LES ORTHÈSES DE LA MAIN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ORTHÈSES DE LA MAIN"

Transcription

1 DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : mars 2009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, Dr N. Martinet Titre : Orthèses de la main : indications Auteurs : D. Pétry LES ORTHÈSES DE LA MAIN Indication des orthèses en fonction de Dr A. Foisneau-Lottin, Dr D. Pétry, Pr. J. Paysant, C. Gable, Dr. C. Gavillot, Dr. J.M. Galas Cofemer 2009 et l auteur Tous droits réservés Orthèses de repos les orthèses de repos de la main et du poignet sont utilisées fréquemment en complément du traitement médicamenteux: - dans l atteinte poly articulaire de la polyarthrite rhumatoïde, - lors de poussées douloureuses de polyarthrose des mains ou d algodystrophie (Syndrome Douloureux Régional Complexe de type 1) Elles ont un effet antalgique et protecteur des articulations atteintes. Elles sont portées le plus souvent pendant la nuit et parfois pendant la journée par intermittence. Elles sont le plus souvent poly articulaires, stabilisant le poignet et la main (polyarthrite, polyarthrose) ou plus limitée au poignet et aux articulations de la colonne du pouce (rhizarthrose). Elles sont rarement mono articulaires (arthrose douloureuse inter phalangienne distale) Orthèses de repos Elles peuvent immobiliser toute une chaîne articulaire comme dans le traitement d une épicondylite douloureuse avec une grande orthèse de repos nocturne coude-poignet-main. Dans cette pathologie, les orthèses statiques de mises au repos (orthèses de stabilisation du poignet en extension) peuvent être complétées par des bracelets épicondyliens Elles ont parfois un rôle thérapeutique orthopédique d immobilisation continue diurne et nocturne (ostéonécrose du semi-lunaire, arthrites infectieuses + antibiothérapie) avec un port particulièrement prolongé sur plusieurs mois notamment pour les arthrites tuberculeuses Orthèses de repos Rôle thérapeutique de mise au repos en position de détente (orthèses de limitation d amplitude) dans les tendinites du poignet et du pouce portées en permanence 4 semaines : Tendinite des radiaux et de l extenseur ulnaire du carpe Tendinite des fléchisseurs ulnaire ou radial du carpe Tendinite de De Quervain Orthèses d activité Les orthèses d activité ont pour but de diminuer les contraintes des articulations pathologiques pendant les préhensions. Leur confection est accompagnées d une éducation gestuelle et de proposition d adaptations et d aides techniques. A l inverse des orthèses de repos, elles sont portées pendant la journée. Elles sont les plus courtes possible afin de préserver le jeu des articulations saines tout en protégeant les articulations lésées. Les matériaux et les technologies de fabrication mises en œuvre, dépendent: - de leur utilisation : une orthèse cuir ou microfibre sur moulage avec renfort thermoplastique sera plus utile pour la conduite automobile qu une orthèse thermoplastique - de la tolérance cutanée trophique (peau fragilisée des patients avec traitement corticoïde prolongé). Portée la nuit Plus fonctionnelle Portée le jour

2 Orthèses d activité : exemples Les orthèses de stabilisation de poignet, poignet de force composite ou poignet de force en cuir avec renfort antérieur métallique pour les travailleurs manuels (fabriquées par les orthoprothésistes sur moulage cf. grand appareillage) sont largement utilisées en cas d arthroses. Elles sont plus ou moins étendues vers le pouce selon les atteintes articulaires Orthèses d activité : exemples Orthèses de stabilisation utilisées dans l atteinte d une seule articulation douloureuse (arthrose de la MP du pouce) Orthèse de réaxation des doigts (PR) Orthèses de stabilisation de l articulation trapézo-métacarpienne avec poignet libre (rhizarthroses) Particularités dans la polyarthrite rhumatoïde Le tableau clinique de la PR s est modifié dans les dix dernières années grâce aux traitements par méthotrexate et par antitnf alpha. Chez les patients traités par ces médicaments, les poussées inflammatoires sont beaucoup moins longues, moins sévères et les déformations sont beaucoup moins importantes Particularités dans la polyarthrite rhumatoïde Les orthèses sont devenues moins contraignantes, le temps de port est devenu plus court notamment pour les orthèses de repos. Les orthèses d activité sont aujourd hui plus souvent des orthèses de confort et de contention en matériau souple et élastique (rédigrip ), que des orthèses rigides de stabilisation (poignet). Les indications et l usage des orthèses chez les polyarthritiques ont donc évolués. Elles restent des adjuvants thérapeutiques essentiels et appréciés Orthèses de repos Dans les syndromes du canal carpien modérés ou débutants sans indication chirurgicale ou dans l attente de la chirurgie, le port nocturne d une orthèse soit uniquement de stabilisation du poignet à 0 (pression intracanalaire la plus faible) ou associée à une posture palmaire des MP à 70 et des IP en légère flexion des doigs longs pour atténuer la ténosynovite des tendons fléchisseurs peut être indiqué. Le syndrome canalaire carpien de la grossesse constitue une indication consensuelle en raison de son caractère transitoire. Le port de l orthèse est déterminé en fonction de l étiologie et de l évolution clinique (de 6 semaines minimum jusqu à 12 mois). Dans la paralysie radiale haute - paralysie la plus fréquente du membre supérieur - l attitude caractéristique est la déformation en col de cygne avec perte de l extension du poignet et des métacarpo-phalangiennes. L orthèse a pour but de stabiliser le poignet en position d extension et d ouvrir la main en suppléant à l extension des métacarpo-phalangiennes des doigts longs et du pouce. Orthèses identiques dans les atteintes C7 et TSP (faisceau post.)

3 Orthèse Chapel - Hill Dans la paralysie radiale basse l extension du poignet est conservée, l extension des métacarpo-phalangiennes des doigts longs et du pouce est déficitaire. L orthèse a pour but de supléer la perte d extension des MP. Dans la paralysie ulnaire, l orthèse a pour but de réduire la griffe des 4ème et 5ème doigts. C est une orthèse de limitation d amplitude d extension des MP des deux derniers doigts. Elle évite la déformation des MP en hyper extension, elle permet de mieux étendre P2, P3 des IV et V et d enrouler plus complètement les IV et V par flexion préalable des MP. Elle laisse libre la flexion des doigts, c est une orthèse d activité. Dans la paralysie du médian, l orthèse a pour but de suppléer à l opposition du pouce, c est une orthèse dynamique composite faite de lycra, matériaux thermoformables et néoprène. Dans la paralysie médio-ulnaire, l orthèse associe une limitation d amplitude d extension des MP des doigts longs, pour la réduction de la griffe, à une suppléance de l opposition du pouce. Orthèses identiques dans les atteintes C8-T1 et TSAI (faisceau médial) Orthèses de posture Malgré le traitement préventif, des rétractions tendineuses et capsuloligamentaires peuvent se développer (surtout s il existe des lésions tendineuses associées), entrainant un enraidissement articulaire : des orthèses de posture dynamique en flexion, en extension ou en écartement de première commissure sont réalisées afin de récupérer les limitation d amplitude.

4 Cofemer DES MPR MPR et Appareillage Orthèses de repos = orthèses de stabilisation Les orthèses de main et de poignet sont très utilisées dans le traitement des lésions traumatiques, particulièrement des tendons, le plus souvent en complémentarité avec les réparations microchirurgicales. Elles font partie intégrante du programme de rééducation comportant une mobilisation précoce sans contrainte et un apprentissage d automobilisations exigeant l éducation du patient (2 jours le plus souvent) Orthèses de repos = orthèses de stabilisation Elles sont utilisées dans les suites du traitement orthopédique d une fracture, au lever d une immobilisation stricte, ou dans les lésions ligamentaires ou articulaires (lésions complexes) Orthèses de protection (fléchisseurs) En cas d utilisation de la technique de Kleinert : il s agit d une orthèse spécifique dont le module dorsal et identique posturant le poignet à 30 de flexion et les métacarpo-phalangiennes en flexion à 60 environ. Elles sont mises en place chaque fois que l on se trouve en présence de douleur ou d instabilité, d oedème, afin de préserver l utilisation du reste de la main ou du membre supérieur Orthèses de protection (fléchisseurs) Dans les sections des tendons fléchisseurs des doigts, plusieurs techniques de rééducation sont possibles avec une préférence pour les mobilisations précoces protégées actives (globales protègées, méthode de Strickland) et / ou passive (méthode de Duran) ou activo passive (méthode de Kleinert). Quelque soit la méthode utilisée, la suture tendineuse doit toujours être protégée par une orthèse (4 semaines mini) Orthèses de protection (flechisseurs): J+4 sem. (5-6 sem.) Un rappel élastique est fixé au niveau de l ongle et supplée au déficit musculaire en entraînant le doigt opéré dans le sens de la flexion. Une poulie de réflexion est mise en place sur l orthèse en fonction de l emplacement anatomique de la lésion tendineuse. La poulie se trouve au niveau du pli de flexion des MP des doigts longs dans l axe du ou des doigts concernés (FCP ou l association FCP+FCS) ou de façon plus proximale dans l axe du tubercule du scaphoïde (FCS isolé). D. Pétry Orthèses de la main [2] : Indications 03/19/2009

5 Orthèses de protection LFP : de J. 0 à + 4sem Orthèses de protection LFP : J + 4 sem. (5-6 ) Orthèses de protection (extenseurs) Au niveau des extenseurs, le principe de la technique de Kleinert est utilisé à l inverse avec un rappel élastique dans le sens de l extension sur un poignet et des MP en discrète extension. L orthèse est de type bas profil et supplée la fonction des extenseurs. Cette technique est réservée aux lésions associées, favorisant la formation d adhérences tendineuses Orthèses de protection (extenseurs) Il s agit le plus souvent d une lésion isolée des extenseurs, une immobilisation par orthèse statique de posture en extension du poignet et des doigts (étendue de l orthèse variant selon les zones chirurgicales) pendant 3 semaines peut-être suffisante. Lésion extenseur zone 4-5 Lésion long.ext du pouce zone T2 Lésion extenseur zone Orthèses de protection (extenseurs) : méthode d Evans (zones 3-4) J + 2j. à 5 sem Orthèses de posture = orthèses de récupération d amplitude Les postures statiques consistent à immobiliser en position extrême une articulation ou une série d articulations. Il s agit d orthèses d inactivité. Ecartement 1 commissure

6 Orthèses de posture = orthèses de récupération d amplitude Les postures dynamiques nécessitent l utilisation d un moteur : lame de ressort (LEVAME), corde à piano, bande élastique, ressort 3.4. En pédiatrie Indications multiples Spécificités de l enfant Particularités techniques Indications multiples Spécificités de l enfant Pathologies congénitales spécifiques à l enfant - malformations - arthrogrypose Pathologies acquises spécifiques ou non - neurologie périphérique ou centrale - rhumatologie - traumatologie - brûlures L enfant doit sentir sa main et l utiliser Si atteinte bilatérale: port en alternance Information des familles : support écrit But et intérêt des orthèses Modalités d application et surveillance Durée du port : jour, nuit Croissance squelettique Aggravation des anomalies Renouvellement fréquent Particularités techniques Particularités techniques o o o Petite taille des segments de membre, membres potelés, reliefs mous difficiles à modeler, repères moins nets que chez l adulte, difficultés d assurer la correction à l endroit voulu Nécessité d une réalisation «rapide» de l orthèse Miniaturiser l appareillage et le simplifier, travail sur positif Augmenter la surface des zones d appui Maintien de l orthèse en bonne position : Par bande élastique adhésive ou cohésive, bande velpeau, velcros Difficultés d utiliser des systèmes dynamiques Fragilité cutanée : finitions, surveillance +++, mise en place progressive Danger +++ parties amovibles

7 Anomalies des doigts : camptodactylies Hypoplasie du Pouce Ouverture 1ère commissure Orthèse dynamique d extension Pouce flexus adductus congénital Orthèse boomerang Main botte radiale ou cubitale Hypoplasie ou absence dʼun segment osseux anti-brachial Orthèse de posture : correction progressive pour ré-axer la main sous le squelette anti-brachial Arthrogrypose Objectifs : acquisition de l indépendance Main - bouche Main - sphincter Main - aide de de marche Prises bimanuelles Arthrite juvénile idiopathique En période de poussée inflammatoire : orthèses de repos du poignet et des doigts - rôle antalgique et de prévention des déformations - port nocturne et parfois diurne

8 Arthrite juvénile idiopathique Orthèses fonctionnelles: - stabilisation du poignet ou de la colonne du pouce - portées lors des activités, écriture 3.5. Chez les brûlés Avant épidermisation : appareillage en capacité cutanée maximale Epidermisation acquise : appareillage en capacité cutanée maximale + compression Séquelles 3.5. Chez les brûlés Avant épidermisation : appareillage en capacité cutanée maximale ( brulure de la paume ) Prévention de la rétraction cutanée et de l hypertrophie Mise en capacité cutanée maximale puis compression Orthèse dorsale en extension de poignet 30 à 50, hyperextension des MP 3.5. Chez les brûlés Epidermisation acquise : appareillage en capacité cutanée maximale + compression La compression pour prévient l'apparition de cicatrice hypertrophique. L'orthèse est portée en permanence jusqu'à régression des phénomènes inflammatoires. Brûlure de la paume : l orthèse précédente est complétée par une cupule palmaire de compression Séquelles Cupule thermoformable en Orlen* Port 23H / 24H pendant 3 mois à 6 mois Surveillance quotidienne 3.6. Traitement des cicatrices, greffes de peau

9 CONCLUSION La diversité des modules de bases, des moteurs et des éventuelles adjonctions permettent de répondre aux objectifs de prévention et/ou de traitement et/ou de suppléance. Les orthèses de main et du poignet interviennent à la phase d immobilisation, de récupération ou à la phase des séquelles, que l origine des lésions et des limitations d activité soient traumatiques (nerfs, muscles et tendons, os et articulations, tissu cutané et sous cutané) ou rhumatologiques, inflammatoires (atteintes articulaires et tendineuses) et dégénératives. Les orthèses de main ou de poignet, composantes importantes des protocoles de rééducation des lésions traumatiques, opérées ou non, ont des objectifs thérapeutiques précis et adaptés dans le temps. Leur prescription, leur réalisation et leur utilisation doivent alors être rigoureuses. La qualité des matériaux thermoplastiques et une technologie de réalisation bien codifiée permettent d atteindre ces objectifs. L appareillage sur mesure par moulage des thermoplastiques constitue la méthode de choix. L expérience et la spécialisation des équipes est reconnue comme essentielle dans ce champ d activité.

LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR ET DE LA MAIN. Dr A. Foisneau-Lottin, Dr D. Pétry, Pr J. Paysant, C. Gable, Dr C. Gavillot, Dr J.M.

LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR ET DE LA MAIN. Dr A. Foisneau-Lottin, Dr D. Pétry, Pr J. Paysant, C. Gable, Dr C. Gavillot, Dr J.M. LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR ET DE LA MAIN Dr A. Foisneau-Lottin, Dr D. Pétry, Pr J. Paysant, C. Gable, Dr C. Gavillot, Dr J.M. Galas Cours DES-DIU MPR 2011 PLAN 1. Principes généraux de l appareillage

Plus en détail

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS Docteur Anne Foisneau-Lottin, Docteur Didier Pétry, Colette Gable, Ergothérapeute, Cécile Lechaudel, Kinésithérapeute, Hôpital Jeanne d Arc - IRR NANCY LES TENDONS

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse 1 Elaboration d'une orthèse Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse Pour réaliser une orthèse, il est nécessaire d'avoir une prescription médicale car une orthèse est un agent thérapeutique. Il

Plus en détail

Appareillage provisoire de la main. De la prescription à la réalisation

Appareillage provisoire de la main. De la prescription à la réalisation Appareillage provisoire de la main De la prescription à la réalisation Colette Gable, Ergothérapeute CDS IRR Nancy DUHAM 2010 Démarche à partir de la prescription 1 Quel module de base? Palmaire Dorsal

Plus en détail

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Le poignet douloureux chronique Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Squelette Squelette! Avant-bras: -! Radius Squelette! Avant-bras: -! Radius -!

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

Imagerie des tendons du poignet et de la main

Imagerie des tendons du poignet et de la main Imagerie des tendons du poignet et de la main Philippe MATHIEU G.Morvan, M.Wybier Wybier,, V.Vuillemin-Bodaghi Vuillemin-Bodaghi, J.Busson 5 rue Alfred Bruneau, Paris Imagerie des tendons du poignet et

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Dr Bertrand Bauer Hôpital privé d Antony Clinique de la main de Paris drbertrandbauer.fr 1 Paralysie ulnaire des

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde

Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde 1 ORTHESES ET AIDES TECHNIQUES M. Romain Praticien Hospitalier Service de Réadaptation

Plus en détail

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS REEDUCATION APRES LESIONS RISQUES DES TENDONS Dr A. FOISNEAU LOTTIN, C. GABLE, Dr D. PETRY, C. LECHAUDEL HJA Dommartin les toul IRR NANCY Ruptures tendineuses Distension de la suture Adhérences péritendineuses

Plus en détail

SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE

SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE POINTS IMPORTANTS Le respect des règles de confection des appareils plâtrés assure la prévention d un grand nombre de complications. La surveillance d un patient plâtré

Plus en détail

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Références Ayral X. Les infiltrations. Les techniques. Ed JBH santé, 001. Baron D. Les gestes en rhumatologie. Montpellier, Sauramps Médical, 00. Bardin

Plus en détail

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN Dr. D. Guinard Au niveau de la main, nous pouvons rencontrer des lésions analogues à celles rencontrées au niveau de toutes les articulations ainsi qu'au

Plus en détail

TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN

TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN Dr D. Guinard, Pr Régis LEGRE Service de chirurgie de la main et réparatrice des membres APHM. CHU Conception Marseille SOS MAINS MARSEILLE TENDINOPATHIES

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale Orthopédie Rachis cervical : colliers cervicaux Une orthèse est une aide technique destinée à suppléer ou à corriger une fonction déficiente. Elle permet de compenser les limitations ou même accroître

Plus en détail

Prise en charge rééducative du pied post-opératoire: exemples pratiques

Prise en charge rééducative du pied post-opératoire: exemples pratiques DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et podologie Montpellier: 13, 14 et 15 juin 2007 Coordonnateurs : Pr C. Hérisson Titre : Prise en charge rééducative

Plus en détail

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES Soins infirmiers COMPETENCE 4 Mettre en œuvre des actions à visée diagnostics et thérapeutiques Introduction Traitement en traumatologie majoritairement Quelques

Plus en détail

L ALGODYSTROPHIE. Item 221. I Laffont, E Galano, C Hérisson, J Pélissier. Fédération de MPR Montpellier-Nîmes

L ALGODYSTROPHIE. Item 221. I Laffont, E Galano, C Hérisson, J Pélissier. Fédération de MPR Montpellier-Nîmes L ALGODYSTROPHIE Item 221 Fédération de MPR Montpellier-Nîmes Algodystrophie ou «Syndrome Douloureux Régional Complexe» Syndrome douloureux articulaire et péri-articulaire, Caractérisé par des modifications

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU 1 Rééducation adaptée aux tendons réparés 2 3 4 Pressions dans l éspace sous acromial en fonction des actions musculaires lors de l

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET REDUCATION. Dr B VESSELLE

LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET REDUCATION. Dr B VESSELLE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET REDUCATION Dr B VESSELLE Ouverte : Point fixe proximal Chaîne Fermée : Point fixe distal Totale Interne -moyenne - externe Course Contraction musculaire MODALITES DE LA CONTRACTION

Plus en détail

Déformations congénitales isolées du pied

Déformations congénitales isolées du pied Déformations congénitales isolées du pied J. Lechevallier, S. Abuamara, clinique chirurgicale infantile, CHU, Rouen «Masso-kinésithérapie et traitement orthopédique des déformations congénitales isolées

Plus en détail

L ARTHROSE, UNE PATHOLOGIE TRÈS FRÉQUENTE APRÈS 60 ANS

L ARTHROSE, UNE PATHOLOGIE TRÈS FRÉQUENTE APRÈS 60 ANS RHIZARTHROSE L ARTHROSE, UNE PATHOLOGIE TRÈS FRÉQUENTE APRÈS 60 ANS France 2010 HOMMES FEMMES TOTAL POPULATION +80 ANS 1 163 569 2 241 460 3 405 029 ARTHROSE 80% 930 855 1 793 168 2 724 023 POPULATION

Plus en détail

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main Orthopédie/89 Entretiens de Bichat Chirurgie 11 sept. 2000 Amphi C 14 h 15 Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main E. Masmejean*, F. Téboul*, Y. Le Bellec*, J.Y. Alnot* **** Département

Plus en détail

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES 1 C. LAZERGES, B. COULET, M. CHAMMAS Service de chirurgie Orthopédique 2 et Chirurgie de la Main CHU Montpellier Les infections de la main se présentent soit sous

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES

LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES 31.03.09 Mme Dumanois Orthopédie - Rhumatologie - Traumatologie /! \ I)Définition II)Législation III)Objectifs de soins IV)Les différents types de plâtres A)Membre supérieur B)Membre inférieur V)Le matériel

Plus en détail

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca.

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca. Lignes directrices pour la prise en charge des fractures à l urgence de L Hôpital de Montréal pour enfants Le présent document a été conçu pour aider les médecins de notre département d urgence de soins

Plus en détail

Attelles de poignet. Supports orthopédiques. www.kinetec.fr. Fax : 03 24 52 90 34. Attelle de poignet universelle Takeoff. Attelle de poignet Snoopy

Attelles de poignet. Supports orthopédiques. www.kinetec.fr. Fax : 03 24 52 90 34. Attelle de poignet universelle Takeoff. Attelle de poignet Snoopy Attelles de poignet Attelle de poignet en toile Recommandée lors d une immobilisation du poignet avec une fonction totale de la main. Les doigts sont libres de tout mouvement. Offre un support maximal.

Plus en détail

Curriculum Vitae. Jean-Claude ROUZAUD INSTITUT MONTPELLIERAIN. Clinique Clémentville DE LA MAIN. 25 Rue de Clémentville 34070 MONTPELLIER

Curriculum Vitae. Jean-Claude ROUZAUD INSTITUT MONTPELLIERAIN. Clinique Clémentville DE LA MAIN. 25 Rue de Clémentville 34070 MONTPELLIER Jean-Claude ROUZAUD Curriculum Vitae INSTITUT MONTPELLIERAIN DE LA MAIN Clinique Clémentville 25 Rue de Clémentville 34070 MONTPELLIER 04 67 069 069 (institut) 06 29 42 28 98 (kinés) institutmain@institutmain.fr

Plus en détail

Appareillage de la main

Appareillage de la main DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 5-6-7 avril 2006 Coordonnateurs : Pr JM André, J Paysant, N Martinet Titre : Auteurs : Appareillage

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB 1 LA MAIN DU BOXEUR Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB http://www.medecinedusportconseils.com/ Ce document est à destination des

Plus en détail

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir L'application externe d'un tissu de forme et de dimension Variables, disposé en fonction de la région et des buts de son application. Les bandages sont une technique

Plus en détail

Traitement de la rhizarthrose par prothèse

Traitement de la rhizarthrose par prothèse Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main R. LEGRE Service de Chirurgie de la Main, Chirurgie Plastique et Réparatrice des Membres Hôpital de la Conception Marseille 1 Pathologie

Plus en détail

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS Service Orthopédie de Gonesse INTRODUCTION Touche les membres non porteurs Limite donc moins l autonomie sauf - Lésions bilatérales - Utilisation de cannes - Sujet âgé

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR

TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR Alexis descatha MCU-PH AP-HP, Unité de pathologie professionnelle, Garches UVSQ, INSERM, U1018, Villejuif PLAN TMS? Pourquoi un protocole d évaluation

Plus en détail

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire.

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire. REEDUCATION APRES TRAUMATISMES DU COUDE 1. Domaine Musculo-squelettique 2. Définition Le traumatisme du coude est un accident fréquent lors de la pratique de sports tels que cyclisme, roller, judo, skateboard,

Plus en détail

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE Les Syndromes canalaires d effort Francis CHAISE Circonstances de survenue excès d'efforts prolongés ou répétitifs manque de préparation matériel défectueux ou mal adapté Les 3 mécanismes de la souffrance

Plus en détail

APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU MEMBRE SUPERIEUR APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU NERF CUBITAL DEFINITION APPAREILLAGE ATTEINTE MOTRICE

APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU MEMBRE SUPERIEUR APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU NERF CUBITAL DEFINITION APPAREILLAGE ATTEINTE MOTRICE UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 INSTITUT "TECHNIQUES DE READAPTATION" 1 APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU MEMBRE SUPERIEUR DEFINITION ATTEINTE MOTRICE APPAREILLAGE DES PARALYSIES DU NERF CUBITAL Cliniquement

Plus en détail

Brûlures de l enfant

Brûlures de l enfant Brûlures de l enfant Epidémiologie 3 e rang des accidents de l enfant 0-4 ans ; moyenne 2 ans ; garçons +++ Etiologies Brûlures thermiques : o Ebouillantage ; projection ; immersion ; flammes, incendies,

Plus en détail

Service de Médecine Physique et de Réadaptation I.R.R. Hôpital Jeanne d Arc 54201 DOMMARTIN LES TOUL 06/2003 - - 1 -

Service de Médecine Physique et de Réadaptation I.R.R. Hôpital Jeanne d Arc 54201 DOMMARTIN LES TOUL 06/2003 - - 1 - !"#$ %&' ()&$ *( !! Introduction 2 Définition des techniques de mobilisation des doigts 6 Bibliographie 7 Schémas 9 Tableaux : protocoles de réadaptation 15 Tableaux : choix de la technique de rééducation

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales

Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales L arthrose digitale est extrêmement fréquente et souvent bien tolérée. Les crises sont de périodicité et d intensité variables. Le facteur héréditaire est net et les associations avec les atteintes des

Plus en détail

DE LA PLAIE FRANCHE, NON CONTUSE, SANS DEVASCULARISATION... A LA PLAIE COMPLEXE, CONTUSE, AVEC DEVASCULARISATION, DILACERATION DES TISSUS...

DE LA PLAIE FRANCHE, NON CONTUSE, SANS DEVASCULARISATION... A LA PLAIE COMPLEXE, CONTUSE, AVEC DEVASCULARISATION, DILACERATION DES TISSUS... DE LA PLAIE FRANCHE, NON CONTUSE, SANS DEVASCULARISATION... CONTROLLED ACTIVE FLEXION MOBILISATION ( M. F. A. P. ) ASSOCIATED WITH MODIFIED KLEINERT S TECHNIQUE ( After primary repair of flexor tendons

Plus en détail

Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts

Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts En pratiques sportives (et autres) Dr Durand-Bailloud Rééducation Fonctionnelle Centre Albert Trillat Lyon 28 03 2014 Ce dont je ne vous parlerai pas

Plus en détail

APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN. Jean-Luc Royer

APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN. Jean-Luc Royer APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN Jean-Luc Royer Etudier le tennis en terme d exigences C est évoquer : vitesse - puissance - force - endurance Préparation - technique - mental

Plus en détail

FRACTURE DE POUTEAU COLLE

FRACTURE DE POUTEAU COLLE FRACTURE DE POUTEAU COLLE 1/ Définition C est la fracture de l extrémité inférieure du radius, sus articulaire. (généralement suite à un traumatisme direct) C est la fracture la plus fréquente chez l adulte

Plus en détail

Cause psycho-sociale? sociale?

Cause psycho-sociale? sociale? EXAMEN CLINIQUE DU RACHIS CERVICAL R. Dupuy Introduction Cervicalgie : motif fréquent de consultation Dissociation radio-clinique fréquente Organe difficile à examiner car mobile, avec vertèbres de petite

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes

Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes 1. Principes de base 2. Attelle membre supérieur 3. Attelle membre inférieur 4. Précautions et surveillances

Plus en détail

orteils ou «griffes d orteils»

orteils ou «griffes d orteils» FICHE D INFORMATION PATIENT : les déformations des orteils ou «griffes d orteils» Madame, monsieur, votre chirurgien vient de vous proposer une prise en charge chirurgicale pour votre pathologie du pied

Plus en détail

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES Adrien JACQUOT Centre Chirurgical Emile Gallé Service de Chirurgie Orthopédique et traumatologique 22 Mars 2012 LEGISLATION Décret de compétence infirmier

Plus en détail

Attelles de doigt. Supports orthopédiques. Fax : 03 24 52 90 34. www.kinetec.fr. Attelle d extension de doigt Sof Stretch

Attelles de doigt. Supports orthopédiques. Fax : 03 24 52 90 34. www.kinetec.fr. Attelle d extension de doigt Sof Stretch Attelle d extension de doigt Sof Stretch Fournit une force dynamique pour aider à l extension de la ère interphalangienne avec une extension minimum de l articulation métacarpo-phalangienne. Idéale en

Plus en détail

LES DEFORMATIONS DU PIED

LES DEFORMATIONS DU PIED LES DEFORMATIONS DU PIED Les déformations de la voûte plantaire Les déformations de l'avant-pied (orteils non inclus) Les déformations du gros orteil Les griffes d'orteil Orteils infraductus et supraductus

Plus en détail

Chirurgie ouverte du canal carpien

Chirurgie ouverte du canal carpien Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES

LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES 23.03.09 Dr Jacquier Orthopédie - Rhumatologie - Traumatologie I)La Polyarthrite Rhumatoïde (PR) B)Signes fonctionnels C)Signes physiques F)Radios G)Traitement LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES 1)Traitement

Plus en détail

Incidence des traitements par anti TNF de la Polyarthrite Rhumatoïde PR sur la prescription d orthèses des mains

Incidence des traitements par anti TNF de la Polyarthrite Rhumatoïde PR sur la prescription d orthèses des mains JM GALA section hospitalière A de MPR de l IRR au CHUN Brabois adulte 13/01/2010 Incidence des traitements par anti TNF de la Polyarthrite Rhumatoïde PR sur la prescription d orthèses des mains 1062 consultations

Plus en détail

Professeur Jacques BAUDET Service de Chirurgie Plastique Chirurgie de la Main Chu de Bordeaux

Professeur Jacques BAUDET Service de Chirurgie Plastique Chirurgie de la Main Chu de Bordeaux LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE OU POLYARTHRITE CHRONIQUE EVOLUTIVE Chirurgie de la Main Professeur Jacques BAUDET Service de Chirurgie Plastique Chirurgie de la Main Chu de Bordeaux Introduction Incidence

Plus en détail

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Semaine : Date : 10 avril Professeur : Mr Coursier Groupe : Jéromine Deramond et Pénélope Luternauer Responsable Matière : Baptiste Sellem Informations

Plus en détail

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru Douleurs des membres DCEM 3 Dr C Duru Cas clinique n 1 Femme 80 ans consulte pour douleurs du membre supérieur droit Antcdts: arthrose cervicale, diabète Depuis deux mois elle ne peut plus coudre en raison

Plus en détail

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications Sommaire 1. Pré-requis 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications 3. Le plâtre 3.1. Buts: 3.2. Types de plâtres 3.3. Matériel 3.4. Confection / enlèvement d un plâtre

Plus en détail

GUIDE DE FABRICATION LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR

GUIDE DE FABRICATION LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR GUIDE DE FABRICATION LES ORTHÈSES DU MEMBRE SUPÉRIEUR Programme de réadaptation physique Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

Les infiltrations. Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage.

Les infiltrations. Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage. Les infiltrations Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage. Objectifs de l atelier Connaître les principales indications et contreindications des infiltrations. Connaître les principaux

Plus en détail

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM Résumé de la soirée et conclusions du Dr Brigitte CHAPOT par rapport aux pathologies traitées

Plus en détail

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante,

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante, Spasticité Dr Nathalie Charbonnier, journaliste, Paris Spasticité et SEP La spasticité, un symptôme fréquent dans la SEP La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit

Plus en détail

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Maizières - 19 mars 2005 DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CONTEXTE EXAMEN CLINIQUE STANDARDISE RADIOGRAPHIES ANORMALES - Tendinopathie calcifiante - Omarthrose,

Plus en détail

E11 - Contention. 1. Modes d action

E11 - Contention. 1. Modes d action E11-1 E11 - Contention Le terme de contention est utilisé pour contention compression. Il désigne l utilisation pour la prévention ou le traitement des désordres veineux et lymphatiques de bandes, bas

Plus en détail

Pathologies des ligaments du poignet... 37

Pathologies des ligaments du poignet... 37 Préface... 11 Chapitre 1. Os, articulations et ligaments normaux et pathologiques... 13 Articulation radio-ulnaire distale (RUD) et ses ligaments... 13 Anatomie, biomécanique... 13 La difficile E de la

Plus en détail

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Fractures des et des Phalanges Introduction Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Anatomie: Rapports Os, Tendons, Dynamique articulaire Ph SCHIELE H.I.A. Clermont Tonnerre - C.H.U. Cavale Blanche

Plus en détail

A.R. 7.10.2011 En vigueur 1.1.2012 M.B. 7.11.2011

A.R. 7.10.2011 En vigueur 1.1.2012 M.B. 7.11.2011 A.R. 7.10.2011 En vigueur 1.1.2012 M.B. 7.11.2011 Modifier Insérer Enlever Article 23 - REGLES D'APPLICATION : PHYSIOTHERAPIE 5. Le remboursement des prestations 558810-558821, 558014-558025 et 558832-558843

Plus en détail

Objectifs. 3 visites d observation dans des écoles. Différence? 9

Objectifs. 3 visites d observation dans des écoles. Différence? 9 Postures de travail sécuritaires lors de la pose de scellants en milieu scolaire Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur affaires sociales Rose-Ange Proteau, ergonome ASSTSAS

Plus en détail

"A.R. 22.06.2004 en vigueur : 01/08/2004" «Article 23.» "A.R. 22.06.2004 + A.R. 27.09.2009 E.V. 01.12.2009"

A.R. 22.06.2004 en vigueur : 01/08/2004 «Article 23.» A.R. 22.06.2004 + A.R. 27.09.2009 E.V. 01.12.2009 "A.R. 22.06.2004 en vigueur : 01/08/2004" «Article 23.» «1er. Les prestations de l'article 22, I, ne peuvent pas être cumulées le même jour avec les prestations de l'article 22, II. Par jour, une seule

Plus en détail

www.pavis.it 24COMFORT

www.pavis.it 24COMFORT www.pavis.it PAVIS S.p.A. - Via Rossini, 11/b-11/a3-21020 Buguggiate (VA) - ITALY Tel (+39) 0332 45 54 63 - Fax (+39) 0332 45 97 48 www.pavis.it - info@pavis.it 24COMFORT h COTONE SULLA PELLE COTTON ON

Plus en détail

32 Syndrome du tunnel cubital

32 Syndrome du tunnel cubital 32. Syndrome du tunnel cubital 201 32 Syndrome du tunnel cubital SYNDROME CLINIQUE Le syndrome du tunnel cubital est une cause rare de douleur et de faiblesse de la partie latérale de l avant-bras qui

Plus en détail

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite!

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Dr. Sarah Campillo Rhumatologue pédiatrique, Hôpital de Montréal pour enfants Juvenile rheumatoid arthritis: growth retardation Savez-vous que L arthrite touche

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE QU EST-CE QUE C EST? Il existe de nombreux types de «conflits» au niveau de la cheville : un tissu (os ou «parties molles») vient «se coincer» dans l articulation. La localisation peut être en avant de

Plus en détail

Compression Nerf ulnaire coude

Compression Nerf ulnaire coude Compression Nerf ulnaire coude site de compression Arcade du cubital antérieur Défile epitrochléoolécranien Atteinte Nerf ulnaire Parésthésie D4-D5 Perte de force : interosseux 1 Compression Nerf ulnaire

Plus en détail

La spasticité - quelle prise en charge?

La spasticité - quelle prise en charge? AVC, TCC et maladies neurologiques : Développer et actualiser notre pratique soignante Plan Introduction La spasticité - quelle prise en charge? Présentation clinique et retentissement Traitement Résumé

Plus en détail

TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE

TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE Dr Olivier FICHEZ Centre de Rhumatologie et Traumatologie du Sport Le Saint-Louis Place Pierre Coullet 83700 SAINT-RAPHAEL Le poignet joue un rôle fondamental

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Le très fréquent syndrome du canal carpien désigne des douleurs, fourmillements, insensibilités dans les 4 premiers doigts de la main, secondaires à une irritation du nerf médian

Plus en détail

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*,

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, JFR 09 Apport de l imagerie dans les tumeurs glomiques des doigts. À propos de 15 cas Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, Touria AMIL*, Ahmed HANINE*, Souâd CHAOUIR*, Amina

Plus en détail

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1 sur 6 26/10/2015 13:32 Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1) Les situations de contrainte : Plus le poids est éloigné du centre de gravité plus il est lourd. 2)

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Dr Marie-Ange Mouret-Reynier Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin QU EST CE QU UNE UNE METASTASE OSSEUSE? Foyer tumoral dans les structures osseuses Multiplication

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

SCOLARISATION ET HANDICAP MOTEUR. Dr. Emmanuelle Blangy CMPRE de Flavigny sur Moselle

SCOLARISATION ET HANDICAP MOTEUR. Dr. Emmanuelle Blangy CMPRE de Flavigny sur Moselle SCOLARISATION ET HANDICAP MOTEUR Dr. Emmanuelle Blangy CMPRE de Flavigny sur Moselle Introduction concept de handicap, modèle de Wood (OMS) I. Principales pathologies et déficiences d responsables de handicap

Plus en détail

La chirurgie du pied et la cheville

La chirurgie du pied et la cheville La chirurgie du pied et la cheville Informations pour les patients de Dr. med Alex Pellegrino www.etzelclinic.ch/fr/informations à l attention des patients/pied & Cheville etzelclinic ag Churerstrasse

Plus en détail