II. Abréviations Ing = Ingénieurs industriels Ir = Ingénieurs civils et Bio-ingénieurs Ir Civil = Ingénieurs civils Bio Ir = Bio-ingénieurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "II. Abréviations Ing = Ingénieurs industriels Ir = Ingénieurs civils et Bio-ingénieurs Ir Civil = Ingénieurs civils Bio Ir = Bio-ingénieurs"

Transcription

1 Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs. Edition I. Introduction Cette enquête vise tous les ingénieurs civils, bio-ingénieurs et ingénieurs industriels, employés dans le secteur public ou privé, exerçant principalement leur fonction en Belgique et diplômés entre 1967 et II. Abréviations Ing = Ingénieurs industriels Ir = Ingénieurs civils et Bio-ingénieurs Ir Civil = Ingénieurs civils Bio Ir = Bio-ingénieurs III. Méthodologie Type de diplôme / Genre Féminin Masculin TOTAL Bio-ingénieurs Ingénieurs civils Ingénieurs industriels TOTAL Nombre de répondants par type de diplôme et par genre 1

2 Distribution des répondants par année de promotion Distribution des répondants par année de promotion pour les Ing 2

3 Distribution des répondants par année de promotion pour les Ir Année Genre Homme Femme Homme Femme Homme Femme Homme Femme Pourcentage de 85% 15% 84% 16% 91% 9% 88% 12% Répondants Comparatif de la répartition des répondants en fonction du genre Type de diplôme / Genre Féminin (2014) Masculin (2014) TOTAL (2014) Bio-ingénieurs 6% 11% 17% Ingénieurs civils 7% 47% 54% Ingénieurs industriels 2% 27% 29% TOTAL 15% 85% 100% Répartition des répondants en fonction du diplôme et du genre 3

4 Remarque : Pour les analyses détaillées ne portant pas sur les formations complémentaires, nous n avons pas tenu compte des expatriés ni des non-salariés. L échantillon réduit se présente comme suit : Type de diplôme / Genre Féminin Masculin TOTAL Bio-ingénieurs Ingénieurs civils Ingénieurs industriels TOTAL Nombre de répondants en fonction du diplôme et du genre (hors expatriés et non-salariés) 4

5 IV. Analyse des réponses pour les ingénieurs civils et les bioingénieurs IV.1. Formations complémentaires et pratique des langues a. Les formations complémentaires N Ir = 1238 N Bio Ir= 290 N Ir Civil = 948 Evolution du nombre d'ingénieurs (Ir) n'ayant pas suivi de formation(s) complémentaire(s) (n = 1238) 5

6 Taux de formation complémentaire chez les Bio Ir et les Ir Civil Domaines de formation complémentaire pour les Ir (n = 616) 6

7 Lieux formation complémentaire (Ir) Belgique 84,9% Europe de l'ouest 19,8% USA ou Canada 4,2% Autres 3,1% Lieux où les Ir ont suivi leur formation complémentaire N.B. Parmi les réponses «autres», deux personnes ont répondu l e-learning. Types d institutions dans lesquelles les Ir ont suivi leur(s) formation(s) complémentaire(s) Langues des formations complémentaires suivies (Ir) Français 83% Anglais 36% Néerlandais 5% Allemand 0% Autres 3% Langues dans lesquelles les Ir ont suivi leur(s) formation(s) complémentaire(s) 7

8 b. La pratique des langues N Ir = 860 N Ir secteur public = 244 N Ir secteur privé = 616 Langues pratiquées dans le cadre professionnel (Ir) Français 96% 94% 99% 99% Anglais 75% 66% 93% 94% Néerlandais 36% 32% 63% 52% Allemand 4% 5% 8% 9% Espagnol 1% 1% 5% 8% Autres 1% Langues pratiquées par les Ir Langues pratiquées dans le secteur privé en 2014 (Ir) Français 96% Anglais 80% Néerlandais 41% Allemand 4% Espagnol 1% Autres 1% Langues pratiquées par les Ir dans le secteur privé Langues pratiquées dans le secteur public en 2014 (Ir) Français 97% Anglais 61% Néerlandais 23% Allemand 3% Espagnol 2% Autres 0% Langues pratiquées par les Ir dans le secteur public 8

9 c. Travail à l étranger Pourcentage des ingénieurs (Ir) ayant déjà travaillé à l étranger (n = 1238) Zones géographiques étrangères où les ingénieurs ont travaillé (Ir) (n = 469) 9

10 IV.2. Analyse du niveau de salaire N Ir = 860 N Ir secteur public = 244 N Ir secteur privé = 616 d. Les salaires fixes en fonction du nombre d années d expérience Appointements mensuels bruts en fonction de l ancienneté depuis le 1er diplôme pour les Ir 10

11 Ancienneté depuis le 1 er diplôme Taux de réponse 1er décile 1er quartile Médiane 3ième quartile 9ième décile /mois /mois /mois /mois /mois Moyenne 35 5% 5.275, , , , , , % 4.882, , , , , , % 4.460, , , , , , % 4.778, , , , , , % 4.041, , , , , , % 4.213, , , , , , % 3.860, , , , , , % 3.812, , , , , , % 3.224, , , , , , % 3.094, , , , , ,48 6 5% 2.994, , , , , ,85 5 7% 2.830, , , , , ,14 4 6% 2.797, , , , , ,41 3 5% 2.380, , , , , ,46 2 5% 2.343, , , , , , % 2.095, , , , , ,25 Appointements mensuels bruts des Ir en novembre 2013 Diplôme principal Appointements inférieurs à la promotion (% par type de diplôme) Appointements supérieurs à la promotion (% par type de diplôme) Ingénieur civil 45% 55% Bio-ingénieurs 65% 35% Comparaison des salaires à la promotion entre les Ir Civil et les Bio Ir e. Primes et salaire variable Ir Ont bénéficié d'une prime mensuelle récurrente 21% 23% Ont bénéficié d'une prime de fin d année variable 45% 63% 60% Primes et salaire variable des Ir N.B. les «Ne sais pas» ont été considérés comme «Non»(idem qu en 2012). 11

12 Proportion de la prime variable par rapport au salaire annuel Distribution des bénéficiaires (Ir) P <= 5 % 77% 5 < P <= 10 % 11% 10 % < P <= 15 % 5% 15 % < P <= 20 % 3% 20 % < P <= 30 % 3% 30 % < P <= 40 % 1% 40 % < P <= 50 % 0% P > 50 % 0% Total 100% Valeur relative de la prime variable des Ir Ir Enquête 2014 Enquête 2012 Enquête 2010 Enquête 2008 Accès à un système de stock option 14% 12% 16% 18% Accès à un système d'acquisition d'action 24% 18% 27% 31% Avantage actions des Ir dans le secteur privé N.B. les «Ne sais pas» ont été considérés comme «Non» (idem qu en 2012). 12

13 f. Salaire fixe en fonction du secteur d activité Secteur d'activité Salaires inférieurs à la Salaires supérieurs à la Agriculture, horticulture, élevage, pêche, eaux et forêts 3% 80% 20% -9% Consultance (organisation/gestion, finance, audit, ressources humaines, technique, informatique, ) 6% 73% 27% -7% Autorités et institutions internationales 3% 68% 32% -2% Industries du bois, du papier, du verre, du textile, du cuir, des tapis, des vêtements, ameublement 1% 67% 33% -8% Autres 5% 64% 36% -5% Bureaux d'études pluridisciplinaires et centre de recherches non académiques 7% 59% 39% 0% Industries agro-alimentaires et du tabac, horeca, catering (fabrication de nourriture, de boissons, d'engrais chimiques, commercialisation, distribution,...) 2% 57% 43% 0% Gestion du milieu/environnement (traitement& recyclage des eaux usées, des déchets; réhabilitation des sols et bâtiments, contrôle des caractéristiques du milieu,...) 3% 56% 44% 0% Logistique, transport, distribution (routier, ferroviaire, maritime, aérien, gestion des équipements et des supports, organisation,...) 3% 54% 46% 1% Enseignement et recherche scientifique en milieu académique 14% 54% 46% -5% Industries informatiques hors télécommunications (conception de logiciel, fabrication, assistance, conseil, ) 5% 52% 48% 0% Industries de biotechnologie et technologie médicales 2% 50% 50% -4% Industries aéronautiques (moteurs, assemblages, construction, maintenance, R & D, ) 3% 50% 50% 1% Publicité, média, communication 0% 50% 50% -10% Secteur socioculturel et secteur associatif 0% 50% 50% -17% Industries métallurgiques (métaux ferreux et non ferreux, poudres, fabrications métalliques, transformation, ) 4% 45% 55% 3% Secteur financier (banques, assurances, organismes de crédit,...) 3% 44% 56% 10% Industries des télécommunications (conception, fabrication, gestion, commercialisation, maintenance, R&D, ) 5% 44% 56% 7% Fabrications et maintenances électromécaniques (fabrication de machines, construction automobile, matériel roulant, construction navale; optique; fine mécanique; constructions électrotechniques; maintenance d'installations industrielles ou de matériel spécifique (sauf 5% 40% 60% 8% aviation); industrie électronique, ) Industries des énergies alternatives (conception, production, commercialisation, installation hors génie civil, ) 1% 40% 60% -1% Industries de construction et génie civil (fabrication de matériaux et d éléments de construction, construction de bâtiment et structures industrielles, construction d'infrastructures routières et 5% 36% 64% 5% d'ouvrages de génie civil, constructions hydrauliques, ) Industries extractives et produits dérivés (mines, carrières, cimenteries, fabrication de produits connexes, diamant, ) 3% 32% 68% 25% Autres Industries chimiques (pétrochimie, caoutchouc, fibres,...) 5% 32% 66% 11% Industries pharmaceutiques 4% 31% 69% 14% Industries de l'énergie classique (production, transport, distribution gaz & électricité, approvisionnement en eau,...) 7% 25% 75% 16% Industries de l'énergie pétrolière (production, raffinage, commercialisation, ) 1% 0% 100% 31% Salaires bruts en fonction du secteur d activité de l entreprise pour les Ir N.B. : Les répondants étant sur la promotion (salaire mensuel = promotion) ne sont pas comptabilisés dans le tableau ci-dessus (idem qu en 2012). g. Salaire fixe en fonction de la région Lieu de travail En Belgique en Région wallonne 60% 52% 56% 47% 54% 47% 44% 53% 46% En Belgique en Région bruxelloise 31% 47% 44% 50% 48% 53% 56% 50% 52% En Belgique en Région flamande 7% 38% 45% 46% 62% 62% 55% 54% 38% En Europe dans l'ue 1% 18% 38% NA NA 82% 62% NA NA Autres 1% NA NA NA NA NA NA NA NA Salaires bruts en fonction de la région pour les Ir Salaires inférieurs à la Salaires supérieurs à la N.B. : Les répondants étant sur la promotion ne sont pas comptabilisés dans le tableau ci-dessus (idem qu en 2012). 13

14 h. Salaire fixe en fonction du domaine d activité Domaine Salaires inférieurs à la promotion Salaires supérieurs à la promotion promotion Sécurité, hygiène, environnement, gestion des risques 5% 62% 38% 0% Autres 5% 62% 38% 0% Informatique / internet (hors télécom) 12% 61% 39% -1% Services centraux / administratifs (juridique, assurances, finances, planification, contrôle de gestion, études de marché, études économiques, gestion du personnel,...) 5% 54% 46% -1% Gestion de la qualité 5% 53% 47% -1% Engineering, conception et gestion de projets, chantiers 38% 52% 48% 1% Recherche et développement (fondamentale et appliquée,...) 21% 52% 48% -4% Enseignement 8% 47% 53% -2% Commerce, vente, technico-commercial, service après-vente 5% 42% 58% 4% Communication interne & externe, marketing 1% 42% 58% 15% Production, exploitation, entretien, services techniques 10% 41% 59% 9% Télécommunications 2% 38% 62% 16% Direction générale, gérance, services exécutifs 7% 29% 71% 23% Logistique et distribution (achats, stocks, distribution, transport,...) 2% 28% 72% 26% Répartition des salaires en fonction des domaines d activité des Ir N.B. : Les répondants étant sur la promotion ne sont pas comptabilisés dans le tableau ci-dessus (idem qu en 2012). i. Salaire fixe en fonction de la taille de l entreprise Taille dans le privé Salaires inférieurs à la Salaires supérieurs à la Moins de 10 3% 67% 33% -10% Entre 10 et 50 12% 66% 33% -2% Entre 50 et % 43% 56% 6% Plus de % 39% 61% 8% Salaires bruts en fonction de la taille de l entreprise dans le secteur privé pour les Ir N.B. : Les répondants étant sur la promotion ne sont pas comptabilisés dans le tableau ci-dessus (idem qu en 2012). 14

15 j. Salaire fixe en fonction des domaines de formations complémentaires Business administration 26% Sécurité 15% Managérial (gestion) 12% Innovation 10% Financier 7% Ressources humaines 6% Economique 3% Scientifique/technique dans une autre orientation -1% Scientifique/technique dans votre orientation initiale -2% Autres -7% Pédagogique -14% promotion en fonction des domaines de formations complémentaires chez les Ir N.B. : Les répondants étant sur la promotion ne sont pas comptabilisés dans le tableau ci-dessus (idem qu en 2012). IV.3. Analyse des avantages a. Voiture de société Accès aux voitures de société pour les Ir 15

16 Pas de voiture à disposition Voiture à disposition avec limitation ou participation Voiture à disposition sans limitation ou participation 50% 20% 30% Accès aux voitures de société pour les Ir b. Pension extra-légale Plan de pension extra-légale (Ir) Oui 87% 85% Non 11% 13% Ne sait pas 2% 2% Plan de pension extra-légale dans le secteur privé pour les Ir N.B. nous n avons pas fait la comparaison avec 2010 et 2008 car nous ne disposons pas de l information sur le nombre de «non» pour ces années. Type de plan de pension extra-légale (Ir) Plan de pension à contribution définie 80% Plan de pension "but à atteindre" 11% Ne sait pas 9% Plan de pension extra-légale dans le secteur privé pour les Ir 16

17 c. Autres avantages Autres avantages extra-légaux chez les Ir Accomodations au niveau de l équilibre vie privée/vie professionnelle pour les Ir 17

18 IV.4. Analyse des formations annuelles Nombre d'années depuis diplôme d'ingénieur Jours de formation technique (Ir) Jours de formation nontechnique (Ir) TOTAL > Jours de formation annuels moyens chez les Ir 18

19 V. Analyse des réponses pour les Ingénieurs industriels V.1. Diplômes complémentaires et pratique des langues a. Les formations complémentaires Taux de formation complémentaire chez les Ing (n = 495) Domaines de formation complémentaire pour les Ing (n = 259) 19

20 Lieux formation complémentaire (Ing) Belgique 85,7% Europe de l'ouest 17,8% USA ou Canada 3,1% Autres 3,5% Lieux où les Ing ont suivi leur formation complémentaire Types d instutions dans lesquelles les Ing ont suivi leur(s) formation(s) complémentaire(s) Langues des formations complémentaires suivies (Ing) Français 91% Anglais 29% Néerlandais 5% Allemand 3% Autres 1% Langues dans lesquelles les Ing ont suivi leur(s) formation(s) complémentaire(s) 20

21 b. La pratique des langues N Ing = 338 N Ing secteur public = 84 N Ing secteur privé = 254 Langues pratiquées dans le cadre professionnel en 2014 (ING) Français 96% Anglais 63% Néerlandais 39% Allemand 7% Espagnol 2% Autres 4% Langues pratiquées par les Ing Langues pratiquées dans le secteur privé en 2014 (Ing) Français 95% Anglais 73% Néerlandais 41% Allemand 8% Espagnol 3% Autres 4% Langues pratiquées dans le secteur privé par les Ing Langues pratiquées dans le secteur public en 2014 (Ing) Français 99% Anglais 32% Néerlandais 32% Allemand 2% Espagnol 0% Autres 1% Langues pratiquées dans le secteur public par les Ing 21

22 c. Travail à l étranger Pourcentage des ingénieurs (Ing) ayant déjà travaillé à l étranger (n = 495) Zones géographiques étrangères où les ingénieurs ont travaillé (Ing) (n = 177) 22

23 V.2. Analyse du niveau de salaire N Ing = 338 N Ing secteur public = 84 N Ing secteur privé = 254 a. Les salaires fixes en fonction du nombre d années d expérience Appointements mensuels bruts en fonction de l ancienneté depuis le 1 er diplôme pour les Ing Ancienneté depuis le 1 er diplôme Taux de réponse 1er décile 1er quartile Médiane 3ième quartile 9ième décile Moyenne /mois /mois /mois /mois /mois 30 10% 4.978, , , , , , % 4.307, , , , , , % 3.834, , , , , , % 3.695, , , , , , % 3.500, , , , , , % 2.907, , , , , , % 2.862, , , , , , % 2.595, , , , , , % 2.261, , , , , , % 2.125, , , , , ,51 Appointements mensuels bruts des Ing en novembre

24 b. Primes et salaire variable Ing 2014 Ont bénéficié d'une prime mensuelle récurrente 27% Ont bénéficié d'une prime de fin d année variable 42% Primes et salaire variable des Ing N.B. les «Ne sais pas» ont été considérés comme «Non» (idem qu en 2012). Proportion de la prime variable par rapport au salaire annuel Distribution des bénéficiaires (Ing) P <= 5 % 82% 5 < P <= 10 % 12% 10 % < P <= 15 % 4% 15 % < P <= 20 % 1% 20 % < P <= 30 % 1% 30 % < P <= 40 % 0% 40 % < P <= 50 % 0% P > 50 % 0% Total 100% Valeur relative de la prime variable des Ing Ing Enquête 2014 Accès à un système de stock option 13% Accès à un système d'acquisition d'action 24% Avantage actions des Ing dans le secteur privé N.B. les «Ne sais pas» ont été considérés comme «Non» (idem qu en 2012). 24

25 c. Salaire fixe en fonction du secteur d activité Secteur d'activité Salaires inférieurs à la Salaires supérieurs à la Industries des énergies alternatives (conception, production, commercialisation, installation hors génie civil, ) 0% 100% 0% -16% Secteur socioculturel et secteur associatif 1% 100% 0% -32% Agriculture, horticulture, élevage, pêche, eaux et forêts 1% 75% 25% -11% Gestion du milieu/environnement (traitement & recyclage des eaux usées, des déchets; réhabilitation des sols et bâtiments, contrôle des caractéristiques du milieu,...) 2% 75% 13% -8% Industries du bois, du papier, du verre, du textile, du cuir, des tapis, des vêtements, ameublement 1% 67% 33% -2% Consultance (organisation/gestion, finance, audit, ressources humaines, technique, informatique, ) 3% 64% 36% -6% Bureaux d'études pluridisciplinaires et centre de recherches non académiques 7% 61% 39% -2% Fabrications et maintenances électromécaniques (fabrication de machines, construction automobile, matériel roulant, construction navale; optique; fine mécanique; constructions électrotechniques; maintenance d'installations industrielles ou de matériel spécifique (sauf 13% 59% 41% 1% aviation); industrie électronique, ) Industries des télécommunications (conception, fabrication, gestion, commercialisation, maintenance, R&D, ) 4% 58% 42% 4% Autres Industries chimiques (pétrochimie, caoutchouc, fibres,...) 6% 58% 42% 1% Enseignement et recherche scientifique en milieu académique 6% 55% 45% -4% Industries agro-alimentaires et du tabac, horeca, catering (fabrication de nourriture, de boissons, d'engrais chimiques, commercialisation, distribution,...) 3% 55% 45% 1% Industries de construction et génie civil (fabrication de matériaux et d éléments de construction, construction de bâtiment et structures industrielles, construction d'infrastructures routières et 8% 52% 48% 1% d'ouvrages de génie civil, constructions hydrauliques, ) Industries de biotechnologie et technologie médicales 2% 50% 50% 2% Industries informatiques hors télécommunications (conception de logiciel, fabrication, assistance, conseil, ) 2% 50% 50% 7% Autorités et institutions internationales 2% 50% 50% 0% Autres 9% 50% 47% 3% Industries pharmaceutiques 3% 44% 56% 8% Industries métallurgiques (métaux ferreux et non ferreux, poudres, fabrications métalliques, transformation, ) 7% 43% 57% 10% Industries de l'énergie classique (production, transport, distribution gaz & électricité, approvisionnement en eau,...) 7% 42% 58% 3% Industries aéronautiques (moteurs, assemblages, construction, maintenance, R & D, ) 4% 38% 62% 7% Industries de l'énergie pétrolière (production, raffinage, commercialisation, ) 1% 25% 75% 24% Secteur financier (banques, assurances, organismes de crédit,...) 2% 17% 83% 13% Industries extractives et produits dérivés (mines, carrières, cimenteries, fabrication de produits connexes, diamant, ) 2% 14% 86% 17% Logistique, transport, distribution (routier, ferroviaire, maritime, aérien, gestion des équipements et des supports, organisation,...) 4% 13% 87% 15% Publicité, média, communication 0% 0% 100% 24% Salaires bruts en fonction du secteur pour les Ing N.B. : Les répondants étant sur la promotion ne sont pas comptabilisés dans le tableau ci-dessus (idem qu en 2012). d. Salaire fixe en fonction de la région Lieu de travail Salaires inférieurs à la Salaires supérieurs à la En Europe dans l'ue 2% 57% 43% En Belgique en Région wallonne 64% 53% 47% En Belgique en Région flamande 6% 52% 48% En Belgique en Région bruxelloise 27% 42% 57% Autres 1% NA NA Salaires bruts en fonction de la région pour les Ing 25

26 N.B. : Les répondants étant sur la promotion ne sont pas comptabilisés dans le tableau ci-dessus (idem qu en 2012). e. Salaire fixe en fonction du domaine d activité Domaine Salaires inférieurs à la Salaires supérieurs à la Enseignement 3% 73% 27% -16% Sécurité, hygiène, environnement, gestion des risques 7% 67% 33% -6% Télécommunications 5% 67% 33% 0% Logistique et distribution (achats, stocks, distribution, transport,...) 5% 65% 35% 2% Informatique / internet (hors télécom) 7% 60% 40% 0% Recherche et développement (fondamentale et appliquée,...) 10% 58% 42% -2% Engineering, conception et gestion de projets, chantiers 43% 56% 44% 0% Communication interne & externe, marketing 1% 50% 50% 4% Gestion de la qualité 8% 50% 50% 1% Commerce, vente, technico-commercial, service après-vente 8% 48% 52% 7% Services centraux / administratifs (juridique, assurances, finances, planification, contrôle de gestion, études de marché, études économiques, gestion du personnel,...) 4% 46% 54% 1% Production, exploitation, entretien, services techniques 22% 45% 53% 7% Autres 5% 22% 72% 12% Direction générale, gérance, services exécutifs 6% 15% 85% 14% Répartition des salaires en fonction des domaines d activité des Ing N.B. : Les répondants étant sur la promotion ne sont pas comptabilisés dans le tableau ci-dessus (idem qu en 2012). f. Salaire fixe en fonction de la taille de l entreprise Taille dans le privé Salaires inférieurs à la Salaires supérieurs à la Moins de 10 3% 100% 0% -17% Entre 10 et 50 14% 55% 45% -2% Entre 50 et % 47% 52% 5% Plus de % 44% 56% 7% Salaires bruts en fonction de la taille de l entreprise dans le secteur privé pour les Ing N.B. : Les répondants étant sur la promotion ne sont pas comptabilisés dans le tableau ci-dessus (idem qu en 2012). 26

27 g. Salaire fixe en fonction des domaines de formations complémentaires Innovation 32% Economique 17% Financier 17% Business administration 14% Managérial (gestion) 13% Ressources humaines 11% Sécurité 2% Autres 2% Scientifique/technique dans votre orientation initiale 1% Scientifique/technique dans une autre orientation 0% Pédagogique -6% promotion en fonction des domaines de formations complémentaires chez les Ing N.B. : Les répondants étant sur la promotion ne sont pas comptabilisés dans le tableau ci-dessus (idem qu en 2012). V.3. Analyse des avantages a. Voiture de société Accès aux voitures de société pour les Ing 27

28 Pas de voiture à disposition Voiture à disposition avec limitation ou participation Voiture à disposition sans limitation ou participation 46% 17% 37% Accès aux voitures de société pour les Ing b. Pension extra-légale Plan de pension extra-légale (Ing) 2014 Oui 86% Non 11% Ne sait pas 3% Plan de pension extra-légale dans le secteur privé pour les Ing Type de plan de pension extra-légale (Ing) Plan de pension à contribution définie 86% Plan de pension "but à atteindre" 7% Ne sait pas 7% Plan de pension extra-légale dans le secteur privé pour les Ing 28

29 c. Autres avantages Autres avantages extra-légaux chez les Ing Accomodations au niveau de l équilibre vie privée/vie professionnelle pour les Ing 29

30 V.4. Analyse des formations annuelles Nombre d'années depuis diplôme d'ingénieur Jours de formation technique (Ing) Jours de formation nontechnique (Ing) TOTAL > Jours de formation annuels moyens chez les Ing 30

31 VI. Enquête de satisfaction pour les ingénieurs en général N secteur privé = 870 N secteur public = 328 Satisfaction globale 91% Satisfaction degré d'autonomie 93% Satisfaction ambiance de travail 86% Satisfaction perspectives de carrière à l'intérieur de l'entreprise 36% Satisfaction possibilités offertes de faire évoluer ses compétences 61% Satisfaction importance sociale, éthique, environnementale du travail 83% Satisfaction contenu du travail, de l'intérêt des missions confiées 84% Satisfaction salaire 65% Satisfaction professionnelle des ingénieurs dans le secteur public Satisfaction globale 87% Satisfaction degré d'autonomie 90% Satisfaction ambiance de travail 84% Satisfaction perspectives de carrière à l'intérieur de l'entreprise 51% Satisfaction possibilités offertes de faire évoluer ses compétences 58% Satisfaction importance sociale, éthique, environnementale du travail 76% Satisfaction contenu du travail, de l'intérêt des missions confiées 84% Satisfaction salaire 62% Satisfaction professionnelle des ingénieurs dans le secteur privé 31

32 VII. Analyse salariale par type d activité pour Ir + Ing N.B. 1 : Les répondants étant sur la promotion (salaire mensuel = promotion) ne sont pas comptabilisés dans les tableaux ci-dessous (idem qu en 2012). N.B. 2 : Les titres des tableaux ont parfois été changés (par rapport à 2012) pour plus de clarté + les questions ont été modifiées par rapport à

33 SECTEUR PRIVE (IR) N= 616 SECTEUR PUBLIC (IR) N= 244 Directives à la à la 0 personne 48% 56% 44% -2% 1 à 10 personnes 35% 48% 52% 3% 11 à 20 personnes 6% 20% 80% 15% 21 à 50 personnes 4% 16% 84% 36% plus de 50 personnes 7% 12% 88% 36% Directives à la à la 0 personne 44% 61% 39% -7% 1 à 10 personnes 41% 59% 41% -3% 11 à 20 personnes 5% 64% 36% -1% 21 à 50 personnes 5% 33% 67% 7% plus de 50 personnes 5% 38% 62% 19% Responsabilité à la à la Responsable de mon propre travail 46% 58% 42% -4% Responsable de la réalisation des objectifs de ma propre unité 36% 43% 57% 5% Reponsable de la préparation de la politique d'une unité organisationnelle Responsable de la politique et des résultats de l'organisation Responsable de la politique globale de la société 9% 28% 72% 15% 6% 18% 82% 37% 3% 22% 78% 33% Responsabilité à la à la Responsable de mon propre travail 49% 59% 41% -7% Responsable de la réalisation des objectifs de ma propre unité 40% 62% 38% -4% Reponsable de la préparation de la politique d'une unité organisationnelle Responsable de la politique et des résultats de l'organisation Responsable de la politique globale de la société 6% 50% 50% 6% 2% 0% 100% 19% 3% 14% 86% 41% Domaines d'activité à la à la Un seul domaine 53% 50% 50% 2% 2 domaines 23% 45% 55% 5% 3 domaines 14% 39% 61% 10% 4 domaines 3% 53% 41% 5% 5 domaines ou plus 7% 31% 69% 17% Domaines d'activité à la à la Un seul domaine 47% 62% 38% -5% 2 domaines 27% 51% 49% -1% 3 domaines 15% 61% 39% -3% 4 domaines 3% 43% 57% 7% 5 domaines ou plus 8% 50% 50% -1% 33

34 SECTEUR PRIVE (IR) SECTEUR PUBLIC (IR) Rôle en gestion de projets à la à la Rôle en gestion de projets à la à la Support au projet 12% 64% 36% -5% Collaboration au projet 28% 57% 43% -2% Coordination du projet 16% 52% 48% 0% Coordination de projets multiples 29% 41% 59% 4% Coordination de projet(s) stratégique(s) 15% 17% 82% 31% Support au projet 13% 71% 29% -8% Collaboration au projet 23% 59% 41% -5% Coordination du projet 18% 58% 42% -5% Coordination de projets multiples 39% 58% 42% -4% Coordination de projet(s) stratégique(s) 7% 19% 81% 29% Territoire d'action à la à la Territoire d'action à la à la Local 17% 55% 45% -1% Régional 11% 53% 46% -1% National 18% 47% 53% 5% International 40% 43% 57% 7% Mondial 14% 38% 62% 9% Local 25% 63% 37% -9% Régional 34% 60% 40% -5% National 9% 57% 43% 12% International 27% 50% 50% -1% Mondial 5% 55% 45% 2% Etendue des projets à la à la Etendue des projets à la à la Opérationnel 13% 59% 41% -3% Concerne mon département 21% 57% 43% -2% Concerne plusieurs départements 24% 41% 58% 6% Concerne l'ensemble de l'entreprise 25% 44% 56% 5% D'importance stratégique 17% 32% 68% 16% Opérationnel 14% 71% 29% -15% Concerne mon département 37% 56% 44% -4% Concerne plusieurs départements 27% 64% 36% -3% Concerne l'ensemble de l'entreprise 15% 50% 50% 0% D'importance stratégique 7% 29% 71% 20% 34

35 SECTEUR PRIVE (IR) SECTEUR PUBLIC (IR) Budget à la à la Budget à la à la 0 30% 67% 33% -5% 1 à % 56% 44% -3% à % 42% 58% 1% à % 41% 58% 1% plus de % 30% 70% 17% 0 32% 62% 38% -10% 1 à % 45% 55% 1% à % 65% 35% -6% à % 55% 45% 0% plus de % 53% 47% 4% Expertise à la à la Connaissance générale 6% 35% 65% 15% Un peu d'expertise 16% 56% 44% -1% Expertise 42% 45% 55% 4% Connaissance pointue 24% 46% 54% 4% Connaissance pointue de haut niveau 12% 45% 55% 10% Expertise à la à la Connaissance générale 7% 47% 53% -4% Un peu d'expertise 12% 55% 45% 0% Expertise 33% 67% 33% -5% Connaissance pointue 21% 65% 35% -5% Connaissance pointue de haut niveau 27% 43% 57% -1% Autonomie à la à la Travail sous supervision 4% 78% 22% -12% Travail légèrement supervisé 21% 55% 45% -4% Autonomie d'exécution 20% 46% 54% 2% Un peu de prise d'initiatives 23% 52% 47% 3% Grande prise d'initiatives 32% 33% 67% 14% Autonomie à la à la Travail sous supervision 4% 78% 22% -19% Travail légèrement supervisé 19% 66% 34% -6% Autonomie d'exécution 21% 65% 35% -8% Un peu de prise d'initiatives 22% 59% 41% -4% Grande prise d'initiatives 34% 45% 55% 4% 35

36 SECTEUR PRIVE (ING) N= 254 SECTEUR PUBLIC (ING) N= 84 Directives à la à la 0 personne 47% 58% 42% 0% 1 à 10 personnes 32% 50% 50% 2% 11 à 20 personnes 10% 35% 62% 8% 21 à 50 personnes 7% 47% 53% 5% plus de 50 personnes 4% 0% 100% 35% Directives à la à la 0 personne 31% 65% 35% -8% 1 à 10 personnes 36% 53% 43% -1% 11 à 20 personnes 7% 50% 50% 8% 21 à 50 personnes 15% 46% 54% 5% plus de 50 personnes 11% 11% 89% 17% Responsabilité à la à la Responsabilité à la à la Responsable de mon propre travail 41% 54% 46% 2% Responsable de la réalisation des objectifs de ma propre unité 40% 51% 48% 3% Reponsable de la préparation de la politique d'une unité organisationnelle 9% 42% 58% 7% Responsable de la politique et des résultats de l'organisation 7% 33% 67% 14% Responsable de la politique globale de la société 3% 29% 71% 8% Responsable de mon propre travail 31% 73% 27% -10% Responsable de la réalisation des objectifs de ma propre unité 49% 49% 49% 1% Reponsable de la préparation de la politique d'une unité organisationnelle 12% 30% 70% 11% Responsable de la politique et des résultats de l'organisation 7% 17% 83% 15% Responsable de la politique globale de la société 1% 0% 100% 37% Domaines d'activité à la à la Domaines d'activité à la à la Un seul domaine 42% 46% 54% 6% 2 domaines 28% 64% 36% -2% 3 domaines 17% 47% 53% 4% 4 domaines 4% 50% 50% -2% 5 domaines ou plus 9% 27% 68% 11% Un seul domaine 34% 62% 38% -5% 2 domaines 25% 57% 43% -3% 3 domaines 29% 33% 67% 8% 4 domaines 1% 0% 100% 14% 5 domaines ou plus 11% 56% 33% 3% 36

37 SECTEUR PRIVE (ING) SECTEUR PUBLIC (ING) Rôle en gestion de projets à la à la Rôle en gestion de projets à la à la Support au projet 11% 54% 46% 2% Collaboration au projet 24% 60% 40% 0% Coordination du projet 16% 41% 59% 4% Coordination de projets multiples 40% 49% 50% 4% Coordination de projet(s) stratégique(s) 9% 38% 62% 11% Support au projet 11% 33% 67% 6% Collaboration au projet 24% 70% 30% -8% Coordination du projet 24% 55% 45% 1% Coordination de projets multiples 33% 46% 50% 2% Coordination de projet(s) stratégique(s) 8% 29% 71% 9% Territoire d'action à la à la Territoire d'action à la à la Local 20% 42% 56% 3% Régional 13% 58% 42% -1% National 20% 52% 48% 2% International 31% 52% 48% 4% Mondial 16% 45% 55% 8% Local 35% 69% 31% -5% Régional 35% 50% 50% -1% National 17% 29% 64% 9% International 11% 33% 67% 7% Mondial 2% 50% 50% 8% Etendue des projets à la à la Etendue des projets à la à la Opérationnel 16% 45% 55% 5% Concerne mon département 22% 51% 49% 0% Concerne plusieurs départements 22% 49% 51% 4% Concerne l'ensemble de l'entreprise 29% 55% 44% 2% D'importance stratégique 11% 41% 59% 12% Opérationnel 18% 67% 33% -4% Concerne mon département 26% 59% 41% -2% Concerne plusieurs départements 25% 57% 38% -3% Concerne l'ensemble de l'entreprise 21% 33% 67% 5% D'importance stratégique 10% 25% 75% 14% 37

38 SECTEUR PRIVE (ING) SECTEUR PUBLIC (ING) Budget à la à la Budget à la à la 0 24% 57% 43% -1% 1 à % 50% 50% 3% à % 59% 41% 1% à % 56% 44% 0% plus de % 39% 60% 9% 0 30% 52% 48% -3% 1 à % 70% 30% -6% à % 50% 42% 2% à % 33% 67% 7% plus de % 52% 48% 3% Expertise à la à la Expertise à la à la Connaissance générale 4% 45% 45% 10% Un peu d'expertise 19% 62% 38% -5% Expertise 46% 50% 50% 3% Connaissance pointue 26% 45% 55% 6% Connaissance pointue de haut niveau 5% 31% 69% 20% Connaissance générale 6% 0% 100% 5% Un peu d'expertise 12% 50% 50% -1% Expertise 52% 52% 45% 3% Connaissance pointue 20% 59% 41% -7% Connaissance pointue de haut niveau 10% 62% 38% -1% Autonomie à la à la Autonomie à la à la Travail sous supervision 6% 36% 64% 9% Travail légèrement supervisé 22% 64% 36% -4% Autonomie d'exécution 21% 39% 59% 7% Un peu de prise d'initiatives 21% 66% 34% -2% Grande prise d'initiatives 30% 38% 62% 9% Travail sous supervision 7% 50% 50% -2% Travail légèrement supervisé 19% 62% 38% -3% Autonomie d'exécution 24% 40% 55% 3% Un peu de prise d'initiatives 25% 57% 43% 1% Grande prise d'initiatives 25% 48% 52% 2% 38

39 VIII. Focus sur le secteur public N Ir secteur public = 244 N Ir secteur privé = 616 N Ing secteur public = 84 N Ing secteur privé = 254 Ancienneté Médiane global depuis le (Ir) 1er diplôme Médiane public (Ir) Médiane privé (Ir) Taux de réponse public (Ir) Taux de réponse privé (Ir) , , ,91 9% 4% , , ,37 7% 5% , , ,54 7% 7% , , ,45 4% 5% , , ,23 6% 4% , , ,82 5% 6% , , ,20 7% 5% , , ,01 5% 6% , , ,95 7% 8% , , ,81 7% 9% , , ,57 4% 5% , , ,00 7% 6% , , ,56 4% 7% , , ,00 5% 6% , , ,00 3% 6% , , ,67 13% 11% Comparatifs des salaires bruts médians pour les Ir suivant leur année d ancienneté depuis le 1er diplôme Ancienneté depuis le 1er diplôme Médiane global (Ing) Médiane public (Ing) Médiane privé (Ing) Taux de réponse public (Ing) Taux de réponse privé (Ing) , , ,03 12% 9% , , ,07 8% 4% , , ,40 14% 8% , , ,26 8% 11% , , ,21 18% 22% , , ,00 12% 6% , , ,91 10% 10% , , ,41 9% 5% , , ,16 4% 11% , , ,54 5% 14% Comparatifs des salaires bruts médians pour les Ing suivant leur année d ancienneté depuis le 1 er diplôme 39

40 Médiane des salaires bruts des ingénieurs en général dans le secteur public suivant leur année d ancienneté depuis le 1 er diplôme Avantages extra-légaux dans le secteur public pour les ingénieurs en général 40

Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs.

Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs. I. Introduction.......................................................34 I. 1 Abréviation 34 I. 2 Méthodologie 34 1.3 La composition de l'échantillon 34 I1. Analyse des réponses pour les Ir......................................36

Plus en détail

Bref. Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme. sur l étude. Janvier 2011. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP

Bref. Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme. sur l étude. Janvier 2011. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP 69 Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme La situation professionnelle des ingénieurs Polytech 5 ans après l obtention de leur diplôme est très bonne : non seulement % des diplômés sont en

Plus en détail

Observatoire de l emploi des ingénieurs Chimistes

Observatoire de l emploi des ingénieurs Chimistes Observatoire de l emploi des ingénieurs Les ingénieurs diplômés spécialisés en chimie et génie chimique Extrait de la 23e enquête IESF réalisée en mars 2012 UNAFIC CEFI Octobre 2012 Le déroulement de l

Plus en détail

Master Management et Administration des Entreprises (MAE)

Master Management et Administration des Entreprises (MAE) Promotion 9/ Site : ClermontFerrand Master Management et Administration des Entreprises (MAE) Objectifs de ce master : Le Master Management et Administration des Entreprises (MAE) est le diplôme de référence,

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

ORPEA observatoire régional parcours étudiants aquitains

ORPEA observatoire régional parcours étudiants aquitains ORPEA observatoire régional parcours étudiants aquitains des Enquête sur le devenir au 1 er janvier 2014 des ingénieurs diplômés en et Fiches «Chiffres-clés» par école d ingénieurs Echantillon total ombre

Plus en détail

Master Comptabilité, contrôle et audit

Master Comptabilité, contrôle et audit Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE 7/8 Master Comptabilité, contrôle et audit Lieu de formation : Clermont Ferrand Références de l'enquête : diplômés issus de la promotion 8 de ce (6 femmes

Plus en détail

L avenir de l industrie

L avenir de l industrie L avenir de l industrie Programme 14h00 - Accueil et introduction : M. Jean Luc DEROO - Président de la Maison de l Emploi Lys Tourcoing et du Comité de Bassin d Emploi Lille Métropole 14h15 Eléments de

Plus en détail

Effectifs Ingénieurs chimistes Tous

Effectifs Ingénieurs chimistes Tous Observatoire de l emploi des ingénieurs diplômés Chimistes Les ingénieurs diplômés spécialisés en chimie et génie chimique Extrait de la 22 e enquête IESF réalisée en mars 2011 Situation fin 2010 UNAFIC

Plus en détail

Quel salaire pour quel travail?

Quel salaire pour quel travail? 1 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12 octobre 2010 Quel salaire pour quel travail? Quel est le secteur le mieux payé? Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail

portrait et évolution du secteur de l industrie

portrait et évolution du secteur de l industrie portrait et évolution du secteur de l industrie textile QuébéCoise 324 en bref 0 1000 2000 3 Nombres d employés USINES TEXTILES» Nous vous présentons le nouveau portrait de l industrie textile tiré de

Plus en détail

Dossier de Presse du 9 juin 2015

Dossier de Presse du 9 juin 2015 Dossier de Presse du 9 juin 2015 La FABI Fédération belge d associations d ingénieurs civils et bioingénieurs, l UFIIB Union Francophone des associations d ingénieurs industriels de Belgique et trois fédérations

Plus en détail

Parcours Logistique de projet

Parcours Logistique de projet Promotion 211/212 Site : Clermont-Ferrand Master Logistique Parcours Logistique de projet Références de l'enquête : 28 diplômés issus de la promotion 211/212 de ce parcours (2 femmes et 8 hommes) ont été

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Promotion 2/22 Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence a pour objectif de préparer

Plus en détail

BILAN VISITEURS 2010

BILAN VISITEURS 2010 Mercredi 17 et Jeudi 18 Novembre 2010 BILAN VISITEURS 2010 I- PROFIL DES 9 844 VISITEURS 1. Répartition par profil Dans le but de mieux analyser nos trois principaux profils de visiteurs (le porteur de

Plus en détail

Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. Emploi au niveau de la licence. Emploi non qualifié. En recherche d'un emploi

Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. Emploi au niveau de la licence. Emploi non qualifié. En recherche d'un emploi 008/009 IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Automatique et Informatique Industrielle (AI) spécialité Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) parcours automatismes

Plus en détail

Master Comptabilité, Contrôle, Audit (CCA)

Master Comptabilité, Contrôle, Audit (CCA) aculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE 9/ aster Comptabilité, Contrôle, Audit (CCA) Lieu de formation : Clermont errand Références de l'enquête : 6 diplômés issus de la promotion de ce ( femmes

Plus en détail

L agroalimentaire. Les dossiers du SUIO. Sommaire : TITRE. Le secteur d activité. Date de parution : Mars 2007. Le secteur d activité.

L agroalimentaire. Les dossiers du SUIO. Sommaire : TITRE. Le secteur d activité. Date de parution : Mars 2007. Le secteur d activité. Les secteurs quirecrutent Les dossiers du SUIO L agroalimentaire Sommaire : Le secteur d activité Les entreprises Les métiers Quelques exemples de formation Quelques sites web à visiter Dossier n 3 TITRE...

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de la production industrielle spécialité qualité-sécurité-environnement pour les industries chimiques

Licence professionnelle Gestion de la production industrielle spécialité qualité-sécurité-environnement pour les industries chimiques IUT - Institut Universitaire de Technologie Objectifs de cette licence professionnelle : Le but de cette formation est d'avoir des diplômés qui ont de réelles compétences en qualité, sécurité et environnement.

Plus en détail

Se former tout au long de la vie

Se former tout au long de la vie Se former tout au long de la vie La propose : 3 langues vivantes (anglais, allemand, espagnol) Des formations générales (bac littéraire ; bac scientifique) Des formations technologiques (bac sciences et

Plus en détail

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) GROUPE INTITULE A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE 01.1 Culture de céréales et autres cultures n.c.a. 01.2 Culture

Plus en détail

Version Septembre 2009

Version Septembre 2009 Ingénieur demain Version Septembre 2009 Sommaire Les ingénieurs en France en 2008 Ingénieur : Qui es-tu? Que fais-tu? Dans quel secteur d activité travailles-tu tu? Dans quelle fonction travailles-tu tu?

Plus en détail

Diplôme d'ingénieur MÉCANIQUE-PRODUCTIQUE Devenir des diplômés 2011 à 6 mois Résultats de l'enquête 2012 (observation au 31 mars)

Diplôme d'ingénieur MÉCANIQUE-PRODUCTIQUE Devenir des diplômés 2011 à 6 mois Résultats de l'enquête 2012 (observation au 31 mars) FICHE SYNTHÈSE PAR SPÉCIALITÉ (Polytech Annecy-Chambéry) Diplôme d'ingénieur MÉCANIQUE-PRODUCTIQUE Devenir des diplômés 2011 à 6 mois Résultats de l'enquête 2012 (observation au 31 mars) Caractéristiques

Plus en détail

Master Management et administration des entreprises (MAE)

Master Management et administration des entreprises (MAE) Faculté des Sciences Economiques et de Gestion - IAE / Master Management et administration des entreprises (MAE) Lieux de formation Lieu : Aurillac, de formation Clermont-Ferrand : Clermont-Ferrand et

Plus en détail

Parcours Logistique de projet

Parcours Logistique de projet Promotion 2/2 Site : Clermont-Ferrand Master Logistique Parcours Logistique de projet Références de l'enquête : diplômés issus de la promotion 2/2 de ce parcours (24 femmes et 6 hommes) ont été interrogés

Plus en détail

Mutationnelles 11 Mutationnelles 11 Global Contact Sponsor

Mutationnelles 11 Mutationnelles 11 Global Contact Sponsor Mutationnelles 11 Global Contact Sponsor 1 MUTATIONNELLES 11 Radiographie des femmes ingénieurs et scientifiques en France Claudine Schmuck Remerciements Conférence des Grandes Ecoles (CGE) Conseil National

Plus en détail

Les aides économiques en faveur des P.M.E.

Les aides économiques en faveur des P.M.E. Les aides économiques en faveur des P.M.E. DIRECTION GENERALE DE L ECONOMIE, DE L EMPLOI ET DE LA RECHERCHE (D.G.O. 6) DEPARTEMENT DE L INVESTISSEMENT - Direction des P.M.E. Place de la Wallonie, 1 Bât.

Plus en détail

E nquête Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs

E nquête Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs civils, agronomes et bioingénieurs, sur les avantages, les possibilités offertes par les entreprises en matière de formation et la satisfaction des

Plus en détail

L emploi des ingénieurs ICAM

L emploi des ingénieurs ICAM 2014 25 ème enquête IESF réalisée en mars 2014 L emploi des ingénieurs Attractivité des emplois Salaires et avantages Relations à l entreprise Profil des diplômés Appréciation de la crise Innovation et

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM)

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Promotion 211/212 Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Objectif de cette licence professionnelle

Plus en détail

Parcours Management de projet et innovation

Parcours Management de projet et innovation Promotion 3/4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Master Pilotage des organisations Parcours Management de projet et innovation Objectif de ce parcours : Il est de permettre aux

Plus en détail

H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique

H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique Appellations Chef du bureau central d'ordonnancement en industrie Ingénieur / Ingénieure planification en industrie Chef du service de la gestion de la production Chef du service flux des matières ordonnancement-lancement

Plus en détail

Tableaux selon la promotion et l'année d'enquête Enquête 2014

Tableaux selon la promotion et l'année d'enquête Enquête 2014 Principaux résultats de l'enquête Insertion des jeunes diplômés Enquêtes réalisées de 2014 à 2014 Télécom Physique Strasbourg Bilan % ensemble H ou F selon promotion Questionnaires exploitables : Champ

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines et TIC

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines et TIC IUP Management et Gestion des Entreprises Licence professionnelle Gestion des ressources humaines et TIC 29/2 Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle Cette formation

Plus en détail

Tableaux selon la promotion et l'année d'enquête Enquête 2014, FiliereFormation parmi "Classique"

Tableaux selon la promotion et l'année d'enquête Enquête 2014, FiliereFormation parmi Classique Principaux résultats de l'enquête Insertion des jeunes diplômés Enquêtes réalisées de 2014 à 2014 Télécom Physique Strasbourg Bilan % ensemble H ou F selon promotion Questionnaires exploitables : Champ

Plus en détail

Licence professionnelle Finances - Comptabilité

Licence professionnelle Finances - Comptabilité Promotion / Sites : Clermont-Ferrand, Vichy et Aurillac Objectif de cette licence professionnelle : Licence professionnelle Finances - Comptabilité Cette licence professionnelle doit permettre aux étudiants

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

M1402 - Conseil en organisation et management d'entreprise

M1402 - Conseil en organisation et management d'entreprise Appellations (Métiers courants) Assistant / Assistante en organisation Chef de projet en organisation Auditeur organisationnel / Auditrice organisationnelle Responsable développement durable et RSE - responsabilité

Plus en détail

Enquête sur le devenir au 1 er janvier 2012 des ingénieurs diplômés en 2010 et 2011

Enquête sur le devenir au 1 er janvier 2012 des ingénieurs diplômés en 2010 et 2011 Enquête sur le devenir au 1 er janvier 2012 des ingénieurs diplômés en 2010 et 2011 Fiches «Chiffres-clés» par école d ingénieurs Réalisé par l ORPEA Observatoire Régional des Parcours Etudiants Aquitains

Plus en détail

Conférence de Presse du 29 novembre 2012

Conférence de Presse du 29 novembre 2012 Conférence de Presse du 29 novembre 2012 La FABI Fédération belge d associations d ingénieurs civils et bioingénieurs, l UFIIB Union Francophone des associations d ingénieurs industriels de Belgique et

Plus en détail

H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique

H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique Appellations Chef du bureau central d'ordonnancement en industrie Ingénieur / Ingénieure planification en industrie Chef du service de la gestion de la production Chef du service flux des matières ordonnancement-lancement

Plus en détail

M2 Méthodes physico-chimiques d'analyse appliquées à l'environnement et aux matériaux - Promotion 2 006

M2 Méthodes physico-chimiques d'analyse appliquées à l'environnement et aux matériaux - Promotion 2 006 M2 Méthodes physico-chimiques d'analyse appliquées à l'environnement et aux matériaux - Promotion 2 006 19 14 En emploi 12 En études 2 Total 14 - - Ingénieur débutant en informatique Supérieur Cdi, fonctionnaire

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail et de l Emploi 2012 ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure du Travail a pour mission de dispenser,

Plus en détail

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Observatoire de la Vie Etudiante L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Résultats de l enquête sur le devenir des diplômés 2009 de master au 1 er décembre

Plus en détail

Le devenir des diplômé-e-s du Master pro Ingénierie des systèmes et micro-systèmes embarqués

Le devenir des diplômé-e-s du Master pro Ingénierie des systèmes et micro-systèmes embarqués Poursuites d'études Afin de rendre compte des poursuites d'études, plusieurs approches sont envisageables. La première option consiste à observer l'occurrence ou non, pour chaque individu, d'une poursuite

Plus en détail

Master Marketing, Management et développement de projets

Master Marketing, Management et développement de projets Promotion 2/22 Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Master Marketing, Management et développement de projets Objectif de ce master : Le Master Marketing, Management et développement de projet

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique spécialité gestion, achat, vente des PME sur les marchés asiatiques

Licence professionnelle Logistique spécialité gestion, achat, vente des PME sur les marchés asiatiques IUT Institut Universitaire de Technologie 9/ Licence professionnelle Logistique spécialité gestion, achat, vente des PME sur les marchés asiatiques Lieu de formation : Aurillac Objectifs de cette licence

Plus en détail

Chapitre 2 : Les facteurs de production

Chapitre 2 : Les facteurs de production Chapitre 2 : Les facteurs de production Introduction Introduction (1) Production : Emploi des ressources nécessaires à la création des biens et des services => Combinaison des facteurs de production Travail,

Plus en détail

Master Pilotage des organisations

Master Pilotage des organisations Promotion / Site : Clermont-Ferrand Master Pilotage des organisations Objectif de ce master : Les parcours du Master «Pilotage des Organisations» étant résolument orientés vers le management de petites,

Plus en détail

Questionnaire A votre avis

Questionnaire A votre avis Questionnaire A votre avis Lisez chacune des 20 propositions du questionnaire. Si vous pensez que la proposition décrit ce qui se passe dans une entreprise, inscrivez un + dans la colonne +. Si vous pensez

Plus en détail

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services l assistant au cœur de l entreprise niveau d implication des assistants

Plus en détail

Master. Situation générale des diplômés 2011/2012 au 1er décembre 2014. Femmes Hommes Total

Master. Situation générale des diplômés 2011/2012 au 1er décembre 2014. Femmes Hommes Total Promotion / Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Master Ce master poursuit un double objectif : c'est un master universitaire fondé sur l'alternance par la voie de l'apprentissage, avec

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines et TIC

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines et TIC Promotion 11/1 Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion des ressources humaines et TIC Objectif de cette licence professionnelle : Préparer en un an des étudiants et des salariés d'entreprise

Plus en détail

Parcours Management des PME-PMI

Parcours Management des PME-PMI Promotion /4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Master Pilotage des organisations Parcours Management des PME-PMI Objectif de ce parcours : Former des managers appelés à prendre

Plus en détail

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel COE Séance du 17 décembre 2013 Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel Antoine Magnier DARES 1 Plan I. Stock et flux de CDD et missions d intérim Part des contrats temporaires

Plus en détail

Master Comptabilité, Contrôle, Audit. Situation générale des diplômés 2007/2008 au 1er mars 2010

Master Comptabilité, Contrôle, Audit. Situation générale des diplômés 2007/2008 au 1er mars 2010 007/008 Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Master Comptabilité, Contrôle, Audit Lieu de formation : Clermont-Ferrand Situation générale des diplômés 007/008 au er mars 00 Au er mars 00 Total

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce-distribution

Licence professionnelle Commerce-distribution Promotion / Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Commerce-distribution Objectif de cette licence professionnelle : Cette formation prépare des spécialistes aux fonctions

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail, de l Emploi et de l Économie sociale et solidaire ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure

Plus en détail

Annexe D : Questionnaire

Annexe D : Questionnaire 1. Questions générales 1.0. Informations sur l'organisation - Nom de l'organisation - Revenus annuels (en millions $) - Nombre total d'employés Employés non-syndiqués Employés syndiqués - Secteur d'activité

Plus en détail

Référentiel des activités

Référentiel des activités Référentiel des activités professionnelles Annexe I Arrêté du 29 juillet 1998 1. Appellation du diplôme Baccalauréat professionnel Spécialité restauration. 2. Champ d activités Définition Le titulaire

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Management des organisations / Adjoint de direction PME/PMI Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 30 / Nombre de répondants : 29 Taux de réponse : 9 Origine des étudiants Série de bac Situation

Plus en détail

Le moral des patrons de PME

Le moral des patrons de PME Enquête auprès de 300 PME au téléphone et par internet Avril 2012 Nobody s Unpredictable Introduction Ce baromètre, créé en Septembre 1992, suit l évolution du moral des patrons des PME françaises L échantillon,

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant Ressources Humaines

Licence professionnelle Assistant Ressources Humaines Promotion / Situation au er mars 4 Site : ClermontFerrand Objectif de cette licence professionnelle : Licence professionnelle Assistant Ressources Humaines Le titulaire du diplôme doit être capable : De

Plus en détail

La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME

La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME realisée par : Contexte Le REME se veut un réseau environnemental performant et régional

Plus en détail

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %.

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %. M2P AFFAIRES ET COMMERCE INTERNATIONAL Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de production et logistique intégrée

Licence professionnelle Gestion de production et logistique intégrée Promotion / Situation au er mars Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de production et logistique intégrée Objectif de cette licence professionnelle : Former d'une part, des personnes

Plus en détail

Enquête OIP 2007 : Licence professionnelle Logistique Organisation Gestion Industrielle et Qualité

Enquête OIP 2007 : Licence professionnelle Logistique Organisation Gestion Industrielle et Qualité Enquête OIP 2007 : Licence professionnelle Logistique Organisation Gestion Industrielle et Qualité En 2004-2005, 26 étudiants ont suivi la licence professionnelle LOGIQ.25 ont répondu au questionnaire,

Plus en détail

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Verdun. Janvier 2012

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Verdun. Janvier 2012 Profil économique Ville de Montréal Janvier 2012 Ce document est produit à partir des plus récentes statistiques disponibles au moment de la publication. Ce profl économique est une publication de l équipe

Plus en détail

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel Appellations (Métiers courants) Technicien / Technicienne en environnement industriel Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE- Définition Suit et vérifie la déclinaison

Plus en détail

M1705 - Marketing. Appellations (HORECA - Hotel) Définition. Accés à l'emploi métier. Conditions d'exercice de l'activité

M1705 - Marketing. Appellations (HORECA - Hotel) Définition. Accés à l'emploi métier. Conditions d'exercice de l'activité Appellations (HORECA - Hotel) Assistant / Assistante marketing Responsable marketing Définition Définit et met en oeuvre la stratégie marketing (tarifs, promotion, communication, gammes de produits, supports

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL

ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL Extrait du rapport d activité du Ministère du Travail, de l Emploi et de l Économie sociale et solidaire ECOLE SUPERIEURE DU TRAVAIL En tant qu'instrument de formation postscolaire, l'ecole Supérieure

Plus en détail

Académie Engins Lourds et Véhicules Commerciaux (AGEVEC)

Académie Engins Lourds et Véhicules Commerciaux (AGEVEC) 1 Académie Engins Lourds et Véhicules Commerciaux (AGEVEC) CIF OIT - Gestion des Centres de Formation Professionnelle Module gestion financière et budgétaire Contenu de la présentation Brève présentation

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Energie et génie climatique / Froid, climatisation et contrôle de service, services énergétiques Sciences Nombre de diplômés : 6 / Nombre de répondants : 2 Taux de réponse : 75% Origine des étudiants

Plus en détail

Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global

Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global 02 avril 2015 Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global l opportunité de raisonner global Dérégulation incertitudes opportunités Nouvelles

Plus en détail

Commission de coopération fédérale pour les statistiques de R&D et d innovation. L innovation en Belgique Résultats de la 3 e enquête européenne

Commission de coopération fédérale pour les statistiques de R&D et d innovation. L innovation en Belgique Résultats de la 3 e enquête européenne Commission de coopération fédérale pour les statistiques de R&D et d innovation L innovation en Belgique Résultats de la 3 e enquête européenne L innovation en Belgique Résultats de la 3 e enquête européenne

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION I - APPELLATION DU DIPLOME Baccalauréat professionnel Restauration. II - LE CHAMP D'ACTIVITE Définition Le titulaire du baccalauréat professionnel Restauration est un professionnel très qualifié, immédiatement

Plus en détail

Synthèse globale. Anciens étudiants contactés 299 Réponses 182 Taux de réponse 61% Situation au moment de l'enquête : 2008 à 2014

Synthèse globale. Anciens étudiants contactés 299 Réponses 182 Taux de réponse 61% Situation au moment de l'enquête : 2008 à 2014 CELSA insertion Enquête insertion professionnelle 2014 Master 2 Formation initiale 2012 : enquête à 15 mois Synthèse globale Pour la sixième année consécutive, les étudiants de Master 2 Formation initiale

Plus en détail

Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes. Financement corporatif et crédits d impôt

Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes. Financement corporatif et crédits d impôt Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes et crédits d impôt 2014 Ordre du jour Introduction Financement des activités de développement > Crédits d impôt RS&DE > Crédits d impôt pour titres multimédia > Crédits

Plus en détail

LISTE D ENGAGEMENTS DU PÉROU CONCERNANT L ADMISSION TEMPORAIRE DES HOMMES ET DES FEMMES D AFFAIRES

LISTE D ENGAGEMENTS DU PÉROU CONCERNANT L ADMISSION TEMPORAIRE DES HOMMES ET DES FEMMES D AFFAIRES LISTE D ENGAGEMENTS DU PÉROU CONCERNANT L ADMISSION TEMPORAIRE DES HOMMES ET DES FEMMES D AFFAIRES La liste qui suit énonce les engagements du Pérou aux termes de l article12.4 (Autorisation d admission

Plus en détail

contact@symboleo-consultants.com Téléphone : 04 93 36 67 67 Auditeur ICA /IRCA Confiance Performance Efficience Conseil Accompagnement sur mesure

contact@symboleo-consultants.com Téléphone : 04 93 36 67 67 Auditeur ICA /IRCA Confiance Performance Efficience Conseil Accompagnement sur mesure Conseil Accompagnement sur mesure Externalisation Mutualisation de prestation Formation Confiance Performance Efficience contact@symboleo-consultants.com Téléphone : 04 93 36 67 67 Auditeur ICA /IRCA Natalie

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION Patrick de SAINTE-LORETTE Jo MARZÉ LA LETTRE DE MOTIVATION Troisième édition Troisième tirage 2005, 1991, 1999, 2003 pour le texte de la présente édition, 2005 pour la nouvelle présentation ISBN : 2-7081-3374-8

Plus en détail

Droit Économie Gestion. Master professionnel Contrôle de Gestion et Systèmes d Information >> Mention : Administration des Entreprises (Vannes)

Droit Économie Gestion. Master professionnel Contrôle de Gestion et Systèmes d Information >> Mention : Administration des Entreprises (Vannes) Droit Économie Gestion Master professionnel Contrôle de Gestion et Systèmes d Information >> Mention : Administration des Entreprises (Vannes) OIP Enquête 2008 42 diplômés en 2006, 41 issus de la formation

Plus en détail

Master Management des PME - PMI

Master Management des PME - PMI IUP Management et gestion des entreprises 2/2 Master Management des PME - PMI Lieux de formation Lieu : Aurillac, de formation Clermont-Ferrand : Clermont-Ferrand et Vichy Objectifs de ce master : - comprendre,

Plus en détail

Les expatriés français et l immobilier. Photo Syda Productions. Enquête 2016. http://www.myexpat.fr/

Les expatriés français et l immobilier. Photo Syda Productions. Enquête 2016. http://www.myexpat.fr/ Photo Syda Productions Les expatriés français et l immobilier Enquête 2016 http://www.myexpat.fr/ My expat p.3 Résumé de l étude Qui sont les Français de l étranger? Les expatriés français dans le monde.

Plus en détail

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997)

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) L hôtellerie-restauration, au sens large du terme, regroupe l ensemble des activités qui répondent aux besoins de la clientèle

Plus en détail

Objet : Exploration des besoins associatifs des Cadres de Tanger

Objet : Exploration des besoins associatifs des Cadres de Tanger Objet : Exploration des besoins associatifs des Cadres de Tanger Dans le cadre de l ouverture de l association «Forum des cadres» sur son environnement socio-économique; Les membres de son bureau exécutoire

Plus en détail

Maîtrise Sciences de Gestion

Maîtrise Sciences de Gestion Maîtrise Sciences de Gestion La population de diplômés de l IUP Sciences de Gestion est de 64 pour l année 003 pour les deux options confondues, contrôle de gestion audit et ingénierie comptable et financière,

Plus en détail

Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers. Contrat Etude Prospective

Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers. Contrat Etude Prospective Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers Contrat Etude Prospective SOMMAIRE Caractéristiques de la population Caractéristiques des entreprises Caractéristiques des salariés Offres d emplois proposées

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC IUT - Institut Universitaire de Technologie 2/2 Licence professionnelle Gestion des ressources & TIC Objectifs de cette licence professionnelle : Préparer en un an des étudiants et des salariés d'entreprise

Plus en détail

Master Management des activités culturelles et audiovisuelles (MACA)

Master Management des activités culturelles et audiovisuelles (MACA) Promotion 23/24 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Master Management des activités culturelles et audiovisuelles (MACA) Objectif de ce master : Être capable de gérer tous les aspects

Plus en détail

1. Présentation. Présentation - Chiffres clés - Compétences - Secteurs clés - Stratégie - Programme

1. Présentation. Présentation - Chiffres clés - Compétences - Secteurs clés - Stratégie - Programme Avril 2013 V4 1. Présentation Association loi 1901, le «GASSMEID» regroupe une trentaine de TPE-PME du littoral qui ont décidé en 2010 d unir leurs compétences au service de la performance industrielle.

Plus en détail

H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel Appellations (Transports / Logistique / Automobile - Automobile) Ingénieur / Ingénieure en automobile en industrie Définition Conçoit et finalise de nouveaux produits ou de nouvelles technologies. Fait

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES PROFESSIONNELS EN GÉNIE SALARIÉS DU QUÉBEC

ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES PROFESSIONNELS EN GÉNIE SALARIÉS DU QUÉBEC ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES PROFESSIONNELS EN GÉNIE SALARIÉS DU QUÉBEC Rapport 2015 Faites partie de la Communauté des conducteurs vigilants de La Personnelle, grâce à Ajusto. La Personnelle s engage

Plus en détail

Le devenir des diplômé-e-s du Master pro Génie logiciel, logiciels répartis et embarqués

Le devenir des diplômé-e-s du Master pro Génie logiciel, logiciels répartis et embarqués Poursuites d'études Afin de rendre compte des poursuites d'études, plusieurs approches sont envisageables. La première option consiste à observer l'occurrence ou non, pour chaque individu, d'une poursuite

Plus en détail

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre 1 Direction røgionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre Projection à l horizon 2015 Février 2005 2 Source

Plus en détail

FORMATIONS 2015-2016

FORMATIONS 2015-2016 http://www.univ-artois.fr FORMATIONS 2015-2016 Domaine Arts, Lettres, Langues Parcours L2 Parcours L3 Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales LLCE en L3 Anglais, Espagnol, Chinois

Plus en détail

ARTS, LETTRES, LANGUES

ARTS, LETTRES, LANGUES Domaine de formation ARTS, LETTRES, LANGUES 645 diplômés 2012 ont été interrogés sur leur situation en décembre 2014. 472 ont répondu à l enquête, soit un taux de réponse de 73%. MENTIONS DE MASTER Arts

Plus en détail