Unité d enseignement Majeure : Enseignements fondamentaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Unité d enseignement Majeure : Enseignements fondamentaux"

Transcription

1 Licence 3 Sciences de l Education et de la Formation Parcours Enseignement, Culture et Langage SEMESTRE 5 Unité d enseignement Majeure : Enseignements fondamentaux A. TRONC COMMUN (2 enseignements au choix) François BALUTEAU : Sociologie de l Education Objectif général du cours : Ce cours entend apporter des connaissances et des concepts pour rendre intelligibles les évolutions en matière de politique publique d éducation. Attention : ce cours est destiné aux étudiants qui n ont pas choisi l option formation.descriptif des cours : Le cours aborde les politiques publiques d éducation qui ont été mises en œuvre dans le contexte républicain français. Il s intéresse aux orientations idéologiques et aux modèles d organisation qui supportent les politiques publiques. Une place centrale sera accordée au passage d une Ecole bureaucratique à une Ecole décentralisée en considérant les forces tant nationales qu internationales. Le cours examine non seulement les politiques publiques dans leur dimension nationale, mais également dans la mise en œuvre par les acteurs du terrain. Il sera également étudié la question d une offre diversifiée notamment entre les différents secteurs (public et privé). Architecture des cours :Le cours se divise en trois parties pour traiter des politiques publiques sur le plan historique et en tenant compte des différents niveaux d intervention (national, local et intermédiaire).evaluation : Contrôle terminal (question ouverte). Lectures complémentaires conseillées : DUTERCQ Y. (sous la dir.), 2005, Les régulations des politiques d éducation, Rennes, PUR. / MAROY C., 2006, Ecole, régulation et marché, Paris, PUF. / MONS N., 2007, Les nouvelles politiques éducatives, Paris, PUF / Van ZANTEN A., 2004, Les politiques d éducation, Paris, PUF. Jean-Pierre AUDUREAU : Philosophie de l'éducation Objectif : Proposer une approche de l'éducation en tant que problème philosophique. Descriptif : Le cours propose tout d'abord une analyse du rapport entre éducation et philosophie, laquelle conduit à s'interroger sur les conditions sous lesquelles la question de l'éducation peut être constituée en problème philosophique. Je soutiendrai l'idée que c'est la représentation de l'enfant comme sujet qui rend, à notre époque, l'éducation éminemment problématique. Sur cette base, la réflexion proposée par le cours explore quelques moments de l'histoire de la philosophie. Tout d'abord, un retour vers le Ménon de Platon permet de critiquer l'idée, assez communément admise, selon laquelle ce texte constituerait une anticipation d'une "pédagogie du sujet". Il faut donc préciser ensuite ce que signifie 1

2 l'apparition du concept de sujet, déterminer son sens et mesurer son importance pour la pensée moderne. La dernière partie du cours s'attache alors à éclairer la façon dont par la suite, et notamment chez Kant, on a tenté d'articuler la liberté du sujet et l'éducation et l'éducation comme discipline.modalités de contrôle des connaissances : Examen terminal lors du dernier cours, éventuellement dossier... Stéphanie COLIN : Psychologie de l éducation Dans ce cours seront abordés les points suivants : (1) une présentation des grands courants psychologiques et de leurs rapports à l éducation ; (2) une description et compréhension des processus cognitifs -des élèves, des enseignants- mis en jeu et leur dysfonctionnement possible au niveau : (a) des apprentissages fondamentaux réalisés en école maternelle et élémentaire : lire, écrire et compter ; (b) des activités mises en œuvre par l enseignant pour faciliter ces apprentissages ; (3) une sensibilisation au monde du handicap, particulièrement dans le domaine de la déficience auditive. Compétences visées : Être capable d appréhender (1) les concepts relatifs au domaine de la psychologie de l éducation ; (2) les processus cognitifs mis en œuvre dans les situations d apprentissage et les troubles qui peuvent se manifester. Bibliographie :Crahay, M. (1999). Psychologie de l éducation. Paris : P.U.F./Foulin, J.N., & MOUCHON, S. (1999). Psychologie de l éducation. Nathan. / Ionescu, S., & Blanchet, A. (2007). Nouveau cours de psychologie. Psychologie du développement et de l éducation (vol. coordonné par J. Lautrey). Paris : PUF. Marie-Christine PIPERINI : Psychologie de l éducation Objectifs : 1/ Connaître les théories et les méthodes d approche qui permettent d éclairer les différentes dimensions des situations éducatives ; 2/ Comprendre comment évaluer leur pertinence ; 3/ Être capable d intégrer dans les pratiques éducatives, des données scientifiques de la Psychologie, de façon adaptée aux situations. Thèmes abordés : 1. Approches psychanalytique et psychodynamique. 2. Approches systémiques de la famille et des groupes. 3. Éléments de psychopathologie (du normal au pathologique). 4. Famille et éducation. 5. Les théories psychocognitives, l approche constructiviste.6. Les théories sociocognitives (conflit sociocognitif et médiation). 7. L étude éthologique des situations pédagogiques. Bibliographie : Crahay, M. (1999). Psychologie de l éducation. Paris, PUF. / Golse, B. (2001). Le développement affectif et intellectuel de l enfant. Paris, Masson (3ème édition). Stéphane PAWLOFF : Anthropologie de l éducation L anthropologie de l éducation ouvre deux perspectives distinctes : l une qui fait de l éducation un invariant anthropologique, propre à l espèce humaine ; l autre qui nous amène à explorer les manières d éduquer les enfants et les adolescents propres à chaque culture. Le cours proposé en L3 commencera par présenter l éducation comme invariant anthropologique pour, ensuite, parcourir à partir de récits d ethnologues les pratiques éducatives de quelques ethnies dans le monde. Une attention particulière sera portée à la notion de rite au regard de son importance dans l éducation quotidienne. 2

3 Jean-Jacques QUINTIN : TICE, éducation et formation Descriptif du cours : Ce cours se propose d aborder les grands courants théoriques liés au domaine général de la technologie de l éducation et, de manière plus spécifique, à celui des technologies de l information et de la communication pour l enseignement (TICE). Il est important de souligner que la «technologie de l'éducation», loin d être limitée à l usage d outils à des fins d éducation ou de formation, constitue un domaine scientifique beaucoup plus large dont le but principal est l'amélioration de l efficacité de l'enseignement-apprentissage par la recherche, l'élaboration (i.e. mise au point), l'application et l'organisation de moyens matériels et humains, de techniques ou méthodes qui incluent parfois, mais pas forcément, le recours à des outils matériels (numériques ou non). De manière un peu schématique, nous pourrions dire que la technologie de l éducation est avant tout préoccupée par l efficacité de l enseignement.la technologie de l'éducation repose nécessairement sur une certaine conception de l'apprentissage. Ainsi, les recherches et les applications éducatives appartenant à ce domaine se situent de manière implicite ou explicite en relation avec un ou plusieurs modèles d'enseignement-apprentissage. A titre d'exemple, ceux-ci peuvent être d'inspiration comportementaliste, cognitiviste, constructiviste ou socio-constructiviste.ce cours se propose d aborder ces grands courants théoriques et d envisager leurs incidences sur les méthodes et approches adoptées dans l enseignement ainsi que sur la conception de séquences d enseignementapprentissage.public visé : (1) Tout étudiant concerné par les méthodes et techniques d enseignement ; (2)Ce cours constitue également une préparation indispensable au séminaire de recherche de M1 intitulé «Séminaire TICE» et donc à la réalisation des mémoires de M1 qui seront réalisés dans ce séminaire. Modalités de formation : Hybride (séances majoritairement en CM avec quelques séances à distance via une plateforme Internet de formation).évaluation : Examen sur table. Jean-Yves SEGUY : Histoire de l école et des institutions éducatives Ce cours doit favoriser la construction d une culture historique sur l école, permettant d aborder avec plus de recul les questions d éducation et d enseignement. Le cours sera découpé en deux parties. Dans un premier temps, il s agira de présenter les grandes étapes de l histoire de l école et des institutions éducatives, du moyen-âge à nos jours. Dans un deuxième temps seront proposés des thèmes appréhendés dans une perspective historique : éducation des filles et mixité, les méthodes pédagogiques, la classe et l organisation pédagogique, discipline et punitions, les contenus scolaires, examen et évaluations.bibliographie sommaire :Gaulupeau, Y., La France à l école, Paris, Gallimard, 2004 / Troger, V., Ruano-Borbalan, J. C., Histoire du système éducatif, Paris, PUF, Que sais-je? 2012 Approche thématique : Cours 6 : Education des filles et mixité Cours 7 : Les méthodes pédagogiques Cours 8 : La classe et l organisation pédagogique Cours 9 : Disciplines et punitions Cours 10 : Regard sur les disciplines scolaires : humanités, latin et français Cours 11 : Regard sur les disciplines scolaires : mathématiques et sciences Cours 12 : Examens et évaluations 3

4 B. ENSEIGNEMENTS DE PARCOURS (2 enseignements au choix) Raphaëlle RAAB : Approches des disciplines de l enseignement primaire Objectifs : - Etre capable d utiliser des ouvrages et documents pédagogiques, théoriques et institutionnels pour construire une séquence d enseignement-apprentissage pouvant être mise en oeuvre dans une situation réelle de classe. - Identifier les textes officiels charnières et comprendre leur évolution et leurs enjeux. Se constituer une première culture institutionnelle pour l enseignement des disciplines de l enseignement primaire. - Comprendre quelques problématiques et enjeux de l école maternelle et élémentaire à travers leur histoire et différents domaines d apprentissages (disciplines). Descriptif: Ce cours s adresse plus particulièrement aux étudiants qui se destinent ou s intéressent au métier de professeur des écoles et à l enseignement primaire en général. Il s organise autour d un fil rouge, l élaboration théorico-pratique d une séquence d enseignement-apprentissage qui permet d articuler éléments institutionnels (programmes, socle commun), éléments pratiques (les outils, contraintes et ressources de l enseignant du premier degré) et éléments théoriques (concepts et démarches liés à la pédagogie, la didactique, les théories de l apprentissage sollicités dans l enseignement primaire). Modalité d évaluation : Un point précis et détaillé sur l évaluation finale sera mené dans le chapitre 4 du cours. Le dossier sera à rendre en mains propres le mercredi 9 janvier 2013, de 9h à 10h Dossier théorico-pratique en 3 parties, réalisé par 1, 2 ou 3 étudiants maximum, domaine d apprentissage et niveau au choix de(s) l étudiant(s). Chaque étape de l élaboration sera travaillée au cours du CM. 1. Présentation et justification du choix de la séquence, approche théorique de la discipline choisie et des besoins du public cible, lien avec les instructions officielles 2. Construction de la séquence d enseignement apprentissage : inventaire organisé des objets de savoir du domaine d apprentissage choisi par l étudiant, trame de séquence et fiches de préparation. 3. Analyse de la séquence construite, des choix réalisés, des problèmes et questions qu elle a suscitées lors de son élaboration (réflexion personnelle à partir du travail produit, étayée par des connaissances et références théoriques pertinentes). Le dossier comportera une introduction et une conclusion, une sommaire et une bibliographie aux normes APA (Pour les normes APA, se référer aux adresses suivantes : Documents de travail OBLIGATOIRES : L étudiant doit disposer à chaque cours de son exemplaire personnel des programmes 2008 de l enseignement primaire et du socle commun de connaissances et de compétences. Ces documents peuvent se trouver en ligne sous différentes présentations, plus ou moins aérées ou contractées (au choix de l étudiant du moment qu elles sont complètes). Exemplaires de référence : - Programmes 2008 de l école primaire : ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/bo/2008/hs3/hs3.pdf - Socle commun de connaissances et de compétence : 4

5 G. PUECH : Langues du monde et diversité linguistique Non renseigné. Isabelle GUINAMARD : Lexique et enseignement Le cours a pour objectif de développer la curiosité linguistique des étudiants, en améliorant leur compétence d analyse des dictionnaires, et en les incitant à mener des enquêtes de terrain portant sur les expressions figées de la langue française. L étude comparative des dictionnaires de langue française permettra d analyser la différence entre polysémie et homonymie, et d étudier les différents critères exploités en lexicographie. Le cours sera consacré également à l évolution du sens des unités lexicales en étudiant certaines figures de style (métaphore, métonymie, synecdoque ). La seconde partie du cours portera sur les mécanismes d évolution sémantique de la langue française, à travers l étude d un recueil d expressions. Le cours portera plus particulièrement sur l observation du d expressions figées choisies par les étudiants : origine, glissements de sens et remotivation. Compétences cibles : A l issue du cours, l étudiant devra être capable de décrire et d analyser avec précision un article de dictionnaire, de définir lui-même le sens d une unité lexicale et d analyser des expressions de la langue française. Modalités d évaluation : Contrôle continu : un partiel en temps limité, un dossier réalisé en groupe, portant sur le recueil et l analyse d un corpus d expressions figées, avec proposition d application pédagogique. Bibliographie : Nouveau Petit Robert, Paris, Le Robert, / Lexis, Paris, Larousse, / Dictionnaire Historique de la Langue Française, Le Robert, /Rey A, Chantreau S, Dictionnaire des expressions et locutions figurées, Paris, Le Robert, «Les Usuels du Robert», / A. Lehmann, F. Martin-Berthet, Introduction à la lexicologie, Sémantique et morphologie, Paris, Dunod, Hélène CROCE-SPINELLI : Didactique et pédagogie du français Ce cours comprend 5 parties la première est historique et replace la didactique du français actuelle dans une continuité qui va de ce qu on appelait la «pédagogie» jusqu à l introduction des nouvelles technologies dans la classe ; la deuxième s intéresse à la naissance du champ didactique, à l intersection d autres domaines de recherche, jusqu à définir ce qui fait sa spécificité ; on arrive ainsi, en 3è section, à envisager les mondes de l écrit et de l oral, dans leur particularité et leur intersection, dont découle la façon de les aborder dans la classe ; la 4è section aborde la pluralité de la didactique, on devrait sans doute dire «des» didactiques, vu la multiplicité des pratiques envisagées, suivant qu on enseigne en France, hors de France, à des enfants, à des adultes, etc. enfin la 5è section élargit la réflexion aux relations entre école, langues et société pour montrer à la fois comment les pratiques d enseignement des langues s inscrivent dans des pratiques sociales et comment les interactions entre ces deux domaines d action les enrichissent mutuellement. Au cours de ce cheminement, seront abordés les points principaux auxquels sont confronté-e-s élèves 5

6 et enseignant-e-s dans une classe, tout en ouvrant quelques perspectives d avenir. Ce cours sera illustré d exemples. Evaluation : analyses d'extraits de travaux d'élèves, de transcriptions d'enregistrements de situations d'interactions dans la classe, de manuels. UNITE D ENSEIGNEMENT COMPLEMENT DE LA MAJEURE INITIATION AUX METHODES DE RECHERCHE A. ENSEIGNEMENT COMMUN OBLIGATOIRE Arnaud SIMEONE : La recherche en éducation et formation (CM) L objectif de cet enseignement est de décrire les étapes de la démarche générale de la recherche en Sciences Humaines et Sociales, principalement dans le cade de référence du paradigme post-positiviste. Plus précisément, il s attardera sur les notions de questions de départ, de problématique, d hypothèses, de protocoles de recherche (outils + population + plan de recherche), de traitement des données, et de discussion des résultats. Une attention particulière sera accordée aux concepts d opérationnalisation et de plan de recherche. L évaluation de cet enseignement se fera sous la forme d un contrôle sur table, prenant la forme d une étude de cas. Marie-Christine PIPERINI : La recherche en éducation et formation (CM) Objectifs : 1/ Comprendre la dynamique d un questionnement scientifique ; 2/ Prendre conscience des enjeux des choix méthodologiques qui jalonnent cette démarche de confrontation aux faits ; 3/ Acquérir les outils conceptuels et méthodologiques, nécessaires à une posture et à une démarche de recherche ; 4/ Être capable d effectuer l analyse critique d une démarche de recherche en Sciences de l Éducation. Thèmes abordés : 1. Architecture d une démarche de recherche ; 2. Construction d un objet d étude ; 3. Choisir et planifier une démarche de recueil de données ; 4. Questionner puis analyser des données ; 5. Spécificité des sciences du comportement, dans les rapports qu elles imposent au chercheur, dans ses liens avec son objet, et son terrain d étude (code déontologique du chercheur) ; 6. Reconnaissance des défenses professionnelles communes chez les chercheurs en sciences humaines. Bibliographie : Becker, H.S. (2002). Les Ficelles du métier. Comment conduire sa recherche en sciences sociales, Paris : La Découverte. / De Landsheere, G. (1992). Dictionnaire de l évaluation et de la recherche en Éducation. Paris, PUF. / Quivy, R., Van Campenhoudt, L. (1995). Manuel de recherche en sciences sociales. Paris, Dunod. B. DEUXENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES AU CHOIX Jean-Claude REGNIER : initiation au raisonnement statistique (CM) Se reporter au site suivant : 6

7 Diane DIAZ : initiation au raisonnement statistique (TD) Cette année universitaire nous aborderons la statistique descriptive et verrons quelques notions élémentaires de la statistique inférentielle. Il s agira d examiner les données sous différents angles afin d en extraire les caractéristiques. Cela se fera grâce à la description et la représentation des diverses variables. Une fois analysées les spécificités d un échantillon, nous tenterons d induire -ou encore d inférer- les phénomènes sur la population dans sa globalité, en incorporant une marge d erreur possible. Nous réviserons les notions de base qui ont certainement déjà été vues au collège et au lycée comme : la moyenne, l écart-type, le diagramme, l histogramme Puis nous essayerons d aller plus en avant pour vous donner des outils utiles pour votre propre recherche ainsi que pour vous permettre d appréhender avec plus de sagacité les articles scientifiques. Hélène CROCE-SPINELLI : Observation et description des situations de travail et d'apprentissage (TD) Objectifs et compétences : Observer, décrire et analyser des situations de travail des champs de l'enseignement et de l'éducation dans leur complexité, (construire des critères et indicateurs d observation, présenter une description, en proposer une analyse en utilisant des concepts liés à des champs théoriques identifiés) ; S'approprier les méthodes et des outils d analyse du travail ; Se saisir des concepts et méthodes de l analyse du travail pour identifier les problèmes spécifiques des situations éducatives et des situations d'enseignement/apprentissage.évaluation : Un dossier de 15 pages qui comprend deux parties : (1) une fiche de synthèse dans laquelle l'étudiant reprend les apports du TD ; (2) une présentation, description et analyse d'un aspect d'une situation de travail recueillie et choisie par l'étudiant. Yoann ADLER : Observation et description des situations de travail et d'apprentissage (TD) Le TD tentera de mettre en place des outils d analyse permettant d observer diverses situations de travail et d apprentissage. Cette étude se fera principalement à l aide des différentes formes d évaluation (diagnostic, sommative, formatrice, formative).les situations seront variées puisqu elles concerneront différents champs disciplinaires (EPS, français, maths etc.). Catherine GRIVET BONZON : Observation et description des situations de travail et d'apprentissage (TD) Ces séances de travaux dirigés ont pour objectif de doter les étudiants des compétences d observation et d analyse à partir de situations de travail et d apprentissage. Des cas concrets, liés en particulier à l école primaire serviront de base à la construction d une grille et d une méthodologie d analyse utiles à la compréhension et à la critique de la situation.ancrés dans la réalité éducative, ils aideront l étudiant à rattacher les connaissances théoriques acquises à l université à une perspective pragmatique des problématiques pédagogiques liées au métier d enseignant et à l apprentissage.mode d évaluation : Contrôle terminal. 7

8 Marie-Christine PIPERINI : Production de données d enquêtes : évocation, entretien et questionnaire (TD) Objectifs : 1/ Connaître les outils de base d une enquête approfondie et d un recueil de données qualitatif ; 2/ Comprendre comment choisir et construire un outil de recueil de données pertinent au regard d un objet d étude et de la problématique qui en émerge. Thèmes abordés : 1. Les méthodes de recueil de données par entretien : a/ Procédures et formes des entretiens d enquête ; b/ Construction de guide d entretien ; c/ Conditions de réalisation (créer les conditions nécessaires) ; d/ Contrat de communication ; e/ Techniques de conduite d entretien ; f/ L évocation guidée ; g/ Le récit de vie ; h/ L entretien d explication. 2/ Le questionnaire d enquête qualitative : a/ Plan d enquête ; b/ Modalités de questionnement ; c/ Construction d un questionnaire et pré-test. Bibliographie : Romelaer, P. (2005). L entretien de recherche, in Roussel, P. & Wacheux, F. (eds) Management des ressources humaines : méthodes de recherche en sciences humaines et sociales, Bruxelles, De Boeck, / Vermersch, P. (2006). Les fonctions des questions, Expliciter, 65, 1-6. / Vermesch, P. (2007). Bases de l'auto explicitation, Expliciter, 69, 1-3. / Vermesch, P. (2012). Explicitation et phénoménologie, Paris, PUF. Arnaud SIMEONE : Production de données d enquêtes : évocation, entretien et questionnaire (TD) Cet enseignement s attachera à présenter, d une part la démarche générale de l enquête en recherche, et d autre part les principaux outils associés à cette méthode de collecte des données. En particulier, le questionnaire, l entretien et la méthode des évocations libres seront détaillés, aussi bien du point de vue de l élaboration de ces outils que de leur usage. L évaluation de ce module d enseignement se fera sous la forme d un contrôle continu (production d un dossier et collecte de données). Frédérique GAYRAUD : Psycholinguistique «initiation à la recherche appliquée» (TD) Descriptif : ce cours a pour but d initier les étudiant-e-s à la méthode expérimentale utilisée en psycholinguistique : comment élaborer des hypothèses, vérifier des hypothèses, élaborer un protocole expérimental, définir des catégories d analyse, présenter des résultats, vérifier statistiquement les résultats, articuler résultats et théorie). Dans ce cadre, une introduction aux statistiques sera donnée. Autant que faire se peut le cours sera basé sur des réalisations concrètes d expériences, et axé sur les questions liées à la méthode, (réflexion sur les biais expérimentaux, recueil des données, variations interindividuelles etc.). Les étudiant-e-s seront amené-e-s à réaliser une expérience.bibliographie : cette information vous sera transmise en début d année.evaluation : contrôle continu (un examen sur table + une présentation orale sur un travail expérimental). 8

9 UNITE D ENSEIGNEMENT TRANSVERSALE - Un enseignement de langue - Un enseignement au choix parmi les UE d ouverture (se référer à la liste proposée par l université) UE d ouverture conseillées pour les étudiants inscrits en sciences de l éducation : - Projet libre sur contrat - Stage BCD - Stage d enseignement observation - Langue des signes débutant - Approche des disciplines de l enseignement primaire SEMESTRE 6 Unité d enseignement Majeure : Enseignements fondamentaux A. TRONC COMMUN (2 enseignements au choix) Yoann ADLER : Sociologie : Fondements et enjeux politiques et sociaux de l éducation Le cours a pour objet d identifier et d analyser les fondements et enjeux politiques et sociaux de l éducation. Il tentera d éclairer les finalités visées et les objectifs fixés par les politiques éducatives : place de la citoyenneté, démocratisation quantitative et qualitative, compétences et connaissances, discrimination positive etc. L accent sera également mis sur la place des réformes éducatives et sur leurs implications. Jean-Pierre AUDUREAU : Sociologie : Fondements et enjeux politiques et sociaux de l éducation Comme son nom l'indique, ce cours s'intéresse à ce qui, dans l'éducation, relève de l'être-ensemble des hommes. Dans un premier temps, il revient d'une part à la naissance de l'idée politique chez les Grecs et d'autre part à la manière dont d'emblée, toujours chez les Grecs, la mise en question de l'éducation a eu une dimension politique. Il se centre ensuite sur la naissance et le développement du projet d'une «Education Nationale», et sur la modification de la manière dont le projet d'éduquer s'articule entre privé et public. Enfin, sans ignorer, la question de l'échec scolaire, on proposera une esquisse de réflexion sur la dialectique de l'émancipation et de la domination qui semble caractériser la réflexion contemporaine sur l'éducation. 9

10 Jean-Pierre AUDUREAU: Philosophie et pédagogie de l éducation Il s'agit de proposer une sorte de promenade dans l'histoire des réflexions sur l'éducation. Partant du dialogue ou du duel entre Socrate et Protagoras, on s'interrogera ensuite sur la naissance et la pérennité du projet d'une éducation rhétorique. L'évocation de l'apport de Saint Augustin permettra d'évoquer l'influence du christianisme. Nous traiterons ensuite, de l'humanisme de la Renaissance à l'époque classique, des fondements intellectuels de la modernité éducative. Pour finir par l'examen de quelques figures majeures du mouvement d'education Nouvelle. Alain KERLAN: Philosophie et pédagogie de l éducation Problématique : La pédagogie a une histoire. La pédagogie est dans l histoire. Mais si elle a toujours une figure historique, la tâche d éduquer ne s y réduit pas tout entière. L étude des idées et des courants éducatifs sera conduite selon deux principes :1) en privilégiant les périodes d effervescence pédagogique ;2) en partant des questions que nous nous posons aujourd hui sur l école et l éducation. La perspective proposée dans ce cours privilégie une question centrale pour l éducation moderne : la question de l enfance, de sa nature et de son sens. Architecture du cours et contenus : Introduction : De l utilité et de la nécessité d une histoire des idées et courants éducatifs 1. Aux carrefours de la pédagogie : Jean Itard et l enfant sauvage de l Aveyron. 2. Les sources de la modernité éducative : l œuvre pédagogique de Jean-Jacques Rousseau 3. Un mouvement éducatif dans le siècle : l éducation nouvelle, thèmes et figures 4. Une autre école pour changer l école : Célestin Freinet. 5. L éducation comme service de l enfance : Maria Montessori. 6. Enfant philosophe? Enfant artiste? Approches de l enfance postmoderne Compétences évaluées :1) Mener une réflexion sur une question pédagogique en prenant appui sur l histoire des idées et des courants ;2) Connaître les principaux courants de l histoire pédagogique ;3) Situer un auteur dans l histoire des idées et identifier les principes et les problématiques principales. Quatre ouvrages essentiels :Jean-Jacques Rousseau, Emile ou de l éducation, éditions Garnier, Flammarion. / Maria Montessori, L enfant, éditions DescléedeBrouwer. / Célestin Freinet, L éducation du travail, éditions Delachaux et Niestlé. / Alain Renaut, La libération des enfants, Calmann Lévy, 2002 ; Et aussi :Alain Kerlan et Laurence Loeffel, Repenser l enfance?hermann, 2012 / Sources Internet : Stéphanie COLIN : Psychologie sociale et éducation La psychologie sociale appliquée à l éducation se donne pour objectifs d aider les enseignants à mieux comprendre leurs élèves, construire des situations d'apprentissages optimales, améliorer la maîtrise de la relation pédagogique et la conduite de la classe à travers l examen : (a) des caractéristiques des individus à l origine de leurs difficultés, (b) de l environnement social/et ou familial, (c) du contexte précis d apprentissage, fait de multiples interactions.la visée de ce cours est de montrer dans quelles mesures les problématiques de la psychologie sociale peuvent éclairer la compréhension des interactions éducatives et pédagogiques. Entre autres, il s agira de mettre en évidence sur la base des travaux scientifiques récents, le rôle déterminant des situations sur 10

11 la réussite des élèves, et de proposer des pistes d'explication, mais aussi d'action, aux professionnels de l'éducation. Compétences visées : Capacité à appréhender les principaux concepts relatifs au domaine de la psychologie sociale appliquée à l éducation / Capacité à réfléchir sur les moyens d action et/ou de remédiation proposés. Bibliographie : Foulin, J.N., &Tockek, M.C. (2006). Psychologie de l enseignement. Armand Colin./ Monteil, J.M. (1997). Eduquer et former : Perspectives psycho-sociales. Grenoble : Presse universitaire de Grenoble. / Toczek, M.C., &Martinot, D. (2004). Le défi éducatif : Des situations pour réussir. Armand Colin Arnaud SIMEONE : Psychologie sociale et éducation Cet enseignement s attachera à présenter quatre champs de contribution de la psychologie sociale au domaine de l éducation et de la formation : 1) Stigmate social et performance scolaire, 2) Modalités de travail et apprentissage en groupe, 3) Violence en milieu scolaire, et 4) Evaluation et explicitation des compétences. Pour chacune de ces thématiques, les principales théories explicatives de ces phénomènes et des exemples de leurs applications seront décrits. L évaluation de cet enseignement se fera sous la forme d un contrôle sur table, prenant la forme d un Questionnaire à Choix Multiples. Charles GARDOU : Anthropologie du handicap et éducation inclusive (UE d ouverture aussi) Dans dans l'optique d une société inclusive, quelles ruptures opérer dans les manières de penser et de prendre en compte les situations de handicap? Quelles mutations culturelles sous-tendues? Pour quelles perspectives éducatives et sociales?contextes. Les significations attribuées au handicap au fil de grandes ères culturelles : du monde gréco-romain à l époque actuelle, en passant par les premiers pas de l ère chrétienne et la rupture de l Age Classique, puis les Lumières.Concepts. Les concepts de handicap [de sa naissance, au 14 ème siècle, dans le domaine des jeux de hasard jusqu à la Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé, adoptée par l OMS en 2001] ; de participation sociale ; de facteurs environnementaux ; de société inclusive, etc... Textes. Les grands textes internationaux et la législation française jusqu à la loi du 11 février 2005 «pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées». Analyse anthropologique de la situation de handicap. La situation de handicap et ses résonances sur la personne concernée, ses parents, sa fratrie, les professionnels. Quelles réactions adaptatives?education et accompagnement. Le droit à la scolarisation pour les enfants et adolescents en situation de handicap : son impact sur les pratiques pédagogiques, ses exigences en matière de formation ; les structures et dispositifs de scolarisation, d accompagnement, etc. François BALUTEAU : Histoire et Sociologie Objectif général du cours : Il s agit, par ce cours, de donner des connaissances et des repères pour comprendre l évolution de la formation en France. Cet enseignement insiste notamment sur les enjeux perçus par les acteurs impliqués dans la formation et sur les constructions socio-historiques qui structurent la formation selon les différentes époques depuis la Révolution française jusqu à aujourd hui dans le domaine de la formation en général puis dans la formation plus spécifique des enseignants.descriptif des cours :Le cours aborde les notions qui ont présidé à la mise en forme de la formation : éducation permanente, éducation populaire, promotion sociale, formation tout au long de la vie. Il met en lumière les principaux acteurs et enjeux qui portent ces conceptions. Il examine les liens entre la formation et l insertion professionnelle et sociale, les inégalités ainsi que le partage 11

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

MASTER «Lettres, Linguistique, Langues, Communication» Spécialité : «Enseignement des Lettres» SEMESTRE 3 (transitoire année 2013-2014)

MASTER «Lettres, Linguistique, Langues, Communication» Spécialité : «Enseignement des Lettres» SEMESTRE 3 (transitoire année 2013-2014) MASTER «Lettres, Linguistique, Langues, Communication» Spécialité : «Enseignement des Lettres» SEMESTRE 3 (transitoire année 2013-2014) Responsable du M2 : Marie-Madeleine Bertucci. UFR LSH (marie-madeleine.bertucci@ucergy.fr)

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 MASTER 1 SEMESTRE 1 UE 1 : Approches théoriques 1 : communication et cultures contemporaines (coeff. 3) - 8 ECTS UE1 (a) : Histoire

Plus en détail

Guide Pédagogique 2013-2014

Guide Pédagogique 2013-2014 MASTER Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation 1er degré PARCOURS Enseignement polyvalent Guide Pédagogique 2013-2014 - 1 - Administrateur provisoire de l ESPE Richard Kleinschmager

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

Référentiel de compétences

Référentiel de compétences Version du 13 Mars 2006 Page 1 Titre de Formateur-Responsable d'actions de formation (DUFRES) (Inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelle - niveau II) Référentiel de compétences

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014

UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE  ACTIVITÉS JURIDIQUES  MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 UNIVERSITE D ARTOIS U.F.R. DE DROIT LICENCE PROFESSIONNELLE " ACTIVITÉS JURIDIQUES " MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES Année 2013 / 2014 Responsable : N. Nevejans 1. MODALITÉS DE CONTROLE DES CONNAISSANCES

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3 Intitulé UE 5.2 : Communication et organisation Ects : 5 Coeff. : Volume horaire : CM : 26 h TD : 10 h Pré-requis : Initiation aux notions sur les fondamentaux de la discipline SIC Le cours propose d apporter

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» 1- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS :

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie S3 Spécialité : Recherches en psychologie UE OBLIGATOIRES UE 1 : Epistémologie et méthodes de recherche en psychologie Ce séminaire aborde plusieurs aspects de la recherche en psychologie. Il présente

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS 1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS Parallèlement aux activités d échange et d organisation des rencontres et du séminaire thématique, nous avons réalisé durant les premières phases

Plus en détail

Professionnel de l Education en structure scolaire et/ou associative Maquette revue et actualisée en juin-juillet 2013

Professionnel de l Education en structure scolaire et/ou associative Maquette revue et actualisée en juin-juillet 2013 MASTER Sciences Humaines et Sociales Mention : Education, Enseignement et Formation Diplôme d État Professionnel de l Education en structure scolaire et/ou associative Maquette revue et actualisée en juin-juillet

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie 1 Le cap fixé : - le projet académique 2011-2015 - et sa lecture par et pour l action des médecins et infirmier(e)s de l E.N Deux postulats : Le

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

Master «Éducation et métiers de l enseignement du premier degré» Vadémécum du Contrôle des connaissances. Master 1 et Master 2

Master «Éducation et métiers de l enseignement du premier degré» Vadémécum du Contrôle des connaissances. Master 1 et Master 2 Master «Éducation et métiers de l enseignement du premier degré» Vadémécum du Contrôle des connaissances 2012 2013 Master 1 et Master 2 24-08-2012 master 1 er degré Sommaire I. PRINCIPES GÉNÉRAUX... 3

Plus en détail

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique?

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Formation et pratiques d enseignement en questions Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Abdel-Jalil AKKARI 1, (HEP-BEJUNE) et Sylvain RUDAZ (IFMES) Elément structurel des nouvelles

Plus en détail

Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement

Note de Service spéciale Les modalités d'inspection des enseignants Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015 Tableau d'émargement Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement 1 8 2 9 3 10 4 11 5 12 6 13 7 14 Je demande

Plus en détail

Plates-formes de téléformation et modèles pédagogiques

Plates-formes de téléformation et modèles pédagogiques POYET Françoise, (7095) Introduction Plates-formes de téléformation et modèles pédagogiques Depuis quelques années, on assiste à une stabilisation informatique des Technologies de l Information et de la

Plus en détail

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR 1 SOMMAIRE 2 PREPARER HEC / L ESCP EUROPE A L ELEAD 3 -L EPREUVE DE DOSSIER 4 - L EPREUVE DE LANGUE 5 -L EPREUVE D OPTION 6 - LES EPREUVES ORALES

Plus en détail

Sous réserve de validation par les instances de l Université. Information, Communication, Culture Euromédias

Sous réserve de validation par les instances de l Université. Information, Communication, Culture Euromédias Sous réserve de validation par les instances de l Université Niveau : MASTER 2 Domaine : Mention : Spécialité : ARTS, LETTRES, LANGUES Information, Communication, Culture Euromédias M2 120 ES Formation

Plus en détail

MASTER MEEF Mention Premier Degré. Livret de stage M2 étudiants. Année universitaire 2015/2016

MASTER MEEF Mention Premier Degré. Livret de stage M2 étudiants. Année universitaire 2015/2016 MASTER MEEF Mention Premier Degré Livret de stage M2 étudiants Année universitaire 2015/2016 Ce livret a pour objet de vous guider dans la réalisation et le suivi de votre stage en milieu professionnel

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE Psychologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

Sciences du langage. master. Didactique des langues et des cultures. Français Langue Étrangère : Seconde

Sciences du langage. master. Didactique des langues et des cultures. Français Langue Étrangère : Seconde université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master Sciences du langage Didactique des langues et des cultures Français Langue Étrangère : Seconde master 1 - master

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE PROFESSIONNALISATION

LIVRET DE SUIVI DE PROFESSIONNALISATION LIVRET DE SUIVI DE PROFESSIONNALISATION 1 MASTER 2 MEEF en ALTERNANCE PRESENTATION GENERALE 2 La professionnalisation en alternance que vous allez vivre cette année vous permettra d entrer dans le métier

Plus en détail

144 174 237 30h + 120h 555 h

144 174 237 30h + 120h 555 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : Spécialité : S.T.A.P.S. S.T.A.P.S. MANAGEMENT DU SPORT L2 120 ES Volume horaire étudiant : 144 174 237 30h + 120h 555 h cours magistraux travaux dirigés travaux

Plus en détail

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse CONSTRUCTION IDENTITAIRE DES ENSEIGNANTS EN FORMATION INTIALE : ENTRE REPRESENTATIONS PARTAGEES ET ELEMENTS DE DIFFERENCIATION DANS LE RAPPORT AU METIER 1. Problématique L étude

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

CHARTE DES PROGRAMMES

CHARTE DES PROGRAMMES CHARTE DES PROGRAMMES Charte relative à l élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des programmes d enseignement ainsi qu aux modalités d évaluation des élèves dans l enseignement scolaire CONSEIL SUPÉRIEUR

Plus en détail

Master Etudes françaises et francophones

Master Etudes françaises et francophones Master Etudes françaises et francophones 1. modèle scientifique et profilage des contenus de la filière / Présentation et spécificités de la filière Les études romanes à Leipzig sont considérées comme

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES

MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES MASTER PROFESSIONNEL DIDACTIQUE FLES Mention : Sciences du langage Spécialité : Didactique du français langue étrangère et seconde Contacts Composante : UFR Langues et Civilisations Contact(s) administratif(s)

Plus en détail

Une discipline scolaire

Une discipline scolaire Les éléments constitutifs d une discipline scolaire Selon Michel Develay, De l apprentissage à l enseignement, Paris ESF éditeur, 1992, 2004 6, p. 32, «une discipline scolaire peut être définie par objets

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand 1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand DESCRIPTIF ET PROGRAMMES La Licence se compose de 18 Unités d Enseignement UE) réparties en 6 semestres de 3 UE chacun : 1 ère année : semestres 1 et 2-2 e

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

Notice descriptive à conserver. Licence professionnelle Conception et mise en œuvre de projets culturels

Notice descriptive à conserver. Licence professionnelle Conception et mise en œuvre de projets culturels Licence professionnelle Conception et mise en œuvre de projets culturels Université de Provence (Aix-Marseille 1) Préparation complète UE capitalisables Publics concernés Personnes en activité dans le

Plus en détail

Comprendre un texte fictionnel au cycle 3 : quelques remarques

Comprendre un texte fictionnel au cycle 3 : quelques remarques Contribution aux travaux des groupes d élaboration des projets de programmes C 2, C3 et C4 Anne Leclaire-Halté, Professeure d université, Université de Lorraine/ESPÉ Comprendre un texte fictionnel au cycle

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

Premier degré FORMATION CONTINUE. édité le 26 juin 2015

Premier degré FORMATION CONTINUE. édité le 26 juin 2015 FORMATION CONTINUE Premier degré 20/stage/CAP-Pe édité le 26 juin 2015 L'offre évolue, rendez-vous sur le site internet www.afarecidf.com pour obtenir les informations les plus récentes. EDITO Toute l'équipe

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES

MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES Mention : Arts Spécialité : Cinéma et audiovisuel, approches interculturelles du cinéma Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s)

Plus en détail

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3 FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE hors R3 Dispositifs avec candidature individuelle 7 DISPOSITIF : 09D0640014 - SCOLARISER UN ELEVE EN SITUATION DE HANDICAP EN MILIEU ORDINAIRE - BEARN Module : 1031

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques théorie & TP de relations publiques

FICHE PEDAGOGIQUE. Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques théorie & TP de relations publiques FICHE PEDAGOGIQUE UF n 732: relations publiques niveau 1 ECTS : 8 Déterminante? NON Code EPS : 742001U32D1 Section(s) : RP Prérequis : CESS (français) Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE N 93 FOUCTEAU Béatrice, L HEUDÉ Sylvie, ROGER Annie [IUFM Poitou-Charentes, Site de la Vienne] COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE GROUPE DE RECHERCHE-ACTION-FORMATION

Plus en détail

POSTURE PROFESSIONNELLE ENSEIGNANTE EN QUESTION?

POSTURE PROFESSIONNELLE ENSEIGNANTE EN QUESTION? N 372 LAMEUL Geneviève 1 POSTURE PROFESSIONNELLE ENSEIGNANTE EN QUESTION? Le développement croissant de l usage des technologies perturbe l école dans son organisation interne, dans son rapport à la société,

Plus en détail

MASTER MEÉF Mention Premier degré Livret de stage M 1. Année universitaire 2014/2015

MASTER MEÉF Mention Premier degré Livret de stage M 1. Année universitaire 2014/2015 MASTER MEÉF Mention Premier degré Livret de stage M 1 Année universitaire 2014/2015 Ce livret est un outil personnel et a pour objet de vous guider dans la réalisation et dans le suivi de votre stage en

Plus en détail

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN Design document Tuning 2.1 Introduction au sujet 2.2 Profils de diplômes 2.3 Acquis de l'apprentissage et compétences - descripteurs de niveau 2.4 Processus de consultation

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation 2012-2016 Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT- ECONOMIE - GESTION Sciences économiques M1 Spécialité : Sciences économique Santé, Emploi - Formation 60 ES Volume horaire étudiant : 302 h 87

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

183 h 183 h 240 h h 606 h

183 h 183 h 240 h h 606 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Volume horaire étudiant : S.T.A.P.S. Mention : S.T.A.P.S. L1 60 ES 183 h 183 h 240 h h 606 h cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

Projet numérique départemental 2012-2013

Projet numérique départemental 2012-2013 Projet numérique départemental 2012-2013 Rappels sur le projet numérique départemental Le projet numérique académique est articulé avec les ambitions du projet académique dont il reprend les objectifs.

Plus en détail

Décret définissant la formation initiale des instituteurs et des régents D. 12-12-2000 M.B. 19-01-2001

Décret définissant la formation initiale des instituteurs et des régents D. 12-12-2000 M.B. 19-01-2001 Lois 25501 p.1 Décret définissant la formation initiale des instituteurs et des régents D. 12-12-2000 M.B. 19-01-2001 modifications : D. 20-12-01 (M.B. 31-01-02) D. 17-07-02 (M.B. 24-08-02) D. 27-02-03

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P)

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : LITTERATURE, PHILOLOGIE, LINGUISTIQUE Spécialité : LANGUE ET INFORMATIQUE

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

Master en Kinésithérapie

Master en Kinésithérapie Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Master en Kinésithérapie Catégorie Paramédicale HELHa Montignies-sur-Sambre 134 Rue Trieu Kaisin 6061 MONTIGNIES-SUR-SAMBRE Tél :

Plus en détail

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS

M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS M2 GST SPÉCIALITÉ CARTHAGÉO DESCRIPTIF DÉTAILLÉS DES ENSEIGNEMENTS UE 1 : Tronc commun Carthagéo-Géoprisme Un certain nombre d enseignements de la formation professionnelle Carthagéo est mutualisée avec

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934)

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) 3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) Psychologue russe contemporain de Piaget, a également élaboré une théorie interactionniste de l'apprentissage, sage, mais qui insiste sur tout sur la

Plus en détail

Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration?

Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration? Quelle formation professionnelle pour développer des outils linguistiques d intégration? Odile Malavaux et Marie-Christine Clerc-Gevrey IA-IPR langues vivantes Académie de Besançon Place de la compétence

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Atelier Cognisud Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Ces notes sont une contribution à la réflexion dans le cadre de PIRSTEC, faite par le réseau Cognisud suite à un atelier organisé le Jeudi

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES

MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES Programmes de Formations Bachelor Bac + 3 Management Opérationnel des Organisations Formation en 3 années, accessible chaque année, en fonction des pré-requis du candidat.

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE

POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE POLITIQUE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE (Adoptée par le Conseil d administration lors de son assemblée régulière du 2 juin 2004) 1. PRINCIPE DIRECTEUR LE COLLÈGE, UN MILIEU

Plus en détail