chapitre 4 Nombres de Catalan

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "chapitre 4 Nombres de Catalan"

Transcription

1 chapitre 4 Nombres de Catalan I Dénitions Dénition 1 La suite de Catalan (C n ) n est la suite dénie par C 0 = 1 et, pour tout n N, C n+1 = C k C n k. Exemple 2 On trouve rapidement C 0 = 1, C 1 = 1, C 2 = 2, C 3 = 5, C 4 = 14 et C 5 = 42. Proposition 3 La fonction génératrice C : z + C n z n vérie n=0 C(z) = 1 + zc(z) 2. Par conséquent, C(z) = 1 1 4z. 2z Remarquons qu'avec le produit de Cauchy, 1 + zc(z) 2 = 1 + z = 1 + z + + ( k ) C l C k l l=0 C k+1 z k = C(z). Pour obtenir le second résultat, il sut alors de résoudre cette équation de degré 2 en remarquant que C(z) 0 C 0 = 1. z k

2 Proposition 4 Pour tout n N, C n = 1 n + 1 ( ) 2n = n ( ) ( ) 2n 2n. n n + 1 Commençons par rappeler le développement en série entière usuel (de rayon de convergence 1) Par conséquent, x = 1 + k (2k 3) + ( 1) x k = 1 + ( 1) k 1 (2(k 1))! (2k) k2 2k 1 (k 1)! 2 xk. k=1 C(x) = + k=1 (2(k 1))! + k(k 1)! 2 xk 1 = k=1 1 k k=1 ( ) 2k 2 x k 1. k 1 Comme le rayon de convergence est strictement positif, on identie et on obtient le résultat attendu. La seconde égalité est évidente : ( ) ( ) ( ) 2n 2n 2n = n ( ) 2n n n + 1 n n + 1 n = 1 n + 1 ( 2n n ). Corollaire 5 Pour tout n N, C n+1 = 2(2n + 1) C n. n + 2 II Combinatoire des arbres binaires Proposition 6 Il y a C n arbres binaires à n n uds internes. Notons B n le nombre d'arbres binaires à n n uds internes et montrons par récurrence que B n = C n. Il est clair que B 0 = 1 = C 0. Soit n N tel que, pour tout k n, B k = C k. Un arbre binaire à n + 1 n uds internes est une racine et deux arbres ls (binaires) qui admettent ensemble n n uds internes. En partitionnant selon le nombre k de n uds internes du ls gauche, on obtient B n+1 = B k B n k = C k C n k = C n+1. Arbre à k n uds Arbre à n k n uds 29

3 Remarque 7 On a montré en même temps qu'il y a C n arbres binaires à n + 1 feuilles. Proposition 8 Il y a C n arbres à n arêtes. Notons A n le nombre d'arbres binaires à n n uds internes et montrons par récurrence que A n = C n. Il est clair que A 0 = 1 = C 0. Soit n N tel que, pour tout k n, A k = C k. Un arbre à n + 1 arêtes possède une racine et un premier ls qui admet au plus n arêtes : on peut donc écrire l'arbre comme un premier ls et le reste de l'arbre privé de ce premier ls (et l'arête depuis la racine) qui, à eux deux, admettent n arêtes. En partitionnant selon le nombre k d'arêtes de ce premier ls, on obtient A n+1 = A k A n k = C k C n k = C n+1. Arbre à k arêtes Arbre à k arêtes III Mots de Dyck Dénition 9 Un chemin de Dyck de longueur 2n est une suite de points du plan (M k ) 0 k 2n telle que M 0 (0, 0), M 2n (2n, 0) et, pour tout k [[0, 2n 1]], M k M k+1 = (1, 1) ou M k M k+1 = (1, 1) et, pour tout k [[0, 2n]], l'ordonnée de M k est positive. 30

4 Exemple 10 Voici les représentations des chemins de Dyck de longueur 6. Proposition 11 Il y a C n chemins de Dyck de longueur 2n. Notons D n le nombre de chemins de Dyck de longueur 2n et montrons par récurrence que D n = C n. Il est clair qu'il y a un seul chemin de Dyck de longueur 2 : (0, 0), (1, 1) et (2, 0). Ainsi, D 1 = 1 Soit n N tel que pour tout k n, D k = C k et M 0,..., M 2n+2 un chemin de Dyck de longueur 2(n+1). Alors, M 1 (1, 1). Considérons 2l le plus petit entier strictement positif tel que M 2l appartienne à l'axe des abscisses. Alors, M 1,..., M 2l 1 est un mot de Dyck de longueur 2(l 1) et M 2l,..., M 2n+2 est un mot de Dyck de longueur 2n + 2 2l. Ainsi, en partitionnant les chemins de Dyck de longueur 2(n + 1) selon la valeur du premier retour à l'axe des abscisses, on obtient n+1 D n+1 = D l 1 D n (l 1) = l=1 C k C n k = C n+1. Proposons toutefois une nouvelle preuve. Considérons une suite de points du plan (M k ) 0 k 2n telle que M 0 (0, 0), M 2n (2n, 0) et, pour tout k [[0, 2n 1]], M k M k+1 = (1, 1) ou M k M k+1 = (1, 1) mais qui n'est pas un chemin de Dyck. Soit k le plus petit entier tel que l'ordonnée de M k est 1 et posons, pour tout j [[0, k]], M j le symétrique de M j par rapport à la droite d'équation x = 1. Par exemple, le chemin devient 31

5 Il y a ( 2n n 1) chemin de longueur 2n avec n montées qui ne sont pas de Dyck. Par conséquent, il y a ( ) ( ) 2n 2n = C n n n 1 chemins de Dyck de longueur 2n. Dénition 12 Un mot de Dyck sur l'alphabet {a, b} est un mot m {a, b} tel que m a = m b et pour tout préxe u de m, u a u b. Remarque 13 Il y a une bijection entre l'ensemble des chemins de Dyck et l'ensemble des mots de Dyck de même longueur : le mot associé à chemin est obtenu en notant a une montée et b une descente en parcourant le chemin. Exemple 14 Les exemples précédents de chemins de Dyck de longueur 6 correspondent successivement aux mots aaabbb, aababb, aabbab, abaabb et ababab. De cette bijection, on déduit le corollaire suivant. Corollaire 15 Il y a C n mots de Dyck de longueur 2n. Remarque 16 Les mots de Dyck correspondent aux bons parenthésages de n termes pour un produit (non associatif) avec la correspondance a pour ( et b pour ). Remarque 17 On peut aussi voir une bijection entre l'ensemble des arbres à n arêtes et les chemins de Dyck de longueur 2n : on parcourt l'arbre en profondeur ; lorsque l'on descend le long d'une arête, on eectue un déplacement selon le vecteur (1, 1) ; lorsque l'on remonte le long d'une arête, on eectue un déplacement selon le vecteur (1, 1). Par exemple, avec l'arbre suivant 32

6 on obtient le chemin de Dyck suivant Exemple 18 Le langage D {a, b} formé des mots de Dyck vérie l'équation D = ε adbd. IV Triangulation Dénition 19 Une triangulation d'un polygone est une décomposition de ce polygone en un nombre ni de triangles dont les sommets sont les sommets du polygone. Exemple 20 Par exemple, voici une triangulation d'un hexagone convexe Proposition 21 Le nombre de triangulations d'un polygone convexe à n + 2 sommets (en n triangles) est C n. Notons T n le nombre de triangulations d'un polygone convexe à n + 2 sommets et montrons par récurrence que T n = C n. Il est clair qu'il y a une seule triangulation du triangle : T 1 = 1 = C 1. Soit n N tel que pour tout k n, T k = C k et M 0,..., M n+2 les sommets d'un polygone convexe à n + 3 sommets. Pour une triangulation de ce polygone, notons k le plus petit entier supérieur ou égal à 2 tel qu'un segment relie M 0 et M k ; par minimalité de k, il existe un segment joignant M 1 et M k. 33

7 La triangulation se décompose alors en un triangulation du polygone convexe de sommets M 1,..., M k et une triangulation du polygone convexe de sommets M 0, M k..., M n+2. Ainsi, en partitionnant les triangulations selon le premier sommet au delà de 2 relié à M 0, on obtient Exemple 22 n+2 T n+1 = T k 2 T n+2 k = k=2 C l C n l = C n+1. Voici les C 3 = 5 triangulations d'un pentagone en 3 triangles. l=0 34

8 Exemple 23 Voici les C 5 = 42 triangulations d'un heptagone en 5 triangles. Remarque 24 On peut aussi voir une bijection entre l'ensemble des arbres binaires à n + 1 feuilles et les triangulations d'un polygone convexe à n + 2 sommets. On étiquette n + 1 côtés par les feuilles ; dans chaque triangle dont deux côtés sont étiquetés le troisième est étiqueté par un arbre dont les ls sont les arbres des deux autres (en conservant toujours le même ordre gauche-droite). L'étiquette du dernier côté du polygone est l'arbre recherché. Par exemple, avec la triangulation suivante 35

9 b c a d on obtient l'arbre binaire d c a b En eet, les côtés étiquetés a et b appartiennent à un triangle de la triangulation. Le troisième côté correspond à un arbre A dont les ls sont a puis b ; ce côté est dans un triangle avec le côté étiqueté c. Ainsi, on construit un arbre dont le ls gauche est A et le ls droit c et ainsi, de suite... 36

10 V Exercices Exercice 20 Dénombrer les chemins (M k ) k [0,2n] tels que M 0 (0, 0) et M 2n (n, n), pour tout k [[0, 2n 1]], M k M k+1 = (1, 0) ou M k M k+1 = (0, 1), pour tout k [[0, 2n]], l'abscisse de M k est supérieure à l'ordonnée de M k. Exercice Montrer qu'un mot m de Dyck s'écrit de manière unique de la forme am 1 bm 2 où m 1 et m 2 sont des mots de Dyck. Que valent m 1 et m 2 pour m = abab et m = aababb? Considérons, pour la suite de l'exercice, les types 1 type lettre = a b;; 2 3 type arbre = Vide N of arbre*arbre;; 2. Écrire une fonction decompose qui prend un mot de Dyck m et renvoie le couple (m 1, m 2 ) de mots dénis à la question précédente et qui correspond au typage 1 decompose : lettre list -> lettre list * lettre list L'arbre associé à un mot de Dyck m est déni récursivement par une feuille pour le mot vide, un noeud ayant l'arbre de m 1 comme ls gauche et l'arbre de m 2 comme ls droit. 3. Donner l'arbre associé au mot aaabbabbaababb. 4. Écrire une fonction mot_arbre qui prend un mot de Dyck de type lettre list et renvoie l'arbre correspondant. 5. Écrire une fonction arbre_mot qui prend un arbre binaire et renvoie le mot de Dyck (de type lettre list) correspondant. Exercice Déterminer l'arbre associé aux triangulations avec la racine associée au côté gauche vertical : On note les sommets d'un polygone convexe à n sommets par les entiers de [[1, n]] et un découpage du polygone par une liste de couples d'entiers. 2. Écrire une fonction croisement qui teste si, dans un découpage, deux segments se coupent. En déduire une fonction triangulation qui teste si un découpage est une triangulation. 37

11 Exercice 23 La fonction génératrice d'un langage L sur un alphabet ni Σ est la fonction L : x L Σ n x n. n=0 Soit L et M des langages et a Σ. Calculer les fonctions génératrices des langages ε, al et L M lorsque L M =. Exercice 24 Considérons l'automate b b a a, b q a 0 q 1 q a 2 q 3 b 1. Écrire les équations reliant les langages L 0, L 1, L 2 et L 3 acceptés depuis chacun des états. 2. En déduire les équations reliant les fonctions génératrices de ces diérents langages. 3. Expliquer comment déterminer le nombre de mots de longueur n acceptés par cet automate. Exercice 25 Donner l'équation fonctionnelle de la fonction génératrice F associée aux arbres de n uds d'arité au plus 2, c'est-à-dire la fonction F : x u n x n où u n est le nombre d'arbres à n n uds, chacun étant d'arité au plus 2. n=0 38

Gestion d'un entrepôt

Gestion d'un entrepôt Gestion d'un entrepôt Épreuve pratique d'algorithmique et de programmation Concours commun des écoles normales supérieures Durée de l'épreuve: 3 heures 30 minutes Juin/Juillet 2010 ATTENTION! N oubliez

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

Algorithmique IN102 TD 3

Algorithmique IN102 TD 3 Algorithmique IN10 TD 16 décembre 005 Exercice 1 Clairement, il existe des arbres de hauteur h à h + 1 éléments : il sut pour cela que leurs n uds internes aient au plus un ls non vide. On a alors un arbre

Plus en détail

Option Informatique Arbres binaires équilibrés

Option Informatique Arbres binaires équilibrés Option Informatique Arbres binaires équilibrés Sujet novembre 2 Partie II : Algorithmique et programmation en CaML Cette partie doit être traitée par les étudiants qui ont utilisé le langage CaML dans

Plus en détail

Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas

Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas 1. Arbres ordonnés 1.1. Arbres ordonnés (Arbres O) On considère des arbres dont les nœuds sont étiquetés sur un ensemble muni d'un

Plus en détail

TP 8 : Arbres binaires de recherche

TP 8 : Arbres binaires de recherche TP 8 : Arbres binaires de recherche Semaine du 17 Mars 2008 Exercice 1 Dénir une structure struct noeud_s permettant de coder un n ud d'un arbre binaire contenant une valeur entière. Ajouter des typedef

Plus en détail

Exercice sur les arbres binaires de recherche

Exercice sur les arbres binaires de recherche Exercice sur les arbres binaires de recherche Voici une liste aléatoire de 1 éléments. Notez que vous pouvez faire cet exercice en prenant une autre liste aléatoire ; évidemment, il y a peu de chances

Plus en détail

10' - LES ARBRES BINAIRES

10' - LES ARBRES BINAIRES Ch 10' - LES ARBRES BINAIRES On va restreindre les capacités des arbres en obligeant les nœuds à posséder au maximum deux sous-arbres. Ces nouveaux arbres seront plus faciles à maîtriser que les arbres

Plus en détail

Partie I : Automates et langages

Partie I : Automates et langages 2 Les calculatrices sont interdites. N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut

Plus en détail

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des Écoles Normales Supérieures Durée de l épreuve: 4 heures Cœfficient: 4 Juillet

Plus en détail

Arbres binaires, arbres non-croisés, quadrangulations. janvier 2010

Arbres binaires, arbres non-croisés, quadrangulations. janvier 2010 Arbres binaires, arbres non-croisés, quadrangulations Frédéric Chapoton janvier 2010 Plan 1 Les arbres binaires 2 Les arbres non-croisés 3 La relation entre les deux 4 Dualité et rotation 5 Les intervalles

Plus en détail

Arbres Binaire. PSI DAKHLA Prof Youssef El marzak. 1 Prof Youssef Elmarzak

Arbres Binaire. PSI DAKHLA Prof Youssef El marzak. 1 Prof Youssef Elmarzak Arbres Binaire PSI DAKHLA Prof Youssef El marzak 1 Prof Youssef Elmarzak 1.introduction: Les arbre sont très utilisées en informatique, d une part parce que les informations sont souvent hiérarchisées,

Plus en détail

Leçon 6. Savoir compter

Leçon 6. Savoir compter Leçon 6. Savoir compter Cette leçon est une introduction aux questions de dénombrements. Il s agit, d une part, de compter certains objets mathématiques (éléments, parties, applications,...) et, d autre

Plus en détail

Université de Nice-Sophia Antipolis École Supérieure en Sciences Informatiques

Université de Nice-Sophia Antipolis École Supérieure en Sciences Informatiques Université de Nice-Sophia Antipolis École Supérieure en Sciences Informatiques 20042005 Controle de Mathématiques Discrètes du 24 Janvier 2005 Nom : Prénom : Groupe: Durée : 2 heures 1 2 3 4 5 Tous documents

Plus en détail

Parcours d un arbre Arbres de recherche CHAPITRE 6. Arbres binaires. Karelle JULLIAN. MPSI, Option Info 2014/2015. Karelle JULLIAN

Parcours d un arbre Arbres de recherche CHAPITRE 6. Arbres binaires. Karelle JULLIAN. MPSI, Option Info 2014/2015. Karelle JULLIAN CHAPITRE 6 Arbres binaires Lycée Kléber MPSI, Option Info 2014/2015 1 Définitions 2 Parcours en largeur Parcours en profondeur Parcours préfixe, infixe, postfixe Reconstitution 3 Recherche Complexité Insertion

Plus en détail

I Arbres binaires. Lycée Faidherbe 2014-2015. 1 Rappels 2 1.1 Définition... 2 1.2 Dénombrements... 2 1.3 Parcours... 3

I Arbres binaires. Lycée Faidherbe 2014-2015. 1 Rappels 2 1.1 Définition... 2 1.2 Dénombrements... 2 1.3 Parcours... 3 I Arbres binaires 2014-2015 Table des matières 1 Rappels 2 1.1 Définition................................................ 2 1.2 Dénombrements............................................ 2 1.3 Parcours.................................................

Plus en détail

Chaîne d additions ATTENTION!

Chaîne d additions ATTENTION! Chaîne d additions Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des écoles normales supérieures Durée de l épreuve: 3 heures 30 minutes Juin 2012 ATTENTION! N oubliez en aucun cas

Plus en détail

Calcul rapide des puissances

Calcul rapide des puissances Calcul rapide des puissances Par Mathtous Il s'agit de puissances à exposant entier naturel (avec la convention a 0 = 1, et a 1 = a). Si on applique la dénition pour calculer a n, on calcule de proche

Plus en détail

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures)

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures) L2 - lgorithmique et structures de données (nnée 2010/2011) Delacourt, Phan Luong, Poupet xamen (2 heures) Les documents (cours, TD, TP) sont autorisés. Les quatre exercices sont indépendants. À la fin

Plus en détail

Arbres binaires Version prof Version prof

Arbres binaires Version prof Version prof Arbres binaires Version prof Version prof types /* déclaration du type t_element */ t_arbrebinaire = t_noeudbinaire t_noeudbinaire = enregistrement t_element cle t_arbrebinaire fg, fd n enregistrement

Plus en détail

Les mots de Sturm. Fathi BEN ARIBI 20 décembre 2008

Les mots de Sturm. Fathi BEN ARIBI 20 décembre 2008 Les mots de Sturm Fathi BEN ARIBI 20 décembre 2008 1 Objectifs Dans cette présentation, nous donnerons quelques résultats de combinatoire des mots. Avant tout, il est nécessaire d introduire quelques notations

Plus en détail

3 ème DNB 2001 NICE PARTIE NUMERIQUE CORRIGE. Exercice 1. 1. Donner l'égalité traduisant la division euclidienne de 1 512 par 21 1 512 = 21 72

3 ème DNB 2001 NICE PARTIE NUMERIQUE CORRIGE. Exercice 1. 1. Donner l'égalité traduisant la division euclidienne de 1 512 par 21 1 512 = 21 72 3 ème DNB 001 NICE PARTIE NUMERIQUE CORRIGE Exercice 1 1. Donner l'égalité traduisant la division euclidienne de 1 51 par 1 1 51 = 1 7. Rendre irréductible la fraction 70 1 51 70 1 51 = 7 10 7 1 donc 70

Plus en détail

Diagrammes de décisions binaires

Diagrammes de décisions binaires Diagrammes de décisions binaires Épreuve pratique d'algorithmique et de programmation Concours commun des écoles normales supérieures Durée de l'épreuve: 3 heures 30 minutes Juillet 2009 ATTENTION! N oubliez

Plus en détail

TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE

TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE TOPOLOGIE DE LA DROITE REELLE P. Pansu 16 mai 2005 1 Qu est-ce que la topologie? C est l étude des propriétés des objets qui sont conservées par déformation continue. Belle phrase, mais qui nécessite d

Plus en détail

CARTE DE VOEUX À L ASSOCIAEDRE

CARTE DE VOEUX À L ASSOCIAEDRE CARTE DE VOEUX À L ASSOCIAEDRE JEAN-LOUIS LODAY Il y a cinq ans le Centre International de Rencontres Mathématiques de Luminy a envoyé ses voeux avec la carte ci-dessus. L illustration choisie par Robert

Plus en détail

COR TD 2. Exercice 1. Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : x + x, y + y )

COR TD 2. Exercice 1. Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : x + x, y + y ) COR TD 2 Année 21 Exercice 1. Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : f 1 : R 2 R 2 f 1 x, y = 2x + y, x y f 2 : R R f 2 x, y, z = xy, x, y f : R R f x, y, z = 2x + y + z, y z, x

Plus en détail

Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST)

Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST) LSVIII-BIM Algorithmie, 2015 Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST) I. Arbres binaires 1. Structure 2. Parcours II. Arbres binaires de recherche 1. Définition 2. Opérations sur les

Plus en détail

Applications linéaires

Applications linéaires Applications linéaires I) Applications linéaires - Généralités 1.1) Introduction L'idée d'application linéaire est intimement liée à celle d'espace vectoriel. Elle traduit la stabilité par combinaison

Plus en détail

TS - Cours sur le logarithme népérien

TS - Cours sur le logarithme népérien Lcée Europole - R. Vidonne 1 TS - Cours sur le logarithme népérien Fonction carrée et racine carrée Considérons les fonctions f : R + R + g : R + R + 2 Dans un repère orthonormal, les courbes C f et C

Plus en détail

Les arbres Florent Hivert

Les arbres Florent Hivert 1 de 1 Algorithmique Les arbres Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Page personnelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 1 Algorithmes et structures de données La plupart des bons algorithmes fonctionnent

Plus en détail

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12 TS. 01/013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 0/11/1 Exercice 1 : ( 6,5 pts) Première partie : Démonstration à rédiger { Démontrer que si ( ) et (v n ) sont deux suites telles

Plus en détail

Une bien jolie curiosité

Une bien jolie curiosité Une bien jolie curiosité Roland Dassonval et Catherine Combelles Tracez un polygone régulier à n sommets inscrit dans un cercle de rayon 1, puis les cordes qui joignent un sommet donné aux n-1 autres.

Plus en détail

Généralités sur les graphes

Généralités sur les graphes Généralités sur les graphes Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Notion de graphe 3 1.1 Un peu de vocabulaire.......................................... 3 1.2 Ordre d un graphe,

Plus en détail

Cours de mathématiques (Terminale S)

Cours de mathématiques (Terminale S) Cours de mathématiques (Terminale S) II. Chapitre 00 : La trigonométrie. Les angles orientés A. Les radians DÉFINITION Le radian est une unité de mesure angulaire, notée rad définie par : REMARQUE A partir

Plus en détail

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2 Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101 Danny Dubé Hiver 2014 Version : 11 avril Questions Travail pratique #2 Traduction orientée-syntaxe

Plus en détail

x n = x x n 1 Exercice 3 Le but de cet exercice est de modéliser les suites définies par récurrence de la façon suivante :

x n = x x n 1 Exercice 3 Le but de cet exercice est de modéliser les suites définies par récurrence de la façon suivante : Ocaml - Exercices Exercice Définir en Ocaml les fonctions suivantes:. f : x sin x + cos x. g : x x 3x+ x x 5 3. Fonction h calculant la moyenne géométrique de deux float positifs ( xy) Exercice Ecrire

Plus en détail

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Collège OASIS Corrigé de l Epreuve de Mathématiques L usage de la calculatrice est autorisé, mais tout échange de matériel est interdit Les exercices sont indépendants

Plus en détail

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11 Correction : EXERCICE : Calculer en indiquant les étapes: (-6 +9) ( ) ( ) B = -4 (-) (-8) B = - 8 (+ 6) B = - 8 6 B = - 44 EXERCICE : La visite médicale Calcul de la part des élèves rencontrés lundi et

Plus en détail

Jusqu'à présent. Au programme. Cardinalité Ensembles nis Ensembles dénombrables. Relations Opérations Relations. Conclusions. Nous avons déjà abordé

Jusqu'à présent. Au programme. Cardinalité Ensembles nis Ensembles dénombrables. Relations Opérations Relations. Conclusions. Nous avons déjà abordé Jusqu'à présent Nous avons déjà abordé Vers l'inni David Teller 23/01/2007 Les ensembles Le regroupement de valeurs caractérisées par des critères. Informatique Types. Physique Unités. Logique Domaines.

Plus en détail

Les structures de données. Rajae El Ouazzani

Les structures de données. Rajae El Ouazzani Les structures de données Rajae El Ouazzani Les arbres 2 1- Définition de l arborescence Une arborescence est une collection de nœuds reliés entre eux par des arcs. La collection peut être vide, cad l

Plus en détail

Angles orientés et trigonométrie

Angles orientés et trigonométrie Chapitre Angles orientés et trigonométrie Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Trigonométrie Cercle trigonométrique. Radian. Mesure d un angle orienté, mesure principale.

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques

UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-201 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques Chapitre III : Polynômes 1 Fonctions polynômes & polynômes Définition 1. Soit

Plus en détail

Corrigé des exercices

Corrigé des exercices hapitre 1 option informatique orrigé des eercices Arbres binaires Eercice 1 La première solution qui vient à l esprit est sans doute celle-ci : let rec profondeur p = function Nil > [] a when p = 0 > [a]

Plus en détail

CBD =45 et comme ces angles sont adjacents, alors ABD = ABC + CBD =18+45=63.

CBD =45 et comme ces angles sont adjacents, alors ABD = ABC + CBD =18+45=63. Chapitre 6 Les angles 1) Définitions et premières propriétés a) Angles adjacents (rappel) : Deux angles sont dits "adjacents" si ils ont un côté en commun et qu'ils sont situés de part et d'autre de ce

Plus en détail

AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES

AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES VINCENT GUEDJ 1. Notions fondamentales 1.1. Noyau, Image. On se donne E un K-espace vectoriel de dimension finie (K = R, C principalement) et f L(E) un

Plus en détail

Université Paris Diderot Paris 7. TD n 2. Arbres Binaire de Recherche

Université Paris Diderot Paris 7. TD n 2. Arbres Binaire de Recherche Université Paris Diderot Paris L Informatique Algorithmique Année 00-0, er semestre TD n Arbres Binaire de Recherche Le type de donné arbre" sera utilisé pour indiquer l ensemble de toutes les Arbres Binaires

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

Mini Dictionnaire Encyclopédique Mathématiques. Fonction affine

Mini Dictionnaire Encyclopédique Mathématiques. Fonction affine Fonction affine ) Définition et Propriété caractéristique a) Activité introductive Une agence de location de voiture propose la formule de location suivante : forfait de 50 et 0,80 le km. Quel est le prix

Plus en détail

Applications des nombres complexes à la géométrie

Applications des nombres complexes à la géométrie Chapitre 6 Applications des nombres complexes à la géométrie 6.1 Le plan complexe Le corps C des nombres complexes est un espace vectoriel de dimension 2 sur R. Il est donc muni d une structure naturelle

Plus en détail

Chapitre 7 : Programmation dynamique

Chapitre 7 : Programmation dynamique Graphes et RO TELECOM Nancy 2A Chapitre 7 : Programmation dynamique J.-F. Scheid 1 Plan du chapitre I. Introduction et principe d optimalité de Bellman II. Programmation dynamique pour la programmation

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines FctsAffines.nb 1 Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008 Fonctions affines Supports de cours de mathématiques de degré secondaire II, lien hpertete vers la page mère http://www.deleze.name/marcel/sec2/inde.html

Plus en détail

Licence informatique - L3 Année 2012/2013. Conception d algorithmes et applications (LI325) COURS 2

Licence informatique - L3 Année 2012/2013. Conception d algorithmes et applications (LI325) COURS 2 Licence informatique - L Année 0/0 Conception d algorithmes et applications (LI) COURS Résumé. Cette deuxième séance est entièrement consacrée aux applications du principe Diviser pour Régner. Nous regarderons

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls.

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls. Diagonalisation des matrices http://www.math-info.univ-paris5.fr/~ycart/mc2/node2.html Sous-sections Matrices diagonales Valeurs propres et vecteurs propres Polynôme caractéristique Exemples Illustration

Plus en détail

Arbres binaires de recherche

Arbres binaires de recherche Chapitre 1 Arbres binaires de recherche 1 Les arbre sont très utilisés en informatique, d une part parce que les informations sont souvent hiérarchisées, et peuvent être représentées naturellement sous

Plus en détail

ALGORITHMIQUE II. Récurrence et Récursivité. SMI AlgoII

ALGORITHMIQUE II. Récurrence et Récursivité. SMI AlgoII ALGORITHMIQUE II Récurrence et Récursivité Récurrence Suite récurrente: la déition d une suite est la donnée d un terme général déi en fonction du (ou des) terme(s) précédant(s) D un terme initial qui

Plus en détail

Travaux dirigés n o 6

Travaux dirigés n o 6 Travaux dirigés n o 6 Lycée Kléber MPSI, Option Info 2014/2015 Exercice 1 (Indexation d un arbre binaire) Ecrire une fonction Caml indexation : ( f, n) arbre_binaire -> (string,string) arbre_binaire qui

Plus en détail

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Introduction : Cette leçon s inscrit dans la continuité de la précédente. On supposera connu

Plus en détail

Enveloppes convexes dans le plan

Enveloppes convexes dans le plan ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO FILIÈRE PC COMPOSITION D INFORMATIQUE B (XECLR)

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux Florence Levé Florence.Leve@u-picardie.fr Année 2015-2016 1/29 Introduction Les algorithmes vus précédemment peuvent mener à des automates relativement

Plus en détail

D R O I T E S, E Q U A T I O N S E T I N E Q U A T I O N S

D R O I T E S, E Q U A T I O N S E T I N E Q U A T I O N S D R O I T E S, E Q U A T I O N S E T I N E Q U A T I O N S b.delap@wanadoo.fr Utiliser un graphique pour résoudre des inéquations à une seule inconnue. 1 er cas : les valeurs sont toutes positives : Sur

Plus en détail

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que :

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que : Il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie lors de l évaluation finale. Les élèves n ayant pas la spécialité mathématique traiteront les exercices 1, 2,3 et 4, les élèves ayant

Plus en détail

Séance de TP 4 Lentilles minces. Romain BEL 3 janvier 2002

Séance de TP 4 Lentilles minces. Romain BEL 3 janvier 2002 Séance de TP 4 Lentilles minces Romain BEL 3 janvier 2002 1 Table des matières 1 Lentilles minces, stigmatisme, relations de conjugaison 3 1.1 Lentilles minces............................. 3 1.2 L'approximation

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Département Informatique Programmation objet. Cours n 8. Structures de données partie 3 Arbres binaires de calcul

Département Informatique Programmation objet. Cours n 8. Structures de données partie 3 Arbres binaires de calcul Programmation objet Cours n 8 Structures de données partie 3 Arbres binaires de calcul 1 Arbre binaire de calcul Nous avons vu l'utilisation des arbres binaires en tant que structure de données optimisée

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

Le corps R des nombres réels

Le corps R des nombres réels Le corps R des nombres réels. Construction de R à l aide des suites de Cauchy de nombres rationnels On explique brièvement dans ce paragraphe comment construire le corps R des nombres réels à partir du

Plus en détail

Introduction aux inégalités

Introduction aux inégalités Introduction aux inégalités -cours- Razvan Barbulescu ENS, 8 février 0 Inégalité des moyennes Faisons d abord la liste des propritétés simples des inégalités: a a et b b a + b a + b ; s 0 et a a sa sa

Plus en détail

Examen de rattrapage

Examen de rattrapage Université Denis Diderot Paris 7 7 juin 4 Probabilités et Simulations UPS36 Examen de rattrapage durée : 3 heures Les documents et calculatrices ne sont pas autorisés. On prendra soin de bien justifier

Plus en détail

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot SOMMES ET PRODUITS 1 Techniques de calcul 1.1 Le symbole Notation 1.1 Soient m et n deux entiers naturels. Alors { a m + a m+1 + + a + a n si m n, a = 0 sinon. On peut aussi noter m n =m a ou encore m,n

Plus en détail

Groupes symétriques et alternés

Groupes symétriques et alternés Groupes symétriques et alternés Table des matières 1 Groupe S n 2 2 Cycles 4 2.1 Dénition.................................. 4 2.2 Décomposition d'une permutation..................... 5 3 Classes de conjugaison

Plus en détail

Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire

Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire Cours 02 : Problème général de la Programmation Linéaire. 5 . Introduction Un programme linéaire s'écrit sous la forme suivante. MinZ(ou maxw) =

Plus en détail

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : épreuve de Bernoulli Exercice 2 : loi de Bernoulli de paramètre

Plus en détail

Baccalauréat ES Asie 19 juin 2013 Corrigé

Baccalauréat ES Asie 19 juin 2013 Corrigé accalauréat E sie 19 juin 201 orrigé EXERIE 1 ommun à tous les candidats On ne demandait aucune justification dans cet exercice. 4 points 1. b. 2. a.. c. 4. c. La longueur de l intervalle [ 1; 1] est 2

Plus en détail

CORRECTION BACCALAUREAT BLANC N 1 - Séries ES et L EXERCICE 1 (4 points) COMMUN A TOUS LES CANDIDATS

CORRECTION BACCALAUREAT BLANC N 1 - Séries ES et L EXERCICE 1 (4 points) COMMUN A TOUS LES CANDIDATS CORRECTION BACCALAUREAT BLANC N 1 - Séries ES et L EXERCICE 1 (4 points) COMMUN A TOUS LES CANDIDATS Extrait Bac. ES - 2008 1) Une baisse de 25 % est compensée par une hausse, arrondie à l unité, de :

Plus en détail

un repère orthonormé de l espace.

un repère orthonormé de l espace. Terminale S GEOMETRIE Ch 13 DANS L ESPACE. Soit ( O ; i, j, k ) un repère orthonormé de l espace. I) Droites et plans dans l espace : Propriété 1 : Soient A et B deux points de l espace. AB est l ensemble

Plus en détail

Langages et Compilation. Analyse descendante prédictive

Langages et Compilation. Analyse descendante prédictive Langages et Compilation Analyse descendante prédictive 1 Introduction Grammaires LL(1) Une famille de grammaires analysables de façon ecace. Caractéristiques de l'analyse LL(1) analyse descendante Construction

Plus en détail

Partie 3. Gilles Lebrun (gilles.lebrun@unicaen.fr)

Partie 3. Gilles Lebrun (gilles.lebrun@unicaen.fr) Partie 3 Gilles Lebrun (gilles.lebrun@unicaen.fr) Les arbres binaires Définition : C est une structure arborescente ou hiérarchique ou récursive Chaque élément (nœud) constituant la structure de l arbre

Plus en détail

Date : 18.11.2013 Tangram en carré page

Date : 18.11.2013 Tangram en carré page Date : 18.11.2013 Tangram en carré page Titre : Tangram en carré Numéro de la dernière page : 14 Degrés : 1 e 4 e du Collège Durée : 90 minutes Résumé : Le jeu de Tangram (appelé en chinois les sept planches

Plus en détail

PARTIE 1 : ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 points)

PARTIE 1 : ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 points) COLLÈGE LA PRÉSENTATION BREVET BLANC Février 2010 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES classe de 3 e Durée : 2 heures Présentation et orthographe : points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

212 année 2013/2014 DM de synthèse 2

212 année 2013/2014 DM de synthèse 2 22 année 20/204 DM de synthèse 2 Exercice Soit f la fonction représentée cicontre.. Donner l'ensemble de définition de la fonction f. 2. Donner l'image de 4 par f.. a. Donner un nombre qui n'a qu'un seul

Plus en détail

Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2

Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2 Plusieurs façons de tracer deux parallèles CM1-CM2 Séance 1 : l écart constant entre deux droites parallèles donner une définition fonctionnelle du parallélisme de deux droites ; exhiber un procédé de

Plus en détail

Axiomatique de N, construction de Z

Axiomatique de N, construction de Z Axiomatique de N, construction de Z Table des matières 1 Axiomatique de N 2 1.1 Axiomatique ordinale.................................. 2 1.2 Propriété fondamentale : Le principe de récurrence.................

Plus en détail

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique Analyse et Géométrie Différentielle Première Année I NOMBRES REELS ET COMPLEXES, SUITES ET FONCTIONS 1 Nombres réels et complexes 2 Suites de nombres

Plus en détail

Quels polygones sont formés par les milieux des côtés d un autre polygone?

Quels polygones sont formés par les milieux des côtés d un autre polygone? La recherche à l'école page 13 Quels polygones sont formés par les milieux des côtés d un autre polygone? par d es co llèg es n dré o ucet de Nanterre et Victor ugo de Noisy-le-rand enseignants : Martine

Plus en détail

Collège du Sud, Bulle 2-ème année OS PAM 3-ème année OC AM. Applications des mathématiques. Equations

Collège du Sud, Bulle 2-ème année OS PAM 3-ème année OC AM. Applications des mathématiques. Equations Collège du Sud, Bulle 2-ème année OS PAM 3-ème année OC AM Applications des mathématiques Equations Résolution de l'équation f(x) = 0 par diverses méthodes Version pour Mathematica Edition 2014/2015 Marcel

Plus en détail

Arbres binaires de recherche et arbres rouge noir

Arbres binaires de recherche et arbres rouge noir Institut Galilée lgo, rbres, Graphes I nnée 006-007 License rbres binaires de recherche et arbres rouge noir Rappels de cours et correction du TD rbres binaires de recherche : définitions Un arbre binaire

Plus en détail

I Translation et égalité vectorielle.

I Translation et égalité vectorielle. I Translation et égalité vectorielle. TRNSLTIONS ET VETEURS a) Translation. éfinition : ire que le point N est l image du point N par la translation qui transforme en, signifie que le quadrilatère NN'

Plus en détail

Image d un intervalle par une fonction continue

Image d un intervalle par une fonction continue DOCUMENT 27 Image d un intervalle par une fonction continue La continuité d une fonction en un point est une propriété locale : une fonction est continue en un point x 0 si et seulement si sa restriction

Plus en détail

De même, le périmètre P d un cercle de rayon 1 vaut P = 2π (par définition de π). Mais, on peut démontrer (difficilement!) que

De même, le périmètre P d un cercle de rayon 1 vaut P = 2π (par définition de π). Mais, on peut démontrer (difficilement!) que Introduction. On suppose connus les ensembles N (des entiers naturels), Z des entiers relatifs et Q (des nombres rationnels). On s est rendu compte, depuis l antiquité, que l on ne peut pas tout mesurer

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

Contrôle Classant Informatique 431

Contrôle Classant Informatique 431 Contrôle Classant Informatique 431 Dominique Perrin 3 juillet 2002 Tous les documents du cours sont autorisés. On attachera une grande importance à la concision, à la clarté, et à la précision de la rédaction.

Plus en détail

Problème : Calcul d'échéanciers de prêt bancaire (15 pt)

Problème : Calcul d'échéanciers de prêt bancaire (15 pt) Problème : Calcul d'échéanciers de prêt bancaire (15 pt) 1 Principe d'un prêt bancaire et dénitions Lorsque vous empruntez de l'argent dans une banque, cet argent (appelé capital) vous est loué. Chaque

Plus en détail

Contrôle de mathématiques

Contrôle de mathématiques Contrôle de mathématiques Correction du Lundi 18 octobre 2010 Exercice 1 Diviseurs (5 points) 1) Trouver dans N tous les diviseurs de 810. D 810 = {1; 2; 3; 5; 6; 9; 10; 15; 18; 27; 30; 45; 54; 81; 90;

Plus en détail

Factorisation des matrices creuses

Factorisation des matrices creuses Chapitre 5 Factorisation des matrices creuses 5.1 Matrices creuses La plupart des codes de simulation numérique en mécanique des fluides ou des structures et en électromagnétisme utilisent des discrétisations

Plus en détail

X2012 INF421 Examen de rattrapage / 25 novembre 2013. 1 Le compte est bon

X2012 INF421 Examen de rattrapage / 25 novembre 2013. 1 Le compte est bon X2012 INF421 Examen de rattrapage / 25 novembre 2013 Tous documents autorisés (poly, notes de cours, notes de PC). Dictionnaires électroniques autorisés pour les élèves étrangers. L'énoncé est composé

Plus en détail