HABITAT ET CADRE DE VIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HABITAT ET CADRE DE VIE"

Transcription

1 HABITAT ET CADRE DE VIE Dans le cadre de sa politique d'action sociale résolument axée vers la prévention et en faveur de la préservation de l'autonomie des retraités, l'assurance retraite apporte son soutien en matière d amélioration de l'habitat. Les demandes d aide financière habitat sont étudiées dans le cadre de la «demande d aide pour bien vieillir chez soi» (dossier unique). La Commission des Affaires Sanitaires et Sociales de la Carsat a souhaité, au cours de sa séance du 25 novembre 2015 redéfinir les modalités d action en habitat individuel dans une optique de prévention et replacer l'action Habitat et Cadre de Vie en cohérence avec les orientations de la convention d objectifs et de gestion 2014/2017 signée entre la Cnav et les pouvoirs publics et déclinée en contrat pluriannuel de gestion pour la région. Critères généraux d éligibilité : Pour avoir accès aux prestations Habitat et Cadre de Vie, les retraités doivent répondre aux critères généraux d accès à l action sociale de leur caisse de retraite : Etre encore autonomes (GIR 5 ou 6) et non titulaires d une prestation légale de compensation de la perte d autonomie ou du handicap (APA, APCH). Etre ressortissant du Régime général à titre principal et résidant en Midi Pyrénées. Disposer de ressources inférieures à des barèmes fixés annuellement qui déterminent le taux de participation de la Carsat. Les prestations Habitat et cadre de vie concernent les retraités : - Propriétaires - Usufruitiers - Locataires ou colocataires ayant obtenu l accord du propriétaire pour effectuer les travaux demandés, hors secteur HLM. Les retraités locataires du secteur HLM peuvent le cas échéant être bénéficiaires d une aide indirecte de la Carsat pour l adaptation de leur logement par le biais d une convention conclue entre la Carsat et la société HLM. - Logées à titre gratuit ayant obtenu l accord du propriétaire pour effectuer les travaux demandés sous réserve que le logement soit indépendant (a minima : salle de bain, WC et chambre avec ou sans entrée indépendante). Sont exclus les personnes retraitées : Hébergées par des particuliers à titre onéreux dans le cadre de la loi n du 10 juillet 1989 relative à l accueil par des particuliers, à leurs domiciles, de personnes âgés ou handicapés adultes, modifiée par la loi de modernisation sociale n

2 2/5 du 17 janvier Résidant dans des établissements pour personnes âgées fonctionnant avec un prix de journée. 1 Subventions d un montant maximum de pour la réalisation de travaux Les subventions viennent apporter un soutien financier aux retraités modestes pour réaliser des travaux : pour adapter leur logement à la survenance des premières restrictions fonctionnelles liées à l âge ou réaliser ces travaux par anticipation, pour améliorer l isolation thermique de leur logement, et limiter leur dépense énergétique. L opportunité des travaux et leur financement dans le cadre de l action sociale seront analysés par l évaluateur, à la lumière de l ensemble des éléments concourant à un maintien à domicile pérenne (accès général du logement, isolement, entourage, présence de services et de commerces à proximité, projet de vie). Les travaux financés doivent concerner les pièces à vivre habituelles ou une pièce destinée à le devenir : Soit dans la résidence principale Soit dans une autre résidence si le bénéficiaire s engage à y habiter définitivement dans les 12 mois suivant la fin des travaux. Cet engagement doit être conclu par la signature d une attestation sur l honneur lors de la demande de la prestation. 11 Nature des travaux éligibles à l aide financière La nature des travaux éligibles diffère en fonction de la finalité des projets. 111 S agissant de l adaptation du logement à la perte de mobilité, sont pris en compte : les aménagements de plain-pied, les rampes d accès pour compenser les différences de niveau, les aménagements de salles de bains et de WC, l aménagement de lieu de vie complet en rez-de-chaussée, le monte escalier ou l ascenseur. 112 S agissant de l amélioration des performances énergétiques, la Carsat s inscrit dans l action de lutte contre la précarité énergétique conduite par les pouvoirs publics. Elle oriente les moyens financiers de sa politique d action sociale pour une action en complémentarité avec d autres financeurs publics, pour des projets d isolation du logement permettant d avoir un impact significatif en termes de confort de vie à long terme et de diminution de la précarité énergétique. A cet effet, la Carsat participe au financement des projets de rénovation globale réalisés dans le cadre du dispositif «Habiter mieux», avec un cofinancement de l Anah et des Collectivités Territoriales, dès lors que le retraité est éligible à ce dispositif d un point de vue de ses ressources. Elle finance également des travaux de rénovation énergétique partielle dès lors que le

3 3/5 retraité prend l initiative de les réaliser sans solliciter la participation de l Anah. Dans ce cadre les travaux éligibles sont les suivants : isolation des combles isolation des murs, changement de menuiseries extérieures changement ou rénovation du système de chauffage (chaudière, radiateurs électriques, poêle ) Sont exclus d un financement dans le cadre de l action sociale, les travaux effectués dans les pièces non occupées ou des locaux annexes ainsi que les opérations de valorisation patrimoniale. 113 Priorisation des accords La Carsat dispose d un budget annuel limitatif pour accorder les aides individuelles dans le cadre de sa politique d action sociale. Aussi, elle peut être amenée à fixer des priorités sur les demandes présentées. 2 Déroulement de la procédure pour les aides Le demandeur fait parvenir un dossier à la Carsat, accompagné du dernier avis d imposition. Le dossier de demande doit impérativement parvenir à la Carsat avant le début des travaux ou la pose des aides techniques. 21 Si la demande est recevable, la Caisse sollicite un évaluateur qui se rend obligatoirement au domicile pour évaluer les conditions du maintien à domicile et les besoins. Dans tous les cas, cette évaluation à domicile est réalisée par un professionnel. L évaluateur doit solliciter l accord du retraité pour transmettre les coordonnées à un prestataire habitat. 22 Le dossier est ensuite transmis au Service Action Sociale de la Carsat pour étude et signalement au prestataire habitat géographiquement compétent. Ce dernier apporte une assistance au retraité tant sur le plan administratif et technique que sur le plan financier. Il donne des indications sur les financements et aides possibles ainsi que sur le reste à charge. 23 A compter de la commande d intervention, le prestataire habitat dispose d un délai de 3 mois pour transmettre le dossier technique à la Carsat. A défaut de réception de ce dossier technique, la demande d aide est «classée sans suite». L intervention administrative du prestataire habitat s exerce dans le cadre d une procédure dématérialisée. Les conditions de gestion sont régies par une convention signée entre le prestataire habitat et la Carsat. Le prestataire habitat est notamment tenu de conserver copie des factures pendant 5 ans. 24 Seule, la notification d accord de la Carsat vaut engagement de

4 4/5 financement. Les retraités peuvent engager les travaux dès le dépôt de la demande, sans que cela préjuge de la décision prise. 25 Le versement de l'aide est effectué en deux fois auprès du prestataire habitat géographiquement compétent, sauf dérogation à cette procédure courante : 60 % sur présentation de l'attestation de démarrage des travaux, 40 % sur présentation de l'attestation de fin de travaux. Le prestataire habitat reçoit les fonds après le démarrage des travaux et est tenu de les reverser au retraité dans les meilleurs délais. 26 Le retraité dispose de 18 mois maximum à compter de la date de notification pour réaliser les travaux. Au-delà de cette limite, l aide est annulée. 3 Demandes successives de subvention Habitat et Cadre de Vie pour travaux A compter du dépôt d une demande suivie d un accord, un délai de cinq ans doit être respecté avant de solliciter à nouveau la Carsat pour une autre subvention destinée à la réalisation de travaux. Une dérogation sur ce point peut être accordée lorsqu une opération d adaptation du logement doit être réalisée (avec survenance du handicap) alors que la période de 5 ans après la réalisation de travaux d amélioration énergétique dans le même logement n est pas échue. Aucune nouvelle demande ne peut être instruite pour des travaux ayant déjà fait l objet d un accord auquel le retraité n a pas donné suite dans un délai de 18 mois. 4 Forfait pour la mise en place d aides techniques Cette aide appelée «kit prévention» est destinée à mettre en place, au domicile, des aides techniques : mains courantes, barre d'appui, nez de marches Il s agit d un forfait d un montant de 100 ou 200 (au 01/01/2016) payé en totalité à la personne sans application de la participation dès lors qu elle est éligible d un point de vue des ressources. Ce forfait est versé, directement au retraité, sur proposition de l évaluateur. Le retraité a ensuite toute latitude pour la mise en place de ces aides techniques. Il conserve cependant les factures en vue de répondre, le cas échéant à un contrôle de la Carsat. Cette forme d aide est accessible quel que soit le statut d occupation du logement et sans exclusion des occupants du secteur HLM.

5 H A B I T A T E T C A D R E D E V I E BAREME DE RESSOURCES ET DE PARTICIPATION 2016 RESSOURCES MENSUELLES PARTICIPATION MONTANT MAXIMUM PERSONNE SEULE MENAGE Retraité Carsat DE SUBVENTION Jusqu à 836 Jusqu à % 65 % pour travaux De 837 à 895 De à % 59 % pour travaux De 896 à De à % 55 % pour travaux De à De à % 50 % pour travaux De à De à % 43 % pour travaux De à De à % 37 % pour travaux De à De à % 30 % pour travaux Au-delà de Au-delà de PAS DE PARTICIPATION DE LA CARSAT Tarif Horaire Plafond CNAV au 01/01/2016 : 20,30 Ce barème s'applique aux travaux engagés en faveur du maintien à domicile pour l'adaptation du logement au vieillissement ou la diminution de la consommation énergétique. Le kit prévention est payé en totalité sans application de la participation pour les personnes ayant des ressources mensuelles inférieures à (personne seule) ou (pour un couple).

HABITAT ET CADRE DE VIE

HABITAT ET CADRE DE VIE HABITAT ET CADRE DE VIE Dans le cadre de sa politique d'action sociale résolument axée vers la prévention et en faveur de la préservation de l'autonomie des retraités, l'assurance retraite apporte son

Plus en détail

Demande de subvention

Demande de subvention Direction Générale Développement Direction équilibre territorial Service habitat Demande de subvention Aide départementale à l amélioration de l habitat privé «Développement d une offre de logements locatifs

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale Sommaire Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale _ 3 Aide en faveur de la réhabilitation énergétique des logements sociaux 5 Aide pour l adaptabilité des logements

Plus en détail

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué Lundi 7 décembre 2015 Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué COMMUNIQUE Pour la 1 re fois, une OPAH pour l ensemble des 16 communes de

Plus en détail

Règlement d'action Sanitaire et Sociale

Règlement d'action Sanitaire et Sociale Règlement d'action Sanitaire et Sociale Aide au Soutien à Domicile des Personnes Âgées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2016 Principes Généraux Préambule Le présent règlement est élaboré

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

Financer les travaux d adaptation des logements

Financer les travaux d adaptation des logements 1ère Journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords Maison de l Artisanat Financer les travaux d adaptation des logements 1 1er journée de l accessibilité des bâtiments et de leurs abords

Plus en détail

Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic

Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic Programme communautaire en faveur de l habitat 2012-20152015 Réunion publique - 14 novembre 2012 - Volvic Contexte Un programme dans la lignée des opérations précédentes : - Opération Programmée d Amélioration

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE»

PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE» PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE» ENTRE: LA CAISSE DE Dont le siège est à... Représentée par son Directeur... d une part, ET L ASSOCIATION OU LE PRESTATAIRE... OU LE MANDATAIRE Désigné

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I février 2015 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

Le rôle de l opérateur

Le rôle de l opérateur Le rôle de l opérateur L opérateur URBANIS accompagne les collectivités depuis 35 ans pour leurs opérations d amélioration de l habitat et de requalification de quartiers anciens Programmes territorialisés

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE. -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007 Tél :04 74 32 58 45

DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE. -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007 Tél :04 74 32 58 45 REPUBLIQUE FRANCAISE ---------- DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE -------- Service Logement CONSEIL GENERAL -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007

Plus en détail

Paris, le 10 octobre 2012

Paris, le 10 octobre 2012 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction du budget 2BPSS n 12-3537 -------- Direction générale de l administration

Plus en détail

Propriétaires occupants rénovez, on vous aide!

Propriétaires occupants rénovez, on vous aide! Propriétaires occupants rénovez, on vous aide! ous êtes propriétaire occupant et vous souhaitez réaliser des Vtravaux de réhabilitation de votre logement? Sous réserve de remplir certaines conditions,

Plus en détail

Le règlement général des subventions départementales

Le règlement général des subventions départementales Le règlement général des subventions départementales Les règles d ordre général Article 39. Le cadre général des subventions 39-1 - Définitions Une subvention se définit de la façon suivante : - Un concours

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile 1 LES CHAMPS D INTERVENTION DU PACT DE L YONNE L appui à la réhabilitation et à l adaptation du

Plus en détail

Prestation d'action sociale: aide au maintien à domicile pour les fonctionnaires retraités de La Poste

Prestation d'action sociale: aide au maintien à domicile pour les fonctionnaires retraités de La Poste Direction Nationale des Activités Sociales Pôle Prévoyance Solidarité Loisirs Culture Destinataires Tous services Contact CABEDOCE Bernard Tél : 01.41.24.40.83 Fax : 01.41.24.40.05 E-mail : Date de validité

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Les prestations d Action Sanitaire et Sociale

Les prestations d Action Sanitaire et Sociale Partenaires vous informer Les prestations d Action Sanitaire et Sociale 2016 Aides pour la santé, aux familles, aux personnes âgées, aux personnes handicapées www.msa-berry-touraine.fr Sommaire Préambule

Plus en détail

Règlement D Action Solidaire modifié par l Assemblée Générale des 16 et 17 septembre 2013

Règlement D Action Solidaire modifié par l Assemblée Générale des 16 et 17 septembre 2013 1 Une commission de l action sociale est constituée. Elle est composée du président, du secrétaire général et du trésorier général. En cas d absence de l un de ses membres, le vice-président ou le trésorier-adjoint

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

Programme Habiter mieux. Bâtir Eco / BTP 77. 28 novembre 2012

Programme Habiter mieux. Bâtir Eco / BTP 77. 28 novembre 2012 Bâtir Eco / BTP 77 28 novembre 2012 L'Agence nationale de l'habitat (Anah) Établissement public de l État Met en œuvre la politique nationale de développement et d'amélioration du parc de logements privés

Plus en détail

Règlement départemental. d octroi de subventions d investissement. concernant les Etablissements. et Services Sociaux et Médico-Sociaux de l Yonne

Règlement départemental. d octroi de subventions d investissement. concernant les Etablissements. et Services Sociaux et Médico-Sociaux de l Yonne Règlement départemental d octroi de subventions d investissement concernant les Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux de l Yonne La présent document a pour objectif de fixer les principes

Plus en détail

CONVENTION POUR L AIDE A DOMICILE. Entre les soussignés, Il est convenu ce qui suit :

CONVENTION POUR L AIDE A DOMICILE. Entre les soussignés, Il est convenu ce qui suit : CONVENTION POUR L AIDE A DOMICILE circulaire n 2007/16 du 2 février 2007 relative à la mise en œuvre du dispositif d évaluation des besoins des retraités et des Plans d Actions Personnalisés ; VU la circulaire

Plus en détail

AIDE A L ADAPTATION DU LOGEMENT A LA PERTE D AUTONOMIE Dossier de demande de subvention

AIDE A L ADAPTATION DU LOGEMENT A LA PERTE D AUTONOMIE Dossier de demande de subvention AIDE A L ADAPTATION DU LOGEMENT A LA PERTE D AUTONOMIE Dossier de demande de subvention Cruguel Guégon Guillac Helléan La Croix-Helléan La Grée Saint-Laurent Lanouée Lantillac Les Forges Quily Saint-Servant

Plus en détail

ACTION SOCIALE/ AIDE INDIVIDUELLE/ PARTICIPATION HORAIRE NATIONALE/ BAREME/

ACTION SOCIALE/ AIDE INDIVIDUELLE/ PARTICIPATION HORAIRE NATIONALE/ BAREME/ CAISENATIONALED ASURANCEVIEILESE Direction Nationale de l Action Sociale Département Développement et Pilotage de l Action Sociale Dossier suivi par : Logan MARTINAGE Tél : 01.55.45.76.23 Document consultable

Plus en détail

ARTICLE 1 DÉFINITION DU GÎTE DE GROUPE D

ARTICLE 1 DÉFINITION DU GÎTE DE GROUPE D Applicable le 1 er janvier 2013 En vue de développer la capacité et la qualité de l'hébergement touristique sur le territoire haut-marnais, le conseil général apporte son soutien financier aux maîtres

Plus en détail

DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT

DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT ASSURANCE Personnelle Assurance groupe Mairie LISTE DES ANNEXES DIRECTION DES POLITIQUES DE SOLIDARITES Domaine LOGEMENT DEMANDE D AIDE MUNICIPALE POUR L'ACQUISITION D'UN PREMIER LOGEMENT - Justificatifs

Plus en détail

Convention de subvention de travaux d isolation de toitures d habitat individuel dans un but d économies d énergie

Convention de subvention de travaux d isolation de toitures d habitat individuel dans un but d économies d énergie Convention de subvention de travaux d isolation de toitures d habitat individuel dans un but d économies d énergie Entre la Ville d Olivet (Loiret) représentée par Monsieur le Maire ou son adjoint délégué,

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

Dossier de présentation de l Allocation Personnalisée d Autonomie

Dossier de présentation de l Allocation Personnalisée d Autonomie Dossier de présentation de l Allocation Personnalisée d Autonomie Qu est-ce que l APA? L APA est une aide personnalisée gérée par le Conseil général. C est une prestation en nature et non un complément

Plus en détail

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique Habiter mieux un programme de lutte contre la précarité énergétique La communauté de communes du pays de Gueugnon vient élargir le cercle des partenaires «Habiter mieux» Conception-réalisation : DDT 71

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE D AIDE COMMUNAUTAIRE A L ACCESSION AIDEE EN LOGEMENT ANCIEN CADRE A COMPLETER PAR VOS SOINS Accédants :...... Adresse actuelle :...... Téléphone :... Mail :... CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION

Plus en détail

- SITES DE VISITES ET DE LOISIRS -

- SITES DE VISITES ET DE LOISIRS - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - SITES DE VISITES ET DE LOISIRS - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre

Plus en détail

Pour être éligible à l aide du Département, le projet de maison de santé pluridisciplinaire doit répondre aux critères cumulatifs suivants :

Pour être éligible à l aide du Département, le projet de maison de santé pluridisciplinaire doit répondre aux critères cumulatifs suivants : PROGRAMME D AIDE A LA CREATION DE MAISONS DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRES REGLEMENT D INTERVENTION a) Objectif Assurer le maintien des services médicaux nécessaires à la satisfaction des besoins de soins

Plus en détail

JORF n 0081 du 4 avril 2012. Texte n 58

JORF n 0081 du 4 avril 2012. Texte n 58 Le 18 juin 2013 JORF n 0081 du 4 avril 2012 Texte n 58 DECRET Décret n 2012-447 du 2 avril 2012 relatif au règlement des aides du fonds d aide à la rénovation thermique des logements privés (FART) NOR:

Plus en détail

POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB. Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien. Mai2014

POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB. Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien. Mai2014 POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien Mai2014 Carte de la CCSB au 1 er janvier 2014 Nouvelle intercommunalité issue des fusions des communautés : CCBVS

Plus en détail

Convention de Partenariat Plan Climat Air énergie Territorial

Convention de Partenariat Plan Climat Air énergie Territorial Convention de Partenariat Plan Climat Air énergie Territorial Plan de soutien aux actions de maîtrise de la demande énergétique de l habitat particulier Entre la Communauté urbaine du Grand Nancy, domiciliée

Plus en détail

Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS

Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS PREAMBULE Les conditions de vie des apprentis en région PACA constituent

Plus en détail

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat.

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. HABITAT & LOGEMENT + ÉNERGIE + AUTONOMIE Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. Mode d emploi AVEC L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT www.cg47.fr + ÉNERGIE + AUTONOMIE

Plus en détail

SIGNATURE DU CONTRAT LOCAL D ENGAGEMENT «HABITER MIEUX»

SIGNATURE DU CONTRAT LOCAL D ENGAGEMENT «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DU CONTRAT LOCAL D ENGAGEMENT «HABITER MIEUX» 7 FEVRIER 2014 www.agglo-leparisisis.fr Habiter mieux Qu est-ce que c est? La Communauté d agglomération a officialisé le 7 février

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre de service

Plus en détail

Anah L'amélioration de l'habitat

Anah L'amélioration de l'habitat Anah L'amélioration de l'habitat 15 octobre 2013 Direction départementale des Territoires de la Vienne 2 L'Anah Etablissement public administratif créé en 1971 Rôle : mise en oeuvre de la politique nationale

Plus en détail

Logements dégradés GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH

Logements dégradés GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH Logements dégradés GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH Conseil Développement Habitat Urbanisme A LIRE ATTENTIVEMENT 5, bd Saint-Exupéry 58000 Nevers Tél. : 03 86 36

Plus en détail

EHPAD CONTRAT DE SEJOUR CHAMPAGNE EN VALROMEY 01260

EHPAD CONTRAT DE SEJOUR CHAMPAGNE EN VALROMEY 01260 EHPAD (EtablissEmEnt d hébergement de personnes âgées dépendantes) CHAMPAGNE EN VALROMEY 01260 CONTRAT DE SEJOUR Tel : 04 79 87 61 41 Fax : 04 79 87 50 41 e-mail : mdrcostaz@wanadoo.fr site internet :

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement

Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Le Gouvernement a fait le choix d une loi d orientation et de programmation, inscrivant la totalité

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 - juin 2014 Salle des fêtes - 7, rue de Parme - Vandoeuvre-lès-Nancy Mercredi 29 février 2012-20h Sommaire Qu est-ce que le Programme

Plus en détail

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9)

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9) III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES () L allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est un revenu d existence. C est une prestation familiale, versée par la Caisse d Allocations Familiales (CAF) ou

Plus en détail

Le présent règlement est applicable à compter du 15 juin 2015 et à partir de l année de formation 2015-2016.

Le présent règlement est applicable à compter du 15 juin 2015 et à partir de l année de formation 2015-2016. REGLEMENT SPECIFIQUE TRANSPORT HEBERGEMENT RESTAURATION DES APPRENTIS ET PRE APPRENTIS - Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, - Vu le Règlement Financier en vigueur, - Vu la délibération

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I janvier 2013 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

AIDE Á DOMICILE AUX PERSONNES ÂGÉES

AIDE Á DOMICILE AUX PERSONNES ÂGÉES AIDE Á DOMICILE AUX PERSONNES ÂGÉES => Nouvelles modalités à compter du 1 er avril 2013

Plus en détail

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs Réunion publique Organisée par la Communauté de Communes Charente-Arnoult Cœur de Saintonge avec les participations de la Fédération Française du Bâtiment, de l entreprise RGE Dupré et des ambassadeurs

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13)

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) Règlement d intervention En novembre 2012, la CORA a lancé sur son territoire,

Plus en détail

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6)

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Appel à projets 2013 Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail d Aquitaine 80 avenue de la Jallère 33053 BORDEAUX

Plus en détail

> Des conseils, diagnostics techniques à la réalisation des travaux. > Une assistance pour le montage de votre demande de subvention

> Des conseils, diagnostics techniques à la réalisation des travaux. > Une assistance pour le montage de votre demande de subvention 8 Programme Local de l Habitat 2012 2017 FICHE 3 Reconquérir le parc de logements anciens avec Rénov action : vous êtes propriétaire du logement que vous occupez? Des aides avec ou sans condition de ressources

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES

Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES 1 RAPPEL DU CONTEXTE REGLEMENTAIRE La loi du 11 février

Plus en détail

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui

DIRECTIVE. 5 février 2015 9 mars 2015 oui DIRECTIVE PERSONNES MORALES REHABILITATION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Réhabilitation de logements locatifs sociaux (hors logements pour étudiants) et structures collectives Personnes morales Réhabilitation

Plus en détail

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS Retraite plus - Service gratuit d orientation en Maison de Retraite COMPRENDRE LES AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES service gratuit

Plus en détail

Une nouvelle mission pour le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Pays de Châteaubriant

Une nouvelle mission pour le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Pays de Châteaubriant Une nouvelle mission pour le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Pays de Châteaubriant Présentation du PAP Plan d Actions Personnalisé pour les personnes âgées retraitées du régime

Plus en détail

Accord partenarial. Le présent accord est passé entre :

Accord partenarial. Le présent accord est passé entre : Accord partenarial entre la Communauté Urbaine d ARRAS et l APAGL pour la mise en œuvre du dispositif de Garantie des Risques Locatifs (GRL) et la mobilisation du parc locatif privé Le présent accord est

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES C13 L aide sociale à l hébergement en établissement (foyer d hébergement, foyer de vie et foyer d accueil médicalisé, établissement pour personnes âgées) et accueil en structure occupationnelle Références

Plus en détail

Programme Habiter Mieux GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH

Programme Habiter Mieux GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH Programme Habiter Mieux GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH Conseil Développement Habitat Urbanisme A LIRE ATTENTIVEMENT 5, bd Saint-Exupéry 58000 Nevers Tél. : 03 86

Plus en détail

Action sanitaire et sociale

Action sanitaire et sociale Nous sommes là pour vous aider Action sanitaire et sociale Demande d accompagnement à la sortie d hospitalisation Action sociale... soutien à domicile... Pouvoir vivre chez soi Cette notice a été réalisée

Plus en détail

ASSISTANCE AUX PERSONNES AGEES ET AUX PERSONNES AYANT BESOIN D UNE AIDE PERSONNELLE A DOMICILE

ASSISTANCE AUX PERSONNES AGEES ET AUX PERSONNES AYANT BESOIN D UNE AIDE PERSONNELLE A DOMICILE ASSISTANCE AUX PERSONNES AGEES ET AUX PERSONNES AYANT BESOIN D UNE AIDE PERSONNELLE A DOMICILE LES AIDES ET PRISES EN CHARGE : L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) Conditions d attribution L'allocation

Plus en détail

«HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC

«HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC «HABITER MIEUX» en VALLEE DE CHAMONIX- MONT-BLANC Présentation du territoire 4 communes Vallée vulnérable: au changement climatique aux épisodes de dégradation de la qualité de l air «Habiter Mieux» Champs

Plus en détail

Rénovation énergétique / Précarité énergétique

Rénovation énergétique / Précarité énergétique www.pacthd29.fr Rénovation énergétique / Commission Aménagement et Développement Durable du Pays de Brest Brest, le 19 Février 2014 1 2 Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 19 DECEMBRE 2014 BP 2015 COMMISSION DES SOLIDARITES Direction Générale Adjointe des Solidarités Direction du Handicap et de la Vieillesse RAPPORT

Plus en détail

www.msa.fr CODEM le 8 octobre 2015

www.msa.fr CODEM le 8 octobre 2015 www.msa.fr CODEM le 8 octobre 2015 INTRODUCTION La MSA organisme de droit privé qui rend un service public est un guichet unique pour la population agricole. Elle gère l ensemble des branches de la Sécurité

Plus en détail

FINANCEMENT DES AIDES TECHNIQUES ET DES TRAVAUX D ADAPTATION DU LOGEMENT DANS LE CADRE DE L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE

FINANCEMENT DES AIDES TECHNIQUES ET DES TRAVAUX D ADAPTATION DU LOGEMENT DANS LE CADRE DE L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE FINANCEMENT DES AIDES TECHNIQUES ET DES TRAVAUX D ADAPTATION DU LOGEMENT DANS LE CADRE DE L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes

Plus en détail

Amélioration de l Habitat Programme d Intérêt Général P.I.G. 2013 2017. Un potentiel de travaux

Amélioration de l Habitat Programme d Intérêt Général P.I.G. 2013 2017. Un potentiel de travaux Amélioration de l Habitat Programme d Intérêt Général P.I.G. 2013 2017 Un potentiel de travaux Présentation de Ploërmel Communauté La Communauté de Communes de Ploërmel a été créée en 1996. Situé dans

Plus en détail

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE Approuvé par délibération du 15 juillet 2013 Préambule Le soutien aux opérations d accession sociale à

Plus en détail

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010 Edition 2010 Informations pratiques - L aide sociale aux adultes Le Conseil général vous guide L aide sociale départementale aux adultes La marche à suivre Edition 2010 www.somme.fr L aide sociale aux

Plus en détail

Demande d intervention du Fonds Départemental de Compensation.

Demande d intervention du Fonds Départemental de Compensation. Fonds Départemental de Compensation Demande d intervention du Fonds Départemental de Compensation. Le document complété est à retourner au secrétariat du Fonds de Compensation 21 rue de la Toison d Or

Plus en détail

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT DE LA CAF-Réunion 1- NOV 2012 - N. de Bollivier Le logement et l habitat : une mission dans laquelle la CAF-R investit légitimement les conditions de logement et

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E4/130 ASSEMBLEE DE CORSE 4 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances»

APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances» Direction de l Action Sociale Ile-de-France APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances» Cahier des charges 2015 Dépôt des dossiers au plus tard le 16/04/2015 1/9 PREAMBULE LA CNAV Les orientations prioritaires

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande?

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande? DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES Quelles aides? Pour qui? Comment et où déposer une demande? Vous souhaitez une aide pour rester à votre domicile. Selon votre degré d autonomie

Plus en détail

LOI ASV : QUELS CHANGEMENTS POUR LES EHPAD?

LOI ASV : QUELS CHANGEMENTS POUR LES EHPAD? LOI ASV : QUELS CHANGEMENTS POUR LES EHPAD? LOI ASVP : QUELS CHANGEMENTS POUR LES EHPAD? Après avoir été écarté du projet de loi, le volet relatif aux EHPAD est revenu dans le débat par le biais d amendement.

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

Sergiy Timashov Fotolia.com

Sergiy Timashov Fotolia.com Sergiy Timashov Fotolia.com Règlement d Action Sociale 2010 2 SOMMAIRE Généralités... 2 Offre de service petite enfance et jeunesse... 3-12 Aide à l investissement... 3 Aide au fonctionnement : prestation

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR DUREE INDETERMINEE

CONTRAT DE SEJOUR DUREE INDETERMINEE MAISONS DU BON SECOURS 10 rue du Saint Coeur 41100 Vendôme CONTRAT DE SEJOUR A DUREE INDETERMINEE Etablissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Téléphone : 02.54.73.39.39 Télécopie : 02.54.73.39.42

Plus en détail

FONDS DÉPARTEMENTAL D AIDE AUX JEUNES RÉGLEMENT INTÉRIEUR

FONDS DÉPARTEMENTAL D AIDE AUX JEUNES RÉGLEMENT INTÉRIEUR FONDS DÉPARTEMENTAL D AIDE AUX JEUNES RÉGLEMENT INTÉRIEUR Le fonds départemental d aide aux jeunes (FAJ) est créé en application de la loi n 92.722 du 29 juillet 1992 et du décret n 93.671 du 27 mars 1993.

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. avril 2013

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. avril 2013 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. avril 2013 ARTICLE 4 4.5 La contestation du domicile de secours Dans le Département :

Plus en détail

DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1

DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1 Guide des bonnes pratiques et du partenariat entre les acteurs du maintien à domicile DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1 SOMMAIRE Guide des bonnes pratiques et du partenariat entre les acteurs du maintien

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES Article 1 : Objet Le présent règlement a pour objet de préciser les modalités d attribution

Plus en détail

Prestation d'action sociale : prestation "Garde des Jeunes Enfants"

Prestation d'action sociale : prestation Garde des Jeunes Enfants Direction Nationale des Activités Sociales Pôle Restauration Activités Economiques Jeunesse Prestations Service Jeunesse et Prestations Destinataires Diffusion Nationale Tous sevices Contact LEPINE Jean-Marc

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 7 AVRIL 2016 COMMISSION DU LOGEMENT ET DE L'ENVIRONNEMENT Direction Générale Adjointe Aménagement Direction de l'urbanisme, du Logement et des

Plus en détail

Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF

Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF I VOLET 3 L aide ménagère Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF 1. Définition Les personnes âgées à domicile ou hébergées en foyers logements peuvent demander la prise en charge de leurs

Plus en détail

Aide à l Investissement des Commerçants, Artisans. et Très Petites Entreprises du Val de Fensch

Aide à l Investissement des Commerçants, Artisans. et Très Petites Entreprises du Val de Fensch Aide à l Investissement des Commerçants, Artisans et Très Petites Entreprises du Val de Fensch Règlement d attribution des aides directes en complément du dispositif de la Région Lorraine Le présent règlement

Plus en détail

PROGRAMME D AMENAGEMENT DU LOGEMENT LIE AU MAINTIEN A DOMICILE ET A LA PERTE D AUTONOMIE GUIDE

PROGRAMME D AMENAGEMENT DU LOGEMENT LIE AU MAINTIEN A DOMICILE ET A LA PERTE D AUTONOMIE GUIDE PROGRAMME D AMENAGEMENT DU LOGEMENT LIE AU MAINTIEN A DOMICILE ET A LA PERTE D AUTONOMIE GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH Conseil Développement Habitat Urbanisme

Plus en détail

Que l on vive à son domicile ou en établissement, ou encore que l on rencontre

Que l on vive à son domicile ou en établissement, ou encore que l on rencontre selon différents critères tels que l âge, le degré d autonomie ou encore les ressources. Il est important de savoir quelles sont ces aides et auprès de qui il est possible d en faire la demande. Que l

Plus en détail

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce multiservices à LURS Cahier des charges M A R C H E P U B L I C E N P R O C É D U R E A D A P T É

Plus en détail

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011 150 REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011 CONSEIL GENERAL Conseil Gênerai Rapport du Président Pôle sanitaire social Direction dépendance handicap ~ervice ces pr,:,statlolls sociales! 3. 1[;8 \"acri2ind Sail:ant

Plus en détail

Avenant à la convention pour la gestion des aides à l habitat privé

Avenant à la convention pour la gestion des aides à l habitat privé Avenant à la convention pour la gestion des aides à l habitat privé La communauté urbaine de Nantes, ci-après désignée Nantes Métropole, représentée par Monsieur Jean- Marc AYRAULT, président, et L Agence

Plus en détail