Protocole d entente et code de conduite. Les documents à présenter à cette occasion sont les suivants

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protocole d entente et code de conduite. Les documents à présenter à cette occasion sont les suivants"

Transcription

1 Ouverture de dossier Protocole d entente et code de conduite Trois (3) semaines avant le début du tournage, le directeur de production doit prendre rendez-vous avec le Bureau du cinéma et de la télévision de Montréal (BCTM), et s y présenter, accompagné d un ou plusieurs membres de son équipe pour signer un Protocole d entente. Les documents à présenter à cette occasion sont les suivants les coordonnées de la maison de production et une liste complète du personnel responsable; un synopsis ou un scénario; la durée du projet et le calendrier de tournage; la liste des lieux de tournage; une preuve d assurances couvrant les responsabilités civiles dans les lieux publics d un minimum de 2 millions $ cette police doit inclure l avenant de co-assurance de la Ville de Montréal (des conditions supplémentaires peuvent s appliquer); la liste des véhicules de production et de figuration. Le Code de conduite doit être distribué à tous les membres de l équipe avant le début du tournage; le BCTM s attend à ce que tous s y conforment. Le Service des incendies de Montréal (SIM) se réserve le droit d obtenir les devis techniques des décors et d inspecter toute installation reliée au tournage, qu elle soit située sur le domaine public ou privé. Protocole express Les maisons spécialisées en production de messages publicitaires, vidéos (clips, d entreprises ou autres) ainsi que les photographes et les institutions d enseignement n ont besoin de signer qu un seul protocole d entente par année. Par la suite, ces entreprises et organismes doivent remplir un formulaire Protocole express pour chaque projet et le soumettre au BCTM (il n est pas nécessaire de prendre rendez-vous) deux (2) semaines avant le début du tournage. Pour les productions publicitaires, le Protocole express doit être accompagné du scénariomaquette (story board); les demandes de permis seront évaluées par l agent de liaison du BCTM suite à une visite technique des lieux. Tiré du Guide 2007 de soutien logistique municipal pour les tournages cinématographiques et télévisuels sur le domaine public

2 2 Occupation des lieux publics Les demandes d occupation du domaine public doivent être faites sur le formulaire Demande de permis pour occupation de lieux publics lors d un tournage et transmises au BCTM trois (3) jours ouvrables avant l occupation demandée. Demande de permis Il vous faudra préciser la raison et la nature de l entrave ainsi que le positionnement des équipements et des véhicules de production sur rue, ruelle ou trottoir. L accès piétonnier aux résidences, commerces, places d affaires ne doit être obstrué en aucun temps par la présence de câbles ou autres équipements. Un permis peut être annulé à la demande d une maison de production qui doit en aviser le BCTM, par écrit, avant la date inscrite sur le permis. CIRCULAIRE Dans tous les cas, quelle que soit la nature de l occupation, la production doit distribuer auprès des résidents, commerçants et organismes concernés, 48 heures avant l événement, une circulaire, dont le contenu est approuvé par l agent de liaison du BCTM. Cette lettre contient toute l information sur le tournage tel que l adresse du lieu, la description des scènes extérieures, l heure d arrivée, le positionnement des camions techniques et équipements, la relocalisation des zones résidents, l heure de départ, ainsi que les noms et numéros de téléphone des régisseurs et assistants régisseurs.

3 3 Stationnement des véhicules de production Le formulaire Demande de permis pour occupation de lieux publics doit être acheminé au BCTM, au moins trois (3) jours ouvrables avant le tournage. Les permis d occupation du domaine public sont émis par les divisions de la voirie de chacun des arrondissements de la Ville de Montréal et délivrés par le BCTM. Le permis d occupation du domaine public doit apparaître dans le pare-brise (à l intérieur) de chacun des véhicules de production ou de figuration, accompagné d une vignette d identification «Cinéma-TV», sous peine de constat d infraction. Un permis affiché sans vignette n est pas valide, et une vignette seule ne peut pas être utilisée comme permis de stationnement. Les vignettes d identification de véhicules de production et de figuration sont produites par le BCTM; le nombre de vignettes remises à la production est laissé à la discrétion de l agent de liaison du BCTM responsable du projet. Ces mesures excluent les véhicules privés. Interdiction et restriction de stationnement Le stationnement des véhicules de production est interdit en tout temps devant les bornes-fontaines, dans les zones d arrêt d autobus, dans les zones réservées aux véhicules d urgence et aux handicapés. Pour des raisons de sécurité, les abords de toute intersection doivent être libérés d une distance de trois (3) mètres à partir des coins de rue. Le stationnement de roulottes en porte-à-faux («pop-out») est interdit. Il est interdit de laisser les moteurs tourner au ralenti lorsque les véhicules sont stationnés. Les génératrices utilisées sur le domaine public doivent être insonorisées. Le déplacement de véhicules entre 23 h et 7 h est interdit dans les quartiers résidentiels, sauf s il y a des circonstances exceptionnelles. Panneaux de non-stationnement Les maisons de production doivent, pour réserver leurs espaces de stationnement, faire affaire avec des compagnies de signalisation spécialisées dans la pose d enseignes qui prohibent le stationnement à des fins de tournage. Les panneaux de signalisation doivent être installés entre 12 et 14 heures avant la restriction. Ils doivent indiquer le nom du projet, la date, les heures de tournage, et refléter le permis d occupation du domaine public émis. Dans les cas extrêmes, seul un agent du Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) peut autoriser le remorquage d un véhicule. À moins d une erreur flagrante dans l attribution d un constat d infraction, le BCTM ne contestera pas les contraventions reçues par les maisons de production. N. B. Seul le propriétaire d un véhicule peut contester une contravention en soumettant permis et vignette comme pièces justificatives. Pour connaître l évolution des dossiers, appelez à la Division des constats d infraction au numéro de téléphone :

4 4 LE SONDAGE (PÉTITION) Un sondage (pétition) sera exigé dans les cas suivants la fermeture complète d une rue; une demande de stationnement de véhicules sur une rue commerciale; une fermeture intermittente sur une rue commerciale ou dans un secteur ayant accueilli plusieurs tournages; un tournage de nuit après 23 h; toute situation ayant un impact jugé important sur l environnement immédiat par l agent du BCTM. Le BCTM exige le consentement écrit d une majorité de résidents, marchands et places d affaires affectés par le tournage. La production doit préparer une demande de consentement (pétition), dont le contenu doit être approuvé par l agent de liaison du BCTM, avant le début du sondage. Le résultat du sondage doit être acheminé au BCTM en prenant soin de faire une distinction entre les résidents, les commerçants et les places d affaires. Fermeture de rue par intermittence Une fermeture de rue par intermittence ne peut excéder trois (3) minutes. Le formulaire Demande de permis pour occupation de lieux publics doit être acheminé au BCTM au moins cinq (5) jours avant le tournage. L assistance policière (aux frais de la production) est OBLIGATOIRE là où le volume de circulation le justifie. Le BCTM peut exiger un sondage (pétition) dans certains cas. Fermeture de rues partielle (trois mètres) ou complète Le formulaire Demande de permis pour occupation de lieux publics doit être acheminé au BCTM, au moins trois (3) semaines avant le tournage. Il est important de communiquer avec l agent de liaison du BCTM, responsable du dossier afin d établir l implication des services municipaux : voirie de l arrondissement, Société de transport de Montréal (STM), Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). À cette étape, l agent peut convoquer une réunion regroupant tous les intervenants afin de déterminer les modalités de fonctionnement.

5 Voici les informations que la maison de production devra fournir à cette occasion 5 les dates, heures et lieux précis de tournage, incluant temps de préparation et de remise en état; le déploiement d équipement et de véhicules de production (rails, grues, tour à pluie, etc.); une explication détaillée des scènes avec croquis; un plan de déviation avec signalisation provenant d une firme spécialisée; les modifications à apporter au mobilier urbain et les services techniques demandés. Une rue dont une partie est réservée à un corridor d autobus ou sur laquelle les arrêts sont interdits pendant une période de temps déterminée ne pourra être fermée qu en dehors des heures où ces restrictions s appliquent. Une modification de parcours d autobus ne sera acceptée qu en cas de fermeture complète; la demande de modification devant être reçue au BCTM cinq (5) jours ouvrables avant le tournage. Relocalisation des zones réservées Lorsque l occupation du domaine public à des fins de plateau de tournage est prévue là où se trouvent des zones réservées (résidents, livraison, corps diplomatique, taxis, débarcadère et handicapés), une relocalisation sera possible, à la condition que celle-ci fasse l objet d un sondage (pétition) approuvé par une majorité de répondants concernés. L accès à cette zone temporaire doit être sans frais pour les utilisateurs, et ceux-ci doivent en être informés lors d un rappel par une circulaire, deux (2) jours avant l événement. La relocalisation de zones réservées n est pas permise lorsqu elle est demandée à des fins de stationnement de véhicules de production. Secteurs à caractère particulier Des conditions spécifiques s appliquent au tournage et au stationnement dans certains secteurs à caractère particulier commercial, résidentiel ou patrimonial. TOURNAGE DANS LE VIEUX-MONTRÉAL le BCTM recommande aux maisons de production d éviter la présence des plateaux de tournage les fins de semaines qui coïncident avec des jours fériés canadiens et américains; dans le but de favoriser l harmonie entre tous les intervenants, les maisons de production sont invitées à contacter les représentants des associations de commerçants et de résidents afin de les informer et d obtenir leur soutien; toute occupation (stationnement, fermeture intermittente/complète, jour/nuit) fera l objet d un sondage (pétition); le nombre de véhicules de production autorisés à proximité du plateau est limité à cinq (5); aucun camp de base, aucune semi-remorque et aucune cantine ne seront autorisés sur la rue; le stationnement des véhicules de figuration sera traité à la pièce.

6 TOURNAGE DANS LE CENTRE-VILLE ET L ARRONDISSEMENT PLATEAU- MONT-ROYAL (INCLUANT LE MILE-END) 6 dans le centre-ville, le BCTM recommande aux maisons de production d éviter la présence de plateaux de tournage les fins de semaine qui coïncident avec des jours fériés canadiens et américains; le nombre de véhicules de production autorisés à proximité du plateau est limité à dix (10); les camps de base (excluant roulotte en porte-à-faux (pop-out)) sur rue ne seront autorisés qu à certains emplacements déterminés par l agent de liaison du BCTM, sinon ils devront occuper un territoire privé (autoparc, stationnement d établissements, etc.); aucune semi-remorque ne sera autorisée sur la rue; aucune cantine ne sera tolérée sur une rue commerciale; le stationnement de véhicules de figuration sera traité cas par cas selon les circonstances. TOURNAGE SUR LES ARTÈRES COMMERCIALES sur les artères commerciales réparties sur l ensemble du territoire, les maisons de productions sont invitées à contacter les représentants des associations de commerçants afin de les informer et d obtenir leur soutien. un sondage sera exigé pour toute demande de stationnement de véhicule de production sur une artère commerciale. TOURNAGE DANS LES ÉDIFICES MUNICIPAUX Les visites de repérage et techniques doivent être coordonnées par le BCTM en collaboration avec le service municipal responsable de l édifice concerné. Toute demande de tournage dans un édifice relevant de la Ville de Montréal doit être acheminée sous forme de lettre au BCTM au moins trois (3) semaines avant le tournage en incluant une description détaillée des scènes à tourner. Les édifices municipaux doivent être pris tels quels et ne peuvent servir de studio. Le tournage doit se tenir en dehors des heures normales d ouverture. Aucun tournage ne sera autorisé dans des bureaux fonctionnels. Alimentation électrique à l aide d une génératrice insonorisée; à l aide d un branchement électrique, à même l édifice municipal, fait par un électricien de la Ville aux frais de la production; aucun tournage exigeant de l équipement électrique dans l eau ne pourra cohabiter avec des activités normales en piscine avec clientèle. Décor Le démontage/remontage d éléments constituant un décor (portes, garde-fous, lustres, etc.) fixés à la structure des édifices pourra être effectué par la production avec l accord du personnel autorisé de la Ville de Montréal. De la même façon, aucune installation/article de décoration ne pourra être ancré à la structure des édifices sans l accord explicite des responsables techniques municipaux.

7 TOURNAGE À L HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL, ÉDIFICE LUCIEN-SAULNIER, COUR MUNICIPALE 7 Les visites de repérage et techniques devront être supervisées par un agent du BCTM, sur rendez-vous. La production devra fournir les détails des scènes à tourner et justifier le choix de l immeuble comme lieu de tournage, en acheminant sa demande au BCTM au moins trois (3) semaines avant le tournage. Tout soutien technique requis, avec plan à l appui, doit être inclus à la demande. Les travaux de modification/déplacement du mobilier ou de l équipement municipal doivent être effectués par les employés de la Ville de Montréal, aux frais de la production. TOURNAGE DANS LES PARCS ET ESPACES VERTS DE MONTRÉAL Toute demande de tournage dans un parc, un espace vert ou une place publique relevant de la Ville de Montréal doit être acheminée au BCTM sous forme de lettre ou sur le formulaire prévu à cette fin au moins cinq (5) jours ouvrables avant le tournage pour les équipes de dix (10) personnes et au moins trois (3) semaines avant le tournage pour les équipes plus nombreuses. La production devra fournir les détails des scènes à tourner qui doivent respecter l intégrité du lieu et inclure toute demande de nature technique avec plan à l appui. Le nombre de véhicules techniques à proximité du plateau sera limité à cinq (5) et moins, une navette pouvant être prévue pour le transport de l équipement, des membres de l équipe et des comédiens. La vitesse permise dans un parc possédant des voies de circulation est de 15 km/heure. Le stationnement des camps de base se fera dans les espaces à l intérieur du parc prévus à cette fin (autoparc, voie publique) ou à l extérieur du parc. Pour l alimentation électrique, la production doit prévoir une génératrice insonorisée. Des conditions particulières pourront se rajouter selon la spécificité du lieu et du tournage, déterminées en collaboration avec les autorités du parc. La production doit remettre le lieu dans son état original à la satisfaction des autorités du parc. TOURNAGE AU PARC DU MONT-ROYAL Toute demande de tournage sur le Mont-Royal doit respecter les conditions énumérées précédemment à la section tournage dans les parcs et espaces verts de Montréal. Pour les véhicules techniques et navettes qui doivent circuler ou stationner sur le chemin Olmsted, la production doit acheminer au BCTM une requête précisant le type et l immatriculation de chacun des véhicules. Cette mesure est valide pour les cars de reportage et les véhicules personnels utilisés en repérages. Tous les types de véhicules sont interdits sur les voies secondaires, les sentiers pédestres et de ski de fond, les surfaces gazonnées et sur le belvédère du chalet. L intérieur du chalet du belvédère est disponible en dehors des heures d ouverture seulement et ne peut servir de salle d appui en aucune circonstance. Aucun branchement électrique n est autorisé dans le chalet du belvédère. Tiré du Guide 2007 de soutien logistique municipal pour les tournages cinématographiques et télévisuels sur le domaine public

8 8 Travaux exécutés par la Ville lors de tournages Toutes demandes de modification du mobilier urbain sur rue ou dans un parc, de travaux et de surveillance devant être exécutés par des employés de la Ville de Montréal doivent être acheminés au BCTM au moins dix (10) jours ouvrables avant le tournage. Les coûts de ces travaux sont facturés par le BCTM à la production et le paiement doit se faire par chèque à l ordre de la Ville de Montréal. Tiré du Guide 2007 de soutien logistique municipal pour les tournages cinématographiques et télévisuels sur le domaine public

9 9 Effets spéciaux et cascades Les effets spéciaux et cascades devant être réalisés sur le domaine public doivent faire l objet d une demande d autorisation au BCTM et au Service de sécurité incendie de Montréal (SIM), au moins trois (3) semaines avant la date du tournage. Le SIM, responsable de la sécurité publique, se réserve le droit d inspecter les plateaux de tournage sur le territoire public ou privé et de revoir, avec les responsables de la production, l aspect sécuritaire des lieux. Les services d urgence seront requis sur place lors de tournages exigeant des cascades ou un usage d explosifs. Survol à basse altitude La maison de production doit acheminer au BCTM et à l exploitant aérien, sous forme de lettre, une demande incluant une mise en situation détaillée des scènes à tourner. À la réception de la demande, l exploitant aérien a la responsabilité de contacter Transports Canada afin d établir les conditions de vol en vertu du règlement canadien sur l aviation; des frais de 325,00 $ sont exigés pour l étude d une demande de dérogation qui doit être acheminée à Transports Canada au moins cinq (5) jours ouvrables avant le tournage. L exploitant aérien doit s assurer que toute l opération, dans les airs, ainsi qu au sol, s exécute selon les normes de sécurité en vigueur. Transports Canada peut, de façon discrétionnaire, inspecter les lieux pour s assurer de la faisabilité de l opération. Après consultation, le BCTM fournira à Transports Canada et à l exploitant aérien une lettre accordant, au nom de la Ville de Montréal, la permission de voler à basse altitude au-dessus du territoire de la Ville. Tiré du Guide 2007 de soutien logistique municipal pour les tournages cinématographiques et télévisuels sur le domaine public

Le code de conduite doit être distribué à tous les membres de l équipe avant le début du tournage; le BCTM s attend à ce que tous s y conforment.

Le code de conduite doit être distribué à tous les membres de l équipe avant le début du tournage; le BCTM s attend à ce que tous s y conforment. GUIDE DE SUPPORT LOGISTIQUE MUNICIPAL POUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET TÉLÉVISUELS SUR LE DOMAINE PUBLIC 2 1. OUVERTURE DU DOSSIER : PROTOCOLE D ENTENTE ET CODE DE CONDUITE Trois (3) semaines avant

Plus en détail

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville P O L I T I Q U E Tournage cinématographique et publicitaire sur le territoire de la Ville de Blainville Politique adoptée en vertu d une résolution du Conseil municipal Numéro 2014-09-683 Préparée par

Plus en détail

Ville de Montréal Arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève Sainte-Anne-de-Bellevue RÈGLEMENT NUMÉRO CA01-0016

Ville de Montréal Arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève Sainte-Anne-de-Bellevue RÈGLEMENT NUMÉRO CA01-0016 Ville de Montréal Arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève Sainte-Anne-de-Bellevue RÈGLEMENT CONCERNANT L OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC POUR DES PRODUCTIONS DE FILMS, D ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION ET

Plus en détail

Occupation des lieux publics

Occupation des lieux publics Occupation des lieux publics Les demandes d occupation du domaine public doivent être faites sur le formulaire Demande de permis pour occupation de lieux publics lors d un tournage et transmises au BCTM

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DES ACCÈS SUR LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DES ACCÈS SUR LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14-CA(AMT)-15 Politique relative à la gestion des accès sur les sites

Plus en détail

ATTENDU QU UN avis de motion d'adoption du présent règlement a été donné à une séance antérieure de ce conseil tenue le 6 février 2012;

ATTENDU QU UN avis de motion d'adoption du présent règlement a été donné à une séance antérieure de ce conseil tenue le 6 février 2012; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PIOPOLIS RÈGLEMENT N 2012-06 RÈGLEMENT N 2012-06 RELATIF AU STATIONNEMENT ATTENDU QU UN avis de motion d'adoption du présent règlement a été donné à une séance

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT VU, notamment, les articles 62, 66, 67 et 79 à 81 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.1); VU les articles 295 et 626 du Code de la sécurité routière (L.R.Q., chapitre C-24.2);

Plus en détail

Règlement RMU-04-01 relatif au stationnement

Règlement RMU-04-01 relatif au stationnement Ville de Cap-Santé MRC de Portneuf Province de Québec Règlement RMU-04-01 relatif au stationnement ATTENDU QU un avis de motion de ce règlement a été préalablement donné à la séance du conseil tenue le

Plus en détail

Service de la sécurité publique 1431, avenue Van Horne Outremont (Québec) H2V 1K9. Les tournages à Outremont, c est ensemble que nous les planifions.

Service de la sécurité publique 1431, avenue Van Horne Outremont (Québec) H2V 1K9. Les tournages à Outremont, c est ensemble que nous les planifions. Les tournages à Outremont, c est ensemble que nous les planifions. Demande de permis de tournage cinématographique Demandeur Production : Maison de production : Adresse : Téléphone : Télécopieur : Responsable

Plus en détail

Politique de gestion contractuelle

Politique de gestion contractuelle Politique de gestion contractuelle Décembre 2010 (modifiée juin 2011) Table des matières SECTION 1 : Objectifs, définitions et champs d application...3 1.1 Objectifs...3 1.2 Éthique...3 1.3 Portée...4

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES GESTION COURANTE Numéro : 40.2 Page 1 de 6 Article 1 DÉFINITIONS Dans le présent règlement 1, on entend par : a) UNIVERSITÉ : l'université de Montréal. b) SURVEILLANT : un employé du Service de stationnement

Plus en détail

Services de garde en milieu scolaire

Services de garde en milieu scolaire Services de garde en milieu scolaire Planifier Consulter Informer Organiser Collaborer Services éducatifs - Jeunes 1 Mise en garde : Le présent document ne remplace pas le plan de mesures d urgence de

Plus en détail

Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies

Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies Politique d occupation du domaine public pour des productions de films, d émissions de télévision ou de séances de photographies Juillet 2013 Table des matières 1 POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 2 PRINCIPES GÉNÉRAUX...

Plus en détail

POLITIQUE D OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC POUR DES PRODUCTIONS DE FILMS, D ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION OU DE SÉANCES DE PHOTOGRAPHIES.

POLITIQUE D OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC POUR DES PRODUCTIONS DE FILMS, D ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION OU DE SÉANCES DE PHOTOGRAPHIES. SERVICE DES COMMUNICATIONS Titre : POLITIQUE D OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC POUR DES PRODUCTIONS DE FILMS, D ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION OU DE SÉANCES DE PHOTOGRAPHIES. Adoptée à la séance du 3 avril 2007

Plus en détail

Introduction. Aperçu de la Loi

Introduction. Aperçu de la Loi Avis de projet de modification du Règlement 329/04 pris en application de la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé précisant le pouvoir de Cybersanté Ontario, à titre

Plus en détail

AUTORISATIONS DE TOURNAGE OU DE PRISES DE VUES sur le domaine public du Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse

AUTORISATIONS DE TOURNAGE OU DE PRISES DE VUES sur le domaine public du Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Introduction AUTORISATIONS DE TOURNAGE OU DE PRISES DE VUES sur le domaine public du Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Les autorisations de tournages ou de prises de vues photographiques sur

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES SERVICE DU TRANSPORT ST-PR-01

COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES SERVICE DU TRANSPORT ST-PR-01 COMMISSION SCOLAIRE DES APPALACHES SERVICE DU TRANSPORT ST-PR-01 P R O DATE D APPROBATION : 2002-10-29 RÉSOLUTION NUMÉRO: C É DATE DE RÉVISION : RÉSOLUTION NUMÉRO : D U ENTRÉE EN VIGUEUR : 2002-10-29 R

Plus en détail

Ce document contient de l'information et des champs de formulaire. Pour lire l'information, appuyez sur la flèche vers le bas à partir d'un champ de formulaire. Lignes directrices d'étude de viabilisation

Plus en détail

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit des lignes directrices à l intention des courtiers membres

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE. Règlements administratifs

COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE. Règlements administratifs COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE Approuvés par le conseil d administration le 8 septembre 2015 1. Interprétation... 3 2. Sceau... 3 3. Pouvoirs... 4 4. Réunions du conseil d administration... 6 5. Mode

Plus en détail

COMMUNE DE CAMBLAIN- CHATELAIN

COMMUNE DE CAMBLAIN- CHATELAIN COMMUNE DE CAMBLAIN- CHATELAIN RÉGLEMENT DE LA SALLE FEREOL BELVAL GÉNÉRALITÉS Article 1 Affectations La commune de CAMBLAIN- CHATELAIN dispose librement de sa salle. Nul ne peut prétendre à sa mise à

Plus en détail

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat Livres Canada Books Programme de Mentorat Aide financière Lignes directrices 2015-2016 Date limite pour la réception des demandes : le mercredi 1 er avril 2015 Les formulaires de demande sont disponibles

Plus en détail

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS 29 avril 2015 PRÉFET DU GERS ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS DÉFINITIONS «Manifestation» : rassemblement de personnes sur la voie publique. Toute manifestation est soumise à

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux collectes de fonds Conditions et exigences pour les projets de collecte

Plus en détail

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 CENTRES DE LA PETITE ENFANCE GARDERIES SUBVENTIONNÉES BUREAUX COORDONNATEURS DE LA GARDE EN MILIEU FAMILIAL Tous les termes qui renvoient

Plus en détail

LC 08 313. Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement vise indifféremment l homme ou la femme.

LC 08 313. Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement vise indifféremment l homme ou la femme. Règlement relatif à l utilisation du domaine public de la Ville de Carouge LC 08 33 du 9 mai 03 Entrée en vigueur : er juillet 03 Vu la loi sur le domaine public (L 05), vu la loi sur les routes (L 0)

Plus en détail

2) Charte de suivi et d évaluation de la vidéosurveillance nocturne en cœur de ville du Mans

2) Charte de suivi et d évaluation de la vidéosurveillance nocturne en cœur de ville du Mans CONSEIL MUNICIPAL 4 Séance du 23 mai 2013 Charte de suivi et d'évaluation de la Vidéosurveillance nocturne Direction Solidarité Urbaine - Tranquillité Publique - Rapporteur(s) M. Christophe COUNIL 1 )

Plus en détail

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification.

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification. DIRECTIVES SUR L ÉLABORATION D ACCORDS D ÉQUIVALENCE RELATIFS AUX SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS ALIMENTAIRES SECTION 1 CHAMP D APPLICATION CAC/GL 34-1999

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 619 REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT NUMÉR0 540 (RMH 330)

RÈGLEMENT NUMÉRO 619 REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT NUMÉR0 540 (RMH 330) PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ZOTIQUE RÈGLEMENT NUMÉRO 619 REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT NUMÉR0 540 (RMH 330) ATTENDU QUE les municipalités locales ont le pouvoir d adopter

Plus en détail

Le Projet des architectes de l APEC

Le Projet des architectes de l APEC Le Projet des architectes de l APEC Entrevue d évaluation pour les architectes de l APEC de l Australie et de la Nouvelle- Zélande Protocoles relatifs au processus de candidature pour un architecte de

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DE VÉHICULES SUR LA PROPRIÉTÉ DU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT CONCERNANT LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DE VÉHICULES SUR LA PROPRIÉTÉ DU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 07 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DE VÉHICULES SUR LA PROPRIÉTÉ DU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 12 juin 2012 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration

Plus en détail

PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE

PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE GUIDE DE PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE GUIDE DE PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE I 1 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION P.3 OBJECTIFS P.3 1- CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ P.5 2- ÉCHÉANCIER P.5 3- DOCUMENTS REQUIS POUR

Plus en détail

VILLE DE MONTREUIL-SUR-MER. - Convention de délégation de service public- Affermage du camping municipal «La fontaine des clercs»

VILLE DE MONTREUIL-SUR-MER. - Convention de délégation de service public- Affermage du camping municipal «La fontaine des clercs» VILLE DE MONTREUIL-SUR-MER - Convention de délégation de service public- Affermage du camping municipal «La fontaine des clercs» En trois exemplaires. La présente convention comporte six pages, numérotées

Plus en détail

La gestion des risques en sécurité incendie. Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec

La gestion des risques en sécurité incendie. Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec La gestion des risques en sécurité incendie Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec Par: Emanuelle Marinier, agente technique Présenté par: Derry Spence, chef

Plus en détail

RÉHABILITATION VOLONTAIRE DES RISQUES MINIERS

RÉHABILITATION VOLONTAIRE DES RISQUES MINIERS RÉHABILITATION VOLONTAIRE DES RISQUES MINIERS Le ministère du Développement du Nord et des Mines (MDNM) se fait un devoir de réduire les effets des activités d exploration et d exploitation des ressources

Plus en détail

Contrat d agent associé

Contrat d agent associé Contrat d agent associé Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «agent associé») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal :

Plus en détail

La SEM SEVE, représentée par Monsieur Jean-Luc DUMAY, Directeur, domicilié en cette qualité à la Mairie de chef lieu, 05100 Puy-Saint André,

La SEM SEVE, représentée par Monsieur Jean-Luc DUMAY, Directeur, domicilié en cette qualité à la Mairie de chef lieu, 05100 Puy-Saint André, Convention d occupation temporaire de la toiture D un hangar technique pour le service des ordures ménagères au lieu dit «pont la lame» à Puy Saint André en vue d installer et d exploiter des panneaux

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC ------------

CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC ------------ CONVENTION D OCCUPATION PRIVATIVE DU DOMAINE PUBLIC ------------ DEPÔT ET GESTION DE DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES DE BOISSONS ET AUTRES PRODUITS ALIMENTAIRES ------------ BIBLIOTHEQUE JACQUES VILLON -1-

Plus en détail

PROCÉDURE À SUIVRE UTILISATION DU RÉSEAU ROUTIER DANS LE CADRE D'ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX

PROCÉDURE À SUIVRE UTILISATION DU RÉSEAU ROUTIER DANS LE CADRE D'ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX PROCÉDURE À SUIVRE UTILISATION DU RÉSEAU ROUTIER DANS LE CADRE D'ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX SÛRETÉ DU QUÉBEC POSTE DE LA MRC DE DRUMMOND BUREAU DE LA SURVEILLANCE DU TERRITOIRE LIEUTENANT STÉPHANE MAILHOT SEPTEMBRE

Plus en détail

VILLE DU PRADET. Règlement régissant l utilisation de l Espace des Arts

VILLE DU PRADET. Règlement régissant l utilisation de l Espace des Arts VILLE DU PRADET Règlement régissant l utilisation de l Espace des Arts CHAPITRE I : GENERALITES Article 1 : Description L Espace des Arts comprend différentes salles pouvant être mises à disposition :

Plus en détail

La Mejane Commune de Labruguière Règlement intérieur d utilisation

La Mejane Commune de Labruguière Règlement intérieur d utilisation La Mejane Commune de Labruguière Règlement intérieur d utilisation Titre I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet : Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit

Plus en détail

Règlement concernant la vidange systématique des fosses PARTIE 1 ADMINISTRATION

Règlement concernant la vidange systématique des fosses PARTIE 1 ADMINISTRATION RÈGLEMENT 434 Règlement concernant la vidange systématique des fosses ATTENDU que le conseil municipal considère qu il est dans l intérêt de l ensemble de la population de la Ville de Farnham de pourvoir

Plus en détail

Municipalité de Lac-Beauport. Règlement numéro 649

Municipalité de Lac-Beauport. Règlement numéro 649 CERTIFICAT Avis de motion : 1 er juin 2015 Adoption : 6 juillet 2015 En vigueur : 9 juillet 2015 SOMMAIRE Le présent règlement a pour but de définir les brûlages extérieurs, de les règlementer sur le territoire

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LA GESTION DES PARCS DE STATIONNEMENT DE L UQO

RÈGLEMENT CONCERNANT LA GESTION DES PARCS DE STATIONNEMENT DE L UQO SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures RÈGLEMENT CONCERNANT LA GESTION DES PARCS DE STATIONNEMENT DE L UQO Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF

RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF Code : Politique 1.1 Date d entrée en vigueur : Le 25 novembre

Plus en détail

VU l'avis de motion de la présentation du présent règlement donné le 22 mars 2011 par M. le conseiller Jacques Smith, sous le numéro A-2011-03-009;

VU l'avis de motion de la présentation du présent règlement donné le 22 mars 2011 par M. le conseiller Jacques Smith, sous le numéro A-2011-03-009; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SALABERRY-DE-VALLEYFIELD RÈGLEMENT 216 ET SES AMENDEMENTS Règlement portant sur le stationnement - (RMH-330) ATTENDU QUE l article 79 de la Loi sur les compétences municipales

Plus en détail

DÉCLARATION DE SERVICES AUX CITOYENS. Régie des alcools, des courses et des jeux

DÉCLARATION DE SERVICES AUX CITOYENS. Régie des alcools, des courses et des jeux DÉCLARATION DE SERVICES AUX CITOYENS Régie des alcools, des courses et des jeux Juin 2002 DÉCLARATION DE SERVICES AUX CITOYENS Régie des alcools, des courses et des jeux A Notre mission La Régie des alcools,

Plus en détail

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables PARTIE 1 INTRODUCTION ET DÉFINITIONS 1.1 Introduction et objet 1.2 Régime d information multinational 1.3 Détermination

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES SERVICES À LA CLIENTÈLE

POLITIQUE SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES SERVICES À LA CLIENTÈLE POLITIQUE SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES SERVICES À LA CLIENTÈLE La présente politique a été adoptée en vue de se conformer aux exigences des Normes d accessibilité pour les services à la clientèle, édictées

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT DES VÉHICULES 1. INTRODUCTION Le Règlement sur la circulation et le stationnement des véhicules définit les règles à suivre concernant l utilisation des

Plus en détail

Manuel de consultation publique sur les plans d aménagement forestier intégré et les plans d aménagement spéciaux

Manuel de consultation publique sur les plans d aménagement forestier intégré et les plans d aménagement spéciaux Manuel de consultation publique sur les plans d aménagement forestier intégré et les plans d aménagement spéciaux Dernière mise à jour : 15 mars 2016 i Table des matières Introduction 1 Mise en contexte

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX

CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX CHARTE D UTILISATION DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOPROTECTION A VILLEPREUX Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de Villepreux a décidé

Plus en détail

ATTENDU qu une consultation publique a été tenue le 30 juillet 2015;

ATTENDU qu une consultation publique a été tenue le 30 juillet 2015; PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES PAYS-D EN-HAUT RÈGLEMENT NUMÉRO 381-2015 concernant les feux en plein air ATTENDU qu'il est dans l'intérêt de la Municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs d avoir une réglementation

Plus en détail

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Mardi 20 juillet 2010 Dans le but de minimiser les impacts ferroviaires sur les secteurs résidentiels avoisinant l actuel garage des trains de banlieue de la ligne

Plus en détail

Plan d action municipal à l égard des personnes handicapées. Plan d action 2014

Plan d action municipal à l égard des personnes handicapées. Plan d action 2014 Plan d action municipal à l égard des personnes handicapées Plan d action 2014 Mars 2014 Mise en contexte Avec l adoption de la loi assurant l exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur

Plus en détail

FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices. Introduction ADMISSIBILITÉ

FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices. Introduction ADMISSIBILITÉ FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices Introduction BUT GÉNÉRAL Le Fonds du patrimoine historique du Yukon (FPHY) vise à soutenir des projets précis. Il a été créé

Plus en détail

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants PADARTV Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants Table des matières Table des matières... 2 Contexte... 3 Objectif général... 3 Interventions... 4 Mesure

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR PERISCOLAIRE Pour élever un enfant il faut tout un village (proverbe africain) Préambule Le présent règlement, approuvé par délibération du Conseil municipal n 2015-057 en date du 09

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-SIMON

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-SIMON PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-SIMON RÈGLEMENT # 473-12 CONCERNANT L APPLICATION DU RÈGLEMENT G-200 APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC ATTENDU l adoption par la Municipalité du règlement numéro

Plus en détail

GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES

GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES Le présent guide traite de la réalisation d un projet d enfouissement de lignes de distribution existantes à la demande d une

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION TEMPORAIRE DU DOMAINE PRIVE

CONVENTION D OCCUPATION TEMPORAIRE DU DOMAINE PRIVE CONVENTION D OCCUPATION TEMPORAIRE DU DOMAINE PRIVE Entre les soussignés : La Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie (CCCCF), dont le siège social est situé 12, rue Robert Fossorier, 14 800 DEAUVILLE,

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

Politique d utilisation de véhicules municipaux

Politique d utilisation de véhicules municipaux Politique d utilisation de véhicules municipaux Adopté le 24 février 2011 1 POLITIQUE D UTILISATION DE VÉHICULES MUNICIPAUX 1. OBJECTIFS La présente politique a comme objectifs : - Établir les règles concernant

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Mairie de Baillargues Service de la Commande Publique Place du 14 Juillet B.P. 81 34671 Baillargues Tél: 04.67.87.81.81 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE LA FOURRIERE AUTOMOBILE

Plus en détail

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal 1. RENSEIGNEMENTS SUR LE CANDIDAT 1 Administré par Universités Canada M. M me Prénom Adresse permanente N o et rue App. Ville Province Code postal Téléphone Courriel* * Obligatoire : Universités Canada

Plus en détail

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport 1035,

Plus en détail

Date : N : ARRETE MUNICIPAL. Base Nautique Municipale REGLEMENT INTERIEUR

Date : N : ARRETE MUNICIPAL. Base Nautique Municipale REGLEMENT INTERIEUR Date : N : ARRETE MUNICIPAL Base Nautique Municipale REGLEMENT INTERIEUR Le Maire de la Ville de, Vu la loi 86-2 du 3 janvier 1986 relative à l aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral.

Plus en détail

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD Module II La planification des interventions : la personne d abord 127 PROCESSUS DE PLANIFICATION DES MESURES D'URGENCE Connaissance

Plus en détail

Vu le Décret n 2009-1388 du 20 décembre 2009 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la Transition,

Vu le Décret n 2009-1388 du 20 décembre 2009 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la Transition, REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana-Tanindrazana-Fandrosoana MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET. SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DES DOUANES. ARRETE n 01410 /2010 /MFB/SG/DGD du 24 février 2010

Plus en détail

Véhicules des départements de McGill (avec vignette et/ou permis de stationnement «D»)

Véhicules des départements de McGill (avec vignette et/ou permis de stationnement «D») A-1 Annexe A Campus du centre-ville de l Université McGill bordé par les rues McTavish, Docteur-Penfield, University et Sherbrooke O. (sans les inclure, voir plus bas au sujet de la rue McTavish) Véhicules

Plus en détail

POUR OBTENIR DE L ASSISTANCE ROUTIÈRE DE NAPA EN TOUT TEMPS, COMPOSEZ LE : 1 866 438-6272

POUR OBTENIR DE L ASSISTANCE ROUTIÈRE DE NAPA EN TOUT TEMPS, COMPOSEZ LE : 1 866 438-6272 ASSISTANCE ROUTIÈRE Comment cela fonctionne Félicitations! Une fois votre véhicule est inscrit par votre centre de service NAPA, vous serez couvert par le service d assistance routière pendant 12 mois!

Plus en détail

ÉNERGIE 106.1 CONCOURS. «Trouve la voiture du Salésien» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

ÉNERGIE 106.1 CONCOURS. «Trouve la voiture du Salésien» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION ÉNERGIE 106.1 CONCOURS «Trouve la voiture du Salésien» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION Le concours «Trouve la voiture du Salésien» (ci-après le «concours») est organisé par Bell Média, (ciaprès les «Organisateurs

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT CULTUREL Aide à la réécriture de scénarios de long métrage ou d œuvre audiovisuelle de longue durée

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT CULTUREL Aide à la réécriture de scénarios de long métrage ou d œuvre audiovisuelle de longue durée CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT CULTUREL Aide à la réécriture de scénarios de long métrage ou d œuvre audiovisuelle de longue durée ENTRE : La ville de Nice, représentée par son Maire, monsieur Christian

Plus en détail

REGIE MUNICIPALE POUR LE STATIONNEMENT

REGIE MUNICIPALE POUR LE STATIONNEMENT REGIE MUNICIPALE POUR LE STATIONNEMENT CONCESSION D AFFICHAGE PAR CONVENTION D OCCUPATION TEMPORAIRE DU DOMAINE PUBLIC : CAHIER DES CHARGES ARTICLE 1 : Identification du concédant Le concédant, la Régie

Plus en détail

POLITIQUE D ACHATS SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT VILLE DE ROBERVAL

POLITIQUE D ACHATS SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT VILLE DE ROBERVAL POLITIQUE D ACHATS SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT VILLE DE ROBERVAL Document préparé par : Monsieur André Lavoie, dir. de l Approvisionnement VILLE DE ROBERVAL En vigueur le 8 avril 2015 Résolution # 2015-184

Plus en détail

CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile

CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile Mémoire relatif aux Consultations particulières et auditions publiques sur le document d information sur le transport rémunéré de personnes

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. Préciser à la communauté collégiale un cadre général et une procédure devant régir l affichage et la distribution de documents.

CAHIER DE GESTION. Préciser à la communauté collégiale un cadre général et une procédure devant régir l affichage et la distribution de documents. CAHIER DE GESTION POLITIQUE ET PROCÉDURES POUR L AFFICHAGE ET LA DISTRIBUTION DE DOCUMENTS COTE 71-06-02.01 OBJET : Préciser à la communauté collégiale un cadre général et une procédure devant régir l

Plus en détail

Règlement intérieur de la Médiathèque Municipale Croq Pages

Règlement intérieur de la Médiathèque Municipale Croq Pages Règlement intérieur de la Médiathèque Municipale Croq Pages Préambule La Médiathèque Municipale Croq Pages (dénommée simplement Médiathèque dans la suite de ce règlement) est un service public, culturel

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Le concours «Sur la route de Champlain avec Air Canada» des Rendez-vous de la Francophonie 2016

Le concours «Sur la route de Champlain avec Air Canada» des Rendez-vous de la Francophonie 2016 Le concours «Sur la route de Champlain avec Air Canada» des Rendez-vous de la Francophonie 2016 Règlements du concours : 1. Généralités Le concours «Sur la route de Champlain avec Air Canada» des Rendez-vous

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

Formulaire de demande d enquête

Formulaire de demande d enquête Annexe D Formulaire de demande d enquête (Vous trouverez une version électronique du formulaire sur le site du CEO.) Demande d enquête Article 74, Charte des droits environnementaux de 1993 Renseignements

Plus en détail

Entente d Évaluation et de Thérapie

Entente d Évaluation et de Thérapie Entente d Évaluation et de Thérapie Bienvenue au Centre de Thérapie de l Ouest de Montréal. Nous sommes une équipe de psychologues, psychothérapeute, orthophonistes et conseillers pédagogique qui travaillent

Plus en détail

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0 Règlement établissant un programme d aide financière pour la rénovation des bâtiments patrimoniaux du centre-ville

Plus en détail

Conférence éducative nationale

Conférence éducative nationale Conférence éducative nationale À l attention de toutes les sections locales relevant du Conseil du Trésor et de Parcs Canada La Conférence éducative nationale de l UCET pour les sections locales du secteur

Plus en détail

2 septembre 2015. Dans ce numéro INFO-PARENTS 01

2 septembre 2015. Dans ce numéro INFO-PARENTS 01 2 septembre 2015 École primaire Jules-Émond 1065, avenue de la Montagne Est Téléphone : 418 686-4040 poste 4024 Courriel : ecole.julesemond@cscapitale.qc.ca École primaire Amédée-Boutin 3330, route de

Plus en détail

Arrêté n 2007-21381 concernant les modalités d organisation du Service des objets trouvés de la Préfecture de Police.

Arrêté n 2007-21381 concernant les modalités d organisation du Service des objets trouvés de la Préfecture de Police. Arrêté n 2007-21381 concernant les modalités d organisation du Service des objets trouvés de la Préfecture de Police. Le Préfet de Police, Vu l Ordonnance Royale en date du 23 mai 1830 sur les objets dont

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 Modifiée à la réunion du Conseil du 17 mars 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 1.1 Fondement de la Politique d investissement... 1 1.2 Fonds d aide de la

Plus en détail

La Financial Supervisory Commission de La République de Corée. et la. Commission Bancaire de la République française

La Financial Supervisory Commission de La République de Corée. et la. Commission Bancaire de la République française La Financial Supervisory Commission de La République de Corée et la Commission Bancaire de la République française Considérant le fait que certaines banques et autres établissements financiers constitués

Plus en détail

Cadre de gestion. Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016

Cadre de gestion. Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 Cadre de gestion Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 1. Mise en contexte L Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 (ci-après désignée par L ENTENTE) est le fruit d un long

Plus en détail

LOCATION DE LOCAUX. L article 93 et 110,4 de la Loi sur l instruction publique qui stipule :

LOCATION DE LOCAUX. L article 93 et 110,4 de la Loi sur l instruction publique qui stipule : Page 6010-1 LA COMMIION COLAIRE DE L ETUAIRE 1.0 Cadre juridique L article 93 et 110,4 de la Loi sur l instruction publique qui stipule : Le conseil d établissement approuve l utilisation des locaux ou

Plus en détail

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA PELUCHE 10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856 Règlements Généraux Adoptés par le conseil d administration du 17 janvier 2013

Plus en détail

CHIENS DE 1 ère ou 2 ème CATEGORIE Permis de détention

CHIENS DE 1 ère ou 2 ème CATEGORIE Permis de détention CHIENS DE 1 ère ou 2 ème CATEGORIE Permis de détention La loi n 2008-582 du 20 juin 2008 impose à tout propriétaire ou détenteur d un chien de 1 ère ou de 2 ème catégorie l obtention d un permis de détention

Plus en détail

Règlement Parcours 1,2,3,GO

Règlement Parcours 1,2,3,GO Article 1 : Organisateurs Règlement Parcours 1,2,3,GO a. L organisation du parcours et du réseau 1,2,3,GO est pilotée par à Luxembourg en collaboration avec des relais locaux, à savoir : Luxinnovation,

Plus en détail

Charte des voyages et sorties scolaires

Charte des voyages et sorties scolaires Charte des voyages et sorties scolaires Vu la circulaire n 2011-117 du 3 août 2011 modifiée par la circulaire n 2013-106 du 16 juillet 2013 portant sur les modalités d organisation des sorties et voyages

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail