Rappel : droits d'auteur et rôle de la SACEM

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rappel : droits d'auteur et rôle de la SACEM"

Transcription

1 SACEM & SPRE ATTENTION : A compter de janvier 2011, la rémunération des artistes interprètes (SPRE) collectée par la SACEM a changé et le tarif va être disponible prochainement. Rappel : droits d'auteur et rôle de la SACEM Les droits d'auteur se scindent en droit moral et en droits patrimoniaux. Le droit moral se compose du droit au respect du nom de l'auteur, de sa qualité et De son œuvre ainsi que du droit de divulgation. Les droits patrimoniaux permettent à l'auteur de retirer une rémunération de l'exploitation de son œuvre. Le droit d'exploitation comprend le droit de représentation et le droit de reproduction. La représentation consiste dans la communication de l'œuvre au public par un procédé quelconque et notamment par télédiffusion, c'est à dire la «Diffusion par tout procédé de communication de sons, d'images, de documents.» (C. propriété intellectuelle, art. L ). L'auteur bénéficie sa vie durant du droit exclusif d'exploiter son œuvre sous Quelque forme que ce soit et d'en tirer un profit pécuniaire. Au décès de l'auteur, Ce droit persiste au bénéfice de ses ayants droit pendant l'année civile en cours et Les 70 années qui suivent. Au-delà l'œuvre tombe dans le domaine public. Les «droits voisins des droits d'auteur» sont des droits connexes aux droits D auteur, ainsi les droits des artistes interprètes et des producteurs de Phonogrammes. Ainsi, les auteurs, compositeurs et éditeurs de musiques doivent donner leur accord avant la diffusion publique et la reproduction de leurs œuvres et recevoir en contrepartie une rémunération. La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, dite SACEM, qui a pour vocation de protéger, représenter et servir les créateurs de musique et la création musicale, délivre par contrat cette autorisation (prévue notamment par les articles L et L du Code de la propriété intellectuelle), puis collecte les redevances relatives aux droits d'auteur auprès des utilisateurs et les redistribue aux créateurs et éditeurs de musique qu'elle représente. Par ailleurs, les artistes interprètes et producteurs de disques et cassettes pour la diffusion publique de musique ont droit à une rémunération appelée «rémunération équitable» gérée par la Société pour la perception de la rémunération équitable (SPRE) qui a chargé la SACEM d'en effectuer le recouvrement auprès des lieux sonorisés. Le tarif SPRE de 18% du droit d'auteur est passé à 35,75% en A compter de janvier 2011, il ne sera plus calculé en pourcentage du droit d'auteur tout en restant géré par la SACEM.

2 Autorisation Les adhérents de l UPEM qui utilisent le répertoire de la SACEM comme musique de sonorisation dans leurs magasins doivent dès lors solliciter une autorisation de la SACEM et acquitter des droits. ATTENTION NE CONCERNE QU UNE SONORISATION FIXE ET PERMANENTE Aussi, l UPEM a négocié avec la SACEM pour le compte de ses adhérents un protocole d'accord signé le 20 juin 2005 selon lequel la SACEM s'engage à donner aux adhérents de l UPEM, sous certaines conditions et à des tarifs préférentiels, l'autorisation - d'exécuter, de faire ou laisser exécuter publiquement les œuvres du répertoire de la SACEM, - d'utiliser des supports de diffusion sonores licitement commercialisés, - d'utiliser des supports de diffusion visuels licitement commercialisés. Cette autorisation s'applique exclusivement aux auditions musicales organisées par les adhérents pour leur propre compte, à leur seul profit et sous leur propre responsabilité financière. Les auditions musicales sont celles données à titre de musiques de sonorisation dans l'enceinte des magasins de vente de disques et/ou électroménager exploités par les adhérents ainsi qu'à l'occasion des foires expositions organisées par les adhérents au moyen : > d'appareils permettant la réception de télédiffusions par tout procédé, > de disques du commerce ou d'enregistrement sonores licitement réalisés pour l'usage privé, > de programmes audiovisuels (diapo grammes, films, vidéogrammes) licitement réalisés pour l'usage privé. Cela ne concerne pas les projections de programmes audiovisuels donnant lieu à une recette de nature publicitaire (MVM). Obligations des adhérents Conformément à l'article L du Code de la propriété intellectuelle, chaque adhérent de l UPEM devra conclure un contrat général de représentation avec la délégation régionale déterminant ses rapports particuliers avec la SACEM. Par ailleurs, l'adhérent de l UPEM s'engage : A) préalablement à toute audition musicale faisant l'objet du présent protocole : > à remettre au délégué régional de la SACEM le justificatif de son adhésion à l UPEM, (Copie reçu du paiement de l adhésion) > à effectuer, au moins 15 jours avant toute audition musicale, une déclaration préalable au délégué régional de la SACEM, > à approuver et signer, préalablement à toute audition musicale, le contrat général de représentation mentionné ci-dessus.

3 Quant aux deux derniers points, il est entendu que pour les contrats permanents délivrant une autorisation pour la musique de sonorisation, les démarches sont à effectuer en une seule fois f dans les délais susvisés avant le début des auditions musicales. B) postérieurement aux auditions publiques : > à remettre, - pour les foires expositions, dans les délais stipulés au contrat général de représentation, le programme exact des œuvres exécutées ; - pour les auditions musicales et/ou audiovisuelles payantes - «bornes multimédia interactives», l'état des recettes dans les délais prévus au contrat mentionné ci- dessus. > A régler le montant des redevances d'auteurs dans les délais prévus au contrat général. En cas de non-respect de tout ou partie des obligations prévues, différentes sanctions seront mises en œuvre : > non application ou suppression des tarifs préférentiels, > application d'une indemnité forfaitaire, éventuellement, sous astreinte, > application d'une pénalité calculée en multipliant la somme due par une fois et demie le taux de l'intérêt légal en vigueur. Tarification préférentielle Les adhérents de l UPEM, sous réserve qu'ils apportent la preuve de leur adhésion au délégué régional de la SACEM, peuvent bénéficier d'une tarification préférentielle dite «Tarification Générale Protocolaire ou TGP», qui consiste en une réduction de 20% sur les redevances de droits d'auteur. Le protocole est entré en vigueur le 1er juillet 2005 pour 1 an ; il se renouvellera par période d'un an et par tacite reconduction sauf dénonciation par l UPEM. «MONTANT DES REDEVANCES DIFFUSION DE MUSIQUE DE SONORISATION DANS LES MAGASINS (SONORISATIONS FIXE) Les redevances énumérées ci-après sont dues quelle que soit la durée des auditions musicales au sein des établissements. Néanmoins des abattements sont prévus pour tenir compte de certaines modalités particulières d'exploitation.

4 Magasins de plus de 500 m 2 Redevance forfaitaire annuelle, déterminée par référence à la superficie de l'établissement, par application d'un prix forfaitaire par mètre carré : De 501 à 2500 m 2 la redevance forfaitaire est de 305,40 HT De 2501 à 3000 m 2 la redevance forfaitaire est de 1775,14 HT La surface à prendre en considération est la surface commerciale brute sonorisée, c'est à dire celle qui est ouverte au public, à l'exclusion des entrepôts, des locaux administratifs. Des abattements sont prévus. Magasins n'excédant pas 500 m 2 Magasins de vente et/ou location de disques, d'instruments de musique et de matériel radioélectrique Redevance forfaitaire annuelle : Tarif Général Protocolaire : 42,46 HT validité Cas particulier des diffusions effectuées à titre de démonstration ou d'essai à l'aide de produits proposés à la vente ou à la location, à la demande du client ou sur proposition du vendeur. Les magasins de cette catégorie se voient délivrer une autorisation gratuite Par la délégation régionale de la SACEM (adresse sur le site dès lors qu'ils : > procèdent exclusivement à des diffusions de cette nature, > ont effectué une demande d'autorisation préalable auprès de la SACEM. Magasins de vente d'électroménager exclusivement Redevance forfaitaire annuelle déterminée par référence au nombre d'employés de chaque établissement. Définition du critère «nombre d'employés» Il s'agit des employés en contact direct avec la clientèle ; sont donc exclus toutes les catégories de personnels dont La fonction n'est pas d'accueillir le client : personnels administratifs, ceux affectés à l'entretien, le SAV...

5 TGP 2011 De 1 à De 3 à De 5 à De 7 à De 9 à De 11 à De 13 à De 15 à De 17 à De 19 à De 21 à De 23 à De 25 à De 27 à De 29 à De 31 à De 33 à De 35 à De 37 à De 39 à De 41 à De 43 à De 45 à De 47 à De 49 à Plus de T.G.P. - Tarification Générale Protocolaire En cas d'activité de vente de disques dans un établissement d'électroménager, soit : - seule la partie de vente de disques est sonorisée et il y a lieu d'appliquer la redevance annuelle de 42,46 HT validité 2011, - la totalité du magasin est sonorisée et il a lieu d'appliquer la redevance déterminée par référence au nombre d'employés.

6 DIFFUSIONS AUDIOVISUELLES DANS LES MAGASINS Ceci concerne les diffusions audiovisuelles permanentes assimilables à la musique de sonorisation. Ces tarifications ne sont pas applicables lorsque les l diffusions servent à la promotion de produits vendus dans le magasin. - Projection audiovisuelle seule assurant la sonorisation de l'établissement : tarification sonorisation générale dont relève l'exploitation en fonction de sa nature avec un minimum de 118,67 HT validité Projection audiovisuelle en complément de la sonorisation de l'établissement : tarifs particuliers. BORNES MULTIMEDIA INTERACTIVES Une borne multimédia interactive est un objet constitué d'éléments techniques tels que : > un moniteur doté d'un écran tactile, > un micro-ordinateur comprenant un disque dur et éventuellement un lecteur de CD-Rom, > des hauts parleurs, > un coffrage en dur afin de protéger ces éléments. Ces éléments techniques sont des dispositifs autonomes, éventuellement reliés à une banque de données. Une borne multimédia interactive est différente d'une borne audiovisuelle qui ne permet pas d'effectuer des choix successifs. L'utilisation d'œuvres protégées au moyen de bornes multimédia doit faire l'objet : - d'une autorisation au titre du droit de reproduction - d'une autorisation au titre d'une exécution publique. CASQUES FIXES D'ECOUTE Sont seuls concernés les dispositifs d'écoute simple, reliés à des appareils fixes au moyen desquels le public écoute un support sonore. Tarification : forfait spécifique par appareil plus éventuellement forfait musique de sonorisation : - magasin titulaire d'une autorisation au titre de la sonorisation générale (voir plus haut), le forfait sonorisation générale couvre l'usage des casques d'écoute. - magasin dépourvu de sonorisation générale, il y a lieu de faire application de la tarification en fonction du nombre de jours d'ouverture et du nombre de casques. ATTENTES TELEPHONIQUES Redevance forfaitaire annuelle déterminée par référence au nombre de lignes Sonorisées dont dispose l'usager. Forfait de base par tranche de 5 lignes sonorisées.

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 10 La Sociiétté des autteurrs,, composiitteurrs ett édiitteurrs de musiique ((SACEM)) AVANT PROPOS Cette notice d information a pour

Plus en détail

Fournitures photographiques et droits de reproduction

Fournitures photographiques et droits de reproduction Fournitures photographiques et droits de reproduction Conditions générales de vente et d'utilisation 1. Toute demande doit être formulée par écrit, adressée à : Musée de Bourgoin-Jallieu Service photothèque

Plus en détail

ACCORD PORTANT SUR LES CONDITIONS DE CESSION DES DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DES ARTISTES INTERPRETES AU SEIN DE RADIO FRANCE

ACCORD PORTANT SUR LES CONDITIONS DE CESSION DES DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DES ARTISTES INTERPRETES AU SEIN DE RADIO FRANCE ACCORD PORTANT SUR LES CONDITIONS DE CESSION DES DROITS DE PROPRIETE INTELLECTUELLE DES ARTISTES INTERPRETES AU SEIN DE RADIO FRANCE PREAMBULE Radio France est une société nationale de programme qui conçoit,

Plus en détail

> Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques

> Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques DROIT > Cession de droits d auteur d œuvres chorégraphiques Décembre 2014 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839 839 (accueil) F 01 41 839 841 ressources@cnd.fr

Plus en détail

CONTRAT D AGENT ARTISTIQUE

CONTRAT D AGENT ARTISTIQUE CONTRAT D AGENT ARTISTIQUE ENTRE LES SOUSSIGNES Nom/prénom : Pseudonyme : Adresse : Téléphone : Ci-après dénommé «LE MANDANT» D UNE PART, ET Dénomination sociale de l'entreprise : dont le siège social

Plus en détail

REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE

REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE ETABLISSEMENTS CONCERNES Établissements de santé assurant, avec ou sans hébergement, des soins de courte durée, des soins de suite

Plus en détail

Dispositions légales et réglementaires

Dispositions légales et réglementaires Dispositions légales et réglementaires ENCADREMENT DE LA PRATIQUE Code du sport: Obligation de qualification Art. L212-1 : «Seuls peuvent, contre rémunération, enseigner, animer ou encadrer une activité

Plus en détail

Ci-après dénommé(e) "le Producteur" D une part. Ci-après dénommé(e) "le Distributeur" D autre part IL EST PREALABLEMENT RAPPELE

Ci-après dénommé(e) le Producteur D une part. Ci-après dénommé(e) le Distributeur D autre part IL EST PREALABLEMENT RAPPELE CONTRAT DE DISTRIBUTION D ŒUVRES MUSICALES ENTRE : Ci-après dénommé(e) "le Producteur" D une part ET : Ci-après dénommé(e) "le Distributeur" D autre part IL EST PREALABLEMENT RAPPELE Le producteur déclare

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE ARTICLE 1 : CHAMP D'APPLICATION - DÉFINITION Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent à toutes les prestations de services conclues

Plus en détail

Texte d'accord entre le CPE et le SNE

Texte d'accord entre le CPE et le SNE Texte d'accord entre le CPE et le SNE 1/ La création d'un Code des usages - Dans le Code de la Propriété Intellectuelle «I. - Les organisations professionnelles représentatives des auteurs et des éditeurs

Plus en détail

Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes.

Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes. Conditions spécifiques Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes. Article 1 Conditions générales applicables Les présentes conditions spécifiques relèvent des conditions générales

Plus en détail

Organisateurs occasionnels de petites manifestations musicales

Organisateurs occasionnels de petites manifestations musicales Organisateurs occasionnels de petites manifestations musicales Petites Séances Musicales avec recettes Concerts, spectacles de variétés, repas dansants, repas spectacles organisés dans une salle de moins

Plus en détail

\ Bal \ Concert \ Repas dansant \ Spectacle \ Kermesse \ Manifestation sportive \ Organisateur de manifestations en musique

\ Bal \ Concert \ Repas dansant \ Spectacle \ Kermesse \ Manifestation sportive \ Organisateur de manifestations en musique \ Bal \ Concert \ Repas dansant \ Spectacle \ Kermesse \ Manifestation sportive \ Organisateur de manifestations en musique Que dit la loi? La loi prévoit, aux articles L. 122-4, L. 131-4 et L. 132-18

Plus en détail

1. Rappel de législation

1. Rappel de législation Mis à jour le 17/04/2012 1/6 SYNTHÈSE SUR LES DROITS AUDIOVISUELS EN MÉDIATHÈQUE 1. Rappel de législation Code de la propriété intellectuelle (loi n 92-597 du 1/7/1992) regroupant la Loi du 11/3/1957 sur

Plus en détail

Droit et bibliothèque. ABF 2015-2016 Élisabeth FABART

Droit et bibliothèque. ABF 2015-2016 Élisabeth FABART Droit et bibliothèque ABF 2015-2016 Élisabeth FABART 1 Sommaire 1. Le droit d auteur : généralités 2. Droits et collections des bibliothèques 3. Droit et documents de communication Droit et animations

Plus en détail

Tarif concernant les droits de reproduction Supports audiovisuels non interactifs. destinés à l'usage privé du public

Tarif concernant les droits de reproduction Supports audiovisuels non interactifs. destinés à l'usage privé du public Tarif concernant les droits de reproduction Supports audiovisuels non interactifs destinés à l'usage privé du public 1. Champ d'application 1.1. Ce tarif détermine les conditions auxquelles la Société

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION DES DROITS D AUTEUR

CONTRAT DE CESSION DES DROITS D AUTEUR CONTRAT DE CESSION DES DROITS D AUTEUR ATTACHÉS A L ILLUSTRATION COMMANDÉE PAR L INTERMEDIAIRE DU SITE INTERNET www.unikness.com ENTRE LES SOUSSIGNÉS : Ci-après dénommé «Le CEDANT» D UNE PART, ET Ci-après

Plus en détail

Propriété intellectuelle

Propriété intellectuelle Propriété intellectuelle Accord sur l'utilisation des œuvres cinématographiques et audiovisuelles à des fins d'illustration des activités d'enseignement et de recherche NOR : MENJ0901120X RLR : 180-1 accord

Plus en détail

Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège. 1. Règlement général : actualisation

Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège. 1. Règlement général : actualisation Conseil d'administration DOC. 17.908bis/CA/18.11.2015 Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège 1. Règlement général : actualisation

Plus en détail

GUIDE SUR LE DROIT D AUTEUR LE DROIT À L IMAGE PARCOURS TRANS

GUIDE SUR LE DROIT D AUTEUR LE DROIT À L IMAGE PARCOURS TRANS GUIDE SUR LE DROIT D AUTEUR ET LE DROIT À L IMAGE DANS LE CADRE DES PARCOURS TRANS QUELQUES NOTIONS DE BASE Le droit Civil - droit à l image Le droit à l'image est le droit de toute personne physique à

Plus en détail

Conditions Générales d'abonnement AFNOR au service d abonnement en ligne «BIVI» applicable à partir du 01.09.2009

Conditions Générales d'abonnement AFNOR au service d abonnement en ligne «BIVI» applicable à partir du 01.09.2009 Conditions Générales d'abonnement AFNOR au service d abonnement en ligne «BIVI» applicable à partir du 01.09.2009 Article 1. Portée Article 2. Objet Article 3. Propriété Intellectuelle Article 4. Durée

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de régir les relations contractuelles entre d une part ü Gabriel Pachoutine, photographe, ci-dessous dénommé «le

Plus en détail

UTILISER DE LA MUSIQUE DANS VOS VIDEOS

UTILISER DE LA MUSIQUE DANS VOS VIDEOS Mihajlo Maricic Marc Chesneau Robert Ölei POUR QUE VIVE LA MUSIQUE UTILISER DE LA MUSIQUE DANS VOS VIDEOS DVD/WEB REPORTAGE/FILM INSTITUTIONNEL LA SACEM, VOTRE PARTENAIRE MUSIQUE SOUHAITEZ UTILISER DE

Plus en détail

Accord sur la rémunération des artistes interprètes en cas de rediffusion par les chaînes analogiques terrestres

Accord sur la rémunération des artistes interprètes en cas de rediffusion par les chaînes analogiques terrestres Accord sur la rémunération des artistes interprètes en cas de rediffusion par les chaînes analogiques terrestres Le présent accord conclu entre les parties signataires de la convention collective des artistes

Plus en détail

Tarif commun E 2014 2018

Tarif commun E 2014 2018 SUISA Coopérative des auteurs et éditeurs de musique SWISSPERFORM Société suisse pour les droits voisins Tarif commun E 2014 2018 Projections de films Approuvé par la Commission arbitrale fédérale pour

Plus en détail

. Le terme Logiciel désigne un ensemble de programmes qui permet à un ordinateur ou à un système informatique d'assurer une tâche ou une fonction.

. Le terme Logiciel désigne un ensemble de programmes qui permet à un ordinateur ou à un système informatique d'assurer une tâche ou une fonction. 1. Définitions : Le terme "Société" désigne la Société SERIANS. Le terme "Client" désigne toute personne physique ou morale qui achète ou émet le souhait d'acheter un logiciel, un abonnement annuel ou

Plus en détail

Conditions générales d'utilisation au 1er janvier 2013

Conditions générales d'utilisation au 1er janvier 2013 Conditions générales d'utilisation au 1er janvier 2013 1. - PRESENTATION Perfbook a pour objet de mettre à disposition à travers le réseau INTERNET, une Application de suivi et de gestion de la formation

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE PRESTATIONS DE SERVICES Applicables au 17 Juin 2009 et modifiables sans préavis

CONDITIONS GENERALES DE PRESTATIONS DE SERVICES Applicables au 17 Juin 2009 et modifiables sans préavis CONDITIONS GENERALES DE PRESTATIONS DE SERVICES Applicables au 17 Juin 2009 et modifiables sans préavis Article 1 : Objet Quick Ordi délivre ses prestations au domicile du client. Les prestations de Quick

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE BROUSSE.

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE BROUSSE. Missions de la Bibliothèque Municipale. * La Bibliothèque Municipale est un service public de la commune. * Elle est le centre culturel ouvert à toute la population. C est un lieu de vie et de rencontre.

Plus en détail

Personne physique M/Mme. (Nom, Prénom) demeurant à

Personne physique M/Mme. (Nom, Prénom) demeurant à LICENCE DE RÉUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE SEINE-ET-MARNE EN APPLICATION DU RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE RÉUTILISATION À TITRE GRATUIT Réutilisation non commerciale

Plus en détail

CHARTE ET CESSION DE DROITS

CHARTE ET CESSION DE DROITS CHARTE ET CESSION DE DROITS Comment participer? La contribution à «MonGravenchon» est simple : Vous êtes invité(e) à rédiger un ou des articles concernant l Histoire de Notre-Dame-de-Gravenchon et à déposer

Plus en détail

Enregistrement de musique sur supports audiovisuels qui ne sont pas destinés au public

Enregistrement de musique sur supports audiovisuels qui ne sont pas destinés au public SUISA Coopérative des auteurs et éditeurs de musique Tarif VN 2011 2013 Enregistrement de musique sur supports audiovisuels qui ne sont pas destinés au public Approuvé par la Commission arbitrale fédérale

Plus en détail

Au sujet de l exception pédagogique :

Au sujet de l exception pédagogique : Kawenga territoires numériques 21 bd. Louis Blanc 34000 Montpellier 04 67 06 51 66 Véronique Bros Prézeau chargée de Documentation et Ressources veronique@kawenga.com Au sujet de l exception pédagogique

Plus en détail

COMMUN TC 9 III ARIF T

COMMUN TC 9 III ARIF T T A R I F C O M M U N TC 9 III 5"3*'$0..6/*** DPODFSOBOUMhVUJMJTBUJPOEh VWSFTFUEFQSFTUBUJPOTQSPUÏHÏFTTPVTGPSNFÏMFDUSPOJ RVFÌEFTGJOTQSJWÏFTQBSMÈJOUFSNÏEJBJSFEFSÏTFBVYOVNÏSJRVFTJOUFSOFTEBOTMFT ÏDPMFT 1SÏBNCVMF

Plus en détail

Article 1 : Acceptation des Conditions Générales d'utilisation des Services Crescendo Art & Music

Article 1 : Acceptation des Conditions Générales d'utilisation des Services Crescendo Art & Music www.crescendo-art.com (création du nom de domaine effectué le 19/01/2008) et ses adresses dérivées (ci-après dénommé «le Site Internet») et/ou les sites Internet de ses partenaires sur lesquels le Site

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE SAINT-GENIS-LAVAL Service finances Service Marchés Publics 106, avenue Clémenceau BP 80 69565 SAINT-GENIS-LAVAL cedex Tél: 04.78.86.82.64 MISSION

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/02.283 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Patrimoine - Inventaire - Conventions entre le Ministère de la Culture et la Région Languedoc-Roussillon LE CONSEIL

Plus en détail

Archives et droit d auteur Ivan Cherpillod, avocat, prof. UniL

Archives et droit d auteur Ivan Cherpillod, avocat, prof. UniL Droit d auteur Archives et droit d auteur Ivan Cherpillod, avocat, prof. UniL Protège les œuvres littéraires et artistiques, y.c. les œuvres scientifiques et les recueils, traductions, adaptations sans

Plus en détail

ARCADE Centre d'information et de Documentation 6 place Barthélémy Niollon - Logis du bras d'or, Maison Darius Milhaud CS30759 13617 AIX-EN-PROVENCE

ARCADE Centre d'information et de Documentation 6 place Barthélémy Niollon - Logis du bras d'or, Maison Darius Milhaud CS30759 13617 AIX-EN-PROVENCE Article L762-3 (ancien) Le placement des artistes du spectacle visés à l'article L. 762-1 peut être effectué à titre onéreux. Peuvent seules opérer le placement effectué dans ces conditions les personnes

Plus en détail

Les artistes interprètes et les droits de propriété intellectuelle

Les artistes interprètes et les droits de propriété intellectuelle Droits Syndicat français des artistes interprètes Les artistes interprètes et les droits de propriété intellectuelle Les droits des artistes interprètes sont des droits de propriété littéraire et artistique,

Plus en détail

DROITS d AUTEURS DROITS VOISINS. DROITS à l IMAGE. Synthèse réalisée par. Jacques Lamandé du Cinamat l Hay les Roses

DROITS d AUTEURS DROITS VOISINS. DROITS à l IMAGE. Synthèse réalisée par. Jacques Lamandé du Cinamat l Hay les Roses DROITS d AUTEURS DROITS VOISINS DROITS à l IMAGE Synthèse réalisée par Jacques Lamandé du Cinamat l Hay les Roses Lire article de L ECRAN N 59 sur la Musique numérique En général, demande beaucoup de temps

Plus en détail

EMMANUEL DiENY Avocat à la Cour

EMMANUEL DiENY Avocat à la Cour AUTORITE DE LA CONCURRENCE 11 ruede l'echelle - 75001 PARIS 0 5 Nnv 20C9 La Procédure Courrier Arrivée Autorité de la Concurrence Madame Virginie Beaumeunier Rapporteure générale Madame Simone de Mallmann

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Préambule : Les présentes Conditions Générales de Vente ont pour objet de définir les modalités et conditions dans lesquelles : France Télécom et Orange France (ci-après dénommés

Plus en détail

Concert, spectacle de variétés Repas en musique Bal, séance dansante

Concert, spectacle de variétés Repas en musique Bal, séance dansante DR Barèmes et démarches simplifiés Organisateur occasionnel 2013 DR Pour obtenir l autorisation de diffuser toute la musique que vous souhaitez, un forfait de droits d'auteur payable avant la manifestation

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Les présentes normes s'appliquent au gouvernement, aux ministères et aux organismes publics désignés par le gouvernement.

DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Les présentes normes s'appliquent au gouvernement, aux ministères et aux organismes publics désignés par le gouvernement. NORMES EN MATIÈRE D'ACQUISITION, D'UTILISATION ET DE GESTION DE DROITS D'AUTEURS DES DOCUMENTS DÉTENUS PAR LE GOUVERNEMENT, LES MINISTÈRES ET LES ORGANISMES PUBLICS DÉSIGNÉS PAR LE GOUVERNEMENT Loi sur

Plus en détail

Concert, spectacle de variétés Repas en musique Bal, séance dansante

Concert, spectacle de variétés Repas en musique Bal, séance dansante DR Barèmes et démarches simplifiés Organisateuroccasionel DR Pour obtenir l autorisation de diffuser toute la musique que vous souhaitez, un forfait de droits d'auteur payable avant la manifestation Concert,

Plus en détail

Que sont les redevances

Que sont les redevances Que sont les redevances pour la copie privée et pourquoi existent-elles? Un CD vierge coûte environ 50 cents, dont 29 cents sont destinés aux chanteurs et auteurs-compositeurs ainsi qu à d autres détenteurs

Plus en détail

LICENCE DE REUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L INDRE («type 3»)

LICENCE DE REUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L INDRE («type 3») LICENCE DE REUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L INDRE («type 3») LICENCE DE REUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES AVEC DIFFUSION PUBLIQUE

Plus en détail

L artiste. Spectacle vivant

L artiste. Spectacle vivant L artiste Du Spectacle vivant L artiste du spectacle vivant Il peut être : - Salarié - Inscrit au registre du commerce - Auto- entrepreneur - Bénévole / Amateur L artiste salarié L article L.7121-3 (anc.

Plus en détail

1851 des créateurs. La Sacem. .une société civile à but non lucratif gérée par les Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique

1851 des créateurs. La Sacem. .une société civile à but non lucratif gérée par les Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique La Sacem c est cest.une société civile à but non lucratif gérée par les Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique Créée en 1851 par des auteurs compositeurs, la Sacem collecte les droits d auteur en

Plus en détail

Le droit du "design"

Le droit du design Table des matières Le droit du "design" 5 - Les contrats liés au design 5.1 - La cession d'un design. 5.2 - Le contrat de commande. 5.3 - licences. 5.4 - design et créations des salariés. 5.4.1 - La création

Plus en détail

Conditions générales de Vente : EnChanson. com

Conditions générales de Vente : EnChanson. com Conditions générales de Vente : EnChanson. com Les dispositions qui suivent établissent les conditions générales de vente des produits proposés par l'association CREAMUSIC sur son site web à l adresse

Plus en détail

Tous les abonnements peuvent bénéficier d une durée de 6 mois ou 1 an, au choix.

Tous les abonnements peuvent bénéficier d une durée de 6 mois ou 1 an, au choix. CONSEIL MUNICIPAL 13 Séance du 23 mai 2013 Réseau des Médiathèques de la Ville du Mans - Tarification 2013 Direction des Affaires Culturelles - Médiathèques - Rapporteur(s) Mme Jacqueline PEDOYA Les tarifs

Plus en détail

Barème des licences d exploitation (au 15 septembre 2013)

Barème des licences d exploitation (au 15 septembre 2013) Barème des licences d exploitation (au 15 septembre 2013) LICENCES D EXPLOITATION... 2 BAREME PUBLIC DES LICENCES D EXPLOITATION DES DONNEES IGN... 3 I. MISE A DISPOSITION DES DONNEES... 3 II. REDEVANCE

Plus en détail

Préambule ACCORD CADRE SUR LES DROITS D AUTEUR DANS LA PRESSE QUOTIDIENNE REGIONALE

Préambule ACCORD CADRE SUR LES DROITS D AUTEUR DANS LA PRESSE QUOTIDIENNE REGIONALE ACCORD CADRE SUR LES DROITS D AUTEUR DANS LA PRESSE QUOTIDIENNE REGIONALE Préambule Les signataires du présent accord constatent que le développement des nouvelles technologies multiplie les possibilités

Plus en détail

Contrat d édition relatif à la publication sur MemoFlash

Contrat d édition relatif à la publication sur MemoFlash Contrat d édition relatif à la publication sur MemoFlash Entre L utilisateur du site internet MemoFlash qui souscrit au module contributeur, ci-après dénommé l Auteur, d une part et La société Smart Academy

Plus en détail

COM (2013) 109 final

COM (2013) 109 final COM (2013) 109 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 19 mars 2013 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

Contrat d affiliation avec le site marchand FITNESSBOUTIQUE.COM

Contrat d affiliation avec le site marchand FITNESSBOUTIQUE.COM Contrat d affiliation avec le site marchand FITNESSBOUTIQUE.COM Le,à. ENTRE LES SOUSSIGNES, éditrice du site domiciliée représentée par en sa qualité de E-Mail : et, Tél. (ci-après dénommée l affilié )

Plus en détail

O LEMON - MENTIONS LÉGALES

O LEMON - MENTIONS LÉGALES O LEMON - MENTIONS LÉGALES Préambule O lemon est une société par actions simplifiées au capital de 1 200 Euros, dont le siège social est situé 4 rue Paul Baudry 75008 PARIS, immatriculée au registre du

Plus en détail

Contrat de partage des bénéfices du film CONTRAT DE PARTAGE DES BENEFICES DE L EXPLOITATION

Contrat de partage des bénéfices du film CONTRAT DE PARTAGE DES BENEFICES DE L EXPLOITATION CONTRAT DE PARTAGE DES BENEFICES DE L EXPLOITATION ENTRE : Etienne Husson Demeurant au : 44 Rue Rachais - 69007 LYON - France Ci-après dénommée LE PRODUCTCEUR ET : [Nom du participant au projet] Demeurant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 3097. PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE (19 janvier 2012)

Plus en détail

Droit d Auteur. La formation idéale existe, nous l avons inventée!

Droit d Auteur. La formation idéale existe, nous l avons inventée! Droit d Auteur Ellipse Formation La formation idéale existe, nous l avons inventée! Sommaire Qui sommes-nous? O1 Ellipse s engage O3 La gestion d une entreprise culturelle O7 La musique de film 08 La propriété

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l application : Utilisation des locaux scolaires et de leur équipement Direction des services des ressources matérielles Adoption : 22 novembre

Plus en détail

LE CONTRAT DE LOCATION DE SALLE

LE CONTRAT DE LOCATION DE SALLE LE CONTRAT DE LOCATION DE SALLE Les Salles de Musiques Actuelles sont exploitées par des structures culturelles (associations ou sociétés commerciales ou régies) dans des locaux et avec des équipements

Plus en détail

Droits et devoirs des enseignants. SPES 22 août 2001

Droits et devoirs des enseignants. SPES 22 août 2001 Droits et devoirs des enseignants SPES 22 août 2001 Atelier n o 4! Les textes légaux et réglementaires! Obligations des fonctionnaires! Obligations des enseignants! Droit des enseignants! Rapport SPES

Plus en détail

LOGICIELS LIBRES ET OUVERTS. Convention de licence libre de l administration québécoise

LOGICIELS LIBRES ET OUVERTS. Convention de licence libre de l administration québécoise LOGICIELS LIBRES ET OUVERTS Convention de licence libre de l administration québécoise Application Présentation Justification [1] La Convention de licence libre de l Administration québécoise (CLLAQ) est

Plus en détail

Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le

Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le Recommandation de la Commission du 18 mai 2005 relative à la gestion collective transfrontière du droit d auteur et des droits voisins dans le domaine des services licites de musique en ligne (Texte présentant

Plus en détail

DIRECTIVE 93/98/CEE DU CONSEIL

DIRECTIVE 93/98/CEE DU CONSEIL DIRECTIVE 93/98/CEE DU CONSEIL du 29 octobre 1993 relative à l harmonisation de la durée de protection du droit d auteur et de certains droits voisins LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES, vu le traité

Plus en détail

BUREAU BURKINABE DU DROIT D'AUTEUR (B B D A) ARRETE N 01-053/MAC/SG/BBDA Du 20 MARS 2000 PORTANT REGLEMENT DE PERCEPTION DES DROITS

BUREAU BURKINABE DU DROIT D'AUTEUR (B B D A) ARRETE N 01-053/MAC/SG/BBDA Du 20 MARS 2000 PORTANT REGLEMENT DE PERCEPTION DES DROITS BUREAU BURKINABE DU DROIT D'AUTEUR (B B D A) ARRETE N 01-053/MAC/SG/BBDA Du 20 MARS 2000 PORTANT REGLEMENT DE PERCEPTION DES DROITS SOMMAIRE TITRE I : REDEVANCES DE DROITS D'AUTEUR... 4 CHAPITRE I : CHAMP

Plus en détail

Conditions de prise en charge

Conditions de prise en charge Fiches statut Positions administratives - Activité 1/29/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr FRAIS DE TRANSPORT DOMICILE LIEU DE TRAVAIL Conditions de

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2014

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 2014 A. MODULATIONS TARIFAIRES I ACTIONS DE PUBLICITE CLASSIQUE Les tarifs des spots sont disponibles dans une grille tarifaire jointe aux conditions et applicables dès le 1er Janvier 2014. La liste des tarifs

Plus en détail

Salaire des apprentis

Salaire des apprentis Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 35.13 20/12/2013 Salaire des apprentis Au 1 er janvier 2014 Le relèvement du SMIC au 1 er janvier 2014 entraine également des conséquences

Plus en détail

Conditions générales de vente de prestations de service hors ligne à des professionnels

Conditions générales de vente de prestations de service hors ligne à des professionnels Conditions générales de vente de prestations de service hors ligne à des professionnels I. A propos de nous La société TAYLOR Consulting (ci-après la "Société") est une Sasu au capital social de 5 000

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE PRESERVILLE

REGLEMENT INTERIEUR BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE PRESERVILLE REGLEMENT INTERIEUR BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE PRESERVILLE Préserlivres La bibliothèque Municipale de Préserville est un service destiné à l'ensemble la population de Préserville ainsi que celles des communes

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF - 23 - Propositions de la Commission. Texte adopté par le Sénat en première lecture. Texte du projet de loi

TABLEAU COMPARATIF - 23 - Propositions de la Commission. Texte adopté par le Sénat en première lecture. Texte du projet de loi - 23 - TABLEAU COMPARATIF le Sénat Projet de loi relatif à la rémunération au titre du prêt en bibliothèque et renforçant la protection sociale des auteurs Projet de loi relatif à la rémunération au titre

Plus en détail

Reproduction de livres, de planches ou de documents tirés des collections de la. Bibliothèque universitaire Moretus Plantin (BUMP) 1.

Reproduction de livres, de planches ou de documents tirés des collections de la. Bibliothèque universitaire Moretus Plantin (BUMP) 1. Reproduction de livres, de planches ou de documents tirés des collections de la A. Dispositions générales Bibliothèque universitaire Moretus Plantin (BUMP) 1. TARIFS ET CONDITIONS GENERALES au 15-05-12

Plus en détail

Le présent règlement définit les règles applicables à l organisation du «Concours 2016 Logo de la Chambre des associations».

Le présent règlement définit les règles applicables à l organisation du «Concours 2016 Logo de la Chambre des associations». Le présent règlement définit les règles applicables à l organisation du «Concours 2016 Logo de la Chambre des associations». Article 1 : Organisateur La Chambre des associations dont le siège social est

Plus en détail

GYMGLISH Offre Grand Public. Conditions générales de prestation de service réservées aux particuliers

GYMGLISH Offre Grand Public. Conditions générales de prestation de service réservées aux particuliers GYMGLISH Offre Grand Public Conditions générales de prestation de service réservées aux particuliers Définition des termes GYMGLISH : désigne la société A9 SARL. V1.1 16 Avril 2007 Site GYMGLISH : désigne

Plus en détail

TARIFS APPLIQUES POUR L UTILISATION DE MUSIQUE ENREGISTREE AU COURS DE SPECTACLES VIVANTS

TARIFS APPLIQUES POUR L UTILISATION DE MUSIQUE ENREGISTREE AU COURS DE SPECTACLES VIVANTS TARIFS APPLIQUES POUR L UTILISATION DE MUSIQUE ENREGISTREE AU COURS DE SPECTACLES VIVANTS 1/11 TABLE DES MATIERES UTILISATION DE MUSIQUE ENREGISTREE AU COURS DE SPECTACLES DRAMATIQUES / SPECTACLES DE VARIETES...

Plus en détail

Utiliser de la musique dans vos vidéos

Utiliser de la musique dans vos vidéos Utiliser de la musique dans vos vidéos DVD/web reportage/film institutionnel Marc Chesneau VOUS SOUHAITEZ UTILISER DE LA MUSIQUE POUR UNE VIDEO : COMMENT CHOISIR? MUSIQUE DU RÉPERTOIRE GÉNÉRAL La Sacem

Plus en détail

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985)

Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985) Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985) Légende: Dans sa décision du 7 mai 1985, le Conseil maintient les sources de recettes existantes et décide des adaptations nécessaires pour augmenter

Plus en détail

Règlement de la bibliothèque municipale

Règlement de la bibliothèque municipale Règlement de la bibliothèque municipale Fait à Saint Aubin d Aubigné, le 06 Octobre 2014 Le Maire Jacques Richard Contenu 1 Mission de la bibliothèque... 3 2 Droits et devoirs des lecteurs... 3 2.1 Accès

Plus en détail

1) La loi n 2002-101 du 17 décembre 2002 portant loi de finances pour l'année 2003 a prévu :

1) La loi n 2002-101 du 17 décembre 2002 portant loi de finances pour l'année 2003 a prévu : BODI - Texte DGI n 2003/54 - Note commune n 35/2003 OBJET : Commentaire des dispositions des articles 21, 22 et 23 de la loi n 2002-101 du 17 décembre 2002, portant loi de finances pour l'année 2003 relatives

Plus en détail

La propriété des œuvres réalisées par les salariés dans le cadre de leur contrat de travail

La propriété des œuvres réalisées par les salariés dans le cadre de leur contrat de travail DIVERS La propriété des œuvres réalisées par les salariés dans le cadre de leur contrat de travail INTRODUCTION De multiples créations sont réalisées dans le cadre des entreprises par leurs salariés. Il

Plus en détail

Images & Internet. Usage éthique des images

Images & Internet. Usage éthique des images Images & Internet Usage éthique des images Pas de liberté pour les ennemis de la liberté (St-Just) But de la présentation Internet n'est pas une zone de non droit, les lois existantes s'appliquent aussi

Plus en détail

Vous souhaitez une utilisation exclusive de l'une de nos musiques, contactez nous. info@filmtv-tracks.com

Vous souhaitez une utilisation exclusive de l'une de nos musiques, contactez nous. info@filmtv-tracks.com Important L'utilisateur ne détient aucun droit de propriété sur les musiques disponibles sur le présent site, cds, dvd ou tout autre support, il ne jouit que d'une licence d'utilisation accordée selon

Plus en détail

Le Conseil Municipal, Principe général

Le Conseil Municipal, Principe général MF/MB SEANCE DU 30 JUIN 2003 2003/2787 - AVENANT AU CONTRAT D'EXPLOITATION DU STATIONNEMENT PAYANT SUR VOIE PUBLIQUE DU 25 NOVEMBRE 1974 CONCLU AVEC LA SOCIÉTÉ LYON PARC AUTO, RELATIF À LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Loi du 10 août 2001 relative à la Centrale des Crédits aux Particuliers

Loi du 10 août 2001 relative à la Centrale des Crédits aux Particuliers Loi du 10 août 2001 relative à la Centrale des Crédits aux Particuliers Chapitre 1 : Dispositions préliminaires. Article 1. La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la Constitution. Article

Plus en détail

Conditions générales de ventes

Conditions générales de ventes Conditions générales de ventes Article 1. Présentation - Terminologie 1.1. La société à responsabilité limitée AVRIL WEB a une activité de prestations informatiques. 1.2. Dans la totalité des présentes

Plus en détail

La Grande Bibliothèque du Droit. Charte

La Grande Bibliothèque du Droit. Charte La Grande Bibliothèque du Droit Charte Préambule La Grande Bibliothèque du Droit (ci-après «GBD») édite un site internet, accessible à l adresse : www.lagbd.fr permettant l accès, la consultation et la

Plus en détail

Tax shelter PROJET D AVIS CNC

Tax shelter PROJET D AVIS CNC COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Tax shelter PROJET D AVIS CNC 1. Introduction Le Tax shelter est un incitant fiscal mis sur pied par le législateur en 2002 1 qui vise à encourager la production d œuvres

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières

Commission scolaire des Hautes-Rivières TI 12.02.13-07.01 page 1 Commission scolaire des Hautes-Rivières _ P O L I T I Q U E SERVICE : TECHNOLOGIES DE l INFORMATION CODE : TIP 01 PROCÉDURES : DIRECTIVE : DATE D APPROBATION : 13 mai 2002 RÉSOLUTION

Plus en détail

2.1. Pour chaque commande, un devis sera établi par Duo Dujardin sur la base des demandes du Client.

2.1. Pour chaque commande, un devis sera établi par Duo Dujardin sur la base des demandes du Client. CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET DE PRESTATION DE SERVICE DUO DUJARDIN APPLICABLES AUX CLIENTS PROFESSIONNELS Les présentes conditions générales sont applicables à toutes ventes de produits et à toutes

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION 27/03/2012 NOTE DE PRESENTATION 11/11/2008 Dans de nombreux pays du monde, le système de copie privée permet aux consommateurs de reproduire des œuvres protégées à des fins privées sans autorisation préalable

Plus en détail

Conditions générales de ventes

Conditions générales de ventes Conditions générales de ventes Article 1 Champ d application des Conditions générales de Vente 1.1 Les présentes conditions de vente s appliquent, sans restriction, ni réserve, à l ensemble des services

Plus en détail

Author s Image Licence d Utilisation de l Utilisateur Finale

Author s Image Licence d Utilisation de l Utilisateur Finale Author s Image Licence d Utilisation de l Utilisateur Finale La présente licence d'utilisation a pour objet de définir l'étendue des droits et des obligations qui sont conférés par Author's Image à l'acheteur

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION PAR LES ORGANISATEURS, LES ACHETEURS ET LES AUTRES PERSONNES (AUTRES QU ORGANISATEURS)

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION PAR LES ORGANISATEURS, LES ACHETEURS ET LES AUTRES PERSONNES (AUTRES QU ORGANISATEURS) CONDITIONS GENERALES D UTILISATION PAR LES ORGANISATEURS, LES ACHETEURS ET LES AUTRES PERSONNES (AUTRES QU ORGANISATEURS) INTRODUCTION Heaventys est une solution de billetterie en ligne, destinée à des

Plus en détail

N de téléphone 0677136100 ; Adresse du courrier électronique conatc@mincirbien.com RCS (ou Répertoire des métiers) de Paris n 492 294 426 00035

N de téléphone 0677136100 ; Adresse du courrier électronique conatc@mincirbien.com RCS (ou Répertoire des métiers) de Paris n 492 294 426 00035 La Société Nsakala NGITA au capital de 0 euros Siège social 33 rue Proudhon 93210 la plaine St Denis N de téléphone 0677136100 ; Adresse du courrier électronique conatc@mincirbien.com RCS (ou Répertoire

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Chez LOU 4 rue de Pouilly 51100 Reims Conditions générales de vente ARTICLE 1 CHAMP D'APPLICATION ET OBJET Les présentes conditions générales de vente à distance (ci-après «CGV») régissent la relation

Plus en détail