Les e j e j u e n u e n s e e t e l argen e t n d e d e po p che Septembre 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les e j e j u e n u e n s e e t e l argen e t n d e d e po p che Septembre 2012"

Transcription

1 Les jeunes et l argent de poche Septembre 2012

2 Fiche méthodologique Cible : Parents de jeunes âgés de 14 à 17 ans Cible : Jeunes âgés de 14 à 17 ans Mode d interrogation : questionnaire autoadministré on line Taille de l échantillon: 743 parents Quotas : échantillon représentatif des cibles en termes d âge et de CSP du chef de famille, de la région, de la taille d agglomération et du nombre de personnes du ménage. Représentativité assurée par la méthode des quotas établis à partir de statistiques provenant des dernières données du recensement de l Insee. Datesdesenquêtes: 10au27février2012 Mode d interrogation : questionnaire autoadministré on line Taille de l échantillon: 499 enfants Quotas : échantillon représentatif des cibles entermes de sexe et d âge de l enfant, de CSP du chef de ménage, du nombre de personnes du foyer, de la région et de la taille d agglomération. La représentativité a été assurée par la méthode des quotas établis à partir de statistiques provenant des dernières données du recensement de l Insee. Datesdesenquêtes: 6au23février2012

3 1. Réception et réévaluation 1. Réception et réévaluation de l argent de poche?

4 Un versement d argent de poche régulier minimisé par les parents Foyers ayant au moins 1 enfant de ans base 743 Enfants de ans base 499 Jamais 14% Régulièrement 44% Occasionnellement 42% Oui 64% Non 36% Fille : 69% 3 personnes dans le foyer, l enfant compris : 77% CSP profession intermédiaire : 76% H1. Donnez-vous de l argent de poche à votre enfant? D1. Recevez-vous régulièrement de l argent de poche?

5 Une réévaluation annuelle de l argent de poche Foyers donnant de l argent de poche régulièrement base 643 Foyers réévaluant l argent de poche donné aux jeunes de ans base 289 Plusieurs fois par an 18% Non 55% Oui 45% Une fois par an Une fois tous les 2 ou 3 ans 14% 55% Chef de ménage CSP+ : 64% Revenu entre et moins de : 69% Garçon : 61% Niveau socioculturel supérieur : 18% Age du chef de ménage : ans : 17% Chef de ménage CSP-: 59% ans : 51% Diplôme du chef de ménage : inférieur : 68% Revenu moins de 1500 : 71% Revenu entre 1500 et moins de : 66% Moins souvent Ne sait pas 2% 11% COM1. Procédez-vous à une réévaluation régulière du montant de l argent de poche que vous donnez à votre/vos enfant(s) COM3. A quelle fréquence procédez-vous à l actualisation du montant de l argent de poche de votre/vos enfant(s)? Vision identique chez les jeunes de 14 à 17 ans

6 L âge comme critère de réévaluation de l argent de poche Même si la prise en compte de l évolution des besoins et l augmentation du coût de la vie sont minimisés par les jeunes Foyers réévaluant l argent de poche donné aux enfants de ans base 288 Enfants de ans dont l argent de poche est réévalué régulièrement base 136 L âge 68% Niveau socioculturel supérieur : 73% Agglo. Parisienne : 81% Revenu entre et % Niveau scolaire 2nde : 88% L évolution des besoins 61% Niveau socioculturel supérieur : 67% 35% L augmentation du coût de la vie 36% Revenu entre et : 58% 24% La demande de l enfant 14% Niveau socioculturel intermédiaire : 18% Chef de ménage CSP-: 18% 21% Enfant équipé d internet mobile : 32% Autre 2% 3% Nombre moyen de critères : 2 COM2. Selon quels critères procédez-vous à la réévaluation du montant de l argent de poche de votre/vos enfant(s)? Nombre moyen de critères : 2 COM2. Quels sont d après vous les critères utilisés pour réévaluer le montant de votre argent de poche?

7 2. L argent de poche : un moyen d incitation/sanction?

8 L argent de poche davantage un moyen de récompense que de sanction Foyers donnant de l argent de poche régulièrement ou occasionnellement base 643 Enfants de ans recevant régulièrement de l argent de poche base 320 Foyers donnant de l argent de poche régulièrement ou occasionnellement base 643 Enfants de ans recevant régulièrement de l argent de poche base 320 Souvent 8% 11% Chef de ménage CSP-: 59% Age du chef de ménage : ans : 60% Garçon : 60% ans : 62% 25% 25% Famille traditionnelle CSP- : 80% Rarement 48% 42% Oui : 56% Oui : 53% 47% 47% Oui : 72% Oui : 72% Jamais 40% 45% Niveau socioculturel supérieur : 47% Chef de ménage CSP+ : 48% Famille traditionnelle CSP+ : 37% 25% 25% Ne sait pas 3% 3% Parents Jeunes 3% 3% Parents Jeunes COM6. Vous arrive-t-il de supprimer l argent de poche à titre de sanction (par exemple en cas de mauvais résultats scolaires ou de mauvaise conduite à la maison)? COM7. Vous arrive-t-il à l inverse d augmenter l argent de poche à titre de récompense (par exemple en cas de bons résultats scolaires ou de bonne conduite à la maison)?

9 3. L argent de poche : un moyen de responsabilisation?

10 Des services rendus monnayés par de nombreux parents Les garçons davantage concernés par cette pratique Foyers ayant au moins 1 enfant de ans base 743 Jeunes de ans base % 22% Souvent Oui : 61% Oui : 63% Rarement 42% Famille traditionnelle CSP+ : 69% Garçon : 65% 41% Age de l enfant 14 ans : 73% Garçon : 69% Equipé d un Smartphone : 69% CSP- 69% Jamais 39% 37% Age de l enfant 16 ans : 44% Fille : 42% Profession intermédiaire : 47 COM9. Vous arrive-t-il de demander à votre/vos enfant(s) de rendre des services ou d accomplir de petits travaux à la maison contre rémunération ou gratification? COM9. Vous arrive-t-il de rendre des services ou d accomplir de petits travaux à la maison contre rémunération ou gratification?

11 Les services à l intérieur de la maison sont les plus monnayés Foyers donnant à l enfant de ans de l argent en contrepartie d un service base 449 Vaisselle, rangement petit nettoyage 61% Chef de ménage CSP-: 64% Jardinage, arrosage 40% Chef de ménage CSP+ : 49% Age du chef de ménage ans : 43% Taille d agglo. de hab. : 46% Lavage de voiture 37% Famille traditionnelle CSP+ : 42% Revenu et plus : 53% Courses Baby sitting de petit(e)s frères ou soeurs Autre 6% 15% 24% Niveau socioculturel supérieur : 28% Chef de ménage CSP+ : 29% Revenu et plus : 36% Niveau socioculturel supérieur : 19% Revenu et plus : 25% Taille d agglo. Plus de hab. : 20% COM10. De quels types de services ou de travaux s agit-il en général?

12 Des services rendus très sexués : l intérieur et l extérieur Filles de ans recevant de l argent en contrepartie d un service rendu base 144 Garçons de ans recevant de l argent en contrepartie d un service rendu base 172 Différences Filles vs Garçons Vaisselle, rangement petit nettoyage 69% 54% 15% Jardinage, arrosage 21% 38% -17% Lavage de voiture 19% 42% -23% Courses 22% 36% -14% Baby sitting de petit(e)s frères ou soeurs 23% 12% 11% Autres, préciser 4% 6% -2% COM10. De quels types de services ou de travaux s agit-il en général? COM10. De quels types de services ou de travaux s agit-il en général?

13 L entrée dans la vie active : l arrêt de l argent de poche Foyers ayant au moins 1 enfant de ans base 743 Enfants de ans base 499 Au premier emploi stable 59% 48% CSP-: 55% A la fin des études 12% Famille traditionnelle CSP+ : 15% Niveau socioculturel supérieur : 14% Agglo. Paris : 16% Revenu et plus 17% 17% A la majorité Au moment de quitter le foyer familial 9% 6% Niveau de diplôme du chef de ménage inférieur : 15% Revenu entre 2500 et 3000 : 13% Six personnes ou plus dans le foyer 10% l enfant compris : 18% 7% A l'installation en couple 2% 2% Autre 2% 2% Ne sait pas 11% 14% COM8. Quand vous semble-t-il justifié d arrêter de donner de l argent de poche à un enfant? COM8. Quand vous semble-t-il justifié de ne plus avoir d argent de poche?

14 4. L impact du contexte économique?

15 L argent de poche comme un effort financier pour les parents Foyers donnant de l argent de poche régulièrement ou occasionnellement base 643 L argent de poche pèse dans le budget familial : Pas du tout 38% Famille traditionnelle CSP+ : 51% Niveau socioculturel supérieur : 42% Un peu Beaucoup Ne sait pas 51% Oui, pèse 59% Famille monoparentale : 75% Famille traditionnelle CSP-: 65% Agglo. De à hab. : 71% 8% 2% COM4. Diriez-vous que l argent de poche que vous donnez à votre/vos enfant(s) pèse dans le budget familial?

16 Une vison plus pessimiste des jeunes en matière de diminution de leur argent de poche Foyers donnant de l argent de poche régulièrement ou occasionnellement base 643 Enfants de ans recevant régulièrement de l argent de poche base 320 Certainement Probablement 3% 12% 38% Oui : 15% Famille monoparentale CSP+ : 25% Famille traditionnelle CSP-: 22% Famille 4 enfants et plus : 29% 7% 29% Oui : 36% Probablement pas Non : 71% 34% Certainement pas 33% Famille traditionnelle CSP+ : 81% Age du chef de famille 50 ans et plus : 76% Non : 48% Ne sait pas 14% 14% 16% COM5. A l avenir, dans le contexte actuel de crise, pensez-vous au cours des prochains mois diminuer l argent de poche de vos enfants? COM5. A l avenir, dans le contexte actuel de crise, pensez-vous au cours des prochains mois recevoir moins d argent de poche?

17 Impact du coût de la vie sur les dépenses des jeunes Enfants de ans recevant régulièrement de l argent de poche base 320 A cause de l'augmentation du coût de la vie, j'arrive à me payer de moins en moins de chosesavec mon argent de poche 50% Père/mère CSP-: 58% Malgré l'augmentation du coût de la vie, j'arrive toujours à me payer autant de choses qu'avant avec mon argent de poche 35% Famille traditionnelle CSP+ : 45% Malgré l'augmentation du coût de la vie, j'arrive à me payer plus de choses qu'avant avec mon argent de poche 3% Famille traditionnelle CSP+ : 6% Age des parents ans : 8% Ne sait pas 12% COM4. Laquelle des trois situations ci-dessous vous correspond le mieux?

18 POINTS CLES A RETENIR

19 Les points clés Une réévaluation annuelle, avec pour premier critère l âge de l enfant Moins de la moitié des parents réévaluent l argent de poche régulier de leurs enfants (information confirmée par les jeunes). Parmi eux, 55% des foyers (et 57% des jeunes) déclarent une réévaluation tous les ans. Et, 68% des foyers (et 70% des jeunes) prennent en compte l âge dans la décision de réévaluation de l argent de poche régulier, ainsi que l évolution des besoins et plus loin l augmentation du coût de la vie. Une vision contrastée, entre parents et adolescents, concernant l impact du contexte économique Pour 6 foyers sur 10, l argent de poche régulier pèse sur le budget familial. Ce sont davantage des familles monoparentales (75%) ou traditionnelles CSP-(65%). Ce sentiment n a pas d influence directe sur leur intention puisque seulement 2 foyers sur 10 pensent diminuer l argent de poche de leurs enfants dans un contexte de crise. De leur côté, près d 1/3 des jeunes redoutent une baisse de leur argent de poche régulier et 1 sur 2 d entre eux perçoit déjà la diminution de son pouvoir d achat à la suite de l augmentation du coût de la vie.

20 Les points clés L argent de poche comme moyen d incitation plus que de sanction 72% des foyers utilisent l argent de poche à titre de récompense mais 56% le déclarent également comme moyen de sanction. Ce sont davantage des foyers CSP-. La même proportion est remarquée chez les jeunes de 14 à 17 ans. Les foyers n utilisant jamais l argent de poche comme moyen de sanction ou de récompense sont davantage des CSP+. L argent contre un service, une pratique relativement courante Plus de 6 foyers (ou jeunes) sur 10 ont donné (ou reçu) de l argent à leurs enfants contre un service rendu. Les services d aide à la maison sont davantage du ressort des jeunes filles, tandis que les services à l extérieur comme le jardinage ou le lavage de voiture sont plutôt demandés aux jeunes garçons. «Le premier emploi stable» marque le début de l autonomie financière Près de 6 foyers sur 10 considèrent que leurs enfants doivent être indépendants financièrement à leur premier emploi stable (1 jeune sur 2 partage cet avis). La fin des études est la deuxième raison citée un peu loin derrière, par les parents et les jeunes. Ce sont plutôt des foyers CSP+ et de niveau socioculturel supérieur qui l évoquent.

Les femmes et l éducation des enfants à l argent. 7 mars 2006

Les femmes et l éducation des enfants à l argent. 7 mars 2006 7 mars 2006 Sommaire Introduction Résultats détaillés 1. Les mères donnent de l argent à leurs enfants, via différents moyens 2. Des enfants déjà assez connaisseurs et équipés 3. Un sujet important dans

Plus en détail

L impact des accidents de la route dans la population

L impact des accidents de la route dans la population L impact des accidents de la route dans la population Sondage Ifop pour la Délégation à la sécurité et à la circulation routières Etude n 113595 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2012

Observatoire des Services Clients 2012 Observatoire des Services Clients 2012 Septembre 2012 Contact BVA Marie Laure SOUBILS marie-laure.soubils@bva.fr 06.20.26.22.50 Contact Viséo Conseil : 01 71 19 46 30 Sommaire Méthodologie Principaux enseignements

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 N 110582 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Laure Bonneval laure.bonneval@ifop.com Octobre 2012 1 La méthodologie 1 Note

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

Les salariés et leur fiche de paie. Ifop pour Securex

Les salariés et leur fiche de paie. Ifop pour Securex Les salariés et leur fiche de paie ASV N 113357 Contact Ifop : Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com OCTOBRE 2015 Sommaire - 1 - La

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 23 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 22 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants

Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants Baromètre CSA/Crédit agricole Les parents et l argent de poche des enfants n 0900922 V3 Juillet 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA SOMMAIRE Méthodologie p.3 1. Les pratiquants de randonnée Poids et profils p.4 2. Les comportements de pratique p.17 3. Les

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français?

Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français? Septembre 2012 Contacts : Frédéric DABI Adeline MERCERON Prénom.nom@ifop.com Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français? pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

FONDATION K D URGENCES

FONDATION K D URGENCES FONDATION K D URGENCES LES DIFFICULTES DES FAMILLES MONOPARENTALES - Sondage de l'institut CSA - N 1100500 Avril 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : 01 44

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 2. Appréciation

Plus en détail

Savez-vous vraiment combien vous coûte votre téléphone mobile?

Savez-vous vraiment combien vous coûte votre téléphone mobile? Media Media - Numérique Savez-vous vraiment combien vous coûte votre téléphone mobile? Mars 2010 Contexte Media est une offre innovante et unique, permettant de téléphoner sans contrainte de forfait, d

Plus en détail

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés

Plus en détail

Les Français et la situation financière de leur commune. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les Français et la situation financière de leur commune. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les Français et la situation financière de leur commune JF/JPD N 113333 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews réalisées par téléphone. Le terrain s est déroulé les

Plus en détail

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Michel Duée, Fella Nabli* On voit en moyenne un peu plus souvent sa famille que ses amis. En 2006, 51 % des personnes de 16 ans ou plus voient

Plus en détail

Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste et Move et Reed Exposition 19 Octobre 2010 La pénétration de la vente à distance La commande à distance

Plus en détail

CFE CGC Baromètre Stress Vague 2 Mars 2004 Résultats d étude

CFE CGC Baromètre Stress Vague 2 Mars 2004 Résultats d étude CFE CGC Baromètre Stress Vague 2 Mars 2004 Résultats d étude 18 rue du Faubourg du Temple 75011 Paris Tél : 01 55 28 17 00 www.opinionway.com SAS au capital de 65 401 Euros RCS Paris B 430 126 789 Contexte

Plus en détail

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins Synthèse Ipsos / CNOM Jeudi 30 mars 2006 Ipsos Public Affairs Ipsos a interrogé, en parallèle, 949 personnes constituant un échantillon

Plus en détail

Quel est l âge des participants?

Quel est l âge des participants? Quel est l âge des participants? Force est de constater que l étude à susciter les réponses de 630 participants. Il témoigne en effet de la participation massive à ce sondage et ainsi du grand intérêt

Plus en détail

La lecture chez les enfants du primaire et du secondaire

La lecture chez les enfants du primaire et du secondaire La lecture chez les enfants du primaire et du secondaire Septembre 2013 Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Tel : 01 80 48 30 80 Email : jgoarant@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de

Plus en détail

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES

Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Enquête auprès des parents sur les risques routiers pour les enfants LA PREVENTION ROUTIERE ET LA FEDERATION FRANÇAISE DES SOCIETES D ASSURANCES Septembre 2006 Sommaire I - Introduction 3 Le contexte et

Plus en détail

Baromètre de l innovation

Baromètre de l innovation Baromètre de l innovation Un baromètre BVA Syntec numérique Ce sondage est réalisé par pour le Publié dans, et le 17 juillet, et diffusé sur Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Comment les Français gèrent l eau dans leurs foyers?

Comment les Français gèrent l eau dans leurs foyers? Comment les Français gèrent l eau dans leurs foyers? Mai 2015 Sondage réalisé par pour et publié samedi 23 mai 2015 dans la presse régionale LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 23 MAI A 4H Fiche technique Recueil

Plus en détail

Le regard des Français sur leur gastronomie

Le regard des Français sur leur gastronomie Le regard des Français sur leur gastronomie Sondage réalisé par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 29 et 30 janvier 2015 Echantillon

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction de la Mairie du 2 e. Enquête de satisfaction Mairie du 2e arrondissement Septembre 2012 1

Analyse de l enquête de satisfaction de la Mairie du 2 e. Enquête de satisfaction Mairie du 2e arrondissement Septembre 2012 1 Analyse de l enquête de satisfaction de la Mairie du 2 e Enquête de satisfaction Mairie du 2e arrondissement Septembre 202 Contexte Présentation de l étude Avec le projet de labellisation QualiParis, la

Plus en détail

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux Phase 2 de l étude : analyse approfondie auprès des entreprises qui embauchent et des actifs en recherche Sondage réalisé par pour Publié le mardi 9

Plus en détail

Méthodologie. Enquête on-line du 16 au 26 avril 2010. Échantillon. Mode de recueil. Interrogation de 809 jeunes âgés de 16 à 25 ans

Méthodologie. Enquête on-line du 16 au 26 avril 2010. Échantillon. Mode de recueil. Interrogation de 809 jeunes âgés de 16 à 25 ans 21 juin 2010 Les jeunes, le logement et la colocation Conférence de presse Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne Méthodologie Interrogation de 809 jeunes âgés de 16 à 25 ans

Plus en détail

Les Français et la souffrance au travail. Une enquête Ipsos pour la FNATH Octobre 2012

Les Français et la souffrance au travail. Une enquête Ipsos pour la FNATH Octobre 2012 Les Français et la souffrance au travail Une enquête Ipsos pour la FNATH Octobre 202 Fiche technique Sondage effectué pour : La FNATH Echantillon : 966 personnes, constituant un échantillon national représentatif

Plus en détail

Partir en voyage sans ses enfants : quelles motivations des parents et quels types de séjours? *-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Partir en voyage sans ses enfants : quelles motivations des parents et quels types de séjours? *-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Partir en voyage sans ses enfants : quelles motivations des parents et quels types de séjours? Etude Harris Interactive pour Voyages-sncf.com Echantillon de 621 personnes vivant dans un

Plus en détail

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs BJ9540 Date : 15 juillet 2013 De : Annabelle Bouillon - Oriane Léti OPINIONWAY A :Sarah Maurit -Benoit Dutartre ENTRE NOUS SOIT DIT OpinionWay,

Plus en détail

Noël Digital 2012 : les tendances de l e-commerce. Automne 2012

Noël Digital 2012 : les tendances de l e-commerce. Automne 2012 Noël Digital 2012 : les tendances de l e-commerce Automne 2012 Contexte En ces périodes économiques chahutées, NetBooster a voulu connaître les intentions d achat des internautes pour Noël 2012. notamment

Plus en détail

Les Françaises et la création d entreprises

Les Françaises et la création d entreprises Les Françaises et la création d entreprises Cette note a été élaborée à partir des résultats d un sondage intitulé «Les femmes et la création d entreprise», produit en janvier 2012 par OpinionWay pour

Plus en détail

Les entreprises du CAC 40 et les entrepreneurs

Les entreprises du CAC 40 et les entrepreneurs Les entreprises du CAC 40 et les entrepreneurs Sondage réalisé par pour en partenariat avec Publié le 23 juin 2016 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par

Plus en détail

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française Thème 1. Les ménages en question Note 1 : Toutes les informations nécessaires à ce TD sont disponibles gratuitement sur le site de l INED. Note 2 :

Plus en détail

ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN. - Sondage de l'institut CSA - SITUATION DE SURENDETTEMENT. N 0900198 Mars 2009

ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN. - Sondage de l'institut CSA - SITUATION DE SURENDETTEMENT. N 0900198 Mars 2009 ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT - Sondage de l'institut CSA - N 0900198 Mars 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél.

Plus en détail

Les PME de 100 à 200 salariés et le

Les PME de 100 à 200 salariés et le pour Les PME de 100 à 200 salariés et le Le 9 Février 2005 Note méthodologique Etude réalisée pour : Echantillon : Auralog Échantillon de 200 entreprises, représentatif des entreprises de 100 à 200 salariés.

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Avril 01 Rappel méthodologique Enquête réalisée pour April Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Les vacances d été des Français Institut CSA pour RTL Juin 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA pour RTL réalisé par Internet du 10 au 12 juin 2014. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 8. Baromètre de la Confiance - Vague 8

Baromètre de la Confiance - Vague 8. Baromètre de la Confiance - Vague 8 1 Présentation de l étude 48VI12 Fiche technique Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon national de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, sélectionnées

Plus en détail

Les Français et la vidéo live sur Internet

Les Français et la vidéo live sur Internet Les Français et la vidéo live sur Internet Institut CSA pour Dailymotion Septembre 2014 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1060 personnes âgées de 15 ans et plus Constitution

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs. 2 ème vague. Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011

DIRECT ASSURANCE. Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs. 2 ème vague. Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011 Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011 Mars 2012 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 2 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates

Plus en détail

Voyage d affaires. Après s la crise Nouvelles tendances Nouveaux voyageurs

Voyage d affaires. Après s la crise Nouvelles tendances Nouveaux voyageurs Voyage d affaires Après s la crise Nouvelles tendances Nouveaux voyageurs Baromètre 2010 Enquête réalisr alisée e par téléphone t du 7 mai au 28 août t 2010 Interrogation d un d échantillon de 550 personnes,

Plus en détail

La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés

La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés La consommation de cannabis les risques qui y sont liés Enquête miroir auprès des jeunes de 15 à 18 ans de l ensemble de la population Ifop pour la Mission interministérielle de lutte contre les drogues

Plus en détail

Fête des voisins et vos voisins de bureau?

Fête des voisins et vos voisins de bureau? Fête des voisins et vos voisins de bureau? Les résultats de l étude Contact : Laurent Bernelas Mai 2014 OpinionWay 15, place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 89 87 Note méthodologique ü ü

Plus en détail

Profil de l habitation Village urbain 13 Du Plateau GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 14

Profil de l habitation Village urbain 13 Du Plateau GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 14 Profil de l habitation Village urbain 13 Volume 3 cahier 14 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Population, ménages et logements en propriété...4 Logements en propriété...4 Âge des

Plus en détail

Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH

Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion-way.com 15 place de la République 75003 Paris

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance

Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 16 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 15 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 2-2 - Les résultats de l'étude... 5

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 2-2 - Les résultats de l'étude... 5 FM N 112057 Contacts Ifop : Frédéric Micheau - Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité. Mars 2015

Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité. Mars 2015 Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité Mars 2015 Table des matières CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 MÉTHODOLOGIE 4 RÉSULTATS DÉTAILLÉS Section A : Clients D sans puissance

Plus en détail

Télérama. Les Français et la télévision. Média

Télérama. Les Français et la télévision. Média Télérama Les Français et la télévision Média 1. Contexte et objectifs Le magazine Télérama publie chaque année à l occasion de la rentrée télévision de septembre un sondage exclusif sur la perception par

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études 7 janvier 2010 6-8, rue Eugène Oudiné, 75013 Paris tél.

Plus en détail

ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES

ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA FAMILLE ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES INTRODUCTION Une étude américaine considère que les liens entre frères et sœurs, plutôt affectifs et égalitaires, représentent

Plus en détail

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle?

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle? QUESTIONNAIRE Enquête sur le recours aux heures supplémentaires et complémentaires par les entreprises des secteurs concurrentiels non agricoles volet salariés 1. Travaillez-vous encore dans l entreprise

Plus en détail

BVA Actualité. Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002. Présentation des résultats

BVA Actualité. Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002. Présentation des résultats BVA Actualité Novembre 2002 Les Français et le patrimoine Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002 Présentation des résultats LA SYNTHÈSE

Plus en détail

CPA Canada Étude sur les finances des 55 ans et plus

CPA Canada Étude sur les finances des 55 ans et plus CPA Canada Étude sur les finances des 55 ans et plus Fiche d information Au nom des Comptables professionnels agréés du Canada Le 6 novembre 2014 sur les finances Renseignements sur l étude Le sondage

Plus en détail

Action Innocence et UNAF Le rôle des parents face à l utilisation du téléphone portable chez leurs enfants

Action Innocence et UNAF Le rôle des parents face à l utilisation du téléphone portable chez leurs enfants Action Innocence et UNAF Le rôle des parents face à l utilisation du téléphone portable chez leurs enfants Octobre 2012 Un dispositif d étude ciblé et calibré Un QUALI Deux groupes à Paris et Saint-Pierre-des-Corps

Plus en détail

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat 1 N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de 1 332 individus, représentatif de la population française

Plus en détail

Musique numérique : Pratiques et perception des Français

Musique numérique : Pratiques et perception des Français Média - Rapport de résultats N 36108 Contacts : Isabelle Trévilly Musique numérique : Pratiques et perception des Français Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires SOMMAIRE 1. Objectifs de l étude et méthodologie

Plus en détail

Les Français et l assurance

Les Français et l assurance pour Les Français et l assurance résultats détaillés Contact : service presse de Carrefour 01 57 32 89 99 groupe@presse-carrefour.com Note Méthodologique Etude réalisée pour : Carrefour Assurances Echantillon

Plus en détail

Etude SOFRES France. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB»

Etude SOFRES France. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB» Etude SOFRES France Point presse du 2 février 2006 1 Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Rapport d étude Finance & Services Taux de détention des cartes 9 français sur 10 sont équipés

Plus en détail

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97).

CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10. Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). CORRECTION DU TD NOTE DU 29/11/10 Ex N 3 : La réalisation d un sondage (p. 97). 1. Reconstituez le projet d étude établi au préalable en mentionnant : l objectif, les informations recherchées, la taille

Plus en détail

lastminute.com et. Impact de de l Internet sur la la consommation de de voyage des Français Paris -- France 02-03-04

lastminute.com et. Impact de de l Internet sur la la consommation de de voyage des Français Paris -- France 02-03-04 lastminute.com et. Impact de de l Internet sur la la consommation de de voyage des Français Paris -- France 02-03-04 5 questions une heure Quel est le le marché du voyage en France? Quels changements de

Plus en détail

Le Baromètre Ipsos Secours Populaire de la pauvreté

Le Baromètre Ipsos Secours Populaire de la pauvreté Contacts Ghilaine Povinha 01 44 78 22 16 ghilaine.povinhae@secourspopulaire.fr Christophe Auxerre 01 53 41 39 39 christophe.auxerre@secourspopulaire.fr Le Baromètre Ipsos Secours Populaire de la pauvreté

Plus en détail

Observatoire sociétal du téléphone mobile. AFOM / TNS Sofres 6ème édition de l'étude annuelle 19 octobre 2010

Observatoire sociétal du téléphone mobile. AFOM / TNS Sofres 6ème édition de l'étude annuelle 19 octobre 2010 Observatoire sociétal du téléphone mobile AFOM / TNS Sofres 6ème édition de l'étude annuelle 19 octobre 2010 Fiche technique Échantillon national de 1217 personnes représentatif de l ensemble de la population

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa. Baromètre Union des Maisons Françaises Janvier 2011 vague 9 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

QUESTIONNAIRE TELEPHONE CATI Recrutement AudiPresse Premium. Cible: Individus non cadres appartenant à des foyers aisés

QUESTIONNAIRE TELEPHONE CATI Recrutement AudiPresse Premium. Cible: Individus non cadres appartenant à des foyers aisés QUESTIONNAIRE TELEPHONE CATI Recrutement AudiPresse Premium Cible: Individus non cadres appartenant à des foyers aisés INTRODUCTION A0 Bonjour, Madame/Monsieur, je suis...de l'institut NOM INSTITUT. Je

Plus en détail

Enquête sur la médecine bucco-dentaire auprès du grand public. 18 novembre 2004

Enquête sur la médecine bucco-dentaire auprès du grand public. 18 novembre 2004 Enquête sur la médecine bucco-dentaire auprès du grand public 18 novembre 2004 Fiche technique Méthodologie : Taille de l'échantillon : Population de référence : Enquête omnibus multi-clients par téléphone

Plus en détail

BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET «SANTE»

BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET «SANTE» BAROMETRE SOFINCO LES FRANCAIS ET LEUR BUDGET «SANTE» VAGUE 5 Janvier 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 78 94 90

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

Perception de la nouvelle réglementation sur les Avantages en Nature véhicule par les entreprises clientes d ARVAL

Perception de la nouvelle réglementation sur les Avantages en Nature véhicule par les entreprises clientes d ARVAL Avantages en Nature véhicule par les entreprises clientes d ARVAL Présentation 24 novembre 2004 Finance & Services Contexte et objectifs Evaluer la politique des entreprises en matière d avantages en nature

Plus en détail

Baromètre du vivre ensemble en copropriété

Baromètre du vivre ensemble en copropriété Baromètre du vivre ensemble en copropriété Du 9 au 13 juillet 2010 Résultats détaillés Nexity Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah Duhautois 01 40 92 47 18 / 01

Plus en détail

Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013. Les seniors précaires créateurs d entreprise

Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013. Les seniors précaires créateurs d entreprise Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013 Les seniors précaires créateurs d entreprise Objectifs de l étude Établir un diagnostic des projets de création d entreprise par les seniors précaires Profil des

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

AFIC L épargne et le financement de l économie

AFIC L épargne et le financement de l économie AFIC L épargne et le financement de l économie Résultats de l étude quantitative Rapport du 02 septembre 2013 BJ9477 A : L AFIC De : OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Pascal Novais OpinionWay 15 place

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Institut CSA pour Atlantico Juillet 13 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 13. Echantillon national représentatif de 1010 personnes résidant en France

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Depuis 2008, 3 années de baisse du pouvoir d achat

Plus en détail

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec Observatoire Orange - Terrafemina La Webcampagne 2012 Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 11 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Les propriétaires bailleurs personnes physiques

Les propriétaires bailleurs personnes physiques Les propriétaires bailleurs personnes physiques Nb de logements locatifs détenus par des personnes physiques en hausse depuis la fin des années 1990. Entre 1988 et 1996, ce parc, qui comprend des logements

Plus en détail

Le poids de la dépense contrainte en France et les adeptes de la dépense intelligente

Le poids de la dépense contrainte en France et les adeptes de la dépense intelligente Le poids de la dépense contrainte en France et les adeptes de la dépense intelligente Etude réalisée par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mieux protéger le consommateur contre les crédits faciles

DOSSIER DE PRESSE. Mieux protéger le consommateur contre les crédits faciles DOSSIER DE PRESSE Mieux protéger le consommateur contre les crédits faciles 1 1. Des chiffres effrayants Les chiffres de la BNB montrent que plus de la moitié 1 de la population majeure belge a au moins

Plus en détail

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Présentation des résultats 2005 Contact AXA France : Valérie LESELBAUM 01 47 74 32 21 Présentation de l étude La sécurité routière progresse rapidement

Plus en détail

Sondage auprès des Québécois âgés de 50 à 64 ans sur le vieillissement

Sondage auprès des Québécois âgés de 50 à 64 ans sur le vieillissement Sondage auprès des Québécois âgés de 50 à 64 ans sur le vieillissement Mai 2010 1 Objectifs Les objectifs de l étude consistaient à Mesurer les opinions, comportements et attitudes des baby-boomers (50-64

Plus en détail

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne LES JEUNES ADULTES QUÉBÉCOIS ET LE CRÉDIT Résultats préliminaires 1 Présentés en conférence de presse, à Montréal, le 22 novembre 2004 à l occasion du lancement de la campagne «Je suis dans la marge jusqu

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009 Baromètre annuel vague 3-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

N 36. Isabelle GIRARD-LE GALLO

N 36. Isabelle GIRARD-LE GALLO D I R E C T I O N D E S S T A T I S T I Q U E S E T D E S É T U D E S N 36 Isabelle GIRARD-LE GALLO ÉVOLUTION DES DÉPENSES DE SOINS DE VILLE ENTRE 1999 ET 2001 DES PREMIERS BÉNÉFICIAIRES Entre 1999 et

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail