UNIVERSITE PARIS DESCARTES, SORBONNE PARIS CITE UFR Sciences de l'homme et de la santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE PARIS DESCARTES, SORBONNE PARIS CITE UFR Sciences de l'homme et de la santé"

Transcription

1 UNIVERSITE PARIS DESCARTES, SORBONNE PARIS CITE UFR Sciences de l'homme et de la santé Thèse pour l'obtention du grade de Docteur en psychologie Présentée et soutenue publiquement par Clara Novaes le 22 novembre 2011 L EXPERIENCE URBAINE DE L AYAHUASCA : PAYSAGES DES SUBJECTIVITES CONTEMPORAINES Approche ethnopsychanalytique Directrice de thèse : Madame la Professeure Marie Rose MORO (Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité) Codirecteur de thèse : Monsieur le Docteur Olivier TAÏEB (Université Paris 13) JURY Monsieur le Professeur François MARTY (Département de Psychologie, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité), Président du Jury Monsieur le Professeur Luiz Eduardo PRADO DE OLIVEIRA (Département de Psychologie, Université Européenne de Brest et Université Paris 7), Rapporteur Monsieur le Professeur Thierry BAUBET (Département de Psychologie, Université Paris 13), Rapporteur Monsieur le Professeur François LAPLANTINE (Professeur Emérite, Faculté d Anthropologie et de Sociologie, Université de Lyon) Monsieur le Professeur Christian GHASARIAN (Institut d Ethnologie, Université de Neuchâtel Suisse)

2

3 REMERCIEMENTS Je remercie très sincèrement la professeure Marie-Rose Moro de m'avoir introduite aux champs de l ethnopsychanalyse et de la psychiatrie transculturelle, de m avoir initiée à ces disciplines avec rigueur, inspiration et passion. Elle reste présente tout au long de ce travail. Je remercie sa patience et son ouverture au fil de ces six années de travail partagé. Tout particulièrement, je remercie vivement le Docteur Olivier Taïeb pour sa lecture attentive du manuscrit, ses suggestions précieuses, sa très généreuse disponibilité. Il a toujours cru et guidé avec enthousiasme cette recherche et reçoit mon entière et sincère reconnaissance. Je remercie infiniment le professeur François Marty d avoir accepté d être le président de ce jury. Je remercie le professeur Luis Eduardo Prado de Oliveira d'avoir accepté de porter son regard sur mon travail en acceptant d en être un des rapporteurs. Son parcours personnel, son expérience à la fois brésilienne et française ainsi que sa vaste connaissance de la psychanalyse font de lui un lecteur averti dont le regard me sera précieux. Le professeur Thierry Baubet a également accepté d'être rapporteur de mon travail. Je le remercie chaleureusement. Je remercie avec beaucoup de joie le professeur François Laplantine de m avoir fait l honneur de participer à ce jury. L influence marquante de son travail et de sa pensée est explicitement présente dans ce travail. Ses livres et sa riche analyse du Brésil m ont profondément marqué (à un point qu il m est encore aujourd hui difficile d estimer). Je remercie le professeur Christian Ghasarian non sans complicité mais avec toute l admiration que je porte au travail passionné qu il dédie à l étude des pratiques néospirituelles. Je remercie également tous les ayahuasqueiros que j ai rencontrés au fil de ces années de recherche (et qui m ont fait part de leur singularité), tout spécialement ceux que j ai interviewés. Je remercie affectueusement la Clinique de La Borde, le docteur Jean Oury et tous les labordiens pour m avoir accordé du temps pour écrire, pour me donner de l inspiration dans le travail quotidien et me faire découvrir un certain régime de sensibilité...

4 Je remercie vivement les chers amis qui ont accepté de lire mon travail en l'état, pour en corriger le français ou en faire des commentaires: Marie Leydier, Christophe Mugnier, Leila Lemaire, Marc Ledoux, Patrice Eymann, Catherine Vallon et Annabelle Gugnon. Je remercie tous mes très chers et nombreux amis brésiliens qui m ont soutenue à distance, qui ont laissé des traces ineffaçables dans ma vie et qui m inspirent. Merci tout particulièrement à Altieres Frei. Merci également à Marilia Petrechen, Daniel Shinzato, Lucas Robles, Eduardo Nogueira, Pedro Reis, Ronaldo Rocha, Juliana Gonçalves, Alessandra Martins, Sandro Novaes, Suely Novaes, Simone Bressan, Melissa Scanhola, Maria Betânia, Maria Siqueira, Fabio Bueno, Juliana Esperança. Je remercie également l ami brésilien Gabriel Binkowski, grand partenaire des discussions transculturelles ainsi que le petit collectif partenaire des «traductions» : Karina Soares, Maíra Dubena et Antoine Ménard. Je remercie avec saudade et un profond respect le professeur Hélio Rebello Cardoso Jr. et la professeure Marilia Muylaert pour m avoir initiée à la pensée de Gilles Deleuze et Félix Guattari ainsi qu à la singularité des modes de subjectivation Une pensée pour la vie universitaire de la ville de Assis (São Paulo, Brésil). Je remercie l anthropologue et amie Beatriz Caiuby Labate, grande chercheuse du monde ayahuasqueiro. Je remercie le groupe de chercheurs-alliés, le NEIP: riche source d amitié, d informations et d engagement politique. Je remercie mes collègues du séminaire de thèse de Marie-Rose Moro, en particulier Laura Rakotomala, Asmaa Takhssaoui, Marie Eve Gachelin, Malika Mansouri et Muriel Bossuroy. Les discussions collectives que ce séminaire occasionnait, l encouragement mutuel qu il faisait naître sont autant de moments singuliers qui, lors de mon retour en train vers Blois, me laissaient fascinée rien que de constater combien les recherches sont inéluctablement liées à l histoire de chacun de ceux qui les mènent. Je remercie ma sœur aimée Tassia pour m avoir écoutée divaguer pendant des heures au sujet de ma recherche, pour avoir lu l ensemble des entretiens, pour m inspirer, m accompagner, m aider à traverser la vie et être toujours là Une petite pensée aussi pour Roman, le chat ardéchois, fidèle compagnon de ces heures de labeur Et Milan et Kundera, les chats paulistanos, les premiers à m avoir entrainée dans un devenir-animal. Enfin je remercie Joris De Bisschop pour avoir été là, toujours, lors de cette traversée pour les discussions vives, pour sa finesse, son humour, son intelligence et son extraordinaire sensibilité, sa patience lors de mes turbulences, sa rigueur absolue pour les corrections et la mise en page et ses soutien et encouragement constants, vitaux tout au long de ce travail Mon grand merci d amour

5 A mon mari-amor Joris De Bisschop A ma sœur-amie Tassia Camila A mes parents Teresinha et José Roberto A la mémoire de mes grands-parents : Cecilia Alcantara Raimundo Manoel Alcantara Raimundo Alzira Cortes de Novaes João Caetano de Novaes A tous mes amis A ma famille brésilienne et belge

6 PRELUDE «On est entré dans une zone de chocs. Phénomènes des foules, mais infimes, infiniment houleuses. Les yeux fermés, on a des visions intérieures. ( ) On est devenu sensible à de très, très fines variations (sanguines? cellulaires? moléculaires?), à d infimes fluctuations (de la conscience? de la cénesthésie?) ( ) On est devenu sensible à de très, très petites unités de temps. A tout ce qui est infime, on est devenu sensible. (...) Un superlatif de l'inconnu. Un absolu superlatif ( ) Superlatifs qui, vaille que vaille, montrent quand même la voie ascensionnelle, vers l'admiration ultime à laquelle on est presque sans le savoir tout préparé, tout émulsionné et bouillant, superlatifs qui vous montrent sans que vous le compreniez encore et que vous le compreniez jamais peut-être, qui vous montrent vous-même aspirant à l'infini, entraîné vers l'infini, en famine d'infini, auquel par ailleurs vous essayez de résister. Cependant la poussée d'infini toujours continue, en vous, sur vous, à travers vous, en tous sens infinifiant ( ) Il faut de toute nécessité se présenter bien à l'infini». Henri Michaux, L'infini turbulent, 1964 «Le vent expérimente ce qu il va faire de sa liberté.» Guimarães Rosa, Turbulência, in Magma, 1936 «Plus haut que l'amour du prochain se trouve l'amour du lointain et de ce qui est à venir. Plus haut encore que l'amour de l'homme, je place l'amour des choses et des fantômes. ( ) Mes frères, je ne vous conseille pas l'amour du prochain, je vous conseille l'amour du plus lointain.» Friedrich Nietzsche, DE L'AMOUR DU PROCHAIN in Ainsi Parlait Zarathoustra, «Le multiple et le chevauchant sont à l'œuvre en vous. (...) Je suis à nouveau devenu un trajet, trajet dans le temps.» Henri Michaux, Misérable Miracle, 1972

7 TABLE DE MATIERES RÉSUMÉ ABSTRACT 6 7 INTRODUCTION La subjectivation dans le monde tel qu il devient ou notre problématique Les agencements de la subjectivité, l ayahuasca et le contemporain Présentation de la thèse PREMIERE PARTIE I. PAYSAGES DE L AYAHUASCA : LE SENSIBLE, LE VISIBLE ET L INVISIBLE Le chamanisme et les portes de l invisible Les chamans dans le monde Les agencements New-Age et le chamanisme La nature et l animisme amazonien La notion de «plantes de pouvoirs» et de «plantes enseignantes» Le chamanisme mosaïque en Amazonie La place de l ayahuasca dans le chamanisme amazonien II. LES RECHERCHES SUR L AYAHUASCA ET LES QUESTIONS LEGALES Les drogues dans l histoire et la guerre à la drogue Les recherches actuelles L étude de l ayahuasca et des religions ayahuasqueiras brésiliennes La législation de l usage de l ayahuasca III. PAYSAGES DU BRESIL OU LE BRESIL EXPERIMENTAL Le Brésil des années 30 et l expansion de l ayahuasca La Semaine d Art Moderne à São Paulo Oswald de Andrade et ses Manifestes Le Manifeste Bois-Brésil de 1924 Le Manifeste Anthropophage de 1928 La révolution de 1930 et le début de L ère Vargas La Nouvelle République La révolte rouge de 1935 Le «Nouvel Etat» ou Estado Novo La présence de la notion d anthropophagie à la fin de l ère Vargas Le Brésil contemporain São Paulo mosaïque

8 IV. L AYAHUASCA ET L OCCIDENT Le cartographe William Burroughs et le Yagé : «changer le réel» L ayahuasca et le néo-chamanisme ou le chamanisme urbain occidental V. HALLUCINOGENES, ENTHEOGENES, PSYCHEDELIQUES? Les substances psychoactives et l ayahuasca selon les classifications Les appellations La chimie des alcaloïdes VI. LES AGENCEMENTS URBAINS BRESILIENS DE L AYAHUASCA Les religions ayahuasqueiras Le Santo Daime La dénomination «daime» L origine de la doctrine Sebastião Mota de Melo O Céu do Mapiá La dimension «enthéogène» de l expérience daimiste : boire le thé La dimension musicale La cure dans le Santo Daime : entre végétalisme et spiritisme La dimension enseignante de l expérience Comment devient-on daimiste? Le salon La miração Le feitio ou la préparation du thé Le Santo Daime dans le monde L União do Vegetal Les origines Le Maître Gabriel Le rituel de l União do Vegetal et sa doctrine L entrée dans le groupe Les jours festifs du calendrier «udeviste» L União do Vegetal dans le monde La Barquinha Les origines «Une cosmologie en construction» Le rituel Comuníndios : cartographie d un agencement urbain de l ayahuasca Le parcours de son leader et la formation de Comuníndios Ma rencontre avec Comuníndios à São Paulo Ma rencontre avec Comuníndios en Amazonie Ma place de chercheuse et le contre-transfert Ma rencontre avec Comuníndios Pays-Bas Comuníndios et son expansion La cosmologie Comuníndios Le calendrier et le vocabulaire Comuníndios La préparation au rituel et son déroulement Le triangle ou la trilogie musicale

9 DEUXIEME PARTIE I. PRESENTATION DE NOTRE BOITE A OUTILS THEORIQUE Expérience, agencement et production de subjectivité Foucault : subjectivation et souci de soi Le mode de subjectivation éthique, esthétique et politique Individualité x Identité x Singularité La notion de devenir Que peut un corps? Le transculturel et l ethnopsychanalyse Le métissage Les lignes et les cartographies de l étrange Le mode anthropophage ou le devenir anthropophage d'oswald de Andrade Anthropophagie & Cannibalisme Un regard psychanalytique du Cannibalisme Introjection, incorporation et identification Le mode mystique d être au monde ou l expérience mystique Le mode psychotique d être Le mode toxicomaniaque d être au monde II. PROBLEMATIQUE, OBJECTIFS ET HYPOTHESES III. L OUTIL METHODOLOGIQUE L approche qualitative phénoménologique en psychologie La procédure méthodologique et la présentation du matériel Sujets Site Entretiens Présentation du guide d entretien semi-structuré Analyse Le contre-transfert du chercheur TROISIEME PARTIE I. RESULTATS, PREMIER TEMPS : LES ENTRETIENS Entretien Sebastien ou les «jungles intérieures» Entretien Luc ou «le chemin se fait en marchant» Entretien Joseph ou le devenir héros mythologique : l envie «d agir» Entretien Valentina ou le devenir danseuse Entretien Line ou l appel du «xamãe» depuis les Pays-Bas Entretien Pablo ou un voyage dans le temps-espace fait de souvenirs Entretien Marina ou le modelage de mondes Entretien Jorge ou le devenir éboueur Entretien François ou le devenir chaman Entretien Marcos ou l outil pour l expérience du sentir Entretien Jeanne ou le devenir plante Entretien Carlos ou le devenir alchimiste-homo-sapiens Entretien Luna ou «il y a du sang qui court dans mes veines»

10 Entretien Leonardo ou la circulation du soin Entretien Gustav ou «le thé est une clef» Entretien Joana ou la migration vers le spirituel Entretien Thomas ou suivre la trace du maître Irineu II. RESULTATS, DEUXIEME TEMPS : LES THEMES Présentation générale des principaux thèmes Un discours ayahuasqueiro? III. RESULTATS, TROISIEME TEMPS : ANALYSE TRANSVERSALE DES CINQ AXES La dimension enseignante de l expérience et la subjectivité La dimension du travail, d auto-connaissance et la voie de la réminiscence La dimension de la purge, la peia et la purification La dimension enthéogène et anthropophage La dimension spirituelle, océanique et mystique QUATRIEME PARTIE I. DISCUSSION II. LIMITES III. PERSPECTIVES Cartographies singulièrs Les axiomes de la quotidienneté L'ayahuasca est-elle une dérive sectaire? Quotidien et toxicomanie Toxicomanie, ayahuasca et subjectivité Vision-mouvoir Politique du regard La subjectivité dans les axiomes du quotidien ou la production de subjectivité Le groupe Comuníndios : un mode de subjectivation en pleine expansion? Le spirituel, l auto-connaissance et le souci de soi Les ayahuasqueiros Brésiliens et Européens La prise de conscience, l inconscient et le mythe de l attelage ailé Les processus d incorporation, introjection et l anthropophagie CONCLUSION OU CONSIDERATIONS FINALES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES GLOSSAIRE POSTLUDE : Le manifeste anthropophage (Oswald de Andrade) Les annexes avec la version intégrale des entretiens sont consultables sur le CD-ROM qui accompagne cette thèse.

11 TABLE DES FIGURES Figure n 1 : Carte du bassin amazonien Source : erudit.org Figure n 2 : La liane Banisteriopsis Caapi Source : Clara Novaes Figure n 3 : La feuille Psychotria Viridis Source : Clara Novaes Figure n 4 : Carte du Brésil Source : Figure n 5 : Comuníndios São Paulo Source : Clara Novaes Figure n 6 : Fin d un rituel Comuníndios Source : Clara Novaes Figure n 7 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 8 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 9 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 10 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 11 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 12 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 13 : Feitio à Alter do Chão Source : Clara Novaes Figure n 14 : Abaporu, le début du mouvement Source : Tableau de Tarsila do Amaral (1928) Figure n 15 : Dessin de Tarsila pour la couverture du livre Pau Brasil, «Bois Brésil» d Oswald de Andrade paru en 1925 Source : Dessin de Tarsila do Amaral (1925) TABLEAU Tableau n 1 : Présentation des données principales des sujets Les dix-sept participants à la recherche 257

12 RÉSUMÉ: Face à l expansion vertigineuse des usages de l ayahuasca (puissante boisson psychoactive amazonienne induisant des états modifiés de conscience) par des populations autres qu indigènes, cette recherche réalise une cartographie de ces expériences au sein des agencements rituels-urbains dans le Brésil contemporain et dialogue avec des expériences qui ont lieu à Paris et aux Pays-Bas. Elle s appuie sur une méthode phénoménologique et compte dans sa boîte à outils des concepts de l ethnopsychanalyse, de la psychanalyse et de la philosophie. Son matériel provient de dix-sept entretiens semi-structurés réalisés avec des personnes qui font un usage rituel-urbain de l ayahuasca. Une ethnographie détaillée du groupe Comuníndios (au Brésil et aux Pays-Bas) illustre le paysage mouvant de ces nouveaux agencements ayahuasqueiros. Les résultats montrent que l expérience de l ayahuasca déborde et prolonge le cadre du rituel lui-même et est incorporée dans la vie quotidienne à travers un ensemble d «enseignements». Le rapport entre les prises de l ayahuasca et le quotidien a révélé des données importantes : les récits démontrent que les sujets ne s inscrivent ni dans un mode toxicomane d être au monde ni dans un mode de vie sectaire. Si les toxicomanes recherchent l oubli de soi et du temps vécu, les ayahuasqueiros cherchent au contraire à «se rappeler», se retrouver, se «développer», se «remémorer». La dimension du «rappel de soi» (réminiscence platonicienne) dans cette dialectique mémoire-oubli-remémoration constitue une partie très importante de leur démarche. La nature du désir d auto-connaissance dans le contemporain est discutée à travers les concepts de l inconscient et du «souci de soi» (Foucault). L analyse des processus de subjectivation révèle que les ayahuasqueiros ainsi que leurs groupes réactualisent un rapport «anthropophage» (modernisme brésilien) à l autre, en cherchant à introjecter de l autre ce qui peut être affirmatif pour soi. Ces expériences sont caractéristiques du contemporain car elles se meuvent au cœur de l enchevêtrement de l actuel et de l archaïque. Discipline : Psychologie Mots-clefs : Ayahuasca, états modifiés de conscience, Amazonie, Brésil, processus de subjectivation, agencement, Comuníndios, spiritualité, souci de soi, toxicomanie, inconscient, anthropophagie, autoconnaissance.

13 ABSTRACT URBAN EXPERIENCE OF AYAHUASCA: LANDSCAPES OF CONTEMPORARY SUBJECTIVITIES Noting the vertiginous expansion of the ritual use of ayahuasca (a powerful psychoactive beverage from the Amazon which brings about altered states of consciousness) by populations other than indigenous, this research produces a cartography of these experiences within urban-ritual agencements in contemporary Brazil and dialogues with the experiences taking place in Paris and in the Netherlands. It has a phenomenological research method. This study s tool case contains the concepts of ethno-psychoanalysis, psychoanalysis and philosophy. It is based on the material resulting from seventeen semi-structured interviews with people making urban-ritual use of ayahuasca. The detailed ethnography of the group Comuníndios (in Brazil and in the Netherlands) illustrates perfectly the landscape in motion of ayahuasqueiros agencements. The results show that the ayahuasca experience extends the ritual set and is incorporated in everyday life through an ensemble of teachings. The connection in between the ayahuasca use and daily life revealed important data: the narratives make it clear that these subjects don t show neither a substance dependant way of being nor a sectarian way of life. Whereas drug addicts aim to forget the self and the lived time, the ayahuasqueiros on the other hand try to remember, to find and to develop themselves, to recall. The dimension of self-remembering (platonic reminiscence) in the dialectic memory-forgetting-remembering is very important in their approach. The nature of the contemporaneous desire of self-knowledge is discussed through the concepts of the unconscious and the care of the self (Foucault). The analysis of the processes of subjectification reveals that the ayahuasqueiros as well as their groups re-actualize an anthropophagical (Brazilian modernism) relation to the other, trying to introject from the other that which can be affirmative for themselves. These experiences are characteristic of present times since they are at the heart of the entwinement of the actual and the archaic. Subject : Psychology Key-Words : Ayahuasca, altered states of consciousness, Amazon, Brazil, processes of subjectification, agencement, Comuníndios, spirituality, the care of the self, drug addiction, unconscious, anthropophagy, self-knowledge.

14 INTRODUCTION «Il y a l entre archaïque et le moderne un rendez-vous secret, non seulement parce que les formes les plus archaïques semblent exercer sur le présent une fascination particulière, mais surtout parce que la clé du moderne est cachée dans l immémorial et le préhistorique. C est ainsi que le monde antique se retourne, à la fin, pour se retrouver, vers ses débuts ; l avantgarde, qui s est égarée dans le temps, recherche le primitif et l archaïque. C est en ce sens que l on peut dire que la voie d accès au présent a nécessairement la forme d une archéologie.» Giorgio Agamben (2008, p.34-35) «Toute vision se change en contemplation, toute contemplation en réflexion, toute réflexion en association, de sorte que l'on peut dire que chaque fois que nous jetons un regard attentif sur le monde, nous faisons déjà de la théorie.» Goethe La subjectivation dans le monde tel qu il devient ou notre problématique Selon le philosophe et psychanalyste slovène Slavoj Zizek (2004, p.13) : «La pensée ne vient jamais au jour spontanément, d elle-même, dans l immanence de ses principes ; ce qui nous incite à penser est toujours une rencontre traumatique, viscérale, violente, avec un réel extérieur qui s impose brutalement à nous, remettant en cause nos façons habituelles de penser. En tant que telle, une pensée véritable est toujours décentrée : on ne pense pas spontanément, on y est contraint». C est à partir d une telle «contrainte» que commence pour nous un voyage au monde de la subjectivité. La nôtre a émergé de la rencontre des usages rituels urbains de l ayahuasca et de leur inscription dans les espaces citadins, inaugurant pour nous le travail de penser ces expériences deplacées de l Amazonie, leur contexte originaire, depuis quelques décennies ; puis la situation particulière qu est celle de travailler en tant que

15 chercheuse sur son propre pays étant loin, depuis la France où j habite depuis maintenant plusieurs années. Dans notre monde contemporain, la mondialisation et la vitesse de ses technologies ont rapproché des univers multiples, contradictoires, lointains. Nous sommes en 2011 et nous assistons aux métissages vertigineux des subjectivités quelles que soient leur place dans ce monde. Dans ce travail, les cartographies en mouvement des expériences urbaines autour d une boisson qui au départ était uniquement indigène, nous interpellent et nous poussent à penser ce monde. La pensée se fait en marchant, à partir des territoires, des paysages à la fois plats, à la fois vallonnés, parfois avec des virages surprenants, qui exigent un certain nomadisme. Cela devient la condition qui permet de prendre le chemin d une voie de pensée (ou «du penser») singulière. Tout au long de notre recherche nous serons témoin du surgissement des subjectivités qui s'engendrent dans la combinaison, parfois dans le syncrétisme, certaines dans le métissage, dans l agencement (notion pensée ici avec Deleuze et Guattari), dans l'intrication de théories, de pratiques, de cultures, de rituels, de lieux qui entretiennent un lien charnel avec le monde. Au fil de notre recherche, lors de cette traversée périlleuse, les notions d identité et d invariants cèderont la place aux notions de subjectivités en devenir, en mouvement, et d expérience au sens étymologique, vif, pragmatique du terme. Comment se passe notre ouverture au monde? Par quelles voies passe notre ouverture à notre objet d étude? Quelle grille de lecture nous faudra-t-il esquisser pour approcher notre problématique sans être complètement aveuglés, sans avoir trop de préjugés, trop d a priori? Nous devrons un temps oser «la logique du vague» dans le sens de Charles Sanders Peirce pour traverser un domaine où règnent beaucoup d'incertitudes, d'ambivalences, de paradoxes, d'ambiguïté, d'affects et de sensibilités, souvent déserté par la science positiviste qui, dans ses prémisses mêmes, exclut de son centre d'intérêt quasi toute la sphère de l'étrange, de l'invisible. Nous nous retrouvons au croisement, au carrefour transversal de plusieurs disciplines (la psychanalyse, l anthropologie, l ethnopsychanalyse, la philosophie, la psychopathologie) dont nous ne pouvons faire l économie au nom d un choix qui se voudrait exclusif et unique. Ceci ne relève aucunement d une incapacité de choisir ou d assumer une manière de penser

16 ni d'une fusion des différentes positions théoriques ; dans notre recherche celles-ci coexisteront pour s'inspirer et se féconder mutuellement. Cela se justifie du fait que notre problématique elle-même se situe sur un carrefour métis, prise dans un véritable agencement depuis toujours : le Brésil, l ayahuasca, ses nouveaux usages rituels, les nouvelles sensibilités religieuses, le monde contemporain, ma place de brésilienne vivant en France depuis plusieurs années, mes amitiés intellectuelles, mon arrière-pays théorique et celui de mes directeurs de recherche etc. La manière avec laquelle nous avons tissé une telle entreprise demande des croisements, des alliances et des expérimentations. Cela ne veut pas dire que tout s agencera sans contradictions ni qu une fusion théorique y sera faite. Les concepts se confronteront. Ils nous obligeront à penser et à repenser certaines questions, puis à fonder des notions. Les concepts ici choisis constitueront notre «boîte à outils» parce que nous les croyons opérants pour ouvrir une lecture originale de notre matériel de recherche, à savoir les récits des dix-sept personnes avec lesquelles nous avons pu nous entretenir, mais aussi pour construire une cohérence théorique dans sa différence et affirmer le caractère du cheminement du penser. Nous rejoignons François Laplantine lorsqu il affirme que : «La démarche ethnopsychanalytique, loin de nous enfermer dans la monoculture, nous ouvre à l universel à travers des situations qui sont toujours singulières. Elle féconde la méthodologie des correspondances (dont Freud a eu le premier l intuition) entre des processus psychologiques et psychopathologiques et des formations culturelles pouvant être étrangères au sujet concerné» (Laplantine, 2007, p.20). * L'ayahuasca est le nom le plus courant donné à une décoction de deux végétaux, Banisteriopsis Caapi (une liane) et Psychotria Viridis (une plante) ingérée sous forme d infusion (appelée souvent «thé»). Le breuvage est un puissant psychoactif utilisé dans le bassin amazonien bien avant l arrivée des portugais et des espagnols. L'usage rituel de l ayahuasca et son expansion dans des populations autres qu indigènes et métisses d'amazonie, est un phénomène transculturel, social et psychique d'importance dans le monde contemporain. Tout comme les «religions ayahuasqueiras», à savoir le Santo Daime, l União do Vegetal et la Barquinha (Labate & Araújo, 2002), les nouveaux groupes

17 urbains brésiliens réinventent certains usages amazoniens de l ayahuasca et sont en plein essor. Depuis six ans nous étudions les mouvements urbains autour de l'ayahuasca dans le Brésil contemporain et l Europe. En prenant les réinventions urbaines à São Paulo, la plus grande ville du Brésil, comme principal point de départ, nous essayons de faire une cartographie de certaines de ces pratiques. Qui sont ces personnes qui font l usage de l ayahuasca? Que font-elles, comment vont-elles? Y a-t-il un rapport avec la toxicomanie? Peut-on parler de l'expérience de l'ayahuasca, une pratique si ancienne, comme d une pratique qui s'inscrit dans le contemporain et qui produit une certaine subjectivité? Si oui, de quelle production et de quelle politique de subjectivité est-il question? Les géographes disent qu une cartographie sert à mieux saisir l'espace, les territoires, les paysages. Contrairement à un plan, une cartographie peut tenir compte des changements et des mouvements dans un paysage. Ici, les espaces urbains, les territoires subjectifs-psychiques et les paysages du sensible de ceux qui font l'expérience de l'ayahuasca retiendront notre attention. La région du territoire subjectif sur laquelle intervient la psychologie est celle de sa rencontre avec les territoires de l éthique, de la politique et de la culture. Ainsi, ce sera, tout particulièrement, la curiosité à l égard des paysages de la subjectivité et de la culture et ses régions frontalières avec l éthique, la politique et l esthétique qui nous guidera au cours des étapes de cette aventure. Il n y a pas de subjectivité sans une cartographie culturelle qui lui serve de guide ; et réciproquement, il n y a pas de culture sans un mode de subjectivation qui fonctionne avec, il est même impossible de dissocier ces deux paysages qui s entrecroisent Certes ils se recoupent également ailleurs, mais ce qui compte ici c est notre découverte que, au-delà des confluences proprement dites, ces paysages (et ses reliefs) sont reliés par une transversalité qui inaugure différentes compositions de leurs forces, de leur lignes. Diverses constellations se forment autour de la subjectivité ; chaque mode d existence réalise des plis qui forment la subjectivité. Ici nous examinerons attentivement ce qui constitue le dedans et le dehors de chaque figure de la subjectivité qui s ébauche et comment elles sont traversées par l usage rituel et transculturel de la boisson indigène ayahuasca en dehors de l Amazonie. Nous avons déjà l intuition que le dedans et le dehors ne sont pas de simples espaces, séparés par une peau compacte qui délimiterait chaque géographie une fois pour toutes. Ils nous semblent plutôt indissociables et, paradoxalement, inconciliables dans une

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF).

Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF). 3 INTRODUCTION AU PROGRAMME COACHING WAYS Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF). Cette approche intégrative est particulièrement

Plus en détail

Identifier des présupposés en situation d habileté : dans un premier temps.

Identifier des présupposés en situation d habileté : dans un premier temps. Identifier des présupposés en situation d habileté : dans un premier temps. Dans un premier temps, nous mettons davantage l accent sur les présupposés que peuvent contenir les questions des participants.

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva.

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva. The master thesis The master thesis (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) Code: thesis-writing Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva thesis-writing Menu 1. Introduction: le mémoire est

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1

ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 ORIENTATIONS POUR L ANIMATION FRATERNELLE 1 1. INTRODUCTION L OFS, en vertu de sa propre vocation, doit veiller à partager sa propre expérience de vie évangélique avec les jeunes qui se sentent attirés

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

PROJET DE DEA ET DE THESE DE DOCTORAT

PROJET DE DEA ET DE THESE DE DOCTORAT PROJET DE DEA ET DE THESE DE DOCTORAT Par le Pr Abbé Louis MPALA Mbabula Il n est un secret pour personne que la rédaction du projet de DEA et de THESE pose problème. Voilà pourquoi nous tenterons de donner

Plus en détail

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision Conclusion générale Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la rédaction de cette thèse. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision rationnelle compatible

Plus en détail

On parle beaucoup aujourd hui de

On parle beaucoup aujourd hui de Couverture Noël: une reconnaissante dépendance du Christ Le message de Sa Grâce Rowan Williams, archevêque de Canterbury, pour les lecteurs de 30Jours On parle beaucoup aujourd hui de ceux qui préfèrent

Plus en détail

Chapitre 2. Usages et mésusages

Chapitre 2. Usages et mésusages Chapitre 2 Usages et mésusages Si la faculté de voyance existe, si effectivement des hommes et des femmes peuvent capter directement des informations exactes dans l espace et dans le temps, les questions

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR

LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR FOCUSING: LE CORPS PARLE DE L INTERIEUR Intervention d Eugène Gendlin à la 18eme conférence annuelle Internationale sur les traumatismes. Boston MA June 20-23 2007 Traduit par Brigitte Domas Bonjour, je

Plus en détail

Ni coach, ni thérapeute, ni gourou! L accompagnateur spirituel, un guide fraternel...

Ni coach, ni thérapeute, ni gourou! L accompagnateur spirituel, un guide fraternel... Comment articuler «accompagnement spirituel» et «sciences humaines»? Un livre de Christine Aulenbacher et Robert Moldo Ni coach, ni thérapeute, ni gourou! L accompagnateur spirituel, un guide fraternel...

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème Problématique / Problématiser / Problématisation / PROBLÉMATIQUE : UN GROUPEMENT DE DÉFINITIONS. «Art, science de poser les problèmes. Voir questionnement. Ensemble de problèmes dont les éléments sont

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire :

La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : La notion de besoin peut décrire : une expérience vécue dont la personne est parfaitement consciente : Exemple : «J ai besoin de me divertir»; La notion de besoin peut décrire : 2. «une exigence née de

Plus en détail

Questions à Robert Lévy La formation du psychanalyste et les associations psychanalytiques

Questions à Robert Lévy La formation du psychanalyste et les associations psychanalytiques Questions à Robert Lévy La formation du psychanalyste et les associations psychanalytiques Alessandra Guerra: Le monde psychanalytique est un peu «fermé», à Votre avis? Robert Lévy: Oui, sinon on reste

Plus en détail

Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien

Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien 2014 Thème 1: Voyage dans le Cerveau Musicien Grand témoin Natalie Dessay Invités plateau Hervé Platel (Le cerveau transparent la révolution des techniques de neuroimagerie cérébrale) Emmanuel Bigand (Historique

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

L l espace où l âme se déploie ; c est de lui que provient toute vraie

L l espace où l âme se déploie ; c est de lui que provient toute vraie E silence est à la fois la base et le but de la méditation, ainsi que L l espace où l âme se déploie ; c est de lui que provient toute vraie parole, que ce soit sur la méditation ou sur l âme. Devant ce

Plus en détail

Psychologie et épistémologie génétique. Fragments d un entretien avec Jean-Blaise Grize

Psychologie et épistémologie génétique. Fragments d un entretien avec Jean-Blaise Grize ISSN 2291-9805 Psychologie et épistémologie génétique Fragments d un entretien avec Jean-Blaise Grize Denis Apothéloz Université de Lorraine & laboratoire ATILF Abstract We introduce here excerpts of an

Plus en détail

Maison, Jardin, Lotissement :

Maison, Jardin, Lotissement : Université d Angers Ecole Supérieure des Beaux-Arts d Angers Maison, Jardin, Lotissement : Logiques d acteurs et processus de projet Séminaire 1 Organisé dans le cadre de la réponse à la consultation «ART,

Plus en détail

www.cneea.fr OBJET : DEMANDE D ENTRETIEN À LA SUITE DU DISCOURS DE CLÔTURE DES ASSISES DE L ANDEA

www.cneea.fr OBJET : DEMANDE D ENTRETIEN À LA SUITE DU DISCOURS DE CLÔTURE DES ASSISES DE L ANDEA www.cneea.fr Coordination Nationale des Enseignants et des Écoles d Art Adresse pour tout courrier postal CNEEA-K.MOKADDEM 109 rue Sébastien Gryphe 69007 LYON Tel : (président) 06 30 79 73 55 Tel : (vice-présidente)

Plus en détail

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Introduction «Je n ai pas fait exprès», «je n avais pas toute ma tête», «ce n était pas moi» : autant

Plus en détail

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation 1 PENSER LA MONDIALISATION Par Zaki LAÏDI (CERI-Sciences Po Paris) I Problématique Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation exerce sur le sens et l action

Plus en détail

L alcool, moi et les autres

L alcool, moi et les autres L alcool, moi et les autres Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Jérôme Hoessler L alcool, moi et les autres Jérôme Hoessler 6, rue Claude-Chahu 75116 Paris ISBN : 978-2-287-98829-5

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime L estime de soi La période des études universitaires coïncide souvent avec une période de changements et de remises en question très intenses où l estime de soi peut être particulièrement mise à l épreuve.

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

La formation d adaptation : laboratoire de l internationalisation des références.

La formation d adaptation : laboratoire de l internationalisation des références. La formation d adaptation : laboratoire de l internationalisation des références. Formatrices à l Ecole Normale sociale qui accueille des Assistantes Sociales diplômées à l étranger pour une formation

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises politique adoptée par le CECS le 6 novembre 2002 Suite à l adoption par le Comité des études de cycles supérieurs en psychologie du projet de modification

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT

MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT 1 UFR LETTRES, PHILOSOPHIE, MUSIQUE DEPARTEMENT DE PHILOSOPHIE MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT Contenus des enseignements 2012-2013 MISE A JOUR AU 19

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

Club thérapeutique et Groupe d Entraide Mutuelle

Club thérapeutique et Groupe d Entraide Mutuelle Club thérapeutique et Groupe d Entraide Mutuelle Aurélien Troisœufs, doctorant en anthropologie Bonjour. Je m appelle Aurélien Troisoeufs. Je suis doctorant en anthropologie au laboratoire du CERMES 3

Plus en détail

C ACHING WAYS. Programme PAI

C ACHING WAYS. Programme PAI ING WAYS C ACHING WAYS COACHING WAYS Programme PAI INTRODUCTION A LA FORMATION COACHING WAYS PAI : Les clés du Coaching Cette formation conduit à devenir coach, à un niveau théorique PCC (ICF). 23 jours

Plus en détail

CLASSICISME ET INTERDISCIPLINAIRTÉ Une brève analyse bibliométrique des références à Paul Ricœur

CLASSICISME ET INTERDISCIPLINAIRTÉ Une brève analyse bibliométrique des références à Paul Ricœur CLASSICISME ET INTERDISCIPLINAIRTÉ Une brève analyse bibliométrique des références à Paul Ricœur Cette note vise à évaluer la diffusion de l œuvre de Paul Ricœur dans l univers des revues scientifiques.

Plus en détail

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»?

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? Carlos Guevara «Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? La phrase du titre de mon exposé est de Lacan, le signe d interrogation est de moi. Cette phrase, vous pouvez la trouver dans

Plus en détail

"L'hygiène du coach" ou Comment être coach et rester en bonne santé

L'hygiène du coach ou Comment être coach et rester en bonne santé L hygiène du coach "L'hygiène du coach" ou Comment être coach et rester en bonne santé Reine-Marie HALBOUT Janvier 2005 Etre coach : une vocation et pas seulement une technique. Le coach engage toute sa

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE E Projet d écriture Texte analytique : Mon robot a des puces FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : D Mon robot favori Lecture E Mon robot a des

Plus en détail

DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?»

DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?» DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?» UVA FOREZ Nathalie Monge Rodriguez 1 PLAN DE L INTERVENTION I. Communiquer :quelques rappels théoriques. II. De la communication à la relation.

Plus en détail

Coacher avec l analyse transactionnelle

Coacher avec l analyse transactionnelle Daniel Chernet Coacher avec l analyse transactionnelle Sous la direction de François Delivré, 2009 ISBN : 978-2-212-54267-7 Chapitre 1 L analyse transactionnelle, un modèle de compréhension et d intervention

Plus en détail

La formation professionnelle selon le programme d études de 1955

La formation professionnelle selon le programme d études de 1955 Jacky TESSIER, premier directeur de l Institut de Formation en Soins Infirmiers d Allonnes, nous a laissé son témoignage à propos du «cheminement de la formation initiale du personnel soignant sur près

Plus en détail

1. CE QUI LES SÉPARE : DEUX DOMAINES DE RECHERCHE

1. CE QUI LES SÉPARE : DEUX DOMAINES DE RECHERCHE 10 Communication internationale et communication interculturelle RÉSUMÉ La communication interculturelle et la communication internationale constituent deux domaines particuliers d étude dans le champ

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Conférence internationale pour le dialogue des cultures et des religions.

Conférence internationale pour le dialogue des cultures et des religions. Fès, 30 septembre 2013 Conférence internationale pour le dialogue des cultures et des religions. Discours de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie Seul le texte prononcé fait foi Je

Plus en détail

KEN WILBER, LA VISION INTÉGRALE !"#$%&'()*$"+",-."+/-01,/223,4".(%556667

KEN WILBER, LA VISION INTÉGRALE !#$%&'()*$+,-.+/-01,/223,4.(%556667 «Dans L Éveil Évolutionnaire, Andrew Cohen nous livre un travail remarquablement nouveau, important et même profond sur la nature de l éveil spirituel dans le monde d aujourd hui. L éveil est toujours

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

C.A.T.C. COMPRENDRE, APPRENDRE, et PRATIQUER LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

C.A.T.C. COMPRENDRE, APPRENDRE, et PRATIQUER LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE C.A.T.C. COMPRENDRE, APPRENDRE, et PRATIQUER LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE Une formation complète Un enseignement structuré et progressif La fidélité au langage traditionnel 1 Bienvenue au CATC!

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE Août 2003 80, rue Paradis 13006 Marseille 04 91 33 39 86 : 04 91 54 15 09 v.c.m@wanadoo.fr CONTEXTE DU DEBAT En premier lieu, il faut procéder à un certain nombres de rappels

Plus en détail

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI Prof. Michel LEONARD Département des Systèmes d Information Faculté des Sciences Économiques et Sociales CUI Batelle Bât A 7 route de Drize CH-1227 Carouge Tél. +41 22 379 02 27 Fax. +41 22 379 02 79 Rapport

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

Le livre dont vous êtes les héros

Le livre dont vous êtes les héros Journal d un petit trésor qui grandit Mamie et MOI Papi, Le livre dont vous êtes les héros Toujours, je veillerai sur toi Journal d un petit trésor qui grandit Le livre dont vous êtes les héros Gilles

Plus en détail

Deux regards sur la société des individus

Deux regards sur la société des individus Deux regards sur la société des individus Véronique GUIENNE Dans leurs derniers ouvrages, Robert Castel et François Dubet s interrogent sur la recherche en sociologie et son utilité sociale et politique.

Plus en détail

Violence en milieu hospitalier Verbalisation autour de la mort

Violence en milieu hospitalier Verbalisation autour de la mort Profession : il y a quelques mois, Christine Malèvre, infirmière diplômée d état, a été condamnée a douze ans de réclusion criminelle pour homicide sur six malades et à l interdiction définitive d exercer

Plus en détail

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 «Initiatives locales et développement participatif au service

Plus en détail

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID Eskimon 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 3 1 Introduction Figure 1.1 Solid Salut Solid! Il parait que tu exerces dans un domaine finalement peu connu,

Plus en détail

Allocution à l occasion de la remise des prix. «La Main à la pâte»

Allocution à l occasion de la remise des prix. «La Main à la pâte» Luc CHATEL Ministre de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Allocution à l occasion de la remise des prix «La Main à la pâte» Institut de France 1 er février 2011 1 Monsieur le

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

ESPACE MONDIAL Cours magistral de Bertrand BADIE

ESPACE MONDIAL Cours magistral de Bertrand BADIE ESPACE MONDIAL Cours magistral de Bertrand BADIE Conférence de méthode de Martine ALONSO MARQUIS martine.alonsomarquis@sciences-po.org Vendredi 8h00 10h00 salle 26 27 rue Saint-Guillaume, 75006 Paris UP

Plus en détail

Avec l histoire de la mise en œuvre par la D re Megan Ward, du Bureau de santé de la région de Peel

Avec l histoire de la mise en œuvre par la D re Megan Ward, du Bureau de santé de la région de Peel Utiliser l outil d évaluation de l applicabilité et de la transférabilité des données probantes du Centre de collaboration nationale des méthodes et outils Avec l histoire de la mise en œuvre par la D

Plus en détail

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES GUIDE DES ETUDIANTS Ce guide est destiné à vous introduire au fonctionnement du Collège et du Département d études économiques européennes, en présentant les

Plus en détail

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement?

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Cours Master 1-1er semestre 2012-2013 Institut des Hautes Études de l'amérique Latine Paris III Sorbonne-Nouvelle Suivi individualisé en Anthropologie Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Le compte-rendu

Plus en détail

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION Marcel JAEGER - Directeur Général, IRTS Montrouge / Neuilly sur Marne Je ne vais traiter que du projet d établissement ou de service, et non pas

Plus en détail

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE MARSEILLE ECOLE DOCTORALE 355 - ESPACES, CULTURES, SOCIETES CIRTA CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHE SUR LES TERRITOIRES ET LEUR AMENAGEMENT LES NON-DITS

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques 2328 DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques I ENJEU SOCIAL : UN DEBAT DANS LE CHAMP PROFESSIONNEL Il existe un débat récurrent

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

mon réseau cancer du sein www.monreseau-cancerdusein.com DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014

mon réseau cancer du sein www.monreseau-cancerdusein.com DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 Le réseau social des femmes touchées par un cancer du sein et leurs proches : communauté, information et ressources de proximité mon réseau cancer du sein www.monreseau-cancerdusein.com DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

I- COMMENT L HOMME RESSENT LA DOULEUR?

I- COMMENT L HOMME RESSENT LA DOULEUR? LA DOULEUR DANS LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE Miancheng ZHU Professeur de médecine traditionnelle chinoise, faculté de médecine, université Paris 13, Bobigny Aujourd hui, 21 janvier 2004, est le

Plus en détail

Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1

Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1 Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1 Tout au long de ce récit, je vais essayer de vous faire part de quelques réflexions émanant de ma

Plus en détail