Impact du cybercommerce sur les biens immobiliers commerciaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Impact du cybercommerce sur les biens immobiliers commerciaux"

Transcription

1 Impact du cybercommerce sur les biens immobiliers commerciaux Jacques Nantel CONGRÈS 2015

2

3 Et le dernier en date

4 En pratique, ces fermetures ont comme impact de diminuer le nombre de pieds carrés consacrés au commerce de détail

5 Le cas du vêtement est un cas particulier Il y a eu explosion du nombre de magasins au cours des dix dernières années. Parce que les marchands internationaux entrent de manière massive au Canada Au moment où le commerce électronique capture 12% des ventes de vêtements Donc..encore des bouleversements à prévoir 5

6 Évolution du nombre d enseignes pour les biens mode au Québec Type de commerces Vêtements unisexe Vêtements pour femmes Vêtements pour la famille Vêtements pour hommes Chaussures Accessoires mode 5 10 Vêtements pour enfants 16 7 Magasins de sports Vêtements et chaussures sports 8 15 Total

7 Les disparus entre 2004 et 2014 au Québec Magasins : Enseignes : Pieds carrés : Groupe Nombre de magasins 2004 Au Québec Superficie (pi.ca) 2004 Chaîne internationale Chaîne nationale Chaîne régionale Total général Historia JB Lefebvre Lindor Charmante Boutique Cleo Ainsi Soit-Elle Lingerie 7

8 Les détaillants nationaux ou régionaux stables ou en décroissance au Québec Magasins : Enseignes : 89 Pieds carrés : Magasins : Enseignes : 90 Pieds carrés :

9 Les détaillants nationaux ou régionaux en croissance au Québec Magasins : 442 Enseignes : 23 Pieds carrés : Magasins : Enseignes : 116 Pieds carrés :

10 Les détaillants internationaux en croissance au Québec Magasins : 288 Enseignes : 27 Pieds carrés : Magasins : 510 Enseignes : 75 Pieds carrés :

11 Les perdants et les gagnants au Québec (Biens Modes) Segments Nombre de Magasins Superficie totale (pi.ca.) Δ Δ Internationaux Nationaux/régionaux - Croissance Nationaux/régionaux - Stables ou décroissance Disparus Total

12 L impact global est significatif Ensemble du Canada Variations Ventes des magasins 443 milliards $ 475 milliards $ + 7% Nombre de magasins 203, ,000-3,5% Surface totale 1,13 milliards pi2 1,07 milliards pi2-3% Population 33,049,761 34,940,975 +6% Ventes moyennes par personne 13,412 $ 13,594 $ 1% Nombre de pi2 par consommateur 34,2 pi2 31,4pi2-8%

13 Pourquoi une telle diminution? 1- L impact du commerce électronique est très réel 2- Des comportements de consommation qui changent et des détaillants qui s y adaptent

14 1- L impact du commerce électronique: un exemple vaut milles mots 14

15 * Ventes en magasin 9,49 $ 9,36 $ 9,53 $ 9,66 $ 9,65 $ 8,87 $ Variations annuelles en magasin na -1,30% 1,80% 1,40% -0,10% -8,10% Ventes sur le Web 1,52 $ 1,93 $ 2,01 $ 2,08 $ 2,18 $ 2,23 $ Variations annuelles sur le Web na 27,30% 4,10% 3,50% 4,60% 2,70% Total 11,01 $ 11,29 $ 11,54 $ 11,74 $ 11,83 $ 11,10 $ Ecommerce % du total 13,80% 17,10% 17,40% 17,70% 18,40% 20,10% Staples (Bureau en Gros) Ventes Nord Américaines, (Milliards de $) Source: Rapport annuel de la compagnie; March 10,

16 Le constat est simple Si Staples n était pas en ligne ses ventes auraient été non pas de 11 mais bien de 9 milliards $ en Un manque de revenus de 2 milliards de $ Depuis 2008, en ligne, des revenus de près de 12 milliards $ sur des ventes totales de 68 milliards $ soit un peu plus de 17% Avec une marge nette de 3% ceci représente 360 millions $ de profits. Les investissements requis furent moindres. 16

17 Désormais, près de 10% du commerce B2C est en ligne

18 Ventilation des ventes selon le type de réseau Pourcentage des ventes totales réalisées en ligne Produits électroniques Livres et musique Articles de sport et jouets Vêtements Meubles En magasin En ligne Santé et beauté Produits alimentaires US Department of Commerce et Statistique Canada - Février

19 Fuites des ventes en ligne. % des achats faits par les Canadiens selon la localisation du détaillant en ligne 55% 8% 3% 34% ASIE EUROPE USA CANADA 19

20 Et les impacts sont partout Produits numérisés Logistique «hors magasin» Logistique en magasin Commerce en ligne 20

21 Produits numérisés 21

22 22

23 Logistique «hors magasin» 23

24 24

25

26 26

27 Logistique en magasin 27

28 28

29 La concentration du e- commerce 29

30 À elles seules, les ventes de Amazon.com et de Walmart.com représentent 18% des ventes en ligne aux E.U. Amazon.com 44 milliards $ Walmart.com 10 milliards $

31 2- Des comportements de consommation qui changent et qui génèrent de nouvelles offres commerciales

32 Le commerce électronique change la donne mais offre des opportunités nouvelles au commerce de détail Ce n est plus le lien avec le produit ou le service C est le lien avec l expérience Une réalité Omni-canal Ce n est pas que le virtuel remplace le point de contact c est l un et l autre. On risque cependant de voir de plus petits magasins 32

33 33

34 34

35 35

36 36

37 37

38 38

39 Logistique qui focus sur les consommateurs 39

40 40

41 Même Desjardins opte pour de plus petites surfaces 41

42 42

43 En guise de conclusion 1. D ici 5 ans il y aura 20 à 25% moins de pieds carrés dévolus au commerce de détail. 2. Les besoins en matière logistique et notamment en matière de «drop stations» vont augmenter de manière significative. 3. Les magasins seront plus petits et orientés plus sur l expérience que sur le produit. 4. Le magasin de proximité sera en croissance.

44 MERCI!

Commerce électronique et impact économique

Commerce électronique et impact économique Commerce électronique et impact économique 11 juin 2015 En collaboration avec : Croissance des ventes au détail La valeur des ventes au détail 2013 (en milliards) 2014 (en milliards) Total des ventes au

Plus en détail

Vous n êtes pas sur les plateformes électroniques? Alors vous ne serez plus sur le radar des consommateurs! Alexandre Tellier, M. Sc.

Vous n êtes pas sur les plateformes électroniques? Alors vous ne serez plus sur le radar des consommateurs! Alexandre Tellier, M. Sc. Vous n êtes pas sur les plateformes électroniques? Alors vous ne serez plus sur le radar des consommateurs! Alexandre Tellier, M. Sc. HEC Montréal Le monde change et de manière plus prévisible qu on le

Plus en détail

L effet Wal-Mart : Une analyse du secteur du commerce de détail

L effet Wal-Mart : Une analyse du secteur du commerce de détail L effet Wal-Mart : Une analyse du secteur du commerce de détail Jacques Nantel Ph.D. Professeur Titulaire Directeur de la Chaire RBC en commerce électronique ASDEQ 22 février 2006 L effet Wal-Mart est

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

Stratégies de marketing électronique destinées aux consommateurs canadiens: La face cachée de la lune

Stratégies de marketing électronique destinées aux consommateurs canadiens: La face cachée de la lune Stratégies de marketing électronique destinées aux consommateurs canadiens: La face cachée de la lune Jacques Nantel Ph.D. Directeur de la Chaire RBC groupe financier en Commerce Électronique HEC Montréal

Plus en détail

Le développement du e-commerce et la relation-clients

Le développement du e-commerce et la relation-clients N 8 Décembre 2012 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Le développement du e-commerce et la relation-clients

Plus en détail

Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste et Move et Reed Exposition 19 Octobre 2010 La pénétration de la vente à distance La commande à distance

Plus en détail

Profil sectoriel. Commerce de détail. (scian 44-45) Agglomération de Montréal Octobre 2013

Profil sectoriel. Commerce de détail. (scian 44-45) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Profil sectoriel Commerce de détail (scian 44-45) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Ce profil sectoriel est une publication de l équipe de Montréal en statistiques Division de la planification urbaine

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS E DITION. vente à distance e-commerce

CHIFFRES CLÉS E DITION. vente à distance e-commerce CHIFFRES CLÉS E DITION 20 04 vente à distance e-commerce > ESTIMATION TAILLE DU MARCHÉ n Chiffre d affaires vente à distance Estimation du chiffre d affaires total vente à distance (dont e-commerce) En

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Ivry, le 27 février 2015 La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Accélération de la dynamique des ventes en 2014 Chiffre d affaires consolidé en croissance de +0,9% au

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

EnsEmblE du QuébEC. Portrait Internet. Profil sociodémographique. Carte du Québec

EnsEmblE du QuébEC. Portrait Internet. Profil sociodémographique. Carte du Québec EnsEmblE du QuébEC En 2010, 75,4 % des adultes québécois utilisaient Internet au moins une fois par semaine, comparativement à 72,9 % en 2009. Au total, le Québec comptait donc plus de 5,3 millions d internautes

Plus en détail

Les ventes de proximité. Définitions. Définitions. définitions. Les ventes de proximité : un défi, une opportunité et des cas comparables

Les ventes de proximité. Définitions. Définitions. définitions. Les ventes de proximité : un défi, une opportunité et des cas comparables Les ventes de proximité Les ventes de proximité : un défi, une opportunité et des cas comparables Claude Laniel, économiste rural, secrétaire-coordonnateur Conseil québécois de l horticulture Février 2007

Plus en détail

Les tendances mondiales du commerce électronique et l'impact de la plateforme ecommerce sur votre activité

Les tendances mondiales du commerce électronique et l'impact de la plateforme ecommerce sur votre activité September 2, 2014 Les tendances mondiales du commerce électronique et l'impact de la plateforme ecommerce sur votre activité Thomas Husson, VP and Principal Analyst, Forrester Research Sebastian Selhorst,

Plus en détail

Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs

Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs Rencontre Moyen Terme 2014/2018 Grégori Colin Economiste LA BALANCE COMMERCIALE (incluant les services marchands) Les flux

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord

ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord ecommerce et mcommerce en Europe et en Amérique du Nord UNE ETUDE DU CENTRE FOR RETAIL RESEARCH POUR RETAILMENOT MARS 2016 Sommaire Méthodologie Taille des marchés de l étude Ventes en ligne 2014 2017

Plus en détail

Baromètre Affiliation

Baromètre Affiliation Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre Affiliation Bilan S1 2012 6 ème édition Présentation - Qui sommes-nous? - Notre rôle - Méthodologie Evolution du marché de l affiliation Evolution par

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

La valeur des terres agricoles

La valeur des terres agricoles La valeur des terres agricoles Olivier Biron É.A, agr. 7 novembre 2014 olivier.biron@fac.ca Objectifs de la présentation Comprendre ce qu est une terre agricole Comprendre ce qui influence la valeur des

Plus en détail

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés?

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Le e-business Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Philippe Delaide Spécialiste e-business Les Spécialistes du Cabinet TOPS Consult est une Direction Développement

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Travail autonome en couple

Travail autonome en couple Katherine Marshall La croissance récente du travail autonome a fait l objet d un certain nombre d études. Celles-ci ont surtout porté sur les facteurs déterminants, les transitions, les jeunes et les femmes

Plus en détail

Évolution des revenus publicitaires par média (millions de $), de 2000 à 2014 au Canada

Évolution des revenus publicitaires par média (millions de $), de 2000 à 2014 au Canada A. Publicité Au Canada Évolution des revenus publicitaires par média (millions de $), de 2000 à au Canada Média 2000 2009 % de croissance 2009- % de croissance 2000- Télévision 2 450 3 103 3 658 3 582

Plus en détail

Regroupement des Commerçants Électroniques du Québec (RCEQ) Impact économique et fiscal du commerce électronique au Québec

Regroupement des Commerçants Électroniques du Québec (RCEQ) Impact économique et fiscal du commerce électronique au Québec Regroupement des Commerçants Électroniques du Québec (RCEQ) Impact économique et fiscal du commerce électronique au Québec Étude 1 Estimation des pertes économiques et fiscales attribuables aux dépenses

Plus en détail

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Intervenant : Michaël Bourgeonnier Agence de communication : PaPrika Studio,

Plus en détail

Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd

Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd Agenda I. Le marché II. La société Mayinlay III. Les perspectives de développement IV. Les données financières V. Conclusion 2 1. LE MARCHÉ 3 La très forte

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

COMPRENDRE VOTRE TAUX DE RENDEMENT PERSONNALISÉ

COMPRENDRE VOTRE TAUX DE RENDEMENT PERSONNALISÉ COMPRENDRE VOTRE TAUX DE RENDEMENT PERSONNALISÉ COMPRENDRE VOTRE TAUX DE RENDEMENT PERSONNALISÉ Afin de vous offrir un service personnalisé, nous calculons pour vous le taux de rendement de votre investissement

Plus en détail

Fourchette salariale : la politique salariale individualisée et la politique fiscale au service de la classe supérieure

Fourchette salariale : la politique salariale individualisée et la politique fiscale au service de la classe supérieure CON FÉRENCE D E P R E S S E D U 2 6 A V R I L 2 0 1 1 Daniel Lampart, économiste en chef, premier secrétaire de l USS Rapport de l USS sur la répartition des revenus et de la fo rtune en Suisse Fourchette

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une

Plus en détail

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI :

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : 3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : La grande distribution en Seine-Saint-Denis face aux évolutions du commerce et de la société Les réponses de la distribution à l évolutions des attentes des consommateurs

Plus en détail

Métropoles, disparités régionales et infrastructures de transport. Jacques-François Thisse

Métropoles, disparités régionales et infrastructures de transport. Jacques-François Thisse Métropoles, disparités régionales et infrastructures de transport Jacques-François Thisse PIB par habitant en PPS (NUTS3 regions in 2011) 2 L agglomération parisienne, avec 10,3 millions d habitants, produit

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

Diagnostic commercial

Diagnostic commercial Diagnostic commercial Si elle veut réussir, l entreprise doit avant tout vendre son produit. Pour cela, la fonction commerciale en son sein lui est d une grande utilité. Ceci est dû à la finalité même

Plus en détail

Graphique 1 Évolutions de l emploi à l horizon 2022 selon le scénario central

Graphique 1 Évolutions de l emploi à l horizon 2022 selon le scénario central R Commerce Employant près de 2,8 millions de personnes en 2010-2012 (soit un emploi sur dix), les métiers du commerce bénéficieraient de perspectives d emploi favorables, en particulier dans un scénario

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

2e Salon International des Equipements pour le Commerce, «Tijara Equip Expo»

2e Salon International des Equipements pour le Commerce, «Tijara Equip Expo» 2e Salon International des Equipements pour le Commerce, «Tijara Equip Expo» 18-21 avril 2016 Palais des Expositions, Pins Maritimes, Alger Chambre algérienne de Commerce et d Industrie - CACI Page 1 sur

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux» des internautes

Les comportements d achats multicanaux» des internautes Les comportements d achats multicanaux» des internautes Mardi 11 septembre 2007 19 millions de cyberacheteurs en France 19 millions de cyberacheteurs 23,3 Évolution du nombre d internautes* (en millions)

Plus en détail

ETUDE PROFIL. Acheteurs. Cyber - acheteurs. sommaire. Pénétration de la vente à distance et du e-commerce. Comportement des acheteurs.

ETUDE PROFIL. Acheteurs. Cyber - acheteurs. sommaire. Pénétration de la vente à distance et du e-commerce. Comportement des acheteurs. ETUDE PROFIL Acheteurs à distance Cyber - acheteurs sommaire Pénétration de la vente à distance et du e-commerce Comportement des acheteurs à distance Zoom sur le comportement des Profil des et des Pénétration

Plus en détail

Décision n 14-DCC-83 du 17 juin 2014 relative à la prise de contrôle exclusif par Casino Guichard-Perrachon de la société PLMP

Décision n 14-DCC-83 du 17 juin 2014 relative à la prise de contrôle exclusif par Casino Guichard-Perrachon de la société PLMP RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-83 du 17 juin 2014 relative à la prise de contrôle exclusif par Casino Guichard-Perrachon de la société PLMP L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Via ferrata. Fjord en arbres EXTRÊME. Et aussi...

Via ferrata. Fjord en arbres EXTRÊME. Et aussi... Via ferrata Fjord en arbres EXTRÊME r e m e d k a y a K Et aussi... Le Parc Aventures Cap Jaseux offre une gamme variée d'activités de plein air et d'écotourisme (kayak, parcours d'hébertisme aérien, via

Plus en détail

Mettre en place une boutique en ligne

Mettre en place une boutique en ligne Mettre en place une boutique en ligne Michel Chevassu 14 années en temps que Webmaster/chef de projet web Depuis octobre 2012 responsable de la vente en ligne pour PK ONE René Cotton @_Re_ CoFondater et

Plus en détail

Machiniste (CNP 7231)

Machiniste (CNP 7231) Machiniste (CNP 7231) Description de la profession Les machinistes sont regroupés sous le code 7231 de la Classification nationale des professions (CNP). Cette profession correspond au niveau de compétence

Plus en détail

Réunion d actionnaires Nantes. 1 er juin 2015

Réunion d actionnaires Nantes. 1 er juin 2015 Réunion d actionnaires Nantes 1 er juin 2015 Nantes 1 er juin 2015 I. Présentation du Groupe Carrefour II. Chiffres de l année 2014 III. Carrefour et ses actionnaires Nantes 1 er juin 2015Club des actionnaires

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

Le système de régulation du marché laitier au Canada

Le système de régulation du marché laitier au Canada Le système de régulation du marché laitier au Canada Séminaire agricole La PAC { l horizon 2020, Bruxelles, 31 mars et 1 er avril Plan de la présentation 1. La production laitière chez nous 2. Pourquoi

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Sommaire Introduction 3 Qu achètent les consommateurs en ligne américains? 4 Méthodes de paiement préférées 4 Commerce transfrontalier 5 L importance des

Plus en détail

Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France

Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-177 du 5 décembre 2013 relative à la prise du contrôle exclusif de la société Lafuma par Calida France L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud.

Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud. Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud. A gauche, une ville. A droite, une ville. Pourquoi autant de différences?

Plus en détail

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC PROFIL SECTORIEL Fabrication des aliments pour animaux TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC un réseau à la portée des entreprises Avril 2009 Profil sectoriel Fabrication des aliments pour animaux Faits saillants

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU SPORT LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE 1 TAB-1. EVOLUTION DE LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE DE 2005 À 2012

PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU SPORT LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE 1 TAB-1. EVOLUTION DE LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE DE 2005 À 2012 LE POIDS ÉCONOMIQUE DU SECTEUR SPORTIF EN FRANCE Une publication du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Direction des Sports - Bureau de l économie du sport 1 PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU

Plus en détail

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015 L Agroindicateur Septembre 2015 Revenu d un milliard : un nouveau seuil? La conjoncture 2015 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer autour d

Plus en détail

10 étapes pour s attaquer à la contrefaçon en ligne

10 étapes pour s attaquer à la contrefaçon en ligne Guide des bonnes pratiques CSC 0 étapes pour s attaquer À mesure que le monde devient de plus en plus connecté et que l intérêt suscité par les marques grandit dans les économies à forte croissance, le

Plus en détail

Le marché de la viande bovine à Singapour Veille GEF Juillet 2012

Le marché de la viande bovine à Singapour Veille GEF Juillet 2012 Le marché de la viande bovine à Singapour Veille GEF Juillet 2012 Votre contact UBIFRANCE SINGAPOUR: Isabelle NGUYEN AGROTECH Contact de l entreprise : Yves Berger Email: y.berger@interbev.asso.fr Tél:

Plus en détail

PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES

PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES PROFIL ET RENDEMENT DES INSTITUTIONS MEMBRES 4 Une protection sur laquelle les Canadiens peuvent compter RAPPORT ANNUEL 2 010 DE LA SADC 4 Cette partie du rapport annuel donne un aperçu de nos institutions

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

Presse LUXE AVRIL 2012

Presse LUXE AVRIL 2012 Avec un chiffre d affaires de 31 milliards d euros en 2011, le luxe français est en plein essor. Il représente 16,2% du marché mondial. Presse LUXE AVRIL 2012 Le panorama du segment page 2 Les chiffres

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes

Les comportements d achats multicanaux des internautes Les comportements d achats multicanaux des internautes 7ème baromètre FEVAD-Mediametrie//NetRatings Mai 2011 Mediametrie//NetRatings Joint Venture entre Médiamétrie et Nielsen Online (the Nielsen Company)

Plus en détail

FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL

FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL 1. L AQUITAINE Une région en croissance La région Aquitaine s inscrit depuis la fin des années quatre-vingt-dix dans le peloton de tête des régions françaises

Plus en détail

Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays

Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays LES FRANÇAIS PARMI LES MOINS MOTIVES PAR L ACHAT EN LIGNE [1] Une étude menée dans 11 pays revèle que les internautes

Plus en détail

QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES?

QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES? QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES? Table ronde animée par Oliver Wyman X. Ruaux 21 OCTOBRE 2014 Une enquête auprès de 40 dirigeants, représentant près de 15% du marché français Epicerie

Plus en détail

Conférence de presse du 29 janvier 2015

Conférence de presse du 29 janvier 2015 L e-commerce en Belgique en 2014 : La fuite à l étranger Conférence de presse du Croissance de 15% du commerce en ligne en 2014 5,6% 6,44% Part e-commerce dans CA + 15% 5.620.000.000 euros de chiffre d

Plus en détail

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Daniel Denis kpmg.ca L environnement externe ÉCONOMIE CONSOMMATEUR TECHNOLOGIE DÉMOGRAPHIE Secteur de l assurance

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté. Une étude pour les membres d OCLC

Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté. Une étude pour les membres d OCLC Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté Une étude pour les membres d OCLC Le consommateur d information - 2005 1. Pour les jeunes, c est «cool» d être en ligne. 2. Les moteurs de recherche

Plus en détail

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN :

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS ET ÉVOLUTION RÉCENTE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-51F Le 11 décembre 2000 Qu est-ce qui détermine la valeur Externe

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI)

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) FAITES-VOUS PLAISIR Payer moins d impôt. De la musique à vos oreilles? Imaginez ce que vous pourrez faire avec les sommes économisées à l abri de l impôt : Partir

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION. Rémunération des salariés. État et évolution comparés. Édition révisée.

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION. Rémunération des salariés. État et évolution comparés. Édition révisée. INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Rémunération des salariés État et évolution comparés 2013 Édition révisée Faits saillants COMPARAISON DE RÉMUNÉRATION ET MARCHÉ DU TRAVAIL o

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Introduction... 4. Présentation de Jendouba... 5. Analyse descriptive... 5. 1. Infrastructure... 5

Sommaire. Sommaire... 2. Introduction... 4. Présentation de Jendouba... 5. Analyse descriptive... 5. 1. Infrastructure... 5 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 4 Présentation de Jendouba... 5 Analyse descriptive... 5 1. Infrastructure... 5 1.1. Part des routes classées... 5 1.2. Taux de raccordement au réseau d assainissement...

Plus en détail

2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire à l inflation.

2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire à l inflation. Thème 6 Monnaie et prix Questions Vrai ou Faux 1. La monnaie et la richesse sont des synonymes. 2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire

Plus en détail

VOYEZ LES CHOSES AUTREMENT

VOYEZ LES CHOSES AUTREMENT VOYEZ LES CHOSES AUTREMENT 1 Source : Saine Marketing, Étude de perceptions à l égard de TV5 et d Unis TV, Francophones du Québec et hors Québec, décembre 2015. FAITES-VOUS VOIR 85 % DES FOYERS 88 % +17

Plus en détail

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale La comptabilité nationale Pol 1900 Christian Deblock Méthodologie et définitionsd Trois sources utiles : Statistique Canada : Matériel pédagogique : http://www.statcan.ca/francais/edu/index_f.htm Gouvernement

Plus en détail

Décision n 10-DCC-77 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Afibel SAS par la société Damartex SA

Décision n 10-DCC-77 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Afibel SAS par la société Damartex SA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-77 du 9 juillet 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Afibel SAS par la société Damartex SA L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Sia Conseil Avril 2012 Votre contact

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Le 1 er juin 2012 Rapport financier semestriel Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a enregistré une forte croissance de son activité (+8,1%), notamment liée à une période de soldes hiver favorables,

Plus en détail

ZA5211. Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French)

ZA5211. Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French) ZA5211 Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French) FLASH 271 ACCESS TO FINANCE OF EU SMES Bonjour, je suis et je vous appelle de Efficience3. Votre entreprise

Plus en détail

17 mai 2011 CONFERENCE DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2011

17 mai 2011 CONFERENCE DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2011 17 mai 2011 CONFERENCE DE PRESSE 1 er TRIMESTRE 2011 Mardi 17 mai 2010 1 LE MARCHE DE LA MUSIQUE ENREGISTREE : (ventes gros éditeurs H.T. nettes de retours et remises) 1 er trimestre 2011 : 121.8 millions

Plus en détail

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Problématique : Depuis 2004, on observe une perte de dynamisme commercial sur le secteur de l Intra-Muros avec une augmentation du nombre

Plus en détail

Guide de l assurance vie entière à participation

Guide de l assurance vie entière à participation Avantage Plus Assurance vie entière à participation Guide de l assurance vie entière à participation Table des matières Ce guide est conçu pour vous fournir des renseignements utiles sur l assurance vie

Plus en détail

la politique commerciale régionale

la politique commerciale régionale la politique commerciale régionale Quelle place pour les centres commerciaux à Bruxelles et en périphérie? 05 mai 2011 contenu 1. commerce et centres commerciaux 2. bruxelles et sa périphérie 3. orientations

Plus en détail

Les chiffres clefs du livre et de l édition

Les chiffres clefs du livre et de l édition Les chiffres clefs du livre et de l édition Livre Paris / Forum Pro Le 17 mars 2016 L écosystème du livre Un secteur majeur au sein des industries culturelles L édition de livres: 1 er producteur de contenus

Plus en détail

C est quoi? Pour un revenu garanti à vie. C est pour qui? La série ÀVIE

C est quoi? Pour un revenu garanti à vie. C est pour qui? La série ÀVIE La série ÀVIE C est quoi? Pour un revenu garanti à vie La série ÀVIE fait partie intégrante du Programme Épargne et Retraite IAG et elle comprend deux étapes : l étape Épargne, qui permet à vos clients

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e P r e s s e

C o m m u n i q u é d e P r e s s e C o m m u n i q u é d e P r e s s e Paris, le 3 Mars 2010 publie Profiling 2009, toutes les tendances de l internet en France A travers la crise, internet poursuit sa croissance En 2009, plus de 33 millions

Plus en détail

CORPORATION DATACOM WIRELESS

CORPORATION DATACOM WIRELESS États financiers de CORPORATION DATACOM WIRELESS pour les périodes de trois mois arrêtées les 31 mars 2008 et 2007 États financiers États financiers Bilans... 1 États des résultats et du résultat étendu...

Plus en détail

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canadahydro.ca info@canadahydro.ca Twitter @CanadaHydro 1. L HYDROÉLECTRICITÉ EST UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE. Une centrale

Plus en détail

AUGMENTEZ VOS VENTES EN LIGNE ET EN MAGASIN!

AUGMENTEZ VOS VENTES EN LIGNE ET EN MAGASIN! AUGMENTEZ VOS VENTES EN LIGNE ET EN MAGASIN! La stratégie digitale des boutiques textiles en Suisse Romande Dans ce dossier, vous apprendrez: à reconnaître vos opportunités commerciales et marketing sur

Plus en détail

Hausse du prix des hydrocarbures

Hausse du prix des hydrocarbures ISSN 1715-2682 Volume 1, numéro 2 17 août 2005 Hausse du prix des hydrocarbures Impact sur les équilibres financiers du Québec Sommaire 1. L augmentation du prix de l essence à la pompe depuis 1999 s explique

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Réseau de surveillance de l Internet : le bilan 2007

Réseau de surveillance de l Internet : le bilan 2007 Réseau de surveillance de l Internet : le bilan 2007 Le commerce électronique est en progression constante. Parallèlement, l activité du réseau de surveillance de l Internet et les contrôles de cyber-enquêteurs

Plus en détail