SOMMAIRE PANORAMA DE LA PRÉSENCE ÉCONOMIQUE FRANÇAISE... 9

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE PANORAMA DE LA PRÉSENCE ÉCONOMIQUE FRANÇAISE... 9"

Transcription

1 Page 7 SOMMAIRE PANORAMA DE LA PRÉSENCE ÉCONOMIQUE FRANÇAISE INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGERS A SINGAPOUR ET PLACE DE LA FRANCE Singapour, un pays exceptionnellement ouvert aux IDE La concurrence grandissante des pays voisins altère peu l attractivité de Singapour L important stock d IDE français témoigne du dynamisme de nos sociétés CARACTÉRISTIQUES DES ENTREPRISES FRANÇAISES À SINGAPOUR Un nombre d entreprises en forte croissance Des acteurs majeurs de l économie singapourienne Des employeurs importants, tant de salariés locaux que de personnels expatriés Des sociétés opérant dans un cadre essentiellement régional PRINCIPAUX SECTEURS D ACTIVITÉ DES SOCIÉTÉS FRANÇAISES IMPLANTÉES À SINGAPOUR Les sociétés du secteur secondaire Les sociétés du secteur tertiaire...14 REPERTOIRE DES SOCIETES FRANÇAISES IMPLANTEES A SINGAPOUR MISSION ECONOMIQUE DE SINGAPOUR LES GUIDES REPERTOIRES DES MISSIONS ECONOMIQUES

2 Page 13 - Schneider Electric South East Asia (composants électriques) ; - Silicomp (conseils en systèmes informatiques) ; - Simah (commerce de gros de parfumerie et de produits de beauté) ; - Steria Asia (conseil en systèmes informatiques) ; - ST Microelectronics Asia Pacific (semiconducteurs) ; - Thalès International Asia (aéronautique) ; - Thales Security Asia (traitement de données) ; - Thomson Asia Pacific Holdings (systèmes de l acquisition et du traitement de l image); - Veolia Water Solutions & Technologies (captage, traitement et distribution d eau). 1.3 PRINCIPAUX SECTEURS D ACTIVITÉ DES SOCIÉTÉS FRANÇAISES IMPLANTÉES À SINGAPOUR Les sociétés du secteur secondaire Les entreprises du secteur secondaire constituent près de 45 % du nombre total d entités françaises à Singapour et se répartissent de façon quasi-uniforme entre les principales divisions d activités du secteur manufacturier. L industrie chimique et pharmaceutique Le secteur de l industrie chimique et pharmaceutique est composé d une trentaine d entités, soit un peu plus de 6% de notre implantation. Le secteur chimique et pétrochimique, dans lequel opèrent notamment Air Liquide, Rhodia et Total, tire fortement partie des ambitions singapouriennes dans ce domaine. Le secteur de la santé, de la pharmacie et des biotechnologies compte pour 3,3 % des implantations françaises à Singapour. Celles-ci ont ouvert un bureau de représentation ou une filiale, qui est souvent en charge de la zone Asie du Sud-est. Dans les produits pharmaceutiques, on peut citer Sanofi-Aventis, Fournier et Servier. Enfin, la société Merial est également présente dans le secteur des produits vétérinaires. La fabrication d équipements électriques et électroniques Les principaux intervenants français du secteur de la fabrication des équipements électriques (Schneider Electric, Legrand ) sont présents à Singapour. Les sociétés spécialisées dans la électronique (Alcatel-Lucent, le principal fournisseur de l opérateur historique singapourien «Singtel» en technologie ADSL, Thomson/Grassvalley, FCI, Orange Business Services, STMicroelectronics, Thalès ) et la technologie des cartes à puces (Gemalto, Ingenico, Oberthur) sont particulièrement dynamiques et comptent, à l image de STMicroelectronics et de Gemalto, parmi les entreprises les plus importantes de la cité-etat. La construction et le BTP Les entreprises de la construction et du BTP représentent près de 5 % de la totalité des implantations françaises à Singapour et la présence de grands groupes (Bachy Soletanche, Bouygues, Lafarge, Saint Gobain ) confirme le potentiel du secteur.

3 Page 14 La fabrication de matériel de transport Le secteur des matériels de transports comporte l essentiel de l offre française dans ce domaine (Alstom, EADS, Messier ). Alstom est ainsi leader sur le marché singapourien tant sur le secteur des transports publics (fourniture de la signalisation et des rames pour la ligne de métro Circle Line en cours de réalisation), que sur la construction de centrales de cogénération. La fabrication d instruments médicaux, de précision, d optique et d horlogerie Une vingtaine de filiales rattachées à la France sont présentes dans la fabrication d instruments médicaux. Essilor a installé un site de production (le plus important en Asie en nombre de verres produits) à partir de produits semi-finis Les sociétés du secteur tertiaire Le secteur tertiaire regroupe plus de la moitié (56%) des filiales de sociétés françaises établies à Singapour, avec une forte présence dans le domaine des services financiers, du commerce et de la distribution, ainsi que dans les activités informatiques. Les services financiers Un peu moins de 70 entités françaises opèrent à Singapour dans le domaine des services financiers, qui représente à lui seul 15% de nos filiales. La plupart des établissements financiers français, notamment bancaires, ont fait de Singapour leur centre régional, en concurrence avec Hong Kong. La réorganisation du secteur bancaire hexagonal et l essor des activités de banque privée et de gestion d actif ont influencé l évolution récente des implantations financières françaises à Singapour. Les banques françaises n ont pas d activité de guichet destinée aux particuliers et se concentrent sur des activités de marché et de banque privée. BNP Paribas et Calyon possèdent des licences bancaires étendues les autorisant à pratiquer un grand nombre d activités d intermédiation financière. La Société Générale détient une licence plus restreinte de banque d affaires, tandis que CIC, Natixis et l UBAF ont des licences de banques off-shore. Le groupe franco-belge Dexia est également actif localement. Dans le domaine des assurances, AXA est un acteur important du marché domestique de l assurance générale. Le premier assureur français a aussi des activités en assurance-vie, en réassurance ainsi que des ambitions en matière de capital-risque. SCOR est très active dans le domaine de la réassurance tandis que la COFACE, présente dans le secteur de l assurance générale, s affirme au travers de sa filiale Kompass comme un acteur majeur des services d informations financières sur les entreprises. Il faut en outre noter la présence de quelques intermédiaires d assurance, à l instar de Diot ou de GMC. La Monetary Authority of Singapore souhaite consolider la position de Singapour comme place financière en Asie. Pour ce faire, différentes mesures d aide à l investissement, principalement des incitations fiscales consistant en un taux plus ou moins réduit d imposition sur les revenus tirés d une activité de services financiers, ont été introduites. La place est particulièrement recherchée pour ses activités de trésorerie, de gestion d actif et de banque privée ainsi que des activités de service et conseil associés.

4 Page 15 Le commerce et la distribution Les entités relevant du secteur du commerce et de la distribution représentent 12% des implantations françaises, ce qui constitue, après les services financiers, la seconde catégorie d entreprises françaises la plus importante dans la cité-etat. Dans le domaine du commerce et de la distribution des biens de consommation, les grandes marques françaises sont très appréciées par les consommateurs singapouriens : des représentants de l art de vivre français comme Christofle, Daum, Baccarat, aux grandes entreprises du secteur de la mode et des cosmétiques (Chanel, Hermès, Cartier, L Oréal ou LVMH), toutes sont présentes à Singapour. Les cosmétiques sont le secteur où existe la plus forte demande. Les objets de décoration intérieure sont aussi un segment porteur. Dans le commerce et la distribution agroalimentaire, la France est bien représentée car Singapour joue le rôle de plaque tournante dans la région. Les principaux acteurs sont Denis Frères avec la marque Ayam, Pernod Ricard, Moet Hennessey, Remy Cointreau et Danone. Le premier potentiel de développement de l offre française dans ce secteur revient aux vins. Les services informatiques et de télécommunications De nombreux acteurs français de l intégration de systèmes (Silicomp, Steria, Atos Origin ), des services satellitaires (Sport Asia, Globecast et Istar), des logiciels (Ilog, Business Objects, Murex et GL Trade ) sont présents. On note parmi eux un important tissu de PME dynamiques (Infovista, Genesys, Awox, Winmedia, Axway). Les transports et services auxiliaires de transport Le secteur des transports compte 6 % de la totalité des implantations françaises à Singapour, avec notamment la présence des groupes Dreyfus, Delmas et SDV. Le tourisme, l hôtellerie et la restauration Le secteur du tourisme, de l hôtellerie et de la restauration rassemble moins de 2% de nos filiales. Il s agit notamment de Club Med, qui y a implanté son centre régional, et du groupe Accor ; les sociétés françaises de restauration collective, telles que Sodexho et de ses filiales, sont également présentes. Les autres types de services L immobilier, la location et les services aux entreprises demeurent des secteurs dynamiques pour nos implantations, en particulier dans l ingénierie. Malgré l exiguïté du marché local, les entreprises françaises sont bien implantées dans le secteur de la publicité, à l image des agences Euro-RSCG et Publicis. Dans le domaine de l éducation, Singapour accueille les campus asiatiques de l INSEAD et de l ESSEC. On dénombre également deux cabinets permanents d avocats d origine française (Cotty Vivant Marchisio & Lauzeral, DS Avocats).

5 Page 61 MEDIA CONTACTS 3 Anson road #06-01 Springleaf Tower Singapore Téléphone : Site Web : Secteurs : Audiovisuel, multimédia, photo, jeux vidéo MEDIAGERANCE ASIA PTE LTD 230 Orchard Road # Faber House Singapore Téléphone : Fax : Site Web : Secteurs : Publicité, marketing, relation clients, sponsoring MEGTEC SYSTEMS ASIA PACIFIC 31 Kaki Bukit Road 3 #06-02 TechLink SINGAPORE Téléphone : Fax : Code NAF : 29.5L - fabrication de machines d'imprimerie Secteurs : Papeterie, imprimerie MERIAL ASIA PTE LTD 11 BIOPOLIS WAY # 12-10/ SINGAPORE Téléphone : Fax : Site Web : Code NAF : 85.2Z - activités vétérinaires Secteurs : Pharmacie MESSIER BUGATTI SYSTEMS PTE LTD 30 LOYANG WAY #04-14/ SINGAPORE Téléphone : Fax : Site Web : Code NAF : 35.3B - construction de cellules d'aéronefs Secteurs : Défense, sécurité civile MESSIER DOWTY SINGAPORE PTE LTD c/o Messier Services Asia Pte Ltd 21 Loyang Crescent SINGAPORE Téléphone : Fax : Site Web : Code NAF : construction aéronautique et spatiale Secteurs : Construction aéronautique & spatiale

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2009 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu - Etat des lieux de la féminisation de françaises - Trois facteurs explicatifs de la féminisation

Plus en détail

Gabriel Croissance. Ensemble pour aller plus loin

Gabriel Croissance. Ensemble pour aller plus loin Gabriel Croissance Titre de créance présentant un risque de perte en capital Le prospectus d émission des titres de créances complexes proposés a été approuvé par la BaFin, régulateur Allemand, en date

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel EXERCICE 2013 DU 1 ER JANVIER AU 30 JUIN Date : 23/09/2013 Version : 1.0 SOMMAIRE 1. Commentaires généraux sur l activité... 3 2. Comptes semestriels consolidés... 5 2.1. Faits

Plus en détail

Evaluation des grandes entreprises par leurs fournisseurs

Evaluation des grandes entreprises par leurs fournisseurs Evaluation des grandes entreprises par leurs fournisseurs Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : Médiateur des Entreprises / CroissancePlus Hugues Cazenave / Yacine Redjdal MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2015 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Depuis 2008, l Observatoire analyse l

Plus en détail

Comprendre Macao 13. Données et tendances de l économie... 27

Comprendre Macao 13. Données et tendances de l économie... 27 Sommaire Préface.......................................................................... 5 Remerciements.............................................................. 7 Comprendre Macao 13 Repères essentiels........................................................

Plus en détail

CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES

CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES OBSERVATOIRE SKEMA DE LA FEMINISATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES RESISTENT-ELLES MIEUX A LA CRISE BOURSIERE? Professeur Michel Ferrary SKEMA Business School 1 Michel

Plus en détail

Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN

Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN - Octobre 2012 - Commanditaires et définitions Commanditaires de l enquête Cette enquête a été

Plus en détail

L internationalisation du groupe AXA et son implantation en Asie du Sud-Est

L internationalisation du groupe AXA et son implantation en Asie du Sud-Est ! Université d Automne 2003! Enseignants de Sciences Economiques et Sociales - Entreprises L internationalisation du groupe AXA et son implantation en Asie du Sud-Est Les entretiens Louis Le Grand 23 et

Plus en détail

Analyse des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles

Analyse des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles MàJ Février 2008 Analyse des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles 1. Obligation de négocier sur l égalité professionnelle (loi du 9 mai 2001 renforcée

Plus en détail

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013 La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 2013 Pierre BUI QUANG Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2013, les non résidents détenaient

Plus en détail

Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances

Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances pour Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances Juin 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A La perception globale du changement B Le vécu du changement au

Plus en détail

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession AMIC Immeuble ASSIST 5eme étage Téléphone : 22 434 00 Email : contact@amic.mg Web : www.amic.mg L AMIC : un acteur au service de l économie et des entreprises L Association Malagasy des Investisseurs en

Plus en détail

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Schneider Electric le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Des geographies équilibrées FY 2012 milliards d de CA en 2012

Plus en détail

L observatoire neonn des délais de publication 2013

L observatoire neonn des délais de publication 2013 L observatoire neonn des délais de publication 2013 Etude menée sur les résultats annuels consolidés des cotations du CAC 40 et du SBF120 GLOBAL CONSOLIDATION SOLUTIONS 1 SOMMAIRE OBJET DE L ETUDE & CONSTATS

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 2 bis du 28 février 2008 C2007-165 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 2 janvier

Plus en détail

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 Bisnode Faillites et créations arrêtées au mois de Mai 2013 Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 731b du CO: dissolutions d entreprises aux dépens de la collectivité. Entre janvier

Plus en détail

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique

Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Immatriculations de SARL au capital inférieur à 7 500 Selon les dispositions prévues par la Loi sur l Initiative Economique Novembre 2004 L Observatoire porte un regard attentif sur les SARL constituées

Plus en détail

L investissement direct étranger au Portugal en 2013

L investissement direct étranger au Portugal en 2013 L investissement direct étranger au Portugal en 2013 DG Trésor Janvier 2015 Le Portugal est traditionnellement récepteur d investisseurs étrangers depuis les années 1990. Les flux d IDE au Portugal ont

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

CSM. Cabinet Salima MALL. Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES

CSM. Cabinet Salima MALL. Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES Cabinet Salima MALL Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES Maître Salima MALL est inscrite au Barreau de Saint- Denis depuis le 29 juin 2005.

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Avec Wedia, le Crédit Agricole de Bretagne industrialise sa communication mobile

Avec Wedia, le Crédit Agricole de Bretagne industrialise sa communication mobile COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 septembre 2012 Avec Wedia, le Crédit Agricole de Bretagne industrialise sa communication mobile Paris, le 27 septembre 2012 WEDIA, éditeur de solutions logicielles dédiées

Plus en détail

Féminisation et performances des entreprises

Féminisation et performances des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Féminisation et performances des entreprises 2011 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Pourquoi se poser la question du lien entre féminisation

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Réinventer la France des services. Georges Vialle Partner responsable de la practice Services mondiale, Oliver Wyman

Réinventer la France des services. Georges Vialle Partner responsable de la practice Services mondiale, Oliver Wyman Entreprise Réinventer la France des services Georges Vialle Partner responsable de la practice Services mondiale, Oliver Wyman Bruno Despujol Partner en charge de l étude, Oliver Wyman Guillaume Thibault

Plus en détail

Le poids industriel de Rhône-Alpes sur les marchés retenus

Le poids industriel de Rhône-Alpes sur les marchés retenus Le choix des marchés retenus par le programme Europasia correspond aux secteurs dans lesquels les PME Européennes et en particulier celles de la région Rhône-Alpes ont déjà acquis un important savoir faire

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications Communiqué de presse Paris le 21 mars 2016 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications Le Fonds Stratégique de Participations (FSP)

Plus en détail

LES ATTENTES ET LES COMPORTEMENTS DES ÉTUDIANTS ET JEUNES DIPLÔMÉS

LES ATTENTES ET LES COMPORTEMENTS DES ÉTUDIANTS ET JEUNES DIPLÔMÉS LES ATTENTES ET LES COMPORTEMENTS DES ÉTUDIANTS ET JEUNES DIPLÔMÉS DES GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS POURQUOI POSTULER DANS UNE ENTREPRISE PLUTÔT QUE DANS UNE AUTRE? MÉTHODOLOGIE Étude on line menée en

Plus en détail

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE GUIDE

Plus en détail

Les profits des entreprises du

Les profits des entreprises du Les profits des entreprises du CAC 40 Des hausses de profits déconnectées de la réalité économique David Meyer collaborateur de la Direction Fédérale sur les questions économiques 1 Méthodologie Les données

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Projet Campus des entreprises innovantes. Mardi 26 juin 2012. INNOVEUM - Parc Méditerranéen de l Innovation

DOSSIER DE PRESSE. Projet Campus des entreprises innovantes. Mardi 26 juin 2012. INNOVEUM - Parc Méditerranéen de l Innovation DOSSIER DE PRESSE Mardi 26 juin 2012 Projet Campus des entreprises innovantes INNOVEUM - Parc Méditerranéen de l Innovation Sommaire 1. Le PARC MÉDITERRANÉEN de L INNOVATION 2. Un Campus exemplaire 3.

Plus en détail

Deloitte Acteur de référence des services professionnels. Août 2014

Deloitte Acteur de référence des services professionnels. Août 2014 Deloitte Acteur de référence des services professionnels Août 2014 Un réseau mondial de premier plan Une couverture géographique équilibrée Deloitte fournit des services d Audit, de Conseil, de Fiscalité,

Plus en détail

Melot & Buchet Avocats

Melot & Buchet Avocats Melot & Buchet Avocats Le Cabinet Melot & Buchet Avocats 3 Les associés 4/5 Maxime Buchet Nicolas Melot Domaines d intervention en Droit fiscal 6/7 Fiscalité des entreprises Fiscalité internationale Fiscalité

Plus en détail

Compétitivité des entreprises françaises

Compétitivité des entreprises françaises Compétitivité des entreprises françaises La compétitivité dépend en premier lieu de l évolution des coûts unitaires de production et des prix relatifs des biens exposés à la concurrence internationale.

Plus en détail

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce

Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce MONEY CARD Porte Monnaie Electronique privatif par carte a puce Fidéliser ses clients Face à la diversité de l'offre et à la multiplication des formes de distribution, fidéliser est devenu le maître mot

Plus en détail

Etude quantitative sur la valeur et la dynamique 2005 2011 du marché français des services réseaux

Etude quantitative sur la valeur et la dynamique 2005 2011 du marché français des services réseaux NOUVELLE ETUDE IDC 5 rue Chantecoq 92808 Puteaux Téléphone : 01 41 97 64 00 Fax :01 41 97 64 19 www.idc.fr LE MARCHE FRANÇAIS DES SERVICES RESEAUX 2007 Etude quantitative sur la valeur et la dynamique

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Image 7 Isabelle Dunoyer de Segonzac Tél : 01 53 70 74 81 Fax: 01 53 70 74 60 isegonzac@image7.fr

CONTACTS PRESSE Image 7 Isabelle Dunoyer de Segonzac Tél : 01 53 70 74 81 Fax: 01 53 70 74 60 isegonzac@image7.fr Dossier Presse Univeg 8p V6_Mise en page 1 06/05/11 11:19 Page1 CONTACTS PRESSE Image 7 Isabelle Dunoyer de Segonzac Tél : 01 53 70 74 81 Fax: 01 53 70 74 60 isegonzac@image7.fr Roger AZOULAY Tél. 01 49

Plus en détail

L évaluation financière des marques

L évaluation financière des marques L évaluation financière des marques Guy Jacquot Expert Judiciaire pré la Cour d Appel de Paris, Associé Sorgem Evaluation SFEV 13 mars 2014 Sorgem Evaluation 11, rue Leroux 75116 PARIS www.sorgemeval.com

Plus en détail

Préface... 7 La situation économique de l OECS et de la Barbade... 11. (Antigua-et-Barbuda, Dominique, Grenade, Saint Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie) 29

Préface... 7 La situation économique de l OECS et de la Barbade... 11. (Antigua-et-Barbuda, Dominique, Grenade, Saint Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie) 29 Préface.......................................................................... 7 La situation économique de l OECS et de la Barbade....... 11 Comprendre les Etats de l OECS (Antigua-et-Barbuda, Dominique,

Plus en détail

UN CAMPUS D INNOVATION MONDIAL A GRENOBLE

UN CAMPUS D INNOVATION MONDIAL A GRENOBLE A propos de http://www.giant-grenoble.org UN CAMPUS D INNOVATION MONDIAL A GRENOBLE Implanté à Grenoble sur 250 hectares, le campus d innovation GIANT (Grenoble Innovation for Advanced New Technologies)

Plus en détail

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi Bouvard Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier ia Groupe financier Profil de l entreprise Données au 31 décembre Description de ia Groupe financier ia Groupe financier (Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.) est une société d

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 juin 2015 Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015 Aperçu de

Plus en détail

baromètre des métiers cadres en tension

baromètre des métiers cadres en tension baromètre des métiers cadres en tension 1 re édition avril 2015 Christophe bougeard directeur général d expectra «Expectra dévoile son premier baromètre des métiers cadres en tension. Parmi les qualifications

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

Contacts Presse. T 01 76 77 14 70 T 01 76 77 14 55 brigitte.motola-guillet@comexposium.com elisabeth.meston@comexposium.com

Contacts Presse. T 01 76 77 14 70 T 01 76 77 14 55 brigitte.motola-guillet@comexposium.com elisabeth.meston@comexposium.com Dossier de presse Contacts Presse Brigitte Motola-Guillet Elizabeth Meston COMEXPOSIUM COMEXPOSIUM Directeur Communication-Presse Attachée de presse T 01 76 77 14 70 T 01 76 77 14 55 brigitte.motola-guillet@comexposium.com

Plus en détail

Promotion 1991 : que sont devenus les diplômés du cycle ingénieur 20 ans plus tard? «Taux de réponse» : 70%

Promotion 1991 : que sont devenus les diplômés du cycle ingénieur 20 ans plus tard? «Taux de réponse» : 70% Promotion 1991 : que sont devenus les diplômés du cycle ingénieur 20 ans plus tard? «Taux de réponse» : 70% Avez-vous suivi une formation complémentaire après l École? Oui (46%) Non (54%) 2 Si oui, précisez

Plus en détail

Présentation d Aklea et de son département «Mécénat, Fondation et Association»

Présentation d Aklea et de son département «Mécénat, Fondation et Association» Présentation d Aklea et de son département «Mécénat, Fondation et Association» Présentation d Akleasociétéd avocats Les ambitions d Aklea Accompagner durablement les entreprises, les collectivités publiques,

Plus en détail

Actions du secteur agroalimentaire

Actions du secteur agroalimentaire agroalimentaire Altadis 12975 18,9 14,7 % 13,7 5 780 Bongrain 12010 41,2 17,9 % 9,1 637 Danone 12064 132,6-17,4 % 23,5 19 816 Pernod-Ricard 12069 81 10,2 % 16,2 4 567 Remy Cointreau 13039 24,9-44,7 % 11,5

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES?

QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES? QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES? Table ronde animée par Oliver Wyman X. Ruaux 21 OCTOBRE 2014 Une enquête auprès de 40 dirigeants, représentant près de 15% du marché français Epicerie

Plus en détail

Décision n 15-DCC-71 du 17 juin 2015 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Papeteries Pichon par la société Manutan International

Décision n 15-DCC-71 du 17 juin 2015 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Papeteries Pichon par la société Manutan International RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 15-DCC-71 du 17 juin 2015 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Papeteries Pichon par la société Manutan International L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

Economie et opportunités d affaires en Tanzanie

Economie et opportunités d affaires en Tanzanie Economie et opportunités d affaires en Tanzanie Présentation àla Chambre de Commerce et d Industrie de la Réunion 17 décembre 2014 Un positionnement stratégique Des disparités territoriales Des potentiels

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 SE LANCE EN FRANCHISE SOMMAIRE SE LANCE EN FRANCHISE... SE LANCE EN FRANCHISE... 3 SOMMAIRE UN CONCEPT UNIQUE SUR LE MARCHÉ 4 - Une activité inédite en France et dans

Plus en détail

La communication financière sur la norme IAS 36

La communication financière sur la norme IAS 36 La communication financière sur la norme IAS 36 (dépréciations d actifs)* Étude de l impact de la crise sur les états financiers 2008 des sociétés du CAC 40 Édito Le département Evaluation & Stratégie

Plus en détail

LA PLACE HAVRAISE : DES ACTEURS QUI SE MOBILISENT POUR UNE FILIERE INDUSTRIELLE D AVENIR

LA PLACE HAVRAISE : DES ACTEURS QUI SE MOBILISENT POUR UNE FILIERE INDUSTRIELLE D AVENIR LA PLACE HAVRAISE : DES ACTEURS QUI SE MOBILISENT POUR UNE FILIERE INDUSTRIELLE D AVENIR La Ville du Havre, la Communauté de l Agglomération havraise, le Grand Port Maritime du Havre, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Mise en œuvre des tests de dépréciation en 2012

Mise en œuvre des tests de dépréciation en 2012 12 JUIN 2013 1 Mise en œuvre des tests de dépréciation en 2012 Sociétés du CAC 40 12 JUIN 2013 2 / 19 Eléments de contexte Rappel sur la norme IAS 36 L entité doit apprécier, à chaque arrêté comptable,

Plus en détail

SOMMAIRE. 1.3 Les échanges...11 1.3.1 Balance commerciale... 11 2 LE SECTEUR DES TRANSACTIONS SECURISEES...13 3 CONTACTS UTILES...25 4 ANNEXES...

SOMMAIRE. 1.3 Les échanges...11 1.3.1 Balance commerciale... 11 2 LE SECTEUR DES TRANSACTIONS SECURISEES...13 3 CONTACTS UTILES...25 4 ANNEXES... 7 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS...9 1.1 Une économie performante...9 1.1.1 Le PIB... 9 1.1.2 Les investissements directs étrangers (I.D.E.)... 10 1.1.3 Les finances publiques... 10 1.2 Les défis de l économie

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE... 9 2. PRESENTATION GENERALE DU SECTEUR DES INDUSTRIES ELECTRONIQUES ET MECANIQUES EN TUNISIE...

SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE... 9 2. PRESENTATION GENERALE DU SECTEUR DES INDUSTRIES ELECTRONIQUES ET MECANIQUES EN TUNISIE... Page 7 SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE... 9 1.1 L ECONOMIE DE LA TUNISIE :...10 La croissance du PIB...10 Le déficit budgétaire...10 Le chômage et le développement humain...11 L inflation...11

Plus en détail

Je ne cherche pas, je trouve.

Je ne cherche pas, je trouve. AVOCATS CONSEILLERS Je ne cherche pas, je trouve. Pablo Picasso ARPA Avocats Consei est un cabinet fondé à Pampelune (Espagne) en 1991. Depuis le début des années 1980, ses fondateurs ont acquis une expérience

Plus en détail

transmission d entreprises

transmission d entreprises transmission d entreprises MEMO PRATIQUE un nombre important d entreprises changeront de main dans les dix ans à venir. La transmission d une entreprise est une opération délicate : elle nécessite une

Plus en détail

1. Définition... 8. 2. Typologie des intervenants... 10. 1. Principales données économiques de l'activité... 12

1. Définition... 8. 2. Typologie des intervenants... 10. 1. Principales données économiques de l'activité... 12 Pharmacie 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 3 bis du 23 mars 2007 C2007-02 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l industrie du 5 février

Plus en détail

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET Page 2/5

DESCRIPTIF DETAILLE DU PROJET Page 2/5 DESCRIPTIF DETAILLE DE PROJET Page 1/5 Site Internet : www.egg-events.com SOCIETE : EGG et EGG AU CARRE Lieu de réalisation : 6 rue Emile Verhaeren 92210 Saint Cloud Accessibilité : 15 min de la gare de

Plus en détail

1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne

1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne 1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne Boris GUANNEL, Sylvie MABILE, Claire PLATEAU (SESSI) LES ÉCHANGES INTRAGROUPE En 1999,

Plus en détail

Bienvenue à bord. Pierre-Edouard BERGER

Bienvenue à bord. Pierre-Edouard BERGER Bienvenue à bord Depuis bientôt 20 ans, le Club Marseille Métropole est un lieu de convivialité et d échanges pour aborder sans tabou et avec courage, tous les sujets économiques qui nous concernent. Son

Plus en détail

1984 Année de fondation. 1,000,000 Capacité annuelle de fabrication de systèmes. 50,000+ Installations de serveurs refroidis par liquide

1984 Année de fondation. 1,000,000 Capacité annuelle de fabrication de systèmes. 50,000+ Installations de serveurs refroidis par liquide Solutions TI 1984 Année de fondation BÂTIR Avec plus de 30 ans d expertise en ingénierie avancée, CIARA excelle dans la conception, le développement, la fabrication, l'intégration et l'assistance reliés

Plus en détail

Baromètre F2iC FactSet - OpinionWay. La détention par les fonds ouverts (OPCVM français et étrangers) des sociétés du CAC 40

Baromètre F2iC FactSet - OpinionWay. La détention par les fonds ouverts (OPCVM français et étrangers) des sociétés du CAC 40 Baromètre F2iC FactSet - OpinionWay La détention par les fonds ouverts (OPCVM français et étrangers) des sociétés du CAC 40 Introduction Les informations présentes dans ce baromètre sont issues de la base

Plus en détail

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN Points forts 05 BILAN EN 2011 P L U S D E R A D I A T I O N S Q U E D E C R É A T I O N S INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2011, le nombre de radiations d entreprises augmente de

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

SALON VOYAGES CASABLANCA

SALON VOYAGES CASABLANCA SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS 7e 19 au 21 Mai 2016 22201620162016 CASABLANCA Espace Paradise CONTEXTE Le secteur du tourisme mondial, après avoir connu un léger déclin en temps de crise connait ces

Plus en détail

leurs clients à franchir le pas : on a ainsi vu des P.M.E. françaises débourser jusqu à 250 000F (3 811 euros) pour créer une limited company à

leurs clients à franchir le pas : on a ainsi vu des P.M.E. françaises débourser jusqu à 250 000F (3 811 euros) pour créer une limited company à Avant-Propos Que vous comptiez vous établir sur le sol britannique sans avoir établi de contact au préalable avec des partenaires ou des clients anglais, ou que vous souhaitiez renforcer les liens commerciaux

Plus en détail

Achats Responsables. Suivi de la performance RSE* des fournisseurs de PSA Peugeot Citroën

Achats Responsables. Suivi de la performance RSE* des fournisseurs de PSA Peugeot Citroën Achats Responsables Suivi de la performance RSE* des fournisseurs de PSA Peugeot Citroën Pour plus d informations: support.ecovadis.com *Responsabilité Sociétale des Entreprises 1 PSA Peugeot Citroën et

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-91 du 27 juin 2014 relative à la prise de contrôle exclusif par ACE Management d activités de tests de systèmes électroniques embarqués pour l aéronautique d Airbus

Plus en détail

Chiffres & textes clés. Les administrateurs salariés dans les entreprises du CAC 40

Chiffres & textes clés. Les administrateurs salariés dans les entreprises du CAC 40 Chiffres & textes clés Les administrateurs salariés dans les entreprises du CAC 40 EMLYON I.F.G.E. - CHIFFRES & TEXTES CLÉS Les administrateurs salariés dans les entreprises du CAC 40 Quelle est l ampleur

Plus en détail

MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique. Capitale : Mexico. Chef de l état : Felipe Hinjosa. Superficie : 1 964 380 km²

MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique. Capitale : Mexico. Chef de l état : Felipe Hinjosa. Superficie : 1 964 380 km² MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique Capitale : Mexico Chef de l état : Felipe Hinjosa Superficie : 1 964 380 km² Population : 109 600 000 habitants Croissance démographique : 1,01 % Langues

Plus en détail

Des solutions sur-mesure pour votre croissance

Des solutions sur-mesure pour votre croissance www.lzexperts.com 1 Des solutions sur-mesure pour votre croissance 2 à propos de LZ Experts LZ Experts développe des missions d audit, de conseil et de formation dans l optique d apporter à ses clients

Plus en détail

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Au sein de BNP Paribas, Ressources Humaines Groupe, vous contribuez à la réalisation des ambitions du Groupe dans la politique de gestion

Plus en détail

Dispositif JEREMIE PRESENTATION DE LA BANQUE POPULAIRE PROVENÇALE ET CORSE 1920 Implantation de la BPPC à Marseille 2009 BPPC actionnaire unique de la Banque CHAIX 1 283 collaborateurs 152 agences

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

Ultra Terminal. 28 mars 2006. Building a New Electric World

Ultra Terminal. 28 mars 2006. Building a New Electric World Ultra Terminal 28 mars 2006 Building a New Electric World Introduction Schneider Electric a récemment annoncé 4 acquisitions majeures dans l Ultra Terminal... 100 % de Clipsal Asie 2005 1,2 mds de chiffre

Plus en détail

MCFV- RENCONTRE-DEBAT «CREATION D ENTREPRISE» AGECA 07/12/2014 LES INTERVENANTS. TRUONG Olivier Quang-Tri

MCFV- RENCONTRE-DEBAT «CREATION D ENTREPRISE» AGECA 07/12/2014 LES INTERVENANTS. TRUONG Olivier Quang-Tri MCFV- RENCONTRE-DEBAT «CREATION D ENTREPRISE» AGECA 07/12/2014 LES INTERVENANTS TRUONG Olivier Quang-Tri TRUONG Olivier Quang-Tri est diplômé de l ESCP, d un Master à l INSEAD et à HEC. Il est docteur

Plus en détail

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Sommaire 1. A propos de l étude Choix concurrentiels 2008 2. Comparaison entre pays 3. Résultats

Plus en détail

- 1 - Association COMPRENDRE. Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay

- 1 - Association COMPRENDRE. Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay - 1 - Association COMPRENDRE 15 E Avenue Saint Jean de Beauregard 91400 Orsay Tél. : 06 88 18 09 05 courriel: michel.mosse@wanadoo.fr Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay " Les Sociétés

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2010, la capitalisation

Plus en détail

Le marché de la viande bovine à Singapour Veille GEF Juillet 2012

Le marché de la viande bovine à Singapour Veille GEF Juillet 2012 Le marché de la viande bovine à Singapour Veille GEF Juillet 2012 Votre contact UBIFRANCE SINGAPOUR: Isabelle NGUYEN AGROTECH Contact de l entreprise : Yves Berger Email: y.berger@interbev.asso.fr Tél:

Plus en détail

L assurance face aux défis Internet :

L assurance face aux défis Internet : Conférence du 27 septembre 2007 Par Sabine Gräfe sgrafe@xerfi.fr L assurance face aux défis Internet : Quel modèle économique performant? Les dispositifs Internet des groupes présents sur le marché de

Plus en détail

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44 Nom et prénom de l élève : Date : Évaluation Classe : Durée de l évaluation : 1 Activités et barème Activité n Compétences et connaissances Barème Note élève 1 Q Identifier l entreprise et ses partenaires

Plus en détail

Fiche relative au taux d intérêt

Fiche relative au taux d intérêt Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Fiche relative au taux d intérêt Juillet 1999 Document de travail n L une des priorités du Gouvernement est de hisser l économie marocaine

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL

FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL 1. L AQUITAINE Une région en croissance La région Aquitaine s inscrit depuis la fin des années quatre-vingt-dix dans le peloton de tête des régions françaises

Plus en détail

Les informations sociales dans les rapports annuels Troisième année d application de la loi NRE

Les informations sociales dans les rapports annuels Troisième année d application de la loi NRE Les informations sociales dans les rapports annuels Troisième année d application de la loi NRE Premiers éléments à partir des sociétés cotées au CAC 40 Marseille - Septembre 2005 1 Présentation générale

Plus en détail

L intervention du Département en immobilier privé d entreprise

L intervention du Département en immobilier privé d entreprise L intervention du Département en immobilier privé d entreprise Pôle Insertion et Développement Développement, des Présentation du Programme d'aide Départementale à l'immobilier d'entreprise (P A D I E)

Plus en détail

Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd

Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd Agenda I. Le marché II. La société Mayinlay III. Les perspectives de développement IV. Les données financières V. Conclusion 2 1. LE MARCHÉ 3 La très forte

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU SPORT LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE 1 TAB-1. EVOLUTION DE LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE DE 2005 À 2012

PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU SPORT LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE 1 TAB-1. EVOLUTION DE LA DÉPENSE SPORTIVE EN FRANCE DE 2005 À 2012 LE POIDS ÉCONOMIQUE DU SECTEUR SPORTIF EN FRANCE Une publication du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Direction des Sports - Bureau de l économie du sport 1 PÉRIMÈTRE DE L ÉCONOMIE DU

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE - CREDIT LYONNAIS

CREDIT AGRICOLE - CREDIT LYONNAIS CREDIT AGRICOLE - CREDIT LYONNAIS CREDIT AGRICOLE - CREDIT LYONNAIS Un groupe bancaire européen de tout premier plan Une vocation historique de banque universelle Une forte ambition de développement pour

Plus en détail

Les expatriés français et l immobilier. Photo Syda Productions. Enquête 2016. http://www.myexpat.fr/

Les expatriés français et l immobilier. Photo Syda Productions. Enquête 2016. http://www.myexpat.fr/ Photo Syda Productions Les expatriés français et l immobilier Enquête 2016 http://www.myexpat.fr/ My expat p.3 Résumé de l étude Qui sont les Français de l étranger? Les expatriés français dans le monde.

Plus en détail

Tuyauterie. Activité d atelier

Tuyauterie. Activité d atelier Chaudronnerie Tuyauterie Charpente métallique Activité d atelier L expérience, la performance et la confiance Génie civil industriel DOMAINES D'ACTIVITÉS Ingénierie, Travaux de Tuyauterie, Chaudronnerie,

Plus en détail