Harmonisation de la couverture cartographique géologique numérique de la Nouvelle-Calédonie. Rapport de phase 4

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Harmonisation de la couverture cartographique géologique numérique de la Nouvelle-Calédonie. Rapport de phase 4"

Transcription

1 Harmonisation de la couverture cartographique géologique numérique de la Nouvelle-Calédonie Rapport de phase 4 BRGM/RP FR décembre, 2005

2 Harmonisation de la couverture cartographique géologique numérique de la Nouvelle-Calédonie Rapport de phase 4 BRGM/RP FR décembre 2005 Étude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM 2005 P. Maurizot, C. Schmitt, M. Vendé-Leclerc

3 Centre scientifique et technique 3, avenue Claude-Guillemin BP Orléans Cedex 2 France Tél. : BRGM antenne Nouvelle-Calédonie 1 ter, rue E. Unger BP Nouméa Cédex - Nouvelle-Calédonie Tél. : (687)

4 Mots clés : Nouvelle-Calédonie, Ophiolite, Carte géologique, Harmonisation En bibliographie, ce rapport sera cité de la façon suivante : Maurizot P., Schmitt C., Vendé-Leclerc M., 2005, Harmonisation de la couverture cartographique géologique numérique de la Nouvelle-Calédonie Phase 4, Rapport BRGM RP FR BRGM, 2005, ce document ne peut être reproduit en totalité ou en partie sans l autorisation expresse du BRGM. BRGM/RP FR 2

5 Synthèse L opération d'harmonisation de la couverture cartographique géologique numérique de la Nouvelle-Calédonie consiste à réaliser un jeu de documents cartographiques numériques, homogène sur l'ensemble de la Grande Terre, à l'échelle du 1 / , sous forme de cartes cohérentes entre elles et à fournir une information géologique homogène et continue sur l ensemble de la Grande-Terre. La Grande Terre étant couverte par 33 coupures à l'échelle 1 / et les problèmes géologiques et logistiques étant nombreux, le programme a été mené à bien en plusieurs étapes faisant chacune l'objet d'une convention annuelle. Chaque programme annuel a été consacré à l'homogénéisation d'un ou plusieurs blocs de cartes mitoyennes, de préférence dans des provinces géologiques unitaires. Chaque étape a fait l'objet d'un bilan méthodologique permettant d'optimiser l'étape suivante. La présente étude représente la quatrième et dernière phase de ce programme. Cette dernière phase a, comme les précédentes, traité de feuilles comprises d'une part en Province Nord, d'autre part en Province Sud. Pour la zone sud le travail d'harmonisation a été effectué sur les feuilles de l'ile des Pins, Prony, Yaté, Saint-Louis, Kouakoué et Humbolt-Port - Bouquet (feuille double). Pour la zone nord le travail d'harmonisation a été effectué sur les feuilles de Poya - Plaine-des-Gaiacs, Paéoua et Ponérihouen. Les cartes de la zone nord ont été dessinées sur support papier avant d'être numérisées dans la base de données SIGEOL. Certaines des cartes de la zone sud (dont celles du "Massif du Sud") ont été numérisées directement à l écran. A l issu de cette dernière phase d harmonisation, une base de donnée cartographique numérique structurée (géodatabase SIGEOL au format ESRI) est livrée avec ce rapport ainsi qu une légende complète concernant tous les terrains représentés sur la Grande-Terre. Une discussion prospective sur l évolution, l utilisation et les déclinaisons potentielles de cette base de données est proposée en conclusions. BRGM/RP FR 3

6

7 1 Rappel Zone sud : Ile des Pins, Prony, Yaté, Saint-Louis, Kouakoué et Humbolt-Port Bouquet Présentation des zones sélectionnées Etat de l'existant avant modification Principaux problèmes posés et nouveaux documents intégrés Zone Nord : Feuilles Poya Plaine-des-Gaiacs, Paéoua, Ponérihouen Présentation des zones sélectionnées Etat de l'existant avant modification Principaux problèmes posés Nouveaux documents intégrés Résolution des zones dysharmoniques Conclusions BRGM/RP FR 5

8 Liste des illustrations Figure 1 - Localisation des cartes harmonisées lors des différents programmes...9 Figure 2 - Emprises des nouveaux documents cartographiques intégrés dans les cartes harmonisées de la zone Sud phase Figure 3 - Les possibilités d'amélioration par mise à jour de la carte géologique à l'échelle du 1 / Liste des tableaux Tableau 1 - Inventaire des documents nouveaux intégrés dans les cartes harmonisées phase BRGM/RP FR 6

9

10 1 Rappel L'opération qui fait l'objet du présent rapport a été réalisée dans le cadre d'une convention entre la Nouvelle-Calédonie, représentée par la Direction de l'industrie, des Mines et de l'energie de Nouvelle-Calédonie (DIMENC) et le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM). L'objectif est de réaliser un jeu de documents cartographiques géologiques numériques, homogène sur l'ensemble de la Grande Terre, à l'échelle du 1 / , sous forme de cartes cohérentes entre elles et de fournir une information géologique homogène et continue du point du vue cartographique. Le fond géologique de base est l'ancienne couverture géologique à l'échelle 1 / , réalisée par le BRGM entre les années 1965 et 1989 que la DIMENC (anciennement Service des Mines et de l'energie de Nouvelle-Calédonie - SME) a numérisé "en l'état". Le BRGM a assuré les travaux de terrain nécessaires à la réalisation de la partie géologique de l'opération, le dessin des maquettes papiers et, à partir de la phase 3, la partie numérique de l'opération (numérisation et intégration dans la base de données SIGEOL) en lien avec la DIMENC. La Grande Terre étant couverte par 33 coupures à l'échelle 1 / et les problèmes géologiques et logistiques étant nombreux, le programme a été mené à bien en quatre étapes. L'examen des cartes géologiques à l'échelle 1 / de la Nouvelle-Calédonie, montre des hétérogénéités au niveau des objets géologiques cartographiés et des légendes correspondantes. Les dysharmonies dans la couverture cartographique géologique régulière d'un pays sont courantes. Elles sont de différentes natures et origines : dysharmonies géométriques : les contours d'une formation ne se prolongent pas exactement sur la carte voisine; dysharmonies géologiques : les formations ne sont pas les mêmes sur la carte voisine ou ne correspondent pas à la même définition en légende, ou alors les précisions et les richesses de deux cartes adjacentes sont très différentes. Les cartes qui correspondent à une même génération sont souvent homogènes. Les disparités apparaissent entre les cartes de générations éloignées car : de nouveaux concepts géologiques sont apparus entre temps; les moyens (logistiques, financiers, scientifiques, analytiques, supports topographiques) ont évolués. BRGM/RP FR 8

11 Il y a donc : - un problème de raccord géométrique entre cartes ; - un problème d'homogénéité de la qualité et de la densité de l'information ; - un problème de légende homogène et commune à l'ensemble des cartes. Les deux zones d'études pour le présent programme sont présentées dans la Figure 1 ci-dessous (phase 4). phase phase phase phase Loyauté Kilomètres BRGM/RP FR 9

12 2 Zone sud : Ile des Pins, Prony, Yaté, Saint- Louis, Kouakoué et Humbolt-Port Bouquet 2.1 PRESENTATION DES ZONES SELECTIONNEES Les feuilles Ile-des-Pins, Prony, Yaté, Saint-Louis, Kouakoué et Humbolt-Port Bouquet se situent dans le Sud de la Grande-Terre. La principale unité géologique représentée est le Massif du Sud, plus grande unité de la nappe des péridotites. On rencontre en outre : - les séries Crétacé supérieur Paléocène ; - les séries du flysch éocène supérieur ; - l unité basaltique de Poya ; - les intrusifs granitoïdes oligocènes. - les formations quaternaires récentes récifales, éoliennes, latéritiques et fluviolacustre 2.2 ETAT DE L'EXISTANT AVANT MODIFICATION Les cartes sont relativement anciennes, la plus récente datant de Elles sont cependant de générations distinctes les unes des autres. - Prony, 1972 (J.H. Guillon, J.J. Trescases, Y. Pyens, F. Rivierre, J.L. et M.C. Saos et M. Schmidt) ; - Saint-Louis, 1976 (J.H. Guillon et J.J. Trescases) ; - Yaté, 1977 (J.J. Trescases et J.H. Guillon) ; - Humbolt Port-Bouquet, 1983 (J. Vogt, P. Podvin et M. Hoff) ; - Kouakoué, 1986 (Ch. Tessarolo, P. Podvin, J. Vogt et J.M. Veillon) ; - Ile des Pins, 1986 (J.H. Guillon, J.J. Trescases, A. Prinzhofer, J. Launay, H. Moussu, D. Frimigacci). 2.3 PRINCIPAUX PROBLEMES POSES ET NOUVEAUX DOCUMENTS INTEGRES Pour le "massif du Sud", le travail d'homogénéisation n a concerné que les formations du substrat : péridotites, cumulats, intrusifs divers. Les formations d altération ont été laissées en l état. L homogénéisation des formations latéritiques dans le Massif du Sud, comme du reste dans les autres massifs de péridotites, est en effet une tâche considérable qui nécessite une reprise complète hors des objectifs du présent programme. Le raccord entre cartes a été effectué directement à l écran sans passer par la phase de dessin sur papier. BRGM/RP FR 10

13 Des modifications sensibles ont été apportées sur certaines zones où des études plus récentes ont été réalisées, essentiellement dans le cadre de l'inventaire minier de la Nouvelle-Calédonie. Dans le secteur de l'embouchure de la Rivière des Pirogues et du massif du Mont-Dore la cartographie géologique a été enrichie par les données de l Inventaire Minier pour ce qui concerne les complexes filoniens et les granites de Koum et Saint-Louis. Les données des études sur les aléas mouvements de terrain et formations superficielles ont été également intégrées au niveau des feuilles Boulouparis, Tontouta, Humboldt Port-Bouquet, Nouméa et Saint-Louis). La liste et la localisation des nouveaux documents incorporés est présentées en Figure 2 et Tableau Figure 2 - Emprises des nouveaux documents cartographiques intégrés dans les cartes harmonisées de la zone Sud phase 4 BRGM/RP FR 11

14 ' #%!" # $% & (% )% # $% * +% ' BRGM/RP FR 12

15 3 Zone Nord : Feuilles Poya Plaine-des-Gaiacs, Paéoua, Ponérihouen 3.1 PRESENTATION DES ZONES SELECTIONNEES Les feuilles concernées se situent au centre-nord de la Grande-Terre pour partie sur la Côte ouest (feuille Poya) et pour partie dans le domaine de la Chaîne centrale. Les unités de la nappe des basaltes de Poya et de la nappe des péridotites sont majoritairement représentées sur la marge ouest. 3.2 ETAT DE L'EXISTANT AVANT MODIFICATION Les cartes ont des âges variés allant de 1967 à 1986 : - Poya Plaine-des-Gaiacs, 1967 (J.P. Carroué et J.J. Espirat) ; - Ponérihouen, 1977 (J. Lozes, B. Guérangé, J.P. Doumenge, M. Schmidt) ; - Paéoua, 1986 (P. Maurizot, D. Feignier, M. Schmidt, J.J Yerle). 3.3 PRINCIPAUX PROBLEMES POSES Les principaux problèmes posés dans cette zone nord concernent : - les raccords entre les cartes considérées et les cartes harmonisées lors des phases 1,2 et 3 ; - les raccords entre la carte de Paéoua (très détaillée) et celles de Poya et de Ponérihouen (qui ont une précision bien moindre) ; - la redéfinition des grandes unités géologiques d'un point de vue structural et stratigraphique à la lumière des dernières publications scientifiques ; - La zone de Goipin - roches d'adio, située à la jonction de quatre cartes très disparates, qui a nécessité une campagne de terrain spécifique et une refonte complète. 3.4 NOUVEAUX DOCUMENTS INTEGRES Les nouveaux documents intégrés sont les suivants : - La carte géologique au ème de J.P. Paris (1981) ; - La carte géologique au ème du substrat et des formations superficilles de la zone de Pouembout de P. Maurizot et Y. Lafoy (1998) ; - La carte géologique au ème du massif ophiolitique du Sphinx de S. Meffre (1995). BRGM/RP FR 13

16 3.5 RESOLUTION DES ZONES DYSHARMONIQUES Les données de terrain ont permis de mieux comprendre les relations entre unités et de réaliser une cartographie homogène sur la zone de Goipin Roches d'adio. L'imagerie satellite (images SPOT et LANDSAT) et les photos aériennes de 1976 et 1985 ont également été mises à profit sur certaines zones. BRGM/RP FR 14

17 4 Conclusions Les différents documents présentés en annexe sont : - Les cartes harmonisées redessinées sur support papier et ayant servi à l harmonisation : carte de Paéoua, Ponérihouen et Poya Plaine-des-Gaiacs. - La légende commune de la carte géologique à l échelle du 1 / de la Nouvelle-Calédonie. Ce nouveau document intègre toutes les informations nécessaires à la lecture des cartes individuelles. Il présente le découpage en grandes unités et formations reflétant l état actuel des connaissances sur la géologie de la Nouvelle-Calédonie, telles qu on peut l apréhender à travers les travaux scientifiques disponibles à ce jour. L organisation de cette légende se calque sur la structuration de la base de données géologiques et géographiques géoréférencées SIGEOL. - Le CD contient la version numérique des différents documents ci-dessus et la base de donnée SIGEOL. A l issu de ce travail de quatre années d harmonisation, d acquisition de données, de consolidation et structuration de la base SIGEOL, il n est pas inutile de donner quelques éléments de réflexion sur le devenir et l utilisation de la couverture cartographique géologique de la Nouvelle-Calédonie. Ce travail ne doit en effet pas être considéré comme une fin mais plutôt comme un point de départ offrant de nouvelles perspectives d avenir. La cartographie étant désormais homogène, améliorée et disponible sous format numérique, il va être possible désormais de produire des documents à la demande, sous différentes emprises géographiques (communes, provinces, régions naturelles, bassins versants, plans ou schémas directeurs, coupures DI3T, grands projets, etc ) et déclinaisons thématiques (aptitudes - contraintes, vulnérabilité - potentialité) dans des domaines aussi variés que les ressources naturelles, l aménagement, l environnement. Cette perspective attrayante ne doit pas cacher le fait que bien des domaines (géographiques, géologiques ou thématiques) souffrent encore d une médiocre qualité des données de base. Il est donc nécessaire de poursuivre l amélioration de la cartographie géologique de la Nouvelle-Calédonie sur plusieurs fronts : - amélioration de la connaissance générale (par exemple cartographie des formations superficielles et d altération, cartographie des massifs de péridotites, cartographie des zones d intérêt économique, etc ), - amélioration de la structuration de la BD SIGEOL (formalisation d un Modèle Conceptuel de Données, codification), BRGM/RP FR 15

18 - élaboration d un processus de mise à disposition de la donnée au public (édition - diffusion papier, Internet), - réalisation d une nouvelle synthèse à l échelle du 1 / , la dernière synthèse datant de Dores et dèjà un certain nombre de zone peuvent être facilement mises à jour (Figure 3) par les travaux récents de cartographie géologiques (programme de cartographie des formations superficielles et des aléas mouvements de terrain, programme de cartographie géologique des Îles Loyauté). *,-. / $ / '0 " " *1, 0!"/ &* ',- 0 2 / ' Figure 3 - Les possibilités d'amélioration par mise à jour de la carte géologique à l'échelle du 1 / BRGM/RP FR 16

19 Annexes BRGM/RP FR 17

20 Annexe 1 : Cartes harmonisées de la zone nord BRGM/RP FR 18

21 Annexe 2 : Légende de la carte géologique de Nouvelle-Calédonie à l échelle du 1 / BRGM/RP FR 19

22 Annexe 3 : CD ROM des données numériques BRGM/RP FR 20

BRGM/RP RP- 54 787 - FR

BRGM/RP RP- 54 787 - FR Aide à la mise au point d une méthodologie de traitement de la couverture territoriale SPOT 5 pour le calcul des superficies dégradées par l ancienne activité minière en Nouvelle-Calédonie Rapport final

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Avis sur le dimensionnement d ouvrages hydrauliques au droit du collège de Bandrélé BRGM/RP-61292-FR Juin, 2012 Appuis aux administrations Appuis à la police

Plus en détail

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane.

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane. Networks and Communication Studies, NETCOM, vol. 27 (2013), n 1-2 pp. 232-236 BD CARTHAGE GUYANE MOURGUIART CHARLINE 1, LINARES SEBASTIEN 2 1. LE CONTEXTE Le bassin de la Guyane est décomposé en 5 grandes

Plus en détail

Présentation synthétique de la BDEA

Présentation synthétique de la BDEA Présentation synthétique de la BDEA Rakotondrainibe Herivelo-Avril 2011 1. Présentation générale La Bdea est un outil informatique pour le stockage puis le partage avec tous les acteurs du secteur Eau,

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE ET DE LA RECHERCHE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES

MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE ET DE LA RECHERCHE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE ET DE LA RECHERCHE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6009-45018 Orléans Cedex - Tél.: (38) 63.00.12 ETUDE RESUMEE DU RAPPORT INTITULE

Plus en détail

Inventaire des cavités souterraines du Pas-de-Calais Rapport d'étape des travaux effectués au premier semestre 2000

Inventaire des cavités souterraines du Pas-de-Calais Rapport d'étape des travaux effectués au premier semestre 2000 1 NORD - PAS-DE-CALAIS Inventaire des cavités souterraines du Pas-de-Calais Rapport d'étape des travaux effectués au premier semestre 2000 Étude réalisée dans le cadre des actions de Service public du

Plus en détail

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CO-193 CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CANTOU J.P. IGN, RAMONVILLE STE-AGNE, FRANCE CONTEXTE ET OBJECTIFS Contexte Le système d Observation de la Terre Pléiades conçu par

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation La carte forestière IFN Caractéristiques, méthodes et évolution Thierry Bélouard Inventaire forestier national Délégation interrégionale Sud-Ouest thierry.belouard@ifn.fr Bordeaux, 8 septembre 2011 Plan

Plus en détail

Applicatif d'importation dans une base de données numériques des fichiers de mesure Oryx-DTS. Rapport final

Applicatif d'importation dans une base de données numériques des fichiers de mesure Oryx-DTS. Rapport final document public Applicatif d'importation dans une base de données numériques des fichiers de mesure Oryx-DTS Rapport final BRGM/RP-61763-FR décembre 2012 Document public à accès réservé Inventaire des

Plus en détail

Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France

Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France Rapport final BRGM/RP-53826-FR Mars 2005 Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France Rapport final BRGM/RP-53826-FR

Plus en détail

RAKOTONDRAMANANANA Heriniaina Zarasoa, RASOLOMANANA Eddy (Institut et Observatoire de Géophysique d Antananarivo)

RAKOTONDRAMANANANA Heriniaina Zarasoa, RASOLOMANANA Eddy (Institut et Observatoire de Géophysique d Antananarivo) APPORT DE LA PROSPECTION MAGNETIQUE A TELOMITA, ANDRIAMENA, MADAGASCAR RAKOTONDRAMANANANA Heriniaina Zarasoa, RASOLOMANANA Eddy (Institut et Observatoire de Géophysique d Antananarivo) Résumé Une campagne

Plus en détail

La FISCALITE de l Urbanisme Au 1er Janvier 2015. Commission urbanisme OGE PARIS Mai 2014 Reproduction et diffusion interdites sans autorisation

La FISCALITE de l Urbanisme Au 1er Janvier 2015. Commission urbanisme OGE PARIS Mai 2014 Reproduction et diffusion interdites sans autorisation La FISCALITE de l Urbanisme Au 1er Janvier 2015 Commission urbanisme OGE PARIS Mai 2014 Reproduction et diffusion interdites sans autorisation 2 La fiscalité de l Urbanisme 1) Les outils de financement

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2009 TRAVAUX PRATIQUES DE SPECIALITÉ DU SECTEUR C Durée totale : 6 heures Géodynamique

Plus en détail

Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire. Antoine GARCIA Ville de BESANCON

Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire. Antoine GARCIA Ville de BESANCON Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire Antoine GARCIA Ville de BESANCON Mardi 13 mai 2014 Associations d idées Hier / Aujourd hui / Demain Réseau unitaire / Réseau

Plus en détail

Risques naturels, miniers et technologiques

Risques naturels, miniers et technologiques Risques naturels, miniers et technologiques Acquéreurs et locataires : tout savoir sur vos droits et vos devoirs www.developpement-durable.gouv.fr Une double obligation Une double obligation 3 Questions

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

1. Rappel des objectifs et de l organisation du SITG. Comité directeur du SITG

1. Rappel des objectifs et de l organisation du SITG. Comité directeur du SITG 1. Rappel des objectifs et de l organisation du SITG Le Conseil d Etat a décidé dans son arrêté du 27 mars 1991 d engager la réalisation du Système d Information du Territoire à Genève (SITG). L objectif

Plus en détail

LES GAULOIS À PORTÉE DE TOUS, UN SIG THÉMATIQUE SUR L'ÂGE DU FER

LES GAULOIS À PORTÉE DE TOUS, UN SIG THÉMATIQUE SUR L'ÂGE DU FER LES GAULOIS À PORTÉE DE TOUS, UN SIG THÉMATIQUE SUR L'ÂGE DU FER Michel Cartereau michel.cartereau @ agroparistech.fr AgroParisTech, UFR d'informatique 16 rue Claude Bernard, F-75231 PARIS CEDEX 05 [logo-agroparistech.png]

Plus en détail

Mise à jour du site Internet Risques Naturels en Guadeloupe (http://rnguadeloupe.brgm.fr) Rapport final

Mise à jour du site Internet Risques Naturels en Guadeloupe (http://rnguadeloupe.brgm.fr) Rapport final Mise à jour du site Internet Risques Naturels en Guadeloupe (http://rnguadeloupe.brgm.fr) Rapport final BRGM/RP-53541-FR Décembre 2004 Mise à jour du site Internet Risques Naturels en Guadeloupe (http://rnguadeloupe.brgm.fr)

Plus en détail

PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT Annex 26, page 1 PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des explications

Plus en détail

Fissuration sur une habitation située en sommet de falaise, parcelle G 80, Commune de Donville-les-Bains (Manche) Avis du Brgm.

Fissuration sur une habitation située en sommet de falaise, parcelle G 80, Commune de Donville-les-Bains (Manche) Avis du Brgm. Fissuration sur une habitation située en sommet de falaise, parcelle G 80, Commune de Donville-les-Bains (Manche) Avis du Brgm Rapport final BRGM/RP-56478-FR Juin 2008 Fissuration sur une habitation située

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Avis hydrogéologique suite aux inondations par remontée de nappe dans le cadre d une demande de reconnaissance de l état de catastrophe naturelle sur la commune de Plouédern (29)

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACT SUR L'ENVIRONNEMENT CONTOURNEMENT DE ROUYN-NORANDA - ROUTE 117 ANALYSE DES IMPACTS VISUELS ÉTUDE SUR LE PAYSAGE RAPPORT FINAL

ÉTUDE D IMPACT SUR L'ENVIRONNEMENT CONTOURNEMENT DE ROUYN-NORANDA - ROUTE 117 ANALYSE DES IMPACTS VISUELS ÉTUDE SUR LE PAYSAGE RAPPORT FINAL ÉTUDE D IMPACT SUR L'ENVIRONNEMENT CONTOURNEMENT DE ROUYN-NORANDA - ROUTE 117 ANALYSE DES IMPACTS VISUELS ÉTUDE SUR LE PAYSAGE RAPPORT FINAL 1600, boul. René Lévesque Ouest, 16 e étage ~ Montréal (Québec)

Plus en détail

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements dans les domaines de l assainissement, de l eau potable et des milieux aquatiques. Le développement durable est aujourd

Plus en détail

PRESENTATION DU SENEGAL

PRESENTATION DU SENEGAL PRESENTATION DU SENEGAL «CONTRIBUTION DU SECTEUR MINIER AU PLAN SENEGAL EMERGENT (PSE) ET GOUVERNANCE MINIERE» Présentée par Mamadou DIOP Secrétaire Général du Ministère et Diombass DIAW Conseiller Technique

Plus en détail

ELEMENTS PREALABLES A L AVANT-PROJET «INVENTAIRE QUALITE 2015 DES EAUX SOUTERRAINES EN ALSACE»

ELEMENTS PREALABLES A L AVANT-PROJET «INVENTAIRE QUALITE 2015 DES EAUX SOUTERRAINES EN ALSACE» ELEMENTS PREALABLES A L AVANT-PROJET «INVENTAIRE QUALITE 2015 DES EAUX SOUTERRAINES EN ALSACE» APRONA avril 2013 1. RAPPEL DU CONTEXTE HISTORIQUE Présentation du contexte historique par la Région Alsace

Plus en détail

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A)

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A) DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département Développement des compétences et parcours de carrière Contact Nathalie GIGOT Tél : 01 41 90 34 66 Fax : 01 41 90 34 09 E-mail

Plus en détail

Méthodologie : OBJECTIF :

Méthodologie : OBJECTIF : 1 Méthodologie : Deux questionnaires distincts / «Dirigeants d organismes de formation» élaborés par le Comité de pilotage de l étude : les responsables du GARF et de la FFP avec la collaboration du cabinet

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL CHEF DE CELLULE D INTERPRETATION ET D ANALYSE D IMAGES NIVEAU III

CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL CHEF DE CELLULE D INTERPRETATION ET D ANALYSE D IMAGES NIVEAU III CENTRE DE FORMATION ET D INTERPRETATION INTERARMEES DE L IMAGERIE DE CREIL CHEF DE CELLULE D INTERPRETATION ET D ANALYSE D IMAGES NIVEAU III METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES REFERENTIEL D ACTIVITE ET DE

Plus en détail

Organismes sans but lucratif : Nouvelles

Organismes sans but lucratif : Nouvelles Décembre 2010 www.bdo.ca Certification et comptabilité Organismes sans but lucratif : Nouvelles orientations En décembre 2010, le Conseil des normes comptables (CNC) et le Conseil sur la comptabilité dans

Plus en détail

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important Numéro 145 : décembre 2012 Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important En 2009, le tourisme en Midi-Pyrénées génère 44 000 emplois salariés, soit 4,5 % de l emploi salarié total.

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Matières premières, terres excavées et matériaux du BTP. Matinée d échanges Besançon, 18 février 2014

Matières premières, terres excavées et matériaux du BTP. Matinée d échanges Besançon, 18 février 2014 Matières premières, terres excavées et matériaux du BTP Matinée d échanges Besançon, 18 février 2014 Programme de la matinée > L approvisionnement en matériaux naturels > L exemple de la valorisation des

Plus en détail

Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations

Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations Elisabeth Macé (1) (1) Vendée Eau elisabeth.mace@vendee-eau.fr En 2000, Vendée Eau a réalisé

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME DOSSIER DE CONSULTATION

PLAN LOCAL D'URBANISME DOSSIER DE CONSULTATION PREFET DE LA DORDOGNE Direction Départementale des Territoires Service Connaissance et Animation Territoriale Pôle Connaissance des Territoires PLAN LOCAL D'URBANISME DOSSIER DE CONSULTATION ANNEXE AU

Plus en détail

Développement du secteur de la géomatique au Burundi :

Développement du secteur de la géomatique au Burundi : Développement du secteur de la géomatique au Burundi : Avec le support de l, le Gouvernement du Burundi se dote d une couverture nationale en ortho photographies aériennes de très haute résolution CONTEXTE

Plus en détail

Le contrôle interne et plus généralement

Le contrôle interne et plus généralement Dossier : Audit Tendances du contrôle en 7 et perspectives Jean-Marc Truchi PricewaterhouseCoopers Associé Comment ont évolué les démarches des entreprises françaises en matière de contrôle, depuis la

Plus en détail

Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information

Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information 1. Cadre et justification de la mesure 1.1 Base légale Article 15 du projet de Règlement du Parlement Européen

Plus en détail

Groupement «Télévision Numérique pour Tous»

Groupement «Télévision Numérique pour Tous» Groupement «Télévision Numérique pour Tous» c/o France Télévisions 7, esplanade Henri-de-France 75907 Paris cedex 15 tel : +33 (0)1 56 22 10 80 fax +33 (0)1 56 22 10 81 Paris, le 24 septembre 2007 Consultation

Plus en détail

Comme convenu, je vous prie de trouver en attaché, le tableau reprenant les principes et sous principes issus de notre dernier atelier.

Comme convenu, je vous prie de trouver en attaché, le tableau reprenant les principes et sous principes issus de notre dernier atelier. COMPTE RENDU REUNION GP FPT 13/11/2014 Présents Luc Ameye (APEFE) ; Marianne Carbonnelle (ACTEC) ; Maïka Denys (VIA Don Bosco) ; Willy De Bisschop (LzG) ; Niels De Block (CTB) ; Laure Rogès (DISOP) ; Maud

Plus en détail

Tectonique des plaques et création de reliefs

Tectonique des plaques et création de reliefs PREPARATION AGREGATION INTERNE SVT TOULOUSE 27 Novembre 2013 Composition à partir d'un dossier Durée : 5 heures L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de tout matériel électronique

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères

Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères Cahier des charges pour la mise en œuvre des actions d études prévues par la déclinaison régionale du Plan National d Action en faveur des chiroptères LOT n 1 : Animation foncière pour la préservation

Plus en détail

ENJEUX ET OBJECTIFS DU PROJET ARK

ENJEUX ET OBJECTIFS DU PROJET ARK ENJEUX ET OBJECTIFS DU PROJET ARK Mieux comprendre, pour mieux protéger et gérer durablement la ressource en eau L aquifère jurassique d Aix-Gardanne est considéré dans le Schéma directeur d aménagement

Plus en détail

L agriculture du XIX e siècle au Canada : activité de cartographie

L agriculture du XIX e siècle au Canada : activité de cartographie L agriculture du XIX e siècle au Canada : activité de cartographie Aperçu de la leçon Les élèves deviennent des spécialistes de l agriculture pratiquée au XIX e siècle dans une région du Canada. D abord,

Plus en détail

B.8 Analyse d évolutions topographiques élémentaires pour le suivi de phénomènes géographiques

B.8 Analyse d évolutions topographiques élémentaires pour le suivi de phénomènes géographiques B.8 Analyse d évolutions topographiques élémentaires pour le suivi de phénomènes géographiques Patricia Bordin Introduction À leur début, dans les années 1980, les SIG (Systèmes d Information Géographiques)

Plus en détail

Envoi en RAR Vaux-le-Pénil, le 2 5 NOV. 2014

Envoi en RAR Vaux-le-Pénil, le 2 5 NOV. 2014 liberté ' Égalité Fraterttité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFET DE SEINE-ET-MARNE Direction départementale des territoires de Seine-et-Marne Service environnement et prévention des risques Affaire suivie par

Plus en détail

Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur

Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur Méthodes et outils de diagnostic du transfert et du devenir des produits phytosanitaires

Plus en détail

Description du modèle de potentiel archéologique. 14A.1 Vue d ensemble

Description du modèle de potentiel archéologique. 14A.1 Vue d ensemble 14A Description du modèle de potentiel archéologique 14A.1 Vue d ensemble Les méthodes classiques de reconnaissance pédestre associées aux sondages souterrains représentent la manière la plus précise et

Plus en détail

Actualités du PICC. Quel est l état d avancement du PICC? Où en sont les mises à jour? Qu en est-il du réengineering du PICC?

Actualités du PICC. Quel est l état d avancement du PICC? Où en sont les mises à jour? Qu en est-il du réengineering du PICC? Actualités du PICC Quel est l état d avancement du PICC? Où en sont les mises à jour? Qu en est-il du réengineering du PICC? Jean-Claude JASSELETTE Directeur SPW (SG - Dépt Géomatique) Direction de la

Plus en détail

MODELE DE DEMANDE DE PERMIS EXCLUSIF DE RECHERCHES D HYDROCARBURES

MODELE DE DEMANDE DE PERMIS EXCLUSIF DE RECHERCHES D HYDROCARBURES MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat Direction générale de l énergie et du climat Direction de

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt MINISTÈRE DE LA DÉFENSE SERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMÉES DIRECTION CENTRALE Sous-direction Performance Synthèse Bureau Prospective - Innovation N DCSCA / 15-010 Appel à manifestation d intérêt OBJET

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations du Quaternaire et du Cénozoïque dans le Médoc et près de l estuaire de la Gironde Références bibliographiques Balade hydrogéologique en Aquitaine - Quaternaire

Plus en détail

Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF

Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF L Intégration de la Performance Energétique dans les Logements Sociaux Numéro de Rapport: Contrat CE : EIE/05/027/SI2.41860 www.epi-soho.eu

Plus en détail

Monsieur Didier MIGAUD Premier Président de la Cour des Comptes

Monsieur Didier MIGAUD Premier Président de la Cour des Comptes ... Llbtrtl l golltl Fro1trnirl RéPUBLIQUE FRANÇAJSE At/N:Jlb-e cle / &b1caltô/t /ta!tivtct~ cle /'&1.1e1j)weme.1zl :Jt~té/'teNF el cle 1/-t rec/!e.rclfe A Monsieur Didier MIGAUD Premier Président de la

Plus en détail

M me Françoise Sorieul Secrétaire M. Jacques Joli-Cœur Conseiller municipal et maire suppléant

M me Françoise Sorieul Secrétaire M. Jacques Joli-Cœur Conseiller municipal et maire suppléant PROCÈS-VERBAL de la huitième assemblée du Conseil de quartier du Vieux-Québec Cap- Blanc colline Parlementaire tenue le 24 septembre 2008, au Palais Montcalm, 995, Place d Youville, salle Café-spectacles,

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ Novembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Plan de communication sur les poissons migrateurs

Plan de communication sur les poissons migrateurs Direction régionale de l'environnement, del'ménagement et du Logement du Centre-Val de Loire Plan de communication sur les Orléans, le 11 juin Le partage d expériences, le transfert de connaissances, la

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOCIETE

PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION GENERALE TTI Production est un bureau d experts en Télédétection, SIG et Cartographie crée en 1994. Nous sommes aussi revendeur d images satellites (optiques et

Plus en détail

Rapport du Président sur le gouvernement d entreprise et le contrôle interne

Rapport du Président sur le gouvernement d entreprise et le contrôle interne 54 Le contrôle Rapport du Président sur le gouvernement d entreprise et le contrôle interne Préambule Conformément aux dispositions de l article L. 235-37 du Code commerce et conformément à la loi du 3

Plus en détail

Repères pour la réalisation de produits documentaires :

Repères pour la réalisation de produits documentaires : Repères pour la réalisation de produits documentaires :, critères de qualité et illustrations Participants Isabelle JACOB, Fraes - Rhone-Alpes Antoinette JORDAN MEILLE, Craes-Crips - Aquitaine Sandrine

Plus en détail

LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES : La maison d habitation

LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES : La maison d habitation à 5 ème Fiche activité N 3 LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES : La maison d habitation Vous venez d acquérir un terrain qui vous permettra d y construire la maison précédemment réalisée (boîte à chaussure).

Plus en détail

Création et administration d une base de données métier pour la. l Hérault

Création et administration d une base de données métier pour la. l Hérault Création et administration d une base de données métier pour la gestion des opérations au SDIS de l Hérault Présentation du Service Départemental d Incendie et de Secours de l Hérault Situé au sud de la

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par

PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par Séverin EMANE MBA Directeur Général des Mines et de la Géologie Ministère

Plus en détail

LE REPORTING DE RESPONSABILITE SOCIALE D'ENTREPRISE ET SON UTILISATION. Agence d objectifs IRES

LE REPORTING DE RESPONSABILITE SOCIALE D'ENTREPRISE ET SON UTILISATION. Agence d objectifs IRES LE REPORTING DE RESPONSABILITE SOCIALE D'ENTREPRISE ET SON UTILISATION Trravaux coorrdonnés parr Olivierr Chabrrol l ((Syndex)) ett Marrtti iall Cozetttte ((CFIIE--consei il)) Syntthèse des ttrravaux Févrri

Plus en détail

BRGM rintriprisi AU IfRVICI Dl LA TIBSI &P *P & Aquifère du Cénomanien d'indre-et-loire Modélisation mathématique

BRGM rintriprisi AU IfRVICI Dl LA TIBSI &P *P & Aquifère du Cénomanien d'indre-et-loire Modélisation mathématique Ministère de l'industrie, des Postes et Télécommunications et du Commerce extérieur.#' &P *P & Aquifère du Cénomanien d'indre-et-loire Modélisation mathématique Changement de logiciel de calcul : octobre

Plus en détail

projet Initiative du Cajou Africain Février, 2013

projet Initiative du Cajou Africain Février, 2013 Note conceptuelle du Programme du Master Trainer pour la promotion des chaînes de valeur du cajou en Afrique de l Ouest Guide pour le Programme du Maître Formateur du L initiative du Cajou Africain (ica)

Plus en détail

Bancarisation et valorisation des données de suivi de la qualité des eaux souterraines au droit des sites industriels en région Rhône-Alpes

Bancarisation et valorisation des données de suivi de la qualité des eaux souterraines au droit des sites industriels en région Rhône-Alpes Bancarisation et valorisation des données de suivi de la qualité des eaux souterraines au droit des sites industriels en région Rhône-Alpes Laurent Albert (1), Laurent Cadilhac (2), Romain Chartier, Violaine

Plus en détail

EMPLOI D UN DRONE POUR L AIDE AU COMMANDEMENT DANS LA STRATEGIE DE LUTTE CONTRE LE FEU DE FORÊT DANS LES LANDES

EMPLOI D UN DRONE POUR L AIDE AU COMMANDEMENT DANS LA STRATEGIE DE LUTTE CONTRE LE FEU DE FORÊT DANS LES LANDES EMPLOI D UN DRONE POUR L AIDE AU COMMANDEMENT DANS LA STRATEGIE DE LUTTE CONTRE LE FEU DE FORÊT DANS LES LANDES A- Le feu de forêt dans les Landes : une culture, une spécificité a La culture forestière

Plus en détail

20 novembre 2014. Rencontres Territoriales Jardin, Nature et Paysage. Les villes se font 'label' : stratégies, retombées, crédibilité?

20 novembre 2014. Rencontres Territoriales Jardin, Nature et Paysage. Les villes se font 'label' : stratégies, retombées, crédibilité? 20 novembre 2014 Rencontres Territoriales Jardin, Nature et Paysage. Les villes se font 'label' : stratégies, retombées, crédibilité? Thierry CHARMARTY Conseil Général de la Dordogne Des missions, un patrimoine

Plus en détail

Charte de fonctionnement. du portail GEO-CENTRE. Préambule. Objectifs. Objet de la Charte

Charte de fonctionnement. du portail GEO-CENTRE. Préambule. Objectifs. Objet de la Charte Charte de fonctionnement du portail GEO-CENTRE Préambule La croissance du recours à l information géographique et les nouvelles exigences de la transposition de la directive européenne INSPIRE (Infrastructure

Plus en détail

Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle»

Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle» Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle» ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Guide de préconisations relatives à la réalisation des études de Conception des Systèmes d assainissement

Plus en détail

Elaboration du règlement local de publicité (RLP) de Marly

Elaboration du règlement local de publicité (RLP) de Marly Elaboration du règlement local de publicité (RLP) de Marly 1 Réunion publique de concertation 13 décembre 2012 Introduction La commune de Marly a délibéré le 22 mai 2012 pour élaborer un RLP dans son territoire

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE FEVRIER 2009 SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE SIÈGE SOCIAL PARC DE L'ILE - 15/27 RUE DU PORT 92022 NANTERRE CEDEX Agence de CHAMBERY : Savoie Technolac BP 318 73377 LE BOURGET DU LAC CEDEX

Plus en détail

etre être publicitaire

etre être publicitaire etre être publicitaire etre publicitaire sommaire 8 Introduction 13 De l affichiste au concepteur : la construction du métier 14 Le marché publicitaire français : une histoire récente 21 Les affichistes,

Plus en détail

Objet : Banque de bourses de l'unesco pour 2002-2003

Objet : Banque de bourses de l'unesco pour 2002-2003 united nations educational, scientific and cultural organization organisation des nations unies pour l'éducation, la science et la culture 09/01/2002 7, place de Fontenoy, 75352 Paris 07 SP 1, rue Miollis,

Plus en détail

Les plafonds actualisés en fonction de l'indice de référence des loyers (IRL) figurent dans les tableaux ci-dessous :

Les plafonds actualisés en fonction de l'indice de référence des loyers (IRL) figurent dans les tableaux ci-dessous : L'administration fiscale a actualisé les plafonds de loyers et de ressources applicables aux dispositifs d'investissements locatifs Duflot, Scellier, Robien, Borloo et Besson pour l'année 2015. Les plafonds

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE VOS CONTACTS : Sandrine LIEBART Conseillère Formation Génie Technique et Ecologique, Systèmes d'information Géographique sandrine.liebart@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE

Plus en détail

N O T E D E S Y N T H È S E

N O T E D E S Y N T H È S E Direction de la culture et des sports Service du patrimoine Pôle recherche-inventaire & pôle documentation-valorisation Hôtel de Région 1 rue de la Loire 44966 NANTES Cedex 9 Responsable du service : Françoise

Plus en détail

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française)

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française) 84, avenue Jean-Jaurès Champs-sur-Marne FR-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : + 33 (0)1 64 68 82 82 Fax : + 33 (0)1 60 05 85 34 E-mail : etancheite@cstb.fr Site internet : www.cstb.fr Membre de l EOTA

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

Monsieur le Directeur de CIS bio international RD 306 BP 32 91191 GIF SUR YVETTE Cedex

Monsieur le Directeur de CIS bio international RD 306 BP 32 91191 GIF SUR YVETTE Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2012-029235 Orléans, le 1 er juin 2012 Monsieur le Directeur de CIS bio international RD 306 BP 32 91191 GIF SUR YVETTE Cedex OBJET : Contrôle des installations

Plus en détail

Le TESA, titre emploi simplifié agricole

Le TESA, titre emploi simplifié agricole Le TESA, titre emploi simplifié agricole Qu est ce que le TESA? Le TESA a été créé pour simplifier les formalités concernant l emploi saisonnier ou intermittent de salariés agricoles. Il ne peut être utilisé

Plus en détail

Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique

Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique Série ST2S et réforme du lycée L entrée dans la réforme du lycée de 2012 a réaffirmé la finalité exclusive de préparation à l enseignement supérieur de

Plus en détail

Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE. Document de présentation. Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE

Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE. Document de présentation. Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE Département du Puy de Dôme COMMUNE D ISSOIRE Document de présentation Ensemble immobilier disponible 45 Rue Jean Bigot 63500 ISSOIRE 1 Situation : Il s agit d un ensemble immobilier destiné à recevoir

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit social de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Colons de Catane Marins

Colons de Catane Marins Colons de Catane Marins COMPOSITION DU JEU: 8 jetons de victoire 1 Bateau pirate 60 bateaux (15 bateaux de chaque couleur) 10 jetons numérotés (1 de chaque nombre) 24 hexagones (réparties comme ci-dessous)

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

Enquête unifiée auprès des entreprises Énoncé de la qualité des données Industrie de la construction Année de référence 1999

Enquête unifiée auprès des entreprises Énoncé de la qualité des données Industrie de la construction Année de référence 1999 Enquête unifiée auprès des entreprises Énoncé de la qualité des données Industrie de la construction Année de référence 1999 1. Concepts Les résultats de l'enquête de 1999 sur l'industrie de la construction

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES 1. PRINCIPES. Bien que la gestion des eaux pluviales urbaines soit un service publique à la charge des communes, il semble indispensable d imposer aux aménageurs, qui

Plus en détail

Base de données des pierres en œuvre et de restauration des monuments historiques et des carrières correspondantes

Base de données des pierres en œuvre et de restauration des monuments historiques et des carrières correspondantes Liberte. Egdtm. Fioieiniis RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DAPA Base de données des pierres en œuvre et de restauration des monuments historiques et des carrières correspondantes Etat d'avancement des travaux réalisés

Plus en détail

REPSSOL Rencontre technique sur la réponse sismique des sols. Synthèse Jean-Marc Mompelat 1 Jean-François Semblat 2 - Evelyne Foerster 3.

REPSSOL Rencontre technique sur la réponse sismique des sols. Synthèse Jean-Marc Mompelat 1 Jean-François Semblat 2 - Evelyne Foerster 3. Guadeloupe REPSSOL Rencontre technique sur la réponse sismique des sols Médiathèque du Lamentin, nov 2011 Synthèse Jean-Marc Mompelat 1 Jean-François Semblat 2 - Evelyne Foerster 3 1) BRGM, Service Géologique

Plus en détail

PPA. Préambule. Présentation du Pack PA. ACK Pack PA - Notice d utilisation. En pratique. Sommaire. Comment utiliser les outils?

PPA. Préambule. Présentation du Pack PA. ACK Pack PA - Notice d utilisation. En pratique. Sommaire. Comment utiliser les outils? Classement des outils du Pack PA (fichiers bureautiques) P Petites Associations et Fondations Petits Fonds de dotation Exemple de fichier : Questionnaire d analyse du risque d anomalies Notice d utilisation

Plus en détail

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Entretien Professionnel Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Date: Mars 2015 Rédacteur: AGEFOS PME Ile-de-France AGEFOS PME IDF / Appel à propositions Formations Entretien

Plus en détail

Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE. dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la

Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE. dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la Formation et l Analyse de l Activité IERFA Entre : Institution Centre d'études et de recherches

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CENTRE MÉDICAL LE CHÂTEAU-DE-BASSY

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CENTRE MÉDICAL LE CHÂTEAU-DE-BASSY COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CENTRE MÉDICAL LE CHÂTEAU-DE-BASSY 1, rue du Bosquet BP 85 24400 SAINT -MÉDARD-DE-MUSSIDAN Février 2005 Haute Autorité de santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»...

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

La part des banques dans le financement des entreprises

La part des banques dans le financement des entreprises Le financement bancaire des entreprises en Polynésie française AGENCE DE PAPEETE NUMERO 1 Janvier 08 Note expresse Établissement public Dotation 000 000 - SIRET 78 430 111 0 APE 651 A Siège social : 5

Plus en détail