MERCREDI 30 NOVEMBRE 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MERCREDI 30 NOVEMBRE 2011"

Transcription

1 L ENFANT SOURD

2 MERCREDI 30 NOVEMBRE 2011 Valérie BRUN CAPASH option A Enseignante de l Education Nationale SSEFIS Arc en Ciel Virginie WAVRANT Educatrice spécialisée au SSEFIS Arc en Ciel

3 MERCREDI 30 NOVEMBRE 2011 Camille AUGUSTIN Enseignante Spécialisée Titulaire du CAPEJS et salariée du SSEFIS de Limoges Stéphanie GENESTE Adjointe à la Direction du SSEFIS de Limoges

4 DÉROULEMENT DE L INTERVENTION Présentation du service Les différents types de surdité Les appareillages Le projet linguistique et ses outils Le développement de la langue chez l enfant entendant puis chez l enfant sourd Mise en situation Discussion

5 LE SERVICE DE SOUTIEN À L ÉDUCATION FAMILIALE ET À L INTÉGRATION SCOLAIRE (SSEFIS) Cadre légal Missions Plateau technique Le projet individuel

6 LES DIFFÉRENTS TYPES DE SURDITÉ Surdité légère : 20 à 40 db de perte Surdité moyenne : 40 à 60 db de perte Surdité sévère : 60 à 85 db de perte Surdité profonde : 85 à 100 db de perte Surdité totale ou cophose > 100 db de perte

7

8 L AUDIOGRAMME En abscisse: la fréquence d un son En ordonnée: l amplitude d un son Une personne sourde ne perçoit pas avec la même qualité des sons graves ou aigus Les sons sont souvent déformés par l oreille sourde au niveau de leurs durées Les sons perçus peuvent être ralentis voire peuvent se chevaucher

9 LES APPAREILLAGES Le contour d oreille

10 L implant cochléaire

11 AIDES TECHNIQUES Le micro HF (haute fréquence) Les différentes capacités de l implant Les technologies actuelles permettent une meilleure communication

12 LE PROJET LINGUISTIQUE Le projet bilingue Le projet en langue française

13 LANGUE DES SIGNES FRANCAISE DEMAIN GARCON ECOLE IRA

14 QUELQUES SIGNES Extrait de «Ah Bon!» aux éditions Monica Companys

15 LES OUTILS DE COMMUNICATION Le Borel Maisonny borel.pdf Le français signé FS.pdf Lecture labiale et Langue Parlée Complétée

16 Lucie dit «tu veux du chocolat?» et, tout en parlant, elle ne signe que le mot «chocolat». Le français signé

17 Pascal dit «Tu veux du chocolat?» tout en utilisant simultanément les signes de la LSF.

18 Julie utilise les signes de la LSF sans émettre de voix et en adoptant la syntaxe du français.

19 Les limites du français signé

20

21 LES CLÉS DU LPC SOSIES LABIAUX.WMV

22 LE DÉVELOPPEMENT DE LA LANGUE CHEZ L ENFANT Comment l enfant entendant apprend-il les mots de sa langue? L enfant sourd et l acquisition de la langue française Quels outils mettre en place pour aider les jeunes enfants sourds à enrichir leur bagage lexical?

23 Comment l enfant entendant apprend-il les mots de sa langue?

24 LE DÉVELOPPEMENT DU LANGAGE la communication pré-linguistique / gestuelle - Une bonne communication non verbale est essentielle pour parvenir à une communication linguistique.

25 DIFFÉRENTS STADES DE DÉVELOPPEMENT DANS L'ACQUISITION DE LA LANGUE CHEZ L'ENFANT La période du babillage Ce ne sont pas seulement les mots isolés mais tous les indices extralinguistiques qui vont entraîner la compréhension de l'enfant L'apparition des premiers mots «Explosion lexicale» et apparition des premières phrases

26 LA PLACE DU LEXIQUE DANS LE DÉVELOPPEMENT DE L'ENFANT A quoi sert le mot? Le mot est essentiel à la manipulation mentale des concepts. La découverte du mot Un mot ne prend sa valeur sémantique qu'en contexte et ne peut être appris isolément.

27 COMMENT L'ENFANT ORGANISE -T-IL LES MOTS ENTRE EUX? Le phénomène de catégorisation Catégoriser consiste à considérer de manière équivalente des objets, des personnes ou des situations qui partagent des caractéristiques communes. Nommer, c est à la fois catégoriser et conceptualiser.

28 LE RÔLE DE L'ENTOURAGE DANS L'ACQUISITION DE LA LANGUE La reformulation Accueillir la parole de l'enfant Les situations répétées L apprentissage du lexique n est possible que grâce à des expériences répétées que vit l'enfant, expériences constamment verbalisées dans leur contexte par l'adulte.

29 L'ENFANT SOURD ET L'ACQUISITION DE LA LANGUE FRANCAISE

30 LE DÉVELOPPEMENT DE LA LANGUE ORALE L enfant sourd ne va pas pouvoir acquérir naturellement la langue orale comme l'enfant entendant. La plupart des jeunes sourds ne bénéficient pas de bain de langage, ils ne peuvent dans ces cas là, avoir accès à la dénomination, à la catégorisation et la conceptualisation comme le fait naturellement son homologue entendant. L acquisition de la langue orale fera l objet d un apprentissage spécifique que ce soit pour les mots, la syntaxe ou la grammaire...

31 UN RETARD LEXICAL A 24 mois, l'enfant entendant entre dans sa phase d'explosion lexicale, de 300 mots, il passe effectivement à 1000 mots alors que l'enfant sourd, au même âge, n'en est qu'à 10 mots.

32 UN APPRENTISSAGE DE LA LANGUE ET DU VOCABULAIRE SIMULTANÉMENT PAR L ÉCRIT Pour la plupart des enfants sourds qui rentrent au cours préparatoire, il s'agit non pas d'un renforcement de la langue orale mais plutôt d'un apprentissage de la langue autant orale qu'écrite. L'écrit devient le modèle de la langue orale.

33 QUELS OUTILS METTRE EN PLACE POUR AIDER LES JEUNES ENFANTS SOURDS A ENRICHIR LEUR BAGAGE LEXICAL?

34 L'organisation dans le temps des compétences du français à acquérir ne peut se calquer sur celle des entendants. Il est donc nécessaire de respecter le développement de l'enfant sourd et de reprendre tout le parcours de l'enfant entendant entre 2 et 6 ans. Travailler la construction des réseaux lexicaux Accueillir les tâtonnements de l'enfant sourd

35 BIBLIOGRAPHIE BASSANO, D. Développement du lexique et émergence de la grammaire. Le Langage et l Homme, vol XXXX, n 2, 9-24, BRUNER J.S Comment les enfants apprennent à parler?, Editions Retz, CALAQUE E. et DAVID J. Didactique du lexique: Contextes, démarches, supports De Boeck Université, CAMBIEN M., DELHOM F., FOURNIER C., La problématique des apprentissages, collection «l'éducation des jeunes sourds : le projet linguistique», Editions du centre national de Suresnes, CAMBIEN M, FOURNIER C., LEFEBVRE E, L'enseignement du vocabulaire, volume 2, collection «l'éducation des jeunes sourds : le projet linguistique», Editions du centre national de Suresnes, DUMONT A. Mémoire et langage, Surdité, Disphasie, Dislexie 2ème édition, Masson, DUMONT A. Orthophonie et surdité, Masson, EHRLICH S., B. DU BOUCHERON G., FLORIN A.. Le développement des connaissances lexicales à l école primaire. Paris, Presses Universitaires de France, FLORIN A. Le développement du langage, Dunod, Les Topos, LENTIN L. Apprendre à penser, parler, lire, écrire, les éditions ESF, ROCQUET J.P. Ils manquent de vocabulaire! Lexique et vocabulaire à l école maternelle et élémentaire. CDDP de la Marne, SERO GUILHAUME P., Langue des signes, surdité et accès au langage, les éditions Papyrus, juin SADEK-KHALIL D. L'enfant sourd et la construction de la langue, Editions du Papyrus, La surdité de l enfant, guide pratique à l usage des parents, Editions inpes

36 COMMENT APPELER UN SOURD?

37 COMMENT S ADRESSER À UNE PERSONNE MALENTENDANTE?

38

39

40

41

42

43

44

45

46

TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS.

TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS. TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS. Éveline Charmeux Françoise Monier-Roland Claudine Barou-Fret Michel Grandaty ISBN 2 84117 830 7 www.sedrap.fr Sommaire Remarques d ensemble

Plus en détail

Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot

Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot Présentation : La ou les surdités? Sourds ou malentendants? Les textes qui régissent la prise en charge des élèves sourds AVS et enseignants spécialisés

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

SEMINAIRE HANDICAP ET EPS VENDREDI 4 MAI 2012 LYCEE BRANLY LYON 5ème LA SURDITÉ :UN HANDICAP INVISIBLE

SEMINAIRE HANDICAP ET EPS VENDREDI 4 MAI 2012 LYCEE BRANLY LYON 5ème LA SURDITÉ :UN HANDICAP INVISIBLE SEMINAIRE HANDICAP ET EPS VENDREDI 4 MAI 2012 LYCEE BRANLY LYON 5ème LA SURDITÉ :UN HANDICAP INVISIBLE La surdité est un handicap à part car il ne se voit pas. La diversité des degrés de surdité : légère

Plus en détail

Le code LPC : un sésame pour faciliter l'intégration scolaire en langue française des jeunes déficients auditifs

Le code LPC : un sésame pour faciliter l'intégration scolaire en langue française des jeunes déficients auditifs Le code LPC : un sésame pour faciliter l'intégration scolaire en langue française des jeunes déficients auditifs Valia GUILLARD http://coquelicot.asso.free.fr Page 1 Plan de la présentation! L association

Plus en détail

Selon le Ministère de la Santé, on évalue à 6,6 % de la population le nombre de Français porteurs d un déficit auditif.

Selon le Ministère de la Santé, on évalue à 6,6 % de la population le nombre de Français porteurs d un déficit auditif. INFORMATION SUR LA SURDITE Selon le Ministère de la Santé, on évalue à 6,6 % de la population le nombre de Français porteurs d un déficit auditif. 1) Les différents degrés de surdité : - En dessous de

Plus en détail

Accompagner un élève déficient auditif. Avril 2009 ASH 04

Accompagner un élève déficient auditif. Avril 2009 ASH 04 Accompagner un élève déficient auditif Avril 2009 ASH 04 1 Les différents types de déficiences d auditives La déficience auditive se caractérise par l absence, la diminution ou la déformation de la perception

Plus en détail

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle Animation Pédagogique Direction des services départementaux de l Éducation nationale du Loir-et-Cher Groupe Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

La construction du langage de l enfant

La construction du langage de l enfant Compte rendu de la conférence de Monsieur P. Boisseau Mercredi 1 er décembre 2010-12-01 Circonscription de Cambrai Le Cateau IEN : Monsieur P Facon M. Philippe Boisseau a été instituteur, rééducateur,

Plus en détail

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable»

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Titre du projet : TRIER AUJOURD HUI POUR MIEUX VIVRE DEMAIN. Motivation du projet (pourquoi engager les élèves dans ce projet précis?

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

Handicaps sensoriels La surdité

Handicaps sensoriels La surdité La surdité 1 2. Classification des différents types de handicap Handicaps sensoriels La surdité La surdité est un état pathologique caractérisé par une perte partielle ou complète de l ouïe. Dans le langage

Plus en détail

Langage et Intégration Centre Rabelais. Sensibilisation à la surdité et repérage

Langage et Intégration Centre Rabelais. Sensibilisation à la surdité et repérage Langage et Intégration Centre Rabelais Sensibilisation à la surdité et repérage Qui sommes-nous? Le Centre Rabelais est : -un établissement médico-social pour les enfants déficients auditifs et/ou avec

Plus en détail

GROUPE VALORIALE VALORIALE FORMATION

GROUPE VALORIALE VALORIALE FORMATION GROUPE VALORIALE VALORIALE FORMATION LANGUES Catalogue des formations valable jusqu au 31/12/13 VALORIALE 2012-2013 Intitulé de la formation : ANGLAIS DEBUTANT REMISE A NIVEAU EXPERT Objectifs : Le contenu

Plus en détail

www.russe- facile.fr

www.russe- facile.fr Apprenez le russe facilement www.russe- facile.fr Ce guide est destiné à partager mon expérience. Je vous explique comment j'ai appris le russe sans douleur. Mon histoire avec le russe A 18 ans je maîtrisais

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité»

«Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» «Dynamique de groupe et gestion de l hétérogénéité» Compte-rendu de la formation Les 16 et 17 novembre 2011 Organisme prestataire : la FOCEL Seine et Marne, Ligue de l Enseignement Intervenante : Céline

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle 1 Prévenir l innumérisme à l école BO n 10 du 10 mars 2011 Innumérisme : incapacité à mobiliser les notions élémentaires de mathématiques,

Plus en détail

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE RESSOURCES OBJECTIF Maîtrise de la langue/palier 2 : S exprimer à l oral comme à l écrit, dans un vocabulaire approprié et précis, en respectant le niveau de langue adapté.

Plus en détail

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015 ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat 1) Le règlement du projet «Ambassadeurs en herbe» 2015 et au titre

Plus en détail

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Présentation Nature de la formation

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Langue, communication, société Approfondir vos compétences en français et vos connaissances de la culture et de la société

Langue, communication, société Approfondir vos compétences en français et vos connaissances de la culture et de la société UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs Langue, communication, société Approfondir vos compétences en français et vos connaissances de la culture et de la société Descriptifs

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Qu est-ce que la lecture?

Qu est-ce que la lecture? Qu est-ce que la lecture? La lecture peut être définie comme une construction de sens résultant de la rencontre, dans un contexte particulier, entre un sujet et un texte écrit. Cette interaction permet

Plus en détail

Pestalozzi Ressources Pédagogiques Education pour la Citoyenneté Démocratique

Pestalozzi Ressources Pédagogiques Education pour la Citoyenneté Démocratique Pestalozzi Ressources Pédagogiques Education pour la Citoyenneté Démocratique Comment l étude de cas permet-elle d élaborer un projet qui débouchera sur une action? par Auteur: Gregori Gutierrez Le Saux

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Collège Français d'orl Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Surdités...4

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

A) Les mécanismes mis en jeu dans la lecture et l écriture

A) Les mécanismes mis en jeu dans la lecture et l écriture Les logiciels pour les apprentissages scolaires des enfants dysphasiques. Efficaces dans quels cas? Comment les choisir et les utiliser? Jack Sagot, jack.sagot@inshea.fr «Pénalisé dans l expression, il

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

Description du projet

Description du projet Polytech Paris Sud > Et4 Informatique > Recherche d information dans les textes Description du projet Ce projet est à réaliser en groupes de 4 ou 5 étudiants et sera à rendre collectivement. Le rendu sera

Plus en détail

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels de la santé Le programme Ce programme est conçu pour améliorer la communication entre un patient et un professionnel

Plus en détail

Faire rédiger des synthèses en grammaire

Faire rédiger des synthèses en grammaire Faire rédiger des synthèses en grammaire 1/5 Observer la langue, la décrire sont des activités qui font partie intégrante du cours de français. Elles appartiennent à l univers des élèves depuis leur apprentissage

Plus en détail

Les outils d'aide pour les élèves en difficulté

Les outils d'aide pour les élèves en difficulté Les outils d'aide pour les élèves en difficulté Nathalie Haeck, CPAIEN, Lille 2 Armentières Valérie Turpin, CPAIEN, Lille 1 sud Présentation de deux exemples d'outils mis en place dans les classes : -

Plus en détail

Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I -

Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I - Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I - A S H Les modalités de repérage Ajaccio II - ASH Trois grands types de repérage pour mettre en œuvre l aide personnalisée

Plus en détail

THÈMES DE PROJETS TUTORÉS

THÈMES DE PROJETS TUTORÉS THÈMES DE PROJETS TUTORÉS Le métier de codeur Codage et implant cochléaire Les tests TERMO en situation réelle Décodage : analyse des bénéfices attendus auprès des grands commençants Codage et décodage

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS PROFESSIONNEL AUX DEBUTANTS

L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS PROFESSIONNEL AUX DEBUTANTS PROJET DE RECHERCHE L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS PROFESSIONNEL AUX DEBUTANTS Introction Dans les établissements sous l égide de l Université de Kerala, la langue française est enseignée comme la langue seconde

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1042-1 Communication orale au travail Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1042-1

Plus en détail

Prise en charge de l enfant sourd profond ou sévère. Les fonctions de l audition. Généralités. Perception de l environnement sonore

Prise en charge de l enfant sourd profond ou sévère. Les fonctions de l audition. Généralités. Perception de l environnement sonore Prise en charge de l enfant sourd profond ou sévère Les fonctions de l audition Perception de l environnement sonore fonction d alerte la structuration temporo-spatiale La communication orale la boucle

Plus en détail

Le matériel (photocopieuse ordinateurs, magnétophone - machine à lire, micro HF ou micro cravate1, télé agrandisseurs, ordinateurs portables)

Le matériel (photocopieuse ordinateurs, magnétophone - machine à lire, micro HF ou micro cravate1, télé agrandisseurs, ordinateurs portables) 2 Fiche de lieu Notice La fiche de lieu est très générale car elle est adaptée à tous les types de lieu (restaurants, bars, cinémas, universités, musées ). Nous avons donc décidé de mettre en place cette

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et éducatives Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Plus en détail

PROGRAMME de LANGUE ET CIVILISATION FRANÇAISES ET FRANCOPHONES ouvert aux étudiants de toutes les facultés de l université de Jyväskylä.

PROGRAMME de LANGUE ET CIVILISATION FRANÇAISES ET FRANCOPHONES ouvert aux étudiants de toutes les facultés de l université de Jyväskylä. ÉTUDES FRANÇAISES Formation de base (25 crédits) PROGRAMME de LANGUE ET CIVILISATION FRANÇAISES ET FRANCOPHONES ouvert aux étudiants de toutes les facultés de l université de Jyväskylä. Ce programme, d

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart

APPEL A CANDIDATURE. Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart APPEL A CANDIDATURE Pour la Maison de l Emploi et de la Formation de Sénart, porteur du Groupement de Créateurs de Sénart Sélection du prestataire pour la préparation orale des entrepreneurs dans le cadre

Plus en détail

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR»

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» Participants : professeurs de l enseignement primaire, secondaire ou supérieur, enseignant le français langue étrangère

Plus en détail

Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6

Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6 Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6 Principes généraux La rééducation s adapte au patient (ses motivations, sa personnalité, ses difficultés spécifiques) sur la

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 l AREF Fès-Boulmane et le CRMEF de Missour en partenariat avec l Institut Français du Maroc - site de Fès ORGANISENT L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Du 14 au 16 avril 2014 CRMEF de

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

! Profession. ! Famille. ! Vie associative. ! Déficience, manques. ! intervenir sur l enfant pour qu il s adapte. ! Différence, compétences

! Profession. ! Famille. ! Vie associative. ! Déficience, manques. ! intervenir sur l enfant pour qu il s adapte. ! Différence, compétences Quelle éducation pour l enfant sourd? Profession Famille Présentation Professeur d université (Toulouse) Chercheur en informatique, en communication visuo-gestuelle Père de 3 enfants dont un enfant sourd

Plus en détail

Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité

Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité Préambule Le Collège André-Grasset est un établissement d enseignement supérieur privé de langue française. Sa mission est d offrir

Plus en détail

Lamia Boukhannouche, Université de Blida 2 et Ludmia Yaagoub, Université de Médéa

Lamia Boukhannouche, Université de Blida 2 et Ludmia Yaagoub, Université de Médéa Lamia Boukhannouche, Université de Blida 2 et Ludmia Yaagoub, Université de Médéa Enseignement algérien: place du français Le secondaire algérien: arabisation des matières scientifiques Le supérieur algérien:

Plus en détail

Enseigner les langues dans la logique actionnelle : le scénario d apprentissage-action

Enseigner les langues dans la logique actionnelle : le scénario d apprentissage-action Etat généraux de l enseignement du japonais en France Ecole normale supérieure rue d Ulm, 15 Novembre 2008 Enseigner les langues dans la logique actionnelle : le scénario d apprentissage-action Claire

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

Synthèse Internat Relais

Synthèse Internat Relais 5, rue du Vieux Château 39 100 DOLE Mail : classe.relais-39@wanadoo.fr Tél/Fax : 03.84.70.96.12 Dispositif Relais Jura Nord Synthèse Internat Relais 2013-2014 Collège de l Arc 23 ter rue du collège 39100

Plus en détail

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP)

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - décembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté

Plus en détail

Exemples de séances pour des rencontres

Exemples de séances pour des rencontres Exemples de séances pour des rencontres Thème : Lipdubbing Les fiches d activités suivantes ont été conçues pour aider les enseignants qui réalisent un projet d échange en langue étrangère avec une école

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école.

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école. ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES «ENFANTS DU VOYAGE» A L ECOLE «Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là» S.Kierkegaard

Plus en détail

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux 1 Éléments institutionnels l Historique : du calcul à des activités mathématiques complexes

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PÉDAGOGIE BILINGUE?

QU EST-CE QUE LA PÉDAGOGIE BILINGUE? Élise LEROY (Doctorante en linguistique et didactique de la LSF. Université de Paris 8) QU EST-CE QUE LA PÉDAGOGIE BILINGUE? De l importance de l articulation entre l enseignement de la LSF et celui de

Plus en détail

Formations en langues pour spécialistes d autres disciplines

Formations en langues pour spécialistes d autres disciplines LANSAD Maison des langues et des cultures Formations en langues pour spécialistes d autres disciplines 2015-2016 Allemand Anglais Arabe Bulgare Catalan Chinois Croate (Bosniaque, Serbe) Espagnol Grec moderne

Plus en détail

Des formes spécifiques de scolarisation et d accompagnement possibles pour l élève sourd ou malentendant en Belgique Francophone

Des formes spécifiques de scolarisation et d accompagnement possibles pour l élève sourd ou malentendant en Belgique Francophone Des formes spécifiques de scolarisation et d accompagnement possibles pour l élève sourd ou malentendant en Belgique Francophone Brigitte Charlier Centre Comprendre et Parler www.ccpasbl.be Population

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

COMPRÉHENSION SÉANCE 3

COMPRÉHENSION SÉANCE 3 ENSEIGNER LA COMPRÉHENSION SÉANCE 3 Formation des enseignants de cycle 3 Circonscription d IRIGNY SOUCIEU MORNANT Patrick Luyat IEN IRIGNY SOUCIEU MORNANT 1 RAPPEL DES OBJECTIFS GÉNÉRAUX Mettre en œuvre

Plus en détail

Sourds ou malentendants : Un relais téléphonique pour améliorer le quotidien

Sourds ou malentendants : Un relais téléphonique pour améliorer le quotidien Sourds ou malentendants : Un relais téléphonique pour améliorer le quotidien Marie-Arlette CARLOTTI lance l expérimentation du relais téléphonique qui permettra à 500 personnes sourdes ou malentendantes

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE Depuis septembre 2005 : Immersion en néerlandais Nous organisons l apprentissage en immersion linguistique néerlandais en 3 ème maternelle pour poursuivre

Plus en détail

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ALLEMAND LANGUE SECONDE

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ALLEMAND LANGUE SECONDE 4. LYCEE JEAN-PIAGET NEUCHATEL SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ALLEMAND LANGUE SECONDE INTRODUCTION En accord avec le plan d étude cadre pour les écoles de maturité élaboré par la Conférence suisse

Plus en détail

Surdité et système de santé

Surdité et système de santé Surdité et système de santé LA SURDITE EN QUESTION L ACCESSIBILITÉ EN RÉPONSE Association des parents d'enfants déficients auditifs de Franche-Comté Maison de la famille 12, rue de la Famille 25000 Besancon

Plus en détail

Comment communiquer avec des personnes présentant des difficultés d élocution et/ou de communication?

Comment communiquer avec des personnes présentant des difficultés d élocution et/ou de communication? Comment communiquer avec des personnes présentant des difficultés d élocution et/ou de communication? Solenn Bocoyran Orthophoniste Service de Rééducation Neurologique CH Aunay sur Odon AG de l AFTC -

Plus en détail

I. QUESTIONS AUXQUELLES IL FAUT CHERCHER DES REPONSES AVANT DE DEFINIR LES CARACTERISTIQUES DE L APPRENTISSAGE DU LANGAGE

I. QUESTIONS AUXQUELLES IL FAUT CHERCHER DES REPONSES AVANT DE DEFINIR LES CARACTERISTIQUES DE L APPRENTISSAGE DU LANGAGE CONFERENCE DE Madame LENTIN F. Caractéristiques de l apprentissage du langage. INTRODUCTION, Madame LENTIN précise qu il lui semble important d avoir une vue d ensemble de l élève, ce qu il était avant,

Plus en détail

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 PELISSERO Christian Institut franco-japonais de Tokyo, formateur labellisé TV5 cpelissero@institut.jp D'abord, je voudrais remercier tous les participants à cet atelier.

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle Résultats de l évaluation nationale CE1: des performances mathématiques à améliorer 8,04 % des élèves ont réussi moins de 10 items

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

Etude sur les besoins d'aides à la communication vus par les interprètes en langue des signes et les professionnels bilingues réalisée en 2009

Etude sur les besoins d'aides à la communication vus par les interprètes en langue des signes et les professionnels bilingues réalisée en 2009 Etude sur les besoins d'aides à la communication vus par les interprètes en langue des signes et les professionnels bilingues réalisée en 2009 Info-Sourds de Bruxelles Observatoire de l'accueil et de l'accompagnement

Plus en détail

La fiche de lecture permet à la fois d analyser et de synthétiser un ouvrage tout en donnant un avis critique et personnel sur son ressenti.

La fiche de lecture permet à la fois d analyser et de synthétiser un ouvrage tout en donnant un avis critique et personnel sur son ressenti. ESI La rédaction d une fiche de lecture 22.09.09 Mise à jour le 13.05.13 Préc édent Suivant Introduction Dans le cadre de son activité l infirmier(e) participe à la veille professionnelle et à la recherche

Plus en détail

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE Nathalie Gormezano Institut Supérieur d Interprétation et de Traduction (Paris) La traduction technique aujourd hui évolue

Plus en détail

1 Cuq, J-P., Gruca, I., Cours de didactique du français langue étrangère et seconde, Paris : CLE International, 2005.

1 Cuq, J-P., Gruca, I., Cours de didactique du français langue étrangère et seconde, Paris : CLE International, 2005. L enseignement du français à des étudiants universitaires: réalité et défis. Le cas des étudiants du département d éducation physique à l Université de Balamand Carla Serhan, Chef du département de Langue

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? La qualification, c est quoi? p.8 C

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : POLITIQUE DE VALORISATION DE COTE : DG 2012-02 LA LANGUE FRANÇAISE APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration En vigueur le 16 mai 2012 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Programme Praticien en Hypnose Ericksonienne Cette formation très spécialisée sur l Art du langage et la créativité comporte deux niveaux.

Plus en détail

Animer un groupe de parole. Outils et techniques d animation de groupe

Animer un groupe de parole. Outils et techniques d animation de groupe Animer un groupe de parole Outils et techniques d animation de groupe Les techniques et idées listées ci-après ne sont ni exhaustives, ni contraignantes. Le type d animation doit être choisi en fonction

Plus en détail

Cégep de Saint-Laurent DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE

Cégep de Saint-Laurent DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE Cégep de Saint-Laurent DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE Politique départementale d évaluation des apprentissages (PDÉA) Adoptée le 10 mai 2006 La politique du département de philosophie est conforme à la politique

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Le dépistage systématique des déficiences, l écoute des parents (en particulier des mères) et une attention accrue dans certaines situations

Plus en détail

Préparation concours SESAME Toulouse

Préparation concours SESAME Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours SESAME Toulouse SOMMAIRE : I. Concours SESAME : définition

Plus en détail

La psychologie du développement en 20 grandes notions. Céline Clément Élisabeth Demont

La psychologie du développement en 20 grandes notions. Céline Clément Élisabeth Demont P s y c h o S u p La psychologie du développement en 20 grandes notions Céline Clément Élisabeth Demont Conseiller éditorial Stéphane Rusinek Illustration de couverture Franco Novati Dunod, Paris, 2013

Plus en détail

CHRONIQUE. C hronique internationale. La formation pratique des enseignants : le cas français. L organisation de l enseignement en France

CHRONIQUE. C hronique internationale. La formation pratique des enseignants : le cas français. L organisation de l enseignement en France Didier Paquelin Université Laval La formation pratique des enseignants : le cas français C hronique internationale L organisation de l enseignement en France Le système éducatif français s organise de

Plus en détail

Un élève sourd dans votre classe

Un élève sourd dans votre classe Préface Sommaire Madame, Monsieur, Nous vous remercions d accueillir un élève sourd dans votre classe. Cette brochure vous permettra de mieux comprendre la particularité de l élève sourd. Elle vous guidera

Plus en détail

SOMMAIRE FICHES STAGES : LETTRES ET LINGUISTIQUES

SOMMAIRE FICHES STAGES : LETTRES ET LINGUISTIQUES SOMMAIRE FICHES STAGES : LETTRES ET LINGUISTIQUES Page 1 : M1 Linguistiques et interventions sociales mention Appropriation du français et diversité Page 2 : M2P Linguistiques et interventions sociales

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE

CHARTE DEPARTEMENTALE DEPARTEMENT DES YVELINES Conditions particulières et adaptées à la scolarisation des enfants de deux ans évoluant dans un environnement social défavorisé. CHARTE DEPARTEMENTALE Direction des services départementaux

Plus en détail

QUAND METTRE EN PLACE UN PROGRAMME D INTERVENTION?

QUAND METTRE EN PLACE UN PROGRAMME D INTERVENTION? S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D A T IONS D E B O N N E P R A T I Q U E Surdité de l enfant : accompagnement des familles et suivi de l enfant de 0 à 6 ans - hors accompagnement scolaire - Décembre

Plus en détail

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société.

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. Elle doit garantir l égalité des chances et le respect des principes

Plus en détail

Prugramma LinguaViva Appel à projet

Prugramma LinguaViva Appel à projet Prugramma LinguaViva Appel à projet Dans le cadre de son programme linguaviva, l AFC lance un appel à projet pour une langue corse vivante. L AFC s engage avec vous pour : - Inciter les comportements citoyens

Plus en détail