Chapitre VII : La déclaration de Succession

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre VII : La déclaration de Succession"

Transcription

1 Chapitre VII : La déclaration de Succession 1ère partie : la déclaration de succession principale Pour traiter une déclaration de succession, saisir impérativement la date du décès dans la fiche client. Cette date détermine la loi fiscale applicable. REMARQUE : Avant de générer la déclaration de succession, rattacher les clients et les immeubles à l'acte. Lors de la validation de la fiche "personne physique", cocher la case correspondant au type de qualité de la personne : REMARQUE : les qualités "conjoint" et "légataire et héritier" ne sont pas disponibles. Deux choix sont disponibles : légataire ou héritier. Chapitre VII - Page 1

2 - Concernant la qualité "Conjoint" : le conjoint survivant est pris automatiquement avec la fiche du défunt : Monsieur est décédé Par défaut, Madame sera déterminée "veuve" ATTENTION : ne pas constituer une fiche client pour la veuve en la qualifiant d'héritière - Concernant la qualité "légataire et héritier": choisir l'une ou l'autre des qualités. Dans la liquidation civile, il est possible de rajouter en traitement de texte la qualité manquante et en matière fiscale, le calculateur permettra de le mettre héritier et légataire. REMARQUE : Si la notoriété est signée en présence de témoins, saisir les témoins dans le fichier "client" et choisir la qualité "témoin (notoriété)" pour voir l'état civil descendre dans la rédaction de l'acte : Chapitre VII - Page 2

3 Pour rentrer dans le simulateur de calcul, cliquer sur le lien "ACTE". Une nouvelle fenêtre apparaît : Le lien "Nouveau" permet de générer une nouvelle feuille de simulation. On peut choisir d'arrondir non pas les droits mais le patrimoine (actif et passif) de la succession. Le formulaire 2705 (feuilles de dépôt) se trouve sur un fichier séparé de la déclaration de succession principale. Chapitre VII - Page 3

4 Cliquer sur "valider" pour entrer dans le simulateur de calcul. Les onglets sont rangés dans l'ordre depuis le traitement des reprises et récompenses jusqu'à l'affichage des droits de succession. L'onglet sélectionné apparaît en plus foncé. Chapitre VII - Page 4

5 1) Les reprises et récompenses 1-1 Les reprises La partie supérieure liste les reprises du conjoint survivant. La partie inférieure liste les reprises de la succession (défunt). Le lien "Ajouter" permet de faire apparaître la liste des choix juridiques possibles dans l'une ou l'autre catégorie : Possibilité de jongler entre les deux types de reprises : Chapitre VII - Page 5

6 Pour choisir un des choix juridiques, sélectionner le libellé voulu. La zone "Désignation" fait apparaître la rédaction de la clause qu il est possible de compléter ou modifier : Possibilité de mettre le texte en gras, italique ou souligné ainsi que de centrer ou justifier le texte. Penser à rentrer la valeur du bien dans la zone "Valeur déclarée" puis valider. Chapitre VII - Page 6

7 Le choix juridique ainsi que sa valeur apparaissent dans la liste de reprise sur le simulateur. En cas de plusieurs reprises, il est possible, dans le simulateur, de choisir l'ordre de celles-ci. Positionner le curseur de la souris sur le choix juridique à déplacer (la ligne apparaît en bleu) et utiliser les flèches "monter/descendre" pour le mettre à sa place. Les flèches monter/descendre 1-2 Les récompenses La partie récompenses fonctionne selon le même principe que les reprises. Cette partie est importante car elle peut avoir des répercussions sur les autres onglets puisque les récompenses sont reprises fiscalement (excédent de récompense pour le compte de la communauté en actif de communauté par exemple). Sélectionner l'onglet "RECOMPENSES" qui apparaît en plus foncé. Chapitre VII - Page 7

8 Pour les récompenses, 4 options sont disponibles : Cocher un des types de récompenses. La liste des choix juridiques possibles apparaît dans la partie supérieure de la fenêtre concernant ce type de récompense : Possibilité de jongler entre les types de récompenses. Pour choisir un des choix juridiques, sélectionner le libellé souhaité. Chapitre VII - Page 8

9 Dans la zone "Désignation" apparaît la rédaction de la clause qu il est possible de compléter ou de modifier. Compléter la valeur à déclarer et valider. Le choix juridique et sa valeur apparaissent dans la liste de récompenses sur le simulateur : Chapitre VII - Page 9

10 En cas de plusieurs récompenses, il est possible, dans le simulateur, de choisir l'ordre de cellesci. Positionner le curseur de la souris sur le choix juridique à déplacer (la ligne apparaît en bleu) et utiliser les flèches "monter/descendre" pour le mettre à sa place. Les flèches monter/descendre Les récompenses sont reprises fiscalement dans le calcul des droits de mutation à titre gratuit. Pour cela, le simulateur calcule automatiquement la "balance fiscale" qui sera reprise soit en actif ou en passif de communauté/succession : Chapitre VII - Page 10

11 2 La Communauté / et la succession La partie 'Communauté" et "succession" fonctionnent selon le même principe que les reprises et récompenses. Cette partie permet de répertorier le patrimoine de l actif et passif de la communauté et de la succession dans le simulateur. Sélectionner l'onglet "Communauté", qui apparaît en plus foncé, pour répertorier les biens de la communauté Ou sélectionner l'onglet "Succession", qui apparaît en plus foncé, pour répertorier les biens de la succession REMARQUE : Considérrons ici l'hypothèse avec l'onglet "Communauté" sachant qu'il s'agit du même système pour l'onglet "Succession". Attention : dans l'onglet "Succession", reprendre les éléments de la liquidation de communauté (boni de communauté et les récompenses concernant la succession). Chapitre VII - Page 11

12 Là, il faut distinguer l'actif (a) de communauté du passif (b). En cochant actif ou passif, la liste des choix juridiques possibles apparaît dans la partie supérieure de la fenêtre : Possibilité de jongler entre l'actif et le passif de communauté. Chapitre VII - Page 12

13 Pour choisir un des choix juridiques, sélectionner le libellé souhaité. *Comptes, livrets, dépôts divers en banque ou autres *Meubles meublants *Droits sociaux *Valeurs mobilières *Numéraire *Prorata de loyer, de fermage, ou de retraite *Montant d'une assurance-vie au profit d'un bénéficiaire indéterminé *Fonds de commerce *Meuble corporel *Bien situé à l'étranger *Autre bien commun *Créance *Immeuble de communauté La zone "Désignation" fait apparaître la rédaction de la clause qu il est possible de compléterou de modifier. Compléter la valeur à déclarer et valider. Chapitre VII - Page 13

14 Le choix juridique ainsi que sa valeur apparaissent dans la liste de récompenses sur le simulateur : En cas de plusieurs actif/passif, il est possible, dans le simulateur, de choisir l'ordre de celles-ci. Positionner le curseur de la souris sur le choix juridique à déplacer (la ligne apparaît en bleu) et utiliser les flèches "monter/descendre" pour le mettre à sa place. Les flèches monter/descendre Le tableau ci-dessous calcule automatiquement l'actif net à chaque information rentrée dans le simulateur. Chapitre VII - Page 14

15 2ère remarque : pour ajouter un choix juridique, cliquer jusqu'au bout du questionnaire pour pouvoir rentrer la valeur. (Quand le bouton Valider apparaît) Exemple : 2 e remarque : Il est possible d intervenir dans le cadre et d accéder aux "---" par Ctrl T. Exemple : Chapitre VII - Page 15

16 3 e remarque : pour que le forfait de 5% des meubles meublants se calcule correctement dans l'actif de succession, le mettre pour mémoire dans l'actif de communauté. Car le forfait de 5% en actif de succession se calcule sur la base de la moitié de l'actif brut de communauté en tenant compte des reprises et récompenses. La zone est grisée. Valider. 4 e remarque : le forfait de 5% des meubles meublants se calcule automatiquement dans l'actif de succession en prenant en considération les reprises et récompenses, les donations antérieures exceptés les avantages matrimoniaux : Il est possible de décocher la case "calcul automatique" et mettre une autre base de calcul en traitement de texte pour ainsi calculer automatiquement les 5% de cette nouvelle base : Chapitre VII - Page 16

17 5 e remarque : il est possible, dans l'actif de communauté ou l'actif de succession, de rechercher l immeuble rattaché au dossier. Dans la liste des choix juridiques, un lien nommé "Immeuble figurant dans le dossier Authen.tic" est disponible. Le sélectionner : L immeuble apparaît dans la zone supérieure de l'écran. Le sélectionner et choisir le choix juridique "avec application de l'abattement de 20%" : La désignation apparaît à l'écran. Il est possible de noter la valeur de base de l immeuble pour que le simulateur calcule les 20% de sa valeur fiscale : Chapitre VII - Page 17

18 3 - La liquidation de la communauté La partie "liquidation de communauté" permet de calculer la part revenant au conjoint survivant dans sa communauté en prenant en compte d'éventuels avantages matrimoniaux pour permettre de connaître la part revenant dans le boni de communauté pour calculer les droits de la succession. Sélectionner l'onglet "Liquidation communauté" qui apparaît en plus foncé : La fenêtre suivante apparaît : On reprend ici le tableau qui calcule l'actif net en fonction de l'onglet "Communauté" La part du conjoint survivant dans la communauté : 1/2 en toute propriété. ATTENTION : les parts revenant au conjoint survivant se mettent en pourcentage (%), donc 50%. Calcul automatique de la base (boni de communauté et avantages matrimoniaux) pour le calcul de la liquidation de succession. Récapitulatif des droits du conjoint survivant et du boni de communauté (soit en usufruit, en nue ou pleine propriété) = au total de l'actif net. Chapitre VII - Page 18

19 3-1 - Les avantages matrimoniaux Le conjoint survivant peut avoir bénéficié d'avantages matrimoniaux en vertu de son contrat de mariage. Exemple: ( ) l'usufruit des biens dépendant de la succession en vertu de l'article UN (1) dudit contrat de mariage( ) Madame MARTIN a donc la 1/2 de l'usufruit des biens de la communauté. Dans le simulateur, la partie "USUFRUIT SUPPLEMENTAIRE" permet de mettre les avantages matrimoniaux. Selon l'exemple ci-dessus : indiquer en % la quote-part de l'usufruit que détient le conjoint en vertu du contrat de mariage : 50%. La valeur de l'usufruit se met automatiquement en fonction de l'âge de l'usufruitier rempli dans la fiche client. HYPOTHESE : Il est possible que l'avantage matrimonial résultant du contrat de mariage se calcule sur la valeur d'un bien déterminé au jour du décès. Il ne faudrait plus prendre comme base de calcul de l'avantage matrimonial l'actif net, mais poser soi-même la valeur du bien. Il est possible de poser une base de calcul différente en cliquant sur le la ligne "Posée" et mettre la valeur du bien. Chapitre VII - Page 19

20 REMARQUE : cet avantage matrimonial a des répercussions sur le boni de communauté car le conjoint survivant absorbe une partie de l'usufruit de la succession. Les calculs sont répercutés sur le boni de communauté. REMARQUE : S'il n'y avait pas de conjoint survivant dans la dévolution successorale, les quatre onglets relatifs à la communauté ne seraient pas disponibles. 4 - La liquidation de la succession La partie "liquidation de succession" permet de calculer la part revenant au conjoint survivant et aux autres héritiers dans la succession en prenant en compte d'éventuels legs. Sélectionner l'onglet "Liquidation succession" qui apparaît en plus foncé : Chapitre VII - Page 20

21 La fenêtre suivante apparaît : 1- Concernant les deux tableaux au centre de la fenêtre : L'option successorale choisie par le conjoint survivant aux termes de ses droits légaux ou contractuels. Automatiquement en fonction des droits du conjoint, le simulateur indique la base chiffrée revenant aux héritiers dans la succession. HYPOTHESE n 1 : le conjoint survivant opte pour la totalité en usufruit aux termes de la donation entre époux : Indiquer la totalité (1/1) soit 100% à la ligne "quote-part de l'usufruit" calculée sur la base de l'actif net. La valeur de l usufruit est calculée automatiquement en fonction de l'âge de l'usufruitier renseignée dans sa fiche. Chapitre VII - Page 21

22 REMARQUE : Il est possible que la base de calcul de l'usufruit soit la valeur d'un bien déterminé. Il ne faudrait plus prendre l'actif net mais poser soi-même l'évaluation du bien. Il est possible de poser une base de calcul différente en cliquant sur la ligne "Posée" et mettre la valeur du bien. ATTENTION aux répercussions dans le tableau concernant la base chiffrée de la part revenant aux héritiers. Une valeur en usufruit de 70% pour le conjoint survivant - reste aux héritiers 30% en Nue Propriété. HYPOTHESE n 2 : le conjoint survivant opte pour un quart (1/4) en toute propriété et trois/quart (3/4) en usufruit aux termes de la donation entre époux. Indiquer le 1/4 en TP soit 25% sur la ligne "Sur la pleine propriété". Indiquer les 3/4 en U soit 75% sur la ligne "quote-part de l'usufruit". Le simulateur calcule automatiquement la valeur de l'usufruit en fonction de l'âge de l'usufruitier. Chapitre VII - Page 22

23 ATTENTION aux répercussions dans le tableau concernant la base chiffrée de la part revenant aux héritiers. Une valeur en usufruit de 25% pour le conjoint survivant - reste aux héritiers 75% en Pleine Propriété au lieu des 100 % car ils sont déduits du boni de communauté. Mais leur valeur en nue propriété est augmentée pour ces derniers : 2- Concernant le tableau de répartition des parts aux héritiers : Cette partie récapitule le partage des parts à attribuer aux héritiers. A la différence du conjoint survivant, pour les héritiers il ne s'agit pas de % mais de proportions. Exemple : trois enfants légitimes, héritiers réservataires. Sauf les droits du conjoint survivant, ils ont chacun UN TIERS (1/3) de la succession en usufruit, nue ou pleine propriété. ATTENTION : seul le numérateur est posé, soit UN (1) ; le dénominateur se met en "TOTAL". REMARQUE : si Monsieur DUPONT décède, laissant pour lui recueillir sa succession Madame Louise DUPONT-MARCHAND et ses trois enfants issus de leur union, ces trois enfants auront chacun un/tiers sauf les droits du conjoint survivant. Monsieur DUPONT Madame Louise DUPONT-MARCHAND Enfant 1 Enfant 2 Enfant 3 (1/3) (1/3) (1/3) Chapitre VII - Page 23

24 Si l'enfant n 2 décède laissant pour lui recueillir sa succession ses deux enfants, Nadine et Jean. La dévolution successorale sera la suivante : Monsieur DUPONT Madame Louise DUPONT-MARCHAND Enfant 1 Enfant 2 Enfant 3 (2/6) décédé (2/6) Nadine Jean (1/6) (1/6) Après avoir tout mis au même dénominateur, il est possible de rentrer les parts : Remarque : en cliquant sur des héritiers :, une note d'information rappelle la répartition des parts Chapitre VII - Page 24

25 3- Concernant les legs universels et à titre universel : Dans le tableau de répartition des parts aux héritiers, le lien "Ajouter" permet d'ouvrir une fenêtre de calcul d'un legs universel ou à titre universel : La fenêtre suivante apparaît : Compléter le titulaire du legs Attention : il s'agit de clients rattachés à l acte. En sélectionnant le légataire, le simulateur indique directement la base revenant à cette personne, sur laquelle il est possible d imputer le legs pour accroître sa part successorale : Informer la proportion du legs à son profit Chapitre VII - Page 25

26 Le simulateur calcule automatiquement la valeur de l'usufruit en fonction de l'âge de l'usufruitier : Valider. Le légataire apparaît en sus dans le tableau de répartition : 4- Concernant les legs particuliers : L'ajout d'un legs particulier se trouve sur le tableau en haut de la fenêtre de l'onglet "Liquidation succession". Cliquer sur le lien "Ajouter" Chapitre VII - Page 26

27 La fenêtre suivante apparaît : Sélectionner le titulaire du legs : Sélectionner, parmi les choix juridiques, le type de legs particulier que le défunt lui avait consenti : "Valider" après avoir rentré la valeur déclarée". Chapitre VII - Page 27

28 Dans le simulateur apparaît le légataire auquel on constate le retrait du legs sur sa part en toute propriété dans la succession. 5 - Droits La partie "Droits" permet de calculer les droits de mutation à titre gratuit en fonction des différents abattements applicables aux conjoints, héritiers et légataires. Sélectionner l'onglet "Droits" qui apparaît en plus foncé : Chapitre VII - Page 28

29 La fenêtre suivante apparaît : Récapitulatif des héritiers et du conjoint. Cliquer sur une des personnes pour accéder à la 2ème partie. Colonne "Montant reçu" et montant taxable" concernant les rapports des legs. Choix de l'abattement suivant la qualité de l'intervenant. Sélectionner avec l ascenseur le type d'abattement en fonction de la qualité de l intervenant. Le simulateur inscrit l'abattement fiscal prévu selon la loi applicable. Chapitre VII - Page 29

30 Il est possible de le modifier à sa convenance dans le cas d un abattement résiduel, par exemple. Possibilité d'insérer les réductions fiscales en répondant aux choix juridiques. REMARQUE : le lien "ajout d'assurance-vie et autres" permet de calculer la base taxable des montants des contrats d'assurance-vie par bénéficiaire dans la déclaration de succession principale. Chapitre VII - Page 30

31 Concernant les rappels fiscaux des donations : 5- Le récapitulatif Il permet de mettre sur un document Word le récapitulatif de la liquidation : Chapitre VII - Page 31

32 6 - L'exposé préalable Cliquer sur le lien "exposé préalable" pour accéder à la fenêtre permettant d'ajouter des rappels fiscaux de clauses importantes dans la déclaration de succession. Trois clauses sont intégrées par défaut. Cliquer sur la ligne souhaitée pour compléter/modifier le texte de la clause à insérer dans la déclaration de succession. Exemple : "Déclarant" Chapitre VII - Page 32

33 Il est possible de rajouter des clauses supplémentaires en cliquant sur le lien "Ajouter" Cette fenêtre apparaît. Elle permet de choisir ou d'ajouter toutes les clauses souhaitées. REMARQUE : il est possible de modifier l'ordre des exposés en positionnant le curseur de la souris sur la ligne que l on souhaite déplacer. Utiliser les flèches pour monter ou descendre. Chapitre VII - Page 33

34 7- Génération de la déclaration de succession Cliquer sur "Quitter" pour générer la déclaration de succession. Une fenêtre demande si la déclaration de succession sera signée par les héritiers ou par un mandataire. Cliquer sur "Oui" Le logiciel propose de générer la déclaration de succession : La déclaration de succession s'est générée correctement sur le document Word. Chapitre VII - Page 34

35 Pour retourner sur le simulateur, relancer la rédaction interactive dans le menu AUTHEN.TIC : ATTENTION : les modifications ne doivent pas être faites dans le document Word, car si la rédaction interactive est relancée, les modifications effectuées dans le document Word ne seront pas sauvegardées. Toujours travailler à partir du simulateur de calcul. 8 - L'enregistrement de la déclaration de succession Sur le document Word, quitte avec le bouton de fermeture de Word : Concernant l enregistrement de la déclaration de succession, le logiciel me demande : Soit de l'enregistrer comme déclaration de succession finale. Soit de l'enregistrer sur une simulation déjà existante en écrasant la précédente. Soit de l'enregistrer comme nouvelle simulation. Noter le libellé du document et cliquer sur "Valider". Chapitre VII - Page 35

36 8-1 - Au démarrage de la déclaration de succession Au démarrage de la déclaration de succession, il est possible de choisir une simulation : Il est possible de générer plusieurs brouillons de déclaration de succession. Ici, trois possibilités : - reprendre des simulations déjà faites et les modifier (le re-calcul se fera automatiquement). - créer une nouvelle simulation - le formulaire 2705 reprend les 2 premières pages de la déclaration de succession. Chapitre VII - Page 36

37 2 e partie : les déclarations de succession partielle d'assurance-vie La déclaration de succession partielle d'assurance-vie se trouve dans les sous-produits de l'acte "déclaration de succession". 3 e partie : les déclarations de succession dites "feuilles foraines" La déclaration de succession doit avoir été enregistrée en déclaration de succession pour permettre de faire les déclarations de successions dites "foraines" : Chapitre VII - Page 37

38 En cliquant sur le lien "Acte", la question est posée sur la feuille foraine : Sélectionner "Feuille foraine" et je "Valider" : Cliquer sur "Nouvelle feuille foraine", indiquer le nom de la Recette ou je devrais la déposer et "Valider". Chapitre VII - Page 38

39 La fenêtre indique les immeubles du dossier. Sélectionner les immeubles dépendant de la recette ci-dessus désignée, puis valider : La déclaration succession, dite "feuille foraine", s affiche à l'écran en document Word : Chapitre VII - Page 39

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte Exposé sur les successions du 26 février 2015 Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte «Les formalités bancaires formalités diverses et déclaration fiscale de succession»

Plus en détail

DOSSIER SUCCESSORAL (simulation)

DOSSIER SUCCESSORAL (simulation) DOSSIER SUCCESSORAL (simulation) Sommaire Introduction Situation matrimoniale - héritiers Votre patrimoine Fiscalité successorale en l'absence de dispositions de dernières volontés Fiscalité successorale

Plus en détail

CONSEILS -EN - PATRIMOINE

CONSEILS -EN - PATRIMOINE CONSEILS -EN - PATRIMOINE BILAN DE TRANSMISSION à l attention de M. et Mme XXXXXXXXXXX réalisé le XXXX par XXXXXXXXXX Préambule Ermont, le XXXXXXXXXXXXXX Bien gérer votre patrimoine, optimiser sa fiscalité

Plus en détail

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint Les régimes matrimoniaux et la protection financière du Conjoint Le jeudi 28 novembre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection

Plus en détail

Manuel d installation

Manuel d installation Manuel d installation Table des matières TABLE DES MATIÈRES... 1 1. CONFIGURATION MINIMALE REQUISE... 1 2. TÉLÉCHARGEMENT DE L INSTALLATEUR... 1 3. INSTALLATION DE CASUBEL... 2 3.1. EXÉCUTER L INSTALLATEUR...

Plus en détail

Transmettre son patrimoine :

Transmettre son patrimoine : Transmettre son patrimoine : quelques repères pour y voir plus clair Paris, Espace Actionnaires 11/12/2014 l Webconférence En cas de difficultés techniques, n hésitez pas à joindre l un des 2 numéros suivants:

Plus en détail

REFORME FISCALITE DU PATRIMOINE

REFORME FISCALITE DU PATRIMOINE REFORME FISCALITE DU PATRIMOINE INTRODUCTION L article 11 de la LOI DE FINANCE RECTIFICATIVE pour 2011 modifie l article 990I du CGI sur 3 points: 1 Modification du taux de prélèvement lorsque le montant

Plus en détail

Succession L un de vos proches est décédé

Succession L un de vos proches est décédé Succession L un de vos proches est décédé Qui hérite? Dans quelle proportion? Quel en est le coût? Votre notaire est là pour vous aider et vous assister dans les opérations successorales que vous aurez

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION GUIDE PRATIQUE SUCCESSION Vous venez d'hériter. Il s'agit d'une situation difficile et douloureuse pour laquelle diverses démarches doivent être faites. Les questions que vous vous posez sont nombreuses

Plus en détail

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession DROITS D AUTEUR Préparer sa succession Tout savoir, tout prévoir Une succession en matière de droits d auteur comporte de nombreuses spécificités. Deux régimes s appliquent : d une part, le droit successoral

Plus en détail

REFORME DE LA FISCALITE DU PATRIMOINE (communication du 18/07/2011)

REFORME DE LA FISCALITE DU PATRIMOINE (communication du 18/07/2011) REFORME DE LA FISCALITE DU PATRIMOINE (communication du 18/07/2011) En l absence d un accord sur le projet de réforme du patrimoine, le Gouvernement a convoqué une commission mixte paritaire afin d établir

Plus en détail

José DUCASSE-DAVID - François-Régis BOYER Nathalie CAYROU LAURE

José DUCASSE-DAVID - François-Régis BOYER Nathalie CAYROU LAURE Membre d une association agréée - le règlement des honoraires par chèque est accepté. Office Notarial 13 Rue d'alsace Lorraine B.P. 50634 31006 Toulouse Cedex Tél. 05 62 27 58 58 Fax. 05 62 27 58 59 Service

Plus en détail

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? :

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Conférence d information du Me Cécile SADELER Chambre des Notaires de Paris Existe-t-il réellement une liberté de transmettre?

Plus en détail

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles transmettre www.notaires.paris-idf.fr Transmettre «Donner c est donner». La donation est un acte important car le donateur transmet immédiatement et définitivement la propriété des

Plus en détail

La clause bénéficiaire démembrée

La clause bénéficiaire démembrée La clause bénéficiaire démembrée 1 Sommaire Chapitre 1 : Le démembrement du droit de propriété : Généralités Chapitre 2 : Le principe du démembrement de la clause bénéficiaire d un contrat d assurance-vie

Plus en détail

LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010

LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010 LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010 DROITS D ENREGISTREMENT (donation, succession et ISF) 1. PRINCIPAUX ABATTEMENTS 2. TARIFS SUCCESSIONS ET DONATIONS EVALUATION DES BIENS

Plus en détail

«DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL»

«DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL» UFE-Japon COMPTE RENDU DES CONFERENCES DU 20 MARS 2014 «DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL» Avec la participation de : Maître

Plus en détail

1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2. 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2. 1.1.1. Réforme de l ISF...

1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2. 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2. 1.1.1. Réforme de l ISF... version6.2.1.0 Dernières évolutions 1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2 1.1.1. Réforme de l ISF... 2 1.1.2. Donations et

Plus en détail

L assurance vie est-elle toujours un outil privilégié pour préparer sa succession?

L assurance vie est-elle toujours un outil privilégié pour préparer sa succession? L assurance vie est-elle toujours un outil privilégié pour préparer sa succession? 1 SOMMAIRE Les nouveautés successorales de la loi TEPA 2007 Allégement des droits de mutation à titre gratuit Assurance

Plus en détail

Documents CARDIF - Rueil le 12/03/01 MODELES D'ACTES SOUSCRIPTIONS ET CLAUSES BENEFICIAIRES DEMEMBREES

Documents CARDIF - Rueil le 12/03/01 MODELES D'ACTES SOUSCRIPTIONS ET CLAUSES BENEFICIAIRES DEMEMBREES Documents CARDIF - Rueil le 12/03/01 MODELES D'ACTES SOUSCRIPTIONS ET CLAUSES BENEFICIAIRES DEMEMBREES 2 2 RECOMMANDATIONS - Aucune modification dans le contenu des actes ne doit être effectuée sans informer

Plus en détail

Dans leur pratique quotidienne, les notaires peuvent rencontrer certaines difficultés relatives notamment à :

Dans leur pratique quotidienne, les notaires peuvent rencontrer certaines difficultés relatives notamment à : VERVANDIER Pierre-Luc - pierre-luc.vervandier@notaires.fr Réponse du Conseil supérieur du notariat à la consultation publique de la Commission européenne sur les approches possibles pour lever les obstacles

Plus en détail

Réaliser un PUBLIPOSTAGE

Réaliser un PUBLIPOSTAGE Réaliser un PUBLIPOSTAGE avec le traitement de texte Writer ( OpenOffice ou LibreOffice ) Guide et captures d'écran réalisés avec la version 3.2 d'openoffice. Janvier 2011 - Jean-Claude EYRAUD Création

Plus en détail

Analyse Patrimoniale

Analyse Patrimoniale K PATRIMOINE Tertia II 5 rue Charles Duchesne 13290 Aix en Provence Les Milles Tel : 04 42 29 11 60 Fax : 04 42 38 12 19 Analyse Patrimoniale Mme et M. Exemple La présente étude a été élaborée sur la base

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

La transformation d une assurance vie adhésion simple en co-adhésion ne constitue pas une novation

La transformation d une assurance vie adhésion simple en co-adhésion ne constitue pas une novation La transformation d une assurance vie adhésion simple en co-adhésion ne constitue pas une novation NEWSLETTER 15 276 du 14 AVRIL 2015 Analyse par STEPHANE PILLEYRE Dans un arrêt du 19 mars dernier 1, la

Plus en détail

1. Donation B. 1.1.1. Introduction

1. Donation B. 1.1.1. Introduction 1. Donation 1.1. Aspect civil 1.1.1. Introduction On parle souvent de planification successorale sous un angle purement fiscal et des avantages financiers qui en découlent. Certes ils peuvent parfois être

Plus en détail

Personnes et familles. Transmettre. La succession. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Transmettre. La succession. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles Transmettre www.notaires.paris-idf.fr Transmettre Dès le décès, le patrimoine d une personne est transmis à ses héritiers. La loi détermine qui sont les héritiers du défunt. Toutefois,

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE DIRECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS SERVICE POPULATION ET CITOYENNETE SECTEUR ETAT CIVIL INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Annexe du décret n 2002 1556 du 23 décembre 2002 Ce document est destiné

Plus en détail

Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs.

Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs. Le Guide de l Héritier Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs. Le Crédit Agricole souhaite être à vos côtés dans cette période

Plus en détail

N o u s s o m m e s l à p o u r v o u s a i d e r Comment remplir une déclaration de succession?

N o u s s o m m e s l à p o u r v o u s a i d e r Comment remplir une déclaration de succession? N o u s s o m m e s l à p o u r v o u s a i d e r Comment remplir une déclaration de succession? page 2 : Succession, comment faire? pages 2 et 3 : Qui hérite et comment? page 4 : Comment rédiger une déclaration

Plus en détail

LA DISPARITION PROGRAMMÉE DE LA CONVENTION FRANCO-SUISSE DU 31 DÉCEMBRE 1953 EN MATIÈRE D IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET SON REMPLACEMENT PAR

LA DISPARITION PROGRAMMÉE DE LA CONVENTION FRANCO-SUISSE DU 31 DÉCEMBRE 1953 EN MATIÈRE D IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET SON REMPLACEMENT PAR DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ 65/2012 LA DISPARITION PROGRAMMÉE DE LA CONVENTION FRANCO-SUISSE DU 31 DÉCEMBRE 1953 EN MATIÈRE D IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET SON REMPLACEMENT PAR Dès 2011, la France avait

Plus en détail

FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime particulier : amendement Monichon

FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime particulier : amendement Monichon FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime particulier : amendement Monichon Texte : Philippe Dubeau (Notaire honoraire) Mise en page : CRPF Limousin Mise à jour : janvier 2013 Historique Au départ,

Plus en détail

L'ASSURANCE-VIE EST-ELLE INCONTOURNABLE?

L'ASSURANCE-VIE EST-ELLE INCONTOURNABLE? i{ assurer Pavenir de son conjoint} L'ASSURANCE-VIE EST-ELLE INCONTOURNABLE? Ce support financier permet d'échapper en partie aux contraintes des règles^ de l'héritage, et parfois au poids de la fiscalité

Plus en détail

Une succession franco-allemande 29 avril 2009

Une succession franco-allemande 29 avril 2009 Une succession franco-allemande 29 avril 2009 Petra Kuhn, Avocat à la Cour, Diplom-Rechtspflegerin (FH) WEISSBERG GAETJENS ZIEGENFEUTER & ASSOCIES 7, Rue de Bonnel, 69003 Lyon Loi applicable En Allemagne:

Plus en détail

«Cimetières de France en ligne»

«Cimetières de France en ligne» AIDE UTILISATEURS Logiciel de gestion de cimetière sur internet «Cimetières de France en ligne» INFORMATIONS ET MISES A JOUR DU DOCUMENT : www.cimetieres-de-france.fr ASSISTANCE TECHNIQUE - HOTLINE : 03.80.50.81.95

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 Chapitre 1 LES RELATIONS BANCAIRES : COMPTES, COFFRE, EMPRUNTS Le compte courant Les comptes courants

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial global que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg _ FR PLANIFICATION SUCCESSORALE La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale La planification successorale au Grand-Duché de Luxembourg Planification successorale

Plus en détail

ASSOCIATION NATIONALE D'ASSISTANCE ADMINISTRATIVE ET FISCALE DES AVOCATS

ASSOCIATION NATIONALE D'ASSISTANCE ADMINISTRATIVE ET FISCALE DES AVOCATS Modèles de factures Module : Gestion Version : 3.03a Date : 14 juin 2006 Mise à jour : 01 décembre 2009 Objectif Afin de vous permettre de gagner du temps lors de la création de vos factures, Aidavocat

Plus en détail

COMMENT DONNER OU LÉGUER?

COMMENT DONNER OU LÉGUER? Mise à jour Aurige mai 2010 COMMENT DONNER OU LÉGUER? Legs et donations Le legs comme la donation est un moyen juridique de transmettre tout ou partie de ses biens. Le legs et la donation sont des libéralités,

Plus en détail

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS LA FISCALITE DES SUCCESSIONS La succession est assujettie à une fiscalité et peut générer des droits de succession. Les droits de succession sont calculés sur l actif net recueilli par chaque héritier

Plus en détail

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 Avec la participation de Maître Mary-Line LEGRAND-MAMPEY, Notaire Maître Thierry BESSON, Avocat Sommaire INTRODUCTION

Plus en détail

«Succession, comment ça marche?»

«Succession, comment ça marche?» «Succession, comment ça marche?» JARVILLE Jeudi 19 mars 2015 Serge CONSTANT Notaire à NANCY Président de la Chambre des Notaires PLAN I. Comment est composée la succession? Cela dépend de la situation

Plus en détail

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde Sommaire Installation du logiciel...2 Enregistrement du logiciel...2 Présentation du logiciel...3 Initialisation du logiciel... 1. Initialisation des constantes...4 2. Initialisation des codes grades...5

Plus en détail

SEMINAIRE DE PRE-RETRAITE

SEMINAIRE DE PRE-RETRAITE SEMINAIRE DE PRE-RETRAITE Nations Unies 25 mars 2015 Me Catherine SOUARES Me Martin DELAMBARIE Me Romain LAURENT Me Jean-Marc PARIZOT >> Gex >> Ferney-voltaire >> Divonne les Bains >> Ferney-voltaire [1]

Plus en détail

APLON FRANCE. Gestion de la facturation. Gestion de la Facturation

APLON FRANCE. Gestion de la facturation. Gestion de la Facturation APLON FRANCE Gestion de la facturation Gestion de la Sommaire I- Démarrage de l application 1. Démarrage... I-1 2. Paramétrage... I-2 3. Replication... I-3 4. CTG... I-4 II- Factures des élèves 1. Les

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: Les tableaux.

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: Les tableaux. Word: Les tableaux Introduction 6 ième partie Il est préférable par moments de présenter de l'information sous forme de tableau. Les instructions qui suivent démontrent comment créer un tableau et comment

Plus en détail

Uniformiser la mise en forme du document. Accélère les mises à jour. Permets de générer des tables de matières automatiquement.

Uniformiser la mise en forme du document. Accélère les mises à jour. Permets de générer des tables de matières automatiquement. Les styles Table des matières Les styles... 1 1. Tutoriels... 1 2. Pourquoi utiliser les styles?... 1 3. Qu'est-ce qu'un style?... 1 4. Utiliser les styles existants... 2 Afficher les styles... 2 Appliquer

Plus en détail

CAP BOX Note utilisateurs

CAP BOX Note utilisateurs CAP BOX Note utilisateurs Sommaire ESPACE UTILISATEUR... Se connecter pour la ère fois sur son espace CAP BOX... Paramétrage du compte entreprise... Identité de l'entreprise.... Présentation des documents

Plus en détail

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U N O T A I R E S OUVERTURE DE SUCCESSION LISTE DES PIECES A FOURNIR AU NOTAIRE Concernant le défunt : - Deux extraits de son acte de décès, - Livret de famille et

Plus en détail

DE LA STRATÉGIE AUX ACTES

DE LA STRATÉGIE AUX ACTES DE LA STRATÉGIE AUX ACTES N 3.0 La lettre du Groupe ALTHÉMIS, réseau notarial // N 3.0 // avril 2010 LES GRANDES ÉTAPES DU RÈGLEMENT D UNE SUCCESSION Sommaire ETAPE N 1 : OUVERTURE DU DOSSIER ETAPE N 2

Plus en détail

Les démarches après un décès

Les démarches après un décès Les démarches après un décès Il faut savoir que la succession s'ouvre dès le jour du décès. En conséquence, de nombreuses démarches doivent être faites assez rapidement pour ne pas perdre d'éventuels avantages.

Plus en détail

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit Donations, successions Droits de mutation à titre gratuit Août 2012 Henry Royal 1 Tél : 01 47 68 96 92 contact@royalformation.com www.royalformation.com Territorialité I. - Exonérations des droits de mutation

Plus en détail

Manuel Comptabilité générale

Manuel Comptabilité générale Manuel Date Qui Description 17/09/10 Carrupt Laurence Nouvelle version Page 1 / 25 Table des matières 1. Ouverture d'un nouvel exercice comptable... 3 2. Création des classes et natures... 5 3. Paramètres

Plus en détail

Financement des études supérieures

Financement des études supérieures Page 1 sur 10 Financement des études supérieures Cas d étude : couple de quarantenaires avec 3 enfants de 9, 6 et 4 ans. Début des études pour le 1 er enfant = 2022 Début des études pour le 2 e enfant

Plus en détail

Guide utilisateur Openbravo POS

Guide utilisateur Openbravo POS Openbravo POS Date Version Auteur : 23/08/2010 : 1.1 : Céline MARTIN Sommaire 1 Écran d'accueil...3 1.1 Se connecter...3 1.2 Les différents rôles...4 1.2.1 Caissière...4 1.2.2 Chef de caisse...5 2 Ouverture

Plus en détail

Carnet. L assurance vie et le démembrement. Juin 2012

Carnet. L assurance vie et le démembrement. Juin 2012 Carnet à Thème thème L assurance vie et le démembrement Juin 2012 L ASSURANCE VIE ET LE DÉMEMBREMENT 3 Introduction L assurance vie et le démembrement : une solution pour la transmission du patrimoine

Plus en détail

Notice de présentation. La mise à jour de la référence bancaire sous TelePAC

Notice de présentation. La mise à jour de la référence bancaire sous TelePAC Notice de présentation La mise à jour de la référence bancaire sous TelePAC Avril 2015 Table des matières Présentation générale... 3 La mise à jour de votre référence bancaire... 4 1. Créer une nouvelle

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION LOCKIMMO SYNDIC

MANUEL D UTILISATION LOCKIMMO SYNDIC MANUEL D UTILISATION LOCKIMMO SYNDIC LOCKimmo Logiciels de gestion immobilière Table des matières Paramétrage de votre copropriété...4 1ère Étape : Création de votre fiche Syndic...4 2ème Étape : Création

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

Guide d'utilisation. De Kompozer. AUTEUR INITIAL : S. LOIZEL Collège Saint Joseph Caudan (56)

Guide d'utilisation. De Kompozer. AUTEUR INITIAL : S. LOIZEL Collège Saint Joseph Caudan (56) Guide d'utilisation De Kompozer AUTEUR INITIAL : S. LOIZEL Collège Saint Joseph Caudan (56) Table des matières Fiche1 : Créer, nommer et sauvegarder une page...2 Fiche2 : Modifier les couleurs et le fond

Plus en détail

FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS

FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS AUTEUR : THIERRY TILLIER Ceci est un extrait du cours disponible sur http://www.coursdinfo.fr 2/21 Calculs entre feuilles et entre

Plus en détail

La dévolution légale de la succession

La dévolution légale de la succession La dévolution légale de la succession La loi prévoit à qui reviennent les biens du défunt si celui n'a pas laissé de disposition de dernière volonté: ce sera la "dévolution légale de la succession". La

Plus en détail

Note technique - Régime du tiers payant AbiFire v5.5/v6.2

Note technique - Régime du tiers payant AbiFire v5.5/v6.2 Note technique - Régime du tiers payant AbiFire v5.5/v6.2 Dernière révision: 12/12/2014 Table des matières 1 Qu'est-ce que le régime du tiers payant... 2 2 Initialisations... 2 2.1 Préférences... 2 2.2

Plus en détail

Daniel Schafer Associé. Gilbert Ladreyt Associé

Daniel Schafer Associé. Gilbert Ladreyt Associé La nouvelle Convention entre la Confédération suisse et la République française en vue d éviter les doubles impositions en matière d impôts sur les successions Daniel Schafer Associé Gilbert Ladreyt Associé

Plus en détail

«Droit successoral : Et quand je ne serai plus là?»

«Droit successoral : Et quand je ne serai plus là?» Conférence donnée par Me Antoine Rochat, notaire, Lausanne «Droit successoral : Et quand je ne serai plus là?» 6 mars 2012 Plan de l exposé : joint Les parentèles : joint I : Introduction I.1 : Définition

Plus en détail

DECLARATION POUR L'IMPÔT SUR LES SUCCESSIONS

DECLARATION POUR L'IMPÔT SUR LES SUCCESSIONS DECLARATION POUR L'IMPÔT SUR LES SUCCESSIONS DÉPARTEMENT DE LA JUSTICE, DE LA SECURITÉ ET DES FINANCES SERVICE DES CONTRIBUTIONS N/REF. : La Chaux-de-Fonds, le Déclaration à renvoyer, dûment remplie et

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Septembre 2011 2011 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire I Petits-enfants venant à une succession par suite de la renonciation de leur auteur, enfant unique : impossibilité d appliquer l abattement

Plus en détail

Parlons Assurance-vie

Parlons Assurance-vie Parlons Assurance-vie Aléa : événement incertain lié au risque assuré par le contrat. Arbitrage : possibilité de modifier la répartition entre les différents supports de placement des primes. Arrérage

Plus en détail

DECOUVERTE DU LOGICIEL CIEL GESTION COMMERCIALE

DECOUVERTE DU LOGICIEL CIEL GESTION COMMERCIALE DECOUVERTE DU LOGICIEL CIEL GESTION COMMERCIALE 1 ère PARTIE : Création de la société et saisie des fichiers 1 ère étape : Créer le dossier 1. Lancer ciel gestion commerciale 2. Cliquer sur le bouton «annuler»

Plus en détail

Guide d utilisation. Logiciel de conseil patrimonial et d'aide àla vente

Guide d utilisation. Logiciel de conseil patrimonial et d'aide àla vente Guide d utilisation Logiciel de conseil patrimonial et d'aide àla vente Sommaire Vue d ensemble Présentation p. 3 Ergonomie générale Page d accueil Accès aux dossiers p. 4 Dossier, synthèse et objectifs

Plus en détail

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

LA DONATION ENTRE VIFS

LA DONATION ENTRE VIFS Avec la collaboration des Instituts du C.S.N LA DONATION ENTRE VIFS La donation entre vifs est l acte par lequel le donateur se dépouille actuellement et irrévocablement d un bien ou d un droit au profit

Plus en détail

Édition 2014. mes. démarches. pour. préparer. etorganiser. ma succession

Édition 2014. mes. démarches. pour. préparer. etorganiser. ma succession Édition 2014 mes démarches pour préparer etorganiser ma succession ÉDITO Vous guider dans vos démarches Pour protéger vos proches, il est essentiel de préparer votre succession. Cette démarche, si elle

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION SIMPLY SYNDIC

GUIDE D UTILISATION SIMPLY SYNDIC GUIDE D UTILISATION SIMPLY SYNDIC NOVEMBRE 2014 1 SOMMAIRE Installation Page 4 Démarrage et mise en route Page 5 1. CREATION DE LA COPROPRIETE 1.1 L IMMEUBLE Page 6 1.2 LES LOTS Page 7 1.3 LES COPROPRIETAIRES

Plus en détail

LA REPRÉSENTATION EN MATIERE SUCCESSORALE

LA REPRÉSENTATION EN MATIERE SUCCESSORALE LA REPRÉSENTATION EN MATIERE SUCCESSORALE DROIT PATRIMONIAL En l absence de testament, le système de détermination des héritiers repose sur deux notions essentielles : - la notion d ordre, qui désigne

Plus en détail

HOW TO Gestion des Primes. Module Cassiopée

HOW TO Gestion des Primes. Module Cassiopée HOW TO Gestion des Primes Module Cassiopée QUASAR Conseil 2010 QUASAR Conseil Le Roussillon 86450 Pleumartin Tel : 05 49 86 65 41 Fax : 05 49 86 76 27 www.quasarconseil.fr pleiade@quasarconseil.fr Sommaire

Plus en détail

Personnes physiques domiciliées hors de France

Personnes physiques domiciliées hors de France SECTION 3 Personnes physiques domiciliées hors de France 1. À condition que la valeur nette de leur patrimoine imposable soit supérieure à la limite de la première tranche du tarif fixé à l'article 885

Plus en détail

FEN FICHE EMPLOIS NUISANCES

FEN FICHE EMPLOIS NUISANCES Version 4.8.2 Date mise à jour : 19 Février 2013 Auteur : LAFUMA Gilles Email : glfm02@orange.fr Web : www.procarla.fr/soft Présentation : FEN FICHE EMPLOIS NUISANCES Le Logiciel FEN Fiche emploi nuisance

Plus en détail

Vademecum du. patrimoine 2013. Version de démonstration : consultation du chapitre Transmission-Donation

Vademecum du. patrimoine 2013. Version de démonstration : consultation du chapitre Transmission-Donation Vademecum du patrimoine 2013 1 8 e é d i t i o n / E x t r a i t Version de démonstration : consultation du chapitre Transmission-Donation S o u s l a d i r e c t i o n d e V é r o n i q u e C o u t u

Plus en détail

Me ANGELE KOUASSI, Notaire, Past-Présidente AFJCI 2013 FORMATION SUR LES SUCCESSIONS

Me ANGELE KOUASSI, Notaire, Past-Présidente AFJCI 2013 FORMATION SUR LES SUCCESSIONS FORMATION SUR LES SUCCESSIONS 1 SUCCESSIONS, Loi N 64-379 du 07 Octobre 1964. Chers séminaristes, Mesdames et Messieurs, le sujet qui nous réunis ce jour a toujours été d actualité et le demeure encore

Plus en détail

Les de marches en cas de de ce s

Les de marches en cas de de ce s Les de marches en cas de de ce s Le décès d un proche nous plonge souvent dans un grand désarroi. Certaines démarches doivent cependant être accomplies rapidement. Ce mini-guide est destiné à vous informer

Plus en détail

Guide de formation. EasyCruit

Guide de formation. EasyCruit Guide de formation EasyCruit Contents INTRODUCTION... 3 PRÉSENTATION ET NAVIGATION... 3 CRÉATION D UN PROJET DE RECRUTEMENT... 5 ETAPE 1 : Nom interne du projet... 5 ETAPE 2 : Associer l offre au bon département...

Plus en détail

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude ISF. A l attention de Monsieur et Madame XXXXXXXX

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude ISF. A l attention de Monsieur et Madame XXXXXXXX CONSEILS -EN- PATRIMOINE Étude ISF A l attention de Monsieur et Madame XXXXXXXX 10 Préambule Ermont, le XXXXXX Évaluer, déclarer son Impôt de Solidarité sur la Fortune dans de bonnes conditions demeurent

Plus en détail

EVOLUTION 7.1 Déroulement DREAM INFO 1 Dossier 23 Ciel Gestion Commerciale.

EVOLUTION 7.1 Déroulement DREAM INFO 1 Dossier 23 Ciel Gestion Commerciale. 1. Mission 1 : Créer la société et faire son paramétrage :...3 1.1. Création d un nouveau dossier :...3 1.2. Paramétrage des Barres d outils :...6 1.3. Paramétrage général de la Gestion Commerciale :...6

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5 1. Introduction... 2 2. Création d'une macro autonome... 2 3. Exécuter la macro pas à pas... 5 4. Modifier une macro... 5 5. Création d'une macro associée à un formulaire... 6 6. Exécuter des actions en

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

Assurance vie et succession 23/05/2011

Assurance vie et succession 23/05/2011 Assurance vie et succession 23/05/2011 Les enjeux SOMMAIRE Le contrat d assurance vie Contrat d assurance vie dénoué et succession Contrat d assurance vie non dénoué et succession Conclusion Les enjeux

Plus en détail

Gestion des absences (Agent/absences)

Gestion des absences (Agent/absences) Gestion des absences (Agent/absences) L'écran est divisé en deux parties : - le récapitulatif de l'ensemble des congés dont a bénéficié l'agent, tous types de congés confondus. Un clic sur la ligne de

Plus en détail

LES CLAUSES PARTICULIERES DE DONATION

LES CLAUSES PARTICULIERES DE DONATION MAJ 23/04/12 Avec la collaboration du Cridon Nord-Est LES CLAUSES PARTICULIERES DE DONATION Une donation peut imposer au donataire une ou plusieurs obligations (charge), ou prévoir une résolution de l

Plus en détail

Les délais à respecter

Les délais à respecter Les délais à respecter Dans les 24 heures Contacter les pompes funèbres et organiser les obsèques Si le défunt a souscrit une assurance Garantie obsèques au Crédit Agricole*, prévenir Assistance Obsèques

Plus en détail

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont I Open Boutique Sommaire : I Open Boutique... 1 Onglet «Saisie des Produits»... 3 Création d'une nouvelle fiche boutique :... 3 Création d'une nouvelle fiche lieux de retraits :... 10 Création d'une nouvelle

Plus en détail

Création d'un diaporama

Création d'un diaporama S JOLLY décembre2010 - v3 Création d'un diaporama avec IMPRESS 3.0 Création d'un diaporama - Utilisation du logiciel IMPRESS / Open Office 3.0 - page 1 Sommaire 1 PRÉSENTATION...3 2 DÉMARRER IMPRESS...4

Plus en détail

1 AU DEMARRAGE...2 2 LE MENU DEMARRER...3

1 AU DEMARRAGE...2 2 LE MENU DEMARRER...3 Sommaire 1 AU DEMARRAGE...2 2 LE MENU DEMARRER...3 3 POUR DEMARRER UN PROGRAMME...4 4 POSITION ET DIMENSION DES FENETRES...5 POSITION...5 DIMENSION...5 UTILISER LES BARRES DE DEFILEMENT...7 POUR AFFICHER

Plus en détail

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation Interface PC Vivago Ultra Pro Guide d'utilisation Version 1.03 Configuration de l'interface PC Vivago Ultra Configuration requise Avant d'installer Vivago Ultra sur votre ordinateur assurez-vous que celui-ci

Plus en détail

CONSEILS -EN - PATRIMOINE

CONSEILS -EN - PATRIMOINE CONSEILS -EN - PATRIMOINE ÉTUDE ISF à l attention de Madame XXXXXXXX réalisé le XXXXXXXXX par XXXXXXXX Préambule Ermont, le... Évaluer, déclarer son Impôt de Solidarité sur la Fortune dans de bonnes conditions

Plus en détail

Guide d'utilisation. OpenOffice Calc. AUTEUR INITIAL : VINCENT MEUNIER Publié sous licence Creative Commons

Guide d'utilisation. OpenOffice Calc. AUTEUR INITIAL : VINCENT MEUNIER Publié sous licence Creative Commons Guide d'utilisation OpenOffice Calc AUTEUR INITIAL : VINCENT MEUNIER Publié sous licence Creative Commons 1 Table des matières Fiche 1 : Présentation de l'interface...3 Fiche 2 : Créer un nouveau classeur...4

Plus en détail

La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie. Incidences de la réforme de la fiscalité successorale

La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie. Incidences de la réforme de la fiscalité successorale La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie Incidences de la réforme de la fiscalité successorale Sommaire Grandes lignes de la réforme : - Exonération des successions entre époux ou

Plus en détail

Base élèves : des étiquettes avec OpenOffice 2.0

Base élèves : des étiquettes avec OpenOffice 2.0 Base élèves : des étiquettes avec Open Office Base élèves : des étiquettes avec OpenOffice.0. Exportation du fichier CSV depuis Base élèves Après identification dans l'espace directeur, choisir le menu

Plus en détail