Sujets de TFE/PFE 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sujets de TFE/PFE 2012"

Transcription

1 Sujets de TFE/PFE

2 CONTACT TFE Pauline AZOUG

3 SOMMAIRE PRODUCTION ETUDES TECHNIQUES ETUDES DE PRIX ENTREPRISE GENERALE ENVIRONNEMENT QUALITE P 4 P 13 P 19 P 23 P 27 P 33 3

4 PRODUCTION Agence :Versailles L'agence de Versailles réalise des ouvrages fonctionnels (tertiaire, hospitalier, groupe scolaire...) allant de 10 à 40M dans toute l Ile-de-France (Paris, Pontault-Combault, Cergy, Chaville ) Sujet n 1 Mise au point d'un prototype et synthèse des façades sur une structure béton elliptique (Chantier de la fondation Roguet) - Mettre au point le projet : vous serez amenés à concevoir avec l'architecte et les différents bureaux d'études concernés et les conducteurs travaux, la mise au point de l'ensemble des éléments constitutifs d'une façade (conception de l'habillage et des volets, étude des points singuliers...) - Gérer les interfaces - Proposer les solutions et travailler en étroite collaboration avec l'architecte pour mettre au point le prototype - Faire valider le projet auprès des entreprises (ex: chassis, volets, brise soleil...) - Chiffrer le projet et lancer la consultation des entreprises - Participer aux choix des entreprises Pour cela vous serez en contact avec différents interlocuteurs : tuteur, conducteur travaux, directeur d'agence 4

5 PRODUCTION Agence :Paris C (Bezons, 95) L agence Paris C produit essentiellement du gros œuvre avec des chantiers d un montant de 10 à 50 millions d euros pour un chiffre d'affaires annuel de 30 à 35 millions d euros. Sujet n 2 En phase d appel d offre comme en phase travaux, nous sommes amenés à établir des plannings prévisionnels d exécution de plus en plus détaillés. Nous avons déjà en interne développé un outil planning sur Microsoft Project pour le GO : reste à le créer pour les corps d état. Outil de création de plannings TCE En étude et en exécution, les plannings TCE sont de plus en plus complexes et détaillés. Aussi, nous souhaiterions créer un outil permettant de générer des plannings rapidement sur la base de cadences connues. Analyse du fonctionnement de l outil GO existant. Définitions des taches et des enchainements type d un planning TCE. Audit interne auprès des responsables études et travaux permettant de définir des cadences TCE. Création de l outil sur Microsoft Projet. Présentation et formation des collaborateurs de l entreprise à cet outil. Pour cela vous serez en contact avec différents interlocuteurs : les conducteurs de travaux, les responsables études de prix, les directeurs de travaux et les directeurs d agence. 5

6 PRODUCTION Agence :Paris C (Bezons, 95) L agence Paris C produit essentiellement du gros œuvre avec des chantiers d un montant de 10 à 50 millions d euros pour un chiffre d'affaires annuel de 30 à 35 millions d euros. Sujet n 3 La gestion a aujourd hui un rôle prépondérant sur les chantiers. C est pourtant l une des tâches pour laquelle le temps d apprentissage est le plus long. Aussi, dans le cadre de la formation continue de nos conducteurs de travaux nous voulons mettre en place une formation gestion en interne. Créer une formation gestion En entreprise générale comme en gros œuvre seul, les conducteurs de travaux doivent être capables d analyser un budget et de le gérer. Des outils, des méthodes existent mais ils faut en saisir les mécanismes et en interpréter les résultats. Etat des lieux des méthodes de gestion dans l entreprise. Comprendre tous les mécanismes de la gestion de la feuille de vente au DGD client, en passant par les déboursés et les contrats sous-traitants. Création d un support de formation gestion sur Power Point. Présentation du support de formation aux gestionnaires, directeurs de travaux et directeurs d agence Participer à l animation de la formation sur la base du support créé Pour cela vous serez en contact avec différents interlocuteurs : les gestionnaires, les directeurs d agence 6

7 PRODUCTION Agence :Paris C (Chantier du Stade Jean Bouin) L agence Paris C produit essentiellement du gros œuvre avec des chantiers d un montant de 10 à 50 millions d euros pour un chiffre d'affaires annuel de 30 à 35 millions d euros. Sujet n 4 Sur les chantiers techniquement complexes, les échanges de plans entre les BET et le chantier sont nombreux. La difficulté première se situe au niveau de la gestion des indices, pour assurer à chaque acteur qu il travaille sur le dernier plan mis à jour. Création d un outil de gestion des plans - Dans un premier temps, il faut déterminer la méthode la plus efficace pour une bonne diffusion des plans par le BET (Utilisation de reproductions, création d un support informatique de liaison avec le tireur de plans, mise en place d un tableau de suivi avec bordereaux ) - Puis créer l outil de gestion des plans pour : - Faire apparaître le prévisionnel - Noter la diffusion - Mettre en avant les écarts - Retranscrire ces infos sous forme de courbe - Pistes à approfondir : diffusion au Chef et au chantier; suivi et gestion des observations sur plans. 7

8 PRODUCTION Agence :Grenoble L agence de Grenoble intervient principalement dans les secteurs de la micro-électronique, de la recherche et de la santé. Elle réalise des travaux de gros-œuvre, d'entreprise générale et d'entretien chez des industriels. Sujet n 5 Productivité des équipes gros-œuvre Votre travail consistera à rechercher des facteurs de productivité et de non productivité des équipes gros-œuvre. Les principales étapes de ce TFE seront les suivantes : Repérer les équipes les plus performantes au sein de l agence, Rechercher par rapport à une équipe moyenne les facteurs de productivité (facteurs liés à l organisation de l agence, formation à la sécurité, compétence des membres de l équipe, organisation du chantier, savoir-faire de l équipe, matériel utilisé, motivation ), Etablir des recommandations pour élever le standard au niveau de ces équipes : organisation, formation, matériel, recrutement, motivation 8

9 PRODUCTION Agence : Brétigny (91) Avec un rayon d action allant de l Essonne jusqu à Paris en passant par la Seine-et-Marne et le Val-de-Marne, l agence de Brétigny-sur- Orge intervient sur des chantiers très divers (logements, bureaux, santé ) en entreprise générale. Sujet n 6 Géotechnique sur le chantier I3F à Mennecy : Optimisation des fondations par des techniques d'amélioration des sols En prenant appuis sur le cas concret du chantier sur lequel vous serez détaché, étudier les différentes techniques d amélioration des sols Identifier les avantages et les inconvénients de chacune en les comparant Pour développer une méthode d estimation rapide du coût et du délai dans le cas d arbitrage de variantes. Pour cela, vous serez en contact avec : les conducteurs de travaux, le directeur d agence et les sous-traitants de fondations spéciales. 9

10 PRODUCTION Agence : Brétigny (91) Avec un rayon d action allant de l Essonne jusqu à Paris en passant par la Seine-et-Marne et le Val-de-Marne, l agence de Brétigny-sur- Orge intervient sur des chantiers très divers (logements, bureaux, santé ) en entreprise générale. Sujet n 7 Sur le chantier d une école élémentaire à Clamart : Amélioration du processus de levée des réserves (emploi de la tablette tactile) Identifier les principaux dysfonctionnements à l aide d une enquête auprès des clients Définir des méthodes visant à améliorer lesdits dysfonctionnements et à fluidifier le processus Vérifier si le recours une tablette tactile peut être utile. Pour cela, vous serez en contact avec : les conducteurs de travaux, le directeur d agence, les entreprises soustraitantes 10

11 PRODUCTION Agence :Dijon L agence de Dijon réalise de nombreux chantiers dans tous les secteurs d activités, aussi bien dans l industrie (TetraPak, Michelin...), dans les centres commerciaux (La Toison d'or à Dijon), dans le secteur public (lycées, collèges, écoles, équipements divers), que dans celui des logements collectifs. Sujet n 8 Traitements des émergences de façade Analyse des différentes contraintes pour le traitement des émergences de façade : thermiques, feu, accessibilité Étude spécifique du cas des balcons de logements : quel mode constructif (béton, bois, métal, )? Quels avantages ou inconvénients pour chacun? Possibilité d utiliser le BFUP: avantages et inconvénients Pour cela, vous serez en contact avec les conducteurs de travaux, le directeur d agence, les entreprises soustraitantes 11

12 PRODUCTION Agence :Amiens L agence d Amiens répond à des appels d offres publics et privés pour le gros œuvre et en entreprise générale. Aujourd hui, l agence a acquis une réelle importance pour couvrir aujourd hui tout le Nord de la France depuis la région parisienne. Sujet n 9 L agence développe son activité en Entreprise générale sur des projets de logements sociaux. L agence souhaite améliorer la réalisation des accès aux balcons. Réglementations PMR pour accès au balcon : Adaptation des seuils portes-fenêtres - Synthèse des expériences de l agence sur les opérations réalisées depuis 5 ans, y cis les affaires en cours - Analyse des Incidences sur le GO - Analyse des Incidences sur les CET - Mise en forme d un mode d emploi pour les futures opérations de l agence. Pour cela, vous serez en contact avec : les conducteurs de travaux, le directeur d agence, les sous-traitants 12

13 ETUDES TECHNIQUES Agence : BET BA (78, Versailles) Sujet n 10 Le groupe dispose d un bureau d'études de structures interne implanté à Versailles, spécialisé en béton armé, et intervenant également en béton précontraint, charpente métallique ou bois. Calculs des voiles en béton armé Pour aider le travail des ingénieurs structures et leur permettre de traiter rapidement les sujets techniques les plus courants, le BET souhaite faire une analyse réglementaire des actions sur les voiles et du comportement structurel de ceux-ci. Le but de ce TFE est de créer un logiciel d'aide à la décision du mode de calculs et leurs applicatifs aux cas courants. Vos interlocuteurs seront les ingénieurs structures, les bureaux d études (maîtrise d œuvre, d exécution) et les bureaux de contrôles. 13

14 ETUDES TECHNIQUES Agence :BET BA (78, Versailles) Le groupe dispose d un bureau d'études de structures interne implanté à Versailles, spécialisé en béton armé, et intervenant également en béton précontraint, charpente métallique ou bois. Sujet n 11 Etudes sur les fondations : semelles excentrées et fondations superficielles 1- Semelles excentrées : Recenser les différents types de semelles possibles (isolées, filantes, de rive ), Distinguer les cas en fonction du type de fondations (superficielles, profondes ), Compiler les méthodes de calcul existantes et établir des méthodes de calcul alternatives pour les «manques», Réalisation du logiciel de calculs correspondant. 2- Fondations superficielles : Analyse des incidences liées aux optimisations des taux de travail du sol, Réalisation d'un outil de prédimensionnement. Vos interlocuteurs seront les bureaux d études (MOE, prix, méthodes, exécution), géotechniciens, bureaux de contrôle 14

15 ETUDES TECHNIQUES Agence : Service Méthodes IDF (91, Brétigny sur Orge) Le Service Méthodes intervient en phase d appel d offres et en phase travaux pour mettre au point les installations de chantier et procédés constructifs sur tous types de projets de bâtiment. Sujet n 12 Base technique sur les grues à tour Dans le cadre du développement des échanges de connaissances au sein de l entreprise, vous aurez en charge le développement d une base technique sur les grues à tour à destination des services de l entreprise et des chantiers. Modélisation de blocs 2D/3D sous AutoCAD/Revit. Synthèse des abaques techniques des constructeurs. Check-list des procédures liées au montage des grues. Analyse des différents coûts sur les chantiers en cours. Pour cela vous serez en contact avec différents interlocuteurs : Conducteurs de travaux, Chefs de chantiers, Service Matériel, Bureaux d études 15

16 ETUDES TECHNIQUES Agence :Paris B (Bezons, 95) L agence Paris B fait partie de la région IDF 2 qui réunit les agences Paris B, Paris D et Paris E, soit une centaine de collaborateurs pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 70 millions d'euros. Sujet n 13 Les fondamentaux géotechniques Vous devrez établir des documents synthétiques à usage des collaborateurs de l'entreprise afin de leur donner une culture générale et pratique, permettant une analyse succincte des documents d'un chantier et un dialogue avec des géotechniciens. Les supports de cours de l Ecole Léon Grosse actuels serviront de base de départ à votre travail. Les documents créés devront correspondre aux "cours" donnés à l Ecole Léon Grosse, que ce soient des créations ou des actualisations de support. Ces documents seront essentiellement destinés aux collaborateurs Etudes et Travaux et devront être plus pratiques que théoriques. Etude des essentiels de la géotechnique, à savoir : La terminologie, les symboles utilisés, les définitions Les différents essais / leurs utilités Les différentes instrumentations : leurs utilités Les rapports entre différents types de sols et différents type de techniques En parallèle de ce travail, le stagiaire actualisera le "logiciel d'optimisation des fondations" objet d'un Mémoire Technique de Pour cela votre principal interlocuteur sera le directeur de l agence Paris B, actuellement formateur Géotechnique à l Ecole Léon Grosse. 16

17 ETUDES TECHNIQUES Agence :Aix-en-Provence L agence représente un CA de 40M, réalise des ouvrages prestigieux tels que la gare d Aix en Provence, l école Internationale de Manosque et l hôpital de Manosque elle intervient aussi dans l environnement du nucléaire. Sujet n 14 L agence souhaiterait établir un document pour comprendre le fonctionnement et les contraintes du secteur nucléaire. Ce document permettra ainsi aux futures agences qui souhaitent répondre à ces projets d avoir une explication des différents process d exécution. La désintégration des joints de dilation dans les centrales nucléaires et/ou dans nos travaux avec le centre d étude atomique Les principales étapes de vote TFE seront les suivantes : Reprendre les différentes hypothèses de ce process Décrire les procédés employés Expliquer les modes d exécution Ce sujet a déjà fait l objet d un MTA (mémoire technique d agence) cependant l agence souhaite décrire plus précisément le traitement utilisé qui a été breveté par ailleurs. Pour cela, vous serez en contact avec différents interlocuteurs : les conducteurs travaux, les responsables études de prix, les directeurs travaux et le service qualité, sécurité, environnement. 17

18 ETUDES TECHNIQUES Agence : Service Méthodes IDF (91, Brétigny sur Orge) Le Service Méthodes intervient en phase d appel d offres et en phase travaux pour mettre au point les installations de chantier et procédés constructifs sur tous types de projets de bâtiment. Sujet n 15 Amélioration de l outil de calepinage des Passerelles Dans le cadre du développement des échanges de connaissances au sein de l entreprise, vous aurez en charge l amélioration de l outil de calepinage des passerelles mis à disposition récemment des conducteurs de travaux et services de l entreprise. Audit de l utilisation des passerelles existantes. Définition des besoins pour les passerelles futures. Amélioration des blocs dynamiques AutoCAD/Revit. Création de nomenclatures de fabrication et chiffrage automatique par liaisons AutoCAD/Excel. Pour cela vous serez en contact avec différents interlocuteurs : Conducteurs de travaux, Chefs de chantiers, Service Matériel, Bureaux d études 18

19 ETUDES DE PRIX Agence :Versailles L'agence de Versailles réalise des ouvrages fonctionnels (tertiaire, hospitalier, groupe scolaire...) allant de 10 à 40M dans toute l Ile-de-France (Paris, Pontault-Combault, Cergy, Chaville ) Sujet n 16 Aujourd'hui en entreprise générale, nous consultons les corps d'états. Très souvent, à défaut d'avoir des retours des entreprises, chaque collaborateur se constitue une base de références personnelle. L'agence souhaite se doter d' une base de données commune pour chaque type d'ouvrage et pour chaque corps d'état. Création et mise en place d'une bible de prix corps d'état par type d'ouvrage avec actualisation - Recherche des devis reçus des entreprises sous-traitantes et/ou par d'autres entités qui réalisent du TCE pour récolter l'ensemble des données nécessaire à l'établissement d'une bible. - Création d un outil sur EXCEL pour une utilisation rapide et optimale - Visites de chantiers Pour cela, vous serez en contact avec différents interlocuteurs : tuteur, responsables études de prix, directeur d'agence. 19

20 ETUDES DE PRIX Agence :Versailles L'agence de Versailles réalise des ouvrages fonctionnels (tertiaire, hospitalier, groupe scolaire...) allant de 10 à 40M dans toute l Ile-de-France (Paris, Pontault-Combault, Cergy, Chaville ) Sujet n 17 L'objectif de ce sujet est de trouver des points de similitudes permettant d'établir des ratios fiables sur les frais de fonctionnement de chantier, utilisés par le service études de prix et les travaux. Recherche de ratios sur les frais de fonctionnement d'un chantier - Analyse des dépenses sur les postes chantier ( ex: matériel de levage, matériel de sécurité, clôtures, consommation, coffrages, etc) - Etablissement de ratios - Mise au point d'un référentiel Pour cela vous serez en contact avec différents interlocuteurs: tuteur, conducteur travaux, directeur d'agence. 20

21 ETUDES DE PRIX Agence :Amiens L agence d Amiens répond à des appels d offres publics et privés pour le gros œuvre et en entreprise générale. Aujourd hui, l agence a acquis une réelle importance pour couvrir aujourd hui tout le Nord de la France depuis la région parisienne. Sujet n 18 L agence réalise tous ses gros-œuvre en production propre avec de temps en temps des ouvrages complexes comportant des porte-à-faux, des poutres suspendues et autres débords qui nécessitent des étaiements adaptés. L agence souhaite affiner l évaluation financière de ces étaiements. Chiffrage des étaiements - Synthèse des expériences de l agence sur les opérations réalisées depuis 5 ans, y cis sur les chantiers en cours - Analyse des moyens et méthodes disponibles - Composition d un outil de choix et de valorisation rapide. Pour cela, vous serez en contact avec : les conducteurs de travaux, les ingénieurs études de prix, le directeur d agence et les sous-traitants. 21

22 ETUDES DE PRIX Agence : Brétigny (91) Avec un rayon d action allant de l Essonne jusqu à Paris en passant par la Seine-et-Marne et le Val-de-Marne, l agence de Brétigny-sur-Orge intervient sur des chantiers très divers (logements, bureaux, santé ) en entreprise générale. Sujet n 19 L agence de BRETIGNY SUR ORGE répond à des appels d offres portant sur des opérations TCE, qu il s agisse de construction d ouvrages fonctionnels ou de logements. L offre finale comprend le prix global et décomposé mais aussi le mémoire technique (part importante des critères d attribution au candidat). L agence souhaite développer les outils et les bases permettant de produire un mémoire technique répondant parfaitement à l attente du maître d ouvrage et du maître d œuvre tout en développant certains sujets actuels (démarche environnementale, dispositions envisagées pour l obtention des labels demandés ). Développement des bases permettant la rédaction du mémoire technique - Synthèse des points demandés dans les mémoires techniques des dernières affaires étudiées. - Recherche et développement des réponses apportées. - Création d un outil permettant de rédiger de manière efficiente les mémoires techniques et en particuliers les démarches et obtentions d actualité. Pour cela, vous serez en contact avec différents interlocuteurs : tuteur, responsables études de prix, spécialistes de l entreprise, directeur d agence. 22

23 ENTREPRISE GENERALE Agence : LGI (Versailles-Satory, 78) Léon Grosse Ingénierie réalise des chantiers dans les secteurs scolaire, médical et professionnel (bureaux), pour le compte de clients publics comme privés, en conception construction ou en PPP. Spécialisée en électricité, CVC et maintenance pluriannuelle, LGI réalise tous ses chantiers en entreprise générale. Sujet n 20 Fondamentaux des réglementations Accessibilité, Incendie et Acoustique Il faut établir pour ces 3 domaines, des documents synthétiques à usage des collaborateurs d'études et de travaux. Ces documents devront permettre à ce public de posséder les fondamentaux de ces réglementations. Les principales étapes de ce TFE seront les suivantes : Pour la réglementation accessibilité : La définition, le classement et les spécificités des différents types de bâtiments. L'examen du cadre réglementaire et de son application constructive par type de bâtiments. Les solutions techniques mobilisables. Les obligations du Maitre d'ouvrage et les contrôles par l'etat. Pour la réglementation incendie : La définition, le classement, et les spécificités des différents bâtiments. Les dispositions spécifiques à la sécurité incendie dans les bâtiments d'habitation, les ERP. Les principes et les spécificités du désenfumage dans les ERP, les locaux d'habitation, des locaux de travail. Les incidences du code du travail. Pour la réglementation acoustique : Les notions d'acoustique. Les spécificités dans le cas de bâtiments d'habitations, d'enseignement, de santé, d'hôtel et de résidences de tourisme. 23

24 ENTREPRISE GENERALE Agence :LGE LGE est la filiale électricité du groupe Léon Grosse. Créée en 2007, elle répond à la volonté du groupe de se diversifier et de mettre son expertise au service de ses clients, dans un marché en pleine expansion. Elle intervient principalement sur des travaux d installations électriques courant fort/courant faible dans les domaines tertiaire, hospitalier et de l enseignement. Sujet n 21 Mise en place d indicateurs de performance Dans le cadre du développement d une démarche qualité au sein de l agence, votre travail consistera à identifier des facteurs de performance de ses équipes, à tous niveaux de postes. L objectif sera d établir des recommandations pour la mise en place de méthodes de travail performantes et les valoriser. Vous participerez également à la rédaction d un guide de procédures dans le cadre de la mise en place de ces indicateurs 24

25 ENTREPRISE GENERALE Agence :Amiens L agence d Amiens répond à des appels d offres publics et privés pour le gros œuvre et en entreprise générale. Aujourd hui, l agence a acquis une réelle importance pour couvrir aujourd hui tout le Nord de la France depuis la région parisienne. Sujet n 22 L agence développe son activité en entreprise générale sur des projets type clinique, hôtel, chambres étudiantes. Certains problèmes sont récurrents, notamment dans les salles de bains attenantes à la chambre. Etanchéité sous carrelage en locaux humides - Synthèse des expériences de l agence sur les opérations réalisées depuis 5 ans - Point sur les réglementations en cours - Proposition des différentes solutions techniques (décaissé, pente, carrelage collé ou scellé, étanchéité, siphon, etc ) - Analyse des coûts de chaque solution proposée - Mise en forme d un mode d emploi pour les futures opérations de l agence(utile aux études comme aux travaux). Pour cela, vous serez en contact avec : les conducteurs de travaux, les ingénieurs études de prix, le directeur d agence et les sous-traitants. 25

26 ENTREPRISE GENERALE Agence :Amiens L agence d Amiens répond à des appels d offres publics et privés pour le gros œuvre et en entreprise générale. Aujourd hui, l agence a acquis une réelle importance pour couvrir aujourd hui tout le Nord de la France depuis la région parisienne. Sujet n 23 L agence développe son activité en entreprise générale sur des projets de logements sociaux. L agence souhaite améliorer sa capacité à réaliser le lot plomberie en gérant ses approvisionnements et la pose par divers contrats de sous-traitance afin de répondre au mieux à ses clients sur des affaires en TCE. Gestion du lot plomberie - Synthèse des expériences de l agence sur les opérations réalisées en 2010 et Analyse détaillée d une affaire où le lot plomberie a été étudié et suivi en direct par les conducteurs TCE - Rédaction d un Mémoire Technique pour l agence - Mise en avant des avantages et inconvénients d une gestion directe Pour cela, vous serez en contact avec : les conducteurs de travaux, les ingénieurs études de prix, le directeur d agence 26

27 ENVIRONNEMENT Agence :Paris B L agence Paris B fait partie de la région IDF 2 qui réunit les agences Paris B, Paris D et Paris E, soit une centaine de collaborateurs pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 70 millions d'euros. Sujet n 24 Nombre de bâtiments construits font l'objet de certifications environnementales. C'est un nouveau défi qui s'ajoute aux contraintes posées aux entreprises de construction. Quelles sont les exigences des différents référentiels HQE ; BREEAM ; LEED qui s'imposent à nous? Faire une approche pragmatique des 3 référentiels à destination de nos équipes Etudes et Travaux pour les aider à les comprendre et à en tirer les meilleurs profits. Les lister, imaginer des solutions. Déterminer quels sont les pièges à éviter. Faire un comparatif des différents référentiels. S'informer de leurs évolutions possibles dans un futur proche. Sélectionner les bureaux d'études spécialisés susceptibles de nous accompagner. 27

28 ENVIRONNEMENT Agence :Versailles L'agence de Versailles réalise des ouvrages fonctionnels (tertiaire, hospitalier, groupe scolaire...) allant de 10 à 40M dans toute l Ile-de-France (Paris, Pontault-Combault, Cergy, Chaville ). Sujet n 25 L'agence doit réaliser un bâtiment BBC. Elle doit mettre en place les procédures et les points de contrôle pour que le bâtiment réponde aux normes BBC (ex : étanchéité à l'air). Mise en place de moyens d'exécution et de contrôle d'un bâtiment répondant aux normes BBC - Identifier les spécificités BBC dans les pièces du marché - Rechercher les solutions permettant à l agence de répondre aux critères BBC - Veiller à la bonne exécution dans le respect des normes Pour cela vous serez en contact avec différents interlocuteurs : conducteurs de travaux, tuteur, directeur d'agence. 28

29 ENVIRONNEMENT Agence :Service QSE (69, Lyon) Le service QSE co-anime les démarches de prévention et de progrès initiées par la Direction, dans l ensemble de l'entreprise en terme de : qualité, sécurité, environnement et maîtrise du béton. Sujet n 26 L'agence TP du groupe est certifiée ISO Dans ce cadre, elle est tenue de faire une analyse environnementale de son activité sur chantier. Analyse environnementale de la réalisation d une opération Etablir un "outil" permettant l'analyse environnementale exhaustive de la réalisation d'un chantier : - Description de tous les impacts et solutions retenues en faisant référence aux textes règlementaires - Prise en compte de tous les environnements possibles d un chantier : urbain, fluvial, industriel, naturel. Cet outil sera construit «en cascade». Les résultats de cette analyse devront pouvoir être imprimés sous forme de tableaux et constitueront le recueil des actions du chantier en matière environnementale. 29

30 ENVIRONNEMENT Agence :Secteur TP (73, Aix-les-Bains) Le secteur TP intervient dans toute la France pour tous chantiers de Génie Civil, d épuration et d ouvrages d art. Les principaux clients du secteur TP sont l Etat et ses collectivités, les grands donneurs d ordres publics et parapublics tels que EDF, CNR, SNCF, AREVA et le CEA pour une chiffre d affaires annuel d environ 28 millions d'euros. Sujet n 27 L'objet de ce projet est la constitution d'un mémoire technique du Secteur TP et GC destiné à conserver et promouvoir soit les chantiers techniques, soit les méthodes ou les mises en œuvre particulières. Technique de mise en œuvre de radier mince incliné pour canaux hydrauliques, Equipage mobile pour galerie pare-blocs ou ouvrages cadres en site contraint, Etude des pressions de béton auto-plaçant sur voiles elliptiques, Etude des contraintes d'accès dans un CNPE (Centre National de Production Electrique = site d'une centrale nucléaire), Structures béton armé étanche (application aux stations d'épuration), Suivi des températures du béton lors du coulage et jusqu'à la prise. Chaque sujet fera l objet d un mémoire (MTA) destiné, après validation par la direction du Secteur et la direction technique de l entreprise, à être diffusé en interne. Pour cela, vous serez en contact avec : le service études du Secteur TP, les conducteurs de travaux, le directeur d agence 30

31 ENVIRONNEMENT Agence :Paris C (Bezons, 95) L agence Paris C produit essentiellement du gros œuvre avec des chantiers d un montant de 10 à 50 millions d euros pour un chiffre d'affaires annuel de 30 à 35 millions d euros. Sujet n 28 Bilan carbone d une opération 1) Déterminer s il serait bénéfique de gérer l évacuation de nos gravats directement : - Analyse le coût du transport de déchets de chantier par nos prestataires - Recherche de sites en région parisienne aptes à recevoir nos détritus - Conclusion sur les avantages et inconvénients d une gestion interne 2) Etablir un outil de calcul simple (Excel) permettant de calculer le bilan carbone d une opération : - Constituer une base de données des fiches de données de sécurité et d environnement (FDSE) à récupérer auprès de nos fournisseurs et sous-traitants et des fédérations professionnelles, - Etablir le bilan carbone pour notre propre activité (par unité de valeur). L outil devra nous permettre de quantifier nos offres de prix en terme d émission de C02 mais aussi de comparer différents choix constructifs. 31

32 ENVIRONNEMENT Agence :Brétigny (91) Avec un rayon d action allant de l Essonne jusqu à Paris en passant par la Seine-et-Marne et le Val-de-Marne, l agence de Brétigny-sur- Orge intervient sur des chantiers très divers (logements, bureaux, santé ) en entreprise générale. Sujet n 29 Thermique et performance énergétique sur le chantier Descartes+ : Méthodologie et réalisation des essais d'étanchéité à l'air d'un bâtiment à énergie positive En fonction des différents labels recherchés, identifier les prestataires de service capables de réaliser les essais nécessaires Définir le procédé, en décrire les étapes et les contraintes, notamment en fonction de l interface entre corps d état Rédiger un petit manuel pratique destiné aux conducteurs de travaux Pour cela, vous serez en contact avec : les conducteurs de travaux, le directeur d agence 32

Sujets de TFE/PFE 2012

Sujets de TFE/PFE 2012 Sujets de TFE/PFE 2012 1 CONTACT TFE Pauline AZOUG p.azoug@leongrosse.fr 01 39 24 50 00 2 SOMMAIRE PRODUCTION ETUDES TECHNIQUES ETUDES DE PRIX ENTREPRISE GENERALE ENVIRONNEMENT QUALITE P 4 P 13 P 19 P

Plus en détail

SUJETS DE TFE/PFE 2011 LEON GROSSE

SUJETS DE TFE/PFE 2011 LEON GROSSE SUJETS DE TFE/PFE 2011 LEON GROSSE 1 Contact TFE: Cécile Ollivier c.ollivier@leongrosse.fr 01 39 24 50 00 2 SOMMAIRE ENVIRONNEMENT P.4 à 7 PRODUCTION P.8 et 9 ETUDES DE PRIX P.10 et 11 ENTREPRISE GENERALE

Plus en détail

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015 BATIMAT 2015 Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social 3 novembre 2015 Introduction Le BIM chez Bouygues Bâtiment Île-de-France Habitat Social Avant de parler de BIM, une très rapide présentation de

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

AFRC commission Qualité Thème : les certifications

AFRC commission Qualité Thème : les certifications AFRC commission Qualité Thème : les certifications 12 novembre 2007 60, rue de Richelieu 75002 Paris - Tel. : + 33.(0)1.42.96.10.36 Fax : + 33.(0)1.42.60.05.29 www.nexstage.fr SOMMAIRE 1. Rappel des fondamentaux

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «CONDUCTEUR DE TRAVAUX»

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «CONDUCTEUR DE TRAVAUX» Document mis à jour le 04/02/2015 APGP - Association Paritaire de Gestion du Paritarisme 8 rue du chalet - 75010 PARIS Tél. : 01 42 84 28 71 - Fax : 01 42 02 68 53 cpnef.architecture@apgp.fr www.branche-architecture.fr

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Les prédalles Standards opérationnels

Les prédalles Standards opérationnels avec le conseil de Les prédalles Standards opérationnels Contexte et objectif La prédalle est un produit éprouvé depuis plus de 50 ans, pour réaliser des dalles allant jusqu à 8 m de portée. Les planchers

Plus en détail

F1106 - Ingénierie et études du BTP

F1106 - Ingénierie et études du BTP Appellations (Construction / Génie Civil - Bâtiment - Gros œuvre) F1106 - Ingénierie et études du BTP Chargé / Chargée d'affaires BTP Conseiller / Conseillère technique habitat écologique Ingénieur / Ingénieure

Plus en détail

F1106 - Ingénierie et études du BTP

F1106 - Ingénierie et études du BTP Appellations Acousticien / Acousticienne BTP Chargé / Chargée d'affaires BTP Chargé / Chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique Chargé / Chargée d'affaires de la construction Chargé / Chargée

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE

REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE REFERENTIEL RESPONSABLE QUALITE Référentiel métier RESPONSABLE QUALITE 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable Qualité 2. Définition et description synthétique du métier Responsable décrit

Plus en détail

Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges

Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges Conseil Général des Hauts de Seine En partenariat avec les bureaux d étude Trivalor et Nextep Cette action a comme principal

Plus en détail

Module Espace Bain. Le savoir-faire traditionnel pour une vraie salle de bain. Un mode constructif performant. Une coordination optimisée

Module Espace Bain. Le savoir-faire traditionnel pour une vraie salle de bain. Un mode constructif performant. Une coordination optimisée Le savoir-faire traditionnel pour une vraie salle de bain Un mode constructif performant Une coordination optimisée Logement étudiant Hôtellerie Hospitalier / EHPAD Logement Conception et réalisation Combox

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Définir le programme et les objectifs énergétiques et environnementaux

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover Page 1 Innover en mécanique Page 2 Rencontre Solutions Energie Entreprises Lille le 20 mai 2014 Atelier : «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Eric SENECHAL-CETIM

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

INGENIEUR ETUDES DE PRIX BÂTIMENT/GENIE CIVIL H/F

INGENIEUR ETUDES DE PRIX BÂTIMENT/GENIE CIVIL H/F INGENIEUR ETUDES DE PRIX BÂTIMENT/GENIE CIVIL H/F VINCI Construction DOM- TOM recherche pour ses filiales basées aux Antilles (Martinique et Guadeloupe), un Ingénieur étude de prix bâtiment/génie civil.

Plus en détail

E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES

E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES L ENGAGEMENT D UN GROUPE COOPÉRATIF ANIMER UN RÉSEAU EN INGÉNIERIE DU BÂTIMENT QUADRIPLUS GROUPE met à la disposition

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy

Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Chambre de Commerce et d Industrie Moulins-Vichy Service Développement Local et Appui aux Entreprises Industrielles 1 Chambre de Commerce et d Industrie de Moulins-Vichy Service Développement Local et

Plus en détail

LA VOLONTÉ D ENTREPRENDRE UNE HISTOIRE CENTENAIRE

LA VOLONTÉ D ENTREPRENDRE UNE HISTOIRE CENTENAIRE LA VOLONTÉ D ENTREPRENDRE UNE HISTOIRE CENTENAIRE La volonté d entreprendre est la marque du Groupe GCC : elle correspond parfaitement à notre état d esprit et à la force d engagement des femmes et des

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

SERVICE RECRUTEMENT CATALOGUE DES STAGES 2013

SERVICE RECRUTEMENT CATALOGUE DES STAGES 2013 SERVICE RECRUTEMENT CATALOGUE DES STAGES 2013 Sommaire LE GROUPE... 3 NOS VALEURS... 4 LES STAGES EN AGENCES... 5 Chargé d affaires en Contrôle Technique... 6 Chargé d affaire en Qualité Environnementale

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

: SOCIETE D ETUDES ET DE RECHERCHES POUR LE DEVELOPPEMENT PAR ABREVIATION «SERD»

: SOCIETE D ETUDES ET DE RECHERCHES POUR LE DEVELOPPEMENT PAR ABREVIATION «SERD» 2008 NOM DE LA SOCIETE FORME JURIDIQUE ADRESSE DU SIEGE ACTIVITE : SOCIETE D ETUDES ET DE RECHERCHES POUR LE DEVELOPPEMENT PAR ABREVIATION «SERD» : S.A.R.L AU CAPITAL DE 3.500.000,00 DHS : 12 RUE IBN ESSOUFI

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

L audit énergétique : maillon faible de la transition énergétique?

L audit énergétique : maillon faible de la transition énergétique? L audit énergétique : maillon faible de la transition énergétique? 26 novembre 2015 Positionnement des prestataires et limite de l audit Un audit énergétique est par définition une analyse croisée entre

Plus en détail

Performance énergétique : nouveaux risques, nouvelles assurances

Performance énergétique : nouveaux risques, nouvelles assurances Dominique BAROUX, Direction des Marchés IARD à la SMABTP Vincent FIGARELLA, Directeur Construction AXA Entreprises Mardi 5 novembre 2013, BATIMAT 1 Performance énergétique RT 2012 Les bâtiments doivent

Plus en détail

Vos besoins, nos obligations

Vos besoins, nos obligations S Ingénierie Assistance Technique - Conseil Management des projets Prévention des risques Vos besoins, nos obligations Contact: Mr EL AAMRANI Saïd, Gérant 43 rue des Hirondelles, BP 600-68 76330 Notre

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Bureau d études techniques. DOSSIER DE PRESENTATION Septembre 2007

Bureau d études techniques. DOSSIER DE PRESENTATION Septembre 2007 ERMEL Energie Espace Saint-Germain 30 avenue du général Leclerc 38200 Vienne Bureau d études techniques Efficacité énergétique et Energies Renouvelables DOSSIER DE PRESENTATION Septembre 2007 ERMEL ENERGIE

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

La liste proposée n est pas figée, nous sommes également à l écoute de vos idées!

La liste proposée n est pas figée, nous sommes également à l écoute de vos idées! De nouveaux sujets de fin d études seront proposés tout au long de l année, notamment sur des chantiers en cours qui feront l objet de sujets particuliers (techniques, méthodes, gestion ) La liste proposée

Plus en détail

Chargé(e) de prestations comptables

Chargé(e) de prestations comptables Code fiche BUD001 Chargé(e) de prestations comptables Définition synthétique de l emploi-type Assure la gestion opérationnelle des actes d exécution de la dépense, des recettes non fiscales et de gestion

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS au capital de 38 000 euros RCS 490 474 012 00013 APE 8559A

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction Section : Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux DUT Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux Carte d identité de la formation Diplôme DUT - Diplôme universitaire de technologie Spécialité Génie civil - Construction durable (GC-CD) Conditions

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Dessinateur projeteur en béton armé

Dessinateur projeteur en béton armé Référentiel de Certification UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC Dessinateur projeteur en béton armé Libellé réduit: DPBA Code titre: TP-00314 Type de document: Guide RC Version:

Plus en détail

Développement durable et énergie. Techniques métiers. Actions commerciales et marchés publics. Management

Développement durable et énergie. Techniques métiers. Actions commerciales et marchés publics. Management Développement durable et énergie Techniques métiers Actions commerciales et marchés publics Management Organisation administrative, juridique et financière Développement durable et énergie Amélioration

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

Technicien Logistique CQPM 0121 -

Technicien Logistique CQPM 0121 - Technicien Logistique CQPM 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, exercices, conduite de projet Validation du CQPM Technicien Logistique

Plus en détail

MARCHE DE TRAVAUX CONSTRUCTION D UNE HALLE PUBLIQUE Passé dans le cadre des marchés à procédure adaptée

MARCHE DE TRAVAUX CONSTRUCTION D UNE HALLE PUBLIQUE Passé dans le cadre des marchés à procédure adaptée MAPA N 013-2015 MARCHE DE TRAVAUX CONSTRUCTION D UNE HALLE PUBLIQUE Passé dans le cadre des marchés à procédure adaptée Règlement de consultation (RC) Date limite de remise des offres : lundi 5 octobre

Plus en détail

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Soirée technique du 18 Juin 2012 Servane NYS - Chargée d affaires formation Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose,

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL 1. Objectifs Une période de stage obligatoire en milieu professionnel est organisée pour le candidat au brevet de technicien supérieur Travaux Publics. Ce stage

Plus en détail

Pôle IDEA. [Innovation Développement Expertise Audit]

Pôle IDEA. [Innovation Développement Expertise Audit] Présentation Société d ingénierie TCE : Depuis l audit jusqu à la solution clef en main. Notre proposition : Intégrer, Optimiser, Anticiper, Innover, Maîtriser Nos cœurs de métier : Le bâtiment et l optimisation

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Méthodes de commissionnement adaptées à la GPE

Méthodes de commissionnement adaptées à la GPE Méthodes de commissionnement adaptées à la GPE En collaboration avec: Julien Caillet Mohamed Elmtiri, Raphael Salvazet!! Myriam Humbert, Didier Meaux!! Frédéric Gal!! Jean Dominique Lenard 1 Objectifs

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

leverage your development resources

leverage your development resources leverage your development resources medical devices engineering Meddeva offre une compétence pluridisciplinaire permettant d accompagner le développement de vos projets dans leurs dimensions techniques,

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

ADEME Ile-de-France. Contexte

ADEME Ile-de-France. Contexte APPEL A PROJETS Bâtiment ADEME Ile-de-France Cahiier des charges APPEL A PROJETS Audiits énergétiiques Ciiblle coprroprriiéttés 2012-1 èrre sessiion Contexte Du fait de l enjeu que représente le secteur

Plus en détail

EFICAS. Energie Fluidique Industrielle, Cours d Audit Systèmes

EFICAS. Energie Fluidique Industrielle, Cours d Audit Systèmes EFICAS Energie Fluidique Industrielle, Cours d Audit Systèmes Résumé Ce programme s inscrit dans le cadre de l appel à projets «pour la mise en place de programmes d information, de formation et d innovation

Plus en détail

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité

CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE. Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons de Qualité CHARTE d AGREMENT MAISONS de QUALITE Exigences requises pour l obtention de l Agrément Maisons

Plus en détail

CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION DESENFUMAGE RESEAU D INCENDIE ARMEE (R.I.A.) PLOMBERIE / SANITAIRES

CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION DESENFUMAGE RESEAU D INCENDIE ARMEE (R.I.A.) PLOMBERIE / SANITAIRES OFFRES DE STAGE SECTEUR / REGION 13 / 59 / 33 / 69 GENIE CLIMATIQUE GENIE CIVIL ADMINISTRATIF CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION DESENFUMAGE RESEAU D INCENDIE ARMEE (R.I.A.) PLOMBERIE / SANITAIRES

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise.

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise. EXPERTISE EXPERTISE COMPTABLE Libérer de la Gestion Quotidienne, Développer la Stratégie d Entreprise. De l'audit au conseil et à la mise en place de missions d'expertise comptable, S&A vous apporte une

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et ingénierie des entreprises de façades de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER OBJECTIFS Réaliser le dossier dans chaque domaine de diagnostique immobilier : amiante, plomb, diagnostic de performance énergétique, termites, gaz et installations intérieures électriques, mesurage des

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ DES ERP COMMUNAUX

ACCESSIBILITÉ DES ERP COMMUNAUX VILLE DE VOUZIERS Place Carnot BP 20 08400 VOUZIERS ACCESSIBILITÉ DES ERP COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MAÎTRE D'OUVRAGE VILLE DE VOUZIERS Place Carnot BP 20 08400 VOUZIERS

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Formation d ingénieur spécialité énergétique par la voie de l apprentissage

Formation d ingénieur spécialité énergétique par la voie de l apprentissage Formation d ingénieur spécialité énergétique par la voie de l apprentissage Contexte et objectifs L efficacité énergétique et le recours aux énergies décarbonées sont des priorités pour les années à venir

Plus en détail

ANALYSE DES OFFRES QUANTITATIF METRE. "de l'appel d'offre... à l'analyse des offres" DESCRIPTIF CONSULTATION DES ENTREPRISES ESTIMATIF

ANALYSE DES OFFRES QUANTITATIF METRE. de l'appel d'offre... à l'analyse des offres DESCRIPTIF CONSULTATION DES ENTREPRISES ESTIMATIF DG.I.T. Partie DESCRIPTIF DESCRIPTIF - Utilisation de la banque de données TCE livrée avec le logiciel G.I.T. - Manuellement, en créant vos propres tâches avec la possibilité de les coller dans la banque

Plus en détail

OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX

OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX OPTIMISATION DES COûTS SOCIAUX Nos experts analysent les coûts sociaux de votre entreprise tout en préservant votre organisation, et ce, sans aucune incidence sur les droits

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

s o l u t i o n s * * *

s o l u t i o n s * * * Sommaire Qui sommes nous? Notre métier Notre positionnement Une solution complète Notre champ d intervention Notre process Cas clients Nos références Contacts Qui sommes nous? Un éditeur de logiciels spécialisé

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle ACTIVITÉS ET TÂCHES PROFESSIONNELLES Les activités professionnelles décrites ci-après, déclinées à partir des fonctions

Plus en détail

Programme de formation. Directeur de Travaux

Programme de formation. Directeur de Travaux Programme de formation Directeur de Travaux Formation sanctionnée du : Titre «Directeur de Travaux» de niveau I - Inscrit au RNCP DUREE : Formation de 972 heures PERSONNES CONCERNEES - Les étudiants titulaires

Plus en détail

Travaillez en réseau avec BIM4You

Travaillez en réseau avec BIM4You Travaillez en réseau avec BIM4You La solution 5D intégrale devient une réalité. www.bim4you.eu BIM4You Une planification fiable à chaque phase de projet BIM4You Plus qu une planification et une construction

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg Plan Bâtiment Grenelle et la rénovation énergétique du tertiaire 5 juillet 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La réglementation Grenelle dans le tertiaire privé 3. Les

Plus en détail

Enéides propose, après analyse des besoins du client:

Enéides propose, après analyse des besoins du client: L énergie et le réchauffement climatique sont des enjeux majeurs du 21ème siècle. La disponibilité et le coût respectif des différentes énergies rendent nécessaire la maîtrise de nos consommations et un

Plus en détail

Référentiel des activités professionnelles du BTS Travaux Publics Répartition des connaissances à acquérir dans l entreprise ou en centre

Référentiel des activités professionnelles du BTS Travaux Publics Répartition des connaissances à acquérir dans l entreprise ou en centre Référentiel des activités professionnelles du BTS Travaux Publics Répartition des connaissances à acquérir dans l entreprise ou en centre ETUDE Participation aux Etudes Techniques d'un ouvrage -Cahier

Plus en détail

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE Introduction page 2 I - Objectifs du COE page 2 II - Description de la prestation page 2 III - Modalités de réalisation

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «SECRETAIRE TECHNIQUE»

REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «SECRETAIRE TECHNIQUE» Document mis à jour le 04/02/2015 REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES «SECRETAIRE TECHNIQUE» PREAMBULE Les partenaires sociaux ont souhaité développer les référentiels d activités et de compétences

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Être auditeur interne pour les dispositifs médicaux

Être auditeur interne pour les dispositifs médicaux Formation à l audit selon ISO 19011 pour l application des normes ISO 9001 et ISO 13485 3 jours Paris le 25, 26 et 27 novembre 2015 Groupe de 10 stagiaires Intervenant : Bertrand Le Blanc Consultant Expert

Plus en détail