Carnet de route pour accompagner les manifestations dans la prévention et la gestion des déchets

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Carnet de route pour accompagner les manifestations dans la prévention et la gestion des déchets"

Transcription

1 Carnet de route pour accompagner les manifestations dans la prévention et la gestion des déchets Février 2013

2 Ce carnet de route est destiné aux collectivités à compétence déchets présentes sur le territoire girondin. Il donne les grandes lignes pour accompagner au mieux un organisateur d événement désireux de s engager dans une démarche visant à réduire la production de déchets et améliorer leur gestion sur une manifestation. Ce carnet de route n a pas vocation à être donné aux organisateurs d événements. Sommaire Au préalable : identifier un référent manifestation au sein de la collectivité 2 Etape n 1 : Prise de contact avec l événement et état des lieux de la production de déchets 3 Etape n 2 : Accompagnement à la prévention déchets 5 Etape n 3 : Préparation du dispositif de tri 11 Etape n 4 : Formation et sensibilisation des bénévoles 16 Etape n 5 : Préparation du suivi et de l évaluation du dispositif 16 Etape n 6 : Bilan de la démarche avec l organisateur 18 Conclusion 19 Annexes 20 Au préalable : Identifier un «référent manifestation» au sein de la collectivité Chaque collectivité compétente en matière de prévention et de gestion des déchets pourra identifier en son sein un «référent manifestations», qui : - sera le premier contact avec un organisateur d événements, - pourra le renseigner sur la procédure à suivre pour un partenariat, - et surtout pourra l accompagner dans une démarche de prévention et de tri des déchets sur sa manifestation, à travers plusieurs rencontres et échanges. Le «référent manifestations» pourra s appuyer sur ce carnet de route pour accompagner l organisateur. Qui peut être «Référent Manifestations» au sein de la collectivité? un chargé prévention un ambassadeur du tri un chargé de communication un chargé de mission agenda 21 / développement durable un chargé de mission déchets 2

3 Etape n 1 : Prise de contact avec l événement et état des lieux de la production de déchets Dans la majorité des cas, c est l organisateur de manifestations qui prendra contact avec la collectivité à compétence déchets du territoire concerné. Un livret «Déchets des événements en Gironde» à destination des organisateurs d évènements est mis à disposition sur demande et sur gironde.fr (rubrique Agenda 21, Agenda 21 en réseau, Manifestations responsables). Ce guide met en avant des premières pistes de réduction et de gestion des déchets d un évènement, ainsi que les contacts de toutes les collectivités à compétence déchets du département. Conseils pour la prise de contact avec un organisateur : 1. Dès le premier contact, l organisateur doit être mis en relation avec le «référent manifestations». Celui-ci pourra proposer un premier entretien afin de réaliser l état des lieux déchets de la manifestation à venir et étudier les possibilités de prévention et de tri des déchets. Il peut être conseillé à l organisateur, si ce n est pas le cas, de nommer dans son équipe un référent de la démarche de gestion des déchets, qui sera l interlocuteur principal de la collectivité. 2. Au préalable à cet entretien, le «Tableau de diagnostic déchets» peut être envoyé à l organisateur pour qu il dresse un état des lieux estimatif de la production de déchets de son événement et puisse disposer des ces premiers éléments pour l entretien. (à télécharger sur / rubrique Agenda 21, Agenda 21 en réseau, Manifestations responsables ; ou sur demande auprès du Conseil Général, coordonnées p.18). 3. Au cours de l entretien, le «référent manifestations» pourra questionner l organisateur pour étudier le contexte global de l événement. Pour cela, un exemple de grille d entretien est proposé page suivante. 4. L état des lieux déchets sera affiné et étudié conjointement par l organisateur et le référent manifestations de la collectivité concernée, afin de préparer au mieux le dispositif de gestion des déchets sur l événement. Capture d écran du «Tableau de diagnostic déchets» 3

4 Grille d entretien avec l organisateur d évènement Nom de l événement :... Nom du référent : Téléphone :... Site internet de l événement :... Date : Commune :... Lieux utilisés :. L événement existe depuis :. Fréquence :. Gratuit Payant Rayonnement : Local Régional National Type de public : Jeunes Tout public Familial Professionnels Compétiteurs Nombre de spectateurs : Nombre de bénévoles :... Typologie du site : Superficie totale du site : Salle Site en plein air Clôturé Village Autre :.... Parking : Nombre approximatif de places :... Camping : Nombre d emplacements approximatif :.. Scènes : Nombre :... Stands commerciaux (hors restauration) : Nombre :... Stands d information / animation : Nombre : Stands de restauration : Nombre : Buvettes / Bars : Nombre :.. Zone de ravitaillement (pour événement sportif) : Nombre :... Les déchets de l événement : Avez-vous déjà évalué la quantité totale de déchets produits par l événement? Oui Non Si oui, combien? En volume :.m 3 En poids :.. kg - Avez-vous déjà entrepris des actions visant à réduire la production de déchets? Oui Non Si oui, Lesquelles? Avez-vous déjà mis en place le tri des déchets sur l événement? Oui Non Si oui, pour quels déchets?... Pour quels résultats?. - Avez-vous déjà fait appel au syndicat / collectivité de votre territoire pour vous aider? Oui Non Si oui, qui était votre contact?... Pour quelle aide ou service?....

5 Etape n 2 : Accompagnement à la prévention déchets Dans le livret «Déchets des événements en Gironde» sont proposées des actions de prévention des déchets. En premier lieu, le «référent manifestations» de la collectivité à compétence déchets pourra sensibiliser l organisateur à ces actions de prévention et si possible l accompagner dans leur mise en place. Des fiches prévention sont proposées ici et présentent des actions pouvant être mises en place sur les événements : Le gobelet réutilisable consigné La vaisselle réutilisable Les grands conditionnements La tireuse à bière La limitation du gaspillage alimentaire La signalétique réutilisable La limitation de la consommation de papier 5

6 Le Gobelet réutilisable consigné Déchets évités : Le gobelet jetable, et indirectement les emballages individuels de boissons. Principe de l action : Faire consigner au public un gobelet réutilisable à conserver sur la durée de l événement. En fin d événement le verre est rendu et la consigne restituée. Mise en œuvre 1. Evaluer les quantités de gobelets nécessaires sur l événement, par rapport à la fréquentation attendue et aux quantités de boissons vendues l année précédente Utiliser le dispositif de prêt de gobelets du Conseil général de Gironde (contacter la Mission Agenda 21) - Ou Identifier un prestataire fournisseur de gobelets qui propose la location ou la vente de gobelets réutilisables et demander un devis. 3. Organiser la distribution des gobelets et les cautions : Scénario 1 : Des stands indépendants des bars gèrent les gobelets, ils sont tenus par plusieurs personnes qui distribuent les gobelets et les retours de cautions. Scénario 2 : La gestion des gobelets se fait sur une partie du bar. Cette partie du bar «spécial caution gobelet» est gérée par 1 ou plusieurs personnes. Scénario 3 : La gestion des gobelets fait partie intégrante du bar. Si le client se présente sans gobelet, la consommation est majorée d un euro, que le client récupère en rendant son gobelet. On peut prévoir des stands «banque à gobelet» (tenus par 1 ou 2 personnes) uniquement pour les retours de cautions. 4. Acheter les boissons en grand conditionnement et servez les boissons dans les gobelets réutilisables. A savoir - Gobelets d avance : Il peut être important que le bar ait des gobelets en stock dits «gobelets d avance», pour des raisons d hygiène (un groupe se présente au bar, commande 5 bières, comment savoir à qui est le verre?) et d efficacité (avec les gobelets d avance, le serveur ne sera pas obligé de resservir le client dans le même verre et pourra utiliser des gobelets déjà préparés). - Communication / Sensibilisation : Afin que le public comprenne correctement le système du gobelet consigné, il est nécessaire de mettre en place des panneaux explicatifs de la démarche (les prestataires peuvent en fournir). - Lavage : Prévoir un moyen de nettoyer les gobelets régulièrement : voir avec votre fournisseur pour le prêt ou la location de machines à laver spéciales, si possible économes en énergie et en eau. Ces machines devront être placées sur les lieux de distribution des gobelets. Certains prestataires proposent de récupérer les gobelets sales et de se charger du lavage. - Fond de caisse : Prévoir un fond de caisse et de la monnaie pour pouvoir rendre les consignes au retour de gobelets (pièces de 1 notamment). Gain environnemental 1000 boissons vendues en gobelets réutilisables = 7 kg de déchets évités 6

7 Déchets évités : La vaisselle jetable. La vaisselle réutilisable Principe de l action : utiliser de la vaisselle réutilisable (assiettes, couverts, verres, tasses ) en prêt ou en consigne lors des repas servis à table. Mise en œuvre 1. Proposer des repas ne nécessitant pas de vaisselle (ex. sandwichs). 2. Evaluer les quantités de vaisselle nécessaires sur l événement, par rapport à la fréquentation attendue et au nombre de repas. Lister également le type de vaisselle nécessaire : assiettes, couverts, tasses, bols, saladiers, plats 3. Identifier un fournisseur de vaisselle qui propose la location ou la vente de vaisselle réutilisable et demander un devis. Ou chercher à proximité si une structure locale est équipée et peut vous proposer le prêt de sa vaisselle (ex. comités de fêtes, cantines scolaires, ressourceries ) 4. Prévoir le lavage et le stockage de la vaisselle. 5. Etudier la possibilité de consigner la vaisselle : même technique que pour les gobelets. 6. Proposer au public d amener sa propre vaisselle réutilisable si le contexte de l événement s y prête. A savoir - Matériaux : préférer de la vaisselle en plastique rigide, pour limiter la casse et faciliter le transport (plus légère). - Sécurité : dans certains contextes, par mesure de sécurité, les couverts réutilisables sont à proscrire sur l événement. Favoriser alors des menus ne nécessitant pas de vaisselle pour éviter d avoir à utiliser de la vaisselle jetable. - Communication / Sensibilisation : Afin que le public comprenne correctement le système mis en place, il est nécessaire de proposer des panneaux explicatifs de la démarche. - Lavage : Prévoir un moyen de nettoyer la vaisselle en fin d événement ou au fur et à mesure : voir avec votre fournisseur pour le prêt ou la location de machines à laver spéciales, si possible économes en énergie et en eau. Certains prestataires proposent de récupérer la vaisselle sale. Vous pouvez également proposer un lavage de la vaisselle participatif, effectué par le public : attention néanmoins aux normes d hygiène. - Produits de lavage : fabriquez vous-même vos produits de lavage (liquide vaisselle) avec des ingrédients naturels et dans des contenants réutilisés. - Fond de caisse : Prévoir un fond de caisse et de la monnaie si vous mettez en place une consigne - En cas d invitation au public d amener sa propre vaisselle, bien insister sur la vaisselle réutilisable, pour éviter que des personnes amènent leur propre vaisselle jetable. Gain environnemental 1000 repas servis dans des assiettes réutilisables = 19 kg de déchets évités 7

8 Déchets évités : les emballages et contenants Les conditionnements Principe de l action : limiter la quantité d emballages en favorisant les grands conditionnements (plus le conditionnement est grand, moins il nécessite d emballages et moins il génère de déchets) et en limitant le suremballage. Mise en œuvre 1. Former / sensibiliser le(s) responsable(s) des achats, afin de l inciter à faire les bons choix. 2. Pour les boissons, étudier la possibilité d utiliser le gobelet réutilisable consigné, qui permettra d acheter les boissons en grand conditionnement grâce au service au verre. 3. Pour chaque produit acheté (nourriture et boissons notamment), faire le choix de produits en grands conditionnements : Ex. : boissons en grandes bouteilles plutôt qu en canettes ou autre conditionnement individuel ; viande en caissettes de plusieurs kilos au lieu de petits sachets ; fruits et légumes en conserve de grande capacité 5 kg 4. Favoriser les produits en vrac ou à la découpe. 5. Favoriser l utilisation de l eau du robinet plutôt que des bouteilles d eau minérale. 6. Favoriser les emballages réutilisables et rechargeables : ex. pour les produits d entretien, recharge des cartouches d imprimantes 7. Eviter les produits suremballés : ex. carton recouvert d un film plastique. 8. Privilégier les emballages recyclables pour pouvoir recycler le maximum de déchets : carton, grandes bouteilles ou bidons en plastique recyclable, en verre, boites de conserve Zoom : la tireuse à bière En achetant la bière auprès de brasseurs (si possible artisanaux, locaux et/ou bio) ceux-ci fourniront en général la tireuse et des fûts réutilisables. Il est également possible d emprunter une tireuse à une association ou un comité des fêtes local. A prévoir : une alimentation électrique pour la tireuse ; la reprise par le fournisseur des fûts non entamés ; un service au verre réutilisable consigné. A savoir - Coût : les produits achetés en grands conditionnement sont moins chers à l achat : ex. prix au litre de cola en bouteille de 2L : 0,90 contre 1,50 en canettes de 33 cl - Gestion des déchets : favoriser l achat des boissons en grandes bouteilles et leur vente au verre réutilisable permet de limiter les déchets côté public, de faciliter le tri des déchets par les bénévoles et le public, et de conserver un site propre. Gain environnemental - Réduction des déchets de 40 % grâce à l utilisation de grandes bouteilles, exemple : 150 litres de soda en bouteilles de 1,5 L = 4 kg de déchets 150 litres de soda en canettes de 33 cl = 6,8 kg de déchets - Réduction des déchets par l utilisation d une tireuse et de fûts réutilisables : pour 1000 bières vendues, 14kg de déchets évités par rapport à la vente en canettes 33 cl et 200kg en bouteilles en verre 25 cl. 8

9 La signalétique réutilisable Déchets évités : papier, carton, bâches plastiques Principe de l action : limiter la production de déchets grâce à une signalétique réutilisable d année en année. Mise en œuvre 1. Lister les besoins en signalétique (signalisation, programme, présentation de l événement ) et identifier celle qui est identique d année en année en terme de contenu. 2. Choisir une charte graphique pour plusieurs années. 3. Eviter les inscriptions qui pourraient être obsolètes d une année sur l autre : pas de millésime si le contenu est valable tous les ans. 4. Concevoir la signalétique sur des supports durables dans le temps (bois, métal, banderoles PVC ) et si possible récupérés ou recyclés. Eviter le papier et le carton qui ne pourront être utilisés d une année sur l autre. 5. En cas de fabrication d une signalétique durable chez un professionnel, opter pour une signalétique éco-conçue. 6. Pour les banderoles ou kakémonos, favoriser des lettres détachables autocollantes pour modifier les dates et lieux de l événement. A savoir - Charte graphique : réflexion à mener bien en amont de l événement - Exemples de matériaux à récupérer pour la signalétique : vielles banderoles, panneaux de bois, anciennes affiches non distribuées, intercalaires de palettes, tissus - Prévoir du temps de fabrication / bricolage pour créer la signalétique réutilisable. - Préférer des peintures naturelles ou éco-labellisées en cas de d autocréation de la signalétique. - Budget à prévoir pour l achat de banderoles, kakémonos ou autres supports réutilisables chez un professionnel. 9

10 La limitation du tirage papier Déchets évités : le papier Principe de l action : limiter la consommation et le gaspillage de papier en évaluant bien ses besoins et en optimisant sa diffusion. Mise en œuvre Conception et impression des documents : 1. Privilégier les impressions recto-verso. 2. Réutiliser le papier brouillon. 3. Pour les outils de communication envoyés par voie électronique, optimiser le format des documents pour faciliter la lecture à l écran et éviter ainsi l impression suite à la réception du document. Il est également possible de créer une version imprimable du document, spécifiquement créée pour limiter la consommation de papier et d encre. 4. Conception du document : éviter l insertion de pages quasi vides, réduire la taille des marges, optimiser la taille des interlignes, choix d un format standard (A5, A4, A3 ) pour limiter les chutes de papier chez l imprimeur 5. Diminuer le grammage du papier quand cela est possible. 6. Mutualiser un flyer avec un autre événement sur la même période (une face pour chacun) permet de diviser par deux la quantité de papier nécessaire. 7. Privilégier les moyens de communication existants : presse locale, journal de la ville, internet Conception et impression des documents : 1. Bien évaluer les besoins et le nombre de tirages : liste de diffusion à jour, étude des «restes» de l année précédente, calcul de la quantité de papier que devrait consommer l événement (en moyenne un événement consomme 60 gr de papier par personne) 2. Mettre en place un suivi de la diffusion : demander à chaque point de distribution de conserver ou évaluer les documents non diffusés, passage après l événement pour récupérer ces «restes», remise à plat des modes et lieux de diffusion si besoin. A savoir - Evaluation des quantités de papier consommées : utiliser le Tableur d analyse des données environnementales disponible sur rubrique Agenda 21 / Agenda 21 en réseau / manifestations responsables. - Gestion des déchets : mettre en place un bac de récupération du papier brouillon à côté de l imprimante ou du copieur ; prévoir des bacs de tri pour le papier et une collecte spécifique. - Plus d infos : Guide de l éco-communication, ADEME Gain environnemental - Pour 1000 flyers format A5, passer d un grammage de 120 gr à 80 gr permet d économiser 1,3 kg de papier, soit une réduction d un tiers. 10

11 Etape n 3 : Préparation du dispositif de tri Suite à l étude de la production de déchets sur l événement et à la rencontre avec l organisateur, le référent déchets pourra accompagner ce dernier dans la préparation du dispositif de tri, en tenant compte : - du contexte de l événement : taille, quantité de déchets produits, moyens humains et techniques - des besoins de l organisateur en terme logistique, - des moyens humains et matériels pouvant être mis à disposition par la collectivité. Voici quelques conseils et retours d expériences de la mise en place de dispositifs de tri. 1. CONCEPTION DES D S POINTS-TRI TRI Le «référent manifestations» pourra faire part du matériel que le syndicat ou la collectivité peut mettre à disposition ainsi que des modalités existantes : convention, coût, livraison, collecte De nombreuses solutions sont envisageables pour réaliser un point tri, selon le temps et les moyens humains et logistiques disponibles Voici quelques exemples : Points tri avec du matériel prêté/loué par la collectivité : Saveurs gourmandes 2012 Prêt de bacs alvéolés par l USSGETOM avec oriflamme pour signalisation du totem Reggae Sun Ska 2008 Prêt de bacs par le SMICOTOM avec signalétique réalisée par le festival Points tri avec un code couleur spécifique au type de déchets : Reggae Sun Ska 2009 Vert = verre ; Jaune = recyclable ; Rouge = tout venant Bacs colorés en fixant des sacs poubelle de couleur Ouvre la voix 2008 Vert = verre ; Jaune = recyclable ; Marron = compostable Noir = tout venant ; emploi de sacs poubelle de couleur 11

12 Points tri avec animations : Odyssées d Ambes 2010 Une équipe bénévole chargée de guider le public et d entretenir le dispositif de tri Assises Nationales Sports de Nature de la Fédération Française Handisport - Ardèche Association Les Connexions engagée pour animer et encadrer le dispositif de tri Point tri avec conception artistique Point tri avec matériel de récupération Fleurs recycleuses : «Pôle d'attraction à la fois esthétique, ludique et pédagogique pour parler du tri» Festival de Hove (Norvège) Point tri fabriqué avec d anciens fûts d huile récupérés Points tri avec des colonnes d apport volontaire : Soirée inaugurale SNDT33, Langon Colonnes d apport volontaires amenées sur site par la collectivité 12

13 2. SIGNALETIQUE Le choix est multiple, la signalétique doit être visible, simple et claire, par exemple : o un panneau indicatif au-dessus du point-tri en privilégiant des visuels simples et imagés o des fiches explicatives détaillées collées sur chaque bac o des exemples de déchets fixés sur les poubelles o adaptée au type de déchets de l évènement o adaptée à l évènement et au type de public Tout doit être fait pour que l utilisateur identifie facilement et rapidement dans quelle poubelle il doit mettre son déchet. Certaines collectivités disposent déjà de signalétique pour la mise à disposition des organisateurs d évènements : Signalétique CUB pour les bacs recyclables Signalétique USSGETOM du Kit manifestations Si ce n est pas le cas, voici quelques exemples de signalétique de points tri si vous souhaitez en créer : Signalétique réalisée pour «3 jours sous l arbre» par la commune de Bruges, organisateur de la manifestation Signalétique réalisée pour «Ouvre la voix» par la Rock School Barbey, l organisateur 13

14 Signalétique fournie avec les totems de tri prêtés aux organisateurs par CdC de l estuaire Signalétique réalisée par les Toqués de la dalle, organisateurs de la Course couler nature 3. IMPLANTATION DU TRI Il est nécessaire d étudier quelle sera la meilleure répartition des points tri en fonction des lieux (quantités, types de déchets ) : exemple : 1 point tri pour chaque stand de restauration, entrées/sorties, parkings/camping, animations Exemple: plan d implantation du matériel sur le site du Reggae Sun Ska. Estimer le nombre de points-tri en fonction : o De la production de déchets, o De la superficie du site, o Des moyens humains o Des moyens logistiques. 14

15 4. LES MOYENS HUMAINS ET GESTION DU DISPOSITIF Evaluer les moyens humains nécessaires : Dans un premier temps, l organisateur aura intérêt à nommer un responsable de la démarche responsable, et si nécessaire, un responsable de la gestion des déchets. Des responsables pourront également être identifiés dans chaque équipe. Sur les petits événements : - Les équipes de bénévoles (restauration, buvette ) peuvent gérer leurs déchets sans avoir besoin d une équipe spécifique. - Les bénévoles devront être formés à la prévention, au tri, et connaître parfaitement le dispositif mis en place sur leur poste. - En complément, sur la zone accueillant le public, une équipe spécifique déchets peut être mise en place, composée d un nombre suffisant de bénévoles en fonction de la taille du site et du nombre de personnes (exemple : 5 bénévoles minimum sur une soirée concert à 1000 personnes sur un site de 1,5 ha). Sur de gros événements : - Les équipes peuvent également gérer leurs déchets elles-mêmes. - Une équipe spécifique peut être nécessaire en complément, souvent chargée de la collecte des déchets de la zone, déchets déjà triés par l équipe du poste concerné. - Une ou plusieurs équipes peuvent être chargées de la gestion des déchets de la zone accueillant du public (vérification du tri, collecte, nettoyage ). Si le site est grand, il sera utile de le découper en zones, avec une équipe spécifique par zone, et si besoin équipée de matériel de collecte et de véhicules. (exemple : une équipe totale de 150 bénévoles minimum pour un festival à personnes sur un site de 30 ha). - En appui, l organisateur peut également faire appel à des associations spécialisées dans la gestion des déchets sur les événements et leur demander une prestation payante. Former les intervenants au tri des déchets (ex : réunion de préparation durant le montage, encadrement pendant l événement). Voir étape n 4 Effectuer des tournées régulières pour entretenir les points tri, ainsi que pour vérifier si nécessaire la qualité du tri. Evacuer les déchets vers les zones de stockage (zone réservée au stockage des déchets, avec des réceptacles adaptés (bennes, bacs, caissons ) en général disposée dans le site mais avec un accès interdit au public) et réaliser le suivi de la production de déchets. Prévoir des animations pour expliquer le tri au public de manière ludique. Une équipe de bénévoles peut être prévue pour cela. Lorsque que le tri des déchets est animé, nous notons une amélioration significative de sa qualité. 15

16 Etape n 4 : Formation / sensibilisation des bénévoles La collectivité pourra proposer à l organisateur de former et/ou sensibiliser les bénévoles de l événement à la gestion des déchets. Ces séances de sensibilisation sont à prévoir en amont de l événement, et si possible une fois que le dispositif a été établi. Une co-organisation organisateur/collectivité est à privilégier. Les objectifs de cette sensibilisation sont multiples : - sensibiliser les responsables des achats à la prévention des déchets (peut être réalisée de manière dissociée, en amont des achats, avec les responsables concernés) - présenter le dispositif de tri qui sera mis en place sur l événement et expliquer son fonctionnement et le rôle de chacun - sensibiliser les bénévoles à l acte de tri pour qu ils évitent les erreurs et puissent sensibiliser à leur tour le public - responsabiliser chaque bénévole pour une démarche collective. Etape n 5 : Préparer le suivi et l évaluation du dispositif 1. SUIVI DE LA PRODUCTION ON DE DECHETS SUR L EVENEMENT Pour assurer un suivi correct du tri et de la production de déchets, il peut être proposé à l organisateur de remplir les tableaux suivants selon la méthode et la fréquence de collecte. Exemples de 2 méthodes de suivi : Suivi par jour : on note la production de déchets chaque jour au fur et à mesure ; soit le poids des déchets si l on est en mesure de les peser (ou si la collectivité effectue une pesée), soit le volume des déchets en fonction du taux de remplissage des bacs ou du nombre de sacs poubelle : Types de déchets RECYCLABLES COMPOSTABLES VERRE ORDURES MENAGERES Couleur bacs/sacs Jour 1 Jour 2 Jour 3 Volume Poids Volume Poids Volume Poids TOTAL / JOURS 16

17 Equivalences poids / volume : - Recyclable : 1 m 3 = 140 kg - Verre : 1 m 3 = 350 kg - Compostables : Restes alimentaires 1 m 3 = 300 kg ; sciure de toilettes sèches 1 m 3 = 500 kg - Ordures ménagères : 1 m 3 = 200 kg Suivi par poste : le principe est le même, mais la production de déchets est quantifiée par poste. Le suivi peut être retranscrit dans le tableau suivant : Types de déchets RECYCLABLES COMPOSTABLES VERRE OM Couleur bacs/sacs Buvette Restauration Espace animation Volume Poids Volume Poids Volume Poids TOTAL / JOURS Adapter ces tableaux à la manifestation, selon le nombre de jours, le mode de tri, le site 2. EVALUATION DE LA PRODUCTION DE DECHETS ET DE LA QUALITE DU TRI Pour que l organisateur évalue sa production de déchets et la qualité du tri, celui-ci peut inscrire les résultats dans le tableau suivant. Comme dit précédemment, il est important de bien inciter l organisateur à nommer, en amont de l événement, un responsable de la collecte de ces données, en lui indiquant quand, où et comment les collecter. Les données, comme précédemment, sont collectées en volume ou en poids : Types de Déchets Volume Pourcentage Poids Pourcentage RECYCLABLES COMPOSTABLES VERRE OM Quantité TOTALE de déchets TAUX DE REFUS* 100 % 100 % TAUX DE VALORISATION** *TAUX DE REFUS : proportion de déchets refusés par la filière de collecte dans les déchets recyclables (par exemple : assiettes en plastique jetables dans le bac recyclable ). **TAUX DE VALORISATION : quantité finale de déchets valorisés (= RECYCLABLES + COMPOSTABLES + VERRE TAUX DE REFUS). 17

18 Un autre outil peut être proposé à l organisateur pour faire cette évaluation : Le tableur d analyse des données environnementales (à télécharger sur / rubrique Agenda 21, Agenda 21 en réseau, Manifestations responsables). Créé par le Collectif des festivals engagés pour le développement durable et solidaire en Bretagne Etape n 6 : Bilan de la démarche avec l organisateur Après l événement, un bilan peut être réalisé avec l organisateur pour étudier la réussite du dispositif mis en place. Pour ce faire, une réunion bilan peut être proposée afin : - d analyser les résultats de la production de déchets, et voir si la production a diminué par rapport à l année précédente, - étudier la qualité du tri des déchets, - évoquer le partenariat entre la collectivité et l organisateur pour la prochaine manifestation - rechercher les pistes d amélioration. - Sensibiliser aux actions de prévention S il n est pas possible d organiser cette réunion bilan, un questionnaire peut être envoyé à l organisateur pour obtenir les informations nécessaires et l inciter à formaliser ce bilan. Exemple de bilan en annexe 18

19 Conclusion Le Conseil Général de Gironde, en partenariat avec l ADEME Aquitaine, a initié depuis 2008 un dispositif d accompagnement et de développement des manifestations responsables en Gironde. Ce carnet de route vient donc compléter le kit d outils déjà existants pour aider les différents acteurs à mener ou accompagner des démarches responsables sur les événements de Gironde. Il est issu du travail collectif engagé avec la participation des collectivités compétentes en matière de prévention et de gestion des déchets en Gironde : CdC Paroupian, COBAS, CUB, SEMOCTOM, SMICVAL, USSGETOM. Il donnera les principales pistes de travail et d accompagnement pour que les organisateurs d événements girondins produisent moins de déchets et les valorisent mieux. En complément, les collectivités pourront s appuyer sur les autres outils du kit départemental. Un kit d outils disponible sur Rubrique Agenda 21 Agenda 21 en réseau Manifestations responsables De nombreux outils destinés aux organisateurs girondins (et d ailleurs) qui souhaitent se lancer et intégrer le développement durable dans l organisation de leur manifestation : Guide des manifestations responsables Guide d aide à l organisation de manifestations dans et à proximité de milieux naturels Recueil d expériences de manifestations engagées Kit d affiches personnalisables (12 thèmes : déchets, gobelets, alimentation ) 6 films thématiques pour sensibiliser aux manifestations responsables, avec témoignages d organisateurs girondins. Un tableur d analyse des données environnementales, pour mesurer l impact de vos actions. Un outil de diagnostic déchets pour les organisateurs Contacts : Conseil Général de Gironde - Service Environnement et Ecocitoyenneté Hélène CHENAIS Conseil Général de Gironde Mission Agenda 21 Gwenaëlle TUDAL ADEME Aquitaine Sylvain KRUMMENACHER Association Meduli Nature Axel CREPEY 19

20 Annexe n 1 20

21 21

22 22

23 Annexe n 2 Fiche Bilan Déchets Nom de l événement :... Nom du référent : Téléphone :. Site internet de l événement :... Date : Commune :.. Nombre de spectateurs : Nombre de bénévoles :.. Les déchets de l événement : - Avez-vous évalué la quantité totale de déchets produits par l événement? Oui Non Si oui, combien? En volume :.m3 En poids :.. kg Poids de déchets par personne (public + bénévoles + autres) :. kg / personne - Avez-vous mis en place des actions visant à réduire la production de déchets? Oui Non Si oui, Lesquelles?... Et avez-vous évalué la quantité de déchets évités? Oui Non Combien?... - Avez-vous déjà mis en place le tri des déchets sur l événement? Oui Non Si oui, rapide descriptif : Pour quels résultats?... - L accompagnement / les conseils du syndicat vous ont-ils été utiles? Oui Non Pourquoi? Referez-vous appel au syndicat pour la prochaine édition? Oui Non - Quelles pistes d amélioration avez-vous déjà identifiées?

en Gironde Je produis moins Je valorise plus Je trie mieux

en Gironde Je produis moins Je valorise plus Je trie mieux Déchets des événements en Gironde Je produis moins Je trie mieux Je valorise plus Livret pratique pour mieux gérer les déchets de son événement Les étapes à suivre Les coordonnées des référents déchets

Plus en détail

Guide éco-événements. Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations. www.sirtom-region-brive.

Guide éco-événements. Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations. www.sirtom-region-brive. Guide éco-événements Le sirtom vous accompagne pour une meilleure gestion des déchets sur vos manifestations SIRTOM DE LA REGION DE BRIVE Tél. 05 55 17 65 10 Fax 05 55 17 65 19 sirtom@ sirtom-brive.fr

Plus en détail

Mieux gérer les déchets lors de vos manifestations

Mieux gérer les déchets lors de vos manifestations Mieux gérer les déchets lors de vos manifestations Contact ambassadrice du tri : Elorri Larçabal 06.45.48.88.18 elorri.larcabal@biltagarbi.fr P arce que de nombreux évènements sont organisés sur votre

Plus en détail

Règlement de mise à disposition des gobelets réutilisables

Règlement de mise à disposition des gobelets réutilisables Règlement de mise à disposition des gobelets réutilisables Table des matières 1. Objet... 1 2. Bénéficiaires... 2 3. Fonctionnement... 2 1.1 Recueil des demandes... 2 1.2 Engagement des 2 parties... 2

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

des activités du tertiaire

des activités du tertiaire GUIDE de gestion des déchets des activités du tertiaire PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS : une stratégie triplement rentable Tout déchet a un coût direct (manutention, enlèvement ) et indirect (production,

Plus en détail

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement Manifestations sportives dans les espaces naturels Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement La FRAPNA travaille depuis plusieurs années avec les organisateurs de manifestations

Plus en détail

Table des matières. Introduction 3. Qu est-ce qu un événement écoresponsable? 4. Gestion des matières résiduelles 6

Table des matières. Introduction 3. Qu est-ce qu un événement écoresponsable? 4. Gestion des matières résiduelles 6 Table des matières Introduction 3 Qu est-ce qu un événement écoresponsable? 4 Gestion des matières résiduelles 6 Astuces pour bien gérer les matières résiduelles 7 Transport 8 Alimentation et vaisselle

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Nettoyage Cette fiche concerne les activités de nettoyage industriel, de nettoyage de bureau et le lavage des vitres. L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de nettoyage

Plus en détail

Événements équestres et développement durable. Guide CNTE FFE d aide à l organisation

Événements équestres et développement durable. Guide CNTE FFE d aide à l organisation Événements équestres et développement durable Guide CNTE FFE d aide à l organisation 2 Sommaire Préambule 3 Le site et l environnement 4 Les déplacements 5 Le secrétariat 6 L accueil et la sensibilisation

Plus en détail

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Il n y a pas de petits gestes, si nous sommes 125 000 à les faire! PRÉAMBULE "La prévention de la production de déchets est l

Plus en détail

et Valorisation des déchets

et Valorisation des déchets Animations Prévention et Valorisation des déchets Année scolaire 2015 2016 Nos enjeux liés à la réduction des déchets La réduction des déchets représente aujourd hui un véritable enjeu environnemental

Plus en détail

Description de la préparation et de la mise en œuvre de l intervention

Description de la préparation et de la mise en œuvre de l intervention Fiche-intervention «prévention du gaspillage alimentaire» Accompagnement d un EHPAD dans son projet de réduction du gaspillage alimentaire Organismes rédacteur de la fiche intervention CREPAQ 3, rue TAUZIA,

Plus en détail

L UTILISATION DE GOBELETS RÉUTILISABLES

L UTILISATION DE GOBELETS RÉUTILISABLES Mode d emploi L UTILISATION DE GOBELETS RÉUTILISABLES Ordre du jour : CONTEXTE / OBJECTIFS > Le programme local de prévention > 2010 : lancement du programme local de prévention des déchets par le SMETOM

Plus en détail

Guide des professionnels pour la réduction et le tri des déchets

Guide des professionnels pour la réduction et le tri des déchets Guide des professionnels pour la réduction et le tri des déchets Commerçants, artisans de Tarentaise, Comment bien gérer vos déchets? Syndicat de traitement des déchets SOMMAIRE Qui gère la collecte et

Plus en détail

COMMENT ORGANISER UN EVENEMENT

COMMENT ORGANISER UN EVENEMENT COMMENT ORGANISER UN EVENEMENT Evènementiel Nicolas ASTRUC nicolas.astruc@basketly.com Organiser une manifestation nécessite une mise en place méthodique. Plusieurs points sont à respecter scrupuleusement

Plus en détail

ETT Noms : Sensibilisation au développement durable à travers le logiciel éducatif LER2050

ETT Noms : Sensibilisation au développement durable à travers le logiciel éducatif LER2050 ETT Noms : Sensibilisation au développement durable à travers le logiciel éducatif LER2050 1. Mise en situation Vous êtes mis dans la situation virtuelle suivante à travers le logiciel pédagogique (un

Plus en détail

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables

Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables Zone E 1 MANSPACH Les consignes de tri et les dates de collectes de vos produits résiduels et recyclables WOLFERSDORF «Mieux tu achètes, mieux tu compostes, plus tu tries moins tu paies!» Communauté de

Plus en détail

Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles aura recours aux poubelles à puce à partir du 7 janvier 2014.

Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles aura recours aux poubelles à puce à partir du 7 janvier 2014. Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles aura recours aux poubelles à puce à partir du 7 janvier 2014. Pourquoi? Savez-vous qu en moyenne chaque citoyen de la zone ICDI produit

Plus en détail

Miniguide de l organisateur d événement écoresponsable. Notre avenir à tous!

Miniguide de l organisateur d événement écoresponsable. Notre avenir à tous! Miniguide de l organisateur d événement écoresponsable Notre avenir à tous! D ans le cadre de sa démarche en matière de développement durable, la Ville de Saguenay met à la disposition des organisateurs

Plus en détail

Projet de développement durable 2015-2019. Lundi 23 novembre 2015

Projet de développement durable 2015-2019. Lundi 23 novembre 2015 Projet de développement durable 2015-2019 Lundi 23 novembre 2015 Organisation de la démarche développement durable au CHU Organisation de la démarche Le CHU de Clermont-Ferrand s est formellement engagé

Plus en détail

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom).

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). *Service = centre d exploitation ou subdivision Nom de la personne ayant répondu au questionnaire Adresse mail Téléphone Consultez vous régulièrement

Plus en détail

guide du tri 2009 - Beaune et pays beaunois

guide du tri 2009 - Beaune et pays beaunois guide du tri 2009 - Beaune et pays beaunois Je mets dans le bac jaune en vrac ou dans le sac jaune Collecte en porte à porte une fois par semaine Bouteilles et flacons en plastique Bac jaune Cartons, cartonnettes

Plus en détail

sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre

sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre sommaire 4 Notre service 5 Les différents modes de collecte 7 Collecte des ordures ménagères 8 Emballages et journaux, magazines 9 Verre 10 Pour vos autres déchets : la déchèterie 11 Réduisons nos déchets

Plus en détail

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE En France, plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE A L USAGE DES ORGANISATEURS D EVÈNEMENTS

GUIDE DES BONNES PRATIQUES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE A L USAGE DES ORGANISATEURS D EVÈNEMENTS PALAIS DES CONGRES Port Santa Lucia - 83 700 SAINT-RAPHAEL 04.94.19.84.19-04.94.95.83.18 www.saint-raphael-congres.com Le Palais des Congrès de Saint-Raphaël, certifié «Qualicongrès» depuis 2005 pour la

Plus en détail

GUIDE. PRATIQUE DU Trier, c est ma nature!

GUIDE. PRATIQUE DU Trier, c est ma nature! GUIDE PRATIQUE DU Trier, c est ma nature! Réduisons nos déchets! Chacun d entre nous jette en moyenne 390 kg de déchets par an dans les poubelles et containers de tri auxquels s ajoutent les 200 kg qui

Plus en détail

47 NAUTIK, VANNES AGGLO RENFORCE SON OFFRE EN MATIERE DE NAUTISME

47 NAUTIK, VANNES AGGLO RENFORCE SON OFFRE EN MATIERE DE NAUTISME ACTUALITÉS VANNES AGGLO JUIN 2014 NOUVEAU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Les 63 conseillers communautaires ont reconduit Pierre Le Bodo dans sa fonction de président de Vannes agglo pour un second mandat. Le 24

Plus en détail

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE 1. Préserver les ressources Déchets Réduire la production de déchets Utiliser de la vaisselle réutilisable (gobelets, assiettes, couverts) Consigner le PET (ex. demander

Plus en détail

Fiche «TRIER / VALORISER»

Fiche «TRIER / VALORISER» Fiche «TRIER / VALORISER» Papier / journaux : Mettre en place le tri du papier dans les bureaux, à l accueil, près du photocopieur, en installant des bacs dédiés (bac plastique, carton de ramettes ). Intégrer

Plus en détail

Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association

Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association Comment réduire les déchets d'activité? 22 novembre 2013 LA RÉGLEMENTATION Article L.541-2-1-I du Code de l Environnement : Outre les mesures

Plus en détail

Simplifiez et suivez la gestion de vos déchets LE PACK CLE EN MAIN. www.greenwishes.fr - 01.83.62.05.53 - contact@greenwishes.fr

Simplifiez et suivez la gestion de vos déchets LE PACK CLE EN MAIN. www.greenwishes.fr - 01.83.62.05.53 - contact@greenwishes.fr Simplifiez et suivez la gestion de vos déchets LE PACK CLE EN MAIN www.greenwishes.fr - 01.83.62.05.53 - contact@greenwishes.fr Greenwishes collecte et recycle les déchets de bureau Qui sommes-nous? Start

Plus en détail

Guide. unequestion. Vous avez. sur la collecte et le traitement des déchets ménagers? la Communauté de Communes du Pays d'erstein

Guide. unequestion. Vous avez. sur la collecte et le traitement des déchets ménagers? la Communauté de Communes du Pays d'erstein N hésitez pas à contacter Vous avez unequestion sur la collecte et le traitement des déchets ménagers? la Communauté de Communes du Pays d'erstein par téléphone au 03 88 64 66 58 de 8h à 12h et de 14h

Plus en détail

Guide vert et politique de commandite pour les événements de la MRC de La Vallée-de-l Or

Guide vert et politique de commandite pour les événements de la MRC de La Vallée-de-l Or Guide vert et politique de commandite pour les événements de la MRC de La Vallée-de-l Or Présentation La MRC de La Vallée-de-l Or VERT, un mode de vie! Créée en 1981, la Municipalité Régionale de Comté

Plus en détail

La Commune de Pont-à-Celles a recours aux poubelles à puce depuis le mois de janvier 2014.

La Commune de Pont-à-Celles a recours aux poubelles à puce depuis le mois de janvier 2014. Ensemble, gérons mieux nos déchets : La Commune de Pont-à-Celles a recours aux poubelles à puce depuis le mois de janvier 2014. Pourquoi? Savez-vous qu en moyenne chaque citoyen de la zone ICDI produit

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE SERVICES VILLE D AMIENS POLE COMMUNICATION COMMUNICATION EXTERNE Hôtel de Ville BP 2720 80027 AMIENS CEDEX 1 CONCEPTION ET FABRICATION DU MAGAZINE VILLE D AMIENS LOT N 2 «IMPRESSION

Plus en détail

Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE!

Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! Marie-Ève Chaume Responsable du dossier des Matières résiduelles Conseil régional de l environnement de Montréal mechaume@cremtl.qc.ca 514-842-2890 poste 224

Plus en détail

Accompagner et former au compostage

Accompagner et former au compostage déchets 2015 ACTION N 1 Accompagner et former au compostage Sous-objectif: Diminuer les ordures méangères 103 20 La caractérisation de janvier 2015 a démontré que les Omr contiennent 34% de matières organiques.

Plus en détail

ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES

ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Commune de ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Le maire de la commune de.. Vu les directives européennes Vu la loi n 75-633 du 15 juillet 1975 Vu le code général des collectivités

Plus en détail

Que doit-il savoir-faire? Prospecter Conseiller le client et vendre des prestations traiteur réception. Préparer la prestation

Que doit-il savoir-faire? Prospecter Conseiller le client et vendre des prestations traiteur réception. Préparer la prestation FICHE MÉTIER TECHNICO- COMMERCIAL «TRAITEUR DE RÉCEPTION» Il propose et vend des prestations traiteur réception en fonction de la demande des clients. Il prépare et organise la prestation (réception, évènements).

Plus en détail

et d économies d énergies

et d économies d énergies Réduire l empreinte déchet et réaliser des économies et d économies d énergies La mise en place d un management environnemental La gestion des déchets est l une des composantes majeures des enjeux environnementaux.

Plus en détail

«Fêtes réussies sans déchets»

«Fêtes réussies sans déchets» Les Rendez Vous Fêtes réussies sans déchets du Développement Durable à Houdemont Le Guide «Fêtes réussies sans déchets» Protéger la planète Nos modes de vie ont une incidence forte sur la quantité de déchets

Plus en détail

ARTICLE2 : DÉFINITION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILABLES

ARTICLE2 : DÉFINITION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILABLES RÈGLEMENT DU SERVICE DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES DECHETS 1 ARTICLE 1 : PRÉAMBULE Les prescriptions du présent règlement sont applicables à l usager effectif du service, notamment à toute personne

Plus en détail

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers GESTION DES DECHETS Des déchets d activités aux déchets ménagers Un déchet Qu est-ce que c est? Tout résidu d un processus de production, de transformation ou d utilisation; toute substance, matériau,

Plus en détail

Compte rendu du diagnostic de la CC Moyen Verdon

Compte rendu du diagnostic de la CC Moyen Verdon Eco-Exemplarite des collectivites Compte rendu du diagnostic de la CC Moyen Verdon 14 Février 2014 1 SOMMAIRE I. Restitution du diagnostic... 3 A) Les gestes pratiqués au quotidien... 4 B) Les travaux

Plus en détail

NOS FORMATIONS FABRICATION. PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée!

NOS FORMATIONS FABRICATION. PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée! NOS FORMATIONS FABRICATION PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01.43.80.23.51 06.82.25.59.49 karine@ellipseformation.com www.ellipseformation.com

Plus en détail

vers une gestion éco-responsa le des déchets dans les villes-escales

vers une gestion éco-responsa le des déchets dans les villes-escales organisation escales collecte méthode éco-responsa ilité tri actions environnement département expériences information coordination marne vers une gestion éco-responsa le des déchets dans les villes-escales

Plus en détail

GESTION DES DÉCHETS. Vos équipements

GESTION DES DÉCHETS. Vos équipements GESTION DES DÉCHETS Vos équipements Vos équipements Des points d apport volontaire sont mis à votre disposition dans votre quartier. Les bacs ou sacs jaunes sont destinés à recueillir en plastique, les

Plus en détail

Table des matières. 2 Introduction. 3 Les actions du Palais. 4 Première étape : Les objectifs. 5 Une démarche conjuguée : avant l événement

Table des matières. 2 Introduction. 3 Les actions du Palais. 4 Première étape : Les objectifs. 5 Une démarche conjuguée : avant l événement Table des matières 2 Introduction 3 Les actions du Palais 4 Première étape : Les objectifs 5 Une démarche conjuguée : avant l événement Le Palais des congrès de Montréal Le rôle de l organisateur 8 Une

Plus en détail

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

Avenant au dossier de candidature du Parc des Expositions de Bruxelles de juin 2010

Avenant au dossier de candidature du Parc des Expositions de Bruxelles de juin 2010 Brussels Waste Network Appel à projet 2010 Avenant au dossier de candidature du Parc des Expositions de Bruxelles de juin 2010 1 Objet du projet Le Parc d expositions de Bruxelles (PEB) met à disposition

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE-

PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE- PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE- N phase Titres 1 questionnement Vidéo «Le lendemain de fête» 2 questionnement Vidéo «La tri Attitude» 3 Enquêtes 4 Exposition sur le thème des déchets 5 6

Plus en détail

C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel FERACCI - BP 1 20 250 CORTE OBJET DE LA CONSULTATION : CONCEPTION, REALISATION

Plus en détail

Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi

Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi Le Carnet de Travail : Un outil au service de l insertion et la qualification des personnes éloignées de l emploi C est depuis le 4 juillet que le Carnet de Travail a fait son entrée officielle au sein

Plus en détail

VAISSELLES REUTILISABLES POUR MANIFESTATIONS

VAISSELLES REUTILISABLES POUR MANIFESTATIONS VAISSELLES REUTILISABLES POUR MANIFESTATIONS Pourquoi utiliser de la vaisselle réutilisable sur les manifestations Aspects économiques : - Les gobelets réutilisables offrent un grand confort pour les utilisateurs,

Plus en détail

LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT

LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT Lancer un projet Les bonnes questions à se poser : - Quoi? : quel type d événement? - Pourquoi? : quels objectifs? quels résultats attendus? - Pour qui? :

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE

QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE Où en êtes-vous avec le développement durable dans votre association? 6 Agenda 21 du Clermontais QUESTIONNAIRE D ENQUÊTE Dans le cadre de son Agenda 21, la Communauté de communes du Clermontais invite

Plus en détail

Projet de gobelets réutilisables à l ESAT de Trélissac

Projet de gobelets réutilisables à l ESAT de Trélissac Projet de gobelets réutilisables à l ESAT de Trélissac ---------- AVANT-PROJET ---------- Un projet de développement local à dimension économique, environnementale et sociale Une projet proposé par : Contact

Plus en détail

Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom. pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1

Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom. pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1 Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom pour les opérations de prévention et de tri des déchets GUIDE PRATIQUE / 1 Plan d accompagnement 2015-2020 du Syctom pour les opérations de prévention et de tri

Plus en détail

Bilan éco-responsabilité

Bilan éco-responsabilité éco-responsabilité Harpe En Jazz 2010 Bilan Etude réalisée en juin 2010 par : Bilan Déchets Bon fonctionnement du tri au niveau Buvette : Tri déchets recyclables, non recyclables et verre. Bon fonctionnement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CHAMPIONNATS DES ECAILLERS 2014

CAHIER DES CHARGES CHAMPIONNATS DES ECAILLERS 2014 CAHIER DES CHARGES CHAMPIONNATS DES ECAILLERS 2014 I PRESENTATION Le C.N.C.,, est l organisme représentatif des producteurs, distributeurs et transformateurs des coquillages d élevage en France. Il coordonne

Plus en détail

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française LE GUIDE Définir un projet L appel à initiatives de la Croix-Rouge française 2 Définir un projet Un projet, c est une idée qui se transforme en réalité Monter un projet c est vouloir changer quelque chose

Plus en détail

Charte de l Eclairage durable Noé Conservation. Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires

Charte de l Eclairage durable Noé Conservation. Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires Charte de l Eclairage durable Noé Conservation Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires Ce document est destiné aux représentants de collectivités. Il constitue une demande d adhésion

Plus en détail

Manifestations propres en Ville de Fribourg

Manifestations propres en Ville de Fribourg Manifestations propres en Ville de Fribourg Guide pour les organisateurs Direction de l Edilité/Secteur de la Voirie/déc. 2012 Fribourg - Ville culturelle et sportive Nouvelle directive à partir du 1 er

Plus en détail

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com

Réseau muséal et patrimonial du Saguenay Lac-Saint-Jean Annie Perron annieperron@gmail.com Gestion de projet Ce document propose de bonnes pratiques en gestion de projet afin d améliorer la gestion et l efficience des activités de médiation culturelle. Sous forme de listes à cocher, vous pourrez

Plus en détail

NOS FORMATIONS FABRICATION. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée!

NOS FORMATIONS FABRICATION. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! NOS FORMATIONS FABRICATION PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01 43 80 23 51 06 82 25 59 49 karine@ellipseformation.com www.ellipseformation.com

Plus en détail

Dimanche 14 octobre, JOUR DE RECUP! une journée pour consommer autrement!

Dimanche 14 octobre, JOUR DE RECUP! une journée pour consommer autrement! Dimanche 14 octobre, JOUR DE RECUP! une journée pour consommer autrement! Sommaire : Une journée qui invite à l échange La journée type Des partenaires 100 % engagés Partenaires médias Visite guidée d'une

Plus en détail

GUIDE POUR ORGANISER UNE MANIFESTATION LA VILLE EST A VOUS

GUIDE POUR ORGANISER UNE MANIFESTATION LA VILLE EST A VOUS GUIDE POUR ORGANISER UNE MANIFESTATION LA VILLE EST A VOUS "La ville est à vous" regroupe des fêtes de quartier organisées autour de la convivialité, de l intégration et du mieux vivre ensemble. Connue

Plus en détail

Le saviez-vous? Le service a été labellisé en 2011 pour la qualité du service rendu aux usagers. À recycler ou pas? GUIDE PRATIQUE D U TRI

Le saviez-vous? Le service a été labellisé en 2011 pour la qualité du service rendu aux usagers. À recycler ou pas? GUIDE PRATIQUE D U TRI Le saviez-vous? Le service a été labellisé en 2011 pour la qualité du service rendu aux usagers À recycler ou pas? GUIDE PRATIQUE D U TRI Vos équipements à chaque couleur ses emballages Verre Des points

Plus en détail

APPEL A PROJETS COMPOSTAGE PARTAGE 2014

APPEL A PROJETS COMPOSTAGE PARTAGE 2014 APPEL A PROJETS COMPOSTAGE PARTAGE 2014 1. CONTEXTE ENJEUX ET OBJECTIFS 1.1 Contexte L USSGETOM, Union des EPCI du Sud Gironde pour l enlèvement et le traitement des déchets ménagers et assimilés du Sud

Plus en détail

Festival LIVRE & MER

Festival LIVRE & MER Festival LIVRE & MER CONCARNEAU www.livremer.org LIVRET D ACCUEIL DES BÉNÉVOLES Bienvenue! Le mot de la Présidente Bienvenue à tous pour cette nouvelle édition du Festival Livre & Mer. Devenir bénévole

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE?

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? 1 ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? Comment faire concrètement dans le Haut-Jura ORGANISATION DE NOTRE SÉANCE Présentation de l éco-responsablité Les étapes clés Les secteurs sur lesquels on peut

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Maçonnerie L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de maçonnerie-plâtrerie-carreleur peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui ne présentent

Plus en détail

Description de la préparation et de la mise en œuvre de l intervention

Description de la préparation et de la mise en œuvre de l intervention Fiche-intervention «prévention du gaspillage alimentaire» Gâchis-mètre de pain pour alerter le grand public sur le gaspillage alimentaire Organisme rédacteur de la fiche d intervention CREPAN (Comité Régional

Plus en détail

REGLEMENT D'UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE CALAVANTE

REGLEMENT D'UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE CALAVANTE REGLEMENT D'UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE CALAVANTE La salle des fêtes, est mise à disposition des personnes privées et des associations loi 1901 sur la base du règlement suivant (désigné sous le

Plus en détail

Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets

Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets signe un accord-cadre pour la réduction des déchets La Communauté d Agglomération de Montpellier assure, depuis 1991, le traitement des déchets ménagers et assimilés. Depuis plus d une quinzaine d année,

Plus en détail

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ V.01 8-16-2014 CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO LA CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO EST UN DOCUMENT EXPLICATIF ET RÉCAPITULATIF CONCERNANT L ACTIVITÉE ENGAGÉE PAR L ENTREPRISE

Plus en détail

NOTICE D INTERVENTIONS

NOTICE D INTERVENTIONS NOTICE D INTERVENTIONS OBJET : ANIMATION SUR LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE A DESTINATION DES ENFANTS DE PLUS DE 10 ANS ET DU GRAND PUBLIC DU SUD GIRONDE CONTEXTE ENJEUX ET OBJECTIFS Contexte L USSGETOM, Union

Plus en détail

Données à récolter : suivi P.C.

Données à récolter : suivi P.C. Données à récolter : suivi P.C. Nom de l'évènement : Quand Concerné Avant Pendant Après Fréquentation Nombre de spectateurs Nombre de bénévoles Nombre d'artistes / techniciens / salariés / prestataires

Plus en détail

2.3 Amélioration de la gestion environnementale de l Etat et sensibilisation

2.3 Amélioration de la gestion environnementale de l Etat et sensibilisation 2.3 Amélioration de la gestion environnementale de l Etat et sensibilisation Volet 1 Fournitures papier et matériel de bureau Domaine de l action Bureau, achats publics, énergie Nom de l action Amélioration

Plus en détail

LISTE DES FICHES ACTIONS MISES EN ŒUVRE DANS LE CADRE DU PCET DE MONTELIMAR SESAME

LISTE DES FICHES ACTIONS MISES EN ŒUVRE DANS LE CADRE DU PCET DE MONTELIMAR SESAME LISTE DES FICHES ACTIONS MISES EN ŒUVRE DANS LE CADRE DU PCET DE MONTELIMAR SESAME N FICHE ACTION Intitulé 1 Réaliser un agenda ou un cahier de texte sur l'éco-citoyenneté en lien avec le recyclage des

Plus en détail

Animation compostage en maternelle

Animation compostage en maternelle Fiche d animation 2 MAJ 25/07/2013 Fiche d animation 2 MAJ 25/07/2013 Animation compostage en maternelle À la suite d un jeu de questions-réponses les enfants retracent le cycle de la fabrication du compost.

Plus en détail

Guide pratique du tri Communauté de communes Cœur d Estuaire

Guide pratique du tri Communauté de communes Cœur d Estuaire septembre 2014 Cordemais Le Temple-de-Bretagne Saint Étienne-de-Montluc Communauté de communes Cœur d Estuaire Informations Recommandations Le sigle ne signifie pas que les emballages sont recyclables

Plus en détail

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Agent logistique logistique www.cpnef.info

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Agent logistique logistique www.cpnef.info production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Agent logistique logistique www.cpnef.info 2 CQP validé par la CPNE de la branche «Production d eaux embouteillées,

Plus en détail

Animations scolaires Programme d'animation

Animations scolaires Programme d'animation Animations scolaires Programme d'animation Objectif des animations : Sensibiliser le jeune public à la préservation de l'environnement et lui donner les outils pour être acteur de demain. Présentation

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER-

METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- METHODOLOGIE ET OUTILS POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER- ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants comme aux employeurs

Plus en détail

LOT n 4. Organisation d évènement : «Une journée au fil du Douron» CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.)

LOT n 4. Organisation d évènement : «Une journée au fil du Douron» CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) SYNDICAT MIXTE DU TREGOR Place Onésime Krébel CS 60999 29679 MORLAIX MARCHE 2016.05 de PRESTATIONS de SERVICES Consultation adaptée en application des articles 28 et 40 du code des marchés publics Année

Plus en détail

CONSTRUIRE DES ÉVÉNEMENTS ÉCO RESPONSABLES

CONSTRUIRE DES ÉVÉNEMENTS ÉCO RESPONSABLES CONSTRUIRE DES ÉVÉNEMENTS ÉCO RESPONSABLES CONTEXTE ET ENJEUX Les surconsommations d eau et les pollutions qui s y accumulent, menacent nos modes de vie et notre santé. Du Flocon à la Vague, association

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Electricité L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus de l activité d électricien peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui représentent des volumes importants.

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E13 Service de location et lavage de gobelets - SMTD BASSIN EST Monographie complète SMTD Bassin Est (Pyrénées Atlantiques) Année 1 du

Plus en détail

DOCUMENT VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION

DOCUMENT VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION DOCUMENT VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION Conception et impression d un CAHIER DU PARC SUR LE PHOTOVOLTAÏQUE pour les collectivités territoriales du Parc naturel régional Livradois-Forez 1. Dénomination

Plus en détail

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Introduction : Ce document vise à présenter de manière chronologique les étapes d un projet de rénovation en copropriété. Vous y trouverez

Plus en détail

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT

APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT APPEL A PROJETS «SENSIBILISER LES SCOLAIRES AUX GESTES DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DES DECHETS» REGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 9 janvier 2015 12 heures Contact : Communauté d

Plus en détail

Appel à projets culturels Règlement de consultation

Appel à projets culturels Règlement de consultation Appel à projets culturels Règlement de consultation Préambule : La notion de bassin de vie complémentaire urbain/rural est le fondement de la création et du positionnement stratégique du Syndicat mixte

Plus en détail

2 ème mission : garantir à l enfant sa sécurité physique et psychoaffective.

2 ème mission : garantir à l enfant sa sécurité physique et psychoaffective. L association Familles Rurales s est fixé l objectif de développer la qualité des accueils périscolaires proposés aux enfants et aux familles sur la commune d Yzernay. Ces accueils sont pour les enfants

Plus en détail

GUIDE DE L ADHERENT 2015 Office de Tourisme Oraison

GUIDE DE L ADHERENT 2015 Office de Tourisme Oraison GUIDE DE L ADHERENT 2015 Office de Tourisme Oraison «Changez d horizon, venez à Oraison!» Oraison une si jolie «ville à la campagne» Ce guide a été réalisé par les chargées de mission de l Office de Tourisme

Plus en détail

Pack Eco-Manifestation

Pack Eco-Manifestation Pack Eco-Manifestation Fiches de conseils pratiques pour une démarche éco-responsable Juin 2013 Page1 1 Pack Eco-Manifestation Fiches de conseils pratiques pour faciliter la mise en œuvre d une démarche

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Eco communication : comment limiter les impacts environnementaux de nos actions de communication?

Eco communication : comment limiter les impacts environnementaux de nos actions de communication? Eco communication : comment limiter les impacts environnementaux de nos actions de communication? Réunion Réseau Régional Energie Climat Florence BARBETT Le 27 mars 2012 Le secteur de la communication

Plus en détail