2012, à 16 h, pour faire parvenir

Direction générale. www.cmaisonneuve.qc.ca/emploi. Les personnes intéressées ont jusqu au. 28 novembre 2012, à 16 h, pour faire parvenir Reconnu pour la qualité de sa formation, le Collège de Maisonneuve accueille près de 7 000 étudiants, jeunes et adultes inscrits à la formation créditée, et plus de 2 000 personnes y suivent des activités

Plus en détail

GARANTIE JEUNES. AVIS des travailleurs de jeunesse et des gestionnaires des maisons de jeunes

GARANTIE JEUNES. AVIS des travailleurs de jeunesse et des gestionnaires des maisons de jeunes GARANTIE JEUNES Luxembourg le 21 mars 2014 AVIS des travailleurs de jeunesse et des gestionnaires des maisons de jeunes INTRODUCTION Les membres de l EGMJ approuvent fortement la conception d une garantie

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC. 2-6 mai 2011 Haïti

INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC. 2-6 mai 2011 Haïti INTRODUCTION À LA CCSC Planification de la communication pour la CCSC 2-6 mai 2011 Haïti COMMUNICATION POUR LE CHANGEMENT SOCIAL ET DU COMPORTEMENT Les caractéristiques qui la définissent : La CCSC est

Plus en détail

Les étoiles de l éco. Dossier de candidature 2015

Les étoiles de l éco. Dossier de candidature 2015 Trophées Les étoiles de l éco Date limite de retour des dossiers : vendredi 2 octobre 2015 Adresse de retour des dossiers : CGPME des - 10 bis, avenue du Général de Gaulle - BP 2-88001 épinal CEDEX Dossier

Plus en détail

Enseignement du droit en école de commerce et conceptions du droit

Enseignement du droit en école de commerce et conceptions du droit Enseignement du droit en école de commerce et conceptions du droit Hugues BOUTHINON-DUMAS ESSEC, Centre Européen de Droit et d Economie 1 ères Assises de l enseignement et de la recherche en droit dans

Plus en détail

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie.

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Eléments de réflexion pour répondre à la consultation de la Commission européenne 1. Remarque préliminaire

Plus en détail

CENTRE D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE ROBERT ET LAURE BRUNNER A.S.B.L.

CENTRE D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE ROBERT ET LAURE BRUNNER A.S.B.L. CENTRE D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE ROBERT ET LAURE BRUNNER A.S.B.L. AV. F. MARCHAL 62, 1030 SCHAERBEEK APPEL A CANDIDATURE POUR L ADMISSION AU STAGE EN VUE DE L ENGAGEMENT A TITRE TEMPORAIRE DANS LA FONCTION

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème Sommaire du dossier Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 La convention de stage ----------------------------------- page

Plus en détail

WapiCafé Mouscron Mouscron, le 29 avril 2014 Cadre du WapiCafé : Synergies, Tous acteurs pour l emploi! Positionnement du WapiCafé dans Synergies Invitation La bonne personne à la bonne place? Comment

Plus en détail

Organisation du stage

Organisation du stage Organisation du stage pratique des étudiants de seconde année du cfmi de lille3 Note à l attention des enseignants accueillant un stagiaire de seconde année et aux CPEM Tout au long de leur cursus au CFMI,

Plus en détail

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Recherche-accompagnement de projet d innovation pédagogique et organisationnelle au sein du 2 ème degré professionnel de l enseignement secondaire

Plus en détail

Préparation de l audit de renouvellement ISO 9001 des 21 et 22 novembre 2011

Préparation de l audit de renouvellement ISO 9001 des 21 et 22 novembre 2011 Préparation de l audit de renouvellement ISO 9001 des 21 et 22 novembre 2011 Rappel de quelques notions sur la démarche qualité L audit démystifié Utilisation du site Qualité de EME 212 Public concerné

Plus en détail

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié

Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Guide d utilisation et support de l entretien professionnel - Volet salarié Janvier 2016 Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com

Plus en détail

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ V.01 8-16-2014 CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO LA CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO EST UN DOCUMENT EXPLICATIF ET RÉCAPITULATIF CONCERNANT L ACTIVITÉE ENGAGÉE PAR L ENTREPRISE

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse (2 février 2016) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse (2 février 2016) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 25 avril 2016 Objet: Projet de loi n 6957 portant modification 1. de la loi modifiée du 10 juin 1980 portant planification des besoins en personnel enseignant de l enseignement postprimaire

Plus en détail

SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE. Loïc RABAULT

SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE. Loïc RABAULT SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE Loïc RABAULT ZenConseil 2003 2011 Du management de la qualité au management du bien-être ZenConseil 2003 2011 Du management de la qualité au management du bien-être Etre Humain

Plus en détail

Le label Agir ensemble contre l illettrisme

Le label Agir ensemble contre l illettrisme En 2014, des évènements, manifestations, temps forts labellisés «Agir ensemble contre l illettrisme» Avec comme point d orgue la semaine du 8 septembre 2014, Journées nationales d action contre l illettrisme

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 l AREF Fès-Boulmane et le CRMEF de Missour en partenariat avec l Institut Français du Maroc - site de Fès ORGANISENT L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Du 14 au 16 avril 2014 CRMEF de

Plus en détail

Epreuves de sélection pour l admission en institut de formation en soins infirmiers

Epreuves de sélection pour l admission en institut de formation en soins infirmiers I n s t i t u t d e F o r m a t i o n e n S o i n s I n f i r m i e r s DOSSIER D INSCRIPTION Candidats Filière PACES Epreuves de sélection pour l admission en institut de formation en soins infirmiers

Plus en détail

Luttons tous ensemble contre le fatalisme destructeur et soyons les acteurs de note avenir...

Luttons tous ensemble contre le fatalisme destructeur et soyons les acteurs de note avenir... Luttons tous ensemble contre le fatalisme destructeur et soyons les acteurs de note avenir... Un des acteurs du Projet Sébastien Delhaye devant l Athénée Mon nom est S. Delhaye et je suis Educateur à l

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Certificat d Aptitude Professionnelle

Certificat d Aptitude Professionnelle Lycée Professionnel Balata Chemin de la Chaumière 97306 CAYENNE Certificat d Aptitude Professionnelle SIGNALETIQUE, ENSEIGNE ET DECOR LIVRET DE FORMATION EN ENTREPRISE Lycée Professionnel Balata Nom :

Plus en détail

Préparation concours ACCES- Toulouse

Préparation concours ACCES- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours ACCES- Toulouse SOMMAIRE : I. Concours ACCES : définition 2

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS Termes de références pour le recrutement des consultants formateurs Ce cycle de formation s inscrit dans le cadre du développement

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD)

Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Filière MSP 5400h Définition Le travail de diplôme (TD) est une épreuve certificative qui se déroule durant le deuxième cycle. Par celle-ci, l étudiant

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE AU JURY DE SELECTION A LA FORMATION AIDE-SOIGNANT CLASSIQUE

DOSSIER DE CANDIDATURE AU JURY DE SELECTION A LA FORMATION AIDE-SOIGNANT CLASSIQUE L ensemble de la formation se déroule sur 10 mois, de septembre à juillet soit : 1435 heures réparties en : 17 semaines d enseignement théorique = 595 heures 2 d enseignement pratique = 840 heures 3 semaines

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Conférence #5. Dans le cadre de l événement «le retour du gros bons sen$ dans l industrie de l environnement» organisé par la

Conférence #5. Dans le cadre de l événement «le retour du gros bons sen$ dans l industrie de l environnement» organisé par la Dans le cadre de l événement «le retour du gros bons sen$ dans l industrie de l environnement» organisé par la Régionale Plein-Sud de l Ordre des ingénieurs du Québec Conférence #5 Comment on fait ça développer

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU SITE DE L AECSE (Association des Enseignants et Chercheurs en Sciences de l Education)

GUIDE D UTILISATION DU SITE DE L AECSE (Association des Enseignants et Chercheurs en Sciences de l Education) GUIDE D UTILISATION DU SITE DE L AECSE (Association des Enseignants et Chercheurs en Sciences de l Education) Nassira Hedjerassi & Alexandra Moreau TABLE DES MATIERES 1. Présentation du site 1.1. Contenu

Plus en détail

Vous saurez tout sur la VAE!

Vous saurez tout sur la VAE! Toute expérience peut être validée! Toute? Oui, toute! Car depuis 2002, la validation des acquis de l expérience (VAE) prend en compte aussi bien les activités bénévoles et volontaires que professionnelles,

Plus en détail

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1 Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche Thème n 1 La réussite de tous les étudiants La réussite de tous les étudiants sera la première priorité, avec une attention spécifique portée au premier

Plus en détail

LE PARRAINAGE UN SOUTIEN À LA TOUTE L INFO AU 3975* mot clé MdEE

LE PARRAINAGE UN SOUTIEN À LA TOUTE L INFO AU 3975* mot clé MdEE LE PARRAINAGE UN SOUTIEN À LA UN TOUTE L INFO AU 3975* * Prix d un appel local à partir d un poste fixe sauf tarif propre à votre opérateur. en savoir + sur Paris.fr, www.paris-emplois.paris.fr mot clé

Plus en détail

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires Comment favoriser la qualité de vie des professionnel-le-s dans les établissements scolaires? Marc Thiébaud Jürg Bichsel But de la présentation Présenter les pratiques développées en Suisse romande pour

Plus en détail

Dialogue social et restructurations: Quelles logiques de négociation? Approches rétrospectives et croisées autour des pratiques d acteursd

Dialogue social et restructurations: Quelles logiques de négociation? Approches rétrospectives et croisées autour des pratiques d acteursd Dialogue social et restructurations: Quelles logiques de négociation? Approches rétrospectives et croisées autour des pratiques d acteursd Présent senté par : Hervé MBANANGOYE Etudiant en 1ère 1 année

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité»

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité» Projet Pédagogique 3-5 ans LE MIX CUBE Ce nouvel équipement public de proximité, animé par des professionnels est destiné pour renforcer la solidarité, contribuer à l'éducation de tous, investir le temps

Plus en détail

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Michèle GUIGNARD 7 MAI 2009 Développement & Moyens Commerciaux 16 Chemin du Bougeng 31 Les objectifs Prendre conscience et trouver une

Plus en détail

Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices

Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices CHAMBRE DE COMMERCE LUXEMBOURG Actualité & tendances n 16 Le système d éducation secondaire luxembourgeois : une analyse coûts/bénéfices 20 octobre 2014 1 CHAMBRE DE COMMERCE LUXEMBOURG Sommaire 1. Actualité

Plus en détail

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE Modèles et Orientations? Mireille Saint Etienne Valenciennes novembre 2014 Genèse Emergence de la clinique USA/Canada 1943 : Francis REITER, lance l idée aux

Plus en détail

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme La personne ne maîtrise pas le français et/ou les compétences de base NON Action d alphabétisation A-t-elle été confrontée à l apprentissage

Plus en détail

Projet d'appui à la Qualité

Projet d'appui à la Qualité République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Institut de Biotechnologie de Sfax Université de Sfax Projet d'appui à la Qualité Création d une plate forme

Plus en détail

FORMULAIRE DE CANDIDATURE POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, INFORMATIQUE, DE VIE SCOLAIRE, DE SANTE ET D ENSEIGNEMENT

FORMULAIRE DE CANDIDATURE POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, INFORMATIQUE, DE VIE SCOLAIRE, DE SANTE ET D ENSEIGNEMENT FORMULAIRE DE CANDIDATURE POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, INFORMATIQUE, DE VIE SCOLAIRE, DE SANTE ET D ENSEIGNEMENT Lycée français Montaigne Rue de Marseille N djamena/ TCHAD T : (+235) 22522948 secretariat@lycee-montaigne-tchad.org

Plus en détail

PARIS 19 JANVIER 2016 PALAIS BRONGNIART Rencontre Nationale BEST : 2 ème Edition!

PARIS 19 JANVIER 2016 PALAIS BRONGNIART Rencontre Nationale BEST : 2 ème Edition! Proposition de partenariat PARIS 19 JANVIER 2016 PALAIS BRONGNIART Rencontre Nationale BEST : 2 ème Edition! Devenez partenaire de cet événement pour vous démarquer et démontrer votre leadership dans les

Plus en détail

LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT

LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT 2011/2014 Enquête auprès des anciens ou actuels doctorants Cifre ayant participé à une des éditions des 24H Chrono de l entrepreneuriat organisées par l ANRT et

Plus en détail

MASTER 2 -RESSOURCES HUMAINES, ORGANISATION ET CONDUITE DU CHANGEMENT (RH2C) (P)

MASTER 2 -RESSOURCES HUMAINES, ORGANISATION ET CONDUITE DU CHANGEMENT (RH2C) (P) MASTER 2 -RESSOURCES HUMAINES, ORGANISATION ET CONDUITE DU CHANGEMENT (RH2C) (P) Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Economie - Commerce Présentation * Diplôme national

Plus en détail

Une relation de soins qui implique le patient?

Une relation de soins qui implique le patient? 1/5 Souvent perçus comme incapables d être acteurs de leur santé, du fait de leur déficit cognitif, les patients vivant avec une pathologie neurodégénérative semblent fréquemment exclus de la relation

Plus en détail

Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône. Présentation du projet

Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône. Présentation du projet Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône Présentation du projet 1. Le projet Contexte du projet L'acte I & II de la décentralisation ont amené le département des Bouches du Rhône

Plus en détail

Institut Français de Prague Pôle scientifique et universitaire tutell

Institut Français de Prague Pôle scientifique et universitaire tutell Co-tutelle Institut Français de Prague Pôle scientifique et universitaire > Etudier en France [Bourse de doctorat en co-tutelle] Livret du candidat Année 2016 Présentation L Ambassade de France à Prague

Plus en détail

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS D LIVRET BAFA DE FORMATION N 12063*02 Vous êtes engagé dans une formation qui permet d obtenir le BAFA et d exercer les fonctions d animateur en accueils collectifs de mineurs. Vous trouverez ci-joints

Plus en détail

ESPE ACADEMIE ROUEN Référence GALAXIE : 4188

ESPE ACADEMIE ROUEN Référence GALAXIE : 4188 ESPE ACADEMIE ROUEN Référence GALAXIE : 4188 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 0025 H1300 - Mathematiques Profil : Mathematiques / Informatique / Numerique Implantation du poste : 0763448K -

Plus en détail

«Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT. Préambule

«Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT. Préambule «Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT Préambule Ce document a été construit en complément du «Guide d accompagnement à l élaboration

Plus en détail

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet 1. Généralités : Les activités, Les profils, Les motivations 2. Vous 3. L idée, la vision, la mission de l entreprise, la stratégie 4. Le business plan 5. Un outil

Plus en détail

Pilotage pédagogique, politique éducative, gouvernance et climat scolaire

Pilotage pédagogique, politique éducative, gouvernance et climat scolaire Pilotage pédagogique, politique éducative, gouvernance et climat scolaire Luc PHAM, responsable du Centre académique d Aide aux Écoles et aux Établissements (C.A.A.E.E.) de l académie de Versailles ESENESR

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Pour vous aider dans la gestion des compétences internes, Apostrof vous propose un mode. des Ressources Humaines de votre entreprise.

Pour vous aider dans la gestion des compétences internes, Apostrof vous propose un mode. des Ressources Humaines de votre entreprise. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Le Bilan de Compétences / Le Bilan Professionnel Pour vous aider dans la gestion des compétences internes, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique

Plus en détail

Guide d utilisation MANITOU

Guide d utilisation MANITOU Guide d utilisation Libre service DOTATION MANITOU 19 mars 2012 L'information ci incluse est la propriété intellectuelle de MOMENTUM TECHNOLOGIES inc., et ne peut être utilisée, reproduite ou divulguée

Plus en détail

Projet de contribution du Cercle Ecole et Société. La formation des enseignants

Projet de contribution du Cercle Ecole et Société. La formation des enseignants «La refondation de l Ecole» Projet de contribution du Cercle Ecole et Société Sur le thème : La formation des enseignants La mission de l Ecole est de transmettre des savoirs et des connaissances mais

Plus en détail