Chap. 2 Le budget. BAC PRO Comptabilité - Terminale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chap. 2 Le budget. BAC PRO Comptabilité - Terminale"

Transcription

1 Chap. 2 Le budget BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Etablir le budget des ventes Etablir le budget de trésorerie (encaissements / décaissements) Calculer l excédent ou l insuffisance de trésorerie Proposer des solutions pour faire face aux insuffisances de trésorerie Sommaire A) Les Encaissements ) Le budget des ventes ) Budget de trésorerie les encaissements... 3 B) Les décaissements... 3 C) Le budget de trésorerie... 5 D) Calcul de l excédent ou de l insuffisance de trésorerie

2 Thème : le N, Mr LEBOLLEC responsable de la trésorerie de l'entreprise DUBUCQ S.A. doit présenter à la direction le budget de trésorerie du 2ème trimestre. Ce budget est une estimation des entrées et des sorties d'argent probables de l'entreprise pour les mois avenirs. Pour établir son budget de trésorerie, il lui faut : évaluer tous les encaissements (c.-à-d. : toutes les entrées d'argent) évaluer tous les décaissements (c.-à-d. : toutes les sorties d'argent) La différence entre les entrées et les sorties fera apparaître un excédent ou une insuffisance de trésorerie. Cela permettra d anticiper et de prendre les décisions qui s imposent. A) Les Encaissements Toutes les entrées d'argent dans l'entreprise représentent essentiellement les ventes encaissées (compte tenu des délais de crédits-clients). Mr Lebollec estime que les ventes vont progresser de 10 % par rapport à l'année qui vient de s'écouler. 1) Le budget des ventes RECAPITULATIF DES VENTES REALISEES AU 2ème TRIMESTRE (Année écoulée) C.A H.T à 19,6 % , , ,00 TVA à 19,6 % , , ,00 C.A TTC à 19,6 % , , ,00 Mr LEBOLLEC a commencé par établir le budget des ventes suivant : BUDGET DES VENTES : 2ème TRIMESTRE (sommes arrondies au 100 inférieurs) C.A H.T à 19,6 % , , ,00 TVA à 19,6 % , , ,00 C.A TTC à 19,6 % , , ,00 C.A TTC arrondi à la centaine , , ,00 Sur le même principe, tu me complètes le budget des ventes pour les mois de mai et juin 2

3 2) Budget de trésorerie les encaissements Après estimation des ventes, Mr LEBOLLEC doit maintenant compléter la partie "Encaissements" de son budget de trésorerie (voir page 3). Pour cela, il va indiquer dans le mois correspondant le montant des ventes qui sera encaissé. Les clients de l'entreprise DUBUCQ S.a règlent en général : 50 % au comptant le reste à crédit dans les 30 jours en moyenne Mr LEBOLLEC a commencé le travail T.A.F : Compléter les mois de mai et juin sur le même modèle. B) Les décaissements Les décaissements de l'entreprise DUBUCQ S.a représentent toutes les dépenses qui seront engagées : achats de biens et de services, intérêts, salaires, charges sociales, tva, impôts et taxes... M. LEBOLLEC a estimé ses différents achats. Il a établi ce budget : BUDGET DES ACHATS TTC : 2ème TRIMESTRE Achats de matières premières , , ,00 Achats de fournitures , , ,00 ACHATS DE BIENS TTC , , ,00 entretien - réparations , , ,00 assurances 0, , ,00 divers services , , ,00 ACHATS DE SERVICES TTC , , ,00 TOTAL DES ACHATS TTC , , ,00 Mr LEBOLLEC a commencé à compléter la partie 'DECAISSEMENTS' de son budget. Il a tenu compte des délais de règlement accordés par les fournisseurs qui sont pour les : achats de biens : moitié comptant le reste à 30 jours achats de services : comptant T.A.F : Compléter sur le même modèle, les mois de mai et juin. 3

4 Pour les autres dépenses, Mr LEBOLLEC a fait les estimations suivantes : Dépenses AVRIL MAI JUIN * TVA à décaisser (le 20 du mois suivant) 5 743, , ,16 * Salaires fixes payés à la fin du mois , , ,00 * Charges sociales payées le 5 suivant 40% du brut 40% du brut 40% du brut * remboursement des emprunts (le 10 du mois) 3 458, , ,00 * impôts et taxes 500, ,00 500,00 Les taxes sont payées dans le courant du mois. Pour établir son budget de trésorerie, Mr LEBOLLEC dispose de ce document : EXTRAIT DE LA BALANCE COMPTABLE AU N N DU COMPTE ET INTITULE DEBIT CREDIT SOLDE 401 Fournisseurs 86324, , , Fournisseurs Effets à payer 12455, , , Clients , , , Sécurité sociale & autres 19363, , , TVA à décaisser 43258, , , Actions 8647, , , Banque Crédit Agricole , , , Caisse 72542, ,00 999,00 Les fournisseurs seront réglés et les créances encaissées dans le mois d avril. Le compte 405 correspond à un effet de commerce qui sera réglé le 5 avril. Les charges sociales seront payées le 5 avril et la TVA le 20 avril. Reporter les sorties d argent dans la partie décaissements du budget de trésorerie. Puis achever le budget de trésorerie et commenter la situation à venir. 4

5 C) Le budget de trésorerie BUDGET DE TRESORERIE : 2ème Trimestre 1 BUDGET des ENCAISSEMENTS Mois de l'encaissement ENCAISSEMENT des VENTES de - MARS ,00 - AVRIL , ,00 - MAI , ,00 - JUIN ,00 TOTAL DES ENCAISSEMENTS , , ,00 2 BUDGET des DECAISSEMENTS Mois du Décaissement Effets de commerce ,00 ACHATS DE BIENS DU MOIS DE * MARS ,00 * AVRIL , ,00 * MAI , ,00 * JUIN ,00 ACHATS DE SERVICES DU MOIS * MARS - * AVRIL ,00 * MAI ,00 * JUIN ,00 TVA A PAYER , , ,00 SALAIRES , , ,00 CHARGES SOCIALES , , ,00 INTERETS DES EMPRUNTS 3 458, , ,00 IMPOTS ET TAXES 500, ,00 500,00 TOTAL DES DECAISSEMENTS , , ,00 5

6 D) Calcul de l excédent ou de l insuffisance de trésorerie 3 EXCEDENT ou INSUFFISANCE DE TRESORERIE TRESORERIE EXISTANTE c-à-d : caisse+banque+ccp 8 645, , ,00 TOTAL DES ENCAISSEMENTS , , ,00 TOTAL DES DECAISSEMENTS , , ,00 EXCEDENT ,00 INSUFFISANCE , ,00 Conclusion : 6

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE Objectif(s) : o Encaissements prévisionnels, o Décaissements prévisionnels, o Trésorerie prévisionnelle. Pré requis : o Connaissances

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Chapitre 23 Le budget de trésorerie Introduction L objectif de ce chapitre est, dans un premier temps, de permettre aux élèves d établir un budget de trésorerie. Pour cela, ils doivent bien en comprendre

Plus en détail

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000 LA TRESORERIE 1. Présentation des composantes de la trésorerie 3.2. La TVA à décaisser 1.1. Qu est ce que la trésorerie 2. Les encaissements : de la prévision des ventes au budget prévisionnel des recettes

Plus en détail

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel 1 La démarche budgétaire La démarche budgétaire repose sur trois phases : l analyse, l action puis le contrôle. 11

Plus en détail

LA GESTION BUDGETAIRE LA DIVERSITÉ DES BUDGETS - LE BUDGET DE TRÉSORERIE

LA GESTION BUDGETAIRE LA DIVERSITÉ DES BUDGETS - LE BUDGET DE TRÉSORERIE LA GSTION BUDGTAI LA DIVSITÉ DS BUDGTS - L BUDGT D TÉSOI La comptabilité générale et la comptabilité analytique renseignent le gestionnaire sur une situation passée : - la comptabilité générale permet

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS R Cordier LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS 1 ) Le bouclage de la construction budgétaire Chaque entreprise se doit d'anticiper ses flux financiers afin d'assurer sa solvabilité

Plus en détail

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA I- La comptabilisation de la tva collectée C est une facture normale. Pour indiquer la TVA collectée, le fournisseur utilise le compte 44571 TVA collectée. II- TVA déductible

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

Chap 1 : L analyse du résultat

Chap 1 : L analyse du résultat Chap 1 : L analyse du résultat BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Créer le dossier comptable Saisir une écriture Clôturer l exercice comptable Imprimer les documents de synthèse

Plus en détail

L État. Chapitre 06. Introduction. Mise en situation. Doc. 1 TVA déductible et TVA collectée

L État. Chapitre 06. Introduction. Mise en situation. Doc. 1 TVA déductible et TVA collectée L État Chapitre 06 Introduction Le chapitre traite de la notion de, point 5 du programme : - Calcul - Comptabilisation Dans ce chapitre, on s efforcera de montrer qu il s agit d une taxe en définitive

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

Découverte de la comptabilité : Le plan de comptes LE PLAN DE COMPTES

Découverte de la comptabilité : Le plan de comptes LE PLAN DE COMPTES LE PLAN DE COMPTES 1. QU'EST-CE QU'UN COMPTE COMPTABLE? Un compte est composé d'un numéro (codé selon un système décimal normalisé selon des règles définies dans le Plan Comptable Général) et un intitulé

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements se font

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit

Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit Exercice et solution 14B.6 Budget de caisse et marge de crédit Le président d une entreprise, Entrecom ltée, est très heureux de montrer ses états financiers à son gérant de banque. Le directeur de la

Plus en détail

Les opérations d achat et de vente

Les opérations d achat et de vente Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Matière : Comptabilité Générale I Pr. EJBARI Abdelbar Les opérations d achat et de vente Généralement les opérations qui interviennent

Plus en détail

Vous devez établir la déclaration de TVA pour le mois de Juin N à la date du 21 Juillet N et procéder à son enregistrement comptable.

Vous devez établir la déclaration de TVA pour le mois de Juin N à la date du 21 Juillet N et procéder à son enregistrement comptable. 1. Le régime du réel normal Fiche ressource n 20 : Etablir les déclarations de TVA Vous êtes employé au service comptabilité de la société Lechat. Elle achète au sein de l Union Européenne une partie de

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE L État et la TVA 25 C H A P I T R E8 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE La TVA représente plus de 40 % des recettes de l État. Son importance justifie l étude de son fonctionnement pour lequel les entreprises jouent

Plus en détail

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES ISPPBTS1 CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES I. GENERALITES L enregistrement des opérations en articles de «journal classique» comporte plusieurs inconvénients : La succession des articles ne correspond

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE

CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE Référentiel La lettre de change : les mentions obligatoires, la circulation et le paiement, l acceptation, la domiciliation, l escompte Objectifs L élève devra être capable

Plus en détail

Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise

Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Nom : Prénom : Note : / 20 Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Terminale STG CFE Matériel autorisé : Calculatrice Plan comptable Consignes : les documents de A à H sont à rendre avec les copies,

Plus en détail

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com GUIDE DE CREATION & REPRISE D ENTREPRISE BGE FINISTERE Brest Quimper Immeuble Kermeur Hôtel des entreprises 280 rue E. Hemingway 4 rue Kerogan 29200 Brest 29000 Quimper Mon identité Tél : 02 98 46 24 14

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

Etats de Rapprochement Principe, But et Méthodologie

Etats de Rapprochement Principe, But et Méthodologie Etats de Rapprochement Principe, But et Méthodologie SOMMAIRE Introduction Principe et But des états de rapprochement Méthodologie Exemple pratique Synthèse proposée par Mr Brahim RHELLAB Mr Saad MSSELLEK

Plus en détail

FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006)

FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006) FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006) PREMIERE PARTIE Etude de rentabilité des produits P1 et P2 «Méthode des coûts partiels» Constatation de la non rentabilité du produit P2 Décision d investissement

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Le bilan et le compte de résultat

Le bilan et le compte de résultat Le bilan et le compte de résultat L entreprise enregistre un très grand nombre d opérations : cet ensemble considérable d informations doit être résumé et structuré. Deux documents de synthèse sont donc

Plus en détail

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT CHAPITRE 05 : LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT A. Définition La facture est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

LA CIRCULATION DES EFFETS DE COMMERCE : REMISE A L ENCAISSEMENT REMISE A L ESCOMPTE

LA CIRCULATION DES EFFETS DE COMMERCE : REMISE A L ENCAISSEMENT REMISE A L ESCOMPTE LA CIRCULATION DES EFFETS DE COMMERCE : REMISE A L ENCAISSEMENT REMISE A L ESCOMPTE ENDOSSEMENT CAS DE LA REMISE A L ENCAISSEMENT 1 Envoi de la facture et de la lettre de change TIREUR TIRE 2 Retour de

Plus en détail

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale COURS 470 Série 19 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE

PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE I LES PRINCIPES DE LA LOGIQUE COMPTA SECTION I LE PRINCIPE DE LA COMPTABILITE EN PARTIE DOUBLE I Le fonctionnement de l entreprise

Plus en détail

DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES

DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES Nom : Prénom : Note : / 20 Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Terminale STG CFE Date : mercredi 20 janvier 2010 - Durée : 4 heures DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES Travail à faire : Question

Plus en détail

Chap. V : Système classique d enregistrement

Chap. V : Système classique d enregistrement Chap. V : Système classique d enregistrement I Généralités : Le système classique d enregistrement est un système traditionnel car il repose sur une conception manuelle du travail administratif. Malgré

Plus en détail

LES DECLARATIONS LES RELATIONS AVEC L ADMINISTRATION FISCALE ET LES ORGANISMES SOCIAUX

LES DECLARATIONS LES RELATIONS AVEC L ADMINISTRATION FISCALE ET LES ORGANISMES SOCIAUX LES DECLARATIONS LES RELATIONS AVEC L ADMINISTRATION FISCALE ET LES ORGANISMES SOCIAUX SOMMAIRE GENERALITES... 2 LE REGIME ENTREPRISE ET LA TVA... 3 LES OPERATIONS IMPOSABLES ET NON IMPOSABLES... 4 LA

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des éléments de

Plus en détail

Guide de la comptabilité en copropriété

Guide de la comptabilité en copropriété La Comptabilité en COPROPRIETE FORMATION CLUB DES CONSEILS SYNDICAUX 03 Décembre 2015 Guide de la comptabilité en copropriété Décret n 2005-240 du 14 mars 2005 Arrêté du 14 mars 2005 consolidé au 16 Novembre

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel)

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Tableau 1 Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Avant de se lancer dans une activité génératrice de revenu, le porteur de projet doit, au préalable, s assurer que son projet est viable afin

Plus en détail

Chap 1 : L analyse des charges Le coût direct

Chap 1 : L analyse des charges Le coût direct Chap 1 : L analyse des charges Le coût direct BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Expliquer l utilité d analyser les charges Calculer le coût direct d un produit / activité Dégager

Plus en détail

CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES

CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES LE CALCUL DES SOLDES DES COMPTES EN T Le SOLDE d un compte correspond à la différence entre les sommes enregistrées au débit et au crédit de ce compte. Exemple : On

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON CREATION D ENTREPRISE Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON PLAN DU COURS Partie 1 : Qu est-ce qu un entrepreneur? Qu est-ce qu entreprendre? Partie 2 : L'idée Partie 3 : Le projet personnel Partie

Plus en détail

L entreprise qui vend majore son prix de vente HT du montant de la taxe qu'elle collecte pour le Trésor. La TVA COLLECTEE est donc un Flux

L entreprise qui vend majore son prix de vente HT du montant de la taxe qu'elle collecte pour le Trésor. La TVA COLLECTEE est donc un Flux LE CREDIT DE TVA L entreprise qui vend majore son prix de vente HT du montant de la taxe qu'elle collecte pour le Trésor. La par l'entreprise est alors reversée à l'etat (.. fiscale de l'entreprise sur

Plus en détail

CHAPITRE III : SYSTEME COMPTABLE

CHAPITRE III : SYSTEME COMPTABLE CHAPITRE III : SYSTEME COMPTABLE Un système comptable est une organisation du travail de la comptabilité caractérisée par : - un enregistrement exhaustif au jour le jour sans retard des informations comptables.

Plus en détail

Exemple de sujet d examen

Exemple de sujet d examen Exemple de sujet d examen Durée : 3 heures Table financière et calculatrice scientifique autorisées Les étudiants ont à répondre aux exercices joints Notation : EX 1 (3 pts.) ; EX 2 (5 pts.) EX 3 (6 pts.)

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

CHAPITRE 6. Les comptes courants

CHAPITRE 6. Les comptes courants CHAPITRE 6 Les comptes courants Le compte courant est un compte ouvert dans une banque dont toues les sommes du débit et du crédit sont productives d intérêt Terminologie Compte courant débiteur on parle

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

- 05 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 2

- 05 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 2 - 05 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 2 Objectif(s) : o Pré-requis : Relation de la variation de la Trésorerie d'exploitation avec l'excédent Brut d'exploitation (E.B.E.) et la variation

Plus en détail

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre-journal Les rapprochements bancaires

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT

LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT MM-95880 LA CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT I. DEFINITION (CAF) est le potentiel de l'entreprise à dégager, de par son activité de la période, une ressource (un enrichissement de flux de fonds). Cette ressource

Plus en détail

Je voudrais m acheter un véhicule

Je voudrais m acheter un véhicule CF 001 Janvier 2010 w w w. lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent w w w.franceac tive.org Financeur solidaire pour l emploi Je voudrais m acheter un véhicule Collection

Plus en détail

CHAPITRE 6 LA LETTRE DE CHANGE

CHAPITRE 6 LA LETTRE DE CHANGE CHAPITRE 6 LA LETTRE DE CHANGE La lettre de change est un moyen de paiement à crédit, La lettre de change est rédigée par le fournisseur (tireur) et acceptée par le client (tiré), La lettre de change est

Plus en détail

B. Le rapprochement bancaire

B. Le rapprochement bancaire D autres signataires peuvent éventuellement être désignés mais il n est pas prudent de multiplier inconsidérément le nombre de personnes habilitées à effectuer des règlements sur le compte du comité d

Plus en détail

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS Introduction Charges et produits constatés d avance Charges constatées d avance Produits constatés d avance Charges à payer et produits à recevoir Charges

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

FERLAC JOURNAL GÉNÉRAL. 20X7 08-01 Équipement de bureau 2 4 9 5 00 TPS à recevoir 1 2 4 75 TVQ à recevoir 1 9 6 48 Comptes fournisseurs 2 8 1 6 23

FERLAC JOURNAL GÉNÉRAL. 20X7 08-01 Équipement de bureau 2 4 9 5 00 TPS à recevoir 1 2 4 75 TVQ à recevoir 1 9 6 48 Comptes fournisseurs 2 8 1 6 23 CHAPITRE 5 Les régularisations chap. 5, n o 1 FERLAC Page : 34 20X7 08-01 Équipement de bureau 2 4 9 5 00 TPS à recevoir 1 2 4 75 TVQ à recevoir 1 9 6 48 Comptes fournisseurs 2 8 1 6 23 (achat d un ordinateur,

Plus en détail

4 heures. Eric Siniego, Alain Capéran Académie. Version v1.0. Date de publication. Titre. Type de ressource. Niveau. Matière. Public.

4 heures. Eric Siniego, Alain Capéran Académie. Version v1.0. Date de publication. Titre. Type de ressource. Niveau. Matière. Public. Page 1 sur 10 Propriétés Titre Type de ressource Niveau Matière Public Description Thème Objectifs Pré-requis B2i - Niveau Étude de cas VOLAPUK Épreuve écrite de spécialité Terminale CFE Professeur Description

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

Rôle de la fonction finance

Rôle de la fonction finance La fonction finance Rôle de la fonction finance Assurer aux décideurs qu ils disposent des fonds nécessaires à l instant T pour financer les investissements nécessaires à la croissance et au développement

Plus en détail

Livre du professeur. Extrait. Travaux COMPTABILITÉ. professionnels. Dossiers BAC PRO. Première professionnelle professionnels de synthèse

Livre du professeur. Extrait. Travaux COMPTABILITÉ. professionnels. Dossiers BAC PRO. Première professionnelle professionnels de synthèse les Dossiers professionnels BAC PRO COMPTABILITÉ Travaux Première professionnelle professionnels de synthèse Michel Martin Valérie Silvy Livre du professeur Extrait Dossier 6 Paramétrage du logiciel de

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime professionnel Professions du commerce Division de l'apprentissage commercial Section des employés administratifs et commerciaux Comptabilité Classe de X0CM Nombre

Plus en détail

Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance

Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance Enoncé Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance En date du 1 er juillet N, la société BIGFLASH reprend l activité de distribution de produits de luxe

Plus en détail

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire) La Facture la facturation La facture doit et facture avoir Fournisseur (vendeur) Référence Mode et conditions de règlement Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Plus en détail

Escompte bancaire - Équivalence de capitaux

Escompte bancaire - Équivalence de capitaux Escompte bancaire - Équivalence de capitaux VOUS ALLEZ APPRENDRE À : Calculer un escompte, un agio, un taux réel d escompte. Calculer une valeur actuelle et une valeur nette. Calculer la valeur nominale

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10T 36 A R Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

Facture d avoir. Tifawt.com

Facture d avoir. Tifawt.com Facture d avoir La facture d avoir est adressée par le fournisseur à son client à l occasion d un retour de marchandises non conformes ou d une réduction commerciale ou financière hors facture. I- Retour

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales Obligations légales Plan comptable Les documents de synthèse Obligations légales Obligation de tenir une comptabilité : tout commerçant doit tenir une comptabilité de ses recettes et dépenses. il doit

Plus en détail

S.A. actions minimum S.A.

S.A. actions minimum S.A. Pr. SAMIRA BOUNID La société anonyme : La S.A. est commerciale à raison de sa forme, quelque soit son objet. Son capital est divisé en actions négociables représentatives d apports en numéraire (argent)

Plus en détail

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Première partie : Les travaux d inventaire Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Premier dossier : Les activités liées aux immobilisations et à leurs amortissements Chapitre 1 : Les travaux

Plus en détail

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS Introduction Charges et produits constatés d avance Charges constatées d avance Produits constatées d avance Charges à payer et produits à recevoir Charges

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime technique Division de la formation administrative et commerciale Cycle supérieur Section gestion Comptabilité Classe de 13CG Nombre de leçons: 3.0 Nombre minimal

Plus en détail

L enregistrement et le stockage de l information

L enregistrement et le stockage de l information Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 L enregistrement et le stockage de l information Exercices (chapitre 2) Exercice 1 : la partie double Vous disposez des informations

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE : 3

SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE : 3 UNIVERSITE IBN ZOHR FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES AGADIR ANNEE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT: A. EL OUIDANI SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE

DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE SOMMAIRE I. PRÉSENTATION DU PORTEUR DE PROJET. PAGE 3 I.1- Présentation générale I.2- Situation familiale I.3- Scolarité et formation professionnelle II.

Plus en détail

4.2. 02. 9 4.2.1. 9 4.2.2. 9 4.2.3. 10 5. EFFET REMIS A L'ESCOMPTE. 11 5.1. 11 5.1.1. 11 5.1.2. 11 5.2. 03. 12 5.2.1. 12 5.2.2. 12 5.2.3. 13 6. 13 6.

4.2. 02. 9 4.2.1. 9 4.2.2. 9 4.2.3. 10 5. EFFET REMIS A L'ESCOMPTE. 11 5.1. 11 5.1.1. 11 5.1.2. 11 5.2. 03. 12 5.2.1. 12 5.2.2. 12 5.2.3. 13 6. 13 6. TRAITEMENTS COMPTABLES DES DIFFICULTES DE RECOUVREMENT DES EFFETS DE COMMERCE Objectif(s) : o Compléments sur les règlements. Pré-requis : o Les règlements. Modalités : o o o o Principes de comptabilisation,

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

Les notions de comptabilité en entreprise

Les notions de comptabilité en entreprise Gestion Arthur Van de Wiele Département de Microélectronique ESCPE, Lyon, France arthur.van-de-wiele@cpe.fr 4 novembre 2012 Résumé Ce document présente un résumé du cours animé par Mr Franck D'Asgnanno,

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

Chapitre 12 Le principe d indépendance des exercices. La régularisation des charges et produits, la variation des stocks.

Chapitre 12 Le principe d indépendance des exercices. La régularisation des charges et produits, la variation des stocks. Introduction Chapitre 12 Le principe d indépendance des exercices. La régularisation des charges et produits, la variation des stocks. La mise en situation se décompose ainsi : Principe d indépendance

Plus en détail

Amortissement annuité 1 180 000 14 400 12 425,31 26 825,31 2. 2) Indiquer ce que sera la deuxième ligne du tableau en justifiant chacun des résultats.

Amortissement annuité 1 180 000 14 400 12 425,31 26 825,31 2. 2) Indiquer ce que sera la deuxième ligne du tableau en justifiant chacun des résultats. EXERCICES SUR LES EMPRUNTS INDIVIS Exercice 1 Pour financer l extension de son magasin, un responsable a contracté un emprunt remboursable, intérêts compris, sur 10 ans par annuités constantes. Voici le

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation

Déterminer et financer le cycle d exploitation 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Didier RENAULT, Expert-Comptable Déterminer et financer le cycle d exploitation Pourquoi

Plus en détail

LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL)

LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL) LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL) I. GÉNÉRALITES Lorsqu elle est soumise au régime du réel normal (1), l entreprise doit calculer, chaque mois, le montant de la TVA due à l état. Celle-ci

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité 10/505N/05/A. 1. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Comprendre et maîtriser l évolution du BFR 10/505N/05/A. 2. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Le suivi de l activité : constats

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES Le comptable le l entreprise SWANN vous transmet en annexe l extrait du compte Crédit Agricole (tenu par l entreprise) ainsi que le

Plus en détail

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE (partie 6)

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE (partie 6) COMPTABILITÉ GÉNÉRALE (partie 6) Bienvenue dans le module n 6 d'apprentissage en ligne de la comptabilité de base, proposé gracieusement par le centre de formation A.P.R.C. Ce cours a pour but de vous

Plus en détail

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE

LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE LA RÉGULARISATION DES CHARGES EN FIN D EXERCICE À la fin de l'exercice financier, il faut examiner tous les comptes de la balance de vérification afin de déterminer lesquels nécessitent un ajustement.

Plus en détail