Présentation du programme pluriannuel de réhabilitation des sites dégradés par l activité minière ancienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du programme pluriannuel de réhabilitation des sites dégradés par l activité minière ancienne"

Transcription

1 Présentation du programme pluriannuel de réhabilitation des sites dégradés par l activité minière ancienne

2 Rédaction : O. MONGE 2/13 Mise à jour : 09/08/2011 I - Introduction Poursuivre la réhabilitation des sites miniers dégradés dans le passé est un des principes directeur du Schéma de mise en valeur des richesses minières de la Nouvelle-Calédonie, comportant différents engagements (Encart 1) et notamment l élaboration d un programme pluriannuel de réhabilitation des anciens sites miniers, porté par le du Fonds Nickel. Encart 1 : Extrait des Annexes, Chapitre 3 du Schéma de mise en valeur des richesses minières de la Nouvelle-Calédonie. Ainsi, l Etablissement Public Administratif (EPA) «Fonds Nickel», créé en mars a notamment pour objet d assurer la réhabilitation progressive des zones dégradées par l ancienne activité minière, dans l intérêt des générations futures. L objet de la présente note est de présenter le programme pluriannuel de réhabilitation (PPR) des anciens sites miniers, que l EPA est chargé de financer. 1 Délibération n 467 du 18 mars 2009 (JONC du 24 mars 2009)

3 Rédaction : O. MONGE 3/13 Mise à jour : 09/08/2011 II - La démarche Le principe directeur du programme pluriannuel de réhabilitation est de disposer d une liste pertinente et ordonnée de sites miniers dégradés à réhabiliter. Une première version du programme pluriannuel a été élaborée sur la base des informations disponibles. Ce programme pourra évoluer régulièrement pour tenir compte de nouv sites, du raffinement des données ou des paramètres. Plusieurs sources d information ont été mobilisées pour ce travail de recensement des sites dégradés : - l expertise de la Direction de l Industrie, des Mines et de l Energie, qui assure le secrétariat des Comités de Réhabilitation des Sites Miniers (); - les projets de réhabilitation connus ; - les opérations d'inventaires, réalisées par les communes, les ou les Provinces (Tableau 1). Une base de données géographique a ainsi été constituée, comportant à ce jour plus de 454 sites identifiés. L exploitation d un Système d Information Géographique permet en outre une mise à jour ultérieure des données, suivant par exemple l évolution du cadastre minier, ou la définition de nouv périmètres de protection des. Il conviendra de compléter ce travail de recensement sur des secteurs non complètement couverts (Bourail, Dumbéa, Mont-Dore, Koumac) et de préciser la caractérisation de certains sites. Des règles sont édictées afin de trier (Tableau 2) et d évaluer et ordonner (Tableau 3, Tableau 4) les sites recensés ont été établies. Maître Ouvrage Auteur (date) de Poya de Pouembout de Canala Mairie de Kouaoua de Boulouparis de Kaala-Gomen de Thio Province Nord (DDEE) Province Nord (DDEE) Province Nord (DDEE) Province Nord (DDEE) Province Nord (DDEE) Province Nord (DDEE) (2003?) INGEMINE (août-04) (oct.-04) (janv.-05) INGEMINE (déc.-04) INGEMINE (nov.-07) (févr.-07) (2007) (2007) (avr.-08) (avr.-08) (avr.-08) (avr.-08) Titre Inventaire des sites dégradés. Etat des lieux des dégradations sur les massifs miniers. Etat des lieux environnemental et projet de réhabilitation de la vallée de Ouaté (Pouembout) Commune de Canala Commune de Kouaoua. Secteur : Kwawa Rive droite Etat des lieux de l'activité minière sur Boulouparis Schéma directeur de réhabilitation minière. Etat des lieux environnemental de l'activité minière sur la commune de Kaala- Gomen. Versant sur la Dothio Commune de Kouaoua. Secteur : Kaviju Commune de Houailou. Secteur : Kua-Méré Commune de Houailou. Secteur : Neaoua Commune de Houailou. Secteur : Doneva Commune de Houailou. Secteur : Karagreu Commune de Kouaoua. Secteur : Kwawa rive gauche

4 Rédaction : O. MONGE 4/13 Mise à jour : 09/08/2011 Maître Ouvrage Auteur (date) Province Sud (DENV) de Païta Thio de Houailou de Yaté Fonds Nickel Province Sud (mai-09) (juin-09) (sept.-09) Aqua Terra (mars-10) (avr.-10) (avr.-10) (juin-10) (juin-10) (juil.-10) (2010) (01/2011) SIRAS Pacifique (04/2011) Titre Réhabilitation des sites miniers orphelins en Province Sud. Programmation pluri-annuelle. Faisabilité technique. Prise en compte des contraintes environnementales Zones amont Bangou, Oukané, Hercule, PE André et Stella 12. Etat des lieux. Evolution spatio-temporelle. Projet de cadrage. Commune de Païta. Etat des lieux, diagnostic et faisabilité de la réhabilitation des anciennes mines. Commune de Thio. Partie Sud-Est du chargement SLN à Ngoï. Schéma directeur de réhabilitation des anciens sites miniers en vue d'un développement local durable Massif du Koniambo. Etat des lieux détaillé et plan de gestion des sur la zone Manguen Massif du Koniambo. Etat des lieux détaillé et plan de gestion des sur la zone Bilboquet Massif du Koniambo. Etat des lieux détaillé et plan de gestion des sur la zone Centre Massif du Koniambo. Etat des lieux détaillé et plan de gestion des sur la zone Confiance Massif du Koniambo. Site historique de la zone confiance. Etat des lieux détaillé et plan de gestion des Différentes études internes : Tahafe ; Trazy-Guerioum ; Guerioum Sud. Etude des impacts de l'activité minière sur le bassin versant de la Côte Oubliée. Etat des lieux et diagnostic. Evolution spatiotemporelle. Priorités de réhabilitation. Diagnostic des sites miniers dégradés des massifs de Tchingou et Ouatilou. Tableau 1 : Liste des études d inventaires des sites miniers à réhabiliter collectées.

5 Rédaction : O. MONGE 5/13 Mise à jour : 09/08/2011 III - Critères retenus Les critères retenus, relèvent d un compromis entre démarche théorique et opérationnelle. Certains critères servent de crible pour trier l échantillon de données (Tableau 2). A ce stade, les sites déjà réhabilités, en cours de réhabilitation ou programmés dans un sont également identifiés. Les critères, pondérations et valeurs, ont donc été ajustés pour tenir compte des consultations avec les directions techniques et les sociétés minières. III.1 Critères de sélection Critères / Cribles Prioritaire Ecarté En attente Péril imminent? Patrimoine Mondial UNESCO Zones réglementées Développement local Mouvement de terrain, Inondation / / Zones tampon terrestre / / Contrainte minière (fermé ou interdit) Aire Protégée Eligibilité / / / Important / / Titre valide et exploité après 1975 Cause autre que minière Intention du mineur / Exploitation e Pertinence d intervenir / / Adhésion locale / / Tableau 2 : Critères sélectifs (prioritaire, écarté, en attente) et valeurs proposée / Titre de Recherche Prospection Prise en charge par mineur Intervention non pertinente Faisabilité douteuse Rejet explicite Refus supposé Sur les 454 sites identifiés (Figure 1), 274 relèvent du Plan Pluriannuel de Réhabilitation (PPR) et se répartissent ainsi : - 14 sites ont un caractère prioritaire ; - 88 sites sont à ordonner, selon leur note sites sont en cours de réhabilitation ou devraient l être à court terme ; sites provisoirement mis de côté (en attente) pour des raisons diverses : faisant l objet de permis de recherche, l accès est entravé (blocage), intervention non pertinente ou faisabilité douteuse, etc.. Les autres 180 sites, ne relèvent pas du Plan Pluriannuel de Réhabilitation (PPR) pour différentes raisons : - 42 sites ont été réhabilités ; sites, écartés du PPR - Environ 125 inéligibles car exploités depuis 1975 ou en passe de l être, - Une quinzaine inéligibles car la cause ne relève pas de la mine (phénomènes naturels ou anthropiques) ; La répartition communale (Figure 2) montre le plus grand nombre de sites à traiter sur la Côte Est (Houailou, Thio, Kouaoua et Canala) mais aussi sur Boulouparis, Poya et le massif du Koniambo (Koné et Voh).

6 Rédaction : O. MONGE 6/13 Mise à jour : 09/08/2011 En attente; 132; 29% Ecarté; 138; 31% Réhabilité; 42; 9% A ordonner; 88; 19% Transition; 40; 9% Prioritaire; 14; 3% Figure 1 : Résultat du crible des 454 sites dégradés identifiés à ce jour Répartition et classification des sites dégradés Dénombre des sites HOUAILOU THIO KOUAOUA CANALA MONT DORE KAALA GOMEN BOULOUPARIS POUEMBOUT YATE PAITA POYA KOUMAC VOH PONERIHOUEN DUMBEA POUM BOURAIL KONE HIENGHENE POINDIMIE OUEGOA SARRAMEA Communes Réhabilité Transition Prioritaire A ordonner En attente Ecarté Figure 2 : Répartition communale des 454 sites dégradés identifiés à ce jour

7 Rédaction : O. MONGE 7/13 Mise à jour : 09/08/2011 III.2 Critères d'évaluation Les sites ainsi retenus à l issue de ce criblage sont évalués selon deux notes : - L impact des dégradations minières ; - La pertinence de la réhabilitation. Ces deux notes sont une somme pondérée des notes attribuées aux critères présentés ci-après (Tableau 3, Tableau 4). Chaque site peut donc être représenté graphiquement selon ces deux notes, faisant apparaître une hiérarchisation des réhabilitations des sites (impacts importants et réhabilitation pertinente). La moyenne quadratique des deux notes est retenue pour évaluer chaque site. Poids Critères Notes Ampleur dégradation Très fort Fort Moyen 4 Dynamique dégradation Très fort Fort Moyen 2 PPI PPR, PPE 3 Impact sur ressource en eau Amont captage AEP Amont AEP souterrain, captage 2 Impact sur cours d'eau Très fort Fort Moyen 1 Impact lagon Zones tampon terrestre Très fort Fort Amont forage, puits / / Non Moyen 2 Impact sur habitat et population Très fort Fort Moyen 2 Impact sur infrastructures Très fort Fort Moyen 2 Impact sur activités ou économiques Très fort Fort Moyen 1 Impact biodiversité terrestre 3 CREN VUNPRR Services écosystémiques CREN (KBA candidat) Hors KBA / 1 Impact Visuel Très fort Fort Moyen Tableau 3 : Notes attribuées aux valeurs prises par les différents critères d impact des dégradations minières (Note maximale / 100). 2 PPI, Périmètre de protection immédiat ; PPR, Périmètre de protection rapproché ; PPE, Périmètre de protection éloigné 3 CR, En danger critique d extinction ; EN, En danger ; VU, Vulnérable ; NP, Priorité Nationale ; RR, répartition limitée ;KBA, zone clés de biodiversité.

8 Rédaction : O. MONGE 8/13 Mise à jour : 09/08/2011 Notes Poids Critères Elevé, Très 3 Coûts Piste Très faible Moyen / élevé Coûts Mine Elevé, Très 2 Très faible Moyen / (gestion des ) élevé Projet alternatif Mutualisation des Non, 3 Synergie possible / / / Biodiversité travaux Activité minière interdite Retour envisagé Non, 1 Intention du mineur / (accord gestion des / Autres Pas de retour envisagé : Pas de réponse ) accord végétalisation) 2 Logique causalité Amont / Intermédiaire Aval Sans objet 1 Type de réhabilitation Fermeture, Achèvement Végétalisation Végétalisation spontanée Aménagement Stabilisation, 2 Adhésion locale Oui, explicite / / Oui supposée / / Terrassement Non supposé, Rejet explicite Développement Important, 1 / / / Moyen local Démobilisation () Tableau 4 : Notes attribuées aux valeurs prises par les différents critères de pertinence de la réhabilitation (Note maximale / 75). L évolution la plus importante depuis le précédent Conseil d administration est l intégration des travaux de Conservation International 4 vis-à-vis de la biodiversité terrestre. - En considérant, un impact sur la biodiversité terrestre, selon qu un site se trouve au sein d une «zone clé de biodiversité» ; - En considérant une synergie avec la restauration de la biodiversité, lorsque la revégétalisation d un site intervient au sein d une zones clé de biodiversité. Le résultat brut de la classification et l évaluation des 454 sites est fournie en Annexe 1. 4 Conservation International (04/2011). Delineation of Key Biodiversity Areas. New Caledonia.

9 Rédaction : O. MONGE 9/13 Mise à jour : 09/08/2011 IV - Le programme pluriannuel de réhabilitation Une planification quinquennale des réhabilitations est proposée (Tableau 5) en considérant les éléments suivants : La note attribuée à chacun des sites ; Le regroupement des sites pouvant être traités simultanément ; La prise en compte des interventions des mineurs (prospection notamment) sur les sites relevant du PPR. Certains sites prioritaires (Zones tampon terrestre essentiellement) sont désormais intégrés au sein du PPR en fonction des impacts avérés (Sites du massif de Tchingou) ou dans un souci de synergie avec les actions conduites par la Province Nord pour la de valorisation touristique du patrimoine historique et minier du Diahot 5. Le nombre de réhabilitations annuelles tient compte de l'hypothèse d un budget de travaux et maîtrise d œuvre de l'ordre de 500 MF/an. Au-delà de la programmation quinquennale, le Plan Pluriannuel de Réhabilitation des sites dégradés par l activité minière ancienne comprend également : - La liste des sites faisant l objet d une intervention publique planifiée d une autre nature, au travers en particulier de l action des comités communaux de réhabilitation des sites miniers ou de celle des Provinces (Tableau 6) ; - La liste des sites pour lesquels une intervention du titulaire minier est e (Tableau 7). Les évolutions les plus significatives depuis la précédente version sont les suivantes : - Intégration des sites de la Côte oubliée (Yaté) et du massif du Tchingou ; - Intégration des anciennes mines du Diahot et de deux sites de Sarraméa ; Certains sites n apparaissent plus dans la nouvelle version du PPR : - Décharge de Bilboquet, compte tenu des travaux effectués en amont par et de l absence de solution technique pertinente à l aval. - Carrière des Japonais et site NOUMEA-HOUAIOU à Houailou, dans l attente de précisions de la part de la commune. - Plusieurs sites font l objet de dépôts de demande de permis de recherche, en particulier le creek Muéo. - L intervention sur le creek Wellington est suspendue au retour d expérience sur le creek Tômurû, à une éventuelle situation de crise et aux discussions avec le titulaire. Dans le détail certaines échéances ont été ajustées. Ainsi les interventions sur le plateau de Néaoua à Houailou sont regroupées et organisées sur trois exercices : - Poro Nord Ouest et Petit Cyclone (à partir de 2011) ; - LUCIEN Waweja et BERTHE (à partir de 2012) ; - CYCLONE, SAM 1 et SAM 2 (à partir de 2013). 5 FERAUD J., MAURIZOT P., avec la collaboration de BAILLE J.-S. (2005) Avant-projet sommaire de la réalisation d un musée de la mine en Nouvelle-Calédonie. Rapport BRGM RP FR, 100 p., 4 tabl., 13 photos, 2 annexes.

10 Rédaction : O. MONGE 10/13 Mise à jour : 09/08/2011 Tableau 5 : Plan Pluriannuel de Réhabilitation des sites dégradés par l activité minière ancienne dégradés. Intervention principale du Fonds Nickel. Programmation Site Commune Titulaire Type de remédiation Crible Note 2011 CONFIANCE Historique KONE 92,1 à A ordonner 76, KATEPAHIE (STYPHELIA) VOH (partiel) Végétalisation A ordonner 78, PORO NW et PETIT 90,5 à HOUAILOU NMC, SLN A ordonner CYCLONE 48, Creek Xwê Tômurû (KOUANGOUE) THIO SLN Stabilisation A ordonner 77, KATAVITI KONE Végétalisation A ordonner 68, OUAMENDIOU (TCHINGOU) POINDIMIE Végétalisation Prioritaire 73, Anciennes Mines PILOU et 62,9 à POUM Aménagement Prioritaire AO 58, LES BARBOUILLEURS et 80,6 à DUMBEA SLN Végétalisation A ordonner KOE 72, LUCIEN Waweja et BERTHE HOUAILOU NMC 79,3 à A ordonner 68, WAB et TCHINGOU POINDIMIE Végétalisation Prioritaire 72,2 à 66, PORT-ARTHUR et DESIREE SARRAMEA Végétalisation Prioritaire 67,6 à 60, CYCLONE, SAM 1 et SAM 2 HOUAILOU NMC, SLN 72,0 à A ordonner 48, TAHAFE (Zones 1, 3, 5 et 7) VOH 74,3 à A ordonner 53, TAHAFE (Zone6) VOH Ballande Végétalisation A ordonner 59, ARCADE MONT DORE En attente 64, Sud MURIEL YATE Végétalisation A ordonner 65, Les ELDORADO CANALA NMC 86,8 à En attente 69, RESERVE et MONASTIR CANALA NMC 83,2 à En attente 82, PETREL THIO SLN Végétalisation En attente 79, TROU BLEU 1, 2 et 3 HOUAILOU Montagnat Végétalisation A ordonner 75,4 à 53, Anciennes Mines de BALADE, Ballande 60,2 à OUEGOA Aménagement Prioritaire FERN HILL et MERETRICE (partiel) BONNE PIERRE RED YATE SLN A ordonner 62, VINCO 5 et 13 BOULOUPARIS Végétalisation En attente 73,6 à 58, TRAZY-GUERIOUM, Mine 68,9 à KONE A ordonner BOUM 58, STELLA 12 PAITA Indépendant Végétalisation A ordonner 67, MONIQUE 3 POYA NMC A ordonner 63, CARRIERES BASSES THIO SLN A ordonner 64, DUNITE 81 MONT DORE En attente 61, NEOUA HOUAILOU SLN A ordonner 61, SAINTE PRISCA - MARSEILLAISE CANALA Montagnat Végétalisation A ordonner 60,8

11 Rédaction : O. MONGE 11/13 Mise à jour : 09/08/2011 Tableau 6 : Plan Pluriannuel de Réhabilitation des sites dégradés par l activité minière ancienne dégradés. Autres interventions publiques identifiées. Programmation Site Commune Titulaire Intervention Type de principale remédiation Crible Note JOSETTE 18 BOULOUPARIS Ballande Transition 69,9 BEL AIR, versant Est (D9-E14/F16) HOUAILOU Végétalisation Transition 82,2 MEDONA (K2-E2- E3/F01) HOUAILOU Montagnat Végétalisation Transition 78,4 MEDONA (K1-E1/F01) HOUAILOU SLN Végétalisation Transition 75,1 BEL AIR, versant Est HOUAILOU NMC (D9-E13/F16) Transition 74,7 YVETTE BAS (D3- HOUAILOU E4/F04) Transition 69,9 YVETTE BAS (D3- HOUAILOU E5/F04) Transition 68,3 FATHMA BV2 (N22- E22/F18) HOUAILOU SLN Inéligible Transition 68,0 ou BONNE CHANCE HOUAILOU Ballande (D2-E2/F08) Transition 67,8 YVETTE MOYEN (D4- HOUAILOU E6/F05) Transition 66,6 BORANGUI (N21- E21/F19) HOUAILOU SLN Inéligible Transition 61,0 ou Rivière Koua : Cimetière HOUAILOU / DAF Sans objet Transition 58,3 ou Plateau de Ouani (D1- HOUAILOU E1/F09) Transition 54,9 ou BONNE CHANCE HOUAILOU (HS-E3/F08) Transition 53,0 CRETE PAAGOUMENE 3 KOUMAC VALE NC Végétalisation Transition 66,8 CRETE PAAGOUMENE 2 KOUMAC VALE NC Végétalisation Transition 64,5 FRIDOLINE KOUMAC SLN Végétalisation Transition 64,5 Village de Tiebaghi KOUMAC VALE NC Province Nord / Inéligible Transition 48,0 A1 MONT DORE VALE NC / Province Sud Végétalisation Transition 64,5 OLYMPIA MONT DORE Province Sud ( Fonds Nickel Végétalisation Transition 52,5 ou STATUE POUEMBOUT Végétalisation A ordonner 55,2 TUNNEY 10 Belle Bosse POUEMBOUT Végétalisation Transition 54,6 ou NENETTE POYA Transition 64,0 ou MOUNETTE POYA Transition 61,0 RASOIR (N5) THIO SLN Transition 68,9 SAINTE-MARIE (ANDREE, EFFIE THIO SLN Végétalisation Transition 68,5 MEIKLE) LE MENE RED Nord THIO SLN (N1) Transition 63,3 BELVEDERE, amont THIO SLN stade Transition 60,0 YOLANDE (N6) THIO Province Sud Végétalisation Transition 58,0 ETOILE (N4) THIO Transition 52,4 SAINT-GABRIEL Province Sud / YATE (Sud, CREST) Végétalisation Transition 71,4 ou SANS NOM YATE Végétalisation Transition 61,3 ou Ancienne Mine de Fer des Japonais YATE VALE NC Aménagement A ordonner 53,8 ou SAINT-GABRIEL (Nord, CREST 2) YATE Végétalisation Transition 47,4

12 Rédaction : O. MONGE 12/13 Mise à jour : 09/08/2011 Tableau 7 : Plan Pluriannuel de Réhabilitation des sites dégradés par l activité minière ancienne dégradés. Interventions titulaire des titres miniers. Programmation Site Commune Intervention Type de principale remédiation Crible Note TUNNEY 9 KOUMAC Ballande Végétalisation Transition 67,2 MICHEL 38 KOUMAC Ballande Végétalisation Transition 66,4 ou JEAN (amas Ouest) BOULOUPARIS SLN Sans objet En attente 58,2 ou SIOMBEDA RED BOULOUPARIS SLN Sans objet En attente 53,8 ou JEAN (amas Est) BOULOUPARIS SLN Sans objet En attente 48,5? ORO Digue HOUAILOU Ballande Terrassement Transition 40,8? YAMATO (KM7-E4) HOUAILOU SLN? Inéligible Transition 52,0? AGE D'OR (KM2-E2) HOUAILOU SLN? Inéligible Transition 37,0 TUNNEY 4 KAALA GOMEN Ballande Sans objet Transition 56,4 ou BOUALOUDJELIMA KAALA GOMEN SLN Inéligible Ecarté? SMMO 27 GOD (6f) KOUAOUA SLN Transition 68,9 ADA Sud MONT DORE MKM Sans objet Transition 49,2 BORNETS THIO SLN Stabilisation En attente 60,7 ou BOSPHORE 2 (N14) THIO SLN Sans objet En attente 47, ALEXANDRINE BOULOUPARIS SLN En attente 68, ANDREE BOULOUPARIS SLN En attente 67, ESPOIR 22 BOULOUPARIS SLN En attente 63, JEANNINE 16/20 BOULOUPARIS SLN En attente 63, JEANNINE 15/16 BOULOUPARIS SLN En attente 61, FM BOULOUPARIS SLN En attente 60, BAUDU 29 et BM 61 BOULOUPARIS SLN En attente 54, Creek Alice 28 KOUAOUA NMC Inéligible Ecarté 2011 Creek Ouen Femala CANALA NMC Inéligible Ecarté 2011 Ravines Pörö BIENVENUE Est CANALA NMC & GEMINI Inéligible Ecarté 2011 MICHEL 83 KAALA GOMEN Ballande En attente 49, AMELIE3 POUEMBOUT SLN En attente 65, NAMIE POUEMBOUT SLN En attente 62, ANDRE 6 BOULOUPARIS SLN En attente 68, BM 64 BOULOUPARIS SLN En attente 65, CADURCIENNE (N19- HOUAILOU SLN E19et20/F17) En attente 64, MONETTE KAALA GOMEN Ballande Sans objet Ecarté 2012 HUBERT 4 GOD (2f) KOUAOUA SLN Sans objet En attente 73, ANN PAGE KOUAOUA SLN En attente 72, SMMO 29 CR16 - GOD (4f +3f) KOUAOUA SLN Sans objet En attente 66, CLAUDIUS KOUAOUA SLN Sans objet En attente 64, LE BEARN KOUAOUA SLN En attente 63, VICTORIAN (Ka20-E16) KOUAOUA SLN En attente 62, SMMO 30 KOUAOUA SLN En attente 61, LA DOREE KOUAOUA SLN En attente 59, HUBERT KOUAOUA SLN En attente 57,8

13 Rédaction : O. MONGE 13/13 Mise à jour : 09/08/2011 Programmation Site Commune Intervention Type de principale remédiation Crible Note 2012 ME FAO KOUAOUA SLN En attente 57, SMMO 29 CR16 - FSH Niminra (6e) KOUAOUA SLN Sans objet En attente 55, FSH Niminra (5e) KOUAOUA SLN Sans objet En attente 54, VICTORIAN (Ka21et23-E17) KOUAOUA SLN En attente 53, Prospect SMMO 27 EXT (4d) KOUAOUA SLN Sans objet En attente 48, VICTORIA RED (Ka11à13-E12) KOUAOUA SLN Sans objet En attente 47, LA LOIRE KOUAOUA SLN Sans objet En attente 42, Barrage Buahio KOUMAC Ballande Inéligible Ecarté 2012 MICHEL 37 KOUMAC Ballande Inéligible Ecarté 2012 ANDRE 3 PAITA SLN En attente 76, PHILOFELE / DENT DE POYA POYA NMC En attente 71, JB 1 BOULOUPARIS Ballande En attente 67, TONTA 15 BOULOUPARIS Ballande En attente 63, JB 2 BOULOUPARIS Ballande En attente 53, TONTA 15 EXT BOULOUPARIS Ballande En attente 53, JB 4 BOULOUPARIS Ballande En attente 49, TONTA 13 BOULOUPARIS Ballande En attente 42, KROBUTA HELOISE 4 BOURAIL Montagnat En attente 61, KROBUTA SG12A BOURAIL Montagnat En attente 59, KROBUTA SG12C BOURAIL Montagnat En attente 53, SIMA KROBUTA Est BOURAIL Montagnat En attente 53, SIMA KROBUTA Ouest BOURAIL Montagnat En attente 52, PIC POYA NORD OUEST POYA Montagnat En attente 51, PIC POYA EST POYA Montagnat En attente 51, OUA NEPOUA SUD POYA Montagnat En attente 43, COLOMBE RED THIO SLN En attente 68,0

Cas de dengue saison 2013-2014 Nouvelle Calédonie Du 01/09/2013 au 20/01/2014 Nombre de cas : 29 à 16h00. Communes du Grand Nouméa

Cas de dengue saison 2013-2014 Nouvelle Calédonie Du 01/09/2013 au 20/01/2014 Nombre de cas : 29 à 16h00. Communes du Grand Nouméa Cas de dengue saison -4 Nouvelle Calédonie Du /9/ au //4 Nombre de cas : 9 à 6h Cas positifs de dengue en Nouvelle-Calédonie (du /9/ au 7//4 à 4:9h) 8 6 4 8 5 4 4 sept oct nov déc janv Année (mois) Cas

Plus en détail

1, rue de la Somme B.P 497-98845 Nouméa cedex Tél. 28 10 82 - Fax. 27 20 79 - Courriel : idc.nc@idcnc.nc Site : www.idcnc.nc

1, rue de la Somme B.P 497-98845 Nouméa cedex Tél. 28 10 82 - Fax. 27 20 79 - Courriel : idc.nc@idcnc.nc Site : www.idcnc.nc Année 21 Bilan Mémo STATISTIQUES DE L EMPLOI Observatoire de l Emploi, des qualifications, des Salaires et de la Formation 1, rue de la Somme B.P 497-98845 Nouméa cedex Tél. 28 1 82 - Fax. 27 2 79 - Courriel

Plus en détail

Matières en suspension. Oxygène dissous DCO DBO 5

Matières en suspension. Oxygène dissous DCO DBO 5 PHYSICO-CHIMIE Détection d'eau salée Température ph (terrain) Turbidité Conductivité (terrain) DCO DBO 5 Matières en suspension Oxydabilité au KMnO 4 Dureté e Alcalinité e Dureté magnésienne Dureté calcique

Plus en détail

Comment obtenir un fichier d'entreprises et ses contacts?

Comment obtenir un fichier d'entreprises et ses contacts? Fichier d entreprises FICHE PRATIQUE Comment obtenir un fichier d'entreprises et ses contacts? Marketing,commercial et communication La volonté d entreprendre, le choix de réussir Annuaire d'entreprises

Plus en détail

Atlas géographique de l Internet fixe et mobile en Nouvelle-Calédonie Juin 2014. Réalisé par Malcolm XENIE

Atlas géographique de l Internet fixe et mobile en Nouvelle-Calédonie Juin 2014. Réalisé par Malcolm XENIE Atlas géographique de l Internet fixe et mobile en Nouvelle-Calédonie Juin 2014 Réalisé par Malcolm XENIE Internet en Nouvelle-Calédonie Les secteurs d activités numériques englobent les télécommunications

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

L ARTISANAT EN PROVINCE NORD

L ARTISANAT EN PROVINCE NORD Direction des services de développement économique Observatoire de l Artisanat L ARTISANAT EN PROVINCE NORD Date impression : 8 février 2013 S O M M A I R E L artisanat en Province Nord Février 2013 I.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud.

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud. DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» UN PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DURABLE EXEMPLAIRE : Conservation, protection et valorisation de la réserve naturelle du Cap N Dua, commune du Mont-Dore

Plus en détail

GÉOGRAPHIE 50. La population du Grand Nouméa Carte : La population du Grand Nouméa Photo : Futur aménagement urbain de la ZAC de Dumbéa-sur-mer

GÉOGRAPHIE 50. La population du Grand Nouméa Carte : La population du Grand Nouméa Photo : Futur aménagement urbain de la ZAC de Dumbéa-sur-mer HISTOIRE Tableau synthétique des ressources de l ATLAS de la Nouvelle-Calédonie pour la mise en œuvre des programmes adaptés niveau COLLÈGE Camille Minois, Bénédicte Pagès et Nathalie Barbançon PLACE DANS

Plus en détail

Situation sanitaire. en Nouvelle-Calédonie. www.dass.gouv.nc

Situation sanitaire. en Nouvelle-Calédonie. www.dass.gouv.nc Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie 2013 www.dass.gouv.nc Principales structures de santé de la Nouvelle-Calédonie * ARCHIPEL DES BELEP Belep H Centres hospitaliers publics Cliniques privées Structures

Plus en détail

Comment fonctionne la CAFAT?

Comment fonctionne la CAFAT? Comment fonctionne la CAFAT? EDITION JANVIER 2015 Salariés Trav. indépendants Fonctionnaires Cotisations sur salaires Cotisations sur revenus professionnels Cotisations sur salaires Recettes d origine

Plus en détail

Province Iles Loyauté. Province Nord. Province Sud. Archipel des Belep. Belep. Ouégoa Bondé. Poum. Mouli Koumac. Pouébo. St-Joseph. Ouloup.

Province Iles Loyauté. Province Nord. Province Sud. Archipel des Belep. Belep. Ouégoa Bondé. Poum. Mouli Koumac. Pouébo. St-Joseph. Ouloup. * Archipel des Belep entres hospitaliers publics liniques privées Belep Structures de santé de compétence provinciale entres médicaux secondaires ou infirmeries Poum Ouégoa Bondé entres spécialisés irconscriptions

Plus en détail

Projet photovoltaïque de Villebois Compléments au permis de construire n 00144415A0002 1

Projet photovoltaïque de Villebois Compléments au permis de construire n 00144415A0002 1 (Ain) Demande présentée par CN AIR, filiale 100% 2, rue André Bonin 69316 LYON Cedex 04 Contact : Martin FORCET - 04 26 23 19 88 m.forcet@cnr.tm.fr Projet photovoltaïque de Villebois Compléments au permis

Plus en détail

LES CHIFFRES TRIMESTRIELS DE L EMPLOI

LES CHIFFRES TRIMESTRIELS DE L EMPLOI Observatoire de l Emploi, des Qualifications, des Salaires et de la Formation LES CHIFFRES TRIMESTRIELS DE L EMPLOI OBSERATOIRE OBSERATOIRE 3 ème trimestre Ce document traite de l offre et de la demande

Plus en détail

Directeur de publication Alexandre Gautier. Rédacteurs en chef Charles Apanon Karine de Fremont

Directeur de publication Alexandre Gautier. Rédacteurs en chef Charles Apanon Karine de Fremont Avant propos 1 Partant du constat d une insuffisante valorisation des données économiques disponibles dans les collectivités d outre-mer, le projet CEROM (Comptes Economiques Rapides de l Outre-Mer) a

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LA PRESERVATION, VALORISATION ET REHABILITATION DES ZONES HUMIDES

APPEL A PROJETS POUR LA PRESERVATION, VALORISATION ET REHABILITATION DES ZONES HUMIDES APPEL A PROJETS POUR LA PRESERVATION, VALORISATION ET REHABILITATION DES ZONES HUMIDES Règlement Date d ouverture : 05 mai 2014 Date limite de la déclaration d intention : 30 juin 2014 Date limite de réception

Plus en détail

Situation sanitaire en Nouvelle Calédonie. 2008 Les services de santé: le secteur médico-technique

Situation sanitaire en Nouvelle Calédonie. 2008 Les services de santé: le secteur médico-technique Situation sanitaire en Nouvelle alédonie 2008 Les services de santé: le secteur médico-technique * Archipel des Belep entres hospitaliers publics liniques privées Belep Structures de santé de compétence

Plus en détail

Lycée du Grand Nouméa 2014 Méthodologie : Le schéma et le croquis de géographie

Lycée du Grand Nouméa 2014 Méthodologie : Le schéma et le croquis de géographie Lycée du Grand Nouméa 2014 Méthodologie : Le schéma et le croquis de géographie Les programmes prévoient que «les s soient, de la sixième à la troisième, régulièrement et progressivement initiés à la lecture

Plus en détail

Voir Figure 5 : situation de la carrière par rapport aux eaux superficielles (ci-après)

Voir Figure 5 : situation de la carrière par rapport aux eaux superficielles (ci-après) Dossier de demande d autorisation d exploiter une carrière GRAVALOIRE CARRIERES Carrière de la Vallée résumé non technique du projet Indice 3 P. 11 sur 38 La majorité des eaux ruisselant sur le site aboutissent,

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS. Salariés des entreprises publiques et privées. Demandeurs d emploi. Individuels. contact@greta.nc

CATALOGUE DES FORMATIONS. Salariés des entreprises publiques et privées. Demandeurs d emploi. Individuels. contact@greta.nc CATALOGUE DES FORMATIONS Salariés des entreprises publiques et privées Demandeurs d emploi Individuels contact@greta.nc LE MOT DE LA DIRECTION Le Greta Inter provincial de Nouvelle-Calédonie, structure

Plus en détail

Situation sanitaire en Nouvelle Calédonie. 2008 Les services de santé: les autres structures de soins

Situation sanitaire en Nouvelle Calédonie. 2008 Les services de santé: les autres structures de soins Situation sanitaire en Nouvelle alédonie 2008 Les services de santé: les autres structures de soins * Archipel des Belep entres hospitaliers publics liniques privées Belep Structures de santé de compétence

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE DU 27 AOUT 2013

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE DU 27 AOUT 2013 .co Cellule Communication Tel : 24.65.60 24.66.39 Mardi 27 août 2013 COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE DU 27 AOUT 2013 Sous la présidence de Monsieur Harold MARTIN, le gouvernement de

Plus en détail

BRGM/RP RP- 54 787 - FR

BRGM/RP RP- 54 787 - FR Aide à la mise au point d une méthodologie de traitement de la couverture territoriale SPOT 5 pour le calcul des superficies dégradées par l ancienne activité minière en Nouvelle-Calédonie Rapport final

Plus en détail

III.3. La consommation de soins et de biens médicaux

III.3. La consommation de soins et de biens médicaux III.3. La consommation de soins et de biens médicaux III.3.1 Evolution d ensemble sur 5 ans. Le tableau qui suit détaille les différents postes de consommation de soins et de biens médicaux, ventilés par

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques PLU Grenelle : Fiches pratiques 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques Novembre 2014 1 1. Contexte règlementaire : un objectif complémentaire donné par le législateur

Plus en détail

Hiérarchisation des enjeux et cadrage des objectifs par les élus

Hiérarchisation des enjeux et cadrage des objectifs par les élus Aider les maîtres d ouvrages et leurs techniciens à réviser leur programme pluriannuel de gestion des cours d eau en prenant en compte l hydromorphologie et les objectifs du SDAGE 2010-2015. Ce document

Plus en détail

Rapport d activités de la CLE et de la cellule d animation. Année 2013

Rapport d activités de la CLE et de la cellule d animation. Année 2013 Rapport d activités de la CLE et de la cellule d animation Année 2013 Adopté en séance plénière du 9 décembre 2014 Présentation du SAGE et contexte Le périmètre du SAGE Les masses d eau Le SAGE Val Dhuy

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques (P.P.R.) naturels prévisibles commune de Saint-Joseph REGLEMENT

Plan de Prévention des Risques (P.P.R.) naturels prévisibles commune de Saint-Joseph REGLEMENT REGLEMENT Les mesures réglementaires et les recommandations présentées ci-après, sont issues notamment : - des recommandations nationales sur la cartographie réglementaire, - des propositions des géologues

Plus en détail

Comment fonctionne la CAFAT?

Comment fonctionne la CAFAT? Comment fonctionne la CAFAT? EDITION MARS 2015 Salariés Trav. indépendants Fonctionnaires Cotisations sur salaires Cotisations sur revenus professionnels Cotisations sur salaires Recettes d origine fiscale

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-REMY-LES-CHEVREUSE (78)

COMMUNE DE SAINT-REMY-LES-CHEVREUSE (78) COMMUNE DE SAINT-REMY-LES-CHEVREUSE (78) Création et réhabilitation d un réseau d eaux usées communal aux Grands prés de Vaugien REUNION PUBLIQUE D INFORMATION Jonathan SIVERA Le 10 avril 2013 PLAN Les

Plus en détail

CONCLUSIONS DU SÉMINAIRE VERS L ÉCOLE NUMÉRIQUE 11 ET 12 JUILLET 2011

CONCLUSIONS DU SÉMINAIRE VERS L ÉCOLE NUMÉRIQUE 11 ET 12 JUILLET 2011 République française CONCLUSIONS DU SÉMINAIRE VERS L ÉCOLE NUMÉRIQUE 11 ET 12 JUILLET 2011 UNIVERSITÉ DE LA NOUVELLE - CALÉDONIE SOMMAIRE INTRODUCTION...4 LE CHOIX DES 4 ATELIERS DE TRAVAIL...5 RECOMMANDATIONS...6

Plus en détail

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn Présentation du Contrat de Rivière Tarn Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn

Plus en détail

Fonctionnaires, votre assurance maladie-maternité 2015-1

Fonctionnaires, votre assurance maladie-maternité 2015-1 Fonctionnaires, votre assurance maladie-maternité 2015-1 Comment fonctionne la CAFAT? Salariés Trav. indépendants Fonctionnaires Cotisations sur salaires Cotisations sur revenus professionnels Cotisations

Plus en détail

Contrat de rivière. re du bassin versant de la Têt. 2 juillet 2015. Présentation et validation de l avant l

Contrat de rivière. re du bassin versant de la Têt. 2 juillet 2015. Présentation et validation de l avant l Contrat de rivière re du bassin versant de la Têt 3 e réunion du comité de rivière re 2 juillet 2015 Présentation et validation de l avant l projet Périmètre du projet : le bassin versant de la Têt 1500

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation. du bassin Seine Normandie. Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation. du bassin Seine Normandie. Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015 Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015 Élodie SALLES délégation de bassin - DRIEE Direction Régionale et Interdépartementale

Plus en détail

Principales structures de santé de la Nouvelle-Calédonie *

Principales structures de santé de la Nouvelle-Calédonie * Principales structures de santé de la Nouvelle-Calédonie * ARCIPEL DES BELEP Centres hospitaliers publics Cliniques privées Belep Structures de santé de compétence provinciale Centres médicaux secondaires

Plus en détail

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021 Projet en consultation www.developpement-durable.gouv.fr Cadre européen La directive Inondation Directive européenne du 23/10/07 Réduire les conséquences

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU Seine-Maritime CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU REGLEMENTATION APPLICABLE au titre du Code de l Environnement Articles R 214-1 à R 214-6 du code de l environnement relatifs à la nomenclature des opérations

Plus en détail

Analyser votre marché avec l'observatoire du commerce

Analyser votre marché avec l'observatoire du commerce fiche pratique Analyser Analyser votre marché avec l'observatoire du commerce Information économique La volonté d entreprendre, le choix de réussir analyser observatoire du commerce Analysez votre marché

Plus en détail

Le Tableau de Bord du SAGE Vienne

Le Tableau de Bord du SAGE Vienne Le Tableau de Bord du SAGE Vienne - Décembre 2008 - Etablissement Public du Bassin de la Vienne 3 place du 11 novembre 87220 FEYTIAT Tél. : 05.55.06.39.42 Fax. : 05.55.30.17.55 epbv@epbv.fr www.eptb-vienne.fr

Plus en détail

Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016

Calendrier prévisionnel Responsable en Ressources Humaines 2015-2016 Calendrier prévisionnel "Responsable en Ressources Humaines" 2015-2016 Semaine Jour Date Institut ou Jours Heures Lundi 05-oct 15 Entreprise Mardi 06 oct 15 Semaine 41 Mercredi 07 oct 15 Jeudi 08-oct-15

Plus en détail

Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements publics fonciers

Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements publics fonciers Direction Territoriale Normandie Centre Septembre 2014 Action Bimby 3.2 : Intégration de la démarche aux outils fonciers et procédures d aménagement Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques (P.P.R.) naturels prévisibles commune de SALAZIE REGLEMENT

Plan de Prévention des Risques (P.P.R.) naturels prévisibles commune de SALAZIE REGLEMENT REGLEMENT Les mesures réglementaires et les recommandations présentées ci-après, sont issues notamment : - des recommandations nationales sur la cartographie réglementaire, - des propositions des géologues

Plus en détail

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE C SAG COMMISSION LOCALE DE L EAU GE DE LA HAUTE-SOMME Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE 1. Objectifs de la réunion......2 2. Les obligations du SAGE

Plus en détail

PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE DE L ETAT CHIMIQUE

PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE DE L ETAT CHIMIQUE DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE L ENVIRONNEMENT DIVISION DE L EAU Direction des Eaux souterraines Directive-Cadre de l eau PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Formations ADMINISTRATION / GESTION D ENTREPRISE

Formations ADMINISTRATION / GESTION D ENTREPRISE PLANNING 2ème SEMESTRE 2013 Centre de Formation de la Chambre de métiers et de l'artisanat Soyez plus performant en vous formant Soyez plus performant en vous formant Intitulé de stage Lieux Dates Durée

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Rentrée scolaire 2016 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Liste des établissements publics du second degré dans les collectivités d outre-mer et à Mayotte

Plus en détail

Séminaire du groupe général du 12 mars 2009 PROJET TRAME VERTE ET BLEUE PACA

Séminaire du groupe général du 12 mars 2009 PROJET TRAME VERTE ET BLEUE PACA Séminaire du groupe général du 12 mars 2009 PROJET TRAME VERTE ET BLEUE PACA 1 Rappel des objectifs du projet de trame verte et bleue Préciser la vision d une trame verte et bleue dans la Région PACA Appréhender

Plus en détail

Plan de gestion Vallée du Misengrain Atlas cartographique 2014

Plan de gestion Vallée du Misengrain Atlas cartographique 2014 Plan de gestion Vallée du Misengrain Atlas cartographique 2014 Commune de Bourg-L Evêque Commune de Bouillé-Ménard 1 Liste des cartes Carte 1 : Carte 2 : Carte 3 : Carte 4 : Carte 5 : Carte 6 : Carte 7

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos. Notes et Documents N 106. Entreprises touristiques 15 Image des entreprises du tourisme 15 Résultats du tourisme 17

SOMMAIRE. Avant propos. Notes et Documents N 106. Entreprises touristiques 15 Image des entreprises du tourisme 15 Résultats du tourisme 17 Notes et Documents N 16 Avant propos BP 823-98845 Nouméa Nouvelle-Calédonie Tél : (687) 28 31 56-27 54 81 Fax : (687) 28 81 48 e-mail : isee@isee.nc Directeur de la Publication G. Baudchon Service Études

Plus en détail

Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11

Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11 Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11 Points proposés : Le Contrat de rivière: avancement, objectifs Etat des lieux du bassin du Doron Enjeux et objectifs, propositions d actions Vers une mise

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE GESTION DU RISQUE INONDATION

STRATEGIE NATIONALE GESTION DU RISQUE INONDATION Contribution CCI de région PACA STRATEGIE NATIONALE GESTION DU RISQUE INONDATION L évaluation préliminaire nationale a montré l'impact économique majeur des inondations, sachant que les zones potentiellement

Plus en détail

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE CADRE D INTERVENTION REGIONALE POUR LE CLASSEMENT D ESPACES NATURELS EN RESERVES NATURELLES REGIONALES Abroge et remplace, à compter du 14 mars 2014, le cadre d intervention adopté par délibération CPR

Plus en détail

Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides»

Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides» Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides» Le contexte 1 La réalisation du projet de retenue de Sivens sur le bassin

Plus en détail

Administration : rapport de situation

Administration : rapport de situation COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-huitième réunion Point 4.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC18/2 8 mai 2013 Administration : rapport de situation Rapport

Plus en détail

Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral

Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral Code l orientation de Intitulé dans le Sdage 2010-2015 Intitulé dans le Sdage 2016-2021 10A Réduire significativement l eutrophisation des eaux côtières

Plus en détail

Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes

Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes Avis sur le projet de SAGE Loire en Rhône-Alpes Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Michel CHARTIER, Président de la CLE,

Plus en détail

FICHES D ANALYSE DU WEB COMMUNAL Les sites web publics calédoniens à la loupe Réalisé par Christoph Briault, étudiant EGC

FICHES D ANALYSE DU WEB COMMUNAL Les sites web publics calédoniens à la loupe Réalisé par Christoph Briault, étudiant EGC FICHES D ANALYSE DU WEB COMMUNAL Les sites web publics calédoniens à la loupe Réalisé par Christoph Briault, étudiant EGC DECEMBRE 2011 Crédit image : positionnementsite.ca 1 Communes de moins de 3000

Plus en détail

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Elodie BRELOT Directeur du GRAIE Groupe de Recherche Rhône-Alpes sur les Infrastructures

Plus en détail

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels Les informations qui suivent sont extraites des bilans établis par : la Gendarmerie Nationale, Groupement de Nouvelle-Calédonie, la Police Nationale,

Plus en détail

La directive inondation

La directive inondation La directive inondation Stratégies locales de gestion des risques d inondation Bassin Seine-Normandie 2013 Les dispositions de la directive européenne sur le risque inondation se mettent progressivement

Plus en détail

Objectif 5 S'appuyer sur le patrimoine du Roannais comme source de richesses Axe 2 Faire du Roannais le Pays de la Haute qualité de vie

Objectif 5 S'appuyer sur le patrimoine du Roannais comme source de richesses Axe 2 Faire du Roannais le Pays de la Haute qualité de vie Fiche Action DV2B0212 Entretenir et valoriser le patrimoine du Roannais Type de contrat DV Contrat de développement durable de Rhône-Alpes Contrat DV2B Roannais Objectif 5 S'appuyer sur le patrimoine du

Plus en détail

Règlement prélèvement des eaux et leur protection (RPEP) CA GROBEC11 sept. 2014 Andréanne Paris

Règlement prélèvement des eaux et leur protection (RPEP) CA GROBEC11 sept. 2014 Andréanne Paris Règlement prélèvement des eaux et leur protection (RPEP) CA GROBEC11 sept. 2014 Andréanne Paris Plan de présentation Mise en contexte (Walkerton, Mégantic) Grandes lignes du RPEP Catégories Aire de protection

Plus en détail

Comment fonctionne la CAFAT?

Comment fonctionne la CAFAT? Comment fonctionne la CAFAT? EDITION JANVIER 2015 Salariés Trav. indépendants Fonctionnaires Cotisations sur salaires Cotisations sur revenus professionnels Cotisations sur salaires Recettes d origine

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015

APPEL A PROJETS 2015 APPEL A PROJETS 2015 Conjuguer renaturation des rivières et lutte contre les inondations à l heure de la GEMAPI Elaboré en coordination et avec l'appui de la DREAL de bassin Rhône-Méditerranée et de la

Plus en détail

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS DÉPARTEMENT DE L'EURE - ARRONDISSEMENT D ÉVREUX - CANTON DE VERNON-NORD Tel : 02 32 52 22 17 Fax : 02 32 52 94 97 Email : mairie.saint-pierre.autils wanadoo.fr MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

INTERACTIONS VÉGÉTATION-ÉROSION ET GÉNIE ÉCOLOGIQUE POUR LA MAÎTRISE DE L ÉROSION EN MONTAGNE

INTERACTIONS VÉGÉTATION-ÉROSION ET GÉNIE ÉCOLOGIQUE POUR LA MAÎTRISE DE L ÉROSION EN MONTAGNE INTERACTIONS VÉGÉTATION-ÉROSION ET GÉNIE ÉCOLOGIQUE POUR LA MAÎTRISE DE L ÉROSION EN MONTAGNE Freddy REY, Frédéric BERGER Introduction Contexte : prévention et lutte contre l érosion et le risque torrentiel

Plus en détail

SAGE Argoat Trégor Goëlo

SAGE Argoat Trégor Goëlo GIP / ADT PAYS DE - Appui à la réalisation de l état des lieux et des usages - Détermination des manques et Diagnostic Commission Locale de l Eau Réunion du 9 Septembre Sommaire de la présentation SCE

Plus en détail

Lancement d une grande enquête ménage déplacements

Lancement d une grande enquête ménage déplacements Lancement d une grande enquête ménage déplacements CONTEXTE DE L ENQUETE MENAGES Une «enquête ménage déplacements» est un recueil de données qui permet de disposer d'informations précises sur les pratiques

Plus en détail

L objectif est de préserver et valoriser l agriculture tout en luttant contre les phénomènes des friches périurbaines.

L objectif est de préserver et valoriser l agriculture tout en luttant contre les phénomènes des friches périurbaines. Zone A CARACTERE DE LA ZONE Cette zone est à protéger en raison de la valeur agricole des terrains ou de la richesse du sol ou du soussol. Elle comprend les secteurs : Ac correspondant à une zone où les

Plus en détail

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau et des lacs internationaux Groupe de travail de la gestion intégrée des ressources en eau Dixième réunion Genève, 24 et 25 juin 2015 Point

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS DE CONTENU DE LA BASE DE DONNÉES TOPOGRAPHIQUE AU 1/10000 (BDTOPO NC V3)

SPÉCIFICATIONS DE CONTENU DE LA BASE DE DONNÉES TOPOGRAPHIQUE AU 1/10000 (BDTOPO NC V3) Servicetopographique Bureaudelacartographie SPÉCIFICATIONSDECONTENU DELABASEDEDONNÉESTOPOGRAPHIQUE AU1/10000 (BDTOPO NCV3) Rédactrice Datedecréation Datedemiseàjour Versiondudocument Nomdudocument Nombredepages

Plus en détail

Schéma d itinéraire de risques. Méthodologie

Schéma d itinéraire de risques. Méthodologie Schéma d itinéraire de risques Méthodologie 10/04/2014 1 INTRODUCTION Depuis le lancement des grands travaux routiers, l entretien des routes est devenu un enjeu majeur qui nécessite des bilans périodiques,

Plus en détail

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Association des Directeurs des Services Techniques Départementaux Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Frédéric EVESQUE (CETE de Lyon) Jeudi 28 mai 2009 - Centre de Congrès

Plus en détail

Le projet professionnel

Le projet professionnel Le projet professionnel SOMMAIRE - Bilan : définir ses objectifs - Où s adresser Bilan : définir ses objectifs A l heure du bilan Pour décrocher un emploi, n est pas chose facile, qui relève du hasard

Plus en détail

La menace des ruptures de digues

La menace des ruptures de digues CTC Rhône moyen 3 mai 2010 Fiabilisation des digues sur le Rhône moyen La menace des ruptures de digues Plusieurs brèches apparues dans les digues de Camargue lors des crues de 1993, 1994, 2002 et 2003

Plus en détail

Bilan premier semestre 2011

Bilan premier semestre 2011 Bilan premier semestre 211 DIMENC Mines/métallurgie - chiffres et faits marquants Numéro 1 1 Marché du nickel 1.1 - Cours et stocks En dépit d une progression de plus d un dollar en début d année, le premier

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE METHODOLOGIE D ELABORATION Reproduction interdite sans autorisation préalable Cette méthodologie d élaboration a été développée par l qui est une Association de Loi 1901 dont

Plus en détail

ANALYSE INTEGREE DE LA RESILIENCE TERRITORIALE La Clapière - Alpes-Maritimes

ANALYSE INTEGREE DE LA RESILIENCE TERRITORIALE La Clapière - Alpes-Maritimes ANALYSE INTEGREE DE LA RESILIENCE TERRITORIALE La Clapière - Alpes-Maritimes Elise TRIELLI 1 CEREMA Direction Territoriale Méditerranée www.cerema.fr SOMMAIRE Cadre de l étude Contexte du site (Aléas,

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Juin 2015 I. TERMES DE REFERENCES 1.1. Contexte et justification

Plus en détail

Charte des relations

Charte des relations Charte des relations entre Élus, membres des Conseils consultatifs de quartier et agents des services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane Bellevue, Brest-Centre 1 Europe, Lambezellec Quatre

Plus en détail

LISTE DES TABLEAUX LISTE DES CARTES LISTE DES PHOTOGRAPHIES

LISTE DES TABLEAUX LISTE DES CARTES LISTE DES PHOTOGRAPHIES LISTE DES TABLEAUX Tableau 28.1 Répartition des tribus dans la zone d étude...28-9 LISTE DES CARTES Carte 28.1 Localisation des communes de Koné, Pouembout et Voh...28-5 Carte 28.2 Délimitation des aires

Plus en détail

Installation de La Glacière

Installation de La Glacière Installation de La Glacière Villeneuve-Loubet (06) Bilan d activité 2012 SUD-EST ASSAINISSEMENT 1 Suivi environnemental Suivi des effluents et de la stabilité SUD-EST ASSAINISSEMENT I Suivi environnemental

Plus en détail

Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu

Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu Prestation de compensation du Handicap : Suivi de la montée en charge et du contenu Analyse des résultats du questionnaire mensuel Les résultats présentés ici sont issus des réponses au questionnaire envoyé

Plus en détail

Retour d'expérience sur le Plan de Prévention des Risques (PPR) mouvements de terrain du Valenciennois

Retour d'expérience sur le Plan de Prévention des Risques (PPR) mouvements de terrain du Valenciennois Retour d'expérience sur le Plan de Prévention des Risques (PPR) mouvements de terrain du Valenciennois Mise en place d opérations de réduction du risque Partie 1 : Elaboration du PPRN Mouvement de Terrain

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATION sur les risques naturels et technologiques à destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATION sur les risques naturels et technologiques à destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers PREFECTURE DU LOT DOSSIER COMMUNAL D INFORMATION sur les risques naturels et technologiques à destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers BASSIN DE RISQUE «CARENNAC A SAINT-CERE»

Plus en détail

Plan Loire Grandeur Nature

Plan Loire Grandeur Nature Plan Loire Grandeur Nature 2007/2013 Réunion des Plateformes «Patrimoine» et «Eau, espaces, espèces» éducation/sensibilisation à l environnement mercredi 09 décembre 2009 la Fédération, Élaboration du

Plus en détail

La gestion du risque de mouvements de terrain liés s aux cavités s souterraines en France

La gestion du risque de mouvements de terrain liés s aux cavités s souterraines en France La gestion du risque de mouvements de terrain liés s aux cavités s souterraines en France Québec, 8 mai 2013 Marie DEGAS Jean-Marc WATELET Direction des Risques du Sol et du sous-sol sol Plan de l exposl

Plus en détail

Rapport d activité de la Commission Locale de l Eau

Rapport d activité de la Commission Locale de l Eau SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN VERSANT DE L ARMANÇON Rapport d activité de la Commission Locale de l Eau Année 2009 Adopté en séance plénière le 25 mai 2010 Siège de la Commission

Plus en détail

52 missions d AMO pour vos projets

52 missions d AMO pour vos projets bâtiments aménagement infrastructure 52 missions d AMO pour vos projets industrie équipement Édition mai 2014 territoire Document du 26/05/2014 AVANT PROPOS L Assistant à maître d ouvrage (AMO) n a pas

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail