La participation des employés aux régimes d épargne-retraite d employeur demeure bonne, bien qu il y ait place à l amélioration

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La participation des employés aux régimes d épargne-retraite d employeur demeure bonne, bien qu il y ait place à l amélioration"

Transcription

1 COMMUNIQUÉ La participation des employés aux régimes d épargne-retraite d employeur demeure bonne, bien qu il y ait place à l amélioration Lisez le rapport dans son intégralité Réalisé pour le compte de la Great-West Life, le Rapport 2013 d analyse comparative sur les régimes de capitalisation réunit des données de référence et des stratégies ayant pour but d aider les employeurs à positionner davantage d employés pour atteindre leurs objectifs de retraite. Winnipeg, 31 mars 2014 Selon les résultats présentés dans le Rapport 2013 d analyse comparative sur les régimes de capitalisation, qui s intitule Comprendre les résultats pour concrétiser les attentes, le taux de participation aux régimes parmi les employés admissibles se chiffre à 81 pour cent pour les régimes à cotisations déterminées (CD) facultatifs, et à 61 pour cent pour les régimes enregistrés d épargne-retraite (REER) facultatifs. «Bien que ces données soient fort positives, lorsque 20 à 40 pour cent des employés admissibles à leur régime de retraite facultatif en milieu de travail n y participent pas, c est qu il y a place à l amélioration», de dire Jeff Aarssen, vice-président principal, Services de retraite collectifs de la Great-West. Il suggère aux employeurs d envisager d opter pour l adhésion obligatoire en guise de stratégie pour accroître le taux de participation des employés. «Nous savons que certains répondants sont craintifs à l idée de rendre l adhésion obligatoire parce qu ils associent d emblée l augmentation du nombre d adhésions à une hausse des cotisations patronales», affirme M. Aarssen. «Si le coût soulève des inquiétudes, le répondant peut rajuster son taux de cotisation de contrepartie de manière à réduire le montant à verser, et ainsi compenser l effet de l accroissement du taux de participation au régime. Il sera toujours possible de revoir le taux de cotisation de contrepartie à la hausse par la suite, selon les ressources disponibles.» «Sans l adhésion obligatoire, de nombreux employés peuvent s exposer à un manque à gagner parce qu ils ont omis de franchir la première étape et d adhérer à leur régime», ajoute Ken Millard, vice-président, Comptes nationaux de la Great-West. «Cette hésitation à adhérer à un régime pourrait être liée à la crainte de subir des pertes. Cette crainte relève de la tendance des gens à faire davantage d efforts pour éviter des pertes que pour réaliser des gains», explique M. Millard. Il encourage les répondants à présenter la cotisation de contrepartie de l employeur comme une bonification du taux d intérêt composé afin de contrer cette tendance naturelle. «Lorsqu un employeur ajoute 25 cents à chaque dollar que le participant verse au régime, on peut considérer cette cotisation comme un taux de rendement automatique de 25 pour cent», poursuit M. Millard. «Un message aussi percutant peut faire réfléchir les participants qui ne tolèrent pas les pertes.» /2

2 - 2 - Le Rapport d analyse comparative sur les régimes de capitalisation préconise ces mesures, de même que d autres stratégies en matière de conception de régime et des techniques de formation qui contribuent à un régime de retraite collectif fructueux. Toutes ces pistes sont explorées dans les sections traitant de l adhésion précoce, des cotisations optimales, des options de placement pertinentes et de l incidence des retraits. Le rapport de 2013 est fondé sur un sondage qui a été mené auprès de presque 400 entreprises qui offrent un régime CD ou un REER collectif, et ce, en vue de cerner les stratégies efficaces et de cibler les éléments clés laissant place à l amélioration et à la croissance. Lisez le rapport dans son intégralité ici. Méthodologie du sondage Le Rapport 2013 d analyse comparative sur les régimes de capitalisation, sous la direction des Éditions Rogers ltée, résume les résultats de la mise à jour des profils de répondants de régime publiés par le Canadian Institutional Investment Network, ainsi que les résultats d un sondage en ligne. Le rapport présente les tendances du marché canadien des régimes de retraite collectifs d un point de vue objectif. Les données ont été recueillies entre le 1 er février et le 1 er août 2013 auprès de 392 entreprises qui offrent un régime CD ou un REER collectif à leurs employés. Au total, parmi les répondants de régime interrogés, 335 offrent un régime CD et 288, un REER collectif. Les résultats dépendent des entreprises qui répondent au sondage, celles-ci n étant pas les mêmes d une année à l autre. Profil de la Great-West La Great-West est l un des principaux fournisseurs de régimes de capitalisation au Canada; elle administre plus de * régimes de retraite collectifs et plus de 1,3 million* de comptes de participants. Aux États-Unis, Great-West Financial constitue le quatrième fournisseur de services de tenue de dossiers de régimes de retraite collectifs en importance d après le nombre total de participants, et Putnam Investments renforce la présence nord-américaine de l organisation dans ce marché. * Au 31 décembre fin - Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : Marlene Klassen, ARP Vice-présidente adjointe, Service des communications Suivez la Great-West sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+ et YouTube (contenu principalement en anglais).

3 R a p p o r t d a n a ly s e c o m pa r at i v e s u r l e s r é g i m e s d e c a p i ta l i s at i o n Comprendre les résultats pour concrétiser les attentes COMMANDITé PAR

4 À propos de La Great-West En collaborant avec la Great-West, votre entreprise peut contribuer à assurer à ses employés un meilleur avenir financier. Nous pouvons concevoir avec vous un régime adapté à vos besoins et à ceux de vos participants, en tirant parti de nos principaux avantages : une administration de régime et une gestion de comptes simples, des services de premier ordre et des caractéristiques personnalisées. La Great-West administre près d un tiers des régimes d épargne et de retraite à cotisations déterminées et met à la disposition de ses clients le plus vaste réseau de spécialistes des régimes de retraite collectifs au Canada. Nos clients bénéficient d un service et de produits exceptionnels, et de l appui d une organisation solide et stable qui attache la plus haute importance à l exactitude et à la fiabilité. Répondant aux besoins de sécurité financière de plus de 12 millions de personnes au Canada, la Great-West et ses filiales, la London Life et la Canada-Vie, ont un actif sous gestion de plus de 218 milliards de dollars*. Les placements gérés par ces sociétés, dans les régimes d épargne et de retraite collectifs, totalisent plus de 37 milliards de dollars*. La Great-West et ses filiales sont des membres du groupe de sociétés de la Corporation Financière Power. Aux États-Unis, notre société sœur, la Great-West Life & Annuity Insurance Company, dont l actif sous gestion atteint 179 milliards de dollars US*, se situe au quatrième rang des sociétés responsables de la tenue de dossiers de régimes de retraite collectifs. De concert avec nos filiales, nous offrons les produits suivants : Régimes enregistrés d épargne-retraite Régimes de retraite agréés (à cotisations déterminées) Régimes de participation différée aux bénéfices Régimes de retraite simplifiés (au Québec et au Manitoba) Régimes d épargne non enregistrés Comptes d épargne libre d impôt Régimes de placement seulement Chaque entreprise étant unique, c est avec plaisir que nous concevrons avec vous un régime qui correspond à votre profil. * au 31 décembre 2012

5 Avant- propos Message de la Great-West Le Rapport 2013 d analyse comparative sur les régimes de capitalisation permet aux promoteurs et aux conseillers de comparer les résultats de leur régime avec ceux du secteur afin de mieux positionner les participants face à leurs objectifs d épargne-retraite. Les résultats pertinents et les analyses expertes que propose ce rapport fourniront aux promoteurs et aux conseillers les outils dont ils ont besoin pour concrétiser les attentes des participants : un revenu de retraite suffisant pour profiter pleinement de cette étape de la vie. Cette année, le rapport s articule autour de quatre stratégies essentielles à l élaboration d un programme d épargne-retraite fructueux : Encourager l adhésion précoce Promouvoir des cotisations optimales Offrir des options de placement pertinentes Réduire l incidence des retraits La formule d un régime de retraite fructueux n a pas changé depuis des décennies, mais le défi réside toujours dans la manière dont on obtient des résultats. Le rapport de cette année donne la parole à deux experts, qui montrent comment transformer le savoir en solutions réalisables : Ken Millard, vice-président, Comptes nationaux, Services de retraite collectifs, Gestion du patrimoine, la Great-West Jennifer Mayrhofer, directrice, Marketing et communications, Services de retraite collectifs, la Great-West Ce rapport est une synthèse des résultats de la mise à jour des profils de promoteurs de régimes canadiens publiés par le Canadian Institutional Investment Network (CIIN), et de ceux d un sondage en ligne mené par le Groupe de recherche marketing de Rogers Connecte. Les données ont été recueillies entre le 1 er février et le 1 er août 2013 auprès de 392 entreprises qui offrent à leurs employés un régime de retraite à cotisations déterminées (CD) ou un REER collectif. La Great-West est fière de publier le Rapport d analyse comparative sur les régimes de capitalisation chaque année. C est à la fois un important indicateur des progrès que notre secteur a accomplis et un bilan des aspects qu il est essentiel d améliorer et de développer à l avenir. Merci à tous ceux qui ont participé au sondage de cette année. L information détaillée que vous nous avez fournie nous aide à forger l avenir des régimes de capitalisation au Canada. Je tiens à souhaiter à tous nos amis et collègues du secteur une nouvelle année jalonnée de succès. Le vice-président exécutif, Gestion du patrimoine, Robert J. Ritchie

6 VUE D ENSEMBLE Aperçu des régimes de capitalisation au Canada Veuillez noter que certaines catégories de réponses dans ce rapport ne totalisent pas 100 %. Cela s explique par le fait que les chiffres ont été arrondis ou que les questions permettaient aux répondants de fournir des réponses multiples. Type d entreprise Activité principale Nombre d employés 7 % 10 % 11 % 4 % 6 % 62 % 9 % 11 % 12 % 21 % 24 % 23 % 40 % 10 % 24 % 13 % 12 % Société par actions/ Entreprise privée Employeurs multiples Autre Syndicat Secteur public université (éducation) BASE : Tous les répondants n = 392 Services financiers/aux entreprises Secteur public/secteur public élargi/ Organisme sans but lucratif/ong fabrication Ressources naturelles SERVICES/HÔTELLERIE Transport/communications/ services publics BASE : Tous les répondants n = 389 BASE : Tous les répondants n = 299 Type de régime Valeur marchande du régime (MILLIONS $) Participation obligatoire/facultative obligatoire facultative 59 % 27 % 15 % régime de retraite CD seulement reer collectif seulement régime DE RETRAITE CD et REER collectif 150 $ 100 $ 50 $ 0 $ 129,3 $ RÉGIME CD 25,1 $ REER COLLECTIF BASE : Tous les répondants n = 392 BASE : Régime CD n = 279; REER collecif n = % 75 % 50 % 25 % 0 % 70 % 30 % RÉGIME CD 15 % 85 % REER COLLECIF BASE : Tous les répondants; Régime CD n = 266; REER collecif n = 150 Taux de participation obligatoire facultative 100 % 96 % 91 % 81 % 75 % 61 % 50 % 25 % 0 % RÉGIME CD REER COLLECIF BASE : Tous les répondants; Régime CD, obligatoire n = 57, facultative n = 32; REER collecif, obligatoire n = 13, facultative n = 60 FONDS À DATE CIBLE PAR DÉFAUT Régime CD REER collecif 30 % 20 % 10 % 10 % 6 % 16 % 28 % 15 % 28 % 23 % 21 % 8 % 4 % 0 % BASE : Tous les répondants; Régime CD 2009 n = 167; 2010 n = 202; 2011 n = 225; 2012 n = 308; 2013 n=257; REER collecif 2009 n = 129; 2010 n = 118; 2011 n = 145; 2012 n = 180; 2013 n = 122 TAUX MOYENS DE COTISATION COTISATION DE L EMPLOYÉ COTISATION DE L EMPLOYEUR 6 % 4 % 2 % 0 % 4,4 % 6,5 % RÉGIME CD 3,9 % 3,9 % REER COLLECIF BASE RÉGIME CD : Régimes auxquels les employés cotisent n = 164; BASE REER COLLECTIF : REER collectifs auxquels l employeur cotise; cotisation de l employé n = 71; cotisation de l employeur n = 46 4 Rapport 2013 d analyse comparative sur les régimes de capitalisation Canadian Institutional Investment Network

7 PARTIE 1 Encourager l adhésion précoce RÉSULTATS Les entreprises qui ont répondu au sondage ont déclaré une moyenne de participants inscrits à leur régime CD, dont employés actifs et 36 employés qui ont quitté l entreprise ou ont pris leur retraite. Le taux de participation parmi les employés admissibles, une donnée que nous publions pour la première fois cette année, était de 91 %, soit 96 % pour les régimes obligatoires et 81 % pour les régimes facultatifs. Du côté des REER collectifs, les entreprises sondées ont déclaré une moyenne de participants, soit employés actifs et 18 employés qui ont quitté l entreprise ou ont pris leur retraite. Le taux de participation parmi les employés admissibles était de 65 %, soit 91 % pour les régimes obligatoires et 61 % pour les régimes facultatifs. À quel moment les employés ont-ils le droit de participer au régime de leur employeur? Un nombre important de régimes (38 % des régimes CD et 53 % des REER collectifs) offrent l admissibilité immédiate. Néanmoins, les entreprises sont encore nombreuses à imposer à leurs employés un délai d admissibilité de trois mois ou plus. Fait intéressant cette année, parmi les entreprises qui offrent un régime CD à leurs employés, celles qui ont moins de 500 employés sont plus nombreuses que les autres à prévoir l admissibilité immédiate. En 2012, 20 % des petites entreprises et 41 % des grandes entreprises autorisaient les employés à s inscrire au régime CD dès leur entrée en fonction. En 2013, la proportion s est inversée, 39 % des petites entreprises offrant l admissibilité immédiate contre 32 % des grandes entreprises. Du côté des REER collectifs, en 2012, 48 % des petites entreprises et 63 % des grandes entreprises autorisaient les employés à s inscrire dès leur entrée en fonction. En 2013, 49 % des petites entreprises et 57 % des grandes entreprises offrent l admissibilité immédiate à leur REER collectif. L ANALYSE DE KEN MILLARD La myopie, tendance naturelle des gens à valoriser davantage une récompense immédiate que la promesse d un bénéfice dans un avenir lointain, fait obstacle aux efforts déployés par les promoteurs de régimes pour encourager l adhésion précoce*. Elle explique la tendance des gens qui s approchent de la retraite à s intéresser davantage à la planification de la retraite que les jeunes dans la vingtaine, qui ont le plus à gagner du rendement des placements et * Shlomo Benartzi : Save More Tomorrow Canadian Institutional Investment Network Comprendre les résultats pour concrétiser les attentes 5

8 figure 1 Admissibilité Régime CD REER collectif 50 % 53 % 40 % 38 % 30 % 20 % 10 % 0 % IMMÉDIATE 14 % 20 % DÉLAI DE TROIS MOIS 6 % 4 % DÉLAI DE SIX MOIS 25 % 18 % DÉLAI DE 12 MOIS BASE : Tous les répondants; Régime CD 2013 n = 265; REER collecif n = % 1 % DÉLAI DE 24 MOIS 11 % 4 % AUTRE de l intérêt composé. Bien sûr, l inscription obligatoire et la réduction du délai d admissibilité sont des moyens d aplanir les obstacles à l adhésion. La formation axée sur le pouvoir de l intérêt composé est un excellent moyen de motiver les employés à adhérer très tôt à leur régime. Il existe plusieurs outils pour aider les participants à comprendre qu il est avantageux de cotiser tôt et régulièrement à un régime. Un simple exemple illustre à quel point l adhésion précoce peut faire une différence. Supposons qu un participant âgé de 25 ans verse à son régime $ par année pendant 40 ans de carrière. Comparons ensuite l épargne que cette personne a accumulée à celle d un participant qui a commencé à cotiser à 45 ans, mais en doublant sa cotisation annuelle à $. Dans les deux cas, le même montant de $ est investi. La plupart des participants seraient surpris de découvrir qu à l âge de 65 ans, l employé de 25 ans aura accumulé une épargne supérieure de 83 % à celle de l employé de 45 ans (d après un taux de croissance annuelle hypothétique de 5 %). En fait, d après ce même taux de croissance annuelle, le nouvel employé de 45 ans devrait, dans la plupart des cas, quadrupler l investissement de celui de l employé de 25 ans pour atteindre un montant d épargne équivalent à l âge de 65 ans. Cet exemple est l une des nombreuses façons d illustrer le message percutant qui doit être transmis dès l embauche. Pour sensibiliser davantage les participants, les promoteurs de régimes peuvent leur fournir des ressources éducatives, telles que des vidéos 6 Rapport 2013 d analyse comparative sur les régimes de capitalisation Canadian Institutional Investment Network

9 figure 2 Investir tôt ou reporter à plus tard COTISATION ANNUELLE DE $ À PARTIR DE 25 ANS COTISATION ANNUELLE DE $ À PARTIR DE 45 ANS $ $ $ $ $ 0 $ ÂGE DU PARTICIPANT Hypothèse : taux de croissance annuelle de 5 %. offertes sur notre canal YouTube à l adresse GreatWestGRS, et des illustrations, qui les aideront à comprendre comment l intérêt composé peut décupler leurs cotisations. L hésitation à adhérer à un régime peut aussi s expliquer par la crainte de subir des pertes. Cette crainte relève de la tendance des gens à faire davantage d efforts pour éviter des pertes que pour réaliser des gains*. Les participants aux régimes qui redoutent les pertes pourraient devoir réviser leur perception de la cotisation de contrepartie de l employeur en considérant celle-ci comme une bonification du taux d intérêt composé. Lorsqu un employeur ajoute 25 cents à chaque dollar que le participant verse au régime, on peut considérer cette cotisation comme un taux de rendement de 25 %. Un message aussi percutant peut faire réfléchir les participants qui ne tolèrent pas les pertes. PARTIE 2 Promouvoir des cotisations optimales RÉSULTATS Au cours des cinq dernières années, le pourcentage des régimes CD qui autorisent les employés à verser des cotisations s est progressivement accru en passant de la tranche supérieure des 70 % à la tranche inférieure des 80 %. En 2013, ce pourcentage s établit à 82 %. Quant au nombre de participants qui cotisent à leur régime CD, les données de cette année * Shlomo Benartzi : Save More Tomorrow Canadian Institutional Investment Network Comprendre les résultats pour concrétiser les attentes 7

10 indiquent que 77 % des régimes obligatoires permettent aux employés d y cotiser. Du point de vue des taux de cotisation des employés, l étude de 2013 n a pas relevé d écart important entre les petites et les grandes entreprises, ni par rapport aux cinq dernières années. figure 3 Les employés cotisent-ils à votre régime CD? OUI NON 80 % 76 % 79 % 83 % 84 % 82 % 60 % 40 % 20 % 25 % 21 % 18 % 16 % 18 % 0 % BASE : Tous les répondants; 2009 n = 192; 2010 n = 228; 2011 n = 246; 2012 n = 283; 2013 n = 268 figure 4 L entreprise cotise-t-elle à votre REER collectif? OUI NON 56 % 56 % 58 % 50 % 46 % 54 % 52 % 48 % 40 % 30 % 44 % 44 % 42 % 20 % 10 % 0 % BASE : Tous les répondants; 2009 n = 109; 2010 n = 137; 2011 n = 156; 2012 n = 154; 2013 n = 147 Parallèlement, ces cinq dernières années, le pourcentage des entreprises qui cotisent à un REER collectif a oscillé entre les tranches de 40 % et de 50 % pour remonter vers un sommet de 58 % en Cette année, 96 % des entreprises ont cotisé à des REER collectifs obligatoires et 53 % à des REER collectifs facultatifs. Les entreprises comptant moins de 500 employés étaient plus nombreuses à cotiser aux REER collectifs 70 % par rapport à 49 % des entreprises comptant plus de 500 employés. Cette tendance, constante depuis les dernières années, est plus prononcée en Rapport 2013 d analyse comparative sur les régimes de capitalisation Canadian Institutional Investment Network

11 Dans un contexte de plus en plus axé sur des objectifs de rendement visant à assurer aux participants un revenu de retraite suffisant, le montant des cotisations est plus important que jamais. L étude de 2013 fait ressortir un résultat particulièrement intéressant : les cotisations de l employeur aux régimes CD ont augmenté pour atteindre en moyenne 6,5 % du salaire de l employé en 2013, contre 4,6 % en Les entreprises comptant moins de 500 employés affichent des taux de cotisation légèrement supérieurs à ceux des plus grandes entreprises (6,2 % c. 5,7 %). Le taux moyen de cotisation de l employeur le plus élevé a été enregistré dans les secteurs des services financiers et des services aux entreprises (7,3 %). En revanche, les cotisations des employés aux régimes CD sont restées relativement stables au cours des cinq dernières années. En 2013, elles plafonnent à une moyenne de 4,4 %, sans écart significatif selon la taille figure 5 Taux de cotisation par secteur d activité Cotisation de l employé Régime CD Secteur public/secteur public élargi/organisme sans but lucratif (n = 42/46) Ressources naturelles (n = 12/19) Services financiers/ aux entreprises (n = 35/42) Transport, communications ou services publics (n = 19/25) Secteur des services (n = 13/19) Fabrication (n = 42/25) COTISATION DE L EMPLOYEUR 4,8 % 4,3 % 4,6 % 4,6 % 4,4 % 4,7 % 4,3 % 5,0 % 4,1 % 4,7 % 6,0 % 7,3 % REER collectif Secteur public/secteur public élargi/organisme sans but lucratif (n = 12/15) Ressources naturelles (n = 14/13) Services financiers/ aux entreprises (n = 19/18) Transport, communications ou services publics (n = 8/6) Secteur des services (n = 8/9) Fabrication (n = 10/9) 3,9 % 3,8 % 3,9 % 4,3 % 3,6 % 3,6 % 3,9 % 5,1 % 4,1 % 3,4 % 4,1 % 3,8 % BASE : Régimes auxquels les employés cotisent Canadian Institutional Investment Network Comprendre les résultats pour concrétiser les attentes 9

12 figure 6 Régime CD 6 % 4 % Taux de cotisation de l employé et de l employeur (% du salaire de l employé) Cotisation de l employé 4,5 % 4,6 % 4,6 % 5,0 % 4,2 % 4,8 % 4,5 % COTISATION DE L EMPLOYEUR 5,6 % 4,4 % 6,5 % 2 % 0 % REER collectif 7,6 % 6 % 4 % 4,3 % 3,8 % 5,1 % 3,9 % 3,8 % 4,3 % 3,8 % 3,9 %3,9 % 2 % 0 % BASE RÉGIME CD : Régimes CD auxquels les employés cotisent n = 164; BASE REER COLLECTIF : REER collectifs auxquels les employeurs cotisent n = 71. Figure 7 Votre régime vous offre-t-il Régime CD REER collectif Information 93 % 92 % Formation 81 % 81 % Conseils 48 % 48 % BASE : Tous les répondants; Régime CD n = 277 ; REER collectif n = 152 ou le secteur d activité de l entreprise. Les cotisations des employeurs et des employés aux REER collectifs stagnent aussi depuis les deux dernières années, avec une moyenne de 3,9 % en Dans cette catégorie, les secteurs du transport, des communications et des services publics ont enregistré le taux moyen de cotisation de l employeur le plus élevé, soit 5,1 %. Assujettir la cotisation de l employeur à celle de l employé est un moyen d encourager les employés à investir davantage. Or, seulement 36 % des régimes CD et 51 % des REER collectifs se basent sur les cotisations de l employé pour calculer la cotisation de l employeur. L analyse 10 Rapport 2013 d analyse comparative sur les régimes de capitalisation Canadian Institutional Investment Network

13 Figure 8 Base de calcul des cotisations de l employeur Régime CD REER collectif Salaire de l employé 79 % 47 % Cotisations de l employé 36 % 51 % Années de service 20 % 14 % Bénéfices de l entreprise 1 % 4 % Autre 7 % 10 % BASE : Régimes auxquels les employeurs cotisent; Régime CD n = 255 ; REER collectif n = 126 comparative montre que 79 % des régimes CD et 47 % des REER collectifs calculent la cotisation de l employeur en fonction du salaire de l employé, et que 20 % des régimes CD et 14 % des REER collectifs se basent sur les années de service pour déterminer la cotisation de l employeur. Une très faible proportion des régimes (1 % des régimes CD et 4 % des REER collectifs) établissent une corrélation entre les bénéfices de l entreprise et la cotisation de l employeur. Cela dit, ces cinq dernières années, les régimes ont eu tendance à prendre en compte de multiples facteurs pour déterminer la cotisation de l employeur. L ANALYSE DE JENNIFER MAYRHOFER La résistance au changement, surtout lorsque celui-ci exige beaucoup d efforts, et la préférence des participants pour le statu quo se traduisent par une inertie qui affaiblit les taux de cotisation*. Qu il s agisse d un régime CD ou d un REER collectif, lorsque les employés peuvent y cotiser, il est essentiel pour eux de bien comprendre leur rôle et leur responsabilité dans la constitution de leur revenu de retraite. En général, les participants ont tendance à ne pas dépasser la cotisation que leur employeur est prêt à verser. Ce comportement persiste, malgré la profusion d outils interactifs et conviviaux qui permettent aux participants d évaluer leurs perspectives d épargne en fonction de leur situation financière et de déterminer un taux de cotisation conforme au revenu de retraite dont ils prévoient avoir besoin. Pour éviter l inertie et inciter les participants à verser des cotisations optimales, les employeurs devraient songer à sensibiliser leurs employés à leurs responsabilités, à augmenter les cotisations de contrepartie ou à rendre la cotisation des employés obligatoire. Lorsqu elle s installe, l inertie incite souvent les participants à maintenir le statu quo plutôt qu à augmenter leurs cotisations. Les promoteurs de régimes peuvent envisager des solutions ingénieuses pour augmenter le taux de cotisation des participants. * Shlomo Benartzi : Save More Tomorrow Canadian Institutional Investment Network Comprendre les résultats pour concrétiser les attentes 11

14 Ils peuvent, par exemple, demander aux participants de s engager à augmenter leur cotisation à une date ultérieure, et tirer ainsi parti de leur penchant pour la procrastination. Premier exemple : Les participants pourraient opter pour la hausse automatique de leur cotisation chaque fois qu ils reçoivent une augmentation de salaire. Pour tirer le meilleur parti de cette solution, Shlomo Benartzi, penseur d avant-garde dans le domaine de la finance comportementale et auteur d un livre intitulé Save More Tomorrow, suggère d affecter seulement un pourcentage de l augmentation salariale de l employé à la bonification de sa cotisation au régime (p. ex., si un participant doit recevoir une augmentation de 5 %, la hausse de la cotisation ne doit pas dépasser 3 %, les 2 % restants étant alors perçus comme une augmentation de salaire nette). Cette stratégie permet au participant d avoir une perception tangible de son augmentation de salaire tout en haussant sa cotisation, ce qui est plus facile à accepter que la retenue intégrale de son augmentation aux fins de l épargne-retraite. Deuxième exemple : Les participants indiquent une date ultérieure à laquelle ils voudraient augmenter leur cotisation. D après Benartzi, janvier est un mois idéal pour profiter de la tendance des gens à prendre des résolutions en vue d améliorer leur santé physique et financière. PARTIE 3 Offrir des options de placement pertinentes RÉSULTATS Les résultats de l étude révèlent que la majorité des participants aux régimes ceux de 90 % des régimes CD et de 98 % des REER collectifs ont la possibilité de prendre leurs propres décisions en matière de placement. Les régimes CD offrent en moyenne 18 options de placement et les REER collectifs, 21. Ces chiffres sont relativement stables depuis les cinq dernières années. Par rapport à 2008, les régimes CD offrent un pourcentage supérieur de fonds de répartition de l actif à date cible et à risque cible. En 2013, 32 % des régimes CD comportent des fonds à date cible et 13 %, des fonds à risque cible. Il est intéressant de constater que les REER collectifs sont également plus nombreux à adopter les fonds à date cible depuis 2009, soit 24 % en En revanche, la proportion des fonds à risque cible a baissé à 17 % cette année, par rapport à une proportion avoisinant les 20 % dans les quatre dernières années. 12 Rapport 2013 d analyse comparative sur les régimes de capitalisation Canadian Institutional Investment Network

15 Figure 9 Régime CD 30 % 25 % 20 % 15 % 10 % 5 % 0 % REER collectif Fonds à date cible et à risque cible dans les régimes CD et les REER collectifs DATE CIBLE 12 % 11 % 17 % 16 % RISQUE CIBLE 24 % 22 % 25 % 19 % 32 % % 30 % 25 % 20 % 15 % 10 % 5 % 0 % 21 % 20 % 27 % 29 % 24 % 25 % 24 % 22 % 16 % 17 % BASE : Tous les répondants; Régime CD 2009 n = 180; 2010 n = 274; 2011 n = 263; 2012 n = 308; 2013 n = 339 ; REER collectif 2009 n = 129; 2010 n = 185; 2011 n = 196; 2012 n = 180; 2013 n = 288 Figure 10 Options de placement par défaut dans les régimes CD et les REER collectifs Régime CD REER collectif 4 % 4 % 2 % 4 % 3 % 5 % 10 % 6 % 21 % 30 % 8 % 17 % 15 % 19 % 28 % 25 % FONDS ÉQUILIBRÉS RÉPARTITION D ACTIF À DATE CIBLE marché MONÉTAIRE répartition D ACTIF À RISQUE CIBLE liquidités/intérêt QUOTIDIEN répartition D ACTIF À DATE CIBLE ET À RISQUE CIBLE cpg autres BASE : Tous les répondants; Régime CD n = 257 ; REER collectif n = 122 Canadian Institutional Investment Network Comprendre les résultats pour concrétiser les attentes 13

16 Figure 11 Options de placement offertes en 2013 Régime CD REER collectif OBLIGATIONS CANADIENNES FONDS D ACTIONS CANADIENNES EN GESTION ACTIVE FONDS ÉQUILIBRÉS ACTIONS AMÉRICAINES ACTIONS MONDIALES MARCHÉ MONÉTAIRE CPG FONDS INDICIELS D ACTIONS CANADIENNES RÉPARTITION D ACTIF À DATE CIBLE ACTIONS EAEO LIQUIDITÉS/INTÉRÊT QUOTIDIEN RÉPARTITION D ACTIF À RISQUE CIBLE FONDS IMMOBILIERS RÉPARTITION D ACTIF À DATE CIBLE ET À RISQUE CIBLE 13 7 TITRES HYPOTHÉCAIRES 9 8 OBLIGATIONS ÉTRANGÈRES 9 7 PLACEMENTS NON TRADITIONNELS 6 3 OBLIGATIONS À RENDEMENT ÉLEVÉ 5 5 OBLIGATIONS À RENDEMENT RÉEL 2 4 ACTIONS DE LA SOCIÉTÉ 2 2 AUTRES 6 3 BASE: Tous les répondants; Régime CD n = 339 ; REER collectif n = 288 L étude a révélé un autre changement radical cette année, à savoir une baisse sensible du nombre de REER collectifs qui offrent la gamme presque complète des options de placement, allant des fonds des marchés obligataire et monétaire canadiens jusqu aux fonds équilibrés, en passant par les fonds d actions. Les trois principales options de placement par défaut diffèrent entre les régimes CD et les REER collectifs. En 2013, les régimes CD favorisent les fonds équilibrés (30 %), les fonds à date cible (28 %) et les fonds du marché monétaire (15 %), tandis que les REER collectifs préfèrent les fonds à risque cible (25 %), les fonds à date cible (21 %) et les fonds du marché monétaire (19 %). Au cours des cinq dernières années, les fonds du marché monétaire ont perdu en popularité : en 2009, ils représentaient l option de placement par défaut pour 28 % des régimes CD et 33 % des REER collectifs. Par ailleurs, pour ce qui est des REER collectifs, l offre de fonds équilibrés comme option par défaut est presque tombée en désuétude, cette proportion atteignant à peine 3 % en Rapport 2013 d analyse comparative sur les régimes de capitalisation Canadian Institutional Investment Network

Comprendre les résultats pour concrétiser les attentes

Comprendre les résultats pour concrétiser les attentes R a p p o r t 2 0 1 3 d a n a ly s e c o m pa r at i v e s u r l e s r é g i m e s d e c a p i ta l i s at i o n Comprendre les résultats pour concrétiser les attentes COMMANDITé PAR À propos de La Great-West

Plus en détail

Maintenir le cap, en gardant un œil sur l avenir

Maintenir le cap, en gardant un œil sur l avenir R a p p o r t 2 0 1 4 d a n a l y s e c o m p a r a t i v e s u r l e s r é g i m e s d e c a p i t a l i s a t i o n Maintenir le cap, en gardant un œil sur l avenir C O M M A N D I T é P A R À p r o

Plus en détail

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs.

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. En tant qu investisseur, vous êtes unique. Vos objectifs financiers, votre situation financière actuelle, votre expérience en matière de placement et

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite Vers une meilleure retraite Étude de cas n o 1 Section header 1 Section header 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 1 Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite À l intention

Plus en détail

Se créer une paye de retraite MC. Maximisez votre revenu mensuel de retraite. le plan du groupe investors

Se créer une paye de retraite MC. Maximisez votre revenu mensuel de retraite. le plan du groupe investors le plan du groupe investors s enrichir protéger épargner profiter partager Vous avez une vision pour votre retraite. Mais vous ne savez pas quelle sera votre paye de retraite, ni de combien vous aurez

Plus en détail

Protéger les familles. Protéger les personnes.

Protéger les familles. Protéger les personnes. Solutions de placement Protéger les familles. Protéger les personnes. Amorcez dès maintenant votre planification à long terme; n attendez pas à demain Une approche stratégique de placement pour l avenir

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

REER. commentaire. Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant? seulement.

REER. commentaire. Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant? seulement. Un bulletin pour les investisseurs de fonds distincts de la Canada-Vie Hiver 2014 commentaire Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant?

Plus en détail

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion EssentIA CELI collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Faire le bon choix. Desjardins & Cie SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix. Desjardins & Cie SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Desjardins & Cie Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Produits d épargne-retraite collective

Plus en détail

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Solutions d épargne-retraite collective Appuyés

Plus en détail

DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE

DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE Le Compte de retraite Élite Une stratégie faisant appel à l assurance-vie exonérée. La situation Robert, âgé de 45 ans, est le

Plus en détail

Les fonds de répartition de l actif

Les fonds de répartition de l actif Les fonds de répartition de l actif À la fois simples et élaborés La Great-West vous offre deux types de fonds de répartition de l actif : les fonds de répartition de l actif à risque cible et à date cible.

Plus en détail

Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants

Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants Les fonds de placement structurés en catégorie de société offrent de multiples avantages

Plus en détail

Guide de planification du revenu de retraite

Guide de planification du revenu de retraite Guide de planification du revenu de retraite Guide de planification du revenu de retraite 3 Votre plan de revenu de retraite Comment assurer la stabilité du revenu à la retraite Chaque personne vit la

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT 1 Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation. de la Great-West

Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation. de la Great-West Votre guide des des polices d assurance-vie avec participation de la Great-West Ce guide vous donne un aperçu de haut niveau des principales caractéristiques de l assurance-vie avec participation de la

Plus en détail

Guide de répartition de l actif

Guide de répartition de l actif Le présent document est conçu pour les investisseurs qui ont des objectifs de sécurité financière à long terme. Si votre horizon de placement est de moins de cinq ans, ou si vous n êtes pas à l aise avec

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Revenus de retraite Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Produits de décaissement Profiter pleinement de votre nouveau mode de vie sans inquiétude financière Depuis des années, vous épargnez pour

Plus en détail

mes placements mon argent @u travail

mes placements mon argent @u travail mon argent @u travail mes placements Régime de retraite à cotisations déterminées et régime d épargne-retraite collectif de la Société canadienne des postes mon argent. mes outils. À titre de participant

Plus en détail

Un choix fiscalement avantageux

Un choix fiscalement avantageux LES SOLUTIONS CATÉGORIES DE SOCIÉTÉ RUSSELL Un choix fiscalement avantageux Nos solutions catégories de société offrent des occasions de placement fiscalement avantageuses pour que vous ayez plus d argent

Plus en détail

vos objectifs Investir pour atteindre

vos objectifs Investir pour atteindre Investir pour atteindre vos objectifs Que ce soit pour prendre une retraite confortable, effectuer un achat important, financer les études de votre enfant ou épargner en vue de laisser un legs, investir

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ VOS RENDEMENTS GRÂCE

Plus en détail

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guides de Tangerine sur les finances personnelles Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guide pour les Canadiens Les RÉR existent depuis longtemps, mais les CÉLI sont relativement nouveaux,

Plus en détail

Planifiez un avenir fiscalement avantageux. grâce au Compte d épargne libre d impôt (CELI) de la Transamerica.

Planifiez un avenir fiscalement avantageux. grâce au Compte d épargne libre d impôt (CELI) de la Transamerica. Planifiez un avenir fiscalement avantageux grâce au Compte d épargne libre d impôt (CELI) de la Transamerica. MD Les faits C est en 2009 qu a été lancé le Compte d épargne libre d impôt (CELI). Il avait

Plus en détail

Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie

Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie Accumulation et transfert de patrimoine au moyen d un contrat d assurance vie Le point de vue du particulier L assurance vie est bien connue pour sa capacité de procurer des liquidités qui permettent de

Plus en détail

Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment

Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment Voici un résumé du projet de loi n o 80 Loi sur les régimes volontaires

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Programme d épargne-retraite collectif. Régime enregistré d épargne-retraite et régime de participation différée aux bénéfices

Programme d épargne-retraite collectif. Régime enregistré d épargne-retraite et régime de participation différée aux bénéfices Programme d épargne-retraite collectif Régime enregistré d épargne-retraite et régime de participation différée aux bénéfices Étape vers l avenir MD est une solution d épargneretraite collective novatrice,

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement

Comprendre le financement des placements par emprunt. Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Prêts placement Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre compte d épargne libre d impôt collectif Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte d épargne-placement flexible qui vous permet de gagner

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

Je sais que je peux offrir à mes employés ce qu il leur faut. Sans que cela ne prenne trop de mon temps. REER/CELI. mon épargne.

Je sais que je peux offrir à mes employés ce qu il leur faut. Sans que cela ne prenne trop de mon temps. REER/CELI. mon épargne. REER/CELI Je sais que je peux offrir à mes employés ce qu il leur faut. Sans que cela ne prenne trop de mon temps. mon épargne SunAvantage MD Un régime de conservation de l effectif abordable destiné à

Plus en détail

FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL

FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) COLLECTIF POUR LE PERSONNEL ENSEIGNANT ET LE PERSONNEL ADMINISTRATIF ET DE SOUTIEN DE MCGILL MON FRV/FRR COLLECTIF EN BREF À la date de votre départ à la retraite ou de votre

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ VOS RENDEMENTS GRÂCE

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Le compte d épargne libre d impôt Tout résident canadien âgé de 18 ans ou plus qui possède

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9 REEE Plus seulement pour les enfants Pour la majorité des gens, un régime enregistré d épargne-études (REEE)

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

Regroupement par ménage, réductions de frais de gestion et mandats en catégorie de société

Regroupement par ménage, réductions de frais de gestion et mandats en catégorie de société Regroupement par ménage, réductions de frais de gestion et mandats en catégorie de société Donnez de la valeur à vos placements Les Mandats privés de placement Manuvie vous offrent tous les avantages

Plus en détail

Document d information n o 6 sur les pensions

Document d information n o 6 sur les pensions Document d information n o 6 sur les pensions Régimes de pension des milieux Partie 6 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13. Des solutions simples pour vous faciliter la vie!

Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13. Des solutions simples pour vous faciliter la vie! Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13 Des solutions simples pour vous faciliter la vie! Comment attirer et fidéliser un personnel qualifié dans un marché compétitif. Aux yeux des employés,

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer?

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec (RRCCUQ)

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

Votre Énoncé de politique de placement. exemple. Date : 21/03/10. Téléphone : (123) 456-7890. Téléphone : (123) 456-7890

Votre Énoncé de politique de placement. exemple. Date : 21/03/10. Téléphone : (123) 456-7890. Téléphone : (123) 456-7890 Votre Énoncé de politique de placement Date : 21/03/10 Préparé pour : Adresse : Province : Code postal : Jean Untel 123, rue Untel Ontario A1B 2C3 Téléphone : (123) 456-7890 Préparé par : Adresse : Province

Plus en détail

Régime volontaire d épargne-retraite

Régime volontaire d épargne-retraite Solutions de retraite toujours au travail Régime volontaire d épargne-retraite Une solution simple pour vous et vos clients Vendre un régime de retraite et d épargne collectif n aura jamais été aussi facile

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

Le revenu de retraite est constitué de diverses

Le revenu de retraite est constitué de diverses Wendy Pyper Le revenu de retraite est constitué de diverses sources, appelées couramment les «trois piliers» (ministère des Finances Canada, 2003). Les sources publiques la Sécurité de la vieillesse et

Plus en détail

Options de 10, 15 et 20 ans

Options de 10, 15 et 20 ans Options de 10, 15 et 20 ans Simplifiez-vous la vie. Planifiez votre avenir avec des garanties. A s s u r a n c e V i e u n i v e r s e l l e d e l a G r e at- W e s t Coût de l assurance à versements déter

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers

Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers L abri fiscal le plus souple qui soit Pour la retraite ou bien avant. Le compte d épargne libre d impôt, ou CELI, est

Plus en détail

soyez informés soyez engagés soyez inspirés soyez motivés soyez prêts soyez investis

soyez informés soyez engagés soyez inspirés soyez motivés soyez prêts soyez investis soyez engagés soyez informés soyez inspirés soyez prêts soyez motivés soyez investis soyez investis S investir Mettre toute son énergie psychique dans (une activité, un objet). Aussi, s investir dans (une

Plus en détail

2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs. Revoir la notion des placements

2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs. Revoir la notion des placements 2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs Revoir la notion des placements Un message de Blake C. Goldring, m.s.m., ll.d., cfa PRÉSIDENT DU CONSEIL ET CHEF DE LA DIRECTION, LA SOCIÉTÉ DE

Plus en détail

La Compagnie d Assurance du Canada sur la Vie RAPPORT ANNUEL

La Compagnie d Assurance du Canada sur la Vie RAPPORT ANNUEL La Compagnie d Assurance du Canada sur la Vie 2007 RAPPORT ANNUEL MISE EN GARDE À L ÉGARD DES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Le présent rapport renferme des déclarations prospectives visant la Compagnie, ses

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde?

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an?

L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

Solutions axées sur le revenu créées sur mesure pour les participants FINANCIÈRE SUN LIFE PORTEFEUILLES GÉRÉS REVENU GRANITE

Solutions axées sur le revenu créées sur mesure pour les participants FINANCIÈRE SUN LIFE PORTEFEUILLES GÉRÉS REVENU GRANITE PORTEFEUILLES GÉRÉS REVENU GRANITE MD FINANCIÈRE SUN LIFE Solutions axées sur le revenu créées sur mesure pour les participants RÉSERVÉ AUX PLACEMENTS INSTITUTIONNELS PORTEFEUILLES GÉRÉS REVENU GRANITE

Plus en détail

Régimes collectifs de retraite et d épargne

Régimes collectifs de retraite et d épargne CHAPITRE 5 Régimes collectifs de retraite et d épargne nous avons vu que l évolution démographique incite les employeurs à se faire concurrence pour attirer les ressources compétentes. En matière de régimes

Plus en détail

Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite

Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite 1234, rue Inconnue Nulle part (Québec) A1A 1A1 Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Société ABC limitée Jean Tremblay La valeur actuelle

Plus en détail

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION MC Retraiteréfléchie PRÉSERVATION DU CAPITAL FISCALEMENT AVANTAGEUSE LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION Le fractionnement du revenu de pension constitue l une des modifications les plus importantes

Plus en détail

Au cours des prochaines années, plusieurs PME instaureront un régime d épargneretraite pour leurs employés.

Au cours des prochaines années, plusieurs PME instaureront un régime d épargneretraite pour leurs employés. Au cours des prochaines années, plusieurs PME instaureront un régime d épargneretraite pour leurs employés. Simple, économique et flexible, le RRS fait partie des régimes adaptés à la réalité des PME.

Plus en détail

Statistiques fiscales des particuliers

Statistiques fiscales des particuliers Statistiques fiscales des particuliers ANNÉE D IMPOSITION 1996 Édition 1999 Quebec Avant-propos Ce document présente les statistiques fiscales en matière d impôt sur le revenu des particuliers pour l année

Plus en détail

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires ENQUête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION principales constatations de l Enquête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires Les emprunteurs

Plus en détail

Assemblée annuelle des actionnaires

Assemblée annuelle des actionnaires Assemblée annuelle des actionnaires 2012 Dans le cadre de cette réunion, les dirigeants de la Société peuvent faire des remarques ou répondre à des questions pouvant contenir des déclarations prospectives.

Plus en détail

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles J'ai le plaisir de vous faire parvenir votre énoncé de la politique de placement pour la Série Portefeuilles de revenu. Celui-ci vous servira

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant 03 Pour un avenir de classe Permettre à un jeune d obtenir une éducation de qualité, qu il s agisse d études universitaires, collégiales

Plus en détail

La viabilité des régimes de retraite

La viabilité des régimes de retraite La viabilité des régimes de retraite Rendre les régimes de retraite du secteur public plus sécuritaires et abordables gov.pe.ca/pensionplans Message du ministre Les deux grands régimes de retraite du secteur

Plus en détail

Étude de cas n o 3. Robert élabore un plan pour générer un revenu de retraite et réaliser le rêve de sa vie. Des solutions qui cliquent

Étude de cas n o 3. Robert élabore un plan pour générer un revenu de retraite et réaliser le rêve de sa vie. Des solutions qui cliquent Vers une meilleure Étude retraite de cas n o 3 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 3 Robert élabore un plan pour générer un revenu de retraite et réaliser le rêve de sa vie À l intention du conseiller

Plus en détail

Avantage collectif RBC. REER collectif Guide du participant

Avantage collectif RBC. REER collectif Guide du participant Avantage collectif RBC REER collectif Guide du participant 1 Avantage collectif RBC Le REER collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un régime enregistré d épargne-retraite (REER) pour vous

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

STRATÉGIE DE LA COPROPRIÉTÉ. Aidez les propriétaires d entreprise à protéger leur avoir commercial et personnel tout en maximisant leur épargne!

STRATÉGIE DE LA COPROPRIÉTÉ. Aidez les propriétaires d entreprise à protéger leur avoir commercial et personnel tout en maximisant leur épargne! STRATÉGIE DE LA COPROPRIÉTÉ Aidez les propriétaires d entreprise à protéger leur avoir commercial et personnel tout en maximisant leur épargne! La situation Jacques Robichaud et Richard Larivée sont actionnaires

Plus en détail

Introduction. géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie

Introduction. géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Introduction géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Ordre du jour La Série SunWise Essentiel 2 aperçu du produit avantages solutions de placement Outils

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR?

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? Planification fiscale et successorale Mackenzie Auparavant, lorsqu une personne quittait un emploi

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

assurance vie universelle IDENTIFICATEUR DE PROFIL D INVESTISSEUR DE L'ASSURANCE VIE UNIVERSELLE

assurance vie universelle IDENTIFICATEUR DE PROFIL D INVESTISSEUR DE L'ASSURANCE VIE UNIVERSELLE assurance vie universelle IDENTIFICATEUR DE PROFIL D INVESTISSEUR DE L'ASSURANCE VIE UNIVERSELLE IDENTIFICATEUR DE PROFIL D INVESTISSEUR DE L ASSURANCE VIE UNIVERSELLE L'assurance vie universelle réunit

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

Indice canadien de report de la retraite Sun Life

Indice canadien de report de la retraite Sun Life Indice canadien de report de la retraite Sun Life Rapport sur l Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2014 La vie est plus radieuse sous le soleil Table des matières À propos de l Indice canadien

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du premier trimestre de 2015

Great-West Lifeco annonce ses résultats du premier trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TSX : GWO Les lecteurs sont priés de se reporter aux paragraphes de mise en garde à l égard des déclarations prospectives et des mesures financières non définies par les IFRS à la fin du présent

Plus en détail

PROTÉGER ÉPARGNER, INVESTIR. ET MAXIMISER le rendement de vos placements. votre vie, votre santé et vos acquis

PROTÉGER ÉPARGNER, INVESTIR. ET MAXIMISER le rendement de vos placements. votre vie, votre santé et vos acquis PROTÉGER votre vie, votre santé et vos acquis INVESTIR ÉPARGNER, ET MAXIMISER le rendement de vos placements Un rêve accessible grâce au Portefeuille de sécurité financière SOMMUM MD Carrière prometteuse,

Plus en détail

Régime de retraite à cotisation déterminée de Schneider Electric Canada

Régime de retraite à cotisation déterminée de Schneider Electric Canada Régime de retraite à cotisation déterminée de Schneider Electric Canada Programme À propos de la Financière Manuvie Description du régime de retraite à cotisation déterminée Créez votre propre portefeuille

Plus en détail

La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions

La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions Octobre 2015 La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions Le présent document vous fournit de l information sur le traitement des sociétés de placement étrangères passives. De

Plus en détail

Enthousiasme. Ennui Satisfaction au travail

Enthousiasme. Ennui Satisfaction au travail Retraite 20/20 Réussir sa retraite Famille Prospérité Enthousiasme Ralentir Ennui Satisfaction au travail Crainte graduellement Sécurité Stress financierplaisir Amusement Liberté Besoin de travailler Équilibre

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé Retirer des fonds d un régime immobilisé S T R A T É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É N o 5 Les fonds de pension constituent une source importante de revenu de retraite, mais les restrictions

Plus en détail

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE Les régimes enregistrés d épargne-retraite (REER) sont l un des modes d épargne les plus utilisés par les Canadiens en

Plus en détail

Le 10 septembre 2015. 1740-360, rue Albert, Ottawa (ON) K1R 7X7 613-236-8196 613-233-4552 head.office@cia-ica.ca / siege.social@cia-ica.ca cia-ica.

Le 10 septembre 2015. 1740-360, rue Albert, Ottawa (ON) K1R 7X7 613-236-8196 613-233-4552 head.office@cia-ica.ca / siege.social@cia-ica.ca cia-ica. Le 10 septembre 2015 Madame Catherine Adam Direction des relations fédérales-provinciales et de la politique sociale Ministère des Finances Canada 15 e étage 90, rue Elgin Ottawa, Canada K1A 0G5 Mémoire

Plus en détail