Soutien scolaire. Mode d emploi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Soutien scolaire. Mode d emploi"

Transcription

1

2

3 Soutien scolaire Mode d emploi

4

5 Raïssa MALU Madimba KADIMA-NZUJI Soutien scolaire Mode d emploi

6 L Harmattan, , rue de l Ecole-Polytechnique, Paris ISBN : EAN :

7 «Tu me dis, j oublie. Tu m enseignes, je me souviens. Tu m expliques, j apprends.» Benjamin Franklin

8

9 INTRODUCTION «Vous ne pouvez rien enseigner à un homme, vous ne pouvez que l'aider à le découvrir en lui-même.» Galileo Galilei «Cours particuliers de physique et de mathématiques. Contactez M. (ou Mme) au...». Qui n'a pas vu ce genre d'affichettes sur les murs des campus universitaires ou aux valves d'une école? Les cours particuliers, et plus généralement le soutien scolaire, sont devenus une réalité prégnante dans un monde de plus en plus compétitif où nos chères petites têtes blondes, brunes ou crépues ont du mal à se frayer un chemin. Le soutien scolaire vise la réussite d un apprenant. Il peut prendre plusieurs formes : tutorat, coaching, cours particuliers, Nous pouvons définir simplement le soutien scolaire comme l aide apportée à un étudiant en dehors des cours organisés par l établissement qu il fréquente. Il s agit d un soutien complémentaire à son programme d étude classique. Dans les développements qui vont suivre, le terme «étudiant» sera utilisé, sauf indication contraire, pour 9

10 les élèves du primaire, du secondaire ainsi que pour les étudiants du supérieur ou les personnes en formation. Si le soutien scolaire a un prix, l'échec a un coût. La lecture de ce guide doit vous permettre d'éviter cet échec et de choisir une méthode de soutien scolaire adaptée à vos besoins. Attention, ce guide en lui-même ne sera guère utile sans votre implication personnelle que vous soyez parent ou étudiant. Les acteurs de la remédiation scolaire ont une obligation de moyen et non de résultat. Le résultat ne dépend en définitive que de vous et de votre travail. Selon le fournisseur de service, les enseignants sont parfois appelés encadreurs, coachs ou professeurs particuliers. Cela peut parfois porter à confusion par rapport à la nature réelle de l aide apportée. Nous désignerons par «coach», les personnes qui proposent une aide générale qui intègre tous les aspects de la vie de l étudiant. Les termes «encadreurs» ou «professeurs particuliers» seront utilisés pour désigner ceux qui donnent des cours particuliers liés à une matière ou à la méthode de travail. Dans la «jungle» du soutien scolaire, il est parfois difficile de se retrouver : cours particuliers, tutorat, blocus assisté, coaching, Les interrogations les plus courantes sont : «En ai-je besoin? Et si c est le cas, de quoi exactement ai-je besoin? Qui peut m aider? Combien cela va me coûter?, etc.». Le processus en marche lors du soutien scolaire se décline en cinq phases : la prise de conscience du besoin, la recherche des solutions disponibles, le choix, les conditions pour apprendre et les outils pour planifier, gérer et évaluer l aide reçue. 10

11 CHAPITRE I AI-JE BESOIN D UN SOUTIEN COMPLÉMENTAIRE POUR MES ÉTUDES? Beaucoup de situations peuvent vous amener à recourir à une aide extérieure pour comprendre vos cours et surmonter vos difficultés d apprentissage. Nous en avons dénombré six : des résultats scolaires catastrophiques, des difficultés à suivre un cours, une méthode de travail inefficace, la préparation d un examen, d un concours ou d une certification, le désir de bien commencer ses études supérieures et une situation familiale ou personnelle difficile. 1. Mes résultats ne sont pas satisfaisants voire ils sont catastrophiques La maman d Amandine (1 e secondaire) : «Ma fille est en échec en sciences. Elle a eu 09/20 aux examens de décembre! Sa moyenne est menacée.» Des résultats scolaires décevants sont la première motivation pour chercher de l aide. C est une réponse a posteriori, le mal est déjà fait. Cette situation, rencon- 11

12 trée assez souvent, entraîne un sentiment d urgence. Ce sentiment peut avoir un effet stressant sur l apprenant, en particulier lorsque la prise de conscience est faite relativement tard. Il faut craindre un surinvestissement émotionnel dans la remédiation. Ce qui aurait pour conséquence le fait d amener l apprenant à se dire : «je prends des cours particuliers donc je vais réussir». Cela est évidemment faux. Car la remédiation n est rien sans le travail de l apprenant. Dans une telle situation, il faudra veiller à deux choses : que la matière pour laquelle l étudiant était en échec soit tout de même acquise ; et qu il soit préparé aux prochaines échéances. Pour les matières en échec supposées déjà acquises, des séances supplémentaires devraient être prévues afin de ne pas reporter les difficultés sur la suite des apprentissages. L objectif doit être que l étudiant reprenne rapidement confiance en lui, qu il apprenne à déceler les difficultés et qu il demande de l aide à temps. En cours d année, la remédiation consistera «à remettre sur les rails». Lors des périodes d examens, elle cherchera «à limiter la casse». 2. Je n arrive pas à suivre en classe Arnaud (en classe de rhétorique) : «J étais malade, j ai manqué les 2 premiers mois de cours. En classe, je suis largué.» Devant des cours qui paraissent de plus en plus abstraits, qui s accumulent, et un travail journalier peu productif, le désespoir est à la porte de l étudiant. De telles difficultés peuvent survenir lors d un changement 12

13 d école, de professeur titulaire, de niveau (primaire vers le secondaire ou du secondaire vers les études supérieures), d orientation, lors d une absence, d une maladie, etc. Ces difficultés peuvent être passagères ou persistantes. Un certain temps d adaptation est nécessaire à l étudiant, temps qui varie en fonction de son nouvel environnement et de ses acquis scolaires. Plus vite l étudiant ou le parent se rendra compte de la situation, plus efficace sera la remédiation. Dans ce cas, le soutien scolaire permettra de faciliter la transition. L aide consistera à remettre l étudiant dans un environnement connu, chez lui par exemple, ou moins stressant, lui permettant de travailler à son rythme et selon une pédagogie adaptée à sa situation. La fréquence et la durée de l aide dépendront de la rapidité d adaptation de l étudiant et des échéances à venir. 3. Ma méthode de travail ne fonctionne pas ou je n en ai pas Le papa de Laura (4 e secondaire) : «Ma fille travaille énormément mais les résultats ne suivent pas.» La méthode de travail est souvent le principal problème de l étudiant. Il a l impression de travailler, mais sans grands résultats. Il faut apprendre à apprendre. Les remédiations permettent de développer une méthode de travail adéquate. Mais qu est-ce qu une «bonne méthode» de travail? Une «bonne» méthode de travail est une méthode adaptée à sa propre façon d apprendre, de se motiver, d enregistrer l information, et qui permet de rencontrer les exigences de la formation dans la retransmission de 13

14 l information. Et pour développer une telle méthode, il faut bien se connaître et connaître son environnement. C est bien là la difficulté de la plupart des étudiants, et l aide d un coach peut alors être nécessaire. Le coaching pour «apprendre à apprendre» est un travail de fond qui nécessite plusieurs étapes de tests et réajustements afin de poser les bases sur lesquelles toute la vie de l apprenant va se bâtir. L envisager sur un quadrimestre ou même une année académique n est pas exagéré. Le rôle du coach sera de proposer à l apprenant des outils pour améliorer son efficacité et ainsi ses résultats. Ce dernier va découvrir ce qui est possible afin de choisir sa propre voie. Le problème de méthode de travail fait beaucoup de dégâts dans les études supérieures. Durant le primaire et le secondaire, les étudiants ont une méthode de travail approximative ou intuitive. Sauf dans certains cas, cela a des effets limités. En revanche, en première année du supérieur, la quantité d informations à traiter et les exigences de la formation n autorisent aucune approximation. Il est capital d avoir une bonne méthode de travail pour réussir. Ainsi, pour éviter ce coût de l échec, il est préférable de développer une méthode de travail relativement tôt dans sa formation. Au début, il s agira seulement de prendre conscience des mécanismes propres d apprentissage. Ensuite, il va falloir utiliser cette information pour bâtir des bases solides. Il est important de garder à l esprit que la méthode de travail va évoluer avec l étudiant. Elle va s affiner au fur à mesure que l étudiant va gagner en maturité pour se stabiliser à partir de la deuxième année du supérieur. 14

15 4. Je prépare un examen, le jury central, une certification Blandine (post-rhéto) : «Je dois passer un examen de mathématiques et de physique pour rentrer à l armée et je n ai plus fait cela depuis que j ai quitté le secondaire, il y a deux ans.» Cette situation, caractérisée par la compétition ou le sentiment de la dernière chance, est particulièrement stressante. En effet, l évaluation ne porte pas seulement sur les connaissances en tant que telles, mais participe aussi à un processus d élimination. Il faut non seulement connaître, mais encore connaître mieux que l autre. L obtention d une certification ou la préparation à un examen d entrée, un test d admission ou le jury central amène généralement parents et étudiants à rechercher de l aide dans un soutien supplémentaire. Il s agit d obtenir de l aide pour découvrir la matière ou s assurer qu elle est bien acquise, et mettre toutes les chances de son côté. L encadreur de telles séances pourra mettre à disposition de l étudiant des supports pédagogiques. S il n en possède pas lui-même, il lui fera gagner du temps en lui proposant un résumé des points importants de la matière. L encadreur attirera son attention sur les pièges à éviter, et l interrogera pour le préparer à l examen. Dans une telle situation, les efforts sont ménagés afin d éviter un essoufflement à l approche de l examen. La planification du travail est essentielle. Mieux vaut travailler un peu tous les jours, plutôt que beaucoup sur une courte période. 15

16 5. Je commence des études supérieures Julie : «J ai l intention de m inscrire en médecine mais je n ai eu qu une heure de sciences par semaine et 4 heures de mathématiques dans le secondaire.» Le taux d échec en première année d enseignement supérieur est de plus de 55%. Ainsi, pour mettre toutes les chances de leurs côtés, parents et étudiants peuvent choisir de préparer l entrée dans les études supérieures en prenant quelques heures de cours durant les vacances d été ou lors des premiers mois de la rentrée. Ils le font lorsqu ils estiment que l étudiant n a pas été suffisamment préparé lors de ses études secondaires. Et, souvent, lorsque ce dernier a choisi de faire des études scientifiques ou d ingénieurs. Le soutien scolaire a essentiellement pour but de s assurer que les bases sont acquises. Mais il peut aussi permettre de prendre un peu d avance sur la matière. Ceci peut être très utile car le premier quadrimestre est très court et les étudiants ont généralement très peu de temps pour voir et assimiler toute la matière. Les séances peuvent aussi être l occasion de mettre en place une bonne méthode de travail. 6. Ma situation personnelle et familiale est difficile La maman de Victor (6 e primaire) : «Je suis seule avec mes enfants et mon fils aîné a vécu une situation familiale difficile. Il se pourrait qu il n obtienne pas son certificat alors que je sais qu il n est pas bête. Il a besoin d aide.» Il s agit ici de problèmes plus profonds dans la vie de l étudiant dont l une des manifestations est ses dif- 16

17 ficultés scolaires. Il ne s agit donc pas seulement d une difficulté de compréhension par rapport à une matière. Le mal-être peut prendre des formes diverses avec des degrés divers de manifestations: agressivité, passivité, distraction, etc. L aide à apporter sera alors plus globale faisant intervenir des acteurs divers comme des psychologues, médecins, etc. Le tout sera orchestré par un coach. Les coachs sont ici des personnes avec une vision plus globale de l étudiant. Ils collaborent avec les autres professionnels afin de proposer une aide tenant compte de tous les aspects de la vie de l étudiant. Ils sont formés pour identifier les signes avant-coureurs de certains comportements et sont formés pour faire face à des situations plus délicates. Ils sont donc un profil différent et une formation différente des coaches dédiés à la méthode de travail (voir ci-dessus). L aide se fera ici probablement sur une plus longue période, qu importe la situation de l étudiant. La solution qui sera proposée sera la plus complète possible afin d aider au mieux l étudiant à intégrer tous les aspects de sa vie. 17

18

19 CHAPITRE II QUELLES SONT LES SOLUTIONS À MA DISPOSITION (DE L ÉCOLE À LA MAISON)? 1. Les séances de rattrapage organisées à l école De plus en plus, les écoles organisent des séances de rattrapage pour les étudiants en difficulté. Ces derniers ont l occasion de poser directement à leur professeur titulaire, ou à un autre, leurs questions sur la matière vue au cours. Le professeur a ainsi l occasion de reprendre la matière avec les étudiants, de donner des explications supplémentaires ou plus approfondies. Il peut également s occuper personnellement d un étudiant ce qu il ne peut pas faire en classe. Les avantages de cette solution sont sa gratuité et sa proximité (organisée dans l enceinte de l école). Mais elle exige que «le courant passe bien» entre le professeur et l étudiant. Il faut qu il y ait un véritable climat de confiance entre les différents acteurs. A contrario, les heures de rattrapage sont fixes et se donnent directement après les cours. Par ailleurs, elles 19

20 peuvent être imposées à certains étudiants ou être réservées à ceux dont les résultats sont très faibles. Il y a donc une flexibilité limitée et un risque de saturation pour l étudiant. 2. Le tutorat Le tutorat est une démarche d apprentissage permettant à un étudiant maîtrisant une matière d aider un autre étudiant présentant des difficultés dans la matière en question. L étudiant-tuteur est souvent plus âgé que l étudiant aidé, mais il peut aussi s agir d un pair ayant de meilleures notes dans la matière qui pose problème. Le bénéfice pour l étudiant-tuteur est qu il a l occasion de transmettre et valoriser son savoir et son savoirfaire. Il peut ainsi consolider et approfondir ses connaissances, ce qui améliore ses propres résultats. Du point de vue de l étudiant bénéficiaire, ces séances lui permettent de travailler avec quelqu un de son âge ou à peine plus âgé, considéré comme un grand frère ou une grande sœur, le soutenant dans son travail. L ambiance est alors plus détendue, et la relation de confiance peut s installer beaucoup plus facilement. Les matières lui sont expliquées dans des termes plus familiers, et peuvent alors mieux accrocher son esprit. L étudiant-tuteur peut également représenter un exemple positif, un modèle auquel l autre étudiant peut s identifier. Les séances de tutorat peuvent être organisées, individuellement ou par petits groupes, directement par les établissements scolaires eux-mêmes. Les professeurs titulaires sélectionnent les étudiants-tuteurs et identifient les étudiants bénéficiaires. Les étudiants-tuteurs sont encadrés et formés dans le suivi des étudiants. Des outils 20

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Règlement des études

Règlement des études 3 Règlement des études Conformément à l article 78 du décret «Missions» du 24 juillet 1997, le règlement des études définit, en lien avec les projets éducatifs et pédagogiques, les critères qui doivent

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Formation Coach de la Perte de Poids

Formation Coach de la Perte de Poids FormationCoachdelaPertedePoids «Acquérirunsavoir-faire développerunsavoir-être» LeTarifdelaformation Tarif pour une formation : => 1350 tarif CPF (ancien DIF) => 840 en autofinancement => 600 en paiement

Plus en détail

Le Tarif de la formation

Le Tarif de la formation Le Tarif de la formation Tarif de pour la formation une formation : : => 1221 1350 tarif initial CPF (ancien DIF) => 697 840 en en paiement autofinancement comptant => 600 en paiement 1 fois * Voir aussi

Plus en détail

et d observation Nom :... Groupe :.. École :..

et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. arnet C MON d activités d information et d observation et d observation Nom :... Groupe :.. École :.. Après mon 1 activité d expérimentation Introduction Dans ce carnet, tu pourras inscrire toutes tes

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

> Je suis ACTEUR de ma réussite en 1 ère Bac

> Je suis ACTEUR de ma réussite en 1 ère Bac Le Service d Aide à la Réussite (SAR) > Je suis ACTEUR de ma réussite en 1 ère Bac Présentation du programme du Service d Aide à la Réussite (SAR) organisé à la Haute Ecole Service d Aide à la Réussite

Plus en détail

Comment revaloriser l enseignement qualifiant?

Comment revaloriser l enseignement qualifiant? Adam Patrick Charlot Celine Nava Diego Scaramozzino Pauline Comment revaloriser l enseignement qualifiant? Principes de politique et d organisation scolaire Titulaires : M. Demeuse, N. Friant 3 e Bachelier

Plus en détail

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours d infirmiers- Toulouse SOMMAIRE : I. La Prépa infirmière à

Plus en détail

QUELLES PORTES S OUVRENT À LA FIN DE LA 11 E (12 E )

QUELLES PORTES S OUVRENT À LA FIN DE LA 11 E (12 E ) SI VOUS CHERCHEZ POUR VOTRE FILLE UNE ÉCOLE SECONDAIRE QUI CONTRIBUE À SA RÉUSSITE ET À SON ÉPANOUISSEMENT, QUI LUI DONNE CONFIANCE EN ELLE-MÊME, QUI STIMULE SON ENVIE D APPRENDRE. QUELLES PORTES S OUVRENT

Plus en détail

Tu quittes l école. Démarches à faire :

Tu quittes l école. Démarches à faire : Tu quittes l école. Démarches à faire : 1. Tu dois t inscrire, le plus rapidement possible (avant le 8 août) comme demandeur d emploi au Forem (Office Régional de l Emploi et de la Formation professionnelle)

Plus en détail

D accord ou pas d accord? 1. Je fais un planning même si je ne parviens pas toujours à le suivre

D accord ou pas d accord? 1. Je fais un planning même si je ne parviens pas toujours à le suivre Gérer son temps D accord ou pas d accord? 1. Je fais un planning même si je ne parviens pas toujours à le suivre 2. Je me force à modifier mon rythme de travail 3. Je modifie mon planning en fonction des

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Circulaire n 108. OBJET: Régulation des travaux à domicile dans l enseignement fondamental

Circulaire n 108. OBJET: Régulation des travaux à domicile dans l enseignement fondamental Bruxelles, le 13 mai 2002 Circulaire n 108 OBJET: Régulation des travaux à domicile dans l enseignement fondamental En sa séance du 27 mars 2001, le Parlement de la Communauté française a adopté le décret

Plus en détail

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014 Projet Expairs Institut Don Bosco Tournai 2013-2014 le 18 février 2014 La mise en place du projet 2013-14: SAS: ouvert Carnet de liaison : ok Conseils de classes supplémentaires: obtention de l aménagement

Plus en détail

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE ÉCOLE TRAVERSIÈRE JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE jury & admission Ecole Traversière asbl Place de l Université 25-1348 Louvain-la-Neuve - Tél.: 010/246.369 www.traversiere.be

Plus en détail

REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES

REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES Vu les articles L.613-1 et L.711-1 du code de l Education Vu l arrêté du 3 août 2005 relatif au DUT Vu l arrêté du 1er août 2011 relatif à la licence Vu l arrêté du 11

Plus en détail

Centre d intervention et de recherche sur le changement et l évolution des systèmes humains

Centre d intervention et de recherche sur le changement et l évolution des systèmes humains Centre d intervention et de recherche sur le changement et l évolution des systèmes humains Livret Qui sommes nous? Livret intervention auprès des particuliers Livret information et recherche Livret Formation

Plus en détail

L'arrivée en première scientifique est souvent difficile car les attentes ne sont plus les mêmes et le niveau est élevé. J'ai eu du mal à trouver un

L'arrivée en première scientifique est souvent difficile car les attentes ne sont plus les mêmes et le niveau est élevé. J'ai eu du mal à trouver un L'arrivée en première scientifique est souvent difficile car les attentes ne sont plus les mêmes et le niveau est élevé. J'ai eu du mal à trouver un rythme de travail et à m'organiser de façon à réussir

Plus en détail

ANNÉE D INITIATION AU LEADERSHIP À L INTENTION DES AUTOCHTONES (AILA) RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS PARTIE I

ANNÉE D INITIATION AU LEADERSHIP À L INTENTION DES AUTOCHTONES (AILA) RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS PARTIE I RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS RENSEIGNEMENTS ET INSTRUCTIONS GÉNÉRALES PARTIE I 1. Ce document se divise en trois parties. La Partie I (pages I-1/2 à I-2/2) présente des

Plus en détail

GUIDE DE L ADMISSION. PARTICULIèRE. A L UNIVERSITé LILLE 1

GUIDE DE L ADMISSION. PARTICULIèRE. A L UNIVERSITé LILLE 1 GUIDE DE L ADMISSION PARTICULIèRE A L UNIVERSITé LILLE 1 2013/2014 INTRODUCTION 3 Avant de pouvoir procéder à votre inscription administrative à Lille 1 (à partir de juillet 2013), vous devez d abord (entre

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1 Mini formation en coaching familial Il existe présentement un engouement important face au coaching familial un peu partout au Québec et ailleurs dans le monde. En effet, les émissions de télé telles que

Plus en détail

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires Apprentissage critique Adopter un comportement approprié après la prise de notes. S exercer à prendre

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Recherche d emploi et gestion de carrière : Les clés du succès.

Recherche d emploi et gestion de carrière : Les clés du succès. Recherche d emploi et gestion de carrière : Les clés du succès. Qu il s agisse de trouver ou de garder un emploi ou encore d optimiser votre évolution professionnelle, il apparaît que le succès est lié

Plus en détail

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec MON PORTRAIT Ce portrait, obtenu à partir du questionnaire en ligne, permet de structurer l échange avec le jeune en vue de planifier les actions à entreprendre. Il procure à celui-ci un bilan de ses réponses

Plus en détail

Un cours d introduction à la démarche mathématique. Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry

Un cours d introduction à la démarche mathématique. Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry Aide à la transition dans une formation universitaire d un mathématicien en Belgique Un cours d introduction à la démarche mathématique Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry Université de Namur, Unité

Plus en détail

Enseignant, mon nouveau métier dans l enseignement fondamental organisé par la Communauté française

Enseignant, mon nouveau métier dans l enseignement fondamental organisé par la Communauté française Enseignant, mon nouveau métier dans l enseignement fondamental organisé par la Communauté française PRÉPARER UNE ACTIVITÉ D APPRENTISSAGE ET L ÉVALUER DANS L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SPÉCIALISÉ Sommaire

Plus en détail

Bien dans sa tête Bien dans ses études

Bien dans sa tête Bien dans ses études Bien dans sa tête Bien dans ses études Kit de survie de l étudiant Michal Benedick Illustrations originales de l auteur, 2011 ISBN : 978-2-212-55181-5 Sommaire Introduction... 11 Chapitre 1 : Bien dans

Plus en détail

CAP SUP Service d Accompagnement à la Réussite 2011 2012 - Henallux 13 FICHES

CAP SUP Service d Accompagnement à la Réussite 2011 2012 - Henallux 13 FICHES 13 FICHES POUR RéPONDRE AUX QUESTIONS LES PLUS FRéQUENTES À PROPOS DU RèGLEMENT DES études Ces fiches ont pour vocation de vulgariser de l information de nature juridique. Elles ne se substituent pas au

Plus en détail

Où? > UFR Sciences humaines et arts, à Metz > UFR Connaissance de l homme, à Nancy

Où? > UFR Sciences humaines et arts, à Metz > UFR Connaissance de l homme, à Nancy DOMAINE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE MENTION PSYCHOLOGIE Parcours : Préparation aux métiers du social (en L1) (avec l IRTS, à Nancy) Préparation aux concours de la fonction publique d État et

Plus en détail

METIERS DE LA MODE VETEMENT FLOU

METIERS DE LA MODE VETEMENT FLOU NOM : Prénom : Diplôme préparé : CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE METIERS DE LA MODE VETEMENT FLOU 40.80.32.00 ou FAX 40.80.32.14 Session : 20.. / 20.. Première CAP PFMP de découverte et de mise en

Plus en détail

Valorisez vos compétences Tournez-vous vers l enseignement Devenez formateur professionnel d adultes

Valorisez vos compétences Tournez-vous vers l enseignement Devenez formateur professionnel d adultes Année 2015 Valorisez vos compétences Tournez-vous vers l enseignement Devenez formateur professionnel d adultes TITRE PROFESSIONNEL DE FORMATEUR D ADULTES Public : Vous avez plus de 18 ans Avoir un BAC

Plus en détail

FORMATION IFIPP : «COACHING D IMAGE»

FORMATION IFIPP : «COACHING D IMAGE» FORMATION IFIPP : «COACHING D IMAGE» Cette formation professionnelle, prépare à l exercice du métier de coach en Image et s'adresse aux consultants en image, déjà formés au conseil en image. L'accompagnement

Plus en détail

COURS+ LES APPUIS COURS DE VACANCES LES PACKS. page 2. page 6. page 10. page 14

COURS+ LES APPUIS COURS DE VACANCES LES PACKS. page 2. page 6. page 10. page 14 Implanté au cœur de Bulle depuis 2011, le centre de soutien scolaire Eurê-K accompagne écoliers, apprentis et collégiens de la région dans leurs défis scolaires. Grâce à un personnel enseignant qualifié,

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AU CRÉDIT POUR PROJET DE SERVICE COMMUNAUTAIRE PROPOSÉ PAR L ÉLÈVE

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AU CRÉDIT POUR PROJET DE SERVICE COMMUNAUTAIRE PROPOSÉ PAR L ÉLÈVE ANNEXE B LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AU CRÉDIT POUR PROJET DE SERVICE COMMUNAUTAIRE PROPOSÉ PAR L ÉLÈVE Les élèves peuvent contribuer à la collectivité en se portant bénévoles au sein d organismes ou

Plus en détail

Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - Année scolaire 2012-2013

Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - Année scolaire 2012-2013 Rapport de données sur les élèves des programmes à double reconnaissance de crédit - 2012-2013 Renseignements généraux Les programmes à double reconnaissance de crédit, introduits dans le cadre de la stratégie

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier en Relations Publiques Fleurus Profil d enseignement 1 Contenu 1. Introduction L enseignement à la HELHa... 3 2. Finalités de la formation de bachelier en Relations Publiques...

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES JURIDIQUES METIERS DU DROIT DE L IMMOBILIER Les présentes règles s inscrivent dans le cadre

Plus en détail

LA RÉUSSITE SCOLAIRE,

LA RÉUSSITE SCOLAIRE, Analyse FAPEO 2014-8/15 LA RÉUSSITE SCOLAIRE, C EST PAR OÙ? Joëlle LACROIX Fédération des Associations de Parents de l En seignement Officiel ASBL Avenue du Onze Novembre, 57 1040 Bruxelles Tel. : 02/527.25.75

Plus en détail

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans. F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.fr/ et ne peuvent en aucun cas suffire. Ce sont uniquement des compléments

Plus en détail

L évaluation scolaire est-elle au service de l orientation?

L évaluation scolaire est-elle au service de l orientation? L évaluation scolaire est-elle au service de l orientation? Lucie Mottier Lopez, Ph.D. Université de Genève Marcelle Gingras, Ph.D. Université de Sherbrooke Les fonctions de l évaluation scolaire en Europe

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION AIDES SOIGNANTS CENTRE HOSPITALIER DE SECLIN

INSTITUT DE FORMATION AIDES SOIGNANTS CENTRE HOSPITALIER DE SECLIN INSTITUT DE FORMATION AIDES SOIGNANTS CENTRE HOSPITALIER DE SECLIN Rentrée scolaire : le 2 septembre 2015 Clôture des inscriptions : 3 Février 2015 (cachet de la poste faisant foi) Epreuve écrite d admissibilité

Plus en détail

Abteilung für schulische Evaluation

Abteilung für schulische Evaluation Questionnaire pour les parents type d enseignement de votre enfant/vos enfants: (si vous avez plusieurs enfants dans cette école, remplissez svp pour l enfant aîné) école fondamentale: école maternelle

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

Formation Coach Minceur. Pour télécharger ce document sélectionnez-le et glissez-le sur votre bureau!

Formation Coach Minceur. Pour télécharger ce document sélectionnez-le et glissez-le sur votre bureau! Formation Coach Minceur Pour télécharger ce document sélectionnez-le et glissez-le sur votre bureau! «Acquérir un savoir-faire développer un savoir-être» Le Tarif de la formation Tarif de la formation

Plus en détail

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse

Préparation Concours psychomotricien- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com SOMMAIRE : Préparation Concours psychomotricien- Toulouse I. Le concours de psychomotricien

Plus en détail

SEMINAIRE DE FLOREFFE. Le troisième degré

SEMINAIRE DE FLOREFFE. Le troisième degré SEMINAIRE DE FLOREFFE rue du Séminaire 7, 5150 FLOREFFE Tél : 081/447140 Fax : 081/445759 www.semflo.be Le troisième degré Année scolaire 2012 2013 COMMENT CHOISIR? 1. Tu choisis pour deux ans. Les heures

Plus en détail

Dossier de. candidature BACHELOR OF INTERNATIONAL BUSINESS ADMINISTRATION (BIBA)

Dossier de. candidature BACHELOR OF INTERNATIONAL BUSINESS ADMINISTRATION (BIBA) Dossier de candidature BACHELOR OF INTERNATIONAL BUSINESS ADMINISTRATION (BIBA) CHARGÉ DE PROJETS COMMERCIAUX ET MARKETING À L INTERNATIONAL CONCOURS INTERNATIONAL (POUR LES TITULAIRES D UN DIPLÔME NON

Plus en détail

Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages

Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages Guide à l intention des écoles et des commissions scolaires Formation générale des jeunes Partie II Instrumentation Volet 6 Stratégies de

Plus en détail

L accompagnement professionnel par le mentorat, le coaching et le codéveloppement Ginette Bégin M. A.

L accompagnement professionnel par le mentorat, le coaching et le codéveloppement Ginette Bégin M. A. L accompagnement professionnel par le mentorat, le coaching et le codéveloppement Ginette Bégin M. A. Consultante, 10 mai 2012, ginettebegin10@videotron.ca 1 Intention de l 'atelier: Susciter la réflexion

Plus en détail

Préparation au concours infirmier. Fiche d information. LE METIER (Conformément à l arrêté du 31 juillet 2009 relatif au D.E.I )

Préparation au concours infirmier. Fiche d information. LE METIER (Conformément à l arrêté du 31 juillet 2009 relatif au D.E.I ) INSTITUT REGIONAL DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PACA & Corse Fiche d information Préparation au concours infirmier Epreuves d admissibilité et d admission LE METIER (Conformément à l arrêté du 31 juillet

Plus en détail

Nos offres et tarifs

Nos offres et tarifs Nos offres et tarifs Commencez une nouvelle carrière! Toutes nos offres : Nous tenons à vous assurer que nos tarifs ne sont pas le signe d'une mauvaise qualité : Nous souhaitons faire un geste de solidarité

Plus en détail

Le coaching : mode passagère ou stratégie de développement durable?

Le coaching : mode passagère ou stratégie de développement durable? Le coaching : mode passagère ou stratégie de développement durable? Psychologie Québec a demandé à M me Jacqueline Codsi, psychologue à la Banque Nationale, de répondre aux questions le plus fréquemment

Plus en détail

La réforme : une opportunité pour la fonction formation

La réforme : une opportunité pour la fonction formation Nombreux sont les articles concernant la réforme de la formation professionnelle. Grâce à ses experts qui récoltent l information législative et réglementaire à sa source, Demos fait un tour d horizon

Plus en détail

Où? > UFR Droit, Economie et Administration, à Metz > UFR Droit, Sciences Economiques et Gestion, à Nancy

Où? > UFR Droit, Economie et Administration, à Metz > UFR Droit, Sciences Economiques et Gestion, à Nancy DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION LICENCE MENTION DROIT Parcours (dès la L1) : Droit Classique (Nancy et Metz) Droit langue anglaise : droit des pays de Common Law (Nancy) Droit français Droit allemand

Plus en détail

SÉMINAIRE INTELLIGENCE EMOTIONNELLE

SÉMINAIRE INTELLIGENCE EMOTIONNELLE 21 ET 22 AOÛT 2010 Nuvilly-Suisse Contact Cornelia Roulet Tél. 078/787.17.81 chevalcoaching@orangemail.ch Eliane Bernard Coach structurel et facilitatrice équin «grow» Dominique Pellet Coach PNL «dpcoaching»

Plus en détail

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer 5 MOTIV ACTION Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer André Bélanger, psychologue au collège Bois-de-Boulogne Diane Da Sylva, psychologue au cégep de Saint-Laurent André Grégoire,

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Cher participant au cours de Patinage Plus, Merci de votre intérêt à devenir un entraîneur professionnel de Patinage Canada! Peu après l

Plus en détail

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014 CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs Septembre 2014 0 Les élèves du secondaire qui ont répondu aux exigences pour l obtention de crédits de

Plus en détail

Parcours de formation. Coach. Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching?

Parcours de formation. Coach. Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching? Parcours de formation Coach Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching? Dans un monde qui va de plus en plus vite Nous entendons parler chaque jour de stress, de mal-être

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

ENTREVUE ÉCRITE. Boucherie de détail (DEP) Boulangerie (DEP) Cuisine (DEP) Pâtisserie (DEP) Service de la restauration (DEP) Vente de voyages (DEP)

ENTREVUE ÉCRITE. Boucherie de détail (DEP) Boulangerie (DEP) Cuisine (DEP) Pâtisserie (DEP) Service de la restauration (DEP) Vente de voyages (DEP) 7, rue Robert-Rumilly Québec, G1K 2K5 ENTREVUE ÉCRITE Nom : Prénom : Date de naissance : Code permanent : Inscrit sur vos bulletins ou sur votre carte étudiante No de téléphone : COCHEZ LE PROGRAMME POUR

Plus en détail

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P leo > Degré primaire Années 5P à 8P DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 2 Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle vise à

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre?

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? 6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? Avoir une bonne méthode de travail nécessite plusieurs étapes qu il ne faut pas négliger : - D abord, pendant le

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail

DEVENIR ENSEIGNANT! Ce qu il faut savoir Mai 2013

DEVENIR ENSEIGNANT! Ce qu il faut savoir Mai 2013 DEVENIR ENSEIGNANT! Ce qu il faut savoir Mai 2013 Les métiers... Quel métier choisir? Vous voulez transmettre des savoirs et des valeurs Vous avez un esprit ouvert et tourné vers les autres Vous recherchez

Plus en détail

Management des compétences et des Ressources Humaines

Management des compétences et des Ressources Humaines Mastère Spécialisé Management des compétences et des Ressources Humaines www.audencia.com Chiffres-clés d Audencia Nantes 112 ans 2 476 étudiants 13 programmes 400 experts associés 13 228 diplômés 90 professeurs

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

ATELIER : LA RÉUSSITE DATE : LE 26 NOVEMBRE 2014 RÉSUMÉ DES POINTS SOULEVÉS

ATELIER : LA RÉUSSITE DATE : LE 26 NOVEMBRE 2014 RÉSUMÉ DES POINTS SOULEVÉS ATELIER : LA RÉUSSITE DATE : LE 26 NOVEMBRE 2014 RÉSUMÉ DES POINTS SOULEVÉS Le 26 novembre dernier, près de cent cinquante personnes se sont réunies afin de participer au troisième des cinq ateliers issus

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

Ressource sur les médias sociaux du PCO Notes pour le personnel enseignant et les animateurs, et liens avec le curriculum de l Ontario

Ressource sur les médias sociaux du PCO Notes pour le personnel enseignant et les animateurs, et liens avec le curriculum de l Ontario Ressource sur les médias sociaux du PCO Notes pour le personnel enseignant et les animateurs, et liens avec le curriculum de l Ontario Bienvenue à la Ressource sur les médias sociaux du Passeport-compétences

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Aide financière pour études supérieures 2010/2011 Guide pratique

CONFÉRENCE DE PRESSE. Aide financière pour études supérieures 2010/2011 Guide pratique CONFÉRENCE DE PRESSE jeudi, 15 juillet 2010 François Biltgen Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche Aide financière pour études supérieures 2010/2011 Guide pratique Aide financière pour

Plus en détail

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction Années universitaires : 2006-2007 Introduction I- Présentation générale du métier Polyvalence du métier Qualités requises Avantages et inconvénients Féminisation du métier II- Comparaison secteur privé

Plus en détail

INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS

INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS 2 INFORMATIONS À L'INTENTION DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET DE LEURS PARENTS PRESENTATION Présentation Ce prospectus contient des informations sur le système scolaire et les principales règles qui le régissent.

Plus en détail

Dossier de reconnaissance des acquis de l expérience professionnelle de

Dossier de reconnaissance des acquis de l expérience professionnelle de MINISTERE DE LA JUSTICE DIRECTION DE L ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE Concours interne de directeurs des services pénitentiaires Session 2016 Dossier de reconnaissance des acquis de l expérience professionnelle

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts.

ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts. Audit des Ressources Humaines ATELIER D UNE DEMI-JOURNEE Introduction ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts. ima signifie Identifier, Modifier, Adapter : les

Plus en détail

II. DÉSCRIPTIF DÉTAILLÉ DU PARCOURS

II. DÉSCRIPTIF DÉTAILLÉ DU PARCOURS II. DÉSCRIPTIF DÉTAILLÉ DU PARCOURS Université de Tunis Établissement : Institut Supérieur de Gestion (ISG) Domaine de formation : Economie Gestion Mention : Comptabilité Master Professionnel Expertise

Plus en détail

Programme d études La Formation en Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs est inscrite dans le cadre de la réforme LMD.

Programme d études La Formation en Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs est inscrite dans le cadre de la réforme LMD. Master en éducation et formation (MEF) Spécialité : Pilotage et gestion des systèmes éducatifs Option : Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs (PSGSE) Dispositif en ligne Année 2014-2015

Plus en détail

AccÈS À LA PROFESSION

AccÈS À LA PROFESSION AccÈS À LA PROFESSION Vous souhaitez obtenir l accès à la profession? Le Ministère des Classes Moyennes organise un examen permettant d accéder aux professions réglementées. L Enseignement à Distance peut

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

LICENCE MENTION DROIT. Où? > UFR Droit, Economie et Administration, à Metz > UFR Droit, Sciences Economiques et Gestion, à Nancy

LICENCE MENTION DROIT. Où? > UFR Droit, Economie et Administration, à Metz > UFR Droit, Sciences Economiques et Gestion, à Nancy DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION LICENCE MENTION DROIT Parcours (dès la L1) : Droit Classique (Nancy et Metz) Droit langue anglaise : droit des pays de Common Law (Nancy) Parcours (dès la L3) Droit public

Plus en détail

L ECOLE PRESQU ILE est spécialisée dans les formations aux métiers des arts appliqués, de la communication visuelle et du design d espace.

L ECOLE PRESQU ILE est spécialisée dans les formations aux métiers des arts appliqués, de la communication visuelle et du design d espace. Permettre aux étudiants désireux de se lancer dans une carrière créative et artistique, tel est le but de l École Presqu Île. Avec un enseignement axé sur l acquisition des bases plastiques et graphiques,

Plus en détail