Témoignages des entreprises du PACTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Témoignages des entreprises du PACTE"

Transcription

1 Témoignages des entreprises du PACTE BOUTINEAU SAS (Chauffage Froid Ventilation Photovoltaïque Electricité) à Migné-Auxances. Eric d ILLE, dirigeant : «L accompagnement proposé a permis de poser le problème et d étudier des solutions concrètes et réalistes pour améliorer notre démarche environnementale, sensibiliser notre personnel et réduire notre facture liée aux déchets. Le fait d être accompagné, avec des points de synchro réguliers nous oblige à ne pas dé prioriser cette démarche au profit d activités plus commerciales et court terme». Meilleur recyclage et réduction des quantités produites. Respecter les normes environnementales dans le stockage et la gestion des déchets industriels. Transformation d un centre de coût en centre de profit sur la partie déchets. CARGLASS, centre de relation Clients de Chasseneuil du Poitou. Magali LERAT, Chef de projet environnement; Mélanie MATEO & Gisèle ROQUET, Ambassadrices Développement Durable: «Ce partenariat avec Grand Poitiers dans le but de réduire nos déchets nous épaule pour dynamiser l'entreprise, maîtriser nos coûts et développer notre politique environnementale locale, en étant engagés dans des actions concrètes, visibles et bénéfiques».. Création d un logiciel interne qui a changé la façon de travailler du service facturation (économie de 556 ramettes sur 1 année) et mobilisation de chacun pour limiter les impressions de papiers inutiles. Accord avec l un des restaurants qui livrait les desserts emballés dans du film plastique puis conditionnés dans une barquette. Depuis ce jour, les gâteaux sont juste emballés sous film. Consommation de 1100 ramettes de papier en 2011, ramenée à 300 ramettes en La suppression de l emballage superflu permet d éviter 5000 barquettes plastiques par an.

2 SARL FABRIX zone de la République à Poitiers (Menuiserie Aluminium et PVC). Elisabeth GUILLAUMOND, dirigeante; Lotfi BOUDJAKDJI, Responsable Export : «Suite à notre engagement dans le PACTE, le tri sélectif nous a permis de réduire considérablement le nombre de bennes DIB avec un gain significatif en frais de rotations et du coût de traitement des déchets. Ainsi, grâce à la réutilisation et au recyclage des gisements triés, nous avons atteint une réduction des coûts de gestion des déchets de l ordre de 30%)». Mise en place du recyclage des déchets plastiques et réduction des volumes DIB. Réutilisation des chutes de profilés aluminium supérieures à 3m ; prise en compte de ce stock lors des achats de profilés Couverture totale des frais d enlèvement, réduction des volumes DIB. Réduction de 7% des chutes de profilés. GRASSIN Décors, zone de la République à Poitiers (Grossiste en produits de décorations). Stéphane BERGEON, directeur d exploitation : «La sté Grassin est confronté depuis tout temps à des quantités d invendus importantes d articles en fin de collection. L adhésion au pacte prévention déchet nous a fait prendre conscience des enjeux à trouver des filières de revalorisation de ces articles. Egalement, la mise en place d un tri sélectif sur l ensemble de nos déchets nous a permis de mieux identifier les différentes sources de production». Recherche de filières pour réutiliser les fins de collections invendues. Réduction des consommations de papier : nous avons lancé une campagne de sensibilisation de nos équipes qui ont travaillé sur la réduction des papiers. Cette sensibilisation nous a permis de modifier nos habitudes d édition des commandes d achats rouleaux de papiers peints, soit 19 palettes revalorisées auprès d une société de destockage au lieu de passer en destruction final. Economie de 2T de déchets sur 2012 Cette opération lancée en test au mois de Mai a été validée en Juin. Nous attendons une économie de feuilles de papiers par an. 2

3 Hôtel PLAZA, technopôle du Futuroscope (Hôtellerie Restauration). Loïs LANOIX, Directrice Relations Publique et Qualité: «C est à faire absolument! Cet accompagnement nous a permis de mettre en place de nouvelles pratiques vertueuses qui représentent non seulement un avantage environnemental mais également économique. Cette démarche peut tout à fait d inscrire dans un véritable projet d entreprise et ouvrir de nouvelles perspectives de fonctionnement» : Tri complet de tous les flux de déchets existants : déchets dangereux ; pastiques (réduction de 92kg / an + tri) ; cartons ; bio déchets. Bio-déchets : étude de notre production de bio-déchets et anticipation de la réglementation à venir concernant leur tri et leur valorisation Tri effectif sur tous les flux. Réduction de 50% du volume d ordure ménagère. Diminution du coût de collecte annuel estimé à 15%. Reprise de tous nos bidons de chlore pour réemploi par ce fournisseur. Choix d une valorisation en interne et d une mise en place d un pavillon de compostage : en attente d une subvention ADEME 3

4 IANESCO Chimie au Biopôle de Poitiers (Laboratoire d analyses, de prélèvements, d études et de conseils dans le domaine de l environnement et des matériaux aux contacts des aliments). Annaïck PAPE, Responsable Qualité ; Noémie DUBANET, & Marianne CARTAILLER (Service Qualité):): «Suite au pré-diagnostic, nous avons décidé d agir en priorité sur la réduction du gisement papier. Nous développons la dématérialisation des données (en interne pour la traçabilité de nos données comme en externe avec nos clients). Une aide financière de l ADEME va permettre d investir dans des serveurs et dans un logiciel de GED (Gestion Électronique de Documents). L accompagnement des partenaires nous a permis d identifier nos problèmes et de trouver des solutions». Optimisation du nombre d imprimantes utilisées dans les bureaux et dans les laboratoires techniques en privilégiant un photocopieur central Actuellement, une analyse réalisée à IANESCO génère 1.31 feuilles. L objectif est d atteindre 0.41 feuille fin 2014 (-70%). Au 30/4/13, nous en sommes à 1.06 feuilles (-20%). Le nombre de cartouche a ainsi baissé de 198/an à 100/an. 4

5 INEO RCO Poitiers à Mignaloux Beauvoir (Installation de réseaux électriques, eau potable, gaz: Installation de réseaux électriques, eau potable, gaz). Olivier MARCELIN, dirigeant: «Etant un acteur de l aménagement du territoire, il est important pour notre entreprise de rechercher à réduire notre volume de déchets tant sur nos chantiers que dans nos locaux et cette démarche contribue à cet objectif de façon assez exhaustive». - Réduction des déchets de terrassement en favorisant le réemploi des matériaux extraits pour réduire l utilisation de matériaux d apports neufs et les circulations de camion de transport -Amélioration du tri des déchets du centre de travaux pour réduire le volume de DIB. Mise en place de la collecte sélective du papier et des films plastique d emballage (1.3 t en environ un an) et bientôt des chutes de fourreaux plastique t de matériaux concassés et réemployés sur un chantier AEP rue Galilée à Poitiers ; environ 900 t de matériaux réemployés sur un chantier d AEP lié à la LGV pour le Grand Poitiers et déjà 50 t de fraisât réemployé sur un chantier AEP et gaz av. de Nantes à Poitiers 5

6 MABULEAU SARL à Fontaine le Comte (Entreprise de Peinture en Bâtiment, Revêtements de sol et mur, Isolation par l extérieur et Ravalement.) Christophe VELLUET, dirigeant : «La démarche PACTE PREVENTIONS DECHETS nous a permis d engager une politique concrète de réduction des déchets, de sensibilisation et de communication. Elle nous a permis de concrétiser notre idée (déjà ancienne) de recycler des restes de peinture plutôt que de les envoyer en traitement de déchets dangereux, ce qui par la même occasion génère des économies». Réduction des déchets «carton» par la mise en place de containers plastiques qui servent de navette entre les fournisseurs et le dépôt de l entreprise Réduction des déchets DIS «fûts de peinture usagés» par le recyclage des peintures restantes dans les fûts. Les peintures ainsi récupérées sont modifiées et reconditionnées par un industriel (Sté KERLYS, Poitiers) et reviennent en matière première pour l activité de l entreprise. Réduction déchets cartons estimée à 0.5T/an La réduction de déchets DIS sur la période de novembre 2012 à avril 2013 (soit 6 mois) a été de 2.68 T. 6

Fiche Bilan Final PURE IMPRESSION. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation 1,49

Fiche Bilan Final PURE IMPRESSION. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation 1,49 PURE IMPRESSION LANGUEDOC-ROUSSILLON (34) Activité : Industrie du papier et du carton, édition et imprimerie (Pré-presse, édition professionnelle, impression numérique) Effectif 2006 : 50 Chiffres d affaires

Plus en détail

et d économies d énergies

et d économies d énergies Réduire l empreinte déchet et réaliser des économies et d économies d énergies La mise en place d un management environnemental La gestion des déchets est l une des composantes majeures des enjeux environnementaux.

Plus en détail

Fiche Bilan Final TECHNE. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation

Fiche Bilan Final TECHNE. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation TECHNE RHONE-ALPES (69) Activité : Industrie du caoutchouc et des plastiques (Fabrication et négoce de pièces plastiques et métalliques) Effectif 2006 : 100 Chiffres d affaires 2006 : 17 960 K Euros Principales

Plus en détail

Fiche Bilan Final SATA. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation 19,80

Fiche Bilan Final SATA. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation 19,80 SATA ALSACE (67) Activité : Métallurgie et travail des métaux (Fabrication de ressorts d'embrayages pour l'automobile) Effectif 2006 : 94 Chiffres d affaires 2006 : 10 331 K Euros Principales certifications

Plus en détail

PRESENTATION. La collecte et le recyclage des papiers de bureau pour les entreprises, administrations, établissements scolaires,

PRESENTATION. La collecte et le recyclage des papiers de bureau pour les entreprises, administrations, établissements scolaires, PRESENTATION QUI SOMMES NOUS? Le Petit Plus est une entreprise adaptée, c est à dire une entreprise dans laquelle au moins 80% du personnel d exploitation est en situation de handicap. Nous sommes spécialisés

Plus en détail

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique DOSSIER DE PRESSE Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers

Plus en détail

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers GESTION DES DECHETS Des déchets d activités aux déchets ménagers Un déchet Qu est-ce que c est? Tout résidu d un processus de production, de transformation ou d utilisation; toute substance, matériau,

Plus en détail

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE Les chiffres clés au 31 décembre 2010 / 7 / 1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE 1.1/ La gouvernance d entreprise 1.2/ Une organisation en phase avec son environnement 1.3/ Les ressources

Plus en détail

Guide éco-événements. Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations. www.sirtom-region-brive.

Guide éco-événements. Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations. www.sirtom-region-brive. Guide éco-événements Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations SIRTOM DE LA REGION DE BRIVE Tél. 05 55 17 65 10 Fax 05 55 17 65 19 sirtom@ sirtom-brive.fr

Plus en détail

COMMUNICATION COMMUNICATION. Parce qu une bonne protection n a de sens que si elle protège tout le monde... pour longtemps. sur le progrès (COP)

COMMUNICATION COMMUNICATION. Parce qu une bonne protection n a de sens que si elle protège tout le monde... pour longtemps. sur le progrès (COP) Parce qu une bonne protection n a de sens que si elle protège tout le monde... pour longtemps. COMMUNICATION sur le progrès (COP) COMMUNICATION par France Sécurité du 16 mars 2012 au 16 mars 2013 Principes

Plus en détail

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme Ecologie des déchet chets Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme Galilée médita cette pensée en 1588. Quatre siècles plus tard, cette notion de recyclage est au centre des préoccupations

Plus en détail

Programme de prévention des déchets du Centre Yonne

Programme de prévention des déchets du Centre Yonne Pourquoi réduire la quantité de déchets produits? En raison de l évolution des modes de vie, la production d ordures ménagère par personne et par an a doublé depuis 40 ans: de nos jours un Icaunais produit

Plus en détail

des activités du tertiaire

des activités du tertiaire GUIDE de gestion des déchets des activités du tertiaire PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS : une stratégie triplement rentable Tout déchet a un coût direct (manutention, enlèvement ) et indirect (production,

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Actes de la Soirée Zéro déchets

Actes de la Soirée Zéro déchets Actes de la Soirée Zéro déchets S engager dans la SERD 2015... L animateur, Dominique BEHAR, rappelle en introduction que cette soirée «Zéro Déchets» vise à présenter les activités du Collectif [ZERO DECHETS

Plus en détail

MGS et Imprim Vert. Nous sommes tous acteurs de notre environnement!

MGS et Imprim Vert. Nous sommes tous acteurs de notre environnement! MGS et Imprim Vert Pourquoi Imprim Vert? Nécessité de préserver l environnement afin de maintenir notre cadre de vie et celui des générations futures. Volonté de réduire les impacts environnementaux liés

Plus en détail

PÔLE DES ÉCO-INDUSTRIES DE POITOU-CHARENTES

PÔLE DES ÉCO-INDUSTRIES DE POITOU-CHARENTES PÔLE DES ÉCO-INDUSTRIES DE POITOU-CHARENTES DECHETS & CO-PRODUITS Retours d expériences sur les actions du Pôle des Eco-Industries L innovation au service de l environnement Avec le concours financier

Plus en détail

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Smart Impulse Mieux comprendre pour mieux consommer Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Votre contexte Les économies d énergie commencent par la connaissance de sa consommation

Plus en détail

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE Le Programme «Habiter Mieux» en FRANCE Etat des lieux Contexte National : La précarité énergétique pèse sur les ménages les plus fragiles depuis de nombreuses

Plus en détail

Communication sur le Progrès dans l intégration des principes du pacte mondial

Communication sur le Progrès dans l intégration des principes du pacte mondial GROUPE LEADER TRAVAIL TEMPORAIRE S.A.S. au capital de 3 983 920 euros - SIREN : 423 856 459 NAF 7010 Z Siège Social : 19 Rue des Alouettes B.P. 80110 95604 Eaubonne Cedex Téléphone : 01.30.10.64.64 Fax

Plus en détail

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME-

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- LE GROUPE BMCE BANK REDUction de l EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- Une Démarche Systémique pour une Performance Ecologique LA PREVENTION DE LA POLLUTION GESTION DES SITUATIONS D URGENCE A IMPACT

Plus en détail

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2013 SOMMAIRE Engagement de SSI Service 3 Nos objectifs 4-6 Nos réalisations 7-12 Les résultats 13-15 Conclusion 16 2 L ENGAGEMENT DE SSI SERVICE

Plus en détail

ARTEPRINT. Nous sommes tous acteurs de notre environnement! Pour rejoindre le site Digital cliquez ici.

ARTEPRINT. Nous sommes tous acteurs de notre environnement! Pour rejoindre le site Digital cliquez ici. ARTEPRINT Pour rejoindre le site Digital cliquez ici. Pourquoi Imprim Vert? La nécessité de préserver l environnement afin de maintenirnotrecadredevieetceluidesgénérations futures. Lavolontéderéduirelesimpactsenvironnementaux

Plus en détail

Guide des professionnels pour la réduction et le tri des déchets

Guide des professionnels pour la réduction et le tri des déchets Guide des professionnels pour la réduction et le tri des déchets Commerçants, artisans de Tarentaise, Comment bien gérer vos déchets? Syndicat de traitement des déchets SOMMAIRE Qui gère la collecte et

Plus en détail

Plateforme de la Filière Automobile. Club des Acteurs Régionaux de l Industrie Automobile. Associations Régionales de l Industrie Automobile

Plateforme de la Filière Automobile. Club des Acteurs Régionaux de l Industrie Automobile. Associations Régionales de l Industrie Automobile Plateforme de la Filière Automobile Club des Acteurs Régionaux de l Industrie Automobile Associations Régionales de l Industrie Automobile ENQUETE DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE 2009/2010 Comme chaque année,

Plus en détail

EMBALLAGE ET RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES. règles outils. Eco-Emballages vous accompagne

EMBALLAGE ET RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES. règles outils. Eco-Emballages vous accompagne EMBALLAGE ET RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES SE - REP - REPORTING - ACV - RÉDUCTION - INDICATEURS - RECYCLAG V - RÉDUCTION - INDICATEURS - RECYCLAGE - SENSIBILISATION - RSE - ICATEURS - RECYCLAGE

Plus en détail

Bonnes pratiques et communications de progrès PACTE MONDIAL DE L ONU 2008

Bonnes pratiques et communications de progrès PACTE MONDIAL DE L ONU 2008 Bonnes pratiques et communications de progrès PACTE MONDIAL DE L ONU 2008 MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL : MONSIEUR FRANÇOIS HERPSONT En renouvelant notre adhésion aux 10 principes du Pacte Mondial, vous trouverez

Plus en détail

FICHE ACTION n 21. Age d or services ACTION GLOBALE. Positionnement de l entreprise à proximité des clients et des employés d Age d or

FICHE ACTION n 21. Age d or services ACTION GLOBALE. Positionnement de l entreprise à proximité des clients et des employés d Age d or FICHE ACTION n 21 Age d or services ACTION GLOBALE Positionnement de l entreprise à proximité des clients et des employés d Age d or ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Optimisation des circuits de livraison Réduction

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Nettoyage Cette fiche concerne les activités de nettoyage industriel, de nettoyage de bureau et le lavage des vitres. L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de nettoyage

Plus en détail

Grospiron international

Grospiron international Grospiron international Janvier 2013 Grospiron international Nos objectifs environnementaux 1.Préservation des ressources naturelles chez GROSPIRON INTERNATIONAL (Electricité, Papier, Gasoil, cartons)

Plus en détail

LISTE DES FICHES ACTIONS MISES EN ŒUVRE DANS LE CADRE DU PCET DE MONTELIMAR SESAME

LISTE DES FICHES ACTIONS MISES EN ŒUVRE DANS LE CADRE DU PCET DE MONTELIMAR SESAME LISTE DES FICHES ACTIONS MISES EN ŒUVRE DANS LE CADRE DU PCET DE MONTELIMAR SESAME N FICHE ACTION Intitulé 1 Réaliser un agenda ou un cahier de texte sur l'éco-citoyenneté en lien avec le recyclage des

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Sommaire Présentation générale... 3 Nos activités, notre mission.... 3 Politique environnementale... 4 Un rôle à jouer... 4 Une politique responsable... 4 Le manuel

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

JOURNÉE DE SENSIBILISATION AU TRI DES

JOURNÉE DE SENSIBILISATION AU TRI DES JOURNÉE DE SENSIBILISATION AU TRI DES DÉCHETS HOSPITALIERS EHUOran, 27 Février 2013 Prof. N. Midoun Problématique Le thème à traiter pour cette journée concerne les DASRI, il a été choisi parce que la

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

Communication sur le progrès n 11 Le 05/06/2015

Communication sur le progrès n 11 Le 05/06/2015 Communication sur le progrès n 11 Le 05/06/2015 IME devenue IME by Estimprim fin juillet 2014 à su conserver ses valeurs environnementales en maintenant ses certificats : Imprim Vert, Trophée d Or de l

Plus en détail

et Valorisation des déchets

et Valorisation des déchets Animations Prévention et Valorisation des déchets Année scolaire 2015 2016 Nos enjeux liés à la réduction des déchets La réduction des déchets représente aujourd hui un véritable enjeu environnemental

Plus en détail

GROUPE ONEPOINT respecte et protège l environnement qui l entoure et s engage à adopter les meilleures pratiques en matière de Développement Durable.

GROUPE ONEPOINT respecte et protège l environnement qui l entoure et s engage à adopter les meilleures pratiques en matière de Développement Durable. PRESERVONS L ENVIRONNEMENT Chers Collègues, GROUPE ONEPOINT respecte et protège l environnement qui l entoure et s engage à adopter les meilleures pratiques en matière de Développement Durable. Pour ce

Plus en détail

Les déchets d entreprises: cadre législatif et gestion durable Nivelles Industrie - 15 avril 2008

Les déchets d entreprises: cadre législatif et gestion durable Nivelles Industrie - 15 avril 2008 Les déchets d entreprises: cadre législatif et gestion durable Nivelles Industrie - 15 avril 2008 Olivier CAPPELLIN Cellule des Conseillers en Environnement Chemin du Stockoy 3 B-1300 WAVRE Tél: 010/47.19.43

Plus en détail

Table des matières. 2 Introduction. 3 Les actions du Palais. 4 Première étape : Les objectifs. 5 Une démarche conjuguée : avant l événement

Table des matières. 2 Introduction. 3 Les actions du Palais. 4 Première étape : Les objectifs. 5 Une démarche conjuguée : avant l événement Table des matières 2 Introduction 3 Les actions du Palais 4 Première étape : Les objectifs 5 Une démarche conjuguée : avant l événement Le Palais des congrès de Montréal Le rôle de l organisateur 8 Une

Plus en détail

Agenda 21 lillois. Développement durable lillois. 1- la protection de l environnement, l amélioration de la santé et du bien être des habitants

Agenda 21 lillois. Développement durable lillois. 1- la protection de l environnement, l amélioration de la santé et du bien être des habitants les axes Il comprend 4 axes : la protection de l environnement, l amélioration de la santé et du bien être des habitants l éducation et la sensibilisation à l environnement et au Développement Durable

Plus en détail

MISE EN SERVICE DES CONTENEURS ENTERRES Trans en Provence Vendredi 11 juin 2010

MISE EN SERVICE DES CONTENEURS ENTERRES Trans en Provence Vendredi 11 juin 2010 MISE EN SERVICE DES CONTENEURS ENTERRES Trans en Provence Vendredi 11 juin 2010 Direction de l Environnement Jean-Marc BORGHI : 04 94 50 07 02 sandrine.pierini@dracenie.com Direction de la Communication

Plus en détail

Enjeux et opportunités de la politique de gestion des déchets en France. Jean-Charles CAUDRON Service Produits et Efficacité Matière ADEME

Enjeux et opportunités de la politique de gestion des déchets en France. Jean-Charles CAUDRON Service Produits et Efficacité Matière ADEME Enjeux et opportunités de la politique de gestion des déchets en France Jean-Charles CAUDRON Service Produits et Efficacité Matière ADEME Les Déchets Ménagers et Assimilés dans la production de déchets

Plus en détail

L ENGAGEMENT RESPONSABLE DE SOGEC POUR UN DÉVELOPPEMENT ENGAGEMENTS RSE 2013

L ENGAGEMENT RESPONSABLE DE SOGEC POUR UN DÉVELOPPEMENT ENGAGEMENTS RSE 2013 ENGAGEMENTS RSE 2013 L ENGAGEMENT DE SOGEC POUR UN DÉVELOPPEMENT RESPONSABLE RESPECTER LES INDIVIDUS RESPECTER LES RESSOURCES NATURELLES ET L ENVIRONNEMENT, C EST LA SEULE MANIERE DE VOUS SERVIR DURABLEMENT.

Plus en détail

Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom. pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1

Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom. pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1 Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1 Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom pour les opérations de prévention et de tri

Plus en détail

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Il n y a pas de petits gestes, si nous sommes 125 000 à les faire! PRÉAMBULE "La prévention de la production de déchets est l

Plus en détail

Le SIRTOM de la Région de Brive. page 3. Les ordures ménagères... page 7. Modes de collecte...page 7. La collecte sélective...

Le SIRTOM de la Région de Brive. page 3. Les ordures ménagères... page 7. Modes de collecte...page 7. La collecte sélective... RAPPORT ANNUEL 2014 SOMMAIRE Le SIRTOM de la Région de Brive. page 3 Territoire, missions...page 3 Les collectivités membres...page 4 Bilan financier global...page 5 Coût moyen par habitant...page 5 Bilan

Plus en détail

TOSHIBA TEC France Imaging Systems INNOVANT PAR NATURE

TOSHIBA TEC France Imaging Systems INNOVANT PAR NATURE TOSHIBA TEC France Imaging Systems INNOVANT PAR NATURE Introduction Toshiba un acteur engagé dans le Développement Durable depuis plus de 15 ans: Une philosophie d entreprise Un engagement volontaire du

Plus en détail

Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin

Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin Conseil régional de l environnement du Bas-Saint-Laurent Plan de la présentation 1. Gestion

Plus en détail

Guide de gestion des déchets de la route PÔLE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE - QHSE - 2011

Guide de gestion des déchets de la route PÔLE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE - QHSE - 2011 Guide de gestion des déchets de la route PÔLE AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE - QHSE - 0 Sommaire Le mot du Président du Conseil Général Les grands principes du guide DES BÂTIMENTS ET BUREAUX Papiers, cartons

Plus en détail

La lettre. Le bilan du tri en 2004. En 2004, nous avons trié plus de 1800 tonnes de déchets recyclables, soit en moyenne 82 kg par habitant.

La lettre. Le bilan du tri en 2004. En 2004, nous avons trié plus de 1800 tonnes de déchets recyclables, soit en moyenne 82 kg par habitant. La lettre N 1 - AVRIL 2005 du L ETT R E D I N FO R M AT I O N D U S E R V I C E D É C H ETS D E S COM MU N AU T É S D E COM MU N E S VA L D A M B O I S E ET D E S 2 R I V E S Editorial epuis le 1er janvier

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble Service Restauration Ville de La Couronne Vers une restauration collective responsable Manger est un acte quotidien et vital qui nous inscrit dans une relation étroite avec la nature dont nous consommons

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Nouvelle signalétique et double certification pour les déchèteries communautaires 12 mars 2012 CONTACT PRESSE

DOSSIER PRESSE. Nouvelle signalétique et double certification pour les déchèteries communautaires 12 mars 2012 CONTACT PRESSE DOSSIER PRESSE Nouvelle signalétique et double certification pour les déchèteries communautaires 12 mars 2012 CONTACT PRESSE Muriel JARDRI Chargée de Communication Limoges Métropole 05 55 45 79 19 muriel_jardri@agglo-limoges.fr

Plus en détail

Diagnostic dé chéts/ dé véloppémént durablé én éntréprisés

Diagnostic dé chéts/ dé véloppémént durablé én éntréprisés Diagnostic dé chéts/ dé véloppémént durablé én éntréprisés Identité de l entreprise : Raison sociale Adresse Code postal Ville Code NAF Activité Coordonnées Personne répondant au questionnaire Coordonnées

Plus en détail

7 novembre 2014. Silvia Nougarol snougarol@recovering.fr 06.12.67.17.38. Clio Borghese clio.borghese@sp2000.fr 01.44.51.54.49. Copyright Cyril Maury

7 novembre 2014. Silvia Nougarol snougarol@recovering.fr 06.12.67.17.38. Clio Borghese clio.borghese@sp2000.fr 01.44.51.54.49. Copyright Cyril Maury 1 ère réunion du groupe de travail «Gestion et recherche de filières pour les déchets non inertes non dangereux et les déchets dangereux spécifiques du BTP» 7 novembre 2014 Plan Interdépartemental de Prévention

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger vous-même... Fiche n 1. ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger vous-même... Fiche n 1. ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE Fiche n 1 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE AUTO- DIAGNOSTIC Pour juger vous-même... Avant de lire cet Eco-guide, évaluez la situation de votre entreprise en matière de prise en compte de l environnement.

Plus en détail

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française LE GUIDE Définir un projet L appel à initiatives de la Croix-Rouge française 2 Définir un projet Un projet, c est une idée qui se transforme en réalité Monter un projet c est vouloir changer quelque chose

Plus en détail

Projet de développement durable 2015-2019. Lundi 23 novembre 2015

Projet de développement durable 2015-2019. Lundi 23 novembre 2015 Projet de développement durable 2015-2019 Lundi 23 novembre 2015 Organisation de la démarche développement durable au CHU Organisation de la démarche Le CHU de Clermont-Ferrand s est formellement engagé

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Electricité L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus de l activité d électricien peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui représentent des volumes importants.

Plus en détail

Simplifiez et suivez la gestion de vos déchets LE PACK CLE EN MAIN. www.greenwishes.fr - 01.83.62.05.53 - contact@greenwishes.fr

Simplifiez et suivez la gestion de vos déchets LE PACK CLE EN MAIN. www.greenwishes.fr - 01.83.62.05.53 - contact@greenwishes.fr Simplifiez et suivez la gestion de vos déchets LE PACK CLE EN MAIN www.greenwishes.fr - 01.83.62.05.53 - contact@greenwishes.fr Greenwishes collecte et recycle les déchets de bureau Qui sommes-nous? Start

Plus en détail

Entreprise adaptée. Intégrer une démarche d achat responsable avec vos fournisseurs en valorisant

Entreprise adaptée. Intégrer une démarche d achat responsable avec vos fournisseurs en valorisant La performance économique Au service d une mission sociale Par une démarche environnementale française Entreprise adaptée Intégrer une démarche d achat responsable avec vos fournisseurs en valorisant Une

Plus en détail

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Point d information 1 er décembre 2011 Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Faciliter les relations avec les professionnels

Plus en détail

Département HSE EN FR NCE. Innov Days 03/07/2012 1

Département HSE EN FR NCE. Innov Days 03/07/2012 1 Département HSE LE RECYCL GE DES PL STIQUES EN FR NCE PEP Bellignat, le 3 juillet 2012 Innov Days 03/07/2012 1 > SOMMAIRE La Fédération de la Plasturgie Les chiffres du recyclage des plastiques en France

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Réunion d information sur les déchets Pompes SALMSON

Réunion d information sur les déchets Pompes SALMSON Réunion d information sur les déchets Pompes SALMSON Sommaire Présentation de la société Pompes SALMSON Salmson et l Environnement Salmson et la gestion des déchets Organisation Répartition des déchets

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Logiciel KEL Syndic. Logiciel professionnel de gestion comptable pour syndic de copropriétés KEL

Logiciel KEL Syndic. Logiciel professionnel de gestion comptable pour syndic de copropriétés KEL Logiciel Logiciel professionnel de gestion comptable pour syndic de copropriétés - Logiciel pour les syndics de copropriétés Logiciel Logiciel immobilier de gérance Logiciel pour les syndics de copropriétés

Plus en détail

Description de la préparation et de la mise en œuvre de l intervention

Description de la préparation et de la mise en œuvre de l intervention Fiche-intervention «prévention du gaspillage alimentaire» Accompagnement d un EHPAD dans son projet de réduction du gaspillage alimentaire Organismes rédacteur de la fiche intervention CREPAQ 3, rue TAUZIA,

Plus en détail

COMMUNICATION PACTE MONDIAL DE LA SOCIÉTÉ AMI2S (Avril 2015)

COMMUNICATION PACTE MONDIAL DE LA SOCIÉTÉ AMI2S (Avril 2015) COMMUNICATION PACTE MONDIAL DE LA SOCIÉTÉ AMI2S (Avril 2015) 1. Notre soutien au pacte mondial Depuis 2012, AMI2S est adhérent du pacte Mondial et soutient ses 10 principes. Chacun de nos collaborateurs

Plus en détail

Energies renouvelables

Energies renouvelables REFERENCES : Entreprise : JOUSSELIN SAS 3 rue d Anjou Effectif : 170 salariés Activité : Génie civil gros œuvre, 49420 CHAZE HENRY pré industrielle d éléments la Tél. : 02 41 94 75 10 construction ACTIONS

Plus en détail

L audit énergétique dans l entreprise

L audit énergétique dans l entreprise L audit énergétique dans l entreprise Entreprises petites ou moyennes, la question de la maîtrise de l énergie revêt pour vous une importance décisive. Le groupe de travail «Maîtrise de l énergie dans

Plus en détail

Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014

Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014 Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014 J K L x Action réalisée Action en cours de réalisation Action à engager Action abandonnée ou ne s'appliquant plus 1 2 3 (Domicile Travail) Aménager

Plus en détail

OBJECTIF 10 : GARANTIR DES CHANTIERS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT ET DU VOISINAGE

OBJECTIF 10 : GARANTIR DES CHANTIERS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT ET DU VOISINAGE Rappel : Les signataires de la charte de l aménagement et de la construction urbaine durables s engagent à Assurer la valorisation de 80% des déchets de chantier pour les constructions neuves ; Réaliser

Plus en détail

notre politique écologique

notre politique écologique notre politique écologique une entreprise durable et responsable Il ne suffit plus simplement de réduire sa consommation et de recycler pour protéger l'environnement. La durabilité compte avant tout. Nous

Plus en détail

Présentation des nouveaux véhicules de collecte et point sur le nouveau service, deux mois après son lancement

Présentation des nouveaux véhicules de collecte et point sur le nouveau service, deux mois après son lancement Dossier de presse 4 décembre 2015 Présentation des nouveaux véhicules de collecte et point sur le nouveau service, deux mois après son lancement www.agglo-limoges.fr Contact presse - Hélène VALLEIX Communauté

Plus en détail

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation Agissant en harmonie avec les principaux acteurs du secteur de l accompagnement des personnes âgées En phase avec les évolutions

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

Type d activité : IMPRIMERIE

Type d activité : IMPRIMERIE Rapport de visite Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre Type d activité : IMPRIMERIE Atlantique Offset Zone artisanale des Brassons 17390 LA TREMBLADE Tél : 05.46.36.00.18 DATE DE LA VISITE

Plus en détail

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Anticiper et prendre les meilleures décisions au regard des contraintes économiques et organisationnelles, tels sont les challenges quotidiens

Plus en détail

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S ACTIONS GLOBALES Communication avec l ensemble des salariés via un réseau intranet ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Une démarche de progrès continu validée par les certifications

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES

GUIDE DES BONNES PRATIQUES GUIDE DES BONNES PRATIQUES QUALITE ET DEVELOPPEMENT DURABLE Le Palais Beaumont. VOTRE ÉVÈNEMENT, NOTRE ART. V1 24 09 2014 Des engagements pour des services d'exception Une qualité de services Nous garantissons

Plus en détail

1997 : création d ELISE. 320.000 corbeilles de tri ELISE installées

1997 : création d ELISE. 320.000 corbeilles de tri ELISE installées 1997 : création d ELISE 25 sites en France 7 100 clients 320.000 corbeilles de tri ELISE installées 14 000 tonnes de papier recyclé /an 11 déchets différents collectés et valorisés 250 emplois créés pour

Plus en détail

Données sur les voies de valorisation des plastiques

Données sur les voies de valorisation des plastiques Données sur les voies de valorisation des plastiques Nolwenn FORAY - ADEME INNOV DAY Les différentes voies de valorisation des déchets plastiques PEP- Bellignat 18 juin 2013 Sommaire Implication de l ADEME

Plus en détail

ROVER & les solutions pour l aménagement bureautique et informatique

ROVER & les solutions pour l aménagement bureautique et informatique ROVER & les solutions pour l aménagement bureautique et informatique Solution produits Environnement Informatique Périphérie Informatique Mobilier de bureau Fourniture de bureau Connectique et Réseaux

Plus en détail

COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU

COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU Un partenaire SOLIDAIRE Régie de quartier RESPIRE, créée en 1993 Membre du CNLRQ Nous employons 45 personnes en moyenne dont 30 personnes en insertion Un engagement DURABLE

Plus en détail

Le plan régional de prévention des déchets et les déchets des activités de bureaux

Le plan régional de prévention des déchets et les déchets des activités de bureaux Le plan régional de prévention des déchets et les déchets des activités de bureaux Anne Sophie de Kerangal Responsable du Service prévention et gestion des déchets Région Ile-de-France Jeudi 7 Avril 2011

Plus en détail

LA FRANCHISE INDUSTRIELLE

LA FRANCHISE INDUSTRIELLE LA FRANCHISE INDUSTRIELLE Première franchise YPREMA CBM au Teil Réceptionner des déchets, les transformer en produits et vendre ces produits est aujourd hui un vrai schéma économique. Pour atteindre en

Plus en détail

Gael GRAVEZ. Accompagnement et Formation. Gestion et Optimisation des Flux de Déchets.

Gael GRAVEZ. Accompagnement et Formation. Gestion et Optimisation des Flux de Déchets. Accompagnement et Formation Gestion et Optimisation des Flux de Déchets. Mode Opératoire I. Réalisation de l Audit interne. II. Elaboration du Projet d Optimisation. III. Mise en place et Suivi du Plan

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert

Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert Syctom 9 décembre 2010 Jan Le Moux Directeur Prévention Eco Emballages mai 2010 ECO EMBALLAGES

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

DES PRIMES POUR VOS DÉCHETS D EMBALLAGES, ÇA VOUS INTÉRESSE?

DES PRIMES POUR VOS DÉCHETS D EMBALLAGES, ÇA VOUS INTÉRESSE? DES PRIMES POUR VOS DÉCHETS D EMBALLAGES, ÇA VOUS INTÉRESSE? SAVEZ-VOUS QUE VOS DÉCHETS D EMBALLAGES PEUVENT RAPPORTER DE L ARGENT? TROP BEAU POUR ÊTRE VRAI? LISEZ CE QUI SUIT! Les déchets sont, dans de

Plus en détail

Crédit Photo Cabinet 2NE FICHE RETOUR D EXPÉRIENCE DÉTAIL 1/9

Crédit Photo Cabinet 2NE FICHE RETOUR D EXPÉRIENCE DÉTAIL 1/9 Crédit Photo Cabinet 2NE 1/9 Crédit Photo mairie de Le Magny Crédit Photo Cabinet 2NE 2/9 Crédit Photo mairie de Le Magny Crédit Photo Cabinet 2NE Crédit Photo mairie de Le Magny 3/9 Dans le cadre de l

Plus en détail

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière Guide à destination des acteurs de la construction Juin 2012 3 Introduction En 2011, ARCENE initiait une dynamique

Plus en détail