Groupe PlaNet Finance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe PlaNet Finance"

Transcription

1 Rapport Annuel 211 MicroCred Sénégal Groupe PlaNet Finance

2 Table des matières 4 Le groupe MicroCred Arnaud Ventura Membre du conseil d Administration de MicroCred Sénégal. Président du Directoire & fondateur de MicroCred. 6 MicroCred sénégal en chiffres 8 Editorial du diecteur général - Actionnaires - Gouvernance Situation & perspectives Activité Performances Ressources humaines - Réseau d agences - Performance Sociale 17 RAPPORT DE DIRECTION - Introduction - Gestion de l actif et du passif - Efficacité et rentabilité - Perspectives L exercice 211 qui s achève me donne l occasion de revenir sur ce qui fût une année de croissance pour MicroCred Sénégal. L institution a poursuivi avec succès la mission qu elle s est fixée : fournir des services financiers aux entrepreneurs exclus du système bancaire traditionnel. MicroCred Sénégal a poursuivi sa dynamique de collecte d épargne et a fortement développé ses revenus financiers. L institution a clôturé l exercice avec près de emprunteurs actifs et un encours de portefeuille de plus de 26,6 MEUR. Cette performance a été réalisée tout en maintenant un portefeuille de grande qualité, avec un PAR > 3 jours de 2,31 %. MicroCred Sénégal a près de comptes d épargne et mobilise 1,4 MEUR. L institution a continué de s affirmer comme un des leaders du pays (4 ème IMF du Sénégal). 24 états financiers - Rapport des Commissaires aux Comptes - Etats financiers - Données générales 43 Contacts Je ne peux conclure sans exprimer ma fierté et ma reconnaissance envers les professionnels talentueux qui composent l équipe d e MicroCred Sénégal. Leur implication au service de notre mission et de nos clients constitue la clé de voûte de notre organisation. Leur écoute attentionnée des clients, et leur capacité à concevoir des produits et services adaptés sont à l origine des excellents résultats de l année 211. Au nom de tous les membres du Conseil d Administration de MicroCred Sénégal, je souhaite aux collaborateurs un succès continu en

3 Le Groupe MicroCred au 31 décembre 211 Mi c r ocr e d a pour mission d offrir des services financiers de qualité, accessibles et adaptés aux besoins des personnes exclues ou mal servies par le secteur financier, en particulier aux micro, petites et moyennes entreprises. MicroCred Holding Située à Paris, 12 collaborateurs MicroCred Madagascar 12 agences et points de services, situés à Antananarivo, Toamasina et Mahajanga, 325 collaborateurs MicroCred Holding détient 52 % du capital Son objectif est d améliorer les conditions de vie de ses clients et de leurs familles, et de participer au développement économique du pays dans lequel il est implanté. MicroCred s attache également à mettre en oeuvre une politique de ressources humaines équitable tout en respectant l environnement dans lequel elle opère. Pe r fo r m a n ce o p é r at i o n n e l l e & r é s u ltat s financiers en forte croissance 12 clients 8 MEUR d encours de crédits St ru c t u r e ac t i o n n a r i a l e d e Résultats nets 211 MicroCred Sénégal 11 agences et points de service, situés à Dakar, Kaolack et Mbour, 289 collaborateurs MicroCred Holding détient 71 % du capital MicroCred MFB Nigeria 3 agences et points de services, situés à Kaduna, 151 collaborateurs MicroCred Holding détient 7 % du capital MicroCred Côte d Ivoire 3 agences, situées à Abidjan, 13 collaborateurs MicroCred Holding détient 71 % du capital MicroCred China Située à Hong Kong MicroCred Holding détient 51 % du capital MicroCred Nanchong 9 agences et points de services, situés à Nanchong, 113 collaborateurs MicroCred China détient 1 % du capital MicroCred Sichuan 3 agences et points de services, situés à Chengdu, 69 collaborateurs MicroCred China détient 1 % du capital MicroCred Mali En cours de création, située à Bamako, 4 collaborateurs MicroCred Holding détient 1 % du capital Résultats nets 211 1,3 % PAR > 3 jours MicroCred Holding Institutions matures Institutions récentes 1 93 employés 28 MEUR d encours d épargne 41 agences 19 MEUR Total du bilan consolidé 26,43% Fonds gérés par DWM 15,72% BEI 12,6% AFD EUR ,8% PlaNet Finance 6,54% Axa Belgium IFC 28,35% 8,82% Généfinance Mi c r ocr e d Na n c h o n g 27 Mi c r o Cr e d Ho l d i ng 25 Mi c r ocr e d Sé n é g a l 27 Mi c r ocr e d Ma da g a s c a r 26 1,4 m e u r 1,2 m e u r 713 k e u r 349 k e u r - 1,4 m e u r Mi c r o Cr e d Co t e d i v o i r e keur MicroCred Sichuan k eu r En création Mi c r o Cr e d Ni g e r i a 21 MicroCred Mali

4 MicroCred Sénégal en chiffres Encours de crédits & nombre d emprunteurs actifs 3 25 Encours d épargne total & nombre d épargnants actifs 12 8 Volume (EUR) Nombre d'emprunteurs actifs Volume (EUR) Nombre d'épargnants actifs Encours de crédits (EUR) Nombre d'emprunteurs actifs (#) Encours d'épargne (EUR) Nombre d'épargnants actifs (#) Résultat net avant / après taxes et subventions vs. OSS Effectif total et productivité en nombre de clients 1 12 % Bilan FCFA EUR FCFA EUR Total actif Encours brut de prêts Encours d épargne Total emprunts Total patrimoine Volume (EUR) % 8 % 6 % 4 % 2 % % Nombre d'emprunteurs actifs Volume (EUR) Nombre d'emprunteurs actifs Compte de résultat FCFA EUR FCFA EUR Revenus opérationnels Résultat net (avant taxes) Résultat net (après taxes) OSS Effectif Clients / Effectifs Dépenses opérationnelles Résultat opérationnel avant impôts et subventions évolution du PAR > 3 jours Structure de profitabilité Impôts (crédits d impôts) Résultat net Ratios clés Charges / produits 9 % 95 % Rendement du portefeuille 3 % 36 % Charges opérationnelles / portefeuille 2 % 29 % Charges financières / portefeuille 7 % 6 % Charges de provisionnement / portefeuille 3 % 2 % Dettes / fonds propres 593 % 44 % Ratio de liquidité 14 % 51 % Volume (EUR) PAR > 3 jours (volume) PAR > 3 jours 5 % 4 % 3 % 2 % 1 % En pourcentage Volume (EUR) 18 % 16 % 14 % 12 % 1 % 8 % 6 % 4 % 2 % % Ratio charges exploitation Ratio charges financement Rendement du portefeuille Ratio charges provisions / pertes sur prêts Charges de personnel / charges opérationnelles 45 % 45 % Statistiques opérationnelles Nombre de clients Nombre de comptes d épargne Nombre d emprunteur actifs Nombre d employés Nombre d agents commerciaux Nombre d agences et points de services

5 Editorial L année 211 a été marquée par une forte croissance de MicroCred Sénégal à tous les niveaux. L encours de crédit a augmenté de 67 % et celui d épargne de 82 %, passant respectivement de 1 42 à millions FCFA (15,9 à 26,6 millions EUR) et de 5 36 à millions FCFA (8,2 à 14,9 millions EUR). La qualité du portefeuille reste excellente avec un PAR > 3 jours de 2,31 % à la fin de l année. En terme d expansion géographique, en plus de renforcer sa présence dans l agglomération dakaroise, MicroCred Sénégal a élargi son réseau au reste du pays en ouvrant trois nouvelles agences en province. La gamme de produits proposés par l institution a été diversifiée au cours de l année. En effet, en janvier 211 le crédit destiné aux petites et moyennes entreprises a été lancé avec succès. Il permet ainsi à MicroCred Sénégal de répondre davantage aux besoins de ses clients en les accompagnant dans leur croissance. Par ailleurs, en plus de Western Union et Wari, l institution propose deux nouveaux services de transferts d argent nationaux et internationaux en partenariat avec des banques locales que sont Money Gram et Orange Money Ainsi, après seulement quatre années d exercice, MicroCred Sénégal a dégagé en 211 un bénéfice net de 468 millions FCFA (713 milliers EUR). Ces réussites sont le fruit de plusieurs facteurs : La confiance et la fidélité de nos clients (à fin 211) ; Le soutien de MicroCred Holding, avec notamment une assistance technique de grande qualité ; Des liens forts avec nos partenaires et particulièrement nos actionnaires : IFC, la SONAM, la BOA Sénégal et MicroCred S.A. Le talent, le professionnalisme et le dévouement des équipes de MicroCred Sénégal. MicroCred Sénégal peut compter sur des collaborateurs compétents, dynamiques et motivés. Leur professionnalisme, leur engagement et leur disponibilité sont les clés du succès de MicroCred Sénégal. Enfin, le Conseil d Administration est convaincu que l année 212 sera encore meilleure que celle qui s achève aussi bien en termes d expansion que de services à la clientèle. La forte croissance attendue permettra à MicroCred Sénégal de continuer à accomplir sa mission principale en donnant toujours plus accès aux entrepreneurs exclus du système financier traditionnel à des services financiers de qualité. Ac t i o n n a i r e s Le capital social de MicroCred Sénégal est de 3,73 milliards FCFA ( EUR). 71,2 % MicroCred S.A. PlaNet Finance Group Actionnariat de MicroCred Sénégal 2,7 % BOA Sénégal FCFA EUR 1,7 % SONAM 15,4 % IFC Go u v e r n a n c e Arnaud Ventura, Président du Directoire et Fondateur de MicroCred Membre du CA de MicroCred Sénégal Alexandre De Carvalho, Administrateur de MicroCred Sénégal Sonam, représentée par son DG Souleymane Niane Alain Lepâtre Lamontagne Président du Conseil d Administration MicroCred Sénégal L amélioration de la qualité des services à la clientèle et la diversification des offres de produits financiers sont des éléments essentiels sur lesquels s appuie MicroCred Sénégal pour fidéliser ses clients et développer son portefeuille. Nous avons en effet, l honneur et l opportunité de diriger un personnel compétent, dynamique, motivé, engagé et disponible. Le Conseil d Administration (CA), de 7 membres, est actuellement composé comme suit : Alain Lepâtre Lamontagne, Président du Conseil d Administration de MicroCred Sénégal, Ancien Directeur Général de BOA Madagascar MicroCred S.A. représentée par Isabelle Levard, Directrice Générale Adjointe Marcel Kodjo, Ancien Secrétaire Général de la Commission Bancaire de l UEMOA Bodo Lieberam, Expert Opérations de MicroCred Situation 211 et perspectives 212 Une année de forte croissance L année 211 a été marquée par l expansion en province du réseau de MicroCred Sénégal avec l ouverture de trois nouvelles agences et d un point de services. L institution compte désormais un total de neuf agences et deux points de services. En 211, MicroCred Sénégal a gagné 17 6 clients supplémentaires et atteint à la fin de l année un total de clients. L encours de portefeuille a crû de 67 % atteignant FCFA (soit EUR). La qualité du portefeuille de l institution reste excellente avec un PAR 3 jours de 2,3 %. En 211, l institution a mis à la disposition de ses clients de nouveaux services tels que le crédit aux PME, le crédit Opportunité et les transferts d argents par le biais de deux nouveaux opérateurs : Money Gram et Orange Money. Février Mise à disposition des clients de transferts d argents par MoneyGram. Ao û t Mise en place d une nouvelle version du système d information et de gestion. Ma r s Ouverture simultanée des 7ème et 8ème agences de MicroCred Sénégal à Mbour et à Kaolack, les premières situées en province. Ouverture d un 2ème point de services à Keur Massar, dans la banlieue dakaroise. Se p t e m b r e Lancement du produit Opportunité, un crédit parallèle en plus d un crédit déjà existant , une année d expansion En 212, MicroCred Sénégal prévoit d ouvrir trois nouvelles agences en province ainsi que trois points de service. Ceci donnera à son réseau une réelle dimension nationale. Afin de toujours mieux répondre aux besoins de ses clients, l institution compte diversifier ses produits en proposant notamment des cartes de retrait en partenariat avec une banque locale et des plans d épargne. Pour favoriser l importante expansion prévue en 212, MicroCred Sénégal devrait recruter plus d une centaine d employés et ainsi dépasser les 4 salariés à la fin de l année. Av r i l MicroCred Sénégal reçoit le Cauri d Or de l entreprise émergente. No v e m b r e Participation à la 1ère édition des Journées Annuelles de la Microfinance organisées par l Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés (AP/SFD). Visite de MicroCred Sénégal par une délégation française conduite par la Secrétaire d Etat chargée de la Jeunesse et de la Vie Associative et son excellence l ambassadeur de France au Sénégal. Ju i n Ouverture de la 9ème agence de l institution à Rufisque, troisième agence en région. Mise à disposition des clients de transferts d argents par Orange Money. Participation à la 2ème édition du tournoi de football inter-banques. Décembre Déménagement de l agence Grand Yoff dans des locaux plus spacieux et mieux situés et réaménagement du siège. MicroCred Sénégal remporte la 2ème place du tournoi de football des institutions de microfinance. 8 9

6 Activités 211 Activité 211 Performances au 31 décembre 211 Caractéristiques du portefeuille de crédits Durant l exercice 211, MicroCred Sénégal a accordé crédits. L encours de crédits à la fin de l année s établit à FCFA ( EUR), soit une progression de presque 67 % par rapport à 21. Le nombre d emprunteurs actifs a atteint quant à lui Le secteur commercial englobe plus de 8 % de l encours global ( FCFA, soit EUR). L encours de crédit est également réparti en nombre entre les hommes et les femmes (respectivement 5,5 % et 49,5 %). Près de 76 % des crédits du portefeuille ont un montant au déboursement inférieur à 1 FCFA (1 524 EUR). MicroCred Sénégal offre 3 produits de crédit : Le crédit TPE est destiné aux très petites entreprises. Avec un taux d intérêt mensuel de 2 % calculé sur le capital restant dû, le crédit TPE est plafonné à 1 millions de FCFA pour une durée maximale de 24 mois. Le crédit PME offre aux petites ou moyennes entreprises la possibilité de bénéficier d un prêt pouvant aller de 1 à 25 millions de FCFA remboursable sur un maximum de 36 mois, à un taux mensuel et dégressif de 1,85 %. Depuis septembre 211, MicroCred Sénégal propose à ses clients un nouveau produit : le crédit Opportunité. Il s agit d un crédit complémentaire pour les clients ayant déjà un prêt en cours. Le crédit Opportunité est plafonné à 1 millions de FCFA et remboursable sur un maximum de 8 mois à un taux mensuel dégressif de 2 %. Distribution par secteur d activité Distribution par genre (volume ) Fatou Kalla GUEYE Coiffeuse «Sans MicroCred je n aurais jamais pu développer mon activité!» Fatou était assistante de direction dans l entreprise de son père. Elle rêvait de pouvoir un jour monter sa propre entreprise. Passionnée par la coiffure et après avoir réalisé des formations professionnelles dans ce domaine, elle décide en 25 de se lancer dans son premier grand projet : l ouverture d un salon de coiffure. MicroCred accompagne Fatou dans cette belle aventure depuis bientôt deux ans. Grâce aux prêts qui lui ont été accordés, Fatou a pu investir dans du mobilier de salon de coiffure : laves-têtes, miroirs, et un casque vapeur. Fatou envisage d effectuer un nouveau prêt chez MicroCred pour davantage mettre en valeur la vitrine de sa boutique et vendre des produits cosmétiques à ses clientes. Distribution par agence Distribution par montant du décaissement 1 11

7 Processus d octroi du crédit MicroCred Sénégal s appuie sur une analyse économique détaillée de l activité de chaque client pour évaluer sa capacité de paiement et ainsi adapter au mieux la mensualité et le montant du crédit. Il est important de noter que le client demandeur de crédit n a pas l obligation préalable d épargner. L octroi d un crédit à un client suit un processus qui commence avec la demande de crédit. Dans ce processus, c est l Agent Commercial qui constitue le lien fondamental entre le client et l institution. En effet, l Agent Commercial est chargé d étudier la demande de crédit du client, d évaluer son activité, d analyser les données obtenues, de monter le dossier et de le présenter au comité de crédit pour le défendre. Le comité de crédit est l instance décisionnelle qui approuve, modifie ou rejette une demande de crédit. Le comité de crédit est constitué de 3 niveaux définis en fonction du montant du crédit proposé. Le dossier approuvé par le comité de crédit est transmis à un conseiller clientèle pour les suites administratives se terminant par le décaissement du crédit. Après ces étapes, l Agent Commercial procède à des contrôles fréquents chez le client pour s assurer de la bonne utilisation du financement mais aussi pour recouvrer la créance en cas de retard de paiement. Les étapes du processus de crédit Demande du client Evaluation de l activité du client Analyse qualitative & quantitative du dossier Proposition dégagée par l Agent Commercial Durée estimée : 5 jours Passage en comité de crédit Décaissement Suivi, contrôle & recouvrement Env i r o n n e m e n t so c i o-éc o n o m i q u e En 211, le Sénégal a été touché par la crise économique mondiale ; celle-ci s est manifestée par un ralentissement de l activité économique et une hausse des denrées de premières nécessités. Ajouté à cela, le pays a connu des troubles et tensions causés par la campagne en vue de l élection présidentielle de 212. Le pays est néanmoins parvenu à atteindre un taux de croissance du produit intérieur brut avoisinant les 4 %. Dif f i c u l t é s re n c o n t r é e s Les troubles et tensions liés à la campagne pour l élection présidentielle ainsi que la crise économique mondiale qui a affecté le pays ont constitué une difficulté pour l institution. Malgré cela, MicroCred Sénégal a su maintenir le cap et atteindre ses objectifs. En août 211, MicroCred Sénégal a adopté une nouvelle version du système d information et de gestion (SIG). Pour cela, une migration informatique a été nécessaire et dont la mise en place a représenté un effort conséquent. Néanmoins, une fois le nouveau SIG adopté, de nombreux gains en termes de productivité et de fiabilité de l information ont pu être observés. Inn o v a t i o n s e n c o u r s c o n c e r n a n t l e s s e r v i c e s o f f e r t s En 211, MicroCred Sénégal a innové en diversifiant ses produits et en proposant à ses clients des crédits PME d un montant plus élevé et à taux un plus intéressant. A noter également qu en 211, l institution propose désormais à ses clients de nouveaux services de transferts d argent Money Gram et Orange Money. Les pa r t e n a i r e s L année 211 a été marquée par le développement de nouveaux partenariats entre MicroCred Sénégal et notamment la BRM et IFC pour des lignes de crédit, Money Gram et la SONATEL en ce qui concerne les transferts d argent ainsi qu Allianz IARD pour un dépôt à terme institutionnel. Portefeuille à risque Malgré une légère hausse liée au contexte économique difficile, la qualité du portefeuille reste excellente avec un PAR > 3 jours de 2,3 %. En pourcentage 5 % 4 % 3 % 2 % 1 % % PAR > 3 jours Pa r > 3 j o u r s Jan Fev 'Mar Avr LMai Juin Juil Août t'sept Oct 'Nov ddec 12 13

8 Autres services Performance Sociale En plus des produits de crédit et d épargne, MicroCred Sénégal propose à ses clients des services de transfert d argent national et international par l intermédiaire de 4 opérateurs (Western Union, Money Gram, Wari et Orange Money). Gestion de la Performance Sociale MicroCred Sénégal est une institution éthique et respectueuse des valeurs sociales et environnementales : Michelet Beaubrun Directeur des Opérations MicroCred Sénégal Caractéristiques du portefeuille d épargne MicroCred Sénégal propose trois produits d épargne à ses clients : Le compte à vue : Il s agit du compte pivot de la relation entre MicroCred Sénégal et ses clients. Ce compte permet de réaliser toutes les transactions liées aux opérations de crédit et particulièrement les décaissements et remboursements d échéances. Les frais d ouverture s élèvent à 1 FCFA (15 EUR), ceux de tenue de compte à 3 FCFA (,45 EUR) par mois et le solde minimum à 2 5 FCFA (3,8 EUR). Le compte Sukaliku : Produit d épargne par excellence, le Sukaliku est rémunéré 4 % l an et complètement libre et gratuit (sans montant minimum et sans frais d ouverture ou de gestion). Ce compte est accessible à tous dans la mesure où il n est pas nécessaire d être emprunteur pour en bénéficier. Le dépôt à terme : Sa rémunération varie entre 4 et 6 % en fonction du montant et de la durée du placement. Les commissions en cas de clôture anticipée s élèvent à 1,5 %. Quant au dépôt à terme lié au crédit qui est constitué dans le cas d emprunteurs ne présentant pas suffisamment de garanties, il est rémunéré à hauteur de 1 %. Le montant minimum pour constituer un dépôt à terme est de 1 FCFA (15 EUR). Depuis décembre 29, les clients peuvent réaliser des envois et des retraits d argent dans les agences MicroCred via Wari (en partenariat avec la Caisse Nationale de Crédit Agricole du Sénégal). Les services de transferts d argent nationaux et internationaux par Western Union sont accessibles aux clients de MicroCred depuis avril 21 en tant que sous agent de la BOA Sénégal. En février et juin 211 sont venus s ajouter Money Gram et Orange Money dont les opérations sont réalisées en coopération avec la Banque Atlantique et Orange Sénégal. Réseau d agences L année 211 a été marquée par le développement du réseau d agences en province. Ainsi, deux nouvelles agences ont été ouvertes simultanément en mars à Mbour et Kaolack, localités situées respectivement à 8 Km et 19 Km de Dakar qui offrent d importantes potentialités économiques. Un nouveau point de services a été implanté en mars à Keur Massar, dans la banlieue dakaroise permettant ainsi de densifier la présence de l institution dans la capitale. Enfin, une troisième agence a ouvert ses portes en juin 211 à Rufisque, à 25 Km de Dakar, ville de passage incontournable pour relier la capitale au reste du pays. A l égard de ses employés, MicroCred Sénégal s est engagé à leur offrir un cadre et des conditions de travail leur permettant de s épanouir totalement dans l exercice de leur mission. En outre, grâce à son adhésion aux organismes sociaux tels que l Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES), l Institution de Prévoyance Maladie (IPM) ou la Caisse de Sécurité Sociale (CSS), MicroCred Sénégal offre à ses employés et à leur famille la possibilité de bénéficier de nombreux avantages sociaux. Constamment soucieuse de satisfaire ses clients, l institution s engage à leur fournir des services de haute qualité dans la plus grande transparence, en toute confidentialité et dans le respect des lois et règlements en vigueur. MicroCred Sénégal se refuse ainsi catégoriquement à financer toute activité ayant trait au blanchiment d argent, au trafic de drogue ou à l exploitation des enfants. Du point de vue environnemental, MicroCred Sénégal incite constamment ses collaborateurs à économiser les impressions et à limiter leurs déplacements en voiture par la mise en place de procédures internes. Pouvez-vous nous présenter la politique de Gestion de la Performance Sociale (GPS). Depuis sa création, MicroCred Sénégal a toujours œuvré pour le renforcement de la gestion des performances sociales. Aujourd hui, on s attèle à la formalisation de cette pratique avec l appui de notre holding qui met à notre disposition des outils performants devant nous permettre d obtenir des indicateurs de performance pertinents pour mieux analyser les retombées de la politique GPS sur le développement de l institution et l évolution sociale de nos clients. Ressources humaines MicroCred Sénégal est dirigé par une équipe ayant une solide expérience et une expertise avérée en microfinance. En 211, l effectif de MicroCred Sénégal a augmenté de 83 employés, comptabilisant un total de 289 salariés à la fin de l année et dont la moyenne d âge est de 31 ans. L institution mise sur le dynamisme de ses équipes, sur la qualité de la formation théorique et pratique et sur la promotion interne. Agences Nombre d'employés Grand Yoff 27 Pikine 37 HLM 29 Fass 24 Parcelles 31 Plateau 38 Mbour 19 Kaolack 21 Rufisque 17 Guediawaye 3 Keur Massar 4 Siège 39 Total 289 Nombre d'employés Agents Commerciaux Effectifs totaux Evolution des effectifs Jan Fev 'Mar Avr LMai Juin Juil Août t'sept Oct 'Nov ddec 9, % 48 % Volume d épargne volontaire (en milliards de FCFA) 4 % Taux de rétention clients Part des femmes dans la clientèle Epargnants volontaire Part des femmes dans les effectifs Au début de l année 21, MicroCred Sénégal a mis à la disposition de son personnel un manuel de politique RSE auquel les agents doivent se référer lors de l évaluation de l entreprise du client. L agent commercial s y réfère afin de déterminer le niveau de risque environnemental, sanitaire et social lié à l activité du client. MicroCred Sénégal dispose d une liste d exclusion, et si l activité en fait partie, le client n aura pas accès à nos services notamment au crédit. Malheureusement le Sénégal ne dispose pas de centrale de risque qui pourrait bien aider les institutions à contrôler le niveau d endettement des clients. Néanmoins à MicroCred Sénégal nous menons nos propres enquêtes pour vérifier si le client n a pas d engagement chez nos voisins ou auprès de leurs fournisseurs. Nous nous efforçons par ailleurs de prendre en compte toutes les charges que le client doit supporter afin de déterminer sa capacité de remboursement. A MicroCred Sénégal, nous avons des règles pour fixer le montant de l échéance au client, celui-ci ne doit pas excéder 7 % de ses disponibilités. Qu est-ce que la GPS va apporter à MicroCred Sénégal? Nous estimons que la politique GPS va renforcer le sens des responsabilités des collaborateurs vis-à-vis d eux mêmes, de leurs collègues et de la clientèle. C est aussi un moyen de mieux répondre aux attentes de la clientèle, aux demandes et aux plaintes

9 Mis e e n œ u v r e d e s o b l i g a t i o n s e n m a t i è r e d e l u t t e c o n t r e l e b l a n c h i m e n t d e s c a p i t a u x e t l e f i n a n c e m e n t du te r r o r i s m e MicroCred Sénégal applique les procédures d obligation de vigilance conformes aux normes GAFI et aux recommandations du GIABA, aux directives adoptées par les pays de l UEMOA et aux textes législatifs du Sénégal. Le dispositif de MicroCred Sénégal s applique au siège et dans toutes les agences de l institution par l ensemble du personnel en contact avec la clientèle et/ou concerné par des opérations avec la clientèle. Le responsable de lutte contre le blanchiment de capitaux au sein de MicroCred Sénégal est le Responsable de l Audit. MicroCred Sénégal réalise un examen particulier dans les deux cas suivants : Tout paiement en espèces, effectué dans des conditions normales, dont le montant unitaire ou total est égal ou supérieur à 5 FCFA (76 2 EUR). Toute opération portant sur une somme égale ou supérieure à 1 FCFA (15 2 EUR) effectuée dans des conditions inhabituelles de complexité et/ou ne paraissant pas avoir de justification économique ou d objet licite. Ce cas comprend toutes les transactions ou autres activités sur le compte d un client qui ne sont pas conformes au profil habituel du client. Les clients pouvant ouvrir un compte dans les livres de MicroCred Sénégal peuvent être de toute nationalité mais doivent être résidents du Sénégal. MicroCred Sénégal doit s assurer de l identité et de l adresse des clients avant l ouverture d un compte à vue ou d un compte d épargne. MicroCred Sénégal ne peut détenir de comptes anonymes, ni de comptes sous des noms manifestement fictifs. De même, MicroCred Sénégal s interdit d ouvrir des comptes aux personnes figurant sur les listes publiées par le Comité des Sanctions des Nations Unies. L instruction BCEAO (article 1) impose que les personnes visées par des mesures de gel des avoirs doivent être régulièrement mises à jour et communiquées au personnel. A la réception de chaque mise à jour des personnes figurant sur les listes publiées par les organismes internationaux, MicroCred Sénégal remettra cette nouvelle liste auprès des agences du réseau de MicroCred Sénégal. Un programme de formation sur l identification et la prévention du blanchiment de capitaux de MicroCred Sénégal est destiné aux membres du personnel concerné. Cette formation, animé par le Responsable de l Audit interne permet notamment de savoir comment détecter les activités inhabituelles ou suspectes et d en effectuer le suivi. En outre, les salariés de MicroCred Sénégal sont informés de toute modification majeure apportée à la législation et à la réglementation anti-blanchiment. Ce programme a les objectifs suivants : Respecter l obligation réglementaire de formation du personnel, Développer la culture de lutte anti-blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme au sein de MicroCred Sénégal, Sensibiliser tous les salariés, les plus exposés comme les moins directement concernés, afin de maintenir en permanence des réflexes de lutte anti-blanchiment de capitaux en les entraînant à déceler les cas suspects. Amadou Lamine MBENG Co u t u r i e r «Ma plus grande satisfaction reste la qualité de l accueil et la sincérité de mes relations avec le personnel» Après avoir été apprenti chez un ami de son grand frère durant quatre années, Amadou dirige désormais son propre atelier de couture depuis bientôt 1 ans. L atelier tourne a plein régime et Amadou est satisfait de son activité. Si Amadou peut compter sur des clients fidèles, il n en oublie pas pour autant de chercher à toujours mieux les satisfaire. C est ainsi qu il a décidé, il y a un an, d agrandir sa boutique pour permettre un meilleur accueil de ses clients. Grâce au prêt accordé par MicroCred, il a pu aménager un espace d accueil convivial où il peut recevoir ses clients et mettre à leur disposition une cabine d essayage. Amadou est une personne très prévoyante, il tente désormais d épargner un maximum d argent. Il souhaite aussi à l avenir investir dans une nouvelle machine à coudre. Il fera alors à nouveau appel à MicroCred. Rapport de direction 16 17

10 Rapport de direction MicroCred Sénégal In t r o d u c t i o n Expansion du réseau En 211 le réseau de MicroCred Sénégal a pris une dimension nationale avec l ouverture de 3 nouvelles agences dans les villes de Mbour, Kaolack et Rufisque. L institution a également renforcé sa présence dans la capitale avec l ouverture d un point de services à Keur Massar. Le réseau de MicroCred Sénégal compte ainsi 9 agences et 2 points de services. Nouveaux produits et services financiers L éventail de services offerts par MicroCred Sénégal s est nettement élargit au cours de l année 211. Le crédit PME a été officiellement lancé en janvier 211 après une phase test de 6 mois en 21. Il s agit de crédits dont les montants sont compris entre 1 et 25 millions FCFA (15 et 38 KEUR). La méthodologie est la même que celle des microcrédits mais l évaluation est davantage approfondie et les garanties requises sont plus nombreuses. MicroCred Sénégal propose également à ses clients de bénéficier du crédit Opportunité depuis Septembre 211. Il s agit d un crédit parallèle en plus d un crédit existant, de courte durée et de faible montant pour lequel les conditions d accès sont assouplies permettant comme son nom l indique de saisir une opportunité comme le paiement du dédouanement d un container et favorisant ainsi le remboursement du crédit initial. En plus de Wari et de Western Union, les clients de MicroCred Sénégal peuvent dorénavant effectuer des transferts d argent par l intermédiaire de deux nouveaux opérateurs : Money Gram et Orange Money. L institution a enfin mis à la disposition de ses employés un crédit Employé à un taux préférentiel et aux conditions d accès facilitées. Gestion de l actif et du passif Portefeuille de crédit En 211, la société a déboursé un total de crédits pour un volume de plus de MFCFA (46,7 MEUR). Par rapport à 21, le nombre de prêts déboursés a ainsi augmenté de 29 % tandis que le volume de prêts déboursés a augmenté de 63 %. En 211, le portefeuille de crédit de MicroCred Sénégal a augmenté de 67 % ce qui correspond à une variation positive de 7 29 MFCFA (1,7 MEUR), passant de 1 42 MFCFA (15,9 MEUR) fin 21 à MFCFA (26,6 MEUR) à la fin de l année 211. Le nombre de prêts en cours a augmenté pour sa part de 37 %, passant de crédits à En pourcentage 6 % 5 % 4 % 3 % 2 % 1 % % PAR > jours PAR > 3 jours Portefeuille à risque Jan Fev 'Mar Avr LMai Juin Juil Août t'sept Oct 'Nov ddec MicroCred Sénégal a terminé ses opérations 211 avec un PAR > 3 jours de 2,3 % (couvert à 43 % par les provisions pour perte sur prêts). Le PAR > jour quant à lui, est de 3,2 % à la fin de l année. En 211, les activités financées par MicroCred Sénégal étaient majoritairement concentrées dans le secteur du commerce. Ainsi, 84 % de l encours du portefeuille étaient détenu par des clients travaillant dans le secteur du commerce, 9 % dans les services et 7 % dans la production. Le montant du prêt moyen au déboursement est de EUR en 211 contre 1 33 en 21. La maturité moyenne des crédits est d environ 9,5 mois. Les femmes représentent 5 % en nombre et 31 % en volume du portefeuille. A fin 211, les prêts PME représentent 27 % du volume du portefeuille de crédits et moins de 2 % du nombre de crédits en cours ce qui représente un encours de MFCFA (7,2 MEUR). Mobilisation de l actif Gestion de l actif En pourcentage 1 % 8 % 6 % 4 % 2 % % Jan Fev 'Mar Avr LMai Juin Juil Août t'sept Oct 'Nov ddec Epargne / Crédits Portefeuille encours / Actif En volume (EUR) Management des liquidités (EUR) Jan Fev 'Mar Avr LMai Juin Juil Août t'sept Oct 'Nov ddec Total épargne clients Disponibilités Répartition du portefeuille (en FCFA) Encours sain, sans retard, ni rééchelonnement Nombre Encours de crédit % de provision Intérêts % de provision Dépense de provisions % % PAR 1-7 jours 1 74 % % PAR 8-3 jours % % PAR 31-6 jours % % PAR 61-9 jours % % PAR jours % % PAR jours % % PAR > 18 jours % Sous total: PAR > 3 jours % % Prêts restructurés sans retard % % Prêts restructurés avec un retard de moins de 9 jours % % Prêts restructurés avec un retard de plus de 9 jours % % Total

11 Emprunts A la fin de l année 211, MicroCred Sénégal compte 1 emprunts pour un montant total au bilan de MFCFA (11,1 MEUR) auprès notamment d Oikocredit, BOA Sénégal, Triple Jump, Symbiotics, Triodos, ResponsAbility, MicroWorld, BRM et IFC. Le levier de dettes par rapport aux fonds propres est en ligne avec les prévisions : 664 % contre 593 % prévus. Autres actifs Structure de financement Les immobilisations nettes ont augmenté de 68 % passant de 468 MFCFA (713 KEUR) à fin 21 à 785 MFCFA (1,19 KEUR). Cela principalement à cause de l ouverture des trois nouvelles agences et du point de services ainsi qu à l immobilisation des frais de développement liés au changement de version du système d information et de gestion. Epargne Au terme de l année 211, MicroCred Sénégal compte clients qui possèdent au moins un compte dans l institution, pour un volume total de plus de MFCFA (14,9 MEUR). Le nombre d épargnants est deux fois et demi plus élevé que celui des emprunteurs. L encours d épargne client moyen est de 138 EUR. Entre décembre 21 et décembre 211, le portefeuille d épargne (client et institutionnel) a augmenté de 82 %. Il représentait 5 36 MFCFA (8,2 MEUR) en décembre 21 et atteint MFCFA (14,9 MEUR) en décembre 211. Emprunt Montant original reçu Montant au bilan Institutions FCFA EUR FCFA EUR Maturité (en mois) Au déboursement Restante Taux d'intérêt Monnaie Oikocredit ,75 % FCFA BOA , % FCFA Triple Jump , % FCFA Symbiotics ,3 % FCFA Triodos , % FCFA Triodos , % EUR ResponsAbility ,75 % EUR MicroWorld , % EUR BRM ,5 % FCFA IFC ,8 % FCFA Total Structure de financement en 21 et % 1 % 8 % 8 % L encours d épargne client de MicroCred Sénégal de MFCFA (1,5 MEUR) est réparti de la manière suivante : Produit de dépôt à vue (Compte à vue) : MFCFA (4,5 MEUR) soit 43 % de l encours d épargne Produit Sukaliku : 1 36 MFCFA (2,1 MEUR) soit 2 % de l encours d épargne Produit de dépôt à terme : 2 59 MFCFA (3,9 MEUR) soit 38 % de l encours d épargne A fin décembre 211, MicroCred Sénégal compte 13 dépôts à terme institutionnels appartenant notamment à Allianz, la SONAM, le Port Autonome de Dakar et Eticca pour un montant total de MFCFA (4,4 MEUR). Depôts institutionnels Montant original reçu Montant au bilan Institutions FCFA EUR FCFA EUR Maturité (en mois) Au déboursement Restante Taux d'intérêt Monnaie Décembre 21 6 % 4 % 2 % % Fonds propres Epargne Décembre % 4 % 2 % % Fonds propres Epargne Allianz IARD ,34 % FCFA Port Autonome de Dakar ,75 % FCFA Allianz ,34 % FCFA SONAM ,34 % FCFA Allianz ,34 % FCFA Emprunt Emprunt Répartition en volume des produits d épargne Allianz ,34 % FCFA Fonds propres Depuis avril 21, le capital social de l entreprise reste inchangé à 3 73 MFCFA (5,7 MEUR). Capital versé Allianz ,34 % FCFA Allianz ,34 % FCFA Allianz ,34 % FCFA Particulier ,5 % FCFA Allianz ,34 % FCFA SONAM ,34 % FCFA Eticca ,75 % FCFA Total

12 En pourcentage Effet de levier (dette / capital) 8 % 7 % 6 % 5 % 4 % 3 % 2 % 1 % % Jan Fev 'Mar Avr LMai Juin Juil Août t'sept Oct 'Nov ddec Prévisionnel Réel Maturité et management des liquidités Tableau actif / passif (en FCFA) Actif < 3 mois > 3 mois & < 1 an > 1 an & < 5 ans Total Disponibilités Prêts aux clients Provisions Immobilisations nettes Créances fournisseurs/icne Total Passif < 3 mois > 3 mois & < 1 an > 1 an & < 5 ans Total Dettes envers des institutions fin Epargne à vue Epargne à terme clients Epargne à terme institutionnels Autres dettes Capital Total Les pénalités quant à elles, représentent 9 % des produits financiers (45 MFCFA soit,6 MEUR). Les revenus des produits autres que crédits qui correspondent aux revenus liés aux produits d épargne (frais d ouverture de compte, frais de gestion de compte, etc.) et aux produits des transferts d argent et assurances pour 12 % des produits financiers totaux atteignent 54 MFCFA soit,8 MEUR. Enfin les revenus d intérêts sur placements et les investissements et les autres revenus opérationnels représentent respectivement 6 MFCFA et 25 MCFA (91 KEUR et 39 KEUR). Les charges totales s élèvent à MFCFA (soit 6,4 MEUR) ce qui correspond à une augmentation de 66 % par rapport à 21. Cette hausse est principalement due à l augmentation globale du volume d activité de l institution (ouverture de nouvelles agences, recrutement de nouveaux employés, etc.). Ces charges sont réparties de la façon suivante : Les charges financières représentent 23 % des charges totales, et s élèvent à 953 MFCFA (1 453 KEUR). Le coût de financement est de 6,9 %. Les dotations aux provisions pour pertes sur prêts et prêts rayés sont 2,7 fois supérieures à celles de l année dernière avec 481 MFCFA (,7 MEUR). Au cours de l année 211, MicroCred Sénégal a rayé 1 1 prêts pour un montant total de 356 MFCFA (,5 MEUR) soit 2,1 % du portefeuille moyen. Les charges de personnel sont les charges les plus lourdes supportées par l institution. Elles représentent en effet 33 % des charges totales de MicroCred Sénégal, pour un montant de 1 49 MFCFA (2,1 MEUR) et ont ainsi augmenté de 4 % par rapport à 21. Cette augmentation est évidemment liée à la croissance des effectifs de l institution qui sont passés de 26 à 289 employés (dont 46 % d agents commerciaux à la fin de l année). Les dépenses d exploitation ont contribué pour 27 % à la formation des charges totales pour MFCFA (1,7 MEUR). Les dotations et amortissements représentent 6 % des charges pour un montant de 234 MFCFA (,4 MEUR). Le résultat net après impôts et taxes s élève à 468 MFCFA (soit 713 KEUR). Perspectives En 212, MicroCred Sénégal prévoit d ouvrir 3 nouvelles agences régionales dans les villes de Thiès, Touba et Saint-Louis ainsi que 3 nouveaux points de services dans la région de Dakar. Ces nouvelles ouvertures ancreront la présence de l institution en province et donneront à son réseau une réelle dimension nationale. De nouveaux produits : les plans d épargne, devraient être lancés en 212 afin d accélérer la collecte d épargne. Grâce à une croissance soutenue et un contrôle budgétaire strict, l institution s est fixée comme objectif de dégager un résultat net après impôt de 1 21 MFCFA soit 1,6 MEUR d ici la fin de l année 212. Efficience et rentabilité Pr i n c i p a u x éléments d u c o m p t e d e r é s u l t a t d e l i n s t i t u t i o n Les produits financiers s élèvent à MFCFA (7,1 MEUR), ce qui correspond à une augmentation de 74 % par rapport aux chiffres de % de ces revenus proviennent du portefeuille de crédits. Les intérêts représentent 66 % des produits financiers totaux et s élèvent à 3 81 MFCFA (soit 4,7 MEUR). Les frais et commissions relatifs au portefeuille de crédits contribuent à générer les produits financiers totaux à hauteur de 12 % et s élèvent à 573 MFCFA (soit,9 MEUR). Volumen déboursé (EUR) Revenus et charges (EUR) Jan Fev 'Mar Avr LMai Juin Juil Août t'sept Oct 'Nov ddec Charges mensuelles Revenus mensuels 22 23

13 Rapport des commissaires aux comptes Et a t s f i n a n c i e r s Aux Actionnaires, En exécution de notre mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale, nous vous présentons notre rapport relatif à l exercice clos le 31 décembre 211, sur : le fonctionnement des organes sociaux et du contrôle interne ; le contrôle des comptes annuels de la société MicroCred Sénégal, tels qu ils sont joints au présent rapport et faisant ressortir des fonds propres pour un montant de KFCFA (4 514 KEUR) y compris un bénéfice net de KFCFA (713 KEUR) ; le fonctionnement du système d information, de gestion et de gestion des risques ; le contrôle du respect de la réglementation applicable aux Systèmes Financiers Décentralisés ; les vérifications et informations spécifiques prévues par la loi. Les comptes annuels ont été arrêtés par le conseil d administration. Il nous appartient, sur la base de notre audit, d exprimer une opinion sur ces comptes. I. Fonctionnement des organes sociaux et du contrôle interne Nous avons examiné les procédures administratives et comptables et Ie système de contrôle interne pour I exercice clos Ie 31 décembre 211. Cet examen a été effectué pour évaluer la fiabilité des enregistrements comptables et de I information financière dans Ie but de déterminer la nature, I étendue et Ie calendrier des travaux nécessaires à I expression de notre opinion sur les comptes annuels. II ne met donc pas nécessairement en évidence toutes les améliorations qu une étude spécifique et plus détaillée pourrait éventuellement révéler, notamment celles qui n affectent pas de façon significative les comptes annuels. D une manière générale, nous n avons pas relevé de fait marquant entravant Ie fonctionnement normal des organes sociaux ou d insuffisance significative de contrôle interne pouvant remettre en cause la régularité et la sincérité des comptes annuels. Massyl SYLL Co u t u r i e r «La rapidité dans le traitement des dossiers de crédit et l appui aux populations défavorisées sont les points forts de MicroCred Sénégal. J apprécie beaucoup leur façon de travailler.» Massyl est jeune père d une petite fille de 11 mois. Mais il lui est difficile de profiter de sa petite famille. En effet, ce natif de Thiès doit composer entre son travail à Dakar et sa femme qui est ménagère dans la région de Louga. Selon lui il n y a pas d autre alternative, c est à Dakar qu il doit être pour faire fructifier ses activités et ainsi faire vivre sa famille. Il tient depuis 4 ans un atelier de couture au sein du marché Arafat dans le quartier de Grand Yoff. En 29, il a fait appel aux services de MicroCred pour l obtention d un prêt : il souhaitait pouvoir confectionner des habits de prêt à porter. Il avait besoin pour cela d augmenter ses stocks de tissus et donc son fonds de roulement. Dans les années à venir, il ambitionne d ouvrir une seconde boutique et d embaucher son jeune frère. Après la réussite de son premier prêt, il ne fait aucun doute que Massyl se tournera à nouveau vers MicroCred pour ce futur projet. II. Opinion sur les comptes annuels Nous avons effectué notre audit selon les normes d exercice professionnel applicables au Sénégal; ces normes requièrent la mise en oeuvre de diligences permettant d obtenir I assurance raisonnable que les comptes annuels ne comportent pas d anomalies significatives. Un audit consiste à vérifier, par sondages ou au moyen d autres méthodes de sélection, les éléments justifiant des montants et informations figurant dans les comptes annuels. II consiste également à apprécier les principes comptables suivis, les estimations significatives retenues et la présentation d ensemble des comptes. Nous estimons que les éléments que nous avons collectés sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion. Nous certifions que les comptes annuels sont, au regard des règles et principes comptables édictés par Ie référentiel comptable spécifique des Systèmes Financiers Décentralisés de I UMOA et des instructions de la Banque Centrale des Etats de I Afrique de l Ouest (BCEAO), réguliers et sincères et donnent une image fidèle du résultat des opérations de I exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la société à la fin de cet exercice. III. Fonctionnement du système d information, de gestion et de gestion des risques Nous avons examiné Ie fonctionnement du système d information, de gestion et de gestion des risques pour I exercice clos Ie 31 décembre 211. Cet examen a été effectué pour évaluer la fiabilité des enregistrements comptables et de I information financière dans Ie but de déterminer la nature, I étendue et Ie calendrier des travaux nécessaires à I expression de notre opinion sur les comptes annuels. II ne met donc pas nécessairement en évidence toutes les améliorations qu une étude spécifique et plus detaillée pourrait éventuellement révéler, notamment celles qui n affectent pas de façon significative les comptes annuels. D une manière générale, nous n avons pas relevé de fait marquant entravant Ie fonctionnement normal du système d information, de gestion et de gestion des risques pouvant remettre en cause la régularité et la sincérité des comptes annuels. Les principaux points d amélioration font I objet d un rapport distinct. IV. Réglementation prudentielle et respect des dispositions légales et réglementaires Nous avons vérifié Ie respect par MicroCred Sénégal des règles prudentielles applicables aux Systèmes Financiers Décentralisés, relatives aux conditions d exercice de la profession, à la réglementation comptable, à la réglementation des opérations et aux normes de gestion. Au 31 décembre 211, la norme de capitalisation n est pas respectée ; elle ressort à 13 % alors que Ie minimum fixé par Ie dispositif prudentiel est de 15 %. MicroCred Senegal dispose d un délai qui expire Ie 3 août 212 pour se conformer à la norme de capitalisation. En application de la loi nous portons à votre attention I irrégularité suivante : Un administrateur de la société cumule à la date d émission du présent rapport plus de cinq mandats d administrateur au Sénégal. Conformément aux dispositions de I article 425 de I acte uniforme de I OHADA relatif au droit des sociétés commerciales et du groupement d intérêt économique: «Une personne physique, administrateur en nom propre ou représentant permanent d une personne morale administrateur ; ne peut appartenir simultanément à plus de cinq conseils d administration de sociétés anonymes ayant leur siege sur Ie territoire d un même Etat-partie». V. Vérifications et informations spécifiques Nous avons également procédé, conformément aux normes d exercice professionnel applicables au Sénégal, aux vérifications spécifiques prévues par la loi. Nous n avons pas d observation à formuler sur la sincérité et la concordance avec les comptes annuels des informations données dans Ie rapport de gestion du conseil d administration et dans les documents adressés aux actionnaires sur la situation financière et les comptes annuels. Dakar, le 4 juin 212 Le Commissaire aux Comptes, Deloitte Sénégal 24 25

14 Etats financiers No t e 1 - Et a t s f i n a n c i e r s : b i l a n et c o m p t e d e r é s u l t a t Bilan consolidé - Situation arrêtée au 31 décembre 211 (en KFCFA) Actif Note BRUT AMT/ PROV Opérations de trésorerie avec les institutions financières Valeur en caisse Billets et monnaies Comptes ordinaires débiteurs Autres comptes de dépôts débiteurs Dépôts à terme constitués Autres dépôts constitués Créances rattachées Opérations avec les membres, bénéficiaires ou clients Crédits à court terme Crédits à moyen terme Créances rattachées Crédits en souffrance Crédits immobilisés Crédits en souffrance de 6 mois au plus Opérations sur titres et opérations diverses Débiteurs divers Comptes d'ordre et divers Comptes de régularisation actif Comptes d'attente actif Valeurs immobilisées Dépôts et cautionnements Immobilisations d'exploitation Incorporelles Corporelles Total actif NET NET Passif Note NET NET Opérations de trésorerie avec les institutions financières Comptes ordinaires créditeurs Comptes d'emprunts Dettes rattachées Opérations avec les membres, bénéficiaires ou clients Comptes ordinaires créditeurs Dépôts à terme reçus Dettes rattachées Opérations sur titres et opérations diverses Créditeurs divers Comptes d'ordre et divers Provisions, fond propres et assimilés Capital Report à nouveau (+ ou -) Résultat de l'exercice (+ ou -) Total passif Engagements hors bilan au 31/12/211 (en KFCFA) Note NET NET Engagement de financement Engagement de garantie Reçus des institutions financières Engagements sur titres Engagements sur opérations en devises Autres engagements Engagements douteux Total engagements hors-bilan

15 Compte de résultat - Situation arrêtée au 31 décembre 211 (en KFCFA) Charges Charges sur opérations avec les institutions financières Intérêts sur compte d'emprunts Intérêts sur emprunts à moins d'un an Intérêts sur emprunt à terme Commissions Charges sur opérations avec les membres, bénéficiaires ou clients Intérêts sur comptes des membres, bénéficiaires ou clients Intérêts sur comptes ordinaires créditeurs Intérêts sur dépots à terme reçus TOTAL CHARGES D'INTERETS Charges sur immobilisations financières Charges sur emprunts et titres émis subordonnés Charges sur opérations hors-bilan Charges sur engagements de garantie reçus des institutions financières Charges sur engagements de garantie reçus des membres bénéficiaires ou clients Autres charges d'exploitation financière 5 8 Diverses charges d'exploitation financière 5 8 CHARGES GENERALES D EXPLOITATION Frais de personnel Salaires et traitements Charges sociales Rémunérations versées aux stagiaires Impôts et taxes Autres impôts, taxes et versements assimilés sur rémunérations Autres impôts, taxes et prélévements assimilés versés à l'administration des impôts Impôts directs Impôts indirects Droits d'enregistrement et de timbre Impôts et taxes divers Autres charges externes et charges diverses d exploitation Services extérieurs Loyers Charges locatives et de co-propiété Entretien et réparations Primes d'assurance Etudes et recherches 1 Frais de formation du personnel Divers Autres services extérieurs Personnel extérieur à l'institution Rémunérations d'intermédiaires et honoraires Publicité, publications et relations publiques Transport de biens Transports collectifs du personnel Déplacements, missions et réceptions Achats non stockés de matières et fournitures Frais postaux et frais de télécommunication Divers Charges diverses d'exploitation Redevances pour concessions, brevets, licences, procédés, droits et valeurs similaires Autres charges diverses d'exploitation non financière Dotations aux amortissements et aux provisions sur immobilisations Dotation aux amortissements de charge à répartir Dotations aux amortissements des immobilisations d'exploitation Dotations aux provisions et pertes sur créances irrecouvrables Dotations aux provisions sur créances en souffrance Dotations aux provisions sur créances en souffrance de 6 mois au plus Pertes sur créances irrécouvrables couvertes par des provisions Pertes sur créances irrécouvrables non couvertes par des provisions 5 28 CHARGES EXCEPTIONNELLES EXCEDENT Total charges Produits Produits sur opérations avec les institutions financières Intérêts sur comptes ordinaires débiteurs Banques et correspondants Intérêts sur autres comptes de dépots débiteurs Intérêts sur dépots à terme constitués Produits sur opérations avec les membres bénéficiaires ou clients Intérêts sur crédit aux membres, bénéficiaires ou clients Autres crédits à court terme Intérêts sur crédits à moyen terme Autres intérêts Divers intérêts Commissions TOTAL PRODUITS D'INTERETS Produits sur opérations sur titres et sur opérations diverses Produits et profits sur titres de placement Autres produits d exploitation financière Divers produits d'exploitation financière PRODUITS GENERAUX D'EXPLOITATION Produits divers d exploitation Transferts de charges d'exploitation non financière Reprises d amortissements et provisions sur immobilisations Reprises d'amortissements des immobilisations Reprises de provisions et récupérations sur créances amorties Reprises de provisions sur créances en souffrance Reprises de provisions sur créances en souffrance de 6 mois au plus Reprises de provisions sur créances en souffrance de plus de 6 mois à 12 mois au plus Récupération sur créances amorties PRODUITS EXCEPTIONNELS Total produits

16 Note 2 - Principes et méthodes comptables 2.1 Ba s e d établissement et d e p r é s e n t a t i o n d e s états financiers Les états financiers sont présentés selon les prescriptions de l instruction n 1 de la BCEAO du 1 mars 1998 relative à l obligation pour les Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) de produire des états financiers. 2.2 Immobilisations incorporelles Durant les deux premiers exercices sociaux, les dépenses de pré-exploitation, liées directement à l activité, engagées avant le démarrage de l activité, ont été enregistrées en frais et valeurs immobilisés et sur une durée de trois (3) ans. Cependant, suite à une règle Groupe imposée par MicroCred S.A., maisonmère de MicroCred Sénégal, et entérinées par le Conseil d Administration, le plan d amortissement de ces dépenses de pré-exploitation a été étendu en 21 à une durée de cinq (5) ans, courant à partir de leur date de comptabilisation. Les immobilisations incorporelles sont pour l essentiel constituées de logiciels. Elles sont évaluées lors de l entrée dans le patrimoine à leur coût de revient et sont amorties selon la méthode linéaire sur la durée de vie utile estimée à 3 ans Immobilisations corporelles Les immobilisations corporelles sont évaluées à leur coût historique d acquisition qui comprend le prix d achat majoré des frais accessoires et d approches correspondants. Les amortissements sont calculés suivant le mode linéaire en fonction de la durée de vie estimée des immobilisations. Les durées de vie retenues sont les suivantes : Libellés Années Installations et aménagement 1 Matériel et mobilier de bureau 5 Matériel de transport 5 Matériel informatique Cr é d i t s La société offre trois types de crédit à sa clientèle : Le crédit TPE pour le financement de l actif de microentreprises. Le montant accordé varie entre 1 KFCFA et 1 KFCFA pour une durée maximum de 24 mois. Le crédit PME pour le financement de l actif des petites et moyennes entreprises. Le montant accordé varie entre 1 KFCFA et 25 KFCFA pour une durée maximum de 36 mois. Le crédit Opportunité est un crédit parallèle en complément d un crédit déjà contracté chez MicroCred. Le montant accordé varie de 1 à 1 KFCFA pour une durée maximum de 8 mois. Les créances en souffrance font l objet de provision pour dépréciation en fonction du nombre de jours de retard de paiement des échéances. La politique de dépréciation de MicroCred Sénégal est plus prudente que les règles prudentielles applicables aux SFD édictées par la BCEAO. Dès 9 jours de retard, 1 % du crédit est provisionné. Les intérêts ne sont pas provisionnés dans la mesure où leur calcul cesse à partir du déclassement du crédit en souffrance. En cas de difficultés d un client à rembourser son crédit pour des raisons exceptionnelles (incendie, vol, maladie grave, etc.) son crédit peut être restructuré à l aide d un nouvel échéancier plus favorable (allongement de la durée du crédit pour diminuer le montant des échéances). Les crédits restructurés ne sont plus considérés comme sains et sont alors déclassés en crédits immobilisés Ep a r g n e MicroCred Sénégal fournit des services d épargne qui s adressent à toute personne physique ou morale désireuse de faire un dépôt. Cette épargne est collectée à travers trois produits : Compte à Vue : Il s agit d un compte courant sur lequel le client reçoit et rembourse son crédit. Compte Sukaliku : Ce produit a pour objectif d attirer l épargne des ménages. Il est rémunéré au taux de 4 % annuel. Dépôt à terme : Son taux de rémunération varie de 4 % à 6 % selon la durée et le montant déposé. Ce produit est également proposé aux investisseurs institutionnels avec une rémunération allant de 5,25 % à 7,75 % In d e m n it é s d e d é p a r t à la r e t r a i t e Du fait de l ancienneté de son personnel (moins de 5 ans) et des négociations entamées avec des compagnies d assurance pour externaliser la gestion des indemnités de retraite de son personnel, MicroCred Sénégal n a pas comptabilisé de provision pour indemnités de départ à la retraite en Ch a r g e s et p r o d u i t s f i n a n c i e r s (i n t é r ê t s, c o m m i s s i o n s, e t c.) Toutes les charges et produits financiers liés aux produits d épargne et de crédit sont calculés par le système de gestion et déversés quotidiennement dans le logiciel de comptabilité. 2.8 Effectif d u p e r s o n n e l en a c t i v i t é a u c o u r s d e l exercice, ventilé par catégorie profesionnelle Catégories profesionnelles Equipe de direction 2 3 Directeurs d agence Agents commerciaux Personnel administratif* Personnel de support** Total * caissiers, conseillers, superviseurs clientèle, personnel du siège ** femmes de ménage, coursiers, chauffeurs No t e 3 - n o t e s explicatives d e s é t a t s f i n a n c i e r s Présentation de l activité MicroCred Sénégal est une société anonyme de microfinance créée pour répondre aux besoins en services financiers des micros, petites et moyennes entreprises. Son capital s élève à 3 73 millions de FCFA (soit EUR) dont l actionnaire majoritaire, MicroCred S.A., détient 71,2 %. MicroCred Sénégal compte actuellement onze agences dont huit situées à Dakar et sa banlieue et trois en province. L institution compte clients ayant un compte dont possèdent également un crédit. Les états financiers de MicroCred Sénégal au 31 décembre 211 reflètent principalement les activités de dépôts et d octroi de crédits aux micros, Très Petites Entreprises (TPE) et Petites et Moyennes Entreprises (PME). Les présentes notes explicatives sont établies en milliers de francs CFA (KFCFA) Encaisses et comptes ordinaires La rubrique, principalement constituée des disponibilités en banque et en caisse s analyse comme suit au 31 décembre 211 : En KFCFA Valeurs en caisse BOA BICIS BRM CNCAS BRS Banque Atlantique DAT constitué de à 6 mois BRM Créances rattachées sur DAT constitué Autres dépôts constitués auprès d inst. Fin Total Le DAT de 5 KFCFA (76 KEUR) est constitué auprès de la Banque Régionale de Marchés au taux de 6,1 % sur 3 ans Cr é d i t s La rubrique se présente comme suit au 31 décembre 211 : En KFCFA Crédits à court terme Brut Provision Net Net TPE PME Opportunité Employés Crédits à moyen terme TPE PME Opportunité Employés Créances rattachées Crédits en souffrance Total Le nombre de bénéficiaires de ces crédits se présente comme suit au 31 décembre 211 : Genre Hommes Femmes Organisations 2 3 Total La répartition de l encours crédit selon le secteur d activité se présente comme suit au 31 décembre 211 : Encours par secteur (KFCFA) Commerce Production Service Total Compte de régularisation actif Au 31 décembre 211, le compte de régularisation actif pour un montant total de KFCFA (15 KEUR) rassemble les charges payées ou constatées d avance pour un montant de KFCFA (134 KEUR) et des produits à recevoir pour un montant de 1 62 KFCFA (15 KEUR) Compte d attente actif Au 31 décembre 211, les comptes d attente actif pour un montant total de KCFA (196 KEUR) sont majoritairement représentés par le compte d attente réserve banque pour KFCFA (157 KEUR), le compte d attente client décédé pour KFCFA (11 KEUR) et le compte suspend Western Union principal pour KFCA (22 KEUR). 3 31

17 3.6 - Immobilisations d exploitation incorporelles Em p r u n t s Dé p ô t s à t e r m e r e ç u s Comptes d ordre et divers Les immobilisations incorporelles sont constituées pour l essentiel de logiciels et se détaillent de la façon suivante au 31 décembre 211 : Immobilisations d exploitation incorporelles (en KFCFA) Fonds commerciaux (droit au bail) Frais d établissements Logiciels informatiques Brut Amort. VNC VNC Licences Total Immobilisations d exploitation corporelles La rubrique s analyse comme suit au 31 décembre 211 en KFCFA : Immobilisations d exploitation corporelles (en KFCFA) Bâtiments, installations tech. et agencement Matériel et outils indus. et commerciaux Matériel et mobilier de bureau Matériel de transport Matériel informatique Brut Amort. VNC VNC Total Co m p t e s o r d i n a i r e s c r é d i t e u r s a v e c les institutions financières La répartition des comptes ordinaires créditeurs avec les institutions se présente comme suit au 31 décembre 211 : Comptes ordinaires créditeurs avec les institutions financières (en KFCFA) Découvert BOA Total Ce poste est constitué exclusivement des emprunts contractés auprès de banques locales et d autres institutions financières internationales et dont le montant restant dû se présente de la manière suivante au 31 décembre 211 : Emprunts (en KFCFA) Comptes ordinaires créditeurs IFC 2 BRM BOA Triple Jump Symbiotics Triodos Triodos responsability Oikocredit MicroWorld BRS Dettes rattachées sur emprunts Total Ces emprunts sont répartis comme suit selon la maturité au décaissement : Maturité initiale Encours au 31/12/211 (KFCFA) Encours au 31/12/21 (KFCFA) Moins de 6 mois mois mois Total Comptes ordinaires créditeurs La rubrique est constituée des sommes déposées par les clients, employés et institutionnels sur les différents comptes qui leurs sont proposés. Cette rubrique se présente ainsi au 31 décembre 211 : Comptes ordinaires créditeurs (en KFCFA) Compte à Vue Sukaliku Employé Institutionnel 4 3 Total Ci-après le détail des dépôts à terme reçus provenant des clients et des dépositaires institutionnels : Dépôts à terme reçus (en KFCFA) Dépôts à terme de à 6 mois Dépôts à terme de 6 à 12 mois Dépôts à terme de 1 à 2 ans Dépôts à terme de 2 à 3 ans Total Parmi ces dépôts à terme, ci-dessous les caractéristiques des dépôts institutionnels : Dépositaire Port Autonome De Dakar Montant (KFCFA) 31/12/211 Maturité au 31/12/211 (en nb de mois) Allianz Iard 5 12 Allianz 3 4 SONAM Allianz Allianz 2 35 Allianz 2 8 Allianz Allianz Particulier 11 6 SONAM 1 36 Allianz 1 35 Eticca 5 5 Total Créditeurs divers Les créditeurs divers de MicroCred Sénégal se présentent de la façon suivante au 31 décembre 211 : Créditeurs divers (en KFCFA) Fournisseurs Provisions congés payés Etat TVA P/C fournisseurs étrangers Associés comptes courants Intérêts courus Autres créditeurs divers - DAT Autres Total La répartition des comptes d ordre et divers se présente comme suit au 31 décembre 211 en KFCFA : Compte régularisation passif Charges à payer Total Capitaux Propres Les capitaux propres de l institution au 31 décembre 211 se décomposent de la manière suivante : Répartition du capital Montant (en KFCFA) Nb de parts Microcred S.A ,2 SFI ,4 Sonam 4 4 1,7 BOA 1 1 2,7 Personnes physiques 2 2, Capital libéré Cette évolution s explique par l imputation du gain de l exercice 21 au report à nouveau conformément à la décision de l assemblée générale ordinaire du 21 juin 211. Capitaux propres (en KFCFA) Capital Report à nouveau (+ ou -) Résultat de l exercice (+ ou -) Total Engagements hors bilan Les engagements hors bilan sont de trois types : caution, garantie et lettre de confort sur emprunts ou découverts en KFCFA : Engagements hors bilan Caution AFD emprunt BOA 1 49 Caution AFD emprunt BOA Garantie MC S.A. emprunt BOA 1 51 Garantie MC S.A. emprunt BOA Garantie MC S.A. emprunt OikoCredit % Garantie MC S.A. emprunt BRM 1 5 Lettre de confort MicroCred S.A. emprunt MicroWorld Lettre de confort MicroCred S.A. découvert BOA Déficit

18 Compte de résultat Voici les principales rubriques du compte de résultat au 31 décembre 211 : Libellé (en KFCFA) Produits d intérêts Charges d intérêts Marge d intérêts Autres produits financiers Autres charges financières Autres produits financiers nets Produits financiers (3.13) Charges financières (3.12) Produits financiers nets Produits non financiers Services extérieurs Autres services extérieurs Impôts et taxes Charges de personnel Dotations aux amort. et provisions Autres charges Autres produits % de variation Déficit Charges Financières Cette rubrique est essentiellement constituée des charges d intérêts relatives aux emprunts contractés auprès des banques. Elle se présente de la façon suivante au 31 décembre 211 : Charges financières (en KFCFA) Charges financières Intérêts et charges sur emprunts Com. diverses dues aux banques et correspondants Int. sur comptes ordinaires créditeurs Intérêts sur dépôts à terme immobilisations financières Charges financières yc sur immobilisations financières % de variation Produits Financiers Les produits d intérêts sont essentiellement constitués des intérêts et commissions sur les crédits accordés à la clientèle. Produits financiers (en KFCFA) Intérêts sur crédits ordinaire chez banques Intérêts sur DAT constitués Intérêts sur Crédits Intérêts et Amendes de retard Commissions de remboursemt. par anticipation Commissions sur transfert d'argent Remboursemt. DAT anticipé % de variation Note 4. Ratios prudentiels Conformément à la loi portant sur la réglementation des systèmes financiers décentralisés, MicroCred Sénégal est tenu de respecter un certain nombre de règles et de normes. Parmi ces règles et normes, il y a celles relatives aux ratios prudentiels définis dans l instruction n relative aux règles prudentielles applicables aux Systèmes Financiers Décentralisés des États Membres de l Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) de la BCEAO. Ces ratios, tels qu ils ressortent des états financiers de MicroCred Sénégal au 31 décembre 211, se présentent ainsi : Ratios prudentiels Limitation des risques auxquels est exposée une institution Couverture des emplois a moyen et long terme par des ressources stables Limitation des prêts aux dirigeants et au personnel ainsi qu'aux personnes liées Limitation des risques pris sur une seule signature MCS 89% Norme BCEAO < ou = 2% 77% > 1% 4% < ou = 1% 1% < ou = 1% Norme de liquidité 151% > 1% Limitation des opérations autres que les activités d'épargne et de crédit Constitution de la réserve générale % < ou = 5% base * 15% minimum Norme de capitalisation 13% > ou = 15% Limitation des prises de participation Financement des immobilisations et des participations % < ou = 25% 29% < ou = 1% Les agrégats entrant dans le calcul de ces ratios se résument de la manière suivante : Limitation des risques portés par une institution Ce ratio s obtient par le rapport (A/B x 1) entre les risques portés par une institution (A) et les ressources (B). Les risques portés par une institution (montants nets des provisions et des dépôts de garantie) ne peuvent excéder le double de ses ressources internes et externes. La norme à respecter est de 2 % maximum. Couverture des emplois a moyen et long terme par des ressources stables nouveau, des réserves, du fonds de dotation, du capital social, de l excédent ou du déficit. Les emplois à moyen et long terme sont constitués des dépôts à plus d un an auprès des institutions financières, des prêts à plus d un an, des crédits sains moyen terme, des crédits sains long terme, des crédits en souffrance, des autres créances en souffrance, des immobilisations nettes. La norme à respecter est fixée à 1 % minimum. Limitation des prêts aux dirigeants et au personnel, ainsi qu aux personnes liées Il s agit de limiter les prêts accordés aux dirigeants à 1 % des fonds propres. Limitation des risques pris sur une seule signature Il s agit pour une institution de ne pas prendre, sur un seul client, des risques pour un montant excédant 1 % de ses fonds propres. Le ratio s obtient par le rapport entre les prêts et engagements par signature donnés au plus gros emprunteur sur les fonds propres. Norme de liquidité Ce ratio s obtient par le rapport (A/B) entre les valeurs disponibles, réalisables et mobilisables (A) et le passif exigible (B). Les valeurs disponibles, réalisables et mobilisables sont constituées des encaisses et comptes ordinaires, des crédits à court terme, des créances rattachées, de la valeur nette des stocks, de la valeur nette des titres à court terme, des avances au personnel, de la valeur nette des autres débiteurs divers et des comptes de régularisation actif. Le passif exigible est constitué des emprunts à moins d un an, des dépôts des clients; des créditeurs divers, des comptes de régularisation passif, des dépôts à plus d un an des membres auprès de l institution et des autres dépôts à plus d un an des clients auprès de l institution. La norme à respecter est fixée à 1 % minimum. Limitation des opérations autres que les activités d épargne et de crédit Ce ratio s obtient par le rapport (A/B) entre le montant consacré par l institution aux opérations autres que les activités d épargne et de crédit (A) et les risques de l institution (B) représentés par la somme des crédits sains, des crédits en souffrance (pour leur montant brut), des avances au personnel et des engagements par signature (court et moyen et long terme). La norme à respecter est de 5 % maximum. Frais de gestion de compte Frais d ouv. de compte Frais de dossiers Total Ce ratio s obtient par le rapport (A/B x 1) entre les ressources stables (A) et les emplois à moyen et long terme (montants nets) (B). Les ressources stables sont constituées des emprunts à terme, des dépôts à terme à plus d un an des membres auprès de l institution, des autres dépôts à plus d un an des membres auprès de l institution, des provisions du passif, des subventions d équipement, du report à 34 35

19 Réserve générale La réserve générale est alimentée par un prélèvement annuel de 15 % sur les excédents nets avant ristourne ou distribution de dividendes de chaque exercice, après imputation éventuelle de tout report à nouveau déficitaire. La dotation annuelle de la réserve générale est calculée comme suit : (Résultat + RAN déficitaire) x 15 % minimum. Norme de capitalisation La norme de capitalisation est déterminée par le ratio des fonds propres sur les actifs nets. Elle permet de garantir un minimum de solvabilité à l institution au regard de ses engagements. La norme à respecter est fixée à 15 % minimum. Au 31 décembre 211, le ratio de capitalisation de l institution est de 13,4%, inférieur à la norme. Cependant, l instruction n précise que les SFD en activité au moment de la publication de ladite instruction, ce qui est le cas de MicroCred Sénégal, disposent d un délai de deux ans pour se conformer à la norme de capitalisation, soit jusqu à août 212. Limitation des prises de participation Ce ratio limite la prise de participations dans les sociétés à hauteur de 25 % de leurs fonds propres. Il est obtenu par le rapport (A/B) entre les titres de participations (sauf participations dans les établissements de crédit et les SFD) (A) et les fonds propres (B). Financement des immobilisations et des participations Cette instruction réglemente le mode de financement des immobilisations et des participations, à l exclusion d une part, des frais et valeurs immobilisées incorporels et d autre part, des participations dans d autres SFD ou établissements de crédit, qui ne peut excéder 1 % des fonds propres. Ce ratio vise l équilibre du bilan par le financement intégral des immobilisations et des participations par les fonds propres et constitue une règle de prudence. La norme à respecter est de 5 % maximum. Do n n é e s Générales relatives à l instruction N publiée par la BCEAO I. Do n n é e s générales Nombre de membres, bénéficiaires ou clients (en unités) Nombre total de membres, bénéficiares ou clients (les groupements sont comptés sur une base unitaire) (1)+ (2) Nombre de personnes physiques non -membres d'un groupement (1)=(a)+(b) % % Hommes (a) % Femmes (b) % Nombre de personnes morales (groupement de personnes physiques, entreprises, associations, etc.) (2) Nombre de groupements de personnes physiques bénéficiaires Nombre total des membres des groupements de personnes physiques bénéficiaires (3) = (c)+ (d) Hommes (c) Femmes (d) % NA NA Effectif d e s d i r i g e a n t s et d u p e r s o n n e l employés (en u n it é s) Nombre de membres du Conseil d'administration ou de l'organe équivalent Nombre de membres du Conseil de Surveillance Nombre de membres du Comité de Crédit Nombre de membres des autres comités créés par le SFD (comité d'audit) Effectif total des employés (3) = (1)+ (2) Dirigeants (employés exerçant des fonctions de direction ou de gérance) dont : (1) nationaux personnel expatrié Autres employés (2) = (a)- (b) + (c) 7 7 % % % % % Agents permanents (a) % Agents contractuels (b) NA Agents expatriés (c) 3 3 % Données sur la gouvernance Ta b l e a u s u r l é t a t d e s r é m u n é r a t i o n s d e s d i r i g e a n t s et du personnel de l institution (en FCFA) Rubriques Masse salariale globale (en FCFA) % Personnel dirigeant (Directeur général et Directeurs de services); % Autre personnel % Montant des frais généraux Ratio Masse salariale rapportée aux frais généraux Proportion salaire du Directeur général rapporté aux frais généraux % 39 % 52 % -25 % 1 % 4 % -66 % 36 37

20 Ta b l e a u s u r les r e m b o u r s e m e n t s d e f r a i s d e s d i r i g e a n t s é l u s Rubriques Indemnités de fonctions versées aux administrateurs non salariés en FCFA Perdiem Transport Hébergement Téléphone Ré p a r t i t i o n d u c a p i t a l s o c i a l e n t r e les p r i n c i p a u x actionnaires (en KFCFA) Noms et prénoms des principaux actionnaires Montant du capital détenu (211) Part du capital détenu (211) Montant du capital détenu (21) Part du capital détenu (21) MicroCred S.A ,19 % ,19 % IFC ,4 % ,4 % SONAM 4 1,72 % 4 1,72 % BOA Sénégal 1 2,68 % 1 2,68 % Carburant Autres Décomposition des dépôts par terme IV. Do n n é e s s u r les c r é d i t s (p r ê t s et engagements par signature) Ev o l u t i o n d u n o m b r e d e s p r ê t s a c c o r d é s d a n s l a n n é e (en unités) II. Données sur les points de services Evolution du nombre de points de services Paramètres Nombre d'institutions de base Nombre de guichets ou d'antennes % % III. Do n n é e s s u r les o p é r a t i o n s d e c o l l e c t e de dépôts Evolution du montant des dépôts (en KFCFA) Montant total des dépôts des membres, bénéficiaires ou clients (1) + (2) Montant des dépôts des personnes physiques non- membres d'un groupement (1) = (a) + (b) Montant des dépôts des hommes (a) Montant des dépôts des femmes (b) Montant des dépôts des personnes morales (groupements de personnes physiques, entreprises, associations, etc.) (2) % % % % % Dépôts à vue Montant en FCFA Part (en %) Dépôts à terme Montant en FCFA Part (en %) ,9 % ,1 % Autres dépôts Montant en FCFA Part (en %) Ev o l u t i o n d u n o m b r e d e d é p o s a n t s ( m e m b r e s, bénéficiaires o u c l i e nt s a y a n t u n d é p ô t d a n s les l i v r e s d u SFD) et des comptes inactifs. Nombre total des déposants (1)+ (2) Nombre de déposants personnes physiques non-membres d'un groupement (1) = (a) + (b) Nombre de déposants hommes (a) Nombre de déposants Femmes (b) Nombre de déposants personnes morales (groupements de personnes physiques, entreprises, associations, etc.) (2) Nombre de comptes inactifs Montant des soldes des comptes inactifs Nombre total de comptes % % % % % % % % Ev o l u t i o n d u c a p i t a l s o c i a l, p o u r les sociétés d e capitaux (en KFCFA) Ev o l u t i o n d u m o n t a n t a n n u e l d e s p r ê t s a c c o r d é s (en KFCFA) Montant des prêts accordés (1)+(2) Montant des prêts accordés aux personnes physiques non-membres d'un groupement (1) = (a)+ (b) Montant des prêts accordés aux hommes (a) Montant des prêts accordés aux femmes (b) Montant des prêts accordés aux personnes morales (groupements de personnes physiques, entreprises, association, etc.) (2) % % % % % Nombre des prêts accordés (1)+(2) Nombre des prêts accordés aux personnes physiques nonmembres d'un groupement (1) = (a)+ (b) Nombre des prêts accordés aux hommes (a) Nombre des prêts accordés aux femmes (b) Nombre de prêts accordés aux personnes morales (groupements de personnes physiques, entreprises, associations, etc.) (2) Montant moyen des prêts accordés (somme des prêts rapportés au nombre de prêts accordés) % % % % % % Engagement par signature (en KFCFA) Nature de l'engagement donné Engagements de financement donnés en faveur des membres bénéficiaires ou clients Engagements de financement donnés en faveur des membres bénéficiaires ou clients Engagements de garantie d'ordre des institutions financières Engagement de garantie d'ordre des membres bénéficiaires ou clients Montant du capital social , % 38 39

Groupe PlaNet Finance

Groupe PlaNet Finance Rapport Annuel 2011 MicroCred Sénégal Groupe PlaNet Finance MicroCred Sénégal / Rapport annuel 2011 02 Table des matières 04 Le groupe MicroCred Arnaud Ventura Membre du conseil d Administration de MicroCred

Plus en détail

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA FONDS de DOTATION REGIE PAR LA LOI DU 4 AOÛT 2008 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 PATRICIA CHÂTEL COMMISSAIRE AUX

Plus en détail

COOPERATIVES POUR LA PROMOTION DE L EPARGNE ET DU CREDIT

COOPERATIVES POUR LA PROMOTION DE L EPARGNE ET DU CREDIT COOPERATIVES POUR LA PROMOTION DE L EPARGNE ET DU CREDIT (CPEC BENIN) Agrément n L.99.0004.A MFE du 05/052011 Tel : (229) 21385007 / 97 49 92 75 Email : cpecp@yahoo.fr RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

Plus en détail

Le Groupe MicroCred 3. MicroCred Sénégal en chiffres 4. Actionnaires & Gouvernance 5. Situation 2010 & perspectives 2011 7

Le Groupe MicroCred 3. MicroCred Sénégal en chiffres 4. Actionnaires & Gouvernance 5. Situation 2010 & perspectives 2011 7 Rapport Annuel 2010 MicroCred Sénégal Table des matières Le Groupe MicroCred 3 MicroCred Sénégal en chiffres 4 Actionnaires & Gouvernance 5 Éditorial 6 Situation 2010 & perspectives 2011 7 Activité 2010

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE CRÉDIT ENTREPRISES Société par actions simplifiée au capital de 220 000 000. Siège social : 115 rue de

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SÉNÉGAL 2

RAPPORT ANNUEL SÉNÉGAL 2 RAPPORT ANNUEL SÉNÉGAL 2 0 1 2 Groupe PlaNet Finance 2 Sommaire 3 Présentation du Groupe MicroCred & de sa filiale au Sénégal Le Groupe MicroCred en 2012 MicroCred Sénégal en chiffres Éditorial, actionnariat

Plus en détail

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME 32 Rue du Capitaine Marchal 75020 PARIS Association COMPTES ANNUELS au 31 août 2010 SOMMAIRE PRESENTATION Présentation de l'association I COMPTES ANNUELS Attestation Bilan Compte de résultat Annexe 1 3

Plus en détail

INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES

INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES La Banque Centrale du Congo, Vu la Loi n 005/2002 du

Plus en détail

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

France. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE CREDIT ENTREPRISES Société par actions simplifiée au capital de 220 000 000. Siège social : 115, rue

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

MEC FADEC NJAMBUR RAPPORT D AUDIT DES ETATS FINANCIERS ANNUELS DE LA MUTUELLE

MEC FADEC NJAMBUR RAPPORT D AUDIT DES ETATS FINANCIERS ANNUELS DE LA MUTUELLE MEC FADEC NJAMBUR RAPPORT D AUDIT DES ETATS FINANCIERS ANNUELS DE LA MUTUELLE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 JUILLET 2014 Société à responsabilité limitée au capital de 1. 000. 000 F CFA Expertises

Plus en détail

Compte d exploitation

Compte d exploitation Compte d exploitation Classe 6 : Comptes de charges 60 Achats 606120 Energie ; électricité. 606130 Chauffage. 606220 Produits d entretien 606281 Petit Equipement 606400 Fournitures de bureau 61 Services

Plus en détail

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

Présentation de Microcred Mali

Présentation de Microcred Mali MicroCred Mali a démarré ses activités opérationnelles le 16 Septembre 2013 (après l obtention de l agrément n 2013 3438/ MF SF auprès du Ministère de l Economie et des Finances le 15 Août 2013) à Bamako.

Plus en détail

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : PROMOTION SPORTIVE ET ASSOCIATIVE Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

AGEFOS-PME GUADELOUPE ANNEXE DES COMPTES ANNUELS 2006

AGEFOS-PME GUADELOUPE ANNEXE DES COMPTES ANNUELS 2006 AGEFOSPME Guadeloupe EXERCICE 2006 AGEFOSPME GUADELOUPE ANNEXE DES COMPTES ANNUELS 2006 I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE L EXERCICE Un nouveau logiciel comptable a été mis en place en 2006 «Qualiac Fonctionnement»

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION COMPTE FINANCIER

AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION COMPTE FINANCIER AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION du COMPTE FINANCIER 2014 Conseil d administration du 27 MARS 2015 . SOMMAIRE Pages Exécution du budget 2014 1 Comparaison budget / compte financier 2 Produits 2014

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Avril 2015 Le montant des émissions a atteint, en 2014 un total

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT

COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT Faits marquants de l'exercice L'équipe salariée s'est stabilisée en nombre, cependant nous avons vécu le remplacement d'audrey Boursicot par Lucie Sourice au poste

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles Mairie de Saint-Julien-en-Genevois Nom et coordonnées de l association Fiche d identité de l association Nom de l'association Objet Adresse de

Plus en détail

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Critères d admissibilité... 2 Dépôt d un dossier... 2 Principaux

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE

PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE PLAN COMPTABLE DES PLATEFORMES FRANCE INITIATIVE Remarque Le plan de comptes défini ci-dessous comporte : Une liste simplifiée des comptes du système de base (se référer au plan comptable pour les comptes

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER BILAN AU 31-12-2014. ETAT DE RESULTAT. ETAT DE FLUX DE TRESORERIE. NOTES AUX ETATS FINANCIERS.

RAPPORT FINANCIER BILAN AU 31-12-2014. ETAT DE RESULTAT. ETAT DE FLUX DE TRESORERIE. NOTES AUX ETATS FINANCIERS. Rapport Rapport morale financier et financier Exercice 2015 2014 RAPPORT FINANCIER BILAN AU 31-12-2014. ETAT DE RESULTAT. ETAT DE FLUX DE TRESORERIE. NOTES AUX ETATS FINANCIERS. TABLEAU DES IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010

Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010 Rapport des Commissaires aux Comptes sur les états financiers consolidés, exercice clos le 31 décembre 2010 Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels, exercice clos le 31 décembre 2010

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

COMMENT LES BANQUES PRIMAIRES POURRAIENT FACILITER L ACCES DU SECTEUR PRIVE AU FINANCEMENT

COMMENT LES BANQUES PRIMAIRES POURRAIENT FACILITER L ACCES DU SECTEUR PRIVE AU FINANCEMENT COMMENT LES BANQUES PRIMAIRES POURRAIENT FACILITER L ACCES DU SECTEUR PRIVE AU FINANCEMENT Présenté par: Mme Vololomanitra RAKOTONDRALAMBO DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DE LA BOA-MADAGASCAR 1 PARTIE I: RAPPEL

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013 ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2013 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Société Générale Exercice clos le 31 décembre 2014 Aux Actionnaires, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale,

Plus en détail

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT COMMUNIQUE FINANCIER DE SALAFIN : RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat Net de 92 MDH - Maintien du niveau de rentabilité de 15% Progression des crédits distribués dans un marché en retrait. Poursuite de la

Plus en détail

LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier

LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. CAPITAL ET RESERVES 101 Capital 105 Ecarts de réévaluation 106 Réserves 1063 Réserves statutaires

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE DE NEUILLY-SUR-SEINE

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE DE NEUILLY-SUR-SEINE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT DE LA VILLE DE NEUILLY-SUR-SEINE RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX DE L ASSOCIATION Nom de l association (nom statutaire en toutes lettres) :......................................................................................................................................................................................................................

Plus en détail

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E CENTRE SOCIAL DE CHAMPVERT 204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E NOTE SUR LES COMPTES ANNUELS 1 BILAN 2 3 COMPTE DE RESULTAT 4 5 ANNEXE Informations

Plus en détail

ASSOCIATION DU CHEVAL ARABE 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL

ASSOCIATION DU CHEVAL ARABE 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2014 au 31/12/2014 Activité principale de l'association : ELEVAGE DE CHEVAUX ET D'AUTRES EQUIDES Nous vous présentons

Plus en détail

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 12981 DIGITECH Société anonyme au capital de 408 000 e. Siège social avenue Fernand Sardou, Z.A.C. de Saumaty, 13016 Marseille. B 384 617 031 R.C.S. Marseille. Passif 2003 Produits constatés d avance..............

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Les comptes de l année

Les comptes de l année Fondation Mouvement pour les Villages d Enfants Reconnue d utilité publique Les comptes de l année LE MOT DU TRÉSORIER Pour ce deuxième exercice en tant que Fondation, l année se présente sous le signe

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC

SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC 2 rue Scandicci 93691 PANTIN CEDEX RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice clos le 31 décembre 2012 Philippe PILLOT Commissaire

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

Togo. Loi relative aux entreprises d investissement à capital fixe

Togo. Loi relative aux entreprises d investissement à capital fixe Loi relative aux entreprises d investissement à capital fixe Loi uniforme n 2009-23 du 14 octobre 2009 [NB - Loi uniforme n 2009-23 du 14 octobre 2009 relative aux entreprises d investissement à capital

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

Le Parti libéral du Canada. États financiers cumulés 31 décembre 2010

Le Parti libéral du Canada. États financiers cumulés 31 décembre 2010 États financiers cumulés Le 23 juin 2011 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. Comptables agréés 99, rue Bank, Bureau 800 Ottawa, Ontario Canada K1P 1E4 Téléphone +1 613 237 3702 Télécopieur +1

Plus en détail

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'entreprise : Nous vous présentons ciaprès le dossier financier

Plus en détail

6 mars 2015 GROUPE CREDIT COOPERATIF Activité soutenue et résultat net en hausse

6 mars 2015 GROUPE CREDIT COOPERATIF Activité soutenue et résultat net en hausse Communiqué de presse 6 mars 2015 GROUPE CREDIT COOPERATIF Activité soutenue et résultat net en hausse Le Groupe Crédit Coopératif a connu en 2014 une activité commerciale de bon niveau qui a permis d obtenir

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

UNADFI. 10, rue du Père Julien Dhuit 75020 PARIS. RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos le 31 décembre 2000

UNADFI. 10, rue du Père Julien Dhuit 75020 PARIS. RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos le 31 décembre 2000 EXPERT COMPTABLE DE LA RÉGION PARIS LLE-DE FRANCE UNADFI Union nationale des associations pour la défense des familles et de l'individu 10, rue du Père Julien Dhuit 75020 PARIS RAPPORT DU Exercice clos

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars)

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) BIAT Etats financiers arrêtés au 31 décembre 2013 Page ~ 1~ BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) Note 31/12/2013 31/12/2012 Retraité Variation En % ACTIF Caisse et avoir auprès de la

Plus en détail

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Nom de l Association : Ville de Brest Direction Sports et Nautisme ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Vous trouverez à compléter : Un Compte de résultat et budget prévisionnel Un

Plus en détail

SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS

SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS SERVAIR ABIDJAN RAPPORT GÉNÉRAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES ETATS FINANCIERS ANNUELS Exercice clos le 31 décembre 2012 Rue Gourgas, Immeuble Alpha 2000 01 BP 224 Abidjan 01 01 B.P. 658 Abidjan 01 SERVAIR

Plus en détail

Notes aux Etats Financiers. Caisse Autonome pour le Renforcement des Initiatives Economiques par la Micro Finance Au 31/12/2008

Notes aux Etats Financiers. Caisse Autonome pour le Renforcement des Initiatives Economiques par la Micro Finance Au 31/12/2008 Notes aux Etats Financiers Caisse Autonome pour le Renforcement des Initiatives Economiques par la Micro Finance Au 31/12/2008 INTRODUCTION AU 31 décembre 2008, La Caisse Autonome Pour Le Renforcement

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC 21 RUE HENRI DUPARC Dossier financier de l'eercice en Euros Période du 01/01/2013 au 31/12/2013 Activité principale de l'association : Autres hébergements sociau Nous vous présentons ci-après le dossier

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE COMMUNAUTAIRE

LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE COMMUNAUTAIRE LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2013 Rapport de l'auditeur indépendant Aux administrateurs de LE RÉSEAU CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Nous avons effectué

Plus en détail

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme Augmentation de capital et admission au marché principal de la cote de la bourse par Offre à Prix Ferme auprès du public de 1 million d actions nouvelles

Plus en détail

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié)

ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) ANNEXE 1 PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL (simplifié) CLASSE 1: COMPTES DE CAPITAUX 10 Capitaux propres 101 Capital souscrit 106 Réserves 1061 Réserve légale 1063 Réserves statutaires 1069 Autres réserves 11 Résultat

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Médecins Sans Frontières Luxembourg (a.s.b.l.)

Médecins Sans Frontières Luxembourg (a.s.b.l.) Médecins Sans Frontières Luxembourg (a.s.b.l.) Comptes annuels révisés au 31 décembre 2013 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : F4090 Bilan au 31 décembre 2013 (exprimé en Euros)

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008 4 rue Paul Cabet COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2008 Page - Bilan actif-passif 1 et 2 - Compte de résultat 3 et 4 - Détail bilan 5 et 6 - Détail Compte de résultat 7 et 8 - Annexe 9 à 12 Page : 1 BILAN

Plus en détail

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Aux actionnaires, En exécution de la mission qui nous a

Plus en détail

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010 ASSOCIATION FRAGIL Numéro SIRET : 48206926700029 LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS du 01/09/2009 au 31/08/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan

Plus en détail

Définitions des principales variables diffusées

Définitions des principales variables diffusées Définitions des principales variables diffusées Achats de carburants : achats de carburants (essence, super, gazole, GPL, kérosène, fuel, biocarburants, additifs) destinés à faire fonctionner les moyens

Plus en détail

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2014 Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière Résultats au 31 décembre 2013 Produit net bancaire 4

Plus en détail

2 3 4 AUtre 26 Colombie- Britannique 160 Provinces DE L ATLANTIQUE 68 PROVINCES DES PRAIRIES 223 ONTARIO 656 QUÉBEC 1 217 0 5 10 15 20 25 30 0 5 10 15 20 25 30 35 0 10 20 30 40 50 60 ATTEINTE D UN RÈGLEMENT

Plus en détail

OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS. FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Identification de l entreprise

OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS. FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Identification de l entreprise OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Nature du projet : Identification de l entreprise Nom du dirigeant : Nom de l'entreprise : Adresse : Dossier

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010 COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS Commentaires Note 1: CAISSE RUBRIQUES 2009 Caisse XOF 1,428,933,201 2,054,162,600 625,229,399 44% Caisse EUR 123,667,574 164,363,145 40,695,571 33% Caisse USD 118,203 446,683

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet 2009 Source : www.droit-algerie.com [NB - Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

PLATEFORME REGIONALE ONCOLOGIE MARTINIQUE RESEAU

PLATEFORME REGIONALE ONCOLOGIE MARTINIQUE RESEAU EX HOPITAL CLARAC Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : Nous vous présentons ci-après le dossier de l'exercice. Fait à FORT

Plus en détail

COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros

COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros Alliance Villes Emploi CA du 13.05.08 1 ANNEXE Alliance Villes Emploi CA du 13.05.08 6 I - REGLES ET METHODES COMPTABLES Les présents comptes annuels ont été établis

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

Règles et Méthodes Comptables

Règles et Méthodes Comptables Page : 1 ANNEXE - Elément 1 Règles et Méthodes Comptables Les comptes annuels de l'exercice ont été élaborés et présentés conformément aux règles générales applicables en la matière et dans le respect

Plus en détail

Formation Responsable administratif et financier

Formation Responsable administratif et financier Formation Responsable administratif et financier Comptabilité générale - 100h Mise à niveau / FACULTATIF Les principes fondamentaux de la comptabilité générale Objectif de la comptabilité et exercice de

Plus en détail