Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1"

Transcription

1 Master IMEA Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o Corrigé exercices8et9 8. On considère un modèle Cox-Ross-Rubinstein de marché (B,S) à trois étapes. On suppose que S = C et que les facteurs de hausse et de baisse sont respectivement u =, etd =,9. Le rendement non-risqué sur chaque période est r = %. a. Décrire la dynamique de S à l aide d un arbre et donner la probabilité de martingale. b. Un trader vend un put européen de prix d exercice K = C et commence ses opérations de couverture delta-neutre. Déterminer le prix du put à la date t =. c. On suppose que l actif sous-acent subit deux baisses consécutives puis une hausse : détailler les opérations e ectuées par le trader sur son portefeuille de couverture. d. S il s agissait d un put américain, l acheteur aurait-il intérêt à exercer son put de manière anticipée? a. et b. On reproduit dans la figure ci-dessous la dynamique du sous-acent et les prix du put européen aux di érents nœuds de l arbre CRR. Ces prix peuvent s obtenir comme les espérances actualisées du pay-o. Les espérances sont calculées avec la probabilité de martingale q : et la prime à t =est q =,,9,,9 = 3 5 p =,985 C. 6,6 4,,985,3353 8,8393 9,8,8549 6, 3,478,78 7,8,8 4,58 5,4 Précisons un peu les calculs pour le put. Les probabilités des di érents chemins issus des nœuds de l arbre et aboutissant au pay-o sont données par des lois binomiales B(n, q) avecn =, ou 3. Àladatet =: p = Àladatet =, en cas de hausse (nœud S = ) : et en cas de baisse (nœud S = 8) : p d = (,) 3 3q( q),8 + ( q) 3 5,4 =,985 C. p u = (,) ( q),8 =,3353 C (,) q( q),8 + ( q) 5,4 =,8393 C - michel miniconi version du 5 février

2 Àladatet = et en cas de double hausse (au nœud S = 4,), le prix du put est évidemment nul. En cas d un mouvement hausse-baisse ou baisse-hausse (au nœud S = 9,8), le put vaut p ud = ( q),8 =,8549 C, et en cas de double baisse (nœud S = 6,) la valeur du put est : p dd =, q,8 + ( q) 5,4 =3,478 C c. Le trader est vendeur, il couvre donc sa position en achetant le portefeuille de réplication. À t =:ledeltaduputest,3353,8393 ' = =, Le trader vend (short),376 parts de sous-acent qui vaut à cette date C. Il encaisse donc la prime du put, p =,985 C, augmentée de,376 C, soit au total 8,4387 C qu il place sur le marché monétaire au taux r. À t = : le sous-acent a subi une baisse, il vaut maintenant 8 C ;ledeltaduputest ' =,8549 3,478 9,8 6, =,79. Le trader vend donc à nouveau (à découvert),79,376 =,333 parts de sous-acent ; il encaisse pour cette vente,333 8 = 5,9965 C qu il raoute à la somme déà investie à t = et actualisée à t =. Il possède désormais sur son compte monétaire 8,4387 ( + r)+ 5,9965 = 4,64 C. À t = : le sous-acent a subi une nouvelle baisse, il vaut maintenant 6, C ;ledeltaduputest ' 3 =,8 5,4 7,8 4,58 =. Le trader vend encore,79 =,98 parts de sous-acent au prix du marché, ce qui lui permet d encaisser,98 6, = 4,78 C qu il raoute à la somme totale actualisée investie à la date précédente. Il a maintenant sur son compte monétaire 4,64 ( + r)+ 4,78 = 9,678 C À t = 3 : le sous-acent est remonté, il vaut maintenant 7,8 C et il est dans la monnaie, l acheteur exerce le put. Le trader liquide son portefeuille qui vaut maintenant 9,678 ( + r)+( ) 7,8 =,8 C ce qui représente exactement le pay-o qu il doit verser à l acheteur. d. Examinons le cas du put américain, résumé sur la figure ci-dessous :,985 4,,3353 9,8 B, A (,993) 6, 3,8 (3,478) 6,6,78 7,8,8 4,58 5,4

3 Ces prix sont calculés de manière récursive descendante à partir du pay-o en utilisant à chaque étape [t, t + t] la formule : t = max (K S t ) +, B t E q(p t+ t S t ) où B t désigne le facteur d actualisation sur l intervalle temporel t. On recalcule les prix lorsque l option est dans la monnaie. Au noeud A l exercice anticipé est envisageable puisqu il rapporte 3,8 C alors que le prix risque-neutre du put n est que de 3,478 C. On a donc A = max(3,8; 3,478) = 3,8 C. Cependant, l exercice est aussi envisageable au noeud B. En e et, avec le prix américain en A le prix risqueneutre en B serait maintenant égal à (3/5), (/5) 3,8 /, =,993 C qui est inférieur aux deux euros que rapporterait l exercice. Le prix du put américain en B est donc B = max( ;,993) = C. La stratégie optimale consiste à exercer le put américain à la première occasion où l exercice est favorable. Le put américain sera donc exercé à t = si le sous-acent a subi une baisse, et il rapportera C. La prime du put est = (3/5), (/5) =,985 C., En revanche, si le sous-acent commence par une hausse, le put ne sera amais exercé avant l échéance. 9. Un trader a acheté le put européen précédent et le finance en vendant le portefeuille de couverture. À la dernière étape la volatilité du sous-acent a soudain augmenté à l insu du marché : le facteur de hausse est maintenant u =,4 et le facteur de baisse d =,6. Ce mouvement de volatilité est-il favorable à l acheteur du put? La couverture a été constituée sous la volatilité initiale, le portefeuille correspondant est vendu. La position du trader à la date t = et selon les di érentes valeurs de S est résumée dans le tableau ci-dessous : À la date t = 3 le bilan est le suivant : S put parts sous-acent position en C 4, 9,8,555 -,7549 6, -9,678 S S 3 put acheté ptf vendu bilan 4, 9,8 6, 33,88 4,5 5,48 5,48 7,7 3,7 3,7,88 8, -5,45,67,68,68,68 9,7,8 -,8 Si la volatilité n avait pas augmenté, le bilan aurait été nul dans toutes les éventualités. Le mouvement de hausse de volatilité est donc favorable au trader. On pourra vérifier que la conclusion aurait été la même pour un call acheté et couvert. En cas de baisse de volatilité, la conclusion est inversée (put ou call). 3

4 Master IMEA Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 3 Dans ces exercices, W désignera touours un processus de Wiener (brownien standard). Montrer que pour tout s>leprocessus(w t+s W s ) t est un brownien standard indépendant du processus (W t ) appletapples. Pour l indépendance, il s agit donc de montrer que pour des ensembles de dates t,t,...,t m > et < s,s,...,s n apple s quelconques, les vecteurs aléatoires (W t+s W s,w t+s W s,...,w tm+s W s ) et (W s,w s,...,w sn ) sont indépendants.. Soit X une variable normale N (; ) et une variable qui prend les deux valeurs et avec probabilité / pour chacune. On suppose que X et sont indépendantes. On pose Y = X. a. Montrer que Y N(; ). b. Montrer que les variables X et Y sont non-corrélées. c. Montrer que X et Y ne sont pas indépendantes. Le vecteur aléatoire (X, Y ) est-il gaussien? a. On cherche à déterminer la fonction de répartition de Y, F Y.Ona F Y (y) =P(Y apple y) =P( =,Y apple y)+p( =,Y apple y) =P( =,X apple y)+p( =, X apple y) et puisque et X sont indépendantes : F Y (y) = P(X apple y)+ P(X y). Par symétrie de la loi normale centrée, P(X y) =P(X apple y) donc F Y (y) =P(X apple y) =F X (y). Ainsi Y et X ont même répartition donc elles suivent la même loi, la loi normale N (; ). b. Comme les variables sont centrées on a Cov(X, Y )=E(XY )=E( X ) donc, en raison de l indépendance de ces deux variables : Cov(X, Y )=E( )E(X )= puisque est centrée. c. Il su t de trouver deux événements, l un associé à X, l autre à Y, qui ne sont pas indépendants. On va montrer que P(X apple,y apple ) 6= P(X apple )P(Y apple ). On conditionne à nouveau par la variable : donc P(X apple,y apple ) = P(X apple,y apple, = ) + P(X apple,y apple, = ) P(X apple,y apple ) = P(X apple,x apple, = )+P(X apple,x, = ) = P(X apple )+ P( apple X apple ). Or P( apple X apple ) = P(X apple ) donc si l égalité d indépendance était vérifiée, on aurait, en notant = P(X apple ) : + ( ) = i.e. 3 +=. - michel miniconi version du février

5 Cependant les solutions de cette dernière équation sont =/ et = : la première racine correspond à = P(X apple ), la seconde à = P(X apple). En particulier, cette égalité n est pas vérifiée par P(X apple ) ce qui entraîne que les variables X et Y ne sont pas indépendantes. Les variables X et Y sont normales, non-corrélées mais non-indépendantes. Si elles formaient un couple gaussien, elles seraient indépendantes. Le vecteur aléatoire (X, Y ) n est donc pas gaussien. 3. Soit T> un réel fixé. Pour tout entier positif n on considère une subdivision n = { =t n <t n <t n <...<t n N = T } de l intervalle [,T](l entiern dépend de la subdivision donc aussi de n). On suppose que le pas de la subdivision, n = max appleapplen (t n + t n ), tend vers lorsque n tend vers l infini. On rappelle que la somme P N = ( W + t n ) converge dans L vers la limite T. a. On considère les limites dans L et I =lim n S n avec S n = J =lim n T n avec T n = Calculer J I et I + J. En déduire la valeur de I et J. b. Vérifier que la suite de fonctions simples définie par approche f(t) =W t dans M T. En déduire la valeur de l intégrale f n (t) = = Z T = = ( + ) + ( + ). [t n,t n + [ (t) W s dw s. Redémontrons d abord le rappel sur la variation quadratique du brownien cité dans l énoncé. Par un calcul direct, en remarquant que T = P N = (tn + t n ): X n o ( + ) T = ( + ) (t n + t n ) N = = = n o + Xn on = ( + ) (t n + t n ) ( + ) (t n + t n ) ( k+ <k o ) (t n k k+ t n k). Posons =( + ) (t n + t n ), on a : X ( + ) T = N = = + X <k k. Les accroissements du brownien étant indépendants, centrés et de variance l accroissement temporel correspondant, on a E( k) =E( )E( k) =.

6 Par ailleurs E( ) =E ( + ) 4 (t n + t n )E ( + ) +(t n + t n ) et puisque les accroissements sont gaussiens, le moment d ordre 4 vaut 3(t n + t n ) et l on a E( ) = (t n + t n ). Finalement X ( + ) T = (t n + t n ) apple n (t n + t n )= n T!. N E = = = a. On a T n S n = ( + )! T = (convergence dans L )et S n + T n = (Wt n + = W t n )=W T. pour tout n. Ainsi J I = T et J + I = W T donc J = W T + T et I = W T T. b. Soit t fixé dans l intervalle [,T], il existe un indice tel que t [t,t + [. Alors D après la question a E (f n (t) W t ) = E ( W t ) = t t n apple n!. S n = Z T f n (s) dw s! I donc Z T W s dw s = I = W T T. 3

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1 Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1 1. a. On considère un modèle de marché (B, S) à une étape. On suppose que S = 5 C et qu à la date t = 1 on a (S u 1 = 51, S d 1 = 48).

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 12. Théorie des options I Daniel Andrei Semestre de printemps 211 Principes de Finance 12. Théorie des options I Printemps 211 1 / 43 Plan I Introduction II Comprendre les options

Plus en détail

Probabilités III Introduction à l évaluation d options

Probabilités III Introduction à l évaluation d options Probabilités III Introduction à l évaluation d options Jacques Printems Promotion 2012 2013 1 Modèle à temps discret 2 Introduction aux modèles en temps continu Limite du modèle binomial lorsque N + Un

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Le modèle de Black et Scholes

Le modèle de Black et Scholes Le modèle de Black et Scholes Alexandre Popier février 21 1 Introduction : exemple très simple de modèle financier On considère un marché avec une seule action cotée, sur une période donnée T. Dans un

Plus en détail

Valorisation d es des options Novembre 2007

Valorisation d es des options Novembre 2007 Valorisation des options Novembre 2007 Plan Rappels Relations de prix Le modèle binomial Le modèle de Black-Scholes Les grecques Page 2 Rappels (1) Définition Une option est un contrat financier qui confère

Plus en détail

Les mathématiques de la finance Université d été de Sourdun Olivier Bardou olivier.bardou@gdfsuez.com 28 août 2012 De quoi allons nous parler? des principales hypothèses de modélisation des marchés, des

Plus en détail

Dérivés Financiers Options

Dérivés Financiers Options Stratégies à base d options Dérivés Financiers Options 1) Supposons que vous vendiez un put avec un prix d exercice de 40 et une date d expiration dans 3 mois. Le prix actuel de l action est 41 et le contrat

Plus en détail

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options Université de Lorraine Modélisation Stochastique Master 2 IMOI 2014-2015 TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options 1 Les options Le but de ce

Plus en détail

Mathématiques appliquées à la finance J. Printems Année 2008 09

Mathématiques appliquées à la finance J. Printems Année 2008 09 IAE Gustave Eiffel Master 2 Gestion de Portefeuille Université Paris xii Val de Marne Mathématiques appliquées à la finance J. Printems Année 2008 09 Épreuve du 15 juillet 2009 Durée : 1 heure 30 Calculatrices

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université

Plus en détail

Probabilités II Étude de quelques lois. Master Gestion de Portefeuille IAE Gustave Eiffel Jacques Printems printems@u-pec.

Probabilités II Étude de quelques lois. Master Gestion de Portefeuille IAE Gustave Eiffel Jacques Printems printems@u-pec. Probabilités II Étude de quelques lois Master Gestion de Portefeuille IAE Gustave Eiffel Jacques Printems printems@u-pec.fr 2012 2013 1 1 Lois discrètes. On considère des v.a. ne prenant que des valeurs

Plus en détail

I. Introduction. 1. Objectifs. 2. Les options. a. Présentation du problème.

I. Introduction. 1. Objectifs. 2. Les options. a. Présentation du problème. I. Introduction. 1. Objectifs. Le but de ces quelques séances est d introduire les outils mathématiques, plus précisément ceux de nature probabiliste, qui interviennent dans les modèles financiers ; nous

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières Arnaud Triay Table des matières 1 Introduction Position du problème.1 Pricing des options........................................... Formalisme..............................................

Plus en détail

TRAVAIL D ETUDE ET DE RECHERCHE. Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines

TRAVAIL D ETUDE ET DE RECHERCHE. Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Ensimag - 2éme année Mai 2010 TRAVAIL D ETUDE ET DE RECHERCHE Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Anne-Victoire AURIAULT 1/48 2/48 Cadre de l Étude Cette étude a été

Plus en détail

VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE :

VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE : VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE : TERMES, SWAPS & OPTIONS LIVRE BLANC I 2 Table des Matières Introduction... 3 Les produits non optionnels... 3 La méthode des flux projetés... 3 Les options de change

Plus en détail

Texte Agrégation limitée par diffusion interne

Texte Agrégation limitée par diffusion interne Page n 1. Texte Agrégation limitée par diffusion interne 1 Le phénomène observé Un fût de déchets radioactifs est enterré secrètement dans le Cantal. Au bout de quelques années, il devient poreux et laisse

Plus en détail

Introduction aux modèles financiers

Introduction aux modèles financiers Notes pour le module spécifique Introduction aux modèles financiers Ecole Centrale de Lyon Option Mathématiques 1 2 Introduction Quelques références Pour comprendre les marchés financiers, avoir un apreçu

Plus en détail

Processus aléatoires avec application en finance

Processus aléatoires avec application en finance Genève, le 16 juin 2007. Processus aléatoires avec application en finance La durée de l examen est de deux heures. N oubliez pas d indiquer votre nom et prénom sur chaque feuille. Toute documentation et

Plus en détail

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA MATHS FINANCIERES Mireille.Bossy@sophia.inria.fr Projet OMEGA Sophia Antipolis, septembre 2004 1. Introduction : la valorisation de contrats optionnels Options d achat et de vente : Call et Put Une option

Plus en détail

Ecole Nationale des Ponts et Chaussées Option Adjusted Spread

Ecole Nationale des Ponts et Chaussées Option Adjusted Spread Ecole Nationale des Ponts et Chaussées Option Adjusted Spread Dimitri Kassatkine, Sofiane Maayoufi IMI Finance Mars 2006 1 INTRODUCTION 1.1 Présentation des produits obligataires Une obligation est un

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

Pratique des options Grecs et stratégies de trading. F. Wellers

Pratique des options Grecs et stratégies de trading. F. Wellers Pratique des options Grecs et stratégies de trading F. Wellers Plan de la conférence 0 Philosophie et structure du cours 1 Définitions des grecs 2 Propriétés des grecs 3 Qu est ce que la volatilité? 4

Plus en détail

Les produits dérivés. Chapitre 2. 2.1 Forwards et futures

Les produits dérivés. Chapitre 2. 2.1 Forwards et futures Chapitre 2 Les produits dérivés Di érents types des taux d intérêt. Formule de valorisation d un forward sur un actif financier (action, obligation). Classification des options et terminologie associée,

Plus en détail

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés Théorie Financière 8P 8. Produits dit dérivés déié Objectifsdelasession session 1. Définir les produits dérivés (forward, futures et options (calls et puts) 2. Analyser les flux financiers terminaux 3.

Plus en détail

Utilisation des éléments finis pour le pricing d'options

Utilisation des éléments finis pour le pricing d'options 1 Utilisation des éléments finis pour le pricing d'options Semaine «éléments finis», ENSMP 29 novembre 2006 Jean-Didier Garaud (ONERA, DMSE/LCME) 2 Plan Actions et produits dérivés Modèle de Black-Scholes

Plus en détail

1 La formule de Black et Scholes en t discret

1 La formule de Black et Scholes en t discret Université de Provence Préparation Agrégation Epreuve de Modélisation, Option Proba. Texte : La formule de Black Scholes en Finance Étienne Pardoux 1 La formule de Black et Scholes en t discret On suppose

Plus en détail

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Daniel Herlemont 1 Introduction L objectif de ce projet est d examiner la couverture delta-gamma neutre d un portefeuille d options digitales Asset-Or-Nothing

Plus en détail

Chapitre 20. Les options

Chapitre 20. Les options Chapitre 20 Les options Introduction Les options financières sont des contrats qui lient deux parties. Les options existent dans leur principe depuis plusieurs millénaires, mais elles connaissent depuis

Plus en détail

Calcul Stochastique pour la finance. Romuald ELIE

Calcul Stochastique pour la finance. Romuald ELIE Calcul Stochastique pour la finance Romuald ELIE 2 Nota : Ces notes de cours sont librement inspirées de différentes manuels, polycopiés, notes de cours ou ouvrages. Citons en particulier ceux de Francis

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques

Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques David DUMONT - TEAM CALYON 22 avril 2008 Dans 2 ans, si l EURODOL est inférieur à 1,40 touchez 116% du nominal investi en euros, sinon

Plus en détail

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone...

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone... Liste des notes techniques.................... xxi Liste des encadrés....................... xxiii Préface à l édition internationale.................. xxv Préface à l édition francophone..................

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 : mathématiques et statistiques...

Plus en détail

Annexe Simulations de Monte Carlo

Annexe Simulations de Monte Carlo Annexe Simulations de Monte Carlo Cette annexe présente, de façon pratique, les principales techniques opératoires des simulations de Monte Carlo. Le lecteur souhaitant une présentation plus rigoureuse

Plus en détail

CHAMPION Matthieu Modèles de Marché en Visual Basic ESILV S04 S6. Sommaire... 1. Introduction... 2

CHAMPION Matthieu Modèles de Marché en Visual Basic ESILV S04 S6. Sommaire... 1. Introduction... 2 Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 1 Trois différentes techniques de pricing... 3 1.1 Le modèle de Cox Ross Rubinstein... 3 1.2 Le modèle de Black & Scholes... 8 1.3 Méthode de Monte Carlo.... 1

Plus en détail

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats EXERCICE 3 (9 points ) Commun à tous les candidats On s intéresse à des courbes servant de modèle à la distribution de la masse salariale d une entreprise. Les fonctions f associées définies sur l intervalle

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

Options, Futures, Parité call put

Options, Futures, Parité call put Département de Mathématiques TD Finance / Mathématiques Financières Options, Futures, Parité call put Exercice 1 Quelle est la différence entre (a) prendre une position longue sur un forward avec un prix

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2009 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S)

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2009 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S) MA 09 CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 009 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES (Classe terminale S) DURÉE : 5 heures La calculatrice de poche est autorisée, conformément à la réglementation. La clarté et

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 :

Plus en détail

La gestion du risque de change

La gestion du risque de change Chapitre 16 La gestion du risque de change 1 Exercice 16.03 Risque de change Option de change de l importateurl Un importateur français doit régler dans 6 mois un achat libellé en dollars d'un montant

Plus en détail

PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE

PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE Université Paris VII - Agrégation de Mathématiques François Delarue) PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE Ce texte vise à modéliser de façon simple l évolution d un actif financier à risque, et à introduire,

Plus en détail

Licence MASS 2000-2001. (Re-)Mise à niveau en Probabilités. Feuilles de 1 à 7

Licence MASS 2000-2001. (Re-)Mise à niveau en Probabilités. Feuilles de 1 à 7 Feuilles de 1 à 7 Ces feuilles avec 25 exercices et quelques rappels historiques furent distribuées à des étudiants de troisième année, dans le cadre d un cours intensif sur deux semaines, en début d année,

Plus en détail

Petite introduction aux mathématiques des dérivés financiers (notes de cours, version provisoire)

Petite introduction aux mathématiques des dérivés financiers (notes de cours, version provisoire) Petite introduction aux mathématiques des dérivés financiers notes de cours, version provisoire Michel Miniconi Département de Mathématiques Laboratoire Jean-Alexandre Dieudonné Université de Nice Sophia-Antipolis

Plus en détail

Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Biologie, chimie, physique et sciences de la Terre (BCPST) Discipline : Mathématiques Seconde année Préambule Programme

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES SANS LARMES Nicolas Bouleau octobre 2005

MATHEMATIQUES FINANCIERES SANS LARMES Nicolas Bouleau octobre 2005 MATHEMATIQUES FINANCIERES SANS LARMES Nicolas Bouleau octobre 2005 L'engouement parmi les chercheurs et les jeunes scientifiques pour les mathématiques financières très excessif est-il un comportement

Plus en détail

Chaînes de Markov. Mireille de Granrut

Chaînes de Markov. Mireille de Granrut Chaînes de Markov Mireille de Granrut Quelques précisions à propos de ce cours : Préambule 1. Tel que je l ai conçu, le cours sur les chaînes de Markov interviendra dès la rentrée, pour faire un peu de

Plus en détail

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan Chapitre 15 Options et actifs conditionnels Plan Fonctionnement des options Utilisation des options La parité put-call Volatilité et valeur des options Les modèles de détermination de prix d option Modèle

Plus en détail

Introduction aux Mathématiques et Modèles Stochastiques des Marchés Financiers

Introduction aux Mathématiques et Modèles Stochastiques des Marchés Financiers Introduction aux Mathématiques et Modèles Stochastiques des Marchés Financiers Huyên PHAM Université Paris 7 Laboratoire de Probabilités et Modèles Aléatoires, CNRS UMR 7599 pham@math.jussieu.fr Version

Plus en détail

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison)

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) Université de Lorraine Faculté des Sciences et Technologies MASTER 2 IMOI, parcours AD et MF Année 2013/2014 Ecole des Mines de Nancy LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) 2.1 Un particulier place 500 euros

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation d obligations

Question 1: Analyse et évaluation d obligations Question 1: Analyse et évaluation d obligations (43 points) Vous êtes responsable des émissions obligataires pour une banque européenne. Il y a 10 ans cette banque a émis l obligation perpétuelle subordonnée

Plus en détail

Chaînes de Markov au lycée

Chaînes de Markov au lycée Journées APMEP Metz Atelier P1-32 du dimanche 28 octobre 2012 Louis-Marie BONNEVAL Chaînes de Markov au lycée Andreï Markov (1856-1922) , série S Problème 1 Bonus et malus en assurance automobile Un contrat

Plus en détail

La Licence Mathématiques et Economie-MASS Université de Sciences Sociales de Toulouse 1

La Licence Mathématiques et Economie-MASS Université de Sciences Sociales de Toulouse 1 La Licence Mathématiques et Economie-MASS Université de Sciences Sociales de Toulouse 1 La licence Mathématiques et Economie-MASS de l Université des Sciences Sociales de Toulouse propose sur les trois

Plus en détail

Mathématiques assistées par ordinateur

Mathématiques assistées par ordinateur Mathématiques assistées par ordinateur Chapitre 4 : Racines des polynômes réels et complexes Michael Eisermann Mat249, DLST L2S4, Année 2008-2009 www-fourier.ujf-grenoble.fr/ eiserm/cours # mao Document

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

Remise à niveau en processus stochastiques

Remise à niveau en processus stochastiques M2IR Université Claude Bernard Lyon 1 Année universitaire 212-213 Remise à niveau en processus stochastiques F. Bienvenüe-Duheille Le but de ce poly est de vous mettre à niveau sur les processus stochastiques

Plus en détail

PROBABILITES ET STATISTIQUE I&II

PROBABILITES ET STATISTIQUE I&II PROBABILITES ET STATISTIQUE I&II TABLE DES MATIERES CHAPITRE I - COMBINATOIRE ELEMENTAIRE I.1. Rappel des notations de la théorie des ensemble I.1.a. Ensembles et sous-ensembles I.1.b. Diagrammes (dits

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible»

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Quand la trésorerie d une entreprise est positive, le trésorier cherche le meilleur placement pour placer les excédents.

Plus en détail

Travaux Dirigés de Probabilités - Statistiques, TD 4. Lois limites ; estimation.

Travaux Dirigés de Probabilités - Statistiques, TD 4. Lois limites ; estimation. Travaux Dirigés de Probabilités - Statistiques, TD 4 Lois limites ; estimation. Exercice 1. Trois machines, A, B, C fournissent respectivement 50%, 30%, 20% de la production d une usine. Les pourcentages

Plus en détail

Correction de l examen de la première session

Correction de l examen de la première session de l examen de la première session Julian Tugaut, Franck Licini, Didier Vincent Si vous trouvez des erreurs de Français ou de mathématiques ou bien si vous avez des questions et/ou des suggestions, envoyez-moi

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2013/2014. Terminale STMG. O. Lader Terminale STMG O. Lader Table des matières 1 Information chiffrée (4s) 4 1.1 Taux d évolution....................................... 6 1.2 indices............................................. 6 1.3 Racine

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

CALCULATEUR D OPTIONS GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

CALCULATEUR D OPTIONS GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape CALCULATEUR D OPTIONS GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Table des matières Introduction 3 Évaluation des options 4 Exemples 6 Évaluation d une option de style américain

Plus en détail

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B EXERCICE 1 (12 points) Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de façon indépendante. A. Résolution d une équation différentielle On considère

Plus en détail

Fiche de révision sur les lois continues

Fiche de révision sur les lois continues Exercice 1 Voir la correction Le laboratoire de physique d un lycée dispose d un parc d oscilloscopes identiques. La durée de vie en années d un oscilloscope est une variable aléatoire notée X qui suit

Plus en détail

Evaluation d options avec incertitude sur la volatilité

Evaluation d options avec incertitude sur la volatilité Evaluation d options avec incertitude sur la volatilité Andrea Odetti, Rémy Ripoll 5 octobre 000 Table des matières 1 Introduction 1 La formule de Black et Scholes 3 Incertitude sur la volatilité 3.1 Modèles

Plus en détail

Méthodes de quadrature. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/48

Méthodes de quadrature. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/48 Méthodes de Polytech Paris-UPMC - p. 1/48 Polynôme d interpolation de Preuve et polynôme de Calcul de l erreur d interpolation Étude de la formule d erreur Autres méthodes - p. 2/48 Polynôme d interpolation

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Corrigé des exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3

Plus en détail

Simulations de Monte Carlo en finance : Pricer d option

Simulations de Monte Carlo en finance : Pricer d option Emma Alfonsi, Xavier Milhaud - M2R SAF Simulations de Monte Carlo en finance : Pricer d option Sous la direction de M. Pierre Alain Patard ISFA - Mars 2008 . 1 Table des matières 1 Introduction 4 2 Un

Plus en détail

Martingales dans l étude de quelques arbres aléatoires

Martingales dans l étude de quelques arbres aléatoires Martingales dans l étude de quelques arbres aléatoires Brigitte CHAUVIN Brigitte.Chauvin@math.uvsq.fr Monastir, 18-20 Octobre 2010 Contents 1 Introduction 1 2 Arbres binaires de recherche 2 2.1 Définitions.....................................

Plus en détail

Modèles Mathématiques Discrets pour la Finance et l Assurance. Marc et Francine DIENER

Modèles Mathématiques Discrets pour la Finance et l Assurance. Marc et Francine DIENER Modèles Mathématiques Discrets pour la Finance et l Assurance Marc et Francine DIENER 7 septembre 2007 2 Table des matières 1 Prix et couverture d une option d achat 5 1.1 Evaluation du prix dans un modèle

Plus en détail

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix ING Turbos Infinis Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos Infinis Les

Plus en détail

Options et des stratégies sur dérivés

Options et des stratégies sur dérivés Options et des stratégies sur dérivés 1. Les stratégies impliquant les options 2. Les propriétés des options sur actions 1. Stratégies sur les options De nombreuses combinaisons sont possibles Prendre

Plus en détail

Probabilités. I- Expérience aléatoire, espace probabilisé : ShotGun. 1- Définitions :

Probabilités. I- Expérience aléatoire, espace probabilisé : ShotGun. 1- Définitions : Probabilités I- Expérience aléatoire, espace probabilisé : 1- Définitions : Ω : Ensemble dont les points w sont les résultats possibles de l expérience Des évènements A parties de Ω appartiennent à A une

Plus en détail

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION 1 Section 1. La définition et les caractéristiques d une option Section 2. Les déterminants de la valeur d une option Section 3. Les quatre opérations

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

Moments des variables aléatoires réelles

Moments des variables aléatoires réelles Chapter 6 Moments des variables aléatoires réelles Sommaire 6.1 Espérance des variables aléatoires réelles................................ 46 6.1.1 Définition et calcul........................................

Plus en détail

Capacité d un canal Second Théorème de Shannon. Théorie de l information 1/34

Capacité d un canal Second Théorème de Shannon. Théorie de l information 1/34 Capacité d un canal Second Théorème de Shannon Théorie de l information 1/34 Plan du cours 1. Canaux discrets sans mémoire, exemples ; 2. Capacité ; 3. Canaux symétriques ; 4. Codage de canal ; 5. Second

Plus en détail

Suites numériques 4. 1 Autres recettes pour calculer les limites

Suites numériques 4. 1 Autres recettes pour calculer les limites Suites numériques 4 1 Autres recettes pour calculer les limites La propriété suivante permet de calculer certaines limites comme on verra dans les exemples qui suivent. Propriété 1. Si u n l et fx) est

Plus en détail

L usage de la calculatrice n est pas autorisé.

L usage de la calculatrice n est pas autorisé. e3a Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMÈDE Épreuve de Mathématiques A durée 4 heures MP L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble

Plus en détail

MEMOIRE Présenté pour l obtention du diplôme de : MAGISTER EN MATHEMATIQUES

MEMOIRE Présenté pour l obtention du diplôme de : MAGISTER EN MATHEMATIQUES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEURE ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE MENTOURI - CONSTANTINE FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE MATHEMATIQUES

Plus en détail

Modèles Mathématiques Discrets pour la Finance et l Assurance. Marc et Francine DIENER

Modèles Mathématiques Discrets pour la Finance et l Assurance. Marc et Francine DIENER Modèles Mathématiques Discrets pour la Finance et l Assurance Marc et Francine DIENER 28 mars 2010 2 Table des matières 1 Prix et couverture d une option d achat 5 1.1 Evaluation du prix dans un modèle

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Options

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Options Marchés Financiers appliqué de finance de marché Options 1 Options Généralités Instruments permettant de prendre position sur l évolution d un actif. On peut parier à la hausse d une valeur (achat de Call),

Plus en détail

ALEATOIRE - Les enjeux du cours de Probabilités en première année de l Ecole Polytechnique

ALEATOIRE - Les enjeux du cours de Probabilités en première année de l Ecole Polytechnique ALEATOIRE - Les enjeux du cours de Probabilités en première année de l Ecole Polytechnique Télécom ParisTech, 09 mai 2012 http://www.mathematiquesappliquees.polytechnique.edu/ accueil/programmes/cycle-polytechnicien/annee-1/

Plus en détail

Méthodes de la gestion indicielle

Méthodes de la gestion indicielle Méthodes de la gestion indicielle La gestion répliquante : Ce type de gestion indicielle peut être mis en œuvre par trois manières, soit par une réplication pure, une réplication synthétique, ou une réplication

Plus en détail

Les 5 différents types d ordres

Les 5 différents types d ordres Les 5 différents types d ordres «Au marché» «A la meilleure limite» «Limité» «A seuil de déclenchement» ou «Stop» «A plage de déclenchement» 1 Définitions Type d ordre «Au marché» «A la meilleure limite»

Plus en détail

Exercice : la frontière des portefeuilles optimaux sans actif certain

Exercice : la frontière des portefeuilles optimaux sans actif certain Exercice : la frontière des portefeuilles optimaux sans actif certain Philippe Bernard Ingénierie Economique & Financière Université Paris-Dauphine Février 0 On considère un univers de titres constitué

Plus en détail

Théorie et Codage de l Information (IF01) exercices 2013-2014. Paul Honeine Université de technologie de Troyes France

Théorie et Codage de l Information (IF01) exercices 2013-2014. Paul Honeine Université de technologie de Troyes France Théorie et Codage de l Information (IF01) exercices 2013-2014 Paul Honeine Université de technologie de Troyes France TD-1 Rappels de calculs de probabilités Exercice 1. On dispose d un jeu de 52 cartes

Plus en détail

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : épreuve de Bernoulli Exercice 2 : loi de Bernoulli de paramètre

Plus en détail

MARTINGALES POUR LA FINANCE

MARTINGALES POUR LA FINANCE MARTINGALES POUR LA FINANCE une introduction aux mathématiques financières Christophe Giraud Cours et Exercices corrigés. Table des matières I Le Cours 7 0 Introduction 8 0.1 Les produits dérivés...............................

Plus en détail

Dérivés Financiers Futures et Contrats à Terme

Dérivés Financiers Futures et Contrats à Terme Dérivés Financiers Futures et Contrats à Terme Owen Williams Grenoble Ecole de Management > 2 Introduction Les forwards et futures sont des engagements à acheter ou vendre un actif à une date future donnée,

Plus en détail

BNP Paribas, CIB, Global Equity and Commodity Derivatives Research.

BNP Paribas, CIB, Global Equity and Commodity Derivatives Research. BNP Paribas, CIB, Global Equity and Commodity Derivatives Research. BNP PARIBAS jouit d une dimension internationale sur le marché des produits dérivés sur actions. Notre équipe de Recherche et Développement

Plus en détail

Processus Stochastiques

Processus Stochastiques Processus Stochastiques Olivier Scaillet University of Geneva and Swiss Finance Institute Outline 1 Introduction 2 Chaînes de Markov 3 Application en assurance 4 Application en nance Processus Stochastique

Plus en détail

Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com

Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com Points abordés Méthodes numériques employées en finance Approximations de prix

Plus en détail

I. Polynômes de Tchebychev

I. Polynômes de Tchebychev Première épreuve CCP filière MP I. Polynômes de Tchebychev ( ) 1.a) Tout réel θ vérifie cos(nθ) = Re ((cos θ + i sin θ) n ) = Re Cn k (cos θ) n k i k (sin θ) k Or i k est réel quand k est pair et imaginaire

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail