Huitième Partie Assurance maritime

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Huitième Partie Assurance maritime"

Transcription

1 Huitième Partie Assurance maritime d Association des SociØtØs d Assurance du Cameroun Assurance maritime proprement dite Repertoire des experts maritimes SociØtØs de classification Bureau veritas

2 I - Association des Sociétés d Assurance du Cameroun L ASAC en bref Créée par l Ordonnance n 85/03 du 31 Août 1985, l Association des Sociétés d Assurances du Cameroun (ASAC) est l organisation Professionnelle qui regroupe l ensemble des Sociétés d Assurances agréées pour présenter les opérations d Assurances du Cameroun. Ses missions essentielles sont de représenter et de défendre les intérêts de la profession et de promouvoir le développement de l activité d Assurance. A cet effet, elle est la courroie de transmission entre le Marché et les autres institutions publiques ou privées, étatiques, ou internationales en ce qui concerne la recherche des solutions aux problèmes de l ensemble du Marché. Pour répondre aux problèmes spécifiques à son activité, elle anime des commissions techniques dirigées chacune par un Directeur Général de Compagnie membre de l ASAC. A ce jour, elle compte 24 (vingt quatre) membres que constituent l ensemble des Sociétés d Assurance VIE ET DOMMAGES et deux Compagnies de Réassurance. L ASAC, est dirigé par un Bureau élu, comprenant sept membres dont un Président, deux Vices - Présidents et un Trésorier. Un Secrétariat Général, dirigé par un Secrétaire Général qui assure la permanence de l institution, la continuité et le suivi de se opérations.

3 I - Association des Sociétés d Assurance du Cameroun Liste des sociétés d assurances membres de l ASAC N Raison Sociale Responsable Adresse Tél. Fax 01 ACTIVA ASSURANCES Richard LOWE B.P Douala ACTIVA VIE 03 AGF Cameroun Assurances COZZA Adrien B.P.105 Douala AGF Cameroun Assurances Vie 05 AGC (Assurances Générales du Cameroun) MABONA Robert Bellarmin B.P Douala ALPHA ASSURANCES SA Jean Claude ZE B.P Yaoundé / / ALL LIFE INSURANCE COMPANY MARTIN FONCHA B.P. 267 Douala ASSURAMA François NDINGUE B.P Douala AXA ASSURANCESCAMEROUN (ex CCAR) Patrice DESGRANGES B.P Douala UACAM VIE Chantal MOUELLE B.P Douala BENEFICIAL GENERAL BENEFICIAL LIFE Eddie Ford BROWN Eddie Ford BROWN B.P Douala CAMEROUN INSURANCE COMPANY (CAMINSUR) Gaspard NOUINDMINTOUME B.P Yaoundé CHANAS ASSURANCES S.A. Jacqueline CASALEGNO B.P. 109 Douala LA CITOYENNE ASSURANCES (ex CNA) Protais AYANGMA B.P Douala CPA (COMPAGNIE PROFESSIONNELLE D ASSURANCES) Raphael FUTE B.P. 54 Douala GMC (GARANTIE MUTUELLE DES CADRES) Jean Victor NGUE B.P.1965 Douala PRO ASSUR Pape Amadou NDIAYE B.P Douala PRO ASSUR VIE Pape Amadou NDIAYE 20 SAAR (SOCIETE AFRICAINE D ASSURANCES ET DE REASSURANCES) KAGOU Georges B.P Douala SAAR VIE Ferdinand MENG B.P Yaoundé SAMARITAIN INSURANCE SA AWANGA Zacharie AYANGWO B.P Yaoundé SAMIRIS Roger KAMDEM B.P Douala ZENITHE INSURANCE NDJOMATCHOUA Benoît B.P Douala CICARE KAMADJI KAYAWHOR B.P Douala CONTINENTAL REINSURANCE PLC MOUYAME Daniel B.P Douala Annuaire Maritime National 153

4 II - Assurance maritime proprement dite L assurance maritime répartit les risques entre ceux qui pratiquent une activité d intérêt maritime (armateurs, chargeurs) et garantit à chacun l aléa de cette profession pour eux-mêmes, comme à l égard de ceux qui en seraient victimes. On distingue généralement deux types d assurance maritime : - assurance corps ; - assurance facultés. Assurance CORPS L assurance corps de navire concerne l assurance du véhicule de transport. L assureur accepte de couvrir les risques liés aux dommages ou pertes pouvant affecter le navire lui-même lors de son utilisation. En règle générale, l assurance corps d un navire est partagée entre plusieurs compagnies d assurances afin de répartir et de diluer la charge ou la gestion du risque trop lourd pour qu une seule compagnie en supporte tout le poids. Assurances FACULTES L assurance facultés concerne les marchandises transportées. L assureur maritime couvre les risques liés aux dommages totaux ou partiels pouvant subvenir à la marchandise en cours de transport. Il existe deux principaux modes d assurance : assurance «tous risques»; assurance «franc d avaries particulières» ; et trois types de police possibles : police «au voyage» ; police «à alimenter» ; police «d abonnement». 154 Annuaire Maritime National

5 III - Repertoire des Experts maritimes B.E.E.S B.P. 107 Douala Tél. : (237) Fax : (237) Akwa, 381 Rue des Ecoles BUDD CAMEROUN B.P Douala Tél. : (237) Fax : (237) Akwa, 1324 Boulevard de la Liberté CABINET KWEMO & EXPERTS ASSOCIES B.P Douala Tél. : (237) Magasin 6, Port de Douala CABINET MEDOU & EXPERTS ASSOCIES B.P Douala Tél. : (237) Fax : (237) Bonamoussadi, Axe des Plateaux, lieu dit Maison verte 1, rue 5 N 151 CABINET SONGNA B.P Douala Tél. : (237) / Fax : (237) Akwa, Boulevard du Pdt Ahmadou Ahidjo CAM-EXPERT Tél. : (237) Akwa, Rue Dubois de Saligny CAPAO & PARTNERS B.P Douala Tél. : (237) Fax : (237) Akwa, Derrière Italia Ceramica, Rue Bebey Eyidi NGA MARINE SERVICES LTD P.O. Box 258 Douala - Cameroun Phone (237) Fax : (237) GUINEA EQUATORIAL Phone : (240) Fax : (237) / Annuaire Maritime National 155

6 III - Repertoire des Experts maritimes IMARCO SARL B.P. 54 Douala Akwa, Boulevard de la Liberté MBS (SURVEY MARITIME BUSINESS SARL) B.P Douala Tél. : (237) / Fax : (237) Bonanjo, Rue Suffren VMC (VESSEL MANEGEMENT CONSULTANCY) B.P Douala Tél. : (237) / Fax : (237) Akwa, 665 Rue Dubois de Saligny USC (UNITED SURVEYORS & SERVICES COMPANY) Tél. : (237) / Fax : (237) Akwa, 557 Rue Dubois de Saligny WEST AFRICA SURVEYORS SARL B.P Douala Tél. : (237) / Fax : (237) Akwa, 668 Rue Dubois de Saligny WOURI SERVICES MARITIMES SARL B.P Douala Tél. : (237) / Fax : (237) Face SGBC Bali 156 Annuaire Maritime National

7 IV - Sociétés de classification La classification consiste à inspecter les navires de commerce afin de fournir tout renseignement relatif au degré de confiance que ceux-ci méritent. Cet examen approfondi se traduit par l attribution d un certificat de classification et d une cote sur la base de laquelle sont fondés les tarifs d assurances corps. Les certificats délivrés se traduisent, dans les sociétés de classification par un ensemble de signes, lettres et chiffres qui varient selon chaque organisme. L ensemble de ces indications est retranscrit dans le registre international de navires que publie chaque année chaque société de classification. Ces sociétés jouent un rôle essentiel dans le domaine de la sécurité maritime, à la fois au niveau de l élaboration et de l application des règlements. Elles sont consultées sur les sujets qui touchent à la construction, à la navigabilité et à la flottabilité des navires. La classification n est pas obligatoire, mais elle s impose aux armateurs, constructeurs et assureurs, à la fois, par nécessités commerciales et pour des raisons juridiques. Un navire qui n est pas en situation régulière de cote, peut constituer une présomption d innavigabilité du navire. A l heure actuelle, la seule société habilitée à jauger les navires dans tous les ports camerounais est le Bureau Veritas (arrêté n 83/MTMPT du 23 juin 1962).

8 Activités marines Description V - Bureau Veritas Amélioration de la qualité et de la sécurité des navires et de la navigation dans le monde entier. Vous êtes assureur, courtier, investisseur dans la marine, vous êtes équipementier, constructeur de navires, vous êtes propriétaire ou armateur, représentant des autorités de pavillon. Vos priorités sont la connaissance et le respect des contraintes réglementaires, l assurance d opérer sur un navire sûr et fiable. Le groupe Bureau Veritas est l une des plus grandes sociétés de classification du monde avec 420 bureaux dans 140 pays. Gérés au niveau mondial, certains sont spécialisés pour mieux répondre à vos besoins: Bureaux locaux d'approbation de plans Onze Bureaux locaux d étude sur plans dotés de larges ressources sont autorisés à approuver les plans d un nouveau navire. Centres Marine Neuf Centres Marine ont autorité pour prendre des décisions localement pour tout ce qui concerne les navires en exploitation. Ils offrent à nos clients l avantage de travailler dans leur propre langue et d entrer en contact directement avec la bonne personne au bon endroit et au bon moment. Le siège Bureau Veritas Trois cents ingénieurs spécialisés dans la marine et architectes navals travaillent au siège du groupe à Paris La Défense. Ils sont en charge de l administration, de la supervision et du support technique du réseau. Ils s occupent aussi bien des relations avec les organismes internationaux et les autorités maritimes que de la veille réglementaire, de la recherche et du développement. Bureau Veritas est certifié IACS, QACS ( Quality Assurance Certification Scheme of the International Association of Classification Societies) et ISO Bureau Veritas a pour vocation d améliorer et de maintenir les standards maritimes de sécurité et de qualité et offre une large gamme de services au secteur de la marine : classification ; services pour navire en exploitation ; certification ; services d assistance et de conseil ; systèmes et logiciels VeriStar ; services d information. 158 Annuaire Maritime National

ASSOCIATION DES SOCIETES D ASSURANCES DU CAMEROUN

ASSOCIATION DES SOCIETES D ASSURANCES DU CAMEROUN TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 4 I ère PARTIE : États Statistiques (CIMA DOMMAGES) Compagnies d Assurances de Dommages 18 Chiffres d affaires 19 Dotation Aux Provisions de Primes 20 Primes Acquises

Plus en détail

LISTE NON EXHAUSTIVE DES FORMATIONS DU CABINET DM & PARTNERS EN 2011

LISTE NON EXHAUSTIVE DES FORMATIONS DU CABINET DM & PARTNERS EN 2011 DM & Partners LISTE NON EXHAUSTIVE DES FORMATIONS DU CABINET DM & PARTNERS EN 2011 Domaine de formation Droit des affaires Droit fiscal Ressources humaines Code Thème de missions/formations Durée DA 100

Plus en détail

Réduire les risques, augmenter les performances. * Avançons en confiance

Réduire les risques, augmenter les performances. * Avançons en confiance Réduire les risques, augmenter les performances * Avançons en confiance * La confiance dans un monde de risques Prévenir les risques est un enjeu capital pour les entreprises. Bureau Veritas apporte des

Plus en détail

L opportunité pour un client «chargeur» de souscrire ses propres garanties transport ou de s en remettre soit aux assurances de son co-contractant

L opportunité pour un client «chargeur» de souscrire ses propres garanties transport ou de s en remettre soit aux assurances de son co-contractant L opportunité pour un client «chargeur» de souscrire ses propres garanties transport ou de s en remettre soit aux assurances de son co-contractant soit à la garantie RC du transporteur Introduction Le

Plus en détail

DATES : 28 et 29 juin 2012 (1 ère session) 19 et 20 juillet 2012 (2 nde session).

DATES : 28 et 29 juin 2012 (1 ère session) 19 et 20 juillet 2012 (2 nde session). CERCLE D ETUDES ET DE RECHERCHES EN DROIT DES ACTIVITES ECONOMIQUES ET FINANCIERES Recherche Fondamentale et appliquée Formation et Information Juridiques Réglementation et contentieux des transports Expertises

Plus en détail

REGLEMENT N 04/2008/CM/UEMOA RELATIF A LA SECURITE ET A LA SURETE MARITIMES AU SEIN DE L UEMOA

REGLEMENT N 04/2008/CM/UEMOA RELATIF A LA SECURITE ET A LA SURETE MARITIMES AU SEIN DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2008/CM/UEMOA RELATIF A LA SECURITE ET A LA SURETE MARITIMES AU SEIN DE L UEMOA LE CONSEIL

Plus en détail

JORF n 0279 du 3 décembre 2014

JORF n 0279 du 3 décembre 2014 JORF n 0279 du 3 décembre 2014 Décret n 2014-1428 du 1er décembre 2014 portant modification du décret n 84-810 du 30 août 1984 relatif à la sauvegarde de la vie humaine, à l habitabilité à bord des navires

Plus en détail

INTERVIEW DU PRESIDENT DE LA CHAMBRE PROFESSIONNELLE DES EXPERTS TECHNIQUES DJEUHON FREDERIC

INTERVIEW DU PRESIDENT DE LA CHAMBRE PROFESSIONNELLE DES EXPERTS TECHNIQUES DJEUHON FREDERIC INTERVIEW DU PRESIDENT DE LA CHAMBRE PROFESSIONNELLE DES EXPERTS TECHNIQUES DJEUHON FREDERIC 1- Monsieur le président, la notion d expert technique est ambiguë pour le commun des lecteurs. Pouvez-vous

Plus en détail

Négociations commerciales et Assurance: Etude de cas de la CIMA

Négociations commerciales et Assurance: Etude de cas de la CIMA Négociations commerciales et Assurance: Etude de cas de la CIMA Sékou F. Doumbouya, Programme Officer, ILEAP Présentation basée sur Doumbouya, Sékou et Nana, François (2009), Négociations commerciales

Plus en détail

CLAUSES DIVERSES SPECIMEN. CLAUSE 82 Tiers porteur de bonne foi (polices d abonnement)

CLAUSES DIVERSES SPECIMEN. CLAUSE 82 Tiers porteur de bonne foi (polices d abonnement) CLAUSES DIVERSES CLAUSE 81 Emballage (agrément) Par dérogation aux dispositions de l article 7, paragraphe 4 ) des Conditions Générales de la police, il est convenu que, dans le cas où, à la suite d une

Plus en détail

Négociations commerciales et Assurance: Etude de cas de la CIMA

Négociations commerciales et Assurance: Etude de cas de la CIMA Négociations commerciales et Assurance: Etude de cas de la CIMA Sékou F. Doumbouya, Programme Officer, ILEAP Présentation basée sur Doumbouya, Sékou et Nana, François (2009), Négociations commerciales

Plus en détail

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer 531.44 du 14 juin 2002 (Etat le 1 er juillet 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 22, al. 1, et 52 de la

Plus en détail

FORUM AFRICAIN SUR LA PREVENTION ET LA GESTION DES CONFLITS SOCIAUX DANS LA FONCTION PUBLIQUE YAOUNDE CAMEROUN, DU 22 AU 24 SEPTEMBRE 2008

FORUM AFRICAIN SUR LA PREVENTION ET LA GESTION DES CONFLITS SOCIAUX DANS LA FONCTION PUBLIQUE YAOUNDE CAMEROUN, DU 22 AU 24 SEPTEMBRE 2008 Conflict-08 FORUM AFRICAIN SUR LA PREVENTION ET LA GESTION DES CONFLITS SOCIAUX DANS LA FONCTION PUBLIQUE YAOUNDE CAMEROUN, DU 22 AU 24 SEPTEMBRE 2008 INFORMATIONS PRATIQUES 1- LIEU DU FORUM 2- VISA Le

Plus en détail

TANGAKOU SOH. Probatoire D.E.C.S. l entreprise. 7. Connaissances linguistiques Langue Lu Parlé Écrit Français 1 1 1 Anglais 1 2 2

TANGAKOU SOH. Probatoire D.E.C.S. l entreprise. 7. Connaissances linguistiques Langue Lu Parlé Écrit Français 1 1 1 Anglais 1 2 2 TANGAKOU SOH Docteur en Sciences Economiques, Consultant en matière bancaire et financière 18 ans d expérience 1. Nom de famille : TANGAKOU SOH 2. Prénoms : Robert 3. Date de naissance : Né en 1959 4.

Plus en détail

Organisme de certification de personnes et d entreprises. Certification en technologies de l information et monétique. www.it-cert.

Organisme de certification de personnes et d entreprises. Certification en technologies de l information et monétique. www.it-cert. Organisme de certification de personnes et d entreprises Certification en technologies de l information et monétique www.it-cert.eu Eric LILLO Directeur Général d IT CERT Fort de plus de vingt ans d expérience

Plus en détail

La sécurité & sûreté maritime en Tunisie. Ministère du transport Direction Générale de la Marine Marchande

La sécurité & sûreté maritime en Tunisie. Ministère du transport Direction Générale de la Marine Marchande La sécurité & sûreté maritime en Tunisie Ministère du transport Direction Générale de la Marine Marchande 1 QUELQUES DONNEES Une façade maritime de 1300 Km de côtes. La flotte nationale Tunisienne comporte

Plus en détail

PARTICULI ERS professionnels entreprises. Assurance Plaisance. Rester proche quand vous êtes loin. www.generali-plaisance.fr

PARTICULI ERS professionnels entreprises. Assurance Plaisance. Rester proche quand vous êtes loin. www.generali-plaisance.fr PARTICULI ERS professionnels entreprises Assurance Plaisance Rester proche quand vous êtes loin www.generali-plaisance.fr GENERALI PLAISANCE : Partage Votre passion, c est la mer! Nous la part Créateurs

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN CHEF DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA

RECRUTEMENT D UN CHEF DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA REPUBLIQUE DU CAMEROUN ------------------------- --------------------- Paix Travail - Patrie Secrétariat Général ----------------- AVIS D APPEL A CANDIDATURE RECRUTEMENT D

Plus en détail

d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin.

d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin. SGS - Système officiel i institué par une entreprise dans le but de diminueri et d éliminer les risques d accidents pour les membres de l équipage, le navire de pêche et l environnement marin. - Un système

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN TECHNICIEN SUPERIEUR AU SEIN DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA

RECRUTEMENT D UN TECHNICIEN SUPERIEUR AU SEIN DE LA DIVISION DES SERVICES INFORMATIQUES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA COMMUNAUTE URBAINE DE DOUALA REPUBLIQUE DU CAMEROUN ------------------------- --------------------- Paix Travail - Patrie Secrétariat Général ----------------- AVIS D APPEL A CANDIDATURE RECRUTEMENT D

Plus en détail

Les Assurance en République du Congo

Les Assurance en République du Congo Les Assurance en République du Congo Article juridique publié le 19/10/2012, vu 610 fois, Auteur : Joseph MIKALA Inscrit dans l esprit de l article 1382 du Code civil stipulant «tout fait quelconque de

Plus en détail

Mémoire. Projet de loi nº 86. Juillet 2005

Mémoire. Projet de loi nº 86. Juillet 2005 Mémoire Projet de loi nº 86 Juillet 2005 Loi modifiant la Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels et d autres dispositions législatives Présenté

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 63 du 12 décembre 2014 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 63 du 12 décembre 2014 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 63 du 12 décembre 2014 TEXTE SIGNALE DÉCRET N 2014-1428 portant modification du décret n 84-810 du 30 août 1984 relatif à la sauvegarde de la vie humaine,

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution.

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution. ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. STATUTS DE L ASSOCIATION Titre 1 Constitution. ARTICLE PREMIER : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques QBE France Votre partenaire en gestion de risques QBE, un savoir-faire reconnu et des équipes professionnelles à l écoute des entreprises et des courtiers QBE, un leader mondial de l assurance et de la

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE Juillet 2010 ADMINISTRATION... 4 MANAGEMENT... 4 Initiation à l organisation...

Plus en détail

PRESENTATION. Expertise Consultance Audit Ingénierie maritime. Servir la Mer Afrique Serving Africa Sea AFRICA MARITIME CONSULTING AND ENGINEERING

PRESENTATION. Expertise Consultance Audit Ingénierie maritime. Servir la Mer Afrique Serving Africa Sea AFRICA MARITIME CONSULTING AND ENGINEERING AFRICA MARITIME CONSULTING AND ENGINEERING Expertise Consultance Audit Ingénierie maritime PRESENTATION Servir la Mer Afrique Serving Africa Sea 1 2 PRESENTATION AMCE est une société privée de droit sénégalais

Plus en détail

CONVENTION PORTANT CREATION D UNE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE

CONVENTION PORTANT CREATION D UNE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE CONVENTION PORTANT CREATION D UNE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE Sur recommandation du Comité Monétaire institué par la Convention de Coopération du 22 novembre 1972, Le Gouvernement de la République

Plus en détail

Aperçu du programme d agrément CPA

Aperçu du programme d agrément CPA Aperçu du programme d agrément CPA Comité de direction CPA et ses groupes de travail consultatifs Formé de professionnels de la formation en comptabilité, le Comité de direction CPA travaille à la conception

Plus en détail

Convention sur le recrutement et le placement des gens de mer

Convention sur le recrutement et le placement des gens de mer Convention sur le recrutement et le placement des gens de mer Convention concernant le recrutement et le placement des gens de mer (Entrée en vigueur: 22 avr. 2000) Adoption: Genève, 84ème session CIT

Plus en détail

- Arrêté du 27 novembre 1980 SUR LE FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION TECHNIQUE DES CONTENEURS

- Arrêté du 27 novembre 1980 SUR LE FONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION TECHNIQUE DES CONTENEURS Direction des affaires maritimes Code des Transports Décret n 84-810 modifié Commission centrale de sécurité Session du 2 septembre 2015 PV CCS 893/INF.06 Objet : Modification des divisions 140 et 431

Plus en détail

Qualification / certification

Qualification / certification Anne-Marie CHARRAUD FORUM DE LA FACULTE DE CHIMIE DE STRASBOURG - 11 avril 2012 Des compétences à la certification Les diplômes de l enseignement supérieur sont souvent présentés comme la sanction d un

Plus en détail

Ordonnance sur les services de certification électronique

Ordonnance sur les services de certification électronique Ordonnance sur les services de certification électronique (OSCert) 784.103 du 12 avril 2000 (Etat le 23 mai 2000) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 28, 62 et 64 de la loi du 30 avril 1997 sur les

Plus en détail

Présentation de Maître Hervé LAROQUE, Avocat au Barreau de Paris

Présentation de Maître Hervé LAROQUE, Avocat au Barreau de Paris Présentation de Maître Hervé LAROQUE, Avocat au Barreau de Paris L importance du rapport d expertise et de son contenu. Réunion technique CESAM Salon de Cannes du 14 Septembre 2007 à 8h30. L importance

Plus en détail

Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant

Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant Ministère de L'enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Université Ferhat Abbas Evolution du Marche Des Assurances en Algérie et La Réglementation Le Régissant 2a 2011 26 25 PARTIE 1 : EVOLUTION

Plus en détail

DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE "PETRO IVOIRE 7% 2013-2020"

DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE PETRO IVOIRE 7% 2013-2020 Union Monétaire Ouest Africaine CL Conseil Régional de l'epargne Publique et des Marchés Financiers DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE "PETRO

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL CIMA QUATORZIEME EDITION

BULLETIN OFFICIEL CIMA QUATORZIEME EDITION C O N F E R E N C E I N T E R A F R I C A I N E D E S M A R C H E S D A S S U R A N C E S S E C R E T A R I A T G E N E R A L BULLETIN OFFICIEL CIMA QUATORZIEME EDITION PUBLICATION DU 27 JUIN 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

Entré en vigueur : le présent décret entre en vigueur le lendemain de sa publication.

Entré en vigueur : le présent décret entre en vigueur le lendemain de sa publication. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, développement durable et de l énergie[ ] Décret n 2013- du 2013 portant modification du décret n 84-810 du 30 août 1984 relatif à la sauvegarde de la vie humaine,

Plus en détail

Liste des activités réglementées

Liste des activités réglementées Liste des activités Agence de mannequins 2 Architecte 2 Assurance/ Réassurance 3 Auto-école 3 Banque 4 Bar/Brasserie/café 4 Changeur manuel 4 Commissionnaire de transport 4 Courtier de Fret Fluvial 5 Courtier

Plus en détail

GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE INITIALE DE PERMIS D ASSUREUR À CHARTE AUTRE QUE QUÉBÉCOISE

GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE INITIALE DE PERMIS D ASSUREUR À CHARTE AUTRE QUE QUÉBÉCOISE GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE INITIALE DE PERMIS D ASSUREUR À CHARTE AUTRE QUE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

Assurance & Réassurance des risques de Catastrophes Naturelles L EXPERIENCE ALGERIENNE. Par Mr. Abdelmadjid OULMANE Chargé Des CAT NAT

Assurance & Réassurance des risques de Catastrophes Naturelles L EXPERIENCE ALGERIENNE. Par Mr. Abdelmadjid OULMANE Chargé Des CAT NAT Assurance & Réassurance des risques de Catastrophes Naturelles Par Mr. Abdelmadjid OULMANE Chargé Des CAT NAT L EXPERIENCE NNE Àla Compagnie Centrale de Réassurance -Algérie ALGERI E I- Brève présentation

Plus en détail

Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire

Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire Elisabeth TERZIC CDES STRASBOURG 03 décembre 2008 L exclusivité de la Convention

Plus en détail

DOMAINES DE SPECIALISATION EN FORMATION INSTITUTIONNELLE

DOMAINES DE SPECIALISATION EN FORMATION INSTITUTIONNELLE KAMGA Charles Consultant Conseil en Marketing et Management/Maître Formateur Institutionnel Formateur certifié BUSINESS EDGE/IFC (Word Bank Group) 18 ans d expérience Nom de famille : KAMGA Prénoms : Charles

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE MARITIME DES CORPS DE NAVIRES DE MER CONTRE LES RISQUES DE GUERRE, DE PIRATERIE, DE TERRORISME

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE MARITIME DES CORPS DE NAVIRES DE MER CONTRE LES RISQUES DE GUERRE, DE PIRATERIE, DE TERRORISME Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Diapositive 1. U1 Utilisateur; 05/03/2008 U2 Utilisateur; 05/03/2008

Diapositive 1. U1 Utilisateur; 05/03/2008 U2 Utilisateur; 05/03/2008 U1 U2 8 ème Séminaire du FRATEL «Le rôle central du consommateur dans la définition des actions du régulateur» Comment favoriser un accès équitable pour tous les consommateurs? Accès aux services des communications

Plus en détail

RECUEIL DE TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES TARIFICATION DES RISQUES ACTUARIAT

RECUEIL DE TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES TARIFICATION DES RISQUES ACTUARIAT RECUEIL DE TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES TARIFICATION DES RISQUES ET ACTUARIAT SOMMAIRE A. TEXTES RELATIFS A LA TARIFICATION DES RISQUES... 3 1. Ordonnance n 95-07 modifiée et complétée :... 4 2.

Plus en détail

Evolution de la gouvernance de BOURBON

Evolution de la gouvernance de BOURBON Paris, le 6 janvier 2011, Evolution de la gouvernance de BOURBON Christian Lefèvre est nommé Directeur Général à compter du 1 er janvier 2011 Jacques de Chateauvieux conserve la Présidence du Conseil d

Plus en détail

Programme national d assurance responsabilité professionnelle secondaire. Questions et réponses

Programme national d assurance responsabilité professionnelle secondaire. Questions et réponses Version de mars 2014 Programme national d assurance responsabilité professionnelle secondaire Questions et réponses Q. Pour quelles raisons a-t-on établi ce programme? R. Partout au Canada, la responsabilité

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime

DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime L ENTREPRISE S ENGAGE LORS DE LA REALISATION DES TRAVAUX : à souscrire aux assurances RC professionnelle

Plus en détail

PRO_118_MED PROCEDURES MEDICALES

PRO_118_MED PROCEDURES MEDICALES Page 1 sur 15 OBJET Cette procédure a pour but de décrire l organisation et la répartition des missions entre l autorité de surveillance et le médecin-chef de la DGAC dans le cadre de la délivrance du

Plus en détail

Thème : la régulation des Marchés

Thème : la régulation des Marchés FORUM DES MARCHÉS 2014 Thème : la régulation des Marchés Introduction par Monsieur Protais AYANGMA, Directeur Général, Saham Assurance Cameroun Président du Panel Libreville, le 31 Octobre 2014 1 Les Panélistes

Plus en détail

Louis Dreyfus Armateurs. Un armateur innovant

Louis Dreyfus Armateurs. Un armateur innovant Louis Dreyfus Armateurs Un armateur innovant diversifié et VRACS SECS & LOGISTIQUE SERVICES INDUSTRIELS OFFSHORE LIGNES REGULIERES marine présent dans le monde entier. Présent dans 15 pays, sur tous les

Plus en détail

Protecteur des spécialistes de l industrie automobile. qu il vous FAUT!

Protecteur des spécialistes de l industrie automobile. qu il vous FAUT! Protecteur des spécialistes de l industrie automobile PROGRAMME NOUS avons le D ASSURANCE qu il vous FAUT! MERCURE PROGRAMME D ASSURANCE COMMERCIALE MERCURE VOS PROTECTEURS Mercure, c est plus qu une simple

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL CIMA QUINZIEME EDITION

BULLETIN OFFICIEL CIMA QUINZIEME EDITION CONFERENCE I N T E R A F R I C A I N E D E S M A R C H E S D A S S U R A N C E S S E C R E T A R I A T G E N E R A L BULLETIN OFFICIEL CIMA QUINZIEME EDITION Publication du 31 Janvier 2013 SOMMAIRE PAGE

Plus en détail

DECRET n 2010-426 du 31 mars 2010 fixant les taux des ressources financières de l Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM).

DECRET n 2010-426 du 31 mars 2010 fixant les taux des ressources financières de l Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM). DECRET n 2010-426 du 31 mars 2010 fixant les taux des ressources financières de l Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM). RAPPORT DE PRESENTATION La création, l organisation et le fonctionnement

Plus en détail

Décision n 10-DCC-128 du 30 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Sodelem par le CIC

Décision n 10-DCC-128 du 30 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Sodelem par le CIC RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-128 du 30 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Sodelem par le CIC L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé complet

Plus en détail

Profitez de nos services bancaires et d assurances, de nos solutions Internet et des conseils avisés de nos experts.

Profitez de nos services bancaires et d assurances, de nos solutions Internet et des conseils avisés de nos experts. ING VIP Expat Financial Services Profitez de nos services bancaires et d assurances, de nos solutions Internet et des conseils avisés de nos experts. +32(0)2 464 66 62 www.ing.be/expat VOUS VENEZ TRAVAILLER

Plus en détail

SODEJE Assurances & Patrimoine

SODEJE Assurances & Patrimoine SODEJE Assurances & Patrimoine FICHE D'INFORMATIONS LEGALES Remis à : V e r s i o n d u 2 9 s e p t e m b r e 2 0 1 5 Page 1 La présente fiche est un élément essentiel de la relation entre le client et

Plus en détail

LISTE DES ACTIVITES REGLEMENTEES. Liste des activités réglementées

LISTE DES ACTIVITES REGLEMENTEES. Liste des activités réglementées Page 3 sur 19 Liste des activités Agence de mannequins 4 Architecte 4 Assurance/ Réassurance 5 Auto-école 5 Banque 6 Bar/Brasserie/café 6 Changeur manuel 6 Commissionnaire de transport 6 Courtier de Fret

Plus en détail

JOURNEES TECHNIQUES DE L UNCP

JOURNEES TECHNIQUES DE L UNCP JOURNEES TECHNIQUES DE L UNCP Sous-Traitance Responsabilités et Assurances Garanties et Cautions 10 avril 2014 1 Sous-Traitance : définition 10 avril 2014 2 Sous-Traitance : obligations & responsabilités»

Plus en détail

L Assurance Transport en Afrique: problématiques actuelles RENCONTRES AMRAE STRASBOURG 2009

L Assurance Transport en Afrique: problématiques actuelles RENCONTRES AMRAE STRASBOURG 2009 Atelier A 19 L Assurance Transport en Afrique: problématiques actuelles Intervenants Protais AYANGMA AMANG Président payangma@groupecolina.com Jean Christophe BOORTE Consultant IRS Jean-christophe.boorte@orange.fr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession de diététicien de libre pratique

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession de diététicien de libre pratique REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de la Santé Publique La Sous Direction de la Réglementation et du Contrôle des Professions de Santé Tél : 71 561 032 CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession

Plus en détail

DECLARATION D ACCIDENT SCOLAIRE

DECLARATION D ACCIDENT SCOLAIRE DECLARATION D ACCIDENT SCOLAIRE Référence : circulaire n 2009-154 du 27 octobre 2009 (BO n 43 du 19/11/2009) Nom de l établissement :... Ville :... RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LA VICTIME : NOM et prénom

Plus en détail

(Traduction du Greffe) TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER (AFFAIRE No. 17)

(Traduction du Greffe) TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER (AFFAIRE No. 17) (Traduction du Greffe) TRIBUNAL INTERNATIONAL DU DROIT DE LA MER (AFFAIRE No. 17) RESPONSABILITÉS ET OBLIGATIONS DES ETATS PATRONNANT DES PERSONNES ET ENTITÉS EN CE QUI CONCERNE LES ACTIVITÉS DANS LA ZONE

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.15/AC.2/2004/2 7 août 2003 Original : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail

Plus en détail

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT

Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Cabinet VISAS 4 COMMISSARIAT Rapport de transparence 2011-2012 SOMMAIRE 1- Présentation du cabinet... 4 1.1 Description de la structure juridique et du capital de la SARL VISAS 4 Commissariat.... 4 1.2

Plus en détail

PROGRAMMES D ENTRETIEN

PROGRAMMES D ENTRETIEN Page 1 sur 10 1 OBJET La présente fiche a pour objet de réunir les directives nécessaires à l élaboration du programme d entretien d un aéronef des catégories de ceux utilisés dans le vol à voile (remorqueurs,

Plus en détail

Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 PERSPECTIVES DES MARCHES D ASSURANCES AFRICAINS Présenté par Jean Claude Ngbwa, Secrétaire Général de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème qui nous a été confié porte sur les

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Décret n o 2014-1416 du 28 novembre 2014 relatif aux modalités d exercice de l activité privée

Plus en détail

LES ECOLES NATIONALES À VOCATION RÉGIONALE

LES ECOLES NATIONALES À VOCATION RÉGIONALE UN ÉVENTAIL DE FORMATIONS RÉPONDANT AUX BESOINS DES PAYS PARTENAIRES LE RÉSEAU DES ENVR 16 écoles nationales à vocation régionale Maintien de la paix et forces de sécurité : opérations de maintien de la

Plus en détail

DECLARATION D ACCIDENT SCOLAIRE

DECLARATION D ACCIDENT SCOLAIRE DECLARATION D ACCIDENT SCOLAIRE Référence : circulaire n 2009-154 du 27 octobre 2009 (BO n 43 du 19/11/2009) Nom de l établissement :... Ville :... RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LA VICTIME : NOM et prénom

Plus en détail

Groupe EYSSAUTIER, courtier en assurances maritimes et transports

Groupe EYSSAUTIER, courtier en assurances maritimes et transports Groupe EYSSAUTIER, courtier en assurances maritimes et transports QUI SOMMES NOUS LE GROUPE EYSSAUTIER : Près de deux siècles passés à assurer navires et cargaisons SNC Gogioso Eyssautier a été créée en

Plus en détail

INFORMATIONS POUR LES GENS DE MER. En quête d un avocat

INFORMATIONS POUR LES GENS DE MER. En quête d un avocat INFORMATIONS POUR LES GENS DE MER En quête d un avocat Les gens de mer sont parfois amenés à consulter un avocat dans un cadre professionnel, s ils ont un problème juridique. Les problèmes juridiques qui

Plus en détail

LISTE DES EXPERTS PLAISANCE RECOMMANDÉS PAR LE CESAM

LISTE DES EXPERTS PLAISANCE RECOMMANDÉS PAR LE CESAM LISTE DES EXPERTS PLAISANCE RECOMMANDÉS PAR LE CESAM Le CESAM met à la disposition de ses adhérents et de leurs assurés un réseau d Experts recommandés en matière de navigation de plaisance (maritime,

Plus en détail

Quality Management System ISO 9001- Système de gestion de la qualité

Quality Management System ISO 9001- Système de gestion de la qualité Formation Qualité et préparation à la certification ISO 9001 (QMS) Informatique Gestion Des Projets - QHSE Les participants à cette session de formation composeront l examen de certification ISO 9001 Lead

Plus en détail

Garantie Système 20 ans 3M Volition LAN Fibre Optique

Garantie Système 20 ans 3M Volition LAN Fibre Optique Garantie Système 20 ans 3M Volition LAN Fibre Optique Dans le cadre de son offre système Volition Fibre Optique, 3M propose une garantie de 20 ans. Ce document indique le processus de demande de garantie

Plus en détail

aisse Nationale de Prévoyance Sociale National Social Insurance Fund

aisse Nationale de Prévoyance Sociale National Social Insurance Fund REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON Paix Ŕ Travail Ŕ Patrie Peace - Work Ŕ Fatherland -------------- -------------- BP 441 Yaoundé Ŕ Tél.: 22-22-46-01 PO BOX Fax.: 22-22-57-55 aisse Nationale de

Plus en détail

Commission des assurances du Nouveau-Brunswick. Rapport d'activité 2004

Commission des assurances du Nouveau-Brunswick. Rapport d'activité 2004 Commission des assurances du Nouveau-Brunswick Rapport d'activité 2004 Pour la période du 1 er octobre au 31 décembre 2004 TABLE DES MATIERES Page MESSAGE DU PRESIDENT LEWIS AYLES... 1 1. ACTIVITES...2

Plus en détail

Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises?

Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises? Protéger votre entreprise Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises? Assurance des marchandises transportées Quels sont les risques pour vos marchandises en cours

Plus en détail

OBJECTIF DU GUIDE 1-L ENCADREMENT JURIDIQUE DES ACTIVITES D ASSURANCE

OBJECTIF DU GUIDE 1-L ENCADREMENT JURIDIQUE DES ACTIVITES D ASSURANCE OBJECTIF DU GUIDE Présenter au public et en particulier aux investisseurs, les règles de constitution et de fonctionnement des organismes d assurance. Arrêté n 2005-0773 du 14 décembre 2005 fixant les

Plus en détail

«LIBRE CHOIX DU REPARATEUR» Partenariat Familles de France, La Ligue Des Droits de l Assuré et FFC Réparateurs DOSSIER DE PRESSE.

«LIBRE CHOIX DU REPARATEUR» Partenariat Familles de France, La Ligue Des Droits de l Assuré et FFC Réparateurs DOSSIER DE PRESSE. «LIBRE CHOIX DU REPARATEUR» Partenariat Familles de France, La Ligue Des Droits de l Assuré et FFC Réparateurs DOSSIER DE PRESSE «SAUVONS LA LIBERTE DE CHOIX DU CONSOMMATEUR» 22 Octobre 2014 Contacts Familles

Plus en détail

Fiche Contenu 11-1 : Vue d ensemble des Normes et de l Accréditation

Fiche Contenu 11-1 : Vue d ensemble des Normes et de l Accréditation Fiche Contenu 11-1 : Vue d ensemble des Normes et de l Accréditation Rôle dans le système de gestion de la qualité Vue d ensemble du processus L évaluation est le moyen de déterminer l efficacité d un

Plus en détail

N 343711 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 343711 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE CONSEIL D ETAT statuant au contentieux N 343711 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ASSOCIATION DEFENSE PERMIS BANLIEUE et autres Ordonnance du 8 novembre 2010 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE JUGE DES RÉFÉRÉS Vu la requête,

Plus en détail

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE LA COOPERATION ENTRE L OHI ET L OMAOC QUELLES PERSPECTIVES? par Alain Michel LUVAMBANO Secrétaire Général Atelier sur le développement des services

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Téléphone(s) : +(237) / 70 25 02 44 / 96 01 12 31. : BP. 2701 Université de Douala / FGI

CURRICULUM VITAE. Téléphone(s) : +(237) / 70 25 02 44 / 96 01 12 31. : BP. 2701 Université de Douala / FGI INFORMATIONS PERSONNELLES : CURRICULUM VITAE Nom et prénom : BATAMBOCK Samuel Date et lieu de naissance : 08 juillet 1968 à Douala Nationalité Région d origine Sexe Situation familiale : Camerounaise :

Plus en détail

GOUVERNEMENT DE LA POLYNESIE FRANCAISE Mise à jour du 26 juin 2015

GOUVERNEMENT DE LA POLYNESIE FRANCAISE Mise à jour du 26 juin 2015 P O L Y N E S I E F R A N Ç A I S E GOUVERNEMENT DE LA POLYNESIE FRANCAISE LISTE DES AGENTS SPECIAUX D ASSURANCE HABILITÉS PAR LE GOUVERNEMENT A EXERCER EN POLYNESIE FRANCAISE (Liste établie depuis l entrée

Plus en détail

De l obligation de CONTROLE des Ouvrages et Installations Hydrauliques

De l obligation de CONTROLE des Ouvrages et Installations Hydrauliques De l obligation de CONTROLE des Ouvrages et Installations Hydrauliques SIEE - POLLUTEC 2012 18/04/2012 1 Les missions de Contrôle Technique existent dans différents domaines comme: - la marine, - l aéronautique,

Plus en détail

INCOTERMS 2010 13.08.2014. Transports internationaux: CE QUE LES INCOTERMS DÉTERMINENT? QUAND LES INCOTERMS SONT-ILS VALABLES?

INCOTERMS 2010 13.08.2014. Transports internationaux: CE QUE LES INCOTERMS DÉTERMINENT? QUAND LES INCOTERMS SONT-ILS VALABLES? Transports internationaux: P.O. box 69 / Chemin des Pommerats 5 CH-2926 Boncourt / Switzerland Tel: 0324951616 / Fax: 0324951615 www.bluesped.ch confirmation@bluesped.ch INCOTERMS 2010 BUT DU COURS Apprendre

Plus en détail

Commission Technique Régionale Est 1

Commission Technique Régionale Est 1 Le bateau de plongée 1 Catégories de bateaux Définies par le décret n 84-810 du 30 août 1984 modifié. La division 240 remplace la division 224. 4 catégories qui déterminent : Armement, régime fiscal Zones

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

FICHE 13. L'assurance transport

FICHE 13. L'assurance transport FICHE 13 L'assurance transport 1 Les questions fondamentales sur l'assurance Pourquoi assurer la marchandise? L'assurance transport est recommandée pour pallier l'absence ou l'exonération de responsabilité

Plus en détail

DIVISION 335 SYSTEME D IDENTIFICATION ET DE SUIVI DES NAVIRES A GRANDE DISTANCE (LRIT)

DIVISION 335 SYSTEME D IDENTIFICATION ET DE SUIVI DES NAVIRES A GRANDE DISTANCE (LRIT) Affaires Maritimes DIVISION 335 SYSTEME D IDENTIFICATION ET DE SUIVI DES NAVIRES A GRANDE DISTANCE (LRIT) Edition du 4 décembre 2008, parue au J.O. le 10 janvier 2009 A jour des arrêtés suivants : Date

Plus en détail

For the benefit of business and people. PRESENTATION DU BUREAU VERITAS Journée des sociétes non côtées 9 Décembre 2003

For the benefit of business and people. PRESENTATION DU BUREAU VERITAS Journée des sociétes non côtées 9 Décembre 2003 For the benefit of business and people PRESENTATION DU BUREAU VERITAS Journée des sociétes non côtées 9 Décembre 2003 1 PRESENTATION DE LA SOCIETE 2 5 PRESENTATION VISION & MISSION DE LA SOCIETE «Become

Plus en détail

Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses

Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses www.apmmaritime.com Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses Pour nous rien n est ni trop grand ni

Plus en détail

La politique de segmentation de KBC Assurances

La politique de segmentation de KBC Assurances Plusieurs critères interviennent dans notre décision d assurer ou non un risque, et le cas échéant, pour quel tarif. Nous utilisons ces critères de segmentation pour parvenir à un équilibre entre la prime

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs DOCUMENT DE TRAVAIL

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs DOCUMENT DE TRAVAIL PARLEMENT EUROPÉEN 2004 2009 Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs 15.2.2008 DOCUMENT DE TRAVAIL sur le rapport d initiative sur certains points concernant l assurance automobile

Plus en détail