UNIVERSITE PARIS DESCARTES, SORBONNE PARIS CITE UFR Sciences de l'homme et de la santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE PARIS DESCARTES, SORBONNE PARIS CITE UFR Sciences de l'homme et de la santé"

Transcription

1 UNIVERSITE PARIS DESCARTES, SORBONNE PARIS CITE UFR Sciences de l'homme et de la santé Thèse pour l'obtention du grade de Docteur en psychologie Présentée et soutenue publiquement par Clara Novaes le 22 novembre 2011 L EXPERIENCE URBAINE DE L AYAHUASCA : PAYSAGES DES SUBJECTIVITES CONTEMPORAINES Approche ethnopsychanalytique Directrice de thèse : Madame la Professeure Marie Rose MORO (Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité) Codirecteur de thèse : Monsieur le Docteur Olivier TAÏEB (Université Paris 13) JURY Monsieur le Professeur François MARTY (Département de Psychologie, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité), Président du Jury Monsieur le Professeur Luiz Eduardo PRADO DE OLIVEIRA (Département de Psychologie, Université Européenne de Brest et Université Paris 7), Rapporteur Monsieur le Professeur Thierry BAUBET (Département de Psychologie, Université Paris 13), Rapporteur Monsieur le Professeur François LAPLANTINE (Professeur Emérite, Faculté d Anthropologie et de Sociologie, Université de Lyon) Monsieur le Professeur Christian GHASARIAN (Institut d Ethnologie, Université de Neuchâtel Suisse)

2

3 REMERCIEMENTS Je remercie très sincèrement la professeure Marie-Rose Moro de m'avoir introduite aux champs de l ethnopsychanalyse et de la psychiatrie transculturelle, de m avoir initiée à ces disciplines avec rigueur, inspiration et passion. Elle reste présente tout au long de ce travail. Je remercie sa patience et son ouverture au fil de ces six années de travail partagé. Tout particulièrement, je remercie vivement le Docteur Olivier Taïeb pour sa lecture attentive du manuscrit, ses suggestions précieuses, sa très généreuse disponibilité. Il a toujours cru et guidé avec enthousiasme cette recherche et reçoit mon entière et sincère reconnaissance. Je remercie infiniment le professeur François Marty d avoir accepté d être le président de ce jury. Je remercie le professeur Luis Eduardo Prado de Oliveira d'avoir accepté de porter son regard sur mon travail en acceptant d en être un des rapporteurs. Son parcours personnel, son expérience à la fois brésilienne et française ainsi que sa vaste connaissance de la psychanalyse font de lui un lecteur averti dont le regard me sera précieux. Le professeur Thierry Baubet a également accepté d'être rapporteur de mon travail. Je le remercie chaleureusement. Je remercie avec beaucoup de joie le professeur François Laplantine de m avoir fait l honneur de participer à ce jury. L influence marquante de son travail et de sa pensée est explicitement présente dans ce travail. Ses livres et sa riche analyse du Brésil m ont profondément marqué (à un point qu il m est encore aujourd hui difficile d estimer). Je remercie le professeur Christian Ghasarian non sans complicité mais avec toute l admiration que je porte au travail passionné qu il dédie à l étude des pratiques néospirituelles. Je remercie également tous les ayahuasqueiros que j ai rencontrés au fil de ces années de recherche (et qui m ont fait part de leur singularité), tout spécialement ceux que j ai interviewés. Je remercie affectueusement la Clinique de La Borde, le docteur Jean Oury et tous les labordiens pour m avoir accordé du temps pour écrire, pour me donner de l inspiration dans le travail quotidien et me faire découvrir un certain régime de sensibilité...

4 Je remercie vivement les chers amis qui ont accepté de lire mon travail en l'état, pour en corriger le français ou en faire des commentaires: Marie Leydier, Christophe Mugnier, Leila Lemaire, Marc Ledoux, Patrice Eymann, Catherine Vallon et Annabelle Gugnon. Je remercie tous mes très chers et nombreux amis brésiliens qui m ont soutenue à distance, qui ont laissé des traces ineffaçables dans ma vie et qui m inspirent. Merci tout particulièrement à Altieres Frei. Merci également à Marilia Petrechen, Daniel Shinzato, Lucas Robles, Eduardo Nogueira, Pedro Reis, Ronaldo Rocha, Juliana Gonçalves, Alessandra Martins, Sandro Novaes, Suely Novaes, Simone Bressan, Melissa Scanhola, Maria Betânia, Maria Siqueira, Fabio Bueno, Juliana Esperança. Je remercie également l ami brésilien Gabriel Binkowski, grand partenaire des discussions transculturelles ainsi que le petit collectif partenaire des «traductions» : Karina Soares, Maíra Dubena et Antoine Ménard. Je remercie avec saudade et un profond respect le professeur Hélio Rebello Cardoso Jr. et la professeure Marilia Muylaert pour m avoir initiée à la pensée de Gilles Deleuze et Félix Guattari ainsi qu à la singularité des modes de subjectivation Une pensée pour la vie universitaire de la ville de Assis (São Paulo, Brésil). Je remercie l anthropologue et amie Beatriz Caiuby Labate, grande chercheuse du monde ayahuasqueiro. Je remercie le groupe de chercheurs-alliés, le NEIP: riche source d amitié, d informations et d engagement politique. Je remercie mes collègues du séminaire de thèse de Marie-Rose Moro, en particulier Laura Rakotomala, Asmaa Takhssaoui, Marie Eve Gachelin, Malika Mansouri et Muriel Bossuroy. Les discussions collectives que ce séminaire occasionnait, l encouragement mutuel qu il faisait naître sont autant de moments singuliers qui, lors de mon retour en train vers Blois, me laissaient fascinée rien que de constater combien les recherches sont inéluctablement liées à l histoire de chacun de ceux qui les mènent. Je remercie ma sœur aimée Tassia pour m avoir écoutée divaguer pendant des heures au sujet de ma recherche, pour avoir lu l ensemble des entretiens, pour m inspirer, m accompagner, m aider à traverser la vie et être toujours là Une petite pensée aussi pour Roman, le chat ardéchois, fidèle compagnon de ces heures de labeur Et Milan et Kundera, les chats paulistanos, les premiers à m avoir entrainée dans un devenir-animal. Enfin je remercie Joris De Bisschop pour avoir été là, toujours, lors de cette traversée pour les discussions vives, pour sa finesse, son humour, son intelligence et son extraordinaire sensibilité, sa patience lors de mes turbulences, sa rigueur absolue pour les corrections et la mise en page et ses soutien et encouragement constants, vitaux tout au long de ce travail Mon grand merci d amour

5 A mon mari-amor Joris De Bisschop A ma sœur-amie Tassia Camila A mes parents Teresinha et José Roberto A la mémoire de mes grands-parents : Cecilia Alcantara Raimundo Manoel Alcantara Raimundo Alzira Cortes de Novaes João Caetano de Novaes A tous mes amis A ma famille brésilienne et belge

6 PRELUDE «On est entré dans une zone de chocs. Phénomènes des foules, mais infimes, infiniment houleuses. Les yeux fermés, on a des visions intérieures. ( ) On est devenu sensible à de très, très fines variations (sanguines? cellulaires? moléculaires?), à d infimes fluctuations (de la conscience? de la cénesthésie?) ( ) On est devenu sensible à de très, très petites unités de temps. A tout ce qui est infime, on est devenu sensible. (...) Un superlatif de l'inconnu. Un absolu superlatif ( ) Superlatifs qui, vaille que vaille, montrent quand même la voie ascensionnelle, vers l'admiration ultime à laquelle on est presque sans le savoir tout préparé, tout émulsionné et bouillant, superlatifs qui vous montrent sans que vous le compreniez encore et que vous le compreniez jamais peut-être, qui vous montrent vous-même aspirant à l'infini, entraîné vers l'infini, en famine d'infini, auquel par ailleurs vous essayez de résister. Cependant la poussée d'infini toujours continue, en vous, sur vous, à travers vous, en tous sens infinifiant ( ) Il faut de toute nécessité se présenter bien à l'infini». Henri Michaux, L'infini turbulent, 1964 «Le vent expérimente ce qu il va faire de sa liberté.» Guimarães Rosa, Turbulência, in Magma, 1936 «Plus haut que l'amour du prochain se trouve l'amour du lointain et de ce qui est à venir. Plus haut encore que l'amour de l'homme, je place l'amour des choses et des fantômes. ( ) Mes frères, je ne vous conseille pas l'amour du prochain, je vous conseille l'amour du plus lointain.» Friedrich Nietzsche, DE L'AMOUR DU PROCHAIN in Ainsi Parlait Zarathoustra, «Le multiple et le chevauchant sont à l'œuvre en vous. (...) Je suis à nouveau devenu un trajet, trajet dans le temps.» Henri Michaux, Misérable Miracle, 1972

7 TABLE DE MATIERES RÉSUMÉ ABSTRACT 6 7 INTRODUCTION La subjectivation dans le monde tel qu il devient ou notre problématique Les agencements de la subjectivité, l ayahuasca et le contemporain Présentation de la thèse PREMIERE PARTIE I. PAYSAGES DE L AYAHUASCA : LE SENSIBLE, LE VISIBLE ET L INVISIBLE Le chamanisme et les portes de l invisible Les chamans dans le monde Les agencements New-Age et le chamanisme La nature et l animisme amazonien La notion de «plantes de pouvoirs» et de «plantes enseignantes» Le chamanisme mosaïque en Amazonie La place de l ayahuasca dans le chamanisme amazonien II. LES RECHERCHES SUR L AYAHUASCA ET LES QUESTIONS LEGALES Les drogues dans l histoire et la guerre à la drogue Les recherches actuelles L étude de l ayahuasca et des religions ayahuasqueiras brésiliennes La législation de l usage de l ayahuasca III. PAYSAGES DU BRESIL OU LE BRESIL EXPERIMENTAL Le Brésil des années 30 et l expansion de l ayahuasca La Semaine d Art Moderne à São Paulo Oswald de Andrade et ses Manifestes Le Manifeste Bois-Brésil de 1924 Le Manifeste Anthropophage de 1928 La révolution de 1930 et le début de L ère Vargas La Nouvelle République La révolte rouge de 1935 Le «Nouvel Etat» ou Estado Novo La présence de la notion d anthropophagie à la fin de l ère Vargas Le Brésil contemporain São Paulo mosaïque

8 IV. L AYAHUASCA ET L OCCIDENT Le cartographe William Burroughs et le Yagé : «changer le réel» L ayahuasca et le néo-chamanisme ou le chamanisme urbain occidental V. HALLUCINOGENES, ENTHEOGENES, PSYCHEDELIQUES? Les substances psychoactives et l ayahuasca selon les classifications Les appellations La chimie des alcaloïdes VI. LES AGENCEMENTS URBAINS BRESILIENS DE L AYAHUASCA Les religions ayahuasqueiras Le Santo Daime La dénomination «daime» L origine de la doctrine Sebastião Mota de Melo O Céu do Mapiá La dimension «enthéogène» de l expérience daimiste : boire le thé La dimension musicale La cure dans le Santo Daime : entre végétalisme et spiritisme La dimension enseignante de l expérience Comment devient-on daimiste? Le salon La miração Le feitio ou la préparation du thé Le Santo Daime dans le monde L União do Vegetal Les origines Le Maître Gabriel Le rituel de l União do Vegetal et sa doctrine L entrée dans le groupe Les jours festifs du calendrier «udeviste» L União do Vegetal dans le monde La Barquinha Les origines «Une cosmologie en construction» Le rituel Comuníndios : cartographie d un agencement urbain de l ayahuasca Le parcours de son leader et la formation de Comuníndios Ma rencontre avec Comuníndios à São Paulo Ma rencontre avec Comuníndios en Amazonie Ma place de chercheuse et le contre-transfert Ma rencontre avec Comuníndios Pays-Bas Comuníndios et son expansion La cosmologie Comuníndios Le calendrier et le vocabulaire Comuníndios La préparation au rituel et son déroulement Le triangle ou la trilogie musicale

9 DEUXIEME PARTIE I. PRESENTATION DE NOTRE BOITE A OUTILS THEORIQUE Expérience, agencement et production de subjectivité Foucault : subjectivation et souci de soi Le mode de subjectivation éthique, esthétique et politique Individualité x Identité x Singularité La notion de devenir Que peut un corps? Le transculturel et l ethnopsychanalyse Le métissage Les lignes et les cartographies de l étrange Le mode anthropophage ou le devenir anthropophage d'oswald de Andrade Anthropophagie & Cannibalisme Un regard psychanalytique du Cannibalisme Introjection, incorporation et identification Le mode mystique d être au monde ou l expérience mystique Le mode psychotique d être Le mode toxicomaniaque d être au monde II. PROBLEMATIQUE, OBJECTIFS ET HYPOTHESES III. L OUTIL METHODOLOGIQUE L approche qualitative phénoménologique en psychologie La procédure méthodologique et la présentation du matériel Sujets Site Entretiens Présentation du guide d entretien semi-structuré Analyse Le contre-transfert du chercheur TROISIEME PARTIE I. RESULTATS, PREMIER TEMPS : LES ENTRETIENS Entretien Sebastien ou les «jungles intérieures» Entretien Luc ou «le chemin se fait en marchant» Entretien Joseph ou le devenir héros mythologique : l envie «d agir» Entretien Valentina ou le devenir danseuse Entretien Line ou l appel du «xamãe» depuis les Pays-Bas Entretien Pablo ou un voyage dans le temps-espace fait de souvenirs Entretien Marina ou le modelage de mondes Entretien Jorge ou le devenir éboueur Entretien François ou le devenir chaman Entretien Marcos ou l outil pour l expérience du sentir Entretien Jeanne ou le devenir plante Entretien Carlos ou le devenir alchimiste-homo-sapiens Entretien Luna ou «il y a du sang qui court dans mes veines»

10 Entretien Leonardo ou la circulation du soin Entretien Gustav ou «le thé est une clef» Entretien Joana ou la migration vers le spirituel Entretien Thomas ou suivre la trace du maître Irineu II. RESULTATS, DEUXIEME TEMPS : LES THEMES Présentation générale des principaux thèmes Un discours ayahuasqueiro? III. RESULTATS, TROISIEME TEMPS : ANALYSE TRANSVERSALE DES CINQ AXES La dimension enseignante de l expérience et la subjectivité La dimension du travail, d auto-connaissance et la voie de la réminiscence La dimension de la purge, la peia et la purification La dimension enthéogène et anthropophage La dimension spirituelle, océanique et mystique QUATRIEME PARTIE I. DISCUSSION II. LIMITES III. PERSPECTIVES Cartographies singulièrs Les axiomes de la quotidienneté L'ayahuasca est-elle une dérive sectaire? Quotidien et toxicomanie Toxicomanie, ayahuasca et subjectivité Vision-mouvoir Politique du regard La subjectivité dans les axiomes du quotidien ou la production de subjectivité Le groupe Comuníndios : un mode de subjectivation en pleine expansion? Le spirituel, l auto-connaissance et le souci de soi Les ayahuasqueiros Brésiliens et Européens La prise de conscience, l inconscient et le mythe de l attelage ailé Les processus d incorporation, introjection et l anthropophagie CONCLUSION OU CONSIDERATIONS FINALES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES GLOSSAIRE POSTLUDE : Le manifeste anthropophage (Oswald de Andrade) Les annexes avec la version intégrale des entretiens sont consultables sur le CD-ROM qui accompagne cette thèse.

11 TABLE DES FIGURES Figure n 1 : Carte du bassin amazonien Source : erudit.org Figure n 2 : La liane Banisteriopsis Caapi Source : Clara Novaes Figure n 3 : La feuille Psychotria Viridis Source : Clara Novaes Figure n 4 : Carte du Brésil Source : Figure n 5 : Comuníndios São Paulo Source : Clara Novaes Figure n 6 : Fin d un rituel Comuníndios Source : Clara Novaes Figure n 7 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 8 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 9 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 10 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 11 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 12 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 13 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 14 : Abaporu, le début du mouvement Source : Tableau de Tarsila do Amaral (1928) Figure n 15 : Dessin de Tarsila pour la couverture du livre Pau Brasil, «Bois Brésil» d Oswald de Andrade paru en 1925 Source : Dessin de Tarsila do Amaral (1925) TABLEAU Tableau n 1 : Présentation des données principales des sujets Les dix-sept participants à la recherche 257

12 RÉSUMÉ: Face à l expansion vertigineuse des usages de l ayahuasca (puissante boisson psychoactive amazonienne induisant des états modifiés de conscience) par des populations autres qu indigènes, cette recherche réalise une cartographie de ces expériences au sein des agencements rituels-urbains dans le Brésil contemporain et dialogue avec des expériences qui ont lieu à Paris et aux Pays-Bas. Elle s appuie sur une méthode phénoménologique et compte dans sa boîte à outils des concepts de l ethnopsychanalyse, de la psychanalyse et de la philosophie. Son matériel provient de dix-sept entretiens semi-structurés réalisés avec des personnes qui font un usage rituel-urbain de l ayahuasca. Une ethnographie détaillée du groupe Comuníndios (au Brésil et aux Pays-Bas) illustre le paysage mouvant de ces nouveaux agencements ayahuasqueiros. Les résultats montrent que l expérience de l ayahuasca déborde et prolonge le cadre du rituel lui-même et est incorporée dans la vie quotidienne à travers un ensemble d «enseignements». Le rapport entre les prises de l ayahuasca et le quotidien a révélé des données importantes : les récits démontrent que les sujets ne s inscrivent ni dans un mode toxicomane d être au monde ni dans un mode de vie sectaire. Si les toxicomanes recherchent l oubli de soi et du temps vécu, les ayahuasqueiros cherchent au contraire à «se rappeler», se retrouver, se «développer», se «remémorer». La dimension du «rappel de soi» (réminiscence platonicienne) dans cette dialectique mémoire-oubli-remémoration constitue une partie très importante de leur démarche. La nature du désir d auto-connaissance dans le contemporain est discutée à travers les concepts de l inconscient et du «souci de soi» (Foucault). L analyse des processus de subjectivation révèle que les ayahuasqueiros ainsi que leurs groupes réactualisent un rapport «anthropophage» (modernisme brésilien) à l autre, en cherchant à introjecter de l autre ce qui peut être affirmatif pour soi. Ces expériences sont caractéristiques du contemporain car elles se meuvent au cœur de l enchevêtrement de l actuel et de l archaïque. Discipline : Psychologie Mots-clefs : Ayahuasca, états modifiés de conscience, Amazonie, Brésil, processus de subjectivation, agencement, Comuníndios, spiritualité, souci de soi, toxicomanie, inconscient, anthropophagie, autoconnaissance.

13 ABSTRACT URBAN EXPERIENCE OF AYAHUASCA: LANDSCAPES OF CONTEMPORARY SUBJECTIVITIES Noting the vertiginous expansion of the ritual use of ayahuasca (a powerful psychoactive beverage from the Amazon which brings about altered states of consciousness) by populations other than indigenous, this research produces a cartography of these experiences within urban-ritual agencements in contemporary Brazil and dialogues with the experiences taking place in Paris and in the Netherlands. It has a phenomenological research method. This study s tool case contains the concepts of ethno-psychoanalysis, psychoanalysis and philosophy. It is based on the material resulting from seventeen semi-structured interviews with people making urban-ritual use of ayahuasca. The detailed ethnography of the group Comuníndios (in Brazil and in the Netherlands) illustrates perfectly the landscape in motion of ayahuasqueiros agencements. The results show that the ayahuasca experience extends the ritual set and is incorporated in everyday life through an ensemble of teachings. The connection in between the ayahuasca use and daily life revealed important data: the narratives make it clear that these subjects don t show neither a substance dependant way of being nor a sectarian way of life. Whereas drug addicts aim to forget the self and the lived time, the ayahuasqueiros on the other hand try to remember, to find and to develop themselves, to recall. The dimension of self-remembering (platonic reminiscence) in the dialectic memory-forgetting-remembering is very important in their approach. The nature of the contemporaneous desire of self-knowledge is discussed through the concepts of the unconscious and the care of the self (Foucault). The analysis of the processes of subjectification reveals that the ayahuasqueiros as well as their groups re-actualize an anthropophagical (Brazilian modernism) relation to the other, trying to introject from the other that which can be affirmative for themselves. These experiences are characteristic of present times since they are at the heart of the entwinement of the actual and the archaic. Subject : Psychology Key-Words : Ayahuasca, altered states of consciousness, Amazon, Brazil, processes of subjectification, agencement, Comuníndios, spirituality, the care of the self, drug addiction, unconscious, anthropophagy, self-knowledge.

14 INTRODUCTION «Il y a l entre archaïque et le moderne un rendez-vous secret, non seulement parce que les formes les plus archaïques semblent exercer sur le présent une fascination particulière, mais surtout parce que la clé du moderne est cachée dans l immémorial et le préhistorique. C est ainsi que le monde antique se retourne, à la fin, pour se retrouver, vers ses débuts ; l avantgarde, qui s est égarée dans le temps, recherche le primitif et l archaïque. C est en ce sens que l on peut dire que la voie d accès au présent a nécessairement la forme d une archéologie.» Giorgio Agamben (2008, p.34-35) «Toute vision se change en contemplation, toute contemplation en réflexion, toute réflexion en association, de sorte que l'on peut dire que chaque fois que nous jetons un regard attentif sur le monde, nous faisons déjà de la théorie.» Goethe La subjectivation dans le monde tel qu il devient ou notre problématique Selon le philosophe et psychanalyste slovène Slavoj Zizek (2004, p.13) : «La pensée ne vient jamais au jour spontanément, d elle-même, dans l immanence de ses principes ; ce qui nous incite à penser est toujours une rencontre traumatique, viscérale, violente, avec un réel extérieur qui s impose brutalement à nous, remettant en cause nos façons habituelles de penser. En tant que telle, une pensée véritable est toujours décentrée : on ne pense pas spontanément, on y est contraint». C est à partir d une telle «contrainte» que commence pour nous un voyage au monde de la subjectivité. La nôtre a émergé de la rencontre des usages rituels urbains de l ayahuasca et de leur inscription dans les espaces citadins, inaugurant pour nous le travail de penser ces expériences deplacées de l Amazonie, leur contexte originaire, depuis quelques décennies ; puis la situation particulière qu est celle de travailler en tant que

15 chercheuse sur son propre pays étant loin, depuis la France où j habite depuis maintenant plusieurs années. Dans notre monde contemporain, la mondialisation et la vitesse de ses technologies ont rapproché des univers multiples, contradictoires, lointains. Nous sommes en 2011 et nous assistons aux métissages vertigineux des subjectivités quelles que soient leur place dans ce monde. Dans ce travail, les cartographies en mouvement des expériences urbaines autour d une boisson qui au départ était uniquement indigène, nous interpellent et nous poussent à penser ce monde. La pensée se fait en marchant, à partir des territoires, des paysages à la fois plats, à la fois vallonnés, parfois avec des virages surprenants, qui exigent un certain nomadisme. Cela devient la condition qui permet de prendre le chemin d une voie de pensée (ou «du penser») singulière. Tout au long de notre recherche nous serons témoin du surgissement des subjectivités qui s'engendrent dans la combinaison, parfois dans le syncrétisme, certaines dans le métissage, dans l agencement (notion pensée ici avec Deleuze et Guattari), dans l'intrication de théories, de pratiques, de cultures, de rituels, de lieux qui entretiennent un lien charnel avec le monde. Au fil de notre recherche, lors de cette traversée périlleuse, les notions d identité et d invariants cèderont la place aux notions de subjectivités en devenir, en mouvement, et d expérience au sens étymologique, vif, pragmatique du terme. Comment se passe notre ouverture au monde? Par quelles voies passe notre ouverture à notre objet d étude? Quelle grille de lecture nous faudra-t-il esquisser pour approcher notre problématique sans être complètement aveuglés, sans avoir trop de préjugés, trop d a priori? Nous devrons un temps oser «la logique du vague» dans le sens de Charles Sanders Peirce pour traverser un domaine où règnent beaucoup d'incertitudes, d'ambivalences, de paradoxes, d'ambiguïté, d'affects et de sensibilités, souvent déserté par la science positiviste qui, dans ses prémisses mêmes, exclut de son centre d'intérêt quasi toute la sphère de l'étrange, de l'invisible. Nous nous retrouvons au croisement, au carrefour transversal de plusieurs disciplines (la psychanalyse, l anthropologie, l ethnopsychanalyse, la philosophie, la psychopathologie) dont nous ne pouvons faire l économie au nom d un choix qui se voudrait exclusif et unique. Ceci ne relève aucunement d une incapacité de choisir ou d assumer une manière de penser

16 ni d'une fusion des différentes positions théoriques ; dans notre recherche celles-ci coexisteront pour s'inspirer et se féconder mutuellement. Cela se justifie du fait que notre problématique elle-même se situe sur un carrefour métis, prise dans un véritable agencement depuis toujours : le Brésil, l ayahuasca, ses nouveaux usages rituels, les nouvelles sensibilités religieuses, le monde contemporain, ma place de brésilienne vivant en France depuis plusieurs années, mes amitiés intellectuelles, mon arrière-pays théorique et celui de mes directeurs de recherche etc. La manière avec laquelle nous avons tissé une telle entreprise demande des croisements, des alliances et des expérimentations. Cela ne veut pas dire que tout s agencera sans contradictions ni qu une fusion théorique y sera faite. Les concepts se confronteront. Ils nous obligeront à penser et à repenser certaines questions, puis à fonder des notions. Les concepts ici choisis constitueront notre «boîte à outils» parce que nous les croyons opérants pour ouvrir une lecture originale de notre matériel de recherche, à savoir les récits des dix-sept personnes avec lesquelles nous avons pu nous entretenir, mais aussi pour construire une cohérence théorique dans sa différence et affirmer le caractère du cheminement du penser. Nous rejoignons François Laplantine lorsqu il affirme que : «La démarche ethnopsychanalytique, loin de nous enfermer dans la monoculture, nous ouvre à l universel à travers des situations qui sont toujours singulières. Elle féconde la méthodologie des correspondances (dont Freud a eu le premier l intuition) entre des processus psychologiques et psychopathologiques et des formations culturelles pouvant être étrangères au sujet concerné» (Laplantine, 2007, p.20). * L'ayahuasca est le nom le plus courant donné à une décoction de deux végétaux, Banisteriopsis Caapi (une liane) et Psychotria Viridis (une plante) ingérée sous forme d infusion (appelée souvent «thé»). Le breuvage est un puissant psychoactif utilisé dans le bassin amazonien bien avant l arrivée des portugais et des espagnols. L'usage rituel de l ayahuasca et son expansion dans des populations autres qu indigènes et métisses d'amazonie, est un phénomène transculturel, social et psychique d'importance dans le monde contemporain. Tout comme les «religions ayahuasqueiras», à savoir le Santo Daime, l União do Vegetal et la Barquinha (Labate & Araújo, 2002), les nouveaux groupes

17 urbains brésiliens réinventent certains usages amazoniens de l ayahuasca et sont en plein essor. Depuis six ans nous étudions les mouvements urbains autour de l'ayahuasca dans le Brésil contemporain et l Europe. En prenant les réinventions urbaines à São Paulo, la plus grande ville du Brésil, comme principal point de départ, nous essayons de faire une cartographie de certaines de ces pratiques. Qui sont ces personnes qui font l usage de l ayahuasca? Que font-elles, comment vont-elles? Y a-t-il un rapport avec la toxicomanie? Peut-on parler de l'expérience de l'ayahuasca, une pratique si ancienne, comme d une pratique qui s'inscrit dans le contemporain et qui produit une certaine subjectivité? Si oui, de quelle production et de quelle politique de subjectivité est-il question? Les géographes disent qu une cartographie sert à mieux saisir l'espace, les territoires, les paysages. Contrairement à un plan, une cartographie peut tenir compte des changements et des mouvements dans un paysage. Ici, les espaces urbains, les territoires subjectifs-psychiques et les paysages du sensible de ceux qui font l'expérience de l'ayahuasca retiendront notre attention. La région du territoire subjectif sur laquelle intervient la psychologie est celle de sa rencontre avec les territoires de l éthique, de la politique et de la culture. Ainsi, ce sera, tout particulièrement, la curiosité à l égard des paysages de la subjectivité et de la culture et ses régions frontalières avec l éthique, la politique et l esthétique qui nous guidera au cours des étapes de cette aventure. Il n y a pas de subjectivité sans une cartographie culturelle qui lui serve de guide ; et réciproquement, il n y a pas de culture sans un mode de subjectivation qui fonctionne avec, il est même impossible de dissocier ces deux paysages qui s entrecroisent Certes ils se recoupent également ailleurs, mais ce qui compte ici c est notre découverte que, au-delà des confluences proprement dites, ces paysages (et ses reliefs) sont reliés par une transversalité qui inaugure différentes compositions de leurs forces, de leur lignes. Diverses constellations se forment autour de la subjectivité ; chaque mode d existence réalise des plis qui forment la subjectivité. Ici nous examinerons attentivement ce qui constitue le dedans et le dehors de chaque figure de la subjectivité qui s ébauche et comment elles sont traversées par l usage rituel et transculturel de la boisson indigène ayahuasca en dehors de l Amazonie. Nous avons déjà l intuition que le dedans et le dehors ne sont pas de simples espaces, séparés par une peau compacte qui délimiterait chaque géographie une fois pour toutes. Ils nous semblent plutôt indissociables et, paradoxalement, inconciliables dans une

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

A vertissement de l auteur

A vertissement de l auteur A vertissement de l auteur Attention, ce livre n est pas à mettre entre toutes mains ; il est strictement déconseillé aux parents sensibles. Merci à Madame Jeanne Van den Brouck 1 qui m a donné l idée

Plus en détail

Une philosophie du numérique

Une philosophie du numérique Revue internationale International Web Journal www.sens-public.org Une philosophie du numérique Lecture de Pour un humanisme numérique de Milad Doueihi (Seuil, Paris 2011) MARCELLO VITALI ROSATI Résumé:

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DU COACHING

LE GRAND LIVRE DU COACHING Sous la direction de Frank Bournois, Thierry Chavel et Alain Filleron LE GRAND LIVRE DU COACHING Préface de Raymond Domenech, 2008 ISBN : 978-2-212-54052-9 Faire école sans être une École Au terme de cet

Plus en détail

France métropolitaine, juin 2008 SUJET 7. Série ES, France métropolitaine, juin 2008

France métropolitaine, juin 2008 SUJET 7. Série ES, France métropolitaine, juin 2008 France métropolitaine, juin 2008 SUJET 7 7 SUJET Dissertation Série ES, France métropolitaine, juin 2008 Est-il plus facile de connaître autrui que de se connaître soi-même? LE SUJET COUP de POUCE ANALYSE

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème Problématique / Problématiser / Problématisation / PROBLÉMATIQUE : UN GROUPEMENT DE DÉFINITIONS. «Art, science de poser les problèmes. Voir questionnement. Ensemble de problèmes dont les éléments sont

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes

Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes par Dominique Folscheid et Brice de Malherbe, co-directeurs du département d Ethique biomédicale,

Plus en détail

Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs?

Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs? Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs? Problématique : La difficulté lorsque vous vous trouvez face à un tel sujet est de confondre le thème avec le problème du sujet. Ici le thème était

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe.

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions POURQUOI MOI? 1. Pourquoi entreprendre des

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

Présentation ED portable le 10 septembre 2014

Présentation ED portable le 10 septembre 2014 1 Présentation ED portable le 10 septembre 2014 Je vais m appuyer sur une séquence pour le cycle d orientation qui entre dans les thèmes de géographie du PER au 10 ème degré «De la production à la consommation

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR)

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) Profession de foi Changer la façon de s habiller, sortir des sentiers battus, et proposer une autre vision du monde. Notre mission Le groupe FAST

Plus en détail

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza.

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza. MÉTHODE IT Libérations des Images intérieures - Images de Transformation Présentation de la méthode de Nicolas Bornemisza La méthode IT a été co- créée par Marie Lise Labonté et Nicolas Bornemisza. Elle

Plus en détail

Formation à la systémique pour consultants et personnels RH

Formation à la systémique pour consultants et personnels RH J.A. Malarewicz Conseil Conseil, Formation, Supervision, Coaching S.A.S. au capital de 8OOO TVA : FR 36478450471 SIRET : 478 450471 00014 N formateur 11921445592 Région IdF 11 rue du Professeur Leroux

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales Collège des Bernardins, Séminaire sur l autorité Département Sociétés humaines et responsabilités éducatives Séance du 15 Mai 2012 Intervenant et compte rendu : Malik Bozzo-Rey L autorité dans l entreprise

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

La Nouvelle Controverse. Pour sortir de l impasse

La Nouvelle Controverse. Pour sortir de l impasse La Nouvelle Controverse Pour sortir de l impasse controverse_001-176.indd 3 06/01/14 11:23 «La voie prise depuis deux siècles ne peut que conduire à une impasse tragique». Hans Jonas Le Principe Responsabilité.

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Présentation de la session 2015 du Master de deuxième niveau

Présentation de la session 2015 du Master de deuxième niveau Présentation de la session 2015 du Master de deuxième niveau MEDIATIONS INTERCULTURELLES LES SIGNES, LES MOTS, LES IMAGES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE PROJETS PERSONNELS D UTILITE PUBLIQUE Directeur : prof.

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Des cartes pour comprendre un monde complexe

Des cartes pour comprendre un monde complexe Des cartes pour comprendre un monde complexe Propositions de séquences en TES/L et en TS sur le cours introductif de géographie par Damien LOQUAY, EEMCP2 en Tunisie Ce que disent les programmes Terminale

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

Dossier d information. Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011. Noisiel, le 10 octobre 2011

Dossier d information. Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011. Noisiel, le 10 octobre 2011 Dossier d information Noisiel, le 10 octobre 2011 Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011 Après quatre campagnes média successives depuis 2009, la CASDEN ajuste le positionnement de sa communication.

Plus en détail

MASTER 2 PROFESSIONNEL

MASTER 2 PROFESSIONNEL UNIVERSITE DE NICE - SOPHIA ANTIPOLIS Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines Département «SCIENCES DE LA COMMUNICATION» MASTER 2 PROFESSIONNEL Ingénierie de la Création Multimédia et Direction

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Diplôme d Université LE GENRE DANS LES PRATIQUES : EDUCATION, MEDECINE, PSYCHANALYSE ET CHAMP SOCIAL

Diplôme d Université LE GENRE DANS LES PRATIQUES : EDUCATION, MEDECINE, PSYCHANALYSE ET CHAMP SOCIAL UFR d Études psychanalytiques 2014-2015 Diplôme d Université LE GENRE DANS LES PRATIQUES : EDUCATION, MEDECINE, PSYCHANALYSE ET CHAMP SOCIAL Responsable : Laurie LAUFER Coordinateur : Vincent BOURSEUL

Plus en détail

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire La construction du temps et de l espace au cycle 2 Rappel de la conférence de Pierre Hess -Démarche de recherche: importance de se poser des questions, de chercher, -Envisager la démarche mentale qui permet

Plus en détail

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM 1 ère partie Déclaration d intention JEAN-PAUL HAUTIER ADMINISTRATEUR PROVISOIRE ET DIRECTEUR DE LA RECHERCHE DE L ENSAM DIRECTEUR ES QUALITE DE

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

AVANT-PROPOS CREATIVITE, FEMMES ET DEVELOPPEMENT L'EXEMPLE QUI VIENT DES AUTRES...

AVANT-PROPOS CREATIVITE, FEMMES ET DEVELOPPEMENT L'EXEMPLE QUI VIENT DES AUTRES... AVANT-PROPOS CREATIVITE, FEMMES ET DEVELOPPEMENT L'EXEMPLE QUI VIENT DES AUTRES... Tellement à la mode depuis quelques années, le mot de créativité est peut-être déjà démodé. La publicité, la médiatisation,

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

Règlement intérieur de l association

Règlement intérieur de l association Règlement intérieur de l association Naissance et fonctionnement de l association, informations diverses. Reims Parkour School est une association ayant vu le jour le 4 novembre 2011, sous l impulsion

Plus en détail

9 e Colloque de la Relève VRM La ville comme lieu d interface

9 e Colloque de la Relève VRM La ville comme lieu d interface 9 e Colloque de la Relève VRM La ville comme lieu d interface 17 et 18 mai 2012 INRS 385, rue Sherbrooke Est, Montréal Salle 2109 (2 e étage) Les villes sont des lieux singuliers d échanges et d interactions

Plus en détail

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros PRESENTS : - KISS Jocelyne et VENCESLAS Biri de l institut

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

LE TRÉSOR OUBLIÉ DE L ARC-EN-CIEL Série de 8 livres illustrés : Auteure/illustratrice : Martine Dussart

LE TRÉSOR OUBLIÉ DE L ARC-EN-CIEL Série de 8 livres illustrés : Auteure/illustratrice : Martine Dussart LE TRÉSOR OUBLIÉ DE L ARC-EN-CIEL Série de 8 livres illustrés : Auteure/illustratrice : Martine Dussart Tout public de 8 à 88 ans. Par le récit et l image, les livres permettent de : faire connaître aux

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

Reconnaissance et pacification

Reconnaissance et pacification E-Séminaire de Philosophie www.domuni.eu 12 octobre 7 décembre 2015 Reconnaissance et pacification de Axel HONNETH à P. RICOEUR Présentation La théorie de la reconnaissance mutuelle, exposée par Axel Honneth,

Plus en détail

Suis-je toujours le même?

Suis-je toujours le même? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Suis-je toujours le même? Introduction Avant de répondre à la question, il faut comme toujours en philosophie bien en comprendre le problème. Le " je suis " fait

Plus en détail

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire 1. Ce que disent les plans d études vaudois Dans la partie consacrée aux finalités de l école vaudoise, le Plan d Etudes Vaudois (PEV) note à propos

Plus en détail

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle)

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Petit mémoire Déroulé des séances de musicothérapie réceptive collective au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Damien GONTHIER Formation aux techniques psychomusicales, corporelles et vocales Musicothérapie

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Ce projet nous donne l opportunité de tester des scénarios auxquels nous réfléchissons depuis l ouverture de notre portail en octobre 2008 et la mise

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE. (11 074 signes espaces compris)

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE. (11 074 signes espaces compris) 1 Dans le cadre du décret Education Permanente La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE (11 074 signes espaces compris) Le volontariat et ses limites dans le secteur social et des soins

Plus en détail

Pour un principe matérialiste fort. Jean-Paul Baquiast

Pour un principe matérialiste fort. Jean-Paul Baquiast Pour un principe matérialiste fort Jean-Paul Baquiast Plan détaillé :. Pour un matérialisme fort Le retour en force du dogmatisme religieux Nécessité d un renouvellement du matérialisme Que sont les nouvelles

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Nature et formes du don : résumé

Nature et formes du don : résumé Nature et formes du don : résumé Par Gildas RICHARD La réflexion méthodique sur la notion de don a été, jusqu à présent, l apanage presque exclusif de deux grands types de discours : D une part, le discours

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

2 tournées dans cette dernière partie de l année : septembre et décembre.

2 tournées dans cette dernière partie de l année : septembre et décembre. Chers amis, Merci encore pour tous ces beaux et chaleureux échanges que nous avons eus avec vous lors des tournées d avril, de juin et de fin juillet /début août. Voici donc le programme des activités

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT DES EQUIPES où le temps de «l entreprise en transition»?

L ACCOMPAGNEMENT DES EQUIPES où le temps de «l entreprise en transition»? L ACCOMPAGNEMENT DES EQUIPES où le temps de «l entreprise en transition»? Nous vivons tous et toutes au sein des organisations et une grande partie de notre vie, nous conduit à agir et vivre au cœur même

Plus en détail

Service public et bien commun

Service public et bien commun Service public et bien commun Notes pour l'allocution prononcée par Monsieur Pierre Lucier, président de l'université du Québec, lors de la Collation des grades de I'École nationale d'administration pub1

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps Introduction Y A-T-IL COUPLE? Au fil des siècles et au fil des années, la société se transforme et avec elle, la valeur accordée à la réussite sociale, à la famille mais surtout à l amour. Dans le monde

Plus en détail

L analyse d entretiens de recherche qualitatifs

L analyse d entretiens de recherche qualitatifs L analyse d entretiens de recherche qualitatifs Annie Gendron, M.Ps. Candidate au doctorat en psychologie, UQTR Natacha Brunelle, Ph.D. Professeure au département de psychoéducation, UQTR 19 mars 2010

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

L INTÉGRATION RÉUSSIE À L ÉLITE MANAGÉRIALE. Thèse de doctorat en sociologie présentée par Florencia LUCI

L INTÉGRATION RÉUSSIE À L ÉLITE MANAGÉRIALE. Thèse de doctorat en sociologie présentée par Florencia LUCI École des Hautes Études en Sciences Sociales Universidad de Buenos Aires L INTÉGRATION RÉUSSIE À L ÉLITE MANAGÉRIALE LA CONSTITUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDES ENTREPRISES EN ARGENTINE Thèse de doctorat

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA)

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) 2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS PAR UNE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ADAPTEE Responsable : CANAT Sylvie MASTER 2 SPECIALITE

Plus en détail

L AUDIT DE L ETHIQUE DES AFFAIRES,

L AUDIT DE L ETHIQUE DES AFFAIRES, L AUDIT DE L ETHIQUE DES AFFAIRES, CROISEMENT DE L AUDIT SOCIAL ET DU CONTROLE INTERNE Michel JORAS CIRCEE Centre de recherche de l esce Enseignant chercheur à l Ecole Supérieure du Commerce Extérieur

Plus en détail

DIPLOMES UNIVERSITAIRES

DIPLOMES UNIVERSITAIRES ALEXANDRE DESRAMEAUX MAÎTRE DE CONFERENCES EN DROIT PUBLIC (depuis 2009) Titulaire du Certificat d Aptitude à la Profession d Avocat (CAPA) DIPLOMES UNIVERSITAIRES 2006 Doctorat en droit de l Université

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER I UFR de PHARMACIE

UNIVERSITE MONTPELLIER I UFR de PHARMACIE UNIVERSITE MONTPELLIER I UFR de PHARMACIE DOPAGE «DE L ANALYSE A LA PREVENTION» EN PARTENARIAT AVEC DOPAGE : de l analyse à la prévention PORTEURS DU PROJET RESPONSABLES S Michel AUDRAN Professeur de pharmacie

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

3 thèses : Problématique :

3 thèses : Problématique : LA CONSCIENCE Problématique : 3 thèses : Thèse 1 : L âme est une substance. A. L âme est une substance individuelle. B. La conscience comme substance pensante une et indivisible. Thèse 2 : La conscience

Plus en détail

Psychologie Sociale. La psychosociologie étudie les situations sur le terrain.

Psychologie Sociale. La psychosociologie étudie les situations sur le terrain. Psychologie Sociale Nous confondons souvent la psychologie sociale et la psychosociologie. La psychologie sociale et la psychosociologie sont différenciées par la méthode. La psychologie sociale exerce,

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

On a marché sur la dune.

On a marché sur la dune. On a marché sur la dune. Atelier itinérant d exploration intérieure dans le sud-tunisien Animation : Alexis Burger, docteur et thérapeute à Lausanne Coordination logistique : Jean-Marc Comhaire, pour Fréquence

Plus en détail

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises.

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Relation client PME PMI attention danger! Résumé La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Nous essaierons de montrer, dans cet article, que la relation client

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

Perfectionnement au coaching Gestalt-coaching

Perfectionnement au coaching Gestalt-coaching VoieX (prononcer «voi-yé») a le plaisir d annoncer la formation : Perfectionnement au coaching Gestalt-coaching Jean-Paul Sauzède, Anne Sauzède-Lagarde et Catherine Deshays 10 jours en 2013-2014, à Lyon

Plus en détail

Écouter pour ne pas s écouter parler

Écouter pour ne pas s écouter parler À PROPOS DU CONSEIL 01 Écouter pour ne pas s écouter parler Imaginez-vous entrer chez un caviste pour acheter du champagne, et qu au lieu de vous demander ce que vous voulez, le sommelier vous vante les

Plus en détail