Le Parkour ou l art du déplacement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Parkour ou l art du déplacement"

Transcription

1 Le Parkour ou l art du déplacement FREDERIC LEROY MICKAEL SURAIN 1 Introduction et description de la discipline Le parkour est l art du déplacement et du franchissement. C est une discipline récente, héritée de la rue. Il s agit d une manière différente de maîtriser l environnement. Le seul outil est le corps humain face à des obstacles naturels ou construits. Par abus de langage, et pour se raccrocher à deux disciplines mieux connues, on pourrait parler d «hébertisme urbain» ou encore d «audace en sécurité alliant compétences athlétiques et acrobatiques». Les habiletés utilisées sont des gestes naturels : la quadrupédie, la course, l escalade, l équilibre EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

2 Le parkour peut donc se définir comme «une discipline sportive consistant à se déplacer d un point A vers un point B en utilisant l architecture et le mobilier urbain ou naturel comme moyen de progression. Ceci en recherchant avant tout la vitesse, la fluidité et l efficacité». Le parkour répond à une fonction première de l'être humain : se déplacer. Son origine provient de Lisses en France où il y a plus de 15 ans des jeunes de quartier, dont David Belle, ont trouvé comme amusement de grimper les toits de la cité par défi. Défi, qui par la suite, s est transformé en entraînement intensif pour repousser ses limites. Il en a résulté un film de Luc Besson, les Yamakasi, qui a donné un coup de fouet à la discipline. Elle s est alors étendue un peu partout en Europe, avant de passer nos frontières pour envahir le monde. Concernant la Belgique, on peut y dénombrer actuellement une vingtaine de groupes dans les grandes villes. Les pratiquants du parkour se nomment les traceurs. Course à pied, quadrupédie, escalade, sauts, roulades et autres manières de s'accrocher, à s'agripper, à se suspendre et à se tenir en équilibre font l'essence même de ce sport. Tout ceci dans un seul et unique but : ne jamais être stoppé par un obstacle quel qu'il soit (mur, grillage, haie, barrière, arbre, feuillages, buissons, rochers, véhicule, vide etc.) en s'adaptant sans cesse, le tout dans une recherche de mouvement alliant efficacité et maîtrise. Le parkour vise à : - ne pas être bloqué par un obstacle quel qu il soit ; - reconnaître ses limites personnelles et développer des aptitudes physiques telles que la force, la vélocité, la souplesse, la coordination, l audace, la persévérance, l observation, l évaluation des distances et des risques. Discipline très «visuelle», fortement soutenue par des vidéos diverses sur internet, les médias s'en emparent de plus en plus, utilisant les traceurs pour des clips vidéos, publicités et des films tels que, récemment, «Babylon AD» de Mathieu Kassovitz avec 2 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

3 Vin Diesel et «James Bond - Casino Royal» dans lesquels on peut apprécier une séquence de course poursuite époustouflante. 2 Pourquoi le parkour à l école? Pour les mêmes raisons que celles évoquées dans le rapport CUFOCEP 2003 à propos d une activité gymnique scolaire dans laquelle il était question de monter l importance et la place de cette dernière à l école. Soulignons le constat établi dans ledit rapport : «Depuis une dizaine d années certainement, les éducateurs physique s accordent à dire que les activités gymniques éprouvent des difficultés à garder leur place dans le milieu scolaire. Le paradoxe dans ce contexte est d observer la persistance du vocable de cours de gym pour désigner le cours d éducation physique, même dans certaines institutions où elle a complètement disparu de l éventail des activités physiques enseignées! Les raisons sont multiples : - manque d intérêt (a priori) des élèves, manque de connaissances à propos de l activité, - manque de capacités physiques des élèves, accès difficile à la pratique de l activité, - manque de matériel (effectif pour beaucoup d enseignants s ils ne voient, dans les activités gymniques, que la pratique sur agrès) - ( ) Nous prenons soin ici d observer que certains collègues abordent encore la gymnastique de manière traditionnelle avec de bons résultats et qu il n est pas nécessaire pour eux de changer leurs comportements tant que les éléments de la triade élèves, enseignant, matière (ou programme) font bon ménage! En dehors de ces conditions par contre, il paraît difficile, voire dépassé, d aborder la gymnastique de front avec un arsenal d exercices de préparation «rébarbatifs», se rapprochant d un travail technique nécessaire en club, mais à proscrire au niveau scolaire si l on veut garder une image positive de l activité». Plus récemment, en 2007, Jean-François Robin, formateur CUFOCEP et enseignant UFRSTAPS à Paris, évoquait ce même problème dans un ouvrage consacré aux récits des formateurs CUFOCEP à propos de leur stagiaire : «On peut se demander si la gymnastique scolaire, sous ses formes traditionnelles d enseignement, n est pas en train de mourir. Sans doute, sommes-nous à l aube d un virage historique où une activité physique va disparaître de l école, alors qu elle était considérée comme «un sport de base». La question est donc de savoir par quoi elle sera remplacée et quels contenus d enseignements seront alors valorisés?». Ces recyclages proposés en 2003 et 2007 ont tenté de répondre à ce défi de conserver les activités gymniques au sein du programme d éducation physique scolaire. Actuellement, nous restons dans le même esprit, nous gardons cette même volonté de maintenir, en nuançant quelque peu, une activité acrobatique. En effet, si l emploi des agrès gymniques nous rapproche de la gymnastique, l utilisation que l on en fait va différer au niveau technique tout en conservant l aspect acrobatique. Comme évoqué plus haut pour tenter de définir le parkour, nous parlions d audace en sécurité alliant compétences athlétiques et acrobatiques. En effet, si l on se penche sur le contenu de cette activité tirée du premier axe du programme (éducation à la sécurité), on constate des similitudes avec le parkour ou inversement, si l on prend comme base cette pratique ayant fait ses preuves en milieu scolaire, on s aperçoit des analogies dans les EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

4 thèmes abordés. «L objectif principal de l audace en sécurité consiste à être capable de préserver sa sécurité et celle des autres, beaucoup d exercices sont centrés sur la vie quotidienne, sur l aspect utilitaire. Les nombreuses variantes dans le type de franchissement permettent à tous de trouver un challenge, un apprentissage personnel, de s adapter aux diverses difficultés» 1. Les différents exercices proposés sont regroupés en thème tels que 2 : - Passages étroits. - Contrôle des chutes avant, arrière et latérales. - Equilibration sur supports statiques ou mobiles et en vol. - Déplacements dans des conditions inhabituelles (sans vision, sol glissant, plans fortement inclinés ). - Contrôle des impulsions et rebonds. - Perception et contrôle des rotations. - Contrôle des franchissements hauts. - Utilisation globale des quatre membres pour grimper et se suspendre. - Saut en profondeur. - Equilibres hauts sur plan horizontal ou incliné. Et ces différents thèmes visent l acquisition : - de techniques de chutes sûres ; - d automatismes corrects ; - de maîtrise émotionnelle, de concentration, de sang-froid ; - d une évaluation rapide et correcte des risques présentés par diverses situations ; - de la connaissance et la confiance dans ses possibilités ; - d une prise rapide de décision ; - de la confiance dans les autres. Ce que nous vous proposons dans les pages qui suivent et plus concrètement lors des trois jours de recyclage, c est d appréhender cette discipline de manière la plus complète possible : 1. en établissant les bases de l activité ; 2. en proposant des situations d apprentissage ; 3. en présentant un outil d évaluation ; 4. en illustrant l activité par une sortie en rue. 1 Collectif (1996). Education physique Balises pour un parcours scolaire. Archevêché de Malines-Bruxelles. Enseignement secondaire, p Carlier G., Gérard P., Obsomer R., Renard J-P. (2002). Education physique et sportive. Innovations pédagogiques et formation continue. De Boeck Bruxelles, pp 48, EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

5 3 Les mouvements de base Vous trouverez ci-après un répertoire que nous avons voulu le plus exhaustif possible. Cependant, nous émettons deux remarques : 1. L activité étant en perpétuelle évolution, il se peut que de nouveaux éléments viennent se greffer par la suite. 2. Etant donné qu aucune structure officielle et/ou fédérale n existe, la dénomination des mouvements n est pas toujours la même partout. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

6 Répertoire des mouvements de parkour 3.1 La réception des mouvements La roulade «judo» La roulade est l élément indispensable pour dissiper l énergie accumulée à la suite d un franchissement. Elle s applique dans des cas bien précis où le freinage du mouvement avec ses jambes uniquement est difficile ou trop contraignant. Pour un droitier, jambe droite avancée, bras droit en arc-de-cercle, main gauche à plat au sol comme soutien. Roulade sur l axe poignet, coude, épaule. C est la roulade type «Judo». 6 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

7 3.2 Les franchissements + déclinaisons Saut de chat Le saut de chat Franchissement d'un obstacle par une impulsion des jambes (dissociées ou simultanées) suivie d une impulsion des bras permettant le passage des jambes entre les bras. - Saut de chat détente. - Saut de chat précision. - Double saut de chat. - Saut de chat double appui. - Saut de chat + salto avant. - Chat + voleur. - Chat + ATR + roulade. - Saut de chat + roulade. - Saut du chat + précision. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

8 Saut du voleur Le saut du voleur : saut dans lequel les jambes, après avoir donné l impulsion, sont portées en avant par-dessus l obstacle suivi d un appui bref et dynamique de deux mains. - Saut du voleur + roulade. - Saut du voleur groupé. - Saut du voleur carpé. - Saut du chat/voleur. - Saut du voleur + précision. Le passage rapide Le passage rapide : franchissement similaire à un passage de haies accompagné par un bref appui d une main. - Passage rapide + style. - Passage rapide double appui. 8 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

9 La rotation 360 La rotation 360 : saut dans lequel le corps effectue une rotation complète autour d un ou 2 appui(s) pour se retrouver devant l obstacle. - Rotation roulade. - Rotation Rotation accroché. - Détente accroché accroché. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

10 Le saut de précision Le saut de précision : saut qui consiste à se réceptionner sur une surface déterminée à l avance avec pour objectif de s y arrêter de façon nette. Peut se réaliser avec ou sans élan. - Saut de détente + précision. - Tic-Tac + précision. - Saut du chat + précision. - Saut du voleur + précision précision. 10 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

11 Le saut de fond Le saut de fond : saut effectué d'une hauteur suivi généralement (et c'est même vivement recommandé pour les articulations) d une roulade. Il est considéré comme le saut du débutant car il ne demande pas de techniques spécifiques mise à part la roulade. - Lâché (suspension à un hauteur). - Lâché roulade. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

12 Le tic-tac Le tic-tac est une technique de franchissement d obstacle qui fonctionne en prenant un appui sur un support quelconque en vu de «rebondir» en hauteur et longueur afin de franchir un second obstacle. - Tic-tac précision. - Tic-tac accroché. - Le passe muraille (tic-tac + franchissement). 12 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

13 Le saut de bras Le saut de bras consiste à atteindre un point par un saut, une détente sèche ou autre avec comme réception une prise d accroche à une ou deux mains. - Saut de bras détente. - Saut de bras Saut de bras 360. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

14 Le passage fluide Le passage fluide consiste en un franchissement s apparentant à une sortie filée en gymnastique. Les bras tirent le corps en vue d un passage précis entre deux éléments relativement proches. - Passage fluide accroché. - Passage fluide Passage fluide + roulade. 14 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

15 3.3 Les acrobaties et mouvements de style Les rotations de bras Les rotations de bras consistent à utiliser un appui ou deux appuis afin de réaliser des rotations autour d un axe en vue d apporter une touche de style ou un franchissement de style. - Rotation Rotation 360 murale. - Rotation Rotation 180 murale. - Rotation de face + salto murale. - Rotation à l équerre. - Rotation main inversée. - Rotation 2 poses franchissement. - Rotation accroché. - Rotation accroché. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

16 Les saltos Les saltos sont ce qu on appelle un «+» dans la pratique de la discipline. Ils amènent une touche de style et un atout technique pour le pratiquant. De nouvelles approches du salto ont été inventées pour répondre aux déplacements du traceur. - Salto avant (groupé, carpé, tendu). - Salto arrière (groupé, carpé, tendu, décalé). - Salto costal. - Salto costal inversé. - Salto «superman». - Coup de pied lune. - Coup de pied lune vrillé. - Tracassé avant. - Tracassé arrière (salto inversé). - Snake. - Wall-flip (1 pied, 2 pieds). - Wall-flip avant. - Wall-flip costal. - Wall-flip vrillé. 16 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

17 4 Présentation des situations d apprentissage qui peuvent être utilisées en milieu scolaire en salle 4.1 Apprentissage des mouvements de base Travail de façon frontale : l exemple des sauts Matériel - 3 plinths placés à hauteur moyenne (niveau ventre des élèves). Le plinth peut être remplacé par un bock ou par un banc accroché d un coté à un espalier et de l autre en appui sur un plinth tapis disposés de part et d autre de façon à pouvoir franchir dans les deux sens. Description Explication puis démonstration d un saut de base que les élèves réaliseront par la suite en franchissant par 3 de front. Selon le saut proposé, une ou plusieurs étape(s) préparatoire(s) sera (ont) proposée(s) : - saut de chat ; - saut du voleur ; - passage rapide ; - rotation 360. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

18 4.1.2 Travail par ateliers ou en circuit : l exemple de franchissements, de tic-tac accroché et d acrobatie Matériel - Barre fixe à hauteur importante (au dessus du niveau de la tête des élèves) + un tapis + un mousse de réception. - Une paire de barres parallèles placées en asymétrique + 6 à 8 tapis disposés devant, derrière et sous les barres. - Un banc accroché aux espaliers (niveau entre le genou et la hanche) + espaliers + 1 à 2 tapis selon le nombre d espaliers. - Des cordes (ou anneaux) + 4 tapis. Description - Saut de bras, passe-muraille et saut de fond. - Passage fluide entre les barres ou autres variantes de franchissement. - Tic-tac accroché du banc vers les espaliers et saut de fond. - Préparation au wall-flip (salto arrière avec impulsion d un pied sur un mur) par l apprentissage de la rotation arrière suspendu aux cordes. 4.2 Combinaisons de mouvements Combinaisons de sauts exemple 1 18 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

19 Matériel - 2 plinths hauteur moyenne (niveau ventre des élèves) + une tête de plinth + un banc ou poutre basse. Description - Petite course d élan pour sauter par-dessus le premier plinth en vue de se réceptionner sur la tête de plinth en contrebas : saut de chat précision. - Saut de précision de la tête de plinth vers le banc + déplacement vers le 2 ème plinth pour sauter et quitter la zone : saut du voleur ou rotation 360. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

20 4.2.2 Combinaisons de sauts exemple 2 Matériel - 2 plinths hauteur moyenne (niveau ventre des élèves) + espaliers + mousse de réception. Description - Petite course d élan vers le 1 er plinth afin de réaliser un saut de chat accroché suivi d un déplacement en haut des espaliers pour se réceptionner sur le mousse après un saut de fond + déplacement vers le 2 ème plinth pour sauter et quitter la zone : saut du voleur, saut de chat double appui ou passage latéral. 20 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

21 4.2.3 Combinaisons de franchissements Matériel - Une poutre ou bomme + 1 plinth + 1 mousse de réception. - Une poutre + 1 barre fixe (plusieurs barres fixées sur les montants ou 1 plinth pouvant servir d appui pour les pieds) + mousse de réception. - 2 paires de barres parallèles ou barres asymétriques + 1 barre fixe (2 barres fixées sur les montants). EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

22 Description - Déplacement «monkey» (4pattes) sur la poutre + saut de précision sur plinth + sortie acrobatique : salto avant. - Déplacement en course sur la poutre + impulsion et saut de bras + passe-muraille et saut de fond. - Passage fluide entre les barres + saut ½ tour accroché barre supérieur + franchissement au choix. 4.3 Conclusions et évaluation Les différentes situations présentées et les mouvements proposés sont énoncés à titre d illustration. Il est bien évidemment possible de combiner, selon l inspiration et les contraintes matérielles, d autres mouvements et de réaliser d autres montages. Pour terminer, voici un exemple de grille d évaluation utilisée en milieu scolaire (voir ciaprès). Les deux premières fiches reprennent l ensemble des éléments vus pendant la période de cours (4 semaines, 2 heures par semaine) avec une valeur donnée par élément s échelonnant de 1 à 3 : 1 : critère minimum (5/10) 2 : critère intermédiaire (7/10) 3 : critère de dépassement (10/10) L épreuve se déroule sous forme de parcours, et non parkour (il faut comprendre «circuit» dans ce cas), dans lequel les élèves partent d un point A pour arriver à un point B en ayant franchi tous les obstacles de la façon choisie préalablement. Les élèves prennent connaissance de la valeur des éléments et remplissent au dernier cours la 3 ème fiche en indiquant le niveau choisi. De cette façon, ils peuvent connaître leur note sur 20 s ils réussissent les mouvements prévus. Le professeur, quant à lui, indiquera lors du passage de l élève, dans la même colonne, ligne inférieure, la performance réelle, qui, de façon générale, correspond à celle prévue par l élève. Pour éviter de réaliser des mouvements trop difficiles et privilégier la réussite, l élève peut gagner 2 points en maîtrise s il a effectué un «sans fautes». Dans l évaluation, il est prévu également 2 points pour l enchaînement de façon à pousser les élèves à effectuer leur parcours de façon rapide, fluide et enchaînée. Les derniers points concernent la force (2 points pour la réalisation de 5 tractions et 2 points pour la montée de corde) et l échauffement. Les élèves sont amenés à faire preuve d autonomie en s échauffant par groupe de 4, selon l échauffement-type réalisé lors des cours précédents. Quant à l épreuve de traction, il semble opportun d entraîner et, au final, d évaluer la force dans ce type d activité puisque les élèves se retrouvent en situation où ils doivent se suspendre, se tracter et s établir à l appui à partir d un point en contrebas. Enfin, une petite mise en garde quant à l aspect sécuritaire est à faire lors de la mise en place de cette activité. En effet, vous risquez, et nous vous le souhaitons, d obtenir un réel engouement de la part de certains élèves qui n hésiteront pas à s essayer sur le mur au coin de la rue ou sur une balustrade. Le parkour c est d abord une totale maîtrise du mouvement en situation sécurisée, une bonne connaissance de ses capacités et de ses limites et enfin, une excellente condition physique. 22 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

23 5 Bibliographie Carlier G., Gérard P., Obsomer R., & Renard J-P. (2002). Education physique et sportive. Innovations pédagogiques et formation continue. De boeck : Bruxelles, pp Collectif (1996). Education physique Balises pour un parcours scolaire. Archevêché de Malines-Bruxelles. Enseignement secondaire, p. 11 Collectif (2003). Dewachter L., & Leroy F., Pour une gymnastique attrayante et adaptée au milieu scolaire. Rapport du stage CUFOCEP, Louvain-la-Neuve, p. 82 Collectif (2007). Plaisir, compétence et réflexivité. La formation continue en éducation physique. UCL, Presses Universitaires de Louvain, p. 55 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

24 PARKOUR EVALUATION SAUTS DE BASE 1 Saut libre : franchir 2 Saut de chat ; Saut du voleur ; Passage fluide ; Saut Double saut de chat ; saut de chat allongé FRANCHISSEMENTS 1 Barre fixe : passe muraille 1.1 Barre basse (épaules) + passage au choix 1.2 Barre haute + passage au choix avec aide Pied 1.3 Barre haute + passage sans pied (sans appui) 2 Franchissement Barres parallèles : 2.1 Franchissement au choix barre inf 2.2 B.inf : 2Ms +2Ps B.sup : élan filé B.inf : 2Ms+2Ps B.sup : 2Ms 2.3 B.inf :2Ms ou rien B.sup : élan filé B.inf : rien B.sup : ½ T accroché 3 Appui Aller/Retour 3.1 Saut + Balancement // sortie avt ou arr 3.2 B.sup + ½ T + sortie filée dessus B inf 4 Tic-Tac accroché 4.1 Petit saut : + d 1 pas banc + accroché proche 4.2 Grand saut : 1 pas banc + accroché loin 4.3 Grand saut + franchir obstacle SAUT DE PRECISION NIVEAU NIVEAU NIVEAU 24 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

25 1 Saut de banc à banc 2 Saut en hauteur 3 saut en hauteur avec mesure de distance max Rotation arrière :Wall flip 1.1 Avec corde à l arrêt 1.2 Avec corde en mvt 1.3 Wall flip + aide ACROBATIES NIVEAU Rotation avt : Salto 2.1 Rouler dos et retour debout 2.2 Salto retour debout 2.3 Salto sans trampoline retour debout Rotation latérale : rotation de Bras /Pivot Sur banc </= Sur banc > Sur mur avec aide EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

26 Evaluation ACRO PARKOUR Fiche individuelle / NOM : NOTES Saut de Base Franchissem ent Barre fixe Franchissem ent Barres // Franchissem ent TIC-TAC Saut de précision Acrobatie Rot avt Acrobatie Rot arr Acrobatie Rot lat Choix des niveaux Perf. Réelle /20 /20 Maîtrise : /2 Enchaînement : /2 Force = 5tractions : /2 + 1 corde : /2 Echauffement : /2 Note finale : /30 /20 26 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

27 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE 65 Cycle 1 Les programmes de l école Compétences de l élève Les activités - adapter ses déplacements à

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER 1 In Apprendre en éducation physique Tome 2, Collectif

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau TACHES N 1 Descendre les marches Marcher le long de la ligne S appuyer sur les deux

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle?

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Programmer l E.P.S. Comment assurer la continuité des apprentissages sur le cycle 3, sur l ensemble de la scolarité primaire? Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Le plan d action

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

ROULER A L ECOLE MATERNELLE

ROULER A L ECOLE MATERNELLE Construire une Unité d Apprentissage en EPS ROULER A L ECOLE MATERNELLE Dossier réalisé par l équipe des CPC EPS des circonscriptions de Châlons-en-Champagne Anne GANTELET, Bernard FLORION et Pascal LOCUTY

Plus en détail

L éducation physique et sportive. Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège

L éducation physique et sportive. Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège L éducation physique et sportive Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège LES PROGRAMMES OFFICIELS Priorités, objectifs généraux, connaissances et compétences, Horaires et spécificités

Plus en détail

Gymnastique Rythmique HELP DESK

Gymnastique Rythmique HELP DESK Gymnastique Rythmique HELP DESK Ce «Help Desk» de Gymnastique Rythmique est conçu pour éclaircir et illustrer à l aide d exemples, les diverses normes du Code de Pointage de Gymnastique Rythmique. Le propos

Plus en détail

PROGRAMME DÉFI STR PRÉSENTATION DES CHANGEMENTS. OBJET : Programme DEFI STR Modifications au programme, septembre 2014

PROGRAMME DÉFI STR PRÉSENTATION DES CHANGEMENTS. OBJET : Programme DEFI STR Modifications au programme, septembre 2014 PROGRAMME DÉFI STR PRÉSENTATION DES CHANGEMENTS DESTINATAIRES : EXPÉDITEUR : CLUBS STR Christine Paquin, Antoine Vallières DATE : Septembre 2014 OBJET : Programme DEFI STR Modifications au programme, septembre

Plus en détail

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT Placer une gommette sous un banc. Départ allongé sur le ventre. But : Regarder la gommette en roulant. Lâcher un ballon sur le plan incliné. Glisser et rouler. But : Pour tourner en avant et rouler comme

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Objectifs et logique du Page 3

Objectifs et logique du Page 3 Document conçu par l équipe des conseillers pédagogiques EPS du Haut-Rhin avec l aide précieuse de Thierry Lichtlé CTS Athlétisme et Isabelle Logeart professeur à l UFRSTAPS de Strasbourg Année scolaire

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Action ou Réalisation Investissement et Pensée

Action ou Réalisation Investissement et Pensée Déployer une activité dense et précise d aide aux apprentissages Eps Action ou Réalisation Investissement et Pensée Contexte d enseignement : du N1 au N4 tout public Rappels théoriques Selon Claude Volant,

Plus en détail

PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS D ATHLETISME DU CYCLE 1 AU CYCLE 3

PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS D ATHLETISME DU CYCLE 1 AU CYCLE 3 HAUTE SAVOIE PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS D ATHLETISME DU CYCLE 1 AU CYCLE 3 Production du stage de mars 2004. ont participé en particulier à son élaboration : Françoise Déage, Caroline Fontana, Magali

Plus en détail

SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS Auteurs : Julie Therrien et Yvette Genet Volet Agiles comme des animaux de la jungle

SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS Auteurs : Julie Therrien et Yvette Genet Volet Agiles comme des animaux de la jungle TITRE : Contexte de réalisation SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS Auteurs : Julie Therrien et Yvette Genet Volet Agiles comme des animaux de la jungle Automne 2012, école primaire, élèves

Plus en détail

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008 Le ski à l'école Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle 1 «Les Activités Physiques de Pleine Nature, par leur possibilité de réinvestissement, constituent un terrain privilégié pour la mise en œuvre de

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine

acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine acrobatie: équilibre sur les mains, portés acrobatiques et banquine Partie 1 - Équilibre sur les mains 1/ Préparation à l équilibre sur les mains 1 Exercices de posture 2 Exercice de tension du corps 3

Plus en détail

Les activités de cirque à l école primaire

Les activités de cirque à l école primaire Les activités de cirque à l école primaire Équipe EPS de la Charente Maritime Le Bihan Serge PIUMF à La Rochelle Proust François CPD-EPS 17 1 1. Définition...2 2. Les enjeux...3 3. Problèmes fondamentaux...3

Plus en détail

PREAMBULE Pass Sports de l Eau Pass Sports de l Eau

PREAMBULE Pass Sports de l Eau Pass Sports de l Eau 1 PREAMBULE Après la validation du Sauv Nage, le Pass Sports de l Eau de l Ecole de Natation Française (ENF) mis en place par le Conseil Interfédéral des Activités Aquatiques (CIAA) permet de découvrir

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

FIG FLACK! HELP DESK 2013-2016 GYMNASTIQUE ARTISTIQUE FEMININE

FIG FLACK! HELP DESK 2013-2016 GYMNASTIQUE ARTISTIQUE FEMININE Help Desk GAF 5 ème Edition - Mars 2015 Contenu: Ce document appelé Help Desk pour la gymnastique artistique féminine a pour objectif de donner des précisions et des exemples concernant les différentes

Plus en détail

SYNCHRO OR. e se présenter. «technique». CRIPTIF. TACHES plongeon CONSEILS. Poussée rétro. Barracuda. legs droits. 1/ Voiliers Ballet

SYNCHRO OR. e se présenter. «technique». CRIPTIF. TACHES plongeon CONSEILS. Poussée rétro. Barracuda. legs droits. 1/ Voiliers Ballet SYNCHRO OR PARCOURS PROPULSION BALLET amentales. Le texte descriptif du parcours fait foi, il précise les critères de réussite sur chacune des tâches réparties sur les 37,50 mètres préconisés. libre, bonnet

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER!

N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! les sauts 1 ÉCHAUFFEMENT! N OUBLIEZ PAS DE VOUS ÉTIRER! Étirer vers le ciel Tenir pendant 5 secondes Flexions du corps Étirer de chaque côté, sans à-coups, maintenir la flexion pendant 5 secondes développez

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3 SOMMAIRE I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2 II - Composantes de l activité Page 3 III - incontournables de l activité Page 4 IV - Construire une unité d apprentissage au cycle 1 Page 5

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée Pour aborder ce travail, les élèves doivent avoir acquis au minimum le test N 3 départemental Possibilité de travailler

Plus en détail

GUIDE DES ETIREMENTS

GUIDE DES ETIREMENTS GUIDE DES ETIREMENTS http://www.exercicesdetirement.com Les étirements: Les étirements (ou stretching) sont le pont entre la vie sédentaire et la vie active. Grâce aux étirements, nous pouvons maintenir

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

PATINAGE EN MILIEU SCOLAIRE DOSSIER D'INFORMATION ------- POUR LES INTERVENANTS EXTÉRIEURS BÉNÉVOLES

PATINAGE EN MILIEU SCOLAIRE DOSSIER D'INFORMATION ------- POUR LES INTERVENANTS EXTÉRIEURS BÉNÉVOLES PATINAGE EN MILIEU SCOLAIRE DOSSIER D'INFORMATION ------- POUR LES INTERVENANTS EXTÉRIEURS BÉNÉVOLES Équipe départementale EPS 1 degré du Puy de Dôme 1 GENERALITES Préambule Ce document a pour objet d

Plus en détail

Apprendre et réussir

Apprendre et réussir Tome 1 : LA GYMNASTIQUE Comme moyen pour Apprendre et réussir Inspection Académique de l Essonne Document élaboré par l équipe CPC / CPD - EPS de l Essonne Edition 2002 SOMMAIRE Sommaire + Avant propos

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant.

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant. Former un jeune lanceur de javelot : cultiver le paradoxe! Le lancer de javelot est tout à fait remarquable tant visuellement que par les données biomécaniques et balistiques. Rythme, explosivité et souplesse

Plus en détail

Dreisprung / triple saut. Beat Bollinger 9.8.2012

Dreisprung / triple saut. Beat Bollinger 9.8.2012 Dreisprung / triple saut Beat Bollinger 9.8.2012 v2012 Philosophie de l entraînement Triple saut créer des bases de saut variées! tenir compte des principaux éléments biomécaniques! tenir compte des éléments

Plus en détail

Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr

Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr DIAGNOSTIC Discipline Olympique consistant à soulever une charge la plus lourde possible au dessus de soi par rapport à unadversairedanssacatégoriedepoids

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

Etirements du sportif

Etirements du sportif Etirements du sportif Principales chaînes musculaires SP01 Un corps pour comprendre et apprendre Anne Le Rouzic Les exercices qui vont suivre nécessitent un échauffement musculaire préalable. Les étirements

Plus en détail

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan.

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. - 1 - SOMMAIRE 1. Définition de l APS acrosport 2. Caractéristiques de l APS 3. Références

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES

ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES ÉLÉMENTS OBLIGATOIRES GRADE 7 - SOLO - SENIOR 1. 2. 3. 4. ÉLÉMENTS PÉNALITÉ DE 0,5 1 POINT EXÉCUTION (Aucune pénalité) À partir d une position verticale faire un tour complet ; dans la direction opposée,

Plus en détail

Glossaire Cheerleading

Glossaire Cheerleading Glossaire Table des matières Accessoire 6 Accroupie 6 Acrobatie Aérienne 6 Acrobatie / Stunt 6 Aérien 6 Attrapée split 6 Attrapée split à une seule base 6 Attrapeur 6 Awesome / Cupie 6 Axe vertical d un

Plus en détail

Technique de la lutte suisse Exécution des étapes d examens sport 1-4

Technique de la lutte suisse Exécution des étapes d examens sport 1-4 Technique de la lutte suisse Exécution des étapes d examens sport 1-4 1 Contenu Introduction 3 Informations divers 4 Manuel / Directives 5 Liste de contrôle 6 Evaluation de l examen sportif 7 Points d

Plus en détail

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING

DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING DEROULEMENT DES GESTES TE ET ELEMENTS DE COACHING LES JONGLAGES Jambe TE (Pied de frappe) Pointe tendue présenter le coup du pied comme surface de contact Cheville ferme pied bloqué Frapper le ballon en

Plus en détail

Recueil de techniques

Recueil de techniques Recueil de techniques Sorties de victimes et utilisation de la planche dorsale Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition janvier 2009 Table des matières Recueil de techniques - Sorties

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

2 ème Edition Mai 2010

2 ème Edition Mai 2010 2 ème Edition Mai 2010 Contenu: Ce document appelé Help Desk GAF a pour objectif de donner des précisions et des exemples concernant les différentes règles du code de pointage GAF. Le but du CTF est de

Plus en détail

Jeux de Lutte Cycle 2 Module de 10 séances

Jeux de Lutte Cycle 2 Module de 10 séances Compétence et activité Compétence spécifique : Coopérer et s opposer collectivement et/ou individuellement. Définition : S'investir dans une activité de corps à corps pour priver l'adversaire de sa liberté

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

IO 2002. La lecture des programmes permet de constater que :

IO 2002. La lecture des programmes permet de constater que : LE PROGRAMME en EDUCATION PHYSIQUE à L ECOLE PRIMAIRE IO 2002 Les instructions officielles de 2002 ne présentent pas de point de rupture avec celles de 1995 mais sont cependant plus détaillées et précises

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION Equipe départementale EPS de Tarn et Garonne 1 Ce dossier pédagogique relatif à la natation à l'école primaire (du cycle 1 au cycle3 ) a pour objectifs: - de

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

ANALYSER DES TACHES MOTRICES SUR LE VERSANT INFORMATIONNEL. Aurore HUCHEZ FSSEP - Lille 2

ANALYSER DES TACHES MOTRICES SUR LE VERSANT INFORMATIONNEL. Aurore HUCHEZ FSSEP - Lille 2 ANALYSER DES TACHES MOTRICES SUR LE VERSANT INFORMATIONNEL Aurore HUCHEZ FSSEP - Lille 2 INTRODUCTION La notion de tâche motrice Activité déterminée et obligatoire Peut être imposée de l extérieur par

Plus en détail

VENDREDI. Matin. Natation SAMEDI. Matin. Mer LUNDI. Dynamique MARDI. - 10 mn vélo. Série 1. Série 2. Série 3

VENDREDI. Matin. Natation SAMEDI. Matin. Mer LUNDI. Dynamique MARDI. - 10 mn vélo. Série 1. Série 2. Série 3 62 LUNDI Brasse 1 4 x {10 x (25 m apnée +25m aéro)} Repos 3 2 x 100 m aéro 2 x 100 m jambes ou Brasse 2 Échauffement 200 m libre 2 x {10 x (25 m apnée +25m aéro)} Repos 3 6 x 50 m apnée 200 m souple ou

Plus en détail

Des aides pour se relever

Des aides pour se relever Des aides pour se relever du fauteuil, des toilettes, du lit, de la baignoire Des aides pour se relever - Solival / 1 Des aides pour se relever... L âge qui avance, un affaiblissement temporaire, une maladie,

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus.

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus. Suite à une demande de collègues, j ai essayé de regrouper dans ce document des jeux simples ne nécessitant aucun ou très peu de matériel et autrefois pratiqués pendant les récréations ou dans la rue,

Plus en détail

Forum international de l Education physique et du Sport 4-5-6 novembre 2005 Cité Universitaire Internationale de Paris SNEP Centre EPS et Société

Forum international de l Education physique et du Sport 4-5-6 novembre 2005 Cité Universitaire Internationale de Paris SNEP Centre EPS et Société Christine Garsault Collège les Escholiers de la Mosson, La Paillade, Montpellier IUFM, Montpellier Quelles acquisitions pour tous, en fin de scolarité primaire et en fin de collège? 1. INTRODUCTION : POSITIONNEMENT

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1

ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1 ROLLER : LA RENCONTRE DÉPARTEMENTALE USEP Parcours niveau 1 Toute chute annule le point de la zone arrivée r e t o u r Zone 5 Freinage arrêt Arrêt équilibré dans la zone : 1pt sinon : 0 pt 2 Pieds au sol

Plus en détail

Programme estival 2011 - Catégorie "Seniors"

Programme estival 2011 - Catégorie Seniors 2011 - Catégorie "Seniors" Au niveau du footing : Semaine 1 : - Séance 1: Footing (45min 1h) 2x20 minutes de footing à 60% de la Fc max. (normal) - Séance 2 : Footing (45min 1h) 2x20 minutes de footing

Plus en détail

RIPRODUZIONE VIETATA

RIPRODUZIONE VIETATA Naginata Introductory Course Enseigner le Naginata pas à pas: L échauffement François Dermine Master Education Physique Sport & Loisirs Philibert Vandersleyen - Master Sport Management Novembre 2009 1

Plus en détail

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS BEN JOMAA Hejer M-A ISSEP K-S LES FORMES D ORGANISATION EN EPS Plan: 1. Pourquoi utiliser les formes d organisation en EPS? 2.

Plus en détail

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Fabrice Paget B.E.E.S Escalade Tél : +336 88 31 14 72 fabrice.paget@orange.fr 1 Glossaire Effectifs Durée des séances Atelier escalade sans être encordée Traversées

Plus en détail

PROGRAMMATION EPS Document d aide à la programmation d école en EPS Groupe départemental EPS I.A. Côte d Or 2011

PROGRAMMATION EPS Document d aide à la programmation d école en EPS Groupe départemental EPS I.A. Côte d Or 2011 PROGRAMMATION EPS Document d aide à la programmation d école en EPS Groupe départemental EPS I.A. Côte d Or 2011 Sommaire Définition Aide à la programmation en maternelle Mise en œuvre Schéma de navigation

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

277 rue Saint Jacques - 75240 PARIS Cedex 05 Tél. 01 44 41 48 50 Fax 01 43 29 96 88 www.ugsel.org

277 rue Saint Jacques - 75240 PARIS Cedex 05 Tél. 01 44 41 48 50 Fax 01 43 29 96 88 www.ugsel.org PROGRAMME 2010 2015 Fédération Sportive Educative de l Enseignement Catholique 277 rue Saint Jacques - 75240 PARIS Cedex 05 Tél. 01 44 41 48 50 Fax 01 43 29 96 88 www.ugsel.org SOMMAIRE ² 01 Gymnastique

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

eduscol Ressources pour faire la classe au collège Fiches d'activités physiques, sportives et artistiques (APSA) Éducation physique et sportive

eduscol Ressources pour faire la classe au collège Fiches d'activités physiques, sportives et artistiques (APSA) Éducation physique et sportive eduscol Ressources pour faire la classe au collège Éducation physique et sportive Fiches d'activités physiques, sportives et artistiques (APSA) Programme 2008 du collège Décembre 2009 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/prog

Plus en détail

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Épaule 67 I. Exercices pour une tendinite de l épaule Les exercices qui suivent visent à renforcer la musculature de votre épaule. Vous devez les faire au moins 2 fois par jour, tous les jours. Ils peuvent

Plus en détail

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS

Cédric Cattenoy Sébastien thierry FOOTBALL. Une saison pour les U15. Planification et Séances. 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS FOOTBALL Une saison pour les U15 Planification et Séances Cédric Cattenoy Sébastien thierry 27 rue Saint-André des Arts - 75006 PARIS SOMMAIRE AVANT-PROPOS...5 LES CARACTÉRISTIQUES DE LA CATÉGORIE U15...6

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

I - LE PROJET PEDAGOGIQUE

I - LE PROJET PEDAGOGIQUE ENSEIGNER L ACTIVITE HOCKEY A L ECOLE ELEMENTAIRE I - LE PROJET PEDAGOGIQUE Avant d avoir eu les élèves /joueurs A - DEFINITION DE L ACTIVITE SUPPORT : LE HOCKEY Le hockey est un jeu collectif praticable

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail