FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs. À conserver

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs. À conserver"

Transcription

1 FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs À conserver

2 Propane IMPACTS POTENTIELS CARACTÉRISTIQUES Le propane est un gaz de pétrole liquéfié qui est entreposé sous pression à l état liquide dans des réservoirs cylindriques. On y ajoute un produit odorant (du mercaptan) afin de déceler les fuites plus facilement. Le propane est plus lourd que l air. Sa plage d inflammabilité se situe entre 2.4% et 9.5% de concentration dans l air. Ce gaz n est pas toxique, bien qu il puisse causer une asphyxie s il est présent en forte concentration. Conséquences sur la santé selon la distance du site de l accident, suite Conséquences à une exposition sur la santé d une selon heure. la distance du site de l accident. Diminution Risques à la santé Augmentation 498 m et plus Entre 498 m et 217 m Moins de 217 m Radiation thermique à Radiation thermique entre Radiation thermique à moins de 3 kw/m 2 3 et 5 kw/m 2 plus de 5 kw/m 2 Seuil de douleur pouvant être atteint après une exposition de 40 secondes Pas de mortalité Pour un niveau de radiation thermique inférieur à 1.6 kw/m 2, il n y aura pas d inconfort, même pour une exposition prolongée. Seuil de douleur pouvant être atteint après une exposition de 20 à 40 secondes Niveau suffisant pour produire une brûlure au second degré Pas de mortalité Seuil de douleur pouvant être atteint après une exposition de quelques secondes seulement Brûlures au second degré possibles en moins de 40 secondes d exposition Source : Direction de santé publique de la Montérégie Conséquences sur l environnement Sur la faune : les impacts seront similaires à ceux chez l humain. Sur la flore : possibilité de brûlures et même de destruction. Sur le sol et l eau : peu d effets. Source : Environnement Canada

3 Les scénarios d accidents industriels majeurs ZONES D EXPOSITION AVEC mesures de sécurité actives (scénario alternatif)

4 Les mesures de sécurité actives et les mesures d urgence Chez ProFlamme, nous sommes prévoyants Étant donné que nous détenons une licence d entrepreneur de la Régie du bâtiment du Québec, il est important de respecter les codes d installation, du stockage et de la manipulation du gaz propane. Pro Flamme Gaz Propane fait partie de l Association québécoise du propane (AQP) depuis plus de 10 ans. Cette association a un plan d entraide établi entre plusieurs propaniers du Québec, qui en cas d urgence, peuvent s entraider au niveau de l équipement, des camions, des grues, etc. Tous nos employés ont une formation spécialisée d emploi Québec et une formation en conseiller en intervention d urgence (CIU). Depuis les débuts, l entreprise possède un plan d urgence avec Transport Canada et présentement nous sommes sur le point de terminer un plan d urgence environnemental. SANS mesures de sécurité actives (scénario normalisé) Notre flotte de camion répond à toutes les exigences en matière d inspection de la SAAQ et de Transport Canada. Les véhicules sont soumis à des inspections annuelles ainsi qu à une inspection majeure au 5 ans. Nos 3 camions et le réservoir d entreposage possèdent tous des valves de sécurité internes et externes. Un dispositif de bris de boyau est aussi installé sur les points de chargement et de déchargement. Les camions sont munis d un dispositif d arrêt d urgence contrôlé à distance par le livreur. Toutes ces mesures de sécurités sont établies par Pro Flamme Gaz Propane pour assurer la sécurité de la population et de sa clientèle.

5 SURVOL DE L ENTREPRISE Pro Flamme Gaz Propane fête déjà son 15ième anniversaire cette année. La compagnie se spécialise principalement dans l installation de conduits, dans la réparation d appareils et dans la livraison du propane. Notre secteur d activité se situe surtout au niveau résidentiel. Depuis la crise du verglas en 1999, le nombre d usagers ne cesse d augmenter. Nous desservons aussi le secteur de la restauration, le chauffage commercial et des réservoirs pour les charriots élévateurs. Pro Flamme Gaz Propane couvre un territoire de plus de 100 kilomètres. Nos trois camions citernes assurent un service efficace 5 jours sur 7. Un service d urgence est également disponible pour les clients. Pour de plus amples renseignements sur l'entreprise, contactez Pro Flamme au ou visitez le site Internet à

6 CONSIGNES À SUIVRE LORS D'UN ACCIDENT INDUSTRIEL MAJEUR SI VOUS ENTENDEZ LA SIRÈNE D'UNE USINE OU SI VOUS ÊTES CONTACTÉ PAR LE SYSTÈME AUTOMATISÉ DE MESSAGES TÉLÉPHONIQUES, VOICI CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE : Mettez-vous immédiatement à l abri à l intérieur, à moins d avis contraire. Faites entrer les animaux domestiques s ils sont à proximité et faciles à trouver. Fermez les portes et les fenêtres ainsi que les systèmes de ventilation, de chauffage, d échangeur d air et de climatisation. Récupérez votre trousse de mesures d'urgence. Bouchez les entrées d air de la pièce où vous vous trouvez à l aide de serviettes mouillées, de pellicules de plastique et de ruban cache. Laissez vos enfants à l école ou à la garderie. Le personnel de ces établissements est informé des mesures à prendre. La sécurité des personnes se trouvant dans des endroits publics (centres commerciaux, centres de loisirs, centres d hébergement, etc.) sera assurée par le personnel de ces établissements, la police et les pompiers. Si vous êtes en véhicule, dirigez-vous hors de la zone affectée dans les plus brefs délais, tout en respectant le Code de la sécurité routière. Fermez les fenêtres, la climatisation ou le chauffage. Libérez les lignes téléphoniques pour les services d urgence. N appelez pas le 911 ou toute autre autorité pour obtenir de l information. Syntonisez la radio à la fréquence 103,1 FM (CKOD) et suivez les consignes : un avis d évacuation sera émis seulement si la situation l exige. Les médias nationaux seront également informés. Ne fumez pas afin d'éviter toute flamme ou étincelle pouvant provoquer une explosion. ATTENTION : Concernant un produit inflammable, par exemple le propane, il se pourrait que l'on vous donne la consigne d'évacuer en vous éloignant le plus rapidement possible des lieux. Vous serez informés dès que la situation sera revenue à la normale. EN CAS DE DOUTE SUR VOTRE ÉTAT DE SANTÉ, COMMUNIQUEZ AVEC : INFO-SANTÉ AU 811 LE CENTRE ANTIPOISON DU QUÉBEC AU LE 911 EN CAS D URGENCE EXTRÊME SEULEMENT

À conserver. FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs. Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE

À conserver. FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs. Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE À conserver FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE Propane IMPACTS POTENTIELS CARACTÉRISTIQUES Le propane est

Plus en détail

ayez les bons réflexes

ayez les bons réflexes En cas d accident nucléaire à la centrale de Nogent-sur-Seine, ayez les bons réflexes Document important à lire attentivement et à conserver Edition 2011 en cas D'acciDent, vous serez alertés et informés

Plus en détail

L'extincteur portatif

L'extincteur portatif L'extincteur portatif Si l avertisseur de fumée est le moyen le plus efficace pour nous sauver la vie, l extincteur n est pas à dédaigner : il peut s avérer utile dans certaines situations. Les extincteurs

Plus en détail

RISQUE D' INONDATION RUISSELLEMENT

RISQUE D' INONDATION RUISSELLEMENT RISQUE D' INONDATION RUISSELLEMENT Une inondation est une submersion plus ou moins rapide d une zone. 1 SITUATION : La commune de JASNEY est concernée par deux types d inondations (5 reconnaissances de

Plus en détail

Fiche d information sur les agents cryogènes et la glace sèche

Fiche d information sur les agents cryogènes et la glace sèche Fiche de sécurité chimique # 19 Fiche d information sur les agents cryogènes et la glace sèche Les cryogènes servent à générer des températures sous les -153 C. Ce sont des substances qui, à température

Plus en détail

Campagne. Information sur le risque nucléaire et les mesures de protection à appliquer en cas d urgence à la centrale de Gentilly-2.

Campagne. Information sur le risque nucléaire et les mesures de protection à appliquer en cas d urgence à la centrale de Gentilly-2. Campagne 2012 Information sur le risque nucléaire et les mesures de protection à appliquer en cas d urgence à la centrale de Gentilly-2 Zone de 8 km LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE Gentilly-2 La centrale nucléaire

Plus en détail

En cas d accident nucléaire à la centrale de Saint-Alban / Saint-Maurice,

En cas d accident nucléaire à la centrale de Saint-Alban / Saint-Maurice, En cas d accident nucléaire à la centrale de Saint-Alban / Saint-Maurice, ayez les bons réflexes Préfectures de l Isère, de la Loire, du Rhône et de l Ardèche. Edition 2011 Document important à lire attentivement

Plus en détail

FUITE DE GAZ. L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident.

FUITE DE GAZ. L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident. FUITE DE GAZ 1. OBJECTIFS L utilisation des gaz comprimés et du gaz naturel fait en sorte qu ils représentent pour l organisation un risque d incident. C est donc dans cette perspective que le présent

Plus en détail

Le risque industriel m

Le risque industriel m Le risque industriel m 1. Qu est-ce qu un risque industriel? Le risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel entraînant des conséquences immédiates graves pour

Plus en détail

Édition 2012. Information sécurité. Document important QUE FAIRE EN CAS D ACCIDENT À LA CENTRALE DE CIVAUX?

Édition 2012. Information sécurité. Document important QUE FAIRE EN CAS D ACCIDENT À LA CENTRALE DE CIVAUX? Édition 2012 Information sécurité Document important À CONSERVER PRÉCIEUSEMENT QUE FAIRE EN CAS D ACCIDENT À LA CENTRALE DE CIVAUX? La centrale nucléaire de Civaux La centrale nucléaire de Civaux est située

Plus en détail

Mise en application de la Loi sur les pesticides

Mise en application de la Loi sur les pesticides Chapitre 8 Mise en application de la Loi sur les pesticides Dans ce chapitre Mots-clés Après avoir étudié la matière de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Décrire les pouvoirs des agents provinciaux

Plus en détail

Rencontre thématique 3 Impacts du projet sur la santé et sécurité. 14 janvier 2013

Rencontre thématique 3 Impacts du projet sur la santé et sécurité. 14 janvier 2013 Rencontre thématique 3 Impacts du projet sur la santé et sécurité 14 janvier 2013 POINTS DE SUIVI 2 APPROBATION DU COMPTE RENDU 3 Objectifs de la rencontre Présenter l impact du projet sur la santé et

Plus en détail

DICRIM Dossier d Information Communal sur les RIsques Majeurs. tempête. Guide à conserver!

DICRIM Dossier d Information Communal sur les RIsques Majeurs. tempête. Guide à conserver! DICRIM Dossier d Information Communal sur les RIsques Majeurs inondation tempête mouvement de terrain climat T.M.D. Guide à conserver! Industriel informer, c est prévenir P. 4 Alerte et consignes P. 5

Plus en détail

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015 Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage Mercredi 24 juin 2015 Contact presse : Tél : 02.43.39.71.74/02.43.39.70.22/06.07.40.52.54 www.sarthe.gouv.fr Suivez l actualité de l'état

Plus en détail

UNE PROTECTION POUR TOUS. monde

UNE PROTECTION POUR TOUS. monde LE RÉG IME PUBL BLIC D ASSU SURA RANC E AUTO TOMO BI LE DU QU ÉBEC UNE PROTECTION POUR TOUS monde PARTOUT DANS LE est protégé? Lorsqu ils subissent des blessures dans un accident d automobile survenu au

Plus en détail

LES RISQUES MAJEURS À BAYONNE LE GUIDE DES BONS RÉFLEXES

LES RISQUES MAJEURS À BAYONNE LE GUIDE DES BONS RÉFLEXES L inondation La tempête Les risques technologiques LES RISQUES MAJEURS À BAYONNE LE GUIDE DES BONS RÉFLEXES LES RISQUES MAJEURS À BAYONNE Depuis plusieurs années, la Ville de Bayonne s implique dans la

Plus en détail

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME RÈGLES DE QUALIFICATION DES ENTREPRENEURS

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME RÈGLES DE QUALIFICATION DES ENTREPRENEURS CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME RÈGLES DE QUALIFICATION DES ENTREPRENEURS AVRIL 2013 Table des matières 1) But 2) Champ d application 3) Portée 4) Qualifications 5) Mesures

Plus en détail

Fiche signalétique SECTION 1 IDENTIFICATION

Fiche signalétique SECTION 1 IDENTIFICATION Fiche signalétique Duracool 12a Cylindre de 12 lb. Duracool 12a Cylindre de 20 lb. Fabricant: Deepfreeze Refrigerants Inc. 2695 Slough Street Mississauga Ontario L4T 1G2 Canada. SECTION 1 IDENTIFICATION

Plus en détail

SCAU 9-1-1 / TERREBONNE

SCAU 9-1-1 / TERREBONNE SCAU 9-1-1 / TERREBONNE Prise de connaissance de l emploi de préposé aux télécommunications sur appel / Préentrevue d un(e) candidat(e) Alors qu il y a beaucoup d aspects gratifiants dans le travail de

Plus en détail

Plans de mesures correctives

Plans de mesures correctives Les plans de mesures correctives décrivent les moyens que les membres de la famille ou du personnel doivent mettre en œuvre pour corriger les problèmes qui surviennent. Les plans de mesures correctives

Plus en détail

Guide du citoyen Que faire suite à un sinistre?

Guide du citoyen Que faire suite à un sinistre? Guide du citoyen Que faire suite à un sinistre? PRODUCTION ET SOURCE Remerciements Ce document est le fruit d un travail d équipe. Nous remercions tous les collaborateurs qui ont participé à sa réalisation

Plus en détail

Sachez stocker 9. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 9. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Mise hors service et enlèvement des systèmes En vertu du nouveau Règlement sur les systèmes de stockage de produits

Plus en détail

À conserver. FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs. Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE

À conserver. FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs. Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE À conserver FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs Scénarios impliquant un produit inflammable : PROPANE Propane IMPACTS POTENTIELS CARACTÉRISTIQUES Le propane est

Plus en détail

Prévention incendie mon rôle dans une évacuation. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013

Prévention incendie mon rôle dans une évacuation. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013 Prévention incendie mon rôle dans une évacuation Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013 2 Quelques responsabilités de la DPS Fournir des services conseils, de gestion

Plus en détail

TRAVAUX PAR POINTS CHAUDS

TRAVAUX PAR POINTS CHAUDS PROCÉDURE SERVICE DE LA SÉCURITÉ TRAVAUX PAR POINTS CHAUDS 1 INTRODUCTION 1.1 Cette procédure s applique à tous les travaux utilisant une flamme nue ou produisant de la chaleur ou des étincelles, notamment

Plus en détail

PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE

PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE Janvier 2014 AVANT-PROPOS Vous trouverez dans ce document les grandes lignes qui permettront de clarifier les procédures qui sont mises en place pour

Plus en détail

A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25

A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25 A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES ET DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25 Ce fascicule de crise est un document opérationnel destiné à aider les directeurs

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

Commune de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt. DOCUMENT d INFORMATION COMMUNAL sur les RISQUES MAJEURS (DICRIM) Qu est ce qu un Risque Majeur?

Commune de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt. DOCUMENT d INFORMATION COMMUNAL sur les RISQUES MAJEURS (DICRIM) Qu est ce qu un Risque Majeur? Commune de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt Dordogne DOCUMENT d INFORMATION COMMUNAL sur les RISQUES MAJEURS (DICRIM) Qu est ce qu un Risque Majeur? Chacun de nous peut être exposé sur son lieu de vie, de travail

Plus en détail

a b c d e f j o l m n k Document d Information Communal sur les Risques Majeurs numéros utiles

a b c d e f j o l m n k Document d Information Communal sur les Risques Majeurs numéros utiles numéros utiles a b c POMPIERS 18 NUMÉRO D APPEL D URGENCE EUROPÉEN 112 POLICE SECOURS 17 POLICE MUNICIPALE 04 78 03 68 68 SAMU 15 d e f MÉTÉO FRANCE 08 92 68 02 69 EDF 0 810 69 2000 GDF 0 810 69 2000 VILLE

Plus en détail

DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE

DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE Direction des ressources matérielles Adopté en comité de direction le 11 décembre 2012 DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE BUT Le but d un système efficace de cadenassage est de prévenir

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE Situer sur les plans de(s) bâtiment(s) : ANNEE SCOLAIRE 2005/2006 L emplacement des organes de coupure : GAZ.. ELECTRICITE. HT BT CAHIER ANNUEL DE SECURITE EAU... MAZOUT.. PLAN PARTICULIER de MISE EN SURETE

Plus en détail

DragoTruck Location. Histoire de l'entreprise :

DragoTruck Location. Histoire de l'entreprise : DragoTruck Location Histoire de l'entreprise : DragoTruck Location est né d une idée originale de deux frères habitants à Sofia. Leur souhait est de mettre en place un système de location de camion pour

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE Secteur Santé et Sécurité École Polytechnique Octobre 2014 GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE 1 QUE FAUT IL FAIRE EN CAS D URGENCE? 2 En cas d urgence

Plus en détail

GUIDE DES PREMIERS INTERVENANTS D URGENCE VÉHICULES ET STATIONS DE GAZ NATUREL

GUIDE DES PREMIERS INTERVENANTS D URGENCE VÉHICULES ET STATIONS DE GAZ NATUREL GUIDE DES PREMIERS INTERVENANTS D URGENCE VÉHICULES ET STATIONS DE GAZ NATUREL Ce produit est rendue possible grâce à une contribution financière de Ressources naturelles Canada. 1. Propriétés du gaz naturel

Plus en détail

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010.

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Qu est-ce qu un danger? La signification du mot danger peut porter à confusion puisque les définitions combinent souvent le danger

Plus en détail

Exercices financiers particuliers, paiement provisoire et estimation des bénéfices Capsule de formation 5

Exercices financiers particuliers, paiement provisoire et estimation des bénéfices Capsule de formation 5 Exercices financiers particuliers, paiement provisoire et estimation des bénéfices Capsule de formation 5 Mai 2014 Traitement des données financières Table des matières 1. Exercices financiers particuliers...

Plus en détail

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes PL/PL/SIPPT/200802784RA.9990

Votre lettre du Vos références Nos références Annexes PL/PL/SIPPT/200802784RA.9990 Note à Mesdames et Messieurs les Fonctionnaires généraux(ales). Votre lettre du Vos références Nos références Annexes PL/PL/SIPPT/200802784RA.9990 Objet : Sécurité: Plan interne d urgence 1. INTRODUCTION

Plus en détail

La centrale nucléaire de Fessenheim est une usine de production d électricité dont le combustible

La centrale nucléaire de Fessenheim est une usine de production d électricité dont le combustible Que faire en cas d accident à la centrale nucléaire de FESSENHEIM La centrale nucléaire de Fessenheim est une usine de production d électricité dont le combustible est de l Uranium 235 qui, lors de sa

Plus en détail

LE CHLORE L intervention et le Règlement sur les urgences. environnementales. Québec Avril 2008

LE CHLORE L intervention et le Règlement sur les urgences. environnementales. Québec Avril 2008 LE CHLORE L intervention et le Règlement sur les urgences Québec Avril 2008 environnementales. Robert Reiss, B.Sc. Chimie appliquée Responsable aux opérations d urgence Section Urgences Environnementales

Plus en détail

WWW.AIPALS.COM WWW.AIPALS.COM

WWW.AIPALS.COM WWW.AIPALS.COM D O C U M E N T U N I Q U E G U I D E D A I D E D É V A L U A T I O N D E S R I S Q U E S AIPALS 2015 Conception/Mise à jour : AIPALS Santé au Travail / Novembre 2015 Crédits photo : Fotolia, Eric Audras/PhotoAlto

Plus en détail

Le Plan Particulier d Intervention (PPI) ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS

Le Plan Particulier d Intervention (PPI) ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Photographie : exercice d entraînement en 2013 Prévention PRÉFET DE LA SOMME 650 m ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Le Plan Particulier d Intervention (PPI) La conduite à tenir au sein de l espace industriel

Plus en détail

PRÊT À PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE

PRÊT À PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE PRÊT À INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE INCENDIE DE FORÊT TORNADE PLAN FAMILIAL D URGENCE Une bonne préparation aux situations d urgence

Plus en détail

Votre sécurité. Utilisez avec. précaution

Votre sécurité. Utilisez avec. précaution Votre sécurité et les RÉFRIGÉRATEURS au propane Utilisez avec précaution Le propane est une source d énergie pratique et sûre, à la condition de respecter certaines règles de sécurité élémentaires. Pour

Plus en détail

Anatomie d un sinistre

Anatomie d un sinistre Anatomie d un sinistre Automne 2007 Cette présentation permettra à nos membres de bien comprendre comment des incidents peuvent devenir des sinistres et même donner lieu à des poursuites. Si elles comprennent

Plus en détail

La sécurité est l affaire de tous!

La sécurité est l affaire de tous! Document d Informatiion Communall sur lles Riisques Majeurs OUILLON Notre commune n est, hélas, pas à l abri de catastrophes naturelles ou industrielles. Le dossier départemental des risques majeurs (DDRM)

Plus en détail

LE RISQUE INDUSTRIEL I. QU'EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL?

LE RISQUE INDUSTRIEL I. QU'EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? LE RISQUE INDUSTRIEL I. QU'EST-CE QUE LE RISQUE INDUSTRIEL? Le risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves

Plus en détail

6301 8856 11/2001 FR Pour l utilisateur. Notice d utilisation. Chaudière spéciale fioul/gaz Logano GE515. Lire attentivement avant utilisation SVP

6301 8856 11/2001 FR Pour l utilisateur. Notice d utilisation. Chaudière spéciale fioul/gaz Logano GE515. Lire attentivement avant utilisation SVP 6301 8856 11/2001 FR Pour l utilisateur Notice d utilisation Chaudière spéciale fioul/gaz Logano GE515 Lire attentivement avant utilisation SVP Préface Remarque Cet appareil répond aux exigences de base

Plus en détail

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention Fonction Publique Territoriale Centre de Gestion de Maine et Loire Service Hygiène & Sécurité Fiche n 82 Création : Mai 2013 Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) :

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE INSPECTION DE L EDUCATION NATIONALE SARREGUEMINES EST ANNEE SCOLAIRE 20 / 20 6 rue Claire Oster - 57216 Sarreguemines Tél. : 03.87.95.13.87 Fax.: 03.87.95.61.96 CAHIER ANNUEL DE SECURITE PLAN PARTICULIER

Plus en détail

Saint-Jean-de-monts. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. Chers concitoyens,

Saint-Jean-de-monts. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. Chers concitoyens, 2013 Document d Information Communal sur les Risques Majeurs Saint-Jean-de-monts Chers concitoyens, Le Département de la Vendée et la Commune de Saint-Jean-de-Monts ont connu en décembre 1999 et février

Plus en détail

Services de garde en milieu scolaire

Services de garde en milieu scolaire Services de garde en milieu scolaire Planifier Consulter Informer Organiser Collaborer Services éducatifs - Jeunes 1 Mise en garde : Le présent document ne remplace pas le plan de mesures d urgence de

Plus en détail

Guide d information et de prévention

Guide d information et de prévention Guide d information et de prévention à conserver! l établissement concerné Ugitech Préfet de la Savoie 1 Guide d'information et de prévention Une priorité : votre sécurité Les établissements industriels

Plus en détail

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Albens, PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE : La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation,

Plus en détail

LES RISQUES MAJEURS. Document à conserver

LES RISQUES MAJEURS. Document à conserver LES RISQUES MAJEURS Document à conserver Abordons ensemble, les cinq risques majeurs auxquels nous sommes exposés à Saint-Amarin. LES RISQUES NATURELS Inondation...... pages 1-2 Crue torrentielle... pages

Plus en détail

l assurance vie entière

l assurance vie entière Solutions de protection Votre guide sur l assurance vie entière de la Standard Life Vers une meilleure retraite Accroître. Protéger. Apprécier. Léguer. Bonjour. La vie offre peu de garanties; comment donc

Plus en détail

Coupage mécanisé. Des solutions en équipement, consommables et services pour maximiser votre productivité. www.airliquide.ca

Coupage mécanisé. Des solutions en équipement, consommables et services pour maximiser votre productivité. www.airliquide.ca Coupage mécanisé Des solutions en équipement, consommables et services pour maximiser votre productivité www.airliquide.ca Vous pouvez compter sur les connaissances et l expérience d Air Liquide pour optimiser

Plus en détail

Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité

Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité O.R.SE.C. - P.P.I. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Face aux risques technologiques Soyez acteur de votre sécurité P.P.I. > Plan Particulier d Intervention Direction

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées) :

PLAN DE PREVENTION. Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées) : PLAN DE PREVENTION ETABLISSEMENT SCOLAIRE Nom de l'établissement scolaire : Adresse : Téléphone : Nom du chef d'établissement : Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées)

Plus en détail

PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE

PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE Définition Il s'agit d'une série intégrée de mesures qui permettent de vous préparer à répondre aux situations d'urgence et à reprendre

Plus en détail

3. MARCHANDISES DANGEREUSES À TRANSPORTER SANS TARDER

3. MARCHANDISES DANGEREUSES À TRANSPORTER SANS TARDER CIRCULAIRE NO. DG-1 Instructions pour la manutention sécuritaire des wagons de marchandises dangereuses retenus en cours de route sur le domaine du chemin de fer En vigueur : le 30 juin 2005 Nota : La

Plus en détail

Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP

Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP Données techniques Ce service permet de bénéficier d une installation, d une reconfiguration ou d une installation

Plus en détail

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.)

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) ANNEE 20.../20... Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) Nom de l école :... Circonscription :... N RNE :... Tél :...Mail :... D.U.E.R. à envoyer à : - l'ien - la

Plus en détail

CIRCULAIRE NO. DG-2. Instructions pour le transbordement de marchandises dangereuses en vrac sur le domaine du chemin de fer

CIRCULAIRE NO. DG-2. Instructions pour le transbordement de marchandises dangereuses en vrac sur le domaine du chemin de fer CIRCULAIRE NO. DG-2 Instructions pour le transbordement de marchandises dangereuses en vrac sur le domaine du chemin de fer En vigueur : le 30 juin 2005 1. GÉNÉRALITÉS Les présentes instructions s appliquent

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

AdAptAteur téléphone 2 GuIde d InStAllAtIon et Mode d emploi

AdAptAteur téléphone 2 GuIde d InStAllAtIon et Mode d emploi Adaptateur Téléphone 2 GUIDE D INSTALLATION et MODE D EMPLOI 2 Sommaire Mises en garde générales et consignes de sécurité 5 Introduction 8 Présentation de l Adaptateur Téléphone 2 9 Installation 11 Activer

Plus en détail

Toujours respecter les distances minimum des matériaux combustibles et des matières inflammables.

Toujours respecter les distances minimum des matériaux combustibles et des matières inflammables. MANUEL DE L UTILISATEUR ET INSTRUCTIONS D UTILISATION Remarque : Il est important de lire et de suivre les instructions d utilisation. Gardez le manuel de l utilisateur dans un endroit sûr aux fins de

Plus en détail

La gestion des risques en sécurité incendie. Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec

La gestion des risques en sécurité incendie. Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec La gestion des risques en sécurité incendie Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec Par: Emanuelle Marinier, agente technique Présenté par: Derry Spence, chef

Plus en détail

Nos services en rapport au Règlement sur les urgences environnementales (RUE)

Nos services en rapport au Règlement sur les urgences environnementales (RUE) Nos services en rapport au Règlement sur les urgences environnementales (RUE) Contenu Présentation de l équipe MRI et secteurs d activités Services relatifs au RUE Présentation de l équipe Un savoir DIVERSIFIÉ

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCES CERTIFICATIONS FORESTIÈRES (ISO 14001 / PGES) SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

GUIDE DE RÉFÉRENCES CERTIFICATIONS FORESTIÈRES (ISO 14001 / PGES) SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL GUIDE DE RÉFÉRENCES CERTIFICATIONS FORESTIÈRES (ISO 14001 / PGES) SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL EXIGENCES 2015-2016 FOURNISSEURS DE SERVICES Préparé par : Comité SGO Dernière mise à jour : Mars 2013 EXIGENCES

Plus en détail

Commune de Rosbruck. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM

Commune de Rosbruck. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM Commune de Rosbruck Document d Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM 1) Editorial «Informer et sensibiliser nos administrés» La sécurité des habitants de Rosbruck est l une des préoccupations

Plus en détail

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Dans cet ouvrage, les génériques masculins sont utilisés sans discrimination et uniquement pour alléger le texte. Toute reproduction doit être autorisée

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION COMMUNAL DES RISQUES MAJEURS (D.I.C.R.I.M.) Commune de NIEDERHERGHEIM

DOCUMENT D INFORMATION COMMUNAL DES RISQUES MAJEURS (D.I.C.R.I.M.) Commune de NIEDERHERGHEIM DOCUMENT D INFORMATION COMMUNAL DES RISQUES MAJEURS (D.I.C.R.I.M.) Commune de NIEDERHERGHEIM Mise à jour : 20 avril 2009 LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIÈRES DANGEREUSES La commune de Niederhergheim est

Plus en détail

Ce document devra être réactualisé en début de chaque année

Ce document devra être réactualisé en début de chaque année Plan Particulier de Mise en Sûreté. À l attention des Directeurs d école et des chefs d établissements scolaires Ce document devra être réactualisé en début de chaque année Patrick Langlois I.H.S. Jean-Joël

Plus en détail

1.1 À qui la FCEI fait-elle référence par l utilisation du terme «agent autorisé»?

1.1 À qui la FCEI fait-elle référence par l utilisation du terme «agent autorisé»? Réseau de distribution 1. Référence : FCEI, Tableau comparatif, 1. Définitions «En accord, suggestion : À l exclusion de Gaz Métro ou tout agent autorisé, nul ne peut, à aucun moment, ni d aucune façon,

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS Décret no 2001-1016 du 5 novembre 2001 Article L. 230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

LES PRODUITS DANGEREUX

LES PRODUITS DANGEREUX Fiche n 8 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LES PRODUITS DANGEREUX Attention : risques en stock L'imprimeur manipule des produits susceptibles de provoquer des incendies, des intoxications, ou encore des

Plus en détail

Fiche de données de sécurité conf. 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité conf. 91/155/CEE Date : 14.1.2005 Page : 1/5 Dénomination commerciale : 1. Désignation de substance/de préparation et d entreprise Indications concernant le produit : Dénomination commerciale : Référence : 42,0510,0002

Plus en détail

ACIDE CHLORHYDRIQUE (37 %) Scénarios impliquant un produit toxique : FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs

ACIDE CHLORHYDRIQUE (37 %) Scénarios impliquant un produit toxique : FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs À conserver FICHE D INFORMATION sur la gestion des risques d accidents industriels majeurs Scénarios impliquant un produit toxique : ACIDE CHLORHYDRIQUE (37 %) Acide chlorhydrique (37%) CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

UTILISATION DE CE GUIDE MISE EN GARDE D UN APPEL

UTILISATION DE CE GUIDE MISE EN GARDE D UN APPEL UTILISATION DE CE GUIDE Ce guide contient des instructions sommaires relatives aux fonctions fréquemment utilisées du téléphone SUPERSET MC 401. Plusieurs de ces fonctions sont activées au moyen des touches

Plus en détail

LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES?

LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES? LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES? Le risque de transport de matières dangereuses est consécutif à un accident se produisant

Plus en détail

Contrat de maintenance Informatique

Contrat de maintenance Informatique Contrat de maintenance Informatique Réalisé par Info Tools Solutions : Etudes et conseils en informatique Contrat de maintenance informatique Entre les soussignées : Info Tools Solutions études et conseils

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE P.P.S.P.S. Indice Date Nature de la modification Rédacteur 00 Emission initiale

PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE P.P.S.P.S. Indice Date Nature de la modification Rédacteur 00 Emission initiale Du bon sens et un peu de temps Entreprise Nom Logo PLAN PARTICULIER DE SECURITE ET DE PROTECTION DE LA SANTE P.P.S.P.S. Chantier Nom de l opération Adresse du chantier: Période d'exécution: Lot : Maître

Plus en détail

Panneau solaire flexible

Panneau solaire flexible Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 07/06 Panneau solaire flexible Code : 110268 Cette notice fait partie du produit. Elle contient des informations importantes concernant son utilisation.

Plus en détail

LE DETECTEUR CO WIZMART VOUS ALERTE BIEN AVANT QUE LE NIVEAU CRITIQUE SOIT ATTEINT

LE DETECTEUR CO WIZMART VOUS ALERTE BIEN AVANT QUE LE NIVEAU CRITIQUE SOIT ATTEINT DETECTEURS GAZ SERIE NB 920 MANUEL UTILISATEUR Détecteurs GAZ TECHNOLOGIE wizmart CAPTEUR SEMI CONDUCTEUR Garantie 5 ANS NB-920L détecteur de GAZ PROPANE NB-920N détecteur de GAZ NATUREL Le danger :ces

Plus en détail

Ensemble des activités contribuant à simplifier votre vie quotidienne en vue :

Ensemble des activités contribuant à simplifier votre vie quotidienne en vue : Conférence Débat «Créer et entreprendre dans les services à la personne» Catherine Romuald, Inspectrice du travail Chargée du Service Développement de l emploi Des services qui facilitent la vie Ensemble

Plus en détail

Présentation du site Activités s / risques de l établissement Consultation du CHSCT FRANGAZ Centre Emplisseur de Port-La Nouvelle Avenue Adolphe Turrel 11210 PORT-LA NOUVELLE Chef d établissement : Jean-François

Plus en détail

Lignes directrices sur la vidéosurveillance

Lignes directrices sur la vidéosurveillance Lignes directrices sur la vidéosurveillance Introduction La surveillance des lieux publics a rapidement augmenté au cours des dernières années. Cette croissance est en grande partie attribuable aux progrès

Plus en détail

Tiers fournisseurs de services en sécurité des données

Tiers fournisseurs de services en sécurité des données Plusieurs entreprises impartissent les services de gestion et de contrôle de certains ou de tous leurs systèmes d information, de leurs réseaux ou des mécanismes de stockage des données à des fournisseurs

Plus en détail

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ASSURANCE VTT Comment choisir les protections d assurance pour votre véhicule tout-terrain

GUIDE PRATIQUE DE L ASSURANCE VTT Comment choisir les protections d assurance pour votre véhicule tout-terrain Comment choisir les protections d assurance pour votre véhicule tout-terrain Chasse, pêche ou simple randonnée, le véhicule tout-terrain est utilisé par des milliers d adeptes au Québec. Si l utilisation

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Le prix Les prix communiqués en EUROS peuvent changer sans préavis, sauf à partir du moment où les arrhes ont été versées dans les 15 jours

Plus en détail

Chaque lot de ce cahier des charges fera l objet d une proposition détaillée et dissociée des autres lots.

Chaque lot de ce cahier des charges fera l objet d une proposition détaillée et dissociée des autres lots. du contrôle périodique, de l entretien et de l éventuelle fourniture ou remplacement d extincteurs et autres prestations de sécurité incendie Date diffusion : novembre 2010 du contrôle périodique, de l

Plus en détail

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR FASCICULE C LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR TABLE DES MATIÈRES 1. LA GESTION DU PATRIMOINE LORSQUE LE TUTEUR DATIF ASSURE LES DÉPENSES DE L ENFANT 5 1.1. Pouvez-vous

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants.

Solvants au Travail. Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Solvants au Travail Guide pour travailler en sécurité avec les solvants. Qu est-ce qu un solvant? De nombreux produits chimiques utilisés pour dissoudre ou diluer d autres produits ou matériaux sont appelés

Plus en détail

Utilisation des gaz comprimés au Département de physique. - Information - Formation - Prévention - Intervention

Utilisation des gaz comprimés au Département de physique. - Information - Formation - Prévention - Intervention Utilisation des gaz comprimés au Département de physique - Information - Formation - Prévention - Intervention Avant d utiliser une bouteille - Fixer solidement la bouteille à un mur ou autre emplacement

Plus en détail

ESSONNE TÉLÉASSISTANCE

ESSONNE TÉLÉASSISTANCE ESSONNE TÉLÉASSISTANCE UNE CENTRALE D ÉCOUTE 24 heures sur 24 7 jours sur 7 www.essonne.fr Édito Partenaire de la vie quotidienne des Essonniens, le Conseil général a mis en place un dispositif de téléassistance

Plus en détail