Semaines de l énergie dans les bâtiments communaux Description du projet

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Semaines de l énergie dans les bâtiments communaux Description du projet"

Transcription

1 Semaines de l énergie dans les bâtiments communaux Description du projet Economiser l énergie porte ses fruits 1. Objectifs des Semaines de l'énergie dans les bâtiments communaux Déroulement des Semaines de l énergie Les étapes essentielles Travaux préparatoires Mesurer, visualiser et comparer la consommation d énergie Manifestation de lancement Concours S exercer à l utilisation de l énergie dans la pratique Information externe Moyens d action Soutien pour l organisation de l action Les coûts Après l action Semaines de l énergie dans les bâtiments communaux : feedback...10

2 Contact pour la Suisse romande : bio-eco sàrl Ch. du Prieuré Cossonay T F Coordination : Béatrice Béguin 2 / 10

3 1. Objectifs des Semaines de l énergie dans les bâtiments communaux Les Semaines de l énergie dans les bâtiments communaux et administratifs visent à augmenter l efficacité énergétique, et à diminuer les coûts et les nuisances sur l environnement. Les collaborateurs et collaboratrices des administrations et des services publics apprennent comment on peut réduire la consommation d'énergie au poste de travail avec des moyens simples et sans perte de confort. L énergie devient un sujet de conversation au bureau, au poste de travail, pendant la pause ou à la maison. Au cours du programme, les collaborateurs et collaboratrices changent leur attitude face à la consommation et contribuent à ménager les ressources énergétiques. Pendant cette action, intitulée «Economiser l énergie porte ses fruits», d une durée de deux semaines en général, on arrive à réduire la consommation d'électricité de 5 à 25 %. Les Semaines de l énergie sont utiles sur plusieurs plans : les collaborateurs et collaboratrices changent leur attitude face à la consommation ; on améliore l efficacité énergétique; l énergie devient un sujet de tous les jours ; les responsables reçoivent des données et identifient les potentiels d optimisation ; la population et les entreprises privées sont motivées à suivre l exemple. 2. Déroulement des Semaines de l énergie Les Semaines de l énergie sont organisées par une équipe de représentant(e)s de l administration, au besoin avec le soutien de spécialistes externes de SuisseEnergie. Avant le début des Semaines de l énergie, la consommation d électricité est mesurée pendant deux semaines, à l insu des utilisateurs. Le point de départ de ces semaines est marqué par une manifestation de lancement. Les collaborateurs et collaboratrices sont informés sur le programme et incités à utiliser l énergie de manière efficace au poste de travail. Pendant les Semaines de l énergie, qui durent une quinzaine de jours, la consommation d électricité (kwh par jour) est mesurée et affichée quotidiennement. Des actions annexes et des instructions concrètes poussent à réduire la consommation d énergie. Aperçu du déroulement Phase initiale Préparation Réalisation Evaluation et répétition former l équipe de préparation définir le programme pour les Semaines de manifestation de lancement concours et adjudication des prix fixer les dates pour les l énergie mesures en mode évaluation et Semaines de l énergie choisir des actions d exploitation communication des adopter un concept de commander et économique résultats base préparer le matériel visualisation des mesures préparer les mesures résultats d assainissement SuisseEnergie pour les communes 3 / 10

4 effectuer les mesures concours dans le mode d exploitation normal conseils pour les économies d énergie informer l extérieur organiser des actions d accompagnement 4 à 8 semaines 2 semaines planifier et définir des actions de rappel 3. Les étapes essentielles 3.1 Travaux préparatoires Une préparation soigneuse est un facteur déterminant pour la réussite de la campagne. Afin d assurer un soutien aussi large que possible dans l administration ou le service, on forme une équipe responsable des travaux préparatoires et de la réalisation. Font partie de l équipe, par exemple : les services de l énergie et de l environnement ; les collaborateurs intéressés ; les cadres ; le concierge ; les responsables de l informatique ou les agents d achat de l équipement et du matériel ; les responsables de la communication ; les responsables du personnel ; des personnes externes. L équipe doit procéder à temps aux tâches suivantes: définir le programme (voir exemple plus bas) ; organiser la campagne de mesure de la consommation d énergie en mode d exploitation normal et économique avec l aide des distributeurs d énergie locaux mettre à disposition des moyens d action, les commander auprès de SuisseEnergie : brochures A4 avec conseils, affiches A3, affichettes (voir page 7) ; définir et préparer la manifestation de lancement ; préparer l information interne et externe, avertir ou inviter les médias et les communes voisines ; planifier et préparer des actions d accompagnement supplémentaires. Programme des Semaines de l énergie, exemple : 1 er jour: lancement Manifestation de lancement actualités sur le thème de l énergie programme 2 ème / 3 ème jour 4 ème /5 ème jour 8 ème / 9 ème jour 10 ème /11 ème jour 12 ème ou 15 ème jour Thème du jour Thème du jour éclairage et chauffage, équipement de ventilation bureau év. combiné avec une visite guidée du chauffage au Thème du jour énergie au foyer et dans les produits alimentaires Thème du jour courant vert expositions offres Journée finale évaluation des résultats, attribution des prix 4 / 10

5 des Semaines bois déchiqueté de l énergie ou autre sentir les kwh en pédalant sur un vélo générateur de courant Action pommes Economiser l énergie porte ses fruits pendant les Semaines de l énergie, des pommes sont offertes à l entrée Visualisation des données de mesure Les données relevées sont présentées chaque jour et visibles pour tout le monde Stands d information Des affiches et autres moyens d information indiquent le thème du jour et donnent des conseils pour économiser l énergie. Le cas échéant, ils sont complétés par des s Exposition Une exposition sur un sujet énergétique d actualité permet d en avoir une vue approfondie. 3.2 Mesurer, visualiser et comparer la consommation d énergie énergie électrique en kwh relevé à l'insu du personnel relevé principal après information du personnel lu ma me jeu ven lu ma me jeu ven Semaines de l énergie à Aardorf (TG), consommation d'électricité de l administration communale, économie réalisée : 22.7% L équipe établit un concept de mesure en collaboration avec le distributeur local d électricité. Les distributeurs d électricité disposent en règle générale des instruments (compteurs) permettant de mesurer la consommation d électricité en différents points et de la relever quotidiennement. Il est important de mesurer la consommation influencée par les utilisateurs. Dans la mesure du possible, il faut exclure de la saisie des données les processus de production ou pompes qui ne sont pas sous l influence des collaborateurs. SuisseEnergie pour les communes 5 / 10

6 La consommation d électricité en «mode économique» est relevée de manière visible tous les jours et est comparée aux valeurs du «mode d exploitation normal». Compteur pour le relevé de la consommation d électricité 3.3 Manifestation de lancement Les Semaines de l énergie débutent par une ample campagne d information et de motivation du personnel. Dans le cadre de cette manifestation, à laquelle la direction du service ou un représentant de la municipalité invite à prendre part, on donne des informations sur un sujet d actualité relatif à l énergie dans le service et aux actions prévues. Le lancement peut également être marqué par une action à l entrée du bâtiment ou par une brève visite des places de travail. Pendant les Semaines de l énergie, des pommes de production régionale sont offertes à discrétion dans le hall d entrée ou vers les entrées du personnel. Ces pommes symbolisent la devise «Economiser l énergie porte ses fruits». Dans la mesure du possible, elles accompagnent la campagne entière et rappellent les Semaines de l énergie à des occasions ultérieures. 3.4 Concours Un concours doté de prix attractifs incite les collaborateurs à participer. On les motive à s intéresser de plus près aux questions d énergie dans la vie quotidienne et à échanger leurs expériences. Ils ont l occasion d ajouter leurs propres propositions d économie, ou d attirer l attention sur les obstacles qui se posent lors de la mise en pratique des mesures. Un modèle de formulaire, avec des questions, est à disposition. 6 / 10

7 3.5 S exercer à l utilisation de l énergie dans la pratique La brochure «Semaines de l énergie» offre des conseils pratiques pour améliorer l efficacité énergétique. Pendant l action, on offre la possibilité de mesurer la consommation d électricité des équipements de bureau et de se convaincre de l efficacité des mesures. Les canaux d information existants tels que s, tableaux d affichage, journal du personnel ou conférences se prêtent à l information sur des sujets d actualité. On peut ainsi informer sur les activités actuelles et futures du service et annoncer les journées à thèmes particulièrement importants. Les principaux thèmes des Semaines traités dans la brochure A4 «Semaines de l énergie» sont l éclairage, les équipements de bureau, le chauffage, la ventilation, la mobilité et le papier. Du matériel d exposition est à disposition auprès de SuisseEnergie ou chez les fournisseurs d électricité. Le vélo générateur de courant ne sert pas qu à animer la journée ; il permet de voir en pratique ce que signifient les notions de transmission et de kilowatt-heure. 3.6 Information externe La population et d autres intéressés sont informés sur les actions et le succès des Semaines de l énergie. La manifestation de lancement ou le concours sont l occasion d inviter les médias. Les communes voisines et les services intéressés font également partie du public visé. 4. Moyens d action SuisseEnergie met à disposition les moyens d action suivants (conditions, voir p. 8): brochure A4 comme moyen d information de base, prévue pour être distribuée aux collaborateurs, disponible sous forme imprimée en quadrichromie ; affiche A3 pour l action «pommes», disponible sous forme imprimée en quadrichromie ; affichettes A5 avec conseils pour économiser l énergie, disponibles sous forme imprimée en quadrichromie ; modèle pour le concours au format Word ; autres affiches A5 ou A4 en format pdf ; la brochure, le concours, les affiches et affichettes sont également disponibles sur CD, mais uniquement dans les formats InDesign et QuarkXPress. Distribution des moyens d action: bio-eco sàrl, Ch. du Prieuré 2, 1304 Cossonay T , Un bulletin de commande est téléchargeable sur le site internet des Cités de l Energie. SuisseEnergie pour les communes 7 / 10

8 5. Soutien pour l organisation de l action Les conseillers(-ères) «Cité de l énergie» ou d autres spécialistes expérimentés de SuisseEnergie sont à disposition des communes pour la planification, la préparation et le déroulement des Semaines de l énergie. Les distributeurs d électricité locaux ou régionaux sont invités à prendre part aux mesures de la consommation d électricité en mettant à disposition les compteurs gratuitement. Certains distributeurs ne facturent pas les coûts pour l équipement et le soutien technique. Il est également possible de faire appel à un conseiller technique spécialement formé pour les mesures des Semaines de l énergie. 6. Les coûts 6.1 Le matériel de communication Le matériel de communication est mis gratuitement à disposition des Cités de l Energie et des communes membres de l Association. Les supports imprimés consistent en une brochure A4 de 4 pages à distribuer aux collaborateurs/trices, d affiches A3 et d affichettes A5, le tout en quadrichromie. Il sont complétés par un modèle de concours (format Word) à adapter à la commune. L ensemble est disponible également sur CD au format InDesign et QuarkXPress. La gratuité de ce matériel est soumise aux conditions suivantes : - la durée de l action Semaines de l énergie est d une semaine au minimum - la consommation d énergie est mesurée avant l action (2-3 semaines) et pendant l action (chaque jour) - la semaine d action est accompagnée ou supervisée par un/e conseiller/ère Cité de l Energie. Les non-membres peuvent acheter les supports de communication pour mettre en œuvre l action (prix sur demande). 6.2 Prix pour le concours, manifestations de lancement et animations Frais à prévoir en fonction du retentissement souhaité. Certains produits ou prestations peuvent être obtenus en interne ou en partenariat (par exemple avec les transports publics). 6.3 Accompagnement Le soutien externe est à la charge de la commune. Il fait l objet d une offre détaillée et chiffrée, basée sur les tarifs SIA et les catégories de l Association suisse des professionnels de l environnement-asep. D une manière générale, les prix s entendent par bâtiment et les frais sont facturés en sus. A titre indicatif, voici deux exemples de coûts pour le soutien dans la planification, la préparation et l évaluation de Semaines de l énergie et les prestations correspondantes : Exemple 1 - Présentation de l action 8 / 10

9 - Préparation avec l équipe de projet, élaboration d un planning et répartition des tâches pour la mise en œuvre - Préparation des moyens d action, commande des animations, soutien à la coordination de la mise en oeuvre - Evaluation des résultats et conseils pour la suite Estimation : 35 heures, soit CHF 4'800.- TTC + frais. Exemple 2 - Présentation de l action - Conseil pour la préparation et la mise en oeuvre donnés au cours d une séance avec l équipe de projet - Conseils pour le suivi et la mise en valeur des résultats. Estimation : 15 heures, soit CHF 2'050.- TTC + frais. 6.4 Mesures techniques Certains distributeurs d électricité mettent gratuitement à disposition des compteurs, voire les installent et interprètent les résultats sans facturer leurs prestations. Les prestations suivantes peuvent être fournies par un conseiller externe : - choix des mesures, pose des compteurs, évaluation des résultats mesurés - instructions aux services techniques - hotline technique durant l action - location de compteur - affichage des résultats Estimation pour un bâtiment «standard» durant une action de 2 semaines : CHF 3' Après l action Après les Semaines de l énergie, les résultats sont évalués et interprétés. Les données mesurées et les propositions d amélioration émises par les collaborateurs constituent une bonne base pour des mesures d optimisation. Il est essentiel d informer les collaborateurs sur les résultats et les mesures. Pour obtenir un effet durable, il est recommandé de planifier des actions répétées. Exemples d actions répétées : information périodique (par exemple tous les trois mois) sur la consommation d électricité (à relever au compteur) ; information sur les mesures techniques ; journée d action avec distribution de pommes ou d autres moyens d action ; conseils sur les économies d énergie, donnés de manière attractive. SuisseEnergie pour les communes 9 / 10

10 8. Semaines de l énergie dans les bâtiments communaux : feedback Commune ou service responsable de l organisation : adresse : personne responsable de la commune / du service conseiller(-ère) externe : Déroulement des Semaines de l énergie du au nombre de bâtiments nombre de collaborateurs(-trices) mesure de la consommation d électricité consommation d électricité avec / sans week-end? avec / sans nuit? consommation avant l action en kwh/semaine : consommation après l action en kwh/semaine : part estimée par rapport à la consommation globale en électricité du bâtiment en % : Quelles mesures urgentes ont été déclenchées par les Semaines de l énergie? Quelles mesures sont prévues afin d obtenir un effet durable à long terme? (par exemple des actions répétées, partielles etc.) Remarques concernant les moyens d action : Evaluation de l action par la commune ou le service : Les données ci-dessus sont utilisées par SuisseEnergie pour le contrôle des résultats pour les communes. Merci de retourner ce formulaire à : RBS Consulting, Regula Bachmann-Steiner, Marktgasse 10, 4310 Rheinfelden, Tél , Fax , Mail Commande de matériel et contact pour la Suisse romande : bio-eco (coordonnées en page 2) 10 / 10

1. Contact avec la clientèle

1. Contact avec la clientèle 1. Contact avec la clientèle Objectif évaluateur 1.1.1 Mener des entretiens Cet objectif est mis en œuvre et évalué en entreprise. Les bases théoriques sont fournies à l école. Je comprends les énoncés

Plus en détail

Remarques importantes:

Remarques importantes: Formulaire de demande de subventions 2016 - Promotion de projets dans le cadre du programme SuisseEnergie pour les communes, pour les cités de l énergie LA PRÉSENTE NOTICE A ÉTÉ ÉLABORÉE POUR UNIFIER LES

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

Question 1 : Quelle mode de fonctionnement pour l EcoTeam?

Question 1 : Quelle mode de fonctionnement pour l EcoTeam? EcoTeams dans les structures publiques Compte rendu de l atelier «Ruche» Rencontre du réseau de coaches internes - Mons Jeudi 12 novembre 2015 Synthèse de l exercice de production en sous-groupes autour

Plus en détail

Séance d information CEI 6 février 2013

Séance d information CEI 6 février 2013 Le certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB) un outil probant d'analyse et de conseil Bureau EHE SA Route de la Fonderie 2 CH 1700 Fribourg Tél. +41 (0)26 309 20 90 Fax +41 (0)26 309 20 98 information@bureau-ehe.ch

Plus en détail

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Atelier sur le renforcement des programmes Partenariats provinciaux en action Du 14 au 16 mars 2007 Comment planifier une campagne provinciale

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2015"

Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2015 Description & Bon de commande de l étude Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2015" Objectifs de l'étude L'évolution du tourisme de loisir et des déplacements

Plus en détail

Ambassadeurs Rehabitat

Ambassadeurs Rehabitat Ambassadeurs Rehabitat Le projet Rehabitat à la Menuisière doit être le projet des habitants. Nous proposons la mise en place d Ambassadeurs Rehabitat dans chaque cage d escalier. Le rôle d ambassadeur

Plus en détail

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A)

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A) DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département Développement des compétences et parcours de carrière Contact Nathalie GIGOT Tél : 01 41 90 34 66 Fax : 01 41 90 34 09 E-mail

Plus en détail

Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions

Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions La rénovation thermique avec Ecobuilding Situation actuelle L opportunité de rénover maintenant Le programme Ecobuilding

Plus en détail

Stages en bibliothèque pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle

Stages en bibliothèque pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle Stages en bibliothèque pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle De nombreux bibliothécaires se sont déjà interrogés sur la manière d organiser un stage en bibliothèque

Plus en détail

Référentiel des activités

Référentiel des activités Référentiel des activités professionnelles Annexe I Arrêté du 29 juillet 1998 1. Appellation du diplôme Baccalauréat professionnel Spécialité restauration. 2. Champ d activités Définition Le titulaire

Plus en détail

Ecole du Cherrat de Saint-Prex : 35% d'économies en 5 ans

Ecole du Cherrat de Saint-Prex : 35% d'économies en 5 ans Si cet e-mail ne s affiche pas correctement, veuillez cliquez ici. Madame, La commune de Saint-Prex est à l'honneur pour notre première newsletter de l'année. C est l occasion de découvrir les actions

Plus en détail

OPTIMISER LE TRAVAIL DE L EQUIPE MUNICIPALE

OPTIMISER LE TRAVAIL DE L EQUIPE MUNICIPALE L EQUIPE MUNICIPALE PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Programme d une journée 2016 6 février 19 mars, 11 avril, 23 avril, 28 mai, 25 juin, 9 juillet Optimiser le travail de l équipe municipale, favoriser la motivation

Plus en détail

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Association Suisse pour Systèmes de Qualité et de Management (SQS) Service à la clientèle SQS Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Règles de transition Table des matières 1. Publication

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

Sécurité des patients Suisse

Sécurité des patients Suisse Elle est organisée par la fondation Sécurité des patients Suisse Semaine d action la sécurité des patients Dialogue avec les patientes et les patients Présentation De quoi s agit-il? 3 Public cible et

Plus en détail

Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES

Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES Etabli le: 01.12.2004 Actualisé le: 04.08.2008 Soutenu par: Mobilservice PRATIQUE c/o beco Economie bernoise Protection contre les immissions Laupenstrasse

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION I - APPELLATION DU DIPLOME Baccalauréat professionnel Restauration. II - LE CHAMP D'ACTIVITE Définition Le titulaire du baccalauréat professionnel Restauration est un professionnel très qualifié, immédiatement

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de production des Industries Chimiques : niveau III* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence est celui

Plus en détail

Formaliser le document unique

Formaliser le document unique Le document unique d évaluation des risques et autres documents obligatoires Formaliser le document unique Référence Internet Le document unique est un support écrit indispensable pour l employeur car

Plus en détail

S implanter à l aéroport

S implanter à l aéroport S implanter à l aéroport 1 Sommaire I Conditions d occupation. 3 1- Domaine public.. 3 2- Investissements / travaux.. 4 3- Durée d autorisation 4 4- Conditions financières.. 5 II Exploitation du point

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CHAMPIONNATS DES ECAILLERS 2014

CAHIER DES CHARGES CHAMPIONNATS DES ECAILLERS 2014 CAHIER DES CHARGES CHAMPIONNATS DES ECAILLERS 2014 I PRESENTATION Le C.N.C.,, est l organisme représentatif des producteurs, distributeurs et transformateurs des coquillages d élevage en France. Il coordonne

Plus en détail

Installation pilote de panneaux photovoltaïques sur le toit de la salle de gymnastique du Grand-Pont

Installation pilote de panneaux photovoltaïques sur le toit de la salle de gymnastique du Grand-Pont COMMUNE DE LUTRY PREAVIS MUNICIPAL N 1179 / 2012 Installation pilote de panneaux photovoltaïques sur le toit de la salle de gymnastique du Grand-Pont Au Conseil communal de Lutry, Monsieur le Président,

Plus en détail

Cas pratique ETRE ET RESTER MOBILE

Cas pratique ETRE ET RESTER MOBILE Cas pratique ETRE ET RESTER MOBILE Etabli le : 15.03.2004 Actualisé le : 24.01.2007 Soutenu par: Mobilservice Pratique c/o beco Economie bernoise Protection contre les immissions Laupenstrasse 22, 3011

Plus en détail

Procédures du placement médias gouvernemental

Procédures du placement médias gouvernemental Procédures du placement médias gouvernemental À L INTENTION DES ORGANISMES PUBLICS Placement médias Direction des moyens de communication Centre de services partagés du Québec Mars 2015 Table des matières

Plus en détail

Myboolo : mode d emploi

Myboolo : mode d emploi Myboolo : mode d emploi Myboolo est un logiciel en ligne d offre, confirmation de commande, bon d intervention ou de livraison, facturation, suivi des paiements et des offres, Myboolo est donc accessible

Plus en détail

SelectLine Entreprise. Version 15. Description exhaustive. des. modifications et nouveautés

SelectLine Entreprise. Version 15. Description exhaustive. des. modifications et nouveautés SelectLine Entreprise Version 15 Description exhaustive des modifications et nouveautés Copyright 2015 by SelectLine Software AG, CH-9016 St. Gallen 28.10.2015 / Gea 1 Table des matières 1 Nouvelle version

Plus en détail

Plan directeur énergie citinergy CAD bois

Plan directeur énergie citinergy CAD bois Plan directeur énergie citinergy CAD bois Daniel Rey, délégué à l énergie 5 novembre 2015 L énergie dans les bâtiments Évolution des besoins 2010 2020 2030 thermique pour le chauffage 100 80 10 pour l

Plus en détail

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu.

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu. P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r et Guide d utilisation 008 www.paruvendu.fr Bienvenu sur l Espace Promoteur A travers ce guide de l utilisateur, nous

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2008 09 38 0274 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

business center mode d emploi

business center mode d emploi business center mode d emploi p.03 Mon audience mesurée p.20 Ma mise à jour p.30 Ma gestion Je pilote mon audience depuis mon tableau de bord J actualise mon site Internet Je consulte ma commande en détail

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

La rénovation thermique en toute simplicité

La rénovation thermique en toute simplicité Présentation en 4 étapes La rénovation thermique en toute simplicité La plateforme Ecobuilding Accompagnement et suivi Lois et Subventions Conclusion S. Pasche C. Weinmann F. Gass S. Pasche Ecobuilding

Plus en détail

ACHAT GROUPE DE GAZ NATUREL LANCÉ PAR LE GIP RESAH. Date limite d adhésion 24.07.2015

ACHAT GROUPE DE GAZ NATUREL LANCÉ PAR LE GIP RESAH. Date limite d adhésion 24.07.2015 ACHAT GROUPE DE GAZ NATUREL LANCÉ PAR LE GIP RESAH Date limite d adhésion 24.07.2015 1 SOMMAIRE Page Présentation du Resah 3 Le contexte législatif 4 A qui s adresse ce marché? 5 Les principes de la mise

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES SERVICES EN LIGNE DE L OMPIC

GUIDE D UTILISATION DES SERVICES EN LIGNE DE L OMPIC GUIDE D UTILISATION DES SERVICES EN LIGNE DE L OMPIC Mars 2016 TABLE DES MATIERES Présentation des services-------------------------------------------------------------------------------------------------3

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES. Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES. Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES Agence régionale de l innovation 31685 Toulouse Cedex Objet de la consultation : Formation, coaching stratégique et accompagnement

Plus en détail

Participation Réussie À

Participation Réussie À Votre Guide Pour Une Participation Réussie À Foreignerslife Tout ce dont vous avez besoin Votre to-do list pour avant, pendant et après le salon Foreignerslife TABLE OF CONTENTS I. Avant Le Salon : Préparez

Plus en détail

PRODUITS ET TARIFS MARCHE PUBLICITAIRE 2012. Produits et tarifs marche publicitaire 2012 1

PRODUITS ET TARIFS MARCHE PUBLICITAIRE 2012. Produits et tarifs marche publicitaire 2012 1 PRODUITS ET TARIFS MARCHE PUBLICITAIRE 2012 Produits et tarifs marche publicitaire 2012 1 PAQUET DE DONNEES POUR LA PLANIFICATION MEDIA PROFESSIONNELLE Forfait Bref descriptif Mode de Standard Professional

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

ESPACES + Guide découverte du portail Web clients de RTE SOMMAIRE

ESPACES + Guide découverte du portail Web clients de RTE SOMMAIRE SOMMAIRE Les nouveautés Gérer vos accès à l espace personnalisé Suivre vos paiements de factures Consulter et télécharger vos données de comptage Suivre les engagements de qualité d électricité Déclarer

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés. 24 points 3 points. 4 points.

CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés. 24 points 3 points. 4 points. CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés Dossier 1 LA MISE EN PLACE DES VISITES D ENTREPRISE 1.1 Pourquoi peut-on dire que les visites d entreprise

Plus en détail

P R I X É c o l e s 2 0 1 6

P R I X É c o l e s 2 0 1 6 P R I X É c o l e s 2 0 1 6 Règlement Intérieur ARTICLE 1 : LE PRIX Le Prix «Écoles» a pour vocation de récompenser les écoles et les étudiants qui auront su présenter le projet le plus pertinent en réponse

Plus en détail

Le simulateur de la CWaPE. Manuel d utilisation simplifié Résultats

Le simulateur de la CWaPE. Manuel d utilisation simplifié Résultats Le simulateur de la CWaPE Manuel d utilisation simplifié Résultats Qu est-ce que le simulateur? Où trouver le simulateur? Le simulateur CWaPE: - est une comparaison objective des différents contrats de

Plus en détail

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise Créateurs/repreneurs d entreprise, chefs d entreprise, conjoints, salariés, associés Définir ses outils de communication

Plus en détail

Brevet fédéral de Chef-fe de projet ou Chef-fe de production en menuiserie/ébénisterie

Brevet fédéral de Chef-fe de projet ou Chef-fe de production en menuiserie/ébénisterie Brevet fédéral de Chef-fe de projet ou Chef-fe de production en menuiserie/ébénisterie Partenariat: Chef de projet - Chef de production Après l obtention du certificat fédéral de capacité, le premier stade

Plus en détail

Modélisation systémique de l'organisation

Modélisation systémique de l'organisation Modélisation systémique 1 2005-09-06 Modélisation systémique de l'organisation Ce chapitre vise à introduire à la modélisation d un système organisationnel. On explique d abord quelques notions liées à

Plus en détail

Déposer des journaux Marche à suivre

Déposer des journaux Marche à suivre Déposer des journaux Marche à suivre Edition 2015 1 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Contenu du document 3 1.2 Fonction «Bordereau de dépôt Journaux» 3 2 Etablir un bordereau de dépôt 4 2.1 Sélectionner

Plus en détail

Aide-mémoire 08. Le stage d observation. Mémento à l usage de l entreprise pour la conduite de stages d observation

Aide-mémoire 08. Le stage d observation. Mémento à l usage de l entreprise pour la conduite de stages d observation Aide-mémoire 08 Le stage d observation Mémento à l usage de l entreprise pour la conduite de stages d observation But d un stage d observation Par le travail pratique et en se forgeant sa propre opinion,

Plus en détail

I. Se connecter sur : http://www.chats-de-france.com

I. Se connecter sur : http://www.chats-de-france.com MODE D EMPLOI 1 SOMMAIRE I. Se connecter sur : http://www.chats-de-france.com...3 II. Créez votre site internet sur chats-de-france.com...4 A. Validation des sites...5 Options des sites...5 Pension...5

Plus en détail

épargne SALARIALE DES SERVICES SUR MESURE POUR LA GESTION DE VOTRE DISPOSITIF D épargne SALARIALE

épargne SALARIALE DES SERVICES SUR MESURE POUR LA GESTION DE VOTRE DISPOSITIF D épargne SALARIALE Tenue de Compte épargne SALARIALE DES SERVICES SUR MESURE POUR LA GESTION DE VOTRE DISPOSITIF D épargne SALARIALE Faire équipe avec votre société pour le succès de votre plan d épargne salariale Mettre

Plus en détail

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY MARCHE A BONS DE COMMANDE MARCHÉ N 1/ST/2013 REGLEMENT DE LA

Plus en détail

Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet»

Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet» Cahier des charges Prestataires Programme «Promotion des entreprises (TPE/PME) sur Internet» 1. Le contexte : Pour la grande majorité des TPE/PME, la promotion sur un plan tant national qu international

Plus en détail

I-RESERVATION ONLINE DEPUIS CHORUS-DT... 3

I-RESERVATION ONLINE DEPUIS CHORUS-DT... 3 Sommaire I-RESERVATION ONLINE DEPUIS CHORUS-DT... 3 Recherche Traveldoo... 6 Sélection des prestations... 7 Confirmation... 9 Finalisation de l OM Chorus-DT... 10 Processus de validation dans Chorus-DT...

Plus en détail

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières 1. Présentation de L'entreprise INC 1.1 Identification de l entreprise 1.2 Mission de l entreprise 1.3 Historique 1.4

Plus en détail

Manuel utilisateur e-smile / fiches synthétiques 1. CONNEXION AU PORTAIL 2. RESERVATION DE VOL/TRAIN

Manuel utilisateur e-smile / fiches synthétiques 1. CONNEXION AU PORTAIL 2. RESERVATION DE VOL/TRAIN CONNEXION AU PORTAIL Pour vous connecter : https://www.selectour-affaires.com Identification Saisir l identifiant et le mot de passe fournis par votre agence Selectour La page p d accueil Identifiant :

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

«LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION» LANCEMENT DE L OFFRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION

«LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION» LANCEMENT DE L OFFRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 mars 2010 «LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION» LANCEMENT DE L OFFRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION DE LA BANQUE POSTALE La Banque Postale lance, à partir

Plus en détail

FORMULAIRE D'INSCRIPTION POUR EXPOSANT

FORMULAIRE D'INSCRIPTION POUR EXPOSANT 1 er salon suisse du fitness/wellness et de la course à pied Les 8 et 9 octobre 2016 www.fitnmove.ch ATTRIBUTION DES EMPLACEMENTS DES JUIN 2016 FORMULAIRE D'INSCRIPTION POUR EXPOSANT Les données indiquées

Plus en détail

Le meilleur raccordement fixe chez vous.

Le meilleur raccordement fixe chez vous. 115984 fr 01.2011 10000 SCS-RES-DIM-MCP-MSX Le meilleur raccordement fixe chez vous. Economyline ou Multiline ISDN, vous avez le choix. janvier 2011. Informations. Pour de plus amples informations, veuillez

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Pour la réussite de votre entreprise

Pour la réussite de votre entreprise Pour la réussite de votre entreprise : Osez la formation! Perfectionnement Diplômante supplément catalogue formation avril - mai - juin 2014 www.cma92.fr Comptabilité Gestion Commercial Communication Informatique

Plus en détail

Contenu de la norme ISO 50001-2011

Contenu de la norme ISO 50001-2011 Contenu de la norme ISO 50001-2011 22 novembre 2011 Virginie BUCHHEIT Luxcontrol 1, av. des Terres Rouges BP 349 L-4004 Esch/Alzette Tel : +352 54 77 11 281 Fax : +352 54 77 11 266 www.luxcontrol.com Email:

Plus en détail

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE

LE GESTIONNAIRE LEADER : SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE SON RÔLE, SES RESPONSABILITÉS DE GESTION ET SON AUTORITÉ DÉCISIONNELLE CLARIFIER SA CONTRIBUTION À SON ORGANISATION. SITUER SON RÔLE DANS SON ORGANISATION ET INVENTORIER SES RESPONSABILITÉS DE GESTION.

Plus en détail

Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE

Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE Devis sans erreur Commandes sans erreur Intelligence artificielle

Plus en détail

Les Nouveaux comportements de la clientèle Loisir en Agences de voyages

Les Nouveaux comportements de la clientèle Loisir en Agences de voyages Bon de commande de l étude exclusive conclue fin septembre 2009 Les Nouveaux comportements de la clientèle Loisir en Agences de voyages Etude barométrique - 2ème vague septembre 2009 (après une 1 ère de

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Ville de Verneuil-en-Halatte

Ville de Verneuil-en-Halatte Centre Communal d Action Sociale Ville de Verneuil-en-Halatte CONSULTATION N 01/2014 FOURNITURE DES COLIS DE NOEL DESTINÉS AUX PERSONNES AGÉES DE 66 ANS ET PLUS DE LA COMMUNE DE VERNEUIL-EN-HALATTE Marché

Plus en détail

Guide d'utilisation à l'attention des écoles et des établissements participant à l'opération «Catalogue Chèque Ressources».

Guide d'utilisation à l'attention des écoles et des établissements participant à l'opération «Catalogue Chèque Ressources». Guide d'utilisation à l'attention des écoles et des établissements participant à l'opération «Catalogue Chèque Ressources». 1 / 9 Présentation Le catalogue chèque ressources est un portail de référencement

Plus en détail

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5.8 NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5. Deux axes d orientation Ergonomie Richesse fonctionnelle Installation Une nouvelle procédure d installation du logiciel est mise en service. Elle distingue deux fichiers

Plus en détail

professionnel et convivial

professionnel et convivial professionnel et convivial ARCO ADRESSES ARCO Adresses est une gestion de contacts performante particulièrement adaptée à des activités de marketing. Il est facile de reprendre automatiquement des adresses

Plus en détail

FAQ Parking PPC de SEDO. NicLine

FAQ Parking PPC de SEDO. NicLine FAQ Parking PPC de SEDO NicLine La reproduction, transmission, distribution totale ou partielle ou l'exercice de tout droit d'auteur sur le présent document, est interdite sans autorisation préalable de

Plus en détail

Analyses énergétiques de bâtiments Descriptif de l'offre

Analyses énergétiques de bâtiments Descriptif de l'offre Analyses énergétiques de bâtiments Descriptif de l'offre 1 Contexte La Commune mandante souhaite promouvoir les analyses énergétiques des bâtiments d habitation (habitat individuel ou collectif) et offre,

Plus en détail

TARIFS. Pour bénéficier de ce stand, vous devez remplir les conditions suivantes :

TARIFS. Pour bénéficier de ce stand, vous devez remplir les conditions suivantes : TARIFS Les stands amateurs sont au tarif de 45 et composés d une grande table avec 2 chaises La disponibilité et le nombre de tables seront attribués après étude des demandes. Cette somme couvre également

Plus en détail

Manuel d utilisation Guide du créateur et du donateur du module Liste de cadeaux PRO par Alize Web

Manuel d utilisation Guide du créateur et du donateur du module Liste de cadeaux PRO par Alize Web Manuel d utilisation Guide du créateur et du donateur du module Liste de cadeaux PRO par Alize Web DESCRIPTION 2 En tant que créateur 2 En tant que donateur 2 BON CADEAU 3 A quoi sert un bon cadeau? 3

Plus en détail

Manuel d utilisation rapide du Web2Print de Bio Suisse (Janvier 2010)

Manuel d utilisation rapide du Web2Print de Bio Suisse (Janvier 2010) Manuel d utilisation rapide du Web2Print de Bio Suisse (Janvier 2010) Ce manuel d utilisation rapide a pour but de vous familiariser avec le Web2Print de Bio Suisse. Il ne contient pas toutes les étapes

Plus en détail

CONSEILS-SANTÉ COMPÉTENTS 24 HEURES SUR 24, 365 JOURS PAR AN

CONSEILS-SANTÉ COMPÉTENTS 24 HEURES SUR 24, 365 JOURS PAR AN D E M A N D M A N A G E M E N T 24 HEURES SUR 24, 365 JOURS PAR AN CONSEILS-SANTÉ COMPÉTENTS NOVATEUR, ATTRACTIF, ORIENTÉ SUR LA CLIENTÈLE, COMPÉTENT ET DE PREMIER ORDRE. Depuis le mois de mars 2000, le

Plus en détail

L initiative PME à l Agence spatiale européenne

L initiative PME à l Agence spatiale européenne l iniative pme L initiative PME à l Agence spatiale européenne F. Doblas & N. Bougharouat Bureau de la Politique industrielle, Section des Relations industrielles, ESA, Paris L initiative PME de l ESA

Plus en détail

FORMATION au logiciel de dimensionnement de bâtiments passifs PHPP (Passive House Planning Package)

FORMATION au logiciel de dimensionnement de bâtiments passifs PHPP (Passive House Planning Package) FORMATION au logiciel de dimensionnement de bâtiments passifs PHPP (Passive House Planning Package) Qu est ce que le PHPP? Le PHPP (Passive House Planning Package) est à la "maison passive" ce que les

Plus en détail

IO services. Une marque

IO services. Une marque Une marque 1_ La saisie des prestations... 4 2_ Vos clients & contact... 5 3_ La fonction Mandats / Projets... 6 3a_ La création des tâches... 7 3b_ La validation des prestations... 7 4_ Web Access & PDA...

Plus en détail

En partenariat avec La Maison Passive France :

En partenariat avec La Maison Passive France : Offre de formation Concepteur Européen Maison Passive (CEPH) Certified European Passive House Designer En partenariat avec La Maison Passive France : 10 jours (9, 10, 22, 23 juin, 5 et 6 juillet, 13,14,

Plus en détail

Kit media 2006 100% sport, nature et aventure krapahut

Kit media 2006 100% sport, nature et aventure krapahut it media 100% sport, nature et aventure rapahut 1) Qu est-ce que Krapahut.com? 2) Krapahut, nouveau concept et forte valeur ajoutée 3) Que trouve-t-on sur Krapahut.com? 4) Tarifs «à la carte» 5) Où annoncer

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Régler efficacement les dépenses commerciales

Régler efficacement les dépenses commerciales MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Gain de temps et économies dans la gestion des frais Courir après les notes de

Plus en détail

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI

LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI Les cordées «Bac Pro/BTS» Fiche-conseils Matières professionnelles BAC GA LIAISON BAC GA BTS AG PME-PMI BTS AG PME-PMI Résultats Compétences Activités Tâches 1.1.1 Tenue des dossiers fournisseurs et sous

Plus en détail

PRODUITS ET TARIFS Pour LE MARCHé PUBLICITAIRE 2015. Produits et tarifs marché publicitaire 2015 1

PRODUITS ET TARIFS Pour LE MARCHé PUBLICITAIRE 2015. Produits et tarifs marché publicitaire 2015 1 PRODUITS ET TARIFS Pour LE MARCHé PUBLICITAIRE 2015 Produits et tarifs marché publicitaire 2015 1 Paquet de données pour une planification média professionnelle Forfait Bref descriptif Mode de Standard

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

ASES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8. QUESTIONS ET RéPONSES

ASES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8. QUESTIONS ET RéPONSES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8 ASES QUESTIONS ET RéPONSES Centre suisse d études pour la rationalisation de la construction CRB www.crb.ch Tests des chapitres 1-8 Test du

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

GAIA Appréciation des ITA

GAIA Appréciation des ITA Département des ressources humaines Bureau des ITA GAIA Appréciation des ITA QUESTIONS/RÉPONSES TOUT SAVOIR SUR : Le site GAIA Vos codes d accès Vos droits à promotion Votre dossier d appréciation, votre

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

Le dépôt des candidatures est ouvert du 4 janvier au 26 février 2016.

Le dépôt des candidatures est ouvert du 4 janvier au 26 février 2016. Règlement de la deuxième édition (2016-2018) Lausanne, novembre 2015 1. Généralités Reconnu à l échelle internationale, le Musée de l Elysée est l un des plus importants musées entièrement consacrés à

Plus en détail

LE NOUVEAU MEMENTO PROCEDURES

LE NOUVEAU MEMENTO PROCEDURES LE NOUVEAU MEMENTO PROCEDURES 04.06.2013 SOMMAIRE 1. Réception par satellite, mode d emploi p.3 Offres et tarifs Approvisionnement en cartes Prise d abonnement Echange de cartes Résiliation/ restitution

Plus en détail