Compilation. Algorithmes d'analyse syntaxique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compilation. Algorithmes d'analyse syntaxique"

Transcription

1 Compilation Algorithmes d'analyse syntaxique

2 Préliminaires Si A est un non-terminal et γ une suite de terminaux et de non-terminaux, on note : A γ si en partant de A on peut arriver à γ par dérivations successives (y compris aucune donc A A).

3 Préliminaires Non-terminaux : E Terminaux : '+' 'n' 'id' E ::= E '+' E 'id' 'n' E E '+' E 'id' '+' E 'id' '+' E '+' E 'id' '+' E '+' 'n' E E E 'id' '+' E '+' E E 'id' '+' E '+' 'n' 'id' '+' E 'id' '+' E '+' 'n'

4 Algorithmes d'analyse syntaxique Il existe deux principaux types algorithmes d'analyse syntaxique : prédictifs ou descendants ou LL Left-to-right Leftmost ascendants ou LR Left-to-right Rightmost

5 Algorithmes d'analyse syntaxique Ces deux algorithmes nécessitent de calculer, à partir de la grammaire algébrique : l'ensemble Annulable (nullable) la fonction Premier (first) la fonction Suivant (follow)

6 Annulable, premier et suivant Les algorithmes pour calculer ces trois objets ont tous le même déroulement : On dispose de propriétés caractéristiques sur ces objets On applique les propriétés pour obtenir des équations ensemblistes entre ces objets On résoud le système d'équations ensemblistes

7 Annulable, premier et suivant Dans les propriétés qui suivent : On apprend quelque chose sur X [à l'aide de Y] [quand les Z i sont annulables]

8 L'ensemble Annulable L'ensemble Annulable contient l'ensemble des non terminaux annulables, c'est-à-dire ceux qui peuvent se dériver en ε, éventuellement en appliquant plusieurs productions : X Annulable si X ε

9 L'ensemble Annulable Non-terminaux : S X Y Terminaux : 'a' 'c' 'd' Productions : S ::= X Y S 'd' Y ::= 'c' ε X ::= Y 'a' Annulable = {X,Y}

10 Propriétés de Annulable Propriétés : 1)Si X ::= ε est une productions, alors X est annulable 2)Si X ::= Z 1 Z 2 Z k est une production, et que tous les nonterminaux Z i sont annulables, alors X est annulable. Remarques : S'il n'y a aucune production de type X ::= ε, aucun nonterminal n'est annulable Seules les production dont le membre droit est ε ou ne contient que des non-terminaux sont à considérer Les productions qui donnent des informations sur X sont celles dont le membre gauche est X

11 Calcul de Annulable On commence par déclarer annulable les non-terminaux X pour lesquels il y a une production X ::= ε À l'aide des productions dont le membre droit ne contient que des non-terminaux, ajouter à l'ensemble Annulable les non-terminaux rendus annulables par la propriété 2) Remarques Une fois que l'on sait un non-terminal annulable, on n'a plus besoin de considérer les productions associées

12 Exemple Non-terminaux : S X Y Terminaux : 'a' 'c' 'd' Productions : S ::= X Y S 'd' Y ::= 'c' ε X ::= Y 'a' 1)Y est annulable avec Y ::= ε 2)Les productions potentiellement utiles sont X ::= Y et S ::= X Y S 3)X est annulable avec X ::= Y 4)On n'apprend plus rien donc seuls X et Y sont annulables

13 La fonction Premier La fonction Premier associe à un non-terminal l'ensemble des terminaux qui peuvent apparaître en premier une fois appliquées une ou plusieurs dérivations à partir de ce non-terminal : a Premier(X) si X aγ γ est une suite de terminaux et non-terminaux, éventuellement vide

14 La fonction Premier Non-terminaux : S E T F Terminaux : '+' '-' ' ' '*' '(' ')' 'id' 'n' '$' Productions : S ::= E '$' E ::= E '+' T '-' T T T ::= T ' ' F '*' F F F ::= 'id' 'n' '(' E ')' Premier(E) = {'(','id','n','*','-'} Premier(T) = {'(','id','n','*'} Premier(F) = {'(','id','n'}

15 Propriétés de Premier Propriétés : 1)Si X ::= 'a' γ est une production alors 'a' Premier(X) 2)Si X ::= Y γ est une production alors Premier(X) contient tous les terminaux de Premier(Y) 3)Si X ::= Z 1 Z 2 Z k 'a' γ est une production et que les Z i sont annulables alors 'a' Premier(X) (et Premier(X) contient tous les terminaux des Premier(Z i )) 4)Si X ::= Z 1 Z 2 Z k Y γ est une production et que les Z i sont annulables alors Premier(X) contient tous les terminaux de Premier(Y) (et des Premier(Z i ))

16 Propriétés de Premier Remarques 1)Les productions qui donnent des informations sur X sont celles dont le membre gauche est X 2)La production E ::= E γ enseigne que Premier(E) contient Premier(E), ce que l'on savait déjà, mais attention si E est annulable

17 Calcul de Premier Calculer l'ensemble Annulable Pour chaque non-terminal E, appliquer les propriétés aux productions dont le membre gauche est E pour trouver Premier(E) en fonction des autres ensembles Premier on abrégera Premier(X) en P(X) Résoudre les équations ensemblistes pour trouver ces ensembles en remplaçant les ensembles connus dans les équations si cela ne suffit pas, réfléchir!

18 Exemple Non-terminaux : S E T F Terminaux : '+' '-' ' ' '*' '(' ')' 'id' 'n' '$' Productions : S ::= E '$' E ::= E '+' T '-' T T T ::= T ' ' F '*' F F F ::= 'id' 'n' '(' E ')' Premier(S) : P(E) Premier(E) : '-',P(T) Premier(T) : '*',P(F) Premier(F) : 'id','n','(' Premier(T) : '*','id','n','(' Premier(E) : '-','*','id','n','(' Premier(S) : '-','*','id','n','('

19 Exemple Non-terminaux : S X Y Terminaux : 'a' 'c' 'd' Productions : S ::= X Y S 'd' Y ::= 'c' ε X ::= Y 'a' Annulable = {X,Y} Premier(S) : P(X),P(Y),'d' Premier(Y) : 'c' Premier(X) : P(Y),'a' Premier(X) : 'c','a' Premier(S) : 'c','a','d'

20 Exemple Non-terminaux : S Y Terminaux : 'c' 'd' Productions : S ::= Y 'd' ε Y ::= S 'c' ε Annulable = {S,Y} Premier(S) : P(Y),'d' Premier(Y) : P(S),'c' En réfléchissant : Premier(S)={'c','d'} Premier(Y)={'c','d'}

21 La fonction Suivant La fonction Suivant associe à un non-terminal, les terminaux qui peuvent apparaître après ce non-terminal dans une suite de dérivations issues du start : b Suivant(X) si S γxbδ γ et δ sont des suites de non-terminaux et de terminaux, éventuellement vides

22 La fonction Suivant Non-terminaux : S E T F Terminaux : '+' '-' ' ' ' ' '(' ')' 'id' 'n' '$' Productions : S ::= E '$' E ::= E '+' T E '-' T T T ::= T ' ' F T ' ' F F F ::= 'n' 'id' '(' E ')' Suivant(E)={+,-,),$} Suivant(T)={,,+,-,),$} Suivant(F)={,,+,-,),$}

23 Propriétés de Suivant Propriétés : 1)Si A ::= γ X 'a' δ alors 'a' est dans Suivant(X) 2)Si A ::= γ X Y δ alors Premier(Y) est dans Suivant(X) 3)Si Y ::= γ X alors Suivant(X) contient Suivant(Y) 4)Si A ::= γ X Z 1 Z 2 Z n 'a' δ et que tous les Z i sont annulables alors 'a' est dans Suivant(X) (ainsi que les Premier(Z i )) 5)Si A ::= γ X Z 1 Z 2 Z n Y δ et que tous les Z i sont annulables alors Premier(Y) est dans Suivant(X) (ainsi que les Premier(Z i )) 6)Si Y ::= γ X Z 1 Z 2 Z n et que tous les Z i sont annulables alors Suivant(X) contient Suivant(Y) (ainsi que les Premier(Z i ))

24 Propriétés de Suivant Remarques 1)Les productions qui donnent des informations sur X sont celles dont le membre droit contient X, pour chaque occurrence de X 2)La production E ::= γ E enseigne que Suivant(E) contient Suivant(E), ce que l'on savait déjà

25 Calcul de Suivant Calculer Annulable et Premier Pour chaque non-terminal E, appliquer les propriétés à chaque occurrence de E dans les membres droits des productions on abrégera Suivant(X) en S(X) : regarder ce qui suit : si c'est un terminal 'x', ajouter 'x' à Suivant(E) si c'est un non-terminal Y, ajouter P(Y) à Suivant(E) si Y est annulable, reprendre à partir de ce qui suit Y là si rien ne suit, ajouter S(A) à Suivant(E), où A est le membre gauche de la production Résoudre les inéquations ensemblistes.

26 Exemple Non-terminaux : S E T F Terminaux : '+' '-' ' ' ' ' '(' ')' 'id' 'n' '$' Productions : S ::= E '$' E ::= E '+' T E '-' T T T ::= T ' ' F T ' ' F F F ::= 'n' 'id' '(' E ')' Suivant(E) : '$','+','-',')' Suivant(T) : S(E),' ',' ' Suivant(F) : S(T) Suivant(T)='+','-',')','$',' ',' ' Suivant(F)='+','-',')','$',' ',' '

27 Exemple Non-terminaux : S X Y Terminaux : 'a' 'c' 'd' Productions : S ::= X Y S 'd' Y ::= 'c' ε X ::= Y 'a' Annulable = {X,Y} Premier(Y) : 'c' Premier(X) : 'c','a' Premier(S) : 'c','a','d' Suivant(S) : vide Suivant(Y) : P(S),S(S),S(X) Suivant(X) : P(Y),P(S),S(S) Suivant(X) : 'c','a','d' Suivant(Y) : 'c','a','d'

28 Exemple Non-terminaux : S E O F Terminaux : '+' '-' 'n' '(' ')' Productions : S ::= E '$' E ::= E O E F O ::= '+' '-' ε F ::= 'n' '(' E ')' Annulable={O} Premier(O)={+,-} Premier(E)={n,(} Suivant(S) : vide Suivant(E) : P(O),P(E),')' Suivant(O) : P(E) Suivant(F) : S(E) Suivant(O) : 'id','n','(' Suivant(E) : '+','-','n','(',')' Suivant(F) : '+','-','n','(',')'

29 Exercice Non-terminaux : S E E2 T T2 F Terminaux : '$' '+' '-' ' ' ' ' '(' ')' 'id' 'n' Productions : S ::= E '$' E ::= T E2 E2 ::= '+' T E2 '-' T E2 ε T ::= F T2 T2 ::= ' ' F T2 ' ' F T2 ε F ::= 'n' 'id' '('E')' Annulable Premier Suivant S P(E) E P(T) ) $ E2 oui + - S(E) T P(F) P(E2),S(E2),S(E) T2 oui S(T) F ( id n P(T2),S(T2),S(T)

30 Exercice Non-terminaux : S E E2 T T2 F Terminaux : '$' '+' '-' ' ' ' ' '(' ')' 'id' 'n' Productions : S ::= E '$' E ::= T E2 E2 ::= '+' T E2 '-' T E2 ε T ::= F T2 T2 ::= ' ' F T2 ' ' F T2 ε F ::= 'n' 'id' '('E')' Annulable Premier Suivant S ( id n E ( id n ) $ E2 oui + - ) $ T ( id n ) + - $ T2 oui ) + - $ F ( id n ) + - $

31 Extensions On peut étendre Premier et Annulable (pas Suivant) aux suite de terminaux et non-terminaux : γ est annulable si elle ne contient que des non terminaux annulables Premier('a'γ) = { a } Si Z est annulable, Premier(Zγ) = P(Z) + Premier(γ) Si A n'est pas annulable, Premier(Aγ) = P(A)

32 Exemple Non-terminaux : S E O F Terminaux : '+' '-' 'n' '(' ')' Productions : Premier(OE) : '+','-','n','(' S ::= E '$' E ::= E O E F O ::= '+' '-' ε F ::= 'n' '(' E ')'

33 Notion de lookahead Lors de l analyse du code, on lira un certain nombre de lexèmes (en général un) à l avance, par rapport à ce que l on a déjà analysé Ces lexèmes constituent le lookahead Les algorithmes agissent en fonction des valeurs de ces lookahead

34 Grammaire augmentée Pour effectuer le parsing, il faut spécifier aux algorithmes quand arrive la fin du fichier : on ajoute un terminal spécial (en général '$') qui sera envoyé par le lexer un fois la fin du fichier atteinte en plus des actions usuelles, ce terminal est utilisé par les algorithmes pour savoir quand le parsing est terminé Pour cela, on augmente les grammaires : On ajoute un nouveau start, et un nouvel terminal '$' On ajoute la production nouveaustart ::= ancienstart '$'

35 Exemple Non-terminaux : S X Y Start : S Terminaux : 'a' 'c' 'd' Productions : S ::= X Y S 'd' Y ::= 'c' ε X ::= Y 'a' Non-terminaux : R S X Y Start : R Terminaux : 'a' 'c' 'd' '$' Productions : R ::= S '$' S ::= X Y S 'd' Y ::= 'c' ε X ::= Y 'a'

Chap 4: Analyse syntaxique. Prof. M.D. RAHMANI Compilation SMI- S5 2013/14 1

Chap 4: Analyse syntaxique. Prof. M.D. RAHMANI Compilation SMI- S5 2013/14 1 Chap 4: Analyse syntaxique 1 III- L'analyse syntaxique: 1- Le rôle d'un analyseur syntaxique 2- Grammaires non contextuelles 3- Ecriture d'une grammaire 4- Les méthodes d'analyse 5- L'analyse LL(1) 6-

Plus en détail

Langages et Compilation. Analyse descendante prédictive

Langages et Compilation. Analyse descendante prédictive Langages et Compilation Analyse descendante prédictive 1 Introduction Grammaires LL(1) Une famille de grammaires analysables de façon ecace. Caractéristiques de l'analyse LL(1) analyse descendante Construction

Plus en détail

Analyse descendante LL(k)

Analyse descendante LL(k) Bureau 203 - M3 extension mirabelle.nebut at lifl.fr 2012-2013 Principes Factorisation à gauche Suppression de la récursivité à gauche 2/119 Objectif du cours Comprendre le fonctionnement des générateurs

Plus en détail

Compilation (INF 564)

Compilation (INF 564) Grammaires algébriques Analyse LL(1) Analyse LR(0) Quelques mots de l analyse LR(1) L outil Menhir 1 Compilation (INF 564) Analyse syntaxique François Pottier 16 décembre 2015 Grammaires algébriques Analyse

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un compilateur? Bibliographie. Compilateur = vérificateur et traducteur. Compilateur. Texte. Compilateur. Texte traduit.

Qu'est-ce qu'un compilateur? Bibliographie. Compilateur = vérificateur et traducteur. Compilateur. Texte. Compilateur. Texte traduit. Analyse syntaxique & PP3 Modalités Année 2011 12 Université Bordeaux 1 Licence 3ème année 10 cours 4 TD 2 x 12 TD sur machine Session 1 1 DS 1h30 + 1 projet. Note session 1 : (DS+projet)/2 Session 2 Examen

Plus en détail

Analyse syntaxique. Sections 4.1 à 4.4. IFT-3101 Compilation et interprétation Révision hiver 2014 p. 1

Analyse syntaxique. Sections 4.1 à 4.4. IFT-3101 Compilation et interprétation Révision hiver 2014 p. 1 Analyse syntaxique Sections 4.1 à 4.4 IFT-3101 Compilation et interprétation Révision hiver 2014 p. 1 * Contenu * Introduction Rôle et types d analyseurs syntaxiques Gestion des erreurs Langages hors-contexte

Plus en détail

Théorie des langages. compilation. Elise Bonzon http://web.mi.parisdescartes.fr/ bonzon/ elise.bonzon@parisdescartes.fr 1 / 59

Théorie des langages. compilation. Elise Bonzon http://web.mi.parisdescartes.fr/ bonzon/ elise.bonzon@parisdescartes.fr 1 / 59 et compilation Elise Bonzon http://web.mi.parisdescartes.fr/ bonzon/ elise.bonzon@parisdescartes.fr 1 / 59 et compilation et compilation Structure d un compilateur Analyse lexicale Analyse syntaxique Analyse

Plus en détail

Analyse syntaxique IFT-15752 Compilation et interpr etation c! Danny Dub e 2006

Analyse syntaxique IFT-15752 Compilation et interpr etation c! Danny Dub e 2006 Analyse syntaxique Introduction Les grammaires hors-contexte sont les outils que nous utiliserons pour spécifier la structure syntaxique des programmes. Les grammaires hors-contexte ont plusieurs avantages:

Plus en détail

L outil Cup. Licence info et GMI documentation COMPIL 2007-2008. Pour toutes remarques, questions, suggestions : mirabelle.nebut@lifl.

L outil Cup. Licence info et GMI documentation COMPIL 2007-2008. Pour toutes remarques, questions, suggestions : mirabelle.nebut@lifl. UFR IEEA Licence info et GMI documentation COMPIL 2007-2008 FIL Pour toutes remarques, questions, suggestions : mirabelle.nebut@lifl.fr 1 raccourci pour Java-Based Constructor of Useful Parsers est un

Plus en détail

CHAPITRE 5 : ANALYSE LEXICALE

CHAPITRE 5 : ANALYSE LEXICALE CHAPITRE 5 : ANALYSE LEXICALE L analyse lexicale est un autre domaine fondamental d application des automates finis. Dans la plupart des langages de programmation, les unités lexicales (identificateurs,

Plus en détail

DS Informatique Scientifique

DS Informatique Scientifique DUT Mesures Physiques - semestre S'2 DS Informatique Scientifique 10 décembre 2012 0. Directives Durée : 2h Tout système électronique interdit (calculatrice, téléphone, etc). Téléphone portable éteint

Plus en détail

Théorie des Langages

Théorie des Langages Théorie des Langages Analyse syntaxique descendante Claude Moulin Université de Technologie de Compiègne Printemps 2010 Sommaire 1 Principe 2 Premiers 3 Suivants 4 Analyse 5 Grammaire LL(1) Exemple : Grammaire

Plus en détail

Cours de compilation

Cours de compilation École nationale supérieure d informatique pour l industrie et l entreprise Cours de compilation Semestre 3 13 décembre 2015 Guillaume Burel Table des matières 1. Introduction 4 2. Sémantique 8 2.1. Sémantique

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

CHAPITRE 4 : BASES DE LEX

CHAPITRE 4 : BASES DE LEX CHAPITRE 4 : BASES DE LEX Analyse lexicale (rappel) L analyse lexicale consiste à déterminer le, «statut» de chaque mot, c est-à-dire l unité lexicale (ou token) qui lui correspond. Les unités lexicales

Plus en détail

Exercice sur les arbres binaires de recherche

Exercice sur les arbres binaires de recherche Exercice sur les arbres binaires de recherche Voici une liste aléatoire de 1 éléments. Notez que vous pouvez faire cet exercice en prenant une autre liste aléatoire ; évidemment, il y a peu de chances

Plus en détail

IFT313 Introduction aux langages formels

IFT313 Introduction aux langages formels Département d informatique IFT313 Introduction aux langages formels Plan de cours Été 2014 Enseignant : Froduald Kabanza Courriel : kabanza@usherbrooke.ca Local : D4-1022-2 Téléphone : (819) 821-8000 poste

Plus en détail

Division de Polynômes

Division de Polynômes LGL Cours de Mathématiques 00 Division de Polynômes A INTRODUCTION Motivations: * Résoudre des équations d un degré supérieur à * Représenter des fonctions algébriques en se basant et sur des fonctions

Plus en détail

Exercices : VAR discrètes

Exercices : VAR discrètes Exercices : VAR discrètes Exercice 1: Une urne contient 2 boules blanches et 4 boules noires. On tire les boules une à une sans les remettre jusqu à ce qu il ne reste que des boules d une seule couleur

Plus en détail

BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste. LEX & YACC : Calculatrice Évoluée

BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste. LEX & YACC : Calculatrice Évoluée BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste LEX & YACC : Calculatrice Évoluée Table des matières 1 Introduction 3 2 Description 4 3 La grammaire utilisée 6 4 Lexèmes et FLEX 8 5 Analyse syntaxique et YACC 8 5.1

Plus en détail

pedigree d'un cheval Zoe ; son père est Tonnerre et sa mère Belle ; mère de Belle est Rose et père de Belle est Eclair jean jean marc paul luc

pedigree d'un cheval Zoe ; son père est Tonnerre et sa mère Belle ; mère de Belle est Rose et père de Belle est Eclair jean jean marc paul luc Chap. 3 Les arbres binaires Un arbre est un ensemble de nœuds, organisés de façon hiérarchique, à partir d'un nœud distingué, appelé racine. La structure d'arbre est l'une des plus importantes et des plus

Plus en détail

D R O I T E S, E Q U A T I O N S E T I N E Q U A T I O N S

D R O I T E S, E Q U A T I O N S E T I N E Q U A T I O N S D R O I T E S, E Q U A T I O N S E T I N E Q U A T I O N S b.delap@wanadoo.fr Utiliser un graphique pour résoudre des inéquations à une seule inconnue. 1 er cas : les valeurs sont toutes positives : Sur

Plus en détail

Support de cours Compilation 2013-2014 M1 Informatique Anne BERRY

Support de cours Compilation 2013-2014 M1 Informatique Anne BERRY Support de cours Compilation 2013-2014 M1 Informatique Anne BERRY 1 2 Cours de Compilation Anne BERRY ENT : M 1_INFO_COMPIL Bibliographie 1. Cours en ligne Keith Schwarz http://www.stanford.edu/class/cs143/

Plus en détail

COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG

COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG Chapitre 1. TAUX D EVOLUTION... 5 1. TAUX D EVOLUTION ET COEFFICIENTS MULTIPLICATEURS... 5 a. Taux d évolution... 5 b. Coefficient multiplicateur... 5 c. Calcul d une

Plus en détail

EXERCICES SUR LES PROBABILITÉS

EXERCICES SUR LES PROBABILITÉS EXERCICES SUR LES PROBABILITÉS Exercice 1 Dans un univers Ω, on donne deux événements A et B incompatibles tels que p(a) = 0,2 et p(b) = 0,7. Calculer p(a B), p(a B), p ( A ) et p ( B ). Exercice 2 Un

Plus en détail

1 ère ES/L MATHÉMATIQUES TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2011 (v2.

1 ère ES/L MATHÉMATIQUES TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2011 (v2. MATHÉMATIQUES 1 ère ES/L TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2011 (v2.3) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi 42-44 rue du Fer à Moulin 75005 PARIS Tél. : 01 42 22 39 46

Plus en détail

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls.

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls. Diagonalisation des matrices http://www.math-info.univ-paris5.fr/~ycart/mc2/node2.html Sous-sections Matrices diagonales Valeurs propres et vecteurs propres Polynôme caractéristique Exemples Illustration

Plus en détail

TD 2 - Modèles de calcul

TD 2 - Modèles de calcul TD 2 - Modèles de calcul Remarques préliminaires Si ou désigne une relation binaire (de dérivation/transition suivant le contexte), on notera ou sa clôture transitive, comprendre la relation obenue en

Plus en détail

Environnement de programmation

Environnement de programmation Environnement de programmation 1.La programmation Les ordinateurs sont stupides! à un point dont on n'a pas idée. Ils ne réagissent ni ne répondent qu'à des situations ou à des données anticipées par le

Plus en détail

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire Année universitaire 2013-2014 Diplôme de D.A.E.U Option A 1 ère session Juin 2014 Intitulé de la matière : Nom de l enseignant : Mathématiques Mme Baulon Date de l épreuve : Mercredi 11 juin 2014 13.30-16.30

Plus en détail

Lexing, Parsing & Evaluation. Rémi Forax

Lexing, Parsing & Evaluation. Rémi Forax Lexing, Parsing & Evaluation Rémi Forax Plan Intro Rappel Tatoo Regex Algo LR Priorité Token erreur Evaluation avec une pile Un compilateur Un compilateur est un programme qui prend une description en

Plus en détail

Théorie des langages. Automates à pile. Elise Bonzon http://web.mi.parisdescartes.fr/ bonzon/ elise.bonzon@parisdescartes.

Théorie des langages. Automates à pile. Elise Bonzon http://web.mi.parisdescartes.fr/ bonzon/ elise.bonzon@parisdescartes. Automates à pile Elise Bonzon http://web.mi.parisdescartes.fr/ bonzon/ elise.bonzon@parisdescartes.fr 1 / 62 Automates à pile Introduction Rappels sur les piles Automates à pile : définition Automates

Plus en détail

F. Opérations multidimensionnelles

F. Opérations multidimensionnelles F. Opérations multidimensionnelles Roll up (drill-up)/drill down (roll down) Roll up (drill-up) : résumer, agréger des données en montant dans une hiérachie ou en oubliant une dimension Drill down (roll

Plus en détail

Chapitre. 12-1 Avant d utiliser la fonction graphe à table 12-2 Utilisation de la fonction graphe à table

Chapitre. 12-1 Avant d utiliser la fonction graphe à table 12-2 Utilisation de la fonction graphe à table Chapitre Graphe à table Avec cette fonction, vous pouvez faire apparaître un graphe ainsi qu une table à l écran et déplacer le pointeur sur le graphe pour stocker, au besoin, ses coordonnées dans la table.

Plus en détail

CH.8 Décidabilité. Propriétés des langages récursifs : Fermés par complémentation, union et intersection. oui. non. oui M 1. non. oui M 2.

CH.8 Décidabilité. Propriétés des langages récursifs : Fermés par complémentation, union et intersection. oui. non. oui M 1. non. oui M 2. CH.8 Décidabilité 8.1 Les langages récursifs 8.2 La machine de Turing universelle 8.3 Des problèmes de langages indécidables 8.4 D'autres problèmes indécidables Automates ch8 1 8.1 Les langages récursifs

Plus en détail

La comptabilisation dans la ligne Crésus Le module de comptabilisation

La comptabilisation dans la ligne Crésus Le module de comptabilisation Note La comptabilisation dans la ligne Crésus Le module de comptabilisation Ce document présente le fonctionnement du module de comptabilisation qui prend la relève entre les programmes de facturation

Plus en détail

Structures algébriques

Structures algébriques Structures algébriques 1. Lois de composition s Soit E un ensemble. Une loi de composition interne sur E est une application de E E dans E. Soient E et F deux ensembles. Une loi de composition externe

Plus en détail

Équations - Inéquations - Systèmes

Équations - Inéquations - Systèmes Équations - Inéquations - Systèmes I Premier degré Propriétés Soit f définie sur IR par f(x = ax + b avec a 0. f est une fonction affine, elle est représentée graphiquement par une droite. a est le coefficient

Plus en détail

L3 Sciences Pour l Ingénieur - Outils Informatiques Travaux Pratiques

L3 Sciences Pour l Ingénieur - Outils Informatiques Travaux Pratiques http://www.ups-tlse.fr L3 Sciences Pour l Ingénieur - Outils Informatiques Travaux Pratiques TP n 5 Mars 2013 Quelques conseils de travail Avant de poser une question à votre enseignant, expérimentez par

Plus en détail

Théorie des Langages

Théorie des Langages Théorie des Langages AntLR - Générateur d analyseurs Claude Moulin Université de Technologie de Compiègne Printemps 2015 Sommaire 1 Introduction 2 AntLR ANTLR : ANother Tool for Language Recognition URL

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

Fonctions affines. Table des matières

Fonctions affines. Table des matières Fonctions affines Table des matières 1 fonction linéaire, fonction constante, fonction affine 3 1.1 activités.............................................. 3 1.1.1 activité 1 : fonction linéaire et variation

Plus en détail

Aides à l'analyse : Commande Liens. Commande [Montrer]

Aides à l'analyse : Commande Liens. Commande [Montrer] 1) Sélectionner l énoncé par [Cliquer G] 2) Ouvrir le menu EDITION (Barre générale de menus) 3) [Cliquer G] sur la ligne Supprimer la ligne Aides à l'analyse : Commande Liens Le Menu Liens permet d'obtenir

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Existence et unicité de la fonction exponentielle 2 1.1 Deux résultats préliminaires.......................................

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

Modèles stochastiques et applications à la finance

Modèles stochastiques et applications à la finance 1 Université Pierre et Marie Curie Master M1 de Mathématiques, 2010-2011 Modèles stochastiques et applications à la finance Partiel 25 Février 2011, Durée 2 heures Exercice 1 (3 points) On considère une

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B EXERCICE 1 (12 points) Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de façon indépendante. A. Résolution d une équation différentielle On considère

Plus en détail

pas à pas e-hotline : Gestion des demandes septembre 2011 Judit Teixidor

pas à pas e-hotline : Gestion des demandes septembre 2011 Judit Teixidor pas à pas septembre 2011 Table des matières 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 3 2. CONNEXION À L E-HOTLINE... 4 3. SOUMETTRE UNE DEMANDE À L E-HOTLINE... 6 4. CONSULTATION DE L ÉTAT D UNE DEMANDE... 9 5. AJOUTER

Plus en détail

gcc -Wall ansi o tp fichiers -lfl

gcc -Wall ansi o tp fichiers -lfl FLEX et BISON tp.l tp_l.c : - abréviations - expressions régulières et actions associées. tp.h : - définition de types - définition d étiquettes tp_y.h : codes symboliques pour les tokens FLEX Générateur

Plus en détail

RÉSOLUTION DE SYSTÈMES À DEUX INCONNUES

RÉSOLUTION DE SYSTÈMES À DEUX INCONNUES RÉSOLUTION DE SYSTÈMES À DEUX INCONNUES Sommaire 1 Méthodes de résolution... 3 1.1. Méthode de Substitution... 3 1.2. Méthode des combinaisons linéaires... 6 La rubrique d'aide qui suit s'attardera aux

Plus en détail

Cours fonctions, expressions algébriques

Cours fonctions, expressions algébriques I. Expressions algébriques, équations a) Développement factorisation Développer Développer un produit, c est l écrire sous forme d une somme. Réduire une somme, c est l écrire avec le moins de termes possibles.

Plus en détail

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Les formations de remise à niveau(!) pour les bacheliers «non-s» à l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Cinq exemples Nantes Clermont Ferrand Lorraine Rennes 1 Rouen Nantes REUSCIT

Plus en détail

Mathématiques assistées par ordinateur

Mathématiques assistées par ordinateur Mathématiques assistées par ordinateur Chapitre 4 : Racines des polynômes réels et complexes Michael Eisermann Mat249, DLST L2S4, Année 2008-2009 www-fourier.ujf-grenoble.fr/ eiserm/cours # mao Document

Plus en détail

Excel par ADM - Fonction Si() - Volair - Conseils

Excel par ADM - Fonction Si() - Volair - Conseils Excel par ADM - Fonction Si() - Volair - Conseils Page 1 sur 1 La Fonction Logique "Si()" La fonction SI() est composée de 3 arguments : 1/ le test 2/ ce qui apparaîtra dans la cellule où l'on construit

Plus en détail

Le site engarde-service.com pour publier des résultats de compétitions Service proposé par la société ANPV-log

Le site engarde-service.com pour publier des résultats de compétitions Service proposé par la société ANPV-log Le site engarde-service.com pour publier des résultats de compétitions Service proposé par la société ANPV-log 1. introduction 2. Création d'un compte sur engarde-service.com 2.1. Inscription 2.2 Gestion

Plus en détail

Correction langage Java

Correction langage Java MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT EXAMEN PROFESSIONNEL DE VÉRIFICATION D APTIDUDE AUX FONCTIONS DE PROGRAMMEUR Session 2010 Correction langage Java Langage:

Plus en détail

Navigateur généalogique 1 / 10

Navigateur généalogique 1 / 10 Navigateur généalogique 1 / 10 Navigateur généalogique Mode d'emploi du logiciel «NaviGeneal.exe» de Marcel Délèze Version du logiciel 2015-09-29, version du mode d'emploi : 2015-09-29 NaviGeneal permet

Plus en détail

TP Compilation Analyse lexicale

TP Compilation Analyse lexicale TP Compilation Analyse lexicale Eric Ramat ramat@lisic.univ-littoral.fr 9 mai 2014 Durée : 6 heures 1 Introduction Le but de cet TP est de vous donner les bases nécessaires afin de pouvoir écrire votre

Plus en détail

Premier Exemple. Premier Exemple - Slack variables. Optimiser? Un peu de maths préliminaires La géométrie des PL

Premier Exemple. Premier Exemple - Slack variables. Optimiser? Un peu de maths préliminaires La géométrie des PL 1 Intro, Optimisation, Problème Linéaire 2 1 Intro, Optimisation, Problème Linéaire Optimiser? Problème Linéaire Un peu de maths préliminaires La géométrie des PL 2 Laure Gonnord (Lyon1 / ENS Lyon) Optimisation

Plus en détail

SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook. Guide d'installation Outlook 2002

SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook. Guide d'installation Outlook 2002 SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook Guide d'installation Outlook 2002 Rév 1.1 4 décembre 2002 SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook Guide d'installation - Outlook XP Introduction Ce

Plus en détail

Correction du BAC BLANC TECHNOLOGIQUE - Epreuve E4 MATHEMATIQUES ET TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET MULTIMEDIA

Correction du BAC BLANC TECHNOLOGIQUE - Epreuve E4 MATHEMATIQUES ET TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET MULTIMEDIA Correction du BAC BLANC TECHNOLOGIQUE - Epreuve E4 MATHEMATIQUES ET TECHNOLOGIES INFORMATIQUES ET MULTIMEDIA Exercice 1 (4 points) Dans une classe de terminale STAV de 5 élèves, chaque élève possède une

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n.

I) Deux propriétés importantes Propriété 1 Si A est multiple de B et B est un multiple de n, alors A est un multiple de n. Extrait de cours de maths de 5e Chapitre 1 : Arithmétique Définition 1. Multiples et diviseurs Si, dans une division de D par d, le reste est nul, alors on dit que D est un multiple de d, que d est un

Plus en détail

RdF Reconnaissance des Formes Semaine 12 : Chaînes, langages et grammaires

RdF Reconnaissance des Formes Semaine 12 : Chaînes, langages et grammaires RdF Reconnaissance des Formes Semaine 12 : Chaînes, langages et grammaires Master ASE : http://master-ase.univ-lille1.fr/ Master Informatique : http://www.fil.univ-lille1.fr/ Spécialité IVI : http://master-ivi.univ-lille1.fr/

Plus en détail

Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme

Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme Algorithme Algorigramme page 1/10 Algorithmique Algorigramme Centre d'interêt : Analyser les constituants d'un système réel d'un point de vue structurel et comportemental Objectifs A la fin de la séquence,

Plus en détail

Cours de mathématiques (Terminale S)

Cours de mathématiques (Terminale S) Cours de mathématiques (Terminale S) II. Chapitre 00 : La trigonométrie. Les angles orientés A. Les radians DÉFINITION Le radian est une unité de mesure angulaire, notée rad définie par : REMARQUE A partir

Plus en détail

Utilisation du logiciel OpMat Ce logiciel effectue des opérations élémentaires sur les lignes d une matrice avec des entrées rationnelles

Utilisation du logiciel OpMat Ce logiciel effectue des opérations élémentaires sur les lignes d une matrice avec des entrées rationnelles Utilisation du logiciel OpMat Ce logiciel effectue des opérations élémentaires sur les lignes d une matrice avec des entrées rationnelles Michel Bouchard, enseignant retraité, Département de mathématiques,

Plus en détail

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2 Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101 Danny Dubé Hiver 2014 Version : 11 avril Questions Travail pratique #2 Traduction orientée-syntaxe

Plus en détail

DEVOIR COMMUN DE MATHÉMATIQUES

DEVOIR COMMUN DE MATHÉMATIQUES Classe de Seconde DEVOIR COMMUN DE MATHÉMATIQUES Vendredi 14 février 2014 Durée de l épreuve : 2 H 00 Ce sujet comporte 6 pages numérotées de 1 à 6. Dès que ce sujet vous est remis, assurez-vous qu il

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 Variables et vecteurs aléatoires... 5. Chapitre 2 Variables aléatoires à densité... 65

Sommaire. Chapitre 1 Variables et vecteurs aléatoires... 5. Chapitre 2 Variables aléatoires à densité... 65 Sommaire Chapitre 1 Variables et vecteurs aléatoires............... 5 A. Généralités sur les variables aléatoires réelles.................... 6 B. Séries doubles..................................... 9

Plus en détail

Introduction. Téléchargement CUP http://www2.cs.tum.edu/projects/cup/java cup 11b.jar Jflex + Documentation http://jflex.de/jflex 1.5.1.

Introduction. Téléchargement CUP http://www2.cs.tum.edu/projects/cup/java cup 11b.jar Jflex + Documentation http://jflex.de/jflex 1.5.1. Cup et JFlex Introduction Téléchargement CUP http://www2.cs.tum.edu/projects/cup/java cup 11b.jar Jflex + Documentation http://jflex.de/jflex 1.5.1.zip Documentation en ligne Cup http://www2.cs.tum.edu/projects/cup/manual.html

Plus en détail

Équations et inéquations du 1 er degré

Équations et inéquations du 1 er degré Équations et inéquations du 1 er degré I. Équation 1/ Vocabulaire (rappels) Un équation se présente sous la forme d'une égalité constituée de nombres, de lettres et de symboles mathématiques. Par exemple

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016 LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 015-016 Pourquoi ce livret? Afin de mieux préparer cette rentrée, ce livret reprend un ensemble de notions

Plus en détail

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : Accès à l'université chez DUNOD Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD Les supports de cours ne sont pas complets, ils ne contiennent ni les démonstrations,

Plus en détail

Notion de portée locale (1)

Notion de portée locale (1) Notion de portée locale (1) Les notions de portée locale v.s. globale définies pour les blocs sont également valides dans le cadre des fonctions 1. Comme dans le cas des blocs, la portée permet de résoudre

Plus en détail

Lex & Yacc (Flex( & Bison) ING1/APP ING1. Jonathan Fabrizio LRDE EPITA http://lrde.epita.fr/~jonathan/

Lex & Yacc (Flex( & Bison) ING1/APP ING1. Jonathan Fabrizio LRDE EPITA http://lrde.epita.fr/~jonathan/ Lex & Yacc (Flex( & Bison) ING1/APP ING1 Jonathan Fabrizio LRDE EPITA http://lrde.epita.fr/~jonathan/ 1 Lex & Yacc Lex : Génère un analyseur lexical Traite les langages de type 3 (réguliers) Yacc Yet another

Plus en détail

Collège du Sud, Bulle 2-ème année OS PAM 3-ème année OC AM. Applications des mathématiques. Equations

Collège du Sud, Bulle 2-ème année OS PAM 3-ème année OC AM. Applications des mathématiques. Equations Collège du Sud, Bulle 2-ème année OS PAM 3-ème année OC AM Applications des mathématiques Equations Résolution de l'équation f(x) = 0 par diverses méthodes Version pour Mathematica Edition 2014/2015 Marcel

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES/L Métropole 12 septembre 2014 orrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 6 points ommun à tous les candidats Avant de réaliser une opération marketing en début de saison, un revendeur de piscines

Plus en détail

JavaCC et ANTLR : générateurs de parseurs. marco savard

JavaCC et ANTLR : générateurs de parseurs. marco savard JavaCC et ANTLR : générateurs de parseurs marco savard 1 Plan de la présentation Pourquoi «parser»? Théorie du «parsing» Diagramme syntaxique, BNF, grammaire Outils : JavaCC et ANTLR Quelques exemples

Plus en détail

LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION

LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION Dans les leçons précédentes, nous avons modélisé des problèmes en utilisant des graphes. Nous abordons dans cette leçon un autre type de modélisation.

Plus en détail

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs Extrait de cours maths 3e I) Multiples et diviseurs Multiples et diviseurs Un multiple d'un nombre est un produit dont un des facteurs est ce nombre. Un diviseur du produit est un facteur de ce produit.

Plus en détail

2. RAPPEL DES TECHNIQUES DE CALCUL DANS R

2. RAPPEL DES TECHNIQUES DE CALCUL DANS R 2. RAPPEL DES TECHNIQUES DE CALCUL DANS R Dans la mesure où les résultats de ce chapitre devraient normalement être bien connus, il n'est rappelé que les formules les plus intéressantes; les justications

Plus en détail

RÈGLES POUR L'ÉCRITURE DES PSEUDO-CODES (Programmation par objets)

RÈGLES POUR L'ÉCRITURE DES PSEUDO-CODES (Programmation par objets) RÈGLES POUR L'ÉCRITURE DES PSEUDO-CODES (Programmation par objets) Consignes générales : 1) Chaque algorithme est bien identifié. 2) Les mots clés doivent être utilisés selon la même syntaxe que ci-dessous.

Plus en détail

Terminale ES Corrigé de la feuille d'exercices de baccalauréat sur les probabilités. 1400 875=525. 504 étudiants en STS règlent par chèque bancaire.

Terminale ES Corrigé de la feuille d'exercices de baccalauréat sur les probabilités. 1400 875=525. 504 étudiants en STS règlent par chèque bancaire. erminale ES Corrigé de la feuille d'exercices de baccalauréat sur les probabilités. Exercice 1 : Partie I. 1) Calcul du nombre d'élèves de seconde, première ou terminale : Sur 1400 lycéens, 62,5 % sont

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

Extension Multilingue

Extension Multilingue Extension Multilingue pour Crésus-facturation Introduction Version 6 et suivantes Cette extension permet de choisir la langue de chaque client. La désignation des articles permet d'introduire les textes

Plus en détail

Introduction à Visual C++

Introduction à Visual C++ Algorithmique/Langage 1ère année Introduction à Visual C++ Yacine BELLIK IUT d Orsayd Université Paris XI Plan Aperçu u global de l'environnement Zone des messages Zone d'édition dition Zone d'exploration

Plus en détail

Chapitre 6. Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI. 6.1.1 Approximation de la PLI

Chapitre 6. Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI. 6.1.1 Approximation de la PLI Chapitre 6 Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI (P) problème de PL. On restreint les variables à être entières : on a un problème de PLI (ILP en anglais). On restreint certaines variables à

Plus en détail

Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte

Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte Le but de ce projet est de coder un programme réalisant de la compression et décompression de texte. On se proposera de coder deux algorithmes

Plus en détail

Exercice 40 page 142. Résoudre dans R, à l aide d un tableau de signe, les inéquations suivantes : a) (5x 9)(5x 8) 0. b) 9 10x.

Exercice 40 page 142. Résoudre dans R, à l aide d un tableau de signe, les inéquations suivantes : a) (5x 9)(5x 8) 0. b) 9 10x. Exercice 4 page 142 Résoudre dans R, à l aide d un tableau de signe, les inéquations suivantes : a) (5x 9)(5x 8) b) 9 1x 9x 5 > c) 2x+6 2 4x d) ( 3x 9)(7x 8) < a) Résolution de l inéquation (5x 9)(5x 8)

Plus en détail

TD n 3 Microsoft Office Word 2007

TD n 3 Microsoft Office Word 2007 1 TD n 3 Microsoft Office Word 2007 1. Présentation Microsoft Word est un logiciel de traitement de texte puissant qui fait partie du pack Office, il permet de créer simplement des documents (des lettres,

Plus en détail

PROBABILITÉS CONDITIONNELLES

PROBABILITÉS CONDITIONNELLES PROBABILITÉS ONDITIONNELLES Exercice 01 On considère une roue partagée en 15 secteurs angulaires numérotés de 1 à 15. es secteurs sont de différentes couleurs. On fait tourner la roue qui s'arrête sur

Plus en détail

Devoir Maison. Michel Lévy. 20 avril 2009

Devoir Maison. Michel Lévy. 20 avril 2009 Devoir Maison Michel Lévy 20 avril 2009 1 Objectifs Le but de ce devoir, est essentiellement de vous faire connaître et de vous inciter à utiliser deux logiciels dont la base théorique est, très partiellement,

Plus en détail

Mathématiques. BAC BLANC_corr. Calculatrice autorisée (Tous les résultats doivent être encadrés) Tstg _RH. Exercice1(4 pts) Avril 2013. A.

Mathématiques. BAC BLANC_corr. Calculatrice autorisée (Tous les résultats doivent être encadrés) Tstg _RH. Exercice1(4 pts) Avril 2013. A. BAC BLANC_corr Mathématiques Avril 2013 Calculatrice autorisée (Tous les résultats doivent être encadrés) Tstg _RH Exercice1(4 pts) Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM) voir Bac techno

Plus en détail

Systèmes linéaires. 1. Introduction aux systèmes d équations linéaires. Exo7. 1.1. Exemple : deux droites dans le plan

Systèmes linéaires. 1. Introduction aux systèmes d équations linéaires. Exo7. 1.1. Exemple : deux droites dans le plan Exo7 Systèmes linéaires Vidéo partie 1. Introduction aux systèmes d'équations linéaires Vidéo partie 2. Théorie des systèmes linéaires Vidéo partie 3. Résolution par la méthode du pivot de Gauss 1. Introduction

Plus en détail

Publier un site WEB.NET 2.0 avec VS 2005

Publier un site WEB.NET 2.0 avec VS 2005 Publier un site WEB.NET 2.0 avec VS 2005 La publication d'un site WEB.NET 2.0 avec VS 2005 Il est intéressant de savoir comment mettre en ligne son application WEB développée en ASP.NET 2.0 avec Visual

Plus en détail

Télédéclaration de la demande d'aides caprines (campagne 2015)

Télédéclaration de la demande d'aides caprines (campagne 2015) Notice de présentation Télédéclaration de la demande d'aides caprines (campagne 05) Janvier 05 A savoir avant de commencer Votre demande d aides caprines doit être déposée au plus tard le lundi février

Plus en détail