1 ère réunion du réseau régional des collectivités locales de l habitat participatif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 ère réunion du réseau régional des collectivités locales de l habitat participatif"

Transcription

1 1 ère réunion du réseau régional des collectivités locales de l habitat participatif Compte-rendu de réunion Lundi 9 décembre 2013 Marseille, Hôtel de Région L animation d un «Réseau régional des collectivités locales de l habitat participatif» initié par la Région : Colette CHARRIAU, Conseillère régionale, Déléguée à l habitat et au logement Colette CHARRIAU présente la politique régionale en matière d habitat et de foncier dont les objectifs sont d accompagner les projets d urbanismes économes en ressources foncières et énergétiques et de rechercher un effet de levier sur la production de logements sociaux. Considérant que l habitat participatif peut proposer des réponses innovantes à ces enjeux, la Région a souhaité compléter ses cadres d intervention en y introduisant un volet «innovation et habitat participatif» via une délibération prise le 28 juin dernier. Colette CHARRIAU propose des éléments de définition de l habitat participatif : - Il n existe pas de définition officielle de l habitat participatif. Il s agit d un terme fédérateur qui désigne toute une série d initiatives dont l objectif est la recherche d alternatives aux cadres de production classiques du logement. Il positionne le citoyen, l habitant, au cœur de la réalisation et de la gestion de son lieu de vie. Cette démarche peut se décrire comme un regroupement de ménages mutualisant leurs ressources pour concevoir, réaliser et financer ensemble leur logement, au sein d un bâtiment collectif, sans passer par un promoteur immobilier. - Selon les groupes, les projets se fondent sur des valeurs comme la non-spéculation, la solidarité, la mixité sociale, l habitat sain et écologique, la mutualisation d espaces. Depuis une dizaine d années, les projets d habitat participatif se développent dans de nombreuses régions, portés par des associations locales, qui souhaitent promouvoir la participation des habitants dans la production de logement. Les enjeux associés à ces projets ont conduit les collectivités locales, et notamment la Région Provence Alpes Côte d Azur, à s interroger sur leur traduction dans le champ de leurs interventions en termes d habitat et d aménagement du territoire. La création du réseau national des collectivités en 2010, l intégration progressive dans les politiques locales, et l inscription de l habitat participatif dans le projet de loi pour l accès au logement et pour un urbanisme rénové (ALUR), sont autant d éléments qui témoignent de cette évolution. 1

2 Colette CHARRIAU souligne que la Région reconnait les valeurs et les objectifs portés par les projets d habitat participatif car ils répondent à des enjeux d intérêt général : - En effet, le logement n est pas un bien spéculatif, il ne peut se réduire à une simple marchandise. C est un bien de première nécessité, le socle même du vivre ensemble. Il doit être considéré comme un bien d usage. - L habitat est un des principaux postes d émission directe de gaz à effet de serre. Les projets d habitat participatif peuvent permettre de limiter l empreinte écologique du logement. - Au travers de l opportunité que ces projets offrent de mutualiser les espaces et les équipements, ils participent à la réduction de prélèvement des ressources naturelles, la production de déchets et les consommations d énergie. Ils contribuent ainsi à développer l économie de la sobriété. - L habitat participatif témoigne de la nécessité d'un lien social renouvelé, d'apport de mixité dans la ville, tant interculturelle qu intergénérationnelle. Dans un contexte de crise du logement, il s agit de rendre accessible cette forme d habitat au plus grand nombre. L habitat participatif n a pas vocation à créer de nouvelles ségrégations territoriales, ni à favoriser l entre soi, au contraire. L habitat participatif est, de fait, le volet développement durable des politiques locales de l habitat et doit permettre de répondre aux objectifs de production de logements abordables adaptés aux besoins de la population du territoire. La politique régionale a pour objectif d accompagner le développement de l habitat participatif et à répondre aux besoins des territoires et des acteurs locaux en termes d accompagnement technique et financier, à chaque étape des projets. Colette CHARRIAU indique que le réseau régional des collectivités locales de l habitat participatif constitue une animation souple qui doit répondre aux attentes des collectivités locales en termes d information, d échanges de pratiques et de mise en réseau des partenaires. Présentation du réseau national des collectivités locales de l habitat participatif et raisons de l engagement des collectivités locales : Intervention de Daniel MOSMANT, Membre du Comité de Pilotage du réseau National des collectivités locales de l habitat participatif et Adjoint, Délégué à l urbanisme et au logement, Ville de Montreuil Daniel MOSMANT rappelle que l'implication des habitants dans le logement n'est pas un fait nouveau ; les coopératives d'habitants, les Castors sont des initiatives datant de plus d'un demi-siècle. Dans ce cadre, il questionne le caractère innovant de l'habitat participatif. En effet, dans d'autres pays européens, l'habitat participatif représente 30% de la production de logements (exemple de Tübingen en Allemagne). En France, le retour de l'habitat participatif au premier plan a conduit les réseaux d'acteurs à se structurer: - D'un côté, le réseau habitants s'est regroupé au sein de la Coordin action, - De l'autre, les collectivités locales, à l'initiative des communes de Montreuil, et de Strasbourg ont créé le réseau national des collectivités locales de l'habitat participatif en novembre Daniel MOSMANT présente les objectifs du réseau national des collectivités locales de l'habitat participatif : - Fédérer les collectivités locales dans leur diversité, des communes, aux agglomérations et aux régions. Le réseau porte un intérêt à la fois aux politiques urbaines et rurales. - Reconnaître les diversités d'intervention auprès d'une diversité d'acteurs : des coopératives d'habitants, aux projets en autopromotion, et ce, quelle que soit l'initiative : collectivités, opérateur de logement social, et habitants. - Confronter les expériences, et mutualiser les outils des collectivités locales. 2

3 Le réseau des collectivités locales a également été moteur dans la reconnaissance législative de l'habitat participatif. Il a été associé à la concertation menée dans le cadre de l'élaboration du projet de loi pour l accès au logement et pour un urbanisme rénové (ALUR). S'agissant des raisons de l'engagement de la commune de Montreuil dans l'habitat participatif, Daniel MOSMANT explique que le principal enjeu est de favoriser la création d'un tissu urbain et social. En fonction de la dimension sociale du projet (lié à la production de logements locatifs sociaux), la commune est amenée à soutenir financièrement le projet et à mobiliser ses partenaires (tels que l'office Public de l Habitat Montreuillois). La première étape pour accompagner ce type de projet est d'intégrer l'habitat participatif dans les Programmes Locaux de l'habitat (PLH), et d'identifier le foncier mobilisable en vue d'intégrer cette dimension dans des appels à projets ou des zones d'aménagement concerté. Quel mode de fonctionnement du réseau régional? Quelle implication des collectivités locales dans le réseau? Quel développement de l habitat participatif en région? Retour des collectivités locales et des partenaires. Etat des lieux des démarches menées en région. Colette CHARRIAU présente les objectifs de la démarche d animation de réseau régional proposée par la Région : - Partager les outils mis en œuvre par les collectivités locales en France et en région ainsi que sur les pratiques et les expériences réussies ; - Accompagner les collectivités locales dans la reconnaissance de l habitat participatif dans leurs politiques locales de l habitat, notamment via les Programmes Locaux de l Habitat et le développement d actions spécifiques (appel à projets, montage d opération dans le cadre de zone d aménagement concerté). Elle souhaite interroger les collectivités locales sur les attentes des collectivités locales vis-à-vis de cette démarche afin que son mode de fonctionnement soit défini collectivement. Commune de Simiane-Collongue : Sylvie PIQUENOT, 5 ème Adjoint délégué à l'environnement et au développement durable, indique que l'habitat participatif est une thématique de l'agenda 21 de la commune. Un projet est actuellement mené par la commune qui vise à produire 30 logements en habitat participatif, dont 15 logements en locatif social et 15 en accession sociale. Le maître d'ouvrage est Famille & Provence, et la structure d'accompagnement Toit de Choix a été mandatée pour accompagner la démarche participative. Ville de Marseille : Guillaume FRÉZALS, responsable de la Division Habitat et Aménagement Nord, Service aménagement et habitat, Direction du développement urbain, Délégation ville durable et expansion, indique que la Ville de Marseille porte une attention bienveillante à l'égard des projets d'habitat participatif. Les priorités politiques, précisées dans une délibération sur l'engagement municipal en faveur du logement, sont actuellement la lutte contre l'habitat indigne, et l'accession à la propriété des primo accédant. Commune de Forcalquier : Christine CARLE, Adjointe à l'urbanisme, indique la commune de Forcalquier a lancé un appel à projets dédié à l'habitat participatif pour mettre à disposition deux terrains identifiés. Afin de confirmer l engagement municipal, elle proposera au prochain Conseil municipal une délibération pour adhérer au réseau national des collectivités de l'habitat participatif. 3

4 Communauté urbaine Marseille Provence Métropole : Marie MARTIN RAGET Directrice de l Habitat et de la Cohésion Sociale - Direction Générale Adjointe Développement et Aménagement du Territoire - Communauté urbaine Marseille Provence Métropole indique que dans le cadre du Programme Local de l Habitat , la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole, a souhaité mettre en place un fonds d innovation pour l habitat. Le conseil communautaire a pris une délibération le 29 juin 2012 approuvant un appel à projet valant cahiers des charges et règlement du Fonds d Innovation pour l Habitat. L ambition de ce fonds est d encourager et de soutenir l expérimentation et l innovation en matière d habitat, tant en termes de réflexion, de formes d habitat que de méthodes pour la production de logements ou pour leur gestion. Ce peut être à l initiative de maîtres d ouvrage, de maîtres d œuvre, d entreprises ou d acteurs de terrain. Le 13 février 2012, le Conseil Communautaire a voté une autorisation de programme d un montant de 6 millions d euros à répartir sur toute la durée du PLH, de 2012 à 2018, soit 1 million par an. Dans ce cadre, les projets d habitat participatif peuvent répondre à cet appel à projets, et obtenir un soutien financier sur les volets fonctionnement et investissement. Communauté d Agglomération du Pays d Aubagne et de l Etoile : Corine AGOSTINI, Directrice de l Habitat, précise que le projet de Programme Local de l Habitat de la Communauté d Agglomération du Pays d Aubagne et de l Etoile mentionne une action «Associer les habitants» dont l un des objectifs est d encourager les initiatives favorisant de nouvelles méthodes de conception et de production de l habitat. Les modalités de mise en œuvre de cette action prévoient notamment de recenser et d accompagner les groupes d habitants. Corine AGOSTINI interroge également la Région sur l opportunité d adhérer au réseau national des collectivités locales de l habitat participatif, alors que la collectivité régionale met en place un réseau régional. Communauté d Agglomération Pôle Azur Provence : Claire VAN DEN ABEELE, Responsable du service Habitat, indique que plusieurs réunions ont eu lieu en 2013 sur le territoire dans le cadre du bilan du Programme Local de l Habitat de Pôle Azur Provence, auxquelles la Région a participé. La création de la Communauté d'agglomération du Pays de Grasse sera l opportunité d élaborer un nouveau PLH, dont l'enjeu sera d'intégrer l'habitat participatif en lien avec les objectifs de production de logements locatifs sociaux Commune de Pierrevert : Sébastien MAUCCI, Chef de projet, présente le projet d'écoquartier de la commune, dans lequel est programmé un projet en autopromotion. Il considère que l habitat participatif constitue une dimension durable et sociale des politiques de l habitat. Commune de Communauté de communes du Pays de Forcalquier et de la Montagne de Lure : Sandrine RASCOL, Chargée de mission, indique que la Communauté de communes à un rôle d'accompagnement des projets des communes en matière d urbanisme, d aménagement et d habitat. C'est dans le cadre de cette mission, que la collectivité accompagne une opération d habitat participatif à Limans : il s agit d un Ecoquartier en greffe urbaine du village. Conseil général de Vaucluse : Pierre PASTOR, Chargé de Mission Emploi, Direction de l'économie, indique que le Département du Vaucluse porte un vif intérêt à la démarche menée par la Région sur le thème de l habitat participatif. Il précise que la Direction de l économie du Département souhaite animer le territoire départemental autour de cette question reliant l habitat et l économie sociale et solidaire. 4

5 Commune de Gardanne : Laure BERNARD-GRISON, chargée de mission habitat, indique que la commune a déjà été sollicitée par des groupes d'habitants et des employeurs sur cette question. Elle précise que l'adjoint à l'urbanisme de la commune porte également un vif intérêt à ce type de démarche. Commune de Gignac-la-Nerthe : Peggy BAZIN, chef du Service Urbanisme, présente le projet expérimental mené actuellement par la commune dans le cadre de la lutte contre l habitat indigne. Il s agit d une opération de 4 logements locatifs sociaux à destination de travailleurs migrants dans le quartier de Figuerolles. Ces derniers ont été associés à la conception des logements afin qu ils soient adaptés à leurs besoins ; ils ont été accompagnés par l ADRIM, qui assure une mission de maîtrise d'œuvre urbaine et sociale (MOUS) dans la commune, dans cette démarche. Peggy BAZIN indique que la commune sera attentive aux travaux menés par la Région sur le thème de l habitat participatif en lien avec les objectifs de production de logement de la commune définis dans le PLH de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Commune de Lambesc : Alain LAGIER, Troisième adjoint au maire délégué à l'aménagement durable, présente le projet de la commune : sollicitée par un groupe d'habitants, elle souhaite lancer un appel à projet sur un terrain appartenant à l'etablissement Public Foncier. La principale difficulté se situe au niveau de la programmation afin que l'habitat participatif contribue à la mixité sociale du projet mais que le projet soit réalisable en termes de maîtrise d'ouvrage et d'aménagement. L'Etablissement Public Foncier de Provence-Alpes-Côte d Azur: Marc DELORT, Chef de Projet, indique que l Etablissement Public Foncier est favorable à l'accompagnement de ce type de projet. Toutefois, les montages juridiques et financiers de ces projets doivent être davantage sécurisés pour que l habitat participatif soit davantage intégré au projet d aménagement. Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement (DREAL) : Véronique CORDIER, Chargée de mission Ville durable EcoQuartier, considère que l'habitat participatif constitue un levier pour les démarches d'eco quartier accompagnées par la DREAL. Le réseau régional de l'habitat participatif pourra être l'un des maillons de l'animation régionale sur la question de l'urbanisme durable et permettra d'avoir des exemples de projet au niveau national. Association Bâtiment Durable Méditerranéen : Bertrand OTTMER, chargé de mission, présente l association Bâtiment Durable Méditerranéen : il s agit d un regroupement interprofessionnel d'acteurs du bâtiment, engagés sur la voie du développement durable en Provence-Alpes-Côte d'azur dont le but est de structurer et développer la filière de l'aménagement, la construction et la réhabilitation durables en PACA, en prenant en compte les spécificités climatiques et culturelles méditerranéennes. Pour y parvenir, l association a développé avec et pour les acteurs de la filière un référentiel de qualité environnementale, sociale et économique du bâtiment méditerranéen appelée la «Démarche BDM». Bertrand OTTMER souligne que l enjeu est de créer une culture commune, un référentiel partagé d'accompagnement de projet d'aménagement durable et intégrant l'habitat participatif. Il s'agit de promouvoir une approche en coût global intégrant la dimension sociale des projets. 5

6 Amallia : Catherine OSTAN, Responsable développement partenariat réseaux, rappelle qu Amallia Action Logement est une association à but non lucratif et au fonctionnement paritaire, dont l objet exclusif est la collecte et l emploi des fonds de la Participation des Employeurs à l'effort de Construction (PEEC). Amallia entend répondre aux attentes de tous les publics : les entreprises, les salariés, les bailleurs sociaux comme les collectivités territoriales en accompagnant des projets innovants pouvant améliorer les solutions de logement de chacun. Dans ce cadre, Catherine OSTAN indique qu Amallia a été associé aux côtés de fédération des coopératives HLM à la Démarche collective d'innovation (DCI) qui vise à accompagner 13 projets en France. Amallia a ainsi accompagné le projet «Unissons» à Montreuil et le projet CHAMAREL «Coopérative HAbitants MAison Résidence de l Est Lyonnais» à Vaux-en-Vélin. L'intérêt pour la structure est de favoriser la concertation avec les locataires et d'accompagner le renouvellement des pratiques des acteurs de l'habitat. Coordination régionale des réseaux habitants de l habitat participatif : Pierre LEVY, directeur de l Association Regain, présente la Coordination régionale des réseaux habitants de l habitat participatif : il s agit d une action expérimentale portée par l Association Regain, qui est soutenue par la Région Provence Alpes Côte d Azur pendant deux ans, et vise à structurer un réseau régional des citoyens sur l habitat participatif en région. Elle a pour objectif de renforcer les plateformes départementales qui informent le grand public, de proposer un centre de ressources sur l habitat participatif, de faciliter la constitution de nouveaux groupes projets, de consolider ces groupes dans leur phase d émergence par de la formation et de l accompagnement, enfin de porter la parole des habitants auprès des collectivités locales et des autres acteurs du logement en région PACA. En réaction aux échanges, Daniel MOSMANT indique que l'habitat participatif constitue un mode d'habiter à part entière, et une troisième voie de production de logement, entre la promotion immobilière et le logement social. Ce mode d'habiter recouvre actuellement une diversité de projet, et de typologie de logement ; cette diversité est reconnue par les collectivités locales. Via l accompagnement de ce type de projet, l'enjeu pour les collectivités locales est d'adapter les logements aux évolutions de la société et à la demande en matière de logement. S'agissant des questionnements sur la méthode, Daniel MOSMANT souligne qu il n'existe pas «de méthode toute faite», c'est la raison pour laquelle, il convient de favoriser les échanges d'expériences. Le projet de loi pour l accès au logement et pour un urbanisme rénové (ALUR) permettra d'apporter des réponses aux enjeux de sécurisation des montages juridiques et financiers. Daniel MOSMANT indique qu'il n'y a pas de contradiction entre le réseau national et la volonté de la Région d'animer un réseau régional. Bien au contraire, il s'agit de mettre en place un réseau de proximité et de s'adapter aux attentes des collectivités. La Région sera en lien avec le réseau national et pourra jouer le rôle d'interface. Prendre en compte l habitat participatif dans les Programmes Locaux de l Habitat. Exemples et comparaisons. Cf. Présentation Les exemples des PLH en France montrent que l accompagnement des projets d habitat participatif vise à apporter des réponses aux objectifs du PLH en termes de production des logements et de développement durable. En ce sens, il intéresse les collectivités et les bailleurs sociaux. 6

7 Les objectifs auxquels l habitat participatif peut apporter les réponses sont les suivants : - La promotion de l urbanisme et de la ville durable - La mixité sociale et intergénérationnelle - La production de «logements abordables» - La promotion de l innovation et de la participation des habitants Les actions soutenues dans le cadre des PLH : - Faciliter l accès au foncier - Favoriser le partenariat avec les bailleurs sociaux - Informer les habitants et soutenir les réseaux d accompagnement Analyse comparée des PLH de la Métro de Grenoble, des Communautés Urbaines de Lille Métropole et de Strasbourg (cf. présentation). La structuration d un réseau régional habitant en Provence Alpes Côte d Azur. Présentation de la coordination régionale de l habitat participatif Pierre LEVY, directeur de l Association Regain Pierre LEVY, Directeur de l Association Regain, présente les objectifs de la Coordination régionale des réseaux habitants de l habitat participatif. il précise qu il s agit d une action expérimentale portée par l Association Regain, qui est soutenue par la Région Provence Alpes Côte d Azur pendant deux ans, dont l objectif est de structurer un réseau régional des citoyens sur l habitat participatif en PACA. Elle vise à renforcer les plateformes départementales qui informent le grand public, proposer un centre de ressources sur l habitat participatif, faciliter la constitution de nouveaux groupes projets, consolider ces groupes dans leur phase d émergence par de la formation et de l accompagnement, et enfin de porter la parole des habitants auprès des collectivités locales et des autres acteurs du logement en région PACA. Eléments de conclusion et perspectives Colette CHARRIAU, Conseillère régionale, Déléguée à l habitat et au logement Colette CHARRIAU remercie l ensemble des collectivités locales et des autres partenaires pour leur participation. Elle conclue la matinée en indiquant que le réseau régional est au service des collectivités du territoire et devra favoriser une reconnaissance collective de l'habitat participatif. L adhésion au réseau national est complémentaire à la démarche régionale pour les collectivités qui souhaitent davantage s investir dans l accompagnement de projet. Si plusieurs collectivités du territoire régional adhèrent au réseau national et acquièrent des compétences et connaissances sur cette question l habitat participatif, cela renforcera l accompagnement des projets menés en région. 7

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Atelier du réseau régional des collectivités locales de l habitat participatif : «Habitat participatif et logement social»

Atelier du réseau régional des collectivités locales de l habitat participatif : «Habitat participatif et logement social» Atelier du réseau régional des collectivités locales de l habitat participatif : «Habitat participatif et logement social» Compte-rendu de réunion Lundi 9 décembre 2013 Marseille, Hôtel de Région Pourquoi

Plus en détail

Autopromotion/Habitat Participatif

Autopromotion/Habitat Participatif Autopromotion/Habitat Participatif L autopromotion est un regroupement de familles qui mutualisent leurs ressources pour concevoir réaliser et financer ensemble leur logement au sein d un bâtiment collectif,

Plus en détail

1. Sur le Titre I Les modalités d organisation des compétences (articles 1 à 9).

1. Sur le Titre I Les modalités d organisation des compétences (articles 1 à 9). Projet de loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles Les propositions de l Union sociale pour l habitat Ce premier projet de loi concentre de nombreux éléments

Plus en détail

L'habitat groupé ou autopromotion

L'habitat groupé ou autopromotion Réunion du Groupe Technique Logement Jeudi 24 mars 2011 L'habitat groupé ou autopromotion Introduction Martine TEIL Première partie : Qu est-ce que l habitat groupé ou autopromotion? Audrey MOROT, association

Plus en détail

Bâtiments Durables Méditerranéens Une aide à l aménagement, la construction et la réhabilitation durables en région PACA

Bâtiments Durables Méditerranéens Une aide à l aménagement, la construction et la réhabilitation durables en région PACA Bâtiments Durables Méditerranéens Une aide à l aménagement, la construction et la réhabilitation durables en région PACA Journée technique du CETE Méditerranée 17 novembre 2009 1 Crédit: J. Solari Présentation

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

POLITIQUE DE LA VILLE POLITIQUE DE L HABITAT ET LOGEMENT

POLITIQUE DE LA VILLE POLITIQUE DE L HABITAT ET LOGEMENT POLITIQUE DE LA VILLE POLITIQUE DE L HABITAT ET LOGEMENT VOS CONTACTS : Mehdi ABDERRAHMANI Conseiller Formation mehdi.abderrahmani@cnfpt.fr Allison DEQUIDT Assistante de formation allison.dequidt@cnfpt.fr

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 2 avril 2015 Le plan logement outre-mer Un Plan logement outre-mer : - qui s inscrit dans le plan national de relance de la construction, - adapté aux spécificités et contraintes des territoires

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT ET LE LOGEMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT ET LE LOGEMENT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Développer l offre d hébergement et de logement accessible aux personnes à revenu modeste Contribuer aux politiques publiques sur ces domaines. 8 associations s unissent! RESEAU ASSOCIATIF POUR L HEBERGEMENT

Plus en détail

16h15 L habitat coopératif : comment une collectivité peut-elle soutenir l engagement citoyen?

16h15 L habitat coopératif : comment une collectivité peut-elle soutenir l engagement citoyen? 16h15 L habitat coopératif : comment une collectivité peut-elle soutenir l engagement citoyen? CONFERENCE TECHNIQUE 7 décembre 2010 Auditorium Maison de l Habitat Sarah TRUDELLE, HABICOOP La coopérative

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Où en est l habitat participatif en France?

Où en est l habitat participatif en France? Où en est l habitat participatif en France? L habitat participatif, c est quoi? Ce qui est commun à tous nos projets Des logements mais aussi des espaces partagés (chambre d amis, atelier, laverie, salle

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires. Le Programme local de l'habitat

Direction Départementale des Territoires. Le Programme local de l'habitat Direction Départementale des Territoires Le Programme local de l'habitat Ordre du jour I - Définitions. Le PLH. Le logement II - Cadre juridique/repères historiques III - La démarche d'élaboration du PLH.

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S.

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Petit rappel: qu est-ce qu un aménageur? Un aménageur est une société, publique ou privée,

Plus en détail

Qu'est-ce que l'habitat participatif? Quels retours d'expériences?

Qu'est-ce que l'habitat participatif? Quels retours d'expériences? Qu'est-ce que l'habitat participatif? Quels retours d'expériences? Comment faciliter la maîtrise d'usage et intégrer la mixité sociale à travers des opérations immobilières innovantes? Journées de l'éco-construction

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69)

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) Maitrise d ouvrage : 1 Accompagnateur coopérative d habitants: Habitat participatif et logement

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8 Charte d Engagement des industries des produits entrant dans la construction pour le développement des formations aux économies d énergie dans le bâtiment et la promotion de la mention RGE «Reconnu Garant

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible!

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! Plan de présentation 1. Les missions de l Agence locale de l énergie et du climat 2. Focus contexte et enjeux

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013 6 Renouvellement de la convention de partenariat entre l'association Eco- Quartier Strasbourg et la Ville de Strasbourg. L association Eco-Quartier

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

De l hébergement d urgence à l accession sociale : un rapprochement inédit!

De l hébergement d urgence à l accession sociale : un rapprochement inédit! DOSSIER DE PRESSE De l hébergement d urgence à l accession sociale : un rapprochement inédit! Le GIE EST Habitat compétent sur toute la chaîne du logement Les membres du GIE EST Habitat : Villeurbanne

Plus en détail

Gestion urbaine de proximité

Gestion urbaine de proximité Gestion urbaine de proximité Évolution des enjeux et des pratiques d acteurs Note de cadrage Mai 2012 Ce document est le fruit d une réflexion menée par un groupe de travail partenarial, sous la conduite

Plus en détail

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille Extension de l école de la deuxième chance à Marseille CONTEXTE La notion d Ecole de la Deuxième Chance La notion d école de la seconde chance fait suite à la parution, en 1995, d un Livre Blanc de la

Plus en détail

Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL

Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL 1 Les Partenaires sociaux ont adopté un projet de réforme d Action Logement qui sera mise en œuvre avant fin 2016. Objectifs poursuivis

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

Deux outils au service du bien bouger, le PRSE et les évaluations d'impact en santé

Deux outils au service du bien bouger, le PRSE et les évaluations d'impact en santé Deux outils au service du bien bouger, le PRSE et les évaluations d'impact en santé Alain JOURDREN (Ville de Rennes) Anne VIDY (ARS Bretagne) Le PRSE, un outil politique local au service du bien-bouger

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Le Plan Départemental d'action

Le Plan Départemental d'action Le Plan Départemental d'action pour le Logement des Personnes Défavorisées DE LA RÉGION AQUITAINE DE LA GIRONDE Gironde gironde.fr le PDALPD de la Gironde 2008-2010 Ce plan est co-piloté par l Etat et

Plus en détail

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE ET LOGEMENT PUBLIC 8 points de repère pour l action communautaire* Concerner un réseau Habitants, professionnels, élus, institutions. Se définit autour d un espace géographique,

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Le tableau de bord :unoutil pour connaître et comparer

Le tableau de bord :unoutil pour connaître et comparer N 10 - JUILLET 2005 Agglomérations et Pays en Nord-Pas-de-Calais Le tableau de bord :unoutil pour connaître et comparer Au 1 er janvier 2005, 93% de la population du Nord-Pas-de-Calais vit dans une commune

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Comment mobiliser? Quelles formes de gouvernance? Comment regrouper les habitants, les compétences

Plus en détail

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6 AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE Quartiers durables des villes et villages 15.08.2 Annexe 3.6 La Région qualité, une des quatre valeurs collectives qui fondent le projet et l ambition du SRADDT,

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 23/04/2009 La communauté Urbaine de Lyon a voté en décembre 2006 son 2 ième Programme Local de l Habitat 2007 / 2012 Rappel

Plus en détail

«COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé

«COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé INFORMATIONS : Territoire concerné : Département de la Drôme L ACTION Descriptif Le projet «Cohabitons

Plus en détail

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre Barberaz Barby Bassens Challes-les-Eaux Chambéry Cognin Curienne Jacob-Bellecombette La Motte-Servolex La Ravoire La Thuile Les Déserts Montagnole Puygros Saint-Alban-Leysse Saint-Baldoph Saint-Cassin

Plus en détail

L habitat participatif dans la loi ALUR

L habitat participatif dans la loi ALUR Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement L habitat participatif dans la loi ALUR Un statut juridique pour les groupes d habitants Isabelle Mesnard,

Plus en détail

IGLOO Nantes. Mardi 2 décembre - Café du 104. Projet : «Faire rimer autoconstruction. pari réussi du projet IGLOO à NANTES»

IGLOO Nantes. Mardi 2 décembre - Café du 104. Projet : «Faire rimer autoconstruction. pari réussi du projet IGLOO à NANTES» Mardi 2 décembre - Café du 104 11h30 13h30 Projet : «Faire rimer autoconstruction avec insertion : le pari réussi du projet IGLOO à NANTES» Porteur : Nantes Habitat et Ville de Nantes Le porteur Un co-pilotage

Plus en détail

NORD PAS- DE- CALAIS et l Economie Sociale et Solidaire

NORD PAS- DE- CALAIS et l Economie Sociale et Solidaire NORD PAS- DE- CALAIS et l Economie Sociale et Solidaire Evolution et Gouvernance Depuis 1996, la région Nord Pas- de- Calais soutient des initiatives à caractère économique dans le secteur des services

Plus en détail

Signature «Contrat Objectif Territorial»

Signature «Contrat Objectif Territorial» Dossier de presse 19 novembre 2015 Signature «Contrat Objectif Territorial» Limoges Métropole s engage avec l ADEME CONTACTS PRESSE Hélène VALLEIX Communauté d agglomération Limoges Métropole helene_valleix@agglo-limoges.fr

Plus en détail

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES»

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES» Dossier de Presse Pension de Famille «LES PLEIADES» 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Juin 2014 - Construction de la Pension de Famille «LES PLEIADES», Aix-en-Provence (route

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

Intégration...quels nouveaux défis aujourd'hui? Démarche initiée sur le territoire nantais

Intégration...quels nouveaux défis aujourd'hui? Démarche initiée sur le territoire nantais Intégration...quels nouveaux défis aujourd'hui? Cycle de qualification -ORIV Strasbourg 15 janvier 2015 Démarche initiée sur le territoire nantais Intervention de P. Rigollier Contexte Organisation Positionnement

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

Étude de préfiguration d un institut régional de l environnement et du développement durable

Étude de préfiguration d un institut régional de l environnement et du développement durable Étude de préfiguration d un institut régional de l environnement et du développement durable Isabelle BOISSEAU Chargée d'études à l Observatoire régional des métiers, Provence-Alpes-Côte d Azur Une mise

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS CHARTE DES CONSEILS CITOYENS La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine prévoit la création de Conseils Citoyens sur les territoires de la géographie prioritaire dans le cadre des nouveaux

Plus en détail

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET

STRUCTURES CONSEIL ORGANISME COMPETENCE CONTACT SITE INTERNET FICHIER CONTACTS STRUCTURES CONSEIL Agence Départementale d'information sur le Logement - ADIL 1, Ch de ronde du Fort Griffon - Entrée C La vocation de l ADIL est d offrir gratuitement aux habitants du

Plus en détail

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat.

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. 1 Qui sommes nous? Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale et solidaire»

Plus en détail

La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins

La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins Retour sur les projets financés dans le cadre de la CIMA et du POIA 2007-2013 Réseau alpin de la forêt de montagne Sommaire 22 millions d

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie Programme cofinancé par l Union européenne. Fonds européen de développement régional. «L Union européenne investit dans votre avenir.» PARTIE 2 Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains Etienne Timmermans

Plus en détail

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

Dossier de presse. Programme de la manifestation Des initiatives remarquables

Dossier de presse. Programme de la manifestation Des initiatives remarquables Signature de la 1 ère convention régionale de partenariat entre les 3 principaux organismes de financement de la création d entreprise en Provence-Alpes-Côte d Azur Communiqué de presse Dossier de presse

Plus en détail

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par :

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par : Accord Cadre Entre L Etat, représenté par : La Délégation Générale à l'emploi et à la Formation Professionnelle ( DGEFP), 7 square Max Hymans - 75741 Paris cedex 15, représenté par Monsieur Jean Gaeremynck,

Plus en détail

Une coopérative d habitants dans l agglomération du Pays Aubagne et de l Etoile

Une coopérative d habitants dans l agglomération du Pays Aubagne et de l Etoile RNHP -Atelier B 10 Rendre accessible à tous l habitat participatif en milieu urbain. Quelles mises en question? U N E C O O P É R AT I V E D H A B I TA N T S E N A U T O - R E H A B I L I TAT I O N A C

Plus en détail

Conférence Habitat Participatif

Conférence Habitat Participatif Membres Fondateurs Conférence Habitat Participatif Source : Emilie CARRIOU, septembre 2012 La Maison du Val_ Meudon La Duméril_ Paris Village Vertical_ Lyon La Salière_ Grenoble Un toit ensemble_ Strasbourg

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES :

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : 1. - VENISE 2. - GRENOBLE 3. - BORDEAUX 4. - BERLIN 5. - STRASBOURG 6. - COPENHAGUE 7. - ALMERE 1e ÉTAPE VENISE QUARTIER JUNGHANS ÎLE DE LA GIUDECCA VENISE QUARTIER

Plus en détail

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Une méthodologie innovante et élaborée au cas par cas pour créer votre quartier mixte, intelligent et durable. Concevoir votre projet sur-mesure Fédérer

Plus en détail

PLAN D ACTIONS HABITER

PLAN D ACTIONS HABITER AGENDA 21-PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE PLAN D ACTIONS HABITER Octobre 2012 932, avenue de la Fleuride ZI les Paluds - BP 1415 13785 Aubagne

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

Observatoire régional des Circuits courts en PACA

Observatoire régional des Circuits courts en PACA Comité Régionale de l Alimentation 08 juillet 2015 Observatoire régional des Circuits courts en PACA Groupe «Restauration Hors Domicile de proximité» Historique Constats partagés autour de la thématique

Plus en détail

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Mardi 17 novembre 2015 Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Les élus du Bureau de la Métropole Rouen Normandie se sont réunis hier soir, lundi 16 novembre. Les délibérations prises par les élus confirment

Plus en détail