TP 2 : Les enzymes digestives.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP 2 : Les enzymes digestives."

Transcription

1 TP 2 : Les enzymes digestives. Animation : Enzymes Ils existent des milliers d enzymes qui interviennent simultanément dans des réactions chimiques. Problèmes : Comment les enzymes agissent-elles sur leur substrat? Comment font-elles pour «s y retrouver»? Hypothèse : il existe une spécificité enzyme-substrat. Elles reconnaissent leur substrat et s y lient. Activité : Expérimenter le mode d action des enzymes. (Noté) La pepsine est une enzyme digestive active dans l estomac où le ph est acide. Elle catalyse l hydrolyse de liaisons chimiques, en particulier celle des liaisons peptidiques entre acides aminés des protéines. Ainsi, une solution trouble d ovalbumine (protéine du blanc d œuf) devient limpide après ajout de pepsine, ce qui traduit l hydrolyse de l ovalbumine. Problème à résoudre : On cherche à tester si la pepsine est également capable de catalyser l hydrolyse de liaisons glucidiques Matériel : Verrerie (pipettes, tubes à essais, béchers) ; bain marie à 37 C, eau iodée, eau distillée, solution de pepsine (5g/ 00mL), solution d HCl ( mol/l), solution d amidon (%), solution d ovalbumine, marqueur.

2

3 A. Une mutation de l amylase. Thème 3 CORRECTION : TP 2 : Les enzymes digestives. Activité : Expérimenter le mode d action des enzymes. Nom/prénom : Réponses attendues. Protocole et justification : Pour tester si la pepsine peut catalyser l hydrolyse des liaison glucidiques, il faut la mettre en présence d un glucide complexe (l amidon) dans les conditions de son action ( 37 C, ph acide) Barème 2 Si l amidon est hydrolysé, on veut être sûrs que c est bien grâce à la pepsine, donc il faut un tube témoin avec amidon, sans pepsine. Il faut aussi vérifier que la pepsine est efficace sur son substrat, il faut donc un tube avec de l ovalbumine et de la pepsine dans les conditions de son action ( 37 C, ph acide) et un tube témoin sans pepsine pour vérifier l action de cette dernière. On prépare donc 4 tubes : T (témoin) : Ovalbumine + HCl ; T2 : Pepsine + ovalbumine + HCl ; T3 (témoin) : Amidon + HCl ; T4 : Pepsine + amidon + HCl 2 On les place au bain marie à 37 C pendant 30 min puis on réalise les tests à l eau iodée pur vérifier la présence d amidon sur T2 et T3 et on observe l aspect des tubes T et T2 (laiteux ou limpide) 2 2. Résultats attendus : - Si la pepsine ne peut catalyser l hydrolyse des liaisons glucidiques les tests à l eau iodée seront positifs pour T3 et T4 - Si la pepsine peut catalyser l hydrolyse des liaisons glucidiques les tests à l eau iodée sera positif pour T4 et négatif pour T3 (témoin) 3. Manipulations : soin, organisation, précision 2 Tableau de résultats des tests : Contenu des tubes Résultats T (témoin) : Ovalbumine + HCl T2 : Pepsine + ovalbumine + HCl Aspect des tubes Laiteux Plus limpide Test à l eau iodée T3 (témoin) : Amidon + HCl Positif T4 : Pepsine + amidon + HCl positif 4. Exploitation des résultats Dans le Tube sans pepsine, l ovalbumine n a pas été hydrolysée contrairement au tube 2 où la pepsine était présente. Dans les tube 3 et 4, avec ou sans pepsine, l amidon n a pas été hydrolysé. Donc la pepsine n est pas capable de catalyser hydrolyse des liaisons glucidiques. Elle ne peut catalyser que celle des liaisons peptidiques. La pepsine est spécifique d un substrat (protéine) et d une réaction (hydrolyse) 3 (titre/ ; construction/ ; résultats / 6. Gérer et ranger TOTAL 20

4 Activité 2 : Visualiser le mode d action des enzymes La structure de certaines enzymes est connue. Par la technique de la cristallographie aux rayons X, les scientifiques ont élaboré des modèles moléculaires de l enzyme seule ou de l enzyme avec son substrat. Problème à résoudre : On cherche à comprendre les modalités de l action de l enzyme sur le substrat en étudiant un modèle présentant l amylase et un petit fragment d amidon. Matériel : Logiciel Rastop avec fiche technique. Molécule : «Amylase_amidon» : Amylase en complexe avec son substrat, l amidon. Ouvrir le fichier «amylase_amidon» avec le logiciel RasTop (situé dans le dossier commun-svt-spécialité-tp2 enzyme) Colorer par chaîne puis afficher en Ruban pour observer la structure de la protéine (l amylase apparaît en bleu, l amidon en rouge). Afficher le fichier de la molécule pour visualiser sa composition.. Décrire brièvement la structure et la composition de l amylase. L amylase a une forme ovale. C est une protéine constituée d une chaine d acides aminés. Choisir la représentation en bâtonnets. Dans le cadre Propriétés, choisir Protéiques et sélectionner (bouton avec un carré blanc sur un carré bleu). Sélectionner ensuite la représentation en sphères (seule la protéine est affectée). En utilisant l éditeur de commandes, sélectionner les acides aminés n 97, 300, 233 ; sélectionner ce choix dans la fenêtre «sélection des atomes» puis les afficher en sphère de couleur distincte. Appeler le professeur. Réaliser une capture écran puis réaliser un document légendé et titré du complexe enzyme-substrat dans un traitement de texte ou d image de votre choix. Mettre en page de façon à obtenir 2 représentations du complexe sur une même page. Imprimer. Appeler le professeur. 2. Indiquer la position de l amidon et expliquer le fonctionnement de l amylase en prenant en compte l ensemble de votre travail. Image du complexeamylase Amidon avec Rastop

5 L amidon est entouré par l amylase, elle est située au niveau de certains acides aminés. Grâce à cette fixation, l amylase peut agir sur l amidon : elle catalyse l hydrolyse des liaisons glucidiques. Activité 3 : Etudier une mutation de l amylase. Des chercheurs ont réalisé des mutations contrôlées du gène contrôlant la synthèse de l amylase. Ils ont obtenu une Amylase pancréatique humaine mutée où l'acide aspartique en position 97 est remplacé par une alanine Ils ont ensuite mesuré l activité de cette enzyme. Ces essais expérimentaux ont montré une diminution par un facteur de l'activité enzymatique par cette mutation, ce qui correspond à une disparition quasi totale de la catalyse. Expliquer l inefficacité de l enzyme mutée. L acide aminé muté fait partie des 3 acides aminés du site catalytique de l'enzyme, responsables de la réaction d'hydrolyse des liaisons glucidiques entre unités de glucose de l'amidon. (Les autres acides aminés sont Glu233 et Asp300). La mutation de cette acide aminé doit modifier la structure spatiale (forme) du site de liaison de l enzyme avec son substrat (= site actif). Ainsi, l enzyme se lie difficilement au substrat et ne peut donc agir efficacement sur celui-ci. Ceci explique l inefficacité de l enzyme. Exercice : l influence des facteurs du milieu. A partir de l étude des docs et 2 p 54 et du doc 4 p 55, expliquer l influence de la température et du ph sur l activité de l amylase. Observation : Doc : Le test à la Liqueur de Fehling est positif uniquement pour le tube où la température est de 37 C (= température du corps). Déduction : L amylase ne peut catalyser l hydrolyse de l amidon qu à une certaine température. Observation : Doc 2 : A Ph 6 et 7 correspondant au ph de la cavité buccale, les tests à l eau iodée sont négatifs. Déduction Plus le ph est acide plus les tests sont positifs. L amylase ne peut hydrolysée l amidon que dans des valeurs de ph comprise entre 6 et 7. Explication : Doc 4 : Un ph acide et une température trop basse ou trop élevée modifient la structure de l amylase qui ne peut être efficace.

6 Conclusion : Au-delà de certaines conditions de température et de ph, l activité de l amylase diminue = L amylase a une activité efficace que dans certaines conditions de température (37 C) et de ph (6 à 7) Conclusion : Résumer les caractéristiques des enzymes (nature, structure, conditions d action). Voir Docs 4 et 5 p 55 Enzyme = protéine = chaîne(s) d acides aminées dont la succession définit la structure spatiale.(cf act 2) Chaque enzyme est spécifique d un substrat et ne catalyse qu un type de réaction (cf act ) De plus chaque enzyme possède des conditions de température et de ph optimale = dans lesquelles sont efficacité est maximale. En effet, le ph et la température influencent l activité de l enzyme en agissant sur sa structure spatiale. Une mutation d une enzyme peut aussi modifier la structure de son site actif et donc son efficacité d action.

Fiche de présentation 2.2.b

Fiche de présentation 2.2.b Fiche de présentation 2.2.b Classe : 1 ère Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 2 Sous-thème : 2.2 Chez l Homme, les aliments sont d abord digérés, puis les nutriments

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II

UNIVERSITE MONTPELLIER II UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale TP3 : Les Hydrolyses Enzymatiques Mercredi 20 mars 2002 Introduction : Les organismes hétérotrophes

Plus en détail

CLASSIFICATION DES GLUCIDES ETAPE 1

CLASSIFICATION DES GLUCIDES ETAPE 1 CLASSIFICATION DES Pré-requis : les tests caractéristiques des différentes familles Passer 5 minutes à revoir les tests ainsi que les fonctions caractérisées. ETAPE 1 Les manipulations de l étape 1 doivent

Plus en détail

Activité 2 : Expériences de digestion

Activité 2 : Expériences de digestion Activité 2 : Expériences de digestion Objectifs: - Analyser des expériences - Comprendre et mettre en évidence les différentes étapes de la digestion chimique Dans les années 1750, les gens pensaient que

Plus en détail

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0.

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0. «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com» EXERCIE N O 1: A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations

Plus en détail

Chap.1 : Phénotypes en relation avec l activité de protéines spécifiques.

Chap.1 : Phénotypes en relation avec l activité de protéines spécifiques. Chap.1 : Phénotypes en relation avec l activité de protéines spécifiques. Le phénotype est l ensemble des caractères observables d une cellule, d un organisme. Le génotype est l ensemble des gènes d une

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Doc PP Hatier HCl : réaction avec le magnésium [magnésium (réactif 1) + HCl (réactif 2) dihydrogène + chlorure de Mg (produits

Plus en détail

CHAPITRE I /Glycémie-Diabète/ La catalyse enzymatique

CHAPITRE I /Glycémie-Diabète/ La catalyse enzymatique CHAPITRE I /Glycémie-Diabète/ La catalyse enzymatique Problématiques : De l aliment au nutriment, quel est le rôle des enzymes digestives? Qu est-ce qu une enzyme? Comment agit-elle? Une enzyme est-elle

Plus en détail

TP 2 : La spécificité des enzymes digestives.

TP 2 : La spécificité des enzymes digestives. TP 2 : La spécificité des enzymes digestives. Mise en situation et recherche à mener Nous consommons différents glucides, tels que l'amidon, le glycogène ou le saccharose. Ces différentes macromolécules

Plus en détail

CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN

CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN Les enzymes sont une catégorie particulière de protéines qui interviennent dans la plupart des réaction chimique qui se déroulent à l'intérieur

Plus en détail

Pour observer, identifier ou comparer des protéines, plusieurs étapes sont requises :

Pour observer, identifier ou comparer des protéines, plusieurs étapes sont requises : Techniques de séparation, identification et caractérisation des protéines enzymatiques Pour observer, identifier ou comparer des protéines, plusieurs étapes sont requises : l Obtention de l'extrait brut

Plus en détail

Devoir.tnÿÿW. toutes les matières, tous les niveaux. Lycée M'hamdia!$) wsr 'imwr. Année scolaire : Date : 06/12/2011. Prof : Saïd Mounir

Devoir.tnÿÿW. toutes les matières, tous les niveaux. Lycée M'hamdia!$) wsr 'imwr. Année scolaire : Date : 06/12/2011. Prof : Saïd Mounir Lycée M'hamdia!$) wsr 'imwr Prof : Saïd Mounir Année scolaire : Date : 06/12/2011 2011/2012 Hiupiti ili«ires fllisas! 8sc Bu «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

Plus en détail

TP 3 : La spécificité des enzymes digestives.

TP 3 : La spécificité des enzymes digestives. TP 3 : La spécificité des enzymes digestives. Mise en situation et recherche à mener Nous consommons différents glucides, tels que l'amidon, le glycogène ou le saccharose. Ces différentes macromolécules

Plus en détail

Expérimentons sur les enzymes

Expérimentons sur les enzymes NOTICE Expérimentons sur les enzymes Réf. MT DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Objectifs : Proposer une banque d images présentant des manipulations et des expériences sur les enzymes.

Plus en détail

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme.

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. Les objectifs de cette séance : - Apprendre à faire une réaction enzymatique. - Adapter les manipulations de chimie en TP de biologie. - Savoir

Plus en détail

Titre de la séance : la structure moléculaire du vivant

Titre de la séance : la structure moléculaire du vivant Partie du programme : la Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée Niveau : seconde EXTRAIT DU PROGRAMME Les êtres vivants sont constitués d éléments chimiques disponibles

Plus en détail

TP1 ACTIVITE ENZYMATIQUE

TP1 ACTIVITE ENZYMATIQUE TP1 ACTIVITE ENZYMATIQUE L amylase est une enzyme digestive, elle est produite dans la salive et dans le pancréas. Les enzymes sont des proteines, elles sont formées d une ou plusieurs molécules séquencées

Plus en détail

Sommaire. N.B. : Se munir du nécessaire de traçage des courbes et dune calculatrice

Sommaire. N.B. : Se munir du nécessaire de traçage des courbes et dune calculatrice Institut Supérieur de l Education et de la Formation Continue TD de Biochimie SV-342 Enzymologie Radhouane Chakroun 2013-2014 Sommaire TD N 1 - Purification et calcul de l activité enzymatique...3 Exercice

Plus en détail

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait Exploitation d informations scientifiques et présentation d un travail de synthèse Durée : 1,5 h (préparation 1 h et soutenance orale 30 minutes) 1 Etude de la fabrication du Saint-Nectaire Les différentes

Plus en détail

Chapitre 1 Les enzymes, des catalyseurs biologiques

Chapitre 1 Les enzymes, des catalyseurs biologiques Chapitre 1 Les enzymes, des catalyseurs biologiques Définition : La catalyse, c'est le fait d'accélérer une réaction chimique qui se serait produite quand même mais très lentement. I. Rôle des enzymes

Plus en détail

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I :

Plus en détail

Partie 2, Chapitre 1, TD1 : PROPRIETE DES PROTEINES A PARTIR D UN EXEMPLE : L HEMOGLOBINE

Partie 2, Chapitre 1, TD1 : PROPRIETE DES PROTEINES A PARTIR D UN EXEMPLE : L HEMOGLOBINE Partie 2, Chapitre 1, TD1 : PROPRIETE DES PROTEINES A PARTIR D UN EXEMPLE : L HEMOGLOBINE L analyse chimique d une cellule montre qu elle est constituée de 70% d eau et de 30% de molécules organiques (dont

Plus en détail

TP1 Spécificité enzymatique

TP1 Spécificité enzymatique TP1 Spécificité enzymatique L'approvisionnement en glucose commence par la digestion de macromolécules glucidiques comme l'amidon. Cette digestion s'effectue grâce à enzymes digestives. Les enzymes sont

Plus en détail

Cours : Les enzymes, des protéines actives dans le fonctionnement cellulaire

Cours : Les enzymes, des protéines actives dans le fonctionnement cellulaire Cours : Les enzymes, des protéines actives dans le fonctionnement cellulaire Problèmes : Quelles sont les propriétés des enzymes qui expliquent leur omniprésence dans les réactions chimiques des organismes

Plus en détail

DIGESTION LICENCE 2 STAPS Document d accompagnement LA DIGESTION

DIGESTION LICENCE 2 STAPS Document d accompagnement LA DIGESTION LA DIGESTION INTRODUCTION 1. PROCESSUS DIGESTIFS 1.1. Ingestion 1.2. Propulsion 1.3. Digestion mécanique 1.4. Digestion chimique 1.5. L assimilation 1.6. Défécation 2. ASPECT GENERAUX DU SYSTEME DIGESTIF

Plus en détail

Contrôles des traitements thermiques du lait

Contrôles des traitements thermiques du lait T BTK AT de biotechnologies Contrôles des traitements thermiques du lait L objectif de la séance est de réaliser une pasteurisation du lait avec différents protocoles de chauffage. Au cours du chauffage

Plus en détail

La Cinétique Enzymatique

La Cinétique Enzymatique La Cinétique Enzymatique Les réactions chimiques dans les cellules sont faites par des enzymes. Les mesures cinétiques sont parmi les outils les plus puissants pour élucider les mécanismes enzymatiques.

Plus en détail

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il?

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il? TP : ETUDE D UNE BOISSON POUR LE SPORT : une boisson riche en glucides La nutrition du sportif : Avoir une bonne nutrition contribue non seulement à améliorer les performances mais cela permet aussi de

Plus en détail

1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques

1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques 1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques Ce laboratoire te propose de vérifier expérimentalement quelques propriétés des enzymes. En fin de laboratoire, tu devras rédiger un petit document où figureront

Plus en détail

S3-Glycémie et diabète ETUDE DE LA SPECIFICITE DES ENZYMES DIGESTIVES Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener

S3-Glycémie et diabète ETUDE DE LA SPECIFICITE DES ENZYMES DIGESTIVES Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener On trouve des glucides (amidon, glycogène, saccharose) dans de nombreux aliments. Les glycosidases sont des enzymes digestives qui catalysent

Plus en détail

LES EAUX DE CONSOMMATION

LES EAUX DE CONSOMMATION 1L TP COURS Partie 2 N 1 LES EAUX DE CONSOMMATION A. LES DIFFERENTS TYPES D EAUX Existetil plusieurs types d eaux de consommation? Il existe deux types d eaux de consommation : l eau minérale et l eau

Plus en détail

1 But de la manipulation

1 But de la manipulation LA DIGESTION ENZYMATIQUE La digestion consiste essentiellement en une transformation chimique que subissent les aliments ingérés sous l'action d'enzymes sécrétés par les glandes digestives. Ces phénomènes

Plus en détail

Comment mesurer le ph d'une solution? Trois méthodes, plus ou moins précises, sont possibles.

Comment mesurer le ph d'une solution? Trois méthodes, plus ou moins précises, sont possibles. Objectifs : Savoir mesurer un de solution et identifier un milieu acide d'un milieu basique. Connaître les indicateurs colorés acido-basiques. Mesurer le par 3 méthodes et calculer la concentration des

Plus en détail

KIT IDENTIFICATION DES MOLECULES DU VIVANT REF : KIMV A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

KIT IDENTIFICATION DES MOLECULES DU VIVANT REF : KIMV A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr KIT IDENTIFICATION DES MOLECULES DU VIVANT REF : KIMV A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée

Plus en détail

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES?

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES? Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Démarche Dans ce sujet, on demande à l élève d étudier la réaction entre l'acide chlorhydrique et le fer. Scénario N 7 Compétences évaluées Préparation

Plus en détail

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Des pratiques au service de l alimentation humaine : La production

Plus en détail

EXERCICES D ENZYMOLOGIE

EXERCICES D ENZYMOLOGIE EXERCICES D ENZYMOLOGIE Exercice n 1 : Une enzyme catalyse la réaction : S -----> P. Les vitesses initiales ont été déterminées pour chacune des concentrations initiales en substrat suivantes : Q1: Vérifier

Plus en détail

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT PRINCIPE DE LA PCR Ref: PCR A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les articles

Plus en détail

UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE

UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE PREMIER EXEMPLE : Vers l étape 1 DEUXIEME EXEMPLE : Vers l étape 3 Nathalie Bontempelli Olivier Hanecart Karine Voyer TÂCHES

Plus en détail

EXPÉRIENCES ENZYMOLOGIE AVEC L'ÉLECTRODE À OXYGÈNE ET LE SYSTÈME D'ACQUISITION ORPHY - REGRESSI

EXPÉRIENCES ENZYMOLOGIE AVEC L'ÉLECTRODE À OXYGÈNE ET LE SYSTÈME D'ACQUISITION ORPHY - REGRESSI 197 EXPÉRIENCES D'ENZYMOLOGIE AVEC L'ÉLECTRODE À OXYGÈNE ET LE SYSTÈME D'ACQUISITION ORPHY - REGRESSI 2 ème partie : effet du substrat sur la consommation de l'oxygène par la glucose-oxydase PRINCIPE Des

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscl Physique-chimie Exemple d activités de classe essources pour le lycée général et technologique Préambule Synthèse d un édulcorant Extrait du programme d enseignement spécifique de physique-chimie

Plus en détail

Chimie alimentaire. Eléments de chimie alimentaire. Expérience 1 : Test Fehling. Références :

Chimie alimentaire. Eléments de chimie alimentaire. Expérience 1 : Test Fehling. Références : 1 Chimie alimentaire Expériences : Pages I. Les glucides 1. Test Fehling 2 2. Test Lugol 3 3. Traitement à l'acide 4 II. Les protides 4. Test Biuret 5 5. Test xanthoprotéique 6 III. Les lipides 6. Test

Plus en détail

TP N 3 La composition chimique du vivant

TP N 3 La composition chimique du vivant Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant : une planète habitée Chapitre II : La nature du vivant TP N 3 La composition chimique du vivant Les conditions qui règnent sur terre

Plus en détail

Formes et fonctions des expériences dans l enseignement de la biologie : cas de la digestion dans le curriculum tunisien

Formes et fonctions des expériences dans l enseignement de la biologie : cas de la digestion dans le curriculum tunisien Formes et fonctions des expériences dans l enseignement de la biologie : cas de la digestion dans le curriculum tunisien Sameh Hrairi To cite this version: Sameh Hrairi. Formes et fonctions des expériences

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES TP EII ExAO Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2 - une fiche

Plus en détail

TP 19 : Les anticorps : des immunoglobulines spécifiques

TP 19 : Les anticorps : des immunoglobulines spécifiques TP 19 : Les anticorps : des immunoglobulines spécifiques Le dépistage du VIH est réalisé notamment par le test Elisa qui consiste à rechercher dans le plasma d une personne la présence d anticorps anti-vih.

Plus en détail

Dossier chimie Niveau 1 ère à 4 ème secondaire

Dossier chimie Niveau 1 ère à 4 ème secondaire Dossier chimie Niveau 1 ère à 4 ème secondaire La chimie au service de l alimentation Composition des aliments De Bont Adélaïde Delvigne Martine Speliers Nadine Faculté des Sciences Diffusé par l Antenne

Plus en détail

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Le glucose qui se trouve dans le sang, utilisé pour le fonctionnement des organes, provient des aliments mangés. Quel est le trajet des aliments dans notre corps?

Plus en détail

ACTIVITES ELEVES TS 29/08/13

ACTIVITES ELEVES TS 29/08/13 2.1 L'approvisionnement en glucides 2.1.1 Les réactions de transformation des glucides : le fonctionnement de l'amylase Travail pratique, utiliser un logiciel (logiciel Rastop) L'amylase est une enzyme

Plus en détail

STRATEGIES POUR L ETUDE DES PROTEINES

STRATEGIES POUR L ETUDE DES PROTEINES STRATEGIES POUR L ETUDE DES PROTEINES I. ISOLEMENT D UNE PROTEINE RESPONSABLE D UNE FONCTION : On s intéresse au fait d isoler la chymotrypsine, enzyme pancréatique sécrétée dans le tube digestif et responsable

Plus en détail

DIGESTION : PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES ET BIOCHIMIQUES

DIGESTION : PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES ET BIOCHIMIQUES 11 DIGESTION : PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES ET BIOCHIMIQUES Objectifs : définir la digestion décrire les phénomènes mécaniques de la diggestion. à partir d'expériences de digestion chimique, construire un schéma

Plus en détail

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1)

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) TP NEW STYLE 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES/AVANCEMENT DOSAGE COLORIMÉTRIQUE D UNE SOLUTION DE LUGOL PAGE 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Le médicament Le Lugol est une

Plus en détail

La forme 3D des protéines

La forme 3D des protéines TPE La forme 3D des protéines Lycée Charlie Chaplin Lucile 1ère S5 La structure tridimensionnelle des protéines Si l'adn (Acide Désoxyribo Nucléique) correspond à la recette, au mode d'emploi à partir

Plus en détail

DOSAGE D ANTICORPS PAR L UTILISATION DU TEST ELISA

DOSAGE D ANTICORPS PAR L UTILISATION DU TEST ELISA Fiche sujet - candidat Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps dirigés contre l antigène injecté. Une mémoire immunitaire se met en place et lors d un second contact avec

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation. Situation. sciences. Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Nom : Prénom : Diplôme préparé :

Contrôle en Cours de Formation. Situation. sciences. Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Nom : Prénom : Diplôme préparé : Contrôle en Cours de Formation Établissement : Situation sciences Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Année scolaire :.. / Nom : Prénom : Diplôme préparé : HYGIÈNE ET SANTÉ À lire attentivement

Plus en détail

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT EXP Spectroscopie UV-Visible CORRIGE Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Problématique : Un sirop

Plus en détail

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P)

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P) bioch/enzymo/tp-betagal-initiation-michaelis.odt JF Perrin maj sept 2008-sept 2012 page 1/6 Etude de la β-galactosidase de E. Coli : mise en évidence d'un comportement Michaélien lors de l'hydrolyse du

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS XII VAL DE MARNE FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNOLOGIE LICENCE SVT/SCB TRAVAUX DIRIGES CINETIQUE ENZYMATIQUE ANNÉE 2009-2010

UNIVERSITE PARIS XII VAL DE MARNE FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNOLOGIE LICENCE SVT/SCB TRAVAUX DIRIGES CINETIQUE ENZYMATIQUE ANNÉE 2009-2010 UNIVERITE PARI XII VAL DE MARNE FACULTÉ DE CIENCE ET TECHNOLOGIE LICENCE VT/CB TRAVAUX DIRIGE CINETIQUE ENZYMATIQUE ANNÉE 2009-2010 Partie I : Etudes expérimentales Exercice 1 On considère la réaction

Plus en détail

TP digestion in vitro. Mise en évidence de l action de salive) sur l amidon

TP digestion in vitro. Mise en évidence de l action de salive) sur l amidon TP digestion in vitro Mise en évidence de l action de l amylase (de la salive) sur l amidon Présentation des substances utilisées Amidon(grosse molécule de sucre, composée de milliers de molécules de glucose)

Plus en détail

VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES. A. Définitions

VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES. A. Définitions VI. L APPORT DES MARQUEURS MOLECULAIRES Comme nous l avons vu précédemment, l étude des caractères quantitatifs est fondée sur l analyse statistique des performances mesurées des individus. Il en est de

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Exercice A :Une faible absorption des acides aminés (anorexie, dénutrition, problème métabolique etc.) ne permet pas à l organisme de renouveler et de conserver

Plus en détail

L APPAREIL DIGESTIF (suite)

L APPAREIL DIGESTIF (suite) BOYER Judith le 19.10.10 CHALOPIN Amélie Physio Karine MAHEO L APPAREIL DIGESTIF (suite) IV. L estomac (suite) 1. Motilité (suite) Les facteurs qui augmentent la force des contractions gastriques sont

Plus en détail

L alimentation solide du porcelet sous la mère : chassons quelques idées reçues

L alimentation solide du porcelet sous la mère : chassons quelques idées reçues L alimentation solide du porcelet sous la mère : chassons quelques idées reçues C est un sujet de débat récurrent entre les stagiaires lors du cours d alimentation : tandis que certains soutiennent que

Plus en détail

ENZYMOLOGIE PARTIE 1. Substance qui réagit avec un réactant en modifiant la distribution d'énergie entre ses liaisons chimiques

ENZYMOLOGIE PARTIE 1. Substance qui réagit avec un réactant en modifiant la distribution d'énergie entre ses liaisons chimiques ENZYMOLOGIE UE1 PARTIE 1 I. Structure Catalyseur Substance qui réagit avec un réactant en modifiant la distribution d'énergie entre ses liaisons chimiques L'énergie d'activation étant moindre en présence

Plus en détail

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE?

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? Un dosage se définit d une part par la technique mise en jeu (mesure phmétrique, conductimétrique, spectrophotométrique, etc.), d autre part, par la méthode (par étalonnage,

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

Fiche professeur. Synthèse d un édulcorant bien connu : l aspartame

Fiche professeur. Synthèse d un édulcorant bien connu : l aspartame Fiche professeur Synthèse d un édulcorant bien connu : l aspartame Thème : AGI, défis du XXIe siècle. Synthétiser des molécules, fabriquer de nouveaux matériaux // sélectivité en chimie organique Type

Plus en détail

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction Objectifs : Comprendre le principe de fonctionnement d un spectrophotomètre. Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

Corriger une dominante de couleur

Corriger une dominante de couleur Corriger une dominante de couleur Proposé par Tabila117 Membre du Forum Nikon Numérique Document Nikon traduit par Tabila117 Version 1.1 19/07/2007 Corriger une dominante de couleur Demande Comment corriger

Plus en détail

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2 PARTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 15 La chimie des facteurs cinétiques OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mettre en évidence quelques paramètres influençant

Plus en détail

SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN

SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN SCIENCES ET LABO GROUPE4 SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN a) L'eau Pour identifier la présence d'eau dans le jus de raisin et le vin blanc, on met les substances

Plus en détail

C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE

C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE Fiche professeur Chimie C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE Mots-clés : dosage, ph-métrie, acide fort, base forte, neutralisation, concentration. 1. Type d activité Cette expérience permet aux élèves de

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Lundi 22 juin 2015 Coefficient de la sous-épreuve

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

Système d éclairage directionnel d Espace IV

Système d éclairage directionnel d Espace IV Système d éclairage directionnel d Espace IV 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1. Objectifs de l épreuve L objectif de l épreuve est d analyser les performances du système d éclairage directionnel d Espace

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

ECE : Détermination du taux de glucose dans le Powerade

ECE : Détermination du taux de glucose dans le Powerade Masse volumique (g.ml -1 ) Thème : Santé Seconde ECE : Détermination du taux de glucose dans le Powerade Compétences travaillées (capacités et attitudes) : ANA : concevoir un protocole expérimental. ANA

Plus en détail

Séance génome : Explication PCR et électrophorèse

Séance génome : Explication PCR et électrophorèse Séance génome : Explication PCR et électrophorèse La PCR (Polymérase Chain Reaction) est une technique qui permet de démultiplier en de très nombreuses quantités une séquence de nucléotides parmi l ensemble

Plus en détail

CENTRE D INTÉRÊT : PROCEDE DE FONDERIE. Problématique. Simulation du procédé d obtention d une aube de réacteur du mirage 2000

CENTRE D INTÉRÊT : PROCEDE DE FONDERIE. Problématique. Simulation du procédé d obtention d une aube de réacteur du mirage 2000 STI2D ITEC TP 5 Durée : 2h CENTRE D INTÉRÊT : PROCEDE DE FONDERIE Problématique Simulation du procédé d obtention d une aube de réacteur du mirage 2000 Objectifs de l activité Mettre en œuvre un logiciel

Plus en détail

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments.

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments. Origine et devenir des nutriments (corrigé du prof) 5 ème Acquis : - 6 ème : végétaux et animaux servent à produire des aliments constitués de lipides, glucides et protéines. Mise en évidence de l amidon

Plus en détail

Pipetez, chargez et observez!

Pipetez, chargez et observez! Ce document propose une activité préparatoire et une activité de prolongement à l activité Pipetez, chargez et observez! proposée aux élèves du 3 e, 4 e et 5 e secondaire en complément de la visite de

Plus en détail

I- Spectres UV-visible

I- Spectres UV-visible Objectif : Comprendre comment l étude de spectre donne des informations sur les composés chimiques. I- Spectres UV-visible 1. Activité 1 p 88 Matériel : B : un spectrophotomètre et ses cuves ; une solution

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES (2 heures)

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES (2 heures) DANS CE CADRE Académie : Session : Modèle E.N. Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e)

Plus en détail

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne Mots clés : Constante d acidité, pka, domaine de prédominance, addition d une solution dans une autre, variation du ph. Objectif : découvrir le pouvoir tampon par des additions, avancer vers le dosage

Plus en détail

Tableau R : 255 0 0 255 255 0. Tableau G : 0 255 255 255 255 0. Tableau B : 0 0 255 0 255 0. Chaque carré représente un pixel

Tableau R : 255 0 0 255 255 0. Tableau G : 0 255 255 255 255 0. Tableau B : 0 0 255 0 255 0. Chaque carré représente un pixel Mini-Projet n 2 : Jouer avec les images. A rendre pour le lundi 14 novembre 2011 avant midi. Introduction : Une image est un ensemble de pixels dont chacun est défini par trois valeurs, que l'on note R,

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du mercredi 5 /11/2003. ZAP MERIGNAC -PESSAC ARCACHON TALENCE. C. Crestey- Lycée F. DAGUIN. I. DOSSAR-Lycée NORD BASSIN.

Compte rendu de la réunion du mercredi 5 /11/2003. ZAP MERIGNAC -PESSAC ARCACHON TALENCE. C. Crestey- Lycée F. DAGUIN. I. DOSSAR-Lycée NORD BASSIN. Compte rendu de la réunion du mercredi 5 /11/2003. ZAP MERIGNAC -PESSAC ARCACHON TALENCE. C. Crestey- Lycée F. DAGUIN I. DOSSAR-Lycée NORD BASSIN. Thème : Utilisation des logiciels PHYLOGENE- ANAGENE-RASMOL

Plus en détail

Corps humain et santé

Corps humain et santé Français p 1 Kit pour test E.L.I.S.A. dosage immunologique Version : 3111 1 Composition du kit et stockage Stocker au congélateur (- 20 C) - Sachet A : Microtube bleu : Sérum de lapin anti-bsa 85 µl [Ac1]

Plus en détail

%# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, -

%# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, - !"# $ # $ $ %&%' %# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, - # $ # $ *#. $ ( $ *%# $ / 0. ( $ '# '( $ 1/*# 0* Support technique : Réducteur Intitulé : Etude de conception détaillée BTS CIM 1 ère année 2 ème sem. TP

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE

LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE Plan Introduction I - Qu est ce Que le génie génétique? II - Quels sont les outils du génie génétique? II.1- Les Enzymes II.1.1- Enzymes de restriction II.1.2-

Plus en détail

Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes

Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes Activité expérimentale TP Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes Objectifs : Pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une espèce colorée par la «méthode de l échelle

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. DM facultatif

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. DM facultatif SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1/6 DM facultatif Thème 1 : Etude chez la levure Saccharomyces cerevisae de la réplication d un ADN endommagé D après ENS 2005 Répondez aux questions posées, relatives

Plus en détail

SELECTIVITE EN CHIMIE ORGANIQUE

SELECTIVITE EN CHIMIE ORGANIQUE SELECTIVITE EN CHIMIE ORGANIQUE 1. REACTIF CHIMIOSELECTIF ET REACTION SELECTIVE Une espèce polyfonctionnelle appartient à plusieurs classes fonctionnelles ou possède plusieurs groupes caractéristiques

Plus en détail

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE 1. Objet Description du dosage du mercure par spectrométrie atomique de vapeur froide. 2. Domaine d application

Plus en détail

Choisissez l un des modèles et dans la zone Options dans le volet de droite indiquez où vous désirez voir apparaître la Barre de navigation.

Choisissez l un des modèles et dans la zone Options dans le volet de droite indiquez où vous désirez voir apparaître la Barre de navigation. Publisher 2007 Créer une composition de type WEB Pour pouvoir publier votre site Web sur le Web, vous devez vous abonner à un service d'hébergement Web après d'un fournisseur de services Internet. Ce service

Plus en détail

API08 : Evaluation ergonomique d une IHM

API08 : Evaluation ergonomique d une IHM API08 : Evaluation d une IHM Résumé Twitter : les aspects positifs et négatifs de l interface Web par Ewan C. BURNS L objectif de ce document est de proposer une évaluation de l IHM web proposée par Twitter.

Plus en détail

Le soleil, source d énergie pour la biosphère

Le soleil, source d énergie pour la biosphère 3. ENTREE DE L ENERGIE DANS LE MONDE VIVANT. Le soleil, source d énergie pour la biosphère Activités pratiques Ex.A.O. De la lumière solaire à la matière organique Connaissances La lumière solaire permet,

Plus en détail