LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE"

Transcription

1 LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE Les liquides circulants de l organisme (la lymphe et le sang) véhiculent des molécules et des cellules dont certaines sont des «acteurs de l immunité». Votre travail consiste à repérer sur un frottis sanguin des leucocytes et à étudier plus particulièrement ceux impliqués dans la sécrétion de molécules d'anticorps N.B. : Le sang est un tissu où les cellules (hématies, leucocytes) baignent dans un milieu liquide (le plasma). Un frottis sanguin est obtenu après étalement sur une lame de verre d'une goutte de sang en couche mince ; la préparation est ensuite colorée et fixée. On vous propose - de réaliser un frottis sanguin vous permettant d'observer les leucocytes circulants - - de rechercher sur un frottis du commerce un lymphocyte d'expliquer la sécrétion des molécules d'anticorps par un plasmocyte, provenant de la différenciation d'un lymphocyte B SEQUENCE A 1. Réalisation d'un frottis sanguin permettant d'observer les leucocytes circulants MATERIEL ET DOCUMENTS DISPONIBLES un échantillon de sang de mouton * un bâtonnet pour prélever une goutte de sang un microscope ; une lame et une lamelle «rigide» pour réaliser l étalement du sang sur la lame ; un flacon d'eau distillée du papier absorbant, un petit récipient creux, un détergeant pour le nettoyage de la lamelle et une poubelle de table «déchets sanguins». un colorant et fixateur : une solution de bleu de méthylène qui colore les noyaux en bleu. des allumettes et une boîte de Pétri en verre dans laquelle a lieu la fixation et la coloration des cellules sanguines. une petite étiquette (ou un papier collant) pour écrire votre nom en vue de reconnaître et évaluer le frottis réalisé lors de cette séquence. un document illustrant les gestes à effectuer (annexe 1) une fiche de détermination des cellules du sang (annexe 2) * On justifie ce choix en précisant que ce sang est livré sur commande et par abonnement au laboratoire de biochimie du LYP. Cela garantit une sécurité en vue de la manipulation de ce produit sanguin. Néanmoins, ce sang présente 2 inconvénients : 1. Ce sang provient d un animal tué depuis plus de 8 jours : ce n est plus tout à fait un sang «frais». 2. Le sang de mouton est plus riche en globules rouges que le sang humain ( contre 4 à par mm 3 de sang) et est donc plus pauvre en globules blancs (cellules qui font l objet de cette étude).

2 a. Protocole expérimental 1. Etalement sanguin - Principe : étaler une goutte de sang sur une lame de verre, de façon uniforme, afin qu il n y ait qu une couche de cellules sanguines. - Méthode donnée pour une main droite (ANNEXE 1) Figure 1 : Déposer avec le bâtonnet une goutte de sang de 2 mm de diamètre environ à 1 cm du bord droit de la lame en verre. Amener la lamelle au contact de la lame, suivant un angle de 30 à 45, de façon que son arête se trouve à gauche de la goutte de sang. Figures 2 et 3 : Faire glisser la lamelle vers la goutte de sang : celle-ci s étire par capillarité le long de l arête. Figure 4 : Pousser la lamelle d un mouvement lent, continu et régulier vers l extrémité gauche de la lame, sans trop appuyer. Tout le sang doit être étalé avant qu on atteigne l extrémité de la lame. Sécher aussitôt le frottis en agitant la lame. ANNEXE 1 Réalisation du frottis sanguin : Figures 1 à 4 2. Fixation et coloration Placer la lame dans la boîte de Pétri en verre sur les morceaux d allumettes. Recouvrir la lame de solution de bleu de méthylène (une dizaine de gouttes). Laisser agir 2 minutes. Rincer à l eau distillée, sécher à l air. Ne pas recouvrir par une lamelle. Puis, coller l étiquette sur un bord de la lame avec votre nom.

3 b. Recherche d'un leucocyte Observer ce frottis au microscope, rechercher et identifier une cellule immunocompétente. Pour la reconnaissance on s'aidera de l'annexe 3. Appeler l'enseignant(e) pour vérification. ANNEXE 2 Trois types de leucocytes observés au microscope optique un granulocyte = un polynucléaire un lymphocyte un monocyte x1400 x2700 x1400 N.B : avant de terminer cette séquence, il faut veiller à respecter les consignes concernant le «plan de travail». SEQUENCE B 2. Exploitation de documents MATERIEL ET DOCUMENTS DISPONIBLES un frottis sanguin du commerce une fiche de détermination des cellules du sang (annexe 3) un microscope optique une demi feuille unie et blanche pour le dessin la photographie de deux leucocytes dont l un a des caractères de cellule sécrétrice (annexe 4)

4 2 a. Rechercher sur un frottis du commerce un granulocyte et un lymphocyte. On dispose d'une préparation du commerce : un «frottis sanguin» coloré. 1. Rechercher sur ce frottis, au microscope optique, deux cellules immunocompétentes : un granulocyte et un lymphocyte. Pour la reconnaissance, on s'aidera de l'annexe 3. Appeler l enseignant(e) pour vérification. ANNEXE 3 Trois types de leucocytes observés au microscope optique un granulocyte = un polynucléaire un lymphocyte un monocyte x1400 x2700 x Dessiner sur la feuille unie et blanche les deux cellules immunocompétentes choisies en respectant les consignes apprises depuis la classe de seconde. 3. Préciser sur le compte-rendu les critères de reconnaissance de ces cellules et permettant de les distinguer des autres cellules immunocompétentes (taille de la cellule, forme du noyau). 2 b. Identifier un plasmocyte. Cette cellule qui sécrète des molécules d'anticorps (ce sont des protéines) provient de la différenciation d'un lymphocyte B. Vous disposez d'un document de l APBG (ANNEXE 4) : il s'agit de photographies de ces 2 cellules. ANNEXE 4

5 Cellule A (x8500) Cellule B (x8200) Exploiter ces différentes données et utiliser ses connaissances : 1. identifier la cellule (A ou B) qui a les caractères d'une cellule sécrétrice après avoir précisé les critères de reconnaissance d'une telle cellule 2. nommer cette cellule (plasmocyte ou lymphocyte B). GRILLE D'EVALUATION SEQUENCE A ACTIVITES CAPACITES EXPERIMENTALES et COMMUNICATION Barème UTILISER des TECHNIQUES BIOLOGIQUES /10

6 1 - Réaliser l'étalement sanguin Respect du protocole Fixer et colorer le frottis Qualité du frottis : observation au M.O. par l enseignant Observer votre préparation au microscope et placer au centre du champ une cellule immunocompétente EMPLOYER des TECHNIQUES d OBSERVATION /8 Recherche de la cellule immunocompétente 4 Choix du bon grossissement 2 Mise au point correcte 2 ORGANISATION du PLAN de TRAVAIL /2 Organisation correcte et propreté de la paillasse Ranger le plan de travail Microscope laissé prêt à l emploi pour une nouvelle observation 1 Microscope laissé prêt à l emploi pour une nouvelle observation 1 SEQUENCE B UTILISER des MODES de REPRESENTATION Barème Dessin exact de la cellule immunocompétente (tracé appliqué, fin et continu) 1 Dessin fidèle au modèle 1 Légendes exactes (3 attendues) 1 Titre et grossissement utilisé 1 ADOPTER une DEMARCHE EXPLICATIVE Barème Critères de reconnaissance de la cellule immunocompétente choisie 2 Indication des noms précis des cellules du document fourni 2 Mise en relation correcte lors de l'exploitation du document fourni 2

Fiche sujet candidat 1/2

Fiche sujet candidat 1/2 Fiche sujet candidat 1/2 Mise en situation et recherche à mener Dans le cytoplasme, la synthèse de protéine constitue l expression de l information génétique contenue dans l ADN. Pour aboutir à cette synthèse

Plus en détail

TITRE : On est tous séropositif!

TITRE : On est tous séropositif! PRÉPARER UNE «SITUATION COMPLEXE DISCIPLINAIRE», SITUATION D APPRENTISSAGE ET/OU D ÉVALUATION TITRE : On est tous séropositif! classe : 3 ème durée : 30 min I - Choisir des objectifs dans les textes officiels.

Plus en détail

D après vous, à qui pourraient appartenir ce(s) sang(s)? Comment pourrait-on le(s) identifier?

D après vous, à qui pourraient appartenir ce(s) sang(s)? Comment pourrait-on le(s) identifier? TP Etude du sang Sur la scène de crime, nous avons retrouvé différents échantillons de sang (sur la victime, à côté d elle, sur la lame de scie, dans des tubes à essai). On se propose de déterminer la

Plus en détail

Les défenses de notre organisme

Les défenses de notre organisme Les défenses de notre organisme Intro : Si nos barrières naturelles ou nos moyens de prévention n'ont pas pu empêcher une contamination, notre corps dispose d'un «système» assurant la défense de notre

Plus en détail

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation.

Je décide: De faire réaliser aux élèves une tâche complexe. Pour cela, je cherche une situation déclenchante et une démarche d investigation. Je veux : Faire acquérir une connaissance : «les chromosomes sont constitués d A.D.N.» Développer des capacités : «Je ne sais pas lesquelles mais j ai envie de faire un TP, chose peu courante en 3 ème.»

Plus en détail

I Un exemple à partir de données anciennes concernant les leucocytes et leur évolution en cas de SIDA. 3 Utilisation des paramètres de fluorescence :

I Un exemple à partir de données anciennes concernant les leucocytes et leur évolution en cas de SIDA. 3 Utilisation des paramètres de fluorescence : Utilisation du logiciel Cytométrie Logiciel libre et gratuit : adresse de téléchargement et notice complète : http://acces.ens-lyon.fr/acces/logiciels/cytometrie/le-logiciel-cytometrie I Un exemple à partir

Plus en détail

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles Chap 1 - De la lumière solaire à la matière organique : la photosynthèse L énergie

Plus en détail

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique 1. Equipements utilisés L isolement des cellules mononucléées du sang périphérique est effectué à partir d échantillons sanguins par une technique

Plus en détail

I/ L information génétique se trouve dans les chromosomes du noyau.

I/ L information génétique se trouve dans les chromosomes du noyau. Chapitre 2 : localisation et organisation de l information génétique Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme République Démocratique du Congo Ministère de la Santé Programme National de Lutte Contre le Paludisme Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme Ces planches visent à améliorer le diagnostic

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière.

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière. Chapitre n 2 3 Conduction électrique et structure de la matière. T.P.n 1: Les solutions aqueuses sont-elles conductrices? >Objectifs: Tester le caractère conducteur ou isolant de diverses solutions aqueuses.

Plus en détail

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin

Lames préparées (pancréas) Indicateur de glycémie et bandelette d analyse Dispositif de prélèvement sanguin LA GLYCÉMIE But Comprendre l histologie du pancréas. Établir des liens entre l histologie et la physiologie glandulaire. Observer les effets de l insuline sur le contrôle du sucre sanguin. Expliquer les

Plus en détail

La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux

La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux Les différentes méthodes de détection des cellules du système immunitaire 1 - Etude morphologique Elle est réalisée sur 2 types

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

L2 Microbiologie: TD2

L2 Microbiologie: TD2 # Andrew Tolonen (atolonen@gmail.com) # 06 février 2013 L2 Microbiologie: TD2 Exercice 1 On trouve le microorganisme Rhizopus sur du pain moisi. Pourquoi les moisissures poussent-elles plus facilement

Plus en détail

Comptage de Cellules avec une Hémacytomètre Utilisation élémentaire de lê hémacytomètre Introduction Malgré les développements technologiques qui ont eu lieu dans les laboratoires scientifiques durant

Plus en détail

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Que se passe-t-il pour que ce nouveau-né puisse voir le jour? rencontre de l ovule et du spermatozoïde,

Plus en détail

Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration. Identifier les facteurs qui influencent la transpiration

Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration. Identifier les facteurs qui influencent la transpiration 1. Objectifs : Objectifs de savoir: Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration Identifier les facteurs qui influencent la transpiration Etablir la relation entre l'absorption

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2010 TRAVAUX PRATIQUES DE CONTRE-OPTION DU SECTEUR A CANDIDATS DES SECTEURS B ET C

Plus en détail

Kit pédagogique : Du corps humain aux cellules

Kit pédagogique : Du corps humain aux cellules Kit pédagogique : Du corps humain aux cellules Vue d'ensemble et objectifs : Tout d'abord, les élèves doivent réfléchir à ce qu'ils connaissent de leur corps. Savent-ils comment leur corps fonctionne?

Plus en détail

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS Fiche sujet-élève Les végétaux chlorophylliens collectent l énergie lumineuse grâce à différents pigments foliaires que l on peut classer en deux catégories : - les chlorophylles a et b d une part, - les

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Test d immunofluorescence (IF)

Test d immunofluorescence (IF) Test d immunofluorescence (IF) 1.1 Prélèvement du cerveau et échantillonnage Avant toute manipulation, il est fondamental de s assurer que tout le personnel en contact avec un échantillon suspect soit

Plus en détail

1/ Prise de sang. 3/ Rangement Paillettes. 4/ Résultats NFS

1/ Prise de sang. 3/ Rangement Paillettes. 4/ Résultats NFS Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale Nom (Écrire en majuscules). Nom de jeune fille (Écrire en majuscules) Prénoms : Date : Prise de sang Les icônes symbolisent le(s) produit(s) à

Plus en détail

Préparation d'une suspension cellulaire à partir de sang humain et d'un organe murin

Préparation d'une suspension cellulaire à partir de sang humain et d'un organe murin Préparation d'une suspension cellulaire à partir de sang humain et d'un organe murin Séparation de cellule sur coussin de Ficoll 1. Intérêt de la séparation des lymphocytes des autres éléments figurés

Plus en détail

SOMMAIRE : SCIENCES CM

SOMMAIRE : SCIENCES CM SOMMAIRE : SCIENCES CM LE COEUR DOCUMENTS ET TRACES ÉCRITES 1. L organe et son activité 2. Transporteur de sang 3. Organe vital 4. Le Cœur : l organe et son activité (document élève) 5. Le Cœur : l organe,

Plus en détail

Sommaire de la séquence 8

Sommaire de la séquence 8 Sommaire de la séquence 8 Nous avons découvert dans la séquence 7 que les micro-organismes sont présents partout dans notre environnement et qu à la faveur d une lésion, ils sont capables de franchir nos

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

Par : S / Abdessemed

Par : S / Abdessemed Par : S / Abdessemed Cette méthode de prélèvement est facile et rapide et fournit du sang en quantité suffisante pour permettre de répéter un test en cas d erreur ou de résultats douteux, cependant, elle

Plus en détail

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE I - PRINCIPE La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elle est basée sur les différences d affinité des substances à

Plus en détail

Photos des différents ingrédients

Photos des différents ingrédients 14 globules blancs (2 cuillères à soupe farine) participent à la défense contre les bactéries. plaquettes (2 cuillères à café pigment jaune) participent à la coagulation = bouchent les trous Photos des

Plus en détail

PROJET Horloge carillon CONTRAT D ACTIVITE N 7 NIVEAU ème Réalisation sur projet Réalisation assistée par ordinateur Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Concevoir le produit Définir

Plus en détail

SIMESITEM 011 Le guide

SIMESITEM 011 Le guide Pleine page couleur 2e de couverture 1 400 euros HT 2 000 euros HT SIMESITEM 011 Le guide (page de titre) Pleine page couleur 3e de couverture (dernière page, justificatif) 1 400 euros HT 2 000 euros HT

Plus en détail

BIOPSIE de MOELLE OSSEUSE

BIOPSIE de MOELLE OSSEUSE BIOPSIE de MOELLE OSSEUSE Le prélèvement de moelle osseuse? La moelle osseuse, tissu hématopoïétique situé dans la cavité centrale des os, peut être prélevée de deux façons : -par ponction sternale -par

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00. Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75

Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00. Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75 INSTRUCTIONS GENERALES Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00 Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75 Aucun prélèvement ne doit être

Plus en détail

Cinématique et optique géométrique

Cinématique et optique géométrique Cinématique et optique géométrique PHY-5061-2 Activité notée 4 Date de remise :... Identification Nom :... Adresse :...... Tél :... Courriel :... Note :... /100 PHY-5061-2 CINÉMATIQUE ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE

Plus en détail

Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise

Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise Le projet de faire participer une classe de collégiens à une exposition mycologique est né tout simplement. La Société Mycologique Issoise délocalise son exposition annuelle tous les deux ans dans les

Plus en détail

Transfusions sanguines, greffes et transplantations

Transfusions sanguines, greffes et transplantations Transfusions sanguines, greffes et transplantations Chiffres clés en 2008 La greffe d organes est pratiquée depuis plus de 50 ans. 4 620 malades ont été greffés. 1 563 personnes ont été prélevées. 222

Plus en détail

Prise en main par Guy BIBEYRAN Chevalier médiéval époque XIII / XIV siècle métal 75mm Atelier Maket Référence AM75-010 Sculpteur: Benoit Cauchies

Prise en main par Guy BIBEYRAN Chevalier médiéval époque XIII / XIV siècle métal 75mm Atelier Maket Référence AM75-010 Sculpteur: Benoit Cauchies Prise en main par Guy BIBEYRAN Chevalier médiéval époque XIII / XIV siècle métal 75mm Atelier Maket Référence AM75-010 Sculpteur: Benoit Cauchies Cette prise en main est destinée à ceux qui voudraient

Plus en détail

ABX Pentra DX120. Analyseur d hématologie. 45 paramètres Etaleur-colorateur intégré Système expert de validation

ABX Pentra DX120. Analyseur d hématologie. 45 paramètres Etaleur-colorateur intégré Système expert de validation ABX Pentra DX120 Analyseur d hématologie 45 paramètres Etaleur-colorateur intégré Système expert de validation ABX Pentra DX 120 Au cœur de l hématopoïèse Plate-forme complète de cytologie 120 échantillons

Plus en détail

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

LES POLYGONES. Un losange, diagonales 5 cm sur 9 cm. Un rectangle, 4 cm de largeur et 8 cm de longueur.

LES POLYGONES. Un losange, diagonales 5 cm sur 9 cm. Un rectangle, 4 cm de largeur et 8 cm de longueur. LES POLYGONES Un sac en tissu contenant 10 formes géométriques : Un carré, 8 cm de côtés. Un losange, diagonales 5 cm sur 9 cm. Un rectangle, 4 cm de largeur et 8 cm de longueur. Un triangle rectangle,

Plus en détail

Risques infectieux et protection de l organisme.

Risques infectieux et protection de l organisme. Risques infectieux et protection de l organisme. L œil humain ne peut pas voir les objets dont la taille est inférieure à 0.1 mm Tous ces êtres vivants dont taille est inférieure à 0.1 mm sont appelés

Plus en détail

Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire

Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire Problème n 1 : Comment le corps réagit-il lors d une infection? Rappel : une infection se caractérise par la multiplication

Plus en détail

JOURNÉE D ANIMATION TERMINALE S

JOURNÉE D ANIMATION TERMINALE S JOURNÉE D ANIMATION TERMINALE S 16 /01/2013 PROGRAMME DE LA JOURNEE Matinée à l ISTO : 9h-12 h, Accueil par Gaëlle Prouteau Maître de conférences et les IA- IPR, Michel Khairallah et Guy Lévêque Conférence

Plus en détail

CAHIER DE LABORATOIRE

CAHIER DE LABORATOIRE Cégep de Rivière-du-Loup Programme Soins Préhospitaliers d Urgence 181.AO CAHIER DE LABORATOIRE ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE 2 101 013 RL (2-1 -2) PRÉALABLES: AUCUN Hiver 2009 Nadine Coulombe Local: C-132 Tél.:

Plus en détail

Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006

Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006 Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006 1. Propagation rectiligne de la lumière (Euclide, ~300 av. J.-C. - ~260av. J.-C.) Durée : environ 1h00 en classe Construction d

Plus en détail

Hémogramme et cytométrie en flux: présentation des principaux graphiques normaux et modifiés chez le chien et le chat

Hémogramme et cytométrie en flux: présentation des principaux graphiques normaux et modifiés chez le chien et le chat Hémogramme et cytométrie en flux: présentation des principaux graphiques normaux et modifiés chez le chien et le chat Alexandra Briend-Marchal Laboratoire Vebiotel France Introduction La cytométrie en

Plus en détail

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène :

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène : Défi : La lumière est-elle blanche? un disque compact, une lampe de poche 1. Eclaire le CD. Ton hypothèse s est-elle vérifiée? 1 Défi : La lumière est-elle blanche? un miroir, une cuvette, de l eau, une

Plus en détail

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S2 Écran plat Type d'activité Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo Notions et contenus Synthèse additive. Vision des couleurs

Plus en détail

Micro/Nanofabrication pour la microfluidique et la biologie

Micro/Nanofabrication pour la microfluidique et la biologie 1 Workshop Dispositifs Médicaux 20 novembre 2012 Micro/Nanofabrication pour la microfluidique et la biologie Anne-Marie HAGHIRI-GOSNET LABORATOIRE DE PHOTONIQUE ET DE NANOSTRUCTURES route de Nozay, 91460

Plus en détail

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE

GRAVURE - TISSAGE VANNERIE - ENTRELACS FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE FICHE PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES NIVEAUX Classe de CM2-6 ème DÉROULEMENT DE LA SÉQUENCE ET DESCRIPTION DE LA DÉMARCHE Cette séquence peut s organiser autour de trois séances en mathématiques 1 ère séance

Plus en détail

FROTTIS CERVICO-UTERIN EN MILIEU LIQUIDE : QUELS AVANTAGES PRATIQUES POUR LE PRATICIEN?

FROTTIS CERVICO-UTERIN EN MILIEU LIQUIDE : QUELS AVANTAGES PRATIQUES POUR LE PRATICIEN? FROTTIS CERVICO-UTERIN EN MILIEU LIQUIDE : QUELS AVANTAGES PRATIQUES POUR LE PRATICIEN? M. Courtade-Saïdi, L. Collin, J. Aziza UF d Histologie-Cytologie - Service d Anatomie Pathologique et Histologie-Cytologie

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PROPRETÉ?

QU EST-CE QUE LA PROPRETÉ? N QU EST-CE QUE LA PROPRETÉ? :: Découpe les mots en bas de la feuille. :: Choisis mots pour dire ce que tu penses de chaque illustration et colle-les dessus. TACHÉ NETTOYÉ BRILLANT PROPRE SALE GRAS BOUEUX

Plus en détail

L ' é n e r g i e C o s m é t i q u e

L ' é n e r g i e C o s m é t i q u e Laboratoires d'armor CATALOGUE DES EMBALLAGES Année 00/00 L ' é n e r g i e C o s m é t i q u e Laboratoires d'armor SOMMAIRE Les tangos... Les bouillottes... Les flacons colorés (verre ou pet)... Les

Plus en détail

Résultats d une analyse de sang effectué sur un enfant atteint d une déficience innée

Résultats d une analyse de sang effectué sur un enfant atteint d une déficience innée Chap. 7- Doc. 2 Déterminez le rôle et l origine des lymphocytes Pour cela : - Comparez la quantité de lymphocytes chez un enfant bulle et chez un individu normal. - Mettez en relation le nombre de lymphocytes

Plus en détail

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact.

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Les produits d'entretien pour lentilles sont de différentes natures. Le produit

Plus en détail

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation.

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation. Document du professeur 1/8 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie PRINCIPE DE LA CHROMATOGRAPHIE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES Les médicaments

Plus en détail

Pour les classes de CP

Pour les classes de CP Pour les classes de CP Fournitures Sur chaque objet, chaque crayon... merci d'indiquer le prénom de l'enfant de manière lisible. 1 protège-cahier transparent GRAND FORMAT 21 x 29,70 cm Tee-shirt de l'école

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail

Chaque jour compte! Les 100 jours d école...

Chaque jour compte! Les 100 jours d école... Chaque jour compte! Les 100 jours d école... Rituel du matin quotidien (Rituel pratiqué aux Etats-Unis en partant du livre «Les 100 premiers jours d école» de Rosemary Wells, introuvable en version française

Plus en détail

LES TROUS NOIRS ATTAQUENT!

LES TROUS NOIRS ATTAQUENT! LES TROUS NOIRS ATTAQUENT! Cette fiche propose de s'initier à la lumière et aux couleurs. Thème : la lumière Âges : 8 à 13 ans ( à adapter pour les 5 à 7 ans) Nombre de joueurs : 10 à 40 Nombre d équipes

Plus en détail

Recettes d artistes à propos du Liant

Recettes d artistes à propos du Liant En 2003, des artistes-étudiants en école d arts, ainsi que quelques artistes professionnels ont participé à l élaboration du Liant Lefranc & Bourgeois, vous trouverez ici une illustration des pistes créatives

Plus en détail

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.)

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) classe : 5 ème durée : 55 minutes Contexte : La partie «digestion des aliments et le devenir des Nutriments» commence avec la mise en place de cette tâche. En introduction

Plus en détail

ABX Micros CRP200. Analyseur d urgence. Numération 18 paramètres + CRP simultanées Micro prélèvement

ABX Micros CRP200. Analyseur d urgence. Numération 18 paramètres + CRP simultanées Micro prélèvement ABX Micros CRP200 Analyseur d urgence Numération 18 paramètres + CRP simultanées Micro prélèvement ABX Micros CRP 200 Pour une réponse biologique rapide Une qualité d analyse > Un seul tube Sang total

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

Entretien annuel du brûleur FICHE PEDAGOGIQUE

Entretien annuel du brûleur FICHE PEDAGOGIQUE TP n 3 ACTIVITE 1 Brûleur fioul Entretien annuel du brûleur FICHE PEDAGOGIQUE Niveau d'enseignement : 5 Nature : TP par groupe Temps prévisionnel : 4 heures Objectif : l élève doit être capable de réaliser

Plus en détail

Petrifilm. Levures & Moisissures. Guide d'interprétation

Petrifilm. Levures & Moisissures. Guide d'interprétation 3 Petrifilm Levures & Moisissures Guide d'interprétation Le dénombrement des colonies de levures et de moisissures sur le Petrifilm est simple. Un indicateur coloré, permet de distinguer les colonies de

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air.

LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air. LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L air.? L air cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L air Cycle 2 L'air. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Questionnement initial à propos de l air

Plus en détail

www.imprimermonlivre.com

www.imprimermonlivre.com 0 www.imprimermonlivre.com Composition d une couverture avec Word L objectif de ce guide est de vous proposer un mode opératoire pour créer une couverture avec Word. Nous vous rappelons toutefois que Word

Plus en détail

TP N 3 La composition chimique du vivant

TP N 3 La composition chimique du vivant Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant : une planète habitée Chapitre II : La nature du vivant TP N 3 La composition chimique du vivant Les conditions qui règnent sur terre

Plus en détail

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation TP Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation Règles de sécurité Blouse, lunettes de protection, pas de lentilles de contact, cheveux longs attachés. Toutes les solutions aqueuses seront jetées

Plus en détail

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope.

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Le microscope simplifié TP : Le microscope Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Description : Un microscope est constitué entre autres de

Plus en détail

NOM : PRÉ-TEST 2 PHY NYC GROUPES 1315 et 1316 09/04/08

NOM : PRÉ-TEST 2 PHY NYC GROUPES 1315 et 1316 09/04/08 Règlements : NOM : PRÉ-TEST 2 PHY NYC GROUPES 1315 et 1316 09/04/08 Professeur : Pierre Noël de Tilly Tout plagiat entraîne la note zéro. Seuls calculatrice, règle, rapporteur d'angle, gomme à effacer,

Plus en détail

LE MICROSCOPE OPTIQUE Durée : 2 X 2h

LE MICROSCOPE OPTIQUE Durée : 2 X 2h Discipline : Intitulé de la séance : Mesure et instrumentation LE MICROSCOPE OPTIQUE Durée : 2 X 2h Objectifs Objectifs : - Révision générale de la structure d'un microscope et découverte des microscopes

Plus en détail

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Doc PP Hatier HCl : réaction avec le magnésium [magnésium (réactif 1) + HCl (réactif 2) dihydrogène + chlorure de Mg (produits

Plus en détail

Des déficiences présentes

Des déficiences présentes Des déficiences présentes Comment se fait-il que dans certains cas, le système immunitaire ne fonctionne pas convenablement? Problèmes : 1. Pourquoi certains enfants sont-ils mis sous bulle plastique?

Plus en détail

Stage de formation 17 & 18 mars 2014. NetBioDyn et la modélisation des réactions immunitaires. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation

Stage de formation 17 & 18 mars 2014. NetBioDyn et la modélisation des réactions immunitaires. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation Stage de formation 17 & 18 mars 2014 Conférences Institut français de l Éducation Ateliers École normale supérieure de Lyon (site Monod) nihil est sine ratione NetBioDyn et la modélisation des réactions

Plus en détail

Microscopie électronique en biologie

Microscopie électronique en biologie Microscopie électronique en biologie Objectif de la microscopie en biologie Imager des structures, Co-localiser les protéines ou certaines molécules Acquisition In vivo A haute résolution Microscopie électronique

Plus en détail

Nom : Groupe : Date :

Nom : Groupe : Date : OPTIQUE Note aux enseignants ou aux TTP : voir à la fin de ce laboratoire. LABO 12 Les images formées dans les lentilles minces TYPE DE LABO : Observation BOITE A OUTILS : Une méthode pour trouver d une

Plus en détail

Commande de produits sanguins au laboratoire d'immuno-hématologie de Pourtalès.

Commande de produits sanguins au laboratoire d'immuno-hématologie de Pourtalès. Commande de concentré érythrocytaire (CE) naissance complète) appelle le laboratoire d immuno-hématologie au 3. La laborantine donne les indications à suivre pour le ou les prélèvements nécessaires. Pour

Plus en détail

I] Les différents types de lentilles

I] Les différents types de lentilles Chapitre II Les lentilles et l œil I] Les différents types de lentilles 1) Quelles catégories de lentilles, les différents bords permettent-ils de distinguer? Comment est la matière constituant une lentille?

Plus en détail

CREST d Oloron IEN Oloron. Centre administratif 2 ème étage, 14 rue adoue 64 400 Oloron Ste Marie cedex Tel : 05 59 39 79 09 - Email:

CREST d Oloron IEN Oloron. Centre administratif 2 ème étage, 14 rue adoue 64 400 Oloron Ste Marie cedex Tel : 05 59 39 79 09 - Email: Séquence : l'électricité au cycle 2 Place dans les programmes : 4. Le monde des objets Ils réalisent des maquettes élémentaires et des circuits électriques simples pour comprendre le fonctionnement d un

Plus en détail

Pop-Art façon Roy Liechtenstein

Pop-Art façon Roy Liechtenstein 1 sur 6 22/01/2010 22:35 Pop-Art façon Roy Liechtenstein Ce tutoriel peut paraître loin de la photographie, mais il contient des techniques très utiles, voire indispensables en matière de retouche. 1 -

Plus en détail

CENTRO WINDOW. ans. 214 cm PACKS CENTRO CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES OPTIONS DISPONIBLES FICHE TECHNIQUE

CENTRO WINDOW. ans. 214 cm PACKS CENTRO CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES OPTIONS DISPONIBLES FICHE TECHNIQUE 10 GARANTIE ans GARANTIE EN DISPONIBLE RECTO-VERSO CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Système d affichage modulaire innovant. Structure monobloc robuste en aluminium anodisé. Panneaux magnétiques pour un montage

Plus en détail

SVT- S2- TP1 Embryophytes Pr. Hikmat Tahiri 1- ETUDE DES TISSUS PRIMAIRES 2- ANATOMIE DE LA TIGE PRIMAIRE EXEMPLE: BRYONIA DIOICA

SVT- S2- TP1 Embryophytes Pr. Hikmat Tahiri 1- ETUDE DES TISSUS PRIMAIRES 2- ANATOMIE DE LA TIGE PRIMAIRE EXEMPLE: BRYONIA DIOICA Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat 2013-2014 SVT- S2- TP1 Embryophytes Pr. Hikmat Tahiri 1- ETUDE DES TISSUS PRIMAIRES 2- ANATOMIE DE LA TIGE PRIMAIRE EXEMPLE: BRYONIA DIOICA CT

Plus en détail

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème pour une résistance de chauffe dans un microsystème Bertrand Selva Bertrand.selva@bretagne.ens-cachan.fr 1 Plan de la présentation Présentation des microsystèmes Dimensions caractéristiques, technique

Plus en détail

PRINT ACOUSTICS PANNEAUX ACOUSTIQUES NOUVEAU TUEZ LE BRUIT NOUVELLE COLLECTION. 11/2013 rev1

PRINT ACOUSTICS PANNEAUX ACOUSTIQUES NOUVEAU TUEZ LE BRUIT NOUVELLE COLLECTION. 11/2013 rev1 PRINT ACOUSTICS PANNEAUX ACOUSTIQUES NOUVEAU TUEZ LE BRUIT NOUVELLE COLLECTION 11/2013 rev1 TABLE DES MATIERES Table des matières... Information générale... Applications et solutions... Type S... Type

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE THÈME : Des débuts de la génétique aux enjeux actuels des biotechnologies Niveau : Spécialité terminale S TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE EXTRAIT DU BO: Notions et contenus

Plus en détail

Procédure de tri et traitement des déchets Pro 032

Procédure de tri et traitement des déchets Pro 032 Service de Sécurité Ferme de la Mouline Tél. 021 692 2570 / Fax 021 692 2575 Procédure Procédure de tri et traitement des déchets Pro 032 Contenu 1. Objet... 1 2. Domaine d application... 1 3. Abréviations...

Plus en détail

Consigne : je remplis le tableau en tenant compte des informations de la ligne supérieure et de la colonne de gauche (droite pour les gauchers)

Consigne : je remplis le tableau en tenant compte des informations de la ligne supérieure et de la colonne de gauche (droite pour les gauchers) Découverte du monde : traiter deux informations Compétence : Savoir utiliser un tableau à double entrée. Matériel : - un plateau de jeu quadrillé : cinq lignes et cinq colonnes, - quatre pièces "couleur",

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Chimie biochimie sciences du vivant Classe de première Ressources pour le lycée technologique Présentation Thème 3 du programme Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité

Plus en détail

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON ATTENTION! LASER ET LAMPE À MERCURE : DANGER! - Ne jamais regarder directement le faisceau Laser, sous peine de brûlures irréversibles de la rétine. - Ne jamais regarder directement

Plus en détail

Séquence 6. Diversité et unité des êtres vivants 1- La Terre abrite de très nombreuses espèces, toutes différentes

Séquence 6. Diversité et unité des êtres vivants 1- La Terre abrite de très nombreuses espèces, toutes différentes Sommaire Séquence 6 3 e partie : Diversité, parentés et unité des êtres vivants Séance 1 Séance 2 Diversité et unité des êtres vivants 1- La Terre abrite de très nombreuses espèces, toutes différentes

Plus en détail

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux

Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Chapitre 6 : coloniser de nouveaux milieux Comment font les végétaux pour s installer dans un nouveau milieu alors qu ils ne peuvent pas se déplacer? I/ L installation des végétaux dans un nouveau milieu

Plus en détail