La santé en france. Définition

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La santé en france. Définition"

Transcription

1 Concours ambulancier préparation et entraînement fiche 1 Santé La santé en france Définition La santé est un état de bien être physique et mental d absence de maladie et d absence de handicap. Depuis toujours, l homme a eu comme préoccupation de se nourrir et de s abriter contre les agressions. C est déjà une première notion de protection. Puis, l homme s est cultivé et s est soigné. Les deux principes sont concomitants, en effet, «détenir du savoir» c est par exemple, utiliser les principes actifs des plantes et de se soigner. En 1978 L Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a également défini la santé comme : «état complet de bien-être physique, mental et social qui ne consiste pas seulement en l absence de maladie ou d infirmité». Cette définition met l accent sur les dimensions de la santé ; la notion de mental et de social. Ainsi, la notion de médicalisation n apparaît pas dans ces différentes notions de santé. Vocabulaire Mots clés Indicateurs : éléments qui servent à mesurer qualitativement ou quantitativement des données. Pathologie : discipline médicale qui a pour but d étudier les maladies et ses effets également utilisé à la place de «maladie». Connaissances générales Les différentes définitions concernant la santé ne nous ont pas fait ressentir la notion de coût voire de prix. En effet, pendant très longtemps nous avons été très pudiques en matière de chiffrage de notre santé et de celle des autres. La santé, c est avant tout un capital que l on se doit de protéger et de faire «fructifier» en sens, bien entendu de la prévention. La notion de santé évolue, c est quelque chose de dynamique et dont ses composantes varient en fonction : du lieu de vie ; de l âge ; du métier et du travail ; de la manière de financer sa santé ; du patrimoine génétique Ces différentes composantes, influent considérablement la santé. Ex. : dans les pays où l accès aux soins n est pas facile, l état de santé de la population n est pas optimal. Le fait de pouvoir avoir accès à la vaccination représente un élément fondamental de conservation de son état de santé. Être en bonne santé, c est aussi être responsable ; responsable de ne pas faire progresser une épidémie (le port du préservatif en est un des meilleurs exemples). La santé est un droit fondamental, mais c est aussi un devoir. Ce qui nous renvoie à la notion de responsabilité individuelle et collective. Se maintenir en bonne santé, c est lutter contre la propagation des maladies. Si, par contre la santé n a pas de prix, elle a un coût. Un coût qui se mesure, difficilement, mais qui, néanmoins se mesure par la consommation médicale des ménages. État des lieux La santé des Français est globalement bonne, en matière d espérance de vie et d accès aux soins de santé. L état de santé varie d une région à une autre, voire d un département à un autre ; en santé publique, cela s appelle disparités territoriales. Les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie sont parmi les régions où la mortalité générale est la plus élevée. >> 40

2 Partie 2 Culture générale Pour quelles raisons? Il existe au sein de ces régions des décès prématurés dus : aux cancers, à l alcoolisme, aux suicides, aux pathologies cardiaques. En revanche, les régions Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Île-de-France, Alsace, Provence-Alpes-Côte d Azur sont plus épargnées par les décès prématurés. Mortalité évitable Cependant, ces constats ne sont pas récents et, nombreux sont les décès qui pourraient être évités. On parle de mortalité évitable. Exemples : lorsque les moyens et les mesures prises en matière de prévention primaire ont permis d éviter (SIDA, cancers bronchiques, accidents de la circulation). Données chiffrées La population française est estimée à 65,8 millions d habitants en 2013 (source INSEE). Mesures de l état de santé L état de santé de la population se mesure avec des indicateurs, en particulier : le taux de mortalité générale : c est le rapport du nombre de décès de l année à la population totale moyenne de l année. Il s exprime pour mille. Exemple: le taux ne mortalité générale des français en 2012 était de : 8,85 pour 1000 ; le taux de mortalité infantile : c est le rapport entre le nombre d enfants décédés à moins d un an et l ensemble des enfants nés vivants. Exemple : le taux de mortalité infantile des français en 2013 se situe à 3,3 pour C est un des rapports les plus bas au monde. C est un excellent indicateur de bonne santé car, il reflète à la fois les moyens de santé maternelle avant, pendant et après la naissance. À titre indicatif, les taux de mortalité de certains pays africains se situent aux alentours de 100 pour 1000 ; le taux de fécondité : c est le rapport du nombre de naissances vivantes de l année rapporté à la population féminine moyenne de l année ; population féminine : femmes fécondes (entre 15 et 50 ans). Exemple : le taux de fécondité des françaises est de 2,03 enfants par femme pour 2013 ; l espérance de vie à la naissance (ou à l âge 0) : représente la durée de vie moyenne, autrement dit l âge moyen qu aura un individu lors de son décès. Exemple : l espérance de vie à la naissance en France en 2013 : 81,67 ans (hommes 78,5 ans femmes 84,9 ans). Liens pour en savoir plus Institut national d études statistiques : Institut national de la statistique et des études économiques : Ministère de la santé: 41

3 Concours ambulancier préparation et entraînement fiche 2 Santé Le système de santé français Définition C est l organisation de la santé : avec les professionnels de santé, leur nombre et leur répartition géographique, le niveau d équipement médical à l hôpital ou en médecine de ville, le financement des soins et leurs remboursements, les choix de santé publique, la prévention, la sécurité sanitaire et alimentaire, la santé au travail. Source : gouv.fr Cette définition s applique dans n importe quel pays de la planète. Un système de santé répond aussi à deux grandes composantes : l offre Capacité d un pays à répondre efficacement aux besoins de santé (nb d hôpitaux, d infirmiers, de médecins ) ; la demande Traduction des besoins en santé d une population (fréquentation des centres de santé, nombre de consultations ). Il existe 3 grandes catégories de systèmes de santé dans le monde : 1. systèmes nationaux : ces systèmes accordent une grande importance au secteur public de la santé et, en règle générale, la gratuité des soins pour tous. En Europe, c est le cas du Royaume Uni. Le financement du système est effectué à partir des recettes fiscales (impôts) ; 2. systèmes mixtes : dans ces systèmes il a y coexistence entre le secteur public et le secteur privé. Le financement du système est effectué à partir des salaires et des charges patronales. Pour obtenir la quasi gratuité des soins (sauf cas particuliers) il faut passer par une assurance complémentaire (mutuelle). En Europe, c est le cas de la France ; 3. systèmes libéraux : dans ces systèmes, la plus grande partie du financement est issue de recettes privées. C est le cas des USA. La plus grande partie du système est financée par les individus et non pas par l'état. Il y a que pour les tranches extrêmes de la vie, où la prise en charge est assurée par l'état. CSP : Code de la Santé Publique. ARS : Agence régionale de la santé. HPST : Hôpital patient Santé Territoire. Vocabulaire Mots clés Connaissances générales 1. Échelon central L échelon central est constitué par le Ministère de la santé de par : la Direction Générale de la Santé (DGS) objectif : définir les politiques se santé à mettre en place ; la Direction de l Hospitalisation et de l Organisation des Soins (DHOS) objectif général : construire et développer une offre de soins. D autres directions viennent également en appui, comme : la Direction de la Sécurité Sociale (DSS) ; la Direction de la Recherche, des Études, de l'évaluation et de la Statistiques (DREES). Depuis quelques années et pour répondre à des besoins d excellence, la Ministère de la santé a créé des structures, appelées agences, il s agit de : l Institut National de Prévention >> 42

4 Partie 2 Culture générale et d'éducation pour la santé (INPS) ; le Haut Comité en Santé Publique (HCSP) ; la Haute Autorité en Santé (HAS) ; l Agence de la biomédecine ; l Agence Française de Sécurité Sanitaire (AFSSA) ; l'établissement Français du Sang (EFS). L Institut National de Prévention et d'éducation pour la santé (INPES) ; l Institut National de Veille Sanitaire. 2. Échelons régionaux Les Agences Régionales de Santé (ARS). Le Conseil Général ; l assurance maladie. Toutes ces institutions représentent l administration de la santé. À celles-ci, viennent s adjoindre, l aide des associations qui œuvrent dans le domaine de la santé, de la prévention et de la recherche. Tous ces acteurs contribuent au bon état de santé de la France en ayant soin d appliquer et de développer la politique définie par le gouvernement. La politique de santé est définie par l'état et fait l objet d une loi qui précise que : la nation définit sa politique de santé selon des objectifs pluriannuels ; les programmes de santé publique sont mis en œuvre par l'état par les collectivités territoriales et les organismes d assurance maladie ; tous les 5 ans les objectifs de la politique de santé publique sont évalués et révisés. Données chiffrées Dépenses des régimes de base en 2013 : 469,9 Md. Recettes des régimes de base en 2013 : 457 Md (sources Ministère de la santé : Haut Comité en Santé Publique : Sécurité sociale : Liens pour en savoir plus 43

5 Concours ambulancier préparation et entraînement fiche 3 Santé La protection sociale Définition Elle a été créée par les ordonnances de La Sécurité sociale est la conséquence de la fusion de plusieurs régimes d assurance. C est le Général de Gaulle qui a ordonné l application des ordonnances. Au fur et à mesure et, compte tenu d événements tels que les progrès technologiques, l allongement de la durée de vie, la Sécurité sociale s est réformée en raccrochant d autres domaines comme, la maladie, la famille, la vieillesse. En 1995 : réforme importante. Celle-ci a mis en évidence la responsabilisation de tous les acteurs du système de santé. La priorité a été donnée aux mesures tendant vers l équilibre financier de la branche maladie et de la branche famille. Cette réforme a également mis en place / le système de Remboursement de la Dette Sociale (RDS) /la réforme de l hospitalisation publique et privée / la maîtrise médicalisée des dépenses de santé. En 2000, il y a la création de Couverture Maladie Universelle (CMU). Il y a la création de la Carte vitale. Vocabulaire Mots clés CMU : Couverture Maladie Universelle. AME : Aide Médicale d'état. Connaissances générales La Sécurité sociale est un service public qui a pour mission la couverture des risques sociaux pour les : travailleurs salariés ; travailleurs non salariés ; professions libérales. Premier principe Article L du code de la Sécurité sociale. L organisation de la Sécurité sociale est fondée sur le principe de solidarité nationale. Elle garantit les travailleurs et leur famille contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain. C est de là que vient la notion de couverture sociale sous la forme d indemnités journalière en cas de cessation transitoire d activité due à la maladie ou aux accidents du travail, maternité, paternité. Second principe Article L du code de la Sécurité sociale (extrait). La Nation affirme son attachement au caractère universel, obligatoire et solidaire de l assurance maladie. Logiques : 3 grandes logiques orientent les actions de la Sécurité sociale : l assurance, en garantissant un revenu versé aux assurés en cas de maladie, accident du travail, vieillesse ; l assistance dans le cadre de la pauvreté, en mettant en place une solidarité entre les individus (RMI, allocation adulte handicapé) ; la protection universelle, par exemple, les allocations familiales. >> 44

6 Partie 2 Culture générale Branche La Sécurité sociale gère de nombreux risques qui l obligent à se diviser en branches. Ces branches sont au nombre de 3 : 1. L assurance maladie avec la couverture des risques maladie ; invalidité ; maternité ; décès ; accidents du travail ; maladies professionnelles ; 2. L assurance vieillesse avec la couverture des risques vieillesse ; veuvage ; 3. La gestion des prestations familiales allocations familiales et sociales ; RSA. Régimes La Sécurité sociale comprend 4 régimes : le régime général ; le régime agricole ; le régime des travailleurs indépendants ; les régimes spéciaux. La gestion des risques fait partie des missions de la Sécurité sociale. La gestion des risques permet de prévoir, voire d éviter les éventuelles dérives en matière de dépenses de santé. Orientation La prévention pour limiter les dépenses des soins en mettant l accent sur les comportements responsables. Les règles de bonnes pratiques professionnelles : l information et l accompagnement de tous les professionnels de santé. La limitation des dépenses inutiles notamment par le parcours de soins. L organisation de l offre de soins. Le pilotage et le contrôle du système de soins. Financement Le budget de la Sécurité sociale est appelé projet de loi. Il est déposé au sénat au plus tard le 15 octobre de chaque année. Il comporte la définition des différents agrégats (recettes et dépenses) ; les diverses modalités d application et comprend des dispositions nécessaires à maintenir l équilibre financier des régimes en vigueur. Données chiffrées Dépenses des régimes de base en 2013 : 469,9 Md. Recettes des régimes de base en 2013 : 457 Md (sources Site de l Assurance-maladie : Liens pour en savoir plus 45

Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général

Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - Les dépenses du régime général... 4 II - Les recettes

Plus en détail

Une mission commune au service de la protection sociale universelle

Une mission commune au service de la protection sociale universelle Une mission commune au service de la protection sociale universelle Note conceptuelle En ce début de XXI e siècle, c est avec fierté que nous faisons nôtre le consensus qui s est dégagé: la protection

Plus en détail

Professeur Patrice FRANCOIS

Professeur Patrice FRANCOIS UE7 - Santé Société Humanité Médecine et Société Chapitre 4 : Protection sociale Partie 1 : Protection sociale en France Professeur Patrice FRANCOIS Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier

Plus en détail

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Si le projet de loi «hôpital, patients, santé, territoires» a pour ambition

Plus en détail

Vers un schéma médico-social unifié

Vers un schéma médico-social unifié Vers un schéma médico-social unifié Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire? La réglementation en vigueur et principalement le code de l action sociale

Plus en détail

- Quelles sont les principaux déterminants de la demande de soins?

- Quelles sont les principaux déterminants de la demande de soins? Annale économie de la santé - Quelles sont les principaux déterminants de la demande de soins? (ronéo 12) 1) La démographie - Age (vieux et jeune coute plus cher) - Sexe (les hommes vieux coûte plus cher

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTE n 438 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 1 er décembre 2014 PROJET DE LOI de financement de la sécurité

Plus en détail

ECONOMIE DE LA SANTE 06/11/2015. Economie de la santé (Rappel) Structure Nationale. La santé un service spécifique :

ECONOMIE DE LA SANTE 06/11/2015. Economie de la santé (Rappel) Structure Nationale. La santé un service spécifique : ECONOMIE DE LA SANTE RAPPEL : LE MARCHÉ DE LA SANTÉ LES STRUCTURES DE GESTION LA SÉCURITÉ SOCIALE LE FINANCEMENT DE LA SS + LE FINANCEMENT DES ÉTABLISSEMENT LE FINANCEMENT DES SOINS INFIRMIERS MUTUELLE

Plus en détail

LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE.

LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE. LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE. INTRODUCTION. La France connaît une évolution favorable au plan sanitaire : record français des gains annuels d espérance de vie à la naissance. Elle fait partie

Plus en détail

Réforme des retraites Faites les bons choix Décembre 2010 Objectifs de l interventionl 1 Bâtir une stratégie retraite cohérente 2 La réforme des retraites Les sommes en jeu, Le déficit annoncés Analyse

Plus en détail

L épargne en prévision de la retraite : comportement de détention DREES

L épargne en prévision de la retraite : comportement de détention DREES CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil L épargne

Plus en détail

Forum territorial de santé Santerre Haute Somme 3 décembre 2009

Forum territorial de santé Santerre Haute Somme 3 décembre 2009 Forum territorial de santé Santerre Haute Somme 3 décembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Si globalement l épidémiologie des cancers (cf. points négatifs) n est pas bonne sur le

Plus en détail

L accueil des jeunes enfants et de leur famille dans le Département du Rhône

L accueil des jeunes enfants et de leur famille dans le Département du Rhône L accueil des jeunes enfants et de leur famille dans le Département du Rhône Rapport annuel situation 2011 partenariat Accueil jeunes Enfants complémentarité familles parentalité observatoire innovation

Plus en détail

Synthèse. Cette synthèse est destinée à faciliter la lecture et COUR DES COMPTES. Du RMI au RSA : la difficile organisation de l insertion

Synthèse. Cette synthèse est destinée à faciliter la lecture et COUR DES COMPTES. Du RMI au RSA : la difficile organisation de l insertion COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Juillet 2011 Du RMI au RSA : la difficile organisation de l insertion Constats et bonnes pratiques Avertissement Cette synthèse est destinée à faciliter

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

Revenus - Salaires. Données Économiques et Sociales du Centre - Édition 2010 65

Revenus - Salaires. Données Économiques et Sociales du Centre - Édition 2010 65 Revenus - Salaires Le nombre de ménages fiscaux de la région Centre s élève à 1 065 920 en 2007 ; il augmente de 3,5 % en un an, légèrement moins qu en province (3,8 %) ou en métropole (3,7 %). Le Centre

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

LES INDICATEURS ARRONDISSEMENT D ABBEVILLE DE COHÉSION SOCIALE

LES INDICATEURS ARRONDISSEMENT D ABBEVILLE DE COHÉSION SOCIALE LES INDICATEURS DE COHÉSION SOCIALE ARRONDISSEMENT D ABBEVILLE Démographie -------------------------------------------------------- Emploi, fragilité professionnelle et revenu ------------------ Éducation

Plus en détail

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE Nomenclature SCC Contribution compensatoire de l Etat (State Compensation Contribution) Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes tchèques (CZK).

Plus en détail

les métiers de dirigeants au sein de la protection

les métiers de dirigeants au sein de la protection L avenir de la Protection sociale se dessine avec vous FOCUS SUR les métiers de dirigeants au sein de la protection sociale La Protection sociale, cœur de la solidarité La Protection sociale, c est l ensemble

Plus en détail

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 AMÉLIORER RAPIDEMENT LES RETRAITES DES FEMMES La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites, portée par Marisol Touraine, a permis

Plus en détail

Baromètre santé Poitou-Charentes 2010

Baromètre santé Poitou-Charentes 2010 Baromètre santé Poitou-Charentes 2010 CONTEXTE Le dépistage est défini par l OMS comme «l identification présomptive de maladies ou troubles non reconnus, par l application de tests, d examens ou d autres

Plus en détail

JORF n 0117 du 21 mai 2009. Texte n 8. DECRET Décret n 2009-554 du 20 mai 2009 relatif à la mesure de la pauvreté NOR: PRMX0906893D

JORF n 0117 du 21 mai 2009. Texte n 8. DECRET Décret n 2009-554 du 20 mai 2009 relatif à la mesure de la pauvreté NOR: PRMX0906893D Le 25 mai 2009 JORF n 0117 du 21 mai 2009 Texte n 8 DECRET Décret n 2009-554 du 20 mai 2009 relatif à la mesure de la pauvreté NOR: PRMX0906893D Le Premier ministre, Sur le rapport du haut-commissaire

Plus en détail

Santé. Tableaux Économiques de Midi-Pyrénées 2008

Santé. Tableaux Économiques de Midi-Pyrénées 2008 7 Santé Présentation Au 1 er janvier 2006, Midi-Pyrénées compte 54 établissements de soins dans le secteur public et 100 dans le privé. La part du secteur privé (48 % en lits), supérieure de huit points

Plus en détail

Le guide des données : bref état des lieux

Le guide des données : bref état des lieux Le guide des données : bref état des lieux Ce document ne peut pas reprendre l'ensemble des données qui sont ou peuvent être disponibles. En effet, d'une région à l'autre il y a de multiples variations.

Plus en détail

Question n 3 : L objectif national des dépenses d assurance maladie (ONDAM). (noté sur 6) En vous appuyant sur les documents 2 et 3.

Question n 3 : L objectif national des dépenses d assurance maladie (ONDAM). (noté sur 6) En vous appuyant sur les documents 2 et 3. CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2015 CONCOURS EXTERNE 5ème épreuve d admissibilité Finances publiques (durée : trois heures coefficient 3) Une épreuve de finances publiques consistant en la rédaction de

Plus en détail

À quoi servent les cotisations?

À quoi servent les cotisations? À quoi servent les cotisations? [ Le réseau Urssaf vous rend des comptes À quoi servent les cotisations? ] Depuis 1945, la France a fait le choix d une Sécurité sociale protégeant solidairement l ensemble

Plus en détail

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE

ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Séminaire de préparation à la retraite UNOG 26/03/2015 1 ASSURANCES SOCIALES EN FRANCE Sommaire Le système de Sécurité Sociale (SS) en France Les valeurs et principes de base

Plus en détail

Hongrie. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites

Hongrie. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites Hongrie Hongrie : le système de retraite en 212 Le système de retraite hongrois est un système par répartition obligatoire, uniforme, à prestations définies, composé d une pension publique liée aux revenus

Plus en détail

Les prestations familiales

Les prestations familiales Les prestations familiales Les Caisses d allocations familiales, les Caf, versent une quinzaine de prestations, dont les allocations familiales. Plus de 80 milliards d euros sont ainsi distribués aux familles.

Plus en détail

Les personnes âgées immigrées en foyer de travailleurs migrants ou en résidence sociale : de qui parle-t-on? 3

Les personnes âgées immigrées en foyer de travailleurs migrants ou en résidence sociale : de qui parle-t-on? 3 Mars 2015 Accompagner les personnes âgées immigrées en foyer de travailleurs migrants et résidence sociale : assurer une aide administrative socio-sanitaire et une fonction d interface avec les services

Plus en détail

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Paris, le 20 novembre 2015 Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Le Premier Ministre a initié la Grande conférence de santé, en lien avec les ministres en charge de la santé, de l enseignement

Plus en détail

Loi portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires

Loi portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires n 95.09 PB/GM Loi portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires Après cinq mois d intenses débats parlementaires, la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital

Plus en détail

CUMUL DES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES D'ACCÈS AUX SOINS

CUMUL DES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES D'ACCÈS AUX SOINS ARgSES Arguments socio-économiques pour la santé CUMUL DES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES D'ACCÈS AUX SOINS Andrée MIZRAHI 1 et Arié MIZRAHI 1 En France, en 1995 la dépense de soins et biens médicaux 2 s'est

Plus en détail

Fiche n 1 : - Les enjeux d une réforme de l assurance maladie

Fiche n 1 : - Les enjeux d une réforme de l assurance maladie janvier 2004 Fiche n 1 : - Les enjeux d une réforme de l assurance maladie Cette première fiche a pour objet de montrer l ampleur des questions posées par l assurance maladie et d annoncer les objectifs

Plus en détail

La protection sociale des salariés

La protection sociale des salariés La protection sociale des salariés Joël Bienassis Directeur des Accords Collectifs Bruno de la Porte Directeur Associé 03 février 2011 Sommaire! 1 La protection sociale en France Bruno de la Porte! Définition!

Plus en détail

Régime général Sécurité sociale. Prévoyance - retraite. Mémotarifs. Santé. Régimes de retraite complémentaire. Pension Sécurité sociale.

Régime général Sécurité sociale. Prévoyance - retraite. Mémotarifs. Santé. Régimes de retraite complémentaire. Pension Sécurité sociale. 1 Régimes de retraite complémentaire 2 3 4 5 6 7 8 >> ARRCO >> AGIRC Pension Majorations Surcote et décote Réversion (sous conditions de ressources) Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

Retraite. Pacte social de la CFE-CGC

Retraite. Pacte social de la CFE-CGC Retraite Instaurer un bouclier retraite Permettre le cumul emploi et retraite de réversion Valider les droits à retraite, les années d études et les stages des jeunes générations 46 Pacte social de la

Plus en détail

La structure du régime général de la Sécurité sociale

La structure du régime général de la Sécurité sociale Chapitre 21 Le régime général de la Sécurité sociale est le régime le plus important (plus de 80 % des français relèvent de ce régime). Il concerne l'ensemble des salariés et assimilés non soumis à un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Forum Poitou-Charentes. Organiser les soins autour du patient et en garantir l égal accès : la révolution du 1 er recours

DOSSIER DE PRESSE. Forum Poitou-Charentes. Organiser les soins autour du patient et en garantir l égal accès : la révolution du 1 er recours DOSSIER DE PRESSE Forum Poitou-Charentes Jeudi 23 janvier 2014 Poitiers Organiser les soins autour du patient et en garantir l égal accès : la révolution du 1 er recours 0 Sommaire Programme Introduction

Plus en détail

Medef Pour la réforme du financement de la protection sociale

Medef Pour la réforme du financement de la protection sociale Medef Pour la réforme du financement de la protection sociale Conférence de presse 15 novembre 2011 1 Une compétitivité française qui se dégrade 2 La France a perdu des parts de marché depuis 2000 Part

Plus en détail

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI Sidiki TRAORE Professeur Directeur Général de l Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux INFTS Bamako,Mali INTRODUCTION Deux

Plus en détail

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Le Sud de l Aisne a un indice conjoncturel de fécondité (ICF) plus élevé qu en Picardie et

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Les deux conceptions historiques de la protection sociale 15 Un droit au cœur des préoccupations sociétales 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Les deux conceptions historiques de la protection sociale 15 Un droit au cœur des préoccupations sociétales 16 Présentation 3 Introduction Généralités 15 1 Le passé et le présent des politiques sociales 15 Les deux conceptions historiques de la protection sociale 15 Un droit au cœur des préoccupations sociétales

Plus en détail

10-7 LES FONDS MEDICAUX ET HOSPITALIERS

10-7 LES FONDS MEDICAUX ET HOSPITALIERS 0-7 LES FONDS MEDICAUX ET HOSPITALIERS L intitulé regroupe des fonds de nature différente : le FNASS, le FNPEIS, le FIQCS, le FMESPP et le FORMMEL. Le FNASS et le FNPEIS sont des fonds internes à la CNAM.

Plus en détail

Fiche n 22 : Droit à la santé

Fiche n 22 : Droit à la santé Fiche n 22 : Droit à la santé Repères revendicatifs La CGT propose Le droit à la santé tout au long de la vie. La santé est un droit fondamental qui doit être garanti à tous. La santé est un concept large,

Plus en détail

des professionnels de santé, des établissements, des entreprises et des services en santé. Liens hypertexte... 47

des professionnels de santé, des établissements, des entreprises et des services en santé. Liens hypertexte... 47 1. L organisation de la Sécurité Sociale... 4 2. Dépenses et financement... 9 3. La gestion du risque et son organisation... 10 4. Rôle et missions du Service médical... 12 1. Les prestations en nature

Plus en détail

Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20

Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Suède Merci de citer ce chapitre comme suit :

Plus en détail

Une politique familiale tournée vers la justice et le progrès

Une politique familiale tournée vers la justice et le progrès Fiche argumentaire 1 Une politique familiale tournée vers la justice et le progrès Depuis 2012, la politique familiale est, et demeure, une priorité Depuis 2012, la politique familiale est et demeure une

Plus en détail

CHAPITRE II : LE VIEILLISSEMENT NORMAL ; DONNEES

CHAPITRE II : LE VIEILLISSEMENT NORMAL ; DONNEES CHAPITRE II : LE VIEILLISSEMENT NORMAL ; DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES ET SOCIOLOGIQUES I- Vieillissement démographique A- La démographie en général : définition, indicateurs utilisés B- La population âgée

Plus en détail

N 3226 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE

N 3226 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE N 3226 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 18 novembre 2015. RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES

Plus en détail

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 D. Briaumont PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 Carine Burricand, Cédric Houdré, Eric Seguin, division Revenus et patrimoine

Plus en détail

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES DEMOGRAPHIE : 4365 habitants sur le territoire dont 2006 hommes et 2359 femmes. Par tranche d âge : Territoire 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans

Plus en détail

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES ENQUÊTE TYPOLOGIQUE 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des dossiers recevables recensés

Plus en détail

Croissance, emploi et protection sociale

Croissance, emploi et protection sociale Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Croissance, emploi et protection sociale Juillet 1998 Document de travail n 32 La problématique croissance, emploi et protection sociale

Plus en détail

BULLETIN. Officiel. Santé. Protection sociale Solidarités

BULLETIN. Officiel. Santé. Protection sociale Solidarités Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale Ministère des solidarités, de la santé et de la famille Ministère de la Parité et de l Égalité professionnelle ISSN en cours BULLETIN Officiel

Plus en détail

Groupe MGC, la santé pour tous

Groupe MGC, la santé pour tous Groupe MGC, la santé pour tous www.mutuellemgc.fr Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra concurrence, la nouvelle réglementation

Plus en détail

PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif)

PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif) PROJET DE LOI adopté le 8 septembre 2011 N 193 SÉNAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif) Le Sénat a adopté sans modification,

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2015 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2012 2013 Prévisions 2014 0,6 0,2-0,2-2,5-3,2-2,9-5,9-6,8-6

Plus en détail

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 statnews informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d'information est autorisée à condition d'en citer la source Les femmes dans la société

Plus en détail

Sécurité sociale Assurance maladie. Clés s et pistes

Sécurité sociale Assurance maladie. Clés s et pistes Sécurité sociale Assurance maladie Clés s et pistes L organisation du système français ais La couverture de base La Sécurité sociale Le régime assurance chômage La couverture complémentaire La Mutualité

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 727 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 7 septembre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative

Plus en détail

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Eléments de calendrier historique des droits familiaux et conjugaux. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 mars 2007 à 9 h 30 «Eléments de constat sur les droits conjugaux et familiaux en France et à l étranger, analyse juridique du principe d égalité

Plus en détail

STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE EN MATIÈRE DE TRAVAIL ET DE PROTECTION SOCIALE

STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE EN MATIÈRE DE TRAVAIL ET DE PROTECTION SOCIALE STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE EN MATIÈRE DE TRAVAIL ET DE PROTECTION SOCIALE 2012 2022 Résilience, équité et opportunités Nous vivons aujourd hui dans un monde fait de risques et d opportunités. Le risque

Plus en détail

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels Texte de la communication présentée par la secrétaire générale du SIDIIEF à l occasion de la VII e conférence des ONG et OSC, 24 juin 2010, Genève, Suisse Atelier Promotion et diffusion des droits économiques,

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE RESOLUTION N 3

NOTE TECHNIQUE RESOLUTION N 3 NOTE TECHNIQUE RESOLUTION N 3 Suite à l examen des amendements par les Conseils nationaux d octobre et de novembre, 8 sujets de débats ont été dégagés sur la résolution n 3 1 er débat (paragraphe 1.16)

Plus en détail

Michel Guénaire LA GRANDE FRANCE. Vers de nouveaux jours heureux LES 100 PROPOSITIONS POUR 10 PRIORITES

Michel Guénaire LA GRANDE FRANCE. Vers de nouveaux jours heureux LES 100 PROPOSITIONS POUR 10 PRIORITES 1. Michel Guénaire LA GRANDE FRANCE Vers de nouveaux jours heureux LES 100 PROPOSITIONS POUR 10 PRIORITES Les 100 propositions qui suivent sont classées en 10 priorités, mais forment un tout. Ainsi une

Plus en détail

L accueil de la petite enfance, clef de l égalité entre les femmes et les hommes

L accueil de la petite enfance, clef de l égalité entre les femmes et les hommes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE LIBERTÉ - EGALITÉ - FRATERNITÉ DELEGATION AUX DROITS DES FEMMES ET A L EGALITE DES CHANCES ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Paris, le 24 janvier 2013 L accueil de la petite enfance,

Plus en détail

021 Région Ile-de-France - Paris (France)

021 Région Ile-de-France - Paris (France) 021 Région Ile-de- - Paris () 9,8 millions d habitants selon Urban Agglomerations 2003 (ONU). 1. Echelons territoriaux, population et superficie Nom Population % pop. total Superficie Densité Paris (Ville

Plus en détail

Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3

Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3 Synthèse Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3 Copie notée : 16/20 Un dossier de surendettement est déposé en France

Plus en détail

Loi de Financement de la sécurité sociale pour 2014

Loi de Financement de la sécurité sociale pour 2014 Loi de Financement de la sécurité sociale pour 2014 Eléments de contexte : Compte tenu d une croissance du PIB de 0,9% et de la masse salariale privée de 2,2% attendues en 2014, le déficit de la sécurité

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public Dossier de Presse Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public HCCI 20 Fevrier 2007 1. Une approche : valoriser les ressources humaines locales 2. Une conviction : l accès à des soins

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168 PARIS, le 22/07/2002 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168 OBJET : Application de l'accord du 21 juin 1999 conclu entre l'union européenne et

Plus en détail

SANTÉ ET PRÉVOYANCE ENTREPRISE

SANTÉ ET PRÉVOYANCE ENTREPRISE ANI RESPONSABLE SANTÉ ET PRÉVOYANCE ENTREPRISE Avez-vous pensé à... vous mettre en conformité avec vos obligations envers vos salariés? optimiser vos avantages fiscaux et sociaux? renforcer l attractivité

Plus en détail

L évaluation des politiques et des actions en santé publique

L évaluation des politiques et des actions en santé publique L évaluation des politiques et des actions en santé publique IFSI - Sciences humaines sociales et droit UE 1.2.S3 Santé publique et économie de la santé Dr Nicolas Cocagne et Dr Christophe Segouin Service

Plus en détail

Edition 2016. le Guide. La couverture sociale et les droits médicaux. Les aides au logement et les solutions d hébergement Si vous êtes mineure

Edition 2016. le Guide. La couverture sociale et les droits médicaux. Les aides au logement et les solutions d hébergement Si vous êtes mineure Edition 2016 JE SUIS ENCEINTE le Guide La couverture sociale et les droits médicaux Les démarches essentielles Les aides financières et matérielles Si vous êtes victime de violences Les aides au logement

Plus en détail

La branche Famille de la Sécurité sociale

La branche Famille de la Sécurité sociale La branche Famille de la Sécurité sociale 2 3 Créée en 1945, la branche Famille est l une des quatre composantes du régime général de la Sécurité sociale, avec la Maladie, la Vieillesse et le Recouvrement.

Plus en détail

LE DÉMANTÈLEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE QUI S EN VIENT... ÉTAPE N 1 : DÉMONTRER QUE LE DÉFICIT EST INGÉRABLE ET QUE LE SYSTÈME EST TROP GÉNÉREUX.

LE DÉMANTÈLEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE QUI S EN VIENT... ÉTAPE N 1 : DÉMONTRER QUE LE DÉFICIT EST INGÉRABLE ET QUE LE SYSTÈME EST TROP GÉNÉREUX. 29 DECEMBRE 2010 - TRACT N 24 SUD PROTECTION SOCIALE LE DÉMANTÈLEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE QUI S EN VIENT... ÉTAPE N 1 : DÉMONTRER QUE LE DÉFICIT EST INGÉRABLE ET QUE LE SYSTÈME EST TROP GÉNÉREUX. Denis

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 19/06/2015 11:39 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence STS Mention Sciences Sanitaires et Sociales AUTORITÉ

Plus en détail

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001

DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 DIECCTE Réunion Novembre 2015 - N 001 Etudes Publication de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de L activité des services à la personne 10 millions

Plus en détail

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer M e r c r e d i 2 1 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Le Conseil général de la Loire s associe à la Journée mondiale de la maladie d Alzheimer par Claude BOURDELLE, vice-président du conseil

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE DE COÛTS EN ÉTABLISSEMENTS D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES - DONNÉES 2012-2 avril 2014 Communiqué de presse : Une enquête pour mieux cerner le coût d une

Plus en détail

Thème I : Ménages et consommation. Chapitre I : Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs?

Thème I : Ménages et consommation. Chapitre I : Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs? Thème I : Ménages et consommation Introduction au thème : «L obésité : la maladie des pauvres?» Extrait de Complément d enquête 17/04/2010. http://www.dailymotion.com/video/xczkkp_obesite-la-maladie-des-pauvres_news#.uo12g-rdpmk

Plus en détail

complément familial ; allocation d adoption ; allocation de présence parentale.

complément familial ; allocation d adoption ; allocation de présence parentale. - 2 - complément familial ; allocation d adoption ; allocation de présence parentale. C'est également au chiffre de 341,87 qu'il convient de se reporter à compter du 1er janvier 2002 dans tous les cas

Plus en détail

Résolution protection sociale Adoptée par le 4 ième congrès fédéral SUD Protection Sociale 23 et 24 mai 2012

Résolution protection sociale Adoptée par le 4 ième congrès fédéral SUD Protection Sociale 23 et 24 mai 2012 Résolution protection sociale Adoptée par le 4 ième congrès fédéral SUD Protection Sociale 23 et 24 mai 2012 De par son champ de syndicalisation, notre fédération est au cœur de la Protection sociale.

Plus en détail

Quelle santé publique, quelle formation pour les professionnels?

Quelle santé publique, quelle formation pour les professionnels? Quelle santé publique, quelle formation pour les professionnels? construire une approche partagée du secteur médico-social (métiers et formations) en Auvergne, du diagnostic à la définition d axes structurants,

Plus en détail

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE Modèles et Orientations? Mireille Saint Etienne Valenciennes novembre 2014 Genèse Emergence de la clinique USA/Canada 1943 : Francis REITER, lance l idée aux

Plus en détail

Précarité des Maghrébins vieillissant dans les foyers Sonacotra

Précarité des Maghrébins vieillissant dans les foyers Sonacotra Le sociographe, 9, 2002 / 13 Simone Ridez, Alain Colvez, François Favier Précarité des Maghrébins vieillissant dans les foyers Sonacotra En 1998, La Sonacotra, confrontée au vieillissement de la population

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2016 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2013 2014 Prévisions 2015 0,7 0,6-0,6-3,2-2,7-1,6-4,6-6

Plus en détail

Nom (marital) : (Nom de jeune fille) :.. Prénoms :. Né(e) le :./. /.. à :. Nationalité : Adresse : rue. Code postal : Ville :.

Nom (marital) : (Nom de jeune fille) :.. Prénoms :. Né(e) le :./. /.. à :. Nationalité : Adresse : rue. Code postal : Ville :. photo C O N T R A T D I N S C R I P T I O N Nom (marital) : (Nom de jeune fille) :.. Prénoms :. Né(e) le :./. /.. à :. Nationalité : Adresse : rue. Code postal : Ville :. Téléphone : Fixe : 0262 Portable

Plus en détail

Le droit social est un terme qui regroupe l'ensemble des règles applicables en matière de droit du travail et de droit de la Sécurité sociale.

Le droit social est un terme qui regroupe l'ensemble des règles applicables en matière de droit du travail et de droit de la Sécurité sociale. Les sources du droit social FICHE 1 1 LES CARACTÈRES DU DROIT SOCIAL Le droit social est un terme qui regroupe l'ensemble des règles applicables en matière de droit du travail et de droit de la Sécurité

Plus en détail

Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil sur le postulat 2083.10 Eric Collomb/Eric Menoud

Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil sur le postulat 2083.10 Eric Collomb/Eric Menoud Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil sur le postulat 2083.10 Eric Collomb/Eric Menoud Résultat de l'évaluation Outil mis à disposition par l'unité de développement durable du Département des infrastructures

Plus en détail

LES PETITS-DÉJEUNERS PRESSE DE L ORS PACA

LES PETITS-DÉJEUNERS PRESSE DE L ORS PACA LES PETITS-DÉJEUNERS PRESSE DE L ORS PACA Semaine européenne de prévention du cancer du col de l utérus Le lundi 24 janvier 2011 à 9h30 à l Observatoire régional de la santé Provence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la santé et des sports

Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la santé et des sports Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l autonomie des personnes âgées et de personnes handicapées Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la

Plus en détail