Le Parkour ou l art du déplacement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Parkour ou l art du déplacement"

Transcription

1 Le Parkour ou l art du déplacement FREDERIC LEROY MICKAEL SURAIN 1 Introduction et description de la discipline Le parkour est l art du déplacement et du franchissement. C est une discipline récente, héritée de la rue. Il s agit d une manière différente de maîtriser l environnement. Le seul outil est le corps humain face à des obstacles naturels ou construits. Par abus de langage, et pour se raccrocher à deux disciplines mieux connues, on pourrait parler d «hébertisme urbain» ou encore d «audace en sécurité alliant compétences athlétiques et acrobatiques». Les habiletés utilisées sont des gestes naturels : la quadrupédie, la course, l escalade, l équilibre EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

2 Le parkour peut donc se définir comme «une discipline sportive consistant à se déplacer d un point A vers un point B en utilisant l architecture et le mobilier urbain ou naturel comme moyen de progression. Ceci en recherchant avant tout la vitesse, la fluidité et l efficacité». Le parkour répond à une fonction première de l'être humain : se déplacer. Son origine provient de Lisses en France où il y a plus de 15 ans des jeunes de quartier, dont David Belle, ont trouvé comme amusement de grimper les toits de la cité par défi. Défi, qui par la suite, s est transformé en entraînement intensif pour repousser ses limites. Il en a résulté un film de Luc Besson, les Yamakasi, qui a donné un coup de fouet à la discipline. Elle s est alors étendue un peu partout en Europe, avant de passer nos frontières pour envahir le monde. Concernant la Belgique, on peut y dénombrer actuellement une vingtaine de groupes dans les grandes villes. Les pratiquants du parkour se nomment les traceurs. Course à pied, quadrupédie, escalade, sauts, roulades et autres manières de s'accrocher, à s'agripper, à se suspendre et à se tenir en équilibre font l'essence même de ce sport. Tout ceci dans un seul et unique but : ne jamais être stoppé par un obstacle quel qu'il soit (mur, grillage, haie, barrière, arbre, feuillages, buissons, rochers, véhicule, vide etc.) en s'adaptant sans cesse, le tout dans une recherche de mouvement alliant efficacité et maîtrise. Le parkour vise à : - ne pas être bloqué par un obstacle quel qu il soit ; - reconnaître ses limites personnelles et développer des aptitudes physiques telles que la force, la vélocité, la souplesse, la coordination, l audace, la persévérance, l observation, l évaluation des distances et des risques. Discipline très «visuelle», fortement soutenue par des vidéos diverses sur internet, les médias s'en emparent de plus en plus, utilisant les traceurs pour des clips vidéos, publicités et des films tels que, récemment, «Babylon AD» de Mathieu Kassovitz avec 2 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

3 Vin Diesel et «James Bond - Casino Royal» dans lesquels on peut apprécier une séquence de course poursuite époustouflante. 2 Pourquoi le parkour à l école? Pour les mêmes raisons que celles évoquées dans le rapport CUFOCEP 2003 à propos d une activité gymnique scolaire dans laquelle il était question de monter l importance et la place de cette dernière à l école. Soulignons le constat établi dans ledit rapport : «Depuis une dizaine d années certainement, les éducateurs physique s accordent à dire que les activités gymniques éprouvent des difficultés à garder leur place dans le milieu scolaire. Le paradoxe dans ce contexte est d observer la persistance du vocable de cours de gym pour désigner le cours d éducation physique, même dans certaines institutions où elle a complètement disparu de l éventail des activités physiques enseignées! Les raisons sont multiples : - manque d intérêt (a priori) des élèves, manque de connaissances à propos de l activité, - manque de capacités physiques des élèves, accès difficile à la pratique de l activité, - manque de matériel (effectif pour beaucoup d enseignants s ils ne voient, dans les activités gymniques, que la pratique sur agrès) - ( ) Nous prenons soin ici d observer que certains collègues abordent encore la gymnastique de manière traditionnelle avec de bons résultats et qu il n est pas nécessaire pour eux de changer leurs comportements tant que les éléments de la triade élèves, enseignant, matière (ou programme) font bon ménage! En dehors de ces conditions par contre, il paraît difficile, voire dépassé, d aborder la gymnastique de front avec un arsenal d exercices de préparation «rébarbatifs», se rapprochant d un travail technique nécessaire en club, mais à proscrire au niveau scolaire si l on veut garder une image positive de l activité». Plus récemment, en 2007, Jean-François Robin, formateur CUFOCEP et enseignant UFRSTAPS à Paris, évoquait ce même problème dans un ouvrage consacré aux récits des formateurs CUFOCEP à propos de leur stagiaire : «On peut se demander si la gymnastique scolaire, sous ses formes traditionnelles d enseignement, n est pas en train de mourir. Sans doute, sommes-nous à l aube d un virage historique où une activité physique va disparaître de l école, alors qu elle était considérée comme «un sport de base». La question est donc de savoir par quoi elle sera remplacée et quels contenus d enseignements seront alors valorisés?». Ces recyclages proposés en 2003 et 2007 ont tenté de répondre à ce défi de conserver les activités gymniques au sein du programme d éducation physique scolaire. Actuellement, nous restons dans le même esprit, nous gardons cette même volonté de maintenir, en nuançant quelque peu, une activité acrobatique. En effet, si l emploi des agrès gymniques nous rapproche de la gymnastique, l utilisation que l on en fait va différer au niveau technique tout en conservant l aspect acrobatique. Comme évoqué plus haut pour tenter de définir le parkour, nous parlions d audace en sécurité alliant compétences athlétiques et acrobatiques. En effet, si l on se penche sur le contenu de cette activité tirée du premier axe du programme (éducation à la sécurité), on constate des similitudes avec le parkour ou inversement, si l on prend comme base cette pratique ayant fait ses preuves en milieu scolaire, on s aperçoit des analogies dans les EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

4 thèmes abordés. «L objectif principal de l audace en sécurité consiste à être capable de préserver sa sécurité et celle des autres, beaucoup d exercices sont centrés sur la vie quotidienne, sur l aspect utilitaire. Les nombreuses variantes dans le type de franchissement permettent à tous de trouver un challenge, un apprentissage personnel, de s adapter aux diverses difficultés» 1. Les différents exercices proposés sont regroupés en thème tels que 2 : - Passages étroits. - Contrôle des chutes avant, arrière et latérales. - Equilibration sur supports statiques ou mobiles et en vol. - Déplacements dans des conditions inhabituelles (sans vision, sol glissant, plans fortement inclinés ). - Contrôle des impulsions et rebonds. - Perception et contrôle des rotations. - Contrôle des franchissements hauts. - Utilisation globale des quatre membres pour grimper et se suspendre. - Saut en profondeur. - Equilibres hauts sur plan horizontal ou incliné. Et ces différents thèmes visent l acquisition : - de techniques de chutes sûres ; - d automatismes corrects ; - de maîtrise émotionnelle, de concentration, de sang-froid ; - d une évaluation rapide et correcte des risques présentés par diverses situations ; - de la connaissance et la confiance dans ses possibilités ; - d une prise rapide de décision ; - de la confiance dans les autres. Ce que nous vous proposons dans les pages qui suivent et plus concrètement lors des trois jours de recyclage, c est d appréhender cette discipline de manière la plus complète possible : 1. en établissant les bases de l activité ; 2. en proposant des situations d apprentissage ; 3. en présentant un outil d évaluation ; 4. en illustrant l activité par une sortie en rue. 1 Collectif (1996). Education physique Balises pour un parcours scolaire. Archevêché de Malines-Bruxelles. Enseignement secondaire, p Carlier G., Gérard P., Obsomer R., Renard J-P. (2002). Education physique et sportive. Innovations pédagogiques et formation continue. De Boeck Bruxelles, pp 48, EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

5 3 Les mouvements de base Vous trouverez ci-après un répertoire que nous avons voulu le plus exhaustif possible. Cependant, nous émettons deux remarques : 1. L activité étant en perpétuelle évolution, il se peut que de nouveaux éléments viennent se greffer par la suite. 2. Etant donné qu aucune structure officielle et/ou fédérale n existe, la dénomination des mouvements n est pas toujours la même partout. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

6 Répertoire des mouvements de parkour 3.1 La réception des mouvements La roulade «judo» La roulade est l élément indispensable pour dissiper l énergie accumulée à la suite d un franchissement. Elle s applique dans des cas bien précis où le freinage du mouvement avec ses jambes uniquement est difficile ou trop contraignant. Pour un droitier, jambe droite avancée, bras droit en arc-de-cercle, main gauche à plat au sol comme soutien. Roulade sur l axe poignet, coude, épaule. C est la roulade type «Judo». 6 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

7 3.2 Les franchissements + déclinaisons Saut de chat Le saut de chat Franchissement d'un obstacle par une impulsion des jambes (dissociées ou simultanées) suivie d une impulsion des bras permettant le passage des jambes entre les bras. - Saut de chat détente. - Saut de chat précision. - Double saut de chat. - Saut de chat double appui. - Saut de chat + salto avant. - Chat + voleur. - Chat + ATR + roulade. - Saut de chat + roulade. - Saut du chat + précision. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

8 Saut du voleur Le saut du voleur : saut dans lequel les jambes, après avoir donné l impulsion, sont portées en avant par-dessus l obstacle suivi d un appui bref et dynamique de deux mains. - Saut du voleur + roulade. - Saut du voleur groupé. - Saut du voleur carpé. - Saut du chat/voleur. - Saut du voleur + précision. Le passage rapide Le passage rapide : franchissement similaire à un passage de haies accompagné par un bref appui d une main. - Passage rapide + style. - Passage rapide double appui. 8 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

9 La rotation 360 La rotation 360 : saut dans lequel le corps effectue une rotation complète autour d un ou 2 appui(s) pour se retrouver devant l obstacle. - Rotation roulade. - Rotation Rotation accroché. - Détente accroché accroché. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

10 Le saut de précision Le saut de précision : saut qui consiste à se réceptionner sur une surface déterminée à l avance avec pour objectif de s y arrêter de façon nette. Peut se réaliser avec ou sans élan. - Saut de détente + précision. - Tic-Tac + précision. - Saut du chat + précision. - Saut du voleur + précision précision. 10 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

11 Le saut de fond Le saut de fond : saut effectué d'une hauteur suivi généralement (et c'est même vivement recommandé pour les articulations) d une roulade. Il est considéré comme le saut du débutant car il ne demande pas de techniques spécifiques mise à part la roulade. - Lâché (suspension à un hauteur). - Lâché roulade. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

12 Le tic-tac Le tic-tac est une technique de franchissement d obstacle qui fonctionne en prenant un appui sur un support quelconque en vu de «rebondir» en hauteur et longueur afin de franchir un second obstacle. - Tic-tac précision. - Tic-tac accroché. - Le passe muraille (tic-tac + franchissement). 12 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

13 Le saut de bras Le saut de bras consiste à atteindre un point par un saut, une détente sèche ou autre avec comme réception une prise d accroche à une ou deux mains. - Saut de bras détente. - Saut de bras Saut de bras 360. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

14 Le passage fluide Le passage fluide consiste en un franchissement s apparentant à une sortie filée en gymnastique. Les bras tirent le corps en vue d un passage précis entre deux éléments relativement proches. - Passage fluide accroché. - Passage fluide Passage fluide + roulade. 14 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

15 3.3 Les acrobaties et mouvements de style Les rotations de bras Les rotations de bras consistent à utiliser un appui ou deux appuis afin de réaliser des rotations autour d un axe en vue d apporter une touche de style ou un franchissement de style. - Rotation Rotation 360 murale. - Rotation Rotation 180 murale. - Rotation de face + salto murale. - Rotation à l équerre. - Rotation main inversée. - Rotation 2 poses franchissement. - Rotation accroché. - Rotation accroché. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

16 Les saltos Les saltos sont ce qu on appelle un «+» dans la pratique de la discipline. Ils amènent une touche de style et un atout technique pour le pratiquant. De nouvelles approches du salto ont été inventées pour répondre aux déplacements du traceur. - Salto avant (groupé, carpé, tendu). - Salto arrière (groupé, carpé, tendu, décalé). - Salto costal. - Salto costal inversé. - Salto «superman». - Coup de pied lune. - Coup de pied lune vrillé. - Tracassé avant. - Tracassé arrière (salto inversé). - Snake. - Wall-flip (1 pied, 2 pieds). - Wall-flip avant. - Wall-flip costal. - Wall-flip vrillé. 16 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

17 4 Présentation des situations d apprentissage qui peuvent être utilisées en milieu scolaire en salle 4.1 Apprentissage des mouvements de base Travail de façon frontale : l exemple des sauts Matériel - 3 plinths placés à hauteur moyenne (niveau ventre des élèves). Le plinth peut être remplacé par un bock ou par un banc accroché d un coté à un espalier et de l autre en appui sur un plinth tapis disposés de part et d autre de façon à pouvoir franchir dans les deux sens. Description Explication puis démonstration d un saut de base que les élèves réaliseront par la suite en franchissant par 3 de front. Selon le saut proposé, une ou plusieurs étape(s) préparatoire(s) sera (ont) proposée(s) : - saut de chat ; - saut du voleur ; - passage rapide ; - rotation 360. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

18 4.1.2 Travail par ateliers ou en circuit : l exemple de franchissements, de tic-tac accroché et d acrobatie Matériel - Barre fixe à hauteur importante (au dessus du niveau de la tête des élèves) + un tapis + un mousse de réception. - Une paire de barres parallèles placées en asymétrique + 6 à 8 tapis disposés devant, derrière et sous les barres. - Un banc accroché aux espaliers (niveau entre le genou et la hanche) + espaliers + 1 à 2 tapis selon le nombre d espaliers. - Des cordes (ou anneaux) + 4 tapis. Description - Saut de bras, passe-muraille et saut de fond. - Passage fluide entre les barres ou autres variantes de franchissement. - Tic-tac accroché du banc vers les espaliers et saut de fond. - Préparation au wall-flip (salto arrière avec impulsion d un pied sur un mur) par l apprentissage de la rotation arrière suspendu aux cordes. 4.2 Combinaisons de mouvements Combinaisons de sauts exemple 1 18 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

19 Matériel - 2 plinths hauteur moyenne (niveau ventre des élèves) + une tête de plinth + un banc ou poutre basse. Description - Petite course d élan pour sauter par-dessus le premier plinth en vue de se réceptionner sur la tête de plinth en contrebas : saut de chat précision. - Saut de précision de la tête de plinth vers le banc + déplacement vers le 2 ème plinth pour sauter et quitter la zone : saut du voleur ou rotation 360. EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

20 4.2.2 Combinaisons de sauts exemple 2 Matériel - 2 plinths hauteur moyenne (niveau ventre des élèves) + espaliers + mousse de réception. Description - Petite course d élan vers le 1 er plinth afin de réaliser un saut de chat accroché suivi d un déplacement en haut des espaliers pour se réceptionner sur le mousse après un saut de fond + déplacement vers le 2 ème plinth pour sauter et quitter la zone : saut du voleur, saut de chat double appui ou passage latéral. 20 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

21 4.2.3 Combinaisons de franchissements Matériel - Une poutre ou bomme + 1 plinth + 1 mousse de réception. - Une poutre + 1 barre fixe (plusieurs barres fixées sur les montants ou 1 plinth pouvant servir d appui pour les pieds) + mousse de réception. - 2 paires de barres parallèles ou barres asymétriques + 1 barre fixe (2 barres fixées sur les montants). EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

22 Description - Déplacement «monkey» (4pattes) sur la poutre + saut de précision sur plinth + sortie acrobatique : salto avant. - Déplacement en course sur la poutre + impulsion et saut de bras + passe-muraille et saut de fond. - Passage fluide entre les barres + saut ½ tour accroché barre supérieur + franchissement au choix. 4.3 Conclusions et évaluation Les différentes situations présentées et les mouvements proposés sont énoncés à titre d illustration. Il est bien évidemment possible de combiner, selon l inspiration et les contraintes matérielles, d autres mouvements et de réaliser d autres montages. Pour terminer, voici un exemple de grille d évaluation utilisée en milieu scolaire (voir ciaprès). Les deux premières fiches reprennent l ensemble des éléments vus pendant la période de cours (4 semaines, 2 heures par semaine) avec une valeur donnée par élément s échelonnant de 1 à 3 : 1 : critère minimum (5/10) 2 : critère intermédiaire (7/10) 3 : critère de dépassement (10/10) L épreuve se déroule sous forme de parcours, et non parkour (il faut comprendre «circuit» dans ce cas), dans lequel les élèves partent d un point A pour arriver à un point B en ayant franchi tous les obstacles de la façon choisie préalablement. Les élèves prennent connaissance de la valeur des éléments et remplissent au dernier cours la 3 ème fiche en indiquant le niveau choisi. De cette façon, ils peuvent connaître leur note sur 20 s ils réussissent les mouvements prévus. Le professeur, quant à lui, indiquera lors du passage de l élève, dans la même colonne, ligne inférieure, la performance réelle, qui, de façon générale, correspond à celle prévue par l élève. Pour éviter de réaliser des mouvements trop difficiles et privilégier la réussite, l élève peut gagner 2 points en maîtrise s il a effectué un «sans fautes». Dans l évaluation, il est prévu également 2 points pour l enchaînement de façon à pousser les élèves à effectuer leur parcours de façon rapide, fluide et enchaînée. Les derniers points concernent la force (2 points pour la réalisation de 5 tractions et 2 points pour la montée de corde) et l échauffement. Les élèves sont amenés à faire preuve d autonomie en s échauffant par groupe de 4, selon l échauffement-type réalisé lors des cours précédents. Quant à l épreuve de traction, il semble opportun d entraîner et, au final, d évaluer la force dans ce type d activité puisque les élèves se retrouvent en situation où ils doivent se suspendre, se tracter et s établir à l appui à partir d un point en contrebas. Enfin, une petite mise en garde quant à l aspect sécuritaire est à faire lors de la mise en place de cette activité. En effet, vous risquez, et nous vous le souhaitons, d obtenir un réel engouement de la part de certains élèves qui n hésiteront pas à s essayer sur le mur au coin de la rue ou sur une balustrade. Le parkour c est d abord une totale maîtrise du mouvement en situation sécurisée, une bonne connaissance de ses capacités et de ses limites et enfin, une excellente condition physique. 22 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

23 5 Bibliographie Carlier G., Gérard P., Obsomer R., & Renard J-P. (2002). Education physique et sportive. Innovations pédagogiques et formation continue. De boeck : Bruxelles, pp Collectif (1996). Education physique Balises pour un parcours scolaire. Archevêché de Malines-Bruxelles. Enseignement secondaire, p. 11 Collectif (2003). Dewachter L., & Leroy F., Pour une gymnastique attrayante et adaptée au milieu scolaire. Rapport du stage CUFOCEP, Louvain-la-Neuve, p. 82 Collectif (2007). Plaisir, compétence et réflexivité. La formation continue en éducation physique. UCL, Presses Universitaires de Louvain, p. 55 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

24 PARKOUR EVALUATION SAUTS DE BASE 1 Saut libre : franchir 2 Saut de chat ; Saut du voleur ; Passage fluide ; Saut Double saut de chat ; saut de chat allongé FRANCHISSEMENTS 1 Barre fixe : passe muraille 1.1 Barre basse (épaules) + passage au choix 1.2 Barre haute + passage au choix avec aide Pied 1.3 Barre haute + passage sans pied (sans appui) 2 Franchissement Barres parallèles : 2.1 Franchissement au choix barre inf 2.2 B.inf : 2Ms +2Ps B.sup : élan filé B.inf : 2Ms+2Ps B.sup : 2Ms 2.3 B.inf :2Ms ou rien B.sup : élan filé B.inf : rien B.sup : ½ T accroché 3 Appui Aller/Retour 3.1 Saut + Balancement // sortie avt ou arr 3.2 B.sup + ½ T + sortie filée dessus B inf 4 Tic-Tac accroché 4.1 Petit saut : + d 1 pas banc + accroché proche 4.2 Grand saut : 1 pas banc + accroché loin 4.3 Grand saut + franchir obstacle SAUT DE PRECISION NIVEAU NIVEAU NIVEAU 24 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

25 1 Saut de banc à banc 2 Saut en hauteur 3 saut en hauteur avec mesure de distance max Rotation arrière :Wall flip 1.1 Avec corde à l arrêt 1.2 Avec corde en mvt 1.3 Wall flip + aide ACROBATIES NIVEAU Rotation avt : Salto 2.1 Rouler dos et retour debout 2.2 Salto retour debout 2.3 Salto sans trampoline retour debout Rotation latérale : rotation de Bras /Pivot Sur banc </= Sur banc > Sur mur avec aide EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

26 Evaluation ACRO PARKOUR Fiche individuelle / NOM : NOTES Saut de Base Franchissem ent Barre fixe Franchissem ent Barres // Franchissem ent TIC-TAC Saut de précision Acrobatie Rot avt Acrobatie Rot arr Acrobatie Rot lat Choix des niveaux Perf. Réelle /20 /20 Maîtrise : /2 Enchaînement : /2 Force = 5tractions : /2 + 1 corde : /2 Echauffement : /2 Note finale : /30 /20 26 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin 2009

27 EDPM-UCL Document pédagogique CUFOCEP juin

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE

De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE De découvrir ses possibilités corporelles aux activités gymniques au sol et aux agrès GYMNASTIQUE 65 Cycle 1 Les programmes de l école Compétences de l élève Les activités - adapter ses déplacements à

Plus en détail

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER 1 In Apprendre en éducation physique Tome 2, Collectif

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE I. Le muscle a) A quoi cela sert? Les muscles s insèrent sur les os et permettent par leurs contractions le mouvement. Plus que cela, ils permettent une motricité très précise

Plus en détail

CARNET DE GYMNASTIQUE (6 ème, 5 ème et 4 ème )

CARNET DE GYMNASTIQUE (6 ème, 5 ème et 4 ème ) CARNET DE GYMNASTIQUE (6 ème, 5 ème et 4 ème ) NOM : Prénom : Classes Note de Performance /20 /20 /20 /20 Note de Connaissance /10 /10 /10 /10 Note d'investissement /10 /10 /10 /10 TOTAL /20 /20 /20 /20

Plus en détail

Stage départemental EPS en maternelle Février 2011

Stage départemental EPS en maternelle Février 2011 Stage départemental EPS en maternelle Février 2011 BEHAGUE Régine ROST Sylvie Conseillères Pédagogiques EPS Document réalisé à partir du dossier de William BEHAGUE et Christian GRAWEY dans les circonscriptions

Plus en détail

Projet Animation. Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10. -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1

Projet Animation. Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10. -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1 Projet Animation Union Sportive de l Enseignement du Premier degré Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10 -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1 Echauffement général : la préparation physique

Plus en détail

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL LYCEE J. FAVARD GUERET DEVELOPPE COUCHE Placement : Bas du dos collé au banc, pieds posés sur le banc, les yeux sous la barre Exécution : Contrôler la descente de la barre

Plus en détail

Comment formuler des intentions pédagogiques

Comment formuler des intentions pédagogiques Comment formuler des intentions pédagogiques 1. Intentions éducatives 2. Intentions pédagogiques pour une SAE 3. Intentions pédagogiques pour un cours ou une activité d apprentissage. 1. Intention éducative

Plus en détail

LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME

LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME LES SAISONS DU PRIMAIRE LES SAISONS DU PRIMAIRE 1 PRÉAMBULE Dans les pages qui suivent, vous trouverez 10 plans de séance destinés à planifier vos interventions en mini athlétisme. Ces séances s adressent

Plus en détail

Parkour Leçon 1. Durée. 90 minutes. Matériel

Parkour Leçon 1. Durée. 90 minutes. Matériel Parkour Pendant la première leçon, les jeunes apprennent d abord la roulade, qui est un élément fondamental du parkour. Ils choisissent ensuite les mouvements ou les éléments qu ils souhaitent exercer

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

Leichtathletik Athlétisme. Disziplinenspezifische. Inhalte. contenus. par discipline. DisM Wurf 11-1

Leichtathletik Athlétisme. Disziplinenspezifische. Inhalte. contenus. par discipline. DisM Wurf 11-1 Disziplinenspezifische Inhalte contenus par discipline Wurf 11-1 Lancer du poids Philosophie d entraînement du lancer du poids Respecter la diversité de la technique! Choisir la technique adaptée aux rapports

Plus en détail

Union Française des Œuvres Laïques d'éducation Physique 18 rue Béranger - 72018 Le Mans cedex 2 Tel. : 02 43 39 27 23 - Fax.

Union Française des Œuvres Laïques d'éducation Physique 18 rue Béranger - 72018 Le Mans cedex 2 Tel. : 02 43 39 27 23 - Fax. Union Française des Œuvres Laïques d'éducation Physique 18 rue Béranger - 72018 Le Mans cedex 2 Tel. : 02 43 39 27 23 - Fax. : 02 43 39 27 26 ufolep72@laligue.org - www.fal72.org/ufolep72 1 PRESENTATION

Plus en détail

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE MASCULINE

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE MASCULINE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE MASCULINE PROGRAMME 2012 2016 «La difficulté ne doit pas prévaloir sur la qualité d exécution.» «Le gymnaste doit viser la perfection.» SOMMAIRE PRESENTATION GENERALE DE LA GYMNASTIQUE

Plus en détail

Fiches pédagogiques. Kids Athletics

Fiches pédagogiques. Kids Athletics Fiches pédagogiques Kids Athletics Fiches pédagogiques Kids Athletics Edition 2006 Réalisé par un groupe d étude composé de: Charles Gozzoli (FRA) Jamel Simohamed (ALG) Abdel Malek El-Hebil (MAR) Guide

Plus en détail

Echauffement traditionnel :

Echauffement traditionnel : Echauffement traditionnel : Parcourir le tapis : Debout : Tout le monde se déplace en courant sur le tapis ; au signal : Rester en «statue» Se mettre par 2, par 3, par 4 Tout le monde sur «Paul»! Si le

Plus en détail

Les parcours de motricité à l école maternelle

Les parcours de motricité à l école maternelle Les parcours de motricité à l école maternelle Pour commencer, quelques idées reçues : 1) «Le parcours de motricité, pratiqué tous les jours, suffit pour couvrir la programmation EPS» NON, car : Il manque

Plus en détail

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Connaissances et Performance Département des Sciences du Sport Laboratoire de Biomécanique et Physiologie L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Jacques QUIEVRE Yann MORISSEAU 2007

Plus en détail

La gymnastique aux agrès peut ouvrir des possibilités de mouvement fascinantes et stimulantes. La figure ci-dessous en donne un aperçu.

La gymnastique aux agrès peut ouvrir des possibilités de mouvement fascinantes et stimulantes. La figure ci-dessous en donne un aperçu. La gym aux agrès Texte : Stefan Häusermann Tourner aux barres parallèles, grimper et se tenir en équilibre dans un parcours à obstacles ou en éviter rapidement et avec agilité les obstacles, tout cela

Plus en détail

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau TACHES N 1 Descendre les marches Marcher le long de la ligne S appuyer sur les deux

Plus en détail

ATHLÉTISME cycle 2. Course longue : Etre capable de courir le plus longtemps possible sans s arrêter, en gérant son effort

ATHLÉTISME cycle 2. Course longue : Etre capable de courir le plus longtemps possible sans s arrêter, en gérant son effort Définition : Activité individuelle de performance mesurable (temps / espace) qui implique la réalisation d un geste adapté spécifique dans le respect des règles établies. généraux : Développer de façon

Plus en détail

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Livret Candidat

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Livret Candidat EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Livret Candidat Examen ponctuel terminal des CAP - BEP EPREUVE : Gymnastique SOL SAUT DE CHEVAL Année scolaire 2012-2013 RECTORAT 4 rue Georges Enesco 94010 CRETEIL cedex

Plus en détail

ROULER A L ECOLE MATERNELLE

ROULER A L ECOLE MATERNELLE Construire une Unité d Apprentissage en EPS ROULER A L ECOLE MATERNELLE Dossier réalisé par l équipe des CPC EPS des circonscriptions de Châlons-en-Champagne Anne GANTELET, Bernard FLORION et Pascal LOCUTY

Plus en détail

Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2. Ressources en ATHLETISME OUVRAGES REVUES EPS

Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2. Ressources en ATHLETISME OUVRAGES REVUES EPS Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2 Ressources en ATHLETISME OUVRAGES - Athlétisme des 3/12 ans- Anne-Marie et Olivier Havage -1993 - Edition Revue EPS - Le guide de l enseignant -

Plus en détail

Crédit photo : Yannick DELONGLEE - yd-photographies.fr

Crédit photo : Yannick DELONGLEE - yd-photographies.fr Crédit photo : Yannick DELONGLEE - yd-photographies.fr Septembre 0 PREAMBULE ET ORIENTATION GENERALE La Gymnastique Artistique, discipline acrobatique reine, permet de jouer avec les lois de la pesanteur,

Plus en détail

des cordes. Les déménageurs Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps

des cordes. Les déménageurs Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps Les déménageurs Se déplacer le plus rapidement possible en s adaptant à des contraintes Jeu athlétique PS/ 4 équipes Matériel : - 8 caisses - différents objets : balles, anneaux COURIR Au signal, les élèves

Plus en détail

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np c ô t é t e r r a i np LA PRÉPARATION PHYSIQUE de joueurs de niveau intermédiaire Par Alain QUINTALLET Préparateur physique de l'équipe de France A masculine Et des stagiaires de l Ecole Française de Handball

Plus en détail

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle?

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Programmer l E.P.S. Comment assurer la continuité des apprentissages sur le cycle 3, sur l ensemble de la scolarité primaire? Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Le plan d action

Plus en détail

Gymnastique Rythmique HELP DESK

Gymnastique Rythmique HELP DESK Gymnastique Rythmique HELP DESK Ce «Help Desk» de Gymnastique Rythmique est conçu pour éclaircir et illustrer à l aide d exemples, les diverses normes du Code de Pointage de Gymnastique Rythmique. Le propos

Plus en détail

ENSEIGNER LE ROLLER AU CYCLE 2/3

ENSEIGNER LE ROLLER AU CYCLE 2/3 ENSEIGNER LE ROLLER AU CYCLE 2/3 Outils et contenus pour réaliser une séquence ENSEIGNER LE ROLLER à l école (C2/3) 1. Historique La véritable naissance du patin à roulettes date de 1870, mais il a fallu

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE FÉMININE

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE FÉMININE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE FÉMININE Programme 2016-2020 Année 2015/2016 UGSEL Fédération Sportive Educative de l Enseignement Catholique 277 rue Saint-Jacques 75240 PARIS Cedex 05 Tél. : 01 44 41 48 50 Fax

Plus en détail

L ATHLETISME A L ECOLE. Cycle 3

L ATHLETISME A L ECOLE. Cycle 3 INSPECTION ACADEMIQUE COMITE DEPARTEMENTAL USEP DE MAINE ET LOIRE D ATHLETISME 49 L ATHLETISME A L ECOLE Cycle 3 SEPTEMBRE 2000 mise à jour décembre 2002 CYCLE 3 MODULE D APPRENTISSAGE EN EDUCATION PHYSIQUE

Plus en détail

CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE ACROBATIQUE

CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE ACROBATIQUE CODE DE POINTAGE GYMNASTIQUE ACROBATIQUE SECTION 3 : NOTATION DES EXERCICES ETABLISSEMENT ET EXCELLENCE I- PENALITES A- Pénalités liées à la difficulté Elles sont déduites par le juge à la difficulté (JD)

Plus en détail

REALISER UNE ACTION QUE L ON PEUT MESURER

REALISER UNE ACTION QUE L ON PEUT MESURER Compétences spécifiques : Courir, sauter, lancer de différentes façons (par eemple : courir vite, sauter loin avec ou sans élan) Courir, sauter, lancer dans des espaces et avec des matériels variés (par

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

ANALYSE BIOMÉCANIQUE DES ROTATIONS

ANALYSE BIOMÉCANIQUE DES ROTATIONS ANALYSE BIOMÉCANIQUE DES ROTATIONS Comment créer et contrôler les rotations segmentaires ou corporelles? Résumé : Bien que les façons de créer des rotations soient multiples, elles reposent toutes sur

Plus en détail

S établir en avant en tournant en arrière à l appui

S établir en avant en tournant en arrière à l appui S établir en avant en tournant en arrière à l appui Le gymnaste part de la station, face à la barre. L entraîneur en profite pour poser directement sa première main sur l épaule du gymnaste (1). Une fois

Plus en détail

ppg : l autre moyen de progresser!

ppg : l autre moyen de progresser! ppg : l autre moyen de progresser! Cinq exercices de PPG 1. Gainage Intérêt : renforcement musculaire et particulièrement les chaînes musculaires abdominaux/dorsaux/pectoraux. a) Gainage ventral sur les

Plus en détail

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT Placer une gommette sous un banc. Départ allongé sur le ventre. But : Regarder la gommette en roulant. Lâcher un ballon sur le plan incliné. Glisser et rouler. But : Pour tourner en avant et rouler comme

Plus en détail

PROGRAMME DÉFI STR PRÉSENTATION DES CHANGEMENTS. OBJET : Programme DEFI STR Modifications au programme, septembre 2014

PROGRAMME DÉFI STR PRÉSENTATION DES CHANGEMENTS. OBJET : Programme DEFI STR Modifications au programme, septembre 2014 PROGRAMME DÉFI STR PRÉSENTATION DES CHANGEMENTS DESTINATAIRES : EXPÉDITEUR : CLUBS STR Christine Paquin, Antoine Vallières DATE : Septembre 2014 OBJET : Programme DEFI STR Modifications au programme, septembre

Plus en détail

PREPARER UNE SEANCE DE MOTRICITE. Intervention du 20 juin 2013 de Véronique OUZET-CHATEIGNER, Educatrice sportive spécialisée pour les tout petits

PREPARER UNE SEANCE DE MOTRICITE. Intervention du 20 juin 2013 de Véronique OUZET-CHATEIGNER, Educatrice sportive spécialisée pour les tout petits PREPARER UNE SEANCE DE MOTRICITE Intervention du 20 juin 2013 de Véronique OUZET-CHATEIGNER, Préparer sa séance : Educatrice sportive spécialisée pour les tout petits Il est important de cadrer les horaires,

Plus en détail

TRAVAIL DE TIR. Gestuelle du tir (développement et utilisation de la «plateforme de tir» Rythmique de tir Approche du travail d appuis simultanés

TRAVAIL DE TIR. Gestuelle du tir (développement et utilisation de la «plateforme de tir» Rythmique de tir Approche du travail d appuis simultanés TRAVAIL DE TIR 1h30 + 1h Priorités : Gestuelle du tir (développement et utilisation de la «plateforme de tir» Rythmique de tir Approche du travail d appuis simultanés «La plateforme de tir» Nous recherchons

Plus en détail

Comment améliorer votre foulée

Comment améliorer votre foulée Comment améliorer votre foulée Dans son programme d entrainements spécialement conçue pour la femme, New Balance vous donne ce mois-ci quelques astuces pour améliorer votre foulée. Chapitre I - Les principes

Plus en détail

L éducation physique et sportive. Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège

L éducation physique et sportive. Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège L éducation physique et sportive Etude comparée des programmes d'eps à l'école primaire et au collège LES PROGRAMMES OFFICIELS Priorités, objectifs généraux, connaissances et compétences, Horaires et spécificités

Plus en détail

Dossier Enseignant Rollers, patinage à roulettes

Dossier Enseignant Rollers, patinage à roulettes Dossier Enseignant Rollers, patinage à roulettes Livret de compétences EPS Fin de cycle 3 1 Cycle des approfondissements Compétence 2 Adapter ses déplacements à différents types d environnements Compétences

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

ASSIETTE FOULARDS. Faire «sauter» une assiette ½ tour de la baguette Passage dans le dos. Mise en rotation d une assiette : 3 temps

ASSIETTE FOULARDS. Faire «sauter» une assiette ½ tour de la baguette Passage dans le dos. Mise en rotation d une assiette : 3 temps ASSIETTES et FOULARDS ASSIETTE Mise en rotation d une assiette : 3 temps Faire «sauter» une assiette ½ tour de la baguette Passage dans le dos Travail sur le doigt Bouquet de 3 assiettes (et +) Roulades

Plus en détail

Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé

Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé Niveau primaire 3e cycle Niveau secondaire 1er à 5e sec. Durée : 4 cours Compétence disciplinaire : -Agir -Adopter un mode de vie sain Auteure

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE 1 ) TESTS DE SOUPLESSE Pour la souplesse, 4 tests seront effectués. CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE A) TEST DU SIT AND REACH Le sujet est assis jambes tendues devant lui.

Plus en détail

Athlétisme : Course de haies

Athlétisme : Course de haies www.contrepied.net 1 Athlétisme : Course de haies Y. Humbert, E. Le Levé, A. Roger Février 2009 1. Définition, enjeux et analyse des problèmes posés par l activité Le problème central posé par la course

Plus en détail

ESO- Le parkour, un sport à la mode. HIVER 2012/ ESO

ESO- Le parkour, un sport à la mode. HIVER 2012/ ESO Le parkour, un sport à la mode. Tu as peut-être vu des films comme Banlieue 13 ou Yamakasi? Tu as peut-être vu des jeunes en survêtement se déplacer d un endroit à l autre en sautant au dessus d un banc

Plus en détail

Jeux: développer les forces de manière ludique L entraînement de la force peut être un grand plaisir avec quelques bonnes idées rigolotes!

Jeux: développer les forces de manière ludique L entraînement de la force peut être un grand plaisir avec quelques bonnes idées rigolotes! Cours séminaire des dirigeants FSG Aigle-Alliance Jeux: développer les forces en place de manière ludique Durée: 60 min. Préparé par: Pierre-Yves Brélaz Jeux: développer les forces de manière ludique L

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Initier les jeunes à l entraînement S approprier les consignes Utiliser le calendrier des séances d entraînement Développer la vitesse Travailler la

Initier les jeunes à l entraînement S approprier les consignes Utiliser le calendrier des séances d entraînement Développer la vitesse Travailler la Être actif, Initier les jeunes à l entraînement S approprier les consignes Utiliser le calendrier des séances d entraînement Développer la vitesse Travailler la force et la coordination Développer l endurance

Plus en détail

CYCLE 2 Compétences EPS et activité gymnique

CYCLE 2 Compétences EPS et activité gymnique CYCLE 2 Compétences EPS et activité gymnique nov. 1999 actualisé Prog 2002 cpc-eps de Lyon Part-Dieu R.Reynaud en référence aux travaux de l équipe départementale PROGRAMMES DE L ÉCOLE PRIMAIRE CYCLE DES

Plus en détail

Fichier de jeux et situations d apprentissage en escalade

Fichier de jeux et situations d apprentissage en escalade Fichier de jeux et situations d apprentissage en escalade Jeux et situations imaginées par les initiateurs SAE de la promotion «16 au 19 avril 2005» au CD Rhône ffme. Page 1 sur 19 RELAIS BLOC DISPOSITIF:

Plus en détail

Dossier Enseignant. Roller.. Patinage à roulettes.

Dossier Enseignant. Roller.. Patinage à roulettes. Dossier Enseignant. Roller.. Patinage à roulettes. Livret de compétences EPS Cycle 3 1 Cycle des approfondissements Compétence 2 Adapter ses déplacements à différents types d environnements APS de référence

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

Guide des formations fédérales

Guide des formations fédérales Fédération Française de Gymnastique Guide des formations fédérales Édition 2012 Guide de formation 2012 1 SOMMAIRE PRESENTATION GENERALE... 3 1 - Objectifs... 3 2 - Principes généraux... 3 1 - DIPLOMES

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE SAPEUR-POMPIER VOLONTAIRE

ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE SAPEUR-POMPIER VOLONTAIRE FICHE TECHNIQUE N 1 LOMBAIRES 10 redressements pour les candidats et candidates de moins de 35 ans. 8 redressements pour les candidats et candidates de plus de 35 ans. Le candidat se met en position allongée

Plus en détail

Schweizerischer Turnverband Fédération suisse de gymnastique Federazione svizzera di ginnastica MANUEL DE GYMNASTIQUE AUX AGRÈS DE SOCIÉTÉS 2015

Schweizerischer Turnverband Fédération suisse de gymnastique Federazione svizzera di ginnastica MANUEL DE GYMNASTIQUE AUX AGRÈS DE SOCIÉTÉS 2015 Schweizerischer Turnverband Fédération suisse de gymnastique Federazione svizzera di ginnastica MANUEL DE GYMNASTIQUE AUX AGRÈS DE SOCIÉTÉS 2015 Edition 2015 Editeur Fédération suisse de gymnastique, Bahnhofstrasse

Plus en détail

Stages Roller en entreprise

Stages Roller en entreprise Stages Roller en entreprise _ Distribué par Castres-Roller Sommaire Castres-Roller propose des stages riches en qualité...3 à destination des entreprises...3 1 - Stages Roller...4 1.1 Contenu des stages...4

Plus en détail

Imposé Rubans Ballons Minimes/Cadettes

Imposé Rubans Ballons Minimes/Cadettes Imposé Rubans Ballons Minimes/Cadettes L'appellation gymnaste A ou B et gymnaste 1 ou 2 est donné à titre indicatif pour différencier les rôles. Phrases musicales Gymnaste A et A' Gymnaste B et B' Pose

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)!

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Pour rester mince, tu peux te contenter de faire très attention à ta nutrition et le tour est joué, mais seul l exercice physique te donneras un corps ferme

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Éducation physique et sportive Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC José Curraladas fiches DR 1/6 1/6. Principes généraux de manutention et de transfert. 2/6. La toilette, le change et l installation d un patient

Plus en détail

Initiations Roller en entreprise

Initiations Roller en entreprise Initiations Roller en entreprise _ Distribué par Castres-Roller Sommaire Introduction : Castres-Roller propose des initiations riches en qualité...3 à destination des entreprises...3 1 - Initiations Roller...4

Plus en détail

Gymnastique au sol. Cycle 2. Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2. Compétences générales. Compétences spécifiques

Gymnastique au sol. Cycle 2. Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2. Compétences générales. Compétences spécifiques 1 Gymnastique au sol Cycle 2 Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2 -- concevoir et réaliser des actions à visées artistiques, esthétiques Situations proposées en fonction des

Plus en détail

Objectifs et logique du Page 3

Objectifs et logique du Page 3 Document conçu par l équipe des conseillers pédagogiques EPS du Haut-Rhin avec l aide précieuse de Thierry Lichtlé CTS Athlétisme et Isabelle Logeart professeur à l UFRSTAPS de Strasbourg Année scolaire

Plus en détail

Apprendre à s entraîner

Apprendre à s entraîner Apprendre à s entraîner Garçons 9-12 ans, Filles 8-11 ans Niveaux scolaires correspondant au stade S amuser grâce au sport du modèle DALT : garçons années 4-7, filles années 3-6 À noter : Étant la seule

Plus en détail

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008 Le ski à l'école Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle 1 «Les Activités Physiques de Pleine Nature, par leur possibilité de réinvestissement, constituent un terrain privilégié pour la mise en œuvre de

Plus en détail

L ATHLÉTISME A L ÉCOLE. Cycle 2

L ATHLÉTISME A L ÉCOLE. Cycle 2 INSPECTION ACADEMIQUE DE MAINE ET LOIRE L ATHLÉTISME A L ÉCOLE Cycle 2 Athlétisme au cycle 2 / Equipe EPS 49 / avril 05 Page 1 CYCLE 2 MODULE D APPRENTISSAGE EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Compétence

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Athlétisme. Module de 6 séances au cycle 3

Athlétisme. Module de 6 séances au cycle 3 Athlétisme Module de 6 séances au cycle 3 Objectif du module d apprentissage : Courir vite SEANCE n 1 Situation 1 20 minutes Effectuer plusieurs courses de vitesse en utilisant des formes de déplacements

Plus en détail

BILAN STAGE KAYAK HOMME DU 21 AU 27 FEVRIER TOULOUSE

BILAN STAGE KAYAK HOMME DU 21 AU 27 FEVRIER TOULOUSE BILAN STAGE KAYAK HOMME DU 21 AU 27 FEVRIER TOULOUSE OBJECTIFS : - Volume aérobie bateau base intensité (construire une base) - créer un groupe autour d un projet de haut niveau (échanger, collaborer,

Plus en détail

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5 Atelier n 1 Zone : T Machine à Crunch Articulation Mouvement Muscles sollicités Emplacement Epaules/coudes Rapprocher le haut du corps du bas du corps Bassin/Torse/ Hanche Genou/Pieds Fermeture de l angle

Plus en détail

Le passeur B fait une passe à terre au tireur A, qui court, et enchaîne réception + tir.

Le passeur B fait une passe à terre au tireur A, qui court, et enchaîne réception + tir. Exercice 1 : Perfectionner la visée en présence d'opposition Consignes : 2 colonnes de joueurs dont une avec ballon. A part en dribble, trois dribbles maximum ; Le défenseur B démarre sur le premier dribble

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DES SAUTS «Comprendre l Athlétisme, sa pratique et son enseignement» HUBICHE et PRADET (1993)

PRINCIPES GENERAUX DES SAUTS «Comprendre l Athlétisme, sa pratique et son enseignement» HUBICHE et PRADET (1993) PRINCIPES GENERAUX DES SAUTS «Comprendre l Athlétisme, sa pratique et son enseignement» HUBICHE et PRADET (1993) «Sauter consiste à se projeter dans l espace en vue de franchir un obstacle déterminant

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

-Stage gardien - -2005/2006-

-Stage gardien - -2005/2006- -Stage gardien - -2005/2006- I- Renforcement musculaire II- Plyométrie et parades éclatées (développement de l explosivité) III- Manipulation de balles de tennis (rapidité, perception, placements segments

Plus en détail

Le Roller à l Ecole 2004 CPC LYON : M. BERGER, JL MAMMET, A. SERRES EDUCATEURS VILLE DE LYON : A. MOHR, S. RUILLIER

Le Roller à l Ecole 2004 CPC LYON : M. BERGER, JL MAMMET, A. SERRES EDUCATEURS VILLE DE LYON : A. MOHR, S. RUILLIER Le Roller à l Ecole 2004 CPC LYON : M. BERGER, JL MAMMET, A. SERRES EDUCATEURS VILLE DE LYON : A. MOHR, S. RUILLIER DEROULEMENT DU MODULE D'APPRENTISSAGE Compétence spécifique: REALISER UNE PERFORMANCE

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS Auteurs : Julie Therrien et Yvette Genet Volet Agiles comme des animaux de la jungle

SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS Auteurs : Julie Therrien et Yvette Genet Volet Agiles comme des animaux de la jungle TITRE : Contexte de réalisation SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN ÉPS Auteurs : Julie Therrien et Yvette Genet Volet Agiles comme des animaux de la jungle Automne 2012, école primaire, élèves

Plus en détail

Ateliers Tests provinciaux

Ateliers Tests provinciaux Ateliers Tests provinciaux Congrès s Synchro-Qu Québec 2012 Zoé Lavoie-Lefaivre Lefaivre et Éliane Fortier Programme Introduction Composante Technique Composante Physique Évaluateur Notation Planification

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Progressions pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen Éducation physique et sportive Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail