Les antibiotiques, c'est pas automatique!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les antibiotiques, c'est pas automatique!"

Transcription

1 Pharmacie Populaire 28 décembre 2013 Antibiotiques : quels sont les dangers? Interview, page 3 Mal de gorge : débroussailler le vrai du faux Quiz, page 6 Une peau de pêche, même par grands froids Me soigner, page 8 Supplément Santé offert par Actualité La grippe, compagne (trop) fidèle de la saison froide Certes, la grippe est une maladie répandue, mais il ne faut pas pour autant la prendre à la légère. En particulier chez les patients dits à risque, elle peut créer des complications, parfois mortelles. Page 4 Me soigner Faisons fi du rhume! Le rhume tient une place de choix dans le peloton de tête des pathologies hivernales. Et pour cause, pas moins de 200 virus variés y sont associés. La probabilité d'y échapper est donc assez menue. Page 7 Tout sur la toux grasse Non seulement votre toux ne s est pas calmée, mais elle s accompagne de sécrétions de plus en plus productives. C est ce qu on appelle une toux grasse. Pour s'en débarrasser, il faut éliminer l excès de mucus fabriqué par les poumons. Page 7 Les antibiotiques, c'est pas automatique! Bien souvent considérés comme des remèdes miracles, les traitements antibiotiques ne s avèrent pas toujours adéquats. Les antibiotiques ciblent uniquement les bactéries, alors que celles-ci ne sont pas toujours les responsables des infections. édito Chères lectrices et chers lecteurs d'objectif Santé nous vous souhaitons : Excellente nouvelle année Happy New Year Frohes Neues Jahr Próspero año nuevo Buon anno Feliz ano novo Mais pourquoi ces vœux en différentes langues? Pour rappeler et inciter à la tolérance entre les générations, entre les religions, entre les peuples tout simplement entre nous! A Genève, ville internationale par excellence, le 16 novembre 1995, date du cinquantième anniversaire de l'organisation, les États membres de l'unesco adoptaient une Déclaration de principes sur la tolérance : "La tolérance est la reconnaissance des droits universels de la personne humaine et des libertés fondamentales d'autrui". Bien-être Au feu! J'ai des brûlures d'estomac Cette liberté aux droits fondamentaux est importante pour tous. Elle nous incite au respect et nous encourage au partage. Il arrive qu une partie du contenu de l estomac remonte le long de l œsophage. Cela occasionne des brûlures qui se traduisent par une douleur tout le long du passage emprunté à l envers. Page 9 Nervosité : remportez la bataille! Profitons donc des Fêtes pour nous entourer des gens que l'on aime et n'attendons pas demain pour leur dire combien nous les apprécions. Comme disait Pierre de Ronsard «Vivez, si vous me croyez, n attendez demain! Cueillez dès aujourd hui les roses de la vie.» Devoir être performant sur tous les plans met à rude épreuve les nerfs. Que faire? Pour remédier aux reflux gastriques, une solution à l efficacité démontrée: le pansement destiné à tapisser les muqueuses lésées. Page 10 Les antibiotiques, médicaments ayant la capacité de stopper la croissance ou d éliminer des bactéries, se sont banalisés ces dernières années. Depuis la découverte de la pénicilline en 1928, les antibiotiques ont subi un réel essor et ont permis de lutter contre bon nombre de bactéries pathogènes. Ils ont permis, en une cinquantaine d années, d augmenter l espérance de vie de 10 ans. Cependant, certains germes se sont adaptés, notamment à cause de la surconsommation d antibiotiques et sont aujourd hui multirésistants, laissant la crainte d une épidémie. Nombreux sont aujourd hui les spécialistes qui estiment que nous arrivons dans une ère post-antibiotique du fait de leur tarissement. Page 2 Nous vous souhaitons une excellente nouvelle année et vous adressons tous nos vœux de bonheur, de santé et de prospérité. La rédaction Objectif Santé BUDGET SANTÉ Le compte fidélité de ma pharmacie Cumulez des avantages au bénéfice de votre Santé! Vous additionnez des Points Santé sur vos achats et vos dépôts d ordonnances Vous recevez des bons d achat de CHF 15.- Vous consultez votre dossier sur Internet Vous bénéficiez d offres exclusives Uniquement chez Pharmacie Populaire N attendez plus pour adhérer! Pour plus d informations rendez-vous sur : Actualité Quiz Me soigner Bien-être Pharmacie Populaire

2 Actualité Le thème du mois 28 décembre 2013 Pharmacie Populaire Le bon usage des antibiotiques Angines, pneumonies, gastro-entérites... Quelles sont les infections qui nécessitent véritablement un traitement antibiotique? Cette simple question soulève un enjeu majeur dans le domaine médical et nécessite une mise au point quant à l utilisation des antibiotiques. Les antibiotiques nous semblent aujourd hui chose commune, on oublie pourtant que ces médicaments ont fait leur apparition il y a seulement quelques dizaines d années en arrière. Leur découverte a permis une révolution dans la manière de traiter des infections jusque-là mortelles. Histoire des antibiotiques L utilisation des antibiotiques remonte à l Antiquité, où les moisissures permettaient de lutter contre certaines infections. Il faudra cependant attendre jusqu en 1928 pour qu Alexander Fleming découvre la pénicilline, ou plutôt le champignon Penicillium notatum, capable d inhiber la croissance de certaines bactéries. C est une dizaine d années plus tard que la substance active, la pénicilline, est isolée. Dès lors, et ce jusqu aux années 1970, les recherches se révèlent productives puisque plusieurs antibiotiques sont mis au point. Les premières bactéries résistantes aux antibiotiques apparaissent dans les années 1940 mais n attirent pas encore l attention. En effet, à cette époque, l arsenal thérapeutique était suffisant pour traiter les maladies bactériennes, mais l apparition de germes multi-résistants a rapidement suscité un nouvel intérêt dans la recherche. Mode d action Les antibiotiques sont des molécules naturelles ou synthétiques qui éliminent ou stoppent la prolifération des bactéries. On différencie ainsi les antibiotique dits bactéricides, c est-àdire qu ils éliminent les germes, des antibiotiques dits bactériostatiques, qui inhibent leur prolifération. Ces molécules doivent pénétrer dans l organisme et arriver jusqu aux bactéries, le mode d action dépend du type d antibiotique en question. Les principaux mécanismes sont l inhibition de la synthèse de la paroi ou l inhibition de la machinerie cellulaire, sans lesquelles la bactérie ne peut pas survivre. Applications Au cours du 20 ème siècle, les antibiotiques ont permis le traitement de maladies qui étaient jusque là mortelles, on citera la peste, la tuberculose, la lèpre ou encore le typhus. Le choix de l antibiotique dépend de plusieurs facteurs. Le premier est le spectre d activité de l antibiotique, c est-à-dire l efficacité d un antibiotique pour des germes donnés. On parle ainsi de spectre large lorsqu un antibiotique couvre un grand nombre de bactéries, et de spectre étroit quand on vise une population spécifique de bactéries. Le deuxième dépend du patient, c est-àdire sa capacité à supporter un traitement, notamment en ce qui concerne les effets secondaires. Aujourd hui, les antibiotiques sont utilisés en tant que traitements contre des maladies bactériennes, telles que la pneumonie, la méningite ou encore les infections urinaires. Ils sont aussi utilisés à titre préventif par exemple lors de chirurgies, ou encore dans le domaine agro-alimentaire où ils sont utilisés à large échelle. L info de Pharmacie Populaire Les infections nosocomiales Les maladies nosocomiales, c est-à-dire les infections qui s attrapent durant un séjour en milieu hospitalier, sont devenues un souci majeur au fil de ces dernières années. Celles-ci peuvent notamment provoquer des complications et allonger la durée d hospitalisation. Généralement non-pathogènes pour des personnes en bonne santé, ces bactéries développent des maladies chez des personnes dont l état de santé est fragile. Les principaux germes en cause sont les staphylocoques, les entérocoques et les bacilles Gram négatif. Avec notamment la prescription inappropriée d antibiotiques, ces bactéries ont réussi à s adapter et à devenir résistantes aux traitements antibiotiques. On parle notamment de MRSA pour le Staphylocoque doré résistant à la méticilline, et plus récemment du VRSA pour le Staphylocoque doré résistant à la vancomycine, antibiotique souvent utilisé en dernier recours, entre autre pour le traitement des MRSA. Développement des résistances Les bactéries possèdent une capacité d adaptation spectaculaire, et ce notamment du fait de leur rapide taux de croissance. En effet, la bactérie E. Coli par exemple se divise toutes les 20 minutes, multipliant sa population par 500 en seulement 3 heures. Au cours de ces divisions peuvent apparaître des mutations, celles-ci peuvent être bénéfiques ou nuisibles à la bactérie. Un exemple de mutation bénéfique serait l acquisition d une résistance à un antibiotique. Ainsi, si une bactérie développe une résistance à un antibiotique, elle pourra survivre au traitement et toutes les bactéries qui seront issues de celle-ci posséderont aussi cette résistance. De plus, celles-ci peuvent se transmettre d une bactérie à une autre et ainsi se propager très rapidement. Effets secondaires Etant donné la multitude d antibiotiques qu il existe sur le marché, les effets secondaires indésirables sont nombreux et dépendent de l antibiotique en question. Les antibiotiques agissent sur notre flore bactérienne, notamment sur celle de l intestin, en éliminant les bactéries pathogènes. Cependant, ils agissent aussi sur les bactéries qui cohabitent avec nous et qui ont un effet bénéfique, perturbant ainsi l équilibre. La majorité des effets secondaires sont digestifs, ils provoquent principalement des troubles du transit et des diarrhées durant le traitement. Les allergies aux antibiotiques sont courantes, elles provoquent des éruptions cutanées, de l urticaire ou encore des oedèmes. Certains antibiotiques provoquent des effets secondaires spécifiques, tels que ceux de la classe des aminoglycosides qui sont ototoxiques (toxiques pour les oreilles) et néphrotoxiques (toxiques pour les reins) à hautes doses. Ralph BRINER/Etudiant en médecine Mieux informé sur la prise des antibiotiques? Rückenschmerzen_UG_f_2708_f :09 Seite 2 Schmerzen_f_2708_f :14 Seite 2 Schmerzen_f_2708_f :14 Seite 2 être bien conseillé ne doit pas être une question de prix! Informez-vous auprès des pharmaciens de Pharmacie Populaire! Rückenschmerzen_UG_f_2708_f :09 Seite 2 Rückenschmerzen_UG_f_2708_f :09 Seite 2 Schmerzen_f_2708_f :14 Seite Les médicaments Les médicaments à l arc-en-ciel à l arc-en-ciel 0613 Ins.Schmerzen_290x217+3_f.indd :34 Ins.Schmerzen_290x217+3_f.indd

3 Pharmacie Populaire 28 décembre 2013 Interview Le thème du mois Antibiotiques : quels sont les dangers? Bien qu ils nous permettent d éliminer certains germes pathogènes, les antibiotiques peuvent se révéler dangereux. Ces traitements éliminent les bactéries, qu elles soient bonnes ou mauvaises et peuvent ainsi perturber l équilibre de notre organisme. Le Dr. Stéphane Emonet, infectiologue aux hôpitaux universitaires de Genève (HUG), nous explique quelle est la situation actuelle et quelles pistes sont à envisager pour le futur. Pharmacie Populaire : Quand est-ce qu un traitement antibiotique est indiqué? Dr Emonet : La littérature scientifique des 20 dernières années montre que la majorité des bronchites, c està-dire de la toux avec crachats et état fébrile modéré, sans pneumonie à la radiographie, ne nécessitent pas d antibiothérapie car elles sont dues à des virus. Il existe cependant quelques exceptions, notamment les immunosupprimés sévères ou les personnes souffrant d une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), les mettant à haut risque de complications. Malheureusement, il y a encore aujourd hui une surutilisation des antibiotiques dans ces cas là, souvent sur l insistance des patients. L'info de Pharmacie Populaire Quels sont les risques liés à la prise d antibiotiques? Il faut se rendre compte que dans notre corps, il y a dix fois plus de bactéries que de cellules humaines, principalement dans les intestins. Si l on a évolué avec elles, c est parce qu elles nous aident à digérer les aliments et nous protègent contre les invasions de germes responsables de gastro-entérite. Lorsqu on donne des antibiotiques, on perturbe l équilibre de cette flore intestinale, ce qui a été montré comme étant un facteur de risque important pour l obésité, mais aussi pour la colite à Clostridium difficile (diarrhées fébriles nécessitant parfois une hospitalisation). Enfin, et c est probablement le problème le plus important de la prise d antibiotiques, ces derniers vont sélectionner parmi les bactéries de notre flore les plus résistantes («pression de sélection»). C est ainsi que l on se trouve confronté de nos jours à des patients infectés par des bactéries multi-résistantes. Comment diminuer l émergence des résistances bactériennes? Il existe actuellement trois principaux axes pour essayer de diminuer l apparition des résistances. Le premier est de traiter uniquement quand il y a une vraie indication aux antibiotiques (différencier infection virale et bactérienne). Le deuxième est de traiter sur une plus courte durée, ainsi on réduit la durée de la pression de sélection sur la flore intestinale. Le troisième axe est d utiliser les antibiotiques ayant le spectre le plus «étroit» possible, pour ne tuer que la bactérie qui nous rend malade et perturber le moins possible l équilibre de notre flore intestinale. Classification des antibiotiques Il existe sur le marché plus de 10'000 molécules différentes d antibiotiques. Celles-ci peuvent être classées en plusieurs catégories selon leur mode de fonctionnement. Chaque antibiotique possède ses avantages et ses défauts, on peut distinguer : Les beta-lactamines : comprend les pénicillines, céphalosporine et carbapénèmes. Elles représentent environ un quart des antibiotiques et sont couramment utilisés en cabinet et en milieu hospitalier du fait de leur large spectre. Les glycopeptides : catégorie de la vancomycine qui est un antibiotique de réserve pour le staphylocoque résistant aux beta-lactamines (MRSA) Les aminoglycosides : possèdent un spectre d action contre les bactéries Gram -, sont ototoxiques et néphrotoxiques à haute dose, pouvant amener à une surdité et à une insuffisance rénale Les tétracyclines : indiquées pour vaincre des bactéries intracellulaires, telle que Chlamydia Les macrolides : indiqués lors d une allergie aux beta-lactamines, ainsi que pour certains germes intracellulaires Les quinolones : nouvelles molécules à large spectre, réservées pour les patients ayant une infection importante ou une bactérie multi-résistante. Comment combattre des bactéries résistantes? Lorsqu on est confronté à des bactéries résistantes contre lesquelles peu d antibiotiques sont efficaces, on essaie de faire des bi-thérapies (donner 2 antibiotiques efficaces en même temps) pour ne pas favoriser une résistance supplémentaire. Imaginez que vous n ayez plus que deux armes qui fonctionnent contre une bactérie, si vous les utilisez l une après l autre, la bactérie peut «apprendre» à résister à l une puis l autre. Si vous les donnez en même temps, elle n y arrivera pas. Dans des cas de bactéries multi-résistantes, il ne reste souvent plus d antibiotique «moderne» efficace. On doit alors utiliser des antibiotiques qui avaient été abandonnés en raison de leurs effets indésirables, en considérant que le bénéfice du traitement (par exemple en cas de choc septique) est plus important que les risques d effets indésirables. Comment les prescriptions d antibiotiques ont changé ces dernières décennies? Si on prend le cas de la France, il y a eu une très nette surconsommation d antibiotiques dans les années Depuis la fin des années 1990 il y a eu une stabilisation, voire une baisse, parce qu il y a eu un très gros effort de santé public, notamment grâce à des slogans du type «les antibiotiques c est pas automatique» ou «l antibiotique ne traite pas la fièvre», slogans qui signifient qu il faut bien réfléchir avant de demander à son médecin des antibiotiques, puisque la fièvre peut être d origine virale et non bactérienne. En prescrit-on encore trop aujourd hui et en consomme-t-on trop? Oui on continue à consommer trop d antibiotiques. La Suisse se trouve plutôt dans la bonne moyenne, c està-dire que l on en consomme un peu plus que nos voisins du nord, mais clairement moins que nos voisins du sud de l Europe. Par contre Genève est le moins bon élève de Suisse, avec la consommation d antibiotiques par habitant la plus importante de tous les cantons. Au niveau alimentaire, on consomme malheureusement des antibiotiques sans le savoir puisque ces derniers sont utilisés dans les élevages d animaux que l on mange. Il peut arriver qu un animal soit abattu pour l alimentaire, même s il a consommé des antibiotiques encore quelques jours auparavant. Les règles sont toutefois plus strictes pour les produits bio. Quelles pistes sont envisagées pour le futur? La principale piste serait de diminuer l utilisation des antibiotiques dans l agro-alimentaire, où une bonne partie des résistances se forme, ainsi que dans la population générale. Malheureusement, la création de nouveaux antibiotiques est un domaine dans lequel les grandes firmes pharmaceutiques n ont pas beaucoup d avantages à se lancer, puisque vous n allez acheter un antibiotique que pour une période limitée, contrairement à un médicament baissant le cholestérol ou la tension artérielle. Heureusement il y a des instituts nationaux et internationaux, dont le National Institutes of Health aux Etats-Unis, qui versent des fonds pour la recherche de nouveaux antibiotiques. Une alternative est de travailler avec des phages, virus infectant les bactéries mais pas l homme, comme c est le cas dans l Europe de l est. Si l on ne cherche qu à tuer les bactéries, on finira pas perdre, car du fait de leur nombre et de leur capacité d adaptation, elles trouveront toujours une parade, ce qu elles ont montré depuis le début de l histoire des antibiotiques. Il faut donc avant tout réfléchir à des moyens de prévenir les infections. C est le principe des probiotiques pour rétablir l équilibre de notre flore intestinale. Le meilleur exemple de l efficacité des méthodes préventives est celui des vaccins, qui nous apprennent à nous défendre contre des bactéries (ou des virus), dont on peut alors se débarrasser par nos propres moyens, sans utilisation d antibiotiques. Propos receuillis pour Pharmacie Populaire par Ralph BRINER/Etudiant en médecine D r Stéphane Emonet FMH Médecine Interne et Infectiologie Médecin-Adjoint Service des maladies infectieuses Hôpitaux Universitaires de Genève Tête bouillante? Aspégic fait baisser la fi èvre et soulage les douleurs /2012 Aspégic Fait baisser la fi èvre et soulage les maux de tête et les douleurs en cas de refroidissement. Ceci est un médicament. Demandez conseil à votre spécialiste et lisez la notice d emballage. sanofi -aventis (suisse) sa, 1214 Vernier GE 3D_0001_Aspegic_Ad_PharmPop_290x100_f.indd :14

4 Actualité 28 décembre 2013 Pharmacie Populaire La grippe, compagne (trop) fidèle de la saison froide Certes, la grippe est une maladie répandue, mais il ne faut pas pour autant la prendre à la légère. En particulier chez les patients dits à risque, elle peut créer des complications, parfois mortelles. En tant que mesure préventive, la vaccination reste le moyen le plus efficace pour lutter contre les affections grippales. Une maladie saisonnière La grippe serait apparue en Chine il y a six millénaires déjà, chez les populations d oiseaux d abord, avant de se transmettre à l homme vers 2500 avant Jésus-Christ, lorsque les Chinois ont commencé à s adonner à l élevage des volatiles. Depuis, elle a été responsable de nombreuses pandémies. Les anglo-saxons l ont baptisée flu ou influenza. Ce terme, apparu au XVIII ème siècle en Angleterre, proviendrait en fait de l italien influenza di freddo, qui signifie "sous l influence du froid". Cette expression souligne opportunément le caractère saisonnier de cette affection qui débarque généralement dans Grippe ou refroidissement? les valises de l automne, ou de l hiver au plus tard, et disparaît lorsque les beaux jours pointent leur nez. Le mot français "grippe" quant à lui proviendrait de l allemand grippen, qui veut dire agripper. Un mot qui indique, non sans raison, que c est elle qui nous saisit, et pas nous qui l attrapons. Pretuval soulage les maux de tête, les courbatures, le rhume, la fièvre et la toux sèche. Une affection plus dangereuse qu il n y paraît En Suisse, selon les données de l Office fédéral de la santé publique (OFSP), 270'000 patients ont consulté pour une affection grippale durant l hiver , ce qui correspond à 3% de la population suisse. Mais ce chiffre peut sensiblement varier d une saison à l autre. Si elle est bénigne pour la plupart des malades qui se remettent sur pied en quelques jours, la grippe peut s avérer particulièrement grave, voire mortelle, pour les groupes à risque, parmi lesquels : - Les personnes de plus de 65 ans ; - Les patients dits immunodéprimés, tels que les malades du sida ; - Les personnes souffrant d obésité morbide ; - Les personnes atteintes de maladies chroniques comme le diabète ou la maladie de Parkinson ; - Les femmes enceintes ; - Les enfants de moins de 2 ans. Selon l intensité de l épidémie, la grippe provoque chaque année en Suisse environ 5000 hospitalisations et 400 décès. C est dire qu elle n est pas à prendre à la légère. Une simple poignée de mains suffit La grippe, dite saisonnière, est une maladie infectieuse. Elle est causée par un virus baptisé l influenza virus qui utilise l ARN (acide ribonucléique) comme matériel génétique. On en distingue trois souches, A, B et C. Les souches A et B sont les plus fréquentes. La A est la plus virulente et c est elle qui se trouve à l origine des pandémies grippales. Les virus A et C peuvent infecter différentes espèces, notamment les oiseaux, tandis que le B ne touche pratiquement que l espèce humaine. Le virus de la grippe s attaque aux voies respiratoires : nez, larynx, pharynx et/ou poumons. Particulièrement contagieux, il se transmet d un individu à l autre par le biais de la salive, c est-à-dire des particules aériennes ou microgouttelettes produites lorsque l on éternue ou que l on tousse. Parfois une simple poignée de mains suffit à la transmettre. Seul un médecin peut établir un diagnostic précis, en général au moyen d un simple frottis, et faire la différence entre un état grippal et un simple refroidissement. Toux, fatigue et douleurs diffuses La période d incubation de la grippe est plutôt courte et se situe entre un et deux jours. La maladie apparaît brutalement et se distingue par une forte fièvre. Sa survenue s accompagne de frissons, de maux de tête, d une perte de l appétit et de douleurs diffuses au niveau des muscles et des articulations. Et comme si cela ne suffisait pas, cette affection amène également son lot de désagréments au niveau des voies respiratoires, avec rhume, écoulement nasal et toux sèche. La grippe s'attaque à de nombreuses parties du corps humain. Le plus souvent, la maladie évolue en V, c est-à-dire que la fièvre qui l accompagne pourra atteindre 39 à 40 dans un premier temps, avant de baisser, puis de repartir à la hausse. Parfois la grippe se double de nausées, surtout chez les plus jeunes malades. Il ne faut pas la confondre avec la gastroentérite virale, une maladie également liée à la saison hivernale. Même si elles sont rares, les complications de la grippe, surtout dans les groupes à risque énumérés plus haut, peuvent être graves. Parmi, celles-ci on peut mentionner : - L œdème aigu du poumon dû à une insuffisance cardiaque ; - La méningite ; - La pneumonie ; - La déshydratation due à la fièvre ; - La grippe maligne associée à un syndrome de détresse respiratoire. L info de Pharmacie Populaire Veuillez lire la notice d emballage. Virus ou bactéries? La grippe est causée par un virus dénommé influenza virus, qui peut prendre différentes formes génétiques (génotypes). Personne n a oublié la grippe dite espagnole qui avait fait des millions de morts durant l hiver Contrairement aux virus provoquant les refroidissements, qui sont au nombre de 200 environ, le virus de la grippe est un virus unique, mais qui peut varier dans sa «forme extérieure» et s avérer très néfaste selon les types de variations, comme le H5N1, mutation du virus de la grippe aviaire chez l'homme. Les rhinovirus appartiennent à la famille des picornavirus. Leur nom, rhinovirus, provient du fait qu ils possèdent la capacité de s adapter aux voies nasales et d y croître. Ils représentent la cause principale du rhume, ou rhinite. On compte plus de 100 sérotypes de rhinovirus humains. Dans 80% à 90% des cas, le mal de gorge est causé par un virus causant une inflammation respiratoire, comme ceux du rhume ou de la grippe. Plus rarement, dans 10% à 15% des cas, il est le résultat d une infection bactérienne. Plusieurs types de bactéries peuvent infecter la gorge. Lorsque l infection bactérienne est causée par un streptocoque de type A (plus rarement B ou C), on la baptise angine streptococcique. L'amygdalite est généralement provoquée par une infection bactérienne plutôt que par un virus. Quant à l épiglottite, elle est généralement causée par la même bactérie qui cause la pneumonie et la méningite, l'haemophilus influenzae type B. POP_PUL_Ins_145x220_1-14_f.indd :27

5 Pharmacie Populaire 28 décembre 2013 Actualité Le conseil de Pharmacie Populaire Mesures d hygiène à respecter Certes, la meilleure manière de prévenir la grippe est de se faire vacciner. Cependant, en respectant un certain nombre de mesures d hygiène, on peut éviter de contaminer les autres ou d être contaminé soi-même : Se laver régulièrement les mains ; Nettoyer ses draps et parures de lit ; Désinfecter les surfaces avec de l eau de javel ; Placer un mouchoir devant ses voies respiratoires en cas d éternuement ; Rester chez soi dès l apparition des premiers symptômes ; Manger des aliments gorgés de vitamines C (comme les oranges, citrons ou kiwis) et de béta-carotène (carottes) pour fortifier les défenses immunitaires ; Boire du thé vert ou noir, dont les feuilles, riches en catéchine, ont des propriétés antibactériennes. cifiques au virus grippal dans l organisme du patient qui aura déjà des anticorps prêts à réagir lorsque l épidémie se déclenchera. En Suisse, différents distributeurs commercialisent des vaccins dans les pharmacies. Du fait que le virus de la grippe est capable de muter, l injection du vaccin doit se répéter annuellement, entre octobre et décembre (au plus tard) dans l hémisphère nord. En Suisse, on Le vaccin, c est chaque année Outre l hygiène (lire encadré), le vaccin est considéré comme le meilleur moyen de prévenir la grippe, surtout chez les personnes dites à risque, avec des taux de protections estimés entre 60% et 90%. Le vaccin le plus répandu consiste en une suspension de particules virales inactivées qui offre une protection contre les trois souches A, B et C. Son efficacité est due à l activation des anticorps spéestime entre 10% et 15% le pourcentage de la population qui se fait vacciner chaque année. Pour soulager les symptômes L organisme possède ses propres outils pour lutter contre la grippe, comme la fièvre qui se manifeste par une hausse de la température du corps. En effet, il s agit d un mécanisme antiviral perturbant naturellement la biochimie des réplications virales. Cependant, il existe un certain nombre de médicaments qui peuvent également aider le corps à lutter contre le virus, et diminuer ainsi l importance des symptômes et la durée de la maladie. Les plus courants sons les solutions sous forme de comprimés combinés qui renferment généralement du dextrométhorphane. Cette substance calme le réflexe de la toux. En outre, ces remèdes diminuent l écoulement nasal et facilitent la respiration en décongestionnant les muqueuses du nez et des bronches et en réduisant la production excessive de sécrétions. De plus, du fait qu ils contiennent du paracétamol comme substance active, ces médicaments permettent d abaisser la fièvre et diminuer les maux de tête ainsi que les douleurs dans les membres, des symptômes fréquents lors de grippe et de refroidissements. Souvent édulcorées au sorbitol, à l aspartam et au mannitol, ces solutions ménagent les dents et conviennent également aux diabétiques. Autre grand classique pour traiter les symptômes grippaux : les sachets de poudre à mélanger avec un liquide très chaud également. Ces derniers contiennent une combinaison de quatre principes actifs : le paracétamol qui atténue la fièvre et les douleurs ; le maléate de phéniramine et la phényléphrine, qui décongestionnent la muqueuse nasale, ce qui soulage lors des rhumes. En outre, comme les comprimés, ces préparations contiennent de la vitamine C pour aider à couvrir le besoin accru en énergie dû à l état grippal. Conseils pour guérir plus vite Pour aider son organisme à lutter contre la grippe, le malade peut aussi adopter un certain nombre de comportements simples relevant du bon sens : S habiller chaudement et tenir le lit. Le corps utilise beaucoup d énergie pour lutter contre les agressions du virus. En portant des vêtements chauds, il conserve cette énergie qui sera alors employée par l organisme pour se défendre ; Boire des boissons chaudes, du thé ou des tisanes, ce qui soulage la congestion nasale, prévient la déshydratation et calme la muqueuse enflammée ; Prendre des douches de vapeur ou des bains chauds à base d huile essentielle de thym, cela hydrate les muqueuses et améliore l écoulement nasal. Rappelons enfin que les antibiotiques sont parfaitement inefficaces pour soigner la grippe à moins qu elle ne s accompagne d une surinfection bactérienne. Fabienne BOGADI Grippe / refroidissement En cas de symptômes de grippe et refroidissement vous aide avec sa com binaison de 4 principes actifs. L offre de Pharmacie Populaire NeoCitran Grippe/refroidissement 12 sachets au lieu de Avec sa combinaison de 4 principes actifs, NeoCitran Grippe refroidissement pour adultes soulage les symptômes de la grippe et des refroidissements comme les douleurs des membres, les maux de tête et le rhume et fait baisser la fièvre. De plus, il aide à couvrir le besoin accru en vitamine C en cas de grippe et de fièvre. Lisez la notice d emballage. Offre non cumulable avec d autres avantages, valable jusqu au 31 janvier 2014, jusqu'à épuisement des stocks. Toux sèche Pour plus de calme en cas de toux. Lorsque votre toux vous empêche de dormir, vous voulez tout de suite une solution qui vous aide. NeoCitran Antitussif agit contre le besoin de tousser et vous soulage. Disponible en sirop, comprimés pour adultes et gouttes pour enfants. Lisez la notice d emballage.

6 Quiz 28 décembre 2013 Pharmacie Populaire Mal de gorge : débroussailler le vrai du faux Le mal de gorge est un symptôme qui ne passe pas inaperçu quand il a élu domicile chez vous. Cette douleur, très désagréable car sans répit, s'accompagne en plus de tas de conseils et remèdes parfois sensés, parfois loufoques, donnés par les uns et les autres. Alors comment s y retrouver dans cette jungle de recommandations? active, prescrit par votre médecin. De plus, il n est pas nécessaire d avoir une ordonnance pour s en faire délivrer. Le mal de gorge peut être le résultat de pathologies diverses et variées, qui vont d une simple irritation de la zone concernée à une inflammation, en passant par des motifs peu ou prou embêtants. Je peux utiliser des solutions antiseptiques en traitement local autant de fois que je le veux. Pour être efficaces, FAUX les solutions utilisées en bain de bouche doivent se pratiquer selon la posologie indiquée. En général, trois ou quatre bains de bouche au quotidien sont suffisants pour faire effet. Les principes actifs contenus dans ces solutions pourraient entraîner des effets indésirables s ils sont trop fréquemment utilisés ou au contraire mal employés. Un mal de gorge est sans danger dans la majorité des cas. La plupart du temps, VRAI le mal de gorge est bénin, car consécutif à une inflammation de la zone en question. Il disparaît de luimême, en moyenne au bout d une semaine. Des douleurs au niveau de la gorge ne peuvent être que le résultat d une infection. Les raisons qui défaux bouchent sur un mal de gorge sont nombreuses. Outre les infections bacté- riennes ou virales, on retrouve fréquemment des douleurs Contre les gorges en feu: Hextril L offre de Pharmacie Populaire Hextril Il est possible d avoir mal à la gorge même en l absence d amygdales. Une ablation des VRAI amygdales est parfois indiquée lorsque les infections sont fréquentes. Mais des douleurs peuvent toujours survenir. En effet, un mal de gorge peut être le résultat d une pharyngite (inflammation du pharynx) ou de RGO. Dans ce cas, il n y a pas de relation avec les amygdales et la douleur est bien présente au niveau de la gorge. E bact ffet pou éricide van jusq t durer 12 h u à eure s. Solution 200 ml au lieu de 14.- Ceci est un médicament. Lisez la notice d emballage. Janssen-Cilag AG, 6300 Zug Offre non cumulable avec d autres avantages, valable jusqu au 31 janvier 2014, jusqu'à épuisement des stocks. Je dois prendre des antibiotiques pour soigner mon mal de gorge. Si votre médecin a confirmé qu il s agit effectivement d une infection provoquée par des bactéries, il vous prescrira des antibiotiques. Il vous faudra alors les prendre jusqu à la fin, même si vous ne souffrez plus et que vous pensez être guéri. L absence d adhésion au traitement peut déboucher sur une surinfection. Par contre, s il s agit d un virus, les antibiotiques ne servent à rien /2013 Hextril aide à lutter contre les maux de gorge et les pharyngites. dues au caractère acide des reflux gastro-oesophagiens (RGO), à une irritation des tissus résultant d un tabagisme actif ou d une surconsommation d alcool, à la fréquentation régulière ou ponctuelle d un milieu contenant des produits chimiques irritants, à une allergie, à des aphtes, etc. En cas de douleurs persistantes au niveau de la gorge, je dois consulter un médecin. Si la douleur est VRAI continue depuis des semaines, voire des mois, ou qu elle apparaît et disparaît sans raison apparente, il est conseillé de prendre un avis médical afin de s assurer qu elle est bien bégnine et surtout de la traiter afin que son caractère récidivant ne débouche pas sur d autres affections. J ai souvent mal à la gorge, je peux pratiquer l automédication. S il s agit de reprendre des médicaments que le praticien vous a prescrit la dernière fois que vous avez eu mal à la gorge, la réponse est sans équivoque : certainement pas. La raison d une douleur à la gorge n est pas forcément la même que celle de la fois précédente, même s il vous semble évident qu elle s y apparente. En outre, il ne faut jamais prendre des médicaments pour une pathologie qui ressemble à celle pour laquelle des médicaments vous ont été prescrits par un médecin. Toutefois vous pouvez utiliser des traitements d appoints délivrés en vente libre pour vous soigner. C est le cas de certaines pastilles à sucer par exemple. Je peux utiliser des bains de bouche pour apaiser ma gorge Les bains de bouche VRAI ont une action antiseptique et contribuent à nettoyer la zone douloureuse. En vente libre, ils peuvent être utilisés dilués dans un verre d eau tiède ou froide, ou pur dans un verre doseur. Si au bout d une semaine, vous ne voyez pas d amélioration, prenez alors un avis médical. Le bain de bouche est conseillé chez les enfants. Les tout-petits ne FAUX savent pas bien recracher, il est donc contreindiqué avant 6 ans de leur proposer ce type de rinçage buccal. Je peux utiliser un bain de bouche en même temps que le traitement médicamenteux prescrit par mon médecin. Le bain de bouche VRAI agit au niveau local. Il est complémentaire au médicament contenant une molécule Après un soin local de la gorge, je peux manger et boire normalement. Après avoir pratiqué VRAI un gargarisme ou sucé une pastille, vous pouvez manger et boire comme vous le faites habituellement. La seule précaution à prendre est d attendre quelques minutes que le traitement fasse son plein effet avant de consommer un aliment. Je ne dois pas manger des aliments froids ou boire des boissons fraîches lorsque j ai mal à la gorge. Consommer des produits à température basse n est plus considéré par une grande partie du corps médical comme un facteur favorisant ou majorant les douleurs de gorge. Sachez que le froid est tout de même irritant, et qu il pourrait ralentir le travail cellulaire sur un tissu en processus de reconstruction. A vous d en mesurer ses effets, si cela ne modifie pas vos maux de gorge, dans un sens comme dans l autre, buvez donc cette boisson glacée qui vous fait tant envie. Enfin gardez en tête que si le chirurgien vous a recommandé, à vous ou à votre enfant, de manger des glaces ou de sucer des glaçons après une amygdalectomie, c est dans le but de faciliter la cicatrisation des plaies et d éviter un saignement trop important. Plus j ai mal à la gorge, plus cela est le signe d une affection sérieuse. Cela serait bien prafaux tique de mesurer la gravité d une pathologie à son degré de douleur. Heureusement (ou pas?), la douleur n est pas proportionnelle à la sévérité de l affection. Ladane AZERNOUR-BONNEFOY

7 Pharmacie Populaire 28 décembre 2013 Me soigner Faisons fi du rhume! Le rhume tient une place de choix dans le peloton de tête des pathologies hivernales. Et pour cause, pas moins de 200 virus variés y sont associés. La probabilité d'y échapper est donc assez menue. Pas de panique, à part vous faire découvrir provisoirement l anosmie perte de la sensibilité aux odeurs, un nez bouché n est pas bien méchant Le nez, un organe noble Le nez est un élément aux multiples fonctions de la sphère ORL (oto-rhino-laryngologique). En premier lieu, il permet à l air que vous respirez de parvenir aux poumons. De plus, il est capable de reconnaître jusqu à 10'000 senteurs différentes grâce aux cils olfactifs tapissant sa paroi. Le nez fait office de protection contre les poussières et les microbes : il est en permanence en mode de filtrage. Mesurez le nombre d inspiration que vous avez par jour et vous aurez une idée du millier de microparticules qui pénètrent dans cet organe et qui sont arrêtées par les sécrétions et les poils situés sur la paroi interne des narines. Une anomalie dans l usine Comme tout mécanisme bien huilé, il suffit parfois d un grain de sable pour enrayer la machinerie, comme les bactéries et les virus qui se baladent au gré des saisons : un collègue vous sert la main, des inconnus vous croisent dans les transports en commun et tout ce petit monde vous transmet généreusement des microbes. La majorité du temps, votre système immunitaire joue son rôle et vous vous en tirez sans trop de dégâts. D autres fois, un cycle de sommeil perturbé, une fatigue ou un hiver particulièrement froid et donc irritant pour les muqueuses nasales, fragilisent vos défenses cellulaires et vous collent un bon rhume dans les narines. Les symptômes sont embêtants mais ils ne sont pas dangereux. L inflammation des cellules qui tapissent les membranes nasales se traduit par une hyper sécrétion de mucus, un liquide visqueux permettant de filtrer les impuretés. Les canaux se bouchent, d où les yeux larmoyants, une perte d odorat par blocage des récepteurs olfactifs et parfois une petite poussée de fièvre. Les symptômes du rhume sont embêtants mais ils ne sont pas dangereux. Au revoir, narines bouchées Malgré les précautions d usage se laver régulièrement les mains, éternuer dans le creux de son coude, éviter les lieux publics bondés et confinés le rhume s est installé chez vous. Alors, n hésitez pas à utiliser des traitements locaux contenant un décongestionnant tel que la xylométazoline. En fluidifiant et en diminuant les sécrétions grâce à la carbocystéine, autre principe actif, ces médicaments aident à respirer plus facilement en libérant les voies respiratoires supérieures. Vous retrouverez ainsi très vite odeur, goût et énergie! Ladane AZERNOUR-BONNEFOY L offre de Pharmacie Populaire Triofan sans conserv. Spray 10ml au lieu de et aussi Triofan adulte Spray 10ml au lieu de 12.- Triofan Rhume à double action Tout sur la toux grasse Non seulement votre toux ne s est pas calmée, mais elle s accompagne de sécrétions de plus en plus productives. C est ce qu on appelle une toux grasse. Pour s'en débarrasser, il faut éliminer l excès de mucus fabriqué par les poumons. Sèche ou grasse, telle est la question. "Votre toux est-elle sèche ou grasse?" C est ce que vous demandera en premier lieu votre pharmacien ou votre médecin lorsque vous l interrogerez sur ce que vous devez prendre pour qu elle se calme. De manière très basique, on reconnaît une toux sèche d une toux grasse par la façon dont elle se manifeste. La première est souvent un acte réflexe consécutif à une irritation. Son but est d évacuer automatiquement tout ce qui pourrait bloquer la trachée ou gêner la respiration. Pêle-mêle, on évoque le tabac, la fumée, la poussière, certains médicaments, des remontées gastro-oesophagiennes et d autres raisons plus sérieuses en matière de santé. En hiver, c est l air ambiant frisquet qui irrite notre sphère ORL (otorhino-laryngologique). C est aussi la saison des rhumes à gogo. Dans le langage populaire, on dit que le rhume "tombe" sur les poumons, avec pour conséquence, une expectoration de glaires pas très ragoutantes, mais nécessaire à leur désencombrement. Il est impératif d'identifier le type d'une toux pour la soigner sans danger. Crachez, s il vous plaît. Le mucus liquide un peu épais, transparent et visqueux est une barrière naturelle de protection et a pour rôle de nettoyer naturellement les bronches. En cas d inflammation résultant d une pathologie hivernale ou d un facteur irritant, sa production sera plus abondante et il faudra alors l évacuer. L organisme est bien constitué puisqu on l élimine en toussant. Mais lorsque cette toux grasse s installe, la seule façon d en finir avec elle est d aider à se débarrasser de ce surplus de mucus. Bien que tout ceci ne soit guère très glamour, il faut apprendre à cracher les glaires qui s accumulent au niveau de la gorge. C est la Sans conservant Lisez la notice d emballage. Offre non cumulable avec d autres avantages, valable jusqu au 31 janvier 2014, jusqu'à épuisement des stocks. raison pour laquelle, il ne faut surtout pas prendre d antitussifs. Ils pourraient s avérer dangereux et empêcher l évacuation, en exposant la personne à un risque d'étouffement dans son propre mucus. 1. Décongestionne après 3 5 minutes 2. Libère les voies respi ratoires supérieures, diminue et fluidifie la sécrétion nasale En revanche, les fluidifiants bronchiques à base d'acétylcystéine peuvent être utilisés si la personne est capable d'expectorer des crachats en toussant. Souvent sous forme de poudre que l'on mélange à de l'eau, les mucolytiques engendrent la liquéfaction des productions de mucus et facilitent leur évacuation sous forme de crachats. Ladane AZERNOUR-BONNEFOY L offre de Pharmacie Populaire Fluimucil 600 toux grasse 10 comp. effervescents 9.50 au lieu de Offre non cumulable avec d autres avantages, valable jusqu au 31 janvier 2014, jusqu'à épuisement des stocks.

8 Me soigner 28 décembre 2013 Pharmacie Populaire Une peau de pêche, même par grands froids La peau du visage tiraille, picote et révèle des rougeurs, des zones sèches, des plaques. Les lèvres sont gercées, des crevasses apparaissent sur vos mains, des zones fendillées entre les doigts. Non, vous ne travaillez pas au fond d une mine, c est votre peau qui prend de plein fouet l hiver et ses frimas. Ne vous inquiétez pas, tout cela se corrige avec un zeste de patience et une pincée de soins appropriés. Pour qu il vous le rende bien, prenez le temps de choyer votre épiderme, particulièrement durant la saison froide. La peau cache bien son jeu puisque contrairement aux apparences, c est la pièce la plus grande et la plus lourde du corps humain. Pesant peu ou prou cinq kilos chez un adulte, elle mesure jusqu à deux mètres carré en surface. Multifonctionnelle, elle joue le rôle d une sorte d armure face aux agressions physiques, chimiques et biologiques. Elle amortit certains chocs, protège les organes internes de la chaleur, du froid, de la sécheresse, de l humidité. Le tissu cutané permet au corps de garder une température physiologique nécessaire à la survie. Dans la liste de ses Soin anti-âge dermatologique efficace, pour tout type de peau et tout âge * 3 sets d échantillons YsthéAL, Eluage et Sérénage au choix. Dans la limite des stocks disponibles. nombreuses fonctions, il arrête les agents infectieux mais aussi les rayons ultra-violets. Point de répit pour cet organe donc, qui ne connaît pas les congés, puisqu'été comme hiver, il reste fidèle au poste. Vous l aurez compris, plus vous prendrez soin de ce délicat tissu robuste et fragile à la fois, mieux il vous le rendra. VOTRE CADEAU: Un set découverte* au choix, pour l achat d un produit anti-âge Eau thermale Avène! Prise en charge globale Vous pensiez que l épiderme au niveau du corps n avait pas besoin d être soigné? Jugez-en vous-même : après avoir passé un été à le laisser respirer dans des étoffes légères réduites à leur strict minimum, vous voilà à l engoncer dans des vêtements épais et chauds. Emmitouflé sous des couches de textiles, il va faire appel au processus de transpiration pour réguler sa température. L humidité, son évaporation, les variations brusques de température qui s imposent à votre organisme en passant d un extérieur L info de Pharmacie Populaire glacial à une pièce chauffée et inversement, l obligent à faire de gros efforts d adaptation pour conserver sa souplesse et son caractère de protecteur universel. Aidez-le en disant adieu à votre vieille peau grâce à un gommage doux corporel. En massant à l aide des microbilles non offensives contenues dans ce type de soin, vous assurez une stimulation de la circulation sanguine en surface, ce qui permet un renouvellement des cellules cutanées. Après la douche quotidienne avec un gel nettoyant surgras contenant du cold cream ou une huile relipidante (qui s utilise aussi pour le bain), prenez trente secondes pour passer un lait corporel hydratant et nourrissant sur tout le corps, en insistant sur les parties qui ont tendance à être rêches, soit coudes, genoux, talons et mollets. La peau réagit très vite face aux conditions climatiques extrêmes. Deux mains à protéger aujourd hui Cela va de soi qu il faut porter des gants dès les premières gelées. Il y a pourtant un décalage entre la théorie et la pratique. Il faut avouer que les ôter et les remettre à chaque fois que l on doit téléphoner, régler un achat ou sortir un stylo, devient La peau d aujourd hui est le capital de demain Nous commençons à nous inquiéter pour notre épiderme quand il est presque trop tard Agressée de toutes parts, au gré des saisons, de la pollution, de nos habitudes de vie pas toujours heureuses, c est à l âge adulte que nous investissons dans des pots de crème avec l espoir de ressusciter la peau de nos 20 ans. Maintenant que nous savons cela, il serait judicieux de ne pas attendre pour bichonner celle de nos enfants. Souvent plus fragile car pas encore mature, elle répond cependant bien aux soins. Pour éviter tiraillements, dessèchements, voire eczéma, dus aux températures fraîches, ayez le réflexe de passer un soin pédiatrique au cold cream sur le délicat visage des nourrissons et des plus grands avant de sortir affronter la neige. Le cold cream est reconnu pour ses vertus nutritives, protectrices et apaisantes. Il contribue à reconstituer le film lipidique et à conserver la douceur et la souplesse de l épiderme de votre petit. Veillez à choisir un produit sans parfum car cela pourrait être un facteur allergisant. Cela va de soi qu'on bannit également paraben, colorant et alcool! vite pesant et l on a tendance à les oublier pour aller plus vite en besogne. C est dommage car outre les températures fraîches qui les abîment, les mains sont très souvent sollicitées. On les malmène, on les lave plus souvent et ce faisant, on use le film lipidique protecteur de l épiderme. A cela s'ajoute le froid de janvier et on se retrouve avec des mains rouges, fendillées et craquelées. Une seule solution pour limiter les dégâts : acquérir le réflexe de passer une crème protectrice et émolliente après chaque lavage et encore plus après l'usage d'un gel hydro-alcoolique. Les soins au cold cream excipient à base d'huile d'amande douce et de cire d'abeille procurent immédiatement un soulagement et régénère la peau grâce à leurs propriétés réparatrices. A base d'huile d'amande douce et de cire d'abeille, le cold cream nourrit la peau fragilisée par le froid. Le visage, une vitrine à soigner Le visage est la partie la moins facile à protéger. Quasi toujours à découvert, malgré le port d écharpe masquant la partie inférieure, le minois est la cible de toutes les intempéries : vent, pluie, neige, froid et soleil traître de l hiver. De plus, la peau y est moins épaisse et plus fragile que sur certaines autres parties du corps. A titre d exemple, au niveau du contour des yeux, elle mesure 0.4 mm d'épaisseur alors qu ailleurs, elle fait en moyenne 1.5 mm! Pour éviter d irriter l épiderme de votre visage, déjà malmené par la fraîcheur de l air, choisissez un démaquillant léger au PH physiologique et utilisez un pain dermatologique ou un gel nettoyant exempt de savon. Après le rinçage à l eau tiède, neutralisez les effets calcaires de l eau du robinet en vaporisant de l eau thermale aux propriétés apaisantes. Un baume relipidant viendra compléter ce soin. Cela vous permettra d avoir une peau plus douce avec moins de tiraillements. Pour le contour des yeux, veillez à étaler un soin apaisant destiné à cet endroit. La formule est souvent décongestionnante et respecte cette zone fine et fragile qui est la première à souffrir du mauvais temps. Enfin, n oubliez pas vos lèvres, qui gercent et se fissurent dès qu elles s assèchent. Enduisez-les plusieurs fois par jour de baume réparateur. Ainsi chouchoutée, alimentée, hydratée et soignée, votre peau veloutée est parée à traverser l'ère glaciaire sans dommage jusqu'à l arrivée du printemps. Ladane AZERNOUR-BONNEFOY

9 Pharmacie Populaire 28 décembre 2013 Bien-être Au feu! J'ai des brûlures d'estomac Il arrive qu une partie du contenu de l estomac remonte le long de l œsophage. Cela occasionne des brûlures qui se traduisent par une douleur tout le long du passage emprunté à l envers. Pour remédier aux reflux gastriques, une solution à l efficacité démontrée : le pansement destiné à tapisser les muqueuses lésées. Un contenu acide La nourriture que nous avalons passe par la bouche où elle est déchiquetée, broyée, modifiée, grâce à la mastication et à la salive. Cette "bouillie" (chyme) est ensuite envoyée à la poche stomacale. La transformation se déroule grâce aux sucs gastriques et ce contenu prend le chemin de la digestion intestinale. Pour mener à bien ces étapes, l estomac est une usine complexe. Cet organe poursuit notamment une activité chimique qui a pour but de fractionner les aliments, réduits à leur plus infime composition. Pour cela, l'estomac va faire appel à l acide chlorhydrique secrété en continu par les glandes spéciales qui tapissent sa paroi. Cette acidité dont le PH oscille entre 1 et 3,5 est nécessaire à la dégradation de la nourriture, à l activation des enzymes, ainsi qu à la destruction des bactéries néfastes que l on ingère sans le savoir. Si la muqueuse de l estomac a été programmée pour supporter un PH aussi faible, ce n est guère le cas des autres tissus et encore moins celui de l œsophage. Aussi, lorsque pour une raison organique ou pathologique, le contenu stomacal remonte, il provoque de véritables brûlures. C est ce qu on appelle le reflux gastro-oesophagien (RGO). La souffrance est élevée car la muqueuse subit un véritable traumatisme et doit alors se reconstruire. La muqueuse de l estomac a été programmée pour supporter un contenu acide contrairement aux autres tissus. Cicatriser la plaie Les raisons des RGO étant nombreuses, chaque remède est propre à chaque événement et nécessite une consultation médicale. Une fois les causes sérieuses éliminées, il est approprié de se soigner pour anticiper les irritations de la paroi de l œsophage et les maux de gorge. Une douleur à la déglutition et/ou une toux peuvent aussi accompagner ces remontées acides. En attendant que la muqueuse se reconstruise, il est prudent d éviter les aliments agressifs tels que la nourriture trop épicée, les jus de fruits trop acides ou trop sucrés, l alcool et les sodas. Pour aider à la cicatrisation, vous pouvez utiliser des antiacides et antireflux d action locale. Sous forme de comprimés ou de gel visqueux, ils aident à protéger la muqueuse lésée afin qu elle se répare. Ce traitement permet de former une sorte de gel qui vient se poser sur les parois et les protège tel un écran, le temps que les brûlures cicatrisent. Ladane AZERNOUR-BONNEFOY Pallier la diarrhée Dans le top cinq des maladies les plus dérangeantes figure la diarrhée qui se manifeste par des spasmes abdominaux douloureux associés à une quantité de selles plus importantes et /ou plus molles que d ordinaire. Alors n'attendez pas pour soigner ce symptôme désagréable qui vous cloue au fin fond de chez vous Le processus des selles liquides La périodicité de l émission des selles est inhérente à chaque individu. Il n est donc pas possible de définir un nombre de fois à partir duquel on évoquerait la diarrhée, qui est un dérèglement passager au niveau de l intestin. Lorsque les aliments arrivent au niveau du côlon, ils le sont sous une forme liquide appelée "chyle". Ils sont déjà dégradés en nutriments de tout type, en ions et en eau. Ils vont alors être absorbés au fur et à mesure de leur acheminement tandis que le surplus passera dans le gros intestin pour aller jusqu au rectum où il sera rejeté sous formes de selles. Tout cela suit une mécanique de précision sauf si un élément externe interfère dans cet impeccable rouage : une infection bactérienne ou virale (rotavirus), voire parasitaire, la prise ponctuelle de traitements médicamenteux tels que les antibiotiques, certains antiinflammatoires, une intolérance à un aliment, le stress ou parfois les règles chez la femme. Cela se traduit soit par une hausse des mouvements péristaltiques intestinaux, vous envoyant plus souvent à la selle, soit par une perte d absorption de l eau et des électrolytes, qui débouche sur une défécation liquide. La diarrhée a de nombreuses origines, du virus au stress en passant par les changements hormonaux. Colmater Dans la majorité des cas, la diarrhée n est pas un symptôme dangereux ou grave et elle est nécessaire à l évacuation des rétrovirus qui ont infecté votre système digestif. Par contre si elle est associée à du sang, à des glaires, à une forte fièvre, que les crampes ne cèdent pas après le passage aux toilettes, ou qu elle dure plusieurs jours, une consultation médicale s impose. En attendant, prenez garde à la déshydratation en buvant beaucoup d eau. Optez pour une alimentation facile à digérer (bouillon de légumes) mais aussi solide, composée de féculents (pâtes, riz). En outre, si la situation ne vous permet d'aller fréquemment aux toilettes, il existe des solutions médicamenteuses dont le principe actif est le lopéramide. Fréquemment utilisé dans le traitement de la diarrhée, il permet un ralentissement du transit, ce qui baisse la fréquence des selles. Il augmente également l absorption des électrolytes (sodium, magnésium) indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Arrêtez la prise dès un retour à la normale. Ladane AZERNOUR-BONNEFOY Vous souffrez de diarrhée? c p e ca ap u e s ul sul ca es mo m ll mo le le lll es l e di Im I o mo Imodium molles capsules Les uv e v e t intestin votre calmer peuvent peu en m ca c l ca en il f il er me r lm e al les à le i e et sont faciles à avaler m di d u in votr av a t e re r al a e le er iu um m in e i t nt s te ti es ti t n in Un principe actif sous forme liquide Des capsules particulièrement petites Ceci est un médicament. Veuillez lire la notice d emballage. Janssen-Cilag AG, 6300 Zug /2013

10 Bien-être 28 décembre 2013 Pharmacie Populaire Nervosité : remportez la bataille! Devoir être performant sur tous les plans met à rude épreuve les nerfs. Que faire? Prendre le mal à la racine en évitant qu il ne se propage. Soigner, apaiser, calmer, refroidir, pacifier autant que possible ces nerfs qui lorsqu ils s emballent peuvent jouer de vilains tours. Dans la lutte anti-nervosité, la phytothérapie tire bien son épingle du jeu. Ils peuvent être en pelote, en boule, à vif, à fleur de peau ou solides comme l airain. La langue française ne manque pas de qualificatifs concernant les nerfs qui nous composent. Ce n'est sans doute pas un hasard, si l on songe à quel point ils reflètent toute la variabilité des états d âme ou des humeurs. On pense qu ils sont calmes et sereins. Et voilà qu un événement contrariant surgit, les rendant électriques et rebelles. Néanmoins, ce n est tant leur couleur du moment qui pose problème. Mais plus leur seuil de tolérance dépassé. Car c est ainsi! En ce qui concerne les nerfs, mieux vaut ne pas tirer sur leur corde trop longtemps. Face à une tension récurrente, le "capital nerfs" s épuise vite. Un état de nervosité s installe, se traduisant par une sensibilité au stress, une agitation inté- rieure, une irritabilité fréquente. Des difficultés relationnelles avec l entourage, des troubles de l humeur et du sommeil peuvent alors apparaître. Epoque stressante Notre époque exigeante rythme une cadence peu propice à la quiétude des nerfs. Les performances professionnelles et personnelles s accroissent avec une régularité métronomique. Le malaise s accentue encore avec la polarisation d une grande partie de l attention vers les choses extérieures, que l on maîtrise peu. Entre suivre coûte que coûte ou lâcher sans crier gare, les nerfs sont obligés de trouver des modus vivendi, plus ou moins réussis. Le coût de cette haute voltige est d abord émotionnel. Toutefois, si le mal-être perdure, les conséquences s amplifient et se répercutent en nombre sur le corps et l esprit. Des déséquilibres plus ou moins grands se- L info de Pharmacie Populaire lon les natures et les caractères s installent. Ils peuvent ouvrir la voie vers de nombreuse maladies. Entre prouesses et performances, les nerfs vacillent. Délicate broderie vivante Il n y a qu à regarder les planches du système nerveux pour comprendre toute la complexité des nerfs. Ce fin câblage relie, atteint, envoie, transmet, dialogue en parfaite intelligence avec toutes les parties du corps. Cette délicate broderie vivante ne tolère que bien peu d accros, ni trop d assauts répétés. Tout comme le stress, la nervosité est due à un excès de production d hormones. Sa fabrication a lieu au cœur du système neurovégétatif, sur lequel nous n avons aucun contrôle. Les causes de la nervosité revêtent une origine physique ou émotionnelle. Dans ce dernier cas, elle pointe du doigt une situation à régler pour retrouver le calme. Les nerfs sont les premiers qui tirent la sonnette d alarme indiquant que quelque chose ne tourne pas rond. Maux en cascade A y regarder de plus près, des états d excitabilité, de nervosité ou d irritabilité transitoires ne sont pas un mal en soi. Là où le bat blesse, c'est lorsqu ils s installent à demeure. Les couches de nervosité non évacuées s additionnent dans un creuset de bouillonnements et d agitation toujours plus grand. Sans soupape, une cohorte de maux plus ou moins graves apparaît telle que : Sommeil troublé, réveils intempestifs ; Attention perturbée, concentration difficile ; Abattement, fatigue, neurasthénie ; Maux de tête ; Douleurs musculaires ; Affaiblissement du système immunitaire ; Somatisation ; Dysfonctionnements cardiaques et digestifs. Phytothérapie : une voie alternative En matière de lutte contre la nervosité, il est sage de se saisir du problème le plus précocement possible. Pour cela, il y a le choix des armes. Parmi la multitude de solutions qui viennent à la rescousse des nerfs fragilisés, l une d elles est la phytothérapie. Combinant science et nature, cette méthode ancestrale a le vent en poupe, car elle aide à rétablir les équilibres rompus et à retrouver la sérénité. La technique repose sur l extraction en quantités infimes du principe végétal actif de la plante, sur lequel résident les bénéfices du traitement. Ce dernier est reproduit sous la forme d une molécule qui va être acheminée dans le corps vers son lieu d action. Cette modélisation en petit de l intelligence des plantes n est pas nouvelle. Beaucoup de médicaments allopathiques comme l aspirine qui exploite les principes actifs du saule et la reine des prés, s en inspirent. Nerveux? Tendu? Valverde Apaisement Dragées à base de précieuse herbe de passiflore. Une aide végétale en cas de d états tendus d agitation intérieure d irritabilité de nervosité Lisez la notice d emballage. Sidroga AG 4310 Rheinfelden Bien se nourrir : vital pour les nerfs Savez-vous que bien se nourrir est essentiel à une bonne santé nerveuse, au même titre que le sport ou un état d esprit positif? On répertorie plusieurs apports alimentaires extrêmement bénéfiques aux nerfs, dont pour les plus importants : la lécithine contenue dans les jaunes d œufs, les fèves de soja et les graines de tournesol, toutes les levures, principalement la levure de bière, pour leur apport remarquable en vitamines B qui sont conseillées pour les nerfs. Ont également une action anti-stress reconnue, toutes les sources en magnésium que l on trouve en abondance dans le chocolat, les fruits secs et les bananes. Les poissons gras pour leurs fameux oméga-3 restent aussi profitables au système nerveux. Sans oublier, et c est de saison, les fruits de mer, désignés comme d excellents pourvoyeurs en vitamines B5, B9 et B12. La phytothérapie est indiquée en cure d appoint lors de surmenage nerveux. Merveilleuse passiflore Une alliée naturelle de Morphée et de la détente nerveuse employée dans la phytothérapie est la passiflore, appelée aussi fleur de la passion du Christ. Le parfum de religiosité de son nom s explique par la ressemblance que ses attributs floraux pistils et corolle offrent avec les épines, les clous et le marteau de la Crucifixion. Originaire du continent américain, la plante est présente partout dans le monde, où un climat doux lui assure sa croissance. Ses propriétés anxiolytiques, sédatives et calmantes étaient déjà bien connues des Aztèques qui l employaient à cet escient. Elle s'est popularisée ensuite en Amérique du Nord qui l a utilisé contre l hystérie, la neurasthénie et l épilepsie. Aujourd hui, aux cotés de la valériane et de la mélisse aux vertus également apaisantes, la passiflore trône en bonne place dans les officines. Ses extraits d herbe, teintures mères et gélules ont une action reconnue contre l agitation intérieure et la nervosité. Fabienne WALDBURGER

11 Pharmacie Populaire 28 décembre 2013 Bien-être Régimes : objectif plume La chasse aux kilos est un sport qui se pratique principalement à l'approche de la saison des bikinis. Ce constat ne réjouira pas le diététicien, car il sait qu'à l'instar de bien d'autres activités, un entraînement régulier tout au long de l'année génère de meilleurs résultats. Mais ne décourageons pas d'emblée les bonnes intentions des candidat(e)s au changement. Commencer un régime nécessite une bonne motivation : décider et commencer un régime n a rien de difficile en soi mais il faut tenir sur la durée! Est-ce bien nécessaire? Avant d'entreprendre un régime, le minimum serait de s'assurer de l'utilité de la démarche. Le calcul de l'indice de masse corporelle (IMC) permet d'apporter un premier élément de réponse. Si en divisant votre poids (en kilos) par votre taille au carré (en mètre), vous obtenez un résultat supérieur à 25, vous êtes effectivement en surpoids. Ainsi, un homme de 1m70 pesant 80kgs a un IMC de 27,7 (80 / 1,7x1,7) et peut donc légitimement envisager de perdre quelques kilos. À partir d'un IMC de 30, on parle d'obésité. À l'inverse, Le conseil de Pharmacie Populaire un IMC inférieur à 18 est un signal de maigreur exagérée. Le périmètre abdominal est un autre paramètre utile, facilement mesurable qui plus est. Au dessus de 102cm Maigrir avec la tête : La perte de poids exige bien souvent un changement d'alimentation, trop souvent vécu comme une contrainte. Voici quelques conseils pour aborder l'aventure avec davantage de sérénité : Soigner le timing : Prévoir un résultat final réaliste et des étapes intermédiaires. Bannir absolument toute perte rapide: vous ne résisterez pas longtemps à une diète trop restrictive, et dès que vous recommencerez à manger normalement, non seulement vous récupérerez tout ce que vous avez perdu, mais vous gagnerez en prime quelques kilos supplémentaires que l'organisme stockera en prévision de la prochaine alerte. C'est le fameux "effet yo-yo", enchaînement vicieux contraignant à opter pour des régimes de plus en plus draconiens. Selon la perte de poids souhaitée, on considère comme raisonnable un rythme de 500 grammes à un kilo par semaine. Augmenter son activité physique : Une dépense physique standard ne fait pas vraiment perdre beaucoup de poids en ellemême, mais plus un corps est musclé, plus il dépense de calories, même au repos. Se défouler physiquement permet aussi de réduire la frustration de la restriction alimentaire. Être indulgent avec soi-même : Ne pas culpabiliser à la moindre entorse, continuer à savourer les plaisirs de la table fait partie de la recette du succès. Enfin, ne pas hésiter à réviser ses objectifs si l'on s'aperçoit qu'on a été un peu trop ambitieux. chez l'homme et 88cm chez la femme, les risques cardio vasculaires augmentent sensiblement, justifiant clairement la mise en œuvre de mesures diététiques. Bien entendu d'autres motivations, telles que celle de se sentir simplement mieux dans son corps par exemple, sont tout aussi respectables, tant que l'équilibre physiologique n'est pas perturbé. Cacophonie de conseils C'est traditionnellement au printemps, donc, que fleurissent dans les médias les bouquets d'émissions spéciales, dossiers exclusifs et autres interviews de spécialistes vantant les mérites de régimes miracles. Sans oublier la voisine ou les collègues de travail, jamais avares d'un protocole exclusif qui permet de perdre 10 kg en un mois sans se priver de rien... Toutes les recommandations ne sont pas fantaisistes, loin de là. Il y a à boire et à manger, littéralement. La difficulté consiste d'une part à séparer le bon grain de l'ivraie, et, d'autre part, à trouver la formule adaptée à son propre cas. Car il n'existe pas deux situations identiques. un surpoids est parfois d'origine héréditaire ou médicale, ou, plus souvent, dû à de mauvaises habitudes alimentaires comme manger trop, ou trop gras, ou trop sucré, ou trop vite. La prise en charge se doit par conséquent d'être individualisée. Et la motivation est tout de même à trouver davantage dans les bénéfices pour sa santé que dans les tailles de maillot de bain. Minceur et protéines : Comme toute machine autonome, le corps nécessite de l'énergie, c'est à dire des calories, pour fonctionner. Cette énergie provient des protéines, des sucres et des graisses contenus dans notre alimentation. Pour ne pas tomber en panne sèche entre les repas, l'organisme constitue des réserves, ce qu'il fait presque exclusivement sous forme de graisses, qui sont les plus performantes en matière de stockage d'énergie. Éléments de construction, de réparation et de défense, les protéines jouent un rôle primordial dans le fonctionnement de l'organisme. L'inconvénient de ce mode de fonctionnement est que l'organisme n'a pas prévu de réserve de protéines, alors que ces dernières sont vitales pour le métabolisme de base. Elles contribuent à la croissance des muscles, à la réparation de tissus, renforcent le système immunitaire, bref, les protéines assurent tellement de fonctions qu'il est hors de question d'en manquer. Dès lors, lorsque l'on modifie ses habitudes alimentaires dans le cadre d'une diète, l'apport en protéines doit être soigneusement équilibré. Dans le cas contraire, l'organisme va aller chercher les protéines là où elles se trouvent, à savoir dans les muscles. Et perdre de la masse musculaire est exactement ce qu'il faut éviter lorsqu'on cherche à perdre du poids. Petit-lait pour petit poids : La conséquence de ce qui précède est que le principe de tout régime qui se respecte devrait reposer sur une réduction des calories, tout en maintenant l'apport en protéines (compter env. 60 grammes par jour). Boisson peu énergétique et peu nourrissante, le petit-lait comporte de nombreuses substances essentielles comme les protéines. Encore faut-il trouver une source de protéines adéquate: se gaver de viande n'est pas la solution, du fait de la présence d'acides gras saturés qui vont augmenter le risque de maladies cardio-vasculaires. La plupart des sources de protéines sont d'ailleurs trop riches en matière grasse pour convenir à un régime. D'où l'intérêt porté à l'utilisation des protéines du petit-lait. Appelé aussi lactosérum, whey en anglais, le petit-lait est le liquide issu de la coagulation du lait lors de la fabrication du fromage. Les protéines qu'il contient peuvent en être extraites et purifiées. La poudre ainsi obtenue présente des qualités particulièrement utiles pour un régime : peu calorique, bénéfique sur le plan métabolique, elle semble même avoir la capacité de diminuer l'appétit. Ces protéines sont utilisées à juste titre dans les formules de substituts de repas, qui les combinent avec des vitamines et des minéraux, ainsi que des fibres, pour offrir un apport nutritionnel équilibré. Denis Köstenbaum /Pharmacie Populaire NOUVEAU «Maigrir est un plaisir» Avec le nouvel InShape-Biomed shake sans lactose * au goût subtil de vanille saveur YAOURT À LA VANILLE yaourt à la vanille VANILLA-SHAKE VANILLA-SHAKE Biomed AG, 8600 Dübendorf sans lactose*, sans gluten Biomed AG, 8600 Dübendorf sans lactose*, sans gluten 2013 Biomed AG. All rights reserved Biomed AG. All rights reserved. à partir de janvier 2014 ÉCHANTILLONS GRATUITS disponible dans votre pharmacie Substitut de repas pour contrôle du poids. *teneur en lactose < 0.1 g /100 ml si préparé avec du lait délactosé

12 Pharmacie Populaire 28 décembre 2013 Pharmacie Populaire Refroidissements : antibio or not antibio? Nouvel an, nouvel élan! Notre Pharmacien vous répond Tout le monde se souvient certainement du slogan de nos voisins gaulois "les antibiotiques, c'est pas automatique". Au-delà de son succès médiatique, cette opération de grande envergure était-elle justifiée, a-t-elle permis de réduire la prescription d'antibiotiques, et où en sommes-nous aujourd'hui? Sensibilisation réussie La campagne de 2002 à 2007 a clairement atteint son objectif, puisque la consommation d'antibiotiques a diminué de près d'un tiers, soit plus de 40 millions de prescriptions évitées. Le principal bénéfice pour la société, outre la réduction des coûts de la santé, fut sans conteste la prévention de l'apparition de souches résistantes. Car les bactéries sont des organismes futés capables de développer d'ingénieux mécanismes pour rendre inefficaces les antibiotiques. Et plus ils sont en contact avec ces antibiotiques, plus vite ils trouvent la solution pour leur résister. Le danger à long terme d'une surconsommation est donc qu'un jour, toutes les bactéries deviennent insensibles aux antibiotiques existants, rendant potentiellement mortelle la moindre infection. On se retrouverait alors avec une espérance de vie inférieure à 60 ans, comme avant la découverte de la pénicilline. Chassez le naturel... Hélas, après quelques années d'accalmie, la prescription d'antibiotiques a repris l'ascenseur. Une étude hospitalière suisse démontre qu'actuellement, en ce qui concerne les affections des voies respiratoires, plus d'une prescription sur deux est contestable. La faute à qui? À tout le monde, en fait : Aux patients, qui exigent trop souvent de leur médecin une ordonnance pour la "potion magique". Il y a donc lieu de rappeler ici haut et fort que la plupart des refroidissements, rhumes, et maux de gorge sont d'origine virale, et que les antibiotiques sont inutiles contre les virus. La faute au système aussi, qui n'alloue plus au médecin le temps nécessaire à la transmission d'indispensables explications. Avec pour conséquence qu'un patient pas convaincu filera tout de go consulter un confrère plus "compréhensif". Et, finalement, la faute aux médecins, qui, de guerre lasse, finissent par signer quand même les ordonnances... Souhaitons donc plein succès à la nouvelle campagne : "les antibiotiques, utilisés à tort, ils deviendront moins forts". Denis Köstenbaum Pharmacien responsable Pharmacie Populaire «Plainpalais» Pour changer des traditionnelles listes de bonnes résolutions de début d'année, philosophons un peu en (re)découvrant quelques unes des célèbres "50 règles que les jeunes n'apprendront pas à l'école", éditées en 1996 par l'écrivain américain Charles Syke. Règle 1 : La vie est injuste, faites-vous à cette idée! Règle 2 : Vous ne serez pas vice-président à votre premier poste, et vous n'aurez pas de voiture de fonction avant d'avoir mérité ces privilèges. Règle 3 : Si vous croyez que votre professeur est dur avec vous, attendez d'avoir un patron. Règle 4 : Votre école s'est peut-être débarrassée du système "gagnant-perdant", mais pas la vraie vie. Règle 5 : La télévision n'est pas la vraie vie. Dans la vraie vie, les gens se lèvent le matin pour aller travailler. Règle 6 : Travailler dans un fastfood n'est pas s'abaisser, c'est une opportunité. Règle 7 : Si vous faites une bêtise, ce n'est pas la faute de vos parents, arrêtez de vous plaindre et apprenez de vos erreurs! En dépit de leur côté un brin primaire, moralisateur, ou provocateur, ces réflexions conservent toute leur actualité à notre époque où les difficultés économiques s'amoncellent. Car dans un monde de plus en plus virtuel, il est parfois bon de revenir sur terre pour toucher du doigt non pas un écran tactile, mais la réalité pratique. Évidemment il y a des inégalités, évidemment chaque enfant ne part pas avec les mêmes chances, mais n'est-ce pas une leçon d'optimisme que de penser qu'il n'y a pas de prédisposition à l'échec, que le respect de la valeur du travail et de la persévérance au- O T Mtorise tous S les F rêves. L É Finalement, C H É S rappeler aux futures générations qu'elles seront inéluctablement confrontées à des difficultés, n'est-ce pas les préparer à un peu mieux y faire face? Quoi qu'il en soit, souhaitons une excellente année 2014 à tous les jeunes, aux moins jeunes, aux anciens jeunes, et à ceux qui ont su le rester! Denis Köstenbaum Dans chaque quartier, votre Pharmacie Populaire CAROUGE 13 Carouge. Av. Cardinal-Mermillod 36 Tél Epinettes. Rue des Epinettes 20 Tél CENTRE VILLE 1 Cité. Rue de la Confédération 3 Tél Grosclaude. Cours de Rive 2 Tél CHARMILLES 6 Charmilles. Place des Charmilles 1-3 Tél CHÊNE-BOURG 10 Trois-Chêne. Rte de Genève 33 Tél FLORISSANT 16 Tranchées. Blvd des Tranchées 24 Tél GRADELLE 15 Gradelle. Av. des Cavaliers 1 Tél GRAND-PRÉ 14 Grottes & Beaulieu. Rue Carteret 42 Tél PÂQUIS 4 Navigation. Rue de la Navigation 1, angle rue des Pâquis Tél PETIT-LANCY/ONEX 7 Petit-Lancy/Onex. Rue des Bossons 88A Tél Caroll Ch. de la Caroline 18A Tél PLAINPALAIS 5 Mail. Av. du Mail 2 Tél Plainpalais. Rue de Carouge 55 Tél avec parfumerie Onex Charmilles 22 7 Plan-les-Ouates 18 Servette 6 Petit-Lancy PLAN-LES-OUATES 18 Plan-les-Ouates. Route de Saint-Julien 176 Tél Varembé Pâquis 11 SERVETTE 8 Drugstore Rive Droite. Rue de la Servette Tél Centre ville 16 Plainpalais 3 Champel 13 Carouge VAREMBÉ 21 Colombettes. Ch. des Colombettes 1 Tél Varembé. Rue Montbrillant 67 Tél ISO 9001:2008 QMP QUALITÉ MANAGEMENT PHARMACIE Pharmacie Populaire est certifiée ISO 9001:2008 Lac Léman N 13 Janvier 2014 Gradelle Chêne-Bourg Editeur : Pharmacie Populaire, rue Carteret 42, case postale 160, 1211 Genève 7. Tél : , fax : , Rédacteur responsable : Eric Bardone Rédacteurs : Ladane AZERNOUR-BONNEFOY, Fabienne BOGADI et Fabienne WALDBURGER Denis Köstenbaum, Pharmacien Ralph Briner, étudiant en médecine Maquette : synthese, Lausanne, Impression : CIE centre d impression SA Tirage : ex. une publication 6 Bagarre Dame 13 Mammifère 1 Doute Circule! Gamin Encouragement chinoise valaisan Mesure Village Est connu M O T 9S Réaction F L É C H É S Avant midi Paresseux Etendue Abrév. des Gallium Habsbourg Péj. homme Terre! noir 7 Bagarre Chef Instrument Dame dʼetat à vent Mammifère Choquant 1 Mauviette 13 BUDGET SANTÉ Doute Circule! Gamin Bison Explosion Encouragement Le compte fidélité chinoise de ma pharmacie valaisan Mesure Village Est connu 9 Réaction Avant midi Paresseux Etendue Abrév. des Gallium Habsbourg 5 Péj. homme Erbium noir Terre! Chef Instrument Brillant Forfanterie dʼetat à vent Médecine Mauviette Choquant Première traite des 7 Explosion page Bison accidents Sujet Singe Région Mètre du Sahara 5 cube Erbium Brillant Sot Petit socle Forfanterie Médecine Première Force Serpent traite des page accidents active Principe Sujet Singe suprême Région Mètre 2 Délirant du Sahara Appelle cube 3 Sot Petit socle 8 Force Serpent active Principe suprême 2 Délirant Appelle 3 Jeu de Cumulez des avantages Bourgeon stratégie Psitt...! Atome au bénéfice de votre Santé! Note Jeu de stratégie Bourgeon Arbuste Psitt...! Demi-frère Atome Quartier ou 6 demisoeur Demi-frère Quartier Note Arbuste Absorbé ou demisoeur rouge Brun Avachi 11 Absorbé Brun Avachi Cité 11 Desséché rouge antique Cité Desséché Petite antique Lettre Petite crêpe Lettre crêpe Eraillé 4 Eraillé Révolte Révolte Sʼest esclaffé Poisson Poisson Epoque Epoque Des substances chimiques thérapeutiques, les... Des substances chimiques thérapeutiques, les Budget Santé, le compte fidélité de Pharmacie Populaire Adhérez au programme Budget Santé En ouvrant votre compte Budget Santé, vous recevez 50 Points Santé comme cadeau de bienvenue. En plus, vous êtes sûr de cumuler des Points Santé dès votre premier achat. Capitalisez pour votre santé Recevez des Points Santé sur tous vos achats en pharmacie (y compris les pilules contraceptives), en parfumerie ainsi que sur chaque dépôt d ordonnance. Recevez des bons d'achats Tous les 3 mois vous recevez, par courrier un (ou plusieurs) bon d achat d une valeur de CHF 15.- pour chaque tranche de 600 Points Santé. Vos bons d achat sont valables dans toutes les officines de Pharmacie Populaire, pour tout achat, à l exception du paiement des médicaments remboursés par les assureurs maladie et des forfaits. Inscription gratuite et uniquement dans votre Pharmacie Populaire N attendez plus pour adhérer 8

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques D Angine à Vaccin, de Bactéries à Viral : 28 mots pour se préparer à l hiver. Ce guide vous aidera à mieux comprendre les maladies de la vie courante comme le rhume ou la bronchite. Parce que face à ces

Plus en détail

Chaque année, plus de 25 000 personnes en meurent dans l UE!

Chaque année, plus de 25 000 personnes en meurent dans l UE! L utilisation inadaptée des antibiotiques entraîne la formation de bactéries antibiorésistantes. Chaque année, plus de 25 000 personnes en meurent dans l UE! Les antibiotiques ne sont pas des bonbons!

Plus en détail

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles 3 Ce guide a pour objectif de vous aider à comprendre le risque que représente la survenue d'une pandémie de grippe dans notre pays ou canton.

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

De quelle maladie souffre chaque patient?

De quelle maladie souffre chaque patient? De quelle maladie souffre chaque patient? FT1 : identifier des pathologies à partir d antibiogrammes VERSION ELEVES ( Tâche réalisée à partir d informations trouvées sur le site www.e-bug.eu) Contexte

Plus en détail

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Unité HPCI, septembre 2009 1 Objectifs du cours Grippe saisonnière Grippe A(H1N1) Mesures de prévention

Plus en détail

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable.

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable. SAISON 2011/2012 Quels virus en 2011/2012 Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) Virus A (H3N2) Virus B Virus A (H1N1) est stable. Les 3 types de virus de la grippe Virus grippal Type A Type B Type C Espèces

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques!

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! Brochure d information En utilisant mal une ressource, elle devient inefficace! Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! z6creation.net Une initiative européenne en matière de santé. Rhume ou grippe? Pas

Plus en détail

X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence

X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence Introduction La grippe H1N1, également appelée grippe porcine, est une maladie respiratoire des porcs qui s est répandue maintenant parmi les

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est-ce que la grippe? 2. Comment se transmet la grippe? 3. Combien de temps une personne infectée est-elle contagieuse? 4. Quels sont les symptômes de la

Plus en détail

Qu est-ce que c est la tuberculose?

Qu est-ce que c est la tuberculose? Qu est-ce que c est la tuberculose? La tuberculose, souvent connu comme TB, est une maladie propagée par le microbe tuberculose. A peu près 8 millions de personnes par an sont infectées par la TB et 2

Plus en détail

Pandémie de grippe: tout ce que vous devez savoir

Pandémie de grippe: tout ce que vous devez savoir Impressum Office fédéral de la santé publique (OFSP) Editeur: Office fédéral de la santé publique Date de publication: septembre 2009 La brochure est également disponible dans les langues suivantes: Allemand

Plus en détail

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires A) GENERALITES SUR LA NOUVELLE GRIPPE A (H1N1) v. Qu est-ce que la nouvelle grippe A (H1N1) v? La nouvelle grippe A(H1N1) est une infection

Plus en détail

Les manifestations la grippe

Les manifestations la grippe Les manifestations la grippe Les manifestations de la grippe sont assez caractéristiques: Un début souvent brutal Le début de la grippe est le plus souvent brutal, apparaissent ainsi: Courbatures, Douleurs

Plus en détail

Mal de gorge? Toux sèche?

Mal de gorge? Toux sèche? Mal de gorge? Toux sèche? Junior-angin agit et soulage 2 solutions naturelles et efficaces adaptées aux enfants à partir de 1 an L hiver, le temps froid et humide favorise l apparition d infections, de

Plus en détail

Mon enfant est malade

Mon enfant est malade Mon enfant est malade repères pour reconnaître et comprendre la maladie agir et soulager mon enfant savoir quand et où consulter Guide élaboré grâce à la collaboration de médiateurs socioculturels, de

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE 1 INFORMATIONS SUR PANDEMIE GRIPPALE Une pandémie grippale frappe le monde depuis quelques semaines. Il s

Plus en détail

Protégeons-nous ensemble!

Protégeons-nous ensemble! Grippe saisonnière. Protégeons-nous ensemble! Informations importantes pour vous et votre famille. www.uniscontrelagrippe.ch www.bag.admin.ch B C Qu est-ce que la grippe saisonnière et quels en sont les

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche Bouche sèche Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer Parfois, l eau ne suffit pas Spécialiste de la bouche sèche La bouche sèche : un effet indésirable fréquent lors du traitement

Plus en détail

Quiz Comment bien utiliser les médicaments?

Quiz Comment bien utiliser les médicaments? PATIENT Quiz Comment bien utiliser les médicaments? Chaque question peut faire l objet d une ou de plusieurs bonnes réponses. QUESTIONS 1 : J ai pris un ou plusieurs médicaments et je pense que l un d

Plus en détail

La grippe, l asthme et la vaccination

La grippe, l asthme et la vaccination La grippe, l asthme et la vaccination vaccin anti-grippe pris en charge à 100 % pour tous les asthmatiques Qu est-ce que la grippe? La grippe est une maladie infectieuse très contagieuse, d apparition

Plus en détail

Brochure d information des patients

Brochure d information des patients Brochure d information des patients Grippe Plan de la rubrique: Introduction Diagnostic Prévention Clips audio Symptômes Traitement Réferences Causes Complication Liens utiles Introduction La grippe est

Plus en détail

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe 1 Qu est-ce que la grippe? La grippe est causée par le virus «influenza». C est pourquoi la grippe

Plus en détail

En savoir plus : www.afssaps.sante.fr

En savoir plus : www.afssaps.sante.fr LE RHUME de l adulte En cas de grossesse ou d allaitement ne prenez pas de vous même de l ibuprofène mais demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin traitant. Au cours du traitement : en cas

Plus en détail

La prévention et contrôle des infections: C EST L AFFAIRE DE TOUS!

La prévention et contrôle des infections: C EST L AFFAIRE DE TOUS! La prévention et contrôle des infections: C EST L AFFAIRE DE TOUS! Par Cathy Ouellet Conseillère en prévention et contrôle des infections Formation pour les bénévoles Juillet 2013 L exposition à des agents

Plus en détail

Grippe : Ce que vous pouvez faire. Prendre soin des personnes malades à la maison

Grippe : Ce que vous pouvez faire. Prendre soin des personnes malades à la maison Grippe : Ce que vous pouvez faire Prendre soin des personnes malades à la maison Pour de plus amples informations, rendez-vous à : www.mass.gov/dph/flu Grippe : Ce que vous pouvez faire Prendre soin des

Plus en détail

LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT

LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT LES ÉPIDÉMIES NE CONCERNENT PAS SEULEMENT LES PATIENTS Monica Attinger Unité HPCI VD SSSH -16 mars 2013 /CHUV Rappel Infection : envahissement de l organisme par des germes capables de provoquer une maladie

Plus en détail

Mepha Pharma SA, www.mepha.ch 19452-441301. Les médicaments à l arc-en-ciel

Mepha Pharma SA, www.mepha.ch 19452-441301. Les médicaments à l arc-en-ciel Mepha Pharma SA, www.mepha.ch 19452-441301 Les médicaments à l arc-en-ciel Guide destiné aux patients Mieux informé sur le refroidissement Les médicaments à l arc-en-ciel Table des matières Editorial

Plus en détail

LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES

LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES ADOS ET JEUNES ADULTES LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES Sous le parrainage de : La 7 e Journée Française de l Allergie est organisée par : Avec le soutien de : En partenariat avec : Allergie, j agis!

Plus en détail

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

Grippe A / H1N1 NOTIONS GÉNÉRALES

Grippe A / H1N1 NOTIONS GÉNÉRALES Grippe A / H1N1 NOTIONS GÉNÉRALES Historique 26 avril 2009 : premiers cas humains de grippe d origine porcine au Mexique Puis extension aux Etats-Unis Et en quelques semaines à l ensemble des cinq continents

Plus en détail

La nature dans la peau

La nature dans la peau La nature dans la peau Les huiles essentielles L huile essentielle est un véritable concentré de plantes dont les propriétés sont centuplées par l effet de concentration. Il existe plus de 400 essences

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail

~ Family Physician Kit ~

~ Family Physician Kit ~ ~ Family Physician Kit ~ www.mydoterra.com/nadjakpettitt Huiles Simples: arbre à thé: Premiers Secours pour la Peau acné grippe otite eczéma support du système immunitaire problèmes cutanés à appliquer

Plus en détail

Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies

Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies Les tests rapides d allergies exceptionnels à utiliser chez soi Test allergie général (IgE) Test allergie aux oeufs Test intolérance au

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Foire aux questions grippe A(H1N1) Université Paul-Valéry MONTPELLIER 3

Foire aux questions grippe A(H1N1) Université Paul-Valéry MONTPELLIER 3 Foire aux questions grippe A(H1N1) Université Paul-Valéry MONTPELLIER 3 Qu est-ce que la grippe A (H1N1)? -Les grippes sont causées par des virus. Ces virus sont un peu différents les uns des autres. L

Plus en détail

Les conseils pour traiter les maux de l hiver

Les conseils pour traiter les maux de l hiver Guide conseils Les conseils pour traiter les maux de l hiver COURBATURES RHUME FATIGUE FIÈVRE TOUX MAL DE GORGE Votre pharmacien vous conseille Boiron, mon partenaire pour l hiver États grippaux Pathologies

Plus en détail

Les conseils pour traiter les maux de l hiver

Les conseils pour traiter les maux de l hiver Guide conseils Les conseils pour traiter les maux de l hiver COURBATURES RHUME FATIGUE FIÈVRE TOUX MAL DE GORGE Votre pharmacien vous conseille Boiron, mon partenaire pour l hiver États grippaux Fièvre,

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Mise à jour Janvier 2012 page 1 Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Cette politique a été conçue afin de mieux cerner les interventions

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À l EXCLUSION

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À l EXCLUSION POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À l EXCLUSION 2008 TITRE CPE Les Petits Bonheurs Code : CA 115.8.2 Politique relative aux enfants malades et à l exclusion NATURE ET APPROBATION Date d approbation

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant :

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant : Information aux patients SOINS DE LA PEAU PENDANT LA RADIOTHÉRAPIE EXTERNE Oncologie Vitalité Zone : 1B 4 5 6 Établissement : Centre d oncologie Dr-Léon-Richard Dans ce document, vous trouverez de l information

Plus en détail

Des soins cutanés sur lesquels vous pouvez compter!

Des soins cutanés sur lesquels vous pouvez compter! Tout pour la peau TU.08.2015 Des soins cutanés sur lesquels vous pouvez compter! Produits dermatologiques et cosmétiques depuis 1950 Développés pour répondre aux exigences les plus pointues, adaptés aux

Plus en détail

Protégeons-nous ensemble!

Protégeons-nous ensemble! Grippe saisonnière. Protégeons-nous ensemble! Informations importantes pour vous et votre famille. www.sevaccinercontrelagrippe.ch www.ofsp.admin.ch B C Qu est-ce que la grippe saisonnière et quels en

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

La Grippe en questions

La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: MME BEYDOUN MALAK MME ABBOUD MONA

GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: MME BEYDOUN MALAK MME ABBOUD MONA Mission Laïque Française Lycée Franco-Libanais Verdun Classe de 5 ème E GROUPE N 13 ELÉMENTS DU GROUPE : ABDEL MALAK REY, CHAMSEDDINE ZEINAB ET FAHDA JANA. ENCADREMENT ASSURE PAR: Pneumonie MME BEYDOUN

Plus en détail

La vaccination des enfants

La vaccination des enfants FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La vaccination des enfants Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : 1. Une mère qui tient son enfant pendant qu il est vacciné. 2. Un père portant son enfant vacciné

Plus en détail

Si une pandémie de grippe survient, des annonces seront diffusées à la télévision et à la radio et publiées dans la presse.

Si une pandémie de grippe survient, des annonces seront diffusées à la télévision et à la radio et publiées dans la presse. GRIPPE PANDEMIQUE Des informations importantes pour vous et votre famille INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES Pour obtenir de plus amples informations visitez le site www.show.scot.nhs.uk/sehd/pandemicflu visitez

Plus en détail

Recommandations destinées aux administrations scolaires (de la maternelle à la 12 e année) au sujet de la pandémie de grippe (H1N1) 2009

Recommandations destinées aux administrations scolaires (de la maternelle à la 12 e année) au sujet de la pandémie de grippe (H1N1) 2009 Recommandations destinées aux administrations scolaires (de la maternelle à la 12 e année) au sujet de la pandémie de grippe (H1N1) 2009 Le 8 mai 2009 Mise à jour : le 18 septembre 2009 Le présent document

Plus en détail

vacances? Comment bien préparer ses Les petits bobos en vacances... Comment je m y prépare? Dossier de presse - Mai 2011

vacances? Comment bien préparer ses Les petits bobos en vacances... Comment je m y prépare? Dossier de presse - Mai 2011 Santé Dossier de presse - Mai 2011 Comment bien préparer ses vacances? Les petits bobos en vacances... Comment je m y prépare? Comment trouver un médecin sur son lieu de vacances, pour les bobos du quotidien

Plus en détail

La grippe, comment l éviter?

La grippe, comment l éviter? La grippe, comment l éviter? Marine LARRIERE, étudiante en soins infirmiers IFSI Laxou Promotion 2014/2017 Février 2015 Sommaire Qu est-ce que la grippe? Epidémie saisonnière de 2015 Les virus de la grippe

Plus en détail

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir French VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. 1 Sommaire Qu est-ce que la grippe porcine, dite grippe A? 3 Le vaccin contre la grippe

Plus en détail

DÉCOUVREZ LA FORCE DE L ALOÈS

DÉCOUVREZ LA FORCE DE L ALOÈS DÉCOUVREZ LA FORCE DE L ALOÈS Qu est-ce que la Collection Aloe Vera? Les produits de la Collection Aloe Vera sont des cosmétiques de haute qualité aux formules délicates, créés à base d aloès certifié,

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

Les conseils pour traiter les maux de l hiver

Les conseils pour traiter les maux de l hiver Guide conseils Les conseils pour traiter les maux de l hiver COURBATURES RHUME FIÈVRE FATIGUE TOUX MAL DE GORGE Votre pharmacien vous conseille ENERGIE Pathologies hivernales Rhume, mal de gorge, toux,

Plus en détail

Guide pratique sur le thème de la mycose vaginale

Guide pratique sur le thème de la mycose vaginale Guide pratique sur le thème de la mycose vaginale Table des matières Qu est-ce qu une mycose vaginale? Comment se développe une mycose vaginale? 4 Comment reconnaît-on une mycose vaginale? 6 Automédication

Plus en détail

Des moyens de protection contre les micro-organismes

Des moyens de protection contre les micro-organismes III1 Activité 4 Problème : Comment lutter contre les micro-organismes? Des moyens de protection contre les micro-organismes Mo.2 Att.1 Le vivant : organisation et fonctionnement du corps humain Découvrir

Plus en détail

Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement.

Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement. Pour le bien-être de votre peau testé dermatologiquement. Les peaux sensibles ont besoin de soins adaptés La peau est le plus grand organe du corps humain. Telle une barrière naturelle, elle nous protège

Plus en détail

Soins adaptés. aux peaux sèches et sensibles

Soins adaptés. aux peaux sèches et sensibles Soins adaptés aux peaux sèches et sensibles 1 peau sèche Peau sèche : des causes multiples Il existe une barrière naturelle permettant à notre peau de ne pas trop se déshydrater. Cette dernière est composée

Plus en détail

LE REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN. des enfants et des adultes, sans médicaments

LE REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN. des enfants et des adultes, sans médicaments LE REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN des enfants et des adultes, sans médicaments Cécile Ellert Le menu Pourquoi les médicaments anti-acide ne sont pas le meilleur traitement Pourquoi nous avons besoin d acide

Plus en détail

Mon enfant a la diarrhée

Mon enfant a la diarrhée Mon enfant a la diarrhée Chers parents, Votre enfant a la diarrhée. Cette brochure répondra à la plupart de vos questions et vous donnera des conseils pratiques pour que cette mauvaise passe ne tourne

Plus en détail

Qu est-ce que Helicobacter pylori? Source: http://www.medicaltribune.net/put/default.htm Le cycle de vie (pathogénie) de l Helicobacter pylori

Qu est-ce que Helicobacter pylori? Source: http://www.medicaltribune.net/put/default.htm Le cycle de vie (pathogénie) de l Helicobacter pylori HELICOBACTER PYLORI Qu est-ce que Helicobacter pylori? L Helicobacter pylori est une bactérie intestinale qui cause la majorité des ulcères dans l estomac et dans le duodénum. Ils se développent dans des

Plus en détail

IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR RAGWITEK (Extrait d allergène standardisé, comprimé sublingual de petite herbe à poux [Ambrosia artemisiifolia], 12 Amb a 1-U) Le présent dépliant constitue

Plus en détail

Le soin de l aisselle La réponse Dove, douce et efficace

Le soin de l aisselle La réponse Dove, douce et efficace Le soin de l aisselle La réponse Dove, douce et efficace Les aisselles, une zone unique et particulièrement fragile de votre corps l La peau des aisselles est particulièrement fine et les poils y sont

Plus en détail

Situation, prise en charge

Situation, prise en charge Grippe pandémique A(H1N1) Situation, prise en charge DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN COURS IFSI Des grippes pandémiques Groupe A Secondaires à une cassure (rôle animal) Absence d immunité collective Létalité

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : Le risque infectieux Qu est ce qu un microbe? Comment les microbes peuvent-ils nous rendre malade? Microbe : virus et microorganismes unicellulaires

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

Le guide du bon usage des médicaments

Le guide du bon usage des médicaments Le guide du bon usage des médicaments Les médicaments sont là pour vous aider mais......ils ont parfois du mal à vivre ensemble. Votre médecin et votre pharmacien peuvent adapter votre traitement pour

Plus en détail

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE

PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE PROGRAMME D EDUCATION INFIRMIERE INTRODUCTION La réhabilitation respiratoire est un programme personnalisé de prise en charge, dispensé aux patients atteints d une maladie respiratoire chronique, par

Plus en détail

Grippe : Recommandations pour les personnes malades et leur entourage

Grippe : Recommandations pour les personnes malades et leur entourage 0800/99.777 Commissariat Interministériel Influenza Eurostation II Place Victor Horta 40 Bte 10 1060 Bruxelles Pour plus d information : www.influenza.be info@influenza.be 0800/99.777 en semaine de 8 heures

Plus en détail

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable Virus de la grippe Introduction Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) 1- introduction 2- le virus 3- clinique 4- complications 5- traitement S. Nguyen 03/2005 responsable

Plus en détail

de bonnes dents pour bébé

de bonnes dents pour bébé l atelier santé ville présente avec le soutien de de bonnes dents pour bébé Conseils bucco-dentaires aux parents de jeunes enfants www.la-crea.fr l apparition des premières dents Les dents permettent la

Plus en détail

Comment lavez-vous et soignez-vous la peau de votre bébé?

Comment lavez-vous et soignez-vous la peau de votre bébé? VOTRE CHOIX POUR PLUS DE DOUCEUR Comment lavez-vous et soignez-vous la peau de votre bébé? Avec les conseils de Lou Louise Table des matières 3 Tout à la fois un pur plaisir de l eau et une protection

Plus en détail

Améliore la texture de la peau en lui apportant tonus et fermeté Favorise la stimulation de la multiplication cellulaire

Améliore la texture de la peau en lui apportant tonus et fermeté Favorise la stimulation de la multiplication cellulaire AHAfrutty (100ml) Gel éclaircissant de fruits pour tous types de peaux Régénération et hydratation de la peau Aloé Vera* Réglisse* Argan*Huile d Amande douce Propriétés : AHAfrutty est composé d'une base

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Rhinospray 1,18 mg/ml, solution pour pulvérisation nasale. chlorhydrate de tramazoline

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Rhinospray 1,18 mg/ml, solution pour pulvérisation nasale. chlorhydrate de tramazoline NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Rhinospray 1,18 mg/ml, solution pour pulvérisation nasale chlorhydrate de tramazoline Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle

Plus en détail

Philippe Stivanin Pharmacien, aromathérapeute

Philippe Stivanin Pharmacien, aromathérapeute Philippe Stivanin Pharmacien, aromathérapeute Sommaire : Avertissement p.3 1- Introduction p.4 à 5 2- Les huiles essentielles? Qu'est-ce que c'est? p.6 à 9 3- Les gestes qui sauvent p.10 à 12 4- Prévention

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Risques infectieux et protection de l organisme.

Risques infectieux et protection de l organisme. Risques infectieux et protection de l organisme. L œil humain ne peut pas voir les objets dont la taille est inférieure à 0.1 mm Tous ces êtres vivants dont taille est inférieure à 0.1 mm sont appelés

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau, indispensable à notre hygiène quotidienne L hygiène repose sur le respect de règles de conduites quotidiennes qui permettent de préserver sa santé. L être humain est porteur de nombreux micro-organismes

Plus en détail

Pandémie : pas de fermetures de classes Évaluation de la situation au 13 novembre 2009

Pandémie : pas de fermetures de classes Évaluation de la situation au 13 novembre 2009 Erziehungsdirektion des Kantons Bern Direction de l'instruction publique du canton de Berne Amt für Kindergarten, Volksschule und Beratung Office de l'enseignement préscolaire et obligatoire, du conseil

Plus en détail

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage»

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d utilisation Avantage des produits «BIO» et des ECOLABEL 1) Caractéristiques certifiées (label européen): les liquides vaisselles

Plus en détail

LA GRIPPE SAISONNIÈRE

LA GRIPPE SAISONNIÈRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE Pourquoi vous devez vous faire vacciner La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. LA GRIPPE SAISONNIÈRE : POURQUOI VOUS DEVEZ VOUS FAIRE VACCINER Ces derniers temps, vous avez

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson

L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson L eczéma atopique (ou dermatite atopique) du nourrisson En partenariat avec la fondation pour la dermatite atopique L eczéma atopique, appelé aussi dermatite atopique, est une maladie fréquente puisqu

Plus en détail

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé)

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) EMA/90006/2015 EMEA/H/C/001104 Résumé EPAR à l intention du public vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) Le présent document est un résumé du rapport européen public d évaluation

Plus en détail

L enfant avant tout. La grippe et le rhume banal

L enfant avant tout. La grippe et le rhume banal 22 L enfant avant tout La grippe et le rhume banal Les parents s inquiètent souvent de voir leurs enfants enchaîner les rhumes les uns après les autres. Mais, un enfant en bonne santé contracte normalement

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIERE. Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles

GRIPPE SAISONNIERE. Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles GRIPPE SAISONNIERE Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles DR M.A. HUBSCHER Journée régionale EMS 22/11/2012 Le virus grippal Réputé fragile : sensible aux

Plus en détail

Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de. Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil

Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de. Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil Il peut être téléchargé sous www.hemangiomes-infantiles.ch en tant

Plus en détail

Comment s est passée cette deuxième saison de GrippeNet.fr?

Comment s est passée cette deuxième saison de GrippeNet.fr? Le site a reçu 139 646 visites, soit une moyenne de 1 visite par minute pendant toute la saison! Chers participants à GrippeNet.fr, Vous avez été 6 068 à participer à la seconde saison de GrippeNet.fr,

Plus en détail

COMMENT COMBATTRE LA CHALEUR

COMMENT COMBATTRE LA CHALEUR Centro Nazionale per la Prevenzione e il Controllo delle Malattie SÉCURITÉ POUR L ÉTÉ COMMENT COMBATTRE LA CHALEUR Manuel pour l aide à domicile des personnes âgées SÉCURITÉ POUR L ÉTÉ COMMENT COMBATTRE

Plus en détail

La thermothérapie Cours n o 336

La thermothérapie Cours n o 336 La thermothérapie Cours n o 336 Dans le cours précédent, nous avons notamment parlé d hydrothérapie chaude. Il s agit en fait d une forme de thermothérapie. Celle-ci n est rien d autre que le recours à

Plus en détail