SOUS LA LOUPE. 1. point de départ : La loi du 14 décembre 2000 relative au temps de travail. 2. L exception : la Loi sur le travail

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOUS LA LOUPE. 1. point de départ : La loi du 14 décembre 2000 relative au temps de travail. 2. L exception : la Loi sur le travail"

Transcription

1 Alors qu est en discussion au niveau européen la modification de la Directive sur le temps de travail (2003/88/CE), nous revenons dans ce Trait d Union sur le régime actuellement en vigueur chez nous dans le secteur public. TEMPS DE TRAVAIL DANS LES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES Quelle sont les lois, le régime et la durée de la semaine de travail dans la commune? Diffèrent-ils selon qu il s agit de fonctionnaires ou de travailleurs employés dans le cadre d un contrat de travail? Si les dispositions légales se ressemblent, il convient de veiller à ce que les règles restent bien séparées. D autant plus qu il n y a pas eu pendant longtemps de règlement disponible pour le secteur public. Deux lois régissent les aspects du temps de travail, et ont chacune un champ d application distinct 1. Elles reposent toutes deux sur la même philosophie de protection du travailleur. Ce pourquoi nous trouvons dans les textes de nombreuses dispositions sur la durée maximale du travail et le repos, mais moins sur le temps de travail minimal. 1. point de départ : La loi du 14 décembre 2000 relative au temps de travail La loi du 14 décembre a consacré un régime de travail pour le personnel des services publics. En transposant une directive européenne 3, elle instaure un régime propre pour la partie du personnel des services publics qui était auparavant exclue du champ d application de la Loi sur le travail 4. La loi s applique à tous les travailleurs, à savoir statutaires et ceux liés par un contrat de travail et mêmes les stagiaires et intérimaires 5. La nature du statut juridique ne joue donc ici aucun rôle. La loi ne s applique par contre pas aux travailleurs d établissements qui exercent une activité industrielle ou commerciale et des établissements qui dispensent des soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène. Leur temps de travail est régi, lui, par la Loi sur le travail 6. Et enfin, le personnel des zones de police voit lui aussi son régime réglé dans un Arrêté royal distinct 7. La loi ne définit pas précisément qui est employeur. L employeur est la personne qui emploie le travailleur dont nous venons de parler 8. Il s agit donc in casu de l administration communale et du CPAS. 2. L exception : la Loi sur le travail Pour plusieurs administrations, il n y a pas de discussion. Ainsi, tous les services administratifs de la relèvent sans aucun doute de la Loi relative au temps de travail. A contrario, les maisons de repos ou hôpitaux du CPAS relèvent quant à eux de la Loi sur le travail puisqu il s agit d établissements qui dispensent des soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène. Dans la pratique, il n est pas toujours aisé de déterminer la loi applicable. Un établissement Dans un arrêt, la Cour constitutionnelle a défini le terme établissement dans le sens général de toute entité qui, au sein du pouvoir public dont elle émane, exerce une activité qui, comme telle, n est pas une fonction du pouvoir public mais qui revêt un caractère commercial ou industriel ou encore de soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène 9. Le caractère juridique de l organisation n est donc pas ici un critère déterminant, d autant plus que la loi ne requiert même pas que celle-ci dispose d une personnalité juridique distincte. Ainsi, le personnel d une maison de repos sans personnalité juridique propre relève tout autant de la Loi sur le travail que celui d une maison de repos doté de personnalité juridique. En cas de doute, c est donc l examen de l activité principale qui déterminera laquelle des lois est d application. Les médecins, vétérinaires, dentistes, médecins spécialistes en formation et les étudiants stagiaires sont exclus de l application de la plupart des dispositions de 28 T 1 Il y a la Loi sur le travail (la loi du 16 mars 1971, M.B. 30 mars 1971) et la Loi relative au temps de travail (la loi du 14 décembre 2000, M.B. 5 janvier 2001). Les deux lois ont un champ d application différent, mais sont toutes deux valables pour le secteur public. 2 Loi du 14 décembre 2000 fixant certains aspects de l aménagement du temps de travail dans le secteur public, M.B. 5 janvier Directive 93/104/CE du Conseil du 23 novembre 1993 concernant certains aspects de l aménagement du temps de travail. 4 La Loi sur le travail ne s applique pas au personnel des communes ou des CPAS. 5 Cela comprend également les contrats de première expérience professionnelle. 6 Loi sur le travail du 16 mars A.R. du 30 mars 2001 portant la position juridique du personnel des services de police. 8 Art. 3, 2 Loi relative au temps de travail. 9 Arrêt n 130/99, 7 décembre 1999,

2 la Loi sur le travail. Ils ne bénéficient d aucune protection pour le repos du dimanche, le temps de travail, le travail de nuit, le respect des horaires ou les pauses et temps de repos. Dans les hôpitaux ou maisons de repos du CPAS, la Loi sur le travail est certes applicable mais pas pour ces catégories de personnes. Activité commerciale Si les activités de soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène sont encore faciles à déterminer, il n en est pas de même pour celles de nature commerciale, le législateur n en ayant pas déterminé clairement le périmètre. Dès lors, à laquelle des deux lois soumettre le personnel de la piscine communale? Dans le même arrêt, la Cour constitutionnelle a défini que pour déterminer le caractère commercial d une activité, il convient d examiner le principe général de continuité et le fait que le service public doit garantir en permanence la satisfaction des besoins d intérêt général 10. Dans un arrêt, le Conseil d État a également fixé des critères : la nature des activités, l objet du service, l origine des ressources, les modalités de fonctionnement 11. Pour revenir à notre exemple, la Cour d Appel de Bruxelles ne considère pas non plus l exploitation d une piscine communale comme une activité commerciale au sens de la Loi sur le travail 12. Et selon le SPF ETCS 13, les piscines autonomes, disposant d une personnalité juridique distincte et qui demandent des droits d entrée, doivent quant à elles être considérées comme des entités exerçant une activité commerciale. Elles sont soumises à la Loi sur le travail. Dans un jugement du tribunal du travail de Gand, le juge a fixé lui aussi quelques critères : - la nature de l activité principale ; - l intérêt public du service fourni ; - l origine des ressources ; - les modalités de fonctionnement (conforme au marché ou pas) ; - l objectif visé de l établissement 14. Dans ce litige, il s agissait d une intercommunale mixte chargée de l enlèvement des déchets. L affaire n est pas encore tranchée définitivement, parce qu un recours a été introduit. Mais les critères utilisés par le juge constituent un bon fil conducteur pour déterminer la loi applicable. En tout cas, il s agira à chaque fois d une question de faits, dans laquelle la commune ou le CPAS pourra éventuellement demander l avis du SPF ETCS. 3. Qu est-ce qu un travailleur à temps plein? La Loi relative au temps de travail se base sur celui à temps plein, sans que ce dernier soit défini. Pour les contractuels, un Arrêté royal 15 définit cependant le temps plein par un travailleur dont la durée contractuelle normale correspond à la durée de travail maximale en vigueur dans l entreprise en vertu de la loi. Selon la Loi relative au temps de travail, il s agit donc de 38 heures par semaine en moyenne Temps de travail La durée ou le temps de travail est celui pendant lequel le travailleur est à la disposition de l employeur 17. Le temps de repos est alors celui qui n est pas considéré comme du temps de travail. Un arrêt de la Cour du travail de Bruxelles stipulait que : Le temps de pause dont le travailleur peut disposer librement sans avoir à attendre un appel imprévu, dont la possibilité continuelle le maintiendrait sans interruption à la disposition de l employeur, n est pas du temps de travail et ne doit pas être rémunéré, même si le travailleur passe ce temps de pause sur le lieu de travail 18. Les déplacements entre différents services de la commune ou du CPAS sont considérés comme temps de travail, étant donné qu à ce moment, on est à la disposition de l employeur. C est également le cas pour les formations auxquelles la participation est obligatoire. A contrario, cela ne s applique pas nécessairement aux formations suivies volontairement. Elles peuvent ne pas être considérées comme temps de travail 19. Les discussions les plus difficiles portent sur les services de garde, et plus particulièrement sur la garde dormante. Des questions préjudicielles ont été posées à ce propos à la Cour de justice européenne, qui a conclu en vertu de la Directive ayant servi de base à la Loi relative au temps de travail que le temps de travail est celui durant lequel le travailleur est actif, à la disposition de l employeur et exerce ses activités ou sa fonction. Ainsi, la Cour de justice a jugé temps de travail celui durant lequel les médecins espagnols doivent être présents au centre de santé durant leur garde. Dans une autre affaire, en Allemagne, la Cour a également décidé que la garde dormante à l hôpital est assimilée au temps de travail. Et chez nous, un arrêt de 2009 de la Cour du travail de Mons va dans le même sens Arrêt n 130/99, 7 décembre 1999, 11 Cons. d État, 18 avril 1997, n Bruxelles, 1 er mars 1995, Revue de droit pénal, 1995, p Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation Sociale. 14 T. trav. Gand (1re Chambre), 29 juin 2007, A.R Art. 9 A.R. du 10 juin 2001 portant définition uniforme de notions relatives au temps de travail à l usage de la sécurité sociale, en application de l article 39 de la loi du 26 juin 1996 portant modernisation de la sécurité sociale et assurant la viabilité des régimes légaux des pensions. 16 Art. 8 1 Loi relative au temps de travail. 17 Art. 8 1 Loi relative au temps de travail. 18 C. Trav. Bruxelles, 25 avril 2005, Or. 2005, n 9, Des formations volontaires sont prévues dans la Charte sociale : elles doivent être suivies sur une base volontaire et en dehors des heures de travail. 20 C. Trav. Mons, 3 mars T 29

3 5. Périodes assimilées Si le temps de travail dépend de la mise à disposition de l employeur, devrait-on en sortir de son champ la maladie, les congés ou les vacances? Non bien entendu, car le législateur a assimilé certaines absences au temps de travail. Périodes assimilées selon la Loi sur le travail Pour le secteur privé, les établissements qui exercent une activité industrielle ou commerciale, et les établissements qui dispensent des soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène, la Loi sur le travail stipule expressément qu à côté du temps de travail, les périodes assimilées entrent également en ligne de compte pour le calcul de la durée moyenne du travail 21. Les suspensions prévues dans la Loi relative aux contrats de travail sont également assimilées 22. Il s agit des jours de repos, des vacances et du petit chômage, ainsi que des absences pour cause de maladie. Périodes assimilées selon la Loi relative au temps de travail Pour le secteur public, assez curieusement, la Loi relative au temps de travail ne contient aucune disposition sur l assimilation. Mais en réponse à une question parlementaire, le ministre a indiqué que si elles entraînent une suspension du contrat de travail pour les contractuels, toutes les périodes (congé annuel de vacances, congé de maladie, jours fériés ) des statutaires sont assimilées à une activité de service 23. Dans sa réponse, le ministre renvoie aux congés, absences et dispenses de service stipulés dans l Arrêt royal relatif aux congés 24. En conclusion, nous pouvons dire qu à l instar de ce qui prévaut dans le secteur privé, les périodes de suspensions peuvent être assimilées au temps de travail. 6. Limites de la durée du travail La Loi relative au temps de travail stipule que la durée moyenne du temps de travail s élève à 38 heures par semaine, et qu elle est limitée à 50 heures. La Loi sur le travail fixe également une limite hebdomadaire. Limite journalière et hebdomadaire dans l administration Selon la Loi relative au temps de travail, on ne peut pas travailler plus de 11 heures par jour et à partir de plus de 6 heures, une demi-heure de repos doit être prévue. Chaque travailleur a droit à une période de repos de 11 heures successives entre la cessation et la reprise du travail. La durée du travail ne peut excéder en moyenne 38 heures par semaine sur une période de 4 mois. Les heures prestées en plus doivent être récupérées sous la forme de repos compensatoire. Selon la loi, cela doit se faire dans les 4 mois suivant la période de référence. Rien n empêche toutefois l administration de réglementer le transfert du repos compensatoire à une période ultérieure 25. À côté de cette moyenne, il existe encore un plafond absolu de 50 heures par semaine, auquel il ne peut être dérogé que pour les fonctions dirigeantes, les activités de garde, de surveillance et de permanence, les travaux urgents ou dans des situations exceptionnelles 26. La loi ne stipule rien d autre sur la manière dont cette période de référence doit être fixée. Les administrations locales peuvent en décider elles-mêmes. La notion d heure supplémentaire n est pas définie non plus, si bien que chaque administration est libre d en fixer les critères 27. La plupart des administrations locales disposent dans leurs statuts d une disposition qui fixe le nombre d heures pour la semaine. Limites selon la Loi sur le travail La journée de travail s élève à 8 heures, mais des dérogations sont possibles. Les travailleurs ont droit à un repos de 11 heures pour chaque période de 24 heures et à une pause s ils doivent travailler au moins 6 heures. Dans la Loi sur le travail, la semaine de travail s élève à 40 heures, mais ce nombre a été réduit à 38 heures par la loi du 10 août Pour les établissements qui dispensent des soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène, un Arrêté royal stipule que la limite de 50 heures par semaine peut être dépassée durant une période de 4 semaines 29. Toutes les heures qui dépassent la limite de 38 heures sont considérées 30 T 21 Art. 26 Loi sur le travail. 22 Loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail. 23 Q. et R., Chambre, , 14 octobre 2008, question n 450 (Van Cauter), A.R. du 19 novembre 1998 relatif aux congés et aux absences accordés aux membres du personnel des administrations de l État, M.B. 28 novembre Ce point de vue est sujet à discussion. Les pouvoirs publics fédéraux estiment que les congés qui n ont pas été pris dans les quatre mois sont perdus, alors que pour les fonctionnaires des administrations locales de la Région flamande, cette possibilité est prévue à l article 141 de l Arrêté sur le statut juridique du 7 décembre En Région de Bruxelles-Capitale, cela relève de l autonomie communale. 26 Art 5 2 Loi relative au temps de travail. 27 En Flandre, cela a été revu en profondeur dans l article 141 de l Arrêté sur le statut juridique. Désormais, une heure supplémentaire doit répondre à 3 conditions : 1) il doit s agir de prestations exceptionnelles, 2) qui sont fournies à la demande de l administration, 3) en plus des heures prestées par le membre du personnel sur une base hebdomadaire en vertu du régime de travail ordinaire. 28 Loi du 10 août 2001 relative à la conciliation entre l emploi et la qualité de vie, M.B. 15 septembre A.R. du 14 avril 1988 relatif à la durée du travail dans les établissements dispensant des soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène, M.B. 10 mai 1988.

4 comme des heures supplémentaires. Elles doivent donner lieu à un repos compensatoire ou être payées, sans que l employeur soit obligé de cumuler les deux. 7. Limites minimales Cette loi ne comprend aucune disposition sur le temps de travail minimal. Selon cette loi, la durée du travail ne peut pas être inférieure à trois heures par jour 30. Pour le personnel paramédical et les pharmaciens dans des établissements qui dispensent des soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène, il peut être dérogé à cette règle en vertu de l Arrêté royal du 18 juin Travail de nuit Selon la Loi relative au temps de travail, est un travail de nuit celui effectué entre 20 heures et 6 heures. Par principe, il est interdit de travailler durant la nuit. Néanmoins, des exceptions sont également prévues pour les dirigeants, les réunions tardives, les cas d urgence, les manifestations culturelles ou touristiques, le nettoyage, les réparations 32 Durant la nuit, la durée du travail ne peut pas dépasser 8 heures. Le travailleur a droit à un repos dans les 14 jours. La Loi sur le travail interdit également de travailler durant la nuit qui, tout comme pour la Loi relative au temps de travail, débute à 20 heures et se termine à 6 heures. Il existe des exceptions légales à cette interdiction de principe, notamment pour les établissements qui dispensent des soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène. 9. Travail le samedi et le dimanche Si le régime prévoir ce jour pour les prestations, alors, il est possible de travailler le samedi. Il existe toutefois une différence entre les heures prestées régulièrement le samedi (piscine, bibliothèque ) et celles prestées exceptionnellement. Par principe, il est interdit d occuper les travailleurs le dimanche 33, mais la loi autorise des exceptions pour la maintenance, dans des cas urgents ou pour des manifestations culturelles. Pour ces dérogations, un repos compensatoire doit être accordé dans les 14 jours suivant les prestations. Le repos compensatoire obligatoire ne doit pas être octroyé aux dirigeants. La Loi sur le travail prévoit aussi une interdiction de principe 34, avec quelques exceptions pour le nettoyage, les réparations, la maintenance ou les situations urgentes. Une exception générale est également applicable aux établissements qui dispensent des soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène 35. Selon la Loi sur le travail, les travailleurs qui travaillent le dimanche ont droit à un repos compensatoire au cours des 6 jours qui suivent le dimanche presté. Le repos s élève à une journée dès que les prestations ont dépassé 4 heures. Les prestations de moins de 4 heures donnent droit à une demi-journée de repos. Seules les heures supplémentaires prestées le dimanche donnent droit à un supplément de 100 % Travail un jour férié Établissements qui sont soumis à la Loi sur les jours fériés Les jours fériés rémunérés sont régis par la Loi relative aux jours fériés et l Arrêté royal correspondant 37. La loi ne s applique pas aux personnes employées par les communes et les établissements qui en dépendent, sauf s il s agit de membres du personnel qui sont employés par des établissements exerçant une activité industrielle ou commerciale ou par ceux dispensant des soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène. La Loi relative aux jours fériés a dont le même champ d application que celle sur le travail. La Loi relative aux jours fériés détermine 10 jours fériés légaux. Lorsque l un d entre eux tombe un dimanche ou un jour habituel d inactivité, il doit être remplacé. Cela doit se faire au niveau de la branche d activité ou de l entreprise. Pour le secteur public, le comité de négociation compétent doit donc négocier à ce propos. Est interdit le travail durant un jour férié ou de remplacement. En outre, le travailleur a droit à son salaire pour chaque jour férié ou de remplacement. 30 Cette disposition a été instaurée pour éviter les contrats d appel, selon lesquels le travailleur doit travailler durant les moments d affluence, répartis sur l ensemble du jour ouvrable, et peut être renvoyé à la maison à d autres moments. 31 A.R. du 18 juin 1990 déterminant les dérogations à la limite minimale de la durée des prestations des travailleurs, M.B. 30 juin Art. 132 Loi relative au temps de travail. 33 Art. 7 1 Loi relative au temps de travail. 34 Art. 11 Loi sur le travail. 35 Art. 66 Loi sur le travail. 36 Art Loi sur le travail. 37 Loi du 4 janvier 1974 relative aux jours fériés, M.B. 31 janvier 1974 ; et A.R. du 18 avril 1974 déterminant les modalités générales d exécution de la loi du 4 janvier 1974 relative aux jours fériés, M.B. 24 avril T 31

5 Commune et CPAS Les administrations qui sont soumises à la Loi relative au temps de travail ne sont pas liées par celle relative aux jours fériés. La première interdit uniquement le travail le dimanche, sans faire référence aux jours fériés. Pour le personnel des communes de la Région de Bruxelles-Capitale, l article 145 de la Nouvelle Loi communale est intégralement applicable, si bien que les communes, en vertu de leur autonomie, peuvent fixer cette matière dans leurs statuts Conclusion Les différentes législations se ressemblent très fort, pour fixer tant les pauses que les temps de travail. Souvent, on pense à tort que la Loi relative aux jours fériés s applique également aux administrations des communes. La détermination des heures de travail, des heures supplémentaires et des compensations, découle de l identification de la loi applicable à l organisation. Pour les communes et les CPAS, ce n est pas un problème, mais cela devient plus difficile lorsqu il s agit de régies communales autonomes, d ASBL, de services indépendants des administrations locales. Hildegard Schmidt Champ d application Temps de travail Jour de travail et pause Travail le dimanche Temps de travail/semaine Suppléments ou sursalaire Travail de nuit Congés annuels Dirigeants Loi relative au temps de travail Loi du 14 décembre 2000 Travailleurs employés dans le secteur public 11h pause/24h Repos compensatoire 30 min. à partir de 6h de travail 38h/période de référence Max. 50h/semaine Pas prévu Nuit = 20h > 6h Min. 24 jours pour des prestations complètes Exclusion du champ d application Pas pour les administrations publiques sauf - les établissements qui exercent une activité industrielle ou commerciale ; - les établissements qui dispensent des soins de santé, de prophylaxie ou d hygiène. Interdiction de travail des enfants Protection de la maternité Temps de travail = 8h / jour ou 40h /semaine (durée corrigée par la loi à 38h) Repos compensatoire 15 min. à partir de 6h de travail Min. 3h/jour à prester 38h / semaine Pas de limite hebdomadaire maximale 50 % ou 100 % + repos compensatoire Pas régi dans cette loi Loi sur le travail Loi du 16 mars 1971 Pas d exclusion (la loi s applique intégralement) 32 T 38 Q. parl. et rép., question n 588, 9 février 2007 (SIMONET), Q et R PRBC, 15 mars 2007, p. 89. Cette matière relève donc de l autonomie totale des communes, contrairement aux communes de la Région wallonne et de la Région flamande, où l autorité supérieure a décrété des normes minimales. De nombreuses communes s inspirent de l Arrêté relatif aux congés de 1998, mais ce n est pas une obligation.

TABLEAU COMPARATIF PROJET DE LOI TEMPS DE TRAVAIL (ARTICLES 16, 17 ET 18) ET COMMENTAIRES CFDT

TABLEAU COMPARATIF PROJET DE LOI TEMPS DE TRAVAIL (ARTICLES 16, 17 ET 18) ET COMMENTAIRES CFDT TABLEAU COMPARATIF PROJET DE LOI TEMPS DE TRAVAIL (ARTICLES 16, 17 ET 18) ET COMMENTAIRES CFDT PROJET DE LOI Version nor : mtsx0813468l/bleue-1 CE QUI CHANGE COMMENTAIRES DE LA CFDT ARTICLE 16 I. - L article

Plus en détail

Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5)

Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5) Fiche n 1 : les principes (page 2) Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5) Fiche n 3 : Rémunération (page 6) Fiche n 4 : Sanctions (page 7) 1. QUI EST CONCERNE? a) Les salariés Tous les salariés

Plus en détail

Circulaire du 12 mars 2015. relative à l application des exceptions au principe «silence vaut acceptation» dans les relations NOR : RDFF1501796C

Circulaire du 12 mars 2015. relative à l application des exceptions au principe «silence vaut acceptation» dans les relations NOR : RDFF1501796C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 12 mars 2015 relative à l application des exceptions au principe «silence vaut acceptation» dans les relations

Plus en détail

Convention sur la saisie du temps de travail (CSTT)

Convention sur la saisie du temps de travail (CSTT) Convention sur la saisie du temps de travail (CSTT) Valable à compter du 1 er janvier 2016 Convention sur la saisie du temps de travail A. Dispositions générales 4 B. Renonciation à la saisie du temps

Plus en détail

COMMUNICATION 2014/08

COMMUNICATION 2014/08 COMMUNICATION 2014/08 Madame Monsieur le Gouverneur Bourgmestre Président de CPAS Président de l'intercommunale Président du Collège de police service Sécurité Sociale date 26.08.20142014 votre correspondant

Plus en détail

LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel

LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel N 113 SOCIAL n 42 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 26 septembre 2008 ISSN 1769-4000 LOI DU 20 AOUT 2008 PORTANT RENOVATION DE LA DEMOCRATIE SOCIALE ET REFORME DU TEMPS DE TRAVAIL L essentiel

Plus en détail

Le contrat de travail est une convention entre vous et votre employeur. Le contrat de travail doit remplir les conditions suivantes :

Le contrat de travail est une convention entre vous et votre employeur. Le contrat de travail doit remplir les conditions suivantes : 4. Le droit belge du travail Le droit belge du travail fait une distinction entre les ouvriers et les employés. L ouvrier effectue un travail principalement manuel. L employé effectue un travail principalement

Plus en détail

Le contrat de travail temporaire

Le contrat de travail temporaire Le contrat de travail temporaire Synthèse La conclusion d un contrat de travail temporaire n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire, dénommée mission, et seulement dans les

Plus en détail

Travail occasionnel horeca avant le 1er octobre 2013. Définition

Travail occasionnel horeca avant le 1er octobre 2013. Définition Travail occasionnel horeca avant le 1er octobre 2013 Définition Les extras sont des travailleurs qui sont engagés dans les liens d un contrat de travail à durée déterminée ou pour un travail nettement

Plus en détail

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée La Durée du travail EN BREF Fixée à 35 heures par semaine (ou 1607 heures par an), applicable à la plupart des entreprises et des salariés, la durée légale du travail n est ni un minimum (les salariés

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

Que sont les conventions de forfait? Une convention de forfait peut-elle être imposée au salarié?

Que sont les conventions de forfait? Une convention de forfait peut-elle être imposée au salarié? Que sont les conventions de forfait? Il existe plusieurs types de conventions de forfait : le forfait hebdomadaire ou mensuel en heures de travail ; le forfait annuel en heures de travail ; le forfait

Plus en détail

Les mesures sociales de la loi MACRON

Les mesures sociales de la loi MACRON Les mesures sociales de la loi MACRON La loi pour la croissance, l activité et l égalité des chances économiques dite Loi MACRON a été promulguée le 6 août 2015. 1-La facilitation du travail du dimanche

Plus en détail

REPERTOIRE DES AVENANTS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS

REPERTOIRE DES AVENANTS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS REPERTOIRE DES AVENANTS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS TABLE DES MATIERES DU REPERTOIRE Etat au 07 octobre 2015 Nos 1 Article concerné / thème abordé Date d entrée en vigueur Date d'intégration

Plus en détail

Le contrat de travail temporaire. schassigneux@yahoo.fr

Le contrat de travail temporaire. schassigneux@yahoo.fr Le contrat de travail temporaire schassigneux@yahoo.fr 1 Synthèse La conclusion d un contrat de travail temporaire n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire, dénommée mission,

Plus en détail

Sous-commission paritaire pour le transport routier et la logistique pour compte de tiers (SCP 140.03) : PERSONNEL ROULANT

Sous-commission paritaire pour le transport routier et la logistique pour compte de tiers (SCP 140.03) : PERSONNEL ROULANT Sous-commission paritaire pour le transport routier et la logistique pour compte de tiers (SCP 140.03) : PERSONNEL ROULANT Champ d application La présente fiche est valable pour le Personnel roulant des

Plus en détail

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 Objet : travail à temps partiel dans la branche du sport Les partenaires sociaux de la branche du sport se sont mis d accord sur un aménagement conventionnel du droit

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Ordonnance n o 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation

Plus en détail

Version du 10-03-2011 PARTIE V Titre I Chapître III Section II Allocation Région Bruxelles-Capitale - Nouvelle réglementation Table des matières

Version du 10-03-2011 PARTIE V Titre I Chapître III Section II Allocation Région Bruxelles-Capitale - Nouvelle réglementation Table des matières Version du 10-03-2011 PARTIE V Titre I Chapître III Section II Allocation Région Bruxelles-Capitale - Nouvelle réglementation Table des matières 1. Tableau récapitulatif 2. Bases légales et réglementaires

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE SUR LE SERVICE DE PIQUET

AIDE-MÉMOIRE SUR LE SERVICE DE PIQUET Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Conditions de travail Protection des travailleurs AIDE-MÉMOIRE SUR LE SERVICE DE PIQUET LTr:

Plus en détail

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL PRÉAMBULE En concluant le Protocole du 17 juillet 1981 relatif au temps de travail,

Plus en détail

L OCCUPATION D ELEVES ET D ETUDIANTS PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES

L OCCUPATION D ELEVES ET D ETUDIANTS PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES L - 115 L OCCUPATION D ELEVES ET D ETUDIANTS PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES Loi modifi ée du 22 juillet 1982 concernant l occupation d élèves et d étudiants pendant les vacances scolaires Intégrée essentiellement

Plus en détail

Brochure d information cybersurveillance

Brochure d information cybersurveillance Brochure d information cybersurveillance I. Cybersurveillance : un mot d explication Le 2 mai 2012, la Commission vie privée a émis une recommandation sur le contrôle par l employeur de l utilisation de

Plus en détail

7.5. L incapacité de travail peut-elle constituer un cas de force majeure?

7.5. L incapacité de travail peut-elle constituer un cas de force majeure? 7.5. L incapacité de travail peut-elle constituer un cas de force majeure? Introduction L incapacité de travail doit, dans la relation entre employeur et travailleur, être entendue comme l'impossibilité

Plus en détail

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Références : - Décret n 2001-623 du 12 juillet 2001 pris pour l application de l article 7-1

Plus en détail

L agent commercial en Allemagne

L agent commercial en Allemagne 1 L agent commercial en Allemagne Introduction Le statut juridique de l agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HGB) aux Articles 84 à 92c.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CET (COMPTE EPARGNE TEMPS)

REGLEMENT INTERIEUR DU CET (COMPTE EPARGNE TEMPS) Ville et CCAS REGLEMENT INTERIEUR DU CET (COMPTE EPARGNE TEMPS) page 1/8 Sommaire OUVERTURE DU COMPTE EPARGNE TEMPS ALIMENTATION DU COMPTE EPARGNE TEMPS CAS PARTICULIER DES AGENTS ANNUALISÉS UTILISATION

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Les vacances des chômeurs complets en 2013

DOCUMENT D INFORMATION Les vacances des chômeurs complets en 2013 DOCUMENT D INFORMATION Les vacances des chômeurs complets en 2013 1. En tant que chômeur complet, combien de jours de congés pouvez-vous prendre en 2013? Vous pouvez prendre 4 semaines de congés en 2013,

Plus en détail

1.1. Le 15 août 2010, jour de repos hebdomadaire pour un salarié dont le repos hebdomadaire est toujours le dimanche

1.1. Le 15 août 2010, jour de repos hebdomadaire pour un salarié dont le repos hebdomadaire est toujours le dimanche Régulièrement les aléas du calendrier nous amène à réinterroger le régime légal et conventionnel sur les jours fériés. Après la coïncidence du Jeudi de l Ascension et du 8 mai en 2008, le calendrier 2010

Plus en détail

Le statut d'indépendant applicable aux mandataires locaux du chef de leur occupation dans un organisme public ou privé. Document de travail

Le statut d'indépendant applicable aux mandataires locaux du chef de leur occupation dans un organisme public ou privé. Document de travail Union des Villes et Communes de Wallonie asbl Le statut d'indépendant applicable aux mandataires locaux du chef de leur occupation dans un organisme public ou privé Document de travail A. Position de la

Plus en détail

Enregistrement du temps de travail. Qu en est-il des cadres?

Enregistrement du temps de travail. Qu en est-il des cadres? 9 décembre 2014 Enregistrement du temps de travail. Qu en est-il des cadres? Geneviève Ordolli, Docteure en droit Juriste au Service d Assistance et Conseils de la Fédération des Entreprises Romandes Genève

Plus en détail

Régionalisation de la fiscalité immobilière

Régionalisation de la fiscalité immobilière Régionalisation de la fiscalité immobilière Les avantages fiscaux pour l acquisition ou la conservation de l habitation «propre» sont devenus depuis 2014 une compétence régionale. Pour toutes les autres

Plus en détail

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Information à l intention du personnel Les conditions de la retraite dès 2012 Le 19 juillet 2011 Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Page 2 de 10 Sommaire 1. En bref, les nouveautés concernant

Plus en détail

SYNTHESE DES SOURCES JURIDIQUES APPLICABLES

SYNTHESE DES SOURCES JURIDIQUES APPLICABLES Le contrat travail s assistants maternels SYNTHESE DES SOURCES JURIDIQUES APPLICABLES Contrat travail mentions Engagement réciproque et Article 4 Annexe 4 L.423-3, L.423-17, D.423-5, D.423-14 et 15, L.1241

Plus en détail

ALERTE JURIDIQUE N 41 du 10 octobre 2014

ALERTE JURIDIQUE N 41 du 10 octobre 2014 ALERTE JURIDIQUE N 41 du 10 octobre 2014 Objet : Modifications apportées par les avenants n 148 et n 150 à la convention collective nationale de l animation relatifs au travail à temps partiel La loi n

Plus en détail

1. Qui est considéré comme étudiant?

1. Qui est considéré comme étudiant? 1. Qui est considéré comme étudiant? Les jeunes suivants peuvent faire l'objet d'un contrat d étudiant : les étudiants de 18 ans et plus. les étudiants de moins de 18 ans ayant terminé avec fruit l enseignement

Plus en détail

Le droit social est un terme qui regroupe l'ensemble des règles applicables en matière de droit du travail et de droit de la Sécurité sociale.

Le droit social est un terme qui regroupe l'ensemble des règles applicables en matière de droit du travail et de droit de la Sécurité sociale. Les sources du droit social FICHE 1 1 LES CARACTÈRES DU DROIT SOCIAL Le droit social est un terme qui regroupe l'ensemble des règles applicables en matière de droit du travail et de droit de la Sécurité

Plus en détail

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée;

fonctionnement de certains comités sectoriels institués au sein de la Commission de la protection de la vie privée; 1/11 Comité sectoriel pour l'autorité Fédérale Délibération AF n 37/2013 du 14 novembre 2013 Objet: Demande d autorisation d accès à la Banque-Carrefour des véhicules du SPF Mobilité et Transports par

Plus en détail

Travailler dans les titres-services : pas de tout repos

Travailler dans les titres-services : pas de tout repos Travailler dans les titres-services : pas de tout repos Fiche juridique Travail salarié Le succès du système des titres-services n est plus { démontrer. Ce système, qui a commencé à prendre son envol en

Plus en détail

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée?

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée? Le contrat en CDD La conclusion d un contrat à durée déterminée (CDD) n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement

Plus en détail

Le coin des conventions

Le coin des conventions ACCORD 2001-01 De la branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif Loi Aubry 2 Le travail intermittent La notion de travail intermittent a été introduite par l article 14 de la

Plus en détail

Prime d installation : les revenus pris en compte par le CPAS

Prime d installation : les revenus pris en compte par le CPAS Prime d installation : les revenus pris en compte par le CPAS Fiche juridique Aide sociale I. Introduction Afin d aborder ce sujet, nous sommes partis de la situation de Madame Mercedes qui s est retrouvée

Plus en détail

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ----------- NOR : TRA0200677DL DELIBERATION N 2002-148 APF DU 7 NOVEMBRE 2002 modifiant les dispositions de la délibération n 91-2 AT du 16 janvier 1991 modifiée portant

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/10/115 DÉLIBÉRATION N 10/069 DU 7 SEPTEMBRE 2010 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL CODÉES

Plus en détail

Les Périmètres d Usage de Consommation Exceptionnel

Les Périmètres d Usage de Consommation Exceptionnel DGT/ RT3 01/09/2009 Les Périmètres d Usage de Consommation Exceptionnel (PUCE) L article 2 de la loi du 10 août 2009 réaffirmant le principe du repos dominical et visant à adapter les dérogations à ce

Plus en détail

Organisation du temps de travail

Organisation du temps de travail Organisation du temps de travail A) DUREE DU TRAVAIL : La durée hebdomadaire du travail est fixée à 35 heures. Le décompte du temps de travail est réalisé sur la base d une durée annuelle de travail effectif

Plus en détail

Titre IV. Les pensions

Titre IV. Les pensions Titre IV. Les pensions I. Introduction Les pensions forment aujourd hui la source première de revenus de près de 2 millions de personnes en Belgique. La masse financière de l ensemble des pensions versées

Plus en détail

DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE

DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE Michel Miné Christine Boudineau Anne Le Nouvel Marie Mercat-Bruns Bruno Silhol DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE, 2010 ISBNÞ: 978-2-212-54678-1 VI. MOBILITÉ DES SALARIÉS 127 Section 2.

Plus en détail

4. Paiement des heures supplémentaires

4. Paiement des heures supplémentaires 4. Paiement des heures Calcul des heures Calcul à la semaine civile... 52 Exceptions... 53 Tableau des exceptions... p. 41 Accomplissement des heures Un travail commandé... 57 Pouvoir de direction de l

Plus en détail

822.115 Ordonnance 5 relative à la loi sur le travail

822.115 Ordonnance 5 relative à la loi sur le travail Ordonnance 5 relative à la loi sur le travail (Ordonnance sur la protection des jeunes travailleurs, OLT 5) du 28 septembre 2007 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 40 de la

Plus en détail

Période d essai. Période d essai. Définition

Période d essai. Période d essai. Définition La société Gedimat Farel est condamnée aux dépens, c est-à-dire au paiement des frais liés à l instance (frais d huissier ; indemnités de témoins éventuellement avancées ; rémunérations des experts désignés,

Plus en détail

Recueil des conditions de travail applicables au personnel politique de la Ville de Québec

Recueil des conditions de travail applicables au personnel politique de la Ville de Québec Service des ressources humaines Division des relations de travail Recueil des conditions de travail applicables au personnel politique de la Ville de Québec TABLE DES MATIÈRES ARTICLE 1.00 OBJET DU RECUEIL...

Plus en détail

Le CDD à objet défi ni

Le CDD à objet défi ni Le CDD à objet défi ni Le syndicat au service des cadres, ingénieurs, techniciens, agents de maîtrise et forces de vente Octobre 2010 CDD à objet défini : le miroir aux alouettes! Le CDD à objet défini

Plus en détail

TITRE I CHAMP D APPLICATION

TITRE I CHAMP D APPLICATION 1/7 Convention collective de travail du 30 juin 2011 conclue au sein de la Commission paritaire de l industrie verrière, relative aux conditions de travail et de rémunération en 2011 et 2012 Article 1.

Plus en détail

P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES

P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES LA COUR C ON S T I T U T I O N N E L LE D E B E LG I QU E P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES 2014 3 TABLE DES MATIERES 1 1. DE LA COUR D ARBITRAGE À LA COUR CONSTITUTIONNELLE 5 a) Création de la Cour

Plus en détail

1400004 Transport de choses par la route pour compte de tiers

1400004 Transport de choses par la route pour compte de tiers Commission paritaire du transport et de la logistique 1400004 Transport de choses par la route pour compte de tiers GENERAL : PERSONNEL ROULANT... 5 Indemnité en cas de décès... 5 Convention collective

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS Direction de l hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de l organisation des relations sociales

Plus en détail

TECHNOLOGIES AVANCÉES

TECHNOLOGIES AVANCÉES Le correspondant à la protection des données à caractère personnel : un maillon important de la réforme DOCTRINE F4686 L Allemagne, nation pionnière avec la France en matière de protection de la vie privée,

Plus en détail

Aide pour le module de calcul du préavis

Aide pour le module de calcul du préavis Aide pour le module de calcul du préavis 1. Introduction....2 2. Le module : dans quels cas?...3 3. Explication du module de calcul en ligne...4 3.1. Champs...4 3.1.1. Ouvriers...4 3.1.1.1. Statut...4

Plus en détail

REMUNERATION ET COMPENSATION DES ASTREINTES ET PERMANENCES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

REMUNERATION ET COMPENSATION DES ASTREINTES ET PERMANENCES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 59 44 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/12

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2014-374 QPC du 4 avril 2014. Société Sephora

Commentaire. Décision n 2014-374 QPC du 4 avril 2014. Société Sephora Commentaire Décision n 2014-374 QPC du 4 avril 2014 Société Sephora (Effet suspensif du recours contre les dérogations préfectorales au repos dominical) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 8 janvier

Plus en détail

LE DROIT AU TRAVAIL DES ÉTRANGERS. Formation ADDE Bruxelles, 20 novembre 2015 Valentin HENKINBANT, Juriste ADDE

LE DROIT AU TRAVAIL DES ÉTRANGERS. Formation ADDE Bruxelles, 20 novembre 2015 Valentin HENKINBANT, Juriste ADDE LE DROIT AU TRAVAIL DES ÉTRANGERS Formation ADDE Bruxelles, 20 novembre 2015 Valentin HENKINBANT, Juriste ADDE DROIT AU TRAVAIL : DISTINCTION GÉNÉRALE DISTINCTION GÉNÉRALE ACTUALITÉS Transfert de compétences

Plus en détail

EMISSION DU 14 AVRIL 2007 EN TOUTE FRANCHISE : INTERVENTION SUR LE FORUM TRAVAIL : TRAVAILLER LE DIMANCHE : POUR OU CONTRE

EMISSION DU 14 AVRIL 2007 EN TOUTE FRANCHISE : INTERVENTION SUR LE FORUM TRAVAIL : TRAVAILLER LE DIMANCHE : POUR OU CONTRE EN TOUTE FRANCHISE : INTERVENTION SUR LE FORUM suite à l'émission ON PEUT TOUJOURS S'ENTENDRE concernant : travailler le dimanche POUR ou CONTRE, EN TOUTE FRANCHISE tient à préciser que le Conseil d'etat

Plus en détail

Chapitre 4 La durée du travail

Chapitre 4 La durée du travail Chapitre 4 La durée du travail I. Le temps de travail II. Les heures supplémentaires III. L organisation du travail Chapitre 3 La durée du travail I. Le temps de travail 1. Durée légale du travail 2. Temps

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/10/075 DÉLIBÉRATION N 10/044 DU 1 ER JUIN 2010 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PROVENANT

Plus en détail

circulaire du 19 avril 2000

circulaire du 19 avril 2000 267 année service téléphone document 2000 doigrh/rpg3 01 44 12 17 42 01 44 12 17 39 01 44 12 17 34 RH 22 permanent circulaire du 19 avril 2000 Réglementation afférente au temps de travail et aux congés

Plus en détail

Fonctionnaires, agents non titulaires, ouvriers des établissements industriels de l État.

Fonctionnaires, agents non titulaires, ouvriers des établissements industriels de l État. Le cumul d activités dans la fonction publique Par Stéphanie Ricatti L article 25 de la loi n 83-634 du 13 juillet 1983, portant droits et obligations des fonctionnaires, dans sa rédaction issue des lois

Plus en détail

LICENCIEMENT ECONOMIQUE : ARRETS DE LA COUR DE CASSATION RELATIF A LA SAUVEGARDE DE LA COMPETITIVITE DE L ENTREPRISE

LICENCIEMENT ECONOMIQUE : ARRETS DE LA COUR DE CASSATION RELATIF A LA SAUVEGARDE DE LA COMPETITIVITE DE L ENTREPRISE SOCIAL N 31 SOCIAL N 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 7 février 2006 ISSN 1769-4000 LICENCIEMENT ECONOMIQUE : ARRETS DE LA COUR DE CASSATION RELATIF A LA SAUVEGARDE DE LA COMPETITIVITE

Plus en détail

Tribunal des conflits. Affaire 3898 M. B. c/ Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Rapp. S. Canas. Séance du 13 mai 2013

Tribunal des conflits. Affaire 3898 M. B. c/ Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Rapp. S. Canas. Séance du 13 mai 2013 1 Tribunal des conflits Affaire 3898 M. B. c/ Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Rapp. S. Canas Séance du 13 mai 2013 La question que vous a renvoyée le tribunal administratif de Nouvelle-Calédonie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-176 du 27 février 2013 portant statut particulier du corps des techniciens sanitaires et de

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F REGL PROF-Accueillant(e) auto. d'enfant A08 Bruxelles, le 25.06.2009 MH/BL/JP A V I S sur UN ARRETE ROYAL RELATIF A L'EXCLUSION DE L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Fondation Roi Baudouin

Fondation Roi Baudouin RAPPORT D EVALUATION SUR LES SERVICES DE PROXIMITE ATTEINDRE CEUX QUI PARAISSENT INACCESSIBLES SYNTHESE Fondation Roi Baudouin Le présent rapport consiste en une analyse des projets qui ont été soutenus

Plus en détail

Communication. Thème : La reconnaissance par le droit constitutionnel. du droit à la santé présentée par :

Communication. Thème : La reconnaissance par le droit constitutionnel. du droit à la santé présentée par : Communication Thème : La reconnaissance par le droit constitutionnel du droit à la santé présentée par : Mme BENCHABANE membre du Conseil constitutionnel Algérien La place du droit à la santé par rapport

Plus en détail

Textes de référence : articles L. 225-37, L. 225-68, L. 225-102-1, L. 225-185, L. 225-197-1, L. 823-19 et L. 823-20 du code de commerce

Textes de référence : articles L. 225-37, L. 225-68, L. 225-102-1, L. 225-185, L. 225-197-1, L. 823-19 et L. 823-20 du code de commerce Recommandation AMF n 2012-02 Gouvernement d entreprise et rémunération des dirigeants des sociétés se référant au code AFEP-MEDEF - Présentation consolidée des recommandations contenues dans les rapports

Plus en détail

1 Acquisition des congés payés

1 Acquisition des congés payés 1 Acquisition des congés payés Ouverture du droit à congés QUESTION N 1 Une période minimale de travail est-elle exigée pour disposer d un droit à congés payés? Le Code du travail exige du salarié qu il

Plus en détail

Entrée en vigueur Conducteurs concernés article 1 de l ordonnance de 1958 :

Entrée en vigueur Conducteurs concernés article 1 de l ordonnance de 1958 : Décret n 2007-1340 du 11 septembre 2007 relatif à la qualification initiale et à la formation continue des conducteurs de certains véhicules affectés aux transports routiers de marchandises ou de voyageurs.

Plus en détail

Vacances annuelles. ccent

Vacances annuelles. ccent Vacances annuelles ccent Table des matières Dispositions générales 2 Champ d application 2 Notions 4 Moment des vacances annuelles 5 - Accord collectif ou individuel 5 - Règles applicables aux accords

Plus en détail

Les heures supplémentaires. Janvier 2014. Consultez notre site ucm.be

Les heures supplémentaires. Janvier 2014. Consultez notre site ucm.be Les heures supplémentaires Janvier 2014 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 14/01/2014. La reproduction,

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Article 4.5 de la CCNS Le contrat de travail intermittent est un contrat à durée indéterminée (CDI) qui permet de pourvoir des postes permanents de la structure qui comportent

Plus en détail

Règlement d attribution des logements communaux. de la commune d Uccle.

Règlement d attribution des logements communaux. de la commune d Uccle. Commune d Uccle Service du Logement Règlement d attribution des logements communaux de la commune d Uccle. Préambule La commune d Uccle a été une des toutes premières en Région de Bruxelles- Capitale à

Plus en détail

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE L article L. 5211-41-3 du CGCT garantit que «l ensemble des personnels des EPCI

Plus en détail

Numéro du rôle : 4946. Arrêt n 65/2011 du 5 mai 2011 A R R E T

Numéro du rôle : 4946. Arrêt n 65/2011 du 5 mai 2011 A R R E T Numéro du rôle : 4946 Arrêt n 65/2011 du 5 mai 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 15 de la loi du 1er mars 1958 relative au statut des officiers de carrière des forces

Plus en détail

CONVENTION DU 15 JUILLET 2011 RELATIVE AU REGIME JURIDIQUE DU TELETRAVAIL

CONVENTION DU 15 JUILLET 2011 RELATIVE AU REGIME JURIDIQUE DU TELETRAVAIL CONVENTION DU 15 JUILLET 2011 RELATIVE AU REGIME JURIDIQUE DU TELETRAVAIL CONVENTION 2011-2014 L UNION DES ENTREPRISES LUXEMBOURGEOISES, en abrégé UEL, ayant son siège à L 1615 Luxembourg, 7, rue Alcide

Plus en détail

CCN ASSISTANTS MATERNELS

CCN ASSISTANTS MATERNELS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR du 1 er juillet 2004 étendu le 17 décembre 2004 ANNEXE II Accord de prévoyance Préambule Cet accord détermine les conditions

Plus en détail

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES Région Ile-de-France guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES GUIDE du temps de travail dans les lycées 2 GUIDE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES 2012 RETROUVEZ L ESSENTIEL DURÉE ANNUELLE DU TRAVAIL...

Plus en détail

CONVENTION LIRE À LA PLAGE 2008

CONVENTION LIRE À LA PLAGE 2008 CONVENTION LIRE À LA PLAGE 2008 Entre, d une part : Le DÉPARTEMENT DE SEINE-MARITIME, représenté par le Président du Département en exercice, Monsieur Didier MARIE agissant en vertu de la délibération

Plus en détail

Loi portant relance de la négociation collective en matière de licenciement économique

Loi portant relance de la négociation collective en matière de licenciement économique CONFEDERATION FRANÇAISE DU COMMERCE DE GROS ET DU COMMERCE I NTERNATION AL Loi portant relance de la négociation collective en matière de licenciement économique Licenciement économique p.1 Harcèlement

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168 PARIS, le 22/07/2002 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168 OBJET : Application de l'accord du 21 juin 1999 conclu entre l'union européenne et

Plus en détail

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION 1. Quels sont les modes de paiement du salaire? 2. Quelle est la méthode de calcul du salaire en cas d absence non rémunérée? 3. Comment est déterminé le salaire des salariés

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL15-020 TITRE : POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 2 février 2015 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110

Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110 Paris, le 28 avril 2015 Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1233 du 21 août 2007 (JO 22 août) en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (article 1) Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre)

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1585 du 23 décembre 2014 portant statut particulier des sages-femmes

Plus en détail

mode d emploi Le temps de travail

mode d emploi Le temps de travail mode d emploi Le temps de travail Dans son volet consacré au temps de travail, LA LOI DU 20 AOUT 2008 poursuit 4 objectifs principaux : p élargir l espace de la négociation collective, plus particulièrement

Plus en détail

http://curia.europa.eu/jurisp/cgi-bin/gettext.pl?where=&lang=fr&num=79929874c19...

http://curia.europa.eu/jurisp/cgi-bin/gettext.pl?where=&lang=fr&num=79929874c19... Seite 1 von 5 AVIS JURIDIQUE IMPORTANT: Les informations qui figurent sur ce site sont soumises à une clause de "non-responsabilité" et sont protégées par un copyright. ARRÊT DE LA COUR (première chambre)

Plus en détail

Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer

Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer Le règlement (CE) N 1896/2006 du parlement européen et du conseil du 12 décembre 2006 instituant une procédure européenne d injonction de payer Par Michelle POESS, étudiante en droit et Karl H. BELTZ,

Plus en détail

2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique

2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique 2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Suppléments de salaire travail en équipes travail de nuit travail du weekend jours fériés... 2

Plus en détail

LA JOURNEE DE SOLIDARITE

LA JOURNEE DE SOLIDARITE N 76 - SOCIAL n 36 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 mai 2009 ISSN 1769-4000 LA JOURNEE DE SOLIDARITE L essentiel La journée de solidarité a été mise en place par la loi du 30 juin 2004

Plus en détail

N 344 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 344 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI N 344 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 7 novembre 2012. PROJET DE LOI ouvrant le mariage aux couples de

Plus en détail