ENQUETE PUBLIQUE RELATIF A LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENQUETE PUBLIQUE RELATIF A LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION"

Transcription

1 Désignation TA : E /97 ENQUETE PUBLIQUE RELATIF A LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION CENTRALE BIOMASSE MONTSINERY Début d enquête : 28 Octobre 2013 Fin d enquête : 28 novembre 2013 Commissaire enquêteur : Jean-Paul LARRIU RAPPORT & CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Arrêté préfectoral n 1411/DEAL du 08 Octobre Portant ouverture d une enquête publique relative à la demande présentée par la société à l effet d obtenir l autorisation d exploiter une centrale de production d électricité et d une plate-forme de réception, de stockage et de préparation du combustible bois, située sur la commune de Montsinéry-Tonnégrande.

2 SOMMAIRE A-RAPPORT...3 A-I ENQUETE PUBLIQUE A-I-1 OBJET DE L ENQUETE PUBLIQUE...4 A-I-2 CADRE JURIDIQUE...4 A-I-3 PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DU PROJET...5 A-I-4 CONSTITUTION DU DOSSIER D ENQUÊTE...8 A-II-1 DESIGNATION DU COMMISSAIRE-ENQUÊTEUR...9 A-II-2 DUREE ET LIEUX DES PERMANENCES...9 A-II-3 MESURES DE PUBLICITE...10 A-II-4 RENCONTRE AVEC LE PETITIONNAIRE...10 A-II-5 RENCONTRE AVEC LA MARIE DE MONTSINERY...10 A-III OBSERVATIONS DU PUBLIC...11 A-III-1 ANALYSE COMPTABLE DES OBSERVATIONS...11 A-III-2 ANALYSE SYNTHETIQUE DES OBSERVATIONS...11 B-AVIS ET CONCLUSIONS...12 LISTE DES ANNEXES...14 Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 2

3 A-RAPPORT Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 3

4 A-I ENQUETE PUBLIQUE A-I-1 OBJET DE L ENQUETE PUBLIQUE La présente enquête publique a pour objet la demande d autorisation d exploitation d une centrale de production d électricité et d une plate-forme de réception, de stockage ainsi que la préparation du combustible bois, dont le site est implanté sur la commune de Montsinéry- Tonnégrande. La demande a été déposée par la société NEOEN S.A.S., société spécialisée dans les énergies renouvelables (solaire, éolien terrestre, éolien offshore, biomasse) ; dont le siège social se situe au 33 avenue du Maine, Tour Maine Montparnasse, PARIS. La société NEOEN SAS détient à 100% la société Biomasse Energie de Montsinéry, au moment de l enquête publique. Dorénavant, le siège social se situe au 4, rue EULER PARIS. L entreprise Biomasse Energie de Montsinéry est une société à responsabilité limitée au capital de , enregistrée au greffe du tribunal de commerce de Paris sous le numéro SIREN suivant : S.I.R.E.N A-I-2 CADRE JURIDIQUE Le code de l Environnement notamment les articles L et suivants, L.511-1, L.511-2, L.512-2, R à R et R à R , R et R ; La décision n E /97 en date du 03 octobre 2013 de Monsieur le Président du Tribunal Administratif de Cayenne me désignant en qualité de commissaire enquêteur ; L arrêté n 1411/DEAL du 08 octobre 2013 de Monsieur le Préfet de la région Guyane prescrivant l enquête publique et en fixant les conditions de déroulement. Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 4

5 A-I-3 PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DU PROJET La présente demande est soumise à autorisation au titre des rubriques de la nomenclature des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) suivants : RUBRIQUES DESIGNATION DES ACTIVITES CLASSEMENT Stockage de bois Autorisation a Broyage du bois Autorisation 2910-A2 Combustion Déclaration Source : résumé non technique APAVE - NEOEN La présente demande est soumise à déclaration au titre des rubriques de la nomenclature de la loi sur l Eau et des Milieux Aquatiques : RUBRIQUES DESIGNATION DES ACTIVITES CLASSEMENT Valeur des paramètres de classement Rejet d eaux pluviales dans les eaux douces superficielles ou sur le sol ou dans le soussol, la surface totale du projet, augmentée de la surface correspondant à la partie du bassin naturel dont les écoulements sont interceptés par le projet, étant : 2 Supérieure à 1 hectare mais inférieure à 20 hectares Déclaration Surfaces imperméabilisées du projet : 1,6 ha ( m²) Rejet dans bassin d orage avec en sortie débourbeur et séparateur d hydrocarbure avant rejet dans crique Bel Air ou ZNIEFF Crique de Macouria. Source : résumé non technique APAVE - NEOEN Le projet de la centrale de Biomasse Energie Montsinéry concerne les parcelles situées sur la section BC au numéro 110 (8 881 m²) et 111 ( m²), sur la commune de Montsinéry- Tonnégrande, dans le secteur Quesnel Ouest. Elle a d ailleurs à ce jour ratifié un acte de vente de ces parcelles (joint en annexe) et dispose également d un permis de construire. L emprise du projet s étend sur une superficie totale de m² sur un terrain de faciès savane et forêt alluviale de la crique Bel-Air et de la crique de Macouria. Elle se situe en ZNIEFF de type II (savane humide) ainsi qu en zone de précaution du Plan de Prévention des Risques d Inondation (soit 0,9 hectares sur 8,1 hectares). Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 5

6 PREFECTURE DE LA GUYANE La situation géographique du projet se situe sur la RD 5 dite route du Galion. Il se présente ainsi : Source : Jean-Paul LARRIU NEOEN (AMI) Lors de la visite de terrain, le commissaire enquêteur a repéré sur la parcelle projet deux habitations illégales. Par la même, à environ 500 mètres de la parcelle projet se trouve le parc zoologique de Guyane. Enfin, une scierie en activité jouxte la parcelle voisine du pétitionnaire. Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 6

7 PREFECTURE DE LA GUYANE Source : Jean-Paul LARRIU visite de terrain 28/11/2013 Le projet prévoit, en accord avec l Office National des Forêts (ONF), l exploitation du massif SautLéodate pour une durée de 25 ans. Cette concession concerne une surface de hectares pour un tonnage maximal de tonnes par an. Selon les premières approches présentées dans l appel à manifestation d intérêt de décembre 2013 par le pétitionnaire, tonnes seront dédiées à l ouverture des pistes, tonnes aux coupes de bois sur pied, tonnes issus des dégâts occasionnés par les coupes et les ouvertures de piste (chablis) ainsi que des déchets issus des scieries (estimés à 700 tonnes). Tableau récapitulatif des volumes et surfaces d exploitation forestière projetés sur les 5 premières années Défriche dans les 5 ans Défriche dans les 5 à 8 ans Défriche dans plus de 8 ans TOTAL Superficie en hectares Volume en Tonnes Source : Appel à manifestation d intérêt Déc NEOEN Surfaces d exploitation réelle du Massif de Balata Saut Léodat Source : Appel à manifestation d intérêt Déc NEOEN Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 7

8 A-I-4 CONSTITUTION DU DOSSIER D ENQUÊTE Le dossier d enquête publique relatif à la demande d autorisation d exploitation de la Biomasse Energie Montsinéry comporte les pièces suivantes : Résumé non technique (25 pages), Cadre du projet (7 pages), Etudes d impact (146 pages), Etudes des Dangers (36 pages), Notices relative à l hygiène et à la sécurité du personnel (7 pages), Appel à manifestation d intérêt pour la production d électricité à partir de biomasse (114 pages), L avis de l autorité environnementale en date du 13 aout 2013 (7 pages), La réponse du pétitionnaire à l autorité environnementale en du 20 septembre 2013 (4 pages), Une copie de l acte de vente de la parcelle (15 pages). Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 8

9 A-II ORGANISATION ET DEROULEMENT DE L ENQUÊTE A-II-1 DESIGNATION DU COMMISSAIRE-ENQUÊTEUR Monsieur Jean-Paul LARRIU exerce une profession de dessinateur-projeteur. Il est inscrit sur la liste départementale des commissaires enquêteurs. Il a été désigné le 03 octobre 2013 par le Tribunal Administratif de Cayenne en qualité de commissaire enquêteur pour conduire l enquête publique définit par l arrêté n 1411/DEAL du 08 octobre 2013, et ce, du début jusqu à son termes. Le commissaire enquêteur suppléant ayant été désigné par le tribunal administratif de Cayenne est Monsieur Eric ROUSTAN, qui n a pas eu à intervenir au cours de cette présente enquête. A-II-2 DUREE ET LIEUX DES PERMANENCES L enquête publique, relatif à l exploitation d une centrale de production d électricité associée à une plate-forme de réception de stockage et de préparation du combustible bois sur la commune de Montsinéry-Tonnégrande, s est déroulée à l Hôtel de ville de Montsinéry, dans les locaux du service Urbanisme. Conformément à l arrêté n 1411/DEAL du 08 octobre 2013, l enquête publique s est déroulé à partir du lundi 28 octobre 2013 à 9h00 jusqu au jeudi 28 novembre 2013 à 17h00, respectant ainsi le délai règlementaire de 30 jours. Les permanences du commissaire enquêteur ont eu lieu le : - Lundi 28 octobre 2013, de 9h00 à 12h00 - Jeudi 7 novembre 2013, de 9h00 à 17h00 - Jeudi 14 novembre 2013, de 14h00 à 17h00 - Jeudi 21 novembre 2013, de 14h00 à 17h00 - Jeudi 28 novembre 2013, de 14h00 à 17h00 Au cours de l enquête publique, un registre d enquête publique, un exemplaire du dossier relatif à la demande d exploitation, une copie de la réponse du pétitionnaire à l avis de l autorité environnementale ont été mise à la disposition du public aux heures d ouvertures au public de l hôtel de ville de Montsinéry-Tonnégrande. Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 9

10 A-II-3 MESURES DE PUBLICITE Les mesures de publicité pour cette enquête publique ont respectées les mesures règlementaires en vigueur. Les publications ont été affichées en Mairie sur la commune de Montsinéry- Tonnégrande ainsi que sur la commune de Macouria-Tonate. En effet, la commune de Macouria- Tonate est concernée par l affichage de l enquête publique compte tenu de la législation en vigueur, qui stipule que «le plus grand rayon d affichage correspondant aux installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) est de deux kilomètres» (Code de l environnement). Source : Jean-Paul LARRIU Affichages sur parcelle de l enquête A-II-4 RENCONTRE AVEC LE PETITIONNAIRE Un entretien a eu lieu avec le pétitionnaire le 17 octobre Le rendez-vous a eu lieu sur le site du projet à Montsinéry. Ainsi, Monsieur Nicolas OZIES (responsable filière BIOMASSE NEOEN) et Monsieur Jacques PROY (responsable approvisionnement BIOMASSE NEOEN) ont répondu à toutes les interrogations qui leur ont été posés. Par la suite, Monsieur Nicolas OZIES s est systématiquement rendu disponible pour répondre dans les meilleurs délais aux différentes interrogations que le commissaire enquêteur lui a posées. A-II-5 RENCONTRE AVEC LA MARIE DE MONTSINERY Un entretien avec le directeur des services techniques de la commune de Montsinéry- Tonnégrande a eu lieu le 21 octobre 2013, à la Mairie de Montsinéry. Au cours de cet entretien, Mr SANTOS a répondu à toutes les interrogations et notamment à la question de la prise en charge du relogement des deux familles qui réside de façon illégale sur la parcelle projet. En effet, la Mairie de Montsinéry a émis la volonté de prendre en charge cette procédure. Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 10

11 A-III OBSERVATIONS DU PUBLIC A-III-1 ANALYSE COMPTABLE DES OBSERVATIONS Au cours de l enquête publique, il a été recensé quatre consultations du dossier d enquête publique. Cependant, il n y a eu qu une seule inscription manuscrite au registre d enquête publique auquel s ajoute une note adressée par l association Guyane Nature Environnement. Cette note adressée par Guyane Nature Environnement a été signée et paraphée au registre relatif à cette enquête publique. En effet, ces notes sont consultables en annexe du présent rapport. Pour répondre aux exigences règlementaires de l enquête publique relatives aux installations classées pour la protection de l environnement, un procès-verbal a été transmis au pétitionnaire dans lequel a été joints l ensemble des interrogations. Ce courrier a été envoyé le 03 décembre 2013 en recommandé. Le pétitionnaire a répondu à ce procès-verbal dans le délai imparti par courrier recommandé, en date du 13 décembre A-III-2 ANALYSE SYNTHETIQUE DES OBSERVATIONS Les observations portent essentiellement sur les techniques de fonctionnement de l activité du pétitionnaire. En effet, on va dés à présent dresser ici une synthèse de ces interrogations qui ont été posé au cours de l enquête publique. Un requérant s interroge notamment les méthodes de replantation et sur les méthodes de rétribution des terrains issus de la défriche agricole. Un deuxième requérant a interrogé le pétitionnaire sur l aspect de l acheminement des bois de coupe jusqu à la centrale. Enfin, un troisième requérant a interrogé le pétitionnaire sur différents aspects concernant les techniques et les méthodes proposés par ce dernier concernant la gestion des impacts sur l environnement. Pour ce faire, le commissaire enquêteur a transmis un procès verbal en question au pétitionnaire rappelant l ensemble des interrogations soulevées par les requérants, transmis en date du 03 décembre Le pétitionnaire a répondu à l ensemble de ces interrogations par l intermédiaire d un procès verbal en réponse reçu le 13 décembre Ainsi, l ensemble de ces éléments sont joints en annexe de ce rapport. Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 11

12 B-AVIS ET CONCLUSIONS Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 12

13 CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR ENQUETE PUBLIQUE RELATIF A UNE DEMANDE D EXPLOITATION D UNE CENTRALE DE PRODUCTION D ELECTRICITE ASSOCIEE A UNE PLATE-FORME DE RECEPTION, DE STOCKAGE ET DE PREPARATION DE COMBUSTIBLE BOIS SUR LA COMMUNE DE MONTSINERY-TONNEGRANDE Avis du commissaire enquêteur L enquête publique n a révélé aucune prise de position publique significative. La publicité de l enquête a été conforme aux prescriptions préfectorales. Le dossier soumis à l enquête par le pétitionnaire est complet. En conclusion de cette enquête, en l état actuel du dossier, je donne un avis favorable assorti d une recommandation à la demande d autorisation d exploiter une centrale de biomasse sur le territoire de la commune de Montsinéry-Tonnégrande, formulée par la société NEOEN. Recommandation : le pétitionnaire devra s affranchir des engagements qu il a émis au cours de l enquête publique dans le respect de la règlementation en vigueur et dans la limite de ses responsabilités, sous la bienveillance des autorités compétentes. Le but de cette recommandation a pour objet d assurer la pérennité de l activité de la Centrale, et par la même, la pérennité des activités avoisinantes dans ce secteur qui abrite notamment à 500 mètres de la parcelle projet un établissement recevant du public (ZOO), dans un souci de préservation des espèces et des espaces remarquables. Arrêté préfectoral n 1411/DEAL du 08 Octobre Portant ouverture de l enquête publique sur le territoire de la commune de Montsinéry- Tonnégrande relative à la demande d exploitation d une centrale de production d électricité associée à une plate-forme de réception, de stockage et de préparation de combustible bois. Fait et clos à Cayenne, le par le commissaire enquêteur Jean-Paul LARRIU Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 13

14 LISTE DES ANNEXES PREFECTURE DE LA GUYANE 1. Arrêté préfectoral n 1411/DEAL du 08 octobre 2013 portant ouverture de l enquête publique 2. Décision, désignation et provision du commissaire enquêteur et suppléant 3. Déclaration sur l honneur du commissaire enquêteur 4. Avis de l autorité environnementale, en date du 13 aout Réponse du pétitionnaire à l avis de l autorité environnementale, en date du 20 septembre Affiche de l avis d enquête publique 7. Publicité d avis d enquête publique paru le 09 octobre 2013 dans France Guyane 8. Publicité d avis d enquête publique paru le 09 octobre 2013 dans la semaine Guyanaise 9. Publicité d avis d enquête publique paru le 30 octobre 2013 dans France Guyane 10. Article de presse sur le projet, paru le 01 octobre 2013 dans France Guyane 11. Procès-verbal en question adressé au pétitionnaire par le commissaire enquêteur, en date du 03 décembre Procès-verbal en réponse adressé au commissaire enquêteur par le pétitionnaire, en date du 13 décembre Copie d impression des pages du registre d enquête publique 14. Copie de l acte de vente notarial de la parcelle projet. Arrêté n 1411/DEAL Dossier n E /97 Page 14

Enquête publique du 18 octobre au 18 novembre 2011en mairie de TERGNIER (Aisne) ENQUETE PUBLIQUE. présentée par la société NRJT Logistic services

Enquête publique du 18 octobre au 18 novembre 2011en mairie de TERGNIER (Aisne) ENQUETE PUBLIQUE. présentée par la société NRJT Logistic services ENQUETE PUBLIQUE Demande d autorisation d exploiter des entrepôts de stockage de matière combustibles Sur le territoire de la commune de TERGNIER (Aisne) présentée par la société NRJT Logistic services

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Société CARTONS ET PLASTIQUES Avenue Bernard Chochoy à ARQUES CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR PORTANT SUR LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UN ATELIER DE TRANSFORMATION ET D IMPRESSION

Plus en détail

R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E

R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E SYNDICAT DES RIVIERES DES TERRITOIRES DE CHALARONNE R A P P O R T D E N Q U E T E P U B L I Q U E 25 NOVEMBRE 2013 27 DECEMBRE 2013 ------------------------------ CODE DE L ENVIRONNEMENT DECLARATION D

Plus en détail

Rapport et conclusions du Commissaire-Enquêteur

Rapport et conclusions du Commissaire-Enquêteur Jean Claude LOSTE - Géomètre Expert Foncier D.P.L.G. retraité 663, Avenue Brémontier 40150- HOSSEGOR Tél: 05 58 43 91 21 Commune de LABOUHEYRE ENQUETE PUBLIQUE Rapport et conclusions du Commissaire-Enquêteur

Plus en détail

Départements de la Drôme. Commune de Tulette CONCLUSIONS MOTIVÉES DE L ENQUÊTE PUBLIQUE INTERPREFECTORALE CONJOINTE

Départements de la Drôme. Commune de Tulette CONCLUSIONS MOTIVÉES DE L ENQUÊTE PUBLIQUE INTERPREFECTORALE CONJOINTE Départements de la Drôme Commune de Tulette CONCLUSIONS MOTIVÉES DE L ENQUÊTE PUBLIQUE INTERPREFECTORALE CONJOINTE Enquête Parcellaire Concernant le projet d aménagement et le calibrage à 8mètres de la

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme (Arrêté n 09-2013 en date du 22 mars 2013 de Monsieur le Maire de WANNEHAIN) CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Administratif

Plus en détail

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION Opérations de superficie supérieure ou égale à 1 ha et opérations de superficie inférieure à 1 ha mais comprenant au moins 3 lots Dossiers

Plus en détail

ENQUETE PUBLIQUE. Dossier soumis à enquête publique par arrêté de Mr LE Préfet de l Ain n E14-151 du 25 septembre 2014-11-29

ENQUETE PUBLIQUE. Dossier soumis à enquête publique par arrêté de Mr LE Préfet de l Ain n E14-151 du 25 septembre 2014-11-29 1 ENQUETE PUBLIQUE Dossier soumis à enquête publique par arrêté de Mr LE Préfet de l Ain n E14-151 du 25 septembre 2014-11-29 Présenté par la SCI DE LA RUE PICASSO sise rue de la République à Meyzieu (69330),

Plus en détail

PRÉFET DES LANDES CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L ENVIRONNEMENT ET DES RISQUES SANITAIRES ET TECHNOLOGIQUES

PRÉFET DES LANDES CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L ENVIRONNEMENT ET DES RISQUES SANITAIRES ET TECHNOLOGIQUES PRÉFET DES LANDES Direction Départementale de la Cohésion Mont de Marsan, le 21 janvier 2013 Sociale et de la Protection des Populations Mission Santé-Protection des Animaux et de l Environnement Affaire

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

ENQUETE PUBLIQUE. RELATIVE AU PROJET DE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES Sociétés Heraklès - Isochem. Communes de

ENQUETE PUBLIQUE. RELATIVE AU PROJET DE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES Sociétés Heraklès - Isochem. Communes de ENQUETE PUBLIQUE RELATIVE AU PROJET DE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES Sociétés Heraklès - Isochem Communes de Vert le Petit, Itteville, Saint Vrain, Ballancourt Enquête Publique du lundi

Plus en détail

Demande de foncier agricole en vue de l extension d une exploitation

Demande de foncier agricole en vue de l extension d une exploitation DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CADRE RÉSERVÉ À L ADMINISTRATION DIRECTION DES FINANCES PUBLIQUES DE LA GUYANE DIVISION DES MISSIONS DOMANIALES Rue FIEDMOND BP 7016 97307 CAYENNE CEDEX Téléphone

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 1 ère Demande Renouvellement Demande au Service des Sports Demande aux Affaires Culturelles Subventions à titre exceptionnel I IDENTIFICATION DE L ASSOCIATION 2 1] ASSOCIATION

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR 1 Tome 1 REPUBLIQUE FRANÇAISE PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME COMMUNE DE SAINTE-SOULLE ENQUETE PUBLIQUE relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la

Plus en détail

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE BORDEAUX Enquête publique du 1 er juillet 2013 au 31 juillet 2013 inclus : Demande de permis de construire déposée à la mairie de Bordeaux et concernant le projet d

Plus en détail

ENQUÊTE PARCELLAIRE AVIS DE LA COMMISSION D ENQUÊTE

ENQUÊTE PARCELLAIRE AVIS DE LA COMMISSION D ENQUÊTE ENQUETE PUBLIQUE UNIQUE PORTANT SUR LA REALISATION DU PROJET D AMENAGEMENT DE LA LIAISON MASSY - VALENTON SECTEUR OUEST SUR LE TERRITOIRE DES COMMUNES D ANTONY, RUNGIS, MASSY ET WISSOUS ENQUETE PUBLIQUE

Plus en détail

CONTEXTE ADMINISTRATIF

CONTEXTE ADMINISTRATIF Contexte administratif 1/11 Site d USSEL (19) CONTEXTE ADMINISTRATIF Novembre 2008 Contexte administratif 2/11 SOMMAIRE 1 HISTORIQUE...3 2 STRUCTURE ADMINISTRATIVE...4 2.1 ISOROY SAS MAISON MERE 4 2.2

Plus en détail

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement.

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement. Guide de justification rubrique 2515 (broyage, concassage, criblage ) Arrêté ministériel de prescriptions générales pour les installations soumises à enregistrement Comme indiqué à l article 3 de l arrêté

Plus en détail

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580 ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Sommaire La réglementation ICPE La nomenclature ICPE Utiliser la nomenclature ICPE Les installations non classées ICPE soumises à déclaration

Plus en détail

Demande de foncier agricole en vue de créer une exploitation

Demande de foncier agricole en vue de créer une exploitation DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CADRE RÉSERVÉ À L ADMINISTRATION DIRECTION DES FINANCES PUBLIQUES DE LA GUYANE DIVISION DES MISSIONS DOMANIALES Rue FIEDMOND BP 7016 97307 CAYENNE CEDEX Téléphone

Plus en détail

REGLEMENT DU PPRI. Bassin du TRAPEL. Crue rapide

REGLEMENT DU PPRI. Bassin du TRAPEL. Crue rapide REGLEMENT DU PPRI Bassin du TRAPEL Crue rapide décembre 2003 1 Sommaire Dispositions générales p. 3 Titre I - Règles liées à l utilisation des sols : p. 5 Zone Ri1 p. 6 Zone Ri2 p. 12 Zone Ri3 p. 19 Zone

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AUDE.

DEPARTEMENT DE L AUDE. DEPARTEMENT DE L AUDE. Installation de déchargement de liquides inflammables au poste D2 en darse pétrolière de PORT LA NOUVELLE. ENQUETE PUBLIQUE préalable à l autorisation d exploiter. DOSSIER PRESENTE

Plus en détail

Bureau d étude guyanais spécialisé en environnement

Bureau d étude guyanais spécialisé en environnement AGIR ENVIRONNEMENT Bureau d étude guyanais spécialisé en environnement Nos domaines d activités : Inspection vidéo de réseaux Etudes réglementaires Gestion des eaux pluviales Gestion des eaux usées Nuisances,

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL. portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels électriques de la société GEMFI à Châteaubourg

ARRETE PREFECTORAL. portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels électriques de la société GEMFI à Châteaubourg PREFECTURE Direction de la Coordination Interministérielle et de l'action Départementale Bureau des installations classées ARRETE PREFECTORAL portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels

Plus en détail

1 - L enquête s est déroulée dans de bonnes conditions

1 - L enquête s est déroulée dans de bonnes conditions Conclusions motivées de la commission d enquête - page 1/4 Cette enquête, publique environnementale, concerne le projet de construction d'un bâtiment de jonction entre les terminaux Sud et Ouest de la

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES. Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement

DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES. Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement Liieu--diitt «lle Cognett» Commune de VAUX--SUR--SEULLES

Plus en détail

CONCLUSIONS ET AVIS DU COMMISSAIRE- ENQUETEUR

CONCLUSIONS ET AVIS DU COMMISSAIRE- ENQUETEUR DEPARTEMENT DU CHER Commune de Moulins sur Yèvre ENQUETE PUBLIQUE DU MARDI 15 OCTOBRE 2013 AU JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) autour de l établissement AXEREAL

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES

CONCLUSIONS MOTIVEES Département du Var Enquête Publique réalisée du 23 février au 26 mars 2015 conduite par Jean COZETTE 103, allées Maurice Blanc 83500 la Seyne sur Mer, désigné commissaire-enquêteur pour cette enquête Relative

Plus en détail

La filière forestière. bois énergie. Réseau Rural Guyane 18 octobre 2012. Pôle R&D Cayenne

La filière forestière. bois énergie. Réseau Rural Guyane 18 octobre 2012. Pôle R&D Cayenne La filière forestière bois énergie Réseau Rural Guyane 18 octobre 2012 Pôle R&D Cayenne Le contexte Forte augmentation des besoins en énergie sur la Guyane forte attente sur le renouvelable dont biomasse

Plus en détail

L objectif est de préserver et valoriser l agriculture tout en luttant contre les phénomènes des friches périurbaines.

L objectif est de préserver et valoriser l agriculture tout en luttant contre les phénomènes des friches périurbaines. Zone A CARACTERE DE LA ZONE Cette zone est à protéger en raison de la valeur agricole des terrains ou de la richesse du sol ou du soussol. Elle comprend les secteurs : Ac correspondant à une zone où les

Plus en détail

A R R E T E - portant déclaration d'utilité publique les travaux d'aménagement de la ZAC des Guettes à Ingré

A R R E T E - portant déclaration d'utilité publique les travaux d'aménagement de la ZAC des Guettes à Ingré Préfecture Direction des collectivités locales et de l'aménagement Bureau de l'aménagement et de l'urbanisme A R R E T E - portant déclaration d'utilité publique les travaux d'aménagement de la ZAC des

Plus en détail

PERMIS D AMENAGER SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE NIERGNIES

PERMIS D AMENAGER SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE NIERGNIES RAPPORT D ENQUETE PUBLIQUE UNIQUE ayant pour objet la demande présentée par la Communauté d Agglomération de Cambrai dans le cadre du projet d aménagement concernant le permis d aménager et la demande

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA SAVOIE SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT DE LA REGION D ALBERTVILLE (SIARA)

DEPARTEMENT DE LA SAVOIE SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT DE LA REGION D ALBERTVILLE (SIARA) DEPARTEMENT DE LA SAVOIE SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT DE LA REGION D ALBERTVILLE (SIARA) ---ooooooooo--- SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT Ville d ALBERTVILLE Document d Enquête Publique Note

Plus en détail

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière Guyane Bilan carbone et gestion forestière Séminaire organisé dans le cadre du projet CARPAGG «le carbone en forêt et en prairies issues de déforestation en Guyane, 1 octobre 2013» Le contexte de la forêt

Plus en détail

N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics)

N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics) N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics) CHAUDIERE BOIS ENERGIE DE L HOTEL D ENTREPRISES Procédure adaptée art 28

Plus en détail

Les déchets inertes. Les installations de stockage de déchets inertes ISDI. 1 er et 2 décembre 2014. DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17

Les déchets inertes. Les installations de stockage de déchets inertes ISDI. 1 er et 2 décembre 2014. DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17 Les déchets inertes Les installations de stockage de déchets inertes ISDI 1 er et 2 décembre 2014 DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17 Les déchets inertes Références règlementaires : Directive

Plus en détail

PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE LE PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE, Vu le code de l environnement, et notamment ses articles L. 515-12 et R. 515-24 à R.

PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE LE PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE, Vu le code de l environnement, et notamment ses articles L. 515-12 et R. 515-24 à R. DIRECTION RÉGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE Arrêté instituant les servitudes d'utilité publique dans le périmètre des deux cents mètres autour de l'installation

Plus en détail

La mise en œuvre du principe de participation du public défini à l article 7 de la charte de l environnement

La mise en œuvre du principe de participation du public défini à l article 7 de la charte de l environnement La mise en œuvre du principe de participation du public défini à l article 7 de la charte de l environnement Journée de formation commissaires enquêteurs du 14 novembre 2013 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Plus en détail

MARCHES PUBLICS PROCEDURE ADAPTEE DU 10 SEPTEMBRE 2013

MARCHES PUBLICS PROCEDURE ADAPTEE DU 10 SEPTEMBRE 2013 MARCHES PUBLICS *** GROUPEMENT D ACHATS DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DE LA VIENNE *** PROCEDURE ADAPTEE DU 10 SEPTEMBRE 2013 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES POUR LA VERIFICATION DES INSTALLATIONS DE GAZ,

Plus en détail

Récépissé de depôt d une demande de transfert d un permis délivré en cours de validité

Récépissé de depôt d une demande de transfert d un permis délivré en cours de validité Récépissé de depôt d une demande de transfert d un permis délivré en cours de validité Madame, Monsieur, Vous avez déposé une demande de transfert d un permis délivré en cours de validité. Le délai d instruction

Plus en détail

Récépissé de depôt d une déclaration préalable

Récépissé de depôt d une déclaration préalable Récépissé de depôt d une déclaration préalable MINISTÈRE CHARGÉ Madame, Monsieur, Vous avez déposé une déclaration préalable à des travaux ou aménagements non soumis à permis. Le délai d instruction de

Plus en détail

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie METHANISATION et installations classées et production d électricité Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie 1 Nomenclature des installations classées Les installations classées en application

Plus en détail

Service Eau et Biodiversité Unité Usages de l Eau RECEPISSE DE DECLARATION

Service Eau et Biodiversité Unité Usages de l Eau RECEPISSE DE DECLARATION PRÉFET DE LA MAYENNE Direction départementale des Territoires Service Eau et Biodiversité Unité Usages de l Eau RECEPISSE DE DECLARATION Concernant le rejet des eaux usées et pluviales de l aire de service

Plus en détail

COMMUNES DE BREZINS et GILLONNAY AVIS DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

COMMUNES DE BREZINS et GILLONNAY AVIS DU COMMISSAIRE ENQUETEUR 1 Pierre BLANCHARD Commissaire enquêteur DEPARTEMENT DE L ISERE INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT COMMUNES DE BREZINS et GILLONNAY ENQUÊTE PUBLIQUE Enquête relative à la demande

Plus en détail

CREATION D UN PARC D ACTIVITES AGRO-RESSOURCES «SOHETTES VAL DES BOIS» sur le territoire des Communes de

CREATION D UN PARC D ACTIVITES AGRO-RESSOURCES «SOHETTES VAL DES BOIS» sur le territoire des Communes de i Département de la Marne ------- CREATION D UN PARC D ACTIVITES AGRO-RESSOURCES «SOHETTES VAL DES BOIS» sur le territoire des Communes de ISLES-SUR-SUIPPE LAVANNES POMACLE WARMERIVILLE Demande d autorisation,

Plus en détail

Guide pratique pour le suivi administratif des opérations d un contrat de rivière SOMMAIRE

Guide pratique pour le suivi administratif des opérations d un contrat de rivière SOMMAIRE Guide méthodologique aide à la rédaction d un dossier définitif d un contrat de rivière Guide pratique pour le suivi administratif des opérations d un contrat de rivière Introduction SOMMAIRE Fiche 1 :

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE

DÉPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE DÉPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ENQUÊTE PUBLIQUE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UN ENTREPÔT LOGISTIQUE DE STOCKAGE DE MATIÈRES ET PRODUITS COMBUSTIBLES INSTALLATION CLASSÉE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30)

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30) Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Partie II RESUME NON TECHNIQUE ETUDE D IMPACT FEVRIER 2014 RAPPORT CON/13/084/CD/V2 SOMMAIRE I PRESENTATION DU PROJET ET DE SON ENVIRONNEMENT...

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore

Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore Gouvernance de projets industriels dans des environnements d exception Le cas de la Guyane : Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore Plan

Plus en détail

ENQUÊTE PUBLIQUE. du 21 janvier au 5 mars 2013. Installation classée pour la protection de l'environnement

ENQUÊTE PUBLIQUE. du 21 janvier au 5 mars 2013. Installation classée pour la protection de l'environnement Commission d enquête : Philippe-Gérard PAUTROT (Président) Pierre COURBIÈRE (Titulaire) Pascal HAON(Titulaire) Annie TOURREL (Suppléant) ENQUÊTE PUBLIQUE du 21 janvier au 5 mars 2013 Installation classée

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION PREFET DE PARIS DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ADMINISTRATION BUREAU DES LIBERTES PUBLIQUES, DE LA CITOYENNETE ET DE LA REGLEMENTATION ECONOMIQUE REGLEMENT DE LA CONSULTATION POUVOIR ADJUDICATEUR

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Enquête publique ayant pour objet la demande présentée par la Société ROQUETTE en vue d obtenir l autorisation d exploiter une unité de production de granulés de polymères végétaux sur le territoire des

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE 01/2015

AVIS DE PUBLICITE 01/2015 1 VILLE D ISNEAUVILLE - 76230 AVIS DE PUBLICITE 01/2015 COLLECTIVITE : VILLE D ISNEAUVILLE PLACE DE LA MAIRIE 76230 ISNEAUVILLE Maire : Monsieur Pierre PELTIER TEL : 02-35-60-57-85 FAX : 02-35-61-67-66

Plus en détail

La conception et l implantation des installations d assainissement non collectif doivent être

La conception et l implantation des installations d assainissement non collectif doivent être REGLEMENT DU S.P.A.N.C CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES ART 1 : OBJET DU REGLEMENT L objet du présent règlement est de déterminer les relations entre les usagers du service public de l assainissement

Plus en détail

NOTICE D INFORMATIONS A L ATTENTION DES ASSOCIATIONS SOLLICITANT UNE SUBVENTION DE LA COMMUNE DE SAINT MICHEL

NOTICE D INFORMATIONS A L ATTENTION DES ASSOCIATIONS SOLLICITANT UNE SUBVENTION DE LA COMMUNE DE SAINT MICHEL Commune de SAINT MICHEL NOTICE D INFORMATIONS A L ATTENTION DES ASSOCIATIONS SOLLICITANT UNE SUBVENTION DE LA COMMUNE DE SAINT MICHEL Le dossier de demande de subvention est destiné à faciliter les relations

Plus en détail

RAPPORT DE PRÉSENTATION

RAPPORT DE PRÉSENTATION COMMUNE DE RENAISON (Loire) RAPPORT DE PRÉSENTATION Modification simplifiée n 3 du Plan Local d Urbanisme L arrêté n 13 214 du 28 novembre 2013 a engagé la procédure de modification simplifiée n 3 du plan

Plus en détail

Comment remplir le dossier de demande subvention?

Comment remplir le dossier de demande subvention? Comment remplir le dossier de demande subvention? Ville de Suresnes année 2015 Le dossier de demande de subvention est à déposer en 3 exemplaires avant le 5 décembre 2014 Au service Vie Associative 6 rue

Plus en détail

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CHAPITRE II : APPLICABLES A LA ZONE N Caractère de la zone : Il s agit d une zone naturelle et forestière protégée en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur

Plus en détail

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité)

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Présentation : Réunion ADS du 10 avril 2008 1 Les recours à l égard des permis (permis de construire, permis de démolir, permis d aménager)

Plus en détail

Projets soumis à étude d impact. Installations soumises à autorisation.

Projets soumis à étude d impact. Installations soumises à autorisation. Annexe à l article R.122-1 code de l environnement Catégorie d aménagement, d ouvrage et de travaux Projets soumis à étude d impact Installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) 1

Plus en détail

Dossier de Demande de subvention Année 2015

Dossier de Demande de subvention Année 2015 VILLE DE FOS-SUR-MER DIRECTION DES SERVICES JURIDIQUES Bureau Vie Associative AVENUE RENE CASSIN BP 5 13771 FOS SUR MER Dossier de Demande de subvention Année 2015 Identification de votre association Nom

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

Récépissé de depôt d une déclaration préalable

Récépissé de depôt d une déclaration préalable Récépissé de depôt d une déclaration préalable Madame, Monsieur, Vous avez déposé une déclaration préalable à des travaux ou aménagements non soumis à permis. et, si vous ne recevez pas de courrier de

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION EXERCICE 2015 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Les dossiers doivent impérativement être déposés complets en DOUBLE EXEMPLAIRE avant le 1 er février 2015 pour être pris en compte dans le cadre du budget

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION CAHIER DES CHARGES POUR DEPOT D OFFRE FONDS DE COMMERCE DE LA SOCIETE SAS DUQEZE MANAGEMENT sis 27 rue du Colisée 75008 PARIS Par jugement en date 30 juillet 2015, le Tribunal de

Plus en détail

Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage.

Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage. Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage. Service Economique Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Côte d Or 65-69,

Plus en détail

Mais que deviennent nos bennes de déchets?

Mais que deviennent nos bennes de déchets? Mais que deviennent nos bennes de déchets? Aujourd'hui, rien qu'en France, chaque habitant génère plus d'un kilo de déchets par jour, soit environ 420 kg par an. Deux fois plus qu'en 1960. Pour enrayer

Plus en détail

Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices. Plateforme Territoriale GUYANE SIG

Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices. Plateforme Territoriale GUYANE SIG Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices Plateforme Territoriale GUYANE SIG 25/02/2014 SOMMAIRE 1. LEXIQUE... 3 2. DEFINITION... 3 3. DOMAINE D APPLICATION... 3 A. Objet... 3 B. Bénéficiaires...

Plus en détail

Classement de l'installation selon la nomenclature des ICPE (Code de l'environnement, article R 511-9) de l activité d affichage 2340

Classement de l'installation selon la nomenclature des ICPE (Code de l'environnement, article R 511-9) de l activité d affichage 2340 1. PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ ET DE SON PROJET 1.1. Activité de la société RLD est une société spécialisée dans la location et l entretien de linge de professionnels et de collectivités (hôtellerie, restauration,...).

Plus en détail

Règlement de Consultation

Règlement de Consultation Règlement de Consultation Maître de l'ouvrage Mairie de STAFFELFELDEN Espace Générations 68850 STAFFELFELDEN Tel : 03.89.55.08.21 Fax : 03.89.55.57.77 Objet Marché de fournitures courantes et de services

Plus en détail

3. Point sur la réglementation ICPE :

3. Point sur la réglementation ICPE : 3. Point sur la réglementation ICPE : Quelques évolutions du cadre réglementaire ICPE pour les industries du bois Vincent QUINT Mail : vincent.quint@fcba.fr Tel : 01.40.19.48.25 FCBA Institut technologique

Plus en détail

Récépissé de depôt d une demande de modification d un permis délivré en cours de validité

Récépissé de depôt d une demande de modification d un permis délivré en cours de validité MINISTÈRE CHARGÉ DE L URBANISME Récépissé de depôt d une demande de modification d un permis délivré en cours de validité Madame, Monsieur, Vous avez déposé une demande de modification d un permis délivré

Plus en détail

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Réglementation ICPE Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Législation applicable En France, 500 000 établissements relèvent actuellement de la législation

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL D URGENCE. N 2015027-0011 du 27 janvier 2015 LE PRÉFET DE VAUCLUSE CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL D URGENCE. N 2015027-0011 du 27 janvier 2015 LE PRÉFET DE VAUCLUSE CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR PREFET DE VAUCLUSE Direction départementale de la protection des populations Service prévention des risques techniques Affaire suivie par : Isabelle ABBATE Téléphone : 04 88 17 88 84 Télécopie : 04 88

Plus en détail

Modification simplifiée n 1 du POS Commune de SAINT MARTIN LE BEAU

Modification simplifiée n 1 du POS Commune de SAINT MARTIN LE BEAU Modification simplifiée n 1 du POS Commune de SAINT MARTIN LE BEAU Place Marcel Habert 37270 St Martin le Beau mail : sanctus.martinus@wanadoo.fr Objet : BILAN DE MISE A DISPOSITION Modification simplifiée

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail

Guide pratique pour l urbanisme

Guide pratique pour l urbanisme Guide pratique pour l urbanisme Plan Local d Urbanisme - P.L.U. La commune de La Mure est soumise à un Plan Local d'urbanisme approuvé le 23 février 2010, actuellement en cours de modification. Vous pouvez

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

PREFECTURE DE L'OISE

PREFECTURE DE L'OISE PREFECTURE DE L'OISE RÈGLEMENT DU PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MOUVEMENT DE TERRAIN SUR LES COMMUNES DE BEAULIEU-LES-FONTAINES, CANDOR, ECUVILLY ET MARGNY-AUX-CERISES (OISE) FEVRIER 2009 TITRE

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

LES PROJETS D AGRICULTURE URBAINE DANS LE CADRE D OPERATIONS PUBLIQUES D AMENAGEMENT LES TARTRES SUD

LES PROJETS D AGRICULTURE URBAINE DANS LE CADRE D OPERATIONS PUBLIQUES D AMENAGEMENT LES TARTRES SUD LES PROJETS D AGRICULTURE URBAINE DANS LE CADRE D OPERATIONS PUBLIQUES D AMENAGEMENT LES TARTRES SUD Lundi 30 juin Direction de l aménagement et Délégation à l écologie urbaine UN SITE A L HISTOIRE AGRICOLE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE PREFECTURE DU BAS-RHIN

REPUBLIQUE FRANCAISE PREFECTURE DU BAS-RHIN REPUBLIQUE FRANCAISE PREFECTURE DU BAS-RHIN DIRECTION DE LA COORDINATION, DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET FINANCIERES - - - 3 ème Bureau Urbanisme et Environnement --- LE PREFET COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES Entre les soussignés La Société, S.A.R.L. au capital de 30.000, inscrite au R.C.S. de Paris sous le numéro 508 763 950, ayant son siège

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MAHES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 64/2011 DU 13/12/2011 à 10H RELATIF A LA FOURNITURE DE 1401,20 Km DE PROFILS SISMIQUES 2D «ROUND AFRICA» ACQUIS EN 1975 EN

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

Débroussailler autour de sa maison : «une obligation»

Débroussailler autour de sa maison : «une obligation» Guide du débroussaillement règlementaire aux abords des constructions dans le département de Vaucluse Débroussailler autour de sa maison : «une obligation» 2 ème édition Le débroussaillement vous protège,

Plus en détail

INSTALLATION DE STOCKAGE

INSTALLATION DE STOCKAGE DEMANDE D AUTORISATION POUR UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES Commune de GRABELS (34) Dossier n 2013 02 053 Novembre 2013 Société SOVAMI GRABELS (34) Installation de stockage de déchets inertes

Plus en détail

STOCKAGE DE BOIS ET DE CHARBON SUR LA ZONE PORTUAIRE RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE D IMPACT

STOCKAGE DE BOIS ET DE CHARBON SUR LA ZONE PORTUAIRE RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE D IMPACT CCI Bayonne Pays Basque 50 51, Allées Marines BP 215 64102 BAYONNE Cedex DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION D UNE INSTALLATION CLASSEE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Livre V, Titre Ier du Code

Plus en détail

Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité publique

Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité publique Commissaire enquêteur titulaire : Christian CHEVALIER Suppléant : Vincent-Emmanuel VALOIS Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité

Plus en détail

sommaire le permis de construire

sommaire le permis de construire 3 sommaire le permis de construire est un document administratif qui permet à l administration de vérifier qu un u projet de construction respecte les règles d urbanisme en vigueur. Dans quels cas faut-il

Plus en détail

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme Foire Aux Questions 1 Je dois faire des travaux, dois- je faire une demande? Quel type de dossier faut- il pour des travaux? a) Vous déposerez une demande de Permis de Construire notamment pour : Créer

Plus en détail

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières.

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières. La zone correspond à une zone d urbanisation future, non équipée, située au nord-est de la commune entre les voies ferrées et les territoires des communes limitrophes de Combs-la-Ville et Moissy- Cramayel.

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE à la CONSTITUTION DE RESERVE FONCIERE pour la réalisation de la 2 e tranche de la DEVIATION de MELLE

CONVENTION RELATIVE à la CONSTITUTION DE RESERVE FONCIERE pour la réalisation de la 2 e tranche de la DEVIATION de MELLE CONVENTION RELATIVE à la CONSTITUTION DE RESERVE FONCIERE pour la réalisation de la 2 e tranche de la DEVIATION de MELLE ANNEXE 1 PROJET ENTRE : Le DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES, dont le siège social est

Plus en détail

Agendas d accessibilité programmée. ERP (bâtiment) et IOP

Agendas d accessibilité programmée. ERP (bâtiment) et IOP Agendas d accessibilité programmée ERP (bâtiment) et IOP présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité 1 SOMMAIRE Pages 1 - L accessibilité de tous, partout 3 2 - Les évolutions

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Autorisation et Convention

Autorisation et Convention Autorisation et Convention Déversement d eaux usées non domestiques dans les réseaux publics de collecte Entreprises et Collectivités : procédures pour être en conformité avec la loi Crédit photo CA Évry

Plus en détail