Mesures spécifiques pour l emploi des séniors

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mesures spécifiques pour l emploi des séniors"

Transcription

1 Mesures spécifiques pour l emploi des séniors

2 Mesures pour l emploi des séniors Demandeurs d emploi Salariés Retraites Aide à l embauche des DE de 45 ans et plus Aides pour les DE de 50 ans et plus Période de professionnalisation Surcote Retraite progressive Accords et plans d actions seniors Cumul emploi retraite Accord National interprofessionnel sur les contrats de génération du 19 octobre 2012 Les dispositions de cet accord doivent être reprises par une loi dont l adoption est prévue début janvier 2013 Aides financières à l embauche d un jeune et le maintien dans l emploi d un senior pour les PME de moins de 300 salariés (Obligation d un plan intergénérationnel ou d un accord ). Les entreprises de moins de 50 salariés bénéficieront du même dispositif sans obligation de plan ou d accord Jeunes de moins de 26 ans (ou 30 ans : handicapé, doctorant, déjà en CDD ou en appentissage) Seniors : 57 ans pour le maintien dans l emploi ou 55 ans en cas d embauche. 2

3 Séniors demandeurs d emploi Aides à l embauche des DE de 45 ans et plus Le Contrat de professionnalisation : Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des jeunes et des adultes par l acquisition d une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle ). Rémunération : Au moins le SMIC ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire. Aides à l employeur Aides de l Etat 2000 euros* pour l embauche d un demandeur d emploi de 45 ans ou plus en contrat de professionnalisation (CDD ou CDI). Demande de formulaire à Pôle emploi. Exonération totale des cotisations patronales. *Cette aide peut être cumulée avec l aide forfaitaire à l employeur (AFE) de 200 euros par mois et versée par Pôle emploi dans la limite de 2000 euros pour l ensemble de la durée du contrat de professionnalisation ouvert aux demandeurs d emploi de plus de 26 ans Aides pour les DE de 50 ans et plus Aides au retour à l emploi Contrat CUI CAE CDD : La durée de ce contrat peut être porté à 60 mois (au lieu de 24 mois) pour les demandeurs d emploi de 50 ans et plus et bénéficiaires d un minima social. CDD «seniors» de 36 mois maximum pour les plus de 57 ans (18 mois pour un CDD classique). Personnes de plus de 57 ans inscrites depuis plus de 3 mois comme demandeur d emploi ou bénéficiant d une convention de sécurisation professionnelle. (CSP). Cumul de l ARE avec une reprise d activité (salariée ou non salariée) réduite ou de courte durée. Pour les DE de 50 ans et plus le nombre de jours non indemnisés est réduit de 20%. Ce dispositif de cumul est mis en œuvre dans la limite des droits ouverts à l ARE mais sans la limite de 15 mois appliquée aux autres demandeurs d emploi. Cependant le bénéfice de ces dispositions est soumis aux conditions suivantes : Le salaire mensuel issu de la reprise d activité ne doit pas dépasser 70 % du salaire mensuel de l emploi antérieur. Si l activité reprise est salariée, elle ne doit pas dépasser 110 heures de travail par mois. Aide différentielle au reclassement (ADR) quelle que soit la durée d indemnisation pour les DE de 50 ans et plus. (Les autres DE devant être indemnisés depuis plus de 12 mois). Cette aide est versée lorsque la rémunération procurée par une reprise d emploi (CDI ou CDD) est inférieure d au moins 15 % à celle de l emploi précédent. Conditions de versement : Avoir travaillé au moins 110 heures dans le nouvel emploi ou percevoir une rémunération égale au moins à 70% de l ancien salaire. Le montant total de l aide versée ne peut excéder la durée des droits ARE ainsi que la moitié du montant des droits ARE dus à la veille de la reprise d emploi. Demander un formulaire auprès de Pôle emploi. 3

4 Mesures spécifiques d indemnisation Durée minimun d affiliation à l assurance chômage de 4 mois dans les 36 mois pour être indemnisé (Au lieu de 24 mois pour les moins de 50 ans). Durée maximale d indemnisation par l assurance chômage égale à 36 mois (24 mois pour les moins de 50 ans). Allocation transitoire de solidarité (ATS) pour les plus de 60 ans en fin de droits à l allocation de retour à l emploi (ARE). Cette allocation garantit un revenu ou complète les ressources à un DE en fin de droit à en attendant de percevoir sa retraite. Pour bénéficier de l ATS il faut être né entre le 1e juillet 1951 et le 31 décembre 1953 et remplir certaines conditions. Voir Versement soumis à conditions de ressources : 1619,52 pour une personne seule et 2328,06 pour un couple en 2012 Montants journaliers : ATS remplacement : 33,74. ATS complément : 33,74. Demande auprès de votre pôle emploi avant le 31 décembre Indemnisation des DE âgés de 61 ans jusqu à l âge de départ à la retraite S ils ne totalisent pas les trimestres pour obtenir une pension de retraite à taux plein. S ils sont en cours d indemnisation depuis un an au moins et justifient de 12 années d affiliation au régime de l assurance chômage. 4

5 Séniors salariés : maintien dans l emploi Salariés âgés de 45 ans La période de professionnalisation : Favoriser l évolution et le maintien dans l emploi des salariés en CDI en participant à une action de formation ou en acquérant une qualification professionnelle. Les formations sont organisées sous la forme de l alternance combinant enseignements théoriques en organisme de formation et pratiques en entreprise. Rémunération du salarié Si la formation se déroule pendant le temps de travail le salarié conserve son salaire. Quand la formation à lieu en dehors du temps de travail le salarié bénéficie d une allocation de formation égale à 50% du salaire net. Prise en charge des dépenses de formation et de tutorat par l OPCA de l entreprise. Salariés de 60 ans et plus Retraite progressive : Travailler à temps partiel tout en percevant une fraction de sa retraite. La retraite progressive permet aux salariés qui ont atteint l âge d ouverture du droit à une pension de retraite, de travailler à temps partiel tout en bénéficiant d une fraction de leur pension de retraite. (De base et complémentaires). Conditions : Justifier d au moins 150 trimestres validés au titre de l assurance vieillesse. Exercer une activité salariée à temps partiel. Celle-ci doit être inférieure à 80 % de la durée légale du travail appliquée dans l entreprise. L employeur n est pas tenu d accorder un temps partiel au salarié qui le demande. L assuré doit remplir et déposer une demande auprès de sa caisse de retraite (imprimé réglementaire). En savoir plus : Surcote : Bénéficier d une majoration de sa pension de retraite en poursuivant son activité. La surcote est une majoration de la pension de retraite de base pour les assurés qui continuent de travailler après l âge légal de la retraite à taux plein. Elle est applicable aux pensions de retraite de base qui ont pris effet après le 1er janvier 2004, quel que soit le règime de retraite (Général, non -salariés..). La surcote s applique pour chaque trimestre cotisé au-delà de l âge légal de la retraite et au-delà du nombre de trimestres nécessaire pour ouvrir droit à une retraite à taux plein. La surcote est prise en compte automatiquement lors du calcul de la pension retraite. En savoir plus : 5

6 Accords et plan d actions séniors Objectifs Favoriser le maintien dans l emploi et le recrutement de salariés âgés grâce à des actions innovantes définies au sein des branches et des entreprises. Contenu des accords Les accords de branche, d entreprise de groupes ou plan d actions (En l absence d accord) en faveur des salariés seniors.doivent aborder au moins trois des domaines suivants : Recruter des salariés âgés dans l entreprise (Les plus de 50 ans). Anticiper l évolution des carrières professionnelles. Améliorer les conditions de travail et prévenir des situations de pénibilité. Développer les compétences et les qualifications et l accès à la formation. Aménager des fins de carrières et la transition entre activité et retraite. Transmettre des savoirs et des compétences et développer le tutorat. Depuis du 1er janvier 2010, les entreprises et les établissements publics employant au moins 50 salariés risquent une pénalité si elles n ont pas conclu un accord ou établi un plan d action relatif à l emploi des salariés âgés. Cette pénalité correspondant à 1% des rémunérations ou gains versés à leurs travailleurs salariés ou assimilés. Le produit de cette pénalité est affecté à la Caisse nationale d assurance vieillesse. Pour en savoir plus : 6

7 Retraites Cumul emploi retraite Toute personne qui a pris sa retraite et qui souhaite reprendre une activité professionnelle peut bénéficier de ce dispositif. Il permet de percevoir un salaire (Nouveau contrat de travail obligatoire notamment auprès de son ancien employeur) et une pension de retraite de base et éventuellement complémentaires. Il existe deux régimes de cumul emploi retraite Le cumul libéralisé Il s applique à tous les régimes de retraite sauf celui des exploitants agricoles. 1 - Personnes ayant pris leur retraite à l âge à taux plein au régime général et à l âge légal soit à 60 ans pour les assurés nés avant le 1er juillet ans pour les assurés nés à partir de Personnes ayant pris leur retraite à partir de l âge de 65 ans pour les assurés nés avant le 1er juillet Cet âge est fixé à 65 ans et 4 mois pour ceux nés au cours du 2e semestre 1951 ; 65 ans et 9 mois pour ceux né en 1952 ; 66 ans et 2 mois pour ceux nés en 1953 ; 66 ans et 7 mois pour ceux nés en 1954 et 67 ans pour ceux nés à partir de Le cumul plafonné : Pour les assurés qui ne remplissent pas l une des conditions pour bénéficier du cumul libéralisé qui relèvent du régime général, du régime des salariés agricoles et/ou d un des régimes spéciaux, et dont la liquidation de leur retraite a été faite après le 1er janvier Le cumul du salaire et des pensions de base et complémentaire de l assuré ne doit pas dépasser le montant de son dernier salaire ou 160% du SMIC horaire. La reprise d une activité chez son ancien employeur est possible 6 mois après la date de liquidation de sa retraite. Dans tous les cas de reprise, l assuré doit en informer sa caisse de retraite. En savoir plus : A connaître CICAS : Centre d information conseil et d accueil des salariés représentant les organismes de retraite complémentaires AGIR ET ARRCO. En gironde : 7

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui permet d'associer : - l'acquisition d'un savoir théorique en cours (enseignement général

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION DE SOLIDARITÉ SPÉCIFIQUE (ASS) Chômeur de longue durée, l allocation de solidarité peut prendre le relais de l allocation

Plus en détail

L emploi des seniors et leur maintien dans l activité

L emploi des seniors et leur maintien dans l activité L emploi des seniors et leur maintien dans l activité 1. LES NEGOCIATIONS SUR L EMPLOI DES SENIORS... 2 1.1. NEGOCIATION AU NIVEAU DE LA BRANCHE... 2 1.2. NEGOCIATION AU NIVEAU DE L ENTREPRISE... 2 2.

Plus en détail

Les Aides à l'embauche

Les Aides à l'embauche Les Aides à l'embauche Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation jeune Public Contrat Formation Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 16 à moins de 26 ans Contrat de travail particulier

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Alterner périodes d enseignement général, technologique et professionnel en centre de formation d apprentis(cfa) et périodes de travail en entreprise. Le contrat d apprentissage

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire. n o 5. emploi retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire. n o 5. emploi retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire Guide salariés n o 5 mars 2016 Cumul emploi retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Les Aides à l'embauche

Les Aides à l'embauche Les Aides à l'embauche Mise à jour : novembre 2015 Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation jeune Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 16 à moins de 26 ans Contrat de travail particulier

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs

Plus en détail

PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER

PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER légal PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER PAYE : LES MODIFICATIONS AU 1er JANVIER Contribution patronale destinée au financement des organisations syndicales Assujettis : employeurs de droit privé

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2016 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

Octobre UT 32 de la DIRECCTE

Octobre UT 32 de la DIRECCTE Octobre 2014 UT 32 de la DIRECCTE Un contrat aidé est un contrat de travail dérogatoire au droit commun, pour lequel l'employeur bénéficie d'aides, qui peuvent prendre la forme: - de subventions à l'embauche,

Plus en détail

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance Pour investir dans l avenir en redonnant un nouveau souffle aux effectifs, en renforçant la compétitivité, en poursuivant le développement de l entreprise. Pour favoriser le développement de compétences

Plus en détail

del Employeur e La formation supérieure optimisée par l'apprentissage

del Employeur e La formation supérieure optimisée par l'apprentissage % $ e $ % del Employeur e $ % e % 1 La formation supérieure optimisée par l'apprentissage Pourquoi embaucher un apprenti? Quels engagements pour l employeur? L apprentissage, un atout incontournable de

Plus en détail

Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés. Janvier 2016

Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés. Janvier 2016 Le dispositif ispositifpénibilité pénibilité Réglementation, facteurs de risque, obligations employeur, droit des salariés Janvier 2016 Le contexte réglementaire Loi et champs d application Contexte réglementaire

Plus en détail

Bon à savoir SOMMAIRE. Employeurs et salariés concernés

Bon à savoir SOMMAIRE. Employeurs et salariés concernés Accueil> Employeur> Bénéficier d une...> s ou...> Le contrat de profes... > 09/02/2016 Employeurs concernés Tous les employeurs assujettis au financement de la formation professionnelle continue à l exception

Plus en détail

La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise

La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise La protection sociale du créateur ou repreneur d entreprise AOUT 2014 Artisan Commerçant Industriel 1 Au programme Enregistrer votre entreprise Votre protection sociale obligatoire Les prestations Les

Plus en détail

Qualifications visées par le Contrat de Professionnalisation. Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle délivré par l'etat;

Qualifications visées par le Contrat de Professionnalisation. Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle délivré par l'etat; Le contrat de professionnalisation Objectifs Le contrat de professionnalisation est une des deux formes de contrats en alternance (avec le contrat d apprentissage) mises à la disposition de l employeur

Plus en détail

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national professionnel ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉ (16 septembre 2005) (Bulletin officiel n o 2006-35) ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005

Plus en détail

Réunion délégués FO Crédit Agricole

Réunion délégués FO Crédit Agricole Réunion délégués FO Crédit Agricole 26 septembre 2012 Quelques notions sur la retraite de base Retraite anticipée des salariés handicapés Retraite anticipée pour carrière longue : les nouvelles règles

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION OBJECTIFS Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail à durée déterminée conclu entre un employeur et un salarié. Du côté de l employeur, le contrat de

Plus en détail

L EMPLOI DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF

L EMPLOI DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF L EMPLOI DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF 1. Pourquoi professionnaliser mon association/club? 2. Panorama des mesures d aides à l emploi 3. Comment pérenniser l emploi dans mon association/club? 4. La Convention

Plus en détail

personnes ayant la charge d un enfant ou d un adulte handicapé?

personnes ayant la charge d un enfant ou d un adulte handicapé? L affiliation à l assurance vieillesse du parent au foyer (A.V.P. F.) Synthèse Afin de générer des droits pour leur future retraite, les organismes débiteurs des prestations familiales (CAF, MSA, ) cotisent

Plus en détail

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2014

TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2014 TABLEAU DE BORD au 1 er Avril 2014 Dernière mise à jour Avril 2014 ENFANTS DE MOINS DE 20 ANS Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) Allocation de base : 129.99 /mois Compléments mensuels

Plus en détail

CONTRATS AIDES

CONTRATS AIDES CONTRATS AIDES - 2015 Mise en place dans STUDIO au niveau de la fiche du salarié (1 ère partie) Contrat Aidé etc. Groupe Renseignements / Type Salarié Renseignements / Type contrat Contrat d apprentissage

Plus en détail

RECRUTER MES PREMIERS

RECRUTER MES PREMIERS RECRUTER MES PREMIERS SALARIES : LES AIDES ET LES FORMULES GAGNANTES AIDE A L EMBAUCHE DU PREMIER SALARIE - TPE Réservée aux TPE Conditions à remplir : CDI ou CDD de plus de 6 mois Contrat prend effet

Plus en détail

Les mesures seniors. dispositions de l accord relatif à l emploi des seniors dans l import-export G GUIDE PRATIQUE

Les mesures seniors. dispositions de l accord relatif à l emploi des seniors dans l import-export G GUIDE PRATIQUE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L IMPORT-EXPORT (CCN N 3100) Document réalisé par G GUIDE PRATIQUE Les mesures seniors dispositions de l accord relatif à l emploi des seniors dans l import-export sommaire

Plus en détail

Critères de prise en charge interprofessionnels 2016

Critères de prise en charge interprofessionnels 2016 DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION ( Applicables à partir du 1er juillet 2016) FINANCER LA FORMATION Critères de prise interprofessionnels 2016 1 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION (CDD OU CDI) Personne

Plus en détail

SOMMAIRE 4- AUTRES AIDES A L EMBAUCHE

SOMMAIRE 4- AUTRES AIDES A L EMBAUCHE Juin 2015 SOMMAIRE 4- AUTRES AIDES A L EMBAUCHE L Immersion Professionnelle Période de Mise en Situation en milieu Professionnel Objectifs : - Faire découvrir un métier ou un secteur professionnel - Favoriser

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (4 mois ou 610

Plus en détail

BACHELOR TOURISME Spécialisation Hôtellerie de Plein Air

BACHELOR TOURISME Spécialisation Hôtellerie de Plein Air Formations en Alternance BACHELOR TOURISME Spécialisation Hôtellerie de Plein Air Guide pratique sur les Contrats de Professionnalisation GROUPE SUP DE CO LA ROCHELLE Le Contrat de Professionnalisation

Plus en détail

Retraite progressive. Poursuite d un travail à temps partiel. Bénéficiaires

Retraite progressive. Poursuite d un travail à temps partiel. Bénéficiaires Page 1 sur 7 Imprimer Retraite progressive Poursuite d un travail à temps partiel La retraite progressive permet au salarié qui a au moins 60 ans de poursuivre à temps partiel une activité, tout en bénéficiant

Plus en détail

Les aides à la création d entreprise

Les aides à la création d entreprise Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Les aides à la création d entreprise Animé par : Valérie JAVAUDIN, Expert-Comptable Les

Plus en détail

Guide Synthétique. Des Mesures pour l Emploi. Région Aquitaine En partenariat avec

Guide Synthétique. Des Mesures pour l Emploi. Région Aquitaine En partenariat avec Guide Synthétique Des Mesures pour l Emploi Région Aquitaine En partenariat avec Édito Ce guide est à destination des entreprises du secteur marchand. 2 Il présente les différentes mesures pour l emploi

Plus en détail

Les mesures d accompagnement lors de licenciement économique

Les mesures d accompagnement lors de licenciement économique Les mesures d accompagnement lors de licenciement économique L employeur doit favoriser le reclassement des salariés lors de licenciement économique Lorsqu une entreprise met en place un plan de licenciement

Plus en détail

Tableau comparatif contrat d apprentissage contrat de professionnalisation

Tableau comparatif contrat d apprentissage contrat de professionnalisation Tableau comparatif contrat d apprentissage contrat de professionnalisation Objectif du contrat Dispositif de formation initiale CONTRAT D APPRENTISSAGE Objet : acquisition d une formation théorique et

Plus en détail

Artistes et techniciens votre allocation chômage

Artistes et techniciens votre allocation chômage Janvier 2011 L annexe 8 au règlement général de l assurance s applique aux ouvriers et techniciens engagés par des employeurs du cinéma, de la diffusion TV, radio ou du spectacle répertoriés par des codes

Plus en détail

LE MARCHE DE L EMPLOI EN BERGERACOIS

LE MARCHE DE L EMPLOI EN BERGERACOIS LE MARCHE DE L EMPLOI EN BERGERACOIS La demande d emploi en fin de mois : 5257 soit + 8,5% (Dordogne : + 10,2%) dont 1033 jeunes soit -0,3% (Dordogne + 6,2%) Part des Jeunes 18% Femmes 48% + de 50 ans

Plus en détail

DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES

DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES APPUI A L EMBAUCHE et DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI 2 exemples d aides à l embauche SOMMAIRE 1- LE CONTRAT INITIATIVE EMPLOI 2- LE CONTRAT

Plus en détail

Sommaire. 1 re partie - LE RÉGIME DE BASE DU RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Introduction...13

Sommaire. 1 re partie - LE RÉGIME DE BASE DU RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Introduction...13 Sommaire Introduction...13 1 re partie - LE RÉGIME DE BASE DU RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE...19 Chapitre 1 - Généralités sur l assurance vieillesse...21 Le financement des pensions...21 Le rôle

Plus en détail

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES N 111 - SOCIAL n 30 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES Le dispositif du chèque-vacances

Plus en détail

LES AIDES A L EMPLOI

LES AIDES A L EMPLOI Le 14 novembre 2006 LES AIDES A L EMPLOI Ci-après sont retracés les différents dispositifs nationaux permettant à un employeur de bénéficier d avantages lorsqu il embauche un salarié et ainsi de favoriser

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 15 Janvier 2015 INFORMATIONS SOCIALES CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2015 NOTE D INFORMATION I II III IV V VI VII COMPTE PERSONNEL DE FORMATION COMPTE PENIBILITE

Plus en détail

L assurance chômage en Europe

L assurance chômage en Europe L assurance chômage en Europe Unédic - 18 octobre 2012 AJIS Principes fondateurs de la protection sociale Deux logiques Les systèmes de protection sociale appartiennent à deux grandes familles - ceux qui

Plus en détail

Contrat de professionnalisation

Contrat de professionnalisation Mise à jour : 17/03/2016 Contrat de professionnalisation OBJECTIF Faciliter l'insertion ou la réinsertion professionnelle des jeunes et des demandeurs d'emploi en leur permettant d'acquérir une qualification

Plus en détail

RECRUTEMENT ET LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS

RECRUTEMENT ET LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS RECRUTEMENT ET LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS RENCONTRE DU 20 FÉVRIER 2012 L action Développeur de l Alternance est cofinancée par l Union Européenne. L Europe s engage en Haute-Normandie avec le FSE.

Plus en détail

Les retraites des salariés agricoles

Les retraites des salariés agricoles Les retraites des salariés agricoles www.msa33.fr 1 19 février 2008 Sommaire Portail info retraite 3 Relevé de carrière 5 Cotisations arriérées 6 Les rachats 7 La demande de retraite 9 Le salaire annuel

Plus en détail

DEMANDEURS D EMPLOI. Allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

DEMANDEURS D EMPLOI. Allocation d aide au retour à l emploi (ARE) DEMANDEURS D EMPLOI NOTICE DAJ 118 MARS 2008 Allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Calculez le montant (Il s agit d un montant approximatif) Votre allocation est calculée à partir de votre salaire

Plus en détail

LES AIDES A L EMPLOI CHANGEMENTS au 1 ER JUILLET 2010

LES AIDES A L EMPLOI CHANGEMENTS au 1 ER JUILLET 2010 AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE Date : 13 août 2010 N Formation Professionnelle : 12-10 LES AIDES A L EMPLOI CHANGEMENTS au 1 ER JUILLET 2010 Dans le cadre de la politique en faveur de l

Plus en détail

* Salarié du secteur privé. Congé permettant de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir.

* Salarié du secteur privé. Congé permettant de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Les solutions de financement d une formation DISPOSITIF CIF- CDI CONDITIONS D ACCES 2 ans d activité salariée dont 1 an dans votre entreprise. Votre démarche est soumise à l autorisation d absence de votre

Plus en détail

Critères de prise en charge. TPE (1 à 9 salariés) INTERPROFESSION REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON Lettre générale du 12 avril 2012

Critères de prise en charge. TPE (1 à 9 salariés) INTERPROFESSION REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON Lettre générale du 12 avril 2012 Critères de prise en charge TPE (1 à 9 salariés) INTERPROFESSION REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON Lettre générale du 12 avril 2012 Applicables aux dossiers de formation à compter du 1er janvier 2013 5 000 HT

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE

Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE Premier décret pris en application de la loi de réforme de la retraite, ce texte

Plus en détail

Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour les embauches en CDD

Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour les embauches en CDD Chère cliente, cher client, Veuillez trouver ci-dessous le rappel des nouveautés du mois de juillet 2013: 1 ) Définition de la modulation de la contribution patronale d assurance chômage (source URSSAF)

Plus en détail

Pouvez-vous racheter ou régulariser. des droits pour la retraite? À JOUR AU

Pouvez-vous racheter ou régulariser. des droits pour la retraite? À JOUR AU Pouvez-vous racheter ou régulariser des droits pour la retraite? À JOUR AU 1 er mars 2007 Vous avez fait des études supérieures et/ou vous avez peu cotisé certaines années? Si vous le souhaitez, vous pouvez

Plus en détail

COURTAGE D ASSURANCES

COURTAGE D ASSURANCES COURTAGE D ASSURANCES et/ou REASSURANCES CCN 3110 IDCC 2247 Pour toutes les actions débutant le 01/01/ 1 2 3 4 5 ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes

Plus en détail

HABILITATION A LA MAÎTRISE D OEUVRE EN SON NOM PROPRE

HABILITATION A LA MAÎTRISE D OEUVRE EN SON NOM PROPRE CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES ARCHITECTES HABILITATION A LA MAÎTRISE D OEUVRE EN SON NOM PROPRE EN FORMATION INITIALE OU FORMATION CONTINUE : DROITS ET OBLIGATIONS QUI EN DECOULENT POSSIBILITES DE PRISE

Plus en détail

Date. Connaitre et utiliser les dispositifs d aide à l emploi

Date. Connaitre et utiliser les dispositifs d aide à l emploi Connaitre et utiliser les dispositifs d aide à l emploi Objectif de la réunion : Présentation des mesures pour l emploi et la relation Employeur/ Salarié pour les associations sportives ou de loisirs 2

Plus en détail

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) *

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Annexes RPO (2.8) RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Article 1er - Objet Le présent règlement définit les garanties prévues par l'article 1-26 de la Convention Collective Nationale

Plus en détail

Contrat d accompagnement dans l emploi

Contrat d accompagnement dans l emploi Le 13 mars 2013 Contrat d accompagnement dans l emploi Pôle gestion et accompagnement du personnel Service conseil statutaire Références : SO/MC Contact : 02.96.58.64.09 conseil.statutaire@cdg22.fr Référence

Plus en détail

EMBAUCHE PME et autres dispositifs mobilisables par les TPE PME. CCI- 21 avril 2016

EMBAUCHE PME et autres dispositifs mobilisables par les TPE PME. CCI- 21 avril 2016 EMBAUCHE PME et autres dispositifs mobilisables par les TPE PME CCI- 21 avril 2016 L aide à l embauche PME Embauche PME Embauche PME 6 Aide 500 par trimestre, versés à l échéance de chaque trimestre.

Plus en détail

Salon des transfrontaliers du 6 au 8 avril La retraite du régime général

Salon des transfrontaliers du 6 au 8 avril La retraite du régime général Salon des transfrontaliers du 6 au 8 avril 2017 La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges familiales - Veuvage Régime Général Régimes

Plus en détail

Mémento des aides pour l accueil d un apprenti en situation de handicap. Pôle formation 6 août 2009

Mémento des aides pour l accueil d un apprenti en situation de handicap. Pôle formation 6 août 2009 Mémento des aides pour l accueil d un apprenti en situation de handicap Pôle formation 6 août 2009 Rappel des rémunérations propres à tout contrat d apprentissage : En % du SMIC Année d exécution du contrat

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Le congé de reclassement dans le cadre d un projet personnel

FICHE THÉMATIQUE Le congé de reclassement dans le cadre d un projet personnel C FICHE THÉMATIQUE Le congé de reclassement dans le cadre d un projet personnel Vous partez dans le cadre d un projet personnel? Air France vous informera sur le congé de reclassement et vous le proposera

Plus en détail

ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012

ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012 ACTUALITES DE LA PAYE JUIN 2012 HAUSSE DU SMIC... 2 BTP : HAUSSE DE LA COTISATION DE CHOMAGE INTEMPERIES (DU 01/04/12 au 31/03/13)2 BORDEREAU URSSAF : NOUVEAUX CODES TYPE... 3 CHOMAGE PARTIEL : APLD...

Plus en détail

ARE (Aide au Retour à l Emploi)

ARE (Aide au Retour à l Emploi) ARE (Aide au Retour à l Emploi) Adie Conseil Préparez votre projet Éligibilité Les personnes concernées par l ARE sont : Les salariés involontairement privés d emploi qui remplissent les conditions d activité

Plus en détail

Critères de prise en charge interprofessionnels 2017

Critères de prise en charge interprofessionnels 2017 DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION ( Applicables à partir du 1er janvier 2017) FINANCER LA FORMATION Critères de prise interprofessionnels 2017 1 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION (CDD OU CDI) Jeune

Plus en détail

DIALOGE 53, - 76600 LE HAVRE T

DIALOGE 53, - 76600 LE HAVRE T ComitÄ d Entreprise DIALOGE 53, rue Gustave Flaubert - 76600 LE HAVRE TÄl. 02 35 42 58 52 Fax 02 32 74 27 98 Mail ce.dialoge@orange.fr Site http://cedialoge.neufblog.com Guide pratique La nouvelle lägislation

Plus en détail

CHIFFRES UTILES. Dernière mise à jour CB : 8 juillet 2009

CHIFFRES UTILES. Dernière mise à jour CB : 8 juillet 2009 CHIFFRES UTILES Dernière mise à jour CB : 8 juillet 2009 SMIC : Smic horaire brut : 8.82 au 01/07/2009 (décret n 2009-800 du 24/06/2009- JO du 26 juin 2009), soit 6.93 net Smic mensuel brut : 1 337.70

Plus en détail

Les Formations en Alternance

Les Formations en Alternance Les Modalités Pédagogiques L alternance, le plus court chemin vers l emploi Les Formations en Alternance Envie de poursuivre vos études en alternant formation et emploi? L alternance, une opportunité à

Plus en détail

ARRÊTÉ n du 31 décembre Le Préfet de la Région Guyane, Chevalier de l Ordre National du Mérite Chevalier de la Légion d Honneur

ARRÊTÉ n du 31 décembre Le Préfet de la Région Guyane, Chevalier de l Ordre National du Mérite Chevalier de la Légion d Honneur PREFECTURE DE LA REGION GUYANE DIECCTE Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi ARRÊTÉ n 2015-365-007 du 31 décembre 2015 abrogeant l'arrêté N 2015 131-0024

Plus en détail

Comprendre l acquisition des droits a la retraite

Comprendre l acquisition des droits a la retraite Comprendre l acquisition des droits a la retraite Il est bien complexe pour le salarié d une entreprise de maîtriser ce qu il acquiert comme droits à sa future retraite dans le cadre de son travail. Force

Plus en détail

Indicateur n 4-6 : Attractivité des dispositifs incitatifs à la prolongation de l activité

Indicateur n 4-6 : Attractivité des dispositifs incitatifs à la prolongation de l activité 1 er sous-indicateur : nombre d assurés du régime général cumulant le bénéfice d une pension de retraite avec un emploi Finalité : la possibilité pour un assuré de cumuler des revenus d activité avec une

Plus en détail

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés PLAN D ACTION en faveur de l emploi des salariés âgés prévu par l article 87 de la loi 2008-1330 de financement de la sécurité sociale pour 2009 Pour la Direction de l AMAMB, Pour les salariés de l EHPAD

Plus en détail

Prévoyance Avenant n 06-15

Prévoyance Avenant n 06-15 Convention collective nationale des Acteurs du Lien Social et Familial : centres sociaux et socioculturels, associations d accueil de jeunes enfants, associations de développement social local Prévoyance

Plus en détail

Les aides à l embauche en alternance

Les aides à l embauche en alternance Les aides à l embauche en alternance En résumé Aides supprimées : Les contrats de professionnalisation conclus avec les jeunes de moins de 26 ans n ouvrent plus droit depuis le 1er janvier 2008 à l exonération

Plus en détail

Accord National Interprofessionnel relatif à l assurance chômage Du 21 mars 2014

Accord National Interprofessionnel relatif à l assurance chômage Du 21 mars 2014 Accord National Interprofessionnel relatif à l assurance chômage Du 21 mars 2014 Informations partenaires DR Pôle emploi Bourgogne / Service Partenariat Les principales mesures de l accord Entrée en vigueur

Plus en détail

1 Contrat de Professionnalisation : Caractéristiques

1 Contrat de Professionnalisation : Caractéristiques 1 Contrat de Professionnalisation : Caractéristiques Son objectif est de permettre à des employés ou à des jeunes d acquérir une qualification professionnelle et de favoriser leur insertion ou réinsertion

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES. Date d effet : 01/01/2014

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES. Date d effet : 01/01/2014 NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES Date d effet : 01/01/2014 Cette notice d information résume, conformément à l article 932-6 du code de la Sécurité sociale,

Plus en détail

Rencontre avec les artisans. Jeudi 13 octobre. Recruter, former ses futurs salariés : quelles aides, quels services? Marie-Bénédicte HEDOU

Rencontre avec les artisans. Jeudi 13 octobre. Recruter, former ses futurs salariés : quelles aides, quels services? Marie-Bénédicte HEDOU Rencontre avec les artisans Jeudi 13 octobre Recruter, former ses futurs salariés : quelles aides, quels services? 1 La prime à l embauche dans les PME LES DISPOSITIFS NATIONAUX Pour quelles entreprises?

Plus en détail

Montant des principales prestations soumises à revalorisation

Montant des principales prestations soumises à revalorisation Montant des principales prestations soumises à revalorisation 1 Prestations maladie de prévoyance 1.1 PSA Au 1 er avril de chaque année, en fonction du taux de revalorisation des pensions. Montant : 4752

Plus en détail

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218 2015 N 5 Charges sociales sur les salaires 2016 Charges sociales Taux au 1 er janvier 2016 (en %) Assiette mensuelle de cotisations pour 2016 (en ) Employeur Salarié Total Tranche Montant Cotisations de

Plus en détail

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS - CNRACL SERVICE RETRAITE LA REFORME DES RETRAITES

Plus en détail

INDEMNISATION REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE SANS PERTE DE REVENU POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE SANS PERTE DE REVENU POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE SANS PERTE DE REVENU POLE-EMPLOI.FR REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE SANS PERTE DE REVENU Ces dispositifs concernent les bénéficiaires de l allocation

Plus en détail

GRECE. La protection sociale en Europe - GRECE 1

GRECE. La protection sociale en Europe - GRECE 1 GRECE Les dépenses de protection sociale en Grèce représentent 24,5% du PIB. Le système grec est de logique bismarckienne, mais évolue depuis 1980 avec la mise en place d un service national de santé,

Plus en détail

CHARGES SOCIALES 2010

CHARGES SOCIALES 2010 CHARGES SOCIALES 2010 Plafond sécurité sociale Plafond de sécurité sociale Périodicité 2009 Année 34 620 Trimestre 8 655 Mois 2 885 Quinzaine 1 430 Semaine 666 Jour 159 Heure (1) 1 22 pour une durée de

Plus en détail

CONTRATS AIDES ET AIDES A l EMBAUCHE

CONTRATS AIDES ET AIDES A l EMBAUCHE CONTRATS AIDES ET AIDES A l EMBAUCHE DIRECCTE Pays de la Loire Février 2016 Panorama des contrats aidés et des aides à l embauche La mise en place des contrats aidés et les aides à l embauche poursuit

Plus en détail

LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE

LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE Suite à 2 décrets de simplification du compte pénibilité parus au Journal Officiel du 31 Décembre 2015 : suppression de la fiche individuelle remplacée par une simple

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

L allocation de solidarité spécifique (ASS)

L allocation de solidarité spécifique (ASS) INDEMNISATION L allocation de solidarité spécifique (ASS) Pour les chômeurs de longue durée Pour les chômeurs âgés de 50 ans et plus L allocation de solidarité spécifique (ASS) Chômeur de longue durée,

Plus en détail

Les chiffres Clés janvier 2012 :

Les chiffres Clés janvier 2012 : Les chiffres Clés janvier 2012 : SMIC, RSA, RMI, AAH, Prestations familiales, Allocation chômage, Point d indice Fonction publique Le SMIC - Salaire Minimum de Croissance Montants en vigueur au 1er juillet

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 10/02/03 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2003-035 OBJET : Loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 relative aux salaires, au temps de travail et au

Plus en détail

INTERMITTENTS DU SPECTACLE

INTERMITTENTS DU SPECTACLE INDEMNISATION INTERMITTENTS DU SPECTACLE DÉCRET DU 13 JUILLET 2016 POLE-EMPLOI.FR INTERMITTENTS DU SPECTACLE ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ACCORD SPECTACLE Les partenaires sociaux de la branche spectacle ont

Plus en détail

LES UNIVERSITES DE LA FEDE 20 et 21mars 2012

LES UNIVERSITES DE LA FEDE 20 et 21mars 2012 ACTUALITES SOCIALES 2012 LES UNIVERSITES DE LA FEDE 20 et 21mars 2012 Martine BARBIER-GOURVES Docteur en droit Consultant en droit social Rappel : ACTUALITES DE LA CONVENTION COLLECTIVE DE L HPA Le salaire

Plus en détail

MORGENSTERN ET ASSOCIES SARL 7 rue du Chevalier de Saint George PARIS. NOTE D INFORMATION n du 12 janvier 2016 Infos fiscales/sociales

MORGENSTERN ET ASSOCIES SARL 7 rue du Chevalier de Saint George PARIS. NOTE D INFORMATION n du 12 janvier 2016 Infos fiscales/sociales NOTE D INFORMATION n 2016.03 du 12 janvier 2016 Infos fiscales/sociales I -.Compte courants d associés : taux maximal d intérêts déductibles : Le taux maximal d'intérêts déductibles s'établit à 2,15 %

Plus en détail

LE CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE

LE CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE La conclusion d un contrat à durée déterminée (CDD) n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement faire l

Plus en détail

Accord sur La formation continue dans les banques : Observatoire et professionnalisation

Accord sur La formation continue dans les banques : Observatoire et professionnalisation Accord sur La formation continue dans les banques : Observatoire et professionnalisation Préambule La Loi n 2004-391 du 4 mai 2004 relative à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue

Plus en détail

Fiche mise à jour le 7 janvier Objet du contrat d accompagnement dans l emploi - Passerelle?

Fiche mise à jour le 7 janvier Objet du contrat d accompagnement dans l emploi - Passerelle? Fiche mise à jour le 7 janvier 2010 Contrat unique d insertion (CUI) Secteur non marchand Contrat d accompagnement dans l emploi -passerelle (CAE Passerelle) Fiche pratique Objet du contrat d accompagnement

Plus en détail

Pégase 3 Réduction Fillon pour clercs et employés de notaires. Dernière révision le 27/10/

Pégase 3 Réduction Fillon pour clercs et employés de notaires. Dernière révision le 27/10/ Pégase 3 Réduction Fillon pour clercs et employés de notaires Dernière révision le 27/10/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire La répartition...3 Réduction Fillon applicable à la

Plus en détail

L ASSURANCE CHÔMAGE. dossier de référence de la négociation

L ASSURANCE CHÔMAGE. dossier de référence de la négociation L ASSURANCE CHÔMAGE dossier de référence de la négociation FÉVRIER 2016 Pages 177 à 195 SENSIBILITÉ Durée d indemnisation Montant d allocation Contributions Cette partie propose une revue des principaux

Plus en détail