PROCÉDURE DE LICENCIEMENT POUR MOTIF ÉCONOMIQUE : LES MODÈLES DE LETTRES -2 ème partie-

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCÉDURE DE LICENCIEMENT POUR MOTIF ÉCONOMIQUE : LES MODÈLES DE LETTRES -2 ème partie-"

Transcription

1 Groupement des Métiers de l Imprimerie NOVEMBRE 2015 NOTE N 41 PROCÉDURE DE LICENCIEMENT POUR MOTIF ÉCONOMIQUE : LES MODÈLES DE LETTRES -2 ème partie- En complément des notes n 3 I et II relatives aux règles générales applicables en matière de licenciement pour motif économique, vous trouverez dans cette seconde note d autres modèles de courriers parmi les principaux, réactualisés suite aux dernières modifications législatives. Compte tenu des différents cas de figure pouvant se présenter (taille de l entreprise, nombre de salariés concernés par le licenciement, présence ou non de représentants du personnel), nous ne pouvons pas faire figurer l ensemble des modèles. Si vous ne trouvez pas un modèle adapté à votre situation, n hésitez pas à contacter le service juridique du G.M.I pour obtenir le modèle adéquat.

2 LETTRE DE CONVOCATION DES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL (ce modèle vise à la fois la convocation des membres du CE et des DP) Lettre recommandée avec A.R. ou lettre remise en main propre contre décharge À, le M.... Nous vous prions de bien vouloir assister à la réunion du comité d entreprise ou des délégués du personnel qui aura lieu le à heures, dans le local habituel. Au cours de cette réunion, l ordre du jour sera le suivant, examen : - de la situation ; - du projet de licenciement et des mesures palliatives ; - du projet de plan de sauvegarde de l emploi (obligatoire pour tout projet de licenciement de 10 salariés ou plus dans une entreprise de 50 salariés et plus) ; - des critères proposés pour fixer l ordre des licenciements ; - des modalités de mise en œuvre du contrat de sécurisation professionnelle (obligatoire dans les entreprises de moins de salariés) ; - des modalités de mise en œuvre du congé de reclassement (obligatoire dans les entreprises de salariés et plus). Veuillez agréer, M. Signature de l'employeur P. J. : - Note d information concernant le projet de licenciement pour motif économique - Projet de plan de sauvegarde de l emploi (selon les cas) 2

3 NOTE SUR LE PROJET DE LICENCIEMENT ÉCONOMIQUE (cette note devra impérativement être jointe à la convocation adressée aux membres du comité d'entreprise ou aux délégués du personnel) 1. Raisons d'ordre financier, économique ou technique justifiant le licenciement Développer ces raisons le plus précisément possible à l'aide notamment de données chiffrées (par exemple : baisse des commandes, baisse du chiffre d'affaires, état du marché, perspectives économiques, comparaisons sur plusieurs mois et/ou années, causes et modalités d'une réorganisation de l'entreprise, etc.). 2. Effectif de l'entreprise L'effectif de l'entreprise est actuellement de... salariés, dont la répartition, par catégorie professionnelle (cadres, agents de maîtrise, employés, ouvriers) est la suivante :... (détailler). 3. Nombre de salariés compris dans le projet de licenciement Le projet de licenciement prévoit la suppression de... postes. 4. Catégories professionnelles et emplois visés Cette suppression concerne les catégories professionnelles, les emplois et les qualifications suivants : cadres, agents de maîtrise, employés, ouvriers (détailler). 5. Critères proposés pour l'ordre des licenciements En l'absence d'ordre des licenciements prévu par la convention collective applicable à l entreprise et en application de l'ordre des critères prévu par le Code du travail (ou en application de l article... de la convention collective), l'ordre des licenciements sera établi par catégorie de salariés de même qualification professionnelle. L'entreprise propose de retenir les critères suivants :... (exemples : charges de famille, ancienneté âge, qualités professionnelles). L'ordre des licenciements prendra en compte la situation des salariés présentant des caractéristiques sociales rendant leur insertion professionnelle particulièrement difficile, notamment pour les personnes handicapées et les salariés âgés. 3

4 6. Mesures de nature économique envisagées Pour faire face aux difficultés, l'entreprise envisage les mesures économiques suivantes :... (exemples : réduction des frais généraux, des stocks, etc.). 7. Mesures destinées à éviter les licenciements ou en limiter le nombre et à faciliter le reclassement du personnel dont le licenciement ne peut être évité Des mesures doivent être prévues, telles par exemple des actions de reclassement interne ou externe à l'entreprise, des créations d'activités nouvelles, des actions de formation ou de conversion des mesures de réduction ou d'aménagement de la durée du travail (préciser l'impact sur l emploi : nombre et catégories d'emplois visés par ces mesures palliatives). Un plan de sauvegarde de l'emploi est obligatoire en cas de licenciement d'au moins 10 salariés sur 30 jours dans une entreprise d'au moins 50 salariés. Exemples : - Rappel des mesures déjà prises. Pour faire face à ces difficultés, l'entreprise a déjà pris les mesures suivantes :... (préciser par exemple : baisse importante des cas de recours au travail temporaire et aux contrats à durée déterminée). - Propositions faites à l'ensemble du personnel. Dans un souci de réduire le nombre des licenciements secs, l'entreprise propose les solutions suivantes:... (préciser par exemple: travail à temps partiel, réduction de la durée du travail, etc.). 8. Calendrier prévisionnel des licenciements Les mesures palliatives des licenciements seront mises en place selon le calendrier suivant :... (préciser les dates). Les licenciements des salariés, dont le reclassement n'est pas envisageable ou qui auraient refusé une éventuelle proposition de reclassement, seront notifiés au plus tôt à l'expiration des délais légaux de procédure, soit... 4

5 RÉPONSE DE L EMPLOYEUR À UNE DEMANDE DU SALARIÉ SUR L ORDRE DES LICENCIEMENTS Lettre recommandée avec A.R. À le Si aucun critère ne devait être pris en compte, indiquer : en réponse à votre courrier du (date), nous vous informons que les critères d ordre de licenciement doivent être établis dans le seul cas où l employeur est contraint de départager les salariés concernés par une compression d effectifs. Soit : or, les licenciements qui ont été prononcés ont concerné des salariés de la même catégorie professionnelle. Aucun choix n ayant dû être opéré, il n y avait pas de critères à respecter. Soit : or, vous occupiez le seul poste supprimé relevant de votre catégorie. Aucun choix ne devant être fait, aucun critère d ordre n avait donc à être établi. OU (si des critères ont été établis et mis en œuvre) : en réponse à votre courrier du (date), nous vous précisons les critères que nous avons retenus pour départager les salariés concernés par notre compression d effectifs. Soit : ont été pris en compte les critères fixés par l article de la convention collective (ou de notre accord d entreprise du ) : (préciser). Soit, en cas de licenciement collectif : ont été pris en compte après consultation du comité d entreprise (ou des délégués du personnel) les critères suivants : (préciser). Éventuellement : le critère déterminant, après prise en compte de tous les autres, a été : (préciser) Veuillez agréer, M Signature du chef d'entreprise 5

6 NOTIFICATION À LA DIRECCTE DU PROJET DE LICENCIEMENTS (licenciements portant sur au moins 10 salariés sur 30 jours dans une entreprise dotée d un CE ou de DP) Monsieur, Madame Comme nous vous l indiquions dans notre précédent courrier du (date), notre entreprise est amenée à envisager un licenciement pour motif économique qui portera sur (nombre) salariés. Nous vous avons précédemment transmis copie des informations adressées aux représentants du personnel. Le comité d entreprise a été réuni (ou les délégués du personnel ont été réunis) (aujourd hui ou hier). Veuillez trouver ci-joint le procès-verbal de la réunion (ou nous vous adresserons le procès-verbal de cette réunion dès qu il nous aura été remis). Dans l immédiat, aucune modification n a été apportée au projet de licenciements. Ou Nous attirons votre attention sur les modifications apportées au projet, en fonction de l avis des représentants du personnel, à savoir : (préciser). Vous trouverez en pièces jointes les informations mentionnées à l article D du Code du travail (nom et adresse de l employeur, nature de l activité, effectif de l entreprise ou de l établissement, nombre de licenciements envisagés). Éventuellement : un accord collectif majoritaire de PSE en application de l article L du Code du travail ayant été signé, une copie de cet accord est jointe à cette notification. Veuillez agréer, Madame, Monsieur 6

7 LETTRE OU PROTOCOLE DE RUPTURE D UN COMMUN ACCORD SUITE À ACCEPTATION DU CONTRAT DE SÉCURISATION PROFESSIONNELLE (document à remettre le jour de l acceptation par le salarié du C.S.P, si vous n avez pas énoncé les motifs économiques vous amenant à envisager la rupture de son contrat dans un précédent document) Lettre remise en main propre contre décharge M. À le Nous vous avons informé le..., que vous étiez concerné par le projet de licenciement dont les motifs économiques sont les suivants :... (rappeler le plus précisément possible les motifs exposés lors de l'entretien préalable). Ces motifs nous ont conduit à : - supprimer votre poste ; - ou à transformer votre poste dans les conditions qui vous ont été proposées le et que vous avez refusées ; - ou à modifier votre contrat de travail dans les conditions qui vous ont été proposées le et que vous avez refusées. Enfin, indiquez les raisons vous ayant empêché de reclasser le salarié (en interne et en externe). Lors de l entretien préalable, nous vous avons proposé de bénéficier d'un contrat de sécurisation professionnelle. Après réflexion, vous avez décidé d'accepter ce contrat et vous nous avez remis votre bulletin d'adhésion le... Nous vous rappelons que du fait de cette adhésion, nous constatons par la présente, en application de l article L du Code du travail, la rupture de votre contrat de travail d'un commun accord avec effet au... au soir, date d'expiration du délai de réponse imparti. Après l'adhésion au contrat de sécurisation professionnelle, vous pourrez mobiliser votre compte personnel de formation. Pour les salariés ayant au moins un an d ancienneté : Conformément aux dispositions du contrat de sécurisation professionnelle, vous n'avez pas à effectuer de préavis et vous renoncez à votre indemnité de préavis dans la limite de trois mois. La rupture de votre contrat vous ouvre droit à une indemnité de licenciement et à l'indemnité compensatrice de congés payés (et éventuellement au reliquat de l'indemnité de préavis au-delà de trois mois.) 7

8 Pour les salariés n ayant pas un an d ancienneté dans l'entreprise et qui auraient bénéficié d'une indemnité de préavis s'ils n'avaient pas accepté le contrat de sécurisation professionnelle : Le montant de cette indemnité vous sera versé directement. Durant un délai d'un an à compter de la date de rupture de votre contrat de travail, vous bénéficierez d'une priorité de réembauchage dans notre entreprise à condition de nous faire part, dans l'année qui suit la fin du contrat, de votre désir de faire valoir cette priorité. Si vous acquérez une nouvelle qualification, vous voudrez bien nous en informer afin que nous puissions vous proposer les postes devenus disponibles et correspondant à vos compétences. Enfin, nous vous rappelons que, conformément au document d information qui vous a été remis lors de l entretien préalable, toute contestation portant sur la rupture de votre contrat de travail ou son motif se prescrit par douze mois à compter de votre adhésion au contrat de sécurisation professionnelle. Veuillez agréer, M... 8

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL PROCEDURE DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL Convocation

Plus en détail

PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI

PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI L article L 1233-61 du Code du travail dispose qu un plan de sauvegarde de l emploi doit être élaboré dans les entreprises d au moins 50 salariés qui envisagent de supprimer

Plus en détail

Licenciement économique

Licenciement économique Licenciement économique Définition légale Constitue un licenciement pour motif économique le licenciement effectué par un employeur pour un ou plusieurs motifs non inhérents à la personne du salarié résultant

Plus en détail

Les outils de gestion des difficultés : Le licenciement collectif pour motif économique

Les outils de gestion des difficultés : Le licenciement collectif pour motif économique Les outils de gestion des difficultés : Le licenciement collectif pour motif économique 1) Définition du licenciement pour motif économique Prévu par l article L1233-3 du Code du travail, le licenciement

Plus en détail

LES FORMALITES DU LICENCIEMENT POUR MOTIF ECONOMIQUE

LES FORMALITES DU LICENCIEMENT POUR MOTIF ECONOMIQUE E 23 LES FORMALITES DU LICENCIEMENT POUR MOTIF ECONOMIQUE (Entreprise de moins de 11 salariés) Avril 2014 Pour toute précision concernant le contenu de ce document, vous pouvez contacter le service juridique

Plus en détail

Le travail de l expert et objectif de la mission

Le travail de l expert et objectif de la mission Désignation d un expert-comptable pour les licenciements dans le cadre d un plan de sauvegarde de l emploi (PSE) Mission dans le cadre de la procédure de licenciement L'intervention de l'expert-comptable

Plus en détail

La procédure de licenciement économique de plus de 10 salariés dans les entreprises de moins de 50 s

La procédure de licenciement économique de plus de 10 salariés dans les entreprises de moins de 50 s La procédure de licenciement économique de plus de 10 salariés dans les entreprises de moins de 50 s Article juridique publié le 31/07/2013, vu 1279 fois, Auteur : Xavier Berjot OCEAN Avocats 1. Tentative

Plus en détail

Les différents modes de rupture du contrat de travail & le rôle des IRP

Les différents modes de rupture du contrat de travail & le rôle des IRP FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL Les différents modes de rupture du contrat de travail & le rôle des IRP Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13 Tel : 01 55 56 62 18 Fax : 01 55

Plus en détail

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL LA PROCEDURE DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES SANS REPRESENTANTS DU PERSONNEL Convocation

Plus en détail

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE COLLECTIF DE 2 A 9 SALARIES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE COLLECTIF DE 2 A 9 SALARIES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE COLLECTIF DE 2 A 9 SALARIES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL PROCEDURE DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE DE 2 A 9 SALARIES DANS LES ENTREPRISES

Plus en détail

Difficultés structurelles

Difficultés structurelles L Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 Pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l emploi et des parcours professionnels

Plus en détail

Questions sur le Plan Sauvegarde Emploi 2009 de Fujitsu Siemens Computers

Questions sur le Plan Sauvegarde Emploi 2009 de Fujitsu Siemens Computers Questions sur le Plan Sauvegarde Emploi 2009 de Fujitsu Siemens Computers RAPPORT D EXPERT L Expert considère t il crédible et valable la mise en place du PSE 2009 proposé par la Direction Générale de

Plus en détail

LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE

LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE LE DEPART ET LA MISE A LA RETRAITE La loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites a été promulguée au Journal Officiel du 10 novembre 2010. Elle modifie l âge d ouverture du droit

Plus en détail

Fiche 16 La rupture du contrat à durée indéterminée. Modèle de convocation à un entretien préalable (licenciement personnel)

Fiche 16 La rupture du contrat à durée indéterminée. Modèle de convocation à un entretien préalable (licenciement personnel) 16.2 Modèles Vous trouverez les modèles suivants : Modèle d accord de rupture amiable Modèle de convocation à un entretien préalable (licenciement personnel) Modèle de notification de licenciement pour

Plus en détail

Le licenciement économique

Le licenciement économique Le licenciement économique Définition. Le licenciement économique est un licenciement d un ou plusieurs salariés en raison des difficultés économiques que connaît une entreprise. Selon les dispositions

Plus en détail

Annonce d une restructuration, comment s organiser?

Annonce d une restructuration, comment s organiser? Expertises économiques et sociales auprès des comités d entreprise Annonce d une restructuration, comment s organiser? Rédacteur : Christophe ZUGOLARO, Directeur de mission Bureaux d Aulnay-sous-Bois 01

Plus en détail

Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle

Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle Comment utiliser les documents mis à disposition pour demander la résiliation de votre mutuelle actuelle : 1 Rendez-vous sur www.interimairessante.fr

Plus en détail

Dossier pratique élections des délégués du personnel - Ensemble de lettres

Dossier pratique élections des délégués du personnel - Ensemble de lettres Dossier pratique élections des délégués du personnel - Ensemble de lettres Sommaire Ensemble de lettres Annexe 1 : Exemple de calendrier des opérations pour la mise en place des délégués du personnel sans

Plus en détail

Représentation du personnel

Représentation du personnel Représentation du personnel Lorsqu ils sont salariés ou mis à la disposition d une entreprise, les pluriactifs et les saisonniers font partie du personnel, dont la représentation est assurée par trois

Plus en détail

Fédération des Employés et Cadres Cgt Force Ouvrière 28 rue des petits Hôtels 75010 Paris

Fédération des Employés et Cadres Cgt Force Ouvrière 28 rue des petits Hôtels 75010 Paris 27 mai 2014 EDITORIAL Maladie et licenciement, congés payés après un congé maternité et licenciement, salarié protégé et licenciement, trois arrêts concernant ces types de situation à lire dans le présent

Plus en détail

LICENCIEMENT INDIVIDUEL POUR MOTIF ECONOMIQUE D UN SALARIE NON PROTEGE DANS UN CABINET DEPOURVU D INSTITUTIONS REPRESENTATIVES DU PERSONNEL

LICENCIEMENT INDIVIDUEL POUR MOTIF ECONOMIQUE D UN SALARIE NON PROTEGE DANS UN CABINET DEPOURVU D INSTITUTIONS REPRESENTATIVES DU PERSONNEL LICENCIEMENT INDIVIDUEL POUR MOTIF ECONOMIQUE D UN SALARIE NON PROTEGE DANS UN CABINET DEPOURVU D INSTITUTIONS REPRESENTATIVES DU PERSONNEL AVERTISSEMENT : La présente note ne constitue qu un rappel sommaire

Plus en détail

LE LICENCIEMENT POUR MOTIF ECONOMIQUE

LE LICENCIEMENT POUR MOTIF ECONOMIQUE LE LICENCIEMENT POUR MOTIF ECONOMIQUE I. CONDITIONS Définition un motif de licenciement non inhérent à la personne du salarié lié à des causes économiques ayant des conséquences sur l'emploi. Validité

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2015-257. Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Décision du Défenseur des droits MLD-2015-257. Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 22 octobre 2015 Décision du Défenseur des droits MLD-2015-257 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011

Plus en détail

Dispositif de PSE Canon France Départ volontaire dans le cadre d un projet professionnel

Dispositif de PSE Canon France Départ volontaire dans le cadre d un projet professionnel Dispositif de PSE Canon France Départ volontaire dans le cadre d un projet professionnel Bénéficiaires Conditions Compensation financière dans le cadre d un projet individuel, (le salarié peut bénéficier

Plus en détail

reclassement 10 12 2013

reclassement 10 12 2013 Le reclassement 10 12 2013 Contrat et inaptitude? Fin de la suspension du contrat de travail : - l employeur doit entamer une procédure de recherche active de reclassement, - le salarié doit se tenir à

Plus en détail

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de : service public www.mlbs.fr Thème 6 LA RUPTURE DU CONTRAT

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de : service public www.mlbs.fr Thème 6 LA RUPTURE DU CONTRAT Thème 6 LA RUPTURE DU CONTRAT Dans quelles conditions peut être rompu mon contrat de travail? Différents cas de rupture doivent être envisagées. Rupture du contrat (CDD ou CDI) pendant la période d essai

Plus en détail

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ----------- NOR : TRA0200677DL DELIBERATION N 2002-148 APF DU 7 NOVEMBRE 2002 modifiant les dispositions de la délibération n 91-2 AT du 16 janvier 1991 modifiée portant

Plus en détail

LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION. Mettre en œuvre le DIF en entreprise GUIDE PRATIQUE

LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION. Mettre en œuvre le DIF en entreprise GUIDE PRATIQUE Mettre en œuvre le DIF en entreprise GUIDE PRATIQUE 2 QU'EST - CE QUE LE DIF? L objectif du droit individuel à la formation (DIF) est de permettre au salarié de développer, compléter, renouveler sa qualification

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminé(CDD)

Le Contrat à Durée Déterminé(CDD) Le Contrat à Durée Déterminé(CDD) Un contrat à durée déterminée peut être conclu : en vue du remplacement d'un salarié : o absent temporairement (pour maladie, congés), o passé provisoirement à temps partiel,

Plus en détail

Le stagiaire fait sa demande de congé FESS (Annexe 2).

Le stagiaire fait sa demande de congé FESS (Annexe 2). PROCEDURE DE DEMANDE DE SUBROGATION DES SALAIRES PENDANT LE CONGE DE FORMATION ECONOMIQUE SOCIALE ET SYNDICALE EN AMONT : Le syndicat doit demander à négocier un accord collectif plus favorable avec l

Plus en détail

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS (DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 6 DECEMBRE 2012) Préambule Le présent règlement est établi en application de l article 14 des statuts. Il complète ce dernier

Plus en détail

CONTRAT de TRAVAIL à DUREE DETERMINEE pour un remplacement d assistant maternel 1

CONTRAT de TRAVAIL à DUREE DETERMINEE pour un remplacement d assistant maternel 1 Janvier 2011 CONTRAT de TRAVAIL à DUREE DETERMINEE pour un remplacement d assistant maternel 1 Nom de l enfant : Prénom : Date de naissance : Date de début du contrat : Date de fin du contrat * : * la

Plus en détail

Restructurations. Analyse des besoins des élus. Réponses apportées par le cabinet VRILLAC. Cabinet Barbara VRILLAC- Avocat

Restructurations. Analyse des besoins des élus. Réponses apportées par le cabinet VRILLAC. Cabinet Barbara VRILLAC- Avocat Restructurations Plan de Sauvegarde de l Emploi Analyse des besoins des élus Réponses apportées par le cabinet VRILLAC Introduction Même si elles sont devenues fréquentes, les restructurations d entreprises

Plus en détail

Titre LETTRE AUX INSTITUTIONS DE L'ASSURANCE CHOMAGE N

Titre LETTRE AUX INSTITUTIONS DE L'ASSURANCE CHOMAGE N Titre LETTRE AUX INSTITUTIONS DE L'ASSURANCE CHOMAGE N Objet Origine Direction des Affaires Juridiques INSG0111 RESUME : La présente instruction a pour objet de concentrer sur un même document l'ensemble

Plus en détail

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS ENTRE L Association. dont le siège social est situé.., représentée par M.. en sa qualité de.., ET L organisation syndicale représentée par M.., en sa qualité

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI. modifiant le régime du travail dans les ports maritimes. (Texte définitif.)

SÉNAT PROJET DE LOI. modifiant le régime du travail dans les ports maritimes. (Texte définitif.) PROJET DE LOI adopté le 26 mai 1992 N 136 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1991-1992 PROJET DE LOI modifiant le régime du travail dans les ports maritimes. (Texte définitif.) Le Sénat a adopté sans modification,

Plus en détail

Contrat d insertion professionnelle intérimaire mode d emploi CIPI

Contrat d insertion professionnelle intérimaire mode d emploi CIPI Contrat d insertion professionnelle intérimaire mode d emploi CIPI V. 2008-1 Professionnalisation Professionnalisation PRO PRO Sommaire PRÉSENTATION DU CONTRAT Définition et objectifs p. 3 Publics p. 3

Plus en détail

Communication et preuves d une incapacité de travail

Communication et preuves d une incapacité de travail Lettres & contrats pour votre personnel Règlement de travail Communication et preuves d une incapacité de travail Le travailleur est légalement tenu d avertir immédiatement son employeur en cas d incapacité

Plus en détail

Les différents contrats de travail

Les différents contrats de travail 1 1 Les différents contrats de travail Le contrat de travail : mode d'emploi Le contrat de travail est une convention par laquelle un employeur et un salarié s'engagent, l'un à fournir un travail, l'autre

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

Contrat à durée déterminée de remplacement Temps complet ou temps partiel Employé ou agent de maîtrise ou cadre

Contrat à durée déterminée de remplacement Temps complet ou temps partiel Employé ou agent de maîtrise ou cadre Contrat à durée déterminée de remplacement Temps complet ou temps partiel Employé ou agent de maîtrise ou cadre Entre les soussignés La Société , Adresse : (Facultatif) N o URSSAF :

Plus en détail

LICENCIEMENT ECONOMIQUE : ARRETS DE LA COUR DE CASSATION RELATIF A LA SAUVEGARDE DE LA COMPETITIVITE DE L ENTREPRISE

LICENCIEMENT ECONOMIQUE : ARRETS DE LA COUR DE CASSATION RELATIF A LA SAUVEGARDE DE LA COMPETITIVITE DE L ENTREPRISE SOCIAL N 31 SOCIAL N 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 7 février 2006 ISSN 1769-4000 LICENCIEMENT ECONOMIQUE : ARRETS DE LA COUR DE CASSATION RELATIF A LA SAUVEGARDE DE LA COMPETITIVITE

Plus en détail

Aides à l embauche des jeunes et des seniors

Aides à l embauche des jeunes et des seniors COMMUNICATION - INFORMATION Juillet 2011 Aides à l embauche des jeunes et des seniors Des mesures visant à développer l emploi des jeunes et des salariés de plus de 45 ans viennent d être créées (Décret

Plus en détail

DÉFINITION DU CONTRAT DE TRAVAIL. Critères d existence du contrat. Présomption légale de non salariat. Contrats voisins du contrat de travail

DÉFINITION DU CONTRAT DE TRAVAIL. Critères d existence du contrat. Présomption légale de non salariat. Contrats voisins du contrat de travail I MAJ.11-2015 SOMMAIRE A - CONCLUSION DU CONTRAT DE TRAVAIL DÉFINITION DU CONTRAT DE TRAVAIL Critères d existence du contrat Présomption légale de non salariat Contrats voisins du contrat de travail compatibilité

Plus en détail

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS Bâtiment actualité 1 DOSSIER LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS DOSSIER 7 JUIN 2011 N 11 MARCHÉS PUBLICS Paiement des entreprises Le décompte mensuel Mieux vaut connaître le mécanisme particulier

Plus en détail

PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL

PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL FIL D ACTUALITE AOÛT 2015 PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL DOSSIER LOI MACRON P. 4 Nouveautés relatives au Plan de Sauvegarde de l Emploi (PSE) Le Conseil d Etat exige une information

Plus en détail

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de service public www.mlbs.fr

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de service public www.mlbs.fr Thème 5 CONGES ABSENCES En tant que salarié, à quels congés aurai je droit? Vous avez droit à des congés payés dès lors que vous avez travaillé au moins un mois dans l entreprise. Un salarié capitalise

Plus en détail

Lettre de l employeur demandant à la CPAM de procéder à un contrôle (administratif ou médical)

Lettre de l employeur demandant à la CPAM de procéder à un contrôle (administratif ou médical) Chap. 08/3 : Visites médicales N o 08/3-030 Lettre de l employeur demandant à la CPAM de procéder à un contrôle (administratif ou médical) 2153 Un de vos salariés est en arrêt de travail pour maladie ou

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION AU CE

LETTRE D'INFORMATION AU CE LETTRE D'INFORMATION AU CE - DECEMBRE 2011 Que peut demander le CE en décembre et janvier? Au mois de décembre et en janvier, le CE peut demander à être consulté sur les points suivants : Entreprises de

Plus en détail

Janvier 2015. Outil GC8 Gérer le départ d un collaborateur

Janvier 2015. Outil GC8 Gérer le départ d un collaborateur Outil CC8 Gérer le départ d un collaborateur Janvier 2015 Janvier 2015 Outil GC8 Gérer le départ d un collaborateur LES DIFFERENTES RUPTURES DE CONTRAT DE TRAVAIL 1. La démission La démission est une rupture

Plus en détail

Les aspects juridiques de l inaptitude

Les aspects juridiques de l inaptitude Journée d étude du 09 octobre 2015 UD CGT du Puy de Dôme Les aspects juridiques de l inaptitude 1 Plan 1 ère partie : introduction 2 ème partie : la constatation de l inaptitude 3 ème partie : l obligation

Plus en détail

FOURNITURE, LIVRAISON ET MONTAGE DE RAYONNAGES

FOURNITURE, LIVRAISON ET MONTAGE DE RAYONNAGES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE CENON 1, avenue Carnot 33151 CENON Cedex Tél. : 05 57 80 70 00 REGLEMENT DE CONSULTATION ARTICLE 42 DU C.M.P. FOURNITURE, LIVRAISON ET MONTAGE

Plus en détail

RÉSILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL

RÉSILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL TITRE TROIS RÉSILIATION DU CONTRAT DE TRAVAIL Article Treize - Dénonciation du contrat de travail Toute résiliation du contrat de travail implique de part et d autre un préavis, sauf cas de faute lourde,

Plus en détail

d information-consultation du comité d entreprise.

d information-consultation du comité d entreprise. Enjeux et perspectives Loi du 14 juin 2013 : Nouvelles procédures d information-consultation du comité d entreprise La loi «relative à la sécurisation de l emploi» du 14 juin 2013, introduit de nouvelles

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION CONNAITRE LES DISPOSITIFS BRANCHE PROFESSIONNELLE DU TOURISME GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION 2012 POURQUOI? L objectif du droit individuel à la formation (DIF) est de permettre

Plus en détail

Que reste-t-il des obligations annuelles d information-consultation du CE APRÈS LA LOI REBSAMEN?

Que reste-t-il des obligations annuelles d information-consultation du CE APRÈS LA LOI REBSAMEN? N 57 TOUTE L ACTUALITÉ ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET JURIDIQUE POUR LES CE JANVIER - FÉVRIER 2016 DOSSIER JURIDIQUE P3 Que reste-t-il des obligations annuelles d information-consultation du CE APRÈS LA LOI REBSAMEN?

Plus en détail

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle les infos DAS - n 035 12 février 2015 La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle Le 26 janvier 2015, les partenaires sociaux ont conclu une nouvelle convention relative

Plus en détail

Fiche n 1 Procédure de mise en œuvre d un licenciement économique collectif donnant lieu à un plan de sauvegarde de l emploi

Fiche n 1 Procédure de mise en œuvre d un licenciement économique collectif donnant lieu à un plan de sauvegarde de l emploi Fiche n 1 Procédure de mise en œuvre d un licenciement économique collectif donnant lieu à un plan de sauvegarde de l emploi Les dispositions sont applicables aux entreprises de 50 salariés et plus, en

Plus en détail

Le portage salarial a enfin un cadre légal 9 avril 2015

Le portage salarial a enfin un cadre légal 9 avril 2015 Le portage salarial a enfin un cadre légal 9 avril 2015 Une ordonnance vient de fixer les conditions de recours au portage salarial en précisant les principes applicables au salarié porté, à l'entreprise

Plus en détail

LE LICENCIEMENT. Présenté par: AITOUYHYANE Hamza ZAKI Ghita Encadré par: Mr Larhzal

LE LICENCIEMENT. Présenté par: AITOUYHYANE Hamza ZAKI Ghita Encadré par: Mr Larhzal LE LICENCIEMENT Présenté par: AITOUYHYANE Hamza ZAKI Ghita Encadré par: Mr Larhzal Introduction Votre qualité d'employeur vous autorise à sanctionner un salarié fautif. Cette sanction peut prendre la forme

Plus en détail

LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES DOCAPOST DPS. Animée par Laurent GERVAIS

LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES DOCAPOST DPS. Animée par Laurent GERVAIS LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES DOCAPOST DPS Animée par Laurent GERVAIS GPEC - Objectifs Contribuer au développement de la performance par une gestion pro-active de la gestion

Plus en détail

F31. LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE. Il s agit d un seul licenciement sur une même période de 30 jours.

F31. LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE. Il s agit d un seul licenciement sur une même période de 30 jours. Le pour les La procédure diffère selon le nombre de licenciements à effectuer. LE LICENCIEMENT ÉCONOMIQUE INDIVIDUEL Il s agit d un seul licenciement sur une même période de 30 jours. La base de la procédure

Plus en détail

COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL. Guide de procédure pour l instruction des dossiers

COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL. Guide de procédure pour l instruction des dossiers COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL Guide de procédure pour l instruction des dossiers 1 GUIDE DE PROCÉDURE D INSTRUCTION DES DOSSIERS - Sommaire - Présentation du Comité Médical Départemental 1 Les textes fondamentaux

Plus en détail

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION N 62 - FORMATION n 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 avril 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION Depuis sa création par l accord national interprofessionnel

Plus en détail

TITRE VI : CONGÉS 25

TITRE VI : CONGÉS 25 TITRE VI : CONGÉS 25 TITRE VI : CONGÉS Article VI.1. - Les congés payés Les congés payés sont réglés conformément à la loi notamment pour ce qui concerne le fractionnement, prévu par l'article L.223-8

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20 heures par an, cumulable

Plus en détail

pratiques Sanctionner un salarié les erreurs à éviter

pratiques Sanctionner un salarié les erreurs à éviter pratiques [pouvoir disciplinaire de l employeur] Sanctionner un salarié les erreurs à éviter Qu il s agisse de prononcer un avertissement ou un licenciement pour faute lourde, l exercice du droit disciplinaire

Plus en détail

Extrait n 2 du Guide Pratique du Secrétaire CE

Extrait n 2 du Guide Pratique du Secrétaire CE Extrait n 2 du Guide Pratique du Secrétaire CE «Faut-il accepter de négocier un accord sur un projet de licenciement?» Participer à la vie de l entreprise, défendre les intérêts des salariés Le rôle du

Plus en détail

Convention collective de travail des employés de la presse quotidienne régionale. En vigueur le 1er janvier 1973.

Convention collective de travail des employés de la presse quotidienne régionale. En vigueur le 1er janvier 1973. Convention collective de travail des employés de la presse quotidienne régionale. En vigueur le 1er janvier 1973. Objet de la convention. Article 1 La présente convention règle les rapports entre employeurs

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 011 Le contrat de travaiill de ll enseiignant Cette note est purement explicative et générale, et n est d aucune manière une analyse juridique complète. Nous vous conseillons pour

Plus en détail

Formasap lance ses nouvelles formations pour l année 2015

Formasap lance ses nouvelles formations pour l année 2015 Formasap lance ses nouvelles formations pour l année 2015 Suite à l entrée en vigueur de la convention collective nationale des entreprises de services à la personne le 1 er novembre 2014 et après deux

Plus en détail

La Rupture Conventionnelle. Union Locale CFE-CGC de Voiron Le 16 juin 2015

La Rupture Conventionnelle. Union Locale CFE-CGC de Voiron Le 16 juin 2015 La Rupture Conventionnelle Union Locale CFE-CGC de Voiron Le 16 juin 2015 La Rupture Conventionnelle Dans quel cas? Quel en est l intérêt? Est-ce valable pour tous types de contrats Concrètement, comment

Plus en détail

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces très nombreuses réformes néolibérales ont fait la preuve en trente ans de leur inefficacité. Et tout se passe pourtant comme s il n y en avait

Plus en détail

Les règles applicables au congé pour création d entreprise.

Les règles applicables au congé pour création d entreprise. Les règles applicables au congé pour création d entreprise. Article juridique publié le 25/04/2015, vu 2791 fois, Auteur : Maître Joan DRAY L ensemble des salariés ayant deux ans d ancienneté peuvent bénéficier

Plus en détail

LA JOURNEE DE SOLIDARITE

LA JOURNEE DE SOLIDARITE N 76 - SOCIAL n 36 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 mai 2009 ISSN 1769-4000 LA JOURNEE DE SOLIDARITE L essentiel La journée de solidarité a été mise en place par la loi du 30 juin 2004

Plus en détail

Kit d informations Complémentaire santé à destination du réseau Manpower

Kit d informations Complémentaire santé à destination du réseau Manpower Kit d informations Complémentaire santé à destination du réseau Manpower Table des matières 1. Procédure de résiliation de la mutuelle individuelle d un intérimaire.... 2 2. Accès au compteur d heures

Plus en détail

Attributions en l'absence de comité d'entreprise

Attributions en l'absence de comité d'entreprise Attributions en l'absence de comité d'entreprise D'une manière générale, il est prévu que, en l'absence de comité d'entreprise, les délégués du personnel peuvent communiquer à leur employeur toutes les

Plus en détail

Recommandé. [Date] [Madame / Monsieur],

Recommandé. [Date] [Madame / Monsieur], Modèle 1 - fin de contrat de travail moyennant respect d'un délai de préavis Recommandé [Date] [Madame / Monsieur], Par la présente, nous vous [informons de / confirmons] notre décision de mettre fin à

Plus en détail

Contrat de télétravailleur pendulaire (embauche directe en télétravail pendulaire)

Contrat de télétravailleur pendulaire (embauche directe en télétravail pendulaire) Contrat de télétravailleur pendulaire (embauche directe en télétravail pendulaire) Entre les soussignés La Société, Adresse : N o URSSAF : URSSAF Code NAF : Représentée par Monsieur agissant en qualité

Plus en détail

Le contrat à durée déterminée (CDD)

Le contrat à durée déterminée (CDD) Le contrat à durée déterminée (CDD) Définition. Le CDD est un contrat de travail pour lequel un employeur (société, entreprise) peut recruter directement un salarié pour une durée déterminée, car la cause

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L ORDRE DES MEDECINS DE LA LOIRE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L ORDRE DES MEDECINS DE LA LOIRE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L ORDRE DES MEDECINS DE LA LOIRE Saint Etienne, le 4 Avril 2013 A l attention de Madame ou Monsieur Le Président Madame, Monsieur, Organisme de contrôle médical depuis 1987, nous

Plus en détail

QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION

QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION Partie législative nouvelle QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION TITREIer:COMITÉD'HYGIÈNE,DESÉCURITÉETDES CONDITIONS DE TRAVAIL Chapitre Ier:

Plus en détail

Monsieur VANNSON François, Président du Conseil Départemental des Vosges, agissant en cette qualité conformément à la délibération du

Monsieur VANNSON François, Président du Conseil Départemental des Vosges, agissant en cette qualité conformément à la délibération du CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL POUR ASSURER LES SECRETARIATS DU COMITE MEDICAL ET DE LA COMMISSION DE REFORME PLACES AUPRES DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERIITORIALE DES

Plus en détail

Avenant N 2014-01 du 04.02.2014

Avenant N 2014-01 du 04.02.2014 Avenant N 2014-01 du 04.02.2014 1 Le licenciement L Avenant n 2014-01 du 04 février 2014 permet la consolidation du socle conventionnel. Il comprend : des dispositions reprises à l identique de la CCN51

Plus en détail

FICHE 1 LES ACCORDS DE MAINTIEN DANS L EMPLOI

FICHE 1 LES ACCORDS DE MAINTIEN DANS L EMPLOI FICHE 1 LES ACCORDS DE MAINTIEN DANS L EMPLOI Mesure phare de l ANI du 11 janvier 2013, les «accords de maintien dans l emploi» ont fait leur apparition dans le Code du travail avec l entrée en vigueur

Plus en détail

Le licenciement économique

Le licenciement économique Le licenciement économique Le motif économique C ompte tenu des difficultés traversées par notre pays depuis juin 2008 et tenant compte d une jurisprudence foisonnante en la matière ainsi que d une récente

Plus en détail

Préparation à la réunion du 10 septembre 2013

Préparation à la réunion du 10 septembre 2013 Préparation à la réunion du 10 septembre 2013 Articulation contrat de génération et GPEC : Lorsqu un accord de branche sur la GPEC a été conclu et qu'il comporte des dispositions sur le contrat de génération,

Plus en détail

Convention collective nationale des entreprises de vente à distance du 6 février 2001

Convention collective nationale des entreprises de vente à distance du 6 février 2001 Convention collective nationale des entreprises de vente à distance du 6 février 2001 IDCC : - N de brochure : Sommaire Champ d'application Durée. - Dénonciation. - Révision Avantages acquis Commission

Plus en détail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Adopté par le Conseil national de l Ordre des médecins Session des 30 et 31 janvier 2003 Entre : Monsieur

Plus en détail

Congés payés. Ouverture du droit à congés

Congés payés. Ouverture du droit à congés Congés payés Ouverture du droit à congés Désormais, l'ouverture des droits est effectif lorsque le salarié justifie avoir travaillé au minimum 10 jours chez le même employeur (Loi 2008-789 du 20 août 2008,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre sociale Audience publique du mardi 1 mars 2011 N de pourvoi: 09-69616 Publié au bulletin Cassation M. Béraud (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président

Plus en détail

représentée par Maître Paul SCOTTO DI CARLO, avocat au barreau d'aix-en- PROVENCE, substitué par Maître Julie HERITIER, avocat au barreau de DIJON

représentée par Maître Paul SCOTTO DI CARLO, avocat au barreau d'aix-en- PROVENCE, substitué par Maître Julie HERITIER, avocat au barreau de DIJON Cour d'appel Dijon Chambre sociale 16 Octobre 2014 N 13/00607 SARL LABORATOIRES ACI Lionel GARNIER Classement : Inédit Contentieux Judiciaire CM/FG SARL LABORATOIRES ACI C/ Lionel GARNIER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Plus en détail

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES QUESTIONS REPONSES sur la Convention Collective Nationale des «assistants maternels du particulier employeur» du 1 er juillet 2004 étendue par arrêté du 17 décembre 2004, la loi 2005-706 du 27 juin 2005

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE TELETRAVAIL

FICHE PRATIQUE LE TELETRAVAIL FICHE PRATIQUE LE TELETRAVAIL Si le télétravail attire les salariés (qualité de vie, autonomie, économies ), les avantages sont également nombreux pour l employeur (augmentation de la productivité et de

Plus en détail

TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer.

TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer. TD N 4 : correction des questions, fichier à imprimer. Chapitre 1 : SITUATION PROFESSIONNELLE Question n 1 : Toute personne dispose de la liberté de choisir son domicile et nul ne peut apporter aux droits

Plus en détail

2 ) de mettre à la charge de l Etat la somme de 3 000 euros en application de l article L. 761-1 du code de justice administrative ;

2 ) de mettre à la charge de l Etat la somme de 3 000 euros en application de l article L. 761-1 du code de justice administrative ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CERGY-PONTOISE N 1407765 COMITE CENTRAL D'ENTREPRISE HJ HEINZ FRANCE SAS et autres Mme Lorin Rapporteur M. Charier Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

Restructurations et prévention des risques psychosociaux : enjeux de santé au travail. Maître Ariane QUARANTA 15/03/2013

Restructurations et prévention des risques psychosociaux : enjeux de santé au travail. Maître Ariane QUARANTA 15/03/2013 Restructurations et prévention des risques psychosociaux : enjeux de santé au travail Maître Ariane QUARANTA 15/03/2013 1 PLAN Propos introductifs I.Les modalités de la restructuration des entreprises

Plus en détail

PROCEDURE LICENCIEMENT FAUTE LOURDE OU GRAVE

PROCEDURE LICENCIEMENT FAUTE LOURDE OU GRAVE PROCEDURE LICENCIEMENT FAUTE LOURDE OU GRAVE Entreprise sans institution représentative du personnel FEDERATION NATIONALE DES DETAILLANTS EN CHAUSSURES DE FRANCE 46, boulevard Magenta-75010 PARIS TEL :

Plus en détail

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles 10c - L avocat L avocat peut vous défendre, vous assister et vous représenter pour régler un conflit ou pour obtenir un droit, soit dans le cadre d un procès, soit pour régler un litige à l amiable. Il

Plus en détail

DOCUMENTS INHÉRENTS À LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL -Précisions concernant le certificat de travail-

DOCUMENTS INHÉRENTS À LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL -Précisions concernant le certificat de travail- Groupement des Métiers de l Imprimerie ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ MARS 2015 NOTE N 36 DOCUMENTS INHÉRENTS À LA RUPTURE

Plus en détail