Pour comprendre l ischémie cérébrale transitoire (ICT)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour comprendre l ischémie cérébrale transitoire (ICT)"

Transcription

1 Pour comprendre l ischémie cérébrale transitoire (ICT)

2 Table des matières Qu est-ce qu une ICT? 1-1 Qu est-ce qu un AVC? 1-2 Qu est-ce qui provoque une ICT? 2-1 Reconnaître une ICT et un AVC 3-1 Diagnostic 4-1 Traitement 5-1 Facteurs de risque 6-1 Réduire les risques 7-1 Lexique sur l ICT et l AVC 8-1

3 Qu est-ce qu une ICT? Qu est-ce qu une ICT? ICT est l abréviation de «ischémie cérébrale transitoire». Transitoire signifie de courte durée et ischémie signifie un flux sanguin insuffisant. Une ischémie cérébrale transitoire est une diminution momentanée du flux sanguin vers le cerveau. On la qualifie souvent de «mini-accident vasculaire cérébral». Une ICT est un avertissement sérieux d un risque accru d accident vasculaire cérébral (AVC). De plus, une fois que vous avez eu une ICT, votre risque d en subir d autres augmente. Une ICT est un problème temporaire qui se produit lorsqu une partie du cerveau ne reçoit pas l apport en sang dont il a besoin. Par le fait même, le cerveau est privé de carburant, soit l oxygène et les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement. Il en résulte des problèmes neurologiques (système nerveux) de courte durée comme : une faiblesse des problèmes visuels des étourdissements des troubles d élocution un mal de tête La plupart des ICT ne durent qu un court moment, soit entre 30 secondes et 10 minutes, mais peuvent parfois durer jusqu à 24 heures. Une ICT d une durée de quelques secondes ou de quelques minutes ne laisse généralement pas de séquelles apparentes, même si certaines cellules du cerveau peuvent avoir été endommagées. Des lésions mineures au cerveau passent souvent inaperçues car il reste amplement de cellules saines pour maintenir les fonctions cérébrales normales. Il est possible que vous ne soyez pas familier avec certains termes médicaux dans le présent guide. Les termes écrits en caractères gras sont expliqués dans le lexique à la fin du guide. 1-1

4 Qu est-ce qu une ICT? Qu est-ce qu un AVC? Un accident vasculaire cérébral est une perte soudaine de la fonction cérébrale. Elle est causée par une interruption de l apport sanguin au cerveau (AVC ischémique) ou encore la rupture d un vaisseau sanguin (AVC hémorragique). L interruption de l apport sanguin ou la rupture d un vaisseau sanguin font mourir les cellules nerveuses (neurones) de la région affectée. Les effets d un AVC dépendent de l endroit du cerveau qui a subi les dommages ainsi que de l étendue des dommages. AVC ischémique Parce que le cerveau contrôle tout ce que nous disons, faisons et pensons, un AVC peut avoir une grande variété de séquelles. Un AVC peut affecter les fonctions suivantes : Capacité de vous déplacer et de coordonner vos mouvements Capacité sensorielle : toucher, température, douleur et mouvement Capacité de voir et d interpréter ce que vous voyez Capacité de penser, de se souvenir, de comprendre, de planifier, de raisonner ou de résoudre des problèmes Capacité de communiquer (parole ou compréhension du langage, lecture, écriture et capacité mathématique) Personnalité État émotif Comportement AVC hémorragique 1-2

5 Qu est-ce qu une ICT? Comment fonctionne mon cerveau? Hémisphère droit du cerveau Côté gauche du corps Hémisphère gauche du cerveau Côté droit du corps Votre cerveau est composé de milliards de cellules nerveuses. Il contrôle tout : vos pensées, vos sentiments, vos actions. Le cerveau se divise en régions qui contrôlent différentes fonctions de l organisme comme : le mouvement le langage l équilibre Créativité Musique Langage parlé Raisonnement Le côté gauche de votre cerveau contrôle les mouvements et les sens du côté droit de votre corps. Il contrôle également votre capacité à : Orientation spaciale Sens artistique Capacité mathématique Langage écrit lire parler penser faire de l arithmétique Le côté droit de votre cerveau contrôle les mouvements et les sens du côté gauche de votre corps. Il contrôle également : votre créativité la capacité à apprécier la musique et l art la capacité à reconnaître les personnes et les objets 1-3

6 Qu est-ce qu une ICT? Comment mon cerveau reçoit-il l oxygène et les nutriments dont il a besoin? Votre cerveau a besoin d un apport constant de carburant sous forme d oxygène et de nutriments pour fonctionner adéquatement. Le cœur fait circuler le sang enrichi d oxygène et de nutriments vers le cerveau par le biais de vaisseaux sanguins appelés artères. Quatre artères principales transportent le sang vers votre cerveau en passant par votre cou. Les deux artères carotides sont situées de chaque côté de votre cou. Les deux artères vertébrales sont situées à l arrière de votre cou de chaque côté de votre colonne vertébrale. 1-4

7 Qu est-ce qu une ICT? Les artères principales se ramifient en un réseau d artères de plus en plus petites. Les vaisseaux sanguins les plus petits, appelés capillaires, assurent l échange sanguin directement par leurs parois vers les cellules. Le réseau de vaisseaux sanguins permet un apport constant d oxygène et de nutriments à toutes les cellules du cerveau. Chacune des artères alimente des régions spécifiques du cerveau. Certaines régions reçoivent le sang de plus d une artère. Le cerveau contrôle tout : nos pensées, notre vision et nos actions. Le cerveau a besoin d un apport constant en sang enrichi d oxygène et de nutriments. Le sang parvient au cerveau par le biais des artères. 1-5

8 Qu est-ce qui provoque une ICT? 2-1

9 Qu est-ce qui provoque une ICT? Une ICT est un apport insuffisant en sang au cerveau pendant une courte durée. Un tel phénomène peut se produire lorsqu une des artères qui apporte l oxygène et les nutriments au cerveau se bloque. La partie du cerveau desservie par cette artère ne reçoit pas le sang dont elle a besoin. Si les cellules du cerveau ne reçoivent pas suffisamment d oxygène et de nutriments, elles commencent à mourir. Les cellules du cerveau meurent rapidement, en l espace de quatre à six minutes. Plusieurs situations peuvent provoquer une ICT. La principale cause est l athérosclérose, ou «durcissement des artères». L ICT peut aussi être causée par : des spasmes au niveau des artères cérébrales, des anomalies au niveau de la forme des vaisseaux sanguins, certains troubles sanguins pouvant causer une inflammation des artères cérébrales, des variations anormales de la tension artérielle, une hémorragie incontrôlée (hémorragie) à l intérieur du cerveau causée par des problèmes au niveau de la structure des vaisseaux sanguins du cerveau. Ces problèmes structuraux comprennent les anévrismes et les malformations artérioveineuses (MAV). Toutes ces situations peuvent causer des problèmes d apport sanguin au cerveau. Dans certains cas, les médecins sont incapables de déterminer la cause d une ICT. Qu est-ce que l athérosclérose? L athérosclérose est un état caractérisé par l accumulation d une substance grasse appelée la plaque (athérome) sur les parois internes des artères. La plaque est une substance collante et jaunâtre constituée de matières grasses comme le cholestérol et les débris des cellules sanguines. 2-2

10 Qu est-ce qui provoque une ICT? La plaque s accumule et endommage les minces couches internes des parois artérielles, rendant celles-ci plus épaisses et moins élastiques. Il se produit un rétrécissement de l intérieur de l artère, ce qui se traduit par un flux sanguin réduit. Un caillot sanguin (thrombus) peut se former, réduisant ou bloquant complètement le flux sanguin dans l artère. C est ce qu on appelle l athérothrombose (voir schéma ci-dessous). Un morceau de plaque ou un caillot sanguin peut se détacher de la paroi et circuler vers d autres parties du corps, où il bloquera également le flux sanguin. Caillot sanguin (thrombus) Plaque (athérome) L orsqu un vaisseau sanguin irriguant le cœur est rétréci ou bloqué, des problèmes comme une angine (douleur à la poitrine) ou une crise cardiaque peuvent survenir. L orsqu un vaisseau sanguin alimentant le cerveau est réduit ou bloqué, cela peut engendrer une ICT ou un accident vasculaire cérébral (AVC). De la même manière, lorsque l apport en sang vers les jambes est restreint, cela peut causer de la douleur et un inconfort dans les mollets lors de la marche et, dans les cas extêmes, même au repos. Le fait de traiter l une des maladies liées à l athérosclérose peut avoir un impact sur l ensemble de ces maladies. L athérosclérose est une maladie lente et progressive pouvant apparaître dès l enfance. Elle peut toucher toutes les parties du système artériel, dont le cœur, le cerveau et les jambes. Plus vous êtes âgé, plus l athérosclérose dans vos artères risque d être à un stade avancé. La rapidité de son évolution dépend de facteurs comme vos antécédents médicaux familiaux et votre mode de vie. Ces derniers sont des facteurs de risque de l athérosclérose et de l ICT et ils sont présentés aux pages 6-1 à

11 Qu est-ce qui provoque une ICT? Comment l athérosclérose et la formation de caillots peuvent-elles causer une ischémie cérébrale transitoire? L athérosclérose peut causer un rétrécissement important des artères du cou. Ces artères rétrécies laisseront passer peu de sang ou même pas du tout. Un caillot sanguin ou un morceau de plaque (ou athérome) peut obstruer l artère et arrêter complètement le flux sanguin (voir schéma du centre), ou encore, un caillot peut se détacher et voyager vers une autre région où il bloquera le flux sanguin (voir schéma du bas). Artère saine Les caillots sanguins peuvent se former lorsque les cellules du sang appelées plaquettes s agglutinent. La plupart du temps, les caillots sont causés par l athérosclérose, mais ils peuvent également être causés par certaines maladies du cœur. Les caillots peuvent se former n importe où dans l organisme, y compris sur la paroi interne des artères et sur les valvules cardiaques. 2-4

12 Qu est-ce qui provoque une ICT? La plupart des caillots sanguins qui provoquent des ICT proviennent des artères carotides du cou (50 à 60 %). Environ 25 % proviennent du cœur, et le reste, des artères d autres parties du corps. Lorsqu une ICT se produit, la plaque ou le caillot sanguin se décomposent et se dissipent spontanément. Les lésions cérébrales sont minimes ou inexistantes et les symptômes disparaissent sans traitement. Si les cellules du cerveau sont privées de leur apport sanguin pendant une plus longue période, certaines des cellules mourront, provoquant un accident vasculaire cérébral. Les lésions à une région spécifique du cerveau touchent la fonction contrôlée par cette partie du cerveau. Par exemple, une lésion à la région qui contrôle le langage peut entraîner un problème d élocution. Une ICT est une interruption temporaire de l apport sanguin vers une partie du cerveau. Les ICT sont généralement causées par l athérosclérose et la formation de caillots. Les ICT ne laissent aucune séquelle apparente, mais sont un signal d alarme sérieux d un risque d AVC ou d ICT futurs. 2-5

13 Reconnaître une ICT et un AVC 3-1

14 Devrais-je m inquiéter si j ai été victime d une ICT? Une ICT est un signal d alarme très sérieux indiquant un problème au niveau du flux sanguin vers votre cerveau. Si vous avez subi une ICT, votre risque d AVC est plus élevé. Le risque est à son maximum pendant la première année suivant une ICT. La bonne nouvelle est que, étant donné qu une ICT vous avertit du risque potentiel d AVC, vous pouvez prendre des mesures pour le prévenir. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour diminuer votre risque. Nous aborderons cette question plus loin dans ce guide. Matière à réflexion * * * Chaque année, environ personnes subissent une ICT au Canada, sans compter toutes celles qui ne sont jamais signalées. Les victimes d une ICT ont un risque cinq fois plus élevé de subir un AVC au cours des deux prochaines années que la population en général. De nombreuses personnes qui ont subi un AVC avaient été victimes d une ICT ou plus auparavant. 3-2

15 Reconnaître une ICT et un AVC L accident vasculaire cérébral (AVC) Si une artère qui transporte le sang au cerveau éclate ou s obstrue, la partie du cerveau qu elle dessert subit des lésions permanentes. C est ce qu on appelle un accident vasculaire cérébral (AVC). Plus vous présentez de facteurs de risque de l AVC, plus votre risque d en subir un augmente. Les personnes ayant survécu à un AVC ont un risque accru d en subir un autre. Matière à réflexion * * * * * * 7 % de tous les décès au Canada sont attribuables aux AVC. L AVC est la quatrième cause de mortalité au Canada. L AVC est la principale cause d invalidité neurologique chez les adultes au Canada. Environ AVC se produisent au Canada chaque année. 60 % des personnes ayant survécu à un AVC garderont une certaine invalidité. Entre et Canadiens et Canadiennes ont subi un AVC. 3-3

16 Comment savoir si je suis victime d une ICT ou d un AVC et quelles mesures devrais-je prendre? Reconnaître une ICT et un AVC VOUS ÊTES PEUT-ÊTRE VICTIME D UNE ICT OU D UN AVC SI VOUS RESSENTEZ CE QUI SUIT : Une faiblesse : faiblesse, engourdissement ou picotements soudains au visage, à un bras ou à une jambe. Difficulté d élocution : perte soudaine et temporaire de la parole ou difficulté de compréhension de la parole. Problèmes de vision : perte soudaine de la vue, particulièrement dans un seul œil, ou vision double. Mal de tête : mal de tête soudain, intense et inhabituel. Étourdissement : perte soudaine de l équilibre, surtout si accompagnée de n importe lequel des signes ci-dessus. Si vous ressentez l un ou l autre de ces symptômes, il s agit d une urgence médicale. Appelez immédiatement le ou votre numéro d urgence local. 3-4

17 Reconnaître une ICT et un AVC Pourquoi dois-je recevoir une attention médicale rapidement si je pense être victime d une ICT ou d un AVC? Pour recevoir le meilleur traitement possible, il est essentiel de vous rendre rapidement à l hôpital. Au cours des dernières années, des progrès importants ont été réalisés dans le domaine du traitement de l AVC. Pour être efficaces, ces nouveaux traitements doivent être donnés dans les premières heures suivant l apparition de vos symptômes. Les médecins doivent procéder à un bilan approfondi afin de déterminer la cause de vos symptômes pour vous offrir le traitement approprié. N essayez pas de trouver par vous-même la cause de vos symptômes et n attendez pas qu ils disparaissent. Rendez-vous à un hôpital le plus tôt possible. Même si vos symptômes disparaissent en route vers l hôpital, il est essentiel que vous soyez vu par un médecin pour identifier la cause sous-jacente de votre malaise. Le fait de reconnaître les signes avant-coureurs d une ICT et d un AVC dès qu ils se manifestent et d obtenir une attention médicale immédiate augmente vos chances d un bon rétablissement. 3-5

18 Reconnaître une ICT et un AVC Une ICT est un signe d alarme sérieux d un risque accru d AVC. Les symptômes d une ICT sont les mêmes que ceux d un AVC. L AVC est une cause importante de décès et d invalidité au Canada. Le fait de reconnaître que vous avez subi une ICT vous sert d avertissement et c est l occasion d agir afin de diminuer votre risque de subir un AVC. Si vous ressentez l un ou l autre des symptômes d une ICT ou d un AVC, appelez immédiatement le ou votre numéro d urgence local. 3-6

19 Diagnostic 4-1

20 Quels sont les tests utilisés pour identifier les ICT? Votre médecin décidera quels tests sont appropriés pour vous. Voici une liste des tests les plus courants. Type de test À quoi sert ce test? Comment procède-t-on pour ce test? Examen neurologique Tests sanguins Doppler carotidien Un examen neurologique complet comporte un test d évaluation du langage et de vos capacités de mémoire, de votre comportement, de votre capacité de réaction mentale, de votre vision et du mouvement de vos yeux, du contrôle de vos muscles, de votre capacité à marcher (démarche) et de votre sens du toucher. On effectue des tests sanguins pour découvrir dans votre sang des indices qui permettraient à votre médecin de déterminer la cause de votre ICT. On procèdera par exemple à la détermination des taux de cholestérol, de triglycérides et de sucre dans votre sang ainsi qu à un test de dépistage d anomalies dans la coagulation du sang. Un Doppler carotidien peut aider à déterminer si l accumulation de plaque rétrécit vos artères et perturbe le flux sanguin vers votre cou ou votre cerveau. Le médecin évalue votre capacité à répondre à des questions et à exécuter des tâches simples. De petits échantillons de sang sont prélevés de votre bras et sont étudiés. Le test Doppler utilise l échographie (ondes sonores à haute fréquence sans danger) pour écouter le bruit du sang qui circule à travers vos artères. 4-2

21 Diagnostic Type de test À quoi sert ce test? Comment procède-t-on pour ce test? Angiographie carotidienne (artériographie) Électrocardiogramme (ECG) Moniteur Holter Ce test permet de localiser l emplacement de l obstruction ou de l anomalie dans les artères du cerveau ou du cou. Il permet également de vérifier la présence de plaque et d autres sources d emboles (caillots sanguins qui se déplacent). Un ECG est un test qui enregistre l activité électrique du cœur. Un ECG peut identifier les rythmes cardiaques anormaux qui peuvent avoir causé la formation de caillots sanguins. Le moniteur Holter est utilisé pour identifier tout rythme cardiaque anormal qui pourrait avoir causé votre ICT. Une substance de contraste visible à la radiographie est injectée dans une artère. Des radiographies sont prises pendant le déplacement de la substance de contraste à travers vos artères. Des électrodes adhésives sont placées à des endroits spécifiques de votre corps (votre thorax, vos bras et vos jambes). Des détecteurs dans les électrodes enregistrent l activité électrique de votre cœur et transmettent cette information à l appareil d ECG, où elle peut être imprimée et lue par le médecin. Un moniteur Holter est un appareil portable d enregistrement de l ECG. Il permet à votre médecin de surveiller votre rythme cardiaque sur une période plus longue qu avec l ECG, généralement pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours. Les moniteurs Holter sont portés sur le corps. On peut procéder à ce test à l hôpital ou à la maison. 4-3

22 Diagnostic Type de test À quoi sert ce test? Comment procède-t-on pour ce test? Échocardiogramme Échocardiogramme transœsophagien Angiographie numérisée (assistée par ordinateur) On peut procéder à un échocardiogramme pour déterminer si votre ICT a été causée par un problème cardiaque. Les échocardiogrammes permettent de déterminer si des caillots sanguins se forment dans votre cœur. On procède à ce test lorsque votre médecin souhaite obtenir une image détaillée de votre cœur pour y déceler toute trace de production de caillots sanguins. L angiographie numérisée est un examen qui utilise des rayons X pour visualiser la circulation sanguine dans les artères de l organisme, tant celles qui alimentent le cerveau que celles qui approvisionnent les poumons, les reins, les bras et les jambes. Un échocardiogramme fait appel à des ondes sonores sans danger pour créer une image de votre cœur. L échocardiogramme transœsophagien utilise des ondes sonores à haute fréquence pour examiner les structures cardiaques. Ce test s apparente à l échocardiogramme, sauf qu il examine le cœur de manière différente. On insère un tube dans l œsophage. Vous êtes sous sédation pendant cette intervention. Des faisceaux de rayons X sont émis par un appareil rotatif et traversent la zone étudiée sous différents angles afin de créer des images transversales qui sont ensuite assemblées par un ordinateur en une représentation tridimensionnelle de la zone étudiée. 4-4

23 Diagnostic Type de test À quoi sert ce test? Comment procède-t-on pour ce test? Angiographie par résonance magnétique (ARM) Tomodensitométrie (scanographie assistée par ordinateur) Imagerie par résonance magnétique (IRM) Cette nouvelle technique d imagerie sert à détecter la présence d obstruction ou de durcissement des artères du cou et du cerveau. On procède à la tomodensitométrie du cerveau pour identifier certaines atteintes comme une hémorragie au cerveau (hémorragie intracrânienne), des tumeurs, un AVC ou des signes de lésions cérébrales antérieures. L IRM est un autre type d échographie. On l utilise également pour déceler les hémorragies cérébrales, les tumeurs et les AVC ou toute trace de lésions antérieures au cerveau. Comme un IRM, l ARM utilise un champ magnétique puissant et des ondes radio pour dresser un portrait des vaisseaux sanguins. Il produit des images des veines et des artères. Un tomodensitomètre prend une série de photographies de votre cerveau à l aide de radiographies. L IRM utilise un champ magnétique sans danger et des ondes radio pour produire une image tridimensionnelle d une partie de votre corps, comme votre cerveau. On appelle aussi parfois l IRM résonance magnétique nucléaire, ou RMN. 4-5

24 Diagnostic Comment les ICT sont-elles diagnostiquées? Il est parfois difficile pour les médecins de diagnostiquer les ICT car les symptômes ont généralement disparu lorsque la personne obtient une aide médicale. La clé du traitement d une ICT est de déterminer rapidement qu elle s est bel et bien produite. On procède ensuite à des tests pour déterminer la raison pour laquelle l ICT s est produite. À l aide de ces renseignements, le médecin peut travailler avec vous pour planifier le meilleur traitement possible afin de prévenir d autres ICT ou un AVC. N oubliez pas que le point le plus important est de le laisser savoir à votre médecin si vous avez ressenti les symptômes d une ICT ou d un AVC. Certaines atteintes présentent des symptômes similaires à ceux d une ICT. On procède généralement à des tests afin d éliminer ces causes avant de poser un diagnostic d ICT. Voici des exemples de certaines atteintes présentant des symptômes semblables à ceux d une ICT : Hypoglycémie ou «faible taux de sucre dans le sang». Il s agit d une atteinte caractérisée par un manque de sucre se rendant aux cellules du cerveau, aux nerfs ou aux muscles, causant des perturbations temporaires au niveau de la fonction nerveuse et musculaire, comme une faiblesse et des troubles d élocution. Migraine compliquée. Il s agit d une migraine durant laquelle le spasme d une artère qui alimente le cerveau est si intense qu il provoque des symptômes semblables à ceux d une ICT. Paralysie de Bell. Il s agit d une inflammation d un ou plusieurs nerfs du visage, causant un affaissement de ce côté du visage accompagné d un trouble de l élocution. 4-6

25 Traitement 5-1

26 Quel type de traitement vais-je recevoir? Le type de traitement que vous recevez dépend de la cause de votre ICT, de la partie du cerveau qui est touchée et de la présence d autres problèmes médicaux. Le but du traitement est de prévenir un AVC et de s assurer que votre cerveau reçoit l oxygène et les nutriments dont il a besoin en faisant en sorte qu il reçoive un bon apport en sang. On procèdera peut-être à une intervention chirurgicale ou on aura tout simplement recours à des médicaments pour éclaircir le sang et prévenir la formation de caillots sanguins. L adoption d un mode de vie sain afin de modifier vos facteurs de risque est une partie importante de votre traitement. Votre médecin étudiera les résultats des tests que vous aurez subis pour décider quels traitements seront les plus appropriés dans votre cas. Il vous présentera ensuite les risques et les avantages des choix thérapeutiques. En collaborant ensemble, votre médecin et vous déciderez du meilleur plan thérapeutique pour prévenir un AVC. Médication Deux types principaux de médicaments sont utilisés pour traiter les ICT, soit les antiplaquettaires et les anticoagulants. On les appelle souvent «éclaircisseurs de sang». On les utilise pour prévenir ou détruire les caillots sanguins et ils peuvent diminuer le risque d AVC chez des patients qui ont déjà subi une ICT ou un AVC. Les antiplaquettaires empêchent les plaquettes de s agglutiner pour former des caillots sanguins. Les anticoagulants agissent au niveau d autres facteurs de coagulation qui entraînent les caillots sanguins. 5-2

27 Traitement Voici quelques-uns des médicaments utilisés pour traiter les ICT : Acide acétylsalicylique ou AAS. L ASS, mis en marché sous les noms Aspirin ou Entrophen (AAS enrobé), est l antiplaquettaire le plus couramment utilisé. Il a été prouvé qu il réduisait le risque d AVC. Cependant, certaines personnes doivent éviter l AAS parce qu elles ont des problèmes hémorragiques, une allergie ou une maladie présentant une contre-indication pour ce traitement. Votre médecin peut vous le dire si vous devez prendre de l AAS et déterminer la posologie nécessaire pour diminuer votre risque d AVC. La quantité requise est généralement moindre qu une dose normale. Vous devriez toujours consulter votre médecin avant de prendre de l AAS régulièrement pour prévenir un AVC. Le clopidogrel (ex. Plavix ) est un médicament antiplaquettaire. Souvent utilisé conjointement avec l AAS ou d autres traitements, il sert à réduire les risques d accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque. Il agit en prévenant la formation excessive de caillots dans le sang. Le ticlopidine (ex. Ticlid ) est un médicament antiplaquettaire qui sert à réduire les risques d accident vasculaire cérébral chez les patients présentant certaines indications. Le dipyridamole est un antiplaquettaire qui, associé à l AAS, est très efficace. Cette combinaison est mise en marché sous le nom Aggrenox. La warfarine (Coumadin ) est un antiplaquettaire qui est souvent prescrit pour traiter la fibrillation auriculaire. On prescrit également la warfarine lorsque les antiplaquettaires n ont pas réussi à prévenir un AVC ou une nouvelle ICT, ou qu ils ne peuvent être prescrits pour des raisons médicales. La warfarine est habituellement offerte sous forme de comprimés et peut être prise à long terme. Il faut plusieurs jours avant que les effets ne se manifestent. Le médecin peut vous faire passer plusieurs tests avant de prescrire un anticoagulant. Habituellement, les gens qui souffrent d hypertension artérielle, d une blessure récente au cerveau ou qui sont sujettes aux chutes ou à l abus d alcool ne se font pas prescrire d anticoagulants. 5-3

28 Traitement Médicaments pour l hypertension. Il existe plusieurs médicaments utilisés pour traiter l hypertension. Ils s insèrent généralement dans les catégories suivantes : Diurétiques Les diurétiques constituent une classe de médicaments, communément appelés «pilules pour éliminer», qui augmentent l excrétion du sodium (sel) par les reins, diminuant le volume sanguin et contribuant à abaisser la tension artérielle. Bêtabloquants Les bêtabloquants constituent une classe de médicaments qui réduisent le rythme cardiaque, l action de pompage du cœur et la quantité de sang pompé par ce dernier. Ces trois actions combinées contribuent à abaisser la tension artérielle. Inhibiteurs de canaux calciques Les inhibiteurs de canaux calciques constituent une classe de médicaments qui bloquent le passage du calcium dans les cellules musculaires en contrôlant la grandeur d ouverture des vaisseaux sanguins. Cette action a pour effet de dilater les vaisseaux sanguins et contribue ainsi à abaisser la tension artérielle. Enzyme de conversion de l angiotensine ou inhibiteurs de l ECA Les inhibiteurs de l ECA constituent une classe de médicaments qui peuvent réduire la production d une substance qui provoque le resserrement des vaisseaux sanguins, l angiotensine II. Cette action permet au sang de circuler plus facilement et contribue ainsi à abaisser la tension artérielle. Inhibiteurs des récepteurs de l angiotensine II (IRA) Les IRA constituent une classe de médicaments qui détendent les vaisseaux sanguins en bloquant l effet d une substance chimique (l angiotensine II) qui cause le resserrement, la constriction et le durcissement des vaisseaux sanguins. Leur action permet au sang de circuler plus facilement dans l organisme et, par conséquent, aide à abaisser la tension artérielle. 5-4

29 Traitement Il existe d autres types de médicaments qui sont moins souvent utilisés. Si vous avez des questions, adressez-vous à votre médecin ou votre pharmacien, ou visitez le site Web de la Fondation des maladies du cœur au Médicaments pour l hypercholestérolémie. Le traitement médicamenteux est une autre option pour les personnes qui ont de la difficulté à faire baisser leur taux de cholestérol en modifiant leurs habitudes de vie. Les statines sont généralement le type de médicaments de choix pour abaisser le taux de cholestérol, mais d autres options sont disponibles. Les statines peuvent aider les patients à haut risque de crise cardiaque ou d accident vasculaire cérébral, quel que soit leur niveau de cholestérol. Quelques soient les médicaments qui vous sont prescrits, il est important d en connaître la nature, la posologie ainsi que les effets secondaires éventuels. Il est très important que vous preniez vos médicaments. Parlez à votre médecin au sujet de solutions alternatives si jamais vous ressentez des effets secondaires déplaisants, ou pour plus d information au sujet de vos médicaments, parlez-en à votre pharmacien. Chirurgie Parfois, une intervention chirurgicale, ou opération, est la meilleure façon de prévenir un AVC. Votre médecin vous avisera si un tel traitement est approprié dans votre cas. La chirurgie la plus couramment utilisée est l endartériectomie carotidienne. Il s agit d une intervention visant à éliminer la plaque de l artère carotide (l une des artères du cou). Une incision est pratiquée pour ouvrir l artère, la source de l obstruction est retirée et l artère est refermée. Comme cette intervention comporte des risques considérables, elle est pratiquée dans certains cas bien précis. 5-5

30 Traitement Seulement quelques personnes peuvent bénéficier de ce type de traitement sans risque excessif. L angioplastie carotidienne et la pose de stent constituent un nouveau type de chirurgie. Le concept est semblable à celui de l angioplastie pour les artères coronaires du cœur où la mise en place d une prothèse endovasculaire est couramment utilisée. Cette intervention consiste à introduire un ballonnet dans l artère pour la dilater, et à mettre en place une prothèse de métal (stent) pour maintenir l ouverture de l artère. Le spiralage (coiling) pour traiter les anévrismes. Les anévrismes sont des points faibles au niveau des parois des vaisseaux sanguins qui peuvent se rompre et entraîner une hémorragie (saignement) dans le cerveau. Si un anévrisme intracrânien se rompt (causant une hémorragie sous-arachnoïdienne), une intervention chirurgicale immédiate peut s avérer nécessaire. Dans certains cas, on peut traiter un anévrisme non rompu en remplissant le vaisseau sanguin de minuscules spirales flexibles faites de platine. On peut procéder à cette intervention seulement si l anévrisme ne s est pas encore rompu et que le cou du patient est de taille adéquate. Les spirales sont insérées à l aide d un cathéter, un long tube flexible qui peut être enfilé dans les vaisseaux sanguins. On peut procéder à un éventail de tests pour trouver la cause de votre ICT. Les résultats des tests peuvent servir à choisir le traitement le plus approprié. 5-6

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

Vous avez subi une ICT.

Vous avez subi une ICT. Vous avez subi une ICT. Apprenez comment éviter d en subir une autre. Vous avez subi une ict. apprenez comment éviter d en subir une autre. Une ischémie cérébrale transitoire (ou ICT) est une urgence médicale.

Plus en détail

La fibrillation auriculaire : au cœur du problème

La fibrillation auriculaire : au cœur du problème La fibrillation auriculaire : au cœur du problème Cette brochure a été spécialement conçue pour les personnes souffrant de fibrillation auriculaire (FA), un trouble souvent décrit comme un rythme cardiaque

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION LIVRET DE PREVENTION Femmes, prenez soin de votre cœur! TOUT SAVOIR SUR LA SANTE DU CŒUR DES FEMMES, par la Fondation Cœur et Artères, reconnue d utilité publique Introduction Ce livret s adresse à toutes

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Se préparer à une angiographie artérielle

Se préparer à une angiographie artérielle Se préparer à une angiographie artérielle Table des matières Sujet Page Qu est-ce que l athérosclérose?... 1 Durcissement graduel des artères (athérosclérose)... 2 Pourquoi dois-je subir une angiographie

Plus en détail

Parlons de l accident vasculaire cérébral

Parlons de l accident vasculaire cérébral Parlons de l accident vasculaire cérébral Guide d information pour les personnes ayant subi un AVC et leur famille www.fmcoeur.ca Parlons de l accident vasculaire cérébral Guide d information pour les

Plus en détail

Signes avant-coureurs et mesures d urgence à prendre - pour la vie

Signes avant-coureurs et mesures d urgence à prendre - pour la vie Signes avant-coureurs et mesures d urgence à prendre - pour la vie Sauriez-vous quoi faire en cas d urgence cardiaque? En apprenant les signes avant-coureurs d une crise cardiaque, d un arrêt cardiaque

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Comprendre l OMD : un guide

Comprendre l OMD : un guide OMD Œdème maculaire diabétique Comprendre l OMD : un guide Table des matières Œdème maculaire diabétique (OMD) 3 Présentation de l OMD 7 Quels sont les facteurs de risque de l OMD? 9 Quels sont les symptômes

Plus en détail

OUTILS ÉDUCATIFS SUR L HYPERTENSION ARTÉRIELLE

OUTILS ÉDUCATIFS SUR L HYPERTENSION ARTÉRIELLE OUTILS ÉDUCATIFS SUR L HYPERTENSION ARTÉRIELLE 1 er OUTIL Qu est ce que l hypertension artérielle et pourquoi devrais je m en préoccuper? 2 e OUTIL Qu est ce que je peux faire contre la haute pression?

Plus en détail

Le VIH et votre apparence physique

Le VIH et votre apparence physique Le VIH et votre apparence physique Le VIH et votre apparence physique Les personnes séropositives subissent-elles souvent des changements de l apparence physique? Il est difficile de dire avec exactitude

Plus en détail

Prévenir UN AUTRE AVC

Prévenir UN AUTRE AVC 3 Prévenir UN AUTRE AVC Wayne VOTRE CHEMINEMENT APRÈS UN AVC 3. Prévenir un autre AVC 33 3. Prévenir UN AUTRE AVC Le fait d avoir subi un AVC ou un AIT augmente vos risques d en subir un deuxième. Vous

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence Nathalie Bourdages, inf., B. Sc., conseillère en soins infirmiers, Direction des soins infirmiers et des regroupement clientèles, Centre hospitalier de

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR SES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur ses connaissances 3 Vrai Faux Rappel 4 Un AVC peut-il

Plus en détail

Vivre avec le cholestérol Cholestérol et vie saine

Vivre avec le cholestérol Cholestérol et vie saine Vivre avec le cholestérol Cholestérol et vie saine fmcoeur.ca Fondation des maladies du cœur Cholestérol et vie saine Qu est-ce que le cholestérol? Le mot «cholestérol» peut décrire à la fois le cholestérol

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 23 ÉVALUATION DE

Plus en détail

Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 22 questions.

Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 22 questions. Mis à jour le 23/01/2013 Questions/Réponses Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 22 questions. 1. Quelles sont les récentes recommandations émises par le Ministère de la Santé concernant

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme

Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Stratégies d intervention face à une dyslipidéme Module Optionnel MG Module Optionnel MG Pr P. HOFLIGER La prévention Cardio-vasculaire Elle se conçoit à deux niveaux : Prévention primaire : patients sans

Plus en détail

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire Vivre avec une cardiopathie valvulaire Décembre 2008 En cas de cardiopathie valvulaire opérée

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an

PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an DEFINITION APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE Buts : apporter aux organes ce dont ils ont besoin(o2 ) eliminer les déchets(co2.) APPAREIL : Pompe=cœur Tuyaux=artéres/veines PREMIERE CAUSE DE MORTALITE: 180.000/an

Plus en détail

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou Conseils aux patients* Lutter activement contre la thrombose *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou 2 Mentions légales Directeur de la publication : Bayer

Plus en détail

Questions/Réponses. Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 18 questions.

Questions/Réponses. Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 18 questions. Questions/Réponses Questions Réponses pilule contraceptive. Le point en 18 questions. 1. Qu est-ce qu un contraceptif oral combiné? 2. De quelle génération est ma pilule? 1 ère, 2 ème, 3 ème ou 4 ème génération?

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE

L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE LA TROUSSE COEUR EN SANTÉ L HYPERTENSION ET LES MALADIES DU COEUR COMMENT CONTRÔLER VOTRE PRESSION ARTÉRIELLE ET RÉDUIRE VOTRE RISQUE DE MALADIES DU COEUR Nom : Cochez s il y a lieu Contrôlez votre poids.

Plus en détail

1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie?

1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie? CLSC Ahuntsic Mini-quiz Questionnaire sur l hypercholestérolémie Statistiques 1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie?

Plus en détail

Le Cholestérol. Jacques MANSOURATI CHU BREST

Le Cholestérol. Jacques MANSOURATI CHU BREST Vrai ou Faux Le cholestérol est inutile à l organisme humain L alimentation est la principale source de cholestérol Seul le taux de cholestérol total est important dans la prévention des maladies cardiovasculaires

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

Accident Vasculaire Cérébral (AVC)

Accident Vasculaire Cérébral (AVC) Accident Vasculaire Cérébral (AVC) Vous venez de présenter une thrombose cérébrale et vous êtes hospitalisé. Il y a beaucoup de questions que vous vous posez sur ce qui s est passé et sur ce qui va arriver

Plus en détail

LES FACTEURS DE RISQUE

LES FACTEURS DE RISQUE LES FACTEURS DE RISQUE C EST QUOI UN FACTEUR DE RISQUE? C est une caractéristique lié à une personne, à son environnement à sa culture, à son mode de vie qui entraine pour elle une probabilité plus importante

Plus en détail

Traitements contre la SP Gilenya MD

Traitements contre la SP Gilenya MD 1 Série Les Essentiels de MSology Gilenya MD (fingolimod) Document élaboré par MSology avec la précieuse collaboration des infirmières consultantes suivantes spécialisées en sclérose en plaques : Trudy

Plus en détail

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes Nous avons vu que le sang est impliqué dans tous les échanges de l'organisme avec le milieu extérieur SL: Echanges

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Un suivi médical régulier se

Un suivi médical régulier se Le suivi médical périodique Pierre Filteau, M.D. Un suivi médical régulier se révèle essentiel pour tout diabétique. Il est assuré minimalement quatre fois par année par le médecin traitant ou l infirmière.

Plus en détail

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Ce guide des définitions des

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR). Hypertension intracrânienne idiopathique Pseudotumor cerebri Votre médecin pense que vous pouvez souffrir d hypertension intracrânienne idiopathique connue aussi sous le nom de «pseudotumeur cérébrale».

Plus en détail

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent Hypertension artérielle Des chiffres qui comptent REPÈRES 7 500 000 d hypertendus (15 à 20 % des adultes en 1990). La fréquence de l hypertension artérielle (HTA) augmente avec l âge. Mais sur 8 personnes

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des

Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des principaux ennemis de nos artères, le «mauvais» cholestérol

Plus en détail

Vivre avec la. fibrillation auriculaire. Guide à l intention des patients et des familles

Vivre avec la. fibrillation auriculaire. Guide à l intention des patients et des familles Vivre avec la fibrillation auriculaire Guide à l intention des patients et des familles UOHI 77 40, RUE RUSKIN, OTTAWA ON K1Y 4W7 T 613.761.5000 WWW.OTTAWAHEART.CA Veuillez apporter ce guide à l institut

Plus en détail

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20 RÉVISION DE SURPRIME Nom : Prénom : Date de naissance : - - Année Mois Jour N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

Comment éviter une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Protégez-vous avant qu il soit trop tard

Comment éviter une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Protégez-vous avant qu il soit trop tard Comment éviter une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral Protégez-vous avant qu il soit trop tard NEPAL OMAN G H A N A PARAGUAY BAHAMAS TURKS ET CAIQUES ÎLES (GB) SAINT-KITTS-ET-NEVIS SAINT-VINCENT-ET-

Plus en détail

Le cœur et les artères des femmes sont en danger

Le cœur et les artères des femmes sont en danger Le cœur et les artères des femmes sont en danger Dossier de presse Contact Luc-Michel Gorre Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Coordination et Communication 03 20 21 07 58 06 16 48 13 35 luc-michel.gorre@orange.fr

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

Déclaration médicale Prise d effet le 1 er octobre 2012

Déclaration médicale Prise d effet le 1 er octobre 2012 Assurance voyage et soins médicaux Déclaration médicale Prise d effet le 1 er octobre 2012 Nom : Date de naissance : JJ / MM / AAAA Numéro de membre : Numéro de police : DIRECTIVES POUR LE PROPOSANT IL

Plus en détail

EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE

EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE EXEMPLE DE LETTRE DE PLAINTE Une demande au syndicat de copropriété pour entreprendre les démarches nécessaires afin de réduire ou d'éliminer le problème d'infiltration de fumée de tabac secondaire. Cette

Plus en détail

Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose

Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose Professeur François SCHIELE Université de FRANCHE COMTE Service de Cardiologie 25000 BESANCON Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose L athérosclérose, les facteurs de risque, la prévention primaire

Plus en détail

Le chemin d un prompt rétablissement

Le chemin d un prompt rétablissement Le chemin Un guide d information à l intention des patients cardiaques et de leur famille. www.fmcoeur.ca Le chemin Une raison motive Le chemin comme titre du présent guide. Vous venez tout juste de subir

Plus en détail

ACTUALITES EN PREVENTION SECONDAIRE. Dr Julien Arzur Praticien Hospitalier DIU de Pathologie Neurovasculaire Unité Neurovasculaire CH Lisieux

ACTUALITES EN PREVENTION SECONDAIRE. Dr Julien Arzur Praticien Hospitalier DIU de Pathologie Neurovasculaire Unité Neurovasculaire CH Lisieux ACTUALITES EN PREVENTION SECONDAIRE Dr Julien Arzur Praticien Hospitalier DIU de Pathologie Neurovasculaire Unité Neurovasculaire CH Lisieux TA cible < 140/90 mmhg (grade A) Prévenir la variabilité tensionnelle

Plus en détail

Assurance maladie grave

Assurance maladie grave ASSURANCE COLLECTIVE Le complément idéal à votre assurance collective Assurance maladie grave Votre partenaire de confiance. Assurance maladie grave La tranquillité d esprit à votre portée Les progrès

Plus en détail

Accidents cardiaques chez les athlètes de 35 à60ans

Accidents cardiaques chez les athlètes de 35 à60ans Accidents cardiaques chez les athlètes de 35 à60ans Karl Cernovitch Alex C. Samak Jay Brophy MD, PhD, Mark Goldberg PhD Hôpital Royal Victoria Division d'épidémiologie clinique C est arrivé à un Pro. Pourquoi

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

maladies des artères Changer leur évolution Infarctus du myocarde Accident vasculaire cérébral Artérite des membres inférieurs

maladies des artères Changer leur évolution Infarctus du myocarde Accident vasculaire cérébral Artérite des membres inférieurs maladies des artères Infarctus du myocarde Accident vasculaire cérébral Artérite des membres inférieurs maladies des artères : comment, pourquoi? La principale maladie de nos artères, appelée athérosclérose,

Plus en détail

Prenez-la en l'associant à un geste quotidien, tous les matins ou tous les soirs par exemple :

Prenez-la en l'associant à un geste quotidien, tous les matins ou tous les soirs par exemple : J'ai oublié de prendre ma pilule, qu'est-ce que je dois faire? Le délai au-delà duquel il existe un risque de grossesse dépend du type de pilule que vous prenez. Afin de le connaître, reportez-vous à la

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

Cholestérol. Précautions de prélèvement. Valeurs usuelles. Clinique. Cholestérol total. HDL-cholestérol. LDL-cholestérol. Hypocholestérolémies

Cholestérol. Précautions de prélèvement. Valeurs usuelles. Clinique. Cholestérol total. HDL-cholestérol. LDL-cholestérol. Hypocholestérolémies Cholestérol 89 Cholestérol L hypercholestérolémie est un facteur de risque d athérosclérose comme l ont établi de grandes enquêtes épidémiologiques. Dans le sang, le cholestérol est transporté par des

Plus en détail

Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS. ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT

Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS. ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT Biochimie Cours de Baudry Erlich Le 29/10/2007 à 13h30 Ronéotypeurs : David FIDAHOUSSEN et Marianne LANGLOIS ED n 4 CONDUITE À TENIR DEVANT UNE DYSLIPIDEMIE 1 Conduite à tenir devant une dyslipidémie PLAN

Plus en détail

L INSUFFISANCE CARDIAQUE

L INSUFFISANCE CARDIAQUE L INSUFFISANCE CARDIAQUE EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS À BASE DE CELLULES SOUCHES POUR L INSUFFISANCE CARDIAQUE? Bien qu aucun traitement à base de cellules souches pour l insuffisance cardiaque n ait encore

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Bulletin canadien. Guide de magasinage pour la saison des lève-tôt Cinq critères à considérer pour choisir le bon courtier et le bon produit

Bulletin canadien. Guide de magasinage pour la saison des lève-tôt Cinq critères à considérer pour choisir le bon courtier et le bon produit Bureau d'assurance voyage inc. présente : l été 2012 Bulletin canadien...renseignements concernant l assurance voyage médicale pour snowbirds Guide de magasinage pour la saison des lève-tôt Cinq critères

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

Guide à l intention des patients et des familles. Le don d un rein. www.nshealth.ca

Guide à l intention des patients et des familles. Le don d un rein. www.nshealth.ca Guide à l intention des patients et des familles 2015 Le don d un rein www.nshealth.ca Le don d un rein Programme de transplantation rénale avec donneur vivant Il n y a jamais assez de dons de reins pour

Plus en détail

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle.

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Qu est-ce que le glaucome? Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Le glaucome est attribuable à un mauvais écoulement du liquide intraoculaire (liquide

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit

Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit Le régime en bref Admissibilité Résident du Canada Âge à l expiration : 75 ans. Capital assuré : 25 000 $, âge à la souscription

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

La santé des Canadiens

La santé des Canadiens La santé des Canadiens La santé d une personne est influencée par toute une série de facteurs, allant de sa composition génétique, à ses conditions de vie et de travail, et à la qualité et la disponibilité

Plus en détail

VOTRE GUIDE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DE TYPE 2

VOTRE GUIDE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DE TYPE 2 VOTRE GUIDE DE PRÉVENTION DU DIABÈTE DE TYPE 2 1 LA PRÉVENTION DU DIABÈTE, ÇA COMMENCE AVEC VOUS Si vous êtes à risque de contracter le diabète de type 2, cherchez à retarder la maladie ou à la prévenir.

Plus en détail

Diététique de la dyslipidémie

Diététique de la dyslipidémie Diététique de la dyslipidémie 1) Définition Anomalie du métabolisme des lipides à l origine de perturbations biologiques. On peut observer : - Une hypercholestérolémie : augmentation isolée du cholestérol

Plus en détail

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie?

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie? P a g e 1 Comment savoir que vous présentez une hypoglycémie? La plupart des personnes diabétiques sentent rapidement lorsque leur taux de glycémie est trop bas (inférieur à 60 mg/dl). Les premiers symptômes

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325. Dr K Farahat Gastroentérologie. Bruxelles, le

MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325. Dr K Farahat Gastroentérologie. Bruxelles, le MEDICIS Avenue de Tervueren, 236 1150 Bruxelles Tél : 02 7620325 Dr K Farahat Gastroentérologie Bruxelles, le Concerne Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Chère Madame, Cher Monsieur, Votre médecin

Plus en détail

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant.

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Je vais être maman et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Ligue suisse contre le cancer, Ligue pulmonaire suisse, Association suisse pour la prévention

Plus en détail

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal :

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal : Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie Proposition d assurance page 1 Bureau d assurance voyage inc. Pour nous joindre 1-844-500-2947

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Les tests génétiques à des fins médicales

Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Nous avons tous hérité d une combinaison unique de gènes de la part de nos parents. Cette constitution originale et l

Plus en détail

Prévenir... les cancers chez l homme

Prévenir... les cancers chez l homme Prévenir... les cancers chez l homme 18 De près ou de loin, le cancer nous concerne tous Qu est-ce que le cancer? U n cancer (ou néoplasie ou tumeur maligne) est une maladie liée à une multiplication anarchique

Plus en détail