Mustapha Mezzine. Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mustapha Mezzine. Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur"

Transcription

1 Mustapha Mezzine Comment supprimer les virus de notre bio-ordinateur 2

2 2

3 Avant-propos L une des métaphores les plus utilisées pour expliquer le fonctionnement du cerveau est de la comparer à un ordinateur. Vue, ce cher bio-ordinateur que nous possédons et qui nous gère en permanence, je trouve que, c est à notre devoir de le protéger des virus psychologiques pour lui permettre de fonctionner correctement. Donc, il est préférable d investir un peu de notre temps pour savoir ce qui se passe dans notre tète, avant que notre chaine de croyances se complique de plus en plus. Le but premier de ce livre est d inviter mes lecteurs à faire attention du danger que représentent les deux grandes maladies mentales causées par des virus psychiques, de notre ordinateur biologique (notre cerveau), à savoir : Le manque de confiance en soi Le manque d espoir 2 3

4 Le premier chapitre consiste à donner quelques perceptions sur la croyance, la confiance en soi et l espoir. Le deuxième chapitre traite la croyance en général, et surtout les croyances limitatives (les virus psychiques) Le troisième chapitre consiste à étudier le manque de confiance en soi. Le quatrième chapitre est consacré à l étude du manque d espoir, c est-à-dire le désespoir qui méne au suicide. Cet ouvrage offre des informations essentielles et accessibles, il vous explique ce qui est un manque, de «confiance et d espoir» et décrit les techniques, d identification de ce manque et les remèdes pour déraciner ces dangers. Ce livre vous donnera surement envie de savoir plus, sur les deux maladies mentales graves mentionnées en haut pour les supprimer une fois pour toute. 42

5 Introduction Vue ma formation à base scientifique, ayant des connaissances dans le domaine mathématique, une métaphore a attiré mon attention : On sait très bien que dans le monde mathématique, tout nombre réel négatif, multiplié par (-1) devient un nombre réel positif, ou l inverse, tout nombre réel positif multiplié par (-1) devient un nombre réel négatif et comme l ensemble (R) des nombres réels est composé de deux sous ensembles (R-)des nombres réels négatifs et l ensemble (R+ )des nombres réels positifs. Le nombre (-1) est un réel très puissant dans cette oppération de multiplication, il est capable de transférer n importe quel élément de l ensemble des réels positifs(r+) vers l ensemble des réels négatifs (R-). Ex : 5 est un réel positif si on le multiplie par (-1) il devient (-5) : 5x (-1)=

6 Même en physique le (-1) inverse le sens des forces et peut faire fausser tout le système et inverser tous les résultats. Le (-1) a une grande capacité de transformer les réels en changeant leur signe du positif en négatif. Le «ne» de la négation dans le langage a aussi une grande capacité de transformer le sens des expressions du positif vers le négatif, surtout les expressions qui expriment des «croyances limitatives» que, je peux les considérer comme des virus psychiques pour notre bio-ordinateur (le cerveau). Ex : «je ne peux pas faire ce travail», si on supprime le «ne, pas» de la négation, l expression devient «je peux faire ce travail», elle est devenue plus positive, plus puissante, capable de donner l énergie à l individu. Il y a une très grande différence entre «je peux» et «je ne peux pas» Deux expressions opposées génèrent deux forces opposées qui peuvent changer la vie d un individu. «Je ne peux pas» veut dire : la passivité, la non action, pas de progrès, pas d avancement, pas de changement, pas d évolution, pas d innovation!!! Une vie stérile. Un être vivant, mais comme un mort, la vie et la mort se combinent et se logent tous les deux dans un même corps (une imagination folle). 62

7 L expression «je peux» qui est transformée à l opposé de la précédente, veut dire : progression, changement, amélioration, transformation, innovation, création.. vie meilleure. Toute croyance limitative a un impact destructeur sur le potentiel humain, comme un virus qui perturbe le potentiel d un ordinateur. Les croyances limitatives forment une chaine avec laquelle l individu est accablé, le travail sur les croyances limitatives pour la libération de l individu est une prévention contre un monstre, un serpent du désèrt spirituel, que j appelle le «désespoir», son poison favorise le «suicide», la fin d une vie d une personne. Le Dr Richard Bandler fondateur de la PNL a considéré le cerveau humain comme un ordinateur biologique, (c est une métaphore), il a dit que le cerveau est son joué préféré, puisqu il avait une grande maîtrise de le piloter. On sait que chaque ordinateur connecté à l internet est exposé aux virus. Notre ordinateur biologique «le cerveau» est connecté en permanence avec le milieu extérieur (l environnement) par notre système sensoriel est exposé à des croyances limitatives qu on peut les considérer comme des virus, car, elles perturbent notre comportement, notre état interne, nos 2 7

8 émotions, notre façon de penser et d agir, notre système fonctionnel en général. Donc, nous devons installer des antivirus dans notre ordinateur biologique (le cerveau), notre antivirus le plus puissant est «la conscience» qui peut corriger, orienter, ou supprimer ces croyances limitatives. Mais c est très difficile de supprimer un programme virus «une croyance limitative» installé dans notre cerveau depuis l enfance. Mais avec la magie du (-1) ou la négation qui nous permet d inverser le sens de la croyance limitative, on peut obtenir des résultats efficaces dans un temps mini, en supprimant toujours le «ne» de la négation devant n importe quelle croyance limitative. «Je ne peux pas» devient «je peux» en supprimant le «ne». C est un outil magique qui nous permet de transformer notre vie vers le meilleur. 82

9 Chapitre I Perceptions générales Une perception sur la croyance La croyance que rien ne change provient, soit d une mauvaise vue, soit d une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat. (F. NIETZSCHE) La croyance est le fait de croire une chose vraie. Elle représente notre conviction, notre certitude, notre opinion. Elle se construit au fil du temps, elle est le fruit de nos apprentissages. Elle peut facilement être un frein à notre épanouissement personnel et à notre quête de performance. Elle est souvent une source de conflit si l on ne s efforce pas à la mettre en cause, une croyance est souvent une affirmation considérée comme vraie par celui qui possède cette croyance, or 2 9

10 nous confondons souvent notre croyance avec la vérité, alors qu il ne s agit que de notre vérité. «La seule vérité que nous puissions affirmer avec certitude, est que notre pensée n est qu une des façons de penser possibles parmi beaucoup d autres». Si on ne fait pas attention à ce qu on croit, on se trouve face à un grand problème créé par notre perception. Le problème n est pas le réel, mais notre représentation du réel, notre réalité correspondant à ce que nous avons fabriqué grâce à nos perceptions, donc à notre subjectivité. Nos croyances sont la source de nos émotions, et nos émotions influencent notre comportement. Nos croyances déterminent notre façon d être face aux événements de la vie. Nous devons chercher sans relâche nos croyances limitatives quand quelque chose ne marche pas dans notre vie. Toutes les croyances qui se forment dans l enfance sont beaucoup plu fortes à cause de notre discernement du à notre jeune âge, et seront par la suite, les croyances les plus difficiles à démasquer et à déraciner. Un exemple réel Mon fils m a raconté un jour cette histoire : «Quand j étais petit j avais déduit du comportement de mes parents qu ils préféraient ma sœur. Le moindre mot gentil, la moindre marque 10 2

LES CROYANCES LIMITANTES

LES CROYANCES LIMITANTES 1998 Séminaire de Robert DILTS LES CROYANCES LIMITANTES Les 3 domaines les plus courants de croyances limitantes sont ceux qui concernent le manque d espoir (ce n est pas possible), le manque de confiance

Plus en détail

Communiquer avec efficacité

Communiquer avec efficacité Communiquer avec efficacité Intégrer les processus d influence Les réactions de chacun, la capacité à intégrer, à analyser une situation, sont directement déterminées par le mode de raisonnement appris.

Plus en détail

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Virginie Nicaise Maître de Conférences Université de Lyon Préparatrice Physique

Plus en détail

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS sommaire 1. Avoir confiance pour mieux réussir 2 2. Changement : le plus difficile des challenges à gérer! 2 3. La créativité au

Plus en détail

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires Comment favoriser la qualité de vie des professionnel-le-s dans les établissements scolaires? Marc Thiébaud Jürg Bichsel But de la présentation Présenter les pratiques développées en Suisse romande pour

Plus en détail

Le comportement humain

Le comportement humain Le comportement humain " Qu'est-ce que le comportement? C'est une action visible ou invisible et qui se passe à un moment donné. Le comportement est la résultante de 3 éléments : - les besoins, - les caractéristiques

Plus en détail

Liste des conférences offertes par le Centre de Santé Mentale l ArrimAge

Liste des conférences offertes par le Centre de Santé Mentale l ArrimAge Liste des conférences offertes par le Centre de Santé Mentale l ArrimAge 1. Agissons sur le monde des émotions! À quoi servent nos émotions? Puiser dans la sagesse émotive L escalier de la négation des

Plus en détail

STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable)

STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable) STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable) B) COMMENT MIEUX FAIRE FACE AU STRESS? Institut Prévenir Guérir 1 1) OBJECTIF : MIEUX FAIRE FACE AU STRESS La finalité d une bonne «gestion» du stress -

Plus en détail

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl)

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Introduction Plan Introduction Définition de la PNL Que veut dire la programmation neuro

Plus en détail

FORMATIONS CON.FO.RE SAMUEL DURAND

FORMATIONS CON.FO.RE SAMUEL DURAND 53 FORMATIONS CON.FO.RE SAMUEL DURAND Depuis 2004 Confore accompagne les entreprises à l aide d actions de Conseil et de Formations visant à développer les compétences, accroître le savoir-faire et poursuivre

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

réussite importante. Nous aussi. Votre est lecroyons

réussite importante. Nous aussi. Votre est lecroyons Votre réussite est importante. Nous lecroyons aussi. Plus de 40 ans d expérience acquise en grandes et petites entreprises, en terme de pratiques professionnelles éprouvées, de créativité et de passion

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit

Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit Moments propices à l'apprentissage: «Feedback» qui guérit Manon Fabi, inf. M.Sc. Coach professionnelle certifiée PNL Présentation Un peu de définition Objectifs Réalité quotidienne Stratégie d intervention

Plus en détail

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet.

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet. Pourquoi un stage sur la relation à l argent? Nous sommes confrontés à l argent au quotidien et tellement peu de personnes se posent la question de son rapport l argent. Nous utilisons donc cette porte

Plus en détail

LES ATELIERS DU PARLER VRAI

LES ATELIERS DU PARLER VRAI LES ATELIERS DU PARLER VRAI COMMUNICATION POUR ADULTES PROGRAMME SAISON 2012/2013 JEAN LUC COHEN 3 2 s é a n c e s d e 2 h e u r e s 1 9 s é q u e n c e s 5 m o d u l e s 1 b i l a n d e s a c q u i s

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 9. Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D UN INDIVIDU ... ... 1)... 2)... 3)... 4)...

Nom :... Date :... ENVOI N 9. Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D UN INDIVIDU ... ... 1)... 2)... 3)... 4)... Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 (Tél et Fax) Nom :... Date :... ENVOI N 9 1. Synthèse

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC

IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC Mme ZERTAL CHERIFA Mme DJENNA. D Mr KAABOUCHE. A Bureau d Accueil, Orientation et Activités Socio-thérapeutiques Unité d Aide Psychologique CHU BENBADIS DE CONSTANTINE I)

Plus en détail

A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU CHALLENGE?

A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU CHALLENGE? A LA RECHERCHE D'UN NOUVEAU CHALLENGE? Prêt pour le changement? Afin de pouvoir vous concentrer sur votre évolution professionnelle je vous accompagne de façon structurée dans l orientation la plus profitable

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation

Table des matières. Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation Table des matières Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation IX XI XII PREMIÈRE PARTIE ZOOTHÉRAPIE, MÉDIATION PAR L ANIMAL : AFFAIRE DE PROFESSIONNELS

Plus en détail

PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER

PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER 1 QUEL MANAGER JE SUIS? 2 La connaissance de soi et des autres Déterminer et comprendre quel est l impact de sa communication personnelle Prendre conscience de ses

Plus en détail

L évaluation du personnel

L évaluation du personnel Convention sectorielle 2005-2006 Pacte pour une fonction publique locale et provinciale solide et solidaire Formation du personnel des pouvoirs locaux et provinciaux L évaluation du personnel Ann LENAERTS

Plus en détail

Diagnostic éducatif. DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011. A. Communier et D. Couralet

Diagnostic éducatif. DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011. A. Communier et D. Couralet Diagnostic éducatif DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 10 décembre 2011 A. Communier et D. Couralet Objectifs de la matinée Définir le diagnostic éducatif Analyser le déroulement

Plus en détail

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale?

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale? Santé mentale Termes clés Maladie mentale : affection médicale qui perturbe les pensées d une personne, ses sensations, son humeur, sa capacité à établir des relations avec les autres et sa vie quotidienne.

Plus en détail

Pr Antoine Guedeney & Dr Ludivine Dubois Module Psychologie P1 2008 Propriété de la Faculté de Médecine Paris 7 Denis Diderot

Pr Antoine Guedeney & Dr Ludivine Dubois Module Psychologie P1 2008 Propriété de la Faculté de Médecine Paris 7 Denis Diderot Le développement psychologique I: de 0 à3 ans Pr Antoine Guedeney & Dr Ludivine Dubois Module Psychologie P1 2008 Propriété de la Faculté de Médecine Paris 7 Denis Diderot Plan 1. Les définitions et les

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

Institut Jean-Pierre Lallemand

Institut Jean-Pierre Lallemand Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (2 e partie) (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2011-2012 Cours de

Plus en détail

PHILOCOURS.COM. Autrui. Sujets les plus fréquents. http://www.philocours.com/bac/sujet/ficheautrui.html

PHILOCOURS.COM. Autrui. Sujets les plus fréquents. http://www.philocours.com/bac/sujet/ficheautrui.html Page 1 sur 5 PHILOCOURS.COM Accueil Cours Corriges Methode Dossiers Liens Aide Perso Fiches Bac Newsletter Contact Programmes Accueil > Les Fiches du Bac > Autrui page 1 2 3 4 Autrui page créée le 01/01/2003

Plus en détail

EXPOSE : La Communication Interpersonnelle

EXPOSE : La Communication Interpersonnelle EXPOSE : La Communication Interpersonnelle Introduction : Tout activité humaine est communication, elle est partout, elle est inévitable. Elle a lieu avec des individus, des groupes, des objets ; à l occasion

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

ORGANISME DE FORMATION EN COMPETENCES RELATIONNELLES. Réunion - Alliance

ORGANISME DE FORMATION EN COMPETENCES RELATIONNELLES. Réunion - Alliance ORGANISME DE FORMATION EN COMPETENCES RELATIONNELLES Réunion - Alliance Sommaire Présentation de la Société Réunion Alliance P 3. Quelle formation choisir? P 4. Quel outil et quelle mise en pratique? P

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE Claire-Françoise Durand INTRODUCTION C est pour moi un grand plaisir et un grand honneur d ouvrir

Plus en détail

SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE. Loïc RABAULT

SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE. Loïc RABAULT SOPHROLOGIE & PENSEE AGILE Loïc RABAULT ZenConseil 2003 2011 Du management de la qualité au management du bien-être ZenConseil 2003 2011 Du management de la qualité au management du bien-être Etre Humain

Plus en détail

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT Les limites du maintien à domicile M me Corine Ammar Scemama, médecin psychiatre. M lle Faustine Viailly, psychologue spécialisée en gérontologie. M Benoît Michel, étudiant en psychologie. Le maintien

Plus en détail

Dispositif d accompagnement vers l insertion professionnelle des personnels en contrat aidé

Dispositif d accompagnement vers l insertion professionnelle des personnels en contrat aidé Dispositif d accompagnement vers l insertion professionnelle des personnels en contrat aidé Modules de 2014-2015 GRETA Midi-Pyrénées Le réseau Formation Continue de l Education Nationale SOMMAIRE DES MODULES

Plus en détail

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2

Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Formation «Développer l Art du Langage et la Créativité» niveau 2 Programme Praticien en Hypnose Ericksonienne Cette formation très spécialisée sur l Art du langage et la créativité comporte deux niveaux.

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire 1. Tableau récapitulatif... 2 2. Enoncé et consigne données aux... 3 3. Objectifs et analyse a priori... 3 4. Scénario

Plus en détail

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL Ouverts d esprit Ouverts d esprit Nous portons un regard critique sur

Plus en détail

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités Le numérique, permet de mettre en phase l École avec un monde en perpétuel mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre

Plus en détail

Visualisation en coaching» Diagnosticienne organisationnelle, formatrice et coach:

Visualisation en coaching» Diagnosticienne organisationnelle, formatrice et coach: «L art de la Visualisation en coaching» Diagnosticienne organisationnelle, formatrice et coach:, L.L.M., M.B.A., Adm. A., C.S.O., PMP (418) 580-3453 tous droits réservés Objectif général * Connaître les

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale L organisation d un événement est une formidable occasion de sortir de son train-train quotidien, que ce soit à la maison ou au travail. Il va falloir faire preuve de créativité,

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

Équipes LILaC & ADRIA. Représentation des connaissances et formalisation du raisonnement

Équipes LILaC & ADRIA. Représentation des connaissances et formalisation du raisonnement IRIT Thèmes 3 & 4 Thèmes 4 Équipes LILaC & ADRIA Équipe LILaC Modélisation d agents cognitifs Informatique Intelligence Artificielle Représentation des connaissances et formalisation du raisonnement Logique

Plus en détail

LE COURAGE MANAGÉRIAL

LE COURAGE MANAGÉRIAL LE COURAGE MANAGÉRIAL Raymond Boisvert Coach professionnel et conseiller stratégique IGF du 4 juin 2014 fieri Coaching conseil stratégique NAISSONS-NOUS Courageux OU peureux? Ou Courageux ET peureux? fieri

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE:

LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: LES TECHNIQUES DE PREPARATION MENTALE: I) LES TECHNIQUES DE RELAXATION: le training autogène de Schultz et la relaxation progressive de Jacobson. Toutes les deux s appuient sur la régulation tonique musculaire

Plus en détail

EMPREINTE FORMATIONS

EMPREINTE FORMATIONS EMPREINTE FORMATIONS Formation de Conseillers en Relation d Aide Empreinte Formations est une association protestante qui met au service des personnes et des associations son expérience dans le domaine

Plus en détail

L action, 3. Philosophie des SCHS séance 7

L action, 3. Philosophie des SCHS séance 7 L action, 3 Philosophie des SCHS séance 7 M. Cozic 3. le causalisme et ses difficultés analyse causaliste de l action intentionnelle un événement E est une action s il existe une description de E sous

Plus en détail

Comprendre, favoriser et communiquer le changement

Comprendre, favoriser et communiquer le changement Comprendre, favoriser et communiquer le changement www.oserchanger.com/colloque Marc Vachon, psychologue 1 Objectifs de la rencontre Comprendre les facteurs humains en jeu dans le changement. Apprendre

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Il existe plus d une centaine de définitions du mot «émotion». En fait, le seul point sur lequel tout le monde s accorde, c est que le concept est difficile à définir. Une première difficulté

Plus en détail

Annie JOLY AVOCAT Honoraire Formatrice N 82730114873

Annie JOLY AVOCAT Honoraire Formatrice N 82730114873 1/FORMATION GESTION DU STRESS PROPOSITION DE 2 FORMATIONS POUR LES AVOCATS de RHONE ALPES «Gestion du Stress» et «Mieux communiquer» Selon l' American Institute of Stress, ce problème est à l'origine de

Plus en détail

BILAN FIN DE SAISON 2014-2015

BILAN FIN DE SAISON 2014-2015 Ski club Saint Jean d Aulps BILAN FIN DE SAISON 2014-2015 BONNEPART Jérémy Catégorie Benjamins : Effectifs : Le groupe des benjamins est constitué de 11 jeunes de 12 et 13 ans. Il y en a trois de 2001

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

La jeune fille s intéresse aussi à la photo et elle a tenté d apprendre la guitare, sans toutefois persévérer dans ces deux disciplines.

La jeune fille s intéresse aussi à la photo et elle a tenté d apprendre la guitare, sans toutefois persévérer dans ces deux disciplines. DEPARTAMENTUL DE COMUNICARE ŞI LIMBI STRĂINE Proba 2 : Limba franceză 22. 07. 2008 I. Lisez attentivement le texte suivant! Dans la vie il faut que je me défoule, que je bouge, que je m intéresse à plein

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONFERENCE

COMPTE RENDU DE CONFERENCE COMPTE RENDU DE CONFERENCE Maîtrise des effectifs et développement des clubs. Quels enjeux et stratégies motivationnelles? Présentation de Julie Doron et du cadre de son intervention. Elle a la volonté

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION FORMATION EN MANAGEMENT DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS MANAGÉRIALES STRUCTURE DE LA FORMATION Programme de formation : 7 jours Siège social : 3B, Rue Taylor, CS 20004 75481 PARIS Cedex

Plus en détail

Explication de texte.

Explication de texte. Charlène Lozano TS1 «La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Juin 2009 Les échos de la Prépa Editorial : Avril, pour les ECT2, le temps des concours est venu Les échos de la prépa vous relatent leurs dernières impressions et les angoisses au moment de quitter l

Plus en détail

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles UE.4 S6 Initiation à la démarche de recherche 6. Évaluation Le moment viendra où le jury mettra fin à l entretien. L épreuve étant terminée, acceptez cette limite même s il ne vous semble pas avoir fait

Plus en détail

FORMATIONS. Management PRÉSENTATION MANAGEMENT/SÉMINAIRES

FORMATIONS. Management PRÉSENTATION MANAGEMENT/SÉMINAIRES centre spécialisé dans la formation interactive en management FORMATIONS Management PRÉSENTATION Grâce à une parfaite connaissance du monde de l entreprise et des outils de développement personnel, L Espace

Plus en détail

Dire oui au don d organes, c est donner l accord. Le don d organes, c est l autre façon de donner la vie.

Dire oui au don d organes, c est donner l accord. Le don d organes, c est l autre façon de donner la vie. Le don d organes, c est l autre façon de donner la vie. Dire oui au don d organes, c est donner l accord de son vivant, à un éventuel prélèvement après son décès. Ce livret est destiné à fournir les informations

Plus en détail

Enquête menée par le Cnesco Redoublement : qu en pensent les collégiens et les lycéens?

Enquête menée par le Cnesco Redoublement : qu en pensent les collégiens et les lycéens? 26 janvier 2015 Enquête menée par le Cnesco Redoublement : qu en pensent les collégiens et les lycéens? La parole des élèves est peu analysée dans la recherche. C'est pourquoi le Cnesco a décidé de mener

Plus en détail

Qualité des relations et coresponsabilité,

Qualité des relations et coresponsabilité, Qualité des relations et coresponsabilité Info-lien. L actualité de la qualité des relations dans l entreprise. Juillet 2013. Jean-Claude MONTBLANC Avec Eva-Marie ENGZELL Qualité des relations et coresponsabilité,

Plus en détail

Créer une Culture d Équipe

Créer une Culture d Équipe Expert Insights Créer une Culture d Équipe Creating a Team-Building Culture. Copyright 2010 by Profiles International. Tous droits réservés. Ce rapport ne peut être reproduit ou distribué, en totalité

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

Développer vos talents de négociateur dans le cadre de négociation avec des grands comptes.

Développer vos talents de négociateur dans le cadre de négociation avec des grands comptes. Développer vos talents de négociateur dans le cadre de négociation avec des grands comptes. Module 1 : Mieux communiquer - 2 jours Module 2 : Renforcez vos qualités de négociateur - 3 jours Négocier, est-ce

Plus en détail

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga Conférence de Swami Sai Shivananda Colloque FFY 2013 De L ingénieur au maître spirituel Comme vous le savez je suis docteur

Plus en détail

Coaching, les risques de dérive : emprise et dépendance

Coaching, les risques de dérive : emprise et dépendance FORMATION DES CTS Jeudi 04 Décembre 2008 LUTTE CONTRE LES MALTRAITANCES DANS LE SPORT Coaching, les risques de dérive : emprise et dépendance Marion L ARBALESTRIER Maltraitance, une définition La maltraitance

Plus en détail

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE Synthèse des principaux résultats Conseil Régional du Centre Septembre 2003 BVA OPINION 191 avenue du Général

Plus en détail

Prise de position de l UNES contre le numerus clausus (NC)

Prise de position de l UNES contre le numerus clausus (NC) Prise de position de l UNES contre le numerus clausus (NC) Adopté par le comite de l UNES du 6 juin 2001 Ce document expose la prise de position de l Union Nationale des EtudiantEs Suisses (UNES) sur la

Plus en détail

LE LANGAGE DE L INCONSCIENT AVEC LES OUTILS DE LA PNL

LE LANGAGE DE L INCONSCIENT AVEC LES OUTILS DE LA PNL LE LANGAGE DE L INCONSCIENT AVEC LES OUTILS DE LA PNL PLAN 1. Définitions Coaching Développement personnel PNL 2. Mes premiers pas dans la Positivité 3. Le Cerveau Conscient VS le Cerveau Inconscient 4.

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche PS Profils COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche PS Profils COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES APERÇU La compétence

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Au lycée et à l université, (re)trouvez le goût de travailler avec plaisir et efficacité Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-212-55702-2

Plus en détail

Utilisation de la baguette en tant que telle :

Utilisation de la baguette en tant que telle : Utilisation de la baguette en tant que telle : Comme nous l avons vu précédemment, la baguette servira de témoin, dans le cas où elle sera réglée sur le chiffre concernant l objet de la recherche. Elle

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

Sommaire des Pages explicatives de sos.confiance Pascale MORAND Relaxologue 21 rue de la République 25000 Besançon

Sommaire des Pages explicatives de sos.confiance Pascale MORAND Relaxologue 21 rue de la République 25000 Besançon Sommaire des Pages explicatives de sos.confiance Pascale MORAND Relaxologue 21 rue de la République 25000 Besançon Sommaire des Pages A gauche : Onglet "liens utiles">> Bienvenue. Progresser ensemble autrement!

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 Tous droits réservés. Ce document a été conçu par la société ZEPRESENTERS et est couvert par le droit d auteur. Toute copie même partielle sera sanctionnée en application

Plus en détail

Evaluation multidimensionnelle. Dominique Somme

Evaluation multidimensionnelle. Dominique Somme Evaluation multidimensionnelle Dominique Somme Evaluation définition 1 L évaluation est une procédure complexe qui comporte une phase d observation et d analyse, une opération mentale de jugement, et enfin

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS!

Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS! Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS! Le temps relatif Ma personnalité Mes compétences Mes valeurs Mes enjeux pro et perso Ma résistance au stress Ma capacité à négocier

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Totems (5ème HarmoS) :

Totems (5ème HarmoS) : Totems (5ème HarmoS) : Une activité mathématique pour apprendre à développer des stratégies de recherche Lucie Passaplan Etudiante à l Université de Genève Introduction La résolution de problèmes au sens

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

7 L ENTREPRISE NUMERIQUE. Prologue

7 L ENTREPRISE NUMERIQUE. Prologue 7 L ENTREPRISE NUMERIQUE Prologue Le CIGREF est un réseau de grandes entreprises qui fête en 2010 son quarantième anniversaire. La genèse de sa création démarre en 1967, lorsque Emile Roche, alors Président

Plus en détail

Comment je m'y prends pour trouver les meilleurs fonds du marché?

Comment je m'y prends pour trouver les meilleurs fonds du marché? Comment je m'y prends pour trouver les meilleurs fonds du marché? Ce qui a comme conséquence de développer des portefeuilles performants, stables et sécuritaires. D'entrée de jeu je dois vous dire que

Plus en détail

1) Qu est ce que le réalisme? Qu est ce que l idéalisme?

1) Qu est ce que le réalisme? Qu est ce que l idéalisme? Dix questions clé pour la gouvernance des fondations Une fondation dispose de deux atouts précieux parce qu ils sont rares : l indépendance et la capacité à agir dans la durée. La gouvernance d une fondation

Plus en détail

Carl Rogers et la Relation d Aide 1

Carl Rogers et la Relation d Aide 1 Carl Rogers et la Relation d Aide 1 Il ne paraît guère possible quand il est fait référence à la «juste distance» de ne pas évoquer la «relation d aide», cadre dans lequel cette question s est posée et

Plus en détail

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 PREAMBULE Le projet associatif constitue avec les statuts, les fondements de toute association. Il est l expression collective des personnes qui décident

Plus en détail

LA NÉGOCIATION EFFICACE

LA NÉGOCIATION EFFICACE LA NÉGOCIATION EFFICACE Une voie gagnante Par Me Céline Vallières,, médiatrice CENTRE DE FORMATION EN GESTION 1001, rue Sherbrooke Est, bureau 510, Montréal, Qc,, H2L 1L3 - Tél. : (514) 526-2833 2833 1995,

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Paulo R. Nationalités : Italienne et Brésilienne Université actuelle

Plus en détail

Migration vers le cloud : Feuille de route. PARTIE TRANSVERSALE : Clés pour une communication affirmative

Migration vers le cloud : Feuille de route. PARTIE TRANSVERSALE : Clés pour une communication affirmative Migration vers le cloud : Feuille de route PARTIE TRANSVERSALE : Clés pour une communication affirmative PRÉSENTATION DE LA PARTIE TRANSVERSALE 1. Qu'est-ce que la communication affirmative? 2. Accepter

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail