Rapport de mission de la coordination régionale du PREDAS au Niger (26 juillet- 06 Août 2005)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de mission de la coordination régionale du PREDAS au Niger (26 juillet- 06 Août 2005)"

Transcription

1 COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME REGIONAL D APPUI SECURITE ALIMENTAIRE, LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION, POPULATION ET DEVELOPPEMENT (PRA SA/LCD/P&D) COORDINATION REGIONALE DU PREDAS Rapport de mission de la coordination régionale du PREDAS au Niger (26 juillet- 06 Août 2005) Présenté par ELHADJI MAHAMANE M. Lawali Coordonnateur régional du PREDAS Août 2005

2 2 Du 26 juillet au 06 août 2005, le coordonnateur régional du PREDAS a effectué une mission au Niger pour apporter un appui à l équipe technique nationale/predas dans le cadre de la mise en œuvre du devis-programme n 2 et de la préparation du devisprorgamme n 3. La mission a rencontré les personnes dont la liste est donnée en annexe. Le présent document résume les travaux et entretiens que la mission a réalisés et fait certaines recommandations concernant la mise en œuvre du programme au Niger. I. Rappel des objectifs de la mission La mission objet du présent rapport avait pour objectifs de : discuter de la question de désignation d un nouvel animateur national du PREDAS et si possible de tenir une réunion du cadre de concertation sur les énergies domestiques ; faire le point sur la mise en œuvre du DP2 ; procéder au choix d un expert pour le recensement des sites, outils et résultats du suivi écologique ; discuter des fiches normatives ETN ; discuter de la rencontre régionale sur les énergies renouvelables «Marché des EnR au Sahel- MERS 2005» discuter des activités à programmer dans le cadre du DP3. II. Résultats de la mission 2.1 Désignation d un animateur national pour le PREDAS A ce sujet la mission a rencontré le Secrétaire Général du Ministère des Mines et de l Energie, le Directeur de l Electricité et des Energies Nouvelles et renouvelables et la (toute nouvelle) Directrice des Energies renouvelables et des Energies Domestiques 1. Il est ressorti des discussions avec ces trois responsables que la désignation de l animateur national du PREDAS a été retardée par la restructuration en cours du ministère. Ainsi, assurance a été donnée que la désignation de l animateur national ne doit plus souffrir d un retard puisque les premiers responsables du ministère ont été nommés. Comme lors de la mission d appui effectuée en mars 2005, la mission a attiré l attention des uns et des autres sur la nécessité d accélérer cette procédure afin de ne pas trop retarder les activités du programme dans le pays et rechercher la cohérence nécessaire entre les activités du PREDAS et celles des programmes similaires (par exemple étude SNED/BAD et le PRBE/UEMOA). 1 Par décret pris en conseil des Ministres en date du vendredi 29 juillet 2005, la Direction de l Electricité et des Energies Nouvelles et renouvelables a été scindée en Direction de l Electricité d une part, et Direction des Energies renouvelables et des Energies Domestiques, d autre part. La Direction Energies renouvelables et des Energies Domestiques nouvellement créée a été confiée à Madame Abdou Safiatou qui a pris l engagement de faire de la nomination de l animateur national du PREDAS une question d urgence.

3 3 La mission n a pas pu organiser une réunion du cadre de concertation mais a rencontré nombre des membres de ce cadre. La réunion de ce cadre se tiendra dès que le nouvel animateur national du PREDAS sera formellement désigné 2. Egalement les fonds de fonctionnement du cadre de concertation/équipe technique nationale ne seront mis à disposition qu après la désignation de l animateur national du PREDAS puisque ces fonds cette mise à disposition est subordonnée à la signature d un protocole entre cet animateur national et le coordonnateur régional du PREDAS. 2.2 Etat d avancement de la mise en œuvre du DP Elaboration PLED et table ronde des bailleurs de fonds A titre de rappel, il faut noter que le Niger a adopté en 2004 une Stratégie nationale d énergies renouvelables à la formulation de laquelle le PREDAS/CILSS a contribué. Dans le même temps la Banque Africaine de Développement (BAD) a consenti un financement au profit du Niger pour l adoption d une stratégie nationale d énergies domestiques, objectif que poursuit également le PREDAS/CILSS. Ainsi, l élaboration du plan énergie domestique (PLED) sur la base de la nouvelle stratégie nationale d énergies renouvelables et la tenue de la réunion des bailleurs de fonds ont été retardées pour prendre en compte les recommandations de l étude de la BAD et ce pour créer une synergie avec ce partenaire et permettre au pays de tirer un meilleur profit des deux financements. La mission n a pas pu rencontrer les responsables du bureau d études CIMA- International, maître d œuvre de cette étude financée par la BAD, absents de Niamey pendant la période. Cependant, elle a rencontré le Directeur des Etudes et de la Programmation du Ministère des Mines et de l Energie, responsable administratif de cette activité. Des entretiens, il est ressorti qu un premier draft du diagnostic du soussecteur des énergies domestiques a été élaboré et fera l objet d un atelier de validation qui se tiendra, en principe, en septembre 2005 et auquel le PREDAS sera invité à participer. Bien entendu des résultats de cet atelier dépendront les deux autres phases de l étude, à savoir l élaboration de la SNED et la formulation du plan d action. Compte tenu du retard accusé par CIMA International, le Niger a demandé une prolongation de la durée de validité de l appui de la BAD jusqu à fin décembre Autant dire que l appui du PREDAS dans le cadre de l élaboration du PLED et de la tenue de la réunion des bailleurs de fonds n interviendra dans la période d exécution du DP2. Il est donc plus prudent de reprogrammer cette activité dans le cadre du DP3. En outre le Niger a fait savoir son désir de disposer d un plan d action pour l ensemble de la stratégie énergie renouvelable (et non pour la SED seulement). 2 Actuellement Monsieur Soumaila Ibrahim, Chef de Division Energies nouvelles et renouvelables, en fait office sans pour autant avoir été formellement pour ce faire.

4 Appui à la mise en œuvre de la nouvelle Loi forestière Sur la base des termes de référence préparés avec l appui de la coordination régionale du PREDAS, la Direction de l environnement du Niger a procédé à une consultation restreinte lui ayant permis de sélectionner et de proposer le bureau d études Niger Horizons pour l élaboration des textes d application de la loi portant régime forestier au Niger. L accord de l Union Européenne étant acquis pour l octroi du contrat à ce bureau, la mission a négocié les termes du contrat et a fait signé celui-ci au consultant 3. Il reste à présent à la Direction de l Environnement de suivre et de valider le travail du consultant Projet interstitiel d appui à la société SONIHY pour la promotion du gaz butane au Niger La mission a rencontré le Directeur Général de la Société Nigérienne d Hydrocarbures (SONIHY) et le représentant du Cabinet privé de communication Gesco-Production chargé de réaliser les supports publicitaires convenus dans le cadre du projet interstitiel d appui à la promotion du gaz butane au Niger. Il ressort que tous les supports sont confectionnés. La mission a reçu des échantillons de ces supports qui sont donc disponibles à la CRC/PREDAS ; il s agit de T-shirts, copies de film documentaire et de spots télé et radio, dépliants, casquettes et affiches (posters). Il y a donc lieu maintenant de passer à la phase de diffusion et de démonstrations culinaires. A ce sujet, le Directeur Général de Sonihy a fait part de préoccupations fondées. Il s agit de l application des procédures comptables du PREDAS à ces activités. En effet, certaines prestations seront confiées au secteur informel (démonstrations culinaires) alors que d autres seront réalisées par des structures n acceptant de travailler qu après paiement cash (chaînes de télé, radios, ). C est donc dire qu il est difficile de commander et de régler depuis Ouagadougou, les activités qui restent à être mises en œuvre dans le cadre de ce projet. C est pourquoi le Directeur Général de Sonihy a proposé de trouver les moyens de pré financer ces activités 4 et d en transmettre les pièces justificatives au PREDAS/CILSS en vue de leur remboursement. La mission n ayant pas vu d inconvénient à cette solution a quand même informé l intéressé de la nécessité de demander l avis du CILSS et de l Union Européenne à ce sujet. 2.3 Recensement des sites, outils et résultats du suivi écologique Un expert a été retenu. La mission a rencontré l intéressé pour lui donner les explications complémentaires, nécessaires à une meilleure compréhension des termes de références. Le contrat monté pour ce travail et signé par le consultant est actuellement dans le circuit de signature au niveau du CILSS. 3 Ce contrat est actuellement dans le circuit de signature au CILSS 4 L intéressé envisage de contracter un crédit auprès d une banque pour assurer ce préfinancement.

5 5 2.4 Fiches normatives ETN Les fiches normatives de collecte d informations devant être remplies par les ETN ont été remises depuis plusieurs mois à l ETN Niger pour remplissage. L absence de point focal n a pas permis de retrouver ces fiches à plus forte raison les remplir. Elles ont donc été remises à nouveau et expliquées aux cadres de la Direction des Energies Nouvelles et renouvelables. Elles doivent être retournées au PREDAS, dûment remplies par ces cadres. Il s agit des fiches Actualités, Financement et Observatoire. 2.5 rencontre régionale sur les énergies renouvelables «Marché des énergies renouvelables au Sahel- MERS 2005» Suite à l intérêt sans cesse grandissant dont font l objet les énergies renouvelables (EnR) au niveau mondial (cf. Sommet de la Planète Terre en 2002, Conférence de Bonn en 2004), le CILSS envisage d organiser, du 22 au 25 novembre 2005, à Niamey, au Niger, une conférence régionale sur ce thème qui réunira les décideurs politiques, les bailleurs de fonds et les opérateurs privés impliqués dans ce sous-secteur au niveau de la sous-région afin d identifier les problèmes qui entravent la généralisation de l utilisation de ces formes d énergie. La conférence sera accompagnée d une exposition de technologies EnR. Un échange de courrier a déjà permis au CILSS d obtenir l accord des autorités nigériennes pour accueillir cette manifestation. Après un exposé sur la forme à donner à cette dernière, il a été convenu de : fixer aux pays une date limite pour la transmission de leur contribution (sous forme d un document court exposant les problèmes que rencontrent les opérateurs privés et les solutions préconisées). Ces contributions permettront d élaborer le document (régional) de travail de la conférence ; transmettre au Niger la liste des participants des autres pays suffisamment tôt à l avance afin de permettre de prendre des dispositions relativement à leur séjour (accueil, réservations, ) ; transmettre aux ministres des autres pays des lettres officielles d invitation. Cela se fera par le ministère des Mines et de l Energie du Niger et pourrait être renforcé par une lettre du CILSS ; transmettre aux partenaires au développement bilatéraux et multilatéraux représentés au Niger des invitations officielles à participer ; de confirmer la réservation du Palais des Congrès pour la période concernée ; de mettre en place un léger comité national d organisation qui aidera à préparer la participation du Niger et à organiser la conférence.

6 6 Un devis a été pris auprès du palais des congrès pour la durée de la manifestation. Il sera intégré au budget prévisionnel de la conférence. Une liste provisoire des participants du Niger a été établie. Elle sera actualisée et affinée au fur et à mesure de l avancement de la préparation de la participation du pays à cette conférence. Ce travail reviendra au comité national d organisation. 2.6 Activités proposées pour le DP Report activités PLED/Table ronde Dans le cadre de la valorisation des EnR, une commune rurale de la région du fleuve (Kirtachi) a introduit et planté du Jathropha dont elle espère pouvoir exploiter l huile comme carburant en vue de l électrification. Une expérience similaire a lieu au Mali et le Niger propose d organiser au profit de quelques élus locaux un voyage d études au Mali pour s enquérir des difficultés à faire face dans ce cadre. 2.7 Autres La mission a rendu des visites au Secrétaire Permanent du Comité National du CILSS et au Directeur de l Environnement auxquels elle a exposé les objectifs de la mission et les résultats elle est parvenue. Le Secrétaire Permanent du CILSS a pris l engagement de prendre les dispositions idoines pour d une part, faire accélérer le processus de désignation de l animateur national du PREDAS et d autres part, organiser la conférence régionale sur les énergies renouvelables discussion sur l équipe du Système d Informations sur l Energie qui présente des similitudes avec le SITE du PREDAS. Les deux processus de collecte et de traitement de données ont à gagner en travaillant en synergie ; Sonihy a fait part de son projet d extension de ses installations à Niamey afin de faire passer sa capacité d emplissage de 45 tonnes à 100 tonnes et de créer à Zinder et à Agadez des cuves d une capacité de 30 tonnes chacune. Dans le même temps elles ambitionne de diffuser foyers. Ce projet dont la fiche signalétique a été esquissée avec la mission sera soumis à la BAD, pour financement La Direction des Energies renouvelables et des Energies Domestiques a demandé à la mission d aider à faire parvenir un échantillon de charbon minéral à l entreprise Biomasse Mali spécialisée dans la carbonisation afin qu elle contribue à en améliorer l allumage et à concevoir un foyer approprié (à rendement plus intéressant) pour ce combustible. Ainsi un sac de 40 kg de charbon minéral est déjà convoyé à ladite entreprise, à Bamako, par le PREDAS dès le 11 août 2005.

7 7 III. Conclusions - recommandations D une manière générale, malgré le retard dans l élaboration du PLED et la tenue de la table ronde, les activités du DP2 sont exécutées de manière satisfaisante. La mission réitère son souci relatif à la nécessité d accélérer la nomination d un nouvel animateur national du PREDAS afin de prendre en main la supervision de la mise en œuvre du programme dans le pays. La mise en œuvre du DP2 au Niger a été satisfaisante et la mission souhaite que cela se poursuive pour les DP à venir. La mission recommande aux ministères chargés de l énergie et des forêts d accorder une grande attention au travail actuellement mené par la BAD à travers le bureau d études CIMA pour l élaboration d une stratégie nationale d énergie domestique (SNED). Elle reste elle-même à la disposition de CIMA pour tout appui méthodologique ou technique. La mission attire l attention de la partie nigérienne sur la nécessité de prendre au plus vite les dispositions prévues dans le cadre de l organisation de la conférence régionale sur les énergies renouvelables au Sahel.

8 8 Annexe1 Personnes rencontrées Ministère des Mines et de l Energie - Abdoul Razak Ousmane, Secrétaire Général ; - Sountalma Mamadou, Directeur de l Electricité ; - Safiatou Abdou, Directrice des Energies renouvelables et des Energies Domestiques (987415) - Ibrahim Soumaila, Chef de Division Energies renouvelables et des Energies Domestiques ; - Ibrahim Abdou Ayayi, Direction des Energies renouvelables et des Energies Domestiques (408440); - Seyni Harouna, Direction des Energies renouvelables et des Energies Domestiques ; - Tiemou Issoufou Gaoh, Direction des Energies renouvelables et des Energies Domestiques ; - Issa Maidagi, Direction des Energies renouvelables et des Energies Domestiques (Service Energie solaire) ; - Hassane Hamza ; Direction de l Electricité ; - Saley Yahaya, centre National d Energie Solaire (CNES) ; - Tankandia Adamou, Directeur des Etudes et de la Programmation - Nouhou Zakaouanou, Coordonnateur Système d Information sur l Energie (SIE) ; - Soumana Amadou, SIE ; - Mme Yayé Haoua, SIE. Ministère de l Hydraulique, de l Environnement et de la Lutte Contre la Désertification - Mahaman Laminou Attaou, Directeur de l Environnement ; - Ibro Adamou, Direction de l Environnement (Membre ETN) ; - Bila Maina, Directeur du BEEIE ; - Oumarou Ahmed, Expert au BEEIE ; - Mamadou Mamane, Direction de l Environnement. Ministère du Développement Agricole Ibrahim Magagi, Secrétaire Permanent du CONACILSS PPS/FEM La mission n a pu rencontrer Mr. Katiella Mai Moussa, Coordonnateur national du PPS/FEM qui était en mission à Agadez et Tahoua. SONIHY Souleymane Hamadou, Directeur Général ; Ali Maâzou Bachir Gesco-Production. Palais des Congrès Mme Maiga, Directrice commerciale Délégation de la Commission Européenne La mission n a pas obtenu le rendez-vous pour cause d absence du chargé du programme. La mission tient à remercier toutes ces personnes pour leur appui.

CILSS SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME MAJEUR GESTION DES RESSOURCES NATURELLES

CILSS SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME MAJEUR GESTION DES RESSOURCES NATURELLES COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL CILSS SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME MAJEUR GESTION DES RESSOURCES

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF

SECRETARIAT EXECUTIF COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME REGIONAL D APPUI SECURITE ALIMENTAIRE,

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF

SECRETARIAT EXECUTIF COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION DES ENERGIES

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

RAPPORT DE LA FORMATION DES ARTISANS DU BURKINA FASO A LA PRODUCTION DU FOYER AMELIORE SEWA/DIAMBAR (Ouagadougou, 12 19 décembre 2006)

RAPPORT DE LA FORMATION DES ARTISANS DU BURKINA FASO A LA PRODUCTION DU FOYER AMELIORE SEWA/DIAMBAR (Ouagadougou, 12 19 décembre 2006) COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL CILSS SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME MAJEUR GRN PROGRAMME REGIONAL

Plus en détail

Tableau n 2 : Etat de mise en œuvre du plan d opération pour le second semestre 2001

Tableau n 2 : Etat de mise en œuvre du plan d opération pour le second semestre 2001 Tableau n 2 : Etat de mise en œuvre du plan d opération pour le second semestre 2001 Activités principales Sous-activités Activités détaillées Etat de mise en oeuvre Analyse/Observations Résultat 1 : Le

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES DE MISE EN ŒUVRE DU DEVIS-PROGRAMME N 1 (DP1) ( Période du 1 er Octobre 2003 au 31 Décembre 2005)

RAPPORT D ACTIVITES DE MISE EN ŒUVRE DU DEVIS-PROGRAMME N 1 (DP1) ( Période du 1 er Octobre 2003 au 31 Décembre 2005) Comité Inter- Etats de Lutte Contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) Programme Régional de Promotion des Energies Domestiques et Alternatives au Sahel (PREDAS) EQUIPE TECHNIQUE NATIONALE (ETN) DU PREDAS

Plus en détail

COMPTE RENDU DES TRAVAUX DE LA QUATRIEME REUNION DU COMITE DIRECTEUR REGIONAL DU PROGRAMME PREDAS

COMPTE RENDU DES TRAVAUX DE LA QUATRIEME REUNION DU COMITE DIRECTEUR REGIONAL DU PROGRAMME PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF PRA-SA/LCD/POP/DEV PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

Rapport de mission de formation SIG Au Niger du 03 au 14 novembre 2008

Rapport de mission de formation SIG Au Niger du 03 au 14 novembre 2008 COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF ------------------ PROGRAMME REGIONAL D APPUI

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES MARCHES PUBLICS. Thème : «Réflexions et dispositions pour une exécution efficace des marchés publics pour la gestion 2015»

SEMINAIRE SUR LES MARCHES PUBLICS. Thème : «Réflexions et dispositions pour une exécution efficace des marchés publics pour la gestion 2015» Direction des March Publics (DMP) SEMINAIRE SUR LES MARCHES PUBLICS Thème : «Réflexions et dispositions pour une exécution efficace des marchés publics pour la gestion 2015» RAPPORT GENERAL Grand-Bassam,

Plus en détail

à même d apprécier les avancées sur les principaux axes stratégiques des politiques suivies.

à même d apprécier les avancées sur les principaux axes stratégiques des politiques suivies. ATELIER REGIONAL DE RELANCE DES DISPOSITIFS NATIONAUX DE SUIVI EVALUATION DES POLITIQUES ET STRATEGIES DE SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE DE SEPT PAYS TEST Note conceptuelle I- Contexte et justification

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr.: Générale 3 octobre 2001 Français Original: Anglais E/CN.7/2001/15 Commission des stupéfiants Reprise de la quarante-quatrième session Vienne, 12-14 décembre

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/2013/13 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 26 septembre 2013 Français Original: anglais Cinquième session Panama,

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

Organisé par la CONFEJES, du 17 au 21 septembre 2012 RAPPORT GENERAL

Organisé par la CONFEJES, du 17 au 21 septembre 2012 RAPPORT GENERAL FORMATION DES FORMATEURS EN ENTREPRENARIAT POUR LES CADRES DU MINISTERE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA CULTURE (CADRES DE LA DIRECTION GENERALE DE LA JEUNESSE ET DE L AGENCE BURUNDAISE POUR L EMPLOI

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/ENERGY/GE.7/2015/3 Conseil économique et social Distr. générale 28 juillet 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE VOLET EVALUATION ET CAPITALISATION «Pertinence, exigences et alternatives de l accès à l énergie par panneaux solaires dans les pays du Sud : exemple des infrastructures

Plus en détail

Les énergies renouvelables au profit des populations sahéliennes : Les solutions du CILSS

Les énergies renouvelables au profit des populations sahéliennes : Les solutions du CILSS Comité permanent Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel Permanent Inter States Committee for Drought Control in the Sahel Les énergies renouvelables au profit des populations sahéliennes

Plus en détail

MODÈLE D ACCORD STANDARD MODÈLE II

MODÈLE D ACCORD STANDARD MODÈLE II 30 juillet 1998 MODÈLE D ACCORD STANDARD MODÈLE II ACCORD ENTRE L ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET LE GOUVERNEMENT SUR L ÉTABLISSEMENT D UN BUREAU SOUS-RÉGIONAL DE L ONUDI

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN 1. CONTEXTE 1.1 Le Groupe de la Banque Africaine de Développement appuie le Gouvernement de la République Démocratique

Plus en détail

(Quels résultats dans les services publics pour mieux affronter les défis du développement économique et social?)

(Quels résultats dans les services publics pour mieux affronter les défis du développement économique et social?) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Observatoire des Fonctions Publiques Africaines Gouvernement de la République du Bénin VERS UNE ADMINISTRATION ET UNE

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication MISSION AU MALI ANNEXE 8 Modèle ou Exemple Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication A. Contexte La volatilité des prix couplée à

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC UNITED NATIONS NATIONS UNIES Réf. No. HRSS/15/08/1262 AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE Classe Titre fonctionnel P-3 Économiste Département/Division/Section RITD-ATPC Groupe professionnel Affaires Économiques

Plus en détail

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE Pétrole et l organisation de l administration Centrale de son département. ARTICLE PREMIER : Le Ministre de l Energie et du Pétrole a pour mission générale d élaborer,

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI ACCES AUX MARCHES

NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI ACCES AUX MARCHES COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Secrétariat Exécutif NOTE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL D APPUI

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91 Le 13 octobre 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 91 ARRETE Arrêté du 30 décembre 2010 fixant les modèles de contrats types devant être signés par les professionnels de santé exerçant à titre

Plus en détail

-------------------- RAPPORT DE MISSION

-------------------- RAPPORT DE MISSION COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF ------------------------ PROGRAMME REGIONAL

Plus en détail

Dans ce contexte, la deuxième phase du Programme s est donné pour objectifs de relever les défis liés aux facteurs ci-après :

Dans ce contexte, la deuxième phase du Programme s est donné pour objectifs de relever les défis liés aux facteurs ci-après : TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET-CONSEIL CHARGE DE L APPUI-ACCOMPAGNEMENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA DANS LE CADRE DE LA MOBILISATION DES RESSURCES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DEUXIEME

Plus en détail

Projet de stratégie financière pour l OMS

Projet de stratégie financière pour l OMS CONSEIL EXÉCUTIF EB136/36 Cent trente-sixième session 24 décembre 2014 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Projet de stratégie financière pour l OMS Rapport du Secrétariat 1. En mai 2014, la Soixante-Septième

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F)

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CENTRE DE RECHERCHE LILLE NORD EUROPE PHASE D ADMISSION : EPREUVE ECRITE DUREE : 2 HEURES

Plus en détail

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie 1 Point presse 28 janvier 2015 Contact : Carsat Nord-Picardie Emel CAGLAR Chargée de relations presse emel.caglar@carsat-nordpicardie.fr

Plus en détail

MODÈLE D ACCORD STANDARD

MODÈLE D ACCORD STANDARD 30 juillet 1998 MODÈLE D ACCORD STANDARD MODÈLE I ACCORD ENTRE L ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET LE GOUVERNEMENT SUR L ÉTABLISSEMENT D UN BUREAU DE PAYS DE L ONUDI [EN]

Plus en détail

VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996)

VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996) VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996) Préambule Les chefs d État et de Gouvernement, réunis lors de leur sixième

Plus en détail

Le Guide de pratiques pour l organisation des Séminaires Itinérants pour les Paysans sur le Temps et le Climat

Le Guide de pratiques pour l organisation des Séminaires Itinérants pour les Paysans sur le Temps et le Climat Le Guide de pratiques pour l organisation des Séminaires Itinérants pour les Paysans sur le Temps et le Climat Plan Introduction Plan du guide Organisation Materiel Contenu des séminaires Tenues des seminaires

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL EN PASTORALISME AU CENTRE REGIONAL AGRHYMET

ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL EN PASTORALISME AU CENTRE REGIONAL AGRHYMET Projet Régional d Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) Coordination Régionale TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR ELABORATION DU CURSUS DE FORMATION POUR UN MASTER PROFESSIONNEL

Plus en détail

Collège universitaire dominicain/ Dominican University College

Collège universitaire dominicain/ Dominican University College Collège universitaire dominicain/ Dominican University College Politique sur la soutenance des thèses Table des matières Préambule Partie 1 Thèse de maîtrise Partie 2 Thèse de doctorat Documents supplémentaires

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE PREMIERE SESSION DU COMITE SCIENTIFQUE ET TECHNIQUE DU PROGRAMME CILSS/FERSOL. Koudougou du 2 au 4 février 2011

TERMES DE REFERENCE PREMIERE SESSION DU COMITE SCIENTIFQUE ET TECHNIQUE DU PROGRAMME CILSS/FERSOL. Koudougou du 2 au 4 février 2011 COMMISSION EUROPEENNE COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE DELEGATION AU BURKINA FASO CONTRE LA SECHERESSE AU SAHEL TERMES DE REFERENCE PREMIERE SESSION DU COMITE SCIENTIFQUE ET TECHNIQUE DU PROGRAMME

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006.

PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006. PROGRAMME REGIONAL PARIS21 AFRIQUE FRANCOPHONE Notes préparées par les pays participants à la visioconférence SNDS du 12 juillet 2006. Bénin Burundi Comores Guinée Niger RCA - Togo Bénin... 1 Burundi...

Plus en détail

Multifonctionnelles» du Mali

Multifonctionnelles» du Mali COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL CILSS SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION DES ENERGIES

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE SUR «L APPROCHE PAR MICROPROJET» «La place et le rôle des microprojets de développement en Afrique de l Ouest selon les acteurs du Sud. Etude de cas

Plus en détail

FLUX COMMERCIAUX TRANSFRONTALIERS DE PRODUITS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST

FLUX COMMERCIAUX TRANSFRONTALIERS DE PRODUITS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances

Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances Participants:

Plus en détail

SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT

SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT BELAC 3-02 Rev 4 2015 SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur

Plus en détail

Guide des marchés publics

Guide des marchés publics En 2013, 72 marchés publics émis et exécutés pour un montant total de 10 396 629 501 FDJ Guide des marchés publics Autant d opportunités à la portée des PME djiboutiennes peu importe leur taille et leur

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Strasbourg, 30/08/13 CAHDI (2013) Inf 8 Français seulement (CAHDI)

Strasbourg, 30/08/13 CAHDI (2013) Inf 8 Français seulement (CAHDI) Strasbourg, 30/08/13 CAHDI (2013) Inf 8 Français seulement COMITE DES CONSEILLERS JURIDIQUES SUR LE DROIT INTERNATIONAL PUBLIC (CAHDI) Présentation de Mme Christina Olsen, Secrétaire du Comité des Conseillers

Plus en détail

4.2 Cadre institutionnel d élaboration de la SNDS

4.2 Cadre institutionnel d élaboration de la SNDS REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi Ministère de l Economie et des Finances Direction de la Prévision et de la Statistique (DPS) FEUILLE DE ROUTE DE L ANSD Présentation de la situation du Sénégal

Plus en détail

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI Sidiki TRAORE Professeur Directeur Général de l Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux INFTS Bamako,Mali INTRODUCTION Deux

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

Copie certifiée Conforme à l original

Copie certifiée Conforme à l original Copie certifiée Conforme à l original REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail ------------------- DECISION N 001/2016/ANRMP/CRS DU 14 JANVIER 2016 SUR LE RECOURS DE L ENTREPRISE INCI CONSTRUCTION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

Energie pour un développement durable de l Afrique

Energie pour un développement durable de l Afrique Energie pour un développement durable de l Afrique Abdoussalam Ba Directeur général du CNES, Niamey, Niger L énergie est le soubassement de toute activité économique. Or, lors de l élaboration du Plan

Plus en détail

Restructurations. Analyse des besoins des élus. Réponses apportées par le cabinet VRILLAC. Cabinet Barbara VRILLAC- Avocat

Restructurations. Analyse des besoins des élus. Réponses apportées par le cabinet VRILLAC. Cabinet Barbara VRILLAC- Avocat Restructurations Plan de Sauvegarde de l Emploi Analyse des besoins des élus Réponses apportées par le cabinet VRILLAC Introduction Même si elles sont devenues fréquentes, les restructurations d entreprises

Plus en détail

TECHNOLOGIES AVANCÉES

TECHNOLOGIES AVANCÉES Le correspondant à la protection des données à caractère personnel : un maillon important de la réforme DOCTRINE F4686 L Allemagne, nation pionnière avec la France en matière de protection de la vie privée,

Plus en détail

Objet: Rapport d inspection intégré

Objet: Rapport d inspection intégré A Monsieur Michel Président du CPAS de Marchin Place de Belle Maison 1 4570 MARCHIN Rapport d inspection intégré SPP IS Inspection SPP IS 3 (n 2-6-7). L65C-FPSC-FSGE (MH) Objet: Rapport d inspection intégré

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS, LA COUR DE DISCIPLINE BUDGÉTAIRE ET FINANCIÈRE siégeant à la Cour des comptes, en audience non publique, a rendu l arrêt suivant : LA COUR, Vu le titre Ier

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Note d orientation sur les diligences du Commissaire aux Comptes d un établissement de crédit en matière de l obligation mise à sa charge par l article 3 de la circulaire

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA)

PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- LA COMMISSION -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA) 2007 1. CONTEXTE ET

Plus en détail

Centre de référence en santé mentale

Centre de référence en santé mentale Centre de référence en santé mentale 1. Missions du centre de référence «Art. 618. Un centre de référence en santé mentale, ci-après désigné sous le terme de «centre de référence», est l organisme d appui

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

BUREAU INDÉPENDANT D ÉVALUATION (BIE) du FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL PROGRAMME DE TRAVAIL PROPOSÉ POUR L EXERCICE 2004.

BUREAU INDÉPENDANT D ÉVALUATION (BIE) du FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL PROGRAMME DE TRAVAIL PROPOSÉ POUR L EXERCICE 2004. BUREAU INDÉPENDANT D ÉVALUATION (BIE) du FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL PROGRAMME DE TRAVAIL PROPOSÉ POUR L EXERCICE 2004 13 janvier 2003 1. Le présent document expose le programme de travail du BIE pour

Plus en détail

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations.

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Cas du Sénégal Bassirou DIONE, ingénieur agroéconomiste dionsen2000@yahoo.fr Communication

Plus en détail

RAPPORT DE LA FORMATION DES ARTISANS DU BURKINA FASO A LA PRODUCTION DU FOYER AMELIORE SEWA/DIAMBAR

RAPPORT DE LA FORMATION DES ARTISANS DU BURKINA FASO A LA PRODUCTION DU FOYER AMELIORE SEWA/DIAMBAR COMITE Formation PERMANENT des artisans INTER-ETATS du Burkina DE Faso à la production du foyer amélioré PERMANENT SEWA INTERSTATE / DIAMBAR LUTTE CONTRE LA SECHERESSE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL DANS

Plus en détail

Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux. Nairobi, le 20 mai 2004

Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux. Nairobi, le 20 mai 2004 Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux Nairobi, le 20 mai 2004 Résumé des Discussions et Recommandations 1. Il s est tenu à Nairobi,

Plus en détail

DECISION N 2015-0093/ARCOP/ORAD

DECISION N 2015-0093/ARCOP/ORAD AUTORITE DE REGULATION BURKINA FASO DE LA COMMANDE PUBLIQUE ------------- UNITE PROGRES JUSTICE ORGANE DE REGLEMENT AMIABLE DES DIFFERENDS Page 1 sur 5 DECISION N 2015-0093/ARCOP/ORAD sur recours de MEDICAL

Plus en détail

------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012. M. KONE Adama Président du Conseil National de la Comptabilité

------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012. M. KONE Adama Président du Conseil National de la Comptabilité MINISTERE DE L ECONOMIE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ET DES FINANCES Union Discipline - Travail ------------------- ------------------- RAPPORT D ACTIVITES 2012 M. KONE Adama Président du Conseil National

Plus en détail

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi N/Réf. : G6 211 033 RÈGLEMENT NO 9 portant sur la gestion financière du Collège Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007 Note : L utilisation

Plus en détail

Ordre du Jour Provisoire

Ordre du Jour Provisoire 14 E REUNION DU CONSEIL DE L ITIE, BRUXELLE DU 13 14 DECEMBRE 2010 Document du Conseil 14-1 Ordre du Jour Provisoire Secrétariat International de l ITIE Oslo, 29 novembre 2010 Lundi 13 décembre 11:30 14

Plus en détail

Conseil national de la statistique

Conseil national de la statistique MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice Conseil national de la statistique ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR DE LA STATISTIQUE 2010-2015 VISION ET ORIENTATIONS

Plus en détail

5342 BELGISCH STAATSBLAD 01.02.2006 MONITEUR BELGE

5342 BELGISCH STAATSBLAD 01.02.2006 MONITEUR BELGE 5342 BELGISCH STAATSBLAD 01.02.2006 MONITEUR BELGE MINISTERE DE LA REGION WALLONNE F. 2006 343 [C 2006/27007] 12 JANVIER 2006. Arrêté du Gouvernement wallon relatif à la vérification des déclarations des

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES,

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES, DECISION N 349/13/ARMP/CRD DU 13 NOVEMBRE 2013 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES PRONONCANT LA SUSPENSION DE LA PROCEDURE DE PASSATION DU MARCHE RELATIF A LA SELECTION

Plus en détail

AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 16 décembre 2005 Objet: Projet de loi sur l application des normes comptables internationales dans le secteur des assurances et portant modification : 1. de la loi modifiée du 8 décembre

Plus en détail

TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION. Décrets et Arrêtés

TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION. Décrets et Arrêtés TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION Vendredi 19 rabiaa II 1434 1 er mars 2013 156 ème année N 18 Sommaire Décrets et Arrêtés Présidence du Gouvernement Nomination du directeur général de l école nationale

Plus en détail

ONG AMADE PELCODE Point Focal Clacc Fellow Mali Chef de File Groupe DD ET ECONOMIE VERTE Reso

ONG AMADE PELCODE Point Focal Clacc Fellow Mali Chef de File Groupe DD ET ECONOMIE VERTE Reso LES ENERGIES ALTERNATIVES AUX COMBUSTIBLES TRADITIONNELLES POUR LA SAUVEGARDE DU CAPITAL FORESTIER Mouhamadou Farka Maiga ONG AMADE PELCODE Point Focal Clacc Fellow Mali Chef de File Groupe DD ET ECONOMIE

Plus en détail

LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès. Médecine du travail et de prévention

LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès. Médecine du travail et de prévention LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès Médecine du travail et de prévention février 2006 1 Les trois voies d accès : Les conditions requises pour exercer la médecine du travail sont énumérées à l article

Plus en détail

CONVENTION DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE

CONVENTION DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE CONVENTION DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE 1 CONVENTION DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE PREAMBULE Les Etats membres de l Organisation de l Unité Africaine (OUA) ; RECONNAISSANT que les

Plus en détail

ENTRE LE CONSEIL REGIONAL DU CENTRE AU BURKINA FASO LA BRIGADE NATIONALE DES SAPEURS-POMPIERS DU BURKINA FASO LE DEPARTEMENT DE LA VIENNE EN FRANCE

ENTRE LE CONSEIL REGIONAL DU CENTRE AU BURKINA FASO LA BRIGADE NATIONALE DES SAPEURS-POMPIERS DU BURKINA FASO LE DEPARTEMENT DE LA VIENNE EN FRANCE 2 ème CONVENTION DE COOPERATION ENTRE LE CONSEIL REGIONAL DU CENTRE AU BURKINA FASO et LA BRIGADE NATIONALE DES SAPEURS-POMPIERS DU BURKINA FASO ET LE DEPARTEMENT DE LA VIENNE EN FRANCE et LE SERVICE DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO

Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO Charte de fonctionnement entre la LPO France et les Associations locales du Réseau LPO Sommaire 1. ENGAGEMENTS... 3 1.1. LA LPO FRANCE S ENGAGE :... 3 1.1.1. Envers les membres... 3 1.1.2. En gestion...

Plus en détail

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès.

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès. Note pour les candidatures à l organisation du XXVIe Congrès mondial de la route en 2019 1 Termes de référence 1.1 Cadre d organisation du Congrès Le Congrès mondial de la route est une manifestation dont

Plus en détail

Docteur Michel Legmann

Docteur Michel Legmann 1 Docteur Michel Legmann Président Mme Nora BERRA Secrétaire d Etat aux Aînés 55 rue Saint Dominique 75007 PARIS Nos références à rappeler sur tout échange de correspondance ML/FJ/np/Exercice professionnel

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE CENTRE-EST

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE CENTRE-EST CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE CENTRE-EST La médiation bancaire est régie par le Code de la consommation (en particulier les articles L. 151-1 à L. 157-2) et le Code monétaire et financier

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Annexe 4 TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT 1. CONTEXTE 1.1 Le Groupe de la Banque africaine de développement (la Banque)

Plus en détail

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation La Banque mondiale a entrepris de revoir ses politiques de passation des marchés et des contrats dans le cadre de ses

Plus en détail

ECB-PUBLIC. AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 12 décembre 2012 sur la stabilité bancaire et financière (CON/2012/106)

ECB-PUBLIC. AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 12 décembre 2012 sur la stabilité bancaire et financière (CON/2012/106) FR ECB-PUBLIC AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 12 décembre 2012 sur la stabilité bancaire et financière (CON/2012/106) Introduction et fondement juridique Le 15 novembre 2012, la Banque centrale

Plus en détail

Association X XXX X F-XXXXX Xxx

Association X XXX X F-XXXXX Xxx Siège : X Association X XXX X F-XXXXX Xxx Document Unique de Délégation XXXX Directeur La présente délégation est consentie en application des dispositions de l article L. 315-17 du Code de l Action Sociale

Plus en détail

PROJET APPUI AU PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION DES ENERGIES DOMESTIQUES ET ALTERNATIVES AU SAHEL (PREDAS) DEVIS-PROGRAMME N 2 PERIODE DE CROISIERE

PROJET APPUI AU PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION DES ENERGIES DOMESTIQUES ET ALTERNATIVES AU SAHEL (PREDAS) DEVIS-PROGRAMME N 2 PERIODE DE CROISIERE COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE AU SAHEL CILSS FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT PROJET APPUI AU PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION DES ENERGIES DOMESTIQUES ET ALTERNATIVES AU SAHEL

Plus en détail

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République,

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République, Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce Le Président de la République, Sur Vu Vu Vu Vu rapport du Ministre du Commerce la Constitution; le décret n 2010-01 du

Plus en détail

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Information à l intention du personnel Les conditions de la retraite dès 2012 Le 19 juillet 2011 Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Page 2 de 10 Sommaire 1. En bref, les nouveautés concernant

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE DU PROCESSUS DE PLANIFICATION OPERATIONNELLE 2013 Octobre 2012 1. Contexte et justification L année

Plus en détail

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010

Mardi 20 juillet 2010. Jeudi le 14 janvier 2010. Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Dernière mise à jour : 20 juillet 2010 Mardi 20 juillet 2010 Dans le but de minimiser les impacts ferroviaires sur les secteurs résidentiels avoisinant l actuel garage des trains de banlieue de la ligne

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC, COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE

PROVINCE DE QUÉBEC, COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE PROVINCE DE QUÉBEC, COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE ACCEPTÉ Séance ordinaire du Conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, tenue à la salle multifonctionnelle

Plus en détail

COOPERATION TECHNIQUE EN MATIERE DE SANTE DANS LE CONTEXTE MIGRATOIRE DANS LE ROYAUME HASHEMITE DE JORDANIE

COOPERATION TECHNIQUE EN MATIERE DE SANTE DANS LE CONTEXTE MIGRATOIRE DANS LE ROYAUME HASHEMITE DE JORDANIE COOPERATION TECHNIQUE EN MATIERE DE SANTE DANS LE CONTETE MIGRATOIRE DANS LE ROYAUME HASHEMITE DE JORDANIE Type de projet : Type de projet secondaire : Couverture géographique : Organisme d exécution :

Plus en détail

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants PADARTV Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants Table des matières Table des matières... 2 Contexte... 3 Objectif général... 3 Interventions... 4 Mesure

Plus en détail