Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative"

Transcription

1 Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative Critères d admissibilité des projets déposés par les MRC de l Estrie 1 dans le cadre du soutien financier de la TECIÉ et de l OBNL Réunir Réussir (R 2 ) (volet 1) A- Mise en contexte Le Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (Projet PRÉE); l instance régionale de concertation reconnue en Estrie En 2005, l instauration de la Table estrienne de concertation interordres en éducation (TECIÉ) a créé une conjoncture favorable sur le plan de la mobilisation estrienne au regard de la réussite éducative. Ainsi, afin de favoriser la réussite des jeunes à l école, les organismes membres de la TECIÉ 2, se sont impliqués non seulement financièrement dans le cadre d une entente spécifique, mais également en élaborant un plan stratégique et un premier plan de mobilisation et d action ( ) pour contrer le décrochage et augmenter la qualification et la diplomation des jeunes estriens. Ils ont confié sa mise en œuvre au Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (Projet PRÉE). Depuis, le Projet PRÉE est devenu l instance régionale de concertation (IRC) reconnue en Estrie. Un deuxième plan de mobilisation et d action ( ) assure la continuité des travaux après qu un bilan évaluatif des cinq premières années d intervention fut dressé. Grâce aux investissements des partenaires, aux collaborations développées et aux actions concertées émanant du premier plan régional, les taux de décrochage estriens sont en constante diminution depuis les cinq dernières années. 1 B- Admissibilité, modalités et contexte Une intervention concertée en réussite éducative arrimée à une vision régionale et locale En Estrie, le plan de mobilisation et d action régional pour les années comprend 4 grandes orientations, 9 axes et une douzaine d objectifs. La présente démarche s inscrit plus spécifiquement dans le cadre de l orientation Soutien et accompagnement des communautés locales et de l objectif Appuyer la mobilisation des communautés locales (entreprises, partenaires socioéconomiques et communautaires, élus, etc.) et soutenir la mise en œuvre des pratiques. Ce plan de mobilisation et d action repose sur 6 champs d intervention prioritaires. Toutes les actions menées dans le cadre de ce plan de mobilisation et d action sont, au préalable, documentées et s appuient sur les meilleures pratiques. Dans le but de répondre à un ou des besoins émanant du portrait de la MRC présenté, l instance régionale soutient la mise en œuvre d initiatives issues du milieu et ce, en complémentarité avec le plan régional. Prévision d investissements tangibles et intégrés aux initiatives des MRC Dans le contexte où un état de situation (portrait) pour la MRC a été réalisé, en plus de ce financement d activités structurantes à l échelle régionale, un OBNL, Réunir Réussir (R 2 ), soutiendra les instances régionales dans la mise en place d interventions à l échelle locale. 1 Les MRC de l Estrie incluent la Ville de Sherbrooke 2 Les organismes membres de la TECIÉ sont issus des milieux de l éducation, de la santé, de l emploi, du développement économique, municipaux, de l action jeunesse, etc.

2 Ces actions doivent être réalisées en étroite collaboration avec les instances mobilisées en persévérance scolaire des milieux ciblés. Elles devront également correspondre à des besoins issus de l état de situation local et régional et être complémentaires aux initiatives et aux ressources existantes. Mécanisme de sélection, d attribution et de suivi des projets locaux Le soutien financier disponible doit servir à mettre en oeuvre des projets locaux qui agissent sur les déterminants de la persévérance scolaire des jeunes et de leur famille (en annexe) qui ressortent dans l état de situation de la MRC. Tout projet local, pour être soutenu, doit être inscrit dans une démarche régionale multisectorielle et obtenir l adhésion des partenaires de la MRC. Les organismes ou regroupements intéressés à obtenir du soutien sont invités à se faire connaître lors de la tournée des MRC. Le projet retenu par les acteurs de la MRC devra être déposé à la TECIÉ pour approbation et ainsi enclencher la préparation de la demande de financement. Mode de répartition des sommes À partir de l enveloppe régionale attribuée par R 2 au Projet PRÉE, $, par année, pendant 2 ans ( et ) ont été affectés à des projets locaux innovants. Afin de déterminer les sommes réparties entre les MRC, 3 variables ont été retenues et appliquées avec une pondération distincte; Variables % 1- Nombre total d élèves qui fréquentent une école publique sur le territoire 55% 2- Nombre total d élèves qui fréquentent une école publique avec un IMSE de 35% 8, 9 ou 10 sur le territoire 3- L écart qui sépare le taux de diplomation de la MRC en (données 7 ans) du 80 %, soit le taux provincial visé pour % 2 Reconduction du soutien financier Un promoteur peut demander un soutien financier pour plus d une année. À ce moment, la contribution des partenaires, pour les années subséquentes, devra à tout le moins être maintenue. La reconduction du soutien financier demeure conditionnelle à l appréciation des résultats obtenus. Un état d avancement du projet devra être déposé au préalable, chaque année, pour une reconduction des sommes. Directives pour la reddition de comptes des projets financés Le promoteur doit prévoir déposer à la TECIÉ: Une résolution dûment appuyée par sa plus haute instance Un sommaire des réalisations et des montants dépensés, six (6) mois après le début du projet Un rapport d activités annuel Un bilan financier du projet

3 C- Critères Accompagnée par la TECIÉ et son Projet PRÉE, la MRC doit élaborer un plan d action local (formulaire), afin d intervenir efficacement et de façon significative. Ce plan doit prévoir notamment: des précisions concernant l impact qu une contribution de soutien, d accompagnement et de financement R 2 aura sur la persévérance scolaire des informations témoignant de l engagement «concret» des partenaires de l instance régionale (ressources humaines, financières ou matérielles) des mesures de suivi, d évaluation et des indicateurs de résultats qui incluent ces actions Des actions arrimées aux besoins exprimés Le projet identifié doit répondre aux besoins exprimés dans l état de situation et agir sur les déterminants de la persévérance. Par exemple, des activités permettant : des interventions ciblées auprès des jeunes à risque ou ayant décrochés; la continuité des interventions auprès du jeune; des passerelles pour les périodes de transition; l amélioration de la conciliation études-travail; des activités de prévention du décrochage; l harmonisation, la coordination des interventions auprès des jeunes/parents; le soutien aux parents - encadrement/implication à l école; etc. N.B. Les actions visant les déterminants «scolaires» ne peuvent être soutenus financièrement par R 2 parce qu il ne souhaite pas se substituer au ministère de l Éducation et au secteur scolaire. Réunir Réussir encourage toutefois les moyens d action qui amènent la communauté à agir en collaboration avec le milieu scolaire, les enseignants et le personnel scolaire. 3 Le projet doit : - Toucher la clientèle des 0-20 ans. - Viser l atteinte d une première diplomation/qualification chez ces jeunes - Démontrer la complémentarité (valeur ajoutée) s il s agit d une action existante (pas de substitution) : élargissement, ajout, évaluation, etc. - Démontrer une contribution du milieu minimale de 20% du coût total du projet (ressources humaines, matérielles ou financières). Une contribution non monétaire en biens et services est admissible. - Démontrer la préoccupation pour la pérennité de l action - Prévoir évaluer l action pour en mesurer l impact Les dépenses admissibles Les dépenses nécessaires et directement liées à la réalisation des initiatives, projets et interventions acceptés. Les salaires, pourvu qu ils correspondent aux salaires habituellement versés par l organisme lui-même, aux employés occupant des postes et effectuant des tâches comparables ou les salaires versés par des organismes comparables du milieu local ou régional. Les activités financées devront avoir été réalisées avant le 31 décembre 2014.

4 Les actions déposées pour financement ou cofinancement à l une ou l autre des assemblées du conseil d administration de R 2 pourraient être financées de manière rétroactive pour les 2 mois précédents la demande. Toutefois, l équipe R 2 ne peut garantir que les actions entamées seront approuvées par le CA de R 2. Exclusions : Au niveau régional de même qu au niveau local, ne sont pas admissibles à des demandes de soutien : Des demandes visant la réalisation de projets qui se substituent ou sont admissibles aux mesures, programmes, plans d action, ressources existantes ou autres soutiens gouvernementaux déjà en place; Des dépenses liées à l acquisition, la construction ou l aménagement de terrains, bâtisses, infrastructures et autres actifs similaires. Des dépenses dont R 2 serait le seul subventionnaire. En effet, l investissement de R2 est toujours complémentaire aux autres investissements régionaux ou locaux. Les dépenses liées au fonctionnement régulier de l organisme (ressources humaines et activités) Le financement des projets et interventions déjà réalisés Les dépassements de coûts Les dépenses remboursées par un autre programme La dette d un organisme liée au remboursement des emprunts à venir Les organismes admissibles Les demandes de financement pour des projets locaux peuvent êtes faites par les: Organismes incorporés à but non lucratif (OBNL) ou coopératives Organismes des réseaux de la santé, des services sociaux, socioéconomiques et municipaux Comités ou groupes de travail reconnus dans son milieu et appuyés par un fiduciaire 4 Dans la démarche menant à l identification d un projet porteur, il est toutefois souhaité que le milieu scolaire soit présent. Protocole d entente à signer L approbation de la demande de soutien se concrétise par la signature d un protocole d entente. Ce dernier constitue un accord écrit par lequel on entend établir les rôles et responsabilités de chaque partenaire de l entente. On y précise également tous les termes et les conditions relatifs au projet d entente, notamment: Le contexte de l entente L engagement de la TECIÉ L engagement des partenaires La durée de l entente Le montant financier accordé et les règles d utilisation de ces sommes Les modalités de versements Les modalités de suivi et d évaluation Etc.

5 Calendrier des dates limites de dépôt des demandes de soutien aux projets MRC pour approbation par la TECIÉ et pour demande de financement à R 2 Dates de dépôt des projets MRC Dates rencontres TECIÉ Dates limites de dépôt à R 2 Dates CA R 2 x x Mercredi, 16 mai 2012 Mardi, 19 juin 2012 Mardi, 28 août 2012 Jeudi, 6 septembre 2012 Vendredi, 14 sept Jeudi, 18 octobre 2012 Mardi, 23 octobre 2012 Jeudi, 1er novembre 2012 Jeudi, 1 er novembre 2012 Mercredi, 5 décembre 2012 Mercredi, 9 janvier 2013 Jeudi, 17 janvier 2013 Vendredi, 18 janvier 2013 Jeudi, 21 février 2013 Mercredi, 13 mars 2013 Jeudi, 21 mars 2013 Jeudi, 21 mars 2013 Mercredi, 24 avril 2013 Mardi, 30 avril 2013 Jeudi, 9 mai 2013 Vendredi, 10 mai 2013 Jeudi, 13 juin 2013 Mardi, 27 août 2013 Jeudi, 5 septembre 2013 Jeudi, 12 septembre 2013 Mercredi, 16 octobre 2013 Mardi, 22 octobre 2013 Jeudi, 31 octobre 2013 Mercredi, 6 novembre 2013 Mardi, 10 décembre 2013 Mardi, 3 décembre 2013 Jeudi, 12 décembre 2013 Mercredi, 15 janvier 2014 Mardi, 18 février 2014 Mardi, 4 février 2014 Jeudi, 13 février 2014 Jeudi, 20 février 2014 Mercredi, 26 mars 2014 D- Rôles de la TECIÉ et de son Projet PRÉE La TECIÉ est l instance reconnue pour recevoir et approuver le projet retenu par la MRC. Une fois le projet approuvé, la TECIÉ et le Projet PRÉE assureront le soutien à la mise en œuvre des initiatives identifiées et souhaitées par la MRC. 5 Ce soutien se situe au niveau de la collaboration à : la présentation du portrait de la MRC, la démarche vers l identification d une action porteuse, la recherche de documentation de l action, l élaboration d un plan d action local (formulaire à compléter). Ce soutien à une prise en charge au sein de la MRC est accompagné d un fonds de contrepartie issu d une enveloppe régionale. Le financement des projets identifiés et retenus par les MRC de l Estrie et approuvés par la TECIÉ demeure conditionnel au soutien financier de Réunir Réussir (R 2 ). E- Correspondance Tous les documents relatifs à la demande de soutien financier devront être retournés, dûment complétés, au soin de : Table estrienne de concertation interordres en éducation (TECIÉ) Actions innovantes 200, rue Belvédère Nord Bureau 3.05 Sherbrooke (Québec) J1H 4A9 Personne ressource : Chérif Milky, coordonnateur Projet PRÉE poste 4257 Courriel :

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail

SOCIALE. 17 avril 2013

SOCIALE. 17 avril 2013 POLITIQUE DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)) Mandataire dee : SHERBROOKE INNOPOLE (CLD) 17 avril 2013 1. FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)

Plus en détail

Cadre de gestion. Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016

Cadre de gestion. Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 Cadre de gestion Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 1. Mise en contexte L Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 (ci-après désignée par L ENTENTE) est le fruit d un long

Plus en détail

APPEL DE PROJETS 2015 DU PACTE RURAL DE LA MRC DE ROUSSILLON. Document d information (cadre de gestion)

APPEL DE PROJETS 2015 DU PACTE RURAL DE LA MRC DE ROUSSILLON. Document d information (cadre de gestion) APPEL DE PROJETS 2015 DU PACTE RURAL DE LA MRC DE ROUSSILLON Document d information (cadre de gestion) 12/02/2015 Table des matières QU EST CE QUE LE PACTE RURAL... 1 LES TERRITOIRES VISÉS... 1 NATURE

Plus en détail

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Veuillez lire attentivement le présent document AVANT de remplir le formulaire de demande. 1. Le contexte et les

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE Dans le cadre de l Entente relative au Fonds de développement des territoires (FDT) 2015-2016 Présentée au Ministère des

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

POLITIQUE MUNICIPALE

POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE NUMÉRO : OBJET : ENV-2011-001 Utilisation et gestion du Fonds vert DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 31 mai 2011 RÉS. N O. : CM-2011-496 DATE DE RÉVISION : RÉS. N O. : SERVICE :

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR L AMÉLIORATION DES MILIEUX DE VIE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR L AMÉLIORATION DES MILIEUX DE VIE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS ADOPTÉE LE 18 AOÛT 2015 PAR LE CONSEIL D AGGLOMÉRATION DE LA TUQUE RÉSOLUTION AGG-2015-08-099 RÉVISÉE AU 15 SEPTEMBRE 2015 RÉSOLUTION AGG-2015-09-113 1. PRÉAMBULE

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux collectes de fonds Conditions et exigences pour les projets de collecte

Plus en détail

Lignes directrices pour le Programme d infrastructures Québec-Municipalités Municipalité amie des aînés (MADA) Appel de projets 2015

Lignes directrices pour le Programme d infrastructures Québec-Municipalités Municipalité amie des aînés (MADA) Appel de projets 2015 Lignes directrices pour les projets d infrastructures des municipalités reconnues ou engagées dans la démarche Municipalité amie des aînés (MADA), 2012-2013 Lignes directrices pour le Programme d infrastructures

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 Modifiée à la réunion du Conseil du 17 mars 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 1.1 Fondement de la Politique d investissement... 1 1.2 Fonds d aide de la

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 _ DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 1. Le Programme 1.1. Description du Programme Le programme IntégraTIon Montréal est une mesure financière incitative auprès des employeurs

Plus en détail

2ème APPEL A PROJETS

2ème APPEL A PROJETS 1 / 5 2ème APPEL A PROJETS INNOVANTS / STRUCTURANTS POUR UNE A LA TRANSITION ECOLOGIQUE SUR LE TERRITOIRE DE MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2016 2 / 5 Contexte et objectifs Contexte L axe IX «Contribuer

Plus en détail

2015-2016. Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche

2015-2016. Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 2015-2016 Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 29 avril 2015 Table des matières 1. Introduction... 1 2. Orientations stratégiques... 1 3. Principes

Plus en détail

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE 1 MISE EN CONTEXTE La Corporation des fêtes du 200 e de Drummondville

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

Financement pour les entreprises d économie sociale

Financement pour les entreprises d économie sociale Financement pour les entreprises d économie sociale Nom : Pacte rural Nom du produit Nature MRC Abitibi Pour un projet local, le projet se doit d être en lien avec le plan d action de la municipalité.

Plus en détail

Politique d intervention en matière de développement économique

Politique d intervention en matière de développement économique Politique d intervention en matière de développement économique Ville de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix Février 2013 1. Objectif du programme POLITIQUE D INTERVENTION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le conseil d administration de la CRÉ de l Estrie le 29 janvier 2014 Politique de communication Page 1 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA CRÉ DE L ESTRIE PRÉAMBULE...

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée par le Conseil de la Ville de Trois-Rivières le 14 décembre 2015 au moyen de la résolution n C-2015-1357 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 1. Projets et secteurs

Plus en détail

DONNER VIE À VOS PROJETS

DONNER VIE À VOS PROJETS POLITIQUE DONNER VIE À VOS PROJETS ÉNONCÉ D ENGAGEMENT Le programme de dons et commandites mis en place à la Caisse Desjardins du Plateau-Mont-Royal fait partie des moyens dont elle dispose pour maintenir

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 2 1.1 Mission du fond... 2 1.2 Principe... 2 1.3 Support

Plus en détail

Soumettre une demande

Soumettre une demande Soumettre une demande Table des matières 1. Financement de projets... 2 1.1 Les règles de financement... 3 1.2 Procédure de dépôt et phases d étude des demandes... 4 1.2.1 Volet Sécurité alimentaire...

Plus en détail

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Mise à jour : Septembre 2015 Centre local de développement (CLD) de La Haute-Gaspésie POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Adopté le : N o de résolution : TABLE DES MATIÈRES 1-

Plus en détail

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement ADOPTÉE LE 7 AVRIL 2014 RÉSOLUTION NUMÉRO 2014 04 112 POLITIQUE DE DONS ET DE COMMANDITES AUX ORGANISMES

Plus en détail

CADRE DE SOUTIEN À L ACTION COMMUNAUTAIRE «LA COHÉSION SOCIALE AU CŒUR DE LA VILLE»

CADRE DE SOUTIEN À L ACTION COMMUNAUTAIRE «LA COHÉSION SOCIALE AU CŒUR DE LA VILLE» CADRE DE SOUTIEN À L ACTION COMMUNAUTAIRE «LA COHÉSION SOCIALE AU CŒUR DE LA VILLE» TABLE DES MATIÈRES 1. Le Cadre de soutien et ses objectifs... 3 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Les organismes admissibles exclusions

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

SUIVI DES MESURES VISANT À SOUTENIR

SUIVI DES MESURES VISANT À SOUTENIR SUIVI DES MESURES VISANT À SOUTENIR LES MÉNAGES À FAIBLE REVENU Page 1 de 8 TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE... 5 2. COLLABORATION AVEC LES ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS... 5 3. ENTENTES DE PAIEMENT...

Plus en détail

Programme de vérification des AVERTISSEURS DE FUMÉE

Programme de vérification des AVERTISSEURS DE FUMÉE Programme de vérification des AVERTISSEURS DE FUMÉE Ville de Saint-Rémi Adopté le : 8 juin 2015 (résolution # 15-06-0235) PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE INTRODUCTION En 2000, suite

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

Politique d attribution

Politique d attribution DOSSIER DE CANDIDATURE FONDS AGROALIMENTAIRE DE L ÉRABLE (FAÉ) NOM DU PROJET: DATE : FONDS AGROALIMENTAIRE DE L ÉRABLE Réserve de 100 000 $ dédiée au développement agroalimentaire sur le territoire de

Plus en détail

Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS)

Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS) La Mauricie en action! Ensemble contre la pauvreté! Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS) Date limite : dépôt des dossiers complets à la CRÉ 23 août 2013 25 octobre 2013

Plus en détail

Fonds d Initiatives Citoyennes de la Ville de Jarny REGLEMENT INTERIEUR

Fonds d Initiatives Citoyennes de la Ville de Jarny REGLEMENT INTERIEUR Fonds d Initiatives Citoyennes de la Ville de Jarny REGLEMENT INTERIEUR Préambule : Le FIC s inscrit dans le cadre de la politique de proximité engagée par la Ville, notamment par la mise en place des

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE

TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE TABLE DES MATIÈRES Préambule p. 1 1. Objectifs du programme p. 2 2. Critères de reconnaissance des organismes p. 2 3. Types de soutien p. 2 3.1 Aide financière p. 3 3.2 Aide technique p. 3 4. Critères

Plus en détail

GESTION DU PORTEFEUILLE

GESTION DU PORTEFEUILLE FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ET FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ (FLS) POLITIQUE DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ET DU FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ (FLS) DE LA MRC DE COATICOOK GESTION DU PORTEFEUILLE

Plus en détail

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Fonds dédié aux projets citoyens initiés et portés par des jeunes de 12 à 17 ans dans la région de la Capitale-Nationale Parrainage d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Une initiative de

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges ASSOCIATION DES TRANSPORTS DU CANADA Radars photographiques et surveillance aux feux rouges CATÉGORIE : INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au début des années 2000, le gouvernement du Québec avait envisagé

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE (2015-2016)

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE (2015-2016) POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE (2015-2016) Le 20 octobre 2015 INTRODUCTION Tel qu indiqué dans l entente relative au Fonds de développement des territoires

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE 26 JANVIER 2016 [Tapez ici] [Tapez ici] [Tapez ici] Mise en contexte La MRC de l Île d Orléans désire soutenir le développement

Plus en détail

Fonds de développement des territoires 2015-2016. Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie

Fonds de développement des territoires 2015-2016. Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Fonds de développement des territoires 2015-2016 Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Fonds de développement des territoires - Soutien aux projets structurants

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Juillet 2014 Sommaire 1 2 3 4 5 Présentation du financement de contrepartie et de la volonté de payer Critères d admissibilité

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

REGLEMENT BOURSE PROJETS JEUNES

REGLEMENT BOURSE PROJETS JEUNES REGLEMENT BOURSE PROJETS JEUNES Projets Jeunes Afin de vous aider à réaliser vos aspirations et à concrétiser vos projets, la Ville d Oloron Sainte Marie vous accompagne avec le dispositif «Bourse Projet

Plus en détail

Hommage à nos bénévoles

Hommage à nos bénévoles Hommage à nos bénévoles Les Cœurs d Or Les Cœurs d or sont des prix remis par l arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève à des bénévoles qui se sont particulièrement distingués, soit au sein de

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES

ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES 3 Manuel de la présentation de l information financière municipale ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES Ministère des Affaires municipales et de l Occupation du territoire Gouvernement du Québec

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3 SOMMAIRE 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3 2- Domaine d application 3 3- Définitions et terminologie 3 4- Descriptif détaillé 3 4-1- Gestion Financière des Projets 3 4-1-1 Rappel des conditions générales

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES

MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES MAITRE D'OUVRAGE COMMUNUATE DE COMMUNES DU BOULONNAIS DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES Règlement de la

Plus en détail

lundi 3 août 2015 Bonjour,

lundi 3 août 2015 Bonjour, lundi 3 août 2015 Bonjour, Vous désirez faire une demande de financement au pacte rural 2014-2015 pour un projet à Wotton. Par ce document, nous vous transmettons les éléments pour présenter un projet.

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 1 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE Sommaire Loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse (telle qu elle a été modifiée)... 3 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 3 Loi du 4 juillet

Plus en détail

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle PLAN D ACTION 2012-2013 Adopté à l assemblée générale annuelle Octobre 2012 Plan d action 2012-2013 : vers un Québec apprenant L ICÉA entreprend avec l année 2012-2013 la deuxième moitié de sa planification

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES POSTSECONDAIRES NISHKATSH UPAHUATSH

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES POSTSECONDAIRES NISHKATSH UPAHUATSH Développement de la main-d œuvre 124, rue Pileu Mashteuiatsh (Québec) G0W 2H0 Téléphone : 418 275-5386, poste 260 Télécopieur : 418 275-7062 PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport 1035,

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 15-089 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER Vu l article 458.42 de la Loi sur les cités et villes (RLRQ, chapitre C-19); À l assemblée

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Guide d appel de projets :

Guide d appel de projets : Guide d appel de projets : activités ou évènements ponctuels pour les proches aidants de personnes aînées atteintes de la maladie d Alzheimer ou maladies apparentées dans le cadre du mois de la sensibilisation

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA PELUCHE 10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856 Règlements Généraux Adoptés par le conseil d administration du 17 janvier 2013

Plus en détail

GUIDE DES AIDES AUX ASSOCIATIONS

GUIDE DES AIDES AUX ASSOCIATIONS GUIDE DES AIDES AUX ASSOCIATIONS CULTURELLES ET DE LOISIRS La commune de Thorigné-Fouillard souhaite apporter son soutien à la vie associative et offre aux associations des aides sous différentes formes

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre L Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, Etablissement Public Industriel et Commercial, dont le siège est situé au 69bis, rue de Vaugirard, 75006, Paris, Représentée

Plus en détail

Appel à projets Initiatives durables REGLEMENT 2016

Appel à projets Initiatives durables REGLEMENT 2016 Appel à projets Initiatives durables REGLEMENT 2016 1. Cadre 2. Appel à projets Article 1 Objectifs Article 2 Profil des candidats Article 3 Apport financier Article 4 Dépenses autorisées Article 5 Conditions

Plus en détail

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI)

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) 1 Contents Introduction Critères d admissibilité et de sélection Comment solliciter une aide au titre d ELENA 2 INTRODUCTION 3 1.1 Energie

Plus en détail

I. LES OBJECTIFS DU FPH

I. LES OBJECTIFS DU FPH Initié par la Région, le Fonds de Participation des Habitants a pour objectif de favoriser l'émergence et le développement des initiatives locales, en évitant les lourdeurs administratives. Destiné à soutenir

Plus en détail

FONDS COMMUN DE SOUTIEN AUX PROJETS DE COOPERATION SUR L ESPACE CATALAN TRANSFRONTALIER

FONDS COMMUN DE SOUTIEN AUX PROJETS DE COOPERATION SUR L ESPACE CATALAN TRANSFRONTALIER FONDS COMMUN DE SOUTIEN AUX PROJETS DE COOPERATION SUR L ESPACE CATALAN TRANSFRONTALIER APPEL A PROJETS CONTEXTE Le Conseil Général des Pyrénées-Orientales s'est engagé aux côtés de la Generalitat de Catalunya

Plus en détail

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DU PLAN, DE l AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE Fraternité - Travail - Progrès Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 Les choix

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Manuel de la présentation de l information financière municipale

Manuel de la présentation de l information financière municipale Manuel de la présentation de l information financière municipale Résumé de la mise à jour Décembre 2014 Direction générale des finances municipales Ministère des Affaires municipales et de l Occupation

Plus en détail

CONVENTION. Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière»

CONVENTION. Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière» CONVENTION Pour aide à la création de l E.H.P.A.D. «La Marrière» Entre : LA VILLE DE NANTES, représentée par Madame Michèle FRANGEUL, agissant en cette qualité en vertu d une délibération du Conseil Municipal

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D ALMA RÈGLEMENT 262-2015 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES CONSIDÉRANT QUE la Ville d Alma désire stimuler le

Plus en détail

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux 16 septembre 2011 guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux Le présent cadre de gestion précise les règles d attribution du FDR à l égard du financement de projets

Plus en détail

BOURSE PROJET JEUNES

BOURSE PROJET JEUNES BOURSE PROJET JEUNES Dossier de candidature VILLE DE MORDELLES 29, avenue du Maréchal LECLERC B.P.8 35310 MORDELLES Tel : 02.99.85.13.85 Fax : 02 99 85 13 70 Email : mairie@ville-mordelles.fr REGLEMENT

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations- Partenariat Référence/Version. : OP/F/ Date : 03/04/06 Page : 1/18 IX ème programme Contrat Global pour l Eau Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations-

Plus en détail

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 1 Contenu de la formation Le CÉ au sein du monde scolaire Le cadre juridique

Plus en détail

GUIDE DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE SUBVENTION

GUIDE DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE SUBVENTION GUIDE DE PRÉSENTATION DES DEMANDES DE SUBVENTION Programme de promotion de la santé et de prévention de l alcoolisme, de la toxicomanie et du jeu Table de concertation sur les dépendances Arthabaska-Érable

Plus en détail

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Objectifs Quel est le but de ce projet pilote? Le but des sites de démonstration est d intégrer ensemble de manière transparente des services

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE

FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE SECTION I - IDENTIFICATION DU PROJET ET DE L ORGANISME DEMANDEUR Projet Titre du projet Nom de l organisme demandeur Statut juridique de l organisme

Plus en détail

Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse

Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale, Centre affilié universitaire Novembre 2010 Ce document

Plus en détail

Info-express Classification- évaluation des emplois Fonction publique

Info-express Classification- évaluation des emplois Fonction publique Classification- évaluation des emplois Emplois de complexité supérieure Une démarche que nous suivons de près Questions et réponses en rapport avec la Directive aux pages 2 et suivantes de ce bulletin

Plus en détail

Ministère du Développement économique et des Transports POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS

Ministère du Développement économique et des Transports POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS BUT ET ÉNONCÉ DE POLITIQUE Le ministère du Développement économique et des Transports est déterminé à soutenir les collectivités

Plus en détail

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique Entrer dans une démarche d évaluation c est entrer dans une dynamique positive, questionnant les différents

Plus en détail

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Septembre 2014 Bibliothécaire/Spécialiste de l information Institut canadien pour la sécurité des patients Lieu de travail : bureau d

Plus en détail