1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION"

Transcription

1 1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION

2 FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence et phénomènes liés (durée indicative : 3 semaines) Formation et divergence des plaques lithosphériques au niveau des dorsales océaniques. Activités tectoniques et magmatiques associées - Tectonique : la morphologie, la présence de séismes et les failles normales qui structurent les dorsales océaniques attestent de mouvements en extension. - Magmatisme : les dorsales océaniques sont le siège d'une production importante de magma : de l'ordre de 20 km3 par an. Ces magmas sont issus de la fusion partielle des péridotites du manteau induite par décompression. Ils sont de nature basaltique. La fusion partielle leur donne une composition chimique différente de celle de la roche source. Le refroidissement plus ou moins rapide des magmas conduit à des roches de textures différentes (basaltes/gabbros). En s'éloignant de la dorsale, la lithosphère océanique se refroidit, s'hydrate et s'épaissit. - Marges passives des continents : elles sont structurées par des failles normales et sont le siège d'une sédimentation importante. Elles ont enregistré l'histoire précoce de la rupture continentale et de l'océanisation. L'activité des failles normales, héritage de rifts continentaux, témoigne de l'amincissement de la lithosphère et de sa subsidence. Expériences analogiques de tectonique en extension et comparaison avec les observations géologiques. Des péridotites aux basaltes. Formation des basaltes par fusion partielle des péridotites. Nature et chimie de la lithosphère océanique : roches initiales, roches hydratées et/ou déformées. Nature des roches sédimentaires des marges passives et des fonds océaniques : enregistrement de l'histoire d'un océan Documents : Document 1 : Principe de la faille transformante à différentes échelles. Document 2 : Comparaison du flux de chaleur mesuré et du flux de chaleur théorique entre 0 et 100km de la dorsale. Document 3 : Carte des âges des fonds océaniques à la surface de la Terre. Document 4 support concret : Echantillon de roches du Chenaillet - Roche 1 (gabbro SV) - Roche 2 (serpentine)

3 Document 1 : Comparaison de deux structures transformantes à différentes échelles : (a) Gros plan sur le dyke décalé, lit de la Sand River, Afrique du Sud, (b) Image d une faille transformante affectant une dorsale océanique, région de Clipperton

4 Document 1 : interprétations Interprétation scientifique (niveau Master) Un examen attentif de la photo montre que l'interprétation «décrochement dextre» est fausse. En effet, on voit très bien que la foliation des migmatites n est pas affectée par le décrochement sénestre supposé entre les points A et B, ou E et F. Un décrochement décalant le dyke d une dizaine de centimètres aurait également décalé la foliation préexistante sur toute la largeur de l image. Il faut donc proposer une deuxième explication, qui n est pas sans rappeler le fonctionnement d une faille transformante. Deux dykes s ouvrent simultanément et en relais, c est-à-dire sans être dans la prolongation l un de l autre. Alors, l ouverture simultanée de ces dykes entraîne un décrochement entre les 2 dykes seulement, décrochement qui ne «déborde» pas à droite ou à gauche des dykes. Le décalage sur cette fissure est senestre. Relier cela au fonctionnement des transformantes dans les dorsales. Les mécanismes au foyer montrent effectivement un mouvement compatible avec l hypothèse d une faille accommodant un relais entre deux sections de dorsales. Didactisation du document et utilisation en classe de TS Programme de première S : «- Tectonique : la morphologie, la présence de séismes et les failles normales qui structurent les dorsales océaniques attestent de mouvements en extension.» La plupart des séismes des zones de dorsales sont liés à ces failles transformantes. Bon moyen d introduire le concept, offre une alternative à la présentation des mécanismes au foyer «à l envers» par rapport à l hypothèse d un décalage des portions de dorsale.

5 Document 2 : Comparaison du flux de chaleur mesuré et du flux de chaleur théorique entre 0 et 100km de la dorsale.

6 Document 2 : interprétations Interprétation scientifique (niveau Master) Le flux de chaleur est mesuré lors de campagnes océanographiques dédiées qui utilisent une sonde équipée de thermocouples et de résistances chauffantes que l on enfonce dans les sédiments peu consolidés du plancher océanique. Cette sonde permet de mesurer au même point la conductivité thermique et le gradient vertical naturel de température (voir la page d Alain Bonneville (IPGP) pour plus de détails). Le flux de chaleur en surface est obtenu en prenant le gradient vertical à la surface, que l on multiplie par la conductivité thermique, k, (Loi de Fourier). On peut alors collecter toutes les données obtenues et les classer par ordre d âge du plancher océanique. Une vérification directe de la théorie peut également être faite lors d une campagne de mesures. La figure 2 montre les résultats d une telle campagne, effectuée à proximité de la dorsale Juan de Fuca (Pacifique Nord-Est). On voit que les mesures suivent très bien la théorie, représentée avec son incertitude par les deux lignes pointillées, là où la couverture sédimentaire est suffisante pour que les mesures soient de bonne qualité. Près de la dorsale, les mesures et la théorie ne "collent" pas. En effet (1) les mesures sont difficiles car il y a peu de sédiments et (2) la chaleur est évacuée par circulation hydrothermale, avec sortie par les "fumeurs" et non pas de façon homogène sur le fond océanique. Didactisation du document et utilisation en classe de TS Programme de première S : «En s'éloignant de la dorsale, la lithosphère océanique se refroidit, s'hydrate et s'épaissit.» Le programme de TS propose de calculer la subsidence de la LO par refroidissement. L étude du flux de chaleur est nécessaire dans ce cadre. L hydrothermalisme intervient dans l étude du métamorphisme S Vert au niveau des dorsales (visibles au Chenaillet par exemple). Ce document peut permettre d expliquer cela.

7 Document 3 Carte des âges des fonds océaniques à la surface de la Terre.

8 Document 3 : interprétations Interprétation scientifique (niveau Master) Principe de l acquisition : - datation relative par magnétostratigraphie : méthode Vine et Matthews - température de Curie : enregistrement de la polarité du champ magnétique terrestre lors de la cristallisation des basaltes/ gabbros des fonds océaniques - on peut suivre les bandes de polarité du champ magnétique // à la dorsale - datation absolue pour caler le tout : à la dorsale, on sait que les roches ont 0 Ma, et il existe quelques dragages qui ont permis des datations absolues. Interprétation : - pas de roches océaniques qui ont plus de -180 Ma (sauf cas très particulier comme la mer méditerranée) - lorsque la croûte océanique atteint 180 Ma, devient plus dense que le manteau asthénosphérique en dessous = plonge - décrire les mécanismes de densification de la LO avec le refroidissement (suite doc 2 & 4) + éventuellement calcul de l épaisseur critique de la partie lithosphérique. Devenir de la lithosphère océanique : - en grande partie : subduction & recyclage dans le manteau (sup ou inf, à discuter) - parfois : reste en surface, ou plonge et remonte en surface o obduction (exemple Oman) : pas de métamorphisme o subduction/ exhumation : métamorphisme SB, voire éclogite en arrière-arc (exemple mer Egée) dans les chaines de montagne (exemple Alpes) Didactisation du document et utilisation en classe de TS

9 Document 4 support concret. - Echantillon 1 : Echantillon en lame mince (photo, LPNA) et macroscopique d une même roche.

10 - Echantillon 2 : Echantillon en lame mince (photo, LPA) et macroscopique d une même roche.

11 Document 4 : interprétations Interprétation scientifique (niveau Master) - Echantillon 1 : gabbro du Chenaillet Macroscopique : on voit des plages blanches et des plages noires. Blanc = plagioclases, Noir = pyroxènes et/ ou amphiboles. Microscopie : confirme l analyse minéralogique. Les pyroxènes sont entourés d une couronne d amphibole (visible avec un peu de «mauvaise foi du géologue» sur l échantillon macro). Comment expliquer cela? Grille pétrogénétique des basaltes : vers 700 C, en présence d eau, on passe la limite de transformation Cpx + pl + H2O Hb. Hydratation de la roche conduit à l apparition d amphiboles (minéraux hydratés). Si on continue plus loin le refroidissement, apparition de la chlorite (rend la roche verte = visible au chenaillet). - Echantillon 2 : Serpentine Macroscopique : Roche verte, aspect en «peau de serpent», douce, brillante = minéraux phyllosilicates de type talc = serpentinite. Microscopie : LPA = minéraux noirs, moches, comme les phyllosilicates de type talc = serpentine. Comment expliquer cela? Serpentinite = minéraux hydratés. Issus du métamorphisme par hydratation des péridotites mantelliques à BP/MT. Confirme le passage dans le faciès SV, avec hydratation. Hydrothermalisme : on a vu doc 2 que l hydrothermalisme permettait de refroidir drastiquement la LO aux abords de la dorsale. Schémas de l hydrothermalisme et parler de l albitisation des plagioclases : CaAl 2 Si 2 O 8 + 4SiO 2 + 2Na + --> 2NaAlSi 3 O 8 + Ca 2+

12 Didactisation du document et utilisation en classe de TS Programme de première S : «Le refroidissement plus ou moins rapide des magmas conduit à des roches de textures différentes (basaltes/gabbros). En s'éloignant de la dorsale, la lithosphère océanique se refroidit, s'hydrate et s'épaissit.» Surtout si vous allez avec les élèves sur le Chenaillet (probable dans le quart SE de la France), il faudra parler de ces réactions d hydratation.

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE 1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence et phénomènes liés (durée indicative : 3 semaines)

Plus en détail

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Le chapitre précédent a montré la réalité de la tectonique des plaques et notamment la création permanente de lithosphère nouvelle dans l axe des dorsales océaniques.

Plus en détail

Problème général : Comment expliquer les différences d altitude moyenne entre continents et océans?

Problème général : Comment expliquer les différences d altitude moyenne entre continents et océans? DISTRIBUTION DES TERRES ET DES MERS Observations : Les continents sont essentiellement en relief (altitude moyenne des terres de 840 m - de 0 à 9 km environ) Les océans sont essentiellement en profondeur

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes Chapitre II La formation des chaînes de montagnes -I -Les traces d un domaine océanique dans les chaînes de montagnes 1) Des roches témoins d un océan disparu 1 2 Basaltes en coussin au fond de l océan

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES 1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES LES MARGES PASSIVES Niveau : 1 ère S, Terminale S Extrait du programme : «Marges passives des continents : elles sont structurées par des failles normales

Plus en détail

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O.

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O. UE Planète Terre Julie Perrot - U.B.O. Grands Processus Géodynamiques I - Frontières Divergentes Modèles de rifting Rift Continental Dorsale Océanique II - Frontières Convergentes Subduction Collision

Plus en détail

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique - Comment les continents se déplacent-ils? - S il y avait une fois, tous les continents ont formé un «supercontinent», la Pangée... o Il faut conclure que les continents se déplacent - Donc, il faut poser

Plus en détail

TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau

TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau TP Formation de la croûte océanique à partir de la fusion manteau Etape 1 Les compositions minéralogiques et chimiques du manteau et de la croûte océanique : Rappels Observer au microscope polarisant les

Plus en détail

EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67

EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67 EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67 Exercice 1 p 65 : Définir en une phrase les mots suivants Dorsale océanique : chaîne de montagne sous-marine en basalte possédant une

Plus en détail

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale?

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? TP 8 Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? Lycée E. Delacroix 1 ère S Programme 2011 La démarche du géologue Quelle est cette pierre? Les enveloppes abordées directement par

Plus en détail

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points)

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) L Inde et l Asie sont actuellement en contact. Diverses méthodes

Plus en détail

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches A. L EAU DANS L ALTÉRATION ET L ÉROSION Quelle que soit la nature des roches à la surface du globe, elles subissent les actions conjuguées des fluides

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50)

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) N. Pidancier Exercice 1 : Introduction Le relief au niveau de la Terre se répartit

Plus en détail

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques.

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. Chapitre 3 : La tectonique des plaques Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. A- Localisation des plaques Activité : Observation

Plus en détail

TP 3- Composition pétrographique et chimique de la croûte et du manteau supérieur

TP 3- Composition pétrographique et chimique de la croûte et du manteau supérieur TP 3- Composition pétrographique et chimique de la croûte et du manteau supérieur Données initiales : Parmi les enveloppes du globe terrestre, seuls les matériaux de la lithosphère sont accessibles à l

Plus en détail

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande. BCPST 1 vendredi 5 février 2010 DS n 4 Géologie Eléments de correction PARTIE I A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

Plus en détail

Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques

Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques 4 e / Comment délimiter une plaque? Qu appelle-t-on une plaque? 1 e / Comment caractériser les couches superficielles du globe? Lexique : Plaque

Plus en détail

TP sur le domaine continental et sa dynamique

TP sur le domaine continental et sa dynamique Pédagogie lycée TP sur le domaine continental et sa dynamique Blandine Fino Depuis trois ans, la réforme du lycée bouleverse les pratiques pédagogiques en SVT et insiste sur le travail par compétences

Plus en détail

Tectonique des plaques et création de reliefs

Tectonique des plaques et création de reliefs PREPARATION AGREGATION INTERNE SVT TOULOUSE 27 Novembre 2013 Composition à partir d'un dossier Durée : 5 heures L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de tout matériel électronique

Plus en détail

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction Chiadmi Hamid Sami Cherradi TP SVT: Intro : Les chaines de montagne sont des lieux de convergence lithosphériques. Ces zones d affrontement entre deux lithosphères renferment des informations qui permettent

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre CHAPITRE 3 LA SURFACE DE LA TERRE : DES PLAQUES EN MOUVEMENTS Situation de départ - Rappels : Les séismes et les éruptions volcaniques ne se manifestent

Plus en détail

4. Roches volcaniques et volcanisme

4. Roches volcaniques et volcanisme 4. Roches volcaniques et volcanisme 1ère Partie: magmas, roches et contexte géodynamique Krakatoa (Java, Indonésie) La Chaîne des Puys 4.1. Les magmas 1. Magma basaltique -- SiO 2 45-55 wt%, concentré

Plus en détail

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES REVISIONS DE 1 S. Vous devez indiquer pour chaque proposition si celle-ci est vraie (V) ou fausse (F) en cochant la case correspondante ; une abstention ou une réponse trop peu lisible seront considérées

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE SESSION 20 OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE Proposition de corrigé et barème. Olympiades académiques de géosciences 20 Page Propositions

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

Tectonique des plaques

Tectonique des plaques Tectonique des plaques Eléments modernes à l appui de la tectonique des plaques : 1. Minimum de vitesse (LVZ) au sommet de l asténosphère Rigidité moindre Région de cisaillement La lithosphère flotte sur

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

1 Activité magmatique des zones

1 Activité magmatique des zones ACTIVITÉ 1 Activité magmatique des zones de subduction Le magmatisme des zones de convergence de plaques s observe sur la plaque chevauchante. Il est situé à l aplomb des surfaces de Bénioff, là où celles-ci

Plus en détail

BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5

BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5 BCPST. 1-851 et 852. Lundi 15/03/2010. DEVOIR n 5 GEOLOGIE. Durée : 3 heures. Le sujet comporte 12 pages et trois parties indépendantes et obligatoires. Il est conseillé de prendre connaissance de la totalité

Plus en détail

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes.

Basalte tholéitique - texture microlithique avec olivine (tache jaunâtre), plagioclases et pyroxènes. Enigme 10 : De la roche en poudre!! Les dorsales produisent des basaltes qualifiés de MORB (Medio Ocean Ridge Basalts) Ces basaltes sont caractérisés par leur faible quantité d alcalins (Na20 et K2O),

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

Atelier 4. Les séismes et les plaques tectoniques

Atelier 4. Les séismes et les plaques tectoniques Atelier 4 Observation de la carte du monde et des tremblements de terre ; chercher les corrélations. Les séismes et les plaques tectoniques Présentation des plaques tectoniques : structure en oignon de

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe

Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe Partie III : STRUCTURE, COMPOSITION ET DYNAMIQUE DE LA TERRE. Chap 1 : Structure interne et composition chimique du globe La Terre, planète tellurique, est constituée d enveloppes concentriques externes:

Plus en détail

Des volcans en éruption

Des volcans en éruption Activité 1 Des volcans en éruption Les volcanologues observent les éruptions volaniques afin de découvrir leur cause et de comprendre le fonctionnement des volcans. Quelles sont les caractéristiques des

Plus en détail

Accompagnement à la visite du Jardin de Roches. Terminale S. Livret ELEVES

Accompagnement à la visite du Jardin de Roches. Terminale S. Livret ELEVES #jaimelageol Accompagnement à la visite du Jardin de Roches Terminale S Livret ELEVES Bienvenue dans le Jardin de Roches du Centre Beautour. Cet espace dédié à la géologie présente les roches du soussol

Plus en détail

Cours de géographie Volcanisme, 8VSB

Cours de géographie Volcanisme, 8VSB Cours de géographie Volcanisme, 8VSB PARTIE I : GEODYNAMIQUE INTERNE STRUCTURE INTRENE DE LA TERRE DERIVE DES CONTINENTS THEORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES PALEOMAGNETISME SEISMES VOLCANS CHAINES DE

Plus en détail

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme T3 : Enjeux planétaires contemporains U1 : Géothermie et propriétés thermique de la Terre Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme I. La géothermie Les hommes recherchent des

Plus en détail

Thème 1B TP 4: du rifting intracontinental à la collision dans les Alpes

Thème 1B TP 4: du rifting intracontinental à la collision dans les Alpes Thème 1B TP 4: du rifting intracontinental à la collision dans les Alpes On cherche à trouver les indices des évènements précédant à une collision. Lycée E. Delacroix T ale S Vous avez vu au TP3 que la

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LA SUBDUCTION

1ère partie de l épreuve Dossier. LA SUBDUCTION 1ère partie de l épreuve Dossier. LA SUBDUCTION LA SUBDUCTION Niveau : Terminale S Extrait du programme : Documents : Document 1 : Document 2 : Document 3 : Document 4 support concret : Carte bathymétrique

Plus en détail

Chapitre IV La disparition des reliefs

Chapitre IV La disparition des reliefs Chapitre IV La disparition des reliefs Vestiges d anciennes chaînes de montagnes datant de plusieurs centaines de millions d années observables sur tous les continents. Quels sont les processus responsables

Plus en détail

L'évolution des reliefs

L'évolution des reliefs L'évolution des reliefs Table des matières Introduction 3 I - Retracer l'histoire des Alpes 4 II - TP : l'évolution des reliefs 5 1. Chaînes de montagnes anciennes et récentes... 5 2. Exercice : altitude

Plus en détail

Plaques. Image de la NASA : http://denali.gsfc.nasa.gov/re search/lowman/lowman.html

Plaques. Image de la NASA : http://denali.gsfc.nasa.gov/re search/lowman/lowman.html Plaques La lithosphère (croûte + partie du manteau) est divisée en plaques qui se déplacent d un seul tenant sur l asthénosphère. Les séismes ayant surtout lieu à la jonction des plaques, la distribution

Plus en détail

La théorie de la dérive des continents

La théorie de la dérive des continents Géo / Fiche 16 La tectonique des plaques La théorie de la dérive des continents Jusqu'à la fin du XIX è siècle, les scientifiques pensaient que les continents n'avaient pas bougé les uns par rapport aux

Plus en détail

Nom et Prénom : Module : Géologie II Examen du 26 mai 2015 Durée : 1 h 30

Nom et Prénom : Module : Géologie II Examen du 26 mai 2015 Durée : 1 h 30 Nom et Prénom : UNIVERSITE FERHAT ABBAS- SETIF 1 INSTITUT D ARCHITECTURE ET DES SCIENCES DE LA TERRE DEPARTEMENT DES SCIENCES DE LA TERRE LMD - Sciences de la Terre et de l Univers Géosciences 1 ère année.

Plus en détail

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Il existe un certain nombre de volcans qui ne se trouvent pas en limite de plaque : on dit qu ils sont en contexte

Plus en détail

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun!

Le volcanisme. Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Le volcanisme Introduction : On note au tableau les expressions, mots associés au volcanisme. Et on discute sur la pertinence de chacun! Problème : Qu est ce que le volcanisme? I. Les éruptions volcaniques

Plus en détail

Dans les zones de convergence: Monique Lacoste d après le site de Christian Nicollet christian.nicollet.free.fr

Dans les zones de convergence: Monique Lacoste d après le site de Christian Nicollet christian.nicollet.free.fr Dans les zones de convergence: Monique Lacoste d après le site de Christian Nicollet christian.nicollet.free.fr Métagabbro 2 de la C.O (point 2 sur le Trajet) au microscope en LPNA : ( La hornblende est

Plus en détail

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides 1 Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides Introduction Dans les années 1965-1968, l étude de la géométrie des dorsales a permis de construire un modèle où la

Plus en détail

Le domaine continental et sa dynamique TP n 7

Le domaine continental et sa dynamique TP n 7 Les indices de terrain sur la formation des chaines de montagne. Un voyage virtuel dans les Alpes va nous permettre de comprendre en partie les mécanismes à l origine de la formation de la chaîne alpine.

Plus en détail

I. L évolution des caractéristiques des chaînes de montagnes

I. L évolution des caractéristiques des chaînes de montagnes T H E M E 1 : L A T E R R E D A N S L U N I V E R S, L A V I E, L E V O L U T I O N D U V I V A N T P A R T I E 2 : G E O D Y N A M I Q U E D U D O M A I N E C O N T I N E N T A L C H A P I T R E 11 :

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2009 TRAVAUX PRATIQUES DE SPECIALITÉ DU SECTEUR C Durée totale : 6 heures Géodynamique

Plus en détail

GENESE ET TEXTURE DES ROCHES

GENESE ET TEXTURE DES ROCHES GENESE ET TETURE DES ROCHES Critère génétique: la texture Comment un processus peut-il laisser une empreinte texturale? Le magmatisme: Cristallisation des minéraux (si refroidissement lent) Le magmatisme

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE BESANCON, DIJON, NANCY-METZ, NANTES, REIMS et STRASBOURG.

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE BESANCON, DIJON, NANCY-METZ, NANTES, REIMS et STRASBOURG. SESSION 20 OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES DE BESANCON, DIJON, NANCY-METZ, NANTES, REIMS et STRASBOURG. Proposition de corrigé et barème. Olympiades académiques de géosciences 20 Page Propositions

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Observation : Quelle est la température moyenne au sol sur la terre? Comparer avec les données des documents suivants

Plus en détail

Volcanisme et tectonique des plaques

Volcanisme et tectonique des plaques Volcanisme et tectonique des plaques Le volcanisme Le volcanisme est un phénomène naturel menaçant, mais il peut être aussi fascinant. Pour certaine civilisation, l attraction des volcans est grande. Elle

Plus en détail

La convergence lithosphérique et ses effets. Conception Christine BOULIER

La convergence lithosphérique et ses effets. Conception Christine BOULIER La convergence lithosphérique et ses effets Conception Christine BULIER Filiation des gabbros de la lithosphère océanique Gabbro de dorsale océanique Gabbro hydraté zone d accrétion Gabbros zone de subduction

Plus en détail

INTRODUCTION - RAPPELS

INTRODUCTION - RAPPELS Thème 1B Chapitre 3 Les caractéristiques de la lithosphère continentale TermS 2012-2013 INTRODUCTION - RAPPELS L'étude de la propagation des ondes sismiques a permis d'élaborer un modèle de structure interne

Plus en détail

Documents annexes Documents annexes SN12

Documents annexes Documents annexes SN12 Documents annexes Documents annexes SN12 1 Fiche 1 Reconnaissance des principaux minéraux des croûtes continentale et océanique à l œil nu Plusieurs éléments sont à décrire avant de pouvoir identifier

Plus en détail

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG La tectonique des plaques: histoire d un modèle Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG Temps approximatif: 10 semaines Rappel des acquis de 4 e et motivation Tableau d Hokusai montrant le tsunami

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES 1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES LES MARGES ACTIVES Niveau : Terminale S Extrait du programme : Philosophie du sujet et des documents 1) définition d une marge active : limite active

Plus en détail

Le filtre Calcium-K pour l imagerie solaire Par Howard L. Cohen, janvier 2014

Le filtre Calcium-K pour l imagerie solaire Par Howard L. Cohen, janvier 2014 Le filtre Calcium-K pour l imagerie solaire Par Howard L. Cohen, janvier 2014 Les très belles images du Soleil faites par Howard Eskildsen et que l on peut voir sur le site web du Alachua Astronomy Club

Plus en détail

CHAPITRE N 5. LA TECTONIQUE DES PLAQUES: un modèle qui s enrichit.

CHAPITRE N 5. LA TECTONIQUE DES PLAQUES: un modèle qui s enrichit. CHAPITRE N 5 LA TECTONIQUE DES PLAQUES: un modèle qui s enrichit. I-INTRODUCTION À la fin des années 1960, l'idée d'une lithosphère découpée en plaques rigides mobiles les unes par rapport aux autres est

Plus en détail

Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3)

Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3) Exposition VOLCANS du 25 octobre 2007 au 21 avril 2008 Livret de visite de l élève de l école élémentaire (cycle 3) Ce livret est destiné à garder une trace écrite de la visite de l exposition, mais aussi

Plus en détail

La cinématique des plaques

La cinématique des plaques La cinématique des plaques Auteur : Nicolas CHAMOT-ROOKE Directeur-adjoint du laboratoire de Géologie de l'ens CNRS UMR8538/École normale supérieure La cinématique des plaques est l étude des mouvements

Plus en détail

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande»

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Consignes : - travail individuel ; - rédiger intégralement introduction et conclusion ; - noter les titres des grandes parties

Plus en détail

TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE

TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE 1. Présentation La Polynésie française est un ensemble de 5 archipels français, situé dans le sud de l'océan Pacifique, à environ 6 000 km à l est de l Australie. Elle

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches B. LES ACTIONS DE L EAU SUR LA CROÛTE OCÉANIQUE À chaque étape de l histoire de la croûte océanique, l eau est présente : - dès sa mise en place au

Plus en détail

Nées du feu. Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans

Nées du feu. Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans Nées du feu Nées d un magma, une masse de roche fondue. Volcans L origine des magmas De l eau à 90 C ne bout pas au niveau du sol parce que le poids de l air qui se trouve audessus, la pression, garde

Plus en détail

Le magmatisme, marqueur de la dynamique interne

Le magmatisme, marqueur de la dynamique interne Correction du deuxième écrit blanc Secteur C Le magmatisme, marqueur de la dynamique interne Tristan FERROIR Parties du programme se rapportant au sujet 1.1 La planète Terre dans le système solaire - Structure

Plus en détail

Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique

Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I. Les séismes

Plus en détail

Le magmatisme à la Réunion

Le magmatisme à la Réunion GEOLOGIE 15 avril 2009 Durée : 2 heures L usage de la calculatrice est autorisé pour cette épreuve (1pt) Le magmatisme à la Réunion L île de la Réunion est située dans l océan Indien. Elle constitue la

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

Les volcans vus du ciel.

Les volcans vus du ciel. 24 février 2015 Les volcans vus du ciel. Par Charles Frankel Géologue Sommaire Les volcans vus du ciel.... 1 I. L Etna :... 1 II. Le Stromboli :... 2 III. Volcanisme terrestre :... 2 IV. Le Santorin :...

Plus en détail

Le piton de la fournaise

Le piton de la fournaise Le piton de la fournaise 1 Où se trouve le Piton de la fournaise? 2 La Réunion est formée de combien de volcans? 3 Quel est l âge du Piton de la fournaise? 4 Comment s est construite l île? 5 Quelle est

Plus en détail

Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon!

Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon! Briançon Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon! CHAPITRE 2 : LA FORMATION DES CHAINES DE MONTAGNES Dans quel contexte géodynamique les chaînes de montagnes se forment-elles? I- La formation

Plus en détail

Magmatisme et tectonique des plaques

Magmatisme et tectonique des plaques Magmatisme et tectonique des plaques 1 Répartition du volcanisme à la surface du globe Répartition des séismes à la surface du globe Répartition du volcanisme et des séismes à la surface du globe Quand

Plus en détail

continents et leur dynamique

continents et leur dynamique 100 104 114 125 133 101 2 Les continents et leur dynamique Les objectifs généraux de cette partie En classe de Première S, l attention s est portée principalement sur le domaine océanique. En classe de

Plus en détail

CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie. Lycée E. Delacroix Tale S

CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie. Lycée E. Delacroix Tale S CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie Lycée E. Delacroix Tale S 1. LA STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE Croûte continentale (max 70 km d épaisseur) ductile rigide Manteau sup (péridotite surtout)

Plus en détail

LE VOLCANISME. Mont St HELENS (U.S.A cote est) 1857 / 1980 : une par siècle Cendres, blocs, gaz, nuées ardentes. Dôme de lave obstruant le cratère

LE VOLCANISME. Mont St HELENS (U.S.A cote est) 1857 / 1980 : une par siècle Cendres, blocs, gaz, nuées ardentes. Dôme de lave obstruant le cratère LE VOLCANISME «Parmi les phénomènes que la nature offre à nos regards, il n en est de plus grandiose, de plus merveilleux, de plus mystérieux, de plus terrifiant qu un volcan en activité. Il tremble, gronde,

Plus en détail

La tectonique des plaques et la cinématique

La tectonique des plaques et la cinématique La tectonique des plaques et la cinématique Partie 1 En 4 parties Sommaire INTRODUCTION I. PRINCIPES FONDAMENTAUX 1. Le déplacement d une calotte sphérique 2. Les mouvements possibles entre les plaques

Plus en détail

Ressources pour la classe de terminale générale et technologique

Ressources pour la classe de terminale générale et technologique Ressources pour la classe de terminale générale et technologique Thème 1-B - Le domaine continental et sa dynamique Table des matières Quelques éléments de réflexion.. Activités envisageables.. Thème 1-B-1

Plus en détail

Thème 1B La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant TP 14 : Magmatisme dans les zones de subduction

Thème 1B La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant  TP 14 : Magmatisme dans les zones de subduction TP 14 : Magmatisme dans les zones de subduction 1 Les zones de subduction sont caractérisées par des phénomènes volcaniques importants et contribuent à la formation d arcs volcaniques tels que la Cordillère

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE. n 5 GEOLOGIE. durée 3 h

DEVOIR SURVEILLE. n 5 GEOLOGIE. durée 3 h 851, 852 et 853 Lundi 14 mars 2016 DEVOIR SURVEILLE n 5 GEOLOGIE durée 3 h Le sujet comporte 12 pages, il vous est conseillé de prendre connaissance de la totalité du sujet avant de commencer. Il sera

Plus en détail

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Thèmes 4 et 5 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Les zones de subduction sont le siège d'une importante activité magmatique qui aboutit à la

Plus en détail

Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6

Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6 Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE Chapitre 6 En 1ère S, ce sont les caractéristiques de la lithosphère océanique qui ont été étudiées. En TS, ce sont les caractéristiques de la lithosphère continentale

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1. Prérequis. Chapitre 2. La convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes

Sommaire. Chapitre 1. Prérequis. Chapitre 2. La convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes Séquence 2 Le domaine continental et sa dynamique : zones de subduction, contexte de formation des chaînes de montagnes et de production de nouveaux matériaux crustaux Objectifs À l échelle de la lithosphère,

Plus en détail

La formation des chaînes de montagne.

La formation des chaînes de montagne. La formation des chaînes de montagne. Comment se mettent en place les chaînes de montagne? Quelles sont les structures reconnaissables et indices permettant d identifier les étapes de la formation d une

Plus en détail

Les Rocheuses au naturel epuis l aube

Les Rocheuses au naturel epuis l aube D Les Rocheuses au naturel epuis l aube de l humanité, les montagnes ont toujours fasciné les hommes par leur taille imposante et par les nombreuses ressources qu elles leur apportent. hacune des trois

Plus en détail

Ci-contre une carte simplifiée

Ci-contre une carte simplifiée Les continents et leur dynamique - Chapitre 3 - Le magmatisme subduction Ø Problématique à résoudre! Après avoir nommé et décrit les roches de la croûte continentale produites lors d une subduction, résumer

Plus en détail

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre Cours de Tectonique globale/fb/module M12/ S3 de licence "STU/ Figures/ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

L ENVELOPPE EXTERIEURE DE LA TERRE : LA LITHOSPHERE

L ENVELOPPE EXTERIEURE DE LA TERRE : LA LITHOSPHERE L ENVELOPPE EXTERIEURE DE LA TERRE : LA LITHOSPHERE La lithosphère est l enveloppe extérieure de la Terre, à la fois froide et rigide. Elle est fragmentée en «plaques» mobiles les unes par rapport aux

Plus en détail

Bilan TP7 : géothermie. 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) :

Bilan TP7 : géothermie. 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) : Bilan TP7 : géothermie Activité 1 : Mesures de la conduction et de la convection 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) : Montage

Plus en détail

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme UE 116 TD 1 Sciences de la Terre Les concepts mobilisés dans les explications des phénomènes volcaniques et sismiques. I. Nos représentations initiales Support Affiches/ Comparaison Travail par groupe

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1 Sv et Sb (Durée 2 h) 1/3

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1 Sv et Sb (Durée 2 h) 1/3 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1 Sv et Sb (Durée 2 h) 1/3 PARTIE 1 : MAITRISE DES CONNAISSANCES : sur la feuille réponse (3/3) QCM (3,5 points) : Cochez la proposition exacte pour chaque question 1

Plus en détail

Initiation à la géologie et à la lecture de paysage. par Maurice Moine.

Initiation à la géologie et à la lecture de paysage. par Maurice Moine. Initiation à la géologie et à la lecture de paysage. par Maurice Moine. «Savoir sur quoi on marche et comprendre ce qu on voit» La caldeira du volcan de Maure Vieil au petit matin. Version V4.1 (MM) juillet

Plus en détail