Public migrant, vie affective et sexuelle le 4 juin 2015 DDCS 72 - Le Mans

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Public migrant, vie affective et sexuelle le 4 juin 2015 DDCS 72 - Le Mans"

Transcription

1 Public migrant, vie affective et sexuelle le 4 juin 2015 DDCS 72 - Le Mans Rédigé par : Florence Rambaud-Greslier Relecture et élaboration de la feuille de route : Marlène Boutet, Naïma Derraz, Karelle Isoardo, Sylvie Jérôme, CHS EMPP /PASS Présent(e)s : Catherine Bossard (Le Kaléidoscope), Marlène Boutet (Planning familial 72), Noëmie Dekeuwer (RRSS), Naïma Derraz (CADA Montjoie), Justine Evrard (Maison pour tous Coulaines), Hélène Guillet, Karelle Isoardo (AIDES 72), Sylvie Jérôme (CPEF CH Le Mans), Olivier Lehman (DDCS 72), Marina Merand (CEFR Le Mans), Sophie Petit, Florence Rambaud- Greslier (RRSS), Benoit Rousseau (ACT Montjoie), CHS EMPP/ Pass (assistante sociale), Mouvement du Nid, Catherine de Wezer (mission locale agglomération mancelle). Excusé(e)s : Guylaine Goujon (infirmière collège Albert Camus Le Mans), Dr Hikombo (Centre de prévention, vaccination, dépistage, CH Le Mans), Sandrine Legardinier (IREPS antenne 72), Claire Marty (CADA Althéa), Sabine Taczynski (DT PJJ ) Rappel du contexte Préciser et échanger ensemble sur le/les publics ciblé/s, les problématiques identifiées et les éventuelles pistes de travail Identifier les réalités de terrain et spécificités en Sarthe Préciser les attentes des acteurs en matière de dynamiques partenariales et/ou de réseau sur cette thématique, et identifier d éventuels partenaires sarthois à solliciter Présentation du Réseau régional de santé sexuelle Le RRSS est une structure régionale d appui et d expertise qui vise la coordination et le renforcement des compétences des acteurs engagés ou interpellés par des problématiques de santé sexuelle. Elle s appuie sur un ancrage territorial et soutient la connaissance et la promotion des actions, dispositifs et partenariats dans les champs de la santé sexuelle et sur les territoires. Accéder au site internet du RRSS Accéder à la plaquette de présentation du RRSS Accéder à la Charte du RRSS Tour de table : présentation des participants et attentes vis-à-vis de cette rencontre Florence Rambaud-Greslier, directrice du RRSS Assistante sociale au sein de l équipe mobile psychiatrie précarité, qui accueille un fort taux de publics migrants. Attentes : rencontre des partenaires et échanges. Confrontée à des problématiques de violences sexuelles et d identité sexuelle. Travailleuse sociale, CEFR (changement de nom à venir très prochainement : France Horizon) : centre d hébergement sur Le Mans qui accueille des publics migrants, français 1

2 rapatriés, personnes qui sortent de CADA (24 logements éclatés). Attentes : connaître le RRSS et nos missions, actions. Découverte de l existant et échange sur les réalités de terrain. Centre social des Sablons : mène déjà un partenariat avec AIDES. Met également en place 2 fois par semaine des cours de français pour des personnes étrangère. Attentes : comprendre, échanger et voir si on peut s engager et travailler en partenariat Réseau santé Coulaines : découverte du RRSS et les actions possibles à mettre en place avec le public et les partenaires Planning Familial 72 (PF 72) : attente : échanges de bonnes pratiques. Le planning familial accueille de plus en plus de femmes migrantes et les équipes sont confrontées à des problématiques liées à la langue mais aussi également interculturelles. Ces difficultés sont notamment identifiées sur l Antenne d Allonnes. CCF CPEF hôpital du Mans : le service accueille beaucoup de personnes migrantes. Préoccupation forte face à l état de santé des personnes accueillies, notamment celles arrivées récemment sur le territoire français. Aimerait sur le territoire une structure partenariale dédiée à la population migrante, qui associerait offres de santé, accompagnement social,... Ce type de structure existe à Rennes : le centre médical Louis Guilloux, qui propose une prise en charge médico-sociale des migrants par un partenariat pluri-professionnel : accéder ici à la présentation du centre médical Louis Guilloux AIDES 72 : dans le cadre des priorités nationales de l association, mène des actions vers les publics migrants et c est une démarche qui fonctionne bien. Ils ont encore des financements pour l interprétariat (via ISM interprétariat). Mais il est indispensable de rencontrer d autres partenaires pour échanger, élaborer un langage commun (ce que l on entend par migrant), dépasser les représentations et construire une démarche de santé publique Chargée de projet, mission locale : actions de prévention «Vie affective et sexuelle» (VAS) pour tous les jeunes. Accueil d un public migrant. Besoin de choses spécifiques pour ce public. Etre au courant de ce qui existe. Difficile de se projeter en termes d engagement. ACT Montjoie. Questions de migration et de santé dont la vie affective et sexuelle. Accueil de personnes vivant avec le VIH et en parcours migratoire. + CADA de l association (110 places). Réponse à un appel à projet sur l intégration (réponse positive) en lien avec l AGAFI Intervenante sociale au CADA Montjoie : accompagnement global de la personne et de la famille. Travail au cas par cas. Réunion collective de prévention mais pas encore sur la vie affective et sexuelle. Mutualisation des interprètes. Peu d offres pour les hommes. La plateforme des publics migrants post CADA aurait besoin aussi d être accompagnée. Importance de prendre en compte la culture. Déléguée territoriale Mouvement du Nid : De plus en plus de prostitution étrangère. Confrontation dans l accompagnement à des problématiques de santé, sexualité, grossesses. Echanges entre structures et soulever ces problématiques, travail en partenariat DSDEN 72 : Besoin de mieux connaître les partenaires et faire le lien avec les collèges IDE d établissements qui sont parfois en difficulté (primo arrivant : barrière de la langue mais surtout de la culture) DDCS : en Sarthe il y a 330 places en CADA et UDA. Instruction des dossiers est longue. 70 personnes sont encore hébergées en hôtel. Repère un changement dans la composition familiale : petites familles, célibataires, mère avec enfant. La DDCS souhaite réduire le temps d instruction et penser une approche globale de la démarche d intégration, dans une logique de parcours Dans ce cadre : mise en place par la DDCS 72 d un appel à projet de l intégration des personnes primo arrivantes : travail d intégration (santé, éducation, valeurs républicaines, apprentissage du français). 2 projets validés par Montjoie sur de la coordination sociale et l AGAFI sur l apprentissage du français (présentation de la démarche et de ces projets le 23 juin matin). 2

3 Attentes : travail de repérage des problématiques et de coordination des structures. Adaptation des actions auprès de ce public (relais communautaires, projets de santé publique). De qui et de quoi parle-t-on? : Quelques données et définitions. Accéder à la présentation des premières données récoltées et éléments de définition Eléments du débat suite à cette présentation Les participants souhaitent que ce travail soit affiné auprès des acteurs locaux : CFPD, données quantitatives d autres associations ou tutelles, travaux de la CIMADE La CIMADE est une structure militante de solidarité et défense des droits pour les personnes migrantes, réfugiées et demandeuses d asile. C est une association qui s est également donné des missions de témoignage, information et recueil. Une cellule de la CIMADE serait bientôt organisée au Mans (sous réserve de confirmation d info). Accéder ici au site de la CIMADE Cette association met en garde sur l utilisation du terme «migrant». Sur la terminologie Il demeure complexe, à la fin des échanges, de valider un nom de groupe et plus largement de se positionner sur la terminologie du public cible. Le risque identifié est de limiter la définition qu on a de public «migrant». Différents écueils sont envisagés : confondre systématique entre précarité et migrants. Il y a beaucoup de migrants qui ne passent pas par les dispositifs sociaux (inscrits dans le droit commun) occulter la complexité des réalités que recouvre la terminologie de migrant : en Sarthe, la plus grande part des migrants vient d Europe (anglais, italiens, allemands, hollandais ), et donc ne représente pas les mêmes enjeux en matière de santé publique. Différentes situations potentiellement complexes sont évoquées : séparation de couple peu de temps après l arrivée sur le territoire, le parcours migratoire réveillant des difficultés de couple, barrière linguistique et culturelle, problématique statutaire de la personne sur le territoire français et un impact sur l accès aux soins, à l éducation, à la prévention, à l accompagnement social 3

4 Le groupe de travail s accorde sur les éléments suivants : penser la diversité de la population «migrante», envisager que le statut de migrant peut générer de la précarité, mais non de façon systématique, penser la précarité des migrants, non uniquement sous le prisme de leur parcours migratoire ou de difficultés propres à la personne, mais également générée par les contraintes administratives, construire cette dynamique autour des notions d accès aux droits, aux soins, à la prévention, précarité matérielle, précarité psychique. Manque d estime de soi, isolement. notion d interculturalité (freins habitudes culturelles), vulnérabilité plutôt que précarité. Public Ciblé Il apparaît dans les échanges que les difficultés identifiées convergent vers des publics précis : personne ayant connu un parcours migratoire de l étranger vers la France et qui de par ce parcours migratoire, l absence de la langue française, l identité culturelle, réelles ou supposées, les représentations et /ou une situation de vulnérabilité, se retrouve en difficulté dans l accès à l offre de santé ou interpelle les professionnels/les dans les possibilités/modalités d accompagnement de la personne. Besoins identifiés En accord avec le groupe en fin de réunion et au regard des échanges, une feuille de route sera proposée par le RRSS et relue par 5 partenaires volontaires : Aides, CPEF du CH du Mans, PASS du CH du Mans, Planning familial 72 et CADA Montjoie. accéder à la feuille de route L identification des besoins et la présentation de situations précises et plus ou moins complexes, permettra de mieux définir le ou les public-s cible-s Besoin de faire un point sur les droits des personnes en santé, Prévention/information : ist, grossesses non désirées, les violences, Quel accompagnement? Comment s adapter? Comment orienter au mieux? (connaître les dispositifs sociaux et sanitaires existants), Sensibilisation du 1 er recours : de moins en moins de médecins généralistes ou qui ne prennent pas sans carte vitale, Identification des ressources, Problème d interprétariat, Culture commune de l échange autour des situations. 4

5 Perspectives du groupe : Identification : quelles problématiques des populations migrantes en Sarthe? Quels sont les freins? Quelles sont les ressources, dispositifs existants? Informer les professionnels-les sur les droits en santé, cadres légaux, Favoriser la lisibilité, la valorisation des dispositifs existants afin de faciliter l orientation des publics, Quel accompagnement dans un contexte d interculturalité? Au regard de la feuille de route accessible à ce lien et de ses objectifs, qui a été validée par une partie des partenaires qui s y étaient engagés, une prochaine rencontre vous est proposée le 24 septembre de 14h à 17h au Mans, lieu à confirmer. Sous l ordre du jour suivant : Validation compte rendu et remarques feuille de route, Nouveaux éléments de données Accès aux droits en matière de santé : public dits migrants (voir partenariat DDCS) : dispositifs de droits communs et réalité locale. Echange autour des pratiques : actions à destination du public migrants : présentation Aides : objectif initiale Présentation dispositif Montjoie. (sous réserve) Pour vous inscrire, contribuer aux échanges ou demander à suivre l actualité du groupe : accéder à la fiche d'inscription et à l'espace de contribution 5

RAPPORT ACTIVITE. Année 2012. Plate-Forme d Accueil des Demandeurs d Asile du Maine et Loire. Accueillir Ecouter Accompagner.

RAPPORT ACTIVITE. Année 2012. Plate-Forme d Accueil des Demandeurs d Asile du Maine et Loire. Accueillir Ecouter Accompagner. Accueillir Ecouter Accompagner RAPPORT ACTIVITE Année 2012 Plate-Forme d Accueil des Demandeurs d Asile du Maine et Loire Espace Accueil Association Abri de la Providence 33, rue Béclard 49100 ANGERS Tel

Plus en détail

Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de :

Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de : Programme National de médiation sanitaire FORMATION DES MEDIATRICES/EURS SANITAIRES Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de : 1. Etre capable de s'appuyer

Plus en détail

«Droit à disposer de son corps»

«Droit à disposer de son corps» CAHIER DES CHARGES Etudiant(e)s, Sexualité et Prévention Concours de création d outil pédagogique «Droit à disposer de son corps» PROJET : Mutualité Française Auvergne, la MGEN, la CPAM 63, le Service

Plus en détail

FICHE EXPERIENCE N 7 PARTENARIAT ENTRE UNE ASSOCIATION D INSERTION «LANCEMENT» ET UN CENTRE D ACCUEIL POUR DEMANDEURS D ASILE EN ESSONNE

FICHE EXPERIENCE N 7 PARTENARIAT ENTRE UNE ASSOCIATION D INSERTION «LANCEMENT» ET UN CENTRE D ACCUEIL POUR DEMANDEURS D ASILE EN ESSONNE Direction de l Intégration* Emploi/Logement Service : Reloref N/REF : DIEL/RELOREF/FM/FG/PEG/2010-406 Date : Décembre 2010 * Avec le soutien du Ministère de l'immigration, de l'intégration, de l'identité

Plus en détail

Appel à projets 2016 Départements Français d Amérique Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Martin Date de clôture : 14 septembre 2015

Appel à projets 2016 Départements Français d Amérique Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Martin Date de clôture : 14 septembre 2015 Appel à projets 2016 Départements Français d Amérique Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Martin Date de clôture : 14 septembre 2015 Procédure de demande de financement Le présent appel à projets s adresse

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ADDICT INFO

GROUPE DE TRAVAIL ADDICT INFO GROUPE DE TRAVAIL ADDICT INFO Origine du Groupe Addict info 2006 Groupe de travail sur l alcool Aptitude médicale et alcool Avec des médecins du travail 2007 Groupe de travail sur les addictions Aptitude

Plus en détail

Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais)

Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais) MEDECINS DU MONDE FRANCE recherche Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais) Médecins du Monde, association médicale militante

Plus en détail

SITOGRAPHIE La santé sexuelle. Organismes

SITOGRAPHIE La santé sexuelle. Organismes Rencontre régionale des acteurs de prévention en Basse- Normandie sur la santé sexuelle SITOGRAPHIE La santé sexuelle [Cette sitographie est une sélection non exhaustive de sites internet destinés aux

Plus en détail

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Fiche action 3 Accompagnement des personnes en situation de précarité

Plus en détail

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires ANNUAIRE SANTE Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Poitou-Charentes (4 antennes

Plus en détail

LA SANTE SEXUELLE DES JEUNES, PARLONS-EN!

LA SANTE SEXUELLE DES JEUNES, PARLONS-EN! Jeudi 02 octobre 2014 RDV à l hôpital SAN SALVADOUR Hyères-les-Palmiers 08h30-16h30 Renseignements : codes.var@wanadoo.fr ou 04 94 89 47 98 Inscriptions (obligatoires - participation gratuite) : www.codes83.org

Plus en détail

Précarité à Paris : caractéristiques de la population

Précarité à Paris : caractéristiques de la population Précarité à Paris : caractéristiques de la population 10 000 à 15 000 personnes à la rue à Paris* Hommes Femmes * Paris : 2 000 000 d habitants environ. Nord Est = secteur le plus peuplé, concentration

Plus en détail

Synthèse de l atelier n 8

Synthèse de l atelier n 8 Synthèse de l atelier n 8 Colloque collectivités territoriales et santé publique 2 Sommaire Atelier 8 / Animation d une politique cohérente de santé publique et territoires...3 Le Programme territorial

Plus en détail

I LES PRINCIPES FONDATEURS

I LES PRINCIPES FONDATEURS CONSEIL CITOYENS Allonnes Charte Préambule Le conseil citoyen dans le cadre de la mise en action de la démocratie participative doit tendre à un réel pouvoir d'intervention directe des citoyens de notre

Plus en détail

Les femmes africaines se mobilisent contre le Sida

Les femmes africaines se mobilisent contre le Sida Les femmes africaines se mobilisent contre le Sida Projet existant depuis 2005 et soutenu par l INPES et l ARS IledeFrance 1 Vision d ensemble sur le projet Origine du projet : Les communautés africaines

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er octobre 2014) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Intégration...quels nouveaux défis aujourd'hui? Démarche initiée sur le territoire nantais

Intégration...quels nouveaux défis aujourd'hui? Démarche initiée sur le territoire nantais Intégration...quels nouveaux défis aujourd'hui? Cycle de qualification -ORIV Strasbourg 15 janvier 2015 Démarche initiée sur le territoire nantais Intervention de P. Rigollier Contexte Organisation Positionnement

Plus en détail

SANTE ECOLE ENSEIGNANTS

SANTE ECOLE ENSEIGNANTS SANTE ECOLE ENSEIGNANTS Formation des directeurs 13 mai 2014 Nadine Colin, déléguée MGEN SANTE ECOLE ENSEIGNANTS 1. La MGEN, acteur de santé? 2. Eléments de réflexion et de débats 3. Dispositifs et outils

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF Association études ET chantiers Midi-Pyrénées

PROJET ASSOCIATIF Association études ET chantiers Midi-Pyrénées PROJET ASSOCIATIF Association Contexte et Historique Le chantier, un outil de transformation de l'individu qui participe à un projet collectif et de transformation du territoire Les chantiers de jeunes

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

CAS Aide et conseils aux victimes d infractions (selon la LAVI) Descriptif de module

CAS Aide et conseils aux victimes d infractions (selon la LAVI) Descriptif de module CAS Aide et conseils aux victimes d infractions (selon la LAVI) Descriptif de module Module I Aspects juridiques, financiers et matériels de la prise en charge des victimes 6 jours, soit 5 ECTS pour les

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er juillet 2010) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Contribution de Médecins du Monde

Contribution de Médecins du Monde Contribution de Médecins du Monde Conférence nationale de lutte contre la pauvreté et les exclusions des 10 et 11/12/12 Thématique Hébergement / logement Cette contribution fait suite à la participation

Plus en détail

Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008

Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008 Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008 Ce soir, nous inaugurons un nouveau lieu pour un nouveau service mis à la disposition

Plus en détail

Note de recommandation Médecins du Monde. Concertation sur la Réforme de l Asile. Octobre 2013

Note de recommandation Médecins du Monde. Concertation sur la Réforme de l Asile. Octobre 2013 Note de recommandation Médecins du Monde Concertation sur la Réforme de l Asile Octobre 2013 Introduction Cette note de contribution est rédigée dans le cadre de la concertation sur la Réforme de l Asile,

Plus en détail

Equipe Diogène Lille

Equipe Diogène Lille Equipe Diogène Lille 1. Contexte local Géographie Diogène est une équipe mobile créée initialement sur Lille et sa proche banlieue (450 000 habitants) pour pallier, de façon intersectorielle et mutualisée,

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DE L OFFRE ET DE LA DEMANDE D INTERPRETARIAT ET DE TRADUCTION EN MILIEU SOCIO-MEDICAL EN AUVERGNE ET PISTES D AMELIORATIONS.

ÉTAT DES LIEUX DE L OFFRE ET DE LA DEMANDE D INTERPRETARIAT ET DE TRADUCTION EN MILIEU SOCIO-MEDICAL EN AUVERGNE ET PISTES D AMELIORATIONS. Réalisé par l'observatoire régional de la santé d'auvergne L VAISSADE, S MAQUINGHEN ÉTAT DES LIEUX DE L OFFRE ET DE LA DEMANDE D INTERPRETARIAT ET DE TRADUCTION EN MILIEU SOCIO-MEDICAL EN AUVERGNE ET PISTES

Plus en détail

DOSSIER. le sommaire VIE LOCALE ENFANTS-FAMILLES VIE LOCALE. Retour sur les 10 ans. «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants

DOSSIER. le sommaire VIE LOCALE ENFANTS-FAMILLES VIE LOCALE. Retour sur les 10 ans. «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants LE MANS Retour sur les 10 ans ENFANTS-FAMILLES DOSSIER «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants Au Mans, la ligne 2 du tramway est lancée BIEN-ÊTRE FAMILLE BRICOLAGE JEUX POUR TOUT RENSEIGNEMENT

Plus en détail

Plan Local de Santé Publique

Plan Local de Santé Publique Plan Local de Santé Publique Martigues/Port-de-Bouc n 2 2010-2013 Axes et Objectifs prioritaires Atelier Santé Ville Martigues/Port-de-Bouc PLSP2 - Juin 2010 Axes prioritaires (Sont mentionnés en vert

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT DES OUVRAGES

PLAN DE CLASSEMENT DES OUVRAGES PLAN DE CLASSEMENT DES OUVRAGES I FONDS USUELS 0- USUELS (Ces ouvrages sont exclus du prêt) 0-1 Dictionnaires et encyclopédies généraux 0-2 Dictionnaires, encyclopédies, lexiques et vocabulaires spécialisés

Plus en détail

STRUCTURES RESSOURCES. pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA

STRUCTURES RESSOURCES. pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA STRUCTURES RESSOURCES pour les acteurs de la COHÉSION SOCIALE en région PACA SOUTENIR LES ACTEURS DE TERRAIN La direction régionale de la jeunesse, des sports et de la et cohésion sociale Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Pour en savoir plus. Guide du Comede. interassociatif sur la santé) (notamment sur les refus de soins, l AME,

Pour en savoir plus. Guide du Comede. interassociatif sur la santé) (notamment sur les refus de soins, l AME, Droits pour les Etrangers en situation irrégulière Textes de référence Toujours voir : -les textes législatifs et règlementaires - les textes internationaux -les circulaires - les jurisprudences Pour en

Plus en détail

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE La Campagne UN sur CINQ a été lancée à Rome

Plus en détail

Formations en éducation et promotion de la santé

Formations en éducation et promotion de la santé Formations en éducation et promotion de la santé L IREPS Aquitaine a le plaisir de vous proposer 7 sessions de formation au cours de l année 2014. Ces sessions de formation, conçues en collaboration avec

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS?

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? 3 SOMMAIRE Le mot du Président p. 3 Communiqué de presse Création de Médecins du Monde Luxembourg

Plus en détail

RÉALISATION D UN DIAGNOSTIC SANTÉ DANS LE CADRE D UN CONTRAT LOCAL DE SANTÉ SUR LA VILLE DE BRIANCON

RÉALISATION D UN DIAGNOSTIC SANTÉ DANS LE CADRE D UN CONTRAT LOCAL DE SANTÉ SUR LA VILLE DE BRIANCON RÉALISATION D UN DIAGNOSTIC SANTÉ DANS LE CADRE D UN CONTRAT LOCAL DE SANTÉ SUR LA VILLE DE BRIANCON Etape E : recueil du positionnement des partenaires institutionnels Vincent BAUDOT Septembre 2014 Société

Plus en détail

LE RESEAU NORD YVELINES DE SANTE MENTALE

LE RESEAU NORD YVELINES DE SANTE MENTALE LE RESEAU NORD YVELINES DE SANTE MENTALE Intervention du Dr Michel PIERRE lors du 25 anniversaire d'unafam 78 le 10 octobre 2009 à Vélizy Je tiens tout d'abord à préciser que ce que l'on appelle Réseau

Plus en détail

ACTION DE PROMOTION DE LA SANTE ENQUETE SUR LE VIH ET LES ETUDIANTS. SIMPPS Toulouse

ACTION DE PROMOTION DE LA SANTE ENQUETE SUR LE VIH ET LES ETUDIANTS. SIMPPS Toulouse ACTION DE PROMOTION DE LA SANTE ENQUETE SUR LE VIH ET LES ETUDIANTS 1 er décembre 2008 SIMPPS Toulouse Service Interuniversitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé Directeur : Pr Jean-Marc

Plus en détail

Mut u ua u li l s i atio i n o n de d l a l F o F r o matio i n Boîte à outils 2012

Mut u ua u li l s i atio i n o n de d l a l F o F r o matio i n Boîte à outils 2012 Mutualisation de la Formation Boîte à outils 2012 La Mutualisation de la Formation De quoi s'agit-il? se regrouper pour concevoir et/ou participer à des actions de formations communesentre structures différentes

Plus en détail

Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie. DDASS des Bouches-du-Rhône

Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie. DDASS des Bouches-du-Rhône Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie DDASS des Bouches-du-Rhône Modalités de l évaluation envoi aux équipes d un questionnaire d évaluation spécifique entretiens menés avec tout ou

Plus en détail

PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE : FORMATION DES REFERENTS

PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE : FORMATION DES REFERENTS PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PLATEFORME AQUITAINE CAP MOBILITE PRÉSENTATION : Groupement Solidaire INSUP et organismes spécialisés dans les programmes internationaux ACTIONS : Développer la mobilité

Plus en détail

Nations Unies Haut Commissariat aux Droits de l Homme, réf: NVebU mes 2011

Nations Unies Haut Commissariat aux Droits de l Homme, réf: NVebU mes 2011 Nations Unies Haut Commissariat aux Droits de l Homme, réf: NVebU mes 2011 Initiatives montrant des bonnes pratiques ainsi que des pratiques efficaces dans l adoption d une approche fondée sur les droits

Plus en détail

Document de réflexion

Document de réflexion Document de réflexion RESPECT DE L INTIMITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET ACCOMPAGNEMENT DANS LEUR VIE AFFECTIVE ET SEXUELLE. Préambule Depuis 50 ans, l APAJH, par son action militante, œuvre

Plus en détail

Plan de communication gouvernementale sur le virus Ebola. Service d information du Gouvernement

Plan de communication gouvernementale sur le virus Ebola. Service d information du Gouvernement Fiche 1F0 Plan de communication gouvernementale sur le virus Ebola Service d information du Gouvernement Le dispositif interministériel de communication coordonné doit permettre de répondre aux objectifs

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

Projet du CIR pour réfugiés et migrants en Algérie. Renforcer la protection des migrants et la capacité de gestion des flux migratoires mixtes

Projet du CIR pour réfugiés et migrants en Algérie. Renforcer la protection des migrants et la capacité de gestion des flux migratoires mixtes Projet du CIR pour réfugiés et migrants en Algérie Renforcer la protection des migrants et la capacité de gestion des flux migratoires mixtes Algérie: Renforcer la protection des migrants et les capacités

Plus en détail

Panorama. des agendas 21 locaux et des pratiques territoriales de développement durable. en France

Panorama. des agendas 21 locaux et des pratiques territoriales de développement durable. en France Panorama des agendas 21 locaux et des pratiques territoriales de développement durable en France Décembre 2009 TERRITOIRES AYANT DÉCLARÉ UN AGENDA 21 LOCAL - SEPTEMBRE 2009 En 2009, l Observatoire s est

Plus en détail

Le projet «Réseau Experts» Aquitaine. Des hommes, des femmes, des compétences

Le projet «Réseau Experts» Aquitaine. Des hommes, des femmes, des compétences Le projet «Réseau Experts» Aquitaine Des hommes, des femmes, des compétences Contexte Constats Les clientèles touristiques sont de plus en plus exigeantes Les comportements de consommation touristique

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

Fédération Nationale des Infirmiers

Fédération Nationale des Infirmiers Fédération Nationale des Infirmiers 56 ème CONGRES F.N.I. 1 er 2 et 3 décembre 2009 A L ATRIA PARIS CHARENTON 3-5, rue des Marseillais 94220 CHARENTON PROGRAMME T H E M E «L expertise infirmière au service

Plus en détail

Réunion «accueil migrants» Préfecture de Périgueux le 25 septembre 2015

Réunion «accueil migrants» Préfecture de Périgueux le 25 septembre 2015 Réunion «accueil migrants» Préfecture de Périgueux le 25 septembre 2015 1 Plan de la réunion 1) Introduction Monsieur le Préfet 2) Retour d expérience de l accueil de 5 familles sur les communes de Jumilhac-le-Grand

Plus en détail

La santé des étudiants

La santé des étudiants La santé des étudiants Organisation et problématiques Centre de Formation SOMMAIRE Introduction Les origines de la santé étudiante La santé étudiante aujourd hui Les acteurs de la santé étudiante Conclusion

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

La démocratie sanitaire au service de l alliance thérapeutique: Retour d expérience du Centre Hospitalier Esquirol de Limoges

La démocratie sanitaire au service de l alliance thérapeutique: Retour d expérience du Centre Hospitalier Esquirol de Limoges Centre Hospitalier Esquirol de Limoges La démocratie sanitaire au service de l alliance thérapeutique: Retour d expérience du Centre Hospitalier Esquirol de Limoges 18 JUIN 2015 Mars 2015 2005 2015: 10

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF ENSEMBLE, AGIR, INTERPELLER

PROJET ASSOCIATIF ENSEMBLE, AGIR, INTERPELLER PROJET ASSOCIATIF ENSEMBLE, AGIR, INTERPELLER «ENSEMBLE» : La fidélité au manifeste universel du mouvement EMMAUS est fondatrice et respectueuse justement du ENSEMBLE. Nous prônons le FAIRE ENSEMBLE comme

Plus en détail

Guide santé jeunes. Ma santé 2013-2014

Guide santé jeunes. Ma santé 2013-2014 Guide santé jeunes Ma santé et moi 2013-2014 Sommaire Page 4 Ma santé : comment choisir un médecin traitant, me faire rembourser mes soins? Page 5 Ma santé : comment me faire soigner? Page 6 En cas d urgences

Plus en détail

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité Congrès de l AEEP Bordeaux 2013- vendredi 29 novembre 2013 Promotion de la santé des élèves : axes de travail actuels dans l académie de Bordeaux Dr Colette Delmas, médecin de santé publique, médecin conseiller

Plus en détail

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Un outil de connaissance et de suivi du réseau EE de Midi Pyrénées Contexte / Enjeux : Le contexte actuel, dans lequel, l environnement prend une place de

Plus en détail

Office protestant des consultations conjugales et familiales. Appartenances-Genève

Office protestant des consultations conjugales et familiales. Appartenances-Genève Office protestant des consultations conjugales et familiales 10, rue de la Madeleine 1204 Genève (Vieille-Ville) T +41 22 311 82 11 F +41 22 312 29 79 info@opccf.ch, www.opccf.ch Conseil conjugal Thérapie

Plus en détail

Collaboration Transversalité

Collaboration Transversalité Collaboration Transversalité Catherine PENNEC DRH Limagrain Congrès RH 7 octobre 2015 Quatre grands défis Défi démographique: 9,6 milliards d individus 2050, plus de 8 milliards dès 2030 à nourrir, loger,

Plus en détail

SINGA LANGUES et culture

SINGA LANGUES et culture SINGA LANGUES et culture SINGA souhaite valoriser la dimension vivante de la langue française et éveiller la curiosité des apprenants. La plupart des personnes réfugiées a besoin d apprendre le français

Plus en détail

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE Norme INEE #1 sur la Participation communautaire : la participation Les membres des communautés

Plus en détail

Offre de soins du CHGM UNAFAM 25/06/13 Dr HAOUI Psychiatre des Hôpitaux

Offre de soins du CHGM UNAFAM 25/06/13 Dr HAOUI Psychiatre des Hôpitaux Offre de soins du CHGM UNAFAM 25/06/13 Dr HAOUI Psychiatre des Hôpitaux La sectorisation psychiatrique L Hôpital n est pas un lieu d accueil unique : depuis 30 ans, l'hôpital s est rapproché de son public

Plus en détail

Newsletter Des Ponts Pas Des Murs numéro 3 mai 2015

Newsletter Des Ponts Pas Des Murs numéro 3 mai 2015 Newsletter Des Ponts Pas Des Murs numéro 3 mai 2015 Editorial Devant la multiplication des drames en Méditerranée, et l impossible dialogue à établir avec nos autorités, il est devenu de plus en plus urgent

Plus en détail

Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre. Salon des formations en promotion de la santé

Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre. Salon des formations en promotion de la santé Fédération Régionale des Acteurs FRAPS Pôle de compétence en promotion de la santé région Centre en Promotion de la Santé en Région Centre Salon des formations en promotion de la santé Mardi 20 janvier

Plus en détail

Approfondissement: assistance sanitaire

Approfondissement: assistance sanitaire Approfondissement: assistance sanitaire 1) L'assistance sanitaire pour les étrangers extracommunautaires Les étrangers extracommunautaires qui séjournent en Italie peuvent bénéficier de l assistance sanitaire

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

Actu Formation - VAE

Actu Formation - VAE Réforme du diplôme d état d éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE) Référentiels Arrêté du 16/11/2005, JO du 25/11/05 Pour rappel le DEEJE réformé par le décret du 3 novembre 2005 est dorénavant considéré

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

QUATRE-VINGT-HUITIÈME SESSION

QUATRE-VINGT-HUITIÈME SESSION Original: anglais 8 novembre 2004 QUATRE-VINGT-HUITIÈME SESSION LA SANTÉ DANS LE CONTEXTE MIGRATOIRE UN BÉNÉFICE PARTAGÉ PAR TOUTES LES PARTIES Page 1 LA SANTÉ DANS LE CONTEXTE MIGRATOIRE UN BÉNÉFICE PARTAGÉ

Plus en détail

GUIDE. LE TRAITEMENT DES RÉCLAMATIONS Guide à l attention des partenaires janvier 2015

GUIDE. LE TRAITEMENT DES RÉCLAMATIONS Guide à l attention des partenaires janvier 2015 GUIDE LE TRAITEMENT DES RÉCLAMATIONS Guide à l attention des partenaires janvier 2015 0 0 Introduction Le document présenté ici est un guide à l attention des partenaires permettant de décrire la procédure

Plus en détail

Strat Innov-LR. Présentation du projet pilote 2013-2014 aux entreprises v1.02 (Juillet 2013)

Strat Innov-LR. Présentation du projet pilote 2013-2014 aux entreprises v1.02 (Juillet 2013) Strat Innov-LR Présentation du projet pilote 2013-2014 aux entreprises v1.02 (Juillet 2013) Projet imaginé, développé et mis en œuvre par Sup de Co Montpellier Business School Diagnostic gratuit pour l

Plus en détail

Outil d informations à destination des femmes victimes de violences

Outil d informations à destination des femmes victimes de violences Outil d informations à destination des femmes victimes de violences Outil d informations à destination des femmes victimes de violences I Historique du projet II Choix de la forme III Organisation et construction

Plus en détail

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris)

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) 1. Contexte local Géographie La psychiatrie adulte de l hôpital Sainte-Anne est orientée vers 7 secteurs psychiatriques adultes, que ce soit pour les hospitalisations,

Plus en détail

Date de clôture : 20 mars 2015

Date de clôture : 20 mars 2015 Règlement de l appel à projets «Soutien aux actions multi-territoires en Politique de la ville» Date de clôture : 20 mars 2015 1. Cadre d intervention Depuis plusieurs années, la Région Île-de-France s

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES

QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES La nouvelle Communauté de communes du Sud Artois souhaite mieux connaître vos besoins et vos habitudes en matière d accueil et de loisirs pour vos enfants de 0 à 13 ans,

Plus en détail

Remontée des besoins des. 18 septembre 2012

Remontée des besoins des. 18 septembre 2012 Remontée des besoins des participants PLIE 18 septembre 2012 Contexte Economique Évolution du chômage (cat. ABC et A de juin 2011 à juin 2012) DEFM cat ABC juin 2012 Evolution sur un an DEFM cat A juin

Plus en détail

Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS

Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS Groupe sida Genève 9, rue du Grand-Pré CH-1202 Genève info@groupesida.ch

Plus en détail

Circulaire n 4301 du 04/02/2013

Circulaire n 4301 du 04/02/2013 Circulaire n 4301 du 04/02/2013 PROGRAMME D OUVERTURE AUX LANGUES ET AUX CULTURES (OLC) PARTENARIAT AVEC L ESPAGNE INSCRIPTION DES ECOLES INTERESSEES POUR L ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 Réseaux et niveaux

Plus en détail

Proposition de valeur NextiraOne. Vers un campus d excellence. NextiraOne : une société de services Des experts en communications

Proposition de valeur NextiraOne. Vers un campus d excellence. NextiraOne : une société de services Des experts en communications Proposition de valeur NextiraOne Vers un campus d excellence NextiraOne : une société de services Des experts en communications Une offre de services end to end Leader en Infrastructure de Communication

Plus en détail

Séminaire du CEDIS 30 juin 2013

Séminaire du CEDIS 30 juin 2013 Séminaire du CEDIS 30 juin 2013 Intervention Atelier 3 : De la sécurité publique à la tranquillité publique : vers une évolution des politiques de prévention et de lutte contre la délinquance Objectifs

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

Echange de pratiques ACTIONS DE PRÉVENTION AUPRÈS DES QUELLES SPÉCIFICITÉS DANS LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP?

Echange de pratiques ACTIONS DE PRÉVENTION AUPRÈS DES QUELLES SPÉCIFICITÉS DANS LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP? Echange de pratiques QUELLES SPÉCIFICITÉS DANS LES ACTIONS DE PRÉVENTION AUPRÈS DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP? 16 octobre 2014, 9h/17h Salle Camille Claudel, Dijon Source images : La santé de

Plus en détail

Premier. système libre. de gestion. et d organisation. des Structures. de Services. à la Personne

Premier. système libre. de gestion. et d organisation. des Structures. de Services. à la Personne Premier système libre de gestion et d organisation des Structures de Services à la Personne > Sept 2007 L addition d un progiciel de gestion et d un outil de télécontact au service des organisations des

Plus en détail

Ordre du jour provisoire

Ordre du jour provisoire CONSEIL EXÉCUTIF EB138/1 Cent trente-huitième session 16 octobre 2015 Genève, 25-30 janvier 2016 Ordre du jour provisoire 1. Ouverture de la session et adoption de l ordre du jour Documents EB138/1 et

Plus en détail

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Introduction : Eléments de définition de l ESS Des statuts : associations, coopératives, mutuelles et fondations Des pratiques et valeurs communes

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF 0-254 200 TOTAL 0 94 625

TABLEAU RECAPITULATIF 0-254 200 TOTAL 0 94 625 TABLEAU RECAPITULATIF SUBVENTIONS FONCTIONNEMENT - DM3 ARTICLE 6573 - Organisme Public 6574 - Personne de Droit Privé Nominatives attribuées sans conditions particulières 0 16 100 Nominatives assorties

Plus en détail

Prénoms, Noms Structures Mails. Rafik MOUSLI Une Terre culturelle rafik.mousli@gmail.com

Prénoms, Noms Structures Mails. Rafik MOUSLI Une Terre culturelle rafik.mousli@gmail.com Lundi 13 Février 2012 CRIJPA 96 la Canebière 13001 Marseille Rappel de l ordre du jour Bilan d activité Contrôle et Evaluation Formation des volontaires Formation des tuteurs Avantages liées au statut

Plus en détail

LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA

LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA Colloque Management hospitalier Mercredi 24 juin 2015 E.Duchange, A.Pruvot, P.Pichereau, MD Lussier, Anap Agence

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

Accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 - uestt Groupe Randstad France. accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017

Accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 - uestt Groupe Randstad France. accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 1 accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 2 Accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 - UESTT Groupe Randstad France synthèse des principaux et engagements préambule Ce troisième

Plus en détail

Carte du réseau des institutions en lien avec la problématique des mariages forcés dans le canton de Vaud. Septembre 2011

Carte du réseau des institutions en lien avec la problématique des mariages forcés dans le canton de Vaud. Septembre 2011 Carte du réseau des institutions en lien avec la problématique des mariages forcés dans le canton de Vaud Septembre 2011 Carte du réseau des institutions en lien avec la problématique des mariages forcés

Plus en détail

Assemblée Générale Habitat et Humanisme Sarthe. 15 Avril 2013

Assemblée Générale Habitat et Humanisme Sarthe. 15 Avril 2013 Assemblée Générale Habitat et Humanisme Sarthe 15 Avril 2013 Rapport d activité 2012 Quelques chiffres année 2012 La permanence d accueil 38 personnes ont été accueillies à la permanence pour demander

Plus en détail

Texte de références déontologiques : présentation

Texte de références déontologiques : présentation Texte de références déontologiques : présentation L A.N.P.F. s est donné comme objectif, en 1995, d élaborer et de poser, de façon dynamique et évolutive, des principes déontologiques spécifiques au Placement

Plus en détail

Pour accompagner mon engagement solidaire

Pour accompagner mon engagement solidaire Pour accompagner mon engagement solidaire AGENDA FORMATION Nov. 2015 - Juin 2016 PLAN DE FORMATION DIOCESAIN En cette première année martinienne, un outil de formation à entrées multiples vous est proposé

Plus en détail