Directives relatives au règlement de l examen professionnel. Transitaire avec brevet fédéral

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Directives relatives au règlement de l examen professionnel. Transitaire avec brevet fédéral"

Transcription

1 Directives relatives au règlement de l examen professionnel Transitaire avec brevet fédéral à partir du 30. aôut 2012 Organe responsable SPEDLOGSWISS Association suisse des transitaires et des entreprises de logistique Secrétariat de l examen SPEDLOGSWISS Association suisse des transitaires et des entreprises de logistique Elisabethenstrasse Basel Téléphone / Fax

2 Table des matières 1 Introduction But des directives Examen Expérience professionnelle Procédure administrative Frais Déroulement de l examen Epreuves d examen Attribution des notes Résultat de l examen Brevet fédéral Prise de connaissance Entrée en vigueur et validité Annexe: Domaines de thèmes et contenus d examen... 7 Dans le document suivant, seule la forme masculine est employée pour une meilleure lisibilité. Il va de soi qu elle englobe les personnes de sexe féminin. 2

3 1 Introduction 1.1 But des directives Les présentes directives relatives à l examen professionnel de transitaire complètent le règlement de l examen. Ces directives doivent permettre aux candidats de se préparer à l examen avec soin et de manière ciblée. La commission d examen remodèlera les présentes directives si nécessaire et les adaptera aux exigences. 2 Examen 2.1 Expérience professionnelle La date de référence est la date de clôture des inscriptions à l examen. 2.2 Procédure administrative Le règlement d examen et les directives ainsi que les formulaires et documents d inscription à l examen final peuvent être téléchargés gratuitement sur le site Web de SPEDLOGSWISS (www.spedlogswiss.ch). L inscription à l examen final se fait auprès du secrétariat. Le secrétariat est également à disposition pour toute demande d information. 2.3 Frais La taxe d examen inclut les prestations suivantes: - Les élucidations de la commission d examen pour l admission à l examen - L examen La réglementation sur les frais peut être obtenue auprès du secrétariat de SPEDLOG-SWISS. Le candidat peut se retirer sans raisons valables jusqu à 60 jours avant le début de l examen (ch du règlement). La personne se retirant plus tard sans raisons valables n a aucun droit au remboursement du montant payé (ch du règlement). Les réclamations adressées à l OFFT ou au Tribunal administratif fédéral sont payantes. Taxes lors d un retrait de l examen final Les candidates et candidats qui, après inscription, se retirent dans les délais applicables ou doivent se retirer de l examen final après la décision d admission pour des motifs excusables ont droit au remboursement du montant versé moyennant déduction des frais causés. 3

4 2.4 Déroulement de l examen Publication La publication s effectue conformément aux ch et 3.12 du règlement d examen. Inscription L inscription écrite doit être transmise au secrétariat dans les délais et à l aide du formulaire d inscription officiel, accompagnés des documents requis. Les inscriptions, annexes incluses, sont conservées au secrétariat. Délais Concernant l examen final, les délais suivants s appliquent 5 mois avant le début de l examen Publication 4 mois avant le début de l examen Délai d inscription 3 mois avant le début de l examen Décision d admission 2 mois avant le début de l examen Envoi de la convocation à l examen 30 jours avant le début de l examen Délai pour les demandes de récusation à l encontre des experts Moyens auxiliaires Les instructions précises concernant l examen final sont adressées aux candidats avec la convocation. 2.5 Epreuves d examen Les qualifications et compétences nécessaires pour l examen peuvent être acquises et/ou approfondies dans des cours de préparation. Pour la préparation à l examen, il faut compter en supplément un certain temps de préparation autonome de la matière d examen. Les contenus détaillés figurent à l annexe 4 Domaines de thèmes et contenus d examen, pages L examen prévoit les épreuves et durées suivantes: Epreuve Ecrit Orale Pondération 1 Expédition opérative et logistique 120 min. 1 2 Etude de cas 180 min. 2 3 Expédition opérative et logistique 30 min. 1 4 Communication et conduite 30 min. 1 Total 360 min. 300 min. 60 min. Les différentes épreuves ainsi que leurs évaluations respectives sont décrites ci-après. Fondamentalement, les expertes et experts se fondent, pour formuler les questions, sur les exigences de la pratique professionnelle. Les tâches et les questions d examen examinent en premier lieu l aptitude à appliquer les connaissances professionnelles et les capacités à des situations concrètes se rapportant à la pratique. 4

5 Expédition opérative et logistique (écrit) Description Evaluation Cette partie de l examen comprend une épreuve écrite sur divers thèmes de la pratique professionnelle de l expédition opérative et de la logistique. Les documents écrits sont corrigés et évalués par deux experts. Etude de cas (écrit) Description Evaluation Il s agit dans cette partie de l examen de traiter de situations complexes multi-thèmes tirées de la pratique professionnelle. Pour ce faire, il faut élaborer, analyser ou optimaliser des stratégies d action ainsi que des instruments de conduite et de travail pour des activités typiques dans l entreprise. Grâce à l étude de cas, le candidat montre qu il est en mesure d analyser les thèmes du domaine de l expédition opérative et de la logistique se rapportant à la rentabilité, la qualité, la sécurité et la compatibilité avec l environnement et d en déduire des mesures pour leur optimisation. Exigences selon les objectifs pédagogiques ci-après: - Expédition opérative et logistique - Commerce extérieur - Organisation de l exploitation - Marketing et vente Les documents écrits sont corrigés et évalués par deux experts. Expédition opérative et logistique (oral) Description Evaluation Cette partie de l examen comprend un entretien professionnel avec deux experts sur diverses questions du domaine de travail de l expédition et de la logistique opérative. Exigences selon les objectifs pédagogiques ci-après: - Expédition opérative et logistique L évaluation des compétences professionnelles porte sur la capacité à résoudre les problèmes et à relier les contenus, en justifiant et en argumentant. Communication et conduite (oral) Description Evaluation Cette partie de l examen comprend un entretien professionnel avec deux experts sur diverses situations d exploitation dans les domaines communication et conduite dans l environnement de l expédition opérative et de la logistique. Exigences selon les objectifs pédagogiques ci-après: - Module de base SSC Développement personnel et conduite des collaborateurs - Organisation de l exploitation, objectifs pédagogiques Dans cette partie de l examen est appréciée la capacité de se comporter correctement avec la clientèle dans des situations d exploitation et de résoudre des problèmes. En plus de l exactitude en la matière sont examinées et appréciées notamment les compétences de méthodes, sociales et personnelles telles que l aptitude à motiver, à argumenter et à communiquer, et la créativité. Les exigences détaillées sur la matière d examen sont décrites en annexe. 5

6 2.6 Attribution des notes La commission d examen décide, lors d une séance, de l attribution définitive des notes. Un représentant ou une représentante de l Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie est invité/e à ladite séance. 2.7 Résultat de l examen A la fin de la séance de notes, la commission AQ adresse les résultats à tous les candidats ayant réussi l épreuve Brevet fédéral Le secrétariat d examen commande les certificats professionnels à l OFFT et les fait parvenir aux candidats/es ayant réussi l examen. 2.9 Prise de connaissance Les candidates et candidats n ayant pas réussi l examen final ont le droit de consulter leur examen final. 3 Entrée en vigueur et validité Les présentes directives d examen entrent en vigueur le 15 août Elles sont basées sur le règlement d examen en vigueur. Président de la commission d examen Paul Nicolet Membre de la commission d examen Rudolf Scheidegger 6

7 4 Annexe: Domaines de thèmes et contenus d examen (se rapportent aux parties d examen 1 4 des directives, page 4) 1. Expédition opérative et logistique 2. Commerce extérieur 3. Organisation de l exploitation 4. Marketing et vente 1. Expédition opérative et logistique 1. Expédition opérative et logistique Objectifs de prestations 1.1 Expédition internationale et logistique Bases de la logistique Logistique d entreposage et de transport, concepts internationaux Organiser et diriger la chaîne logistique intégrale du producteur au consommateur Organiser, diriger et contrôler les flux de marchandises et d informations de l obtention jusqu au dernier support, y compris l élimination Décrire l entreposage, les systèmes techniques d entreposage, les concepts internationaux, l emballage et les récipients Citer les éléments les plus importants d un logiciel opératif et expliquer les possibilités d un lien électronique avec le client (EDI) y c. le Tracking et le Tracing Taxonomie Introduction SCM Obtention/production/distribution/élimination Organisation de la logistique Key Performance Index, Indicator (KPI) JiT / JiS / Kanban CPFR, ECR CRM Customer Relations Management SCOR Interface de logistique de transport Transport, transbordement, entreposage Déroulement des ordres, message standard, message code barres, soutien TI, possibilités et limites, statut des envois, problématique des interfaces 7

8 1. Expédition opérative et logistique Introduction à l expédition Objectifs de prestations Expliquer la structure de la branche de l expédition, les particularités de l expédition, SCM et logistique du point de vue d un fournisseur de services logistiques (FSL) Taxonomie Mise au concours d un FSL (marche à suivre, méthode) Structure des prix, genres de tarif et dispositions tarifaires Transport de marchandises dangereuses Incoterms Structure et évolution du trafic Développement et gestion d une Tradelane Décrire l organisation de l expédition en Suisse et à l étranger Réseaux, agents, etc. Développement et tendances Observer et déceler les tendances dans la branche et son environnement et en déduire les mesures pour son propre domaine Développement et tendances Revues de la branche, Internet/Infos SPEDLOGSWISS Décrire les bases et les dispositions du domaine des transports Risques opératifs, ODT (ordonnance sur la durée du travail) Expliquer les directives de Compliance Bases et notions, risques Sensibilisation, conséquences Décrire les dispositions du droit suisse de la concurrence/ des cartels Economie libre de marché, empêchement d arrangements Attribuer les dispositions de sécurité aux diverses formes de trafic CTPAT Known Shipper Concept, Known Consignor, mandataire réglementé (transitaire, transporteur) Transporter et distribuer les marchandises en protégeant l environnement compte tenu de la conscience écologique et d émissions réduites ISO 14001, Taxe CO 2 Green Logistics, vignette EURO, bourse du transit alpin, livre blanc de l UE 2050, solution de la branche environnement de SPEDLOGSWISS Elaborer et traiter les mises au concours (Tendermanagement) Potentiel d ordre Estimer les risques Conditions cadres Mode de procéder et méthodologie 8

9 1. Expédition opérative et logistique Objectifs de prestations Douane Expliquer les dédouanements (y c. impôts, redevances douanières, dédouanement UE) à l importation, l exportation et en transit Taxonomie Décrire le sens et le but de l AEO suisse AEO Trafic maritime Reconnaître, décrire et utiliser les tendances, évolutions et risques en rapport avec la chaîne intégrale de transport Trafic aérien Reconnaître, décrire et utiliser les tendances, évolutions et risques en rapport avec la chaîne intégrale de transport Trafic terrestre européen Reconnaître, décrire et utiliser les tendances, évolutions et risques en rapport avec la chaîne intégrale de transport Applications douanières (TARES, e-dec, webentry, NCTS) principe de l auto-déclaration, conséquence d une fausse déclaration Tendances/évolutions Approfondissement et actualités sur le trafic maritime Navigation intérieure, navigation de ravitaillement et navigation de ligne Navigation de conteneurs Navigation conventionnelle Navigation durable (Green Shipping) Emballage, marquage Types de bateaux, genres de transbordements Documents CTPAT/IMO/MARPOL Organisation du trafic aérien Hub and Spoke, trafic de remplacement du trafic aérien, Sea/Air, Tarifs et plans de vol TI dans le trafic aérien, Marchandises dangereuses, Lettre de transport aérien, Rôle du transitaire, Groupage de trafic aérien, Affaire KEP Formation des prix (bases tarifaires, genres de tarifs) Concept de l expéditeur connu (Known Shipper) Calcul et compensation des émissions, Carbon Management Organisation des trafics routiers et par le rail, Trafic terrestre national et international Formes de production de l expédition par camions Trafics de systèmes et de ligne Trafic combiné (rail, route) comparaison des émissions des moyens de transport 9

10 1. Expédition opérative et logistique 1.2 Droit et gestion des risques Objectifs de prestations Bases juridiques Expliquer et appliquer les grandes lignes du droit privé suisse, la doctrine des contrats, le droit de l expédition et les droits nationaux et internationaux des transports en particulier Droit de l expédition Reconnaître, éviter, minimiser, transférer et/ou assurer les risques contractuels et opérationnels dans l affaire d expédition Droit régissant les marchandises Taxonomie Partenaire du marché, offres et concepts Particularités de la Suisse par rapport à l Europe et aux marchés globaux, AEO Genres de contrats, subdivision du régime juridique, Naissance d une obligation, etc. Risques opérationnels, marchandises dangereuses, genres de risques, assurance de transport, Assurances de transport/ responsabilité du transitaire, Traitement des dommages/réclamations Expliquer le sens de l assurance de transport Contenu, couverture, dommages Citer et appliquer les conditions générales de l Association suisse des transitaires et des entreprises de logistique Décrire le droit suisse de l expédition et résoudre des cas juridiques simples CG de SPEDLOGSWISS Responsabilité, domaines d activité Remplacement de dommages Expliquer l importance des incoterms dans les affaires d expédition Connaître les bases et expliquer les interconnexions avec les chances de gestion du trafic du point de vue du transitaire Appliquer les grandes lignes des bases juridiques nationales et internationales pour les divers genres de transport Appliquer les bases juridiques nationales et internationales, en particulier dans le domaine des transports routiers Décrire les liens et la délimitation d affaires fondamentales et de contrats de transport Transport de marchandises par la route et le rail; transport de marchandises par voie aérienne, par mer, multimodal; services KEP Mode de considération lié et application pratique en particulier dans le domaine de la logistique de contrat ou la direction des Supply Chains Accord pour l unification de prescriptions déterminées sur le transport dans les transports internationaux (champ d application, réglementa- 10

11 1. Expédition opérative et logistique Objectifs de prestations Reconnaître, éviter, minimiser, transférer et/ou assurer les risques contractuels dans les affaires de transporteur Taxonomie tion de la responsabilité) Protection d assurance Décrire le sens de l assurance de transport Contenu, couverture Safety & Security Citer les lois, prescriptions et réglementations déterminantes pour sa propre entreprise ou domaine se rapportant à la sécurité au travail, la sécurité dans l exploitation, la protection de la santé et de l environnement et élaborer, optimiser et réaliser des propositions de transposition à l intention de l autorité supérieure Droit des marchandises dangereuses Décrire les règlements et réglementations de responsabilité du droit sur les marchandises dangereuses Bases légales CFST, MSST, CNAPro: SBA 152.d, Checklistes CNA GGGV Ordonnance sur les préposés aux marchandises dangereuses ADR/SDR, RID/RSD, ADN, IMDG-Code IATA-DGR (ICAO-TI) 11

12 2. Commerce extérieur 2. Commerce extérieur Objectifs de prestations Taxonomie 2.1 Economie extérieure Décrire les principes et les règles de l OMC et de l OMD Clause de la nation la plus favorisée, principe d indigénat, transparence, etc.; GATT, GATS, TRIPS, Tâche de la l OMD en grandes lignes Profiter des informations du SECO, de l AFD, de l AFC et de l OSEC ainsi que des chambres de l industrie et du commerce Expliquer les principes et l importance de la politique économique extérieure suisse Sources d informations, valeur des informations, description des organisations Tâches, principes, valeur en comparaison internationale, volumes, branches de l exportation, Expliquer la stratégie de l économie extérieure suisse Stratégie actuelle de la Suisse (Confédération, SECO), Contenu de la stratégie, formes de stratégie telles que l actualité des accords de libreéchange Décrire les zones économiques les plus importantes telles que l UE, l AELE et leurs particularités Grandes lignes des organisations et tâches les plus importantes Reconnaître et décrire les risques dans le commerce extérieur Décrire le contenu et le but des documents les plus importants de commerce, transport, entreposage, assurance, origine, douane et TVA 2.2 Financement Appliquer l encaissement documentaire ainsi que son déroulement et décrire les bases contractuelles et légales Apprécier et appliquer les accréditifs et garanties ainsi que leur déroulement et décrire les bases contractuelles et légales Encaissement documentaire, remboursement de la valeur de marchandises Accréditif documentaire Garanties contractuelles 12

13 3. Organisation de l exploitation Organisation de l exploitation 3.1 Organisation du déroulement 3.2 Communication interne et externe Objectifs de prestations Structurer les déroulements de travaux, les évaluer, les optimiser et les adapter aux conditions modifiées Effectuer une analyse de fonctionnement et en déduire des mesures de rationalisation Elaborer et appliquer des instructions de travail standardisées (Standard Operating Procedures) Taxonomie Relevé, documentation et analyse de processus, technique de présentation (check-liste, plan de tâches), caractéristiques des processus et coûts Méthode à 4 pas, questions d analyse, générer des idées Check-listes, ordres permanents, standardisation et délégation Donner des ordres de travail et contrôler les résultats Technique de donnée d ordres, préparation et distribution d ordres simples et complexes Questions à la réception d ordres Saisir, mesurer, évaluer les prestations et apprécier leur rentabilité K6 Notions de rentabilité, caractéristiques dans le processus de travail Planifier et transposer la collaboration avec d autres domaines ou exploitations Expliquer par des exemples pratiques les TQM dans la branche de l expédition et les transposer dans son propre domaine Structurer et transposer de façon efficiente et adaptée au niveau le flux des informations dans le domaine propre Communiquer de manière adéquate et adaptée au destinataire des informations et des états de fait déterminants à des supérieurs, collaborateurs, clients et offices externes Communiquer et négocier avec les partenaires d affaires et les offices externes Planifier, organiser et mener des entretiens et séances de manière spécifique et axée sur les participants Analyse des interfaces, genres d informations, mesures nécessaires en termes d exploitation et sociaux Analyse des interfaces, genres d informations, mesures nécessaires en termes d exploitation et sociaux Déterminer le besoin d informations, proposer un concept d informations Circuit des informations, effet de filtre, adapter l information aux destinataires Préparer les dialogues, les exécuter et mettre à jour, règles fondamentales de la communication Règles fondamentales pour des rencontres réussies, calendrier et protocole, protocole immédiat et liste de mesures 13

14 Organisation de l exploitation 3.3 Technique de négociation Objectifs de prestations Reconnaître les problèmes, souhaits et conceptions du partenaire à la négociation compte tenu des particularités spécifiques aux pays et proposer des solutions adéquates Appliquer dans les tractations et présentations une rhétorique adaptée à la situation, à la technique de négociation et à la conduite du dialogue Taxonomie Formulations des objectifs (objectif minimal / maximal), comportement dans diverses cultures et pays, orientation de la solution dans la négociation Moyens rhétoriques de style, miroirs et verbalisation Elaborer un plan de tractation avec argumentaire Plan de phases pour une tractation, argumentaire Appliquer les principes d une conduite positive des négociations Situations Win-Win, séparer les choses et les personnes Reconnaître à temps les écueils dans les dialogues et négociations et réagir de façon adéquate Décrire les particularités culturelles fondamentales et leur influence sur les dialogues et négociations Coefficient de dominance d intégration selon Werner Carrell, technique du scénario Différences culturelles, Doʼs et Dontʼs dans divers pays Se préparer aux différences culturelles et les utiliser dans le dialogue Principes de succès dans la rencontre avec d autres cultures 3.4 Conduite moderne Comprendre les exigences d une conduite moderne et en déduire les conséquences pour soi-même Comprendre la gestion du changement comme une chance et expliquer les modèles Changements dans la société, modifications Causes en faveur du changement. Modèles de changement de gestion, fonctions de l agent de changement Analyser des cas pratiques et en déduire ses propres conclusions Exemples de cas de projets de changement, exercices Elaborer un concept propre de conduite et fixer des objectifs personnels Reconnaître des situations spéciales, proposer des alternatives d action avec leur motivation Conception de conduite, fixation d objectifs personnels avec plan de mesures Comportement dans les situations difficiles, reconnaître les chances et en profiter. Reporter résolument son propre comportement 14

15 Organisation de l exploitation 3.5 Travail d équipe appliqué 3.6 Calcul des coûts et controling Objectifs de prestations Taxonomie Effectuer une analyse d équipe Techniques de diagnostic, rôles d équipes et statuts, reconnaître et classer les rituels. Elaborer un sociogramme et expliquer les limites de son application Influencer positivement des équipes Exercices d équipes, études de cas de la pratique, exercices avec observateurs et Feedback Elaborer et présenter un concept de développement d équipe K5 Planifier des buts pour le développement d équipe et en déduire des mesures, quantifier des amorces de mesures de développement d équipes Comprendre les équipes de haute performance et proposer des mesures de développement Reconnaître les facteurs de succès et les intégrer dans la planification; Proposer des mesures de développement à court et à long terme, montrer les limites de l évolution d une équipe Calculer les coûts de produits et de prestations de services Compte DB, feuille de décompte d exploitation pour un domaine particulier/ postes de coûts principaux pour un client/postes de coûts secondaires. Feuille de décompte d exploitation élargi, compte de coûts de procédure pour prestations logistiques. Recherche des processus et classement des coûts, détermination des sources de coûts Décrire les rapports et l importance du calcul des coûts dans l expédition Objectif du décompte de coûts, notions de base, budgétisation, pronostics, extrapolation, Running Forecast, Chiffres principaux BAB 15

16 4. Marketing et vente Marketing et vente Objectifs de prestations Taxonomie 4.1 Bases du marketing Citer et appliquer les notions fondamentales du marketing Notions fondamentales importantes telles que repères de marché, cycle de vie d un marché, portfolio, etc. 4.2 Offres et prestations de services 4.3 Mesures de marketing 4.4 Contact avec la clientèle et assistance à la clientèle Citer la philosophie du marketing compte tenu d objectifs écologiques et durables et les transférer dans la propre entreprise et la lier avec le marketing interne Sur la base d un concept exemplaire du marketing dans l exploitation, reconnaître et expliquer les instruments de marketing Déterminer ses propres façons de penser et les comparer et les juger avec celles des concurrents compte tenu des ressources internes Application concrète dans le domaine de travail Formuler les objectifs fondamentaux du marketing et de la vente Potentiel, volume et part du marché Effectuer des analyses de marché simples Sources d informations primaires, secondaires Gain d informations dans des marchés isolés, Analyse SWOT Montrer les possibilités de l observation du marché et planifier des mesures pratiques Structurer, motiver et évaluer les mesures de marketing sur la base de concepts de marketing conventionnels et durables Planifier et transposer des mesures de développement des ventes et de promotion Elaborer une argumentation performante pour la clientèle et l intégrer dans la documentation de vente Benchmarking interne et externe Instruments du marketing mix, infrastructure du marketing, dominance du modèle standard Foires et événements Direct Mails, documentation de vente Démarche structurée et prometteuse dans les entretiens avec la clientèle/pour la vente Comprendre la gestion des relations avec la clientèle Comprendre les rapports de l orientation des clients de l acquisition jusqu à la liaison Planifier les entretiens d information, de conseil et de vente, les exécuter et les évaluer Documentation de vente Technique d argumentation Travailler et élaborer des demandes d offres Processus structuré et systématique Recevoir professionnellement les réclamations et objections puis élaborer, documenter et évaluer des solutions axées sur l entreprise Comportement correct lors de réclamations et d objections ainsi que tirer des conclusions adéquates pour l optimisation de la qualité 16

17 17

Directives relatives au règlement de l'examen professionnel. Spécialiste de commerce international

Directives relatives au règlement de l'examen professionnel. Spécialiste de commerce international Directives relatives au règlement de l'examen professionnel Spécialiste de commerce international Organe responsable Swissmem VSIG Commerce Suisse Secrétariat de l'examen EPAH-EFCE Examens Fédéraux Commerce

Plus en détail

Directives relatives au règlement de l'examen professionnel supérieur. Cheffe de commerce international Chef de commerce international

Directives relatives au règlement de l'examen professionnel supérieur. Cheffe de commerce international Chef de commerce international Directives relatives au règlement de l'examen professionnel supérieur Cheffe de commerce international Chef de commerce international Organe responsable Swissmem VSIG Commerce Suisse Secrétariat de l'examen

Plus en détail

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Carte de compétence Compétences du nouveau profil de qualification 1. Approvisionnement 1.1 L importance de la logistique dans l économie

Plus en détail

Directives relatives au règlement de l'examen professionnel. Déclarante en douane Déclarant en douane

Directives relatives au règlement de l'examen professionnel. Déclarante en douane Déclarant en douane Directives relatives au règlement de l'examen professionnel Déclarante en douane Déclarant en douane Organe responsable SPEDLOGSWISS Secrétariat de l'examen SPEDLOGSWISS Association suisse des transitaires

Plus en détail

Spécialiste d achat/ approvisionnement

Spécialiste d achat/ approvisionnement Cours de préparation à l examen professionnel Spécialiste d achat/ approvisionnement avec brevet fédéral Scannez ce code avec votre smartphone pour plus d informations ou consultez notre site www.procure.ch

Plus en détail

AGENT COMMERCIAL DE L IMPRIMERIE BREVET FÉDÉRAL

AGENT COMMERCIAL DE L IMPRIMERIE BREVET FÉDÉRAL AGENT COMMERCIAL DE L IMPRIMERIE BREVET FÉDÉRAL Niveaux d exigences / TaxoNomie Objectifs généraux L examen d agent commercial de l imprimerie BF est divisé en cinq objectifs généraux. Les objectifs évaluateurs

Plus en détail

Réforme «Spécialiste du commerce de détail»

Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Directives relatives au déroulement des examens de validation des modules pour les futurs spécialistes du commerce de détail (Les dénominations de personnes

Plus en détail

Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert/e en opérations des marchés financiers

Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert/e en opérations des marchés financiers Commission AQ pour l examen professionnel supérieur d expert/e en opérations des marchés financiers Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert/e en opérations des marchés

Plus en détail

concernant le règlement des examens pour l examen professionnel Organe responsable UPSA, Union professionnelle suisse de l'automobile

concernant le règlement des examens pour l examen professionnel Organe responsable UPSA, Union professionnelle suisse de l'automobile Instructions pratiques concernant le règlement des examens pour l examen professionnel Coordinatrice d atelier automobile Coordinateur d atelier automobile du 20 novembre 2014 (modulaire avec examen final)

Plus en détail

Module 8. Pratique du marketing et prospection du marché. Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral. Modules 1 à 8

Module 8. Pratique du marketing et prospection du marché. Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral. Modules 1 à 8 Module 8 Pratique du marketing et prospection du marché UPSA/AGVS - LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7809.F / 11/2005 Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral Modules 1 à 8 Module 8 Pratique du

Plus en détail

Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3. 2. Des raisons stratégiques poussant à l internationalisation...4

Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3. 2. Des raisons stratégiques poussant à l internationalisation...4 Table des matières Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3 1. Des raisons environnementales poussant à l internationalisation des activités...3 2. Des raisons stratégiques poussant

Plus en détail

Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens MEM : Machines, équipements électriques et métallurgie

Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens MEM : Machines, équipements électriques et métallurgie Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens MEM : Machines, équipements électriques et métallurgie Remarques - Afin de faciliter la lecture du document, le masculin est utilisé

Plus en détail

MarKom. «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates. Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.

MarKom. «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates. Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc. MarKom «La meilleure des publicités est un client satisfait» Bill Gates Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.ch 1 Le Centre Valaisan de Perfectionnement Continu (CVPC)

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

www.sawi.com/fr Avenue Florimont 1 1006 Lausanne ➀ seelandacademy sàrl tél 032 558 30 55 2502 Bienne www.seelandacademy.ch

www.sawi.com/fr Avenue Florimont 1 1006 Lausanne ➀ seelandacademy sàrl tél 032 558 30 55 2502 Bienne www.seelandacademy.ch Par ordre de la Confédération suisse (Office fédéral de la Formation professionnelle et de la Technologie OFFT, la Publicité Suisse PS en partenariat avec la Publicité Romande organisent l examen professionnel

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

Manuel. Examen professionnel. d agent de transports par route

Manuel. Examen professionnel. d agent de transports par route Manuel Examen professionnel d agent de transports par route Agent de transports par route Exigences aux examens Discipline 1 Notions juridiques Bases du droit expliquer la structure et coordonner les ressorts

Plus en détail

Descriptifs des modules

Descriptifs des modules Directive relative au règlement concernant l examen professionnel de Logisticienne/Logisticien Annexe Descriptifs des modules Concept L examen professionnel fédéral de Logisticien(ne) Warehouse garantit

Plus en détail

Directives relatives au règlement de l'examen professionnel Spécialiste des branches de la boulangeriepâtisserie-confiserie

Directives relatives au règlement de l'examen professionnel Spécialiste des branches de la boulangeriepâtisserie-confiserie Directives relatives au règlement de l'examen professionnel Spécialiste des branches de la boulangeriepâtisserie-confiserie Organes responsables Association suisse des patrons boulangers-confiseurs Hotel

Plus en détail

Libraire. Directives relatives au règlement de l'examen professionnel. (système modulaire avec examen final)

Libraire. Directives relatives au règlement de l'examen professionnel. (système modulaire avec examen final) Directives relatives au règlement de l'examen professionnel Libraire (système modulaire avec examen final) Organe responsable Schweizer Buchhändler- und Verleger-Verband SBVV Alderstrasse 40, case postale,

Plus en détail

OBJECTIFS DE CERTIFICATION

OBJECTIFS DE CERTIFICATION OBJECTIFS DE CERTIFICATION DESCRIPTION DE LA REFERENCE PARTAGEE ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT EN TERMES D UNITES COMMUNES D ACQUIS D APPRENTISSAGE Tableau descriptif des unités d acquis d apprentissage

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Troisième édition, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

MARCHE A SUIVRE. dirigeant(e) de maintenance diplômé(e) relative au règlement. de l examen professionnel supérieur de

MARCHE A SUIVRE. dirigeant(e) de maintenance diplômé(e) relative au règlement. de l examen professionnel supérieur de MARCHE A SUIVRE relative au règlement de l examen professionnel supérieur de dirigeant(e) de maintenance diplômé(e) TABLE DES MATIERES A Informations générales 1. Profil professionnel du dirigeant de maintenance

Plus en détail

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse.

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse. Règlement d organisation des cours interentreprises destinés aux employées et employés de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) de la branche de formation et d examens Services et administration

Plus en détail

Examen professionnel fédéral. Moniteur/Monitrice de conduite. 13 mars 2014. Organe responsable Association Suisse des Moniteurs de Conduite

Examen professionnel fédéral. Moniteur/Monitrice de conduite. 13 mars 2014. Organe responsable Association Suisse des Moniteurs de Conduite DIRECTIVE Examen professionnel fédéral Moniteur/Monitrice de conduite 13 mars 2014 Organe responsable Association Suisse des Moniteurs de Conduite ASMC Effingerstrasse 8 Case postale 8150 3001 Berne 031

Plus en détail

Directives d examen OACP

Directives d examen OACP Umsetzung CZV Mise en œuvre OACP Directives d examen OACP Approuvées par la direction de projet OACP le 15 avril 2009 Décrétées d entente avec l Office fédéral des routes (OFROU) Pour une meilleure lisibilité

Plus en détail

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Capacité générale: Le titulaire du bac professionnel est capable de participer

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 90 12 38 0079 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 6 juin 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D'IDENTITÉ

Plus en détail

Dans le cadre de la formation initiale en entreprise, le DFP à l école n est pas défini de manière plus précise.

Dans le cadre de la formation initiale en entreprise, le DFP à l école n est pas défini de manière plus précise. Dossier de formation et des prestations des employés de commerce CFC de la branche «Services et administration» dans le cadre de la formation initiale en école (écoles de commerce de droit public EC) Contexte

Plus en détail

Commerce Vente. Brevet fédéral de Spécialiste en expédition/exportation

Commerce Vente. Brevet fédéral de Spécialiste en expédition/exportation Commerce Vente Brevet fédéral de Spécialiste en expédition/exportation Brevet fédéral de Spécialiste en expédition/exportation La Formation en bref Titre obtenu: Spécialiste en expédition avec brevet fédéral

Plus en détail

Plan de formation Employé/e de commerce du 26 septembre 2011. Partie A : compétences opérationnelles Domaine de formation «Branche et entreprise»

Plan de formation Employé/e de commerce du 26 septembre 2011. Partie A : compétences opérationnelles Domaine de formation «Branche et entreprise» Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens Communication Remarques : - Afin de faciliter la lecture du document, le masculin est utilisé pour désigner les deux sexes. - Par

Plus en détail

Comptable spécialisé(e) edupool.ch Agent(e) fiduciaire spécialisé(e) edupool.ch Fiscaliste spécialisé(e) edupool.ch

Comptable spécialisé(e) edupool.ch Agent(e) fiduciaire spécialisé(e) edupool.ch Fiscaliste spécialisé(e) edupool.ch Comptable spécialisé(e) edupool.ch Agent(e) fiduciaire spécialisé(e) edupool.ch Fiscaliste spécialisé(e) edupool.ch Patronage: veb.ch, Société suisse des employés de commerce Règlement d examen Applicable

Plus en détail

1.1.1 Objectif particulier Gérer le matériel/les marchandises ou des prestations de service

1.1.1 Objectif particulier Gérer le matériel/les marchandises ou des prestations de service Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens Agences de voyages Remarques : - Afin de faciliter la lecture du document, le masculin est utilisé pour désigner les deux sexes.

Plus en détail

Directives pour l examen fédéral de conseil en brevets

Directives pour l examen fédéral de conseil en brevets Directives pour l examen fédéral de conseil en brevets En vertu de l article 3 1 let. b de l ordonnance sur les conseils en brevets (OCBr), la commission d examen a émis les directives suivantes. 1. Parties

Plus en détail

Guide pour le dossier de performance

Guide pour le dossier de performance Guide pour le dossier de performance Annexe A Exigences et directives édictées à l adresse des candidates et des candidats ; indicateurs et critères pour la notation de l examen écrit : dossier de performance

Plus en détail

Identification du module

Identification du module Identification du module Numéro de module 168 Titre Assister des processus métier au moyen d outils TIC Compétence Analyser des processus métier d un département de l entreprise et apporter un soutien

Plus en détail

Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration»

Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration» Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration» Le champ d activité des employés 1 de commerce de la branche «Services et administration» va du contact avec la clientèle au back office. La

Plus en détail

Gurtengasse 6 Téléphone 031 311 31 82 CH-3001 Berne Fax 031 340 30 33 DIRECTIVES

Gurtengasse 6 Téléphone 031 311 31 82 CH-3001 Berne Fax 031 340 30 33 DIRECTIVES Gurtengasse 6 Téléphone 031 311 31 82 CH-3001 Berne Fax 031 340 30 33 DIRECTIVES EXAMEN PROFESSIONNEL DE TECHNOLOGUE EN INDUSTRIE LAITIERE SELON LE SYSTEME MODULAIRE AVEC EXAMEN FINAL du 1 er juin 2014

Plus en détail

Plan de formation Employé/e de commerce du 26 septembre 2011. Partie A : compétences opérationnelles - Domaine de formation «Branche et entreprise»

Plan de formation Employé/e de commerce du 26 septembre 2011. Partie A : compétences opérationnelles - Domaine de formation «Branche et entreprise» Catalogue d objectifs évaluateurs Branche Hôtellerie-Gastronomie-Tourisme pour la formation initiale en école Remarques Afin de faciliter la lecture du document, le masculin est utilisé pour désigner les

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien F i c h e d i n f o r m a t i o n 01.2008 1/8 Brevet fédéral: profil Développement Domaines de qualification Business Engineering Data Management

Plus en détail

Directive. relative au règlement concernant la délivrance du brevet fédéral de Conseiller de service à la clientèle dans la branche automobile

Directive. relative au règlement concernant la délivrance du brevet fédéral de Conseiller de service à la clientèle dans la branche automobile Directive AGVS/UPSA LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7001.D / 06/2010 relative au règlement concernant la délivrance du brevet fédéral de Conseiller de service à la clientèle dans la branche automobile Directive

Plus en détail

Directives. de l examen de certificat. pour assistante / assistant en gestion du personnel. Version 2010. Secrétariat des examens

Directives. de l examen de certificat. pour assistante / assistant en gestion du personnel. Version 2010. Secrétariat des examens Directives de l examen de certificat pour assistante / assistant en gestion du personnel Version 2010 Responsables des examens HR Swiss SEC Suisse Union patronale suisse Swissstaffing Association professionnelle

Plus en détail

1.1. Objectif général Branche & entreprise (organiser des processus d économie d entreprise et/ou des processus de prestations de service)

1.1. Objectif général Branche & entreprise (organiser des processus d économie d entreprise et/ou des processus de prestations de service) Catalogue d objectifs évaluateurs de la branche de formation et d examens Hôtel-Gastro-Tourisme Remarques Afin de faciliter la lecture du document, le masculin est utilisé pour désigner les deux sexes.

Plus en détail

(correspond au module 10 Conseiller de service à la clientèle dans la branche automobile) Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral

(correspond au module 10 Conseiller de service à la clientèle dans la branche automobile) Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral Module 6 Droit et assurances (correspond au module 10 Conseiller de service à la clientèle dans la branche automobile) UPSA/AGVS - LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7807.F / 11/2005 Conseiller(ère) de vente automobile

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Article 1 Objet et champ d application Les conditions générales ont pour objet de définir les droits et obligations des parties dans le cadre de la vente en ligne des biens

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES

DISPOSITIONS GENERALES I-CH Formation professionnelle informatique Suisse SA REGLEMENT concernant l examen professionnel d informaticienne / informaticien 1 du 10.02.2009 (modulaire, avec examen final) Vu l art. 28, al. 2, de

Plus en détail

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Lignes directrices pour les responsables de homes Lignes directrices relatives à la procédure de reconnaissance

Plus en détail

Le club des experts de la CCIRE

Le club des experts de la CCIRE APPEL A CANDIDATURE Le club des experts de la CCIRE Date limite de remise des candidatures Le 30 octobre 2015 à 12h 1 I La problématique Les entreprises pour assurer leur développement dans les meilleures

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE INTRODUCTION L'expérience de L'ODEP en matière de : - démarche qualité - Utilisation des NTIC Leur

Plus en détail

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées Association pour la formation des opérateurs/opératrices de machines automatisées Vereinigung für die Ausbildung von Anlagenführern/Anlagenführerinnen FOMA Belpstrasse 41, 3007 Bern Tel. +41 31 381 64

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d opticienne/opticien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 10 mai 2010 85504 Opticienne CFC/Opticien CFC Augenoptikerin EFZ/Augenoptiker EFZ

Plus en détail

Conseiller en Vente Automobile

Conseiller en Vente Automobile Formation Conseiller en Vente Automobile La formation continue L accélérateur de votre carrière 1 Partenaires ADAL Association des Distributeurs Automobiles Luxembourgeois FEGARLUX Fédération des Garagistes

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois)

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017 «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) 1 Les formations Une formation doit présenter un apport opérationnel immédiat

Plus en détail

DIRECTIVES. concernant le Règlement de l examen d admission MarKom

DIRECTIVES. concernant le Règlement de l examen d admission MarKom DIRECTIVES concernant le Règlement de l examen d admission MarKom Examen d admission MarKom page 2 1 Dispositions générales Les directives précisent le Règlement d examen en ce qui concerne des aspects

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

427.11. Règlement. de la Haute Ecole de gestion de Fribourg. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 14 juillet 1995

427.11. Règlement. de la Haute Ecole de gestion de Fribourg. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 14 juillet 1995 47. Règlement du 4 juillet 995 de la Haute Ecole de gestion de Fribourg Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 60 de la loi fédérale du 9 avril 978 sur la formation professionnelle ; Vu l

Plus en détail

Formation professionnelle TIC Suisse

Formation professionnelle TIC Suisse Formation professionnelle TIC Suisse DIRECTIVES concernant l examen professionnel de: Informaticienne / informaticien 1 en technique des systèmes et réseaux TIC Informaticienne / informaticien en développement

Plus en détail

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT Les éléments ci-après sont d ordre général. Ils doivent être adaptés en fonction des produits et de leurs contraintes propres. JAY C.I. PARTENAIRE - 06.09.02.03.44

Plus en détail

SEANCE D INFORMATIONS. Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE!

SEANCE D INFORMATIONS. Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE! SEANCE D INFORMATIONS Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE! Programme Accueil Présentation du secrétariat central, Stages en Entreprise MP Branche S&A Questions 27.03.2014 2 Présentation de la Branche S&A La CIFC-JB

Plus en détail

Optimisez vos formalités douanières à l export

Optimisez vos formalités douanières à l export Optimisez vos formalités douanières à l export À l heure de la mondialisation, exporter est devenu un enjeu majeur pour la plupart des entreprises. Expédier vos produits à l international et tenir vos

Plus en détail

211.432.261 Ordonnance concernant le brevet fédéral d ingénieur géomètre

211.432.261 Ordonnance concernant le brevet fédéral d ingénieur géomètre Ordonnance concernant le brevet fédéral d ingénieur géomètre du 16 novembre 1994 (Etat le 5 décembre 2006) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 950, al. 2, du code civil 1, arrête: Section 1 Objet et conditions

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

Module 2. Méthode et communication de vente. Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral. Modules 1 à 8

Module 2. Méthode et communication de vente. Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral. Modules 1 à 8 Module 2 Méthode et communication de vente UPSA/AGVS - LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7803.F / 11/2005 Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral Modules 1 à 8 Module 2 Méthode et communication

Plus en détail

FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS

FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS Mandat et offre de l IFFP Formation continue LE MANDAT DE L IFFP Sur mandat de la Confédération, l Institut fédéral des hautes études

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012 Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada Séminaire des délégués commerciaux Mardi, 29 mai 2012 Partenaires de la chaîne commerciale Importateurs Courtiers en douane Transporteurs

Plus en détail

Directives relatives au règlement de l examen professionnel supérieur de:

Directives relatives au règlement de l examen professionnel supérieur de: Directives relatives au règlement de l examen professionnel supérieur de: Responsable en transport et logistique du Version 21 novembre 2015 PROJET Organe responsable ASTAG, Association suisse des transports

Plus en détail

Formation du Commerce de Détail Suisse FCS

Formation du Commerce de Détail Suisse FCS Formation du Commerce de Détail Suisse FCS REGLEMENT D EXAMEN concernant l examen professionnel de spécialiste du commerce de détail du 20 octobre 2009 Vu l art. 28, al. 2, de la loi fédérale du 13 décembre

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur d une marchandise ou d une prestation, contre remise, dans un délai fixé, de documents

Plus en détail

Guide Travail pratique (certificat de module diplôme fédéral d informaticien)

Guide Travail pratique (certificat de module diplôme fédéral d informaticien) Guide Travail pratique (certificat de module diplôme fédéral d informaticien) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Conditions d admission à l examen final 2 Travail pratique 2 But 2 Choix du module / des compétences 3

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES art. 1-6. CHAPITRE II ORGANISATION DE L EXAMEN art. 7-13

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES art. 1-6. CHAPITRE II ORGANISATION DE L EXAMEN art. 7-13 RÈGLEMENT DE L EXAMEN COMPLÉMENTAIRE DE LA «PASSERELLE DE LA MATURITÉ PROFESSIONNELLE À L UNIVERSITÉ POUR L ESPACE BEJUNE» AU GYMNASE FRANÇAIS DE BIENNE TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

Cours de préparation à l examen professionnel supérieur. Responsable Achats

Cours de préparation à l examen professionnel supérieur. Responsable Achats Cours de préparation à l examen professionnel supérieur Responsable Achats avec diplôme fédéral Scannez ce code avec votre smartphone pour plus d informations ou consultez notre site www.procure.ch Le

Plus en détail

Règlement de l examen professionnel d agent de transports par route

Règlement de l examen professionnel d agent de transports par route Règlement de l examen professionnel d agent de transports par route Règlement concernant l examen professionnel d agent de transports par route du 6 août 2001 Se fondant sur les articles 51 à 57 de la

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents

Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents Vous expédiez des documents et des marchandises dans le monde entier? Vous exportez ou importez des marchandises? Vous

Plus en détail

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques Employé/employée de commerce CFC Branche logistique et transports internationaux Le livre de travail Le livre de travail est un classeur avec les registres suivants (proposition): 1. Base de la logistique

Plus en détail

Dispositions d exécution relatives à la procédure de qualification

Dispositions d exécution relatives à la procédure de qualification Dispositions d exécution relatives à la procédure de qualification du 25 novembre 2009 (état le 15 octobre 2015) Domaine de qualification «Pratique professionnelle»... 2 Domaine de qualification «Travail

Plus en détail

Diplôme fédéral de maître constructeur-trice métallique

Diplôme fédéral de maître constructeur-trice métallique Diplôme fédéral de maître constructeur-trice métallique Partenariat: Maître constructeur-trice métallique Les diplômés auront le titre de maître constructeur-trice métallique Leur formation initiale basée

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE Juillet 2010 ADMINISTRATION... 4 MANAGEMENT... 4 Initiation à l organisation...

Plus en détail

Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation professionnelle initiale de graphiste CFC Leçons B Resumé par semestre

Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation professionnelle initiale de graphiste CFC Leçons B Resumé par semestre Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation professionnelle initiale de graphiste CFC Leçons B Resumé par semestre 21 javier 2010 Legende Le plan de formation règle obligatoirement les objectifs

Plus en détail

maîtriser les processus de communication

maîtriser les processus de communication Les spécialistes en marketing, spécialistes de vente, planificatrices et planificateurs en communication, rédacteurs publicitaires, spécialistes en relations publiques sont des femmes et des hommes qui

Plus en détail

CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION

CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION CADRE DE COMPÉTENCES EN COMMERCE D INTÉGRATION Étude sur les ressources humaines du commerce international du FITT d intérêts et de connaissances. Toutefois, compte tenu de la nature du commerce d intégration,

Plus en détail

régissant l octroi du brevet fédéral d assistant/assistante en tourisme du 15 janvier 2003

régissant l octroi du brevet fédéral d assistant/assistante en tourisme du 15 janvier 2003 Examen professionnel selon le système modulaire, avec examen final R È G L E M E N T régissant l octroi du brevet fédéral d assistant/assistante en tourisme du 15 janvier 2003 Vu les articles 51 à 57 de

Plus en détail

Instructions concernant le règlement des examens

Instructions concernant le règlement des examens Instructions concernant le règlement des examens édictées par la Conférence suisse des impôts 1 re édition / 29.11.2004 / 6.12.2006 / 15./16.1.2009 / 13.6.2013 / 21 juillet2014 Instructions concernant

Plus en détail

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Ordre du jour n 9 CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Cette charte est applicable à toutes les sorties et à tous les voyages scolaires facultatifs

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

LA BOITE A OUTILS. Assistance Classe Export

LA BOITE A OUTILS. Assistance Classe Export LA BOITE A OUTILS Assistance Classe Export è La Boîte à Outils Classe Export La Boîte à Outils Classe Export, c est à la fois : 1/ Une base documentaire du Commerce International, riche de 40.000 pages

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de gestionnaire en intendance avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 décembre 2004 (Etat le 15 juillet 2011) 79613 Gestionnaire en

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Conditions générales 1 [Dispositions générales] 2 [Conclusion du Contrat] 3 [Matériaux fournis par le Client]

Conditions générales 1 [Dispositions générales] 2 [Conclusion du Contrat] 3 [Matériaux fournis par le Client] Conditions générales de prestation de services graphiques fournis par la société CGS Drukarnia sp. z o.o. ayant son siège social à Mrowino k. Poznania, ul. Towarowa 3 drukarniakreatywna 1 [Dispositions

Plus en détail

I. Check-list du développement de programmes - Frontières intérieures de l UE 2007-2013

I. Check-list du développement de programmes - Frontières intérieures de l UE 2007-2013 I. Check-list du développement de programmes - Frontières intérieures de l UE 2007-2013 25 juillet 2006 Etapes du développement de programmes Conditions interinstitutionnelles Actions nécessaires Structure

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation : Achat d une embarcation et de matériel nautique DATE et HEURE LIMITES DE REMISE DES OFFRES : Le 15 mars 2013 à 12h00 1 Article 1 Pouvoir adjudicateur

Plus en détail

ERGOPIX Sàrl. Conditions générales - octobre 2014

ERGOPIX Sàrl. Conditions générales - octobre 2014 ERGOPIX Sàrl Conditions générales - octobre 2014 1. Généralités 1.1 ERGOPIX Sàrl (ci-après : Ergopix) est une société active dans la création de plateformes web, ayant son siège social à Vevey. 1.2 Les

Plus en détail

Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A)

Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A) Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A) Directive pour les experts aux examens A Extraits de

Plus en détail

Vu l arrêté du ministre des transport du 30 septembre 1989 relatif à la licence et aux qualifications du personnel navigant complémentaire;

Vu l arrêté du ministre des transport du 30 septembre 1989 relatif à la licence et aux qualifications du personnel navigant complémentaire; Décision du Ministre du Transport N 107 du 05 Septembre 2007 Relative aux conditions d approbation des centres de formation des compagnies de transport aérien. Le Ministre du Transport, Sur proposition

Plus en détail