La négociation syndicale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La négociation syndicale"

Transcription

1 La négociation syndicale Comment réussir une négociation de terrain? BUKAVU, DU 7 AU 11 MARS 2012 Réalisé par Annick THYRÉ, Secrétaire générale adjointe, FGTB wallonne 1

2 Techniques de négociation syndicale PRÉPARATION DE LA NÉGOCIATION 1. Analyse du conflit 2. Analyse du rapport de force 3. Consultation des travailleurs 4. Définition du cahier de revendication 5. Préparation du dossier technique 6. Stratégie et tactique 7. Fixation des fourchettes 8. Choix des négociateurs 2

3 Techniques de négociation syndicale LA NÉGOCIATION 1. Communiquer la revendication 2. Ecouter la réaction de l interlocuteur 3. Débattre et argumenter 4. Avancer des solutions et des propositions 5. Synthétiser progressivement pour évaluer 6. Formuler une proposition d accord ou de désaccord 7. Consulter la base 3

4 Techniques de négociation syndicale L APRÈS-NÉGOCIATION 1. L information verbale et écrite 2. La prise de décision 4

5 ANALYSE DU CONFLIT 1. Histoire (luttes identiques, conflits antérieurs, ) 2. Mesurer le degré de mobilisation (combien de jours de combat entamé? Combien de temps peut-on tenir?...) 3. Un conflit éclate souvent quand le climat social est mauvais, en général faute de dialogue social 5

6 RAPPORT DE FORCE 1. Choisir le moment le plus favorable pour négocier 2. Le rapport de force est évolutif, en fonction de la mobilisation des travailleurs 3. Il fluctue en «dents de scie», en fonction de la mobilisation et de la durée 6

7 CONSULTATION DES TRAVAILLEURS C est l affaire de tous! Veiller à être mandaté sur un cahier de revendication clair. 1. Assemblée des travailleurs : - pendant ou en dehors des heures de travail? - avec tous les travailleurs ou les seuls syndiqués? - quelle prise de parole? - quid des silencieux? - à l absentéisme; comment le combattre? 7

8 POUR CRÉER UN CLIMAT DE MOBILISATION : Communiquer régulièrement, faire circuler l information individuellement, ou par petits groupes, lors des pauses de travail (ex : réfectoire, ) 8

9 2. L enquête par questionnaire : - questions : * comment les poser? * comment les dépouiller? - qui décide des questions? - qui participe : * tous les travailleurs ou les seuls syndiqués? 9

10 PRÉPARATION DU DOSSIER TECHNIQUE 1. Objectif : - s outiller pour développer son argumentaire - s outiller pour contrer l argumentation de l interlocuteur - rassembler les textes réglementaires : * lois, conventions, contrats, - rassembler des articles de presse, de la documentation 10

11 PRÉPARATION DU DOSSIER TECHNIQUE 1. Objectif (suite) : - s adresser aux services de l organisation syndicale, du ministère, visiter les sites internet (CSI, OIT, ) - faire des fiches thématiques en simplifiant le contenu - construire l argumentaire : listes des avantages et inconvénients, de ce que l on gagne et de ce que l on perd. 11

12 PRÉPARATION DU DOSSIER TECHNIQUE Ne pas aller négocier avec des tonnes de documents. Se faire son propre dossier avec ses propres mots : «lisibles et simples»!!!! 12

13 STRATÉGIE ET TACTIQUE - Stratégie : * «établir un plan général de toutes les situations auxquelles on pourrait être confronté et choisir dès le départ, la décision que l on serait amené à prendre en face de chacune d elles» - Tactique : * «adaptation sur le terrain du plan stratégique» 13

14 STRATÉGIE ET TACTIQUE Stratégie et tactique sont complémentaires, il s agit de mettre au point : «des plans d action»!!!! 14

15 FIXATION DES FOURCHETTES DE NÉGOCIATION La dynamique de la négociation dépend du rapport de force et du contenu des revendications. - S inscrire dans une politique globale et réaliste - fixer le minimum à obtenir (souhaitable, réalisable, possible) - fixer un calendrier progressif pour obtenir 100 % des revendications - établir les zones de négociation de façon réaliste (le patron a lui aussi son calendrier de revendications) - établir les glissements possibles entre les deux fourchettes 15

16 Fourchette syndicale Fourchette syndicale X A B C Y B : résultat de la négociation Fourchette syndicale : X = ce que l on revendique A = ce que l on peut obtenir Fourchette patronale : Y = ce qu il peut donner C = ce qu il propose 16

17 LE CHOIX DES NÉGOCIATEURS Devise patronale : - diviser pour régner ne jamais négocier seul ne jamais décider seul 17

18 1. Un ou plusieurs négociateur? - Toujours désigner plusieurs négociateurs ; - cela donne un visage de puissance et de plus grande représentativité ; - cela permet d avoir des compétences diverses ; - cela facilite l écolage des jeunes ; - cela permet d acquérir de l expérience ; - cela permet de se relayer, de prendre des notes, de se compléter. 18

19 2. Rôle des négociateurs : - répartir les rôles dans l équipe de négociateurs fait partie de la stratégie (président, secrétaire, experts éventuels, ) - tous les négociateurs peuvent intervenir, mais cela doit être organisé et il doit y avoir un chef de délégation 3. Personnalité des négociateurs - Etre attentif aux caractéristiques comportementales des négociateurs - En tenir compte pour la répartition des rôles - Etre attentif à la personnalité des négociateurs patronaux 19

20 4. La négociation multilatérale C est le cas lorsqu il existe plusieurs organisations syndicale dans l entreprise : - se concerter entre organisations syndicales ; - déterminer une position commune (objectifs) et une stratégie commune (tactique et négociation) 20

21 LE CHOIX DES NÉGOCIATEURS En cas de désaccord entre les organisations syndicales, le patronat cherchera à opposer les négociateurs. S il n y a pas d accord entre les organisations syndicales, Mieux vaut refuser une négociation multilatérale (si on est majoritaire)!!!! 21

22 5. La médiation En cas de blocage, on peut faire appel à une personne extérieure (fonctionnaire du Ministère du Travail) : - il s agit du conciliateur social En cas de conflit juridique, une action peut être introduite au Tribunal du Travail Une médiation peut être proposée, afin d éviter les engorgements des greffes dans le but de gagner du temps 22

23 6. Approche psychologique de la négociation Les résultats de la négociation s apprécient : - à froid - à chaud La dynamique de la négociation renforce les liens, les gens se connaissent mieux Après la négociation, on se retrouve dans l entreprise, au travail Il y aura d autres négociations 23

24 La négociation LES ÉTAPES DE LA NÉGOCIATION 1. Communiquer les revendications Expliquer les revendications au départ des problèmes identifiés 2. Ecouter la réaction de l interlocuteur - Le patronat a souvent son cahier de revendication - Noter ses réactions, ses propositions 3. Débattre et argumenter 24 - C est ici que la préparation du dossier (technique et autre) est utilisée

25 La négociation 3. Débattre et argumenter (suite) - Ne pas hésiter à : * poser des questions ; * argumenter par analogie (images); * dissocier les aspects (positifs/négatifs) ; * épingler les avantages et les inconvénients ; * voir ce que l on gagne et ce que l on perd ; * peser le «pour» et le «contre» ; * envisager les différents points de vue : ex, la chaise vue du dessus et vue du dessous, 25

26 La négociation 4. Avancer des solutions et des propositions - En rapprochant les contraires (thèses et antithèses) - Utilisation des fourchettes - Si celle de l adversaire est trop basse, il sera impossible de négocier droit de suspendre la négociation ou de la refuser 5. Avancer des solutions et des propositions - Etapes essentielle, car c est au vu de celle-ci, que s élaborent les premières propositions de décision - La synthèse permet de relever les avancées et les blocages éventuels - Cette étape permet d adapter les tactiques, elle permet de relever les arguments en vue d un accord 26

27 La négociation 6. Formuler une proposition d accord ou de désaccord - L accord se prend dans l intérêt général des personnes représentées par le négociateur - Il peut être u préaccord (une étape dans le processus de négociation) - Il sera porteur de sens pour le futur et déterminant pour le climat social dans l entreprise (un négociateur qui a été «plumé» ne l oubliera jamais) 7. Consulter la base en cas de : - suspension de séance ; - préaccord ; - rupture 8. Retourner à la table de négociation 27

28 La négociation LES RÈGLES DE LA NÉGOCIATION : - bien connaître son adversaire - utiliser l art du questionnement et de la reformulation - préparer la négociation - connaître son sujet - utiliser la fourchette et poursuivre sa construction - organiser, de manière stratégique, ses arguments - mettre en scène ses arguments 28

29 L après-négociation L INFORMATION DES TRAVAILLEURS L information doit être écrite & verbale Elle doit porter sur : - le climat des négociations ; - l attitude patronale ; - les résultats obtenus. Cette information débouche : «sur une prise de décision» 29

30 L après-négociation 1. L information écrite L écrit offre une garantie sur le contenu de l information. Pour ce faire, il faut se servir : - des PV des réunions de négociation ; - de documents syndicaux établis pour les négociations ; - d articles de journaux syndicaux ; - de communiqués de presse, ; - des positions écrites patronales ; 30

31 L après-négociation 2. L information orale Tenir compte du type d assemblée (ouverte à tous les travailleurs ou aux seul syndiqués) Rappeler les règles de fonctionnement de la prise de décision Etablir clairement : - l ordredujour; - l organisation des débats ; - qui anime, ; - qui fait quoi? (répartition des rôles dans la délégation) ; - les propositions à faire ; - la prise de décision (type de vote : bulletin secret, main levée, par acclamation, ) ; - les perspectives 31

32 L après-négociation LA PRISE DE DÉCISION Elle doit être collective et transparente Principales phases de la prise de décision : - définir l ensemble du problème ; - s informer ; - traiter l information ; - imaginer des solutions ; - prendre des décisions ; - programmer l action ; - contrôler les résultats 32

33 Conclusion EN CONCLUSION, LA PRISE DE DÉCISION EST UNE OPÉRATION TRÈS COMPLEXE, MAIS TRÈS IMPORTANTE SI ÉCHEC : en tirer les leçons ; Modifier nos comportements et ajuster nos revendications ; «la défaite est la mère du succès» SI SUCCÈS : Cela renforce la cohésion ; Il faut cultiver la dynamique engendrée. 33

34 Conclusion générale!!! PAS DE RECETTE TOUTE FAITE!!! MOTS CLÉS : communiquer, sensibiliser ; argumenter, construire, analyser, maîtriser son sujet ; consulter les travailleurs, les impliquer pour construire le rapport de force ; travailler en groupe représentatif, jamais seul ; être motivé et déterminé. 34

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB

L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB Durée : 2J / 14H Groupe de : 6 max Formateur : Consultant expert en relation client et management commercial. Formateur confirmé. Formation à la vente Objectifs

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

B-1. BLOC DE COMPETENCES : TECHNIQUES DE VENTE ET NEGOCIATION Modules 1 et 2 2 x 8 j = 16 jours COMPETENCE DE BASE : PREPARER SES ENTRETIENS DE VENTE

B-1. BLOC DE COMPETENCES : TECHNIQUES DE VENTE ET NEGOCIATION Modules 1 et 2 2 x 8 j = 16 jours COMPETENCE DE BASE : PREPARER SES ENTRETIENS DE VENTE Modules 1 et 2 2 x 8 j = 16 jours B-1 COMPETENCE DE BASE : PREPARER SES ENTRETIENS DE VENTE MODULE DE FORMATION : LA PREPARATION DES ENTRETIENS DE VENTE Durée : 3 jours Rassembler les informations sur

Plus en détail

Sommaire. Le management de la communication globale... 9

Sommaire. Le management de la communication globale... 9 Sommaire Chapitre 1 Le management de la communication globale... 9 1. Penser la communication globale... 10 2. Coordonner les discours... 11 3. Sensibiliser à la communication interculturelle... 12 4.

Plus en détail

Apprendre à combattre un incendie coûte toujours très cher avant le sinistre..!

Apprendre à combattre un incendie coûte toujours très cher avant le sinistre..! 1 veille sociale. 1 jour Dir 1 2 gestion de la crise sociale 2 jours 3 négociation sociale 3 jours Pourquoi une telle offre? Quoi? «Il n y a de richesse que d homme» Apprendre à combattre un incendie coûte

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE LA VENTE

LES TECHNIQUES DE LA VENTE René Moulinier Diplômé de l Institut d Études Politiques de Paris Diplômé de l ESCAE de Marseille Directeur de Moulinier et Associés LES TECHNIQUES DE LA VENTE Prix 2000 des Dirigeants Commerciaux de France

Plus en détail

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Sous -domaine : Le management stratégique Sous-domaine : Le management Management : concept, définitions et outils -Connaitre les principes, les

Plus en détail

OUGANDA 40. Affilié de l IE. Ratifications. UNATU Uganda National Teachers Union Adhérents : 86 000

OUGANDA 40. Affilié de l IE. Ratifications. UNATU Uganda National Teachers Union Adhérents : 86 000 OUGANDA 40 Affilié de l IE UNATU Uganda National Teachers Union Adhérents : 86 000 Ratifications C 87 Convention sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical (1948), ratifiée en 2005 C 98

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

PV réunion du 05-08-2015

PV réunion du 05-08-2015 PV réunion du 05-08-2015 Accueil de nouvelles personnes : tour de table et petit rappel de ce qu est TTAC. Suggestion aux nouveaux de consulter le site internet afin d avoir des infos plus complètes. Mise

Plus en détail

Préparer ses entretiens de prospection et de vente

Préparer ses entretiens de prospection et de vente Préparer ses entretiens de prospection et de vente Les entretiens de prospection et de vente sont les moments clés du commercial. Cependant la préparation de ces moments est essentielle : se connaître,

Plus en détail

programme Séminaire de Formation des Élus 11 et 25 septembre 9 et 23 octobre 6 et 13 novembre

programme Séminaire de Formation des Élus 11 et 25 septembre 9 et 23 octobre 6 et 13 novembre programme 2012 Séminaire de 11 et 25 septembre 9 et 23 octobre 6 et 13 novembre introduction La formation a pour objectifs généraux : de maîtriser les questions économiques et interprofessionnelles du

Plus en détail

PRESENTATION DE NOS PRESTATIONS 2014/2015 Bien-être et efficacité au travail

PRESENTATION DE NOS PRESTATIONS 2014/2015 Bien-être et efficacité au travail MANAGEMENT - CONSEIL - COACHING - THERAPIE Une expertise unique en Psychologie et Communication PRESENTATION DE NOS PRESTATIONS 2014/2015 Bien-être et efficacité au travail Corinne Allouche Dirigeante

Plus en détail

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) :

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) : 1ère et Terminale Bac Pro COMPTABILITÉ LE PLAN DE FORMATION EST A LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMMERCE ET COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT UTILISER LES OUTILS DE

Plus en détail

L entreprise doit plus que jamais

L entreprise doit plus que jamais Entretien d évaluation : nouvelles règles Décider de mettre en place un système d évaluation des performances dans l entreprise n a rien de bien original. Et pourtant, cette démarche répandue et simple

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL VENTE Présentation de la formation et proposition de progression pédagogique La transformation du baccalauréat Vente Représentation en baccalauréat professionnel Vente a induit

Plus en détail

Plus d'infos sur www.demai.fr

Plus d'infos sur www.demai.fr Plus d'infos sur www.demai.fr L'Administration des Ventes au Service du Client 3 jours (24 heures) Comprendre les nouveaux enjeux de l'adv ; développer les compétences du service commercial grâce à la

Plus en détail

Les juridictions. A) Les juridictions civiles :

Les juridictions. A) Les juridictions civiles : Les juridictions. Tribunaux = Magistrats Ils ont une compétence d attribution (on ne peut pas s adresser à n importe quel tribunal pour n importe quelle affaire. Le droit privé (ordre judiciaire) de 1

Plus en détail

RAPPORT SUR LES COLLABORATEURS

RAPPORT SUR LES COLLABORATEURS RAPPORT SUR LES COLLABORATEURS PRÉSENTÉ PAR M. XAVIER ROQUES SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA QUESTURE (ASSEMBLÉE NATIONALE FRANÇAISE) ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L ASSOCIATION DES SECRÉTAIRES GÉNÉRAUX DES PARLEMENTS

Plus en détail

Manager le changement

Manager le changement Une vraie démarche structurée pour réussir le changement Le changement? Une opportunité mais aussi un risque. Dans un contexte de plus en plus fluctuant, la capacité à bien gérer les transitions est devenue

Plus en détail

Réussir une rénovation en copropriété. Mardi 18 novembre 2014 ARC 1

Réussir une rénovation en copropriété. Mardi 18 novembre 2014 ARC 1 Réussir une rénovation en copropriété 1 Ville de Saint-Mandé: les actions en direction des copropriétés Constat : 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est composé d immeubles collectifs privés, dont la

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

CATALOGUE de FORMATION

CATALOGUE de FORMATION CATALOGUE de FORMATION Le BTS MUC (Management des Unités Commerciales) CO 001 Le BTS MUC (Management des Unités Commerciales) permet de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale.

Plus en détail

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique

La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique La communication en 1 ère STG : des connaissances de base pour la mercatique en Tle mercatique INFORMATION ET COMMUNICATION THEMES A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS Introduction : interaction individu/groupe

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

LES SITUATIONS DE COMMUNICATION MANAGERIALE (grilles)

LES SITUATIONS DE COMMUNICATION MANAGERIALE (grilles) Céline Mansencal Jacqueline Brassart LES SITUATIONS DE COMMUNICATION MANAGERIALE (grilles) L entretien de recrutement L intégration L entretien d évaluation ou d appréciation La réunion L animation d équipe

Plus en détail

D. DEUXIÈME SESSION >>> DIALOGUER

D. DEUXIÈME SESSION >>> DIALOGUER D. DEUXIÈME SESSION >>> DIALOGUER 1. Vers un dialogue structuré : gestion des conflits, concertation, comité d'accompagnement M. Gilles MEEUS, Eco-conseiller et médiateur, Espace-Environnement Wallonie

Plus en détail

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION STRATÉGIE GLOBALE DE FORMATION 1ère et Terminale Baccalauréat Professionnel SECRÉTARIAT LE PLAN DE FORMATION EST À LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE

Plus en détail

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE

L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE L ACCUEIL PHYSIQUE ET TELEPHONIQUE 800 HT/jour Prendre conscience de l'importance et des enjeux d'un accueil physique et téléphonique de qualité Maîtriser les techniques de communication pour optimiser

Plus en détail

Négocier en entreprise : entre dynamiques globales et configurations locales. Jérôme Pélisse Professeur de sociologie, Sciences Po, CSO

Négocier en entreprise : entre dynamiques globales et configurations locales. Jérôme Pélisse Professeur de sociologie, Sciences Po, CSO Négocier en entreprise : entre dynamiques globales et configurations locales Jérôme Pélisse Professeur de sociologie, Sciences Po, CSO Journée IRT-Direccte, 21 octobre 2015 Plan 1) Retour sur des catégories,

Plus en détail

Comment mener un projet de

Comment mener un projet de Comment mener un projet de rénovation énergétique? le Bilan Initial de Copropriété & l audit partagé Planète Copropriété : Rassembler et outiller les acteurs de la copropriété pour faciliter les projets

Plus en détail

Table des matières. Hervé Deckers et Laurent Dear

Table des matières. Hervé Deckers et Laurent Dear Table des matières Avant-propos 7 Hervé Deckers et Laurent Dear étendue et limites de la protection 11 Jacques Clesse et Sabine Cornélis Introduction 11 Section 1. L évolution de la protection de 1948

Plus en détail

Direction du réseau DRH réseau. Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement

Direction du réseau DRH réseau. Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement Direction du réseau DRH réseau Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement INC du 23 avril 2014 1 Afin de lancer la démarche d élaboration d une méthodologie concertée d analyse du

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

A travers nos formations, vous contribuez à votre valeur ajoutée.

A travers nos formations, vous contribuez à votre valeur ajoutée. Depuis plus de 10 ans, nous proposons des solutions adaptées à votre entreprise en mettant à votre disposition ses compétences pour développer le talent de vos collaborateurs par des méthodes originales,

Plus en détail

TECHNIQUES DE VENTE 1

TECHNIQUES DE VENTE 1 TECHNIQUES DE VENTE 1 Adopter des méthodes de travail partagées Repositionner le client au cœur de la démarche commerciale Etre proactif dans ses actions de vente Agir avec plus d expertise et de différenciation

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

RAPPORT FORMATIF AVOCAT

RAPPORT FORMATIF AVOCAT RAPPORT FORMATIF AVOCAT L'évaluation formative se veut avant tout l'occasion d'une rencontre qui vise à faire le point en cours de stage; le rapport formatif est l'outil privilégié pour ce faire. Le stagiaire

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Vente

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES

Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES Année scolaire 2005-06 Coordinateurs : Jean Luc Bourdeau CP AIS, Stéphane André secrétaire CCSD et Christian Gazzano, enseignant

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION EN MEDIATION - CCAI PAGE 1 SUR 13 JOUR 1. Matinée. Introduction : de la formation en médiation organisée par la CCAI

PROGRAMME DE LA FORMATION EN MEDIATION - CCAI PAGE 1 SUR 13 JOUR 1. Matinée. Introduction : de la formation en médiation organisée par la CCAI PAGE 1 SUR 13 JOUR 1 Introduction : de la formation en médiation organisée par la Présentations Syllabus et méthodes didactiques Différents Modes de Résolution de Conflits Tribunal Arbitrage Conciliation

Plus en détail

Sommaire Module téléphone

Sommaire Module téléphone Sommaire Module téléphone I. Programme 1 page 3 II. Programme 2 page5 III. Programme 3 page 7 IV. Programme 4 page 9 1 Exemple de programme de formation Toutes nos informations sont réalisées sur-mesure.

Plus en détail

(auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous?

(auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous? (auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous? Guide de sensibilisation à l usage de tous les acteurs de nos quartiers d été 1/8 «S auto-évaluer une démarche commune» Acteurs de Nos Quartiers d Eté...

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.)

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.) LES COURS PROGRESSIFS À raison de 2 heures par semaine, les lundis, mardis, jeudis ou vendredis, vous avez la possibilité de suivre 2 niveaux (60 heures) dans l année. COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Évaluation de la Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : l importance des déterminants individuels et organisationnelles. Michel Vézina Carole Chénard JASP 27 novembre 2013 Plan

Plus en détail

Un bon préavis, tout le monde y a droit! Argumentaire

Un bon préavis, tout le monde y a droit! Argumentaire Un bon préavis, tout le monde y a droit! Argumentaire Aujourd hui, le préavis des ouvriers est beaucoup plus court que celui des employés. Tellement court qu il ne protège pas contre le licenciement! La

Plus en détail

Comment prendre la parole en public? (Durée 2 jours)

Comment prendre la parole en public? (Durée 2 jours) Notre devise : «Offrir une qualité optimale de formation basée en premier lieu sur la confiance des Hommes et des Femmes qui font et feront l entreprise de demain en Outre-Mer» Formation : Comment prendre

Plus en détail

STATUT. entendu? www.abvvmetaal.be

STATUT. entendu? www.abvvmetaal.be OUVRIERS EMPLOYÉS STATUT entendu? www.abvvmetaal.be le statut de salarié une étape importante Ouvrier vs. Employé Trouvez les nombreuses injustes différences Les différences entre les statuts d ouvrier

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d activité en tant qu organisme formateur : 42670364267

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

Objectifs : MA DUPUIS LP Jean Caillaud

Objectifs : MA DUPUIS LP Jean Caillaud Objectifs : Rechercher et sélectionner les informations relatives au client Fixer les objectifs de la visite et/ou de la vente Regrouper les éléments matériels nécessaires aux visites L importance de

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Question N : 1- Comment un individu devient-il acteur dans une organisation?

Question N : 1- Comment un individu devient-il acteur dans une organisation? THÈME DE L INDIVIDU À L ACTEUR L organisation, que ce soit une association, une administration ou une entreprise, ne peut pas fonctionner sans la mise en œuvre de processus de gestion assurant la coordination

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

Présentation SEM Nièvre Energies. «Les territoires au cœur de la transition énergétique»

Présentation SEM Nièvre Energies. «Les territoires au cœur de la transition énergétique» Présentation SEM Nièvre Energies «Les territoires au cœur de la transition énergétique» Clamecy, le 10 janvier 2014 Un engagement politique du territoire Une approche territorialisées De la co-construction

Plus en détail

Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière Section fédérale des OSDD

Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière Section fédérale des OSDD Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière Section fédérale des OSDD LETTRE CIRCULAIRE N 13/11/2008 Paris, le 5 novembre 2008 Aux Délégués Syndicaux Mutualité Aux Secrétaires de Syndicats OSDD Chers

Plus en détail

Mickael Miro : Ma scandaleuse

Mickael Miro : Ma scandaleuse Mickael Miro : Ma scandaleuse Paroles et musique : Mickaël Miro Universal Music France Thèmes L amour, le portrait de l être aimé. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des hypothèses à partir des

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Formateur(trice) Professionnel(le) d'adultes Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

Entretiens Louis le Grand. 26 et 27 octobre 2006

Entretiens Louis le Grand. 26 et 27 octobre 2006 1 Entretiens Louis le Grand 26 et 27 octobre 2006 2 Étude de cas BNP Paribas Fahila Amrouche Lydia Koessler 3 La banque d un monde qui change 4 Le développement de l épargne salariale chez BNP Paribas

Plus en détail

placement sont un élément important de la précarité du travail et une menace pour le respect des droits des travailleuses et des travailleurs.

placement sont un élément important de la précarité du travail et une menace pour le respect des droits des travailleuses et des travailleurs. À LA DÉFENSE DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS D AGENCES DE PLACEMENT TEMPORAIRE IL EST PLUS QUE TEMPS QUE LE GOUVERNEMENT PASSE À L ACTION! AIDEZ NOUS À FAIRE DES GAINS DANS CE DOSSIER PRIMORDIAL MISE

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

CQPP Encadrement d équipe

CQPP Encadrement d équipe CQPP Encadrement d équipe OBJECTIFS ET PROGRAMME ASSOCIES (23 jours) COMPETENCE 1 (2 jours) Spécifique Organiser la production sur son périmètre d activité PROGRAMME : Contenu à finaliser (JCA) module

Plus en détail

Programme Local de Formation des Offices de tourisme 2014-2016 Le Marsan Landes d Armagnac

Programme Local de Formation des Offices de tourisme 2014-2016 Le Marsan Landes d Armagnac Programme Local de Formation des Offices de tourisme 2014-2016 Le Marsan Landes d Armagnac 1. Les bases du projet 2014-2016 : 5 priorités ont été définies dans le cadre du PLF du territoire Le Marsan Landes

Plus en détail

Synthèse du comité directeur du 24 mai 2012

Synthèse du comité directeur du 24 mai 2012 Synthèse du comité directeur du 24 mai 2012 PROJET DE MODIFICATION DU COMPTE RENDU DE COMITE DIRECTEUR La rédaction des comptes rendus et des synthèses destinées aux guides génère un travail important

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) ARS Pays de la Loire - Nantes - Le 26 octobre 2012

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) ARS Pays de la Loire - Nantes - Le 26 octobre 2012 Le Contrat de Performance Energétique (CPE) ARS Pays de la Loire - Nantes - Le 26 octobre 2012 1-4ème rencontre internationale des PPP - Table Ronde Contrat de Performance Energétique - 13 octobre 2010

Plus en détail

Inauguration. AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut. ESPACE Ressources Cancers EMERA

Inauguration. AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut. ESPACE Ressources Cancers EMERA Inauguration AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut ESPACE Ressources Cancers EMERA Inauguration de l Espace Ressources Cancers EMERA et de l AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut En présence de : Monsieur Dominique

Plus en détail

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations!

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! 1 HOMMES / FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. 2 Ouvriers/employés:

Plus en détail

MC1: Communication et accueil à la clientèle

MC1: Communication et accueil à la clientèle 30 METIERS DE L ACCUEIL ET DU MARKETING MC1: Communication et accueil à la clientèle - Donner une image positive de son entreprise et développer ses capacités à informer et à communiquer avec un public

Plus en détail

Lutte au travail au noir, à l évasion fiscale et aux autres formes de malversation dans une industrie en pleine effervescence

Lutte au travail au noir, à l évasion fiscale et aux autres formes de malversation dans une industrie en pleine effervescence Volume 7, n o 2 Hiver 2011 Chroniques des partenaires Lutte au travail au noir, à l évasion fiscale et aux autres formes de malversation dans une industrie en pleine effervescence Commission de la construction

Plus en détail

Communication non verbale

Communication non verbale RESSOURCES HUMAINES SERVICE DE FORMATION DU PERSONNEL EPFL RI RH-F Téléphone : +41 21 693 34 30 Bâtiment BI Fax : +41 21 341 31 58 Station 7 CH-1015 Lausanne Site web : http://sfp.epfl.ch Communication

Plus en détail

Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire

Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire Questions et réponses sur la réforme du permis de conduire La réforme du permis : quels objectifs? «La réforme du permis de conduire vise à réduire les délais d attente et le coût du permis pour les jeunes.»

Plus en détail

Catalogue des formations intra entreprise 2015/2016 ****************

Catalogue des formations intra entreprise 2015/2016 **************** Catalogue des formations intra entreprise 2015/2016 ****** Communication /Efficacité professionnelle AF1 - S affirmer dans ses relations professionnelles : Initiation à l assertivité Durée AF2 Maîtriser

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 28 Février 2014

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 28 Février 2014 ENTREPRISES DE salariés -150 Direction territoriale Ouest CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 28 Février 2014 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

L organisation syndicale

L organisation syndicale L organisation syndicale 1 Les questions sociales sont en Belgique de la compétence du gouvernement fédéral Les syndicats sont donc organisés à ce niveau. Il existe trois principaux syndicats en Belgique

Plus en détail

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Financement de la protection sociale : l avis des Français 1 Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Illustrations Marc Guerra On a beau nous parler sur tous les tons du trou de la Sécu

Plus en détail

Bulletin officiel n 4 du 23 janvier 2014

Bulletin officiel n 4 du 23 janvier 2014 Bulletin officiel n du 2 janvier 201 Fiche d évaluation et de notation pour la compréhension de l oral (LV1) Situer la prestation du candidat à l un des cinq degrés de réussite et attribuer à cette prestation

Plus en détail

Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel

Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel Terminale STG Mercatique Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel Travail 1: Effectuez le travail : http://www.lescoursdecogestion.fr/courmerca/tstmg/td_negociation_vente.htm

Plus en détail

La vente ophtalmique

La vente ophtalmique Marketing : la vente ophtalmique 1 La vente ophtalmique La vente représente la finalité pour commerçant. Pour la réussir il faut la préparer. I. LES CONAISSANCE PRÉALABLES A. Connaitre les produits La

Plus en détail

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 28 : L entretien d achat-vente Plan du Chapitre 28 : L entretien d achat-vente 1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE VENTE 2EME ETAPE

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE

STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE TITRE I : CONSTITUTION, OBJET, SIEGE ET DUREE DE L ASSOCIATION Article 1. Nom et siège - Il est créé une association dénommée

Plus en détail

Contenu du programme. «Les sept métiers du Manager».

Contenu du programme. «Les sept métiers du Manager». Contenu du programme. «Les sept métiers du Manager». du programme : Les principaux objectifs de ce programme sont : Développer les compétences organisationnelles du manager : gérer les projets et les ressources

Plus en détail

FORMATIONS SYNDICALES

FORMATIONS SYNDICALES C alendrier FORMATIONS SYNDICALES Formation initiale Santé et Travail Se développer Se professionnaliser Communiquer ÉDITO Plus, plus, encore plus et toujours plus Toute l équipe de la Formation Syndicale

Plus en détail

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR - adopté lors de sa séance du 1 er juillet 2015 - ARTICLE 1 ER : Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser,

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une entreprise

Plus en détail

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail d établissement public du Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION 2012 Formations professionnelles à destination des étudiants Ecoles Supérieures 1 SOMMAIRE La mission et la mission d'image Attitude Page 3 Les valeurs qui nous animent Page 4 Image

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

LE PASSEPORT DE L'ADHÉRENT. syndical. Nos valeurs. Nos principes. Notre CV. Nos services. Le lexique

LE PASSEPORT DE L'ADHÉRENT. syndical. Nos valeurs. Nos principes. Notre CV. Nos services. Le lexique Nos valeurs Nos principes Notre CV Nos services Le lexique À qui s'adresser Confédération Française de l'encadrement CGC 59/63 rue du Rocher 75008 Paris Tél. 01 55 30 12 12 www.cfecgc.org La cotisation

Plus en détail

Adopter une attitude adaptée à la situation : Langage et paralangage (notions étudiées dans le chap 1)

Adopter une attitude adaptée à la situation : Langage et paralangage (notions étudiées dans le chap 1) Gestion Appliquée BAC CSR C1-1.2 Accueillir la clientèle C1-1.5 Conseiller la clientèle et proposer une argumentation BAC CUISINE C2-2.3 Communiquer avec la clientèle Savoirs associés : La communication

Plus en détail

L ABC du Ce. Devenez candidat-e VOUS. élections sociales 2012 VOUS VOUS VOUS VOUS VOUS VOTEZ POUR VOTEZ POUR VOTEZ POUR VOTEZ POUR VOTEZ POUR

L ABC du Ce. Devenez candidat-e VOUS. élections sociales 2012 VOUS VOUS VOUS VOUS VOUS VOTEZ POUR VOTEZ POUR VOTEZ POUR VOTEZ POUR VOTEZ POUR L ABC du Ce VOTEZ POUR VOUS VOTEZ POUR VOUS VOTEZ POUR VOUS VOTEZ POUR VOUS VOTEZ POUR VOUS VOTEZ POUR VOUS VOTEZ POUR VOUS VOTEZ POUR VOUS VOTEZ POUR VOUS VOTEZ POUR VOUS VOTEZ POUR VOUS élections sociales

Plus en détail

Législation sociale. Certificat de Maîtrise de Compétence

Législation sociale. Certificat de Maîtrise de Compétence Certificat de Maîtrise de Compétence Législation sociale Le Certificat de Maîtrise de Compétence : un parcours intensif de formation pour accroître son degré d expertise et de performance dans un domaine

Plus en détail

MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Niveau BAC+5 120 crédits ECTS (60 crédits par année de formation) Fonction Véritable stratège des ressources humaines, le Manager des relations sociales en entreprise

Plus en détail